Partagez | .
La rencontre des bisounours
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Dim 5 Nov - 18:54




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Finalement Shado m'annonça pouvoir prendre un peu plus de temps avant de partir pour Chikai vu que c'était là-bas qu'elle voulait gagner sa vie. Mmmmmh, la capitale de Seika baignait constamment dans un climat absolument atroce de par sa chaleur, j'imaginais bien que ce n'était pas le meilleur endroit ou faire du travail physique. J'y étais déjà allé et même moi avec ma résistance aux températures les plus extrêmes, j'avais dû opter pour une tenue moins chaude que mon fidèle manteau...

Etait-ce une bonne idée de travailler sous le soleil de plomb alors que l'on était nouvel élu, j'en doutais fortement, même le froid de Fuyu aurait été préférable. Du moins, c'est ce que j'aurais dit si Rinkyu ne m'avait pas empêché de m'y rendre. Les montagnes servant de frontière entre la nation du serpent et celle du dragon étaient déjà bien glaciales.

Je vois... Le problème, ça reste le climat. Faut avouer qu'il fait plutôt bon à Minshu alors qu'à Seika on crame et qu'à Fuyu on gèle !

Expliquai-je alors en riant. Ce fût la prochaine question de la jeune fille qui retint mon attention. Devenir mercenaire ? Chasseuse de primes ? Ce genre de métier me paraissait bien dangereux et les seuls contacts que j'avais pu avoir avec ce type de profession étaient les missions confiées par ma nation ou simplement les criminels que j'arrêtais sur la Plaine. Je ne savais pas qu'il fallait quelque chose de particulier pour pratiquer ces activités.

Je préférais largement vivre dans le calme que devoir chasser des brigands. J'avais travaillé dans des bars, joué les livreurs, les soigneurs et cela me convenait très bien. Mais bon, certaines personnes avaient décidément besoin d'aventure et c'était peut-être le cas de Shado.

Je peux pas t'orienter là-dessus, c'est pas du tout dans mes cordes. Moi, à part les vilains de pacotille qu'on peut trouver sur la plaine, jouer le chasseur de primes, c'est pas mon truc.

Bon, c'était à peu près le seul conseil que je n'avais pas pu donner jusqu'ici, en tenir rigueur aurait été cracher dans la soupe, non ? Enfin bref...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Dim 5 Nov - 20:24




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Je vois...

Sur le moment, c'est tout ce que je trouve à répondre à Natsume. Lui vit tranquillement dans les plaines je comprends donc que les métiers énoncés ne l'intéresse pas et que par conséquent, il ne puisse pas m'aider sur ce point. C'est pas grave, je finirai bien par trouver.

Merci en tout cas, tu m'as déjà bien aidé, lui dis-je avec mon plus grand sourire.

Avec tout ça, j'en avais complètement oublié mon omelette, je ferais mieux de la manger avant qu'elle ne refroidisse. C'est moins bon une fois froid, de ce que je me souviens. Cependant, cette fois je ne la savoure pas à ma façon, mais à celle du garçon assit face à moi. Une certaine manière de lui adresser un clin d'œil et un subtil remerciement silencieux.

Au fait, je me demandais, tu comptes rester dans le coin pour observer mes progrès fulgurants ou tu vas repartir en vadrouille dans les plaines ?

Si je lui demande ceci, c'est d'une part par curiosité pure et simple, mais d'une autre part parce que je n'ai pas envie que ça se termine maintenant. Je veux dire, on vient juste de faire connaissance, mais je considère déjà Natsume comme un ami.

Et puis si on se quitte aujourd'hui, je ne sais pas quand on va pouvoir se revoir. Ça fait longtemps que j'ai pas pu me détendre en compagnie de quelqu'un que j'apprécie. Enfin, tous les villageois ici ont l'air très sympas aussi, mais c'est pas pareil.

Peut-être simplement parce que Natsume est un élu. Bref ça me ferais énormément plaisir qu'il reste un peu, me donner d'éventuels conseils. J'aimerais qu'on se parle de nos anciennes vies en regardant le ciel d'une nuit étoilée. J'aimerais faire tout un tas de choses, tout ce qu'il est possible de faire avec un ami.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mar 7 Nov - 12:31




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



J'avais beau ne pas avoir été bien utile concernant sa dernière question, le sourire de remerciement de Shado était radieux et rien que cela valait la peine de prendre du temps pour elle. De plus, elle commença à manger son omelette à peu près à ma façon ce qui me fit sourire. Je me demandais si elle prenait autant de plaisir à manger ainsi qu'à son habitude mais je me doutais qu'elle le faisait pour me faire plaisir plus qu'autre chose.

Le jeune fille me demanda quelle serait la suite de mon programme, chose que moi-même je ne savais pas encore. Certes en partant, j'avais en tête de faire ma ronde quotidienne mais bon, la proposition non dissimulée de Shado me fit réfléchir. Après tout, pourquoi ne pas rester un peu avec elle ? Elle m'était franchement sympathique et passer un peu plus de temps avec elle ne m'aurait pas dérangé le moins du monde.

Bah je peux bien t'aider avec ton premier boulot si tu veux. C'est toujours un peu difficile au début donc si t'as besoin d'un coup de main, je serai là !

Oh que ne comptais plus le nombre de fois ou je m'étais écroulé de fatigue sur le sol après une journée de travail un peu trop chargée de mes débuts. Avoir un peu de soutien n'aurait pas été de refus donc si je pouvais éviter ce genre de désagrément à Shado, je n'allais pas me gêner.
Je me tournai alors vers le patron de l'auberge.

Eh m'sieur ! Y a quoi comme petits boulots sur la plaine en ce moment ?

Mmmmmh... Y a toujours le vieux fermier qui demande de faire des livraisons de foin pour une centaine de yens. Y a un éleveur qui veut qu'on l'aide un peu à rentrer ses moutons dans leur enclot pour une cinquantaine et la plupart des restos du coin manquent de jeunes pour faire le service. Ca rapporte environ trente yens de l'heure.

Merci !

Je jetai alors un regard à Shado, histoire de savoir si l'un de ces métiers la tentait pour débuter. J'aurais personnellement pris la livraison, ayant du mal avec les animaux et le service n'aidant pas vraiment à l'entraînement dans mon cas. De plus, je connaissais bien le vieux fermier qui avait tendance à être assez généreux au niveau de ses prix. Mais bon, la jeune fille se connaissait mieux que moi.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Jeu 9 Nov - 21:11




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Natsume compte rester pour m'aider ! Ça c'est cool ! Ça veux dire qu'on va pouvoir passer encore plein de temps ensemble, donc parler en glissant d'un sujet à un autre tout en accomplissant le travail demandé. D'ailleurs, en parlant de travail, le garçon questionne le patron de l'auberge.

Ce dernier lui répond en listant trois jobs dans le coin. Ensuite, Natsume se tourne vers moi. J'imagine qu'il attend de savoir mon avis. Mais c'est difficile de choisir entre les trois.

On peut pas tout faire ? D'abord on transporte la paille puis on joue aux bergers et enfin on fait le service. Ça a pas l'air compliqué.

Je vais prendre la livraison en premier, puis je pense que je pourrais faire les autres par la suite. Enfin ça dépend du temps que ça prend.

Le temps... Il défile si vite ici. Sans que je m'en rende compte, plusieurs heures ont défilé, et en un clin d'œil nous nous sommes retrouvé en fin d'après-midi.

Finalement, je n'aurais peut-être pas le temps de faire autre chose que cette livraison de paille pour aujourd'hui. Mais c'est pas grave, il y a demain et aussi les jours suivants.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Sam 11 Nov - 0:28




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Bon Shado semblait avoir arrêté son choix sur la première offre d'emploi. Il fallait dire que c'était la plus rentable et qu'il y avait bien plus compliqué comme boulot que de porter des bottes de paille. Mais la majeure difficulté dans ce travail était l'employeur. Un vieux fermier à moitié sourd et dont la mémoire était vacillante. L'emploi en lui-même était simple mais faire comprendre à l'employeur que l'on venait travailler était une toute autre histoire. Je m'étirai alors avant de me lever de table.

Bon bah on se met en route du coup ! Le vieux fermier est au village d'à côté !

Partant alors du principe que Shado me suivait, je sortis de l'auberge, saluant le patron et le serveur avant de me mettre en route vers notre destination. C'était à cinq minutes à pieds, rien de bien sorcier. La grange se trouvait juste à côté de l'entrée du village, le fermier attendant bien patiemment sur son tabouret, le dos courbé et devant se tenir avec une canne. Il arbora un sourire édenté en me voyant. C'était un adorable vieillard qui s'accrochait à la vie comme s'il n'allait jamais la quitter et je lui faisais confiance à ce niveau-là.

Je me dirigeai alors doucement vers lui, un sourire sur le coin du visage.

Aaaah Natkélé ! Ca faisait longtemps que je t'avais pas vu ! Qu'est-ce que je peux faire pour toué ?

Il était bien la seule personne à m'appeler ainsi, simplement car il n'avait pas bien entendu mon vrai prénom la première fois. J'avais fini par m'y habituer. Je pris la main de Shado, la présentant face au vieillard.

Salut monsieur ! Une amie vient pour votre travail de livraison !

Comment ? Ta mamie veut de la venaison ? Mais je n'ai jamais été chasseur enfin !

NON ! MON. AMIE. VIENT. POUR. VOTRE. TRAVAIL.

Oh, ce n'est pas aimable de dire que je pinaille ! J'attends juste quelqu'un pour répondre à mon- Oooooh, vous venez pour le travaaaaail ! Ca fera 100 yens toutes les cinq bottes de foin ! La liste des destinataires est juste à côté !

Je poussai un soupir de soulagement, il avait fini par comprendre de lui même. Je regardai alors la pile de foin qui devait être livrée avant de jeter un regard moqueur à la jeune fille qui m'accompagnait avant de changer mon écharpe en immense main et de soulever cinq bottes d'un coup.

Héhé, je te fais confiance pour pouvoir faire ça avec de l'entraînement ! En attendant je te laisse commencer !

Bien sûr je ne disais pas non à quelques yens de mon côté. J'allais moi aussi travailler un peu, cela ferait plaisir à Harall mais l'objectif de base était d'aider Shado à s'entraîner.

Je te conseille de commencer les quatre premières bottes juste avec tes muscles et d'essayer la cinquième avec tes pouvoirs. Si tu manque d'énergie, j'ai des gyozas dans lesquels j'ai mis des potions dans mon sac !

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Dim 12 Nov - 12:02




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Une fois mon choix effectué, ne reste plus qu'à se mettre en route. Je lance un remerciement au cuistot pour ses délicieuses omelettes avant de m'élancer à la suite de Natsume qui est déjà partit. Quelques minutes plus tard nous arrivons près d'une ferme où un vieux attends à côté de la grange. Sans doute la sienne.

Le croûton s'agite dès qu'il reconnaît "Natkélé". En revanche, je ne sais pas si ce surnom lui est dû parce que le vieux est sourd comme un pot ou juste à cause de ses problèmes de prononciation. Mais vu l'histoire de la mamie et de la venaison, je pencherais plutôt pour la première option.

Quand la vielle peau compris enfin qu'on est là pour le travail, Natsume joue avec son écharpe et attrape cinq bottes de paille d'un coup. Il en profite pour me narguer avec les fruits de son entraînement.

Frimeur va. Faudra pas te plaindre quand je viendrai te narguer moi aussi quand je t'aurais dépassé.

Quoi qu'il en soit, le jeune homme me donne ses conseils pour que je commence mon entraînement. Porter quatre bottes une à une à la main, puis téléporter la dernière. Ça à l'air simple dit comme ça, mais je suis sûre que ce truc pèse au moins la cinquantaine de kilos.

Je m'approche de la première botte pour saisir la corde qui la maintiens. Je tire de toutes mes forces sans arriver à faire bouger le tas de paille de plus de quelques centimètres. Rectification, ça doit peser dans les deux cents kilos. J'essaye diverses positions.

Avec tous les à-coup que j'ai donné, j'ai bien gagné un mètre, mais c'est pas comme ça que je vais atteindre l'adresse de livraison moi. Pour finir, je me retourne pour essayer de basculer la masse sur mon dos et après plusieurs échecs, j'y arrive enfin.

Bon, je dois l'emmener jusqu'où comme ça ? Je demande à Natsume.

Bien sûr, j'aurais pu regarder la liste des destinataires avant, mais vu que je connais aucun nom et que je sais pas à quoi correspondent les adresses... Bah ça m'aurait pas beaucoup avancé.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Lun 13 Nov - 23:50




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Pouvait-on croire que je narguais Shado ? Mmmmmh... Peut-être mais ce n'était pas vraiment mon intention. Je voulais simplement être le plus efficace possible. Je n'aurais pas été jusqu'à dire que les bottes étaient légères mais il était clair que mon écharpe rendait le travail presque trop simple. En tout cas, la jeune fille le prit comme une moquerie, m'annonçant qu'un jour elle me dépasserait. Eh bien c'était tout ce que je lui souhaitais. Après tout, on commençait à manquer d'élus puissants du bon côté de la force. Je n'avais plus de nouvelles d'Aki, de Kachou ou de la dénommée Seryu Ubiquitous que l'on m'avait vendue comme étant la justicière de Seika. Je n'avais jamais pu la rencontrer...

Haha ! Je compte sur toi pour y arriver dans ce cas !

J'observai alors Shado tenter difficilement de pousser la botte sans réel réussite. Je me reconnaissais réellement dans ces efforts titanesques nécessaires lorsque l'on y était pas habitué. Mes premières livraisons ressemblaient bien à ça, voire pire, j'avais dû enrouler mon écharpe autour d'une botte afin de tirer dessus de toute mes forces avec pour simple objectif de la sortir de la grange. Enfin, il semblait que la jeune fille s'en sortait au final. Moi, je la regardai d'un oeil amusé.

Elle me demanda ensuite où elle devait porter la paille. L'adresse se trouvait à l'est du village, ce n'était pas si loin.

Suis-moi, je t'y emmène. On doit y rapporter une dizaine de bottes.

Si j'en apportais cinq, Shado aurait "juste" à en porte quatre de plus que celle qu'elle avait déjà entamé. Nous nous dirigeâmes lentement vers notre destination. Le tout assez lentement afin de ménager tout de même la jeune fille. Je me retournais régulièrement afin de voir son état.

Hésite pas à le dire si t'as besoin d'aide. On se prendra un bon bain après, penses-y ça te motivera !

Il me semblait qu'il y avait des bains publics dans ce village, cela aurait été un bon plan d'y faire un tour une fois la tâche accomplie. Nettoyer la sueur avec un bon bassin bien chaud et relaxant, rien de mieux après une rude journée.
Je finis par marcher à côté de Shado.

Dis, tes pouvoirs étaient puissants comment avant Kosaten ?

Lui demandai-je alors durant l'effort.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mar 14 Nov - 21:53




La rencontre des bisounours



feat Natsume








En fait une fois que tout le poids est sur le dos, c'est plus facile à transporter, ça demande beaucoup moins d'effort. Bon, je resterais pas des heures comme ça non plus, faut pas exagérer, mais ça reste plus facile et moins fatiguant que de tirer la masse petit à petit.

Je suis Natsume le long du chemin. Il marche devant moi le bras de son écharpe en l'air et moi comme d'habitude, je suis à la traîne. Pour me motiver le garçon, me promet qu'un bain se trouve au bout de cet effort.

L'espace de quelques secondes, je le suspecte de n'être qu'un pervers qui espère pouvoir voir quelque chose, mais mes soupçons s'envolent rapidement face à son sourire innocent.

D'ailleurs, il détourne rapidement le sujet en me questionnant sur mes anciennes capacités. Capacités qui il y a quelques semaines étaient encore bien réelles, mais qui maintenant ne sont plus que du vent. Le vent... Non ! Cesse de penser à elle putain ! Pour me changer les idées, je me décide enfin à répondre à Natsume.

Avant je pouvais me téléporter sur plusieurs kilomètres. De la même manière, je pouvais déplacer des objets, un nombre plus ou moins important en même temps. Tout dépendait de la masse de ceux-ci. Pour te donner une idée la plus grosse masse que j'ai eue a déplacer c'était trois voitures en même temps.

Après, je sais pas s'il veut que je lui parle de mes autres compétences ou uniquement de ce qui concerne mes pouvoirs. J'imagine que savoir que je sais un peu cuisiner ou que je suis capable de créer des armes améliorées à partir d'armes existantes n'est pas très important.

Ah oui, j'oubliais ! Je suis aussi capable de me rendre dans un monde que j'ai baptiser le monde des ombres, parce que dedans tout est vide et les seuls êtres qui y vivent sont constitués de fumée et ressemblent à des ombres mouvantes.

J'explique alors à Natsume que dans le monde des ombres il n'y a ni jour ni nuit, le temps ne s'écoule pas là-bas. Le sol plat qui s'étend à l'infini est toujours recouvert d'une épaisse couche de fumée noire, comme celle qui constitue les ombres. Dans leur monde, la faim, la douleur, la joie, la tristesse, toutes les autres émotions, positives comme négatives, rien de tout ça n'existe. La neutralité la plus absolue y règne.

Le temps que je donne des détails sur leur mode de vie assez simpliste, on est déjà passé devant un paquet de maisons, j'espère qu'on est plus très loin. Parce que c'est pas tout, mais y a encore quatre autres trajets pour moi à faire après.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Sam 18 Nov - 15:22




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Les pouvoirs de Shado me parurent assez démentiels à l'entendre parler. Se téléporter et téléporter des choses à volonté ou presque ? Trois voitures d'un coup ? c'était vraiment impressionnant en plus de me confirmer qu'elle venait bien d'un univers au moins similaire au mien. La simple évocation de véhicules mécaniques était une réponse assez fiable, le maximum trouvable sur Kosaten étant les diligences ou les chevaux. Enfin si l'on oubliait bien sûr le panzer des Anglers.

Mais ce fût ce qui poursuivit qui m'intrigua. Shado m'expliqua, après s'en être souvenu, qu'elle pouvait se rendre dans une sorte d'autre monde vide et rempli d'étranges créatures. Cela dit le manque de détail me laissa sur ma faim. Ces ombres étaient-elles pacifiques ? Quel était l'intérêt d'aller dans ce monde ? Les ombres ne s'y ennuyaient-elles pas ?

Mais il te sert à quoi ce monde ? C'est qui ces créatures ?

C'était vraiment curieux et vague comme description. Moi j'avais une écharpe qui pouvait changer de forme et puis... voilà ? Il n'y avait pas grand chose d'autre à développer mais les capacités de Shado avaient l'air vraiment grandes et mystérieuses...

Au bout d'une quinzaine de minutes de marche, nous arrivâmes finalement à la grange. Le propriétaire était un grand paranoïaque qui passait son temps barricadé chez lui. Moi-même je n'avais jamais vu sa tête et la seule fois où j'avais pu lui parler, sa voix sortait d'une fenêtre et m'avait donné un mot de passe difficilement prononçable afin qu'il puisse être sûr de me reconnaître. J'avais noté le mot de passe et l'avait conservé dans ma sacoche. Je ne pouvais décidément pas le retenir de tête.

Nous fûmes donc plantés devant la porte de la grange blindée de cadenas tandis que des jumelles semblaient nous observer depuis la fenêtre juste au-dessus. Mais le propriétaire n'était pas visible, il faisait trop sombre à l'intérieur.

Monsieur ! On vient pour votre-

Mot de passe !

Je poussai un soupir puis je plongeai ma main dans ma sacoche durant plusieurs secondes afin d'en ressortir la note du mot de passe. Je dus m'éclaircir la voix avant d'enfin commencer :

Ahem... ZaramasadelfructoisRapababitoutdumamon.

Yes ! Du premier coup !

Déposez les bottes de foin devant la porte et filez !

Soupirant, je m'exécutai, laissant la jeune fille faire de même.

©️ Code Anéa - N-U


Dernière édition par Natsume Naegi le Sam 18 Nov - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Sam 18 Nov - 18:44




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Apparemment mon explication ne satisfait pas totalement Natsume. Même avec cette botte de paille au-dessus de moi, je peux voir son expression sur son visage. Et d'ici, je sens le torrent de question qui défile dans sa tête. Finalement, le garçon se résigne à en choisir deux et à me les poser. Instinctivement, je sors la première réponse qui me vient.

Pendant longtemps ce monde à été pour moi une sorte de paradis, une maison où je pouvais me reposer. Loin du monde extérieur, de ce trou à rat merdique, je m'y sentais bien, tout simplement. Aujourd'hui, je me rends compte qu'il me servait juste à fuir ma réalité.

Quand Eva et moi avons été séparées par la force dans mon ancienne vie, je n'avais plus de repères, plus d'amie sur qui compter. Durant un bout de temps, j'ai continué à errer sans but, comme la petite fille sans pouvoir que j'étais quelques années au paravent. Puis, progressivement, j'avais pris exemple sur le monde qui m'entourait, je m'étais reconstitué une façade, un semblant de vie.

Je voulais faire de ce monde pur ma nouvelle réalité. Et ces créatures comme tu les appelles, elles sont mes amies. Lors de notre première rencontre j'étais sur mes gardes, car j'étais face à l'inconnu. Mais assez rapidement, je me suis rendu compte qu'elles n'étaient pas agressive.

À force de les côtoyer, j'ai appris à communiquer avec elles, j'ai appris à apprécier leur compagnie. Et je me suis vite aperçue que ce monde à la façade vide était en réalité bien plus vivant que le monde extérieur d'où je venais.


Le reste du trajet jusqu'au point de livraison s'effectue en silence. Je ne sais pas si c'est parce que Natsume n'a plus de questions à poser ou si c'est parce qu'il réfléchit à ce que je viens de lui dire. Quoi qu'il en soit nous somme maintenant devant la porte d'une grande étrangement similaire à la précédente, mais à un détail près, la porte de celle-ci est cadenassée de partout.

Le proprio est barjo ou quoi ? Il a peur qu'on lui vole quelque chose ? Qu'est-ce qui peut être assez précieux là-dedans pour justifier une telle sécurité ? Enfin, même si c'est pas très sécurisé.

Le garçon se présente gentiment à quelqu'un d'invisible au travers de la fenêtre, mais une voix d'homme lui ordonne aussitôt de citer le mot de passe. Natsume sort alors un bout de papier de sa poche et se met à lire. La vache ! Je comprends pourquoi il l'a noté ce fichu mot de passe.

J'ai au moins la réponse à l'une de mes questions, le proprio est définitivement barjo. Ce dernier nous dit de déposer les bottes devant la porte et de partir. Ce que je fais en poussant un soupir de soulagement.

Eh bah, c'était pas trop tôt. Bon... Encore quatre.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Lun 20 Nov - 0:01




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Shado utilisait donc ce fameux monde comme une sorte de chambre secrète, d'échappatoire à son quotidien. Comme elle-même le disait, elle utilisait cet endroit pour fuir la réalité. Je savais parfaitement que c'était une mauvaise chose cela dit, c'était très comparable à mon mode de vie dans mon ancien monde. Mon appartement dans lequel je passais mes journées enfermé à jouer à des jeux vidéo sans jamais sociabiliser, sans jamais rien accomplir. C'était pourquoi je ne me serais absolument pas permis de faire la morale à la jeune fille sur ce point.

Les créatures de ce monde étaient donc ses amies et elle avait pu trouver la beauté dans cet univers dont la description paraissait pourtant froide. Cela me fit sourire. Si elle avait été capable de trouver de la beauté dans cet étrange univers, c'était bien que tous les mondes renfermaient leurs bons côtés comme leurs mauvais côtés. J'aurais bien aimé visiter cet endroit mais les pouvoirs de Shado étant à zéro, je doutais que ce soit possible et que de manière générale, elle accepte de m'y emmener.

Je n'eus absolument rien à répondre, le reste de mes interrogations demeuraient trop personnelles et bien que je considérais la jeune comme une amie, je ne la connaissais pas assez et je voulais éviter de la mettre mal à l'aise.
De toute façon, nous arrivâmes bien vite à la grange, finissant la première tâche que nous avions choisie. Enfin, la pauvre Shado devait encore en livrer quatre. bon, si elle fatiguait trop, je lui donnerais la moitié de ma paie, ce ne serait pas un problème.

Alors que Shado constatait avec une allégresse palpable l'état de fait suivant : Elle n'avait fait que 20% du travail complet, je m'étirais comme si j'avais fourni un effort. Ce qui était tout de même le cas, j'avais beau être fort, porter cinq bottes de paille restait difficile, surtout avec une seule des extrémités de mon écharpe.

Yep ! Je te le répète, si tu galère trop, hésite pas à me demander de t'aider !

C'était le moins que je puisse faire après tout.
Nous retournâmes à la grange de notre employeur. Je m'emparai à nouveau de cinq bottes avant de jeter un oeil à la liste des clients. Le suivant se trouvait... dans le village d'à côté, le chemin allait être long pour Shado et ce, pour le reste de la journée...

La prochaine, c'est assez loin, tu pense que tu peux t'en sortir ?

Lui demandai-je alors, réfléchissant à utiliser une charrette pour l'aider au moins à tirer.

HRP:
 

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mar 21 Nov - 9:28




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Natsume me propose une nouvelle fois son aide, mais je la refuse gentiment. C'est vrai quoi, s'il m'aide je ne pourrais jamais progresser, ou alors beaucoup moins vite. Le garçon m'avertit tout de même que la prochaine ferme se situe beaucoup plus loin.

Ce qui signifie que la distance à couvrir avec un poids sur le dos est plus longue, mais malgré ça je ne reviens pas sur ma décision. J'apprécie son geste, mais je dois me débrouiller seule.

Ainsi nous retournons à la grange du départ où la vielle peau guette toujours au-devant des grandes portes. Je prends une nouvelle botte à l'intérieur, bien que je galère toujours autant, cette fois je mets moins de temps que la précédente pour endosser le paquet. Car je savais déjà comment faire.

Je laisse Natsume me guider jusqu'au prochain point de livraison. La route est plus longue, je peux le confirmer, mais de là à savoir si ça vient de la distance à parcourir ou de la monotonie de la marche...

Les deux trajets suivants se passent un peu mieux. Je commence à prendre la main. Je fatigue moins, mais je fatigue quand même... Cependant, cette fatigue s'efface petit à petit, remplacée par la motivation.

L'idée d'arriver bientôt au bout de cette tâche, l'envie d'en finir, l'envie de tester mes pouvoirs, l'envie d'accomplir quelque chose. Mais avant, une petite pause s'impose.

Tu m'accordes un instant s'il te plaît ? Je demande à Natsume.

Puis je m'approche de l'herbe sur le côté de la route et vais m'y allonger en étoile. Ça fait du bien de se reposer un peu, de regarder les nuages rougeoyants sous la lumière du crépuscule, de sentir la brise du soir sur mes joues, d'être simplement... Bien.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mar 21 Nov - 23:54




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Shado avait bien du courage. Elle refusa à nouveau mon aide. J'haussai les épaules, amusé et un peu admiratif face à tant de détermination. Nous continuâmes alors les livraisons. Je continuais à porter les bottes cinq par cinq tandis que la jeune fille s'améliorait sur le long terme en livrant les siennes une par une. Heureusement, les clients suivants étaient bien moins extravagants que le premier qui était déjà considéré comme givré dans tout son village.

Le tout se passa sans encombre jusqu'à la botte finale, celle qui allait demander le plus d'efforts à Shado. J'avais vraiment envie de voir comment elle allait s'en sortir mine de rien. Mais elle eut la bonne idée de faire une pause. En effet, je trouvai cela plus que pertinent vu tous les efforts qu'elle venait de fournir surtout qu'elle allait devoir utiliser ses pouvoirs juste après. Elle s'affala donc sur le sol, son épuisement bien palpable.

Je m'assis bien entendu à côté d'elle, vérifiant tout d'abord combien de yens tout cela m'avait rapporté, à savoir 400. Tant mieux, j'allais pouvoir en donner le moitié à la jeune fille en plus de ce qu'elle allait elle-même accumuler ! Je rangeai alors cet argent, sortant des gyozas de ma sacoches. J'en tendis cinq à Shado, mangeant le sixième moi-même.

Tiens, cha va te remplir un peu le ventre.

Une fois que j'eus fini ma part, je m'allongeai sur le sol. Profitant du crépuscule et de ses lueurs orangées, je me réjouissais de ne plus vraiment voir les nuages de pollution de la ville dans laquelle j'habitais dans mon ancien monde.

La grande étendue verte passait au rouge-orangé, dans un panorama presque irréel. De l'herbe à perte de vue baignée par les rayons du soleil, les nuages se déplaçaient doucement mais sûrement vers l'horizon dans une brise, un murmure aussi doux que du coton.

Tu vois tout ça... C'est pour ça que j'adore la plaine.

Si Shado ne comprenait toujours pas mon attrait pour cet endroit après avoir vu ce magnifique paysage, je n'y comprenais plus rien.
Enfin, je m'étirai, peut-être allait-il être temps de s'y remettre.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mer 22 Nov - 21:22




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Côte à côte, nous regardons ensemble le soleil couchant sur les plaines. C'est tellement paisible ici. Au bout d'un moment, Natsume fouille dans son sac pour en tirer six de ses créations à l'aspect bizarre, mais qui en réalité ont très bon goût. Il en prend une pour sa part et me tend le reste.

Pas de regret ? Je lui lance avant d'engloutir les délices en un clin d'œil.

Après ce court instant d'interaction amicale, nous retournons à notre contemplation du paysage. Les plaines semblent si vastes. Ce monde semble si grand... Comment pourrais-je ne pas m'y perdre moi ? Je soupire en songeant à la route qu'il me reste à faire jusqu'à Chikai après.

Le regard perdu dans le lointain, Natsume me fait remarquer que c'est pour la beauté que l'on a sous les yeux qu'il aime tant cet endroit. Je comprends parfaitement ce que ressent Natsume, car quelque part en moi, j'ai le même sentiment. J'aurais bien envie de rester ici, d'y passer des semaines, des mois, des années même. Mais je me dois d'aller à Chikai, pour Eva.

Oui, les plaines sont magnifiques, je suis la première à m'émerveiller devant un tel spectacle. Mais tu sais... La beauté d'un monde ne réside parfois pas dans ses apparences, aussi multiples peuvent elles être. Il y a un ensemble à respecter, un tout harmonieux.

Je suis consciente que mes paroles peuvent paraître un peu confuses. Mais elles sont vraies. On ne peut s'épanouir dans un endroit que si l'ensemble qui le constitue reste uni, sans perturbation. Comme le crash d'une comète. Comme un homme ivre possédant un parchemin magique.

Bon ! Assez rêvasser. À nous deux, dernière botte de paille !

Je me lève et rejoins le chemin de terre. Puis je jette un coup d'œil de chaque côté. Ma tête fait plusieurs fois l'aller-retour avant de se tourner finalement vers Natsume.

Euh... C'est par où déjà ?




Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Dim 26 Nov - 19:48




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Shado me demanda si je regrettais de lui avoir donné les gyozas avant de les engloutir. Je commençai par rire doucement, puis je détachai la petite sacoche de ma taille avant de l'ouvrir, de la retourner au-dessus d'une sorte de nappe en écharpe. De cette petite sacoche tombèrent de l'argent, des gyozas, mes clés, des gyozas, une carte, des gyozas, un cutter, des gyozas, mon vieux téléphone déchargé, des gyozas, des mouchoirs, des gyozas, des baguettes, des gyozas, une flûte, des gyozas et enfin un petit canard en plastique. Une fois qu'elle eut bien le temps de voir à quel point ma sacoche était remplie de raviolis japonais, je rangeai le tout comme auparavant dans ce petit sac qui défiait toute loi de la physique.

T'inquiète pas va !

Je m'installai alors sur l'herbe, contemplant le paysage. J'espérais que Shado comprenne ce que je voulais lui dire mais je me rendis bien vite compte que ce n'était pas le cas. Elle pensait que je ne voyais que la beauté du paysage sans faire attention à ce qu'il y avait à côté. Bien entendu, ce n'était pas le cas, sinon je n'aurais pas pris mon rôle de gardien de la plaine tant au sérieux pendant presque deux ans. Je poussai un soupir.

Bien sûr... Je serais pas là depuis aussi longtemps si c'était que pour le joli paysage... Je t'aurais pas aidée non plus. J'aurais pas tué un démon géant qui voulait détruire la Plaine... Je serais juste... parti...

Simplement vivre sur la plaine m'aurait été ennuyeux, j'aurais passé mon temps à vagabonder sur Kosaten. Mais les gens de cet endroit, les tâches à accomplir, la vie dans cette grande étendue verte... Tout cela valait la peine d'être protégé, d'être entretenu et c'était ce que je voulais préserver en aidant, en faisant des rondes, en soignant, en remontant le moral, en entraînant, en hébergeant.
J'étais le Gardien de la Plaine.

Mais bon, ce n'était pas le moment d'y penser. La jeune fille était parée à se remettre au travail. Je me relevai quelques secondes après elle en m'étirant et constatant avec amusement que mon amie ne retenait que très difficilement les chemins. Le sens de l'orientation n'était décidément pas le fort de tout le monde.

Héhé, c'est par là.

Annonçai-je alors en riant légèrement. Nous retournâmes devant la grange, le vieux fermier y étant encore.

Vous êtes forts les jeunes ! Plus qu'une botte et ça vous fait...
...
...
... 500 yens !


Je ris à nouveau, laissant Shado s'emparer de la dernière botte de paille. Je n'en pris aucune cette fois simplement car je voulais pouvoir diviser les revenus de part égale sans trop ruiner le vieux fermier non plus.

Ca va ? Tu peux le faire ?

Demandai-je à Shado avec un sourire.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Lun 27 Nov - 12:07




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Natsume me rejoint afin de m'indiquer la direction, avec un petit rire. Je m'exclame alors qu'il ne doit pas se moquer de moi, que j'ai juste besoin d'un peu de temps pour mémoriser les routes. Alors que je suis quasiment certaine qu'au bout de dix ans passés ici, je serais toujours aussi paumée...

Le vieux nous fait miroiter la somme de cinq cents yens quand on rejoint la grange pour ma dernière botte. Attends, cinq cents ? Cinq fois cinq, divisés par cinq, fois cent... ça fait pas deux milles cinq cents... ? Et puis c'est pas grave je m'en fiche ! Allons transporter cette fichue paille !

Bien sûr que je peux le faire ! Je réponds à la taquinerie de Natsume.

Aussitôt, je me concentre sur la botte de paille en question. L'une des erreurs fréquente que je faisais à mes débuts était de me concentrer uniquement sur le contour d'un objet, mais pas l'objet lui-même.

Sur une feuille de papier ça peut passer, car c'est pas épais, mais ça peut vite se révéler dramatique si l'objet à transporter est une personne et que seule sa peau se téléporte...

Mais les conséquences sont bien moins graves si je me loupe sur cette paille. Même si c'est pas le plus facile pour commencer, je prends en compte chacun des brins de la masse. Puis j'exerce ma volonté de la faire bouger.

Au début, la botte ne bouge que de quelques centimètres. Puis je reviens à la charge. Dix centimètres. Encore. Cinquante centimètres. Encore. Un mètre ! Encore ! J'ai plus de forces... Le souffle court, je demande alors à Natsume.

Et je suis censée aller jusqu'où comme ça ?



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mer 29 Nov - 20:28




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Bien entendu que Shado pouvait le faire, elle pouvait tout faire après tout ! Je l'observai un moment se démener à déplacer la paille, ce qu'elle réussissait plus ou moins mais elle semblait vraiment épuisée. Ce n'était pas sans me rappeler les tonneaux de vin que j'avais dû transporter à Chikai quand j'avais rencontré les Anglers. J'avais dû grimper sur un toit et descendre une extrémité de mon écharpe pour ramener le tonneau en haut et le faire rouler sans encombre de toit en toit.

Cela dit, la jeune fille voulait connaître sa prochaine destination et heureusement, j'avais prévu le coup !

La prochaine livrai son est au bout de la rue !

Lui annonçai-je avec un grand sourire. J'avais gardé l'adresse la plus proche pour la dernière livraison, comme cela, l'échec serait moins grave pour Shado et elle pourrait sans doute transporter la botte jusqu'à destination. Cela dit, des encouragements n'auraient pas été de refus pour la jeune fille, du moins de ce que je pensais. Ainsi, je murmurai à un passant aléatoire d'encourager la travailleuse à haute voix.

Allez jeune fille ! Tu peux y arriver !

Mais je ne m'attendais absolument pas à ce que d'autres passants s'arrêtent.

Courage gamine ! Plus beaucoup de chemin !

Des fenêtres s'ouvrirent dans toute la rue, laissant des visages souriants continuer les encouragements.

Vas-y vas-y vas-y !

Même des enfants s'arrêtaient pour lui donner des forces grâce à leur voix. Ce n'était pas grand chose mais l'air de rien, cela prouvait que les habitants de la Plaine étaient de bonnes personnes et être encouragé par ce genre de visages heureux était tout ce qu'il y avait de plus motivant selon moi.

Allez Shado ! Allez Shado ! Alleeeeeeez !

Commençai-je à acclamer à mon tour. D'ailleurs, une fois que le nom de la jeune fille fût entendu, tous les encouragements s'en accompagnèrent. Pourquoi regarder du foot quand on pouvait soutenir les efforts braves d'une jeune fille voulant s'améliorer, récupérer sa puissance perdue.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Jeu 30 Nov - 11:36




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Heureusement que le dernier trajet est assez court, car je me vois pas refaire le précédent de la manière actuelle. Je continue donc de déplacer l'objet de la livraison mètre par mètre. C'est long et épuisant, il me faut pas mal de temps pour récupérer entre chaque téléportation de la botte de paille.

Tout à coup, un passant se met à m'encourager. Je trouve ça étrange, mais je ne me pose pas trop de questions. Puis peu à peu, d'autres personnes viennent m'encourager dans mes efforts. Mais qu'est-ce qui leur prend ? C'est un sport olympique le transport de botte de paille par ici ou quoi ?

Quand Natsume se met lui aussi à me lancer un cri d'encouragement, tout devient beaucoup plus clair, je le soupçonne d'être à l'origine de ce mouvement de foule. Alors que mon pseudo fuse dans tous les sens, je ne peux simplement pas gâcher l'ambiance en abandonnant maintenant.

Je redouble d'efforts pour faire avancer la botte de deux mètres à la fois. Et je poursuis sur cette lignée jusqu'à la fin de la rue. Là, je m'adosse à la marchandise pour reprendre mon souffle. J'attends que Natsume se rapproche de moi, mais aussi d'avoir assez récupéré, pour lui dire.

Tu sais, tu aurais pu juste me demander d'aller un peu plus vite et j'aurais fait la même chose. Mais merci quand même pour le soutien moral.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Sam 2 Déc - 22:25




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Les encouragement fusaient de tous les côtés et il semblait que cela fonctionnait. Plus elle avançait, plus Shado arrivait à téléporter sa botte loin. L'exercice fonctionnait bien à priori. Je la suivais avec un grand sourire, la regardant progresser tel un professeur peu impliqué. Mais que c'était satisfaisant à observer. Tous ces efforts me mettaient vraiment du baume au coeur et j'en regrettais presque de ne pas être au niveau de la jeune fille pour pouvoir avancer en même temps qu'elle.

Et finalement, elle arriva à destination. Les encouragement furent bien vite remplacés par des applaudissements tandis que les passants revenaient à leur quotidien avec le sourire, comme si de rien n'avait été. Shado reprenait son souffle, moi, je trépignais de la voir en état, mes pulsions enfantines avaient besoin de se révéler. Quand la jeune fille commença à parler, je lui sautai littéralement dessus, la câlinant comme un bisounours et frottant ma joue contre la sienne.

Bravo Shado ! T'es cro forte ! T'as fait des shupers progrès en juste un après-midi !

Une fois que j'eus eu ma dose de contacte humain, je me reculai. J'avais pris le temps de récupérer l'argent au préalable. Je lui plaçai la moitié de la récompense fermement dans ses mains, à savoir 250 yens en affichant une mine ravie.

T'as bien mérité tes yens ! Fais-en bon usage !

Je me levai alors, m'étirant après cet après-midi plein d'efforts et de sueur. Je tendis alors ma main à Shado pour l'aider à se relever.

On retourne manger ? Ensuite on fera autre chose ! Comme regarder les étoiles ! Ou vraiment prendre un bain...

Proposai-je à nouveau en riant. La pauvre Shado devait vraiment être fatiguée et surtout ale après avoir tant sué.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Dim 3 Déc - 12:05




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Ma phrase est à peine formulée que Natsume se jette sur moi. Tout en m'enlaçant dans ses bras, et en frottant sa joue contre mon visage, le garçon me complimente sur mes exploits. C'est... Bizarre. J'y suis pas vraiment habituée en fait.

Avant, c'était moi qui voulais toujours faire des câlins à Eva, mais à chaque fois elle refusait catégoriquement tout contact. Pas de câlin, pas de bise, même pas de poignée de main !

Alors faut me comprendre un peu, c'est normal que je sois surprise en voyant Natsume passer du statut de simple rencontre joyeuse à meilleur ami de câlin pour la vie. Mais une fois le choc passé, je lui rends moi aussi son étreinte.

Oui, je chais que je chuis la meilleure !

Pas facile de parler alors que ma bouche se balade toujours au gré des mouvements de la tête du garçon. J'attends donc qu'il ait fini, surtout que c'est pas si désagréable d'être confortée de la sorte.

Le joyeux fanfaron place alors ma part de revenus dans ma main et je le remercie pour ça. Pendant que je range l'argent, Natsume me propose de retourner manger ou d'aller prendre un bain, selon mes envies.

J'ai la dalle après avoir fourni tous ces efforts, donc pour le moment, j'irais bien manger ! On se lavera après.

Décidément, on s'amuse vraiment bien sur la plaine, je regrette pas de m'être paumée pour une fois ! J'espère juste que ces bons moments vont durer encore un peu.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Dim 3 Déc - 15:50




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Bon, il fallait avouer que la modestie n'étouffait pas vraiment Shado mais il fallait avouer qu'elle pouvait se le permettre avoir fourni tant d'efforts. De plus, elle me rendait mon câlin, j'étais content ! Faire des câlins, c'était agréable, j'étais même capable d'en faire un à mon adversaire en plein milieu d'un combat si l'envie m'en prenait. Les embrassades étaient sacrées chez moi et elle avaient une belle signification pour qui les recevait. En l'occurrence, j'appréciais réellement Shado.

Quand j'enlaçais quelqu'un, j'étais presque un chaton, j'aurais pu ronronner tant mon niveau de bonheur grimpait en flèche avec le contact humain.
Bref, la jeune fille décida bien entendu d'aller manger un morceau histoire de se remettre en forme après tout ce travail. De plus, avec tous les yens accumulés, nous n'aurions rien à craindre de dépenser.

Je commençai à réfléchir à où aller dîner quand soudain je sentis ma joue être tirée par deux doigts venant de derrière moi. Je me retournai alors, tombant sur Harall, affichant son sourire mesquin habituel.

Maman !

Salut Nats ! J'nous ai récolté 300 yens pour cette semaine !

Génial ! Moi j'ai 250 !

Pas mal ! On va pouvoir bien bouffer et peut-être même acheter des matériaux pour la maison ! Eh... C'est qui la gamine derrière toi ?

Me demanda-t-elle alors en pointant Shado du doigt d'un air interrogatif. Je fis avancer la jeune fille devant ma mère avec un grand sourire pour la lui présenter comme je le faisais à chaque fois que je rencontrais un nouvel ami sur la Plaine. J'étais prêt à parier qu'Harall allait faire une remarque sur la poitrine ou je ne savais quoi. Rien qui m'intéressait, il s'agissait d'un délire bien à elle.

C'est Shado ! Une nouvelle élue que j'ai aidé aujourd'hui ! Shado, je te présente Harall, ma maman !

Eh beh dis-moi... Je sais pas comment t'arrive à toujours dégoter les filles mignonnes... 'Fin bon, ça reste toujours moins sexy que moi tout ça ! HAHAHAHA !

Arrête de dire des trucs comme ça, ça sert à rien !

Ouais ouais s'tu l'dis. Au fait, y a Bob qui va nous rejoindre aussi. Il a dit que de tous les humanoïdes, on était les moins inintéressants...

Eh bien décidément, nous allions passer de seul à seule avec Shado à quatuor avec elle, Harall et Bob. Enfin, si le totem ne revenait pas sur sa décision au dernier moment, ce prétentieux se pensait bien trop au-dessus de nous pour maintenir ce qu'il voulait faire. Enfin bref, Harall m'enlaça par derrière, provoquant chez moi un sourire béat.

Bon, ça fait quoi ?

On allait manger un bout.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Mer 6 Déc - 21:14




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Natsume réfléchis sans doute à la meilleure place qui conviendrait pour notre repas. Peut-être un nouvel établissement, ou alors un coin tranquille dans l'herbe. Mais ça m'étonnerais que le garçon ait préparé de la nourriture à l'avance étant donné que l'on n'a pas mangé en plein air ce midi.

Soudainement, une femme surgit de nul part sans prévenir. Natsume se retourne alors et appelle l'inconnue "maman". C'est donc elle sa mère ? Celle dont parlait l'homme complètement bourré ? Je les laisse un peu discuter jusqu'à ce que leurs propos se dirigent vers moi. Je suis alors poussée en avant et brièvement présentée.

Enchantée !

La dénommée Harall me qualifie de mignonne, mais me rabaisse rapidement avant même que je ne puisse apprécier ses propos... Au final, elle s'invite à notre repas et indique qu'un de ses amis nous rejoindra plus tard. Je vois bien la tête à moitié déprimée de Natsume.

Il n'a pas l'air très emballé par cette idée, préfèrent sûrement un tête-à-tête avec moi. Je ne peux m'empêcher de lui remonter le moral en le taquinant un peu.

T'en fait pas, je lui chuchote à l'oreille, on aura l'occasion d'être seuls plus tard dans les bains.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Jeu 7 Déc - 0:16




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



J'adorais quand maman me câlinais. Bon, je pouvais simplement dire que j'adorais être câliné tout court quelle que soit la personne qui me tenait dans ses bras. Mais je devais avouer que me faire enlacer par ma mère me faisait un tout autre effet. Je me sentais tellement protégé que c'était comme si j'étais dans une bulle.
Bien que j'appréciais son contact, le problème d'Harall était qu'elle avait tendance à prendre... beaucoup de place de par sa présence. De plus, elle avait tendance à raconter moult anecdotes embarrassantes sur moi à de nouvelles connaissances. Je me doutais que Shado allait savoir un fait sur moi que je ne voulais pas qu'elle sache à un moment ou un autre de la soirée si maman passait le dîner avec nous.

C'est pourquoi j'affichai une mine légèrement anxieuse qui aurait pu passer pour une expression déconfite. D'autant plus que je voulais bien passer un peu plus de temps seul avec ma nouvelle amie. Et savoir que cette dernière allait sans doute quitter le dîner avec une information embarrassante ne m'arrangeait pas vraiment. A ce moment, ce genre d'histoires n'auraient concerné que Tenma et les probabilité que je me mette dans tous mes états en parlant du mage étaient plus que grandes.

Ce fût Shado qui me sortit de mes songes en me demandant de ne pas m'inquiéter car nous allions nous retrouver seul à seul dans le bain après le dîner. Il était vrai qu'après avoir mangé, Harall avait tendance à aller directement se coucher. Enfin, cela n'annulait pas ce qui me faisait peur mais bon, dans le doute, j'adressai un sourire doux à la jeune fille.

Maman desserra son étreinte, un air interrogatif sur le visage, se demandant sûrement ce que Shado venait de me dire, puis elle haussa les épaules. Elle décida de choisir elle-même l'endroit où nous allions manger. Une auberge aux prix exorbitants et aux plats artisanaux absolument délicieux où je n'avais eu l'occasion de manger qu'une fois dans ma vie. Mais selon Harall, nous pouvions nous le permettre avec ce que nous avions récolté durant la journée.

Nous nous installâmes alors à table, attendant que le serveur nous apporte à manger. Je m'étais assis entre Harall et Shado afin d'avoir les deux en visuel.

Alors ? Vous vous êtes rencontrés comment vous deux ?

Shado s'était perdue sur la Plaine, du coup j'ai proposé d'aider !

Hehehe, cha ch'est un gamin rechponchable hein !

Affirma-t-elle en me secouant les épaules comme un père le ferait à son fils après avoir ramené une médaille à la maison.

Et du coup Shado, t'es une élue ? Ca ressemble à quoi ton monde ?

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 464
Yens : 800
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Ven 8 Déc - 7:11




La rencontre des bisounours



feat Natsume








Je suis déçue, mais genre franchement déçue, énormément déçue ! Natsume n'a pas réagi à ma blague ! Je m'attendais au moins à le voir rougir ou être un peu gêné, mais non, monsieur trouve ça normal de prendre un bain avec la nouvelle rencontre du jour...

Mais attends... S'il ne trouve rien d'étrange dans mes propos, ça veut dire que les bains sont mixtes ? Si c'est le cas pourquoi ne me l'a t'il pas dit celui-là ? Il comptait me prendre au piège une fois devant pour que je ne me défile pas ? Je le pensais pas aussi pervers.

Dès que la mère de Natsume a décidé de l'endroit de notre repas, nous nous y dirigeons sans plus attendre. D'après ce que j'ai compris, ici c'est le top du top, le meilleur des plaines avec le prix qui est pas mal non plus. À table, Natsume se place pile entre moi et sa mère.

Cette dernière reprend alors la conversation en demandant à son fils comme il m'avait rencontré. Natsume explique alors que je me suis totalement paumée, sympa comme première image.

"- Hey c'est qui Shado ?
- Oh, c'est la fille paumée là-bas, tu ne peux pas la louper"

Continuant à poser des questions à mon sujet, cette fois Harall décide de me les poser directement. Et c'est normal puisque ça concerne mon passé, bien que Natsume aurait pu lui aussi répondre avec les infos que je lui ait données. Euh... Enfin, je sais plus si je lui ai raconté ça.

Oui, je suis une élue de Seika. Et mon monde, pour faire court, c'était la merde totale.

J'ai hésité à comparer mon monde à un œuf vieux de plus d'un siècle qui n'a pas éclos, car non seulement la coquille intacte est extrêmement fragile, mais en plus, il n'y a que de la poussière à l'intérieur. Avec cette métaphore, je serais sûrement passée pour une folle.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   Sam 9 Déc - 17:17




La rencontre des bisounours
FEAT. Shado
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Ce fût une description bien minimaliste que Shado livra à Harall en guise de réponse. Une "merde totale" donc. Tout comme maman, j'aurais aimé plus de détails. Je me doutais que son monde était au moins aussi technologique que le mien et qu'on pouvait y trouver des personnes armées de pouvoirs. L'existence même de la jeune fille en témoignait. D'ailleurs, je commençais à me dire que peut-être les dieux appréciaient de récupérer des élus qui n'étaient pas trop à leur place dans leur monde d'origine.

J'avais croisé beaucoup d'élus et la plupart de ceux m'ayant parlé de leur ancienne vie ne semblaient pas vraiment la regretter si l'on omettait les Anglers qui, il fût une époque, étaient prêtes à tout pour rentrer chez elles. Personnellement, le mode de vie que je pratiquais témoignait bien de pourquoi retourner là d'où je venais n'avait jamais été ma priorité. Passer le plus clair de mon temps à jouer dans mon appartement sans jamais voir personne était tout de même moins productif que ce que je faisais sur Kosaten.

Harall éclata alors de rire en entendant ce qu'avait dit Shado.

HAHAHA ! Tu m'étonne ! Nous ça se limitait à une vieille cave d'esclavagiste et un appartement sombre !

Oh t'exagère... Des fois je sortais faire des courses ou à la salle d'arcade !

Je me mis à rire en même temps que maman tant j'avais conscience que ce que je venais de dire était stupide et tout aussi ridicule que de ne pas sortir du tout.
Ce fût à ce moment que le serveur vint nous passer commande.

Un steak pour moi ! Avec un verre de saké !

Moi je voudrais du saumon ! Je peux prendre du saké aussi ?

Nan, j'te connais, tu vas finir bourré et insulter tout le monde en anglais...

Ah... Un jus de pomme alors !

Une fois que Shado eut passé sa commande, je recommençai à me poser des questions au sujet de cette dernière et en particulier de son statut d'élue. Etais-je la première personne qu'elle avait rencontré en arrivant ou avait-elle fait connaissances avec d'autres élus avant. A priori, elle connaissait déjà les principes de Kosaten et généralement, les personnes qui accueillaient les nouveaux élus en étaient eux aussi.

Dis Shado, t'as rencontré d'autres élus avant d'arriver sur la Plaine ?

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La rencontre des bisounours   

Revenir en haut Aller en bas
La rencontre des bisounours
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand Bisounours devient Grizzlie, là ça me plaît !!!
» Bisounours Party | V. 2.0
» Bisounours...présentation?
» ANTEY - c'est un bisounours-tortue-ninja et sa pote dora l'exploratrice
» Les Bisounours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.