Partagez | .
Sound of Love is only an unbearable Noise
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mar 22 Aoû - 0:09



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

Mist pouvait bien se foutre de la gueule des autres sur bien des points : look, répartie, puissance, fidélité à Fuyu… Un tas de qualités chez elle à leur max. Mais vraiment ! Pourtant, un critère sur lequel elle ferait mieux de la fermer était celui de l’orientation… Sans un bon plan bien précisé et pas dessiné par un gamin de cinq ans, l’aérokinésiste se paumait très souvent, débarquant dans des endroits improbables et évidemment perdus au fin fond de la cambrousse… C’est ce qui lui arriva lorsqu’elle quitta l’établissement crasseux du bled des lacs boueux. Normalement, la Fuyujin voulait se diriger vers Kansei, histoire d’aller faire un peu le bordel chez ces lâches de première. Mais après plusieurs jours, elle se rendit compte qu’elle n’était pas vraiment partie dans le bon sens… Ayant la flemme de faire demi-tour, elle se contenta de poursuivre sur sa lancée, histoire de voir vers où elle allait.

Mais le vol était plutôt crevant, même pour une manipulatrice d’air de son calibre. Mist avait souvent des coups de barre, et devait alors se poser pour reprendre des forces. C’était chiant, mais ça lui permettait de prendre un peu de temps pour grailler, boire, roupiller… Pas le temps de niaiser comme on dit. Ce soir-là, c’est dans une petite bourgade plutôt animée malgré le groupe de péquenauds à sa tête qu’elle atterrit. D’ordinaire, la fille aux couettes préférait éviter le contact de ces bouseux de Verts. Mais ici, elle n’avait pas vraiment le choix.

Comme d’hab, l’auberge à régler le lendemain… Mist ne filerait pas une tune au gros porc tenancier de l’établissement miteux. A force de magouiller ainsi, et quand les autorités de la capitale apprendrait comment elle avait éclaté le guignol aux cheveux bicolores, sa tronche finirait pas être affichée dans ce territoire. Pour l’instant, elle était peinarde à ce sujet. A chaque fois que la Bleue regagnait le plancher des bouses, elle s’assurait de n’avoir rien laissé tomber en chemin. Passant une main à l’emplacement de son porte-dague, elle fit la moue en se souvenant que la lame n’était plus en sa possession…

Quelle idée elle avait eu aussi de filer cette arme à Zwei Baskerville. Juste pour continuer ce jeu du chienchien soumis. A l’heure qu’il était, cette connasse obsédée par le sexe devait être en train de chercher la gonzesse aux cheveux sombres, pour lui rendre sa dague. Peut-être rêvait-elle d’un nouveau smack ? C’était vrai que Mist l’avait déjà embrassée par deux fois, trouvant amusant la réaction de cette greluche bouchée. Oui, ce jeu l’amusait beaucoup, et les compliments de l’autre meuf lui plaisaient davantage.

Mist soupira. Pourquoi penser à Zwei dans un moment pareil ? Allez savoir… Ne dit-on pas une connerie du style « Quand on parle de la chienne, on en voit la queue frétillante d’envie » ? Mieux valait donc ne pas parler de la chienne en question… L’élue au service de Long avait envie d’une soirée calme, et pas de devoir repousser à nouveau les pulsions débordantes de cette pute.

Elle s’installa dans l’unique auberge du patelin, et se cala à une table, seule, dans le fond. Mist ignora royalement les sifflements des machos envieux la reluquant… Quelle bande de gamins autistes ! La détentrice du Mizugan commanda à boire, de l’alcool forcément, comme tous les bouffons de 18 piges le font. Et du vrai alcool, pas une petite Despe réservée aux puceaux en manque de sensations. L’assassine sirota doucement le breuvage.

Capa contextuelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mar 22 Aoû - 13:10



Sound of Love is only an unbearable Noise ...
Feat. Mist ~

Bon... Très bien... Tout allait très bien...
NON EN FAIT PAS DU TOUT ! Alors que toi, le grand Zwei, marchait tranquillement à la recherche de Mist pour lui rendre son couteau qu'elle avait laissé près de ton corps endormi, tu avais croisé Echo, qui avait sauté sur toi à la première occasion en hurlant ton nom. Sauf que bah... Y a eu comme un léger problème... Vous aviez fusionné, on ne sait pas encore pourquoi... Et tu étais redevenu... Noise. Noise étant seulement la toi du passé, avant la prison. Te revoilà donc femme, peureuse, pleurnicharde, timide et ... Faible... ARGH...

Tu avais les cheveux longs, argentés, attachés en une queue de cheval basse posée sur ton épaule droite. Tu avais un visage tendre, extrêmement féminin, doux et inspirait la délicatesse. Tu portais une longue robe bleue à manches longues qui finissait jusqu'à chevilles, avec une chemise blanche en dessous, le col noué par un tissu noir. Et tu arborais une paire de ballerines bleues aussi. Tes seins n'étaient plus compressés par des bandages... Tu avais l'air d'une pauvre princesse perdue ...  Un mouton dans un monde peuplé de loups affamés ...

Tu avais gardé tes souvenirs, tes affinités... Tu avais juste une personnalité différente. Tu avais toujours cette idée de rendre le couteau à Mist... Et tu étais toujours aussi amoureux... Amoureuse ou amoureux ? Amoureuse allez ! 
Amoureuse de cette aérokinésiste donc. 
À chaque fois que tu songeais à elle, tu rougissais et ton cœur battait fort. Tu visualisais juste son beau visage, et imaginais un charmant sourire sur ses lèvres. 

Ton instinct t'emmena jusqu'à un bar du coin, dans une petite ville paumée. 
Descendant de Justice, ton somptueux cheval blanc, tu l'attachas en compagnie de d'autres chevaux avant de le caresser et remettre bien sa crinière. Tu étais beaucoup plus affectueuse qu'avant...
En voulant rentrer, tu tombas avec maladresse au beau milieu d'une foule de mec bourrés et remplis de graisse dans le bide. Relevant les yeux vers eux, tu te mis à trembler comme un pauvre petit chaton devant d'énormes ours sauvages. Te relevant précipitamment, tu te penchas pour t'excuser, plusieurs fois, et dis, d'une voix hésitante, en balbutiant :

E-excusez... Excusez-moi ! Je... Je n'ai... Je n'ai pas regardé où je m-marchais ! Pardon !...

Leurs regards t'angoissaient... Tu cherchas alors du regard une table libre, voulant à tout prix t'éloigner de ces gros porcs pervers qui ne faisaient que te reluquer, et qui ne t'avaient même pas répondu. Aucune table... Toutes étaient prises. Mais une n'avait qu'une personne... Et c'était... MIST ! La femme que tu aimais ! La femme que tu adorais, que tu respectais ! 

Cependant... Vu comment tu étais coincée, tu marchais lentement, n'osais même pas la regarder, jouant avec tes deux index, t'asseyant à la même table, en face d'elle. À chaque fois que tu croisais malencontreusement son regard, tu rougissais, et tu frissonnais. Mais il fallait que tu lui redonnes sa dague... Il le fallait !

C'est pourquoi tu la sortis, d'une poche de ta robe, la lui tendant des deux mains, les yeux fermés, la tête penchée vers l'avant, soumise à l'autre sadique qui ne faisait que te manipuler depuis le début... Et s'amuser avec tes sentiments :

M-Mist-sama !... C-c'est à t-toi... T-tu... Tu l'as o-oubliée à côté de m-moi ! 

Ton visage était tout rouge... Tu n'étais vraiment pas très à l'aise.. Tu te sentais complètement idiote à avoir autant de mal à lui parler... Et à la regarder !

Noise:
 
note au correcteur:
 
 


Dernière édition par Zwei Baskerville le Mar 22 Aoû - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mar 22 Aoû - 15:33



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

Mist laissa échapper un petit soupir de soulagement. Bon dieu ce que ça faisait du bien de se poser dans une vraie bourgade, même si c’était un bled bourré de pouffieux alignant tout juste un QI positif. Au moins, il y avait à boire, et de quoi contenter les plus accros à l’alcool, ce qui n’était pas le cas de l’aérokinésiste. Elle voulait juste se désaltérer le gosier avec autre de chose que de la flotte de récup’, et cet établissement était la meilleure soluce pour ça. Malgré tous ces vieux ploucs pervers et déjà bien bourrés…

C’est alors qu’une autre gonzesse chercha elle aussi à se faufiler entre tous ces obsédés. Une nana aux cheveux blancs qui rappelait étrangement quelqu’un à Mist. Des fringues de prostituée, dévoilant bien ses formes, et aguichant la clientèle. La tueuse mit plusieurs secondes avant de capter que c’était Zwei, la cinglée amoureuse d’elle. Mais là, son look avait vraiment changé, pour devenir beaucoup plus féminin, alors que cette greluche n’arrêtait pas d’affirmer être un homme… Dommage qu’il lui manque une paire de couilles… Cette nouvelle tenue était vraiment choquante, pour l’Esper qui commençait déjà à se familiariser au style débraillé de la folle.

Et forcément, ce qui devait arriver arriva… Alors que plusieurs mâles en chaleur sifflait la pute, cette dernière, apercevant Mist, commença à s’approcher, en se dandinant bizarrement par rapport à d’habitude. Beaucoup plus timide, bien moins grande gueule… Le changement était réel mais Mist, un peu éméchée par son second verre de cette merde de Minshu que le tavernier osait appeler boisson, mit ça sur le compte de l’ivresse. Zwei bourrée était bien différente… De même, la meuf aux couettes ne s’étonna pas du fait que l’autre l’ait encore retrouvée : comme d’hab, elle avait été suivie…

Quand cette soubrette vint finalement s’asseoir à sa table, Mist lui jeta des regards noirs assez clairs quant à sa joie de retrouver l’autre. Elle ne dit pas un mot, mais quiconque de pas trop benêt pouvait comprendre que cette présence la gonflait plus qu’autre chose. Sérieusement, la tueuse avait vraiment l’impression d’avoir une chienne qui la suivait en permanence. C’était fun par moment, mais à la longue, franchement chiant.

Bientôt, l’autre connasse lui tendit la dague laissée dans la piaule qu’elles avaient partagée, prenant une bonne grosse voix de pucelle juste pour quelques mots pourris. Mist ne la regarda même pas, se contentant de lui arracher son arme des mains, avant de la remettre dans sa poche. Elle soupira un coup, avant de prendre la parole pour la première fois :

« Putain, Zwei… Qu’est-ce que tu fous encore ici ? Et me sors pas une connerie sur l’amour ce coup-ci, chui pas d’humeur ! »


Mist détailla d’un regard hautain la nouvelle tenue de cette faible, un peu perturbée par ce brusque changement. Curieuse, elle posa donc la question :

« Et puis c’est quoi ce look ? Franchement, déjà que t’as pas la dégaine d’un mec, comment tu veux te faire passer pour avec une tenue de pute pareille ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mar 22 Aoû - 17:49



Sound of Love is only an unbearable Noise ...
Feat. Mist ~

Quand tu rouvris les yeux en l'entendant te parler — de manière bien vulgaire, comme toujours — tu eus un mouvement de recul. Tu étais vraiment devenue une vraie peureuse. Les points serrés contre ta poitrine, tu déglutis, essayant du mieux que possible pour garder un air un peu près convenable. Tu souris, difficilement, ayant du mal à cacher ton stress. Ton cœur te faisait déjà bien souffrir... Ton amour pour elle était si grand qu'il allait te tuer si tu continuais à te retenir...

Je... Hum...

Tu n'osas pas lui répondre pour sa première question, alors tu tentas de passer outre, répondant à l'autre d'une voix frêle et tremblante, les yeux mis-clos, scintillant d'angoisse : 

J'ai... Hum... Je... Je suis dans une période compliquée, Mist-sama... Je cherche encore qui est-ce que je suis v-vraiment...

Elle n'avait pas remarqué à quel point tes cheveux avaient poussé ? Impressionnant. En tout cas, c'était cool, au moins tu ne te prendras pas une autre question dans la gueule. Tu n'arrivais jamais à y répondre correctement...

Tu inspiras un grand coup avant de soupirer longuement, le cœur battant. Quand tu relevas les yeux vers celle que tu aimais, tu tressaillis, les joues roses. 

Un homme vint alors te demander ce que tu voulais prendre pour boisson, tu lui fis rapidement signe que tu ne voulais rien boire. Il haussa des épaules avant de repartir calmement, assez intrigué. Heureusement que ton col cachait assez ton sceau du dragon bleu... Sinon tu aurais eu de sacrés problèmes...
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mar 22 Aoû - 19:51



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

Vraiment zarbi la Zwei ce soir… Mist avait bien noté le changement d’attitude de cette greluche depuis qu’elle était amourachée comme une petite pute momosexuelle… Elle grognait moins qu’avant, fermait davantage sa gueule, était moins chiante à supporter de manière générale. Et puis faisait des compliments sympas quand elle le voulait. Et sa manière d’obéir aux demandes les plus connes était marrante aussi. Mais là, on atteignait quand même le sommet… C’était cette connasse, sans être vraiment elle… Même sa voix semblait différente… Quant à ses fringues… N’en parlons pas, mais fallait pas s’étonner derrière qu’elle se fasse draguer par tous les péquenauds en manque de sexe…

Et puis c’était quoi cette approche de drague totalement différente d’il y a plusieurs jours… L’autre fois, Zwei avait aussitôt capté que ses compliments faisaient de l’effet : il s’était montré entreprenant, trop d’ailleurs, et il avait fallu qu’il l’assume à la fin… Là, cette idiote rougissait tout le temps, parlant comme une autiste profonde et ramollo. L’Esper l’aurait bien choppé pour la secouer un peu si elle n’avait pas eu le sentiment que ça achèverait cette béta…

Toujours cette trisomique incapable de causer normalement… Elle ne répondit même pas à la première question de Mist, qui de toute façon n’avait pas besoin de cette réplique pour piger ce qui se passait dans la tête de cette stalkeuse. Enfin bon, pour une fois, la belle aux yeux d’azur ne pouvait rien lui reprocher puisqu’elle lui avait filé sa dague pour que Zwei la retrouve… Elle se contenta de soupirer bruyamment pour partager son ennui avec tout le monde.

Mais l’autre continuait à blablater des conneries. Sa seule explication était que sa tête n’allait pas bien et qu’elle ne savait pas qui elle était… Le genre d’argument très logique qui vous offre un aller simple gratos pour un asile de cinglés… Mist, agacée, planta sa dague en plein milieu de la table, sans aucun égard pour le mobilier, comme à son habitude :

« Arrête de te foutre de moi, Zwei ! Un coup tu fais la maligne à sauter par la fenêtre, un coup tu te pisses dessus dès qu’on te regarde ! T’es vraiment complètement chtarbée dans ta tête ! »

Peu après, cette cruche refusa de commander une quelconque boisson. Alors que le serveur se cassait, Mist l’interpella, un sourire manipulateur sur le visage :

« Amène-lui ce que t’as de plus alcoolisé ! C’est moi qui paye ! »

Dans le jargon de Mist, ça voulait dire, je vais bien m’amuser avec elle, alors bouge ton cul connard, de toute façon, personne ne va te payer quoi que ce soit, si t’es chanceux, t’auras déjà la vie sauve. L’aérokinésiste se tourna vers Zwei, toujours avec ce regard malicieux. Elle voulait voir les effets de l’alcool sur cette bouffonne. Volontairement, elle prit un air séducteur.

« Tu boiras bien pour me faire plaisir, Zwei ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mer 23 Aoû - 11:25



Sound of Love is only an unbearable Noise ...
Feat. Mist ~

Bon... Même la partie timide et toute choupinette de toi-même n'avait l'air de toucher cette satanée pétasse qui te martyrisait toujours autant... Elle te regardait, pour ne pas dire te dévisageait, d'un air froid, agressif, plein de haine. Tu ne te sentais vraiment pas bien fixée comme ça... Mais tu l'aimais... Et tu lui pardonnais de tout...

Mais d'un soudain la femme aux cheveux ténébreux enfonça la dague que tu venais de rendre dans la table, plein au milieu pour t'effrayer, certainement, et bien mieux exprimer sa colère...

Le visage en sueurs, tu la fixais en semblant déconcertée, toujours les mains contre ton cœur palpitant. Tu essayas de lui répondre en ouvrant la bouche, mais finalement, tu restas silencieuse et la laissas appeler à nouveau le serveur, sans un mot. Tu compris rapidement où elle voulait en venir... Jusqu'au moment où tout s'éclaircit...

Mais... Hum... Bien sûr, Mist-sama...!

C'était bien parce que c'était elle... Tu l'idolâtrais, tu l'adorais... Si cela aurait été quelqu'un d'autre, tu aurais refusé et tu serais partie en courant ... Mais là, ce n'était pas le cas. C'était Mist, la femme maîtresse du vent qui avait réussi à faire battre ton cœur, le tien, et non celui de Doldee...

Nerveuse, tu attendais spasmodiquement le verre qu'allait te déposer le serveur. Il arriva assez vivement avec un énorme verre rempli d'alcool que tu ne connaissais guère... Tu déglutis, mais il n'y eu aucun moment d'hésitation de ta part; cela serait une preuve de faiblesse, et tu devais montrer que tu l'aimais plus que tout, que tu ferais tout pour elle :

Un, deux... TROIS !

Mais quelle idiote ! Tu l'as bu cul sec, alors qu'elle ne te l'avait même pas demandé ! Après bon, au moins elle te respectera mieux ... Te donnera plus d'importance... Peut-être.

Tu eus tout-à-coup une bouffée de chaleur. La température de ton corps avait considérablement monté d'un cran. Tu transpirais plus qu'avant. Tu dénouas donc ton col, faisant tomber ta chemise et ta robe de tes épaules, dévoilant légèrement de ta poitrine. Tes yeux plissés, tu respirais fort et difficilement. Les hommes aux alentours avaient fait tombé leurs verres, bavant devant la pauvre Noise bourrée que tu étais...

Ahhhh... Ahhhh... J'ai ... Réussi ...
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mer 23 Aoû - 11:58



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

Mist était d’humeur joueuse ce soir. Bon, à chaque fois qu’il s’agissait de Zwei, elle était toujours à vouloir s’amuser à ses dépens, mais là, avec un peu d’alcool dans le sang, c’était encore pire. L’aérokinésiste voulait vraiment tomber cette grognasse, l’observer ingurgiter un paquet de trucs interdits aux mineurs (celui qui a pensé au plug anal peut aller se faire voir), voir à quel point elle se faisait manipuler. Car elle avait déjà pu voir les effets de la boisson chez cette pute, quand celle-ci avait manqué de respect à Sul Hei, ce qui avait été sévèrement puni. Mais ce coup-ci, la tueuse ne la laisserait pas dériver dans cette direction. En revanche, il y avait un paquet de mâles en rut et ce serait vraiment fun de voir la réaction de cette pimbêche à leur proximité.

Alors que ce glandu de serveur se précipitait pour répondre à la commande de Mist, l’autre salope accepta comme une soumise de se plier à cet  ordre. Quelle idiote quand même… Si elle savait ce que la manipulatrice d’air avait en tête pour elle, elle se serait sûrement carapatée à l’autre bout de Kosaten… Enfin bon, ce qui était fait était fait… Toujours dans la provocation et le charme, la meuf aux couettes lui adressa un sourire coquin, comme pour la féliciter d’être tombée dans le panneau si facilement. Un peu plus tard, la sous-race de gigolo apporta la fameuse boisson, et l’élue la plus balèze lui jeta un regard noir, lourd de reproche.

« C’est pas trop tôt, enflure ! »

Le serveur, un peu désemparé, se confondit en excuses, s’écrasant devant Mist, avant de se retirer comme un chienchien bien obéissant. La nana aux couettes reporta alors son attention vers Zwei, qui faisait tout un spectacle juste pour voir ce verre. Puis, finalement, elle le descendit cul sec, sous le regard satisfait de la détentrice du Mizugan, intérieurement morte de rire face à cette situation. La tronche qui tirait l’autre était vraiment incroyable. Mais bientôt, cette conne se mit à se vanter de cet exploit.

« Wow... Bra-vo… Tu veux une médaille ? »

Mist ne dissimulait en rien l’ironie dans son ton. Clairement, Zwei était faite pour qu’on se foute d’elle ! Le plus marrant dans tout ça, c’est qu’apparemment déjà bien bourrée, elle commença à enlever quelques fringues, alors que plusieurs paires d’yeux venant des obsédés sexuels masculins se posaient. En fait, la Fuyujin la plus loyale n’avait peut-être pas tort lorsqu’elle la traitait de prostipute. D’ailleurs, toujours dans l’idée d’humilier cette folle, elle désigna d’un signe de tête les pervers locaux.

« Allez, vas-y ! Ils attendent que toi ! Va donc leur faire plaisir, c’est ton boulot après tout !


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mer 23 Aoû - 12:49



Sound of Love is only an unbearable Noise ...
Feat. Mist ~

Comment expliquer à quel point tu étais mal-à-l'aise maintenant... Tu n'avais qu'une envie : te déshabiller pour avoir plus d'oxygène. Sauf que, tu n'étais pas seule; ce lieu était infesté de mâles alcooliques qui avaient la bouche entrouverte, le regard ébahi et la queue relevée devant le spectacle qui se manifestait devant eux...

Et même si l'alcool t'était remonté à la tête, le stress restait toujours présent. Tu commençais à tirer un peu sur tes vêtements, et à te mordiller la lèvre inférieure, la tête baissée, semblant honteuse, le visage couleur pivoine. Et le regard de l'être de tes rêves devenait de plus en plus pesant ...
Elle n'était qu'une sale garce, moqueuse, qui te prenait pour un véritable bouc-émissaire. C'était horrible... Et malheureusement, tu ne lui en voulais pas. Tu ne pouvais pas lui en vouloir... Tes sentiments pour elle t'aveuglaient et te rendaient complètement idiote. On se demandait encore comment tu pouvais encore l'aimer après tout ça... Ou encore même comment cela était possible... Car oui, aimer une aussi grande pétasse était bien impossible aux yeux de tous... Et même un gros masochiste ne la supporterait pas longtemps.

Humm... Ahhh.... Ahhh...

Tu peinais à garder tes gémissements. Mais c'était trop difficile...
Les hommes à côté jappaient comme de véritables chiens, hurlaient comme des prédateurs en manque ... Tu voulais plus que tout t'enfuir... En temps normal, tu serais sûrement au bord des larmes ... À la limite en train de chialer comme pas deux...

Et je ne savais vraiment que dire... Était-ce bien que tu sois bourrée actuellement ? Que tu te sentais moins touchée par ces hurlements d'envie ? Ou bien était-ce au contraire bien malencontreux que tu ignorais cela ?

En tout cas, tu tournas la tête de droite à gauche suite aux paroles de la jeune aérokinésiste. Tu avais... Refusé. Tu étais certes devenue en quelque sorte une vraie chienne pour elle, mais là, c'en était trop, il y avait des limites. Pour rien au monde tu feras quelque chose d'aussi horrible.

Je... Je n'en ai pas envie Mist-sama... D-désolée...

Qui aurait cru que cela serait la petite et frêle Noisy qui allait être la première à désobéir à cette fuyujin psychopathe ? En tout cas, Zwei allait certainement péter les plombs en reprenant contrôle de lui-même ...
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mer 23 Aoû - 13:46



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

C’était vraiment trippant de voir à quel point Zwei avait l’alcool mauvais. Déjà qu’en arrivant dans cette taverne de pervers elle allait pas super bien, mais avec ce qu’elle venait d’engloutir de façon absolument dégueulasse, ça devait pas être la joie dans son crâne. Même amoureuse et suceuse, cette salope aurait en temps normal péter les plombs si Mist lui avait demandé d’aller faire la pute dans le bistrot local. Son caractère de chienne grognasse aurait rejailli d’un coup, rapidement calmé par l’aérokinésiste forcément, mais suffisamment violemment pour réveiller un Ronflex sans pokéflute.

Mais là, elle se contenta juste de gémir, apparemment les onomatopées chelous étaient un super délire pour cette conne, avant de secouer la tête, en affichant un visage de déterrée. D’ailleurs, quand elle s’excusa de ce refus, Mist faillit éclater de rire tant l’autre semblait à deux doigts de défaillir. Les traits de la belle aux yeux d’azur s’adoucirent un peu, comme pour conclure cette farce.

« Hey, je déconne ! Te chie pas dessus ! Putain, t’es vraiment chelou ce soir, Zwei… Tu t’es faite rejeter par une autre gonzesse ou quoi ? »


Mist avait envie de frapper très très fort sur la tête de cette pétasse pour voir l’effet que ça produirait sur son caractère. Mais bon, avec la foule tout autour, c’était pas vraiment une super idée, voire carrément un très très mauvais bail… Tant pis, il faudrait supporter ce macaque qui avait remplacé la Fuyujin soubrette toute la soirée…

C’est alors qu’un type à la bouche bien baveuse, et à la bosse du moule-teub bien visible, s’amena à leur table, posa une main entre les verres, et l’autre alla directement caresser la joue de la meuf aux cheveux décolorés, faisant usage de sa force pour avoir le dessus. Mist l’observa faire, genre une demi-seconde, avant d’arracher sa dague de la table, de venir la plonger dans le bras coupable, avant de venir la glisser tranquillou sous la gorge de l’obsédé. La meurtrière plongea un regard assassin, très significatif de ses intentions, dans les petites pupilles dilatées par l’alcool, et pourquoi pas un rail de coke, de ce trouffion.

« Ne la touche pas si tu tiens à la vie ! »


Ouais parce que bon, Mist avait beau être ennuyée par la compagnie de Zwei, elle restait aussi une élue de Fuyu, et en tant que telle, la meurtrière se devait de lui sauver la peau du cul de temps à autre.

Une vieille flaque crade apparut au niveau du moule-bite de ce péquenaud de première, et je peux vous dire que ce n’était pas d à l’excitation, avant qu’il se retire, mort de trouille. Mist rengaina sa dague, avant de s’affaler sur la table en soupirant.

« Ces mecs… Tous pareils… »

Capa contextuelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Dim 27 Aoû - 12:26



Sound of Love is only an unbearable Noise ...
Feat. Mist ~

Hum... Ce n'était qu'une blague, hein ? Elle ne se rendait pas compte que son regard insistant aurait très bien pu te convaincre et te pousser à faire une grosse bêtise... A quel point l'amour rendait aveugle... Surprenant que la petite Noisy que tu étais actuellement ait pu contrer cet ensorcellement...

En tout cas, tu ne réagis pas vraiment aux paroles de la belle aérokinésiste, restant toujours assise, en train de soupirer continuellement, peinant à garder un visage plus calme et moins... Gênant.

Tu restas donc silencieuse, jusqu'à-ce qu'un jeune homme bien bourré, dont le pantalon moulait bien le bout de sa queue, arriva et vint te caresser la joue. Impuissante face à tant de férocité, tu fixais le mâle affamé qui bavait horriblement, apeurée.
Sauf que, ayant je-ne-sais-combien de grammes d'alcool dans le sang, tu ne fis rien, le laissant faire sans un mot, l'air épouvantée.

Quand tout à coup, Mist planta sa dague dans le bras libre du sale chien qui se léchait déjà les babines en te dévisageant, le poussant à hurler de toutes ses forces. Du sang gicla sur tes vêtements, avant que l'homme ne retire son bras et se fasse menacer par ta bien-aimée qui lui mit son couteau sous sa gorge grasse et flasque.

Argh ! C'est bon, c'est boooon !... J'm'en vééé...!

Il partit donc en se tenant le bras ensanglanté, la douleur ayant l'air moins intense à cause de la tonne d'alcool qu'il avait ingurgitée...

Tes yeux bleus avec les pupilles dilatées, rivés vers ceux de la femme aux cheveux ébènes, tu hochas de la tête pour la remercier, souriant faiblement.

Merci beaucoup... Mist-sama...

Instinctivement, tu te relevas, allant vers l'être de tes rêves, ta sauveuse, et la pris dans tes bras, fermement. Tu frottais ta joue contre la sienne, les yeux fermés, le visage tendre et innocente ...
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Lun 28 Aoû - 10:14



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

A force de faire joujou avec la stupidité de Zwei, Mist avait bien compris que celle-ci craquait complètement pour elle, et était même prête à faire tout un tas de connerie juste pour prouver cette idiotie puérile et sans intérêt qu’était l’amour. Admettez franchement que ce sentiment ramollit complètement le cerveau, y’a qu’à voir comment cette chienne de Fuyujin aux cheveux décolorés était passée de grande beuglante à grosse soumise ! En fait, on pouvait même dire que cette dernière était devenue la propriété de l’aérokinésiste, qui en faisait un peu ce qu’elle voulait, la sifflait quand elle voulait, la jartait quand elle voulait. Et accessoirement la nana aux couettes défiait quiconque de vouloir poser ses pattes crasseuses sur sa propriété.

Ce qui expliquait sa réaction face au type bourré et bien bien péquenaud, qui avait tenté de s’en prendre à Zwei, qui elle-même était incapable de se défendre seule. Bordel ce qu’elle avait changé cette idiote…  Mist était presque déçue de voir un tel spectacle : autant avant, cette gonzesse était carrément insupportable, mais sûrement pas dégueulasse comme alliée ; autant maintenant c’était une vraie lopette, fermant davantage sa bouche certes, mais probablement encore plus inutile au combat… Mais ça ne regardait pas l’Esper, l’autre n’aurait qu’à se démerder avec sa faiblesse actuelle.

L’obsédé se tira, s’en avoir visiblement bien capté l’étendue de sa blessure. Bah, il s’amuserait sûrement beaucoup au réveil… Mist était blasée de ces gugusses incapables de retenir leurs pulsions. Parfois, c’était drôle de jouer avec ça, pour manipuler ce sexe si stupide, leur faire faire des trucs idiots et suicidaires, un peu comme Zwei. Mais grosso modo, on avait juste envie de se défouler sur ces punching-balls humains…

Alors que la manipulatrice d’air affichait son ennui profond pour la situation actuelle, prête à se casser de cette taverne tenue par des sous-races et fréquentées par des fiotes de première, la meuf qui finissait toujours blessée en sa présence se mit alors à la remercier, avant de venir lui faire un bon gros câlin des familles, du style carrément opposé à la drague ordinaire de Zwei. Tandis qu’un paquet de mâles surexcités bavés devant cette preuve flagrante d’un début naze de yuri, la tueuse, entre surprise et alcool dans le sang, mit un certain temps pour piger ce qu’il se passait. Résultat, au départ, elle plissa un peu les yeux, savourant l’étreinte…

« Zwei… »

Mist haussa d’un ton, posant gentiment ses mains sur les épaules de la dragueuse à deux balles.

« Zwei ! »

Encore un cran au-dessus, et cette fois, de la force exercée sur les épaules de cette greluche.

« ZWEI !! »

Là, Mist balança carrément l’autre contre sa chaise, ne cherchant absolument pas la préserver. Elle jeta un regard noir à l’assemblée, avant de reporter son attention vers Zwei, toujours un peu vénère.

« Qui t’as permis de me toucher ? »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Lun 28 Aoû - 11:46



Sound of Love is only an unbearable Noise ...
Feat. Mist ~

Que c'était agréable de sentir la peau de la charmante fuyujin aux cheveux noir corbeau se frotter contre la tienne... Votre étreinte était bien serrée, et tu pouvais sentir sa poitrine se coller à la tienne. Rien de sexuel... C'était juste... Un gros câlin bien tendre et niais.

Tu commençais à sourire, adorant ce rapprochement tout mignon, les paupières closes, continuant de relever et d'abaisser ta tête pour compresser la joue de l'autre qui semblait elle aussi savourer cet adorable moment, tandis que les mâles environnants avaient des cascades de bave sortant de leurs gigantesques bouches, glissant sur leurs longues langues bien dégueulasses. Tu n'y prêtais pas attention, bien trop occupée serrer contre toi la femme de tes rêves.

Quand soudain, Mist te prit pas les épaules, te fixant droit dans les yeux de son sublime regard perçant, avant de prononcer ton nom, ce qui te fit frissonner d'un coup. Elle le répéta, et ton cœur se mit à battre plus vite. L'alcool te faisait imaginer des choses pas très catholiques, comme si ta muse gémissait ton nom inlassablement : "Zwei !~ Oh Zweiii ~". N'est-ce pas excitant ? Étant bourrée, tu croisas les jambes, sentant de l'humidité entre tes cuisses. La honte était minime, toujours du à l'alcool...

M-Mist-sama...

Et puis tout à coup, la jolie mage du vent à couettes te réveilla de ton fantasme érotique en criant de rage, avant de te jeter sur sa chaise, qui faillit te faire tomber en arrière. Les mains sur le cœur, les yeux pétillants de peur, tu avais du mal à croiser le regard de l'autre, qui semblant réellement en colère. Jouant avec tes deux index, tu baissas les yeux avant de lui répondre, timidement :

N-non... Mais... Je voulais... J'avais vraiment envie de te p-prendre dans mes b-bras... P-pardon...

Pauvre de toi... Tu ne voulais pas autant la frustrer... Tu voulais juste... Lui montrer tout ton amour pour elle...
Mais malheureusement, cela ne l'avait pas plue... Et la voilà à nouveau énervée contre toi, qui ne savait que faire pour lui faire plaisir... Ne serait-ce que pour recevoir un sourire ... Un doux sourire.
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Lun 28 Aoû - 14:10



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

Bon, Mist avait-elle détesté ce gentil câlin tout mimi ? … Non… Dire le contraire aurait été un mensonge… C’était… pas si mal… Extrêmement dérangeant de faire ça avec une autre nana devant ce paquet de frustrés sexuels, car si l’Esper avait déjà accordé un petit kissu à l’autre par deux fois, c’était à chaque fois à la vue de personne, car si un seul témoin avait eu le malheur de passer, peu importe sa nation, il aurait fini à la casserole. Donc pas ultra désagréable au toucher, mais avec ces couillons d’obsédés, pas moyen de se laisser aller à la tendresse, avec le peu d’alcool qu’elle avait dans le sang. Donc Zwei pourrait repasser.

Donc l’aérokinésiste dégagea bien violemment cette greluche pas bien futée, la renvoyant directement sur sa chaise. Voilà, le moment bisounours était terminé, les autres voyeurs pouvaient bien aller se faire foutre. Le regard de Mist les assassina un à un, avant de revenir se poser avec sévérité sur Zwei. Cette dernière ne s’était jamais comportée comme ça… Même avant de boire, elle était bizarre, plus timide et moins agressive… Ce qui intriguait forcément la belle aux yeux d’azur, qui s’étonnait du manque de répondant de celle-ci. Alors du coup, elle voulait une réponse, une vraie. Pas simplement un désolé, dont elle n’avait strictement rien à faire.

Et pourtant, ce fut quand même ce qui arriva… Apparemment, même avec le temps, Zwei ne semblait pas avoir capté que Mist ne se souciait guère de sa petite vie perso. Quand cette dernière voulait des infos, c’était du concret, et pas un blabla chiant à mourir et parfaitement inutile. Mais là, cette gonzesse pleurnicharde manqua à nouveau de se mettre en PLS, se tripotant les doigts, tout en sortant l’un des arguments les plus bidons qu’il ait été donné à la manipulatrice d’air d’entendre. En retour, la Fuyujin aux cheveux noirs afficha un sourire carnassier :

« Bien. Je vois que tu préfères continuer à jouer la chialeuse plutôt que de me dire ce que je veux savoir. »

Ses traits se firent davantage séducteurs, tandis que sa main venait glisser le long de la joue de Zwei, là où le gros porc de toute à l’heure s’était aventuré. Mist se rapprocha doucement, offrant un magnifique sourire, tout en plongeant ses yeux froids dans les pupilles fatiguées de l’autre. L’assassine approcha ses lèvres de l’oreille droite de l’autre élue, avant de susurrer quelques paroles que seule cette dernière pourrait entendre :

« Ne bouge plus… Ne fais plus un bruit… Ne parle que si je te l’autorise… »

Tout en disant ces mots, la dague de Mist, glissée dans sa main gauche, dissimulée sous la table, alla caresser la cuisse la plus proche de Zwei, entaillant légèrement la peau. La fille aux couettes s’assura du silence de sa victime, avant d’être certaine d’avoir son attention. Toujours sur ce même ton un peu aguicheur, elle reprit :

« Voilà… Comme ça… Maintenant, tu vas me dire pourquoi t’es aussi zarb aujourd’hui… Qu’est-ce qui arrivé à cette chienne gueulante qui s’appelle Zwei ? J’espère que tu apprécies le contact de ma lame, elle s’enfoncera davantage chaque fois que je ne serai pas satisfaite. »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Lun 28 Aoû - 19:17



Sound of Love is only an unbearable Noise ...
Feat. Mist ~

Bien... Te voilà bien dans la merde maintenant ... Miss à couettes avait repris son air de psychopathe sadique folle dingue, et avait sorti une lame de je-ne-sais-où pour caresser ta cuisse avec. Un filet de sang dégoulina alors le long du couteau, tandis que l'assassine murmurait des choses qui te firent froid dans le dos.

Tes yeux arrondis et grand ouverts, tu ouvris la bouche à moitié, dévisageant ta bien aimée qui commençait à bien te ficher la trouille. Tu déglutis, l'écoutas attentivement, avant de réfléchir intensément, cherchant une phrase potable pour qu'elle ne plante pas sa dague dans ta jambe ...

Devrais-tu le lui dire ? Tout avouer sur tes différentes personnalités ? Sur... Doldee, et les Doldums ? Mais surtout... Allait-elle te croire ? Mieux valait lui dire la vérité dans tous les cas... Même si cela était vraiment dur d'en parler...
Plusieurs visions se succédèrent dans ton esprit. Tu te remémoras tout ce que tu avais pu voir jusqu'à l'Abyss... Impossible d'aller plus loin. Impossible de connaître tes origines ...

Tes poings reposées sur tes cuisses, tu pris ton courage à deux mains, toujours parlant d'une voix tremblante, apeurée... Mais surtout au bord des larmes ...

Je ne suis pas la personne que tu ... Appelles "Zwei"... Mon nom à moi est Noise... Enfin... D'après ce que je m'en souviens... On m'avait donné ce nom parce que je ne me rappelais plus de celui que j'avais à l'origine... Après avoir vécu l'Abyss, une sorte d'enfer où étaient condamnés les pires criminels ... J'avais tout oublié. Même qui j'étais...

Tu te raclas la gorge avant de continuer, un peu hésitante :

P-pour... Pour sortir de l'Abyss... J'ai du faire un pacte avec un démon de ce monde, une chain appelée Doldee... Elle avait le pouvoir de contrôler les corps, de créer des marionnettes vivantes, basées sur la personnalité de son contractant, qui... Qui n'était d'autre que moi-même ... Mais à peine j'ai été libérée de cet enfer... Que j'ai été envoyée en prison... Parce que je ne savais pas comment contrôler ma chain... Qui s'amusait à prendre mon corps... Je... Elle m'a fait plusieurs clones... Au moins une cinquantaine. Dont la plus récente est Echo... Qui a heurté Zwei et m'a réveillée...

Baissant les yeux, commençant à pleurer, tu plaquas une main contre ta bouche en peinant à te taire...

Je... Zwei n'est pas un clone... C'est juste... C'est juste la moi du présent ... Je ... Moi, Noise, ne suis que celle du passé... J'ai changé après la prison... Pour qu'on m'accepte et qu'on ne me traite plus de faible... Sauf que Doldee a pris ma place à nouveau, et Echo a du la détruire pour me libérer ! Sauf que... Sauf que...

Fronçant des sourcils, le visage ruisselant de larmes, tu te mis à hurler, sans crainte de représailles :

SAUF QUE DOLDEE CONTRÔLAIT MON CŒUR ET MON ÂME !... Je suis morte... Sans avoir pu longtemps montrer... La vraie moi... Sans avoir pu connaître mes origines...

Épuisée, tu plongeas ton visage dans tes mains, gémissant incessablement.
Tu terminas alors, en chuchotant :

Je suis désolée...

Tu ne savais même pas pourquoi tu t'excusais ...
Peut-être pour avoir hurlé ? Pour avoir trop parlé ? Pour avoir pleuré ?... Tu n'en savais rien.
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Lun 28 Aoû - 20:35



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

Les têtes que Zwei pouvait tirer parfois valaient vraiment de l’or ! Sérieusement, sa tronche apeurée actuelle, ses yeux plein de larmes prêtes à dégouliner, son air benêt et déterré… Tout sur son visage la ridiculisait encore plus qu’à l’état naturel. Bon, bien sûr, pour les amateurs de ce genre de bail sexuel, c’était la perfection, et peut-être qu’un ou deux autres couillons allaient se lever pour essayer de profiter de la minette. Mais Mist s’en foutait royalement : elle voulait juste savoir pourquoi son jouet préféré était cassé. Car il y avait clairement un problème, une putain d’emmerde énormissime qui déplaisait vraiment à l’aérokinésiste.

Évidemment, même si Mist avait toujours bien aimé martyriser Zwei, cette dernière étant incontestablement sa victime préférée, elle ne comptait pas non plus diviser sa cuisse en tranches de salami, ou une ordure dans le genre. En tant qu’élue de Fuyu, cela lui était interdit, sauf cas extrême… Et puis bon, à force de la côtoyer, elle n’avait plus vraiment envie de l’assassine, comme c’était le cas pour leurs premières rencontres. Désormais, c’était juste un peu de violence totalement gratuite, et puis starfoullah !

Heureusement, l’autre idiote comprit assez rapidement dans quelle situation elle se trouvait, et n’eut aucun mal à obéir à Mist. Une vraie chienne, je vous l’ai dit ! Bref, elle obtempérait à chacun des ordres de la belle aux yeux d’azur, qui ne se privait pas d’ailleurs. Ici, cela consistait à la boucler, à se laisser taillader, et à raconter pour une fois quelque chose d’intéressant et d’utile. Pour une fois… Attendez ! J’ai dit intéressant ? Oubliez…

Ce que raconta ensuite Zwei n’avait grosso modo aucun sens pour Mist, qui fit à peu près genre pendant ce long discours qu’elle captait, alors que pas du tout. Bon, elle put tout de même piger que c’était pas la vraie pimbêche dragueuse qu’elle avait face à elle, mais ça elle l’avait déjà compris avant… Nan, apparemment, c’était une timbrée appelée Noise, très très fiotte sur les bords, qui était en face d’elle. En gros, c’était l’autre greluche aux cheveux décolorés sans être vraiment elle…  La manipulatrice d’air ne s’embêta pas pour le reste, faisant rapidement une croix cette histoire de chaîne, un petit mémo rapide de la schizophrénie de l’autre. En fait, un seul détail la captiva, mais elle n’en montra rien pour l’instant.

« Euh… Ouais ouais, si tu le dis ! »


C’est alors que Zwei, ou Noise, ou je sais pas trop quoi, se mit finalement à chialer, attirant toute l’attention de l’auberge, que Mist dut encore assassiner du regard. Elle engueula le patron en lui demandant deux nouveaux verres d’un truc pas trop dégueulasse, et moins alcoolisé que la première fois, avant de poser doucement ses mains sur les épaules de l’autre, encore, et de la secouer pas trop fort.

« Oh ! Reprends-toi putain ! T’es pas chez ta mère ici ! Tu fais honte à notre Dieu ! »

Ces derniers avaient été glissés un peu moins forts, de manière à ce que seule Zwoidum puisse les entendre. En attendant que le serveur daigne bouger son popotin et amener cette commande, Mist fixa l’autre droit dans les yeux, une lueur complètement intéressée et machiavélique dans son regard. Sa voix se fit à nouveau susurrante :

« Et cette prison, l’abysse, tu peux la contrôler comme tu veux ? »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mar 29 Aoû - 23:04



Sound of Love is only an unbearable Noise ...
Feat. Mist ~

Envahie par une profonde affliction, toi, la pauvre Noisy, ne pensait même plus à la dague qui collait ta peau. Tu pleurais, tu regrettais ton sombre passé et rêvait désespérément d'avoir la chance de montrer la vraie toi à tes potes Baskerville qui n'avaient pu connaître que la diabolique Doldee qui avait possédé ton frêle corps.

Tu n'entendais plus rien mis à part tes larmes, tes gémissements et des voix qui disaient que tu allais devenir un monstre; que tu allais provoquer un horrible carnage...
Quand tu sentis soudainement une légère pression sur tes épaules, tu fus extirpée brutalement de tes tourments, et croisas à nouveau le regard de la belle aérokinésiste aux yeux azurs qui semblait te parler un court instant, comme paniquée. Tu n'avais rien perçu, et plissas des yeux d'incompréhension avant de te les frotter comme une pauvre enfant.

C'est lorsque la très chère Mist prit une nouvelle fois ses airs de femme fatale sournoise que tu pus enfin retrouver l'ouïe. Mais ce qu'elle te demanda te figea d'un coup. Et tu pouvais comme sentir du vent froid se glisser le long de ton dos... Tu déglutis encore avant d'entrouvrir la bouche, et d'essayer de parler, sans succès... Seulement des "hum" hésitants sortirent de ta gorge.

Tu fermas les yeux quelques instants pour méditer. Cela ne dura que quelques secondes avant que tu puisses lui répondre, les paupières presque closes de fatigue :

J-je... Tous les Baskerville ont la capacité de contrôler ce monde... Mais...

Tu tournas légèrement la tête sur le côté, de trois-quart devant Mist, regardant ailleurs un moment avant de lui refaire face, courageusement, plus assurée :

Le sceau du dieu Long m'a affaiblie, et je ne peux pas encore utiliser la puissance de l'Abyss... Du moins, si je le fais maintenant, je ne pourrai pas contrôler les chains... Qui pourraient mettre le monde en danger... Et même se retourner contre moi...

Puis tout à coup, une question te parvint...
Tu clignas des yeux deux-trois fois avant de lui demander, curieuse :

M-mais... Pourquoi cette question ?

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mar 29 Aoû - 23:48



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

Bien sûr, à chaque fois que Mist affichait un air manipulateur et très satisfait, c’était jamais un bon bail pour l’autre, jamais… Au contraire, cela voulait juste dire qu’elle avait finalement trouvé un intérêt à garder son interlocuteur en vie, et savait désormais comment s’en servir pour ses idéaux persos. L’aérokinésiste avait toujours été ainsi, à chercher à maîtriser son entourage un peu comme elle voulait, et pour obtenir les résultats désirés. Le sourire de celle-ci est très souvent calculé et de mauvaise augure pour vous… Très souvent, car il arrivait des fois que la nana aux couettes accorde une mine enjouée bourrée de sincérité… Mais bien peu avaient la chance de se vanter d’un tel exploit…

Ici, c’était pas bien compliqué de capter que Mist était ultra intéressée par cette prison, l’abysse, ou une connerie dans le genre. S’il y avait plein de trucs sympas dedans, et qu’il était possible d’offrir à quelqu’un un CDI dans cette dimension pourrie, ça pourrait être un sacré atout pour l’Esper de maîtriser une telle capacité. Alors forcément, si une soumise comme cette idiote schizophrène était capable de manipuler un tel bordel, elle prenait tout de suite un peu plus de valeur aux yeux de la tueuse. Clairement, la clause libératoire allait exploser, et même les 222 millions du Qatar ne la ferait pas broncher… La Baskerville était sa possession, un jouet très amusant par ses tentatives foireuses de drague.

Mist crut un instant que l’autre allait s’écrouler ou s’endormir, tant sa réponse était lente à venir, et ses yeux se fermaient de plus en plus. De toute façon, les choses devaient être mises au clair : elle ne laisserait pas Zwoidum roupiller tant qu’elle n’aurait pas les réponses attendues, et la mainmise assurée sur cette taule de l’espace. Enfin bon, à force, la soubrette devait être habituée au caractère de la belle aux yeux d’azur. Normalement…

Finalement, cette garce se décida à tuer le suspense, presque simultanément avec le moment où Mist s’apprêtait à péter les plombs et découper une tranche de mortadelle dans la petite cuisse juteuse de l’autre. Zwei prit la parole, confirmant être capable de contrôler l’accès à cette abysse. Là où les yeux de la manipulatrice d’air s’illuminaient, là où elle réfléchissait déjà à la meilleure façon d’exploiter cette minable pour chopper ce pouvoir, le pire mot de la situation fut prononcé… Mais… Mais va donc te faire voir, surtout !!! Enfin bref, le mais signifiait que l’autre était trop faible pour maîtriser les conséquences de sa capacité : tout plein de trucs pas beaux pas propres s’incrusteraient en Kosaten si cette prison devait être ouverte. Déçue, la fille aux couettes soupira.

Le plus marrant, c’était la réaction finale de Zwei, cherchant à comprendre le sens de la question de Mist. Comme si c’était pas évident… Vraiment, il fallait pas avoir deux sous de jugeote pour piger le plan littéralement démoniaque qui avait germé dans l’esprit de l’assassine : déversait un paquet de merdouille abyssale sur Seika pour déglinguer cette nation, et envoyer les deux-trois élus pas trop pourris du piaf de feu au trou… Avec un regard blasé, la détentrice du Mizugan ne se priva pas d’annoncer son raisonnement.

« Pour une fois que t’aurais pu m’être utile… T’es vraiment décevante, machine… Chais même plus comment t’appeler en fait… Bref, avec un pouvoir pareil, on aurait vite fait d’éclater Seika et d’obtenir les bonnes grâces de Sul Hei et de Long… Mais non, faut que tu sois faible et incapable… »

Au final, le tenancier ramena enfin son gros cul, déposant les deux boissons, avant de se faire démonter du regard par Mist. Il se tira, la queue entre les jambes, tandis que la meurtrière engloutissait son verre d’un trait. C’est alors qu’elle dévisagea Zwei d’un regard provocateur.

« Bah alors, poupée, tu tiens pas l’alcool ? Tu vaux pas mieux que ces bouseux d’obsédés… »

Et sur ces gentilles paroles, elle but aussi le verre théoriquement réservé à Zwei. La boisson lui montait de plus en plus à la tête, mais Mist n’en avait rien à faire, ne parvenait plus trop à penser correctement. En fait, elle voulait juste impressionner encore plus l’autre pimbêche. Comme cette idiote un peu plus tôt, elle ouvrit légèrement son sweat, offrant une vue sympatoche à celle qui lui faisait face. Bordel ce qu’il faisait chaud ici !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mer 30 Aoû - 16:31



Sound of Love is only an unbearable Noise ...
Feat. Mist ~

En fait, tu t'étais bien douté de la réponse de la belle aux yeux azurs... C'est juste que tu ne voulais pas te l'admettre... Te dire qu'elle avait des ambitions malsaines, qu'elle ne te traitait que comme un vulgaire objet... Un jouet à exploiter, amusant un moment... Mais viendra sûrement le jour où tu allais être délaissée, jetée, abandonnée... Tu frissonnas à cette idée.

Elle voulait vraiment utiliser l'Abyss pour détruire Seika ? Tout cela pour honorer le roi Sul Hei et le dieu Long ? Tu ne dis rien, mais au fond de toi tu voulais rugir, et lui dire que c'était complètement stupide... Que l'Abyss n'était utilisé que pour emprisonner les pires criminels... Là, c'était tout Seika qui en était question ! Donc même des familles, des enfants, des innocents étaient mis dans le sac ! Au grand jamais, quand tu retrouveras tes pouvoirs, tu aideras ta bien-aimée à faire cette connerie...

Alors que la femme aux cheveux noirs fit peur au serveur qui venait de déposer deux verres remplis d'alcool, tu voulus prendre l'un d'eux, alors qu'habituellement tu ne voulais pas en boire... Bourrée, tu avais perdu beaucoup de tabous...
Cependant, l'aérokinésiste but cul sec les DEUX verres et ouvrir un peu son sweet pour offrir une belle vue à toi, Noise, qui, normalement devrait rougir avant de t'évanouir, mais là, alcoolisée, tu ne ris que rougir légèrement, les yeux mis-clos. Prenant la femme de tes rêves dans tes bras, tu ne te gênas pas de coller ton visage entre les charmants et doux boobs de l'autre psychopathe.

Mmhh... Tu es si belle, Mist-sama...

Ta voix devenait de plus en plus sensuelle... L'alcool te faisait vraiment perdre la tête. C'en était devenu un efficace aphrodisiaque... Perturbant.

En tout cas, la partie timide de toi-même restait assez puissante pour que tu ne te jettes pas sur Mist pour la déshabiller devant ce troupeau de mâles affamés...

Tu avais pu remarquer que la fuyujin détenant le pouvoir de l'air semblait partir en vrille elle aussi. Mais... Tu n'y songeas pas longtemps, trop occupée à frotter ta tête contre les seins moelleux de ta déesse...

Mmmh... Si doux...

L'alcool est à boire avec modération ... A-t-on dit un jour...

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Mer 30 Aoû - 17:05



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

L’alcool c’est de l’eau ! Point barre ! Mist trouvait ce slogan vraiment très intelligent. Y’avait pas à dire, les tanches incapables d’assumer quelques verres ne valaient rien. Ces trouffions s’écroulant après avoir englouti dix litres de Vodka cul sec n’étaient décidément que des pucelles sans avenir, des blaireaux gâchant les plus belles années de leur petite vie de merde. La belle aux yeux d’azur les plaignait… Elle avait bu quoi, un, deux, trois verres ? Peut-être quatre avant que l’autre idiote ne s’incruste ? Peut-être plus en fait… Bref, comme d’hab, elle était au-dessus du lot, prête à mater ces glandus de bourrés, prête à enchaîner les shots pour montrer sa superbe descente. Sans vraiment constater qu’elle était bien moins dans son état normal que la plupart des péquenauds locaux…

Pourquoi chercher à épater Zwei, me demanderez-vous ? Car c’était bien ce que voulait Mist en ce moment… Tout simplement, car cette dernière était sa servante, sa soubrette, son esclave à tout faire, et il fallait bien en jeter devant elle pour prouver à quel point la maîtresse était parfaite. Pas compliqué à piger, non ? L’aérokinésiste voulait juste que sa seule présence suffise à éclairer le visage paumé de l’autre élue, tout en lui rappelant sa place. Il fallait bien entretenir les jouets de temps à autre.

La suite, on la connaît assez. Mist veut se la péter, boit cul sec les deux verres amenés par le couillon qui tenait l’établissement, et paye cash direct cette stupidité. On la retrouve maintenant en train d’entamer son striptease, et c’était pas la gente masculine qu’allait venir l’interrompre dans son petit show privé, parce que l’alcool lui a filé des chaleurs… C’est pas pour rien qu’il est conseillé de faire gaffe avec ce genre de boisson…

C’est alors que Zwei, pétant définitivement les plombs, vint caler sa tronche entre les deux boobies de la manipulatrice d’air, marmonnant quelques mots qui firent rougir à donf Mist, ce qui ne se vit pas trop, vu comment l’alcool lui avait donné un visage tomate. Mais très coquine, l’Esper vint doucement pincer le nez de l’autre gonzesse, avant de répliquer à sa seule attention, directement à son oreille :

« T’es pas mal aussi, Zwei… »

Toutefois, l’étreinte ne semblait pas vouloir s’arrêter. Alors que quelques pervers pissaient déjà le sang par le nez, l’autre greluche amourachée continuait à malaxer la paire de la tueuse, qui peinait à réprimer quelques gémissements. Elle plaça ses deux mains derrière la tête de Zwei, avant de la presser à fond contre elle.

« Allez Zwei, profite ! Tu es à moi, rien qu’à moi, à personne d’autre ! »

Un peu de bave coulait le long de ses lèvres. Mais dans un bref sursaut de lucidité, Mist réalisa la scène qui se tournait, et dégagea rapidement l’autre, la renvoyant à nouveau dans sa chaise. Cet assaut repoussé, l’assassine passa alors son index sur le menton de celle qui lui faisait face, pour observer les limites de Zwei. En même temps, cette dernière lui avait bien prouvé que ses charmes marchaient du tonnerre, donc pourquoi s’en priver et ne pas continuer à s’amuser avec ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Jeu 31 Aoû - 19:08

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Jeu 31 Aoû - 20:18



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

Certains ont l’alcool mauvais, d’autres ont l’alcool triste… Mais dans le cas de Mist, peut-on parler d’alcool sexy ? Car là, c’était exactement à ça qu’elle jouait, depuis qu’elle avait gobé d’un trait les deux derniers verres, à la maîtresse sexy et terriblement dominante envers son jouet préféré, à savoir la Baskerville. Que ce soit ce subtil dézippage de son sweat ou ce charme toujours plus poussé, il était plus qu’évident que l’Esper prenait du plaisir à faire craquer la nana face à elle, à l’entendre la complimenter toujours plus et se jeter d’elle-même dans ce piège fatal. Enfin, pour la tueuse, ce n’était rien de plus qu’un jeu, non ?

Incroyable comme avec un simple doigt elle pouvait faire frémir cette gonzesse si pure et innocente, et mign-, non juste pure et innocente. Mist avait clairement le contrôle de la situation, et s’assurait de temps en temps d’un regard tout autour de l’état de bourrage alcoolique des autres clients. Heureusement, la plupart de ces péquenauds était déjà écroulée, sans aucun regard pour elles, ce qui rassurait étrangement la belle aux yeux d’azur : elle ne voulait pas que ces couillons la voit ainsi collée à cette greluche amourachée… Un peu d’intimité quoi !

C’est alors que cette meuf bien saoulante et bien saoule se déclara une fois de plus à Mist, qui malgré ses cinquante grammes d’alcool dans le sang était toujours bien consciente de l’amour que lui portait Zwei. En retour, ce n’était rien de plus qu’un regard banalement froid, vide de toute émotion, vide de pas mal de choses en fait depuis que la manipulatrice d’air n’avait plus tous ses esprits. La schizo aux cheveux décolorés en profita alors pour se pencher vers elle, et venir presser ses lèvres contre celles de l’aérokinésiste. Pour une fois que c’était cette glandue qui se jetait à l’eau…

Petit coquin, je te vois venir là. Tu espères que je vais gentiment et gratuitement te raconter ce sublime échange de fluides entre deux donzelles en chaleur ? Nan, nan, tu me connais mal là ! Sache simplement que Mist ne laissa pas Zwei imposer son rythme, et prit doucement mais fermement le contrôle de cette valse de langues, appréciant sûrement le kissu plus qu’elle ne l’affirmerait plus tard. Bref, la Fuyujin aux couettes maintint le contact pendant plusieurs longues secondes, pour faire comprendre à sa partenaire qui était aux commandes.

Après quoi, Mist agrippa Zwei par sa tignasse arrière, la tira violemment et sans aucun ménagement, ramenant sa tête vers le bas, pour dominer cette soubrette du regard, et toujours lui rappeler ce rapport de maîtresse à serviteuse. D’ailleurs, ses yeux se firent sévères, tandis que son sourire continuait à charmer celle qui lui faisait face.

« Ça suffit maintenant, Zwei ! Reste à ta place et ne bouge plus sans ordre de ma part ! »

Après tout, une chienne se doit d’être dressée. Ici, on a l’exemple classique de la méthode douce, puis dure, les deux d’affilée pour décontenancer un maximum cette esclave. En parlant de ça, Mist montra du doigt l’un des ivrognes à terre de la taverne.

« Tu vois ce trouffion qui ne tient pas l’alcool ? Vas-le fouiller, chourre-lui sa bourse et vas nous prendre deux nouveaux verres ! »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Jeu 31 Aoû - 21:24



Sound of Love is only an unbearable Noise ...
Mist ~

Finalement, ce fut Mist qui apprécia le plus ce baiser. Elle prit vivement les commandes, dominant en prolongeant ce dernier d'une fougue incroyable. Tu en avais écarquillé les yeux, surprise, jusqu'à-ce que la belle aux cheveux noirs rompit le lien, avant de t'attraper les cheveux, les tirant assez pour que ton menton se relève, alors que l'aérokinésiste se la jouait dominatrice avec son regard minaudant et profond. 

... Excusez-moi, Mist-sama ...

Répondis-tu sagement, semblant comme envoûtée par sa beauté — et surtout par l'alcool — la bouche entrouverte pour mieux respirer. Le premier et dernier verre que tu avais pris avait fait grandement monter la température de ton corps. Tu commençais à beaucoup transpirer et tu manquais d'oxygène... Ce qui rendait la scène terriblement sexy.

Ta poitrine montait et descendait au rythme de ta respiration... Lentement. 
Tu écoutais attentivement ta muse, ton idole, qui à chaque fois qu'elle prenait la parole, te faisait vibrer sensuellement. Uniquement le son de sa voix suffisait à faire trembler ton corps entièrement.

Ton regard s'assombrit d'un coup lorsque la charmante brunette à couettes pointa du doigt un mec baraqué avec un verre à moitié plein en main droite. Commençant à grogner, tes sourcils froncés, tu te relevas brutalement, te dirigeant vers l'homme qui sourit en te voyant arriver, comme heureux qu'enfin une femme vienne le voir. 
Cependant, c'était avec fausse joie qu'il se prit un sacré poing dans la gueule qui l'envoya valser contre la table où le barman servait tranquille pépère, brisant quelques verres de ta tête. 
Déjà bien KO, le pauvre mâle tenta de se relever mais tu le soulevas par les cheveux, faisant assez cogner son crâne pour qu'il s'évanouisse et s'écroule au sol comme une vraie merde. Stoïque, tu le fouillas rapidement pour prendre le sac plein de yens qu'il avait, le jetant devant les yeux du serveur. 

Deux verres.

Avais-tu balancé, froidement. Le barman, totalement épouvanté en voyant tout le sang sur la table, se pressa de remplir deux verres, avant de te les tendre en tremblotant comme un pauvre mouton devant le grand méchant loup. Tu les pris sans un mot, revenant auprès de l'aérokinésiste, lui souriant comme si de rien était.

Voilà, Mist-sama !~

Tu étais devenu son bon et — presque — gentil chien-chien loyal et obéissant...
Noisy, qui habituellement était pure et délicate, s'était transformée en brute enragée, tout cela pour combler sa maîtresse...

Capacité contextuelle:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Jeu 31 Aoû - 23:08



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

Au moins, Zwei avait très bien capté le rôle qui lui avait été attribué ce soir-là. Mist, bourrée, ne tolèrerait aucune rébellion de sa part, adorant littéralement le fait que l’autre se soumette à chacune de ses demandes. C’était la première qu’elle disposait d’une telle larve obéissante et elle allait en profiter autant que possible. L’Esper traitait souvent sa compatriote de chienne sans volonté : pour une fois, c’était complètement vrai, et il était regrettable qu’elle ne puisse pas immortaliser la scène, pour rappeler ce joyeux souvenir à l’autre, lorsque le duo se reverrait… En soi, elle ne voulait pas trop faire souffrir cette femme de peu de vertu, mais ça avait l’air de tellement lui plaire d’être dominée qu’il aurait été cruel de la part de l’aérokinésiste de ne pas sauter sur l’occasion (et sur cette mégère).

Très amusant pour Mist d’obtenir les excuses lamentables de la garce amourachée en un simple claquement de doigts. C’était… jouissif. Ce contrôle total sur Zwei, cette accaparation de ses sentiments… La manipulatrice d’air exultait, ne s’était jamais sentie aussi balèze qu’au-dessus de cette schizo aux cheveux décolorés. Et puis il y avait qu’à regarder cette greluche et son look vulgaire qui réchauffait les corps pour comprendre à quel point la situation était très très appréciée par les deux partis.

Pour le plus grand bonheur de la tueuse, l’autre se jeta sur le gugusse désigné par ses soins, avant de lui coller deux superbes beignes en pleine poire, le balançant à terre comme un vulgaire déchet. La jolie demoiselle soumise farfouilla alors dans un sac, pour jeter un paquet de pognon sur le comptoir du bâtiment, et passer commande. Et forcément, fiotte comme il était, le tenancier se fit très certainement dessus, avant de filer à Zwei les boissons voulues. Elle n’avait rien demandé de particulier, tant et si bien qu’il envoya à la paire sa fameuse pinte vachement alcoolisée. La gonzesse ne tarda alors pas à revenir, un sourire radieux sur son visage. Devant ce spectacle, Mist se dandina de droite à gauche, applaudissant bruyamment comme le ferait un gamin de cinq ans devant le spectacle des guignols de service.

« Oh bravo Zwei !!! »

Peu après, Mist se ressaisit une nouvelle fois, s’empara s’en hésiter de sa boisson, un regard de défi lancé à l’autre. Et un nouveau cul-sec pour cette conne…

« A la tienne, Baskerville !!! »

Rapidement, un hoquet s’empara d’elle, sans qu’elle parvienne à s’en défaire. Entre deux afflux d’air bien sonores, un rot extrêmement pas féminin, la nana aux couettes se leva, posant un pied sur la table, et rapprochant son front de celui de Zwei.

« T’sais quoi ? -hips- T’as un gros -hips- nez en fait ! -hips- Mais je t’aime -hips- quand même… -hips- Par contre, t’es-»

Finalement déglinguée à mort par l’alcool, Mist s’écroula littéralement sur Zwei, évanouie, livrée désormais à la volonté de cette immonde connasse pas si moche.    

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 379
Yens : 60
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Ven 1 Sep - 0:30

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 579
Yens : 454
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   Ven 1 Sep - 10:54



feat. Noisette <3
Sound of Love is only an unbearable Noise

Des images de meurtres, de sang, de violence gratuite… Des corps démembrés, des membres arrachés, des têtes décapitées… Des pleurs, des cris tout autour… De la souffrance, de la haine… L’aérokinésiste déchaînée, décimant tout sur son passage, tuant ses amis, ses ennemis, les boulets croisant sa route… Inarrêtable…  Les chaînes l’oppressant, entravant ses actes… Et puis les coups reçus par le borgne, la foudre surpuissante et terrifiante… Le noir, la terreur… Le prêtre… La douleur... La chute… L’oubli…

Mist se réveilla en sursaut, transpirante au possible et avec un putain de mal de crâne. Elle se prit la tête par réflexe, alors que sa respiration saccadée se calmait peu à peu… Doucement, elle s’apaisait tout en maudissant le trouffion qui martelait son front. En jetant un coup d’œil autour d’elle, l’Esper réalisa qu’elle ne connaissait pas cet endroit… Vu comme c’était miteux, il s’agissait sans doute d’une chambre de taverne… Et puis tout à coup, alors qu’elle sortait du lit, elle découvrit qu’elle était à poil…

« Quoi ?! »

Ses fringues étant jetées en bordel non loin de là, elle se dépêcha de les enfiler, honteuse de s’être laissée aller à ce point… Après quoi, Mist ferma les yeux un instant, pour tenter de se souvenir de la soirée passée. Elle revit son arrivée dans un bled, son besoin de se poser un coup, la taverne… Et puis… Zwei, cette idiote amourachée s’incrustant à sa table… Et ensuite, le néant… Et ce mot, « Abysse », prononcé par cette mégère de service. Bordel ce foutu mal de crâne ! Sûrement à cause d’une conso excessive d’alcool…

« Zwei… »

Ce coup-ci, c’était Mist qui devait absolument retrouver cette connasse. Pour savoir ce qu’il s’était passé le soir précédent, pour savoir si Zwei l’avait vue à oilp, et dans ce cas, la mort de cette pute serait instantanée et douloureuse, et en apprendre davantage sur cet abysse… Car ce nom évoquait un sentiment de puissance et d’euphorie en elle, et la tueuse devait comprendre pourquoi.

Elle sortit de sa piaule, avant d’apercevoir un homme bourru et gras, de mémoire le patron de l’établissement, mais bon la mémoire de Mist… A la vue de la belle aux yeux d’azur, il recula, une lueur terrifiée dans le regard. Intriguée, la nana avança vers lui, et le type sortit alors d’une de ses poches un couteau. La demoiselle était blasée et pressée, elle le désarma sans souci avec sa propre lame, avant d’égorger de sang-froid ce glandu. Elle essuya son arme sur les vêtements de ce gros porc, avant de le rengainer.

Le temps était pourri dehors et la terre bien boueuse à souhait. Malheureusement pour cette cruche de Zwei, les quelques habitants de cette bourgade dégradée n’étaient pas d’humeur à sortir. En fait, les seules traces de canasson s’éloignant du village devaient appartenir à celui de cette idiote. Mist s’envola donc, à la traque de cette élue de Fuyu, qui ne tarderait pas à cracher des réponses ou du sang.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Sound of Love is only an unbearable Noise   

Revenir en haut Aller en bas
Sound of Love is only an unbearable Noise
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.