Partagez | .
Entre Orgueil et Modestie
Messages : 951
Yens : 1438
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Entre Orgueil et Modestie   Sam 1 Juil - 17:37

HRP:
 








Entre Orgueil et Modestie

feat Sayo-hee Yun Fang


Je commençai à m'ennuyer en restant presque constamment à vagabonder dans le château d'Ellen. Je connaissais presque tous les couloirs par coeur, j'entendais la voix du démon totem derrière sa porte tous les jours. Tous les habitants de la demeure me regardaient passer avec un oeil mauvais à part Ellen, Viola et Elena...

J'avais besoin de prendre l'air, j’étouffais vraiment et mon amnésie n'aidait pas. Je n'avais pas osé demander à la sorcière si elle avait trouvé une solution pour me redonner la mémoire, je ne voulais pas faire mon impatient.

Par contre, je lui avais plusieurs fois demandé de faire un tour dehors. Elle avait refusé à chaque essai mais ce jour-là, elle avait enfin cédé tout en posant plusieurs conditions : La première était de ne pas sortir de la forêt et la seconde était qu'elle me surveillerait depuis son château grâce à ses pouvoirs.

C'était bien le minimum mais j'en étais satisfait. Je n'avais vu cette forêt qu'à mon éveil non loin de la demeure de la reine des démons et elle me semblait plutôt belle.

J'ouvris donc la grande porte de l'entrée, tombant sur des arbres assez sombres sur lesquels se reflétaient une lumière bleutée. Je ne bougeai pas dans un premier temps, subjugué par la beauté de ce que j'observais. Cela changeait de l'intérieur noble du château. Je me demandai si tous les endroits de ce monde étaient aussi beaux.

Eh ben... Est-ce que je connaissais cette forêt avant ? Elle me dit rien...

Me murmurai-je à moi-même. Je commençai à vagabonder entre les arbres, admirant la végétation. Je pus même apercevoir des espèces de petites formes spectrales ressemblant presque à des dragons. Ces animaux étaient vraiment magnifiques et visiblement inoffensifs.

C'était vraiment agréable de se promener. Admirer l'environnement m'apaisait et j'en oubliais presque mes problèmes qui étaient pourtant assez primordiaux. De toute façon, aucune solution ne pointait le bout de son nez.

Ellen était une sorcière, allait-elle créer une potion qui me rendrait mes souvenirs ? Aucun moyen de le savoir, si cela se trouvait, elle n'avait même pas l'intention d'y travailler et à vrai dire, c'était ce qui m'effrayait le plus...

A force de marcher en réfléchissant, j'aperçus une silhouette humaine au loin, peut-être était-ce quelqu'un qui me connaissait ! Je devais aller voir ça de plus près. Je fonçai donc, arrivant face à une femme. Sans la regarder en détails, j'eus un réflexe devenu habituel malheureusement...

Salut ! Vous êtes qui ? Vous avez besoin d'aide ? Vous êtes perdue ? Vous avez faim ? Qu'est-ce que vous faites dans la forêt ? Vous me connaissiez avant ? Parce que j'ai perdu la mémoire du coup, je voudrais connaître mes anciens amis d'avant !

Au diable les présentations, ce n'était visiblement pas dans ma nature et ma curiosité semblait prendre le pas sur toute logique mais bon, c'était habituel à ce moment-là...




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 157
Yens : 311
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 43
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre Orgueil et Modestie   Dim 2 Juil - 1:29







Entre Orgueil et Modestie

Feat. Natsume








Où je me trouvais déjà? Ah oui, la Forêt Luxuriante! Pourquoi? A vrai dire, je n'en sais rien. Mais comme j'étais une princesse me fallait-il une raison? Je retrouvais toujours mon chemin, j'avais un sens inné de l'orientation et tout ce que j'entreprenais, se terminait sur un véritable succès. Chacune des décisions, que je prenais était la meilleure, je ne pouvais donc jamais me tromper. Et malheur à celui qui me disait l'inverse en ce jour. Dans tous les cas, ceci était impossible, j'étais bien trop parfaite pour cela. Trop parfaire même pour ces pauvres mortels, dont mon charisme et ma prestance devait éblouir à chaque instant. Il était si difficile de vivre cette perfection au quotidien, le genre humain se sentait rabaissé par ma simple présence. Forcément, pour quoi d'autre pouvaient-ils se prendre?

Enfin bon, me voici à illuminer de ma simple magnificence ce lieu, quelque peu... Sauvage et hideux? Enfin, j'irais pas jusque là, mais sa beauté était si pâle comparé à la mienne. Après tout les dernières nuits l'avaient prouvées que j'étais irrésistible. Un élu avait succomber sous mon charme et avec Luxure on s'était bien amusé. Qui j'étais aujourd'hui? Vous vous le demandez encore? OH quel ennui, je soupire d'exaspération. Mais comme je suis magnanime et très bonne, je vais vous aider. Ça commence par O et ça finit par -rgueil. Ben oui, faut vous donnez tout dans le bec, pour que vous compreniez. Mais en même temps je vous excuse, je suis tellement intelligente et superbe. Je sais, je sais j'ai trop bon cœur.

C'était indéniable, et tout le monde ne pouvait que le confirmer. Tient comme cet homme-Cette Femme? Qui était-il? Qui était-elle. Oh il m'embrouille lui, il peut pas être normal. J'arrivais même pas à savoir si s'était une femme ou un enfant... Mais... Mais tout apparut plus clair, tout d'un coup. Je l'avais déjà rencontré. Mais où déjà? Il était si dure de se souvenir de toutes ces personnes qui me demandaient des autographes. Fort heureusement, j'avais bonne mémoire, tout de même. Dois-je vous le rappeler? Je suis parfaite! Et bien sûr, il était impossible, que je m'attire des problèmes, qui voudrait m'en faire? Je ne comprenais jamais quand on me disait souvent que l'orgueil était le pire des pêchés et le plus dangereux, non mais sérieusement. Mis à part attirer un peu la jalousie des autres...

Enfin la chose qui s'approchait de moi, je la connaissais. Quel était son nom déjà? Ah oui, Nikulus. Ah non, ce n'était pas ça. Nametsu? Non toujours pas. Je devais chercher encore un peu. Mais je le trouvais avec ma superbe mémoire. Natsume! Oui c'est ça! Mais euh... il était pas sensé être mort lui?Oui, parce que cette chose incertaine était un jeune homme. Allez savoir! Je voulais pas connaître ou voir les mocheté qui avait fait un être incertain. Mais quand j'allais ouvrir la bouche pour le saluer. Une princesse saluant un vaurien, j'allais lui faire la journée à celui-là. Et pourtant, j'allais vite être déçu. Moi qui pensait qu'on ne pouvait pas m'oublier j'en tombais des nus. Il m'empêcha de m'exprimer en me harcelant de questions. Forcément, je le regardais plus froidement. Non mais il s'attardait même pas sur ma beauté légendaire. NI ne semblait atteint par mon aura de fascination, il m'ignorait complètement.

Quelque peu blessé dans mon orgueil, j'allais faire volte-face pour repartir sur mes pas. Mais juste à l'instant, je compris la situation! Mais oui bien sûr, il était tellement aveuglé et subjugué par ma prestance qu'il n'osait me regarder et mon apparition resplendissante l'avait tant surpris, qu'il en avait perdu la mémoire. Ceci coulait de source, évidemment! Je me mis finalement à lui sourire.Un peu de manière hautaine tout de même. Il était un moins que rien, j'étais une princesse!

- Ce n'est pas la politesse et le savoir-vivre qui t’étouffe, Natsume! Envahir de questions la première apparition que tu vois, et en plus une princesse. Heureusement, que je suis magnanime, généreuse et très bonne.

Bon, je devais dire que j'étais tout de même intriguait, même si je ne voulais pas le montrer. Comment diable avait-il survécut? Ah non il était bien mort, même la femme étrange du nom de Gally l'avait expliqué. Alors quoi, il ressuscitait comme cela. Pouf, je suis vivant! Pourquoi les choses les plus moche et insignifiante étaient les plus résistant? Enfin, il avait combattu à nos côtés et était un allié. Je devais bien prêter mon aide à mes alliés. J'étais indispensable!

-Je suis Sayo-Hee, on a combattu ensemble, un monstre sorti de je ne sais où mais lié à toi. Je ne peux t'en dire plus, j'espérais avoir des réponses directement de ta part. Mais tu es... Mort au cours de la bataille!

Bon j'étais pas reconnue, pour avoir le plus de tact, encore moins avec l'Orgueil comme pêché. Mais tant pis, je n'aimais pas perdre du temps. Et comme j'étais parfaite, je donnais les informations qu'il désirait, un point c'est tout.

-Par contre, je ne dirais pas non pour déjeuner un petit encas. Si tu as cela!

Bien sûr, il était hors de question, que je paie, quoique se soit, il me proposait, il m'invitait donc. Qu'il continue son rôle de gentleman servant, surtout avec ses manières déplacées. Il avait perdu la mémoire? Ce n'était pas une raison. Il voulait récupérer la mémoire, il fallait me récompenser pour les informations. Qui sait par la suite, il m'amuserait peut être un peu. Enfin, je devais pas oublier qu'il était un allié de Minshu à priori. JE devais me comporter tout aussi convenablement.Mais bon j'étais Orgueil, alors forcément, je le faisais par nature. Bref j'étais curieuse de connaître sa réaction et surtout recevoir ses excuses!




















©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 951
Yens : 1438
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Orgueil et Modestie   Lun 3 Juil - 15:34








Entre Orgueil et Modestie

feat Sayo-Hee Yun Fang

Mon assaut de questions ne sembla pas réellement faire perdre son sang froid à ma nouvelle connaissance. Tout du moins "nouvelle" était un mot qui ne convenait pas. En effet, m'appelant par le prénom que m'avait donné Ellen, mon interlocutrice me connaissait de l'époque ou j'avais tous mes souvenirs. La sorcière ne m'avait donc pas menti...

Dans tous les cas, ce n'était pas la modestie qui étouffait la nouvelle arrivante. Je n'étais pas du genre à exhiber mes qualités et je n'en avais jamais compris l'intérêt. Peut-être était-ce à cause d'un réel besoin de reconnaissance. Je me contentai de me gratter l'arrière du crâne d'un air perplexe.

Euh... D'accord. Si vous le dites...

La jeune femme se présenta ensuite sous le nom de Sayo-Hee avant de m'expliquer que nous avions combattu une créature. Une créature qui apparemment, entretenait un rapport avec moi. Mais n'ayant aucun souvenir, de tout ce qu'elle me dit, le seul élément qui me surpris fût que j'étais mort durant le combat.

J'ouvris et écarquillai brutalement les yeux. J'étais supposé être mort et je ne l'étais pas ? Etait-ce là la cause de mon amnésie ? Ce n'était pas possible, la mort était censée être définitive. Je n'aurais pas dû ne serait-ce que pouvoir penser à revenir à la vie. Ma mémoire avait peut-être été le prix de ma résurrection ou étais-je un spectre...

Plus j'essayais de me figurer tout cela dans mon esprit, plus j'avais mal à la tête. Des flashs me venaient, une forme squelettique à plusieurs bras, une immense silhouette sombre. Et ma propre voix résonnait dans mon crâne tel un violent écho :

"Vulgrim... Tuer... Faveur... Démon..."

L'écho m'était si puissant qu'il m'était impossible de distinguer des phrases et soudain, tout s'arrêta, comme si rien ne s'était passé. Cela n'avait duré qu'à peine quelques secondes. C'était la seconde fois qu'un de mes souvenirs me revenait. C'était comme s'ils luttaient contre moi pour reprendre leur place, c'était si douloureux...

Mais bon, j'étais retourné dans la réalité. Je secouai la tête histoire de me remettre les idées en place avant d'écouter ce que continuait de dire Sayo. Et décidément, elle se pensait réellement importante pour demander si naturellement à manger au premier "inconnu" venu.

Enfin, cela ne me posait pas problème, cela me semblait même naturel, comme si j'avais oublié de proposer de la nourriture. Je me rappelai que ma sacoche contenait une quantité presque illimitée de sortes de raviolis. Je plongeai ma main à l'intérieur avant d'en sortir un et de le tendre à la jeune femme.

Tenez, c'est un genre de ravioli. Je sais pas ce qu'ils faisaient dans ma sacoche mais j'en ai plein et c'est plutôt bon.

Il me fallait plus d'informations sur le contexte de ma mort, je devais en savoir plus.

Vous pourriez me raconter comment s'est passé le combat ou je suis mort ? Qui il y avait, comment je suis mort. Plus j'en saurai, mieux ce sera.




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 157
Yens : 311
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 43
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre Orgueil et Modestie   Sam 15 Juil - 23:18







Entre Orgueil et Modestie

Feat. Natsume








Il avait vraiment un étrange comportement ce gamin. Peut être était-il impressionné par ma prestance? Surpris de ma beauté infini? Ou encore de mon intelligence? Tant d’élément en moi qui pouvait l'émerveillait, je devais, dans ma grande bonté, lui pardonnait son comportement irrespectueux. Bien sûr, j'étais très bonne aussi, une personne de pure bonté et de compréhension.

Donc je ne montrais pas mon agacement et ma surprise, quand cet enfant, écarquilla les yeux quand à la nouvelle de sa mort. Aucun doute, je n'avais pu mentir ou passer à côté de cela, son corps avait totalement disparut et un élu nous avait expliqué qu'il avait déjà vu une telle situation, auparavant. A la mort d'un des élus.Donc il était mort et n'avait plus aucun souvenir. Moi qui voulait en apprendre le plus possible, je devais me contenter du néant comme réponse. J'étais orgueil, alors être en manque de cette information me déplaisait. Je devais tout savoir, j'étais la plus intelligente, et là je ne savais pas ce qui s'était passé la dernière fois...En plus voici, qu'il se comportait vraiment étrangement. Il se tenait la tête, semblait complètement absent. J'avais souvent une solution dans ces instants. Un bon coup sur la tête et ça réglait bien des choses.

Mais je n'eus pas le temps d'en venir à là, puisque son changement de comportement n'avait duré qu'une fraction de seconde. Il m'avait même proposé de la nourriture sortant de sa sacoche. Je regardais cette chose infâme d'un air totalement dégoutté. J'étais une princesse est ça ne devait pas être un met à mon niveau, mais ça suffirait bien pour l'instant. J'étais la plus humble et je devais m'abaisser au niveau du bas peuple. En plus, je ne pouvais m'empêcher de penser que la créature de tissu que nous avions détruit avait un fort lien avec ce Natsume, et vu son comportement inquiétant, j'en venais même à demander, si ce n'était pas lui qui l'avait crée. Alors pouvait-il encore l'invoqué? Ce qui causerait bien du grabuge encore.

Curieuse et intriguée d'en apprendre, plus j'attrapais ce fameux raviolis pour n'en faire qu'une bouchée.Le goût était correct, mais en rien suffisant pour combler un estomac. Ben oui que croyiez-vous, malgré mon corps svelte et bien athlétique, j'avais l'appétit le plus grand de ce monde. Encore un domaine, où je pouvais battre n'importe qui! Enfin, je soupirais, alors qu'il m'en demandait encore plus sur ce qui s'était passé.

-Que dire? A vrai dire c'est un mystère, une créature immense est apparut dans une ville des territoire neutre et a fait un joli massacre. Plusieurs guerriers d'une puissance médiocre, mais qui m'ont bien aidé sont intervenu pour prêter main forte à la destruction de ce monstre. Oh, j'aurais pu m'en débarrasser toute seul, mais je voulais qu'il s'amuse aussi un peu. Et tu étais là aussi à combattre ce monstre et à chouiner comme un enfant. Et puis, ce Erimaki ou je ne sais quoi, avait une dent contre toi, et avant d'être anéanti, il est parvenu à te tuer...


J'avais fais un bref résumé, mais suffisant. Après tout les événements de sa mort avait été rapide et un simple enchaînement de combats. Comme toujours lors d'une bataille après tout. Mais j'avais aussi des questions, que j'allais pas me gêner de lui répondre.

-Et toi? Quels sont tes derniers souvenirs. Je suis bien intéressée à savoir comment tu es revenu d'entre les morts et pourquoi tu as perdu ainsi la mémoire. Depuis quand es-tu revenu à la vie, et pourquoi ne pas être allé à la capitale ou en ville pour te montrer, depuis tout ce temps?


Je sentais que cette conversation aller être longue, il aurait sûrement tant de questions autant que j'en avais. Autant profiter pour en apprendre encore plus sur la mort en Kosaten. Pas qu'un jour j'allais être confronté à cela, j'étais la meilleure d'entre les meilleures. J'en profitais donc pour m’étendre nonchalamment dans l'herbe, mon regard ne quittant jamais mon interlocuteur.




















©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 951
Yens : 1438
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Orgueil et Modestie   Dim 16 Juil - 15:17








Entre Orgueil et Modestie

feat Sayo-Hee Yun Fang

Le combat ayant provoqué ma mort semblait alors très énigmatique. Une grande créature sortie de nulle part, détruisant tout sur son passage et en ayant après moi. J'espérais ne pas être responsable de tout ceci. En un sens, c'était logique. Pourquoi le monstre m'aurait-il tué si je l'avais volontairement fait apparaître ?

De plus, j'avais apparemment pleuré. Je commençais à sérieusement douter de la personne que j'étais avant mon amnésie. Mais je me disais que si j'avais pleuré, il devait y avoir une raison. De plus, le comportement de Sayo laissait présager une vision assez biaisée de la réalité.

Peut-être que ce qu'elle avait vu comme des pleurs était autre chose ou peut-être que c'était la première fois que je pleurais depuis longtemps. Je ne pouvais me fier qu'aux faits qu'elle m'expliquait, je devais faire abstraction de son point de vue subjectif et dégager le vrai du faux.

Par exemple, quand elle évoqua les autres guerriers du combat, je préférai les imaginer puissants. Je devais d'ailleurs être le plus faible du groupe si j'étais mort. L'attitude de Sayo me laissait perplexe et la tournure des événements me paraissait de moins en moins crédible.

Si la créature nommée "Erimaki" avait pu détruire des villages entiers, comment des combattants "médiocres" avaient pu en venir à bout ? Sans compter que la jeune femme ne semblait pas si puissante qu'elle voulait bien le laisser entendre.

Mais c'est bizarre comme histoire... Si le monstre était si fort, pourquoi il a réussi à me tuer et comment des guerriers nuls, comme tu dis, ont pu le battre ?

Dans tous les cas, il était temps que je réponde aux questions moi-même. Des questions assez simples à répondre pour la simple raison suivante : Je ne me rappelais de rien avant mon réveil.

Je me souviens de pas grand chose, je me suis réveillé y a une semaine dans la forêt sans aucun souvenir de ce qui s'est passé avant. Je suis tombé sur un manoir dans lequel vit Ellen, elle me connaissait avant et je crois qu'elle peut m'aider à retrouver la mémoire. Mais elle veut m'avoir à l'oeil donc je peux pas sortir de la forêt. D'ailleurs, elle nous écoute depuis le manoir, là...

Autant que Sayo sache que tout ce qu'elle disait était entendu par Ellen. La sorcière s'inquiétait juste pour moi, je ne lui en voulais pas. Ce n'était pas comme si j'avais quelque chose à cacher de toute façon. De plus, il était important qu'elle soit mise au courant de ma mort.

Il n'empêchait qu'avec toutes ces révélations, je n'étais plus sûr de ma force. J'avais résisté à un coup de Zayro Jinn, n'en subissant que le recul et selon Elena, il était très puissant. Ma curiosité était piquée et j'avais besoin de doser ma force afin de savoir d'une part si ma mort était due à ma faiblesse et d'autre part si Sayo était si puissante qu'elle le disait.

Vu qu'Ellen observe, on devrait être en sécurité. Dis, si je suis si faible et toi si forte, on peut faire un genre de combat amical ? Ce serait pour savoir où j'en suis à ce niveau...




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 157
Yens : 311
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 43
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre Orgueil et Modestie   Dim 16 Juil - 16:38







Entre Orgueil et Modestie

Feat. Natsume







Qu'il était bon d'être ainsi allongée sur l'herbe tendre, avec la température idéale autour de nous. En même temps partout ou j'allais, je faisais irradier la perfection de chaque chose. Bien sûr, ceci n'arrivait jamais à ma cheville mais était amplement suffisant. Je regardais mon petit garnement, tout en apportant à ma bouche, une herbe spéciale qui ressemblait à une de mon monde. J'allais voir si elle fonctionnait de la même façon, en attendant que l'enfant enregistre ce que j'avais dis et qu'il ne réponde à mes questions.

Ainsi je l'apportais à ma bouche, la faisant prendre un arc de cercle. Puis, je me mis à siffler dedans. Un léger son strident se fit entendre. A quelques détails prêt, j'avais trouvé une chose quelque peu similaire à la cité de la montagne: l'herbe-siffleuse, ou encore la chanson verte. Une plante très étrange avec laquelle certains humains parvenaient à faire une mélodie qui d'après les légendes pouvait calmer les monstres les plus enragés de la montagne de Yama. Écoutant, d'une oreille le garçon ou peu importe ce qu'il était. Je rapprochais à nouveau la plante proche de mes lèvres, quelques son d'ajustement,et je me mis à entamer une douce mélodie. Hehe, et oui je n'étais pas que rudesse et force pure. Je pouvais parfois être dotée d'une rare douceur. Et puis comme j’excellais dans tous les domaines, autant dire que mon petit chant était sublime et magnifique. Personne n'aurait pu dire l'inverse, même pas les dieux.

D'ailleurs, comme s'il me remerciait de ma magnificence, une bourrasque vint soulever ma chevelure éclatante, alors que des fleurs s'envolèrent tout autour de moi. JE devais ressembler à une magnifique déesse. La déesse de l'amour et de la beauté. Mais je devais écouter mon camarade non-mort. D'ailleurs celui-ci mettait en doute ce que je disais, ce qui me fit bouillonner de l'intérieur. Pourtant, j'étais la plus sage d'entre tous et j'avais un parfait contrôle de mon sang-froid. Je devais montrer la perfection. JE continuais donc ma mélodie les yeux fermés, mon visage rayonnant et magnifique comme seule vision à ce petit nabot mi-femme mi-homme. J'en vins même à me demander s'il avait des partie intime à moitié masculine et une autre moitié en partie féminine. Une petite erreur de la nature peut être.

Mais rapidement, j'ouvris les yeux instantanément, lorsqu'il répondit à mes questions et m'apprit qu'une femme du nom de Ellen les espionnait et le maintenait enfermée dans cette prison végétal. Tous les élus de Minshu étaient-il aussi naïfs que cela? Tenma, Haru... Natsume! Qui était ce nouveau protagoniste? Une élue? Et pourquoi contenir cet enfant? Mon cerveau en posait des questions, pourtant ceci était le rôle de ma sœur, pas du bien. J'étais trop bien pour descendre à de tels réflexions. Je poursuivais donc ma mélodie, jusqu'à ce qu'il pousse l'audace à me défier. Aussitôt, j'arrêtais mon petit concert, éloignant la feuille de ma bouche. Je me relevais lentement et avec tant de charisme et d'agilité que personne ne m'égalait.

Je m'éloignais de quelques pas, mon regard se posant un peu partout dans cette forêt, comme si j'essayais de chercher quelque chose de plus intéressant que le jeune homme qui me tenait compagnie. Et puis je me mis à parler assez fort pour être entendu dans toute cette forêt.

-Que fais-tu avec cet enfant? Tu arrives peut être à le berner, mais ça ne marchera pas avec moi. Tu arrives à manipuler les êtres plus faible d'esprit, mais je te suis supérieur. Profites bien de la conversation, espèce de tarée psychopathe.

Bien évidement, je m'adressais à la fameuse Ellen. Que croyait-elle que je ne voyais pas dans son petit jeu. Enfin certes, je connaissais pas ses plans machiavélique, mais elle ne m'inspirait rien de bon. Elle semblait être le mal personnifié. Et j'allais faire justice. En commençant par ouvrir les yeux à cet élu(e). Oui je savais toujours pas dire ce qu'il était, mais il était vivant et c'est tout ce qui m'importait! Quand on avait mes dons, on devait bien aider les plus faible.

Je revenais aussitôt, vers Natsume, posant ma main sur sa tête comme une mère le ferait avec son enfant, avant de lui lancer le plus parfait des sourires rayonnant et apaisant.

-Tu n'écoutes pas attentivement, mon petit Natsume. Je n'ai pas dis qu'ils étaient nuls. En soi, il avaient une certaine puissance, tout comme toi. Mais personne ne m'égale en stratégie militaire ou en force brute et rapidité. J'ai été la meilleure guerrière de mon monde, et je le suis tout autant dans ce monde, même si les satanés Dieux m'ont volé une partie de ma puissance. Et puis le travail d'équipe permet de grandes prouesses. Plusieurs petites fourmis pourront renverser un insecte plus gros encore. Gardes cette leçon en tête! Le travail d'équipe est toujours plus bénéfique. Et dirigé par moi, c'est la victoire assurée!


Mon regard se tourna de droite à gauche cette fois-ci plus froid et meurtrier. Je devais faire ouvrir les yeux à cet élu totalement manipulé et contrôlé. Gardant un regard sérieux et calme, je m'adressais à nouveau à lui.

-Je ne sais qui est cette Ellen, mais méfie toi de cette femme. Elle tente de te garder en son pouvoir, pour je ne sais qu'elle raison! Tu es dans une prison dorée, elle t'enlève ta liberté et je ne supporte pas cela. Tout être vivant à le droit à sa liberté! Sache que le monde est vaste et cette personne n'est pas ton seul espoir. Kosaten est peuplé de créatures et de magie toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Et je t'aiderais à les trouver si tu le désires. Si tu reprends ton envol!

J'avais bien des noms pour cette bougresse qui le manipulait et qui n'était certainement pas de bonne fréquentation. Alors que moi vous voyiez? J'étais le modèle à suivre. Et je tenais mes promesses donc si je pouvais le libérer des griffes de cette sorcière, j'allais pas me gêner. Et aussi parfaite que j'étais, j'étais persuadée de pouvoir y parvenir. S'il fallait assommer ce jeunot, pour l'éloigner d'ici, je le ferais. D'ailleurs, j'insistais mon regard profond dans les siens, pour qu'il comprenne bien le message.

Puis reprenant un sourire rayonnant, je me mis à lui donner un coup sur la tête. Je retenais bien évidement ma force, pour pas lui faire bouffer les pissenlits par la racine, ou le rendre encore plus petit qu'il ne l'était, alors qu'il allait s'enfonçait dans le sol. J'avais une maîtrise parfaite de mon, corps, de ma force, je vous l'ai déjà dis, non?

-Malheureusement pour toi, je dois refuser ton invitation. Si le pêché de la colère était là, tu serais déjà dans un sale état. Mais aujourd'hui c'est le pêché de l'Orgueil qui possède mon corps. Et nous ne nous abaisserons jamais à pareil action. Il sait ou pense que je suis meilleur que toi et n'a rien besoin de prouver. Il est au-dessus de tout et ne me salira pas pour cela.En plus... Je doute que nous soyons à l'abri comme tu le prétends avec cette garce... Pardon cette femme dans les parages.

Dans n'importe quelle autre situation, je serais aller toucher deux mots à cette "sorcière" de bas étage, car je ne pouvais définir cette femme que de sorcière au vu de son comportement. Sans savoir, bien sûr qu'elle en était réellement une. Mais cette fois-ci, j'avais la vie de cet enfant, et même si rien ne pouvait me résister et que je dépassais tout le monde. Je devais le protéger lui et prévenir les personnes de la supercherie qui se déroulait en ces lieux. Elle ferait bien moins la maligne et reviendrait à la place qui lui revenait. Bien en dessous de moi. Mais allais-je convaincre cet enfant amnésique. Il était dommage qu'il est perdu la mémoire, sans pouvoir rien m'apprendre. Moi l'éclair de Yama! Mais une mission plus importante me concernait à présent, je discuterais avec lui plus tard du monde des morts.












©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 1132
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au château, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

-



MessageSujet: Re: Entre Orgueil et Modestie   Jeu 20 Juil - 15:58



Feat. Natsume & Sayo ~
Une mortelle insolente...
...Il avait quitté le château pour aller gambader dans la forêt...

Lui qui était devenu encore plus innocent qu'auparavant... Je m'inquiétais pour lui. 
Voyant à travers les murs de mon domaine royal, à travers les arbres et les herbes, je pouvais le voir discuter avec une étrange femme. Une femme qui semblait le connaitre. Ils avaient donc soit-disant combattu ensemble contre une créature... J'en étais bien intriguée. Alors, debout, accoudée au balcon, je les voyais de loin, je les entendais de loin, fidèle spectatrice, attentive à chacune de leurs paroles.

......... ... .... . .......

Quel orgueil...! Comment une vulgaire mortelle pouvait-elle se trouver autant de qualité ? Je pouvais lire en ses pensées orgueilleuses qu'elle était une personne tout à fait exécrable par son côté narcissique. Mais elle possédait visiblement d'autres personnalités. Elle possédait les sept péchés capitaux... Mais ce n'était pas une sorcière, juste une humaine de pacotille. Elle ne valait absolument rien, du moins, face à ma grande personne. 

Mais ce qui m'enragea le plus ne fut point cela... Non... C'était ses paroles remplies de haine inexpliquée à mon encontre. Elle avait choisi le pire moment pour cela... Elle venait d'attiser ma colère déjà présente depuis un moment... Viola était partie... Natsume ne semblait guère bien la reconnaitre... Alors... Envahie par un puissant et intense courroux, frénésie meurtrière, je bondis hors du balcon pour user de mes pouvoirs ténébreux et me changer en ombre dans le sol. 

Me mouvant jusqu'à eux, tandis que les animaux courraient et hurlaient de peur, je repris forme humanoïde derrière l'inconnue vantarde, mes yeux rougis de rage profonde. D'une violence inouïe, je plaquai une main contre sa bouche, lui griffant le visage impitoyablement, collée à elle, mon bras libre lui entourant les siens pour la bloquer. Ramenant mes lèvres à son oreille, plus sombre que jamais, mes ongles arrachant sa chair désormais ensanglantés, je lui chuchotai, autoritaire :

Ô vulgaire mortelle insolente... Je ne sais où tu peux te trouver autant de qualités... Car aucune d'entre elle ne semble exister... Ah ! Mais si ! J'en ai trouvé une, tas de viande, tu es sûrement la reine du mensonge...

Resserrant l'étreinte en plongeant mes griffes profondément dans sa peau, sortant les crocs et prenant une voix abyssale, je continuai, sévère, avant de lui lécher violemment la joue, affamée :

Il faut être sacrément culottée pour oser provoquer la reine des démons... Tu ne mérites même pas d'entendre ma voix... Tu ne peux te vanter que d'avoir une délicieuse odeur de nourriture...

Je voulus la mordre mais en croisant le regard de Natsume, je la relâchai, attendant que la demoiselle narcissique se retourne pour admirer l'allégorie de la beauté et de la sensualité que j'étais. 
Je me mis à déguster le sang dégoulinant entre les doigts... Vraiment exquis... Et excitant... 
Je gardais cependant un faciès dur et froid. J'étais offusquée, outrée. Je possédais une susceptibilité très grande. Cependant...

ELLEN !

Non... Elle était là... Encore elle ! 
Anxieuse, je reculai, cherchant où elle pouvait être. J'avais reconnu sa voix reflétant parfaitement son courroux profond. 
Quand soudainement, une lame fut mise à ma gorge. Je pouvais la voir briller, si proche de ma peau... Elle était derrière moi.

Tu n'as pas intérêt à lui faire du mal...
Humf !... Que viens-tu faire ici ? Je te croyais partie !

Elle ne me répondit pas. Elle baissa donc sa hache, et s'éloigna de moi pour se diriger vers l'inconnue, faisant une courte révérence banale assez niaise.

Excusez-moi... Mon nom est Viola ! Et voici... Hum... Ellen.

Elle me montra du regard, assez embarrassée. Ne supportant pas d'être ainsi ridiculisée, je poussai gentiment viola en me mettant devant l'Orgueil incarné, un sourire sarcastique aux lèvres :

Miss veut me faire du mal ?... Alright, let's dance ! <3
ELLEN !

Mes sourcils se froncèrent d'un coup, je me tournai donc vers Viola, grognant sauvagement, frustrée :

LAISSE-MOI FAIRE CE QUE J'AI À FAIRE !
TU N'AS ABSOLUMENT PAS BESOIN DE TE BATTRE POUR ÇA ! 

En guise de réponse, je prononçai un "humf" exaspéré, me retournant vers la semblant ex-amie de Natsume, souriant à nouveau, malsaine, essayant difficilement d'ignorer Viola qui se retenait d'exploser de colère.

Très bien, très bien... Je vais être gentille pour cette fois.

Agitant mes ongles aiguisées, ma main droite tenant mon bras gauche, main gauche devant mon visage moqueur.




“A girl who was hated...”
Theme "Folie" ~ Ellen's voice
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 951
Yens : 1438
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Orgueil et Modestie   Jeu 20 Juil - 16:36








Entre Orgueil et Modestie

feat Sayo-Hee Yun Fang

Je devais avouer que j'avais été perdu durant un moment. Sayo avait commencé à monologuer en hurlant à Ellen de me laisser libre mais... Je n'étais pas prisonnier et je n'avais rien dit qui aurait pu être pris en ce sens. Je ne savais pas trop quoi dire ou faire à part tenter de calmer l'orgueilleuse. Ce n'était clairement pas le moment de provoquer Ellen vu son état psychologique..

A-Att-

Je n'eus pas le temps de dire quoique ce soit que Sayo avait changé de sujet de conversation, revenant sur les autres combattants durant la bataille et en profitant pour se lancer à nouveau des fleurs. Que pouvais-je dire, j'arrivais à peine à placer le moindre mot et j'étais presque sûr qu'Ellen allait finir par s'énerver.

A-Attendez, c'est juste pas une bonne idée de-

Et c'était reparti pour le déluge d'insultes injustifiées envers la reine, me disant enfermé et destiné à voir les merveilles du monde... je développai un rictus agacé, Sayo n'essayait même pas de comprendre ma situation. De plus, j'avais l'impression de bondir de sujet en sujet avec elle vu qu'elle avait rejeté ma demande en duel. Ce n'était pas bien grave mais Ellen arrivait, et vite.

A partir de là, tout s'enchaîna très rapidement entre Ellen apparaissant derrière l'orgueilleuse et la blessant par la même occasion.

Mais Ellen, calme-t-

Et apparut sans délai Viola qui arrêta la reine dans son élan.

Est-ce qu'on peut essayer de se calm-

Puis les deux habitantes du château commencèrent à se hurler dessus, calmant au final la reine mais je me doutais que Sayo allait s'énerver en suite et mes nerfs lâchèrent finalement prise. Mes yeux s'ouvrirent violemment avant de virer au rouge tandis que trois extrémités de mon écharpe s'élevèrent, menaçantes.

MAIS VOUS ALLEZ LA FERMER OUI ?!

Hurlai-je avant de saucissonner Ellen, Viola et Sayo dans mon écharpe. Un peu de calme, était-ce possible ?. Les trois femmes étaient donc au sol enroulées dans mon écharpe tandis que je me frottai les yeux, agacé et usé. J'allais m'y prendre au cas par cas. Tout d'abord Sayo.

Sayo ! Va vraiment falloir que t'écoute les gens ! Si je ne sors pas de la forêt c'est parce que JE l'ai décidé ! J'ai pas DU TOUT envie de parcourir le monde sans mes souvenirs et de blesser les gens que je connaissais avant ! Et s'il y a bien quelqu'un qui peut me rendre la mémoire, c'est Ellen ! Donc avant d'insulter gratuitement et sans rien savoir, on écoute jusqu'au bout !

Je me tournai ensuite vers Ellen.

Ellen ! Est-ce que ça valait vraiment le coup de partir au quart de tour à cause d'une incompréhension ?! Non, pas du tout !  Tu aurais pu simplement l'ignorer ! On ne règle pas tous les problèmes par la violence !

Puis enfin, je me tournai vers Viola.

Viola ! Toi c'est pareil qu'Ellen, on résout pas tout par la violence ! Tu aurais simplement pu lui demander de se calmer au lieu de péter les plombs directement !

Je pris ensuite une grande inspiration avant de conclure.

Mais peu importe parce que le problème se serait réglé de lui-même si l'une d'entre vous m'avait laissé parler !

Une fois ma leçon de morale terminée, je libérais mes trois interlocutrices de leur prison de tissu avant de fermer les yeux, de remettre mes mains dans mes poches et de reprendre un sourire innocent comme si rien ne s'était passé.

Ellen, Viola, vous rentrez au château. Moi je continue de discuter un peu avec Sayo, d'accord ?




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Entre Orgueil et Modestie   

Revenir en haut Aller en bas
Entre Orgueil et Modestie
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.