Partagez | .
Rencontre avec le danger
Messages : 2393
Yens : 197
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Rencontre avec le danger   Ven 13 Avr - 14:47



   
Rencontre avec le danger


   
Les sacrifices d'une guerre



   





La créature étrange se précipita vers la cible: l'enfant élu. La décision avait été imposé à leur petit duo de défenseur. Les deux élus devaient rebrousser chemin, tant pis pour le rituel qui se déroulait dans la forêt, le Jigoku y retournerait une fois tout danger écartait.

De leur côté, les marcheurs d'ombre, voyant la vieille dame épuisée et exténuée n'eurent d'autres choix que de s'interposer entre la créature et les êtres qu'ils devaient protéger. L'hésitation avait duré quelques seconde, car mettre en jeu leur vie entrant en conflit avec l'ordre de leur maître. Mais ils devaient aussi protégés l'enfant coûte que coûte. Ce même enfant qui se précipita en direction de l'invocation pour le chasser. Ni une, ni deux l'un des marcheurs d'ombre le rattrapa, sans se rendre compte qu'il causait plus de mal que de bien. En effet, Haiko devenait un poids pour les deux guerriers et l'un devait garder l'enfant pendant que l'autre devrait faire face seul au monstre. Surtout que l’intéressé ne semblait pas enclin à les laisser fuir encore. Prenant quelques mètres d'altitude, l'être éthéré fondit sur le petit groupe. Le marcheur d'ombre qui lui faisait face, se mit à lui envoyer des projectiles qui le traversèrent sans rien lui faire. Et la seconde suivant, la silhouette fantomatique traversa le corps de l'homme qui s'immobilisa instantanément. Le corps raid, alors qu'une énergie s'échappa de celui-ci, rapidement aspirer par l'invocation. Encore une âme qui allait grossir la puissance de la créature. Mais le spectacle devait être horrible, car les protagonistes pouvaient ressentir la douleur du marcheur d'ombre, son âme dévorait entièrement par le monstre. A contrario des adversaires qui donnaient leur vie volontiers et donc ne souffrait pas, la victime venait de mourir milles souffrances. Tout ceci pour un enfant et une grand-mère.



Tout espoir semblait se volatiliser, alors que le derniers survivant de l'ombre observa la vieille dame et l'enfant. Son regard inexpressif ou du moins pour le commun des mortels. Dans son dos la créature poussa un gémissement strident, alors que la victoire était proche, à sa portée. Le marcheur d'ombre protégeant de sa hauteur les deux trésors de son maître, les observant intensément. Peu à peu, la résolution s'illumina dans ses yeux. Il avait encore une mission à terminer, et il avait suivit le Dieu de la Paix pour lutter pour la paix. Enfin son heure était venu. Il était prêt à mourir pour le rêve de son maître. Lui ancien parjure ne se battait plus pour lui, mais bien pour des idéaux. Il se releva, et sans détacher son regard de la grand-mère, comme pour lui apporter force et courage, il s'exprima:

-Vous allez bientôt être en sécurité. Mais vous devez continuer encore.. Juste un peu encore. Je vous donnerais le temps qu'il vous faut. Notre maître sera fier...

Les mots prononcés, il leur tourna le dos, faisant face, fièrement à la créature fantomatique. Les deux se jaugeaient, alors qu'ils connaissaient tous deux l'issue de cette rencontre. Mais le marcheur d'ombre était déterminé. Un silence de plomb s'installa, puis une fraction de seconde, le talon de l'encapuchonné décolla du sol pour aller à la rencontre de son ennemi. Ceci était le signal pour Mei et Haiko de reprendre leur chemin, autant qu'il le pouvait. Mais peut être que tétanisés, ils allaient assister, impuissant, à la mort du sacrifié. La mort enserrait ses bras glaciales autour du marcheur d'ombre. Bientôt une âme allait être dévorée par cette créature. Pourtant, rien ne se produisit comme quiconque pouvait le penser. Car à quelques secondes de l'échange entre les deux combattants, une puissance dévastatrice propulsa le fantôme dans les airs qui mit du temps à se remettre de l'attaque. Au même instant, Jigoku apparut sur le devant de la scène, ses pieds foulant le sol avec délicatesse. Suivit à coup sûr du mage de glace à ses côtés.

Le Dieu de la Paix balaya la scène de son regard. Il s'attarda quelques secondes sur le corps sans vie d'un de ses hommes. Il avait donné sa vie pour protéger l'enfant, même s'il leur avait donné l'ordre de fuir si la mort venait à eux. Le ninja ne voulait plus perdre de ses hommes dans cette bataille. Il aurait besoin d'eux à l'avenir et ce n'était pas maintenant qu'il devait en perdre. Ce mort serait donc le dernier. Retournant son attention sur leur ennemi, le shinobi libéra sa puissance, faisant véritablement grésiller l'atmosphère autour de lui. Sans quitter du regard le monstre, il s'adressa au jeune élu:

-Mes invocations ont pratiquement toutes été anéanties. Malgré cela, il reste encore des ennemis, qui vont s'organiser et revenir à la charge. Mes hommes nous préviendrons de leur avancé... Tu me demandais un plan? J'en ai bien un, mais il te déplaira sûrement.

Tout le long de leur chemin, Heiwa avait longuement réfléchi à combattre cet adversaire si particuliers. Malheureusement, la plupart des plans avaient une faille et peu de chance de succès. Seul un plan possédait le plus de pourcentage de réussites. Mais la plupart des actions reposeraient sur le petit mage de glace.

-Je vais ralentir ce monstre, je vais l'occuper. Quand à toi, profites de ce temps précieux, pour concentrer tout ton pouvoir dans la prochaine attaque. Jamais nous ne pourrons la détruire avec des moyens conventionnels. Et je pense que personne dans ce monde ne pourra la détruire. Pourtant ton pouvoir de la glace sera la clé. Je ne sais si tu possèdes un tel pouvoir...Pourtant, il va falloir tout concentrer dans ta prochaine attaque pour emprisonner cette créature dans un cercueil de glace. Le plus résistant et durable possible.

Oui, la seule solution serait de créer une prison éternelle pour ce monstre. Il s'occuperait de la suite. Mais tout reposait sur le jeune mage. En espérant qu'il se rende compte que le laisser tomber et fuir, les plongerait aussitôt dans la mort. Tenma ne devait pas s'aviser de le trahir, et il était probablement assez intelligent pour le deviner. Tout allait se jouer à présent... Le shinobi parti déjà à la charge, déclenchant un combat titanesque avec l'invocation. L'un plus agile, en connaissant les risques d'être touché par son adversaire, l'autre plus brutal sachant qu'il n'avait à priori rien à craindre de mortel. C'était un véritable combat qui s'était engagé dans la forêt.....








   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1973
Yens : 285
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le danger   Sam 14 Avr - 20:51






Le retour des héros


Je regardais impuissante et me sentant grandement coupable un des marcheurs d'ombre se fait aspirer. C'était de ma faute, et des larmes coulèrent sur mes joues. ça aurait pu arriver au petit, ou à moi, et alors je m'en serai jamais remise dans le premier cas. J'avais peur et mes membres tremblaient. Pourtant en voyant cela, et surtout l'acte d'Haïko, je retrouvai un semblant de force. Très péniblement, je pus me mettre à croupi et pousser sur les jambes pour me redresser. Le tout n'était pas très stable, mais je tenais à peu près debout.

Je croisai alors le regard du marcheur d'ombre survivant. Il était neutre comme si... comme si il n'avat plus peur et que voir son acolyte mourir ne l'affectait pas. Il devait avoir appris sous les ordres de Nagato à ne pas réfléchir et exécuter les ordres dans l'indifférence la plus complète. Mais malgré ce manque d'expression et cette insistance dans les yeux, je pus deviner dans les grandes lignes ce qu'il allait faire.

Hey attendez !

Mais trop tard, il fonçait déjà contre la créature. Que comptait-il faire contre quelque chose qu'on ne pouvait pas toucher. Il allait se faire prendre comme son copain, et nous laisser seul, et à la merci des gens qu'on avait vu tout à l'heure. Pas le temps de réfléchir, j'appelai le fils de Rumaki.

Haïko vient c'est trop dangereux !

Le petit avait arrêté toute attaque, apeuré par la mort du marcheur d'ombre. Il me regarda l'expression très inquiète, avant de venir vers moi. C'est alors que l'on ressentit un grand déploiement d'énergie qui repoussa la créature difforme. La seconde d'après, Nagato et le garçon qui avait gardé l'enfant jusqu'à maintenant apparurent devant nous, sans vraiment nous prêter d'attention, focalisés sur l'ennemi.

Téma !! se réjouit Haïko.  

De mon côté, j'écoutai le plan du ninja : il comptait en finir avec toute la puissance qui leur restait. Intérieurement, j'étais de tout cœur avec eux. Je ne pouvais pas encore courir, mes jambes me portant tout juste. Je n'avais plus qu'à prier et espérer ardemment qu'il parvienne à leur but. Le petit regardait la scène avec tout autant d'intérêt que moi.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 782
Yens : 798
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le danger   Mar 24 Avr - 19:45


Rencontre avec le danger

Nous finîmes par rattraper la créature étrange ainsi que nos protégés, mais uniquement pour découvrir un cadavre et un autre homme qui allait très certainement tenter de s’opposer au monstre. Mei-san était au sol, Haïko près d’elle. Je ne fus pas long à me placer entre les deux et notre ennemi, refusant de les voir plus longtemps aussi vulnérables. Je frissonnai un coup quand mon allié libéra sa puissance. Ce n’était qu’un rappel pour moi que j’avais bien fait de ne pas le confronter en combat comme un idiot. Je me serais fait massacrer.

Je reportai maintenant mon attention sur Nagato quand celui-ci prit la parole, fixant toujours notre ennemi, mais s’adressant très clairement à moi. Et son plan, eh bien, il semblait être un peu celui de la dernière chance. On ne pouvait pas éliminer le monstre, donc il fallait maintenant le capturer aussi longtemps que possible. Possiblement éternellement.

Je déglutis anxieusement face à ce qu’il me demandait, une goutte de sueur coulant le long de mon visage alors qu’un éclair de doute et de frayeur me traversait. Ce qu’il me demandait, c’était beaucoup. Je n’avais pas récupéré mes pleins pouvoirs, il devait le savoir. Or, le sort que j’avais en tête, eh bien, il était déjà difficile à effectuer quand j’étais en pleine possession de mes moyens dans mon propre monde, alors avec mes capacités limitées…

Je jetai un oeil derrière moi, voyant le regard d’Haïko posé sur nous, ainsi que celui de Mei-san. Mais c’était plus celui de l’enfant qui me fit prendre ma décision. Il était hors de question que je le laisse en danger. Retournant mon attention sur la situation compliquée, je fis ce que l’Uzumaki m’avait demandé, et peu à peu je concentrai ma magie au creux de mes mains, tournant celles-ci en direction du monstre. Je pouvais voir mon allié distraire notre ennemi, tandis que ma magie s’amplifiait de plus en plus, créant un halo bleuté autour de mes mains. Il ne restait que quelques secondes avant que je ne lance le sort. J’en profitai pour lancer un appel à l’homme qui voulait tant celui que je considérais comme mon fils, élevant légèrement la voix pour qu’il m’entende au-dessus des bruits de lutte.

- Je vais me retrouver extrêmement faible après ce sort. Je vais sans aucun doute perdre connaissance ou être au bord de l’évanouissement. Je… Je sais que vous voulez Haïko, et que vous voulez le protéger à votre façon. Mais je n’ai toujours pas confiance que vous e traitiez bien ou que vous le rendiez ensuite à Rumaki, ou que vous ne l’utilisiez pas comme une sorte d’expérience. Alors… je sais que vous ne me devez rien… Mais je vous demanderai une chose. Si vous prenez Haïko et Mei-san, prenez-moi avec vous.

J’espérais vraiment qu’il prenne en compte ma demande, et avec cet espoir en tête, je lançai le sort. Toute ma magie déferla sur le monstre, créant une énorme couche de glace autour de la cible. Plus la magie me quittait, plus je me sentais faible. Le sort était un dérivé de celui dont j’avais entendu parler concernant l’emprisonnement de Deliora. Le mien ne requiérait pas forcément la vie de l’utilisateur, mais en contrepartie, la glace ne serait pas éternelle, elle durerait le plus longtemps possible en fonction de la puissance magique utilisée. Et vu ce qu’il me restait entre la perte de mes pouvoirs et la magie que j’avais déjà utillisé plus tôt, je ne donnais pas plus de trois semaines avant que la glace ne se rompe.

Je finis par vasciller sur mes jambes, ma vision se troublant alors que je perdais de plus en plus de forces. Après quelques secondes de plus, le sol se déroba sous mes pieds, et je du rompre le flux de magie, avant de m’effondrer à genoux, mes bras tremblants sous mon poids. Je portai mon regard troublé dans la direction que je pensais être celle de Nagato, sentant que j’étais sur le point de m’évanouir.

- Ça… Ça devrait… Ça devrait tenir… Trois semaines… Je pense…

Et sur ces mots, mes bras cédèrent, et je m’effondrai au sol, complètement vidé. Et bientôt, je n’entendis, ni ne vis plus rien.





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2393
Yens : 197
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Rencontre avec le danger   Lun 30 Avr - 20:27



   
Rencontre avec le danger


   
L'union de la glace et de la Terre



   




Le combat était rude, et bien différent de ce qu'il avait pu connaître jusqu'à présent. Et pour cause, si quiconque se faisait toucher par cette créature, elle perdait irrévocablement la vie. Certes un élus pouvait aller au royaume des morts est revenir en un sens. Mais qui pouvait dire que ces hommes étranges n'étaient pas parvenu à trouver un moyen d'empêcher cela pour les élus? Il y avait bien trop peu d'information pour prendre un quelconque risques. De plus, il le savait lui même personne ne pouvait anéantir ce monstre, pas même le grand messager de la mort. Elle n'était que mort et âme à peine, qu'émotion pure dont la vie subsistait dans un royaume inaccessible au commun des mortels et même des divinités. Comment de tels microbes avaient-ils pu trouver un tel sortilège ou rituel?

Mais l'heure n'était pas aux paroles ou aux pensées, mais bien à l'action, et le shinobi faisait exprès d'user plus de pouvoir qu'il ne'en fallait pour le tenir en respect. Dans le seul et unique but, qu'elle ne ressente pas l'énergie qu'accumulait le mage de glace.Il était la diversion dans ce plan, et le menait avec brio. Ralentir la créature, la repoussait de ses pouvoirs du Tendô, esquiver ses coups et se tenir le plus éloigné possible.Même le dieu de la paix ne savait dire combien de temps s'était écoulé et même si l'élu de Minshu était arrivé au paroxysme de son pouvoir, pourtant, l'Uzumaki résistait... Jusqu'à ce que le jeune homme l’interpelle, lui demandant une faveur.

Le Jigoku ne réagit aucunement à cette demande, trop occupé à retenir le monstre, probablement. Mais il avait bien entendu et son esprit avait déjà la solution à cette réponse. Face à lui l'être fantomatique comprit le petit manège, alors que son visage ou du moins ce qui avait l'air de faire office de visage se pencha en direction du mage de glace.Elle allait se précipiter vers l'élu, mais Heiwa s'interposa à nouveau créant une barrière d'énergie qui aspira toute magie de la créature, qui fut obliger de reculer. Et c'est à cet instant que le sort de son allié fut lancé, le ninja s'écartant au derniers moment pour être sûr que leur ennemi n'avait plus aucune issue. Il contempla le bloc de glace devant lui qui resta suspendu dans les airs quelques secondes, avant de s'écraser au sol dans un véritable vacarme.

Le silence reprit ses droits, sous le regard inexpressif de l'empereur de Fuyu. Mais bientôt la voix épuisé de Tenma résonna à ses oreilles lui annonçant que ceci ne durerait que trois semaine. Mais Nagato s'avança du bloc, sans crainte, avant de s'exclamer:

-C'est plus que suffisant, il ne sortira jamais d'ici!


A ses mots des chaînes sortirent des manches du Jigoku venant entourer l'immense bloc de glace. Les chaînes du démon paralyserait le monstre aussi longtemps qu'elle tiendrait sur lui. Mais toujours aussi prévoyant, le guerrier silencieux, posa sa main au sol pour faire sortir la porte des enfers, qui ne fit qu'une bouchée de " l'oeuvre d'art". Avant de s'enfoncer dans les tréfonds de la terre. Ainsi même si la glace disparaissait dans trois semaine, les chaînes du démon et emprisonnés dans le cœur même de la terre l'empêcherait de bouger à jamais.

Se tournant vers ses "hôtes", il vit se précipiter le petit garçon vers son " père", les larmes aux yeux. Mais alors qu'il allait le toucher, le stratège s'interposa, sa voix claqua sans émotion:

-Attention! Il a besoin de repos et tu va l’étouffer. En plus son sort parcourt encore son corps, tu pourrais à ton tour geler comme ce monstre. Rassures-toi, il est toujours en vie, il se repose!

Regardant avec une rare intensité l'enfant, il resta à nouveau silencieux. Mais à peine quelques secondes de plus, et une dizaines de silhouettes apparurent tout autour d'eux, attendant les ordres de leur maître. Celui-ci n'eut pas un regard pour eux, son attention rivé totalement sur le gamin. Mais finalement, il se décida:

-Que l'un d'entre vous porte Mei et l'aide à marcher. Que deux d'entre vous escortent la dame et l'enfant, tandis que deux autres mettent ce jeune élu sur un brancard. Nous l'amenons aussi avec nous!

Si les marcheurs d'ombre étaient surpris, ils n'en montrèrent rien et bien au contraire obéirent sur le champs, tandis que les autres restèrent encore genou au sol. Attendant la suite:

-Regroupez nos forces, l'ennemi va sûrement revenir vers nous, mais nous avons de l'avance. J'avancerais avec eux pour retourner chez "nous". Que le reste contourne les forces ennemis et anéantissent les mages qui ont crée ce rituel. Laissez en un vivant et ramenez le moi aussi!

Un battement de cils et ils avaient tous disparut, sauf le petit groupe avec Mei, l'enfant et Heiwa. Ce cerniers s'approcha de la vieille dame, l'aidant à se relever et la confiant au soin du marcheur d'ombre. Alors qu'un brancard de fortune arrivaient à leur côté le corps du jeune mage posé dessus.Le regard énigmatique du Jigoku se posa dessus. Il lui avait déjà proposé de l'amener avec eux, avant même qu'il fasse sa demande. Alors c'était sans surprise qu'il ramenait le jeune Minshujiin avec lui. D'autant plus que l'enfant serait moins enclin à fuir ou à s'éloigner s'il détenait sa nounou et celui qu'il considérait comme son père. Tout ceci avait été encore tout calculé comme à son habitude. il garderait donc un œil sur lui, tout en agissant dans l'ombre. Mais jamais  cet étranger n'allait approcher l'autre enfant qu'élevait Heiwa. Il était un secret jalousement gardé, et il aurait pu menacer son existence...

Finalement les choses entraient dans l'ordre, même si elles avaient prit plus de temps que prévus et qu'il avait perdu un marcheur dans la bataille....D'ailleurs son corps allait être rapidement incinérer pour que jamais quelqu'un ne puisse remonter jusqu'à eux...Ils étaient des ombres, ils étaient invisible...






   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1973
Yens : 285
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le danger   Mer 9 Mai - 20:05






Auprès de ceux que j'aime




La scène devant moi me choque. Cet homme qui aide mamie Mei et des fois me tire un peu fort... vient de se faire aspirer ?? c'est horrible... j'ai peur... je reste tétanisé un instant, ne réalisant pas encore ce qui est arrivé, puis j'entends Mei m'appeler et je cours dans ses bras car je ne suis vraiment pas à l'aise. Je me blottis contre elle et regarde l'homme que j'aime pas et Téma arriver. Je cris d'ailleurs le nom de ce dernier, content de le retrouver. Et grâce à lui, le truc qui vole se fait geler, et y a plus de problème. Je souris un peu, mais je vois très vite mon papa s'effondrer.

Surpris, je m'inquiète et je m'extirpe des bras de mamie pour courir vers lui.

Papa !  

J'ai envie de le toucher, mais une voix stoppe ma course... le mec moche me met en garde. Moi geler aussi ? Papa a besoin de repos ? donc si je le touche, il va pas se reposer ? j'hésite un instant, faisant la navette entre le gars moche qui me fait peur et papa... puis je m'approche quand même pour lui faire un bisou. Parce-que quand papa ou maman m'en faisaient un, ils disaient toujours que c'était pour donner de la force, alors moi aussi j'ai envie d'aider papa.

Bientôt, des gens le mettent sur une sorte de lit, et je lui tiens la main tout en marchant à ses côtés, j'ai pas envie de le quitter, je me sens bien à ses côtés. Mamie est aussi aider par quelqu'un et on peut tous rentrer. En fait, je sais pas du tout où on va. Chez maman ? Dans le nouveau chez soi de mamie ? J'en sais rien, mais en fait, tant que je suis avec papa et mamie, ça sera sûrement bien...   


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le danger   

Revenir en haut Aller en bas
Rencontre avec le danger
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Flirt avec le danger, ou dans les Limbes, faut se tenir à carreau...
» Flirter avec le danger [TERMINÉ]
» Mélanie reçoit un appel d'un ex séropositif [pv Mélanie]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Le palais Sans-souci en Danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.