Partagez | .
La rencontre des bisounours
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: La rencontre des bisounours   Mer 13 Sep - 21:26




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Hum... Le sud... C'est bien par là non ? Ça fait plusieurs heures que j'avance et je ne sens toujours pas le climat chaud de Seika que l'on m'a décrit. Je suis parvenue à sortir de la forêt, mais je m'attendais à déboucher sur un désert ardent pas sur de vastes plaines verdoyantes.

Enfin, peut-être que le désert se trouve de l'autre côté et que l'on a homie de me faire part de ce détail. Ou alors je suis juste totalement paumée. C'est pas grave, on verra bien où mon instinct me mènera. J'espère juste pouvoir tomber sur des gens capables de me montrer la bonne direction.

En attendant, j'ai bien mérité une petite pause. Je m'étale de tout mon long dans les hautes herbes, mes bras et mes jambes formant une étoile de mer. Le regard pointé vers le ciel, j'observe les nuages passer au-dessus de ma tête. Ces petits moutons blancs poussés par le vent ont parfois de drôle de formes.

Le vent... Non, je ne dois pas penser à Eva, enfin Mist... Eva ne reviendra pas, ce monde l'a changée à jamais. Et puis comme elle le dit si bien, on ne peut pas continuer à être amies alors que nous appartenons à des nations différentes.

Un bruit étrange parvenant jusqu'à mes oreilles me tire de mes sombres pensées. La mélodie à mi-chemin entre un chant harmonieux et le cri strident d'oiseaux sur le point de s'étouffer m'intrigue au plus haut point. D'où provient ce son peu commun ?

Je me relève d'un coup, si bien que la tête me tourne quelques instants. Puis scrutant les alentours, j'identifie rapidement la source de ce massacre auditif. Un jeune garçon se promène non loin de là en chantant tranquillement. Il a l'air de savoir où il va, peut-être pourra t'il m'aider ! Je m'élance à sa rencontre, tout sourire.

Salut ! Moi s'est Shado ! Dis, t'es du coin ? Ah vrai dire, je suis un peu paumée, dis-je en riant nerveusement.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.




Dernière édition par Shado le Jeu 14 Sep - 6:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mer 13 Sep - 22:06




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Ma journée avait terriblement bien commencé, il était même rare qu'une journée soit aussi paisible sur la Plaine. Comme d'habitude, Harall était partie travailler afin de pouvoir continuer de nous payer des auberges en attendant de pouvoir remettre ma maison en état. Bob, lui, était simplement en train de se promener aléatoirement sur la Plaine. Je m'en faisais pas trop pour lui. Avec sa puissance, il ne courrait pas grand risque. Le temps était doux, un soleil agréable transperçait les quelques nuages visibles dans le ciel tandis que la brise inhérente à la Plaine Verdoyante faisait bruisser l'herbe et les feuilles d'arbre. Tout était majestueusement vert à perte de vue et aucun village ne venait même troubler mon champ de vision.

C'est sur cette sublime vue que je commençai ma ronde régulière sur la grande étendue verte. Mains dans les poches, j'avançais sur les petits chemins de terre, appréciant d'entendre et de voir quelques oiseaux chanter. Ma chevelure était légèrement soulevée par le vent dans un silence naturel presque onirique. Parfois je passais devant des plateformes de terre détachées du sol, gisant sur l'herbe depuis l'attaque d'Erimaki. Ces éléments étaient témoins de cette événement atroce mais plus je les regardais, plus ils rendaient le paysage magique. Tels des morceaux d'histoire, les restes de bâtiments se trouvant dessus s'étaient laissés reconquérir par la végétation.

Décidément, j'aimais la Plaine, j'étais si heureux d'être gardien de cet endroit si magnifique. Comme si je le réalisais à ce moment précis, ma vie me sembla bien agréable. La vaste étendue qui s'offrait à moi était comme mon histoire : Une tristesse passée disparue et un futur enfin palpable, la capacité d'avancer, de ne plus regarder derrière moi. Cette pensée m'emplissait de joie, un sourire se dessinant sur mon visage.

Tout cela me donna une seule et simple envie : Chanter. Je m'arrêtai durant quelques secondes afin de réfléchir quel chant j'allais réciter. Me tenant le menton d'un air pensif et passant en revue chaque partition encrée dans mon esprit, mon choix s'arrêta sur le Chant de l'Espoir. Je commençai par m'éclaircir la voix, me tapotant les joues et préparant mon énergie démoniaque à diffuser l'instrumentale de la chanson.

Et d'un coup, comme un coffre s'ouvrant à l'aide d'une clé bien particulière, une instrumentale orchestrale se lança autour de moi. Pas besoin d'instruments, pas besoin de musiciens, non je n'avais besoin de rien, j'étais fils de démon du chant. Ma voix chantait délicatement ces paroles mystérieuses dont le sens m'échappait encore mais cet ensemble était si apaisant...

Trop concentré sur ma performance personnelle, je ne me rendis pas vraiment compte que quelqu'un approchait et finalement, je dus attendre d'avoir fini de chanter pour m'apercevoir de "l'intrusion". Je poussai donc un soupir une fois que la dernière note de musique fût diffusée puis je me tournai vers ma nouvelle interlocutrice. C'était une jeune fille aux cheveux argentés et aux yeux rouges. Elle était dans une tenue assez étrange et plutôt moderne, je n'eus pas à me creuser les méninges bien longtemps pour comprendre que c'était une élue, et une élue des temps modernes en plus ! Comme moi !

Elle se présenta donc sous le nom de Shado avant de faire une mimique qui, si elle me rappela Viola dans un premier temps, était surtout applicable à moi-même. Cette jeune fille était donc perdue. Je lui affichai un grand sourire, comme je savais si bien le faire.

Moi je m'appelle Natsume ! Natsume Naegi ! Je suis un élu de Minshu et le gardien de la Plaine, l'endroit où tu te trouve en ce moment. C'est un peu mon boulot d'aider les gens dans le coin donc si t'as besoin d'un renseignement, hésite pas !

M'expliquai-je assez calmement mais me retenant tout de même de mitrailler Shado de questions. Car oui, énormément d'interrogations me traversaient l'esprit mais les conventions sociales avaient fini par m'apprendre que ma façon de procéder n'était pas la bonne. Je plongeai alors ma main dans ma petite sacoche, en sortant deux gyozas. Je mangeai le premier et tendis le second à la jeune fille.

Cadeau ! C'est fait maison !



© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Jeu 14 Sep - 6:56




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Le jeune garçon aux cheveux bruns se présente à moi sous le nom de Natsume, fidèle servant et informateur de tous les paumés du coin. Eh bah voilà ! La chance me sourit enfin. Fini les longues marches interminables à chercher un endroit qui semble bouger sans cesse.

Au bout d'un moment, le fameux Natsume, décide de sortir deux objets de sa poche. Qu'est-ce que c'est ? Ça ressemble un peu à du vomi emballé dans un petit sac. Le garçon porte l'un de ses machins et à la bouche et me tend le deuxième. Parce que ça se mange en plus ?

Étant donné qu'il va sans doute me rendre service, je ferais mieux d'accepter. Et c'est ce que je fais. Mais mon regard fait tout de même plusieurs fois l'aller-retour entre le petit sac et la bouche de Natsume avant que je ne me décide à mordre dedans. Dans le sac hein...

Un méli-mélo de sensations bizarres se déroulent alors sur ma langue. D'abord un petit côté croustillant puis quelque chose de plus mou. Résultat : c'est super bon ! Et je m'empresse de finir la sorte de petit gâteau dans son entière totalité, jusqu'à la dernière miette quoi.

Merci ! C'était super, tu cuisines drôlement bien ! Faudra peut-être revoir l'aspect esthétique, mais en tout cas le goût est là.

Après ce petit encas culinaire, ma faim s'est réveillée. Si bien que mon ventre se met à gronder, bientôt plus fort que le tonnerre lui-même. Oubliant temporairement l'idée de me rendre à Seika, je demande à Natsume quelques autres renseignements importants. Parce que manger c'est très important !

Dis, tu connais pas un endroit où je pourrais manger ? Parce qu'à force d'être téléportée dans tous les sens bah j'ai plus rien sur moi.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Jeu 14 Sep - 20:23




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Shado sembla très hésitante à manger le gyoza. C'était comme si elle ne savait pas ce que c'était. Pourtant, c'était une élue des temps moderne, du moins, selon mes conclusions. Pourquoi quelqu'un habillée de la sorte viendrait d'un temps passé ? Surtout que la jeune fille me paraissait plus ou moins Japonaise et les gyozas étaient des mets très connus dans ce pays et même dans le monde entier, chaque restaurant Japonais étranger présentait à sa carte ces fameux raviolis.

Enfin, en un sens, je n'aurais sans doute pas connu les gyozas non plus si l'on ne m'avait pas forcé à en cuisiner tous les jours quand j'étais esclave. Devais-je en déduire que Shado avait un passé similaire ? Ce n'était pas très utile de me poser ce genre de questions à vrai dire mais bon, ma curiosité me faisait défaut parfois.

De toute façon, après avoir navigué son regard entre ma sacoche et ma bouche, ce qui eut l'effet de me mettre légèrement mal à l'aise, elle finit par manger ce que je lui offrais. Bien qu'elle trouva cela bon, elle critiqua l'aspect visuel. Perplexe, j'en sortis un autre de ma sacoche, l'examinant et ne voyant pas réellement le problème. De plus, changer l'apparence demandait de remanier la recette en elle-même, ou de faire comme Yukari et de cuisiner un gyoza en forme de tank, ce à quoi je préférais ne pas penser.

L'important c'est que ça te plaise ! Je peux pas changer l'apparence de mes gyozas de toute façon !

Lui répondis-je avec un sourire. Que répondre d'autre après tout ? Si je complexifiais mes explications, j'allais m'emmêler les pinceaux et rendre mes arguments encore plus vagues et flous, mieux valait en rester là. Ce fût à ce moment précis qu'un immense gargouillis émana du ventre de Shado. J'étais sûr que l'entièreté de la Plaine avait pu l'entendre tant il était bruyant.

Un silence gênant s'élevé quelques instants avant que la jeune fille me demande où elle pouvait manger, me révélant au passage qu'elle avait la capacité de se téléporter d'une façon visiblement assez anarchique. Je restai immobile pendant quelques instants, mon sourire s'agrandissant et mes lèvres tremblant, je me retenais du mieux que je pouvais mais je ne pus m'empêcher d'éclater de rire tant cette situation était drôle.

Une fois mon fou rire passé, j'essuyais la larme qui s'était formée sur le coin de mon oeil avant de pousser un soupir.

Aaaah, merci, tu m'as bien fait marrer !

Conservant mon sourire, je pointai la direction derrière moi.

Y a un village par là-bas, avec deux auberges, y en a une qui fait de supers omelettes ! Je t'y emmène ?

Lui proposai-je, désireux de partager un repas avec elle. J'étais curieux et j'avais bien envie d'en savoir plus sur Shado !



© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Ven 15 Sep - 19:01




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Natsume est visiblement content de la remarque que je lui ai attribuée. Puis lorsque mon ventre exprime avec force son mécontentement, les traits du visage du jeune garçon se retrouvent quelque peu déformé. Non, je dirais même qu'il tire une tronche carrément bizarre et tordue dans tous les sens. D'accord, il y a mieux à écouter comme bruit, mais quand même...

Finalement, le brun éclate de rire, ne pouvant pas se contenir une seconde de plus. Ah voilà ! Tout s'explique ! Il m'a fait peur, j'ai cru qu'il allait faire une crise ou je ne sais quoi. Aussitôt, il me remercie d'être tellement hilarante et la réponse me vient naturellement.

Bah... De rien. Même si j'y suis pour rien. Ça commence à faire un moment que j'ai pas mangé un repas complet donc mon ventre se révolte, c'est normal.

Entrant enfin dans le vif du sujet, il me montre la direction d'une ou deux auberges non loin de là capable de subvenir à mes besoins alimentaires. Mais la cerise sur le gâteau, c'est qu'en plus il se propose de m'accompagner ! Comme ça pas de risque de prendre la mauvaise direction !

Ah oui ! Avec plaisir, en plus j'adore les omelettes !

Je me dirige à grands pas vers la direction montrée du doigt par Natsume quelques instants plus tôt. Je rêve déjà des douces saveurs se mélangeant dans ma bouche, et m'interroge sur le nombre d'omelettes que je vais pouvoir avaler.

Une fois avec Eva, on avait pillé le rayon surgeler d'un magasin pour repartir avec une vingtaine de pizzas, le soir-même j'en avais englouti la moitié à moi toute seule. Mais Eva c'était contentée d'une boite. Cassie et Eva étaient formidables ensemble, toujours à passer de bons moments. Dommage que Shado et Mist aient pris leur place.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Ven 15 Sep - 22:12




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Décidément, le fait de voir le ventre de quelqu'un gronder devant moi me faisait toujours beaucoup rire. Que ce soit de la part de Natsu, de Tenma ou, justement, de Shado, je trouvais ça très comique tant cela arrivait à des moments inopportuns. De plus, le bruit en lui-même était assez absurde, même venant de moi. Cependant, le fait que je mange des gyozas à longueur de journée m'empêchait généralement de produire ce genre de bruits disgracieux.

La jeune fille dut se justifier de ne pas avoir mangé de repas complet depuis un moment. A l'instar d'Echo, cela ne me posait absolument pas problème de lui payer autant de nourriture qu'elle le voulait, même si Harall allait sacrément s'énerver contre moi si je dépensais trop l'argent qu'elle avait si durement amassé en travaillant à la sueur de son front. Enfin, il fallait dire que les deux auberges que je proposais étaient loin de présenter des prix exorbitants. C'était cinq euros l'omelette pas plus. Les quelques produits fermiers trouvables sur la Plaine n'étant réellement pas chers de manière générale.

Cela dit, bien que j'eus indiqué clairement une direction, Shado parvint à se tromper et à partir à 90° du bon endroit. Pas une professionnelle du sens de l'orientation donc. Je me grattai la tête d'un air gêné, un peu amusé de la situation et me demandant si elle le faisait exprès ou non. Vu qu'elle fit tout de même dix mètres sans se poser de question, je réalisai que je devais réagir. Surtout qu'elle se dirigeait vers l'une des planques de l'Ouroboros, organisation Minshujin extrémiste. Et comme je ne savais pas à quelle nation elle appartenait, je préférais éviter de prendre un risque inutile.

Je me plaçai donc derrière elle, posant mes mains sur ses épaules et la faisant se tourner là où je l'avais indiqué à la base.

Le village est par là-bas, voilààààààà.

Expliquai-je, me retenant encore de rire. Cette Shado était bien un bien sympathique personnage, elle me rappelait presque la personne que j'étais lors de mon arrivée sur Kosaten, naïf et un peu stupide. Je l'étais toujours un peu bien entendu mais les circonstances m'avaient fait évoluer avec le temps. Dans tous les cas, j'espérais que la jeune fille pouvait conserver cette candeur sur Kosaten, monde dur et cruel.

Je marchais donc à côté d'elle dans la direction du village. Le trajet allait bien durer une demi-heure. Je pouvais donc au moins commencer à poser une ou deux questions, voire une seule... Se retenir d'en bombarder, se souvenir des mots d'Harall : "Si tu croise quelqu'un qui t'intrigue, UNE QUESTION à la fois, c'est clair ?". C'était si difficile à appliquer, quelle question devais-je choisir pour commencer ? Je pouvais déjà supprimer la question sur son nom...

Eh, j'ai une question...

Un moment de flottement s'en suivit, j'avais commencé à parler sans même avoir choisi de question. Quelques gouttes de sueur se formèrent sur mon front, mon regard clos laissant place à une petite panique difficilement dissimulable.

Euh je... Je... En fait, j'ai plein de trucs à te demander mais je sais pas par où commencer...

Avouai-je finalement en me grattant l'arrière du crâne, une expression gênée sur le visage...



© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Sam 16 Sep - 21:28




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Alors que j'avance toujours d'un pas déterminé, je sens deux mains se poser sur mes épaules afin de me faire effectuer une rotation d'un quart de tour. Ouais, heureusement que Natsume a choisi de m'accompagner. J'aurais bien été capable de tourner en rond pendant de longues heures sans jamais trouver ses fameuses auberges. Ça existe les cours d'orientation pour les nouveaux paumés ici ?

Nous progressons désormais côte à côte vers notre prochain repas. Mais en plein milieu du chemin Natsume annonce avec un peu de mal qu'il a des questions à me poser, je découvre alors chez lui une timidité que je n'aurais jamais soupçonnée.

Ça tombe bien moi aussi j'en ai tout un tas ! Du coup le temps que tu te décides je vais commencer. Je suppose que le titre de gardien de la plaine ça porte bien son nom, donc tu protèges ces plaines. Mais c'est pas trop ennuyeux de tourner toujours en boucle et de revoir sans cesse les mêmes paysages ?

Je demande ça parce qu'en réalité c'est mon cas... Vu que je me perds souvent, je me mets rapidement à décrire des trajectoires circulaires et à repasser cinq à six fois par le même chemin sans m'en rendre compte du premier coup. Mais quand je prends conscience que je me suis encore paumé ça m'énerve rapidement.

Au bout d'un certain moment, une délicieuse odeur vient flotter jusqu'à mes narines, j'espère que ça veut dire qu'on est bientôt arrivé ! J'ai trop hâte !



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Lun 18 Sep - 15:09




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Décidément, Je n'étais pas à l'aise avec les discussions normales. Je me rappelais encore de ma rencontre avec Aki durant laquelle j'avais littéralement couvert mon interlocutrice de questions à peine l'eus-je aperçue. Et ce, après avoir percuté son cheval bien entendu. C'était une habitude à changer, tout comme je l'avais fait avec ma manie de "courir tout droit parce qu'on finissait toujours par heurter quelque chose en courant tout droit". S'il m'arrivait de le refaire par inadvertance, j'avais dû mettre cette habitude de côté pour éviter d'être capturé à nouveau par un fanatique des démons qui me torturerait trois jours durant...

Enfin bref, cela m'arrangeait que Shado commence elle-même à poser ses interrogations. Comment faisait-elle ? Comment faisait-elle pour en choisir une parmi plusieurs autres intéressantes ? Cela me dépassait presque. La question qu'elle choisit fût de me demander si je ne m'ennuyais pas à faire des rondes sur la Plaine. Et il me suffit de regarder autour de moi pour afficher un doux sourire et répondre :

Non, je ne m'ennuie jamais sur la Plaine. Je ne m'en suis jamais lassé.

Je regardais un arbre au loin.

La brise est apaisante, parfaite pour faire une sieste sous un arbre.

Je repensais aux quelques bosquets trouvables ici et là sur la grande étendue verte.

Il y a des endroits beaux, presque magiques que j'ai l'impression de revoir pour la première fois à chaque fois que j'y vais.

Au loin, je voyais un vieux moulin dont toute activité avait cessé mais qui participait au paysage et à l'ambiance.

Il y a des ruines bizarres un peu partout, on en fait jamais le tour et on y trouve des choses intéressantes.

Me remémorant chaque village que j'avais pu visiter en ces lieux, je continuais :

Les gens sont gentils, les villages sont remplis d'activité et sont tous différents.

Je tournai donc la tête vers Shado affichant un sourire sincère, une joie éblouissante sur le visage et une brise dans les cheveux.

J'aime la Plaine, cet endroit est le meilleur chez moi que j'ai pu avoir de toute ma vie.

J'étais amoureux de la Plaine Verdoyante. Ce lieu avait tant participé à la personne que j'étais que même dans la mort j'en avais vu quelques parcelles. Cet endroit était beau, apaisant, serein, accueillant et avait une place des plus importantes dans mon coeur. Dès que je m'y trouvais, je sentais une raison de vivre, une raison d'être, il s'agissait de l'un des plus merveilleux sentiments au monde et le partager avec quelqu'un me faisait plaisir.

Je pris une grande inspiration avant d'expirer puissamment, je me sentais gonflé à bloc, comme après une bonne nuit de sommeil ! Plus calme et détendu encore qu'avant, je pus enfin poser une question qui me vint naturellement, enfin...

Mais assez parlé de moi ! T'es une élue, pas vrai ?



© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mer 27 Sep - 21:15




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Natsume prend le temps de répondre à ma question. Pour faire court, ça ne l'ennuie pas de tourner en boucle dans un périmètre prédéfinis. Il se justifie par le fait que même si le paysage ne change pas chaque passage n'est jamais vraiment comme le précédent. Pour lui, il y a toujours quelque chose à faire ici.

Maintenant qu'il estime que j'ai obtenu satisfaction avec sa longue réponse, ce qui est vrai, il ose se lancer sur le terrain parfois glissant du questionnement. Il veut savoir si je suis une élue. Ah ? Je lui ai pas déjà dit ? J'ai peut-être oublié de le faire, tant pis maintenant c'est la bonne occasion en tout cas.

Ouais ! Je suis de Seika.

Aussitôt j'expose fièrement le haut de ma jambe où se situe la marque des ombres ainsi que le sceau du phénix.

Et toi ? Tu es de quelle nation ?

Les questions me viennent naturellement, mais surtout à une vitesse affolante. J'en ai encore tout un tas à lui poser, je pense que c'est également le cas de Natsume. Je crois que je pourrais passer des heures à lui demander des choses totalement futiles qui au fond ne me serviront pas, mais que je tiens tout de même à savoir par simple curiosité.

Enfin... Je pourrais y passer des heures, mais ça serait quand même largement mieux le ventre plein. D'ailleurs, mon bidon ne tarde pas à émettre un nouveau grognement en écho à mes pensées. C'est quand qu'on arrive purée ? Tiens ça fait longtemps que j'en ai pas mangé d'ailleurs...



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Ven 29 Sep - 0:24




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Shado était donc une élue de Seika. C'était donc en effet une bonne idée de ne pas l'envoyer voir l'Ouroboros. J'étais partagé, en un sens je me disais qu'elle avait de la chance d'être dans cette nation des plus agréables et dynamiques, dans l'autre je pensais que la terre du phénix était toujours en guerre avec celle du dragon. En réalité, ne pouvions pas dire que l'endroit le plus sécurisé sur Kosaten était Minshu... Ou Tenshi, cette étrange île volante dont je n'avais pas grand chose à faire.

De mon côté, je pouvais aisément dire que j'étais de Minshu mais le montrer avec mon sceau partiellement effacé sur la nuque n'était pas chose aisée. Je baissai alors la tête avant de la tourner dans la direction opposé à la jeune fille, puis je tirai mon écharpe en arrière, dévoilant ma nuque et mon sceau. Une fois cette preuve  de mes capacités en tant que contorsionniste, je me remis la tête à l'endroit.

Voilà, je sais pas si t'as bien vu mais je suis un élu de Minshu !

Pour le coup, je ne m'attendais qu'à moitié à entendre un nouveau gargouillis de la part de Shado. J'en ris encore une fois assez doucement mais j'étais un peu gêné car il restait bien une vingtaine de minutes avant que l'on arrive à destination. J'affichai un sourire, me disant que plus l'attente serait longue, plus le repas serait délectable après tout.

Héhé, désolé, les déplacements peuvent être assez longs sur la Plaine mais y a pas de raccourci. Sinon, si t'es une élue, c'est que tu dois savoir faire des trucs marrants ! Moi je sais faire ça !

Demandai-je avant de changer les deux extrémités de mon écharpe en grands poings.

J'ai vu plein d'élus avec des pouvoirs géniaux ! T'en as aussi, non ?

Poursuivis-je, croisant les deux grandes mains de tissu derrière ma tête. Peut-être Shado était une nouvelle élue par ailleurs, ses pouvoirs seraient sans doute encore bien diminués mais quand bien même, elle pouvait me les décrire au moins.



©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Ven 29 Sep - 11:22




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Natsume découvre sa nuque un instant pour me montrer quelque chose. Mais il n'y a rien à voir à proprement parler. Sauf peut-être ce truc difforme aux aspects verts. Alors que je m'apprête à lui demander de quoi il s'agit, le garçon me répond que c'est le sceau des élus de Minshu.

Donc le sceau s'efface avec le temps ? C'est une chose intéressante à savoir, car ça veut dire qu'un jour, peut-être, je pourrais à nouveau utiliser mes pouvoirs comme avant. Je me demande aussi si je serais capable de retourner dans le monde des ombres un jour. Est-ce que je leur manque ? Moi en tout cas elles me manquent.

Et justement, en parlant de pouvoir, Natsume me montre qu'il est capable de modifier la forme de son écharpe. C'est assez marrant pour reprendre ses mots, mais de là à ce que se soit utile en combat, je reste un peu sceptique. Mais bon, je suppose que pour lui ce n'est pas un problème vu qu'il a choisi de passer ses journées ici à patrouiller, aider les voyageurs égarés comme moi, ou donner un coup de pouce aux habitants.

Ah ? Tu veux que je te fasse une démonstration ? Pas de problème ! On fait la course jusqu'à la prochaine colline ?

Sans même attendre une réponse de sa part, je me concentre sur mon objectif se trouvant une cinquantaine de mètres plus loin. Il y a une semaine cela ne m'aurais pris qu'une ou deux secondes, mais le sceau m'a quand même bien diminuée. Alors que je me sens partir, j'atterris presque aussitôt un peu plus loin. Le souffle court, je suis épuisée et j'ai d'autant plus faim.

Je jette un regard derrière moi afin de vérifier quelle distance j'ai parcouru. Je constate avec une certaine déprime que Natsume n'a bougé que de quelques mètres, ou plutôt, c'est moi qui n'ai fait que quelques mètres.

Ouais... Bon... Laisse tomber... Tu vas... Gagner... C'est sûr... Dis-je en lâchant quelques mots entre chaque respiration.

Il va falloir que je remédie au plus vite à cet inconvénient. Il est loin le temps où je pouvais parcourir un kilomètre en quelques secondes du moment que mon champ de vision était dégagé, pourtant ça remonte à la semaine dernière. Mais bon, que serait la vie sans son lot de petits défis.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Dim 1 Oct - 15:20




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Oh Shado avait accepté de me montrer ses pouvoirs. Cela signifiait donc qu'elle les avait ? Elle était donc là depuis un certain temps. Sa proposition fût donc une course jusqu'à une colline. J'imaginais donc que ses aptitudes concernaient sans doute la vitesse ou bien encore la téléportation. J'avais de la chance, j'étais plutôt rapide et endurant, j'étais parfaitement capable de tenir une course. Je me mis en position pour commencer à courir quand soudain la jeune fille disparaît pour retomber quelques mètres plus loin, complètement à bout de souffle.

Je me grattais la tête avec un sourire compatissant, la faim ne devait vraiment pas aider avec ça.

Héhé, je vois, tu dois être une nouvelle élue si ça te fatigue autant. T'inquiète pas, tes pouvoirs vont revenir doucement.

J'en étais témoin, me retrouvant presque plus puissant que dans mon monde d'origine. Enfin bon, la pauvre Shado allait avoir du mal à continuer jusqu'au village dans cet état, autant l'aider. Les deux extrémités de mon écharpe se tendirent devant moi, je les raidis et les liai par un hamac, forme que j'utilisais lorsque je devais dormir à la belle étoile. Je fis passer le tissu sur les jambes de la jeune fille, la faisant tomber dans le hamac avant de passer ce dernier derrière moi.

Bon, tu dois être morte de faim, on va rusher ! Je vais te montrer comment on fait pour aller vite sans pouvoirs !

Je fis bien attention à ce que le hamac soit sécurisé et que la jeune fille ne puisse pas en tomber puis je me mis en position de départ avant de me mettre à courir à toute vitesse en direction de l'omelette ! Sachant que je pouvais courir à 144 Km/h (Calculé HRP), nous arrivâmes au bout d'à peine trois minutes, c'était à se demander pourquoi je ne l'avais pas fait plus tôt. Je déposai Shado sur le sol, remettant mon écharpe au repos et reprenant mon souffle.

Arrivés !

Annonçai-je avant d'emmener la jeune fille dans l'auberge. Le patron m'adressa un grand sourire.

Salut Natsume ! Je vois que t'es toujours en bonne compagnie ! Qu'est-ce que je vous sers ?

Deux omelettes s'il vous plaît !

Demandai-je avant de m'installer à table. Je souris alors à la jeune fille.

Mange autant que tu veux, c'est moi qui offre !

Cela ne poserait pas problème aux cuisiniers qui avaient l'habitude que j'amène des gens affamés dans cette auberge. je me rappelais d'un enfant qui avait descendu trois poulets entiers, il n'avait pas mangé depuis plusieurs jours. Cela datait de mes tout débuts sur la Plaine en tant que gardien...



©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Lun 16 Oct - 22:10




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Comme pour répondre à ma réflexion, Natsume m'annonce que mes pouvoirs vont revenir avec le temps. Puis il me propose d'accélérer le pas en direction d'un bon repas. Je ne peux pas refuser quand il s'agit de manger !

Cependant, mon visage passe très vite de la joie à la surprise. Je pousse même un petit cris lorsque l'écharpe bleue vient me saisir, avant de m'envelopper dans une sorte de hamac assez confortable. Du moins, il l'était avant que Natsume ne se mette à courir.

À ce moment, je suis projetée vers l'arrière, et durant tout le trajet, je reste écrasée par la vitesse au fond de cet étrange moyen de transport. Finalement ça nous permet d'arriver plus vite à destination, on va dire que c'était un mal pour un bien. On peut enfin entrer dans l'auberge !

Un homme, sans doute celui qui tient l'établissement, nous adresse la parole avec un air chaleureux. Il fait même un commentaire me concernant, enfin je crois. Bref Natsume passe commande et nous allons nous installer à une table. Le garçon m'invite même à manger autant que je veux.

C'est vrai ? T'aurais jamais dû dire ça, mais par amitié envers toi et ton porte feuille, je vais essayer de me retenir !

Ça fait super longtemps que j'ai pas mangé d'omelettes en plus. Avant, c'était maman qui les préparait, elles étaient délicieuses... Pourquoi c'est elle qui est morte ce jour-là ? Pourquoi c'était pas mon enfoiré de père !?



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Lun 16 Oct - 23:38




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Nous nous contentâmes bien vite de s'asseoir à table mais la remarque de Shado. J'espérais qu'elle n'allait pas dilapider le budget nourriture récolté par Harall avec son petit boulot. Elle était bien courageuse ma mère de travailler autant, je ne savais même pas quel métier elle exerçait au final, je devais penser à le lui demander et peut-être moi-même à récolter de l'argent via mes activités, cela m'aurait évité de dormir à la belle étoile chaque nuit ou presque.

T'inquiète, ma mère s'énervera pas trop je pense.

Quand soudain un ivrogne se leva de sa table, nez rouge et voix balbutiante, il frappa violemment contre le comptoir.

Harall ? Cette pute ?

Hein ?

C'est une pute ! Elle vend son cul, c'est obligé...

Le patron sembla vouloir calmer les ardeurs de cet abruti mais je lui fis signe que c'était trop tard. Le regard sévère, je m'approchai de cet impoli, lui posant une main sur l'épaule.

Qu'est-ce que t'as dit sur ma mère ?

C'est une pu-

Je le forçai à se retourner avant de lui mettre un grand coup de poing dans le nez. Personne ne parlait de ma mère comme ça. Le patron soupira, l'air de dire "Tu l'avais cherché celle-la". L'ivrogne grommela puis il me repoussa avant de se diriger vers l'entrée.

Vous me ferez le plaisir de ne plus mettre les pieds ici.

Z'êtes tous des connards, t'façon, vous allez faire quoi contre ça ?!

Hurla l'enflure avant de sortir un parchemin de feu de sa poche. S'il le lâchait, il mettait le feu à toute l'auberge. Je n'aurais absolument pas le temps de me rapprocher assez vite sans élan, il aurait vite fait de lâcher le bout de papier de feu. Le temps me parût ralentir, des gouttes de sueur perlant sur mon front. Shado était plus proche, peut-être pouvait-elle faire quelque chose. Je lui jetai un regard, lui intimant de réagir relativement vite si possible.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Jeu 19 Oct - 10:19




La rencontre des bisounours



feat Natsume








J'ai pas bien saisi la suite d'événements qui vient de se produire, mais ça à l'air tout même assez grave. Quand Natsume a fait mention de sa mère, un homme au comptoir s'est mis à parler d'elle avec désinvolture. Ce qui évidemment n'a pas plus à Natsume. Du coup, le garçon a envoyé son poing valser dans la figure de l'autre. L'homme ivre n'a eu d'autres choix que de se diriger vers la sortie.

Cet homme méprisable ressemble comme deux gouttes d'eau à mon père, aussi bien dans sa morphologie que dans son comportement. J'ai longtemps hésité, il y a des années de ça, à retrouver la trace de mon père pour lui faire payer. Je voulais lui rendre la pareille, le frapper, le faire baver, le faire souffrir comme il m'avait fait souffrir. Au final, je ne l'ai jamais recherché, je me suis rendu compte qu'il serait stupide de s'abaisser à son niveau. Et c'est sûrement ça qui m'empêche aujourd'hui de me défouler sur cet homme qui lui ressemble tant.

Alors qu'il est sur le point de sortir de l'établissement, le gros pif se retourne en brandissant une sorte de parchemin. C'est en voyant la détresse dans les yeux du garçon que je comprends la gravité de la situation. Même si je ne sais pas ce qu'est exactement ce parchemin, ça doit être assez dangereux pour faire peur à quelqu'un d'aussi puissant et rapide que Natsume.

Je me dois donc d'agir au plus vite. Foncer sur l'homme sans savoir comment fonctionne son arme est de la pure folie, en plus si celui qui m'a accueillit dans ces plaines ne c'est pas encore précipité sur lui, c'est qu'il doit y avoir une raison. Je ne vois plus qu'une seule solution, utiliser mes pouvoirs pour récupérer l'arme.

Le problème c'est que je me suis déjà bien fatigué en me téléportant sur quelques mètres. Mais mon corps est une masse assez importante à déplacer, le parchemin est beaucoup plus petit et léger, ça me demandera donc moins d'énergie pour le faire venir jusqu'à moi. J'ai tout de même besoin d'un peu de temps pour me concentrer. Je rends donc son regard à Natsume, lui demandant de faire diversion.

Puis je ferme les yeux, je visualise le papier quitter les mains de l'homme en un instant pour se retrouver dans les miennes une demi-seconde plus tard. Pendant ce temps, je sens mes forces qui s'écoulent en dehors de moi. À un moment, je manque de m'évanouir, mais je me rattrape de justesse à la table derrière moi, notant au passage une légère pression dans le creux de mes doigts. J'ai réussi.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Sam 21 Oct - 16:09




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



La situation était on ne peut plus tendue. Le moindre geste, la moindre parole déplacée, la moindre erreur et toute l'auberge partait en fumée. De plus, ce n'était pas qu'un petit sort de feu, j'en avais déjà vu des similaires, c'était du costaud, vraiment. Comment avait-il fait pour se le procurer ? Il fallait être un mage assez avancé pour parvenir à créer pareil sort de ce que l'on m'en avait dit. Cet ivrogne n'avait pas pu le fabriquer à moins qu'il aie été diablement intelligent et compétent en étant sobre.

Si je bougeais, il lâchait le parchemin, si le parchemin touchait le sol, tout le bâtiment se retrouverait en flammes dans la seconde. Sans élan, je ne pouvais même pas espérer l'atteindre avant que le papier brûleur atteigne ses pieds. Mon seul espoir était qu'une personne annexe intervienne et malgré la confiance que je plaçais en Shado, ses pouvoirs étaient diminués à cause de son statut d'élue. Le temps qu'elle parvienne à faire quoique ce soit, je devais gagner du temps.

Eh !

Gné... ?

Pourquoi vous faites ça ? Vous avez aucune raison de faire brûler ce bar !

La vie... La vie c'est une putain de pute ! Ca sert- *hic* Ca sert à quoi d'être mage si toute ma famille disparaît, HEIN ? Alors je m'en-*hic* bats les couilles, je vais me foutre en l'air et emmener le plus de gens poss-*hic* ible avec moi !

J'avais presque de la peine pour ce pauvre bonhomme mais il fallait que je reste concentré. J'avais gagné bien assez de temps pour que la parchemin se retrouve dans la main de la jeune fille m'accompagnant. C'est alors qu'immédiatement, j'envoyai mon écharpe s'enrouler autour du "terroriste", le saucissonnant avant de l'accrocher tête en bas au plafond. Je poussai un long soupir de soulagement, je tant un sourire à Shado avant de lui adresser un pouce en l'air. Je m'approchai alors du saucisson bourré.

Engagez-vous qu'ils disaient ! Votre famille sera prise en charge qu'ils disaient ! Avec la magie, on peut subvenir à tous les besoins qu'ils disaient !

Et donc ? Ca valait le coup de faire cramer une auberge ? Remplie de gens innocents ? Des gens qui comme vous, ont peut-être un mage qui a peur de ne plus les revoir ?

Il ne répondit rien avant de vomir une bile bien alcoolisée sur le sol. Je poussai un nouveau soupir. Des gardes entrant dans l'auberge et faisant prisonnier le pochtron. Il me rappelait presque Erimaki, rejetant sur moi sa haine d'avoir perdu sa femme. Je m'approchai de Shado, prenant le parchemin.

Bien joué, ce truc est vraiment super dangereux... En attendant, ce type a plus besoin d'être aidé sur son moral que d'être envoyé en taule...

Expliquai-je avant de me rasseoir à table, l'air pensif. La vie était dure et cruelle sur Kosaten et il était parfaitement compréhensible que de tels cas finissent par se créer, j'étais persuadé qu'il ne s'agissait pas d'un cas isolé par ailleurs. Il était certain que de nombreux soldats avaient perdu leur famille durant leur absence sans aucune raison...

Au final, ses insultes à propos d'Harall étaient bien la chose la moins importante de toutes, l'ivresse en étant sans aucun doute responsable.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Dim 22 Oct - 12:26




La rencontre des bisounours



feat Natsume








L'homme est emmené par des gardes avant que je ne récupère, et heureusement pour lui. Quand Natsume a fait diversion, il a demandé à l'homme de s'expliquer. J'ai donc appris que cette ordure voulais emporter une dizaine d'innocents avec lui simplement parce qu'il avait perdu sa famille. Ça me fait une raison de détester cet homme maintenant, et pas juste parce qu'il ressemble à mon géniteur.

Quand j'ai perdu ma mère, bien sûr que j'étais triste, bien sûr que j'étais en colère. J'en voulais à cette putain de comète, j'en voulais à cette foutue maladie, j'en voulais au monde entier. Mais jamais je n'ai perdu la raison au point de vouloir faire souffrir une personne innocente. Pas comme mon père, pas comme cet homme...

Natsume récupère le parchemin en m'adressant quelques félicitations. Puis il exprime un peu de compassion pour l'homme ivre. Comment peut-il éprouver un tel sentiment envers lui ? Tout ce que je ressens, c'est une profonde pitié.

Oui, de la pitié. De la pitié, car cet homme à céder face à la tristesse. De la pitié, car même une petite fille âgée de neuf ans, en prise à la détresse, a su se montrer plus forte que lui. De la pitié, car il n'y a pas de comportement plus pathétique que de vouloir se venger sans autre but que de prendre la vie d'autrui.

Moi je ne comprends pas qu'on puisse adopter un tel comportement, même la détresse ne peut pas expliquer ça.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mer 25 Oct - 22:05




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Pourquoi étais-je empathique au final ? C'était un moyen de mieux comprendre les autres, de mieux les aider. Si mon coeur pouvait finir par toucher le leur, c'était sans doute parce que je faisais mon possible pour les comprendre. Si je m'efforçais de rendre le sourire au maximum de personnes, c'était à cause ou plutôt grâce à cette empathie. Mais l'être ne signifiait pas que je ne condamnais pas les mauvais actes. Comprendre ne signifiait en aucun cas pardonner.

Erimaki m'avait torturé, caché une vérité durant quatorze longues années... Je haïssais mon ancien maître, je le détestais lui et tout ce qu'il m'avait fait. Fût-ce pour cela que je lui avais pardonné en apprenant les motifs déchirants de ses actes ? Non, jamais. Je fus triste pour lui, désolé pour son histoire mais jamais je ne lui avais pardonné. Les cicatrices qu'il m'avait laissées étaient encore bien visibles et telle était la raison de mon avancée en Kosaten. Je cherchais le calme pour pouvoir faire la paix avec mes vieux démons.

Et pour cela, j'avais besoin d'empathie, j'avais besoin de pouvoir comprendre les mauvaises personnes car cela m'aidait au final à mieux me comprendre moi-même.

J'observai les soldats emporter le terroriste, comme si le temps passait au ralenti. Chacun de leur pas semblait aussi lourd que du plomb, l'expression de désespoir sur le visage de l'ivrogne, l'attitude dénuée de pitié des gardes. Un tableau dégageant une profonde tristesse tandis que j'écoutais Shado exprimer son scepticisme. Conservant un regard sérieux sur la scène, je répondis d'un ton tout aussi neutre :

Les hommes sont tous différents. Ils sont pas tous fragiles pareils et quand on est désespéré, des fois, la seule chose à laquelle on pense, c'est la haine contre tout... Et des fois, ça rend quelqu'un plus fort que n'importe qui.

L'énergie du désespoir pouvait être bestiale, incontrôlée, dernier rempart avant de se donner la mort. Une dernière tâche que l'on se donnait, une vengeance, un massacre, une absence de cible, voilà ce qu'avait sans doute visualisé cet homme avant de tenter ce coup du sort. Je n'avais jamais été proie au désespoir, j'avais toujours gardé une étincelle de croyance dans une histoire se terminant bien et c'était toujours le cas. Cependant, il suffisait parfois d'un simple événement pour briser cet espoir. Je passais mon temps à redouter cet événement.

Les gardes eurent fini leur pénible tâche, la taverne reprenant vie petit à petit.

Merci Natsume ! Ca sera repas gratis pour vous deux !

J'affichais à nouveau un grand sourire de remerciement comme si rien ne c'était passé. Je regardai alors Shado, conservant le même sourire.

Kosaten est vraiment impitoyable, sois prudente !

Expliquai-je alors qu'enfin, deux omelettes arrivèrent à table.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Sam 28 Oct - 19:50




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Natsume me sort une suite de mots incompréhensibles en réponse à mes propos. Du moins, je ne suis pas sûre d'en saisir le sens. Selon lui, la détresse mène quelques fois à la rage et à la haine de tous... Mais selon moi, il ne s'agit pas de "quelques fois", il s'agit d'un cas bien précis : la faiblesse.

Tous ceux qui laissent leurs émotions prendre le dessus sont faibles. Et les faibles ne survivent pas très longtemps en général. C'était vrai dans mon monde, mais qu'en est il à Kosaten ? J'aimerais tellement recommencer à zéro dans un endroit sain, j'espère que ça sera ici.

Comme lisant dans mes pensées, Natsume se tourne vers moi tout sourire et m'avertit que ce monde est sans pitié. Woaw ! Dans le genre plus psychopathe on fait pas !

Mais oublions ça rapidement, car les omelettes sont là. En plus le cuistot nous offre le repas, je n'ai donc pas à m'inquiéter pour Natsume et sa mère qui l'aurais sûrement trucidé si j'avais tout liquidé. Dès que l'assiette est posée face à moi, je remercie vivement le chef.

Merci pour le repas !

Puis en une poignée de seconde j'avale la première chose correcte que je peux me mettre sous la dent depuis une dizaine de mois. J'avais oublié ce goût si tendre et délicieux. C'est magique !

J'adore ce plat. Je peux en avoir un autre ? Je demande avec un petit rire nerveux.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Dim 29 Oct - 2:27




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Si personnellement, je prenais mon temps pour savourer mon omelette, ce ne fût absolument pas le cas de Shado qui, non contente d'avoir mis un terme à nos discussions par le silence, avait tout simplement englouti son plat en moins de temps qu'il n'en fallait pour dire "Gyoza" avant bien sûr de redemander une part. J'avais beaucoup de mal à comprendre cette manie qu'avaient les gens d'engloutir la nourriture en une pognée de secondes, moi qui préférais savourer les plats...

Peut-être aurais-je été pareil si mes portions de nourriture n'avaient pas été si maigres durant ma jeunesse. En tout cas, moi, je n'avais même pas fini la moitié de mon assiette. La différence me fit tout de même rire.

Héhé, savoure un peu...

Une autre omelette pour la table de Nats !

Hein ? Mais je-

Bouffe à l'oeil j'te dis !

Je poussai un soupir. Quand je pensais que les Minshujins avaient la réputation d'être des arnaqueurs, il était si simple de changer d'avis simplement en prenant un repas sur la Plaine. En attendant que la seconde omelette de la jeune fille arrive, je continuais doucement la mienne, savourant chaque bouchée, m'imprégnant du goût et de la texture de l'oeuf mélangé. Si tendre, si savoureux...
Tiens une question m'apparût subitement pour Shado. Je n'attendis pas de finir ma bouchée pour al poser par ailleurs.

Dis, cha fait combien de temps que t'es chur Kochaten ?

Demandai-je alors, avalant ma bouchée et en prenant une autre. La question était essentielle afin de doser à quelle vitesse la jeune fille allait retrouver ses capacités.

Nan parche que... *Nom* tes pouvoirs chont achez faibles pour le moment, je me demandais ou tu en es de ta récupérachion....

Il fallait avouer que mes pouvoirs étaient revenus assez vites vu qu'ils étaient intègres à mon écharpe, c'était ma force physique qui avait pris du temps à se reconstituer. J'avais pourtant l'impression que Shado se basait plus sur ses capacités non-humaines vu que sa proposition de course devait se faire grâce à ses pouvoirs.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Dim 29 Oct - 8:27




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Le garçon cherche à me taquiner en me disant qu'il est préférable de savourer les omelettes. Ce à quoi je réponds en m'exclamant que nous avons chacun notre manière de savourer un plat bien cuisiné. Aussitôt, le cuistot prend commande et commence à casser les œufs, à la grande surprise de Natsume qui, bouche bée, ne sait plus quoi dire. J'éclate de rire.

C'était pas toi quelques minutes plus tôt qui était prêt à me payer tout ce que j'étais prête à manger ?

Ne prêtant pas d'attention à ma remarque, le garçon continue tranquillement de "savourer" son omelette. Quand tout à coup une question lui vient, et sans même prendre le temps de finir sa bouchée, il laisse s'écouler un flot continu de mots.

Avant de lui répondre, moi aussi je "savoure" l'instant présent, et je prends le soin d'enlever délicatement chaque bout d'omelette rependu sur mon visage. Puis j'essuie ce dernier pour le nettoyer de tous les postillons.

Alors premièrement, ça, c'est du gaspillage de nourriture ! Et deuxièmement, je suis arrivée il y a quelques semaines tout au plus, donc je n'ai pas récupéré beaucoup de mes capacités. Si c'était le cas, on n'aurait pas mis autant de temps pour venir jusqu'ici, je lui lance avec un petit sourire moqueur.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Lun 30 Oct - 17:03




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Le problème ne venait pas du fait de payer la nourriture, ce n'était même pas ça. Justement, le patron voulait nous faire manger à l'oeil et je me sentais mal de faire davantage travailler un cuisinier qui n'avait rien demandé. C'était du gaspillage d'oeufs, du moins, c'était mon impression. Enfin, j'effectuais un travail considérable sur la Plaine, j'avais au moins droit à ça en y réfléchissant bien. Mais bon, le nombre de repas que l'on m'avait offert depuis mon arrivée devenait un peu trop élevé à mon goût...

Oui justement... J'aurais préféré payer ces omelettes que de me les faire offrir.

Répondis-je à Shado en riant doucement et en me grattant l'arrière du crâne. J'étais redevable à un peu trop de monde, je considérais devoir me racheter auprès de toutes les personnes à qui j'avais fait dépenser de l'ragent ne serait-ce que pour un repas...
Enfin, j'eus un peu de mal à comprendre ce que Shado appelait "gaspillage" avant de répondre à ma question. Parlait-elle des bouts d'omelette qu'elle avait enlevé de son visage ? Ou bien le fait que je parle la bouche pleine ? Je haussai les épaules.

La jeune fille était donc présente depuis quelques semaines à peine sur Kosaten, rien d'étonnant à cela, ses pouvoirs le confirmaient parfaitement, ainsi que son sous-entendu que le voyage s'était fait lentement. D'un air boudeur, je lui tirai la langue en gonflant les joues, un peu vexé que ma vitesse ne soit pas au moins reconnue. J'étais capable de traverser la totalité de la Plaine en une journée non mais oh !

Je posai mes coudes sur la table,avalant ma dernière bouchée et posant le bas de mon visage dans mes mains. Mon air était neutre mais comme à son habitude, il finit bien rapidement par s'orner d'un sourire.

Ca reviendra mieux si tu t'entraîne ! Moi je me suis installé dans un petit village de la Plaine en arrivant. Je faisais des p'tits boulots qui faisaient travailler mon écharpe, c'est comme ça que ça a commencé à revenir pour moi. Ca te dit de faire la même chose ?

Je m'affalai alors sur ma chaise en bâillant un bon coup.

Je peux te payer une chambre d'auberge en attendant que tu te sois fait assez d'argent pour vivre par toi-même. Ce sera tout bénef pour toi, tu te feras des yens et ça te fera travailler des pouvoirs !

Une proposition parfaitement honnête, je n'avais strictement rien à y gagner si ce n'était aider une personne que j'appréciais. Et cela me suffisait amplement, voir quelqu'un retrouver sa puissance d'antan avait quelque chose de satisfaisant. En temps normal, j'aurais proposé à la jeune fille de loger dans ma maison mais elle était toujours bien en ruine et cet état de fait ne changerait pas avant un bon moment...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mer 1 Nov - 9:01




La rencontre des bisounours



feat Natsume








La réaction de mon interlocuteur face à ma taquinerie est telle que je l'avais espérée. Une fois son assiette finie, Natsume me révèle que la clé pour retrouver ses pouvoirs, c'est l'entraînement. Pour lui, effectuer des petits boulots en ayant recourt à son écharpe à été le seul moyen de retrouver sa puissance. D'ailleurs, il me propose d'en faire autant.

Mais j'ai pas d'écharpe moi...

Natsume propose même de m'héberger à ses frais pendant un temps, celui pour moi de devenir parfaitement autonome dans ce monde. Si je peux rendre service à des gens, être payée pour ça et en même temps retrouver ma puissance, pour quelle raison je refuserais ? Manquer une telle occasion serait idiot.

Oui, je veux bien, c'est gentil de ta part ! Mais j'ai toujours envie de me rendre à la capitale de Seika, donc je pense que je ne vais rester que quelques jours.

Il est stupide quand même ce dieu qui m'a fait venir ici... Si je suis de sa nation, alors pourquoi ne pas me faire venir directement dedans ? Ça m'aurait évité de me perdre plein de fois en chemin.

L'odeur appétissante en provenance des cuisines remonte jusqu'à mes narines et me tire de mes pensées. Pour l'instant, je suis nourrie et logée, que demander de plus ? C'est déjà une vie de rêve pour moi.

Après, je m'interroge quand même sur les petits boulots qu'on va bien pouvoir me donner. J'espère qu'il ne va pas falloir bouger des objets à la masse trop importante, sinon je vais pas pouvoir aider beaucoup.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Sam 4 Nov - 16:51




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



La réaction de Shado à mon explication me fit planter un instant. Je n'avais pas compris qu'elle n'avait pas compris ce que je voulais dire. Bien entendu, je ne demandais pas à ce qu'elle développe son écharpe, il fallait bien qu'elle trouve un entraînement adapté. Je le fixai d'un air confus pendant quelques secondes avant de finalement me reprendre et m'expliquer.

Ah non non non, c'est pas ce que j'ai voulu dire ! Tu vas pas faire la même chose que moi quand même ! Mais si j'ai bien compris, tu peux te téléporter et téléporter des trucs pas vrai ? Dans ce cas, tu prends un petit boulot de livreuse et t'essaye de téléporter des caisses ou de te transporter là où tu veux aller en portant un truc, tu vois ?

Bien sûr, je ne faisais que déduire ce qu'étaient les capacités de la jeune fille de ce que j'en avais vu, à savoir pas grand chose. Je l'avais vue se déplacer assez vite en avant et transporter un parchemin de la main du terroriste jusqu'à la sienne. J'en déduisais que ses pouvoirs concernaient au moins en partie la téléportation et c'était donc ce domaine qu'il fallait travailler. En l'occurrence, les petits boulots de livreurs me semblaient adaptés à de telles capacités.

Cela dit, bien qu'elle accepta ma proposition, Shado voulait se rendre à Seika. Chose que j'avais oublié à cause de ma mémoire peu fonctionnelle. Mais c'était vrai qu'elle était venue me voir parce qu'elle était perdue à la base. Je me sentais un peu bête. Elle voulait aller à Seika et voilà que je lui proposais de vivre à la Plaine.

Bah, te faire un peu d'argent prendra pas trop de temps. Tu bosse à fond demain, t'auras largement de quoi te payer un logement, des repas et surtout un voyage. En plus, les marchands du coin sont assez sympas, ils te laissent assez facilement voyager avec eux en charrette.

Sur ce, je plongeai ma main dans ma sacoche, en ressortant une cinquantaine de yens. De quoi se payer une nuit et un repas dans cette auberge, puis je les donnai à la jeune fille avec un grand sourire. Pendant ce temps, lui était servie sa seconde omelette.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Sam 4 Nov - 19:05




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Apparemment, j'aurais mal compris les propos de Natsume. Il ne veut pas que je fasse les mêmes choses que lui et je comprends son point de vue. Si je lui prends son travail, il n'aura plus rien à faire. Le garçon m'oriente donc vers un petit job de livreuse grâce à sa déduction de mes capacités.

Je n'ai rien contre ce métier, j'adorerais l'exercer. Mais déjà que j'arrive pas à faire plus de quelques mètres en utilisant mes pouvoirs, alors faire pleins d'aller-retour en étant chargée... Ça risque d'être un peu plus compliqué.

J'écoute attentivement les informations que me liste mon interlocuteur. Donc si je travaille à fond demain, j'ai de quoi me faire un petit semblant d'économie, et après ça me sera moins difficile de voyager jusqu'à Chikai, car je pourrais payer des marchands pour qu'ils m'emmènent. Natsume me tends de l'argent et je l'accepte volontiers en le remerciant.

Tu sais après tout, je suis pas si pressée. Si je veux me rendre à Seika, c'est parce c'est ma nation et je veux chercher là-bas un moyen de gagner ma vie. Mais tu me proposes la même chose ici donc ça serait bête de partir précipitamment.

Oui, pourquoi se presser ? Surtout que pour faire la même chose que dans mon ancienne vie, mais au service de Seika, il me faut d'abord retrouver un minimum de force. Cependant, une chose a changé. Dans ma nouvelle vie, je ne choisis pas cette profession pour les mêmes raisons.

Eva... Ou Mist plutôt. Elle se croit plus forte que moi, et elle l'est. Mais je compte bien la dépasser. Je vais l'arrêter, puis lui prouver que l'on peut toujours être amies, lui prouver qu'Eva est toujours bien vivante quelque part au fond d'elle.

Dis-moi, tu saurais pas comment on devient mercenaire ? Ou chasseur de primes ça dépend. En fait quelque chose où on accomplie des missions. Genre escorter des gens ou traquer des criminels.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   

Revenir en haut Aller en bas
La rencontre des bisounours
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand Bisounours devient Grizzlie, là ça me plaît !!!
» Bisounours Party | V. 2.0
» Bisounours...présentation?
» ANTEY - c'est un bisounours-tortue-ninja et sa pote dora l'exploratrice
» Les Bisounours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.