Partagez | .
Il est temps d'agir !
Messages : 62
Yens : 0
Date d'inscription : 11/06/2017

Progression
Niveau: 10
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Nyo Fukazaki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Il est temps d'agir !   Lun 10 Juil - 20:40

Nyo s’était finalement vu révélé les informations concernant cette zone qu’il ne connaissait pas et ces habitants dont il ignorait tout. Ainsi donc ce territoire flottant dans les cieux se nommait Tenshi. Il s’agissait d’une île volante portée sur la connaissance et l’érudition. En ce point, l’étudiant était assez bien tombé : toujours curieux quant aux nouveaux horizons, la bibliothèque de la capitale aurait sûrement de quoi apaiser sa soif. Cependant, tout cartésien qu’il était, le jeune homme ne parvenait pas à trouver de phénomène logique expliquant cette mystérieuse téléportation qui l’avait amené ici. Ainsi que cette idée d’autre monde, avec retour à Tokyo impossible. Ce n’était pas tant que le Japon ou que ses parents lui manquaient cruellement ; mais l’incompréhension de cette notion l’agaçait au plus haut point.

Egalement, il y avait ce cristal violet incrusté sur sa joue… Malgré les explications de la bibliothécaire, l’idée d’être reliée à une entité semblable à une pierre précieuse ne l’enchantait aucunement. La perte de son Alter était aussi un évènement malheureux à prendre en compte. Car, le maîtrisant depuis plus de dix ans, Nyo s’était accoutumé à la présence de ce pouvoir. Ne plus pouvoir l’utiliser le laissait nu comme un ver… Du coup, lorsqu’il s’était retrouvé seul, le blond avait essayé de s’entailler la joue pour arracher le bijou améthyste… Sans succès… Toutefois, de cette piteuse tentative, le manipulateur du temps avait pu retirer une bonne idée, en pansant sa plaie. L’intégralité de l’élément le reliant à Tenshi était désormais dissimulée par un pansement.

Maintenant, Nyo passait régulièrement du temps à arpenter Shiriai, afin de mieux connaître les environs. Après tout, puisque ce monde le considérait comme élu, il devait être capable de représenter au mieux cette île lorsque le conseil l’autoriserait à arpenter les terres inconnues de Kosaten. A cette pensée, le jeune adulte était impatient d’obtenir le feu vert pour cette démarche. Même si on l’avait averti de la guerre qui faisait rage, rien ne pouvait arrêter son enthousiasme de se savoir le premier terrien de son ère à faire ce premier pas. Tel Armstrong posant un pied sur la Lune, il serait le pionner de Kosaten.

Avant cela, il fallait tout de même que Nyo puisse réutiliser son pouvoir. Pour parer à toute éventualité, il était important que le jeune homme possède de nombreuses cartes en main. Sa chronokinésie en faisait partie. Selon les dires de la vieille femme, c’était en aidant la population et en explorant au nom de Tenshi que le grand cristal lui rendrait peu à peu ses forces. Le garçon au foulard s’était donc naturellement dirigé vers le centre de défenseurs de l’ordre le plus proche.

A peine arrivé sur place, Nyo découvrit une affiche de recherche d’un voleur faisant rage dans le quartier. Plusieurs cambriolages réussis à son actif, il réussissait à chaque fois à fuir la milice. Considérant qu’il s’agissait là d’une chance pour lui de s’illustrer, le Violet pénétra dans le bâtiment, en défaisant le bandage autour de son cristal, pour prouver sa bonne foi.

« Bonjour. Je me nomme Nyo Fukazaki et je suis ce que vous appelez un élu. Puis-je vous aider concernant la poursuite de ce voleur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 62
Yens : 0
Date d'inscription : 11/06/2017

Progression
Niveau: 10
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Nyo Fukazaki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Il est temps d'agir !   Mar 11 Juil - 14:52

La première réaction de la milice, n’ayant pas aperçu le cristal de Nyo, fut un éclat de rire général. Manifestement, on n’accordait pas crédit à sa proposition et son jeune âge devait le faire passer pour un gamin tout juste passé du côté des adultes et avec plein d’ambitions. Le genre de personne que l’on renvoyait chez soi avec un grand sourire en lui proposant gentiment de repasser dix ans plus tard. Toutefois, le blond ne se démonta pas pour autant et s’avança dans le bâtiment, exhibant ainsi de quoi prouver son statut. A cette vue, les hommes qui s’étaient moqués un peu plus tôt se confondirent en excuses, prétextant qu’ils ignoraient que l’arrivée des élus sur Tenshi n’était pas une légende ou une chimère colportait par le Grand Conseil. La page fut rapidement tournée.

Nyo réitéra donc son offre, qui cette fois-ci fut acceptée avec grand plaisir. Le chef du groupe ci-présent récapitula alors au manipulateur du temps les quelques informations  dont ils disposaient pour capturer le voleur. Apparemment, ce dernier était suffisamment doué et provocateur pour avertir la milice une fois qu’il avait commencé à opérer. A chaque fois, les protecteurs de la loi arrivaient sur les lieux alors que le bandit était encore présent. Malheureusement, cet escroc trouvait toujours le moyen de leur filer entre les doigts. De ce que l’on savait aussi, le recherché n’était pas homme à se déguiser pour commettre ses méfaits, son apparence avait donc été identifié. Un type âge d’une trentaine d’années, brun, aux cheveux en bataille, de taille et de corpulence normale. Sa planque demeurait en revanche inconnue…

Cela faisait plusieurs semaines que l’homme s’en prenait, tous les trois ou quatre jours, à un riche propriétaire du coin. Mais les rares pistes que la milice avait suivies jusqu’ici ne menaient nulle part… Des maisons abandonnées, des terrains désertés… Tout avait été passé au peigne fin, mais le cambrioleur ne se montrait que lors de ses actions malhonnêtes. De toute évidence, il avait tout préparé avec soin, et il y avait fort à parier qu’un complice le cache et l’aide à préparer ses vols.

« Je vois. »


Des cas d’ingénieux cambrioleurs, Nyo en avait lus par dizaines lorsqu’il habitait à Tokyo. C’était d’ailleurs un sujet de littératures que les Européens maîtrisaient à la perfection. Arsène Lupin, l’as des as lorsqu’il s’agissait de cambrioler les plus favorisés par le régime social et économique. Pour le contrer, l’étudiant allait devoir se mettre dans la peau d’un Sherlock Holmes ou Hercule Poirot. Penser comme le coupable, prévoir ses actions. Même si d’après les dires du chef, leur meilleure chance de capturer le malfrat était le moment où il prévenait les autorités. Alors sa fuite était assurée… Alors sa confiance était à son point culminant. Alors résidait sa principale faiblesse.

Nyo s’empara d’une partie des témoignages que la milice était chargée de triée selon leur intérêt. Devant la menace de perdre leurs biens, nombreux étaient ceux prêts à témoigner, même en se basant sur de fausses suppositions… Il fallait donc vérifier la crédibilité de chacun de ces potentiels indices. Le temps passa ainsi, le jeune homme concentré, jusqu’à ce qu’un soldat, à bout de souffle, surgisse dans la pièce.

« Chef ! … C’est lui ! … Le voleur ! … Pas très loin d’ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 62
Yens : 0
Date d'inscription : 11/06/2017

Progression
Niveau: 10
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Nyo Fukazaki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Il est temps d'agir !   Mer 12 Juil - 10:13

Le nouvel arrivant était assez jeune, aux cheveux bruns coupés très courts et aux yeux d’un bleu perçant. Il ne semblait pas d’une forme olympienne, et un léger embonpoint se manifestait au niveau de son abdomen. Peut-être était-là la cause de son essoufflement si intense ? Quoiqu’il en soit, cet homme répéta à peu de choses près ce qu’il venait de dire, choqué par la réaction passive de l’assistance. De fait, cette dernière, Nyo compris, prise de court par ce rebondissement, avait mis un moment avant de cogiter. Mais après cette seconde réplique, le groupe bondit à l’unisson, tandis que le chef se rapprochait de l’informateur.

« Tu es sûr de toi, Jin ? Ce serait pas la première fois que tes informations sont mauvaises… »


« Nan nan chef, ce coup-ci c’est pour de vrai ! Je rentrais chez moi quand j’ai vu un groupe d’une vingtaine de personnes autour de la maison du vieux Miro. Vous savez que ce croûton est allé s’installer du côté de l’Observatoire y’a deux jours, non ? »

« Ouais ouais, on était tous très contents de savoir qu’il nous laisserait en paix quelques temps ! »

« Eh bah donc, je me suis approché, et c’est là que je l’ai vu, le type de l’affiche ! Il prévenait tout le monde qu’il allait cambrioler Miro. J’ai pas cherché à en entendre davantage, j’ai aussitôt couru ici ! »


« Et t’as bien fait !!! Gardes, Sire Fukazaki, dépêchons-nous d’y aller ! »


Nyo s’était déjà préparé à bouger. En temps normal, il aurait proposé au chef d’abandonner les civilités pour une discussion facilitée, mais ce n’était pas le moment. Rapidement, le blond rassembla les notes qu’il avait écrites à propos du voleur, ainsi que les quelques hypothèses émises à partir des indices. Après quoi, ne connaissant pas les lieux, il suivit les miliciens jusqu’à la maison indiquée.

Effectivement, une petite foule s’était amassée devant la place où allait opérer le voleur. Le groupe d’intervention eut de fait du mal à se faufiler jusqu’à l’entrée, mais à force de vocalise et de coups de coudes répétés, celle-ci fut atteinte. La serrure avait été crochetée grossièrement, comme si le cambrioleur ne s’attardait pas à ce genre de détails. Très professionnels, les protecteurs de la loi encerclèrent les lieux, privant le bandit de toute issue.

« Rends-toi ! Tu es cerné ! »

Nyo, pris d’une intuition soudaine, et ayant parfaitement compris l’inefficacité des soldats dans l’état actuel des choses, puisque le voleur s’échappait à chaque fois, prévint le chef qu’il comptait pénétrer dans la maison dès maintenant. Ce dernier lui donna son accord, en le faisant accompagner par deux hommes de confiance, ce que ne refusa point l’étudiant. Après tout, sans ses pouvoirs, il n’était qu’un simple garçon de 18 ans… Le trio entra donc dans la baraque.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 62
Yens : 0
Date d'inscription : 11/06/2017

Progression
Niveau: 10
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Nyo Fukazaki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Il est temps d'agir !   Mer 12 Juil - 20:23

Ce fut avec la plus grande prudence et le minimum de bruit que tous trois pénétrèrent dans la maison. Même s’il fallait être vraiment sourd pour ne pas avoir entendu la sommation du chef un peu plus tôt, le voleur ne devait pas les savoir aussi proches de lui. Nyo préférait donc jouer pour l’heure la carte de la discrétion… Ils changeraient de méthode si le cambrioleur menaçait de leur glisser entre les doigts. Le blond ne connaissait pas les codes établis par les miliciens pour communiquer uniquement par gestes. Du coup, le trio se contentait de murmurer ou de faire des signes assez simples.

A première vue, la maison était assez sobre… Pas de collections valant des richesses, pas de grands tableaux, pas de bijoux scintillants… Un mobilier assez moderne pour cette époque. En tout cas, rien ne paraissait avoir été enlevé de sa place originelle, bien qu’un simple observateur tel que Nyo ne puisse pas en juger autant que le véritable propriétaire. Mais l’étudiant s’en voulait de ne pas avoir demandé ce qui pourrait avoir le plus de valeur chez ce fameux Miro… Désormais, il était trop tard pour interroger ses deux collègues…

Après avoir inspecté le rez-de-chaussée, aucune trace d’effraction, hormis celles repérées sur la porte d’entrée, n’avait pu être relevée. Pas de bruit non plus, ni quoi que ce soit qui puisse trahir la présence d’un autre homme en ces lieux. Nyo fit donc signe aux deux soldats qu’il était temps de monter à l’étage. Il chargea l’un d’entre eux de rester en bas pour empêcher une éventuelle fuite du cambrioleur, puis grimpa lentement au premier étage de la maison.

Tout à coup, alors qu’ils arrivaient à peine sur le palier de ce niveau intermédiaire, un bruit sourd se fit entendre, provenant du second étage. Le regard de l’étudiant croisa aussitôt celui du milicien, et tous deux se dirigèrent rapidement, mais toujours en silence, vers l’escalier qui menait au grenier supérieur. Marche par marche, Nyo s’en voulait encore de son manque de préparation : sans arme, il ne pouvait pas se défendre et devrait donc s’en remettre au soldat.

Finalement, en arrivant, la réponse à plusieurs des interrogations du jeune homme fut évidente. Un socle vide, avec à côté une description indiquant ici la présence d’un gros cristal aux teintes violettes réputé pour provenir du Grand Cristal vénéré. Cet objet ayant disparu, cela coulait de source qu’il s’agissait de la cible du voleur. Quant à ce dernier, une porte au fond de la pièce, donnant sur un escalier descendant, était encore ouverte. C’était sans doute en la claquant précipitamment, après avoir entendu l’arrivée des miliciens, que le cambrioleur avait fait du bruit.

Nyo s’élança rapidement à la poursuite du fugitif, tout en hélant de tous ses poumons le garde resté en bas.

« Le voleur arrive vers vous ! Il y avait un escalier de service ! Arrêtez-le !!! »

Ce coup-ci, les marches furent avalées quatre par quatre. Nyo, dans une tenue plus légère que celle du soldat, n’eut aucun mal à distancer ce dernier. En quelques secondes, il était de retour au rez-de-chaussée. Hélas, une mauvaise surprise l’y attendait. Le voleur avait réussi à prendre le garde du bas de court, ce dernier ayant été assommé par derrière.

Bien évidemment, le voleur avait disparu… Mais les méninges de Nyo n’avaient jamais cessé de travailler depuis le début de l’affaire, et le garçon au foulard avait particulièrement étudié le réseau d’égouts souterrain. Il se trouvait que, comme par coïncidence, chacune des maisons cambriolées possédaient un accès direct et condamné à ceux-ci. D’ailleurs, en pénétrant dans le domicile de Miro, il avait aussitôt vérifié ce détail.

Prêtant foi à son intuition, Nyo se rua vers ce fameux accès, le milicien sur ses talons. Et effectivement, ils découvrirent tous deux l’homme recherché, en train de finir de dégager le passage vers les souterrains. Le garçon aux cheveux d’or s’élança et agrippa l’un de ses vêtements. Malheureusement, le voleur était armé et un coup de couteau dans les côtés lui fit lâcher prise. Tandis que sa tenue prenait une couleur écarlate, le jeune homme compressa aussitôt sa plaie, alors que son collègue s’enquerrait de son état.

« Ce n’est rien, ne vous occupez pas de moi ! Rattrapez-le ! »

Car le voleur avait profité de cet intervalle de temps pour prendre la poudre d’escampette. Heureusement, quelques instants plus tard, un cri de rage, et un autre de triomphe apprirent à Nyo que la capture avait été un succès.

Le voleur fut donc livré aux autorités compétentes, tandis que Nyo et l’assommé se faisaient soigner. Effectivement, rien de grave. En même temps, le garçon expliqua son raisonnement et le voile du mystère fut levé. Les remerciements tombèrent, mais le jeune homme, épuisé, ne tarda pas à regagner son domicile… Les yeux fixés sur sa blessure, il ne cessait de repenser à son pouvoir perdu…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Il est temps d'agir !   

Revenir en haut Aller en bas
Il est temps d'agir !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Tenshi l’île céleste :: Shiriai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.