Partagez | .
Rencontre avec le gardien de la plaine
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Sam 14 Oct - 17:21




Rencontre avec le gardien
FEAT. Haru
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Parler sentiments avec moi pouvait être assez compliqué, surtout quand j'étais incertain à ce niveau. Il n'y avait qu'à voir mes réactions lorsque l'on ne faisait que me parler de Mako à l'époque ou je n'étais amoureux d'elle que de loin. De tous les sujets possibles et imaginables par Haru, il avait fallu que cela tombe sur celui-ci précisément. Résultat : J'étais complètement perdu entre panique et incompréhension et je n'avais qu'une envie, me cacher ou m'enfuir très loin. Mais d'une part, il aurait été impoli de faire ne serait-ce que l'un des deux et je tremblais bien trop pour utiliser mes jambes dans un but de fuite.

En même temps, il fallait dire que je n'étais pas forcément la meilleure personne avec qui parler d'histoires de coeur, mes réactions émotionnelles étant assez excessives de manière générale. D'ailleurs, ma réaction n'arrêta pas Haru pour autant qui inversa les rôles initiaux en me posant plusieurs questions dont chacune m'enfonçait de plus en plus dans le gouffre d'incertitude et de panique dans lequel j'avais déjà mis les deux pieds.

M'aider à charmer Tenma ? De base, le charmer ? Moi ? Le charmer ? Comment ? Pourquoi et pour finir comment ?Avec ses conseils, comment cela finirait ? Le mage allait-il... tomber amoureux de moi ? C'était bien le but du charme, non ? Mais j'étais à un stade auquel je ne faisais que fantsmer et puis j'avais cru comprendre qu'il aimait quelqu'un d'autre, avais-je le droit ? Et puis, comment le charmerais-je ? Le prendre dans mes bras ? Mon visage rougit encore d'avantage. Déposer un rapide baiser sur sa joue ? Ma tête tournait. Ce n'était peut-être pas aussi direct mais je ne pouvais pas m'empêcher d'appliquer une certaine proximité, repensant aux contacts que j'avais eu avec Tenma le jour du festival.

Oh et en plus Haru semblait penser que j'étais amoureux d'une fille, l'explication serait encore plus compliquée. Je tentai au mieux de reprendre mon calme pour lui répondre mais que c'était compliqué.

C-Ce... C'est un garçon ! U-Un élu qui s-s'appelle T-Tenma. I-Il utilise de la magie de glace, il a des grand yeux bleus, il sourit tout le temps et ses cheveux sont ébouriffés. O-On s'est promis d'être là l'un pour l'autre m-mais lui me voit juste comme un ami. I-Il est trop gentil et attentionné et mignon et souriant et-et-et...

Mon cerveau commençait à me faire dire tout ce que je pensais du mage tandis que mon regard perdu se fixait sur mes deux indexs se touchant comme pour m'occuper les mains et puis finalement, dans un élan de lucidité, mes paumes vinrent se coller sur mon visage.

Aaaaah, je vais mourir si ça continuuuuuuue...

Décidément, mes façons d'agir en parlant de Tenma devenaient de plus en plus extrêmes avec le temps. La simple lecture de sa lettre m'avait mis en un état impossible dans lequel chaque mot devenait une oeuvre d'art réalisée par la douce main du mage de glace. Je finis par découvrir mon visage afin de me laisser respirer lourdement.

D-Dis... Q-Quant tu dis "charmer"... C-Ca veut dire quoi ?

Demandai-je timidement entre deux respirations saccadées.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Sam 14 Oct - 19:37




feat.Faux Nat

Rencontre avec le gardien de la plaineEn soi, Haru n’était peut-être pas le mieux placé pour apprendre la séduction à autrui, puisqu’il était lui-même bien peu en réussite. Généralement, il n’obtenait des demoiselles charmées que des sourires gênés, et, de temps à autre, un léger baiser de gratitude. Mais, jusqu’ici, il n’était pas parvenu à découvrir l’âme sœur qui ferait son battre son cœur à jamais… Du coup, dès qu’il croisait une ravissante jeune femme, il en tombait éperdument le temps de quelques jours, avant d’oublier son doux visage angélique… Un bien cruel destin, somme toute… Toujours est-il que le Dessinateur n’offrirait probablement pas les meilleurs conseils à Natsume, bien qu’il ferait de son mieux pour l’aider.

Tout d’abord, Haru avait posé quelques questions assez simples, afin d’en apprendre un peu plus sur la donzelle qui avait su se faire aimer par Natsume. Peut-être la connaissait-il déjà, après tout ? Et puis, ces informations à l’esprit, il serait plus facile de donner son avis au Naegi. C’est ainsi que le garçon aux cheveux bleus découvrit que ce dernier était amoureux d’un certain Tenma. La découverte de l’homosexualité du gardien de la plaine ne le choqua pas, mais l’évocation de ce nom le fit se perdre dans ses pensées. Tenma, élu maniant la glace, possesseur de pupilles bleus… Où donc avait-il bien pu le rencontrer. Et puis, tout à coup, le déclic se produisit, et le Marchombre frappa son poing gauche dans le creux de sa main opposée.

« C’est ça ! »

Il se tourna ensuite vers Natsume, prenant l’initiative de lui répondre, avant que celui-ci ne s’étonne de cette réaction brutale.

« Le nom de Tenma me disait quelque chose, mais j’étais dans l’incapacité de m’en souvenir précisément… Mais, maintenant, je m’en rappelle. Je l’ai rencontré à Fuki, lors d’une prise d’otage. C’était un jeune homme sympathique et très intelligent, qui partageait mes idées. Malheureusement, dans l’action, nous nous sommes perdus de vue… J’espère qu’il va bien. »

Haru sourit silencieusement devant la gêne apparente de Natsume. Il savait pertinemment que si le sujet devait dériver sur ses propres amours passées, sa réaction serait probablement assez similaire. Le garçon au foulard attendit donc patiemment que le Naegi se calme un peu et pose une nouvelle question, avant de lui offrir un visage rassurant.

« Charmer, séduire, draguer, utilise le terme que tu préfères. Je suis prêt à te montrer comment faire en sorte que Tenma tombe amoureux de toi à son tour, si tu le souhaites… Tout du moins, je peux t’offrir quelques conseils, qui pourraient t’aider. »

Le Minshujin épéiste n’attendit pas vraiment le consentement de son interlocuteur. Il le sentait beaucoup trop timide pour accepter de l’aide, et il commença donc la leçon, afin de continuer à le rassurer.

« Tout d’abord, il faut que tu saches que les garçons, tout comme les demoiselles, ont besoin d’attention, mais pas en quantité trop importante. Si tu montres trop d’affection à Tenma, il finira par prendre peur ou se lasser de toi… Si tu ne lui dévoiles rien, il continuera de te considérer comme un simple ami. Trouve le juste milieu, laisse-le venir vers toi, désintéresse-toi de lui le temps qu’il t’aborde, et alors, tu pourras, petit à petit, laisser entendre ce que tu ressens réellement. »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Dim 15 Oct - 1:09




Rencontre avec le gardien
FEAT. Haru
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Je fus assez surpris qu'Haru connaisse Tenma. Comme quoi, le monde était assez petit si l'on cherchait bien. Apparemment, le contexte était lié à une prise d'otages. Le mage avait récupéré bien des forces depuis ma première rencontre avec lui et il m'avait sauvé d'Hideo ! J'étais sûr qu'il avait été du côté des héros cette fois-ci ! Parce qu'il ne pouvait en être autrement, je le connaissais. Mon visage s'attendrit sur le coup. Tenma était un véritable ange... Enfin, il était angélique plutôt, il fallait dire que j'avais du mal avec les créatures divines mais cela lui correspondait tellement.

Il est tellement gentil... Ah mais euh- Oui ! Oui, il va bien, il m'a envoyé une lettre y a pas très longtemps. Il est à Seika apparemment !

Répondis-je avec une sorte de fierté de recevoir des lettres de celui que j'aimais. Ah, je voulais tellement le revoir, il me manquait beaucoup, cela faisait quelques mois que je ne l'avais pas vu après tout. J'espérais qu'il aurait bientôt fini ce qu'il aurait à faire à la nation du phénix et qu'il viendrait bientôt me voir. J'en étais même fébrile, j'espérais pouvoir le revoir avant que la bataille finale ne commence.

Enfin, il fallait que je revienne à la réalité car je commençais à penser comme une jeune fille attendant son prince charmant... Tenma... Un prince... Ca ne lui irait tellement pas ! Je l'aurais plus vu avec un long manteau blanc se mariant si bien avec ses ailes de glace... Ou peut-être juste qu'il reste comme il était car après tout, c'était comme cela que je l'aimais.

Haru m'expliqua alors que le but de la manoeuvre était de faire tomber Tenma amoureux de moi. Comme ce soir de festival mais... sans potion ? S'il tombait amoureux de moi, il pourrait me serrer dans ses bras sans événement malencontreux ? Il pourrait m'embrasser ? Me considérer comme plus qu'un ami ? M'aimer plus que tout ? Je commençais à avoir la tête qui tourne, comme si l'on m'avait injecté une dose d'endorphine  extrêmement puissante.

A-Amoureux... de moi...

Murmurai-je, imaginant moult scènes d'amour dans mon esprit complètement ivre. Ce n'étaient que de simples pensées mais j'étais déjà au paradis, partant du principe que toutes ces visions n'arriveraient sans doute jamais. Dormir avec Tenma, cuisiner pour Tenma, embrasser Tenma, en apprendre plus sur Tenma, être protégé et protéger Tenma, découvrir le monde avec Tenma, rencontrer des gens avec Tenma... Je voulais que tout cela arrive mais je ne pouvais pas le forcer, peut-être devais-je donc écouter les conseils de mon interlocuteur qui permettraient de... de... les mots refusaient de se former dans mon esprit.

Mais ces conseils me semblaient assez étranges... Tout d'abord, je devais me montrer affectueux mais pas trop, puis me désintéresser et le laisser venir et ensuite me déclarer. Mais la phase de désintérêt me paraissait strictement impossible. Comment pouvais-je me désintéresser de lui... ?

M-Mais si je m'intéresse puis que je me désintéresse d'un coup, il va pas se dire que j'abandonne... ? Et puis, je suis déjà timide avec lui, j'oserai pas lui montrer que je suis affectueux, enfin pas trop...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Dim 15 Oct - 10:27




feat.Faux Nat

Rencontre avec le gardien de la plaineTenma était réellement quelqu’un de bien. Haru ne l’avait croisé qu’une seule fois, mais, à cette occasion, le brun avait été le seul à réfléchir avec lui à une façon d’aborder le problème avec les méninges. Toutefois, comme tous deux étaient moins puissants que leurs partenaires de l’époque, Byakuya et Sherkhan, la méthode brutale avait été imposée par ces derniers… Mais, le Dessinateur en avait retenu l’esprit critique et brillant du mage de glace, avec qui il aurait souhaité conversé davantage. Malheureusement, le destin en avait décidé autrement, et il n’avait jamais eu l’opportunité de retrouver celui-ci…

Natsume possédait quant à lui des nouvelles bien plus fraîches de Tenma. En effet, il avait récemment reçu de sa part un courrier postal affirmant qu’il se portait bien et que ses pas l’avaient dirigé à Seika. Haru choisit de ne pas rappeler à son interlocuteur à quel point la nation du phénix pouvait être fragile et périlleuse en ces temps de guerre… Cela n’aurait servi qu’à apporter de l’inquiétude au Naegi, qui devait, de toute façon, déjà être au courant de ces actualités.

« Tant mieux s’il se porte bien ! J’espère vraiment que j’aurai l’occasion de le revoir un jour !!! »


Par la suite, Haru s’efforça d’initier Natsume aux principes de la séduction. Peu importe que la cible soit de sexe masculin ou féminin, les techniques restaient plus ou moins les mêmes, à ceci près qu’il fallait bien les adapter selon la situation. Mais, pour l’heure, le gardien de la plaine ne semblait même pas croire qu’un jour ses sentiments puissent être réciproques. Il murmurait fébrilement, répétant les dernières paroles du Marchombre, qui lui sourit en retour, en levant le pouce vers les cieux, poing fermé.

« En effet, amoureux de toi ! »


Bien évidemment, il se pouvait également que le cœur de Tenma ait déjà été percé par les traits de Cupidon et ne batte désormais plus que pour une autre âme. En ce cas, cela serait bien plus difficile pour Natsume de le séduire. Mais, il n’était pas encore temps de penser à cela. Pour le moment, Haru essayait de simplifier les bases du charme pour que son interlocuteur puisse au mieux les assimiler. D’ailleurs, ce dernier était déjà perdu, et l’épéiste se passa nerveusement la main dans les cheveux, comprenant alors que la tâche s’avérerait plus compliquée que prévue.

« Si Tenma est un minimum attiré par toi, il se sentira délaissé lorsque tu feras semblant de te désintéresser de lui, et viendra aussitôt vers toi. Je te le garantis ! Quant à ta timidité, il faudra que tu la travailles un peu, pour que tu puisses, au moment voulu, lui expliquer ce que tu ressens. »

Haru se prit le menton pensivement. Une idée lui vint alors.

« Pour exprimer à Tenma ton amour, ne t’embête pas, si les mots ne viennent pas. Tu n’as qu’à parler de couleurs qui te plaisent, d’aliments qui excitent des papilles gustatives, de paysages qui t’émerveillent, jusqu’à ce ta déclaration se fasse naturellement. »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Dim 15 Oct - 16:23




Rencontre avec le gardien
FEAT. Haru
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Bon, il fallait l'avouer, dire que Tenma "allait bien" était un peu poussé. Il devait protéger une amie et son fils en se cachant de Fuyujins. Le tout était vraiment dangereux mais je le connaissais, il était débrouillard et pour aider des gens, il était prêt à tout. Mais contrairement à moi, il savait parfaitement se maintenir en vie et évitait le plus possible de prendre des risques. De plus, sa lettre transpirait de son optimisme habituel. Je lui faisais totalement confiance et je savais qu'il allait bien, j'en étais sûr !

Cela dit, le fait qu'Haru me confirme le but de la manoeuvre fit battre mon coeur encore plus fort qu'avant. Je n'arrivais même pas à réaliser qu'une réciprocité soit possible. De plus, Tenma m'avait déjà avoué porter quelqu'un d'autre dans son coeur, le tout me semblait d'autant plus utopique. Mais je voulais y croire, je voulais croire que je pourrais conquérir son coeur, qui ne tentait rien n'avait rien après tout.

Je devais donc faire semblant de me désintéresser de lui ? Cela me semblait toujours aussi difficile. Si je passais du temps avec lui, autant en profiter un maximum, non ? Je n'avais pas envie même de faire semblant. Cela me ferait presque du mal et puis, si l'objectif était qu'il s'intéresse à moi, ça voulait dire qu'il serait blessé que je me désintéresse de lui et puis s'il ne ressentait rien au final... J'aurais juste perdu toute chance...

Je... Je tenterai...

Aussi improbable que cela me paraissait, cela valait le coup d'essayer même si je ne savais vraiment pas comment m'y prendre.
Et quand vint une subite idée de comment me déclarer, je devins de plus en plus perplexe, observant Haru d'un air un peu perdu. Parler de couleurs ? De plats ? De paysages ? Puis de me déclarer ? Hein ? "Bleu, gyoza, plaine, je t'aime !" était la seule application qui me venait.

M-Mais, ça a l'air bizarre comme je l'imagine... Tu es sûr que ça marcherait ?

Le teint rouge me revint sur les joues. Peut-être que sur le moment, cela se ferait plus naturellement. Encore une fois, une scène se créait dans mon esprit. Moi et lui, seuls sous les étoiles et sans que j'eus le temps de dire quoique ce soit, il me prit dans ses bras et... aaaaaaaah... Toute cette discussion devenait mauvaise pour mon rythme cardiaque.

Et... Et puis, comment Haru savait-il tout ça ? Il avait déjà appliqué ses conseils ? Il savait que cela fonctionnerait à coup sûr ?

M-Mais toi ? T'as une petite amie ? Ou quelqu'un avec qui t'as fait tout ça... ?

Demandai-je en me grattant l'arrière de la tête, c'était vrai, je n'allais pas appliquer ces conseils sans garantie de fonctionnement...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Dim 15 Oct - 20:54




feat.Faux Nat

Rencontre avec le gardien de la plaineNatsume ne semblait vraiment pas avoir l’habitude de faire du charme. En même temps, il était aussi visuellement un peu jeune… La puberté devait tout juste commencer à activer certaines hormones chez lui, et ce domaine ne lui était donc logiquement pas très familier. Tout du moins, c’était, selon Haru, l’explication la plus vraisemblable. Sinon, le Naegi était peut-être tout simplement un grand timide, ce qui aurait alors justifié les multiples rougeurs dont il était victime depuis que le Dessinateur avait réorienté la conversation. Cette attitude avait tendance à rappeler à ce dernier ses premières années de scolarité, où il avait commencé à côtoyer de jeunes demoiselles pour autre chose que des travaux forcés.

L’androgyne semblait finalement avoir assimilé le premier conseil offert par Haru. Bien sûr, cela se voyait clairement qu’il demeurait perplexe quant à son efficacité en conditions réelles. Pourtant, il s’agissait bien d’une astuce véridique, prouvée scientifiquement, et dont le Marchombre avait déjà pu s’assurer de l’effet. Les jeunes gens sont très attentifs à l’attention qu’on leur porte. Il suffit alors de s’en éloigner un peu pour qu’à leur tour, ils viennent à vous, réclamer leur dû. Le garçon aux cheveux bleus n’avait fait que traduire cette idée à son interlocuteur, car c’était tout de même un bon moyen pour s’assurer de l’intérêt de Tenma pour lui.

« Si tu ne le sens pas, ne le fais pas. Mais ce serait dommage de ne pas essayer… Jusqu’où es-tu prêt à aller pour obtenir les faveurs de Tenma ? »

Quant à la suite, Natsume avoua de nouveau son incompréhension. Haru ne devait pas avoir été assez clair en lui expliquant cette astuce pour se décontracter lors du rendez-vous. Il réfléchit donc durant quelques secondes, avant de reprendre la parole, tout en essayant de mimer par la gestuelle du mieux possible ses mots, afin d’illustrer l’ensemble.

« Vois-tu, il ne s’agit là que d’une façon de te rassurer, si tu en viens à douter de toi, si tu n’arrives pas à te déclarer. Si tu parviens à te déclarer tout seul et si cette astuce ne te sert en rien, tant mieux ! Mais, retiens-la bien si, face à Tenma, tu perds tes mots. »

C’est alors que Natsume, légèrement dubitatif, interrogea Haru sur sa propre vie amoureuse. À juste titre, il désirait savoir si cela avait marché pour le garçon au foulard, s’il était actuellement en couple. Parler de son propre cœur n’était pas un sujet aisé pour l’épéiste, mais il devait bien cela au Naegi, et privilégia finalement la carte de la franchise.

« Mon cœur… Je ne parviens pas toujours à le comprendre… Je tombe très souvent amoureux d’une ravissante demoiselle, que je courtise alors le temps d’une journée ou d’une soirée, en utilisant certaines techniques, comme celles que je t’ai expliquées. Mais, dans les jours qui suivent, ces sentiments s’évaporent, disparaissent… Je ne suis pas encore parvenu à trouver mon âme sœur… Quant à la fille que j’aime actuellement, tu la connais bien, puisqu’il s’agit de Hana Isuzu. »

Une légère pointe de mélancolie s’éleva dans la voix du bretteur, alors qu’il évoquait le souvenir de la conductrice de char. La retrouver à Kansei l’avait une nouvelle fois fait basculer dans la folie amoureuse. Il ignorait simplement pour combien de temps…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Lun 16 Oct - 14:48




Rencontre avec le gardien
FEAT. Haru
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Bon, il était vrai que cela ne coûtait rien d'essayer le conseil d'Haru. Quel était le risque après tout ? Que Tenma pense que je ne l'apprécie plus et finisse par prendre ses distances ? Ah, mais à quoi je pensais ?! J'en avais déjà fait beaucoup pour lui et il en avait déjà fait énormément pour moi. Je pouvais bien essayer d'appliquer cet exercice, voire cette épreuve malgré sa difficulté qui me paraissait insurmontable. Comment mon interlocuteur pouvait-il appliquer lui-même cette technique sans avoir mal ? Etait-il un professionnel ? Bah, il fallait dire qu'après avoir été libéré de l'esclavage, tout le monde n'avait pas les mêmes loisirs. Moi je jouais à des jeux vidéo, je regardais des animes et je faisais du parkour tandis qu'Haru apprenait la drague.

Quant à ce que j'étais prêt à faire... Eh bien on pouvait établir une sorte de final qui consistait à donner ma vie pour lui...

Euh... Me placer devant lui au moment ou il va se prendre un coup d'épée et me faire transpercer le dos pour le protéger... ?

Oui, c'était du vécu. En même temps, nous passions nos rencontres à se sauver mutuellement. Déjà que je l'avais protégé in extremis de cette attaque, ma première rencontre avec lui avait consisté à empêcher des marchands d'esclaves de s'emparer de lui. Puis le dernier événement fût ma capture par Hideo dont l'opération de sauvetage avait été une réussite en grande parte grâce à Tenma. Sans lui, j'aurais encore été attaché dans une cellule à subir une douleur permanente et généralisée à cause du sceau de douleur.

Tenma était aussi mon héros...

Cela dit, l'explication d'Haru concernant son second conseil devenait plus claire et je pouvais comprendre comment l'utiliser même si le simple fait de l'imaginer me donnait l'impression que j'allais m'évanouir.

Oh... Je comprends ça, je pense que ça pourrait marcher...

En revanche, les histoires de coeur du garçon au foulard me furent bien surprenantes. Un amour éphémère se répétant à l'infini. Des sentiments n'étant jamais durables et finissant systématiquement par s'estomper. C'était... triste. Non seulement pour lui mais aussi pour la personne aimée, Haru était une personne vraiment sympathique...
Toutefois, ce qui retint mon attention fût l'évocation de la personne qu'il aimait actuellement, n'étant nulle autre qu'Hana. Oui Hana, LA Hana, celle qui m'avait vu pleurer toutes les larmes de mon corps, celle avec qui j'avais chassé des terroristes Fuyujins avec Yukari, survivant à une explosion avec elles. Hana était assez douce même si je la trouvais assez pessimiste, et ce, depuis ma première rencontre avec elle, rien à voir avec la guerre à ce niveau donc...
J'affichai un sourire, faisant une sorte de simili clin d'oeil à Haru.

Hana ? Eh ben, elle en a de la chance ! Je compte sur toi pour bien t'en occuper !

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Sam 21 Oct - 22:46




feat.Faux Nat

Rencontre avec le gardien de la plaineEffectivement, l’astuce proposée par Haru pouvait être déroutante pour quiconque n’y était pas accoutumé. Il s’agissait tout de même de s’éloigner de l’être chéri, de simuler une totale neutralité, voire du désintérêt, pour susciter une approche de la part de celui-ci. Comme beaucoup, le Dessinateur avait bien été en peine de mettre en application ce conseil à ses débuts dans le milieu de la séduction. Son cœur ne tenait que très peu le coup, et, bien souvent, il avait craqué. Mais, depuis lors, le garçon aux cheveux bleus avait eu l’occasion de s’exercer et parvenait désormais à se détacher des beautés féminines sans aucune difficulté.

Par la suite, Haru, cherchant à convaincre Natsume, souhaita savoir à quel point ce dernier était prêt à se sacrifier pour charmer Tenma. Toutefois, il s’attendait simplement en réponse à une approbation du brun… Mais, le Naegi, inspiré par cette demande, déclara alors être capable de tout pour le mage de glace. Cette réplique fit sourire le Marchombre, qui ne pouvait que comprendre ce que ressentait son interlocuteur. Il lui ébouriffa affectueusement les cheveux, en exprimant pendant quelques secondes son hilarité.

« Oui, bien sûr ! »

Finalement, les éclaircissements apportés par l’épéiste parurent suffire à Natsume au niveau de la compréhension. Il ne s’agissait bien là que d’une simple astuce dans l’optique où celui-ci perdrait ses moyens face à l’aimé. Cependant, si cela ne lui servait pas, Haru serait vraiment satisfait pour lui. Après tout, il ne faisait qu’aider son cadet dans le domaine, espérant que la réussite serait l’unique issue du malaise actuel de cet androgyne.

« Si tu as compris, c’est l’essentiel ! »

Peu de temps après, Haru dut s’exprimer quant à ses propres expériences à ce propos. Il relata à Natsume son infortune amoureuse, révélant ainsi la difficulté de sa démarche, malgré des méthodes relativement efficaces. Comme l’Art du Dessin, l’amour n’était chez le bretteur qu’éphémère utopie. Le Naegi échangea avec lui un regard complice lorsque le garçon au foulard évoqua Hana. En l’écoutant, ce dernier haussa les épaules, soupirant.

« Je ne suis même pas certain de la revoir… Et cet amour serait sans doute passé d’ici quelques jours ou quelques semaines… »

Encore une ravissante demoiselle qui s’évaporerait dans la nature… Hana était belle, altruiste, bienveillante et radieuse. Haru n’aurait pu rêver d’une meilleure moitié… Et pourtant, il allait lui falloir oublier, une fois de plus… Panser ses plaies du cœur et vider son esprit…





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Dim 22 Oct - 15:41




Rencontre avec le gardien
FEAT. Haru
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Haru ne sembla absolument pas me prendre au sérieux quand je lui expliquai jusqu'où j'avais été prêt à aller pour Tenma. Il m'ébouriffa les cheveux ce qui me fit doucement sourire de plaisir mais tout de même, ce n'était pas comme si j'avais raconté une blague, j'étais parfaitement sérieux. Je secouai la tête afin de me remettre les cheveux en place mais au final, les remettant encore plus en bataille avant de regarder mon interlocuteur d'un air déçu.

Mais ! Te moque pas ! Je l'ai déjà fait !

Répliquai-je alors d'une intonation digne d'un enfant râlant, assurant à sa mère qu'il avait eu une bonne note en maths. Enfin, l'enfant mentirait certainement, pas moi. Bien que j'aurais pu jouer le bouclier humain pour plus ou moins n'importe qui, j'aurais été prêt à donner ma vie pour le mage de glace sans vraiment y réfléchir au préalable alors que j'avais pris l'habitude de penser mes actes de façon à prendre le moins de risques possibles.

Enfin bon, il semblait que la leçon de séduction d'Haru était terminée. Je demeurais perplexe quant à ces conseils que je trouvais difficilement applicables surtout que le jeune garçon ne m'avait toujours pas dit si ces méthodes avaient fonctionné pour lui-même. A sa conclusion, je haussai donc les épaules, stockant toute cette conversation dans un coin de ma mémoire.

Cela dit, la vision des sentiments qu'il avait pour Hana me fit grincer des dents. Il partait donc du principe que tout allait se terminer de toute façon ? Mon visage devint plus sévère tout en restant assez doux, je tendis mes bras devant moi avant de mettre deux claques simultanées sur les deux joues de mon interlocuteur puis je les lui tirai comme des bouts de chewing-gum.

Eh ! Pas de pessimisme avec moi ! Si tu pars du principe que ça va se finir comme ça, tu peux être sûr que ça va arriver !

Je lâchai ses joues avant de m'enrouler dans un cocon d'écharpe puis je m'attachai tête en bas à une branche de l'arbre en dessous duquel nous étions.

Je veux devenir un papillon mais je peux pas hein ? Je suis un humain, enfin un démon donc je peux pas devenir un papillon !

Cela dit, je brisai le saucisson de tissu, tombant sur mes pieds, j'écartai les bras avant de laisser se développer deux grandes ailes de papillon en tissu dans mon dos.

Suffit d'y croire un peu ! T'as juste à croire que ton coeur peut devenir un papillon aussi !

Expliquai-je avec un grand sourire. Pour le coup, moi qui m'étais toujours relevé des épreuves difficiles, je m'estimais parfaitement apte à parler à ce sujet ! L'optimisme, c'était mon truc et ce même si parfois je devais m'armer d'un masque de sourire. Si j'en avais été capable, Haru aussi ! Il ne fallait jamais croire quelque chose de négatif acquis et définitif, surtout si cela pouvait changer.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Mar 24 Oct - 21:52




feat.Faux Nat

Rencontre avec le gardien de la plaineLes faits relatés par Natsume semblaient tellement provenir d’un roman chevaleresque, dont Haru raffolait quand il avait encore l’occasion d’en lire, que ce dernier ne put s’empêcher d’exprimer son hilarité face à cela. Son interlocuteur était encore jeune, mais possédait un véritable cœur noble. Toutefois, le Dessinateur était bien loin de se moquer de lui : au contraire, il croyait sur parole les mots du Naegi, puisqu’ils traduisaient également sa propre attention auprès de la gent féminine. En effet, il se mettait régulièrement en situation périlleuse afin d’offrir son aide à une demoiselle. Le dernier exemple en date remontait d’ailleurs justement à sa précédente rencontre avec Hana. Ainsi, alors que le brun tentait vainement de calmer sa capilosité détraquée, le Marchombre le rassura d’un sourire :

« Je te crois, Natsume. »

Haru avait momentanément interrompu son apport de conseils au jeune homme, afin de répondre à ses interrogations. Entre autre, il exprima simplement son opinion quant à la possibilité d’une relation future entre la belle conductrice de char d’assaut et lui-même. Il se souvenait des mots de l’Isuzu, du parcours évoquées par Miho, et faisait preuve de réalisme, bien que son cœur, encore blessé, n’accepte point cette décision. Natsume non plus d’ailleurs… De fait, celui-ci, sitôt que le garçon aux cheveux bleus eût manifesté son pessimiste, le réprimanda à ce sujet, en maltraitant ses deux joues. Le discours du Naegi était assez simple et utopique, et le bretteur aurait beaucoup aimé le croire… Malheureusement, son esprit suffisait à le convaincre qu’il ne s’agissait là que d’une illusion.

Dès que Natsume eut finit d’étirer son visage, Haru se frotta les joues, grimaçant sévèrement, mimant ainsi l’énervement face à l’autre. Il continua, en même temps, de l’écouter, l’observant ainsi se suspendre à un arbre, enveloppé dans le cocon de son écharpe magique, avant de transformer cette dernière en une paire de magnifiques ailes. De nouveau, l’épéiste comprenait pourquoi le gardien de la plaine était si populaire à Minshu. Sans déborder de charisme, il incarnait toutefois l’espoir de chacun et chacune. Son ultime comparaison fit beaucoup rire l’orphelin.

« Je ne pense pas que mon cœur puisse un jour devenir papillon, Natsume ! Mais bon, on verra bien ce que l’avenir me réserve. »


Haru se reprit, désireux de ne pas s’attarder sur ce propos. Son interlocuteur était encore plein de rêves enfantins qu’il ne souhaitait pas voir s’achever. Le garçon au foulard se frotta les cheveux nerveusement. Évoquer son dernier amour l’avait mis mal à l’aise… Cependant, il n’y avait qu’à regarder la joie de vivre de Natsume pour que ce sentiment s’envole aussitôt.

« Revenons-en à Tenma, veux-tu ? As-tu en tête des idées de cadeau qui pourraient lui plaire ? Une fleur ? Un gyoza ? Quelque chose qui soit à ta portée et qui le touche vraiment ? »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Sam 28 Oct - 14:38




Rencontre avec le gardien
FEAT. Haru
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



J'étais un peu perdu quant aux réactions d'Haru. Il semblait moqueur mais il affirmait finalement me croire. Enfin, il n'avait pas l'air de mentir à regarder les expressions sur son visage. Je n'allais pas me permettre de douter de lui alors que le reflet de l'âme qu'étaient ses yeux me disaient la vérité. Toute fois, je commençais légèrement à douter de ma faculté à analyser les visages, j'avais comme l'impression de trop me reposer dessus, je considérais trop pouvoir la croire "les yeux fermés" mais sans doute existait des personnes capables de tromper la vigilance de cette capacité.

Je répondis à Haru par un soupir, finissant par arriver à remettre mes cheveux en ordre. Et par ordre, j'entendais bien sûr conserver cet épis indestructible se trouvant sur le sommet de mon crâne. Je ne savais pas depuis quand il était là mais sa présence m'était devenue familière avec le temps.

Mais ce qui était sûr était que je ne pouvais absolument pas laisser Haru douter de lui-même ! Si lui-même ne pensait pas pouvoir faire confiance à son coeur pour rester amoureux de quelqu'un, il fallait bien que quelqu'un le fasse pour lui et comme je ne pouvais plus espérer pour moi-même, j'en devenais la personne parfaite pour se faire ! Alors il ne pensait pas que son coeur puisse devenir un papillon ? Très bien, j'allais lui prouver le contraire.

Ah oui ?

Je me plaçais derrière lui, mains sur ses épaules, l'extrémité de mon écharpe se plaçant devant sa poitrine, battant au rythme de celle-ci. Le bout se changea en petit coeur en trois dimensions auquel je fis bien sûr pousser des ailes de papillon.

Tu vois ? T'as le pouvoir de rendre l'impossible possible pas vrai ?

Je détachai le petit coeur volant de mon écharpe avant de rapidement l'imprégner d'énergie démoniaque afin qu'il tienne indéfiniment. Je le plaçai dans les mains du garçon aux cheveux bleus en lui tirant la langue insolemment.

Dès que tu douteras, regarde ça et aies confiance en toi d'accord ?

Je pensais avoir fini de jouer à l'ancien sage de tissu. "La petite plume du printemps qui... mange du poulet ?" Bon je n'étais pas très fort en proverbes. La discussion revint donc sur Tenma. M'y étant habitué, mon coeur se contenta de battre vite, faisant à nouveau se réchauffer mon corps mais je pus garder mon calme. L'idée d'Haru était donc d'offrir quelque chose à Tenma. Le coeur en tissu que je venais de donner au garçon aux cheveux bleus n'avait pas de réelle signification mais...

Je pourrais lui donner un bon de mon écharpe comme une sorte de brassard qu'l porterait toujours sur lui...

La différence était que je ne l'aurais pas imprégné d'énergie démoniaque, en faisant une sorte de bien éternel, là ou le coeur en tissu finirait par se décomposer si je venais à mourir, tout comme la statuette que j'avais offerte à Ellen. Le brassard serait... éternel.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Sam 28 Oct - 19:01




feat.Faux Nat

Rencontre avec le gardien de la plaineDe quoi était partie leur conversation déjà ? D’une simple formule de politesse de Haru ? Il était désormais difficile de le croire, au vu des multiples sujets ayant été abordés au cours de ce long échange oratoire. La présentation mutuelle des deux élus, le débat concernant les différents exploits attribués à Natsume, ainsi que les légendes qui en découlaient, les pouvoirs mystérieux de son écharpe, l’Art du Dessin, le cœur du Naegi en parallèle de celui du Marchombre… En réalité, cette discussion avait été bien plus étendue que ce que pressentait ce dernier, même si ce n’était vraiment pas pour lui déplaire. Il appréciait plutôt la compagnie de son jeune interlocuteur, sa sincère sympathie et sa naïve simplicité. Le gardien de la plaine était réellement quelqu’un de bon, à n’en point douter, et ce peu importe ce qui avait bien pu se passer pour lui par le passé.

Étonnamment, Natsume ne sembla pas se satisfaire du mol acquiescement de Haru quant à ses ébats amoureux, pas plus qu’il n’accepta la désapprobation de celui-ci concernant les éventualités que l’organe jouant le rôle de pompe sanguine puisse un jour se muer en magnifique papillon. C’était pourtant une réponse rationnelle et pourvue de toute la logique dont le Dessinateur était capable. Toutefois, Kosaten était un monde beaucoup trop différent pour qu’il y existe une réponse scientifique à chaque fait. Mais, même en sachant cela, l’épéiste n’était pas vraiment convaincu par la métaphore du brun, toujours un peu perplexe quant à l’apparente crédulité enfantine de ce dernier, bien qu’il réfléchisse comme un adulte…

Natsume exprima alors son désir de prouver à Haru son tort. Ainsi, il se positionna dans son dos, avant d’allonger son étrange écharpe bleue pour que l’une de ses extrémités se situe au niveau de la poitrine du bretteur. Ce bout se changea alors en un cœur de tissu doté d’ailes semblables à celle d’un véritable papillon. Le Naegi sépara alors sa création de son vêtement, avant de l’offrir à l’orphelin, tout en ne manquant pas de lui faire une mimique moqueuse, ainsi qu’en lui donnant un nouveau conseil rassurant. Devant cela, le jeune homme ne put s’empêcher de sourire, ravi et enchanté par le nouvel exploit de l’autre. Suite à un clin d’œil malicieux, il lui répliqua :

« Très bien ! Tu as gagné, Natsume ! Je le conserverai précieusement comme s’il s’agissait de mon véritable papillon. »

Cependant, Haru fut soudainement frappé d’une révélation. Curieux, comme à son habitude, il ne manqua pas de la partager avec Natsume, désireux d’obtenir des réponses :

« Natsume ? Tu ne m’avais pas dit que tes créations devaient toujours être liées à ton écharpe pour conserver vie ? Qu’en-est-il de ce cœur alors ? »

Peu après, Haru parvint à réorienter les propos sur Tenma, sincèrement décidé à aider Natsume dans sa quête d’amour. L’idée du cadeau lui semblait assez naturelle : à quelques rares exceptions, les êtres chers appréciaient beaucoup une marque d’affection sous forme matérielle. Le Naegi, sûrement un peu déboussolé quant à cela, évoqua alors un bout de son écharpe que le mage de glace pourrait garder sur lui en permanence. Pensif, le garçon au regard électrique s’accorda quelques instants de réflexion.

« Hum… Je sais que cette écharpe compte beaucoup pour toi. Si c’est également le cas de Tenma, s’il connaît lui aussi l’importance de ce tissu, alors oui, cela pourrait être une bonne idée. Oublions le gyoza, j’imagine que tu dois en offrir à tout le monde. En plus de ce brassard, ne souhaiterais-tu pas lui octroyer une jolie rose cueillie de tes propres mains ? »

Haru aimait beaucoup offrir des fleurs aux demoiselles dont il s’éprenait. C’était un Dessin qu’il maîtrisait de mieux en mieux, et dont les traits s’affinaient à chaque nouvel essai. À voir ce que Natsume penserait de cette proposition.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Dim 29 Oct - 2:04




Rencontre avec le gardien
FEAT. Haru
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Haru avait touché un point sensible quant aux capacités de mon écharpe. J'avais en effet évoqué le fait que les créations de mon écharpe redevenaient simple tissu une fois séparées de celle-ci. J'avais cependant oublié un détail très important car je ne l'avais découvert que très peu de temps plus tôt. Je me grattai alors la tête en riant d'un air gêné. C'était moins simple que ce qu'il y paraissait. A chaque fois que j'instaurai mon énergie démoniaque dans les créations afin de les rendre indépendantes, je me liais en quelque sorte à elles.

Ah euh oui ! C'est vrai que j'ai dit ça ! J'avais oublié... J'ai découvert ça quand j'ai fait une statuette à ma grande soeur. Si je transfère de mon énergie dans les choses que je fabrique, je peux les séparer de mon écharpe. Je sais pas exactement quelle est la limite mais j'imagine que si je meurs encore ou que je tombe à court d'énergie, ça disparaîtra. On verra bien !

Je ne faisais que spéculer, réellement mais il me semblait logique que les choses se passent comme ça. Dans tous les cas, je n'avais ni l'intention de mourir, ni de tomber à court d'énergie démoniaque pour le moment. J'avais donc confiance en la faculté de mon coeur en tissu à porter chance à Haru.

Je demeurais vraiment joyeux qu'il y croit. Parvenir à rendre espoir à quelqu'un était une réelle satisfaction et puis le jeune homme était une bonne personne. Il était hors de question qu'il sombre dans la croyance qu'il ne puisse aimer personne plus de quelques jours. Enfin, cette situation était curieuse, comment en avait-il fini là ? Un traumatisme ? Comme mon ancienne personnalité rabougrie dans mon ancien monde ? Un simple trait de caractère ? Une conséquence de ses pouvoirs ? Bah, peu importait, tant qu'il parvenait à surmonter cela !

Le sujet était donc revenu sur Tenma et ce que je pouvais lui offrir. Nous avions pu établir que le brassard était un choix pertinent. C'est alors qu'Haru me proposa d'offrir... une fleur ? Bon, déjà, quelque chose m'échappait. Pourquoi une fleur ? C'était certes quelque chose de joli mais je préférais de loin les laisser plantées dans le sol avec toutes les autres fleurs que de les prendre afin de les donner à quelqu'un. Je devais encore avoir sauté un chapitre de culture générale, ne connaissant même pas le caractère romantique d'une rose. Mais vu que le jeune homme avait fait écho au gyoza précédemment, je pouvais facilement deviner où il voulait en venir !

Oh ! Je savais pas que ça se mangeait les fleurs !

M'exclamai-je en tapant du poing sur ma paume comme si j'avais compris la vie. Toutefois, il commençait à se faire tard et le soleil commençait à donner au ciel une couleur orangée. Eh bien, j'étais censé avoir pris une pause, j'avais passé un long moment à discuter avec Haru au final.

Mmmmh... On arrive en fin d'aprem, je vais devoir redoubler d'efforts demain pour ce que j'ai pas fait aujourd'hui !

J'étais un peu déçu mais l'argent commençait à manquer et je ne pouvais pas payer un repas à Haru pour l'instant. J'allais devoir rentrer à l'auberge avec Harall et Bob sans trop tarder. Mon visage afficha une mine un peu triste, n'ayant pas envie de me séparer d'Haru tout de suite, je l'appréciais beaucoup après tout. De plus, une voix s'échappa de mon écharpe.

Nats ! Il est tard ! Rentre à la maison, on veut pas que tu dormes encore dehors ce soir !

Va falloir que je rentre...

Annonçai-je, toujours triste à mon interlocuteur.

Mais on se reverra ! Et puis avec le coeur en tissu,c'est un peu comme si j'étais toujours avec toi !

Finis-je par dire m'armant à nouveau de mon sourire. Cela dit, je n'avais pas encore fini. Je voulais qu'Haru me quitte avec une belle image.

Avant d'y aller, je voudrais te faire un petit cadeau.

Je commençai alors à m'éclaircir la voix avant de préparer mon énergie démoniaque. J'avais décidé de chanter quelque chose qui graverait cet instant dans la mémoire du jeune homme aux yeux bleus. Sans attendre, je récitai le chant des pétales. Ma voix et son instrumentale étaient douce, s'alliant parfaitement avec son effet, ouvrant celui qui l'écoute à la beauté de ce qui l'entourait. Ainsi, la Plaine aurait paru resplendissante à Haru...

Contextuelle utilisée:
 

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Dim 29 Oct - 10:29




feat.Faux Nat

Rencontre avec le gardien de la plaineL’explication autour du nouveau mystère lié à l’écharpe de Natsume était sûrement toute simple, mais Haru n’ayant rien entendu à ce sujet-là n’était pas en mesure de la comprendre… Il espérait que son interlocuteur répondrait dans les instants à suivre, sincèrement intrigué par cette contradiction avec les indications formulées par celui-ci un peu plus tôt. Le cœur n’était pas, ou tout du moins plus, relié au tissu du Naegi, et pourtant, il conservait sa magnificence et sa vitalité… Quelle pouvait bien en être la raison ?

Heureusement pour le Dessinateur, Natsume ne tarda pas à apporter réponse à cette interrogation. En effet, selon lui, il lui était possible d’insuffler une faible quantité de sa propre énergie corporelle afin que certaines de ses créations tiennent davantage dans la durée. Haru nota par ailleurs une information importante concernant l’état de santé du Naegi : si, à l’avenir, le cœur de tissu devait se désagréger, il saurait alors qu’un malheur avait accablé celui-ci, et ne manquerait pas de se porter à son secours, en tant que compatriote et en tant qu’ami. Le Marchombre hocha légèrement de la tête, pour signifier qu’il avait bien compris.

« D’accord ! Alors, il ne faut vraiment pas que je perde ce cœur… Par contre, tu ne m’avais pas dit que tu avais une sœur ainée… Comment s’appelle-t-elle ? »

Par la suite, Haru ne put s’empêcher de recommander à Natsume d’offrir une plante colorée à Tenma, en gage d’affection ? C’était dans son monde une pratique courante pour séduire l’être cher. Toutefois, cela ne semblait guère être une habitude pour le Naegi, qui, après quelques secondes d’évidente perplexité, finit par répliquer une absurdité hilarante. Ne s’y attendant absolument pas, il se frappa le visage de sa main droite, avant d’éclater d’un fou rire difficilement répressible. Il lui fallut bien plusieurs dizaines de secondes pour calmer cette fulgurance de joie.

« Natsume… Je ne pense pas que les fleurs soient comestibles… En revanche, elles sont généralement superbement colorées, ce qui les rend très appréciées. Offres-en une à Tenma et, s’il est sensible à leur beauté, il t’en sera très reconnaissant. »


Toutefois, le temps s’était cruellement écoulé depuis que Haru avait timidement abordé le gardien de la plaine. Les heures avaient défilé, le soleil décliné… Et pour Natsume, il semblait que ce fût la fin de leur rencontre. Rappelé par ses responsabilités, disputé par celle qu’il qualifiait de mère afin qu’il rentre assez rapidement, il devait désormais prendre congé du Dessinateur. Ce dernier n’avait pas vraiment de projets pour clôturer sa journée. Il errerait encore un peu sur la plaine, jusqu’à se dénicher un endroit où passer convenablement la nuit.

« Je comprends. Je suis également certain que l’on aura l’occasion de se recroiser une prochaine fois. »

Mais, avant de partir, l’androgyne tenait absolument à offrir un dernier présent à Haru. Ce dernier l’observa, attentif, curieux de ce qui allait s’ensuivre. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne fut point déçu. De fait, le Naegi se mit à chanter, d’une voix douce et entraînante, enivrante même. Et, durant ce chef d’œuvre musical, le bretteur pouvait presque percevoir des pétales florales danser tout autour d’eux, tandis que le décor verdoyant qui les entourait resplendissait plus que jamais. Il était époustouflé, à tel point que cette vision lui en coupa le souffle. Lorsque Natsume cessa finalement sa démonstration, l’épéiste se tourna vers lui, une lueur admirative dans les yeux.

« Ton chant était magnifique, Natsume ! Vraiment ! Mais, j’ai comme l’impression qu’il ne s’agissait pas d’une simple mélodie, je me trompe ? »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Mer 1 Nov - 17:24




Rencontre avec le gardien
FEAT. Haru
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Evoquer le cas de ma grande soeur était assez délicat. Ellen avait une mauvaise réputation au sein de Minshu pour de plus ou moins bonnes raisons. Restait que j'avais réussi à outrepasser ces dernières, j'étais prêt à la protéger, j'étais prêt à l'aider à changer. Le problème était donc que si Haru avait déjà entendu parler d'elle ou l'avait simplement rencontré, il n'y avait qu'une chance sur trois pour que sa réaction soit positive. Quand elle me fit quitter le manoir, elle était toujours sur les nerfs et instable émotionnellement. Si le garçon aux cheveux bleus l'avait rencontrée dans ces conditions, je n'imaginais pas les conséquences sur son opinion à son propos.

Mais bon,  je n'allais pas mentir après tout, j'en avais déjà dit beaucoup et le fait que j'aie fait allusion plus tôt à mon statut de démon était déjà un méchant indice concernant mon lien étroit avec l'impératrice des enfers. Je me raclai alors la gorge.

Ma grande soeur... Tu la connais peut-être, c'est Ellen, la sorcière de la forêt luxuriante. C'est pas vraiment ma grande soeur mais je la considère comme ça.

Je disais ça avec une certaine appréhension mais je ne pouvais pas renier mon rapport fraternel avec Ellen, simplement que les réactions pouvaient être épidermiques. D'ailleurs, à part Harall et Bob, personne sur la Plaine ne savait que je la connaissais. Enfin, mon informateur était bien au courant qu'il fût une époque ou je l'avais bannie de la grande étendue verte pour une raisons à laquelle je ne préférais plus penser mais dans l'ensemble, les gens n'étaient pas au courant que je la connaissais.
Après, si Haru avait rencontré ma grande soeur, ses bonnes manières auraient eu vite fait de la charmer, elle qui savait se montrer si polie...

Quant aux fleurs, le jeune homme m'expliqua après un fou rire que l'on les offrait pour leur apparence radieuse et non pour les manger. Mais... Et les vaches alors ? Les animaux herbivores, comment pouvaient-ils en manger ?

Mmmmh... D'accord, je vais essayer d'en trouver une bleue...

Aaaaaah ma fixette sur le bleu, que ce soit dans mes vêtements ou même dans mon imaginaire, j'appréciais particulièrement cette couleur. Ce n'était pas pour rien que le regard de Tenma m’envoûtait autant. D'ailleurs, celui d'Haru était très joli lui aussi. De base, je trouvais les yeux beaux, c'était souvent la première chose que je regardais chez mon interlocuteur. J'étais bien frustré que les miens ne soient que si peu visibles...

Je fus assez satisfait de la réaction d'Haru face à mon chant. Il était rare que j'active l'effet de ces derniers vu qu'il s'agissait à mes yeux d'une sorte de manipulation mais ce n'était pas si mal si l'idée donnée était positive. Au moins, j'avais la preuve que c'était fonctionnel grâce au jeune homme. Toutefois, je n'en savais pas assez moi-même pour répondre à sa question. Mes chants étaient bien trop nébuleux et je n'avais toujours pas pris le temps de les traduire.
Je posai alors mon index sur mes lèvres d'un air que l'on aurait pu qualifier de coquin avant d'annoncer :

C'est un secret pour l'instant~

Je ne réalisais pas vraiment que mon comportement pouvait porter à confusion mais en un sens, ce n'était pas ma faute, j'avais passé un mois entier avec Ellen, charmeuse de première et Viola, qui avait tendance à être innocemment provocatrice. J'avais pris quelques uns de leurs tics sans le vouloir, mon androgénie s'en trouvant de plus en plus amplifiée. Harall me l'avait bien fait remarquer mais il fallait que j'en prenne plus conscience afin de faire disparaître ces petits tics qui ne venaient même pas de moi...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Dim 5 Nov - 9:25




feat.Faux Nat

Rencontre avec le gardien de la plaineNatsume semblait hésiter à livrer le nom de celle qu’il considérait comme sa sœur ainée. À l’instar de Harall, il ne devait pas s’agir d’une sœur biologique, mais plutôt d’une jeune femme pour qui le garçon éprouvait beaucoup de respect et d’affection. Le seul groupe d’élus arrivé simultanément, à la connaissance du Dessinateur, était celui des cinq conductrices de char, celui comportant Hana… L’intuition de Haru se révéla d’ailleurs être la bonne, puisque le Naegi s’expliqua finalement… et le Marchombre eut quelques secondes de blocage en entendant le nom de la dite personne… Ellen… La sorcière de la forêt luxuriante l’avait tellement marqué.

« Je la connais en effet. D’ailleurs, il fut un temps où je l’aurais demandée en mariage… Outre sa beauté, sa passion pour les livres et son majestueux manoir m’envoûtaient à un point inimaginable… Mais passons… Je suis heureux que tu la considères comme ta grande sœur, c’est une personne vraiment formidable, faisant abstraction de son bien-être personnel au profit des autres. »


Par la suite, Haru finit par se faire comprendre de Natsume au sujet des fleurs. Il s’agissait bel et bien d’une idée de cadeau, que l’androgyne sembla retenir. Son dernier avis à ce propos fit sourire le garçon aux cheveux bleus. Il redevint toutefois sérieux assez rapidement, avant de répliquer, toujours sur le ton du conseil :

« Bleu si tu y tiens ! N’hésite pas, également, à demander conseil à ton entourage ! Je suis certain que de nombreux connaisseurs en compositions florales vivent sur cette plaine et serait prêts à t’aider à former un magnifique bouquet d’amour ! »

Haru fut légèrement déçu d’apprendre que Natsume ne comptait pas lui en révéler davantage quant à son chant ensorcelant. Il n’en montra néanmoins rien, haussant les épaules avec un sourire moqueur, poussant un petit soupir.

« Tant pis… J’espère qu’un jour tu m’en diras plus. »


Haru ne pouvait guère lui en vouloir. Lui-même se montrait assez discret et bien pauvre en détails lorsqu’il s’agissait d’évoquer son passé. Chacun appréciait conservait ses secrets, et ce chant ne faisait pas exception. Malheureusement, la curiosité du bretteur serait, pendant une longue période, insatisfaite de cette conclusion…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Dim 5 Nov - 19:19




Rencontre avec le gardien
FEAT. Haru
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Les intentions d'Haru quant à Ellen me laissèrent circonspé. J'étais peut-être un peu frère poule avec elle et si jamais elle devait finir en couple,je préférais pouvoir bien connaître la personne. Ma grande soeur méritait quelqu'un de bien. C'était sans doute le cas d'Haru mais je ne pus m'empêcher de grincer des dents. De plus, directement le mariage, c'était vraiment rapide ou le jeune homme la connaissait d'une longue période ? Je réfléchissais peut-être trop et puis, c'était Ellen la grande soeur mais cela m'inquiétait sans que je sache pourquoi. Toutefois, la fin de l'explication d'Haru me fit doucement sourire, c'était donc "cette" facette d'elle que la sorcière lui avait montré ? Sachant que mon premier contact avec elle avait consisté en tentative de me dévorer, je trouvais cette remarque particulièrement cocasse. Mais il aurait été nier la vérité que de dire qu'Ellen ne savait pas se montrer généreuse. Elle pouvait même l'être plus que n'importe qui en y mettant du sien.

Héhé, c'est ma Nee-chan !

Répliquai-je fièrement. J'étais heureux qu'elle aie pu faire bonne impression mine de rien. Elle s'améliorait de plus en plus en la matière, sachant de mettre son ego de côté.

Haru m'expliqua alors qu'il existait des experts en composition florale. Les fameux fleuristes ? Et moi qui pensais que cette profession servait à approvisionner les élevages, je fus bien surpris. Intrigué, j'acquiesçai alors me repassant en tête tous les fleuristes de la plaine. Certains n'avaient plus leur magasin à cause de la catastrophe démoniaque mais il en restait.

Le jeune homme m'exprima ensuite sa déception de ne pas pouvoir lui en dire plus sur mes chants. Mais bon, je n'y pouvais toujours rien et je ne pouvais rien y changer. Mais au final, était-ce si important ? Personne ne se posait vraiment la question d'habitude, profiter de la mélodie semblait suffisant.

Mais en fait, y a pas besoin de savoir je pense... Des fois je vais dans une auberge, je chante, les gens sont heureux et c'est suffisant. En tout cas, si tu reviens, je serai content de chanter pour toi !

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Mar 7 Nov - 9:23




feat.Faux Nat

Rencontre avec le gardien de la plaineNatsume parut heureux de la description que Haru fit Ellen. En même temps, malgré la crainte suscitée par l’omniprésence d’entités démoniaques de part et d’autre du manoir lorsqu’il l’avait exploré en compagnie de la sorcière, celle-ci ne lui avait laissé que d’excellents souvenirs, dont l’un particulièrement rêveur… Il ne comprenait donc pas vraiment l’anxiété du Naegi à se prononcer sur la jeune femme… Toutefois, le Dessinateur avait beau perdre de sa lucidité lorsque son cœur cédait face aux charmes ravageurs d’une ravissante demoiselle, comme cela avait été le cas dans la forêt luxuriante, il n’était pas naïf au point de ne croire que ce que ses yeux percevaient et ce que l’on lui racontait. Son hôtesse avait, à plusieurs reprises, mentionné ses repas sur un ton léger et plaisantin, bien qu’un certain sérieux en émane…

« Je comprends pourquoi tu es si protecteur avec elle. Je compte sur toi pour prendre bien soin de ta grande sœur, Natsume ! »

Par la suite, Haru dut une nouvelle fois se justifier face à un gardien de la plaine un peu déstabilisé suite à son dernier conseil. Malheureusement, ce qui différenciait les deux élus, c’était l’éducation que le Marchombre avait reçue durant trois longues années, suite à son évasion miraculeuse et imprévue de l’Orphelinat. Il était notamment capable de comprendre ce genre de détail un peu réfléchi, là où Natsume se contentait de la simplicité. Toutefois, ce dernier était curieux et spontané, deux qualités que le bretteur respectait beaucoup. Ainsi, lorsque le brun acquiesça de la tête pour marquer son accord, l’épéiste ne put s’empêcher de lui ébouriffer une seconde fois les cheveux, avec un grand sourire.

Et puis, finalement, Natsume révéla que lui-même ne comprenait pas véritablement encore le pouvoir de ses chants. Apparemment, ceux-ci lui servaient simplement à donner du baume au cœur aux villageois locaux, sans qu’il n’ait d’arrière-pensée. Haru était un peu perplexe, car il avait sincèrement ressenti quelque chose de plus puissant et mystérieux qu’une ordinaire mélopée, mais il garda cela pour lui. De toute façon, l’androgyne aurait sûrement davantage de réponses à ce sujet lorsqu’ils se recroiseraient.

« Je vois. »

Le garçon au foulard s’étira promptement, chassant les multiples fourmillements qui le harcelaient depuis plusieurs dizaines de minutes. Il n’avait pas vu le temps passé, mais au regard du déclin solaire, ainsi que des précédentes remontrances de la dénommée Harall, il apparaissait clairement que cette conversation avait duré bien plus longtemps que prévue. Le jeune homme soupira, avant de saluer Natsume d’un signe de la main.

« Je pense qu’il est temps pour nous de nous séparer. Ta maman risque de s’impatienter à force… Ce fut un réel plaisir et honneur de rencontrer le gardien de la plaine, Natsume ! Sincèrement ! Veille bien sur toi et sur ceux qui te sont chers ! »


Et c’est ainsi que son entrevue avec l’élu de Minshu glorifié et reconnu dans les plus grandes villes s’acheva.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   Mar 7 Nov - 11:56




Rencontre avec le gardien
FEAT. Haru
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Cela se voyait tant que ça que j'étais protecteur envers Ellen ? Bah, d'expérience, c'était plutôt elle qui me protégeait en général. Moi, je protégeais les autres d'elle. Je l'aimais ma grande soeur mais il fallait bien avouer qu'elle pouvait être assez dangereuse avec autrui. Il suffisait de voir comment elle avait accueilli Sayo simplement car celle-ci l'avait accusée de me retenir prisonnier sans preuve concrète. La sorcière devait bien me dépasser en puissance, c'était même plutôt clair. Je me souvenais encore de l'époque ou je pouvais la saucissonner dans mon écharpe sans qu'elle puisse s'en défaire. A présent, elle devait bien pouvoir se débarrasser du tissu sans grande difficulté.

J'adressai un simple sourire à Haru, ne sachant pas trop quoi ajouter. Je n'étais pas vraiment serein le concernant, je l'appréciais mais le fait qu'il aie déjà eu le coup de foudre pour ma grande soeur m'inquiétait. Et ce, en tant que petit frère bien entendu.

Dans tous les cas, je fus rassuré qu'Haru ne cherche pas à en apprendre plus sur mes chants. Je me serais retrouvé bien bête de ne rien avoir à lui répondre pour le coup. Surtout que malgré ma curiosité, je n'avais pas plus creusé le sujet que cela. De toute façon, profiter de pouvoir les chanter pouvait largement me suffire.

Je sentis mon écharpe vrombir, c'était Harall qui m'envoyait un nouveau signe pour me dire de rentrer sans vouloir paraître agaçante en intervenant à nouveau. Et cela tombait bien, après un étirement, le jeune homme aux cheveux bleus décida qu'il était temps de nous séparer, en comprenant bien les raisons.

Content de t'avoir rencontré aussi ! Aie un peu confiance en ton coeur et repasse sur la Plaine quand tu veux, tu seras toujours le bienvenu !

Je le regardai alors s'éloigner, me mettant moi aussi en route, pensif. C'était donc cela la réputation que j'avais au sein de Minshu ? J'étais presque considéré comme une légende ? Des livres étaient écrits sur moi ? Cela me semblait si irréel. Je ne pensais pas avoir fait quoi que ce soit pour en mériter autant et être le gardien de la plaine n'était qu'un titre implicite auquel seuls les habitants de la grande étendue verte donnaient son sens.

Il fallait que je passe dans une bibliothèque afin de me renseigner sur ces fameux livres à mon sujet, je voulais vraiment voir ce qui était dit sur moi, surtout que les descriptions que m'en avait fait Haru n'était guère rassurantes au niveau de la fiabilité des sources. Comment pouvait-on confondre un adolescent androgyne avec une montagne de muscles se battant avec plusieurs épées ?

Dis Harall...

Oui ?

T'as déjà lu un de ces livres sur moi ?

Nan ! J'savais même pas qu'il y en avait !

Je soupirai alors, rentrant à l'auberge, tout de même satisfait de ma rencontre du jour.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Rencontre avec le gardien de la plaine   

Revenir en haut Aller en bas
Rencontre avec le gardien de la plaine
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Entrevue avec Mr.Jérôme
» Demon and a Angel With Black Horns (attention, as hot as shit)
» Ange gardien
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.