Partagez | .
Une étrange découverte (ft. Mist)
Messages : 91
Yens : 382
Date d'inscription : 07/07/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Giles A. Yard ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Une étrange découverte (ft. Mist)   Jeu 20 Juil - 17:52

img_rp
Une étrange découverte
ft Mist


Illaoi marchait d'un pas désinvolte. Elle apercevait au loin l'orée d'une forêt à la blancheur éclatante.
Ses bruits de pas dans la neige s'arrêtèrent soudainement. Immobile, dans le silence plat du paysage, elle sortit la carte de Kosaten qui lui avait été donnée quelques jours plus tôt et l'analysa.

La Prêtresse, depuis maintenant une journée entière, avait entamé le chemin séparant Hyouga de Yuki, la capitale du royaume de Fuyu. N'ayant aucun moyen de transport (et ce n'était pas faute d'avoir cherché), elle s'était mise dans l'idée qu'elle pourrait y aller seule, à pieds.
Illaoi réalisait maintenant que ç'avait été une mauvaise idée. Elle s'était perdue dans l'immensité du pays enneigé, sans aucune idée d'où elle se trouvait.

Elle était pourtant sûre d'avoir bien suivi la route principale. Elle regarda autour d'elle et ne vit aucun passage routier.

« Comment ai-je fait pour quitter cette satanée route ? »
pensa-t-elle.

Le colosse regarda la carte de plus près. Elle y remarqua un nom marqué juste en dessous de celui de Yuki.

« La forêt de givre ? » se questionna-t-elle à elle même.

Elle leva la tête pour regarder devant elle. S'y étendaient des milliers d'arbres enneigés.
Illaoi se dit que c'était, avec un peu de chance, cette fameuse forêt que mentionnait la carte.
De toute manière, elle ne pouvait pas la contourner. Si elle voulait rejoindre Yuki, elle devrait forcément passer par là. Elle rangea sa carte, posa son idole sur son épaule et se mit en route.


*****


Illaoi pesta. Elle détestait le froid plus que tout.
Elle regarda autour d'elle, espérant trouver un sentier ou une route balisée, afin qu'elle puisse connaître le chemin à suivre dans la forêt.

La Prêtresse entendit un bruit au-dessus d'elle. Elle leva la tête et aperçu un animal dont elle ne connaissait pas l'origine, suspendu à l'une des branches d'un arbre. Kosaten semblait avoir sa propre faune.
Etre envoyé dans un nouveau monde avait certains avantages, Illaoi le reconnaissait ; le simple fait de découvrir de nouvelles choses lui était plaisant.

Elle aperçu ce qu'elle recherchait depuis son entrée dans la forêt ; un petit sentier sillonnait la forêt à travers les arbres. Il devait bien mener quelque part.
Elle se dirigea vers lui, soulagée d'avoir enfin trouvé un chemin à prendre, même si elle ne savait pas où elle venait.

Mais sa joie ne dura pas longtemps, car, happée de ses pensées, et se retrouva ventre à terre après avoir trébuché sur quelque chose.
Illaoi grogna et se frotta la tête. Elle avait lâché son idole dans la chute et elle se trouvait à côtée d'elle, enfoncée dans la neige. Elle la saisit pas la poignée et tenta de regarder sur quoi elle était tombée.

D'un air intrigué, elle remarqua une planche de bois à travers le tapis de neige. Elle se pencha vers elle et entreprit de la dégager de son emprise à la couleur blanche. Elle balaya la neige avec sa main et, le travail effectué, Illaoi contempla sur ce qu'elle venait de tomber.

Une trappe, à même le sol, semblait scellée par un petit loquet. Le bois qui la constituait semblait presque pourri. Cela se voyait qu'elle n'avait plus été utilisée depuis longtemps. Que s'y cachait-il, une fois ouverte ? La Prêtresse, curieuse, regarda autour d'elle pour voir s'il n'y avait personne. Puis décidée, elle brandit son idole et frappa d'un coup sec sur le loquet qui, usé par le temps, sauta en une fraction de secondes. La trappe pouvait à présent être ouverte.

Illaoi hésita cependant à y entrer. N'était-ce pas illégal ?




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 636
Yens : 10
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Ven 21 Juil - 9:49



feat. Il-yaoi
Une étrange découverte

Mist avait finalement repris sa route, cherchant à rejoindre le front, là où elle serait vraiment utile à Sul Hei. Car ça avait beau être vachement fun pour certaines de tricoter des pulls à la capitale, c’était pas avec ça que la guerre serait gagnée… La jeune Esper avait hâte de déglinguer une ou deux armées de soldats suçant le piaf de feu. Elle s’était durement entraînée, seule et avec les autres gardes, alternant le rôle de provocatrice de tempêtes et celui-ci de punching-ball humain. En effet, Long offrait un puissant pouvoir défensif qui permettait des contre-attaques plus que violentes. Maintenant que cette technique était assimilée, la belle aux yeux d’azur ne craignait plus aucune blessure. Trop facile ! Même jouer au bowling avec des boudins dans les gouttières était plus compliqué…

Si Mist n’était pas du genre à s’emmitoufler dans cinquante épaisseurs de peau de mammouth, le climat spécial esquimau de Fuyu lui avait rapidement fait se procurer une cape rembourrée comme la bedaine d’un Américain, qui couvrait la totalité de son corps, la protégeant du froid. C’était assez pratique au vu des Blizzard et Laser Glace qu’elle se prenait parfois dans la tronche. Et c’était pas avec son aérokinésie qu’elle transformerait la nation des glaces en source thermale…

Comme la Fuyujin avait un peu la flemme de consulter sa map, elle erra un peu au pif après avoir quitté le camp d’entraînement. De toute manière, en marchant vers le bas, elle tomberait bien à un moment donné sur une zone pleine de bouffeurs de paprika à déglinguer. Sur cette logique imparable, elle tomba bientôt sur un lieu qu’elle connaissait, qui l’avait d’ailleurs pas mal emmerdée par le passé : la forêt des givrés, en référence à ces couillons de paysans qui préféraient y vivre plutôt que de profiter de la protection du Roi à Yuki.

Une fois, Mist, paumée à travers ces bois morts, avait dû déglinguer une statue consacrée à un faux dieu, avant de trucider ses fidèles. Ces imbéciles n’avaient rien capté à la sagesse de Long, les abattre était donc une solution inévitable. Mais la manipulatrice d’air n’avait pas vraiment envie de se rappeler des moments pourris passés dans cette forêt… D’ailleurs, si elle pouvait la traverser rapidement, sans ennui, sans faire de rencontre… Ah dommage pour ce dernier point…

En effet, après avoir contourné pour la millième fois un vieux tronc tout blanc, Mist aperçut une femme à forte carrure, une catcheuse quoi, et aux longs cheveux bruns, en train de tabasser le sol avec un gros bout de bois… La fille aux cheveux noirs, un peu perplexe, se rapprocha de l’autre, engageant la discutaille :

« Yo, tu fais quoi au juste ? »

C’est alors qu’elle remarqua la présence d’une trappe défoncée au sol. Une sorte de tunnel descendait en profondeur, mais la visibilité était vraiment mauvaise, ou alors Mist venait de perdre à l’instant neuf dixièmes sur chaque œil…

« Eh, d’où ça sort ça ?! C’est chez toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 382
Date d'inscription : 07/07/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Giles A. Yard ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Ven 21 Juil - 10:45

img_rp
Une étrange découverte
ft Mist


Illaoi était absorbée par les ténèbres qu'offrait la trappe. Elle fut tirée de ses pensées par une voix derrière elle, et sursauta.

Une fille aux longs cheveux noirs avait fait son apparition. Cette dernière demanda à la Prêtresse ce qu'elle était en train de faire. Puis, l'instant d'après, elle sembla remarquer la trappe et s'exclama :

« Eh, d'où ça sort, ça ?! C'est chez toi ? »

Illaoi n'appréciait pas vraiment le fait qu'elle la tutoie directement. Pour elle, c'était un signe d'irrespect. De son accent exotique, elle lui répondit en marquant bien les « vous » dans sa phrase, afin que le message passe clairement.

« Eh bien, non, ce n'est pas chez moi. J'ai trébuché sur cette trappe et je l'ai dégagée de la neige. Je suis curieuse de savoir ce qu'il y a en bas, et pour ma défense, cette trappe a l'air de ne plus avoir été utilisée depuis longtemps, comme vous pouvez le voir. Qui êtes-vous, au juste ? »

Illaoi la dévisagea. Elle avait l'air très jeune et était habillée d'un accoutrement qui lui était inconnu, et incompatible au monde de Kosaten, et par ce simple fait, elle déduit que c'était une élue qui se trouvait devant elle. Elle chercha son sceau du regard, le décelant sur sa main gauche. Une Fuyujin, tout comme elle.

« Fillette, je vois que vous êtes une élue. » dit-elle en se relevant.

Elle se rendit compte que la vouvoyer était en fait ridicule vu son jeune âge, en fin de compte. Illaoi prit la poignée de son idole.
Elle senti sur ses doigts le contact du métal froid et frissonna.

« Que fais-tu ici, toute seule ? »

De la fumée semblait émaner d'elle. Illaoi se dit que c'était sûrement de la condensation.
Elle regarda à nouveau l'intérieur de la trappe avec une envie très pressante d'y aller. L'aventure et l'inconnu l'attiraient. Elle semblait cependant y entendre un bruit très léger.

Illaoi tendit l'oreille, de plus en plus curieuse. Oui, il y avait définitivement un bruit répétitif qui venait de l'intérieur de la trappe.

« Tu entends ça ? » demanda-t-elle à l'inconnue.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 636
Yens : 10
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Ven 21 Juil - 12:48

Note HRP:
 



feat. Il-yaoi
Une étrange découverte

En plus d’avoir la dégaine d’une catcheuse mexicaine, la nana parlait comme une bobo antillaise. Autant dire qu’il ne restait plus grand-chose de local chez cette poufiasse au look débraillé… C’était quasiment le cliché même de l’élu à peine débarqué en Kosaten, encore un peu paumée et surtout particulièrement faible… Mais bon, comme on se trouvait encore à Fuyu, Mist ne voulait pas risquer de maltraiter une servante de Long. Et puis ça pouvait aussi être une native avec des goûts chelous. Elle écouta donc tranquillement les explications à deux balles de l’autre, avant de faire valoir son avis :

« Je m’en fous que ce soit ta piaule ou pas, hein ? Mais c’est vrai que vu comment ça schlingue là-dedans, y’a moyen que ça ait pas servi depuis un moment… Ou alors son proprio se lave pas très souvent… »


Peu après, la question concernant son identité revint, mentionnant ce coup-ci le statut d’élue. Mist jeta un regard blasé à la marque qui vantait fièrement son appartenance à Fuyu : un gamin aurait pigé d’où elle venait. C’est donc avec un sourire ironique qu’elle répondit, avec un ton bien bien sarcastique :

« Naaaaaaan ? Tu crois ? Bah oui patate, bien sûr que je suis une élue de Fuyu ! Ah et évite de m’appeler fillette si tu veux que ta tête reste sur tes deux épaules. Pour info, je m’appelle Mist. Je ne dirais pas que je suis enchantée de te rencontrer, c’est chiant de mentir… Tiens d’ailleurs, c’est quoi ton blaze à toi ? Tu sers Fuyu ? »


Par la suite, l’interrogation bien pénible lui fut posée. La question qui gavait Mist au plus haut point. Les petits paysans de Fuyu étaient-ils à ce point dénués de couilles et terrés comme des rats pour s’étonner à chaque fois qu’une élue soit capable de défendre sa peau par elle-même ?

« Je pourrais te poser la même question. »

Et puis soudain l’autre s’interrompit quelques instants dans son blabla trop long, tendant l’oreille. Mist s’apprêtait à l’avertir que c’était plutôt la joue qu’il fallait présenter lorsqu’on veut se faire gifler quand la folklorique lui demanda si elle entendait quelque chose.

« De quoi ? La stupidité de tes paroles ? Ouais, j’avais remarqué t’inquiète ! »

Finalement, Mist se rendit compte que l’autre gonzesse zieutait la trappe. La fille aux cheveux noirs s’en rapprocha et distingua aussi un drôle de bruit de percussion, qui se répétait mais de manière assez faible. Elle soupira, car l’idée de plonger dans le noir la gonflait, mais elle ne pouvait ignorer ce truc. C’est ainsi que sans attendre l’avis de l’autre, la manipulatrice d’air sauta, usant des courants aériens pour freiner sa chute, qui ne dura pas longtemps. En bas, il faisait assez noir, mais à force de s’habituer, la vision revenait peu à peu. La tueuse releva la tête pour observer la catcheuse, quelques mètres au-dessus.

« Tu viens ou pas ? Y’a de la place pour deux ici ! Grouille toi de sauter si tu viens, j’ai pas que ça à faire moi ! »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 382
Date d'inscription : 07/07/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Giles A. Yard ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Ven 21 Juil - 14:45

img_rp
Une étrange découverte
ft Mist


Illaoi ne se serait jamais attendue à ce que son interlocutrice fut aussi irrespectueuse. A chaque fois qu'elle répondait à une question d'Illaoi, elle se sentait comme obligée de faire un commentaire sarcastique.
En temps normal, Illaoi lui aurait déjà filé un bon coup d'idole. Cependant, elle n'avait plus ses pouvoirs, et quand bien même... c'était une fillette !

Cette dernière lui dit s'appeler Mist. Illaoi se présenta à son tour.

« Je suis Illaoi, grande Prêtresse de Nagakabouros. Effectivement, je sers Fuyu tout comme toi. »

Elle ne souhaita pas apporter plus de précision sur son véritable Dieu qu'elle servait. Elle savait qu'elle devrait parfois le cacher, surtout à une Fuyujin.

Illaoi s'était étonnée de voir une aussi jeune fille sans compagnie ; non pas qu'elle pensait que les femmes ne pouvaient pas se défendre toute seule, au contraire, mais la jeunesse de son interlocutrice l'étonnait. Sa désinvolture, cependant, montrait qu'elle n'avait peur de rien.
Elle lui retourna la question.

« Je tente de rejoindre la capitale, mais je me suis perdue. » répondit simplement Illaoi.

Ensuite, lorsque la Prêtresse entendit le bruit, Mist lui lança une pique à nouveau, ce à quoi Illaoi répondit en riant :

« Fillette est comme un petit chien hargneux : elle aboie beaucoup mais ne mords pas ! »


A présent, Illaoi se dit qu'elle allait aborder la situation avec une attitude calme. Rien ne servait de s'énerver. Elle allait simplement ignorer les méchancetés que lui lançait Mist.

Cette dernière, entendant le bruit tout comme Illaoi, sauta dans le trou béant de la trappe.
Illaoi grimaça, s'attendant à ce qu'elle se ramasse le sol, mais rien n'y fit. Elle regarda dans le trou, essayant de déceler à travers les ténèbres la silhouette de Mist, et essayant de deviner par quelle magie elle ne s'était pas fait mal.

Sa voix se fit entendre. Encore une phrase remplie d'ironie, invitant Illaoi à se joindre à elle.
La Prêtresse leva les yeux au ciel, empoigna son idole et sauta.
Elle retomba sur ses pieds dans un bruit lourd dû à la masse de son corps, dans une chute parfaitement contrôlée. On entendit aussi le bruit de l'idole se cogner contre le sol, simultanément.

Illaoi dû s'habituer à l'obscurité de l'endroit. Une odeur nauséabonde s'en dégageait et le bruit s'était fait plus intense. Plissant les yeux, elle arrivait à peine a distinguer les murs.

« Si Mademoiselle avait un moyen de nous éclairer, ce serait fort appréciable. Dans sa plus grande grâce, bien sûr. » dit Illaoi.

Elle cogna son idole contre le mur tout près d'elle. Le bruit se fit entendre pendant quelques secondes, son écho se répercutant sur des parois encore invisibles à leurs yeux. Ainsi, Illaoi savait à présent que l'endroit où elles se trouvaient était vaste.

Avant d'attendre la réponse de Mist, elle sollicita à nouveau son idole, se concentrant sur son pouvoir. Elle réussit à y faire émaner une petite lueur verte, assez pour éclairer 3 mètres devant elle.
Elle espéra cependant que Mist avait autre chose, sinon, elles devraient s'en contenter.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 636
Yens : 10
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Dim 23 Juil - 13:19



feat. Il-yaoi
Une étrange découverte

Ainsi donc la catcheuse portait un nom au moins aussi chelou que son attirail, Illaoi, et était aussi une élue de Fuyu. Bon, si c’était Long qu’avait choisi cette grognasse, c’était forcément pour une bonne raison, qui échappait certainement à Mist. Mais maintenant qu’elle savait que cette guignolette de service appartenait à la même nation qu’elle, pas mal de chose changeaient… À commencer par le fait que la jeune Esper ne pouvait plus laisser cette folklo dans la mouise… Car apparemment, l’autre, pas très fut-fut, avait pour projet de rejoindre Yuki…

« Alors c’est clair que t’es bien paumée ! Mais bon, même pour toi, ça devrait pas être trop dur de continuer vers le Nord… Ah, au passage, j’espère que t’es pas trop faible, le seigneur Sul Hei déteste les élus qui lui sont inutiles… »


Après quoi, le bruit un peu zarbi sur les bords se fit entendre… Clairement un triso qui savait pas aligner plus de trois accords musicaux… Mais pour s’en assurer, il fallait aller vérifier soi-même, et puisque Mist avait eu le malheur de passer à ce moment-là, cette tâche à la con lui revenait. Après tout, l’idée que les bouffeurs de paprika du Sud aient décidé de creuser un tunnel avait beau être aussi idiote que leur dieu, elle n’était pas à exclure… Un dernier échange vocal avec l’autre élue, qui ne put s’empêcher de lâcher une citation philosophique à endormir un dictateur nazi surexcité, et puis elle s’enfonça dans l’obscurité.

La nana black ne tarda pas à la rejoindre, dans une chute ayant autant de grâce qu’un lâcher de fiente de pigeon constipé… En plus, à force de bouffer McDo dix fois par jour, cette grosse vache n’était pas loin d’atteindre les 300 kilos… L’impact qu’elle provoqua alerta assurément toute la nation de leur expédition souterraine… La discrétion n’était pas son point fort… Le noir environnant n’était pas trop dur à vivre, mais comme une pétocharde, l’autre flippait dès que la lumière se cassait… Du coup, elle matérialisa une sorte de lueur d’un vert assez dégueulasse, avant de demander à Mist de faire ce qu’elle pouvait. Sur un ton toujours aussi ironique, cette dernière se contenta de ces quelques mots :

« Nan, là je peux rien pour tes petits yeux fragiles… Va falloir que tu fasses sans… »

Mist observa vite fait la galerie qui les entourait. Il n’y avait sur place pas grand-chose d’intéressant, mais un tunnel permettait de plonger davantage dans cet antre. Si quelque chose de pas trop inutile existait en ces lieux, c’était sûrement par là-bas. La tueuse commença donc à se diriger, hélant l’autre sans prendre la peine de se retourner :

« Allez, amène-toi ! Tu vas pouvoir être utile à Long ! Et après, je te montrerai par où faut partir si tu veux aller à Yuki ! »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 382
Date d'inscription : 07/07/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Giles A. Yard ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Dim 23 Juil - 14:01

img_rp
Une étrange découverte
ft Mist


Illaoi trouvait son interlocutrice de plus en plus rude. Elle déballait des remarques cyniques à foison, ne manquant pas à une seule occasion de rabaisser Illaoi.
Sur Runeterra, son ancien monde, manquer d'un tel respect à l'Apôtre de la Vérité lui aurait déjà valu une mort certaine.

Mist n'avait donc aucun moyen d'éclairer le souterrain dans lequel elle se trouvait. L'adolescente semblait rire d'Illaoi qui ne voyait absolument rien dans la pénombre. Elle ignora cette énième pique qu'elle lui avait lancée et la rejoint lorsqu'elle l'invita à avancer dans le tunnel avec elle.
La lueur de son idole éclairait peu devant elle.
Pendant une dizaine de minutes, elles avancèrent sans dire mot, traversant un couloir qui semblait interminable. Illaoi commença une conversation, pensant qu'elle pourrait sans doute adoucir sa nouvelle « amie », si tant est qu'elle pouvait la définir comme tel.

« D'où te vient cette ironie systématique ? » lui demanda-t-elle. « Tu te sens obligée de marquer ta supériorité sur n'importe qui, ou est-ce juste moi qui te pose problème ? »

Illaoi pensa qu'elle devait avoir un certain problème de supériorité, ou un lourd passé qui ne lui avait laissé d'autre choix que de développer un mécanisme d'auto-défense. Enfin, Illaoi le supposait, elle pouvait très bien être dans le faux. Elle n'était pas psychologue après tout.
Touours est-il que Mist commençait tout doucement à lui inspirer un certain mépris, quelque soit la nature de son cynisme. Manquer de respect à quiconque, surtout à une Apôtre d'un Dieu plus puissant que ceux de ce monde, n'était pas une chose à faire.

Le bruit répétitif se faisait de plus en plus proche. Illaoi aperçu au loin, après un virage, une lueur au bout du tunnel. Elle pressa le pas, contente de finalement trouver quelque chose. Elles débouchèrent ensuite sur une vaste pièce, et u centre de cette dernière, un objet émanait une certaine lumière blanche se projetant sur les parois alentours.
Il était disposé sur un socle de pierre. Le bruit, semblable à une mélodie à présent, semblait venir de l'objet.

Illaoi l'analysa, tentant de comprendre ce que ça pouvait bien être.

HRp:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 636
Yens : 10
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Lun 24 Juil - 21:10



feat. Il-yaoi
Une étrange découverte

Bon, c’est vrai qu’en temps normal, lorsqu’on dépend de quelqu’un d’autre pour s’éclairer, on le remercie généralement dans la plupart des cas, mais on ferme au moins sa gueule. Mais Mist n’était pas comme ça. Ce n’était pas une nana à lâcher un merci si facilement : en fait, la seule fois qu’elle l’avait fait depuis son arrivée, c’était avec la chienne Baskerville. Et d’ailleurs, la fille aux cheveux noirs ignorait encore pourquoi elle l’avait fait. Sûrement car le geste de l’autre cinglée l’avait touchée plus qu’elle ne l’admettait. Mais ici, même si la jeune Esper aurait déjà eu bouffé deux ou trois fois le mur sans la lumière du vieux machin trimbalé par la catcheuse, il était hors de question de lui faire comprendre cette dépendance.

La nana aux 300 kg ne tarda pas à se plaindre des piques légèrement trop épicées (quelle tapette cette mexicaine quand même… Et le tabasco alors ?) balancées comme ça par une Mist en pleine forme. Elle voulait savoir si sa pomme était particulièrement fun à vanner ou si la jeune Esper était naturellement légèrement violente verbalement. Cette dernière, toujours sans se retourner, ce qui montrait l’intérêt porté à cette tête de macaque, haussa les épaules, autant pour montrer qu’elle se foutait de l’avis de l’autre que pour signifier qu’elle ignorait la réponse.

« Chais pas ! T’as effectivement une dégaine particulière et bien marrante à critiquer… Mais comme je peux pas piffer toutes ces politesses inutiles et hypocrites que s’échangent les vieux bourges, j’imagine que je suis comme ça avec tout le monde… »


Un nouveau haussement d’épaule signifiant cette fois quelque chose dans le genre « Evite de continuer sur ce sujet ! » ou « J’ai pas besoin de babysitter pour explorer ce tunnel, t’es libre de te tirer quand tu veux ! ». Mist ne chercha pas à alimenter la discussion : elle ne partageait avec l’autre que sa loyauté à Long. De ce fait, elle ne lui ferait pas de mal, en tout cas pas sans l’accord du Dragon, mais n’essaierait pas de faire copine-copine avec un sumo féminin à la pilosité défonçant sûrement celle d’un babouin… La tueuse fit cependant une unique révélation au cours de cette marche :

« Je respecte que ceux qui sont suffisamment balèzes pour le mériter. Long le tout-puissant en fait évidemment partie. »

Finalement, le tunnel débouchait sur un espace un peu plus grand, où essayer de partager la route avec une femme-gorille aussi large qu’un Jukebox ne relevait pas du défi Koh-Lanta. Au milieu de ce semblant de pièce se trouvait une boule assez bizarre projetant un faisceau blanc sur les murs, et rendant encore plus inutile la présence d’Illaoi puisque son vieux bout de bois pourri n’éclairait plus rien. C’était d’ailleurs de cette sphère lumineuse que provenait le son. On aurait dit une chanson pour gamin, le genre de comptine naze censée endormir les gosses.

La Fuyujin s’en rapprocha avec prudence, pour tenter de comprendre son fonctionnement. Mais il s’agissait sûrement d’un bric-à-brac de mécanismes tordus que seul un chtarbé de scientifique pouvait expliquer. La belle aux yeux d’azur laissa donc rapidement tomber l’analyse de ce truc sans nom. C’est alors qu’une voix toute fluette, bien pucelle comme il faut se fit entendre, d’un tunnel autre que celui que le duo avait emprunté. Peu de temps après, un gamin, de quelques années pas plus, ou alors Passepartout avait là un sérieux concurrent, apparut devant. Un petit blond, les yeux bruns, l’air parfait du petit connard qui a fait une connerie et prend un faciès innocent. Sa bouche remua, et quelques mots sortirent :

« Vous jouer musique ? »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 382
Date d'inscription : 07/07/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Giles A. Yard ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Mar 25 Juil - 11:36

img_rp
Une étrange découverte
ft Mist


Mist répondit aux précédentes questions d'Illaoi en y allant droit au but. Elle lui avoua qu'effectivement, elle était comme ça avec tout le monde mais affirma tout de même que la Prêtresse avait matière à rire. Au moins, ça avait le mérite d'être clair.

C'était bien l'une des seules personnes qu'Illaoi n'avait pas encore questionnée sur son rôle d'élu. D'habitude, elle posait des questions quant à leur monde d'origine, leurs pouvoirs,... Mais cette fois ci, le colosse avait deviné qu'il ne fallait pas taper la causette, sous peine d'être directement mitraillé des fameuses piques de la jeune fille.

Cette dernière lui avoua cependant en qui elle avait du respect. Globalement, ceux qui arrivaient à l'impressionner ou, du moins, ayant des capacités supérieures à la moyenne. Elle cita Long comme exemple, la divinité dragon de Fuyu.

« Intéressant » pensa Illaoi. « Je suis sûre qu'elle apprécierait Nagakabouros. »

Lorsqu'elles arrivèrent devant l'objet mystérieux, Mist sembla s'y intéresser, tout comme Illaoi. Mais, l'adolescente restant fidèle à elle-même, abandonna très vite l'idée de comprendre le fonctionnement de la boule lumineuse. Illaoi soupira.
La jeunesse agissait-elle majoritairement comme ça dans son monde ? Si tel était le cas, sa nation n'avait pas d'avenir.
La Prêtresse analysa donc l'objet en profondeur. N'osant le toucher, elle tenta de déceler avec son regard les secrets que pouvaient enfermer cette étrange sphère. Sa tête à présent proche de l'objet, ses reflets lumineux se répercutant sur chaque recoin de son visage, Illaoi découvrit un certain mécanisme complexe à l'intérieur de l'objet. De petits rouages tournaient, s'emboîtaient et donnaient le souffle de vie à la musique sortant de l'objet.

A l'instant où Illaoi voulu partager la nature de sa découverte à Mist (qui, sans le savoir, l'avait déjà devinée sans regarder !), une voix d'enfant la coupa dans son élan.

« Vous jouer musique ? »


La Prêtresse tourna la tête dans sa direction. Que faisait un si petit bout de chou ici ? Certes, le colosse n'aimait pas vraiment les enfants, et n'avait jamais voulu en avoir, mais en rencontrer un aussi jeune, seul dans cette grotte... C'était impensable.
Elle s'en approcha doucement pour ne pas lui faire peur.

« Non, on l'écoutait comme toi. » lui dit-elle en lui souriant d'un air doux.

Le gamin était vêtu d'une veste marron foncée, un peu trop grande pour lui. Ses pieds nus étaient salis par la crasse du sol de briques. Elle s'agenouilla auprès de lui pour mettre son visage à hauteur du sien..

« Tu es tout seul ici ? D'où viens-tu ? » lui demanda-t-elle.

« De par là ! » dit l'enfant avec un petit air gêné, de celui qu'ils ont quand ils parlent aux adultes. Il pointa le tunnel d'où il était apparu.

Le petit blondinet avait répondu ça spontanément. On ne pouvait pas attendre plus de précisions d'un enfant en aussi bas âge, mais une telle innocence fit sourire Illaoi. Il commença à toucher le visage de la Prêtresse, tenant son nez entier entre ses deux petites mains. Il laissa échapper un petit rire spontané et fort, heureux d'avoir trouvé une nouvelle partenaire de jeu.

« Tu nous montres où sont tes parents ? »
demanda Illaoi.


HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 636
Yens : 10
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Jeu 27 Juil - 20:24



feat. Il-yaoi
Une étrange découverte

L’arrivée du sale gosse, aussi kawai-mimi fut-il, prit Mist par surprise, qui ne put s’empêcher de dégainer sa dague, tout en faisant aussitôt volteface faire le couillon qui s’amusait déjà à prendre les gens par derrière (si jeune, et pourtant tellement pas innocent…), prête à lui arracher une ou deux côtes pour lui expliquer les bonnes manières. Pourtant, quand elle aperçut la tête de guignol qui lui faisait face, elle rangea rapidement son arme, comprenant que le mioche représentait un potentiel de danger inférieur à celui d’un escargot écrasé (par Mist évidemment).

Au niveau du langage, la mini crotte parlait à peu près aussi bien que la catcheuse qui se trimbalait avec son plug anal en bois, à ceci près que lui ne possédait pas un accent tropicalement pénible. Il était évident que la mexicaine avait dû bouffer un paquet de grosses bananes avant de parvenir à une telle maîtrise. Mais revenons-en au morveux, qui avait piaillé quelques mots à propos du gros bidule musical dont la jeune Esper s’était lassée quelques instants plus tôt. Il souhaitait manifestement savoir si Mist et sa bouche-trou du jour étaient des musiciennes de talent, et accessoirement si c’était elles qui jouaient quelques accords mélodieux. En général, c’était à ce moment-là que la fille aux cheveux noirs balançait une petite vanne ironique, pour enfoncer l’autre, mais face à un gamin encore armé d’une couche-culotte, c’était bien moins fun…

En plus, ce fut la bouffeuse de noix de coco bien juteuses qui prit la parole, pour briser toutes les illusions que le cerveau microscopique du gamin avait fait naître dans son esprit. Un non, classique, tout aussi pourri que le morceau de bois couvé par la folklo. Mist se rapprocha du bambin, examinant un peu la merdouille qui leur était tombé dessus. C’était un vrai plouc, avec des pieds plus noirs que la tronche d’Illaoi, ce qui était pas peu dire, des vêtements qui avaient dû servir plusieurs de PQ, et toujours cette dégaine de handicapé mental.

Pendant que la siroteuse de smoothie des îles faisait mumuse avec le petit con, dont l’âge était certainement possible à compter sur une seule main, ce qui donnait une petite idée de la mentalité de la plus « adulte », Mist examina le tunnel d’où il était arrivé. A priori, pas grand-chose de spectaculairement ouf, si ce n’est qu’il était éclairé par des cristaux à teinte rouge incrustés dans les murs. Illaoi venait définitivement de perdre sa seule utilité. Alors que le môme faisait le mariole avec le gros pif de celle-ci, la question sur ses parents fut posée. Le marmot s’éloigna alors un peu de la Tropiquienne, avant de pointer encore le même trou de l’asticot qui lui servait de doigt :

« Pas parents.  Papy Bricolo. Là-bas ! »

Mist soupira. Comment accorder du crédit aux dires de ce petiot ? Son histoire était bizarre, mais de toute façon, la tueuse tenait à explorer ce repaire à clodos jusqu’au bout.

« Ouais ouais, on va y aller ! »

Et aussitôt, la belle aux yeux d’azur poussa le mini clampin sans délicatesse en direction du tunnel. Il allait la guider jusqu’à ce fameux Papy Bricolo, ou peu importe qui était le glandu qui vivait ici. Quant à l’autre timbrée basanée, Mist se foutait de ce qu’elle ferait ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 382
Date d'inscription : 07/07/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Giles A. Yard ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Jeu 3 Aoû - 14:01

img_rp
Une étrange découverte
ft Mist


La Prêtresse pu en apprendre d'avantage sur la vie du petit garçon. Un minime détail, mais qui en disait long.
Le petit blondinet répondit joyeusement qu'il n'avait pas de parents, mais un Papy Bricolo. Le fait qu'il n'ait pas mentionné la présence de ses géniteurs inquiétait et attristait Illaoi. Que cela voulait-il dire ? Etait-il orphelin ? Vivait-il seul avec son papy ?
Beaucoup de pensées traversèrent l'esprit de l'Apôtre et elle commença à spéculer... inutilement. Elle se reprit et décida d'aller voir par elle-même. Rien ne servait de s'attrister de son sort si elle ne le connaissait pas encore.

Mist, dans son amabilité légendaire, ne manqua pas une opportunité d'encore faire la rabat-joie et d'agir de méchanceté. Elle poussa sans délicatesse le pauvre petit qui ne se rendait pas compte du geste de l'adolescente, et cette dernière lui dit d'avancer.
Cet irrespect d'un enfant ne manqua pas d'attiser la colère d'Illaoi. Celle-ci lança un regard noir plein de reproches à Mist.

Mais pour qui se prenait-elle ?! De telles manières devaient soit découler d'une misanthropie exagérée, soit d'un manque d'éducation de la part de ses parents. Du moins, c'est ce que pensait Illaoi. Ce comportement, elle ne pouvait plus le tolérer ; aussi décida-t-elle d'en parler à Mist.
Alors qu'ils avançaient dans le tunnel, le petit garçon sautillant devant elles et montrant le chemin, Illaoi s'adressa à lui d'un ton doux.

« Continue de marcher, mon grand, on va te rejoindre. »

La tonalité de sa voix et son expression changèrent instantanément quand elle fit face à Mist. Une colère noire pouvait se lire sur son visage.

« Mais qu'est-ce qui te prend à agir ainsi ? Je ne sais pas ce qu'est ton problème, mais en aucun cas tu ne dois défouler ta haine sur un enfant. Le pousser comme tu as fait est idiot. »

Elle se calma un peu et se reprit. Elle continua sur un ton plus calme, mais toujours empreint de colère.

« Nous sommes sans doute chez lui ici. Imagine s'il raconte à son Papy dont il a parlé que tu n'as pas été très gentille avec lui. On ne sait pas où nous sommes, ni qui nous allons rencontrer. Alors, la prochaine fois que tu veux décharger ta haine sur quelqu'un, tu ne le feras pas sur lui, ni sur quelqu'un qui habite ici. Fais le sur moi, ça me fait plus pitié que ça ne me met en colère ! 
Ne prends même pas la peine de répondre et continuons simplement notre chemin. J'espère juste que tu auras retenu ce que je t'ai dit. »


Sur ce, elle exprima un geste de colère accompagné d'un grognement et continua à suivre l'enfant, qui s'était arrêté, ayant entendu la voix forte de la Prêtresse.

« Ca va ? Toi fâchée ? » dit-il en affichant une mine inquiète.

Illaoi fut attendrie par le fait que le gamin s'inquiétait pour elles. L'innocence d'un enfant, il n'y avait vraiment rien de plus pur. Elle s'approcha de lui et, tout en marchant, elle lui esquissa un sourire et lui répondit.

« Oh non, mon amie et moi ne faisions que parler. D'ailleurs, elle va te montrer qu'elle est gentille. »

A ces mots, Illaoi se retourna vers l'adolescente et la regarda d'un air étrange, comme si une mère s'apprêtait à engueuler son enfant.

« N'est-ce pas, Mist ? » dit-elle d'un ton soutenu rempli de subtilités.



HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 636
Yens : 10
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Jeu 3 Aoû - 16:32



feat. Il-yaoi
Une étrange découverte

En soit, Mist n’en avait rien à carrer de ce Papy Bricolo et de ce microbe. Elle voulait juste savoir qui créchait dans ce trou crasseux, le foutoir qu’il y avait dedans, et si ça représentait un danger pour Fuyu, ou à l’inverse si on pouvait exploiter ce qui s’y tramait. Bref, un peu d’exploration au nom du patriotisme, un peu de curiosité, et on obtient une aérokinésiste qui saute dans une cavité où on voit queu dalle et qui malmène un nain de jardin pour arriver à ses fins. Rien de glorieux certes, mais on s’en tape de ça ! La marche entre chaque ville était déjà bien assez longue comme ça pour qu’en plus il faille se taper un atelier spéléo et babysitting à tous les coins de rue (même s’il n’y avait pas à proprement parler de rues…).

On avait donc ce mioche qui avait pris la tête du groupe, plus ou moins violenté par Mist, mais à cet âge, ils sont robustes, non ? Venait ensuite justement la nana aux cheveux noirs, et pas très loin d’elle, à son grand dépit, suivait la bouffeuse de bananes, qui continuait à faire copain-copain avec un gamin sûrement trop con pour se rendre compte de la stupidité de ce fait. Et puis finalement, v’la que cette Mexicaine portait ses corones et voulait causer seule à seule avec l’Esper, laissant filer Bébé Clodo un peu plus loin.

Mist soupira en écoutant les reproches de l’autre, qui ne lui faisaient ni chaud ni froid. Elle se foutait complètement de l’état de ce môme, tant qu’il pouvait les mener jusqu’à ce pépé au nom aussi moche que son logement de luxe. Allez, voilà que miss Banania se la jouait Super Nanny en défendant les droits du gosse. La tueuse n’eut aucun mal à soutenir ce regard, et répliqua dès que l’accent folklo se tut :

« Baisse d’un ton ! Je m’en fous de ce qu’il peut arriver à ce gamin, tant que je découvre ce qui se cache dans ce putain de taudis. Je préfère te prévenir, Long t’a bénie, et je respecte sa volonté, mais si tu continues de me gêner, je te tuerai sans hésiter. »

Un ton froid, classique, qui pouvait très bien faire comprendre à Illaoi que Mist ne bluffait pas. M’enfin bon, il fallait vraiment être un sacré neuneu pour ne pas comprendre dès le premier abord à quel point la manipulatrice d’air pouvait être dangereuse. Pourtant, la black continua son sermon à la con, qu’évidemment la plus jeune écouta en baillant, pour démontrer tout l’intérêt qu’elle éprouvait pour lui. Il fut alors temps de rejoindre le petit, déjà paumé, tandis que la basanée faisait un commentaire sur la demoiselle aux couettes, qui se contenta de hausser les épaules.

« Je suis pas ton amie, et je le serai sûrement jamais. Disons que je serai gentille tant que tu me gaves pas. Quant à toi petit, bouge-toi le cul et montre-nous le chemin ! Allez dépêche !!! »


Toujours aussi diplomate, Mist obtint néanmoins exactement ce qu’elle voulait, puisque le bambin, terrorisé, prit un peu d’avance et continua sa route. Après quelques minutes à déambuler dans ce bordel sans nom, ils débouchèrent finalement dans une vaste salle, éclairée par plusieurs boules bleues assez étranges, et dans laquelle roupillait effectivement un vieux déchet. Sans aucun respect pour son sommeil, le gosse lui sauta dessus pour le réveiller.

« Papy Bricolo, Papy Bricolo, arrête dormir ! Des gens ! »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 382
Date d'inscription : 07/07/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Giles A. Yard ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Ven 11 Aoû - 12:51

img_rp
Une étrange découverte
ft Mist


Décidément, la relation que tenait Illaoi avec Mist ne s'arrangeait pas ; au contraire, elle s'empirait. Il hâtait Illaoi d'en finir avec cette histoire, et de bien vite ne jamais revoir la Fuyujin. Ces deux-là ne s'entendait vraiment pas.
Et pour cause, l'adolescente rebelle se permit de répondre à son aînée, et d'une manière toujours aussi nonchalante. Illaoi n'en tint pas compte, arrivant à une remarqua fataliste. Mist ne changerait en rien son comportement, que ce soit par rapport à la Prêtresse ou à l'enfant... Ou même à n'importe qui, en réalité.

Ainsi, le reste du voyage se termina sans aucun mot, dans un silence pesant où la tension qui régnait entre les deux caractères forts était palpable. Le petit groupe déboucha dans une grande salle, éclairée par des sphères bleues dont la lumière tamisait la pièce et se reflétait sur la peau des arrivants et sur les objets traînant ci et là sur le sol. Illaoi balaya la pièce du regard. Des déchets métalliques, des morceaux de bois aux formes diverses et variées et autres outils destinés à la fabrication traînaient à terre. La Prêtresse comprit de suite pourquoi le petit qualifiait son papy de bricolo.

Ce dernier, endormi, fut aussitôt réveillé par le bambin l'alertant l'arrivée des deux Fuyujins. Un peu gênée de s'incruster ainsi dans la demeure (si on pouvait appeler ça comme ça) d'un inconnu, Illaoi s'approcha du vieil homme en guise de respect.
Ce dernier se réveilla en sursaut et vit tomber des petites lunettes aux verres ronds dans la foulées. Il les ramassa difficilement en se tenant le dos, tout en s'excusant d'une voix empreinte d'ancienneté, tremblante et effacée.

« Je ne m'attendais pas à voir des visiteurs. Excusez-moi. » dit-il avec respect.

« C'est à nous de nous excuser. Nous ne voulions pas faire irruption dans votre.. atelier ? » dit Illaoi.

« Oh, cela est certes un atelier, mais je vis aussi ici. »

Il sembla dévisager Illaoi d'un air étrange, en plissant les yeux pour mieux la regarder, malgré les verres salis qu'il portait sur les yeux. Illaoi en profita pour faire de même. Le vieil homme semblait avoir 1000 ans, tellement son visage était marqué par la vieillesse. Des bouts de peaux tombaient sur les côtés de son visage, mais semblaient en même temps asséchés. Quelque chose clochait en lui. Il reprit la parole, souriant en ouvrant grand le bouche, et montrant par la même occasion ses deux dernières dents pourries qui garnissaient son orifice buccal.

« Vous êtes des élues n'est-ce pas ? Si c'est le cas, j'ai une faveur à vous demander. »

« Eh bien... Je vous écoute. » dit simplement Illaoi, surprise.

L'homme s'assit, semblant fatigué de se tenir debout. Le petit blondinet se mit prêt de lui, tout souriant. Illaoi jeta un regard discret à Mist, espérant que l'adolescente n'allait pas faire des siennes. Le papy prit une grande inspiration et commença son récit.

« Voyez-vous, si je vis ici, c'est pour me cacher.  Les parents de ce petit sont morts il y a un an à peine. Je l'ai recueilli, étant donné qu'il est mon petit-fils, pour qu'il ne se retrouve pas seul. Mais je suis trop vieux et trop faible pour m'en occuper. Nous survivons car je vais souvent chercher des vivres dans les bois, ou par les marchands qui passent parfois ici. Mais ce petit ne mérite pas cette vie. »

Il s'arrêta et regarda Illaoi, implorant sa pitié.

« S'il vous plait, prenez le avec vous et amenez le à la capitale, confiez le à une bonne famille. Je sens une bonne aura en vous, je sens que je peux vous faire confiance, contrairement aux marchands dont je vous ai parlé, qui seraient prêt à le vendre pour quelques sous si je le leur confiais. »

Illaoi paru très surprise. Une telle demande lui semblait bizarre, étant donné qu'elle venait à peine de le rencontrer. Cependant, le papy avait vu juste. Elle avait été touchée par l'histoire et voulait les aider. Elle lui répondit gentiment.

« Je suis prête à le faire, cher monsieur. Venez donc avec nous, nous vous aiderons à vous rendre à la capitale. »

Illaoi se mordit la lèvre, réalisant qu'elle venait de parler en son nom et celui de Mist, sentant que cette dernière allait faire un commentaire.

« Non non ! » se précipita de dire le papy.  « Je dois rester ici. »

Son regard devint grave.

« Voyez-vous, si je me cache ici, c'est pour une bonne raison. J'ai su canaliser une sorte de magie, voyez-vous, mais c'est une longue histoire... Pour faire bref, en la trafiquant un peu, je suis capable de créer des objets tel que la boîte à musique que vous avez vu à l'entrer, ou ces sphères bleues que vous voyez là. Mais ma cupidité m'a poussé à aller plus loin. J'ai réussi à utiliser cette magie pour vivre un peu plus longtemps. Et je ne veux que personne ne la découvre, c'est pour cela que je dois rester ici. J'ai plus de 100 ans, vous savez... »

Le sang d'Illaoi ne fit qu'un tour. Elle serra la poignée de son idole, empreinte de rage. Elle comprit directement ce que le vieil homme voulait dire par là. Et il rajouta une phrase qui le confirma.

« Je suis comme un mort vivant » dit le papy en riant. « J'espère que ça ne vous effraie pas. »

En tant qu'Apôtre de la Vérité de Nagakabouros, Illaoi devait accomplir la mission qui lui avait été donnée par son Dieu lui-même. Et son Dieu, selon son idéologie, détestait les morts-vivants. Elle savait ce qu'elle devait faire du vieil homme, malgré son bambin qui était à côté.

Oui, elle devait rendre hommage à son Dieu. Elle devait éliminer le mort-vivant, car telle était la volonté de Nagakabouros. Et elle ne devait pas lui faire défaut, comme elle ne l'avait jamais fait auparavant, dans son monde natal. Un mort-vivant n'avait pas lieu d'être.

« VOUS ÊTES UNE ABOMINATION ! » cria-t-elle en brandissant son idole.


HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 636
Yens : 10
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Ven 11 Aoû - 20:33



feat. Il-yaoi
Une étrange découverte

Et voilà donc notre zigoto de service, un peu fêlé dans sa tête, qui sautait comme un cinglé sur le bide assez bombé de ce fameux Papy Bricolo, que Mist aurait plutôt qualifier de gigolo. Bref, la mini crotte réveilla le vieux croûton, qui manqua de s’effondrer de son lit improvisé, galérant à retrouver sa paire de binocles, en affichant un air effaré. Pas besoin de chercher d’où le gamin tirait sa trisomie, c’était évidemment héréditaire. Enfin bon, le type était plutôt zen : à sa place, l’Esper aurait décapité le mioche pour un tel acte. Mais les bonnes vieilles traditions se perdent…

D’une voix frisant l’agonie, le débris sur pattes expliqua qu’il ne s’attendait pas à recevoir de la visite. En même temps, même un couillon pouvait comprendre qu’une salle en foutoir dont le seul accès était miteux et sous terre n’était pas une chambre d’hôtel. Merci donc pour cette indication absolument inutile, sûrement comme ton existence, papy ! La cougar mexicaine marmonna quelques mots de politesse, qui avec son accent laissaient plutôt entendre une promo sur un tacos. Mist suivit de peu :

« C’est vrai que c’est clairement le bordel ici ! La vie doit bien être merdique ! »

Le dégarni avait des lunettes, mais la crasse sur ses verres étant au moins aussi vieille et poussiéreuse que lui, elles ne lui servaient pas à grand-chose, et il devait régulièrement imiter un chinetoque pour distinguer les deux élues. Ca expliquait donc la mocheté de sa piaule.

Avec autant de politesse que son môme, ayant à peine rencontré le duo, il voulait déjà leur refiler la garde du bambin. C’est clair qu’en tant que célib’ répété, ça peut-être casse-couille pour entretenir le manche de s’occuper d’un enfant. Mais quand même, le mec, totalement sans respect, demandant ça à des inconnues… La sagesse de l’âge ? Des conneries !

« Oh papy, calme ta joie ! C’est hors de question, t’as qu’à te bouger le cul toi-même ! »


Mais Illaoi semblait d’un autre avis, prête à servir de bonne à tout faire à ce cinglé. Si c’était son bail, l’aérokinésiste ne l’empêcherait pas. Mais ne l’aiderait sûrement pas. Pourtant, tout comme cette bouffeuse de fajitas, Mist voulait savoir pourquoi le vieux avait tant la flemme de se sortir les doigts du fion.

L’explication ne tarda pas. Apparemment, le type s’était démerdé pour magouiller un peu sa magie, pouvoir bricoler des tas de merdouilles inutiles, et prolonger sa propre vie. Forcément, pour draguer sur Tinder, y’a mieux comme passe-temps, d’où le fait qu’il se terre dans cette grotte puante. Dégoûtée par une telle lâcheté, Mist lui adressa un regard assassin.

Le plus marrant, c’est qu’Illaoi, qui jouait jusqu’ici la gentille mégère, brandit alors son gros gode de bois. Mais Mist fut plus rapide, et d’un geste rapide, balança une lame d’air invisible sur la gorge du vioque, dont la tête jartée du corps alla rouler un peu plus loin. La Fuyujin lui cracha dessus.

« C’est tout ce que tu mérites, enfoiré ! »


Mais le mioche avait été témoin de la scène, et, trauma, il chialait sur le corps de l’autre fumé.

« Oh la ferme ! »

Mist balançant une onde sur le crâne du Minimoy, qui s’effondra, assommé, sous les soupirs de soulagement de la belle aux yeux d’azur.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 382
Date d'inscription : 07/07/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Giles A. Yard ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Dim 13 Aoû - 10:39

img_rp
Une étrange découverte
ft Mist


Illaoi n'avait jamais eu la confirmation que des morts-vivants pouvaient exister en Kosaten. De telles créatures n'étaient pas rares en Runeterra, son monde d'origine, et c'est pour cela que Nagakabouros lui avait confié la mission de tous les éliminer, de croiser le fer de guerre avec tous les morts-vivants qu'elle croiserait. Pour Illaoi, c'était contre-nature, et elle avait espéré que de telles abominations n'existaient pas dans ce nouveau monde, Kosaten.
Mais maintenant, elle en avait la certitude. Et cette certitude s'était retrouvée la tête tranchée roulant sur le sol quelques secondes plus tôt.

Illaoi n'avait même pas eu le temps d'abattre son idole sur le papy. Ce dernier, pris de peur, avait reculé en voyant arriver le geste de la géante, mais avait été décapité la fraction de seconde d'après par nul autre que Mist.

Le coup d'idole qui devait partir se ramassa sur le sol. En même temps, le corps du vieil homme, à présent sans tête, tituba encore quelques secondes (sans doute grâce à la magie du mort-vivant) et, après ça, tomba lamentablement à terre dans un bruit sourd. Puis, le petit, horrifié, vint pleurer auprès du cadavre de son cher papy. Etonnament, il ne semblait pas avoir peur des deux élues. Mist se chargea de l'assommer pour le faire taire, tout en n'omettant pas d'ajouter quelques petites piques cyniques.

Illaoi se remit debout et contempla d'un air surpris les deux corps étalé sur le sol pendant quelques secondes. Qu'est-ce qui avait pris à Mist ? Pourquoi avait-elle été prise d'un soudain élan de bon sens que pour tuer une telle créature qui n'avait pas lieu d'exister ? Etait-elle finalement une personne partageant les mêmes valeurs qu'Illaoi, les mêmes opinions, à ce niveau ?
Après un silence qui paru long, Illaoi se tourna vers l'adolescente.

« Il me semble que je t'ai sous-estimée, Mist. Merci pour ce geste, ce fut plus net et rapide que la mort que je m'apprêtais à lui donner. Mais pourquoi as-tu fait ça ? » dit la Prêtresse d'un ton calme.

Puis, prise de rage, elle poussa un cri qui résonna dans toute la pièce. Puis elle se précipita d'un air bestial vers le cadavre du vieil homme, abattant son idole, brutalement, à plusieurs reprises sur la tête et le corps du papy, écrabouillant la chair, les os, les organes et autres éléments de l'anatomie humaine, qui ne ressemblèrent bientôt plus qu'à une vulgaire bouillie sanguinolente. On aurait dit un animal sauvage déchiquetant un humain qui s'était égaré sur son territoire ; là ressortait l'instinct cruel d'Illaoi. Elle se releva, contemplant son travail, en laissant apparaître un air satisfait. Puis elle entreprit de nettoyer son idole de tout les fluides qui l'avaient salis, en empruntant un chiffon qui traînait sur les matériaux du feu Papy Bricolo, aka le mort-vivant.

Tout en effectuant sa tâche de nettoyage, elle expliqua son geste à Mist.

« Vois-tu, en mon monde, je suis censée tuer tous les morts-vivants que je croise. Ainsi est la volonté de mon Dieu, qui pense que ces créatures du Vide sont une abomination pour la vie elle-même. Je pense que ça t'indiffère, mais je préfère te l'expliquer. De plus, si j'ai fait en sorte qu'il ne reste quasiment rien de lui, c'est pour être certaine qu'il ne revienne pas à la vie. Tu comprends ? »

La Prêtresse termina son nettoyage, et l'idole redevint comme neuve. Elle jeta le chiffon à terre, puis elle plaça son regard en direction du petit, encore assommé. Elle fit un signe de tête en sa direction.

« Qu'allons-nous faire de lui ? J'ai certes vouluque son papy meurt, mais je ne suis tout de même pas cruelle. Le petit n'a rien à voir là-dedans. » dit-elle d'un air pensif.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 636
Yens : 10
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Dim 13 Aoû - 18:26



feat. Il-yaoi
Une étrange découverte

Une bonne chose que ce clodo de vioque ait été déglingué. Il ne méritait pas de vivre à partir du moment où il ne respectait ni l’autorité de Fuyu, si la volonté de Long, trichant sur sa propre existence de merde. Forcément, apprendre ça avait provoqué le pétage de plomb de Mist, tout autant que celui de la catcheuse mexicaine, et la suite en était naturellement découlée. L’Esper était une tueuse née, douée pour cet art sans avoir à forcer son talent. Trucider ce bolosse avait été aussi facile qu’éplucher une banane.

Mais la palme d’or de la réaction la plus grotesque et inattendue revenait à Illaoi. De fait, alors que Mist s’attendait à subir une énième engueulade de cette guenon humaine, elle ne reçut au contraire que de simples remerciements, qui la stupéfièrent totalement et ce de manière ultra visible. Quel était le putain de sens de ce soudain revirement de personnalité chez cette bouffeuse de noix de coco ? Trisomie ou schizophrénie ? Ou un bail au nom imprononçable et encore plus chelou ? Prise de court, la belle aux yeux d’azur ne trouva pas grand-chose à répondre :

« Euh… De rien ? »

La question sur le pourquoi du comment du geste de Mist lui remit les idées en place. Retrouvant cet air hautain et ironique qui lui était familier, elle put s’expliquer :

« Ce connard ne respectait pas l’autorité de Fuyu et crachait sur le jugement de Long. Il méritait certainement pas de vivre !!! »


Peu après, miss Banania indiqua elle aussi les raisons de son caractère aussi changeant que les prévisions météo de France 3. Apparemment, dans son monde d’origine, elle suçait le kiki d’un petit dieu à la con qui pouvait pas sacquer les morts-vivants. Et le vieux croûton correspondant à cette description, elle n’avait pas pu s’empêcher de faire joujou avec son gode de bois. A noter qu’elle venait littéralement de bousiller le cadavre de l’ancêtre à l’aide de ce gros engin.

« Hmmm… Effectivement, j’en ai pas grand-chose à carrer de ton passé. Tant que t’es utile et loyale à Fuyu, ça me va ! Par contre, ton petit dieu de merde, tu vas rapidement l’oublier ! Le seul Dieu ici, c’est Long !!! »


Tout en disant ces mots, le regard de Mist se durcit. Elle était très sérieuse dans sa foi, et ne tolérait aucun écart de la part des Fuyujins, comme elle l’avait montré à Zwei. Illaoi devrait aussi se plier à ces règles.

Il fut aussi fait mention du sort du gamin. Mist haussa les épaules.

« J’en sais rien, moi ! Je suis pour le laisser crever avec son enfoiré de papy. Mais je suppose qu’avec tes bonnes manières, tu vas vouloir l’embarquer… Dans ce cas, démerde-toi !!! »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 382
Date d'inscription : 07/07/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Giles A. Yard ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Ven 18 Aoû - 18:08

img_rp
Une étrange découverte
ft Mist



"Une larme coulée"


Illaoi afficha une mine agréablement surprise. Apparemment, ses remerciements pour la mort du papy avaient en quelque sorte « touché » Mist, de quelque manière que ce soit, qui ne pu s'empêcher de cacher sa surprise. Elle lâcha quelques petits mots, une phrase courte, un petit « de rien » qui ne lui ressemblait absolument pas.

Finalement, la Prêtresse avait peut-être réussi à lier un lien avec la Fuyujin, grâce à cette situation quelque peu hors du commun ? Raté. L'adolescente s'empressa rapidement de reprendre son insolence habituelle, qui lui allait tant, comme les couleurs ocres vont à l'automne. Sauf que c'était moins joli à voir, dans son cas.

Illaoi haussa un sourcil, irritée par ce que Mist commençait à lui déballer. Un sermon à propos du dieu de Fuyu, Long, et à quel point sa grandeur devait être respectée. Pour Illaoi, ce dernier était une divinité faible. Décider du sort de centaines de gens, contre leur gré, pour qu'ils se battent à leur place ? Rien que d'y penser, ça la rendait folle de rage. Nagakabouros, elle, n'aurait jamais fait ça. Chaque être est libre de ses désirs, de sa vie. Avancer ou mourir, voilà sa philosophie.

Mais voilà que Mist déballait des menaces à l'encontre de l'Apôtre. Oublier son Dieu ? Illaoi en aurait rit si l'adolescente qui se trouvait devant elle n'était pas aussi puissante. Elle acquiessa seulement, et lui répondit.

« J'ai toujours servi Nagakabouros. Il en est ainsi. Je servirai Fuyu et son dieu, comme il en a été décidé. Mais mon coeur va et restera à ma déesse, la Grande Barbue. »


Elle savait que tous ces noms pouvaient porter à confusion. Déjà, Nagakabouros n'avait pas vraiment de sexe. Illaoi aimait jouer sur les mots quand elle parlait de lui, pour encore plus foutre le bazar dans la tête des gens. Puis elle l'appelait tantôt Grand Kraken, tantôt Dame Barbue, tantôt encore autre chose. Nagakabouros n'avait pas besoin d'être concret ; ses désirs, par contre, oui.

Ainsi, Illaoi ne dit rien par rapport à la foi implacable qu'elle portait à son Dieu, et au fait qu'elle avait pour plan de trahir celui de Fuyu. Mist avait l'air totalement barjot de Long, c'était à en devenir bizarre. Illaoi n'était pas mieux, certes, mais tout de même. Aussi décida-t-elle de ne pas en rajouter, sous peine de passer un sale quart d'heure.

Illaoi réfléchit quant au sort du garçon. Que faire à propos de lui ?
Une pensée lui traversa l'esprit. Si elle le ramenait quelque part, il raconterait forcément ce qu'il s'était passé. Et Illaoi n'avait pas envie d'avoir une prime sur sa tête. Puis, le petit avait côtoyé un mort-vivant... Ce qui, en soit, la dégoûtait.

Elle s'agenouilla près du corps du petit garçon et mit une de ses énormes mains à son cou. Tout doucement, en murmurant, elle réclama la négligence de Nagakabouros, et s'excusa auprès du garçon. Tout ça dans sa langue natale, qui sonnait comme une langue exotique, brutale, et inconnue.
Elle resserra l'étreinte qu'elle avait sur le coup du garçon, et elle sentit son souffle se couper à plusieurs reprises... et rapidement, il disparu.

La Prêtresse avait malgré tout un grand coeur. Prise de tristesse, elle versa une larme, en s'excusant une dernière fois. Elle l'essuya, en prenant soin de ne pas la montrer à Mist. Puis elle se releva et se tourna vers l'adolescente, un peu secouée.

« On peut y aller maintenant. » lui dit-elle.

Puis elle s'en alla de la pièce rapidement, prenant de l'avance sur la fille aux cheveux noirs.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 636
Yens : 10
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Sam 23 Sep - 7:23



feat. Il-yaoi
Une étrange découverte

Mist sentait bien que l’autre vache folle qui l’accompagnait dans ce terrier miteux avait pas mal de réticences à idolâtrer Long. Elle se devait donc d’être bien claire avec cette idiote, car le dieu Dragon représentait quand même l’autorité suprême à Fuyu, celle qu’aucun être se réclamant de cette nation ne pouvait bafouer. La mort elle-même n’était pas une punition suffisamment méchante et violente pour racheter ce crime. Alors du coup, avant qu’Illaoi commence à raconter des conneries aussi énormes et merdiques qu’une déjection de mammouth, l’aérokinésiste préféra la prévenir à ce sujet. D’autant plus que s’il y avait bien quelqu’un devant qui il ne fallait pas se foutre de la divinité des Bleus, c’était bien elle… Et ça, mieux valait que la catcheuse mexicaine le comprenne assez vite.

Mais bon, malgré la dégaine de déterrée qu’affichait pratiquement en permanence la basanée, elle semblait avoir capté la menace, et affirmant, dans des propos assez chelou dont Mist ne comprit pas la moitié des mots, qu’elle servirait Long. En même temps, pas comme si elle avait le choix… Si cette timbrée avait prétendu le contraire, la tueuse lui aurait infligé le même sort qu’au vieux croûton dans la seconde.

« Alors je m’en fous que tu serves Nabakachourros !!! En revanche, si tu t’avises une seule fois de manquer de respect ou d’allégeance à Long, je te tuerai personnellement ! »


Clairement, Mist n’en avait rien à carrer du sort du mioche. Qu’il vive ou qu’il clamse, cela lui était indifférent, tant que le môme ne venait pas l’emmerder par la suite et respectait lui aussi l’autorité du Dieu. Du coup, quand Illaoi demanda ce qu’il fallait en faire, la réponse de l’Esper fut assez naturelle. Elle n’avait pas envie de s’encombrer d’une fiotte pareille. Si quelqu’un devait se faire chier à s’en occuper, ce serait la bouffeuse de bananes.

Pourtant, même cette cinglée n’avait pas l’air de vouloir pourrir son temps à une tâche aussi stupide. Elle étrangla donc sans aucune classe le gamin, avant de le laisser traîner comme un sac à merdes sur le sol. Mist attendit que cette timbrée finisse, avant de bouger vers la sortie, à la suite de celle-ci. Le retour se passa comme à l’aller, c’est-à-dire, sans aucune tentative de sympathie de la part de l’assassine. Une fois arrivée à l’air libre, la manipulatrice d’air se laissa porter par les courants aériens pour flotter en hauteur jusqu’à mieux apercevoir son environnement. Elle se laissa alors tranquillement retomber, avant de pointer une direction à Illaoi.

« Yuki, c’est par là ! »

Mist avait volontairement indiqué une direction plus à l’Est que celle de la capitale, mais l’autre ne ferait pas la fine bouche, non ? Après quoi, la belle aux yeux d’azur reprit la route vers sa propre direction.

Capa contextuelle:
 

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 382
Date d'inscription : 07/07/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Giles A. Yard ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   Dim 24 Sep - 11:57

img_rp
Une étrange découverte
ft Mist


Mist n'avait toujours aucune sympathie à l'égard d'Illaoi. Cette dernière s'en fichait. Les événements qui venaient de se produire remplissait le fil de ses pensées plus qu'autre chose. Elle était une femme au fort mental. Elle avait tué bien des hommes sans aucun remord, sans que leur fantôme ou leurs cris agonisants ne viennent la hanter durant la nuit.
Jamais elle n'avait culpabilisé de ses tueries sanguinaires, et pourtant... Elle avait connu bon nombre d'hommes qui étaient morts de remords, ou s'étaient suicidés, ne pouvant supporter la connaissance pesante qu'ils avaient enlevé la vie à un être humain.

Elle allait s'en remettre, sans aucun doute, même en sachant que le petit était innocent. Mais elle ressentait tout de même un petit pincement au coeur.
Mist et Illaoi rebroussèrent le chemin qu'elles avaient emprunté quelques heures plus tôt. La même tension palpable était présente entre les deux électrons libres qu'étaient les deux femmes. La seule différence était qu'Illaoi restait silencieuse, et une certaine froideur qui était apparue dans son regard.

A la sortie de la « cave », Mist, flottant dans les airs, indiqua la direction de Fuyu à Illaoi avant de s'en aller. La Prêtresse n'était pas dupe. Elle savait, à l'aide de la carte de Kosaten qu'elle possédait, que Mist lui avait lancé une dernière pique en lui indiquant la mauvaise direction vers Fuyu. Elle n'en dit cependant rien, lui faisant simplement un dernier signe de tête en guise d'adieu. 

Lorsque la fille de l'air s'en eut allée, Illaoi referma la trappe qu'elle avait ouverte plus tôt. Elle la recouvrit de neige pour la cacher et, pour être sûr que personne ne la trouve de sitôt, déplaça un énorme rondin de bois mort qui traînait non loin de là, au dessus de l'entrée de la cave.

Elle jeta un regard à son travail, silencieuse. Puis elle fouilla dans un de ses pans de son armure à la recherche d'un petit objet bleu lumineux, qui lui était assez familier.

En effet, quelques minutes plus tôt, elle avait réussi à subtiliser un morceaux d'une des sphères bleues du Papy sans que Mist ne s'en rende compte. Elle s'abaissa et, une larme coulant sur sa joue, elle s'enquit de graver quelque chose sur le rondin de bois avec le bout pointu de l'objet.
Un dernier hommage au petit pour ne pas qu'il soit oublié. En tout cas, elle, Illaoi, ne l'oublierait jamais.

Elle planta l'objet lumineux dans le rondin et l'abandonna là, se retournant et faisant dos au passé, qui, bien vite, se fit dévorer par l'immensité terrifiante et immaculée de la forêt enneigée.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Une étrange découverte (ft. Mist)   

Revenir en haut Aller en bas
Une étrange découverte (ft. Mist)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une étrange découverte
» Un bien étrange rêve...
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Visite étrange en début de nuit
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Forêt de givre-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.