Partagez | .
Where are we, exactly ? ♪ [ PV : Natsume Naegi ]
Messages : 42
Yens : 750
Date d'inscription : 19/08/2017
Localisation : Probablement à Minshu ♪

Progression
Niveau: 6
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Licht J. Todoroki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Where are we, exactly ? ♪ [ PV : Natsume Naegi ]   Jeu 14 Sep - 0:33

Where are we, exactly ? ♪

Finalement, ma nouvelle mission divine ne va pas être aussi facile à réaliser que je le croyais. Mêmes les Démons arrivent à venir jusque sur les ‘Terres Sacrées’ de Dieu. Donc pour protéger les habitants, je vais d’abord devoir débarrasser ce ‘Jardin Céleste’ de ces êtres infâmes. Hyde. Ce stupide rat est ici. Il me suit partout à cause de ce pacte maudit ? Voilà quelque chose que je n’avais pas du tout prévu. Mais c’est sans importance, car je suis un Ange ! Et selon cette créature diabolique, notre ‘chaîne’ est rompue. Bon débarras ! Cela signifie que je suis libre et que je vais pouvoir le tuer définitivement ! Sauf que ce lâche s’est enfui avant que je n’y parvienne. Tsssk ! Saleté d’hérisson de mes deux ! Je jure sur mon âme angélique que je le tuerai ! Et en le poursuivant, je l’ai perdu de vue à nouveau, tandis que le froid montagnard me saisit une nouvelle fois. Comment y suis-je revenu ? Sûrement grâce à Dieu qui ne voulait peut-être pas assister à notre affrontement sur ses ‘Terres Sacrées’. Soit, très bien. Je vais reprendre ma route et laisser la vie sauve à ce Hydébile. Lawless, le Vampire sans foi, ni loi. Il est ici. Et je l’éjecterai d’ici tôt ou tard.

Pendant plusieurs jours, je laissai mes pas me guider, car Dieu me guide à travers chacun d’eux. Le temps s’est réchauffé peu à peu, après que j’ai quitté les montagnes. Je marche longuement, me reposant un peu la nuit, avant de repartir aux premières lueurs de l’aube. Je remarque d’ailleurs que le jour et la nuit existent sur les ‘Terres Sacrées’ de Dieu. Je présume qu’Il a voulu reproduire sa création, la Terre, dans son ‘Jardin Céleste’. Les terres sont verdoyantes, et il ne fait pas trop chaud. Le temps semble ‘parfait’, par ici. Dieu est parfait, donc son ‘Monde’ aussi. C’est évident. Et puis, c’est calme, vraiment très calme. J’ai croisé quelques personnes par hasard, sauf qu’ils ne m’ont pas vu, je crois. Ils ne semblaient pas en danger ou blessés, alors je ne les ai pas abordés. J’ai simplement continué ma route. Inlassablement, tel un Ange qui parcourt terre et ciel. Je ne sais combien de jours cela fait-il que je marche. J’ai un peu perdu la notion du temps. Difficile de savoir quand on ne porte pas de montre, et que mon portable magique paraît complètement déboussolé. Il ne répond pas à mes questions angéliques. Stupide rat. Pourquoi s’est-il enfui ? Il avait l’air d’en savoir plus que moi sur les ‘Terres’ de Dieu. Peut-être qu’avec son ennuyeuse force de Démon, il les a déjà visitées entièrement ? Sans aucun doute. Créature démoniaque un jour, créature démoniaque toujours.

À force, des plaines d’une verdure immaculée commencent à s’étendre devant moi. Je commence à fatiguer, pour être honnête. Car même un Ange peut arriver à ses limites surnaturelles. Il faut que je me repose un peu. Je ralentis le pas, observant plus attentivement le paysage autour de moi. J’aperçois un arbre solitaire au milieu des plaines, et me dirige vers celui-ci. Ayant vécu à la campagne toute mon enfance, il y avait beaucoup d’arbres. Et Dieu m’avait donné une grande souplesse à la naissance. Normal pour un Ange, après tout. Dieu offre à ses Messagers quelques capacités extraordinaires. Alors, je m’accroche au tronc et, avec une certaine habilité, je grimpe jusqu’à la première branche, la plus épaisse pouvant soutenir mon poids aussi léger qu’une plume des ailes d’un Ange. Je m’installe dessus, et m’adosse contre le tronc. Puis, je ferme les yeux…

Presqu’immédiatement, quelque part entre éveil et sommeil, mon esprit dessine une scène. Puis un somptueux piano de couleur noire apparaît grâce à une espèce de grand tissu noir et violet. Ce même tissu se dirige vers moi, et s’enroule sur mes vêtements, me donnant ainsi une tenue plus appropriée pour une représentation. Depuis les coulisses, je perçois les chuchotements des spectateurs. Ils attendent. Ils m’attendent. Je jouerai à les en faire pleurer. Je montrerai au monde entier que je suis unique, que je possède mes propres rêves. Et toi aussi, hérisson de mes deux, qui regardes du fond de la salle, attendant que je me montre pour pouvoir rire de ma performance divine… toi aussi, je vais te faire comprendre tes erreurs. Autant de fois qu’il le faudra. Une étrange impression d’être toujours lié à ce maudit hérisson malgré la rupture de la ‘chaîne’. Une étrange impression de devoir encore lui faire la morale. Car je suis un Ange ! Qui terrasse les Démons ! Dans mon rêve, je vois Kranz, mon manager, poser sa main sur mon épaule et me sourire. Je reste neutre et m’avance sur la scène lorsque je vois une ombre…

Et je me réveille brusquement, une main posée contre ma tête. Mon Dieu. Maintenant que j’y pense… si ce stupide rat est ici, sur les ‘Terres Sacrées’ de Dieu… est-ce que cela signifie que ce plus gros Démon encore, est là aussi ? Ce renard démoniaque, Tsubaki ? Je me redresse légèrement et saute de la branche d’arbre. Je me suis assez reposé. Je dois me dépêcher. Si ça se trouve, ce Vampire est déjà ici, en train de massacrer les habitants. J’accélère un peu le pas, laissant toujours Dieu me guider. Et au milieu de la plaine, après n’avoir vu personne pendant des jours… une fille… à moins que ce ne soit un garçon, vêtu de bleu… seul Dieu sait à cette distance… je m’approche donc de celui-ci pour lui demander quelque chose :

« Hey toi, à combien de battement d’ailes d’Ange se situe la ville la plus proche ? »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Where are we, exactly ? ♪ [ PV : Natsume Naegi ]   Jeu 14 Sep - 1:31




Where are we, exactly ? ♪
FEAT. Licht J. Todoroki
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



La journée sur la Plaine était pour le moins morose. Le ciel, habituellement dégagé, était recouvert de nuages gris clairs. L'herbe verte pétante s'était teintée de couleurs fades et même la douce brise brise inhérente à la grande étendue verte que j'affectionnais tant était devenue un vent pour le moins désagréable. En bref, ce jour-là, rien, strictement rien ne m'incitait à sortir. J'avais envie de rester tranquillement à l'auberge à dormir dans un lit douillet et ce, même si je devais supporter Bob râler pendant toute la journée !

Par les enfers ! N'as-tu donc que cela à faire que de rester affalé sur un matelas ?! Si je décide de rester dans ces bâtiments indignes de ma personne la plupart du temps, c'est bel et bien pour ne pas avoir à supporter de sentir ton énergie démoniaque inférieure et misérable. Le roi des démons ne devrait-il pas se créer une armée ? Ne devrait-il pas aller recruter des hommes ? Même cette misérable marionnette de Bahamut ferait l'affaire alors par pitié, quitte cette chambre !

Bon, supporter Bob râler toute la journée se serait au final avéré bien plus éprouvant que de faire ma ronde quotidienne sur la Plaine... Je m'extirpai difficilement de la chaleur réconfortante de ma couette avant de me lever, bâillant et m'étirant. Après avoir essuyé la larme résultant de l'ouverture de ma bouche, je remarquai que les jérémiades du totem n'avaient pas réveillé Harall. Et ensuite, elle se plaignait que j'avais le sommeil lourd, c'était l'hôpital qui se foutait de la charité.

En un sens c'était une bonne chose que maman soit encore endormie. Moi qui n'avais absolument pas la foi de faire ma ronde seul, j'allais pouvoir l'emmener avec moi. Je commençai à lui tapoter la joue du doigt, sans réaction. Je lui secouais l'épaule, toujours aucune réaction. Je fis les deux en même temps en faisant des petits "Eh !", espérant que la perturbation soit suffisante pour la réveiller mais en vain. Il ne me restait donc que la solution ultime, la seule technique qui pouvait réveiller Harall. J'écartai grand les bras, je pliai mes genoux et enfin, je sautai sur maman.

UGH ! Mais ça va pas la tête ?!

Mamaaaaaan, viens faire la ronde avec moi, j'ai pas envie d'y aller tout seul.

Eh mais c'est dégueulasse, je suis en week-end, laisse-moi me reposer un peu ! Je bosse toute la semaine j'te rappelle !

Mais t'auras juste à t'installer dans mon écharpe, tu pourras dormir dedans...

Lui répliquai-je en affichant un visage innocent, sans même que je le fasse exprès. Harall poussa un soupir puis elle haussa les épaules, signe de capitulation de sa part. J'affichai un grand sourire puis je me levai. Maman prit sa forme miniature puis je la fis monter sur mon épaule, la sentant se blottir dans mon écharpe. Sur ce je descendis les escaliers de l'auberge, me mettant à table pour le petit déjeuner. Je finis rapidement la nourriture avant de m'étirer à nouveau et d'enfin sortir de l'auberge.

Et quel spectacle, la Plaine était si triste par ce temps. On aurait dit qu'on avait aspiré tout le vert et le bleu qu'il y avait dessus. Honnêtement, je n'avais qu'une envie, c'était de retourner me coucher. Mais d'une part, Bob était toujours dans la chambre et d'autre part Harall m'en aurait voulu de l'avoir réveillée pour rien. Je commençai alors ma marche sur les chemins passés de beige à... beige mais fade.

Le temps me paraissait si long à force de marcher dans ce décor morne. J'aurais presque eu envie de chanter le chant des couleurs mais son introduction malsaine me refoulait et ne m'incitait clairement pas à ne serait-ce que la fredonner. Au bout d'une heure de marche qui m'en avait paru trois, je tombai sur un petit garçon qui s'était foulé la cheville. Je tentai de lui demander où il habitait pour le ramener chez lui, il ne voulait pas arrêter de pleurer. Je dus lui faire un bandage pour qu'il me dise enfin où le raccompagner. Une fois ce petit boulot terminé avec un sourire permanent sur les lèvres, je repris ma ronde.

Je me fis interpeller par un jeune homme. Loin de la politesse d'Haru que j'avais rencontré plus tôt... Sa façon de m'aborder avait tant de problèmes... Premièrement "Hey toi", pas un bonjour, pas une présentation, bref, aucune courtoisie. Ensuite, demande d'information directe et sans aucune retenue. Bon ça, j'avais l'habitude mais fallait-il réellement que son analogie soit liée aux anges ?! La simple mention de quelque chose de divin m'irritait. Le pire était que je n'y pouvais absolument rien, ma nature de démon, de roi des démons qui plus était, me forçait à grincer des dents à la mention de "Dieu", des "anges" ou quoique ce soit se rapportant à cet univers tout blanc. Et mon début de journée n'aidait pas vraiment à ce que je prenne cela bien.

Mais bon, il fallait rester calme, aucune énergie divine n'émanait de ce type, je n'avais aucune raison de m'énerver. Je le regardai avec mon sourire habituel, presque moqueur vis-à-vis de ce qui venait d'être dit puis je lui pris la main avec insistance.

Alors déjà BONJOUR. Ensuite, je m'appelle Natsume Naegi, gardien de la plaine, enchanté. Et ensuite, est-ce que tu peux être plus précis sur tes "battements d'ailes d'anges" s'il te plaît ?

Oui, mon agacement se ressentait, ce n'était pas spécialement volontaire et assez contraire à mon habitude joyeuse et naïve habituelle mais j'étais vraiment de mauvais poil et je n'attendais qu'une chose : Que mon interlocuteur se montre un peu plus sympathique, histoire que je revienne sur mon jugement et que ma bonne humeur revienne.



© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 42
Yens : 750
Date d'inscription : 19/08/2017
Localisation : Probablement à Minshu ♪

Progression
Niveau: 6
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Licht J. Todoroki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Where are we, exactly ? ♪ [ PV : Natsume Naegi ]   Dim 24 Sep - 1:37

Where are we, exactly ? ♪

Le soleil est loin d’être resplendissant. Au-dessus de ma tête, seul un ciel, recouvert de nuages et quelques faibles rayons les traversant, m’indiquent que le soleil est bien présent. Malgré l’absence de la lumière scintillante, cela n’empêche pas les plaines d’être étonnamment verdoyantes, comme si les rayons chaleureux du soleil les éclairent quand même, en continue perpétuelle. Vraiment, les ‘Terres Sacrées’ de Dieu sont remplies d’une beauté inouïe. Une beauté digne de Dieu. Il a créé un monde tellement extraordinaire. Parfait, comme Il l’est. Ces nuages ne sont qu’un petit désagrément qui rend les ‘Terres Sacrées’ de Dieu encore plus réelles et vivantes. L’ajout même d’un ciel rendent ce ‘Jardin Céleste’ plus vivant. De chaque endroit que je traverse depuis des jours et des jours, j’ai l’impression de sentir une douce et puissante énergie émanée de ces ‘Terres Divines’. Ce monde n’hésite pas à montrer toute sa pureté au grand jour. C’est vraiment incroyable.

Et au milieu de ces plaines verdoyantes, un individu que je ne connais pas. Impossible de déterminer s’il est une femme ou un homme à cette distance. Alors je me suis rapproché, notamment pour lui demander où se situe la ville la plus proche. Dieu me guide vers cette ville, ça ne fait aucun doute. Mais je veux juste savoir combien de battement d’ailes d’Ange il me reste à parcourir. Je dois m’y rendre au plus vite, afin d’être sûr que cet ignoble renard démoniaque n’est pas ici, sur ces ‘Terres Célestes’. S’il est ici, je l’expédierai vite fait, bien fait, en Enfers ! Il n’est pas le bienvenu dans ce ‘Paradis’. Cependant, à peine ai-je posé ma question au jeune garçon – car maintenant que je suis plus proche, je peux déterminer aisément que c’est un garçon aux traits un peu androgyne – qu’une certaine tension semble s’être posée autour de nous.

Pourtant, l’inconnu en face de moi sourit comme si de rien n’était. L’atmosphère paraît se détendre un peu. Est-ce que j’ai rêvé ? Je suis parfaitement réveillé. Et un Ange n’hallucine jamais. Un ennemi est passé dans les environs ? Je jette des coups d’œil autour de moi, guettant la moindre créature démoniaque. Personne. Je plisse un peu plus les yeux, avant que le garçon ne réattire l’attention sur lui en saisissant l’une de mes mains. J’hausse un sourcil, ne comprenant pas l’objectif de ce geste, ni même pourquoi il a fait ça tout court. Qu’est-ce qu’il fait, celui-là ? Suivi de près par son action, l’individu aux cheveux bruns se présente sous le nom de Natsume Naegi, et précise qu’il est le ‘Gardien de la Plaine’. Des vagues souvenirs de mon monde d’origine me reviennent alors, me rappelant que dans certains pays, les gens se saluent d’une poignée de main. Je suis un Ange, je n’ai jamais serré la main à qui que ce soit auparavant.

Cependant, je vais faire une exception pour lui… après tout, il s’est présenté lui-même comme ‘Gardien de la Plaine’. Un Gardien. N’est-ce pas là une forme d’angélisme ? Sa mission diffère certainement de la mienne. Dieu lui a demandé de veiller sur ces plaines verdoyantes. C’est une mission honorable. Et il semble la respecter correctement, vu à quel point cette herbe à perte de vue est d’un vert resplendissant. Un autre Ange. Il y a donc d’autres Anges sur les ‘Terres Sacrées’ de Dieu. Ce n’est pas vraiment une surprise, mais je n’en avais encore croisé aucun. Je lui adresse un faible sourire, histoire de lui témoigner un peu plus de respect désormais, un peu plus que précédemment, et j’opte pour me présenter convenablement, surtout à un de mes semblables angéliques.

« Enchanté. Je suis Licht. Licht Jekylland Todoroki, un Ange Élu de Dieu lui-même. Contrairement à toi, Dieu ne m’a pas encore attribué de mission divine. Il me guide actuellement vers la ville la plus proche. Et je désirais savoir à quelle distance de celle-ci je me trouvais. »

Je dois avouer que je suis un peu étonné par sa question, bien que j’y réponde. Un peu plus précis par « battements d’aile d’Ange » ? Je suis persuadé qu’il est un Ange, comme moi, vu la mission à laquelle il est assigné. Donc il possède, à coup sûr, des ailes d’Ange comme moi, non ? Si j’ai bien saisi, Dieu invite diverses personnes qu’il juge digne sur ses ‘Terres Sacrées’. Cependant, chaque personne ne vient pas forcément du même monde que moi. Peut-être que cet autre Ange vient d’un monde où les Anges n’ont pas d’ailes ? Cela expliquerait sa question. Dans mon monde, les ailes d’un Ange représentent son âme. Il est fortement déconseillé de les dévoiler au grand jour, car si un Démon parvient à les toucher, ça pourrait souiller notre âme immédiatement. Alors je ne peux pas lui faire une démonstration, même si ce Natsume est un Ange également. Par pure prudence.

« Je dois me rendre au plus vite à la prochaine ville. Je crains que des Démons de race Vampirique se soient invités sur les ‘Terres Sacrées’ de Dieu, via l’invitation qu’Il m’a offerte ici. Je ne peux pas les laisser s’en prendre aux humains de ce ‘Jardin Céleste’. »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Where are we, exactly ? ♪ [ PV : Natsume Naegi ]   Dim 24 Sep - 22:17




Where are we, exactly ? ♪
FEAT. Licht J. Todoroki
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Je regrettais cette époque heureuse durant laquelle je n'étais pas guidé dans mes appréciations par mon instinct. Une bien belle époque durant laquelle à mes yeux, démons, anges et humains logeaient à la même enseigne. Oui c'était bien la seule tristesse que m'avait laissé ma transformation en roi des démons. Autrefois, ce jeune homme m'aurait abordé de la même façon, mon sourire n'aurait pas été agacé, j'aurais ri comme je savais le faire et je l'aurais traité comme n'importe qui. Mais c'était moi désormais, un démon complet ne pouvant pas supporter d'entendre parler ne serait-ce que d'anges. Je ne voulais pas me comporter comme cela, c'était mal, j'étais au niveau des membres de l'Ouroboros et leur suprématie Minshujin.

Je... ne pouvais pas continuer de cette manière. Mon instinct, je devais le refouler quoiqu'il en coûtait. Ou au moins le changer, je ne pouvais pas me laisser dicter par ma biologie tout en l'acceptant. Face à une personne divine ou parlant de dieu, je devais rester Natsume Naegi et ne pas laisser le roi des démons l'emporter, je devais le forcer à accepter !
Pendant quelques secondes, me paraissant une éternité, je me remettais en tête de bons moments, je pensais à du positif. Il en faisait pas bien beau ce jour-là sur la Plaine mais cela rendait ses paysages plus diversifiés, de nouvelles couleurs s'ajoutaient à la grande étendue verte, de nouvelles sensations. J'assimilais tout cela, j'en faisais la composante de mes émotions actuelles et finalement je sentis ma rage, ma haine, mon dégoût s'engouffrer dans les abysses de mon âme.

Je revins à la réalité sans même savoir comment j'allais me comporter. Finalement je lâchais la main du jeune homme face à moi, le laissant finalement m'expliquer. Il s'appelait donc Licht Jak-Jeku-Jeki... lande ? Todoroki. Nan décidément le milieu de son nom m'était difficilement prononçable. Il se présenta comme un ange envoyé directement de dieu. Je serrai mon poing mais je parvenais à garder mon calme. Déjà, ce garçon ne dégageait rien d'angélique, je me le répétais, je n'avais pas à m'énerver pour si peu... Dieu m'aurait attribué une mission divine ? Gh- Ne pas s'énerver. Mais je commençais à me poser une question, lorsqu'il parlait de Dieu, entendait-il ceux de Kosaten ? Ou le Dieu avec des anges et une longue barbe ? Licht me prenait pour un ange ? Ne pas s'énerver.

Je me grattai nonchalamment l'arrière du crâne, que vouliez-vous répondre à cela ? Peut être le jeune garçon se croyait-il dans une sorte de jeu de rôle...

Je... vois pas de quelle mission divine tu parle en fait. Je protège la Plaine et ses habitants pour le plaisir, j'ai pas besoin qu'on me dise de le faire... Sinon, le village le plus proche, c'est Tsuniya, à trois heures d'ici. T'es dans un des coins les plus paumés de la Plaine, heureusement que je t'ai trouvé...

Ou pas. Surtout que le gloubiboulga étrange qui s'en suivit n'allait pas aider. Des démons vampires ? Eeuuuh... La forêt luxuriante abritait Ellen et tous ses démons mais à ma connaissance aucun vampire et puis dans les conditions où j'avais quitté le manoir, il y avait peu de risque. Et puis "Terres sacrées de Dieu" ? Manshe ? "Jardin Céleste" ? Je devais avouer être en train de décrocher et mon air parfaitement incrédule retranscrivait plutôt bien le fait suivant : "Cerveau de Natsume.exe a cessé de fonctionner". J'en étais à un stade ou les mots angéliques m'étaient bien secondaires, Licht se croyait-il VRAIMENT dans un jeu de rôle ? Heureusement qu'Harall était toujours réfugiée dans mon écharpe pour exprimer ce que ma bouche était incapable de formuler. Ce fût ainsi que sa petite tête ornée d'un chapeau de sorcière s'extirpa du tissu à mon cou.

Mais qu'eeeeeest-ce que tu bave à la fin ?! Des démons vampires, j'peux t'assurer qu'il y en a pas dans l'coin, on le saurait depuis un bail ! Et tes machins-trucs divins là, ça nous passe au-dessus ! "Terres sacrées de Dieu gna gna gna", c'est la Plaine Verdoyante ici, pas plus !

Ahem, j'aurais été plus sympa dans ma façon de le dire mais en gros, c'est ça. Je comprends rien à ce que tu raconte depuis tout à l'heure...

Oui bon, Harall était bien plus directe et vulgaire dans ses façons mais je devais admettre que sans elle se serait installé un long silence gênant et je n'aimais pas vraiment ça...



©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Where are we, exactly ? ♪ [ PV : Natsume Naegi ]   

Revenir en haut Aller en bas
Where are we, exactly ? ♪ [ PV : Natsume Naegi ]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Naegi, dresseuse et amoureuse des Evolis ♥
» Chambre de Natsume Part. 2
» Quand Coulent les Larmes du Rossignol [Rang C][Pv: Natsume Homura]
» Natsume Chevalier de Bronze de la croix du sud
» Kagura Natsume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.