Partagez | .
Cryothérapie du squelette
Messages : 71
Yens : 420
Date d'inscription : 26/07/2017

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Leon Bastia ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Cryothérapie du squelette   Sam 5 Aoû - 22:17



Ainsi c’est ça la fameuse ville où on vénère le feu ! J’étais curieux de voir ça, moi qui déteste la chaleur, j’étais sûr qu’ici je retrouverais ma hargne, celle qui’me fait avancer, c’est parfait. C’est un style particulier, faut l’admettre, l’agitation qui règne ici me fatiguerait presque et tous ces gens qui sourient sans arrêt m’écoeurent vraiment. Non, vraiment, je n’ai aucune envie de m’éterniser ici, faut que je trouve le moyen de revenir chez moi, trouver quelqu’un qui pourrait me dire où est l’issue de secours parce que là, je deviens dingue.
Et je suppose que pendant que moi je suis bloqué ici, l’autre idiot de Grey doit en profiter pour récupérer ma Julia, elle était prête à me tomber dans les bras, il doit bien en profiter que je ne sois plus là.

Je te jure Grey, quand je reviens, je reprends Julia et je te fais passer l’envie de tourner autour !


Ceux que je croise me regardent d’un drôle d’air, ils n’ont jamais vu quelqu’un parler seul ici ? J’ai tellement la haine d’être là sans avoir demandé quoi que ce soit, pourquoi ça m’arrive à moi, pourquoi ? J’ai envie de démolir tout le monde, faut pas me chercher, je sens que je risque de m’énerver pour un rien. Je tape du bout du pied dans un caillou pour faire sortir ma rage mais ça ne me calme pas, au contraire. J’avais visé un pied de lampadaire sur le côté de la route mais mon tir n’était pas si ajusté que ça et le caillou a atterri sur la jambe d’un petit mec. D’ailleurs, le bruit du choc est si net que c’est comme si ce gars avait les os à nu.

Je regarde ma victime de plus près, c’est un nain avec une tronche à faire peur. Son visage est rond comme la lune, aussi blanc qu’elle, il porte une sorte de vieux drap affreux et son corps semble si frêle que si le vent se lève, il risquerait de s’envoler. Comment peut-on survivre avec un physique aussi ingrat ? Il n’est pas pour ainsi dire vraiment moche mais ce ne doit pas être facile pour lui tous les jours.

Comment tu te trouves entre mon caillou et le lampadaire que je visais, mec, tu fais exprès ?


Je cherchais à me défouler sur quelqu’un...trouvé !


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46
Yens : 420
Date d'inscription : 16/07/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Emile ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Sam 5 Aoû - 23:20


- Cryothérapie du squelette -



Depuis son arrivée sur Kosaten, Emile faisait son possible pour attirer le moins possible l'attention sur lui. Ne sachant pas trop quoi faire entre rester en ville et suivre Luffy, il passait le plus clair de son temps à simplement marcher dans Tokonatsu sous les regards désagréables des habitants. De toute façon, ces regards étaient les mêmes partout, que ce soit à là d'où il venait ou sur Kosaten. Ainsi, il se contentait bien de raser les murs, prévoyant de retrouver Luffy en fin de journée après avoir mûrement réfléchi à sa décision.

Sa balade n'était que rarement de tout repos, c'était pourquoi il avait décidé de se rendre à la bibliothèque afin de se documenter sur son fameux statut d'élu et sur ce que cela impliquait. Il avait l'habitude de la poussière des livres de son manoir, il se sentirait au moins un peu plus chez lui mais les passants avaient toujours l'air aussi méfiants.

Papa, pourquoi je dois pas le voir ?

Chéri, je crois que cette espèce de monstre effraie mon bout de chou. Nous devrions peut-être appeler les gardes, non ? Ca fait trop longtemps qu'il se balade librement dans le quartier...

Pas question ! Ca pourrait nous retomber dessus et puis parle pas trop fort, il va t'entendre...

Emile soupira, ces personnes n'avaient même pas honte et se croyaient discrètes en plus de cela. Il était clair que l'enfant était juste curieux, ce n'était pas sur N°7 qu'il fallait rejeter la faute, ni sur personne... Pour une fois, la tête de lune était prête à répliquer mais soudain, une voix retentit. C'était celle d'un homme aux cheveux bleus clairs et au regard froid, voire assez cruel. Et après, on osait dire Emile effrayant, c'était un comble !

Au moins, cet événement eut le mérite de détourner l'attention de l'arme. Cette dernière continua simplement de marcher mais fit apparemment le pas de trop, devant un lampadaire. Emile sentit quelque chose rebondir sur sa jambe squelettique. Il baissa la tête, apercevant un caillou au sol. Il releva son regard, se rendant compte que la personne lui ayant envoyé cela était l'homme ayant parlé tout seul plus tôt.

Si N°7 s'attendait à ce que le cheveu bleu le traite d'horreur, de monstre d'abomination, d’immondice et autres joyeusetés, il n'en fût rien puisque le seul qualificatif fût un "Mec" placé au milieu d'une accusation assez déconcertante. Sérieusement... S'il voulait tant toucher ce lampadaire, il fallait viser mieux. Emile, ne sachant pas trop quoi répondre fixa son "interlocuteur" durant quelques secondes de son visage figé et pesant.

Mais bon, ce n'était pas le moment de jouer les effrontés et finalement, il se décala d'un pas.

Vous m'en voyez navré... Vous pouvez viser ce lampadaire si vous le désirez maintenant.

Répliqua-t-il en essayant de s'extirper de cette délicate situation avant de commencer à reprendre sa route vers la bibliothèque serrant son sceptre dans ses mains comme une sorte de doudou.
©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 71
Yens : 420
Date d'inscription : 26/07/2017

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Leon Bastia ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Mar 8 Aoû - 14:14




C’est quoi ce gars, il est réel ou c’est encore un coup de ceux qui m’ont expédié ici ? Non seulement il a un physique à faire peur, à croire qu’il vient de s’échapper d’un laboratoire d’essais thérapeutiques ratés, mais il n’a pas le front de me répondre, il ne s’oppose même pas, au contraire il s’excuserait presque ! Non, je ne peux pas engager un combat contre lui sans raison, il faut au moins qu’il dise quelque chose de vexant.

Que fait-il ? Il abandonne, il part, comme si je venais de le saluer alors que je l’ai provoqué injustement, ça ne va pas se passer comme ça, je l’ai décidé autrement.

Mec, tu fais quoi là ? Tu as l’habitude de te faire cracher dessus ou quoi ? Faut réagir, te défendre, on t’a lobotomisé dans ton labo ou quoi ?


Je me poste droit devant lui, lui barrant la route. Je l’ai choisi comme ma future victime, il ne va pas fuir !
Je le détaille. Sa mine défaite ne me promet pas un adversaire vraiment performant, il est squelettique, a l’air complètement ahuri, je n’aurait aucun plaisir à lutter contre lui. Et pourtant, sa face de lune me retient, je n’ai aucune envie de le voir partir, sa décrépitude renforce mon aura, comme le soleil qui brille plus encore à côté d’un nuage noir.

Tu viens d’où, t’es qui, dis-moi tout, mec !



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46
Yens : 420
Date d'inscription : 16/07/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Emile ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Ven 11 Aoû - 18:39


- Cryothérapie du squelette -



Décidément, l'appellation "Mec", faisait tiquer Emile. Déjà que lui donner un qualificatif humain était surprenant, donner un genre en plus de cela avait de quoi déconcerter. D'autant plus que sa voix pouvait laisser planer le doute entre petite fille et petit garçon. Bien que ce ne fût pas le principal de la remarque du bleu chevelu, N°7 avait beaucoup de mal avec ce "surnom". Cela dit, son interlocuteur semblait d'avantage vouloir se battre qu'autre chose vu qu'il demandait à ce qu'Emile se défende. Quelle bonne blague, cette idée était stupide pour beaucoup de points. Premièrement, la tête de lune n'avait plus ou presque de moyens d'attaquer autrui et d'autre part, déjà que sa réputation dans le quartier de la bibliothèque était plus que négative, il n'avait pas besoin de l'extrapoler en se montrant violent... Surtout qu'il n'aimait pas ça.

Vous n'entendez pas les gens parler de moi dans mon dos ? Le moindre passant me traite de monstre... Bien sûr que j'ai l'habitude de me faire cracher dessus.

Répondit-il d'un ton neutre et sans se retourner. A quoi bon après tout ? Se défendre n'aurait d'intérêt qu'en cas d'attaque directe et encore, Emile ne savait même pas où en étaient ses capacités. Il ne savait même pas s'il pouvait à nouveau léviter. L'autre élément surprenant fût que son agresseur décida de lui barrer la route lui demandant des informations sur... lui. Il était clair que ce n'était pas de la curiosité mais simplement une provocation afin qu'Emile devienne désagréable. Pas de chance, ce n'était pas dans sa nature. Il soupira avant de s'expliquer.

Je m'appelle Emile, j'ai été créé en tant qu'arme dans un laboratoire de mon monde d'origine. De ce que j'ai compris, je suis ici ce que l'on appelle un élu. Cependant, depuis mon arrivée, j'ai perdu la totalité de mes forces et je vis d'avantage comme un vagabond qu'autre chose.

Sans avoir quoique ce soit à ajouter, N°7 pensa que c'était le bon moment de ressayer de léviter. Il parvint donc à s'élever relativement haut, à passer au-dessus du bleu chevelu avant d'atterrir à nouveau sur le sol. Cette action, plus comparable à un saut à gravité lunaire avait été très épuisante. Dire qu'il se déplaçait de cette façon la totalité du temps avant d'arriver sur Kosaten, c'en était risible.

Aaaaah... Comment quelque chose d'aussi simple peut devenir aussi épuisant... ?

Demanda-t-il se tenant la tête d'une main.
©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 71
Yens : 420
Date d'inscription : 26/07/2017

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Leon Bastia ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Dim 13 Aoû - 21:02




Le gars n’a pas l’air bien dans sa tête, un monstre ? C’est sûr qu’il n’est pas bien beau, il peut même faire peur mais ce n’est pas une raison pour tenir le rôle de la victime comme acquis. Je ne comprends pas ce genre d’attitude, n’a-t’il pas un peu de courage pour tenter de contrer son physique par une attitude plus guerrière ?

Ecoute mec, tu me fais pitié là, non je dirais plutôt que tu me dégoûtes. Mais pas parce que tu ressembles à un truc mal dégauchi, c’est ta façon d’agir qui me débecte. D’accord tu t’en prends plein ta face de lune, on t’insulte et on te crache dessus mais réagis donc ! T’as bien de quoi te défendre en parole non ? Tu ne sais pas insulter ? Tu ne sais pas cracher ? Arrête de faire ta fillette et montre toi fort, si tu fais le faible, on te verra faible.


Pourquoi je m’en occupe, de celui-là ? Je n’en sais rien mais je serais bien fier si j’arrivais à le faire évoluer, je pourrai me venter d’avoir transformé sa pauvre vie médiocre. C’est ça qui fait que je ne le laisse pas, il peut être mon passeport vers la sortie, si je dois faire une bonne action pour repartir, alors ce sera celle-là.

Emile, puisque c’est son nom, pas facile non plus à porter, est donc une création d ’un labo, une sorte d’hybride mais qui sert d’arme. Lui, une arme ? A moins de transpercer le corps de quelqu’un avec un de ses os saillant, je ne vois pas comment il pourrait être dangereux.
Et là, le voilà qui commence à planer au dessus de moi, il vole le gars ! Je fais ça aussi mais avec mon aile de glace, j’avoue que si je pouvais le faire comme lui, ce serait mieux pour pouvoir lancer une attaque depuis là-haut.

Voilàààà ! Ça mec...Emile, tu peux t’en servir pour défoncer les malins qui te cherchent. Tu te mets en position surplomb sur eux et tu retombes sur leur tronche, tu vois ce que je veux dire ? C’est dans ton labo qu’il t’ont fait voler ou tu as appris, parce que je veux bien que tu me dises comment tu fais, ça peut être utile.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46
Yens : 420
Date d'inscription : 16/07/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Emile ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Sam 19 Aoû - 22:36

HRP:
 


- Cryothérapie du squelette -




Emile ne se considérait pas comme faible, sa puissance était même sa plu grande hantise et son seul désir était de s'en débarrasser afin de vivre normalement. Et encore, bien qu'il aie perdu ses forces sur Kosaten, sa plus grande plaie était son apparence qui faisait que malgré sa faiblesse, il restait insulté. Son interlocuteur ne semblait pas non plus comprendre que le tempérament de N°7 n'était pas vulgaire. Il était même clair en l'entendant parler que ce n'était qu'un petit garçon bien élevé et poli. Il ne supportait pas la logique des mondes qu'il avait vus, la loi du plus fort et du plus beau dominaient partout apparemment, quelle tristesse.

Mais je n'ai pas besoin d'être fort et si je l'étais, je ferais simplement peur.

Quant à arrêter de se montrer faible, Emile était encore trop déprimé pour cela, il pensait toujours qu'être en vie suite à son sacrifice n'était pas une bonne chose. Il se posait trop de questions sur ce qui s'était passé après qu'il aie éloigné ses compagnons de l'explosion et il avait tout simplement du mal à se remettre de bonne humeur. Etrangement, le fait de se faire insulter à tous les coins de rue n'aidait pas vraiment.

Une fois passé au-dessus de son interlocuteur, ce dernier interpella Emile en disant que c'était la bonne attitude à adopter et demandant ensuite comment il faisait. Pour la première remarque, Emile était peut-être un peu léger si l'on oublait sa tête pour blesser quelqu'un en tombant dessus, quant à la seconde question. Il tenta de répondre, essoufflé et s'agrippant à son sceptre pour tenir debout.

Je... Ne l'ai pas... appris... Cela fait partie... De mes capacités... Naturelles... Je ne sais moi-même... Pas comment je fais...

La dernière fois qu'il s'était senti si mal, il avait provoqué une immense explosion qui avait rasé un village entier mais là, ses capacités ne lui permettaient même pas de simplement créer une étincelle. C'était absurde car cette explosion se faisait lorsqu'il était à court d'énergie. Ce manque d'énergie le fit tomber à genoux au sol. Une action de déplacement habituelle pour lui venait de dévorer toutes ses maigres réserves.

Ah... Impossible de... Tenir debout...

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 71
Yens : 420
Date d'inscription : 26/07/2017

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Leon Bastia ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Mar 22 Aoû - 21:12



Le petit bonhomme n’a pas l’air bien. Après son vol au dessus de ma tête, il semble essouflé, épuisé, comme si ce déplacement dans les airs avait absorbé toute son energie. Il a même du mal à parler, se sert de sa canne pour s’empêcher de tomber, tout en m’expliquant que sa capacité de vol est quelque chose de naturel chez lui. Et bien, si à chaque fois qu’il l’utilise il se retrouve à moitié dans le coma, je préfère encore ne pas posséder ce genre de don destructeur de forces. D’ailleurs, il ne tarde pas à s’effondrer sur les genoux en avouant ne plus pouvoir tenir debout.

Mec, finalement je vois que voler t’épuise, tu devrais arrêter ça.


Il me fait vraiment pitié avec son corps squelettique et sa tête de clown lunaire, je m’approche de lui et m’apprête à lui tendre une main pour l’aider à se relever mais visiblement ce ne serait pas la bonne solution. Dans son état, à peine debout il flancherait de nouveau. Nous sommes sur le bas-côté d’une route peu fréquentée, je ne vais pas hésiter à choisir une solution plus adaptée à ses besoins.

Ecoute tu n’as qu’à t’asseoir par terre, tu ne tomberas pas plus bas, comme ça. Je vais faire comme toi, on pourra discuter tranquillement pendant que tu te remets de ton effort.


Alliant le geste à la parole, je m’installe en tailleur près de lui. De près il paraît encore plus chétif qu’une brindille, une petite bourrasque arriverait à le faire décoller, ce qui pourrait lui faire économiser son énergie pour voler. Je souris de ma blague intérieure, mais bien vite me recompose un visage impassible. Je ne voudrais pas qu’il pense que je me moque de lui, il a du suffisamment souffrir de son physique, pas la peine d’en rajouter.
Ehhhh, mais que m’arrive t-il ? Depuis quand je m’inquiète du moral d’autrui ? Non, ce n’est pas dans mes habitudes, je dois plutôt penser à moi en priorité. Pourtant, celui-là avec ses yeux de chien battu, il attirerait presque mon ...affection ? Non, disons que je suis curieux d’en savoir plus sur lui, il est tellement différent. Et puis, qui sait, depuis là-haut, quand il vole, il a peut-être vu une issue de secours pour se barrer d’ici.

Au fait, dis-moi, tu n’as jamais pensé à repartir d’ici ? Et tu saurais comment faire ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46
Yens : 420
Date d'inscription : 16/07/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Emile ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Lun 4 Sep - 20:26


- Cryothérapie du squelette -




De mémoire, Emile ne pouvait absolument pas se souvenir d'avoir simplement été fatigué avec son nouveau corps, ce qui était étrange vu qu'il conservait un besoin de manger et boire malgré l'absence d'endroit d'atterrissage pour la nourriture et l'eau. Non il ne dormait plus, peut-être était-ce dû à ses yeux devenus incapables de se fermer ou simplement au fait qu'il n'était jamais fatigué. Il pouvait se sentir faible mais pas réellement fatigué au final.

Et pour cette fois, son interlocuteur sembla en prendre compte, demandant à N°7 de s'asseoir. Dans tous les cas, ce n'était pas comme si ce dernier avait le choix puisqu'il était déjà bien à genoux par terre. Au final, la seule différence fût qu'il finit par s'asseoir en tailleur, posant son sceptre sur ses jambes croisées. Il respirait bruyamment, essayant désespéramment de reprendre son souffle, ce qu'il parvint à faire au bout de quelques secondes.

Je... Je pense que je vais un peu mieux...

S'étonnant légèrement du petit sourire qu'esquissa son interlocuteur, il pencha sa tête sur le côté à un angle que l'on aurait pu qualifier d'improbable, chose pourtant commune pour la tête de lune, capable dans le plus grand des calme de totalement tourner sa tête en arrière. Après tout, ce n'était pas comme si une quelconque nuque restreignait ses mouvement. De toute façon, la tête d'Emile défiait littéralement toute logique. Etant capable de survivre à de très puissantes explosions, elle pouvait également vivre indépendamment de son corps, se déplaçant en roulant ou en rebondissant. Pratique ou pas, cela pouvait être bien déroutant pour quelqu'un ne cohabitant pas au jour le jour avec une femme vulgaire en petite tenue et un livre volant capable de paroles médisantes.

Bref, Emile se demandait si l'homme aux cheveux bleus n'avait pas les mêmes problèmes que lui. Après tout, le regard sévère de ce dernier pouvait être bien effrayant et il fallait avouer que N°7 avait eu un léger stress lorsqu'il fût intercepté par cette personne qui, pourtant, était passée de totalement insultante et nonchalante au possible et compréhensive et motivante. Ce n'était pas sans rappeler Kainé qui, sous ses insultes fleuries telles que "Je vais t'arracher les dents et te les enfoncer dans le cul", pouvait être une sorte d'idéal de grande soeur.

Dans tous les cas, il était temps de revenir à des sujets plus terre-à-terre puisque son interlocuteur demanda à Emile si moyen il y avait de quitter Kosaten. Il se gratta la tête, non pas qu'il aie quelconque nerf sur cette zone du corps mais au moins, ce réflexe était humain. Oui car la réponse n'était clairement pas satisfaisante.

A vrai dire, j'étais en route pour la bibliothèque afin de me renseigner à ce sujet mais pour le moment, ma seule connaissance en ce monde ne semble pas en savoir beaucoup même s'il a apparemment le même statut que moi...

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 71
Yens : 420
Date d'inscription : 26/07/2017

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Leon Bastia ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Lun 11 Sep - 21:31



Le drôle de petit bonhomme semble aller mieux, chétif comme il est, pas étonnant qu’il se soit écroulé après la démonstration de lévitation qu’il vient de me faire. Je trouve qu’il a vite repris ses esprits, sans doute son corps est-il habitué à rapidement compenser ses faiblesses. En tous les cas, je ne vais pas m’amuser à combattre cette brindille, je n’en tirerais aucun plaisir et la victoire ne m’apportera rien en terme de fierté personnelle.

Le gars Emile, puisqu’il se nomme ainsi, n’en sait pas plus que moi sur une sortie éventuelle de ce fichu endroit. Il me parle de chercher dans une bibliothèque, mais qu’est-ce qu’il va trouver dans des bouquins ? Non, ce qu’il faut faire, c’est trouver le mec qui m’a fait venir ici, le complice avec Grey, et lui faire cracher le morceau. Le squelette ambulant n’a pas l’air de saisir que lui aussi, s’il est là, c’est que quelqu’un a voulu se débarrasser de lui, je me demande bien qui il pouvait gêner, avec sa tronche !
Je le regarde du coin de l’oeil. Je me méfie quand même de lui, derrière son air de bouffon sans défense, il a quand même pu voler et doit sans doute avoir d’autres capacités plus ou moins magiques. Méfiance...

Dis-moi, mec...Emile, tu as du te faire des ennemis dans le passé, tu en connaîtrais un qui t’en voudrais tant qu’il t’envoie ici en exil ?


Mon idée est simple. S’il sait qui est responsable de sa venue forcée ici, on pourra comparer les informations sur son ennemi et ce que je sais de Grey, peut-être trouver des points communs qui nous ramènerons vers un endroit précis ici, voire quelqu’un qui serait ce complice que je recherche. Ne restera plus alors qu’à trouver l’individu et le forcer à nous renvoyer d’où on vient.

Qui te déteste assez pour t’envoyer ici, qui ?? Tu dois absolument trouver parce que je n’ai pas l’intention de faire de vieux os ici.


En parlant d’os...

T’as pas faim, toi ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46
Yens : 420
Date d'inscription : 16/07/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Emile ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Lun 11 Sep - 23:23


- Cryothérapie du squelette -




Quelqu'un qui en voudrait assez à Emile pour l'envoyer dans un autre monde... Tel était le questionnement soulevé par son interlocuteur. L'idée semblait assez farfelue. Si quelqu'un voulait se débarrasser de la tête de lune, cette personne aurait plutôt tenté de le tuer. De plus, cette hypothèse allait de paire avec celle de Luffy qui disait que si les élus étaient arrivés sur Kosaten, il n'y avait aucune raison pour que leurs amis n'y soient pas également. Mais encore une fois, partir de ce principe signifiait que tout ce qui avait été accompli avec Nier, Kainé et Weiss avait été inutile.

Soit, qui pouvait désirer exiler N°7 ? Devola ? Elle était morte. Popola ? Rien n'était sûr mais elle avait sûrement péri dans sa propre explosion amplifiée par celle d'Emile. Le seigneur des ombres ? Il ne connaissait même pas son visage. Les villageois du village de Nier ? Aucun d'entre eux n'avait de connaissance magique. Son majordome ? Quelqu'un d'aussi dévoué n'irait jamais essayer d'exiler son maître...

A vrai dire, les personnes qui pourraient suffisamment me détester pour m'exiler auraient préféré me tuer. Ou alors elles sont mortes... Ou bien elles n'ont pas les capacités de m'envoyer dans un autre monde.

Répondit-il, un peu honteux de ne pas avoir de meilleure réponse à donner. Surtout que son interlocuteur avait l'air relativement pressé d'obtenir réponse satisfaisante. Mais que pouvait-il ajouter ? Le cas des élus semblait bien trop général pour qu'il s'agisse d'une simple vengeance très bien orchestrée. De plus, pourquoi des personnes de mondes différents auraient ce même pouvoir d'envoyer une personne dans l'exact même monde ? Cela n'avait aucun sens. La seule explication était que l'apparition sur Kosaten était liée à quelque chose d'interne à ces terres.

Je ne pense honnêtement pas que quelqu'un de nos mondes nous aie envoyés ici. Il est clair que nous ne venons pas du même endroit, il ne serait donc pas logique que deux personnes venant de nos mondes respectifs aient strictement le même pouvoir. D'autant plus qu'il semble y avoir beaucoup d'élus à part nous.

Expliqua Emile en se tenant le... menton... ? Le... bas de la tête ? Oui disons le bas de la tête.
Ahem, la proposition de l'homme aux cheveux bleus surprit grandement N°7. Cela ne faisait que quelques minutes que son interlocuteur lui avait hurlé dessus pour s'être interposé entre un caillou et un lampadaire. Mais bon, Emile était bien mal placé pour refuser, comme d'habitude, il était mort de faim, son dernier repas étant celui qu'il avait pris avec Luffy. En signe d'approbation, il hocha la tête, ce qui pour lui signifiait qu'il fit tourner sa tête en avant, son visage réapparaissant sur le haut de son crâne.

Je vous remercie de votre proposition, cela fait un bon bout de temps que je n'ai rien avalé...

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 71
Yens : 420
Date d'inscription : 26/07/2017

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Leon Bastia ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Jeu 21 Sep - 13:35



Si ce n’est pas Grey qui m’a envoyé ici, alors pourquoi je suis là ? Emile perturbe mes pensées, il me fait envisager une autre origine à ma présence ici, mais laquelle ? Pourquoi ? Et comment sortir de cet endroit ?
Le petit homme a le don de me faire passer d’une émotion à l’autre en très peu de temps. Déjà tout à l’heure, l’énervement provoqué par sa seule présence avait fait place à la curiosité, face à ce drôle de personnage. Et voilà qu’à présent, j’ai de nouveau envie de l’étrangler parce qu’il me révèle ce dont je me doutais mais sans avoir le courage de me l’avouer, je suis bloqué ici. Et au moment où mon envie de le frapper est à son maximum, je me retiens pour ne pas exploser de rire, ce mec est tout simplement gonflé, ou bien demeuré.

Non mais tu crois que je vais te payer à bouffer, mec, t’es sérieux là ?


C’est qu’il me ferait presque pitié avec sa tête de boule de neige, son air de chien battu qui m’avoue qu’il n’a rien avalé depuis longtemps, mais je ne suis pas de ce genre, moi, pas de geste gratuit, pas de gentillesse sans retour...Ses yeux m’implorent, non, je ne dois pas...

Mouais, bon, si t’as si faim que ça...suis moi !


Il m’a eu ! Face de lune va se faire offrir le repas par le grand Leon Bastia, j’espère que peu de témoins assisteront à ça.
Et c’est ainsi que deux mecs, aussi différents l’un de l’autre, marchent côte à côte vers la taverne la plus proche. Ce sera "au sanglier fleuri". Dernières recommandations avant d’entrer, je ne voudrais pas perdre les derniers soupçons de fierté qu’il me reste.

Bon, tu prendras comme moi et tu ne fais pas le zouave, hein, ne te fais pas remarquer et ne fais pas croire qu’on est potes à vie.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46
Yens : 420
Date d'inscription : 16/07/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Emile ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Sam 30 Sep - 18:52


- Cryothérapie du squelette -





Bon certes la question du bleu chevelu portait à confusion. Il ne demandait que si Emile avait faim après tout. Mais dans la tête d'un enfant affamé depuis presque un jour, cela devenait une invitation claire et nette. Cela dit, ce n'était pas vraiment le cas à priori vu la réaction de son interlocuteur. Bien que N°7 se sentait un peu stupide d'y avoir cru, il fallait avouer que cela portait à confusion. De plus ce personnage que l'on nommera Leon avait une sacrée tendance à changer de comportement sans arrêt. De colère, il était passé à curieux, de curieux, il était passé à moralisateur, de moralisateur, il était passé à moqueur.

Emile baissa la tête, ne sachant pas trop comment réagir et il fallut croire que son attitude plus que sa mine de chien battu attendrit Leon. Il était assez perturbant de jouer sur ce terrain et ce n'était pas le genre de la tête de lune mais le bleu chevelu lui devait bien cela vu sa manière de l'approcher digne dune agression.
Et finalement, à peine quelques secondes plus tard, son interlocuteur changea d'avis... N°7 commençait à se dire qu'il fallait choisir entre gentil et méchant et qu'alterner les deux commençait à réellement le perdre mais malgré ces pensées, il se contenta de répondre :

M-Merci ! Merci beaucoup !

Il se releva finalement, s'appuyant sur son sceptre avant de suivre le bleu chevelu jusqu'à une auberge sous, évidemment, des regards malveillants, tout en écoutant les directives bien particulières de son... partenaire temporaire ? On aurait presque dit Kainé disant vouloir conserver son image en évitant de parler du fait qu'elle discutait avec Emile autour d'un feu de camp.
Dans tous les cas, faire le zouave n'était clairement pas le fort d'Emile, surtout en ces temps-ci durant lesquels il préférait s'effacer. Prendre la même chose que Leon ne le dérangeait pas non plus. Quant à ne pas croire être devenu son ami... Il ne savait même pas quoi penser de cette demande mais dans le doute, il se contenta d'acquiescer.

L'auberge s'appelait "le sanglier fleuri" drôle de nom, surtout quand on connaissait le passif de la tête de lune avec ces animaux. Entre les sauvage lui fonçant dessus sur la Plaine Septembrionale et l'ombre sanglier qu'il avait affrontée dans le château du seigneur des ombres, son rapport avec ces animaux n'était clairement pas le meilleur.
En entrant dans le bâtiment, toute la pièce devint silencieuse, chose sûrement due à la réputation d'Emile et au regard sévère de la personne l'ayant invité. La tête de lune préféra s'écraser en se cachant derrière ce dernier. Par ailleurs, une question lui apparût :

Excusez-moi mais... Avez-vous de quoi payer ? La monnaie de ce monde n'est peut-être pas la même que celles des nôtres.

Déjà que N°7 ne roulait pas sur l'or, vivant au dépend de celui de Nier et de ce que lui donnait Kainé, il allait avoir des problèmes avec l'argent sur Kosaten...

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 71
Yens : 420
Date d'inscription : 26/07/2017

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Leon Bastia ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Mar 24 Oct - 21:14



Il n’est pas idiot, l’avorton, c’est vrai que pour manger, il va falloir aligner la monnaie et je n’ai pas grand chose en poche. Je réfléchis quelques secondes avant de trouver la solution, pas si compliqué en somme.

Ne t’inquiète donc pas, on va se régaler, fais-moi confiance


Je l’entraîne vers la première table venue, pas besoin d’aller en fond de salle, et ce ne sera qu’une meilleure place pour la suite. Le serveur qui s’empresse de venir chercher notre commande jette un drôle de regard à mon compagnon, un de ceux qui signifient du dédain ou du dégoût. Je me sens un peu gêné pour Emile, non, pas gêné, ce n’est pas la mot, plutôt irrité face à ce serveur. Pourtant, j’ai du toiser Emile de la même façon quand je l’ai croisé pour la première fois mais maintenant que je le connais mieux, j’ai du mal à admettre ce regard rempli de sentiments qui n’ont aucune base réelle.

Bon mec, quand t’auras fini de te demander si la pâleur de mon pote est dûe à une maladie ou au fait qu’il déteste le soleil, tu noteras que je désirerais fortement une soupe complète aux lardons, un ragoût de mouton avec des haricots, et ne lésine pas sur la quantité, hein ? Le tout accompagné d’une bonne miche et d’un vin de clairet, et puis une douceur pour bien finir, une tourte au sucre. Tu mets la même chose pour mon pote, et ça ira.


Une fois le garçon reparti avec sa moue d’indignation collée sur sa face, je soupire d’aise en m’étalant davantage sur la chaise. Je salive déjà à l’idée du repas qui va arriver. Mon compagnon ne me semble pas autant à l’aise que moi, sans doute s’inquiète t’il encore de savoir si j’aurai la somme pour payer.
Chaque chose en son temps, il devrait apprendre à se détendre, ce drôle de petit bonhomme.

Alors, mec Emile, dis-moi, ça fait quoi quand on sort de son labo pour la première fois ? Tu as du être surpris, le froid, la lumière, le bruit...Je suis curieux de savoir comment tu as pu t’adapter au monde extérieur....remarque, un peu comme moi quand je me suis retrouvé ici. Je te dirais que j’ai envie de me barrer de là mais il y a un avantage ici, il n’y a pas cet en...idiot de Grey. Ouais, tu ne le connais pas, un mec qui me cherche des noises depuis que je suis gosse, il a tué celle qui m’a élevé comme un fils, il m’a pris ma Juvia...
Enfin, tu n’as pas ce problème toi, les seules qui auraient pu te faire de l’ombre dans ton labo, ce sont des souris, non ?  


Mis avant que ma Blanche Neige ne réponde, le garçon revient encombré des plats aux fumets appétissants. Sauf que quand on regarde de plus près...

T’aurais pas oublié la miche, par hasard ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46
Yens : 420
Date d'inscription : 16/07/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Emile ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Mer 25 Oct - 22:35


- Cryothérapie du squelette -




Le bleu chevelu affirma que le repas allait bien se passer mais étrangement, le fait que cette réponse n'eut porté aucune notion d'argent en possession inquiéta Emile. Il s'agissait là bien davantage d'un mauvais pressentiment qu'autre chose mais bon, il comptait quitter cette ville en début d'après-midi avec Luffy et ce dernier l'avait déjà entraîné à quitter une auberge sans payer son dû. Une fois de plus ou de moins, qu'était-ce dans une vie de tête de lune ?
Il se contenta de ne rien répondre, fixant simplement le sol et s'installant à la même table que Leon, remarquant bien sûr qu'il s'agissait de la plus proche de la porte, les intentions de son accompagnateur devenant de plus en plus limpides.

Un serveur arriva bien vite, un sale regard sur le visage comme c'était bien souvent le cas. Mais cette fois-ci, N°7 tenta autre chose : Il fixa passivement cette personne dédaigneuse de son regard figé, vide, comme si tout sentiment s'en était échappé. Bien entendu, cela le mettait lui-même mal à l'aise mais il était curieux d'observer la réaction, surtout qu'une sorte de stress semblait s'accumuler sur les traits du serveur.

Il fût toutefois coupé dans son élan par Leon qui eut vite fait de remettre cet individu méprisant à sa place. C'était vraiment... perturbant, cet homme changeait de tempérament comme de chemise. Suite à cela, il commanda un repas exorbitant, prouvant définitivement que, soit il était vraiment riche, soit il comptait finalement s'enfuir à toutes jambes...
Par ailleurs, le serveur s'en alla, laissant le bleu chevelu s'affaler nonchalamment sur sa chaise et continuant sa discussion avec la tête de lune.

Sa réplique fût bien longue, racontant partiellement sa vie et supposant bien facilement le quotidien d'Emile dans un laboratoire. Ce dernier poussa un léger soupir, ne sachant pas vraiment par où commencer.

C'est un peu délicat à vrai dire. Mon apparence était humaine auparavant. Da,s mon laboratoire, nous étions plusieurs enfants destinés à devenir des armes magiques afin de contrer une maladie.Cependant, la plupart des enfants moururent suite aux expériences. Il ne restait que ma soeur et moi. Les scientifiques changèrent ma soeur en monstre impossible à arrêter et modifièrent mes yeux afin que je la change en pierre.
Quand je sortis du laboratoire, mes yeux étaient bandés afin que je ne puisse plus changer qui que ce soit d'autre en statue. J'ai fini par perdre la mémoire et à revenir dans le laboratoire. J'ai fusionné avec ma soeur et... Voilà ce que je suis devenu...


Son récit n'était pas très joyeux mais il était assez ancien désormais et il n'avait aucune raison de le cacher, Kosaten n'étant certainement pas relié à toutes ces histoires. Emile poussa un nouveau soupir.

Je ne me souviens plus de ma sortie du manoir, je ne saurais même dire quand c'était.

C'est alors que le repas gigantesque arriva, la tête de lune se demandant presque s'il arriverait à tout manger tant les quantités étaient gargantuesques. Leon trouva même à rechigner au sujet d'une miche de pain absente. N°7 se gratta la tête de ses doigts squelettiques, laissant le serveur installer les plats et revenir avec du pain.

Je ne pense pas que l'absence de pain aurait été un problème mais bon... Je ne vous ai toujours pas demandé votre nom je crois.

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 71
Yens : 420
Date d'inscription : 26/07/2017

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Leon Bastia ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Sam 4 Nov - 14:46



Son histoire est glauque, je me demande bien ce qu’il est en réalité, un gosse qui a subit des expériences, qui a été transformé, on l’a mélangé avec sa soeur...pas marrant tout ça, tu m’étonnes qu’il ne ressemble plus à rien !
Tout en dégustant mon repas, je me dis que finalement ce pauvre type n’était vraiment pas un adversaire idéal. Avec un passé pareil, il ne doit avoir aucune motivation pour gagner, aucune hargne, noyé dans ce défaitisme permanent. D’ailleurs, encore une fois, il avance que l’absence de la miche ne dérangeait pas, fuir pour ne pas affronter.

Mais non, mec, il ne faut pas baisser la tête en se laissant faire, on a payé la miche, on la veux....enfin, on l’a commandée, mais ça revient au même.


Il faudrait vraiment des jours et des jours de travail avec Emile pour qu’il s’affirme, que son caractère se durcisse, qu’il se comporte en mec ! Quoique, en y réfléchissant bien, avec sa tronche, c’est quand même compliqué d’exister.
Je commence à avoir de la pitié pour lui, je suis sûr que beaucoup ont déjà profité de sa gentillesse et de son manque de témérité. Mais je ne suis pas de ce genre et je ne serais pas bien fier si j’avais obtenu quelque chose en profitant de la faiblesse de quelqu’un.
Tête de lune me demande alors mon nom. Tiens, c’est vrai ça, je ne me suis même pas présenté. Certains diraient que je manque d’éducation, que je ne suis pas poli...et je m’en fiche. Quand on va se batrtre avec quelqu’un, on ne lui demande pas son nom et son âge, que je sache ? Là, avec Emile, on ne va pas faire notre vie ensemble, je ne voyais pas l’utilité de lui dire mon identité, de lui raconter ma vie, et franchement, qu’est-ce que j’en ai à faire qu’il ne sache rien de moi ? On n’est pas parti pour être les meilleurs amis du monde donc quel intérêt ? Vraiment, faudrait déjà que j’ai envie de partager des trucs avec lui, de...

Je suis Leon Bastia, mage du froid, meilleur mage du froid. Chez moi, avant, j’étais le meilleur, tu entends ? Le meilleur...C’est Oul qui m’a tout appris, mais l’autre gars qui était avec moi l’a tuée, et ça, jamais je ne lui pardonnerai, jamais ! J’avais enfin atteint une puissance suffisante pour le foutre en l’air, et il m’a envoyé là. Maintenant, dans ce foutu monde, je ne suis plus rien, même pas capable de produire autre chose que des minuscules morceaux de glace sans valeur. Mais je vais me tirer, et sans tarder, tu vas voir.


Pourquoi je lui raconte tout ça ? Peut-être pour lui montrer que son malheur n’est pas unique, pour lui faire comprendre qu’il ne faut pas reculer mais avancer, ou simplement parce que faire sortir le pus d’un furoncle permet de mieux le guérir.

Je m’étire de nouveau sur ma chaise. Le repas est terminé, j’ai le ventre prêt à exploser. Emile n’a pas vraiment mangé, il a picoré, mais je pense qu’il est rassasié. Il est temps de se quitter, et pas de la manière dont il pourrait le supposer. Je ne peux pas continuer mon chemin avec lui, s’attacher rend faible.

Mec, je vais me soulager la vessie et je reviens, tu ne pars pas sans moi, hein ?


Ironie mal placée...

Je me lève nonchalamment, commence à me dirige lentement vers les toilettes puis brusquement, je cours comme un dératé en changeant de direction, ouvre la porte et continue de courir loin, très loin de la taverne sans me retourner. Ne pas penser à Emile, il se débrouillera, pour une fois, il le faudra c’est une bonne leçon pour apprendre. Quant à moi, je poursuis ma route vers la sortie du village, sans faiblir, toujours en pleine course.

HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 46
Yens : 420
Date d'inscription : 16/07/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Emile ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   Ven 17 Nov - 17:14


- Cryothérapie du squelette -




Leon n'eut absolument rien à répondre à l'histoire d'Emile. Il fallait dire que cette histoire était bien éloignée de l'idée qu'il semblait s'en être fait... Des souris... Comme si un personnage à l'apparence aussi atypique que celle de N°7 avait pu finir dans le même laboratoire que des rongeurs. Ce n'était que question de bon sens de faire ce cheminement mental mais bon.

Emile mangea assez lentement, observant le bleu chevelu, relativement circonspect. Râler pour une miche de pain lui semblait si ridicule. Il fallait dire que sa vie quotidienne avant Kosaten ne lui permettait pas ce genre de plainte. Même lorsqu'il vivait dans son manoir, il ne se plaignait jamais à son unique majordome à qui il avait même plutôt tendance à laisser des écarts monstrueux en échange d'une certaine liberté en tant qu'enfant.

Si vous le dites...

Et ENFIN, Leon se présenta. Emile avait été parfaitement transparent depuis sa rencontre avec lui mais cela n'avait absolument pas été réciproque jusque là. Un mage du froid ? Il manipulait donc la glace ? Les détails de sa vie semblaient assez troubles. Il avait perdu son institutrice tuée par son second élève qui lui avait volé... une fille ? Il aurait été déplacé de dire que l'arme trouvait ce passé assez calme au final mais de là à en faire une motivation principale...

Dans tous les cas, Leon semblait toujours penser que c'était ce fameux "Grey" qu'il l'avait emmené sur Kosaten quand bien même les déductions que la tête de lune en avait fait plus tôt invalidaient presque totalement cette possibilité.

Je vous souhaite bonne chance dans ce cas-là !

Un peu plus d'énergie dans la voix avait lancé cet encouragement. Autant ne pas brider cette motivation puissante après tout.

Suite à cela, Leon se leva de table, expliquant qu'l allait aux toilettes. Etrangement, Emile eut un mauvais pressentiment. Ce qui se confirma bien vite vu que le bleu chevelu prit finalement la fuite de l'auberge. N°7 ne fût que très peu surpris au final, mais il imaginait que comme avec Luffy, il aurait eu la décence d'être emmené dans la fuite.
Le patron de l'auberge s'approcha alors de la table d'un air méfiant.

Dites-moi... Votre accompagnateur était supposé payer n'est-ce pas ? Je doute qu'il revienne, pouvez-vous dédommager ?

Je... Il m'a invité, m'assurant que l'argent n'était pas un problème... Je n'ai absolument pas de quoi payer...

'Tain, fallait que ce soit le mec avec la tronche la plus humaine qui soit le moins honnête. Bon, vous avez quasi rien bouffé, je peux pas trop vous en vouloir. Je le retrouverai et je le livrerai aux gardes, ce criminel.

Je-

SORTEZ ! Si vous n'avez pas de quoi payer, vous cessez de consommer !

Emile fût donc violemment mis dehors à grand coup de pied. Au moins, cette fois, il n'aurait aucun problème de justice et son estomac inexistant avait été rempli à 10%... Il tourna la tête, à gauche, à droite. Leon n'était plus en vue et le pauvre N°7 n'avait non seulement aucune idée de sa direction mais il n'aurait même pas pu le rattraper avec ses capacités de déplacement à 0...
Ce Leon aura été une plaie du début jusqu'à la fin...

Bon... Il doit être environ 13h. Direction la bibliothèque, j'irai rejoindre Luffy ensuite...

Se murmura-t-il à lui-même avant de se mettre en direction de l'antre à savoir de la ville.

HRP:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Cryothérapie du squelette   

Revenir en haut Aller en bas
Cryothérapie du squelette
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Isidore un chien squelette - SAUVE
» FT Du Squelette Fredonnant
» Thérapie de groupe... [Groupe Pro-Sinya]
» LE ROI SQUELETTE/BRUSSOLO
» Squelette de la fiche de personnage à remplir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Ville de Tokonatsu-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.