Partagez | .
Aventure: La "sainte" guerre
Messages : 2393
Yens : 197
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Aventure: La "sainte" guerre   Ven 15 Sep - 17:23

Aventure de la grande guerre





"La fin de l'espoir est le commencement de la mort."



La guerre entre les deux grandes rivales de Kosaten ne cesse de s'intensifier. Ce qui n'était qu'il y a plusieurs mois de ça que des affrontements mineurs et autres tentatives de terrorisme, s'est transformé rapidement en bataille rangée. A présent, la guerre s'approche de sa plus grande bataille, les deux puissances ayant décidé de s'affronter directement en territoire neutre.

Fuyu a dépêché toutes ses troupes et son armée en direction de Seika, tandis que le royaume du Phénix, ayant eu vent de ce mouvement, se prépare aussi. L'affrontement aura lieu en territoire neutre. Et alors que chacun a essayé d'empêcher l'autre de choisir le lieu de la bataille en envoyant des troupes ou des espions pour ralentir l'avancée de chacun, ils n'ont plus d'autres choix. La grande bataille aura donc lieu dans Les Rocheuses.

Il fallu donc encore plusieurs semaines pour que les deux armées se retrouvent face à face. Une dernière nuit avant l'affrontement final, des milliers et des milliers de tentes envahissent les plaines des territoires neutres, alors que les étendards du Dragon et du Phénix volent dans le ciel. L'épaisse fumée des feux de camps s'envole vers les étoiles, alors que les hommes sont calmes et silencieux. Concentrés pour le grand combat de demain. Les visages sont graves, l'inquiétude se fait sentir. Qui, demain, vivra ou mourra ?

Pourtant, c'est à ce moment que les grand héros décident de faire leur entrée. Dans les deux camps, un brouhaha s'élève, des cris de guerre retentissent sur des lieux à la ronde. Les élus sont là pour combattre eux aussi. Vous leur donnez à nouveau espoir de vaincre, la rage de combattre. Vous avez toujours été un symbole. Et ce symbole s'exprime ce soir.

Votre puissance va bientôt s'exprimer. Mais qui pourra gagner cette guerre qui perdure depuis des mois, des années, peut être même des siècles? Combattrez-vous au nom de votre nation ou de votre propre chef ? Et cette victoire amènera-t-elle la Paix à Kosaten et la libération des élus vainqueurs ? Car, après tout, vous avez évolué dans ce monde pour cet instant. Vous allez affronter votre destin pour parvenir à retourner dans votre monde!


Elus, soyez prêt à affronter votre destin,  affûtez vos armes, gardez votre courage, la bataille commence....








Objectif :

Fuyu:
Tenter d'approcher le centre de commandement de Seika pour tuer les officiers et ainsi terminer la guerre et la bataille.

Seika: Vos éclaireurs ont repéré un barrage non loin d'ici, qui pourrait noyer le campement de Fuyu et ainsi vous garantir la victoire. Néanmoins, Fuyu ayant été devancé sur l'emplacement par vos forces, connait aussi son point faible. Autant dire que la bataille fera rage dans cette direction.

Minshu / Tenshi : Trouver l'un des fragments du Dieu-serpent qui a été repéré et sauver des nobles qui étaient allés parlementer avec Tenshi et ont été prit dans la guerre.









Dernière édition par Heiwa Jigoku le Ven 15 Sep - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 35
Yens : 0
Date d'inscription : 09/09/2015
Heiwa PNJ - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Ven 15 Sep - 17:24

Réglement




  • Un post par tour, attendez le post du MJ pour continuer



  • Gardez dans un coin votre fiche personnage



  • Soyez logiques et cohérents



  • Ne lisez que ce qui concerne votre faction, et votre personnage. Toute utilisation du poste d'un autre joueur qui ne fait pas partie de votre faction, ou simplement qui ne peut connaître les actions d'un autre joueur, mais qui se voit utilisé à son avantage dans son poste, sera automatiquement sanctionné !



  • Il est INTERDIT d'éditer ses postes alors réfléchissez bien , tout manquement à cette règle se verra aussi sanctionné! Ceci afin d'éviter que des joueurs, tentent de retourner la situation à son avantage.



  • Le MJ est DIEU ! Si vous avez une réclamation à faire, c'est à lui qu'il faut le faire et cela doit être justifié (Pour faciliter la communication envoyait un représentant pour toute votre faction, sauf si cela est urgent!)





  • Ceci est un RP dirigé, c'est à dire que vous ne terminez pas vos actions, c'est le MJ qui décide si c'est réussi ou non.


Exemples :

Je fais un croche-pied à tartempion, il tombe... => pas bien !

Je tente de faire un croche-pied à tartempion => BIEN !





  • Votre action doit être détaillée le mieux possible afin de permettre une bonne appréciation du jeu par le MJ afin de donner des résultats cohérents avec la situation présente.



  • Un tour dure 36h ( et peut s'étendre à 48h si le joueur prévient), n'oubliez pas la règle des dix lignes minimum. Évitez les pavés, ici ça n'a pas d'utilité, construisez vos postes de manière détaillée, mais concise. Pensez que plus vite les joueurs répondent, plus vite le tour se termine et le MJ peut poster.



Si possible, mettez en [/Spoiler] un résumé clair et précis de vos actions, Ainsi le MJ comprendra tout de suite ce que vous faites!


©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 35
Yens : 0
Date d'inscription : 09/09/2015
Heiwa PNJ - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Ven 15 Sep - 17:28

Tour 0:L'aube d'une sanglante bataille



Plus que quelques heures avant que la bataille des Dieux n'éclate. Autant d'années, voire des siècles que les trois nations se tournent autour, se provoquent et se cherchent par quelques joutes militaires. Mais cette attente tend à sa fin, alors que les deux armées des plus grandes nations se font face.

Quelques heures avant que la furie de Seika et de Fuyu ne se déchaîne pour bouleverser à jamais la face de Kosaten. Le Dieu Phœnix et le Dieu Dragon vont enfin pouvoir asseoir leur puissance et leur dominance sur l'autre. Mais qui des deux l'emportera ?

La nuit est déjà bien entamée, et les soldats se tiennent à côté des élus pour cette ultime bataille. Les feux s’éteignent petit à petit, alors que l'heure du repos est venu, pour ceux qui parviendront à dormir. Quelques précieuses minutes pour nos héros à se concerter pour prévoir leurs plans, affûter leurs lames et préparer leur matériel... Car demain, plus de retour possible. Car demain la guerre de ce monde aura lieu !





Seika : Vous ne craignez ni la bataille de demain, ni votre rival. Vous êtes les fiers guerrier du Feu sacré. Les soldats de Seika. Vous trépasserez ou l'ennemi tombera sous votre force. Certes, vous n'êtes pas donnés favoris de cette bataille, mais tel le feu du Phoenix, tant qu'il y a une lumière, il y a de l'espoir. Et vos espions ont pu apercevoir le point faible de l'ennemi. Proche du camp principal de Fuyu se tient un vaste barrage qui pourrait balayer, par la force de mère-nature, l'opposant et envahisseur. Mais vous le savez bien, le combat sera acharné, mais de vôtre victoire, l'avenir des vôtres sera.

Minshu: Cette guerre ne vous concerne plus totalement. Votre président a décidé de se retirer de cette bataille qui n'a pas de sens pour lui. Et pourtant vous voilà mêlés indirectement à cette guerre qui marquera l'histoire. Pourquoi ? Car la rencontre des deux puissances se déroule au même lieu où avait lieu une rencontre entre représentant de Tenshi, votre allié, et Minshu. Et plus encore, de puissants magiciens de votre royaume ont localisé un fragment d'artefact relié au Dieu-serpent, lui même. Une nouvelle chance de le récupérer là où vos prédécesseurs ont décidé d'en détruire un, que de le donner à l'ennemi. Mais que choisirez vous de faire ? Sauver vos représentants et la nouvelle alliance? Récupérer l'artefact de votre Dieu? Peut-être les deux en même temps?


Fuyu: Ce que votre monarque attendait depuis si longtemps est enfin sous vos yeux. Seika sera la première à tomber, suivie rapidement de Minshu. Et bientôt, Kosaten tout entier tiendra dans la paume du grand Sul Hei. Vous êtes plus forts, tant par votre nombre, que par votre expérience militaire. Vous leur avez porté un coup important lors de la bataille de Shiryoku. Il est temps d'abattre l'animal blessé. L'armée fera mieux que de tenir tête aux soldats rouges, ils les extermineront jusqu'au dernier, vous permettant d'accomplir votre mission : annihiler le centre de commandement de cette troupe désorganisée. Pour la Gloire du Royaume des glaces : massacrez les tous. Quand à vous élus, plus vite vous couperez la tête de l'oiseau, plus vite vous remporterez cette guerre, et votre liberté.

Ce tour vous sert à dire au MJ l'équipement qu'utilisera votre personnage. Ce qui n'est pas déclaré dans ce tour, ne sera pas possible d'utiliser pour la suite du scénario. Restez réalistes !
Ce premier tour est une introduction, aucune action n'est possible pour ce tour 0, vous pouvez interagir entre vous, si vous le désirez. Postez les uns à la suite des autres!


Et Surtout, n'oubliez pas: PRENEZ DU BON TEMPS ET AMUSEZ VOUS! C'est un ORDRE :p

Vous avez jusqu'à Dimanche 10h00 dernier Délai pour poster. Si Samedi soir, tout le monde a posté je m'engage à poster le prochain tour!


©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1475
Yens : 340
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 158
Nombre de topic terminé: 68
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Ven 15 Sep - 18:14




La Sainte Guerre

Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Musique

La guerre... Des jours de réflexion m'avaient été nécessaires pour déterminer si je m'y rendais ou non mais finalement, je décidai de ne pas y penser plus que de raison et d'y aller. Ainsi, je partis plusieurs semaines en avance en direction des rocheuses des territoires neutres afin de me mêler d'une façon indirecte au conflit. Equipé comme toujours de mes gyozas et de mon écharpe, j'avais finalement atteint les montagnes neutres à un jour du début de la bataille. Je manquai de me perdre à plusieurs reprises, suivant sans le vouloir des Seikajins avant de me rendre compte que les soldats ne portaient pas l'armure Minshujin.

Je finis par retrouver les gens de ma nation de nuit. L'ambiance était pesante, les torches ne fournissait qu'à peine le réconfort nécessaire et peu de personnes semblaient avoir trouvé le sommeil. Je sursautai lorsque je me fis interpeller par quelqu'un.

Hey ! Toi ! Ton identité !

Salut ! Je m'appelle Natsume Naegi ! Elu de Minshu !

Répondis-je, me retournant et baissant mon écharpe afin d'exposer mon sceau. Je lui refis face, mains dans les poches et sourire sur les lèvres en espérant que cela réconforterait la personne en face de moi.

Tsh... La situation ne se prête pas à sourire ! Soyez un peu sérieux, gardien de la plaine !

Je soupirai violemment. Bien entendu que la guerre était sérieuse mais une pointe d'innocence ne faisait jamais de mal à personne. Parmi les soldats, je reconnaissais certains gardes de la Plaine. J'étais à la fois heureux de voir des visages familiers mais aussi un peu tristes que ces personnes se mettent en danger. Je ne m'en faisais pas vraiment pour les autres élus, nous étions assez puissants après tout mais les soldats... Ils n'étaient que de la chair à canon...

Je marchais à travers les campements et les gardes, espérant au final ne pas voir de visage connu. Et ce fût un ratage complet puisque deux grands yeux bleus interpellèrent mon attention. Une couleur azurée, des cheveux ébouriffés... C'était Tenma... Moi qui pensais qu'il était toujours à Seika, il avait sans doute voyagé.

Mon visage écarlate, je n'osais absolument pas m'approcher. Je ne savais pas quoi lui dire, comment l'aborder, de plus le climat tendu de la bataille n'aidait clairement pas. Finalement, je me claquai violemment les joues avant de finalement aller le voir.

S-Salut T-Tenma ! Je... Ah euh... Je, je suis c-content de te revoir même si ça doit être pendant une bataille... Enfin, tu... Je... Tu te sens prêt ?

J'étais face à lui, à bonne distance et pourtant je pouvais sentir son odeur pénétrer mes narines, ce qui fit rougir mes joues encore d'avantage. Le stress de la guerre n'était pas grand chose par rapport à revoir le mage pour moi même si cela pouvait sembler stupide...

Equipement:
 



© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Ven 15 Sep - 19:46





La "sainte" guerre


feat.Faucheuse de brume & un paquet de monde

Natsu était finalement de retour sur le champ de bataille, après avoir récemment accompli la quête qui lui avait été confiée par Karui lui-même, après avoir abattu les derniers survivants d’Aeternam, après avoir parcouru une si grande distance pour un si petit objet… Heureusement, la traversée avait bien moins pénible, grâce à la compagnie d’Amaya et de sa tigresse, ainsi que de celle, bien entendu, de Yami, qui suivait déjà le mage de feu depuis un certain temps, malgré la séparation imposée par le séjour de dernier en prison. Les rencontres en chemin avaient aussi été nombreuses et intéressantes, mais le temps leur étant compté, le duo ne s’était guère attardé…

Encore une fois, la Bleue avait insisté pour l’accompagner, alors même que l’affrontement contre Long était direct. Le dieu dragon risquait fort de ne pas apprécier cette rébellion de la part de la jeune femme, et Natsu craignait sa réaction. Il avait en effet déjà vu le sceau d’Amaya la brûlait grièvement, mais il se doutait qu’il pouvait y avoir pire… Il soupira : sa bien-aimée n’en faisait décidément qu’à sa tête, et faisait tout autant l’imprudente en se mettant en danger que lui, voire davantage.

Parmi les rangs des soldats de Seika, pas mal semblaient le connaître, mais Natsu lisait beaucoup de méfiance dans les regards. Après tout, il ne s’était plus ou moins racheté que récemment, et son crime restait très présent dans les esprits de chacun. En soit, il méritait bien son surnom de tête brûlée. Quant à lui, quelques visages lui étaient familiers. Outre celui de sa demoiselle, bien évidemment, il nota avec plaisir la présence de Sakura, un autre pilier important dans la bataille qui allait suivre, ainsi que celle d’une femme-robot avec qui le Dragnir avait dégommé il y a un bail une statue idolâtrant un faux dieu. En revanche, le nom de cette dernière lui échappait…

Le garçon aux cheveux roses fit craquer bruyamment ses poings : il était fin prêt pour la baston. Cela faisait longtemps qu’il voulait régler ses comptes avec Fuyu. La vengeance est un plat qui se mange froid, dit-on ? Les Fuyujins allaient gentiment le gober bouillant.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 782
Yens : 798
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Ven 15 Sep - 20:03


Aventure : la Sainte guerre

Tous les élus avaient été convoqués sur le dernier champ de bataille de cette guerre. Même moi. C’était Heiwa qui m’en avait informé puisqu’il avait deviné que je serai aussi convoqué s’il l’était. Afin de ne pas éveiller les soupçons, il avait décidé de confier Haïko à Mei-san et que je devais me montrer, tandis que lui-même se montrerait à son camp.

Ainsi, j’avais fini par arriver, équipé de mon matériel de combat. Une armure légère accompagnée de mes habits normaux et de gants. Je portais comme toujours mon amulette confiée par Saori, et m’étais équipé d’anneaux spéciaux. Sans compter cette autre amulette étrange dont on m’avait dit qu’elle pourrait m’aider pour des combats et les petites potions qu'on m'avait donné en arrivant.

Tapant nerveusement du doigt sur ma jambe, je regardai autour de moi. Que des Minshujins. Même si nous n’étions pas ici principalement pour nous battre, tout le monde savait que c’était une possibilité puisque nous allions nous retrouver sur le champ de bataille pour accomplir notre objectif. J’avais brièvement été briefé sur la situation à mon arrivée. Heureusement, l’un des gardes du campement était un de Kansei, et j’étais assez connus d’eux après l’affaire Inoue, donc ils ne m’avaient pas fouillé comme d’autres.

Je n’avais pas envie d’être ici. Je croyais en avoir fini avec les horreurs. Même si j’étais prisonnier d’Heiwa, je n’avais pas eu à me battre, ou être traité en esclave. Ici, j’allai mettre ma vie et celles de milliers d’autres en jeu. Je n’étais pas prêt et ne le serai sans doute jamais. Cependant, j’y avais aussi vu un échappatoire. Car si je m’en sortais vivant, je pourrais peut-être faucher compagnie aux sbires du Fuyujin et retrouver Mei et Haïko. Et ensuite nous pourrions retrouver Rumaki ensemble.

Je soupirai en me passant une main dans les cheveux, préoccupé par le pendant et l’après de cette bataille. Que se passerait-il si Heiwa mourrait lors de cette bataille ? Serions-nous libres ? Une soudaine voix me tira de mes pensées en me faisant sursauté. Ebahi, je me retournai vers une personne que je n’avais pas vu depuis très longtemps. Natsume se tenait devant moi, presque aussi gêné que lors du festival. Un faible sourire s’afficha sur mes lèvres.

- Hey Nats ! C’est clair que les circonstances sont pas les meilleures, mais je suis aussi ravi de te revoir. Et quant à être prêt… Nous n’avons pas tant le choix, n’est-ce pas ?

Je regardai autour de moi, histoire de voir s’il y avait d’autres élus comme nous. D’autres infortunés qui n’avait d’autres choix que de se battre pour une divinité qu’ils ne connaissaient même pas. Je n’avais vraiment pas envie. J’avais juste envie de retrouver une vie tranquille.







Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3626
Yens : 376
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 143
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Ven 15 Sep - 20:36



- Les préparatifs d'une sanglante bataille-


Le jour était arrivé. Plus de retour en arrière possible, nous allions enfin savoir ce qu'il adviendrait de l'avenir de Kosaten. Allait-ce être une ère de dictature dirigée par le dieux dragon, ou par allait-on parvenir à repousser leur force ? J'étais très anxieuse. Posée sur un rocher dans le camps de Seika, j'était plongée dans mes pensées, sans vraiment parvenir à me calmer. Je ne le montrait que très peu extérieurement, mais j'avais peur. En face, il y avait de puissants combattants, dont ce satané Zayro dont la puissance ne cessait d'augmenter. Comment allions-nous le vaincre ? Karui m'avait assuré avoir trouver le moyen, mais je n'étais pas rassurée. Même quand le regretté Schneiden, que je ne connaissais que de nom avait réussi à le tuer, il était revenu des morts, et continuait de semer la terreur un peu partout.

En face, nous avions que peu d'élus à la hauteur. Hormis moi et mon ancienneté ici-bas, il y avait Natsu qui avait l'air de se débrouiller, Gally qui ne manquait pas d'audace de ce que j'avais pu voir en mission, et la petite Amaya qui malgré sa bonne volonté allait probablement pas nous être d'une grande utilité à cause du sceau qui ornait sa main. Je lui avais déjà soigné une brûlure venant de la marque juste parce-qu'elle s'était opposée à quelques soldats Fuyujin. Comment allait-elle pouvoir se battre ici ? Finalement, c'était presque du suicide que de se lancer dans cette guerre dans le camps adverse. Dans un élan de nostalgie, je me demandais où avais bien pu passer Geleerde, Aki et Jason ? Pourquoi avait-il fallu qu'ils disparaissent au moment le plus fatidique, et qui plus est, tous en même temps ? Comment allions-nous tenir sans eux ?

Sakura, tout va bien ?

Je sursautai légèrement quand j'entendis cette voix. Il me fallut quelques secodnes pour reconnaître Yuki, une des meilleures infirmière composant le groupe de soigneurs que j'avais emmené avec moi pour cette guerre. Tous étaient volontaire pour sauver le plus de soldats possibles. J'espérais ne pas avoir fait d'erreur en risquant leur vie.

J'essaye de ne pas céder à la panique...  

Elle vint s'asseoir à côté de moi.

Tu sais, je vous ai déjà vu combattre vous les élus, j'étais là lors de la mission de sauvetage près de Shiryoku. Tu es puissante Sakura, j'ai confiance en toi.

Je lui offris un sourire un peu timide.

J'essayerai de tous vous sauver, mes fidèles alliés.


équipement:
 




MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 622
Yens : 50
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21
Localisation : Je t'en pose des questions?

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Isaac Foster ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Ven 15 Sep - 22:11


Event

«   La paresse s’entretient par le repos, le courage s’entretient par la fatigue.    » ~  


Tranquillement installé devant le feu de camp, ton regard était perdu dans les flammes. Peut-être ressassais-tu quelques vieux souvenirs, ou tout bonnement, tu pensais simplement à quelque chose. Il faisait tard, tu était fatigué, mais un brin inquiet pour ce qui se passait actuellement. Tu avais raté pas mal de chose, peut-être voir trop. Mais cela ne t'empêchera pas de te mêler une nouvelle fois à ce genre de problème.

Oh bien sûr , tu est plus ou moins ravis que Jeong ne participe plus à une guerre infâme, impliquant des combats inutiles, ainsi que des possibles pertes. Mais là n'est pas le problème. En fait...Il y en avait trop.

Tout les élus avaient étaient convoqué, tu en faisait aussi parti. Cette fois, tu ne resteras pas aussi passif que les dernières fois... Enfin, tu essayeras.

Ton regard se posa ensuite sur ton fidèle sceptre de bois. Puis tu lâcha un soupir, avant de te lever. Il y avait beaucoup..D'inconnus, des elus de Minshu. Mais pour le moment, tu préféras rester discret.

Equipement:
 

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6121
Yens : 623
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Ven 15 Sep - 22:34



La sainte guerre

feat.All of the trash




Musique


Repassant par la capitale, l'ordre était donné, enfin, d'aller au front ! La bataille politique et distante avait cessé au profit d'une ligne transgressé et l'attaque fut donné. En réponse de quoi, Fuyu mis aussi toute sa flotte et ses soldats à disposition, ainsi que les élus. Tous rejoignirent les rocheuses, au milieu d'un no man's land qui ressemblait traits pour traits à celui des guerres humaines. Deux fronts, deux camps bien distinct, cachés derrière des murets et des tranchés, des tantes et des boucliers.

En repassant par Yuki, le colosse prit soin de récupérer "Orage", son cheval ! Avec lui, il pouvait éviter de marcher dans la boue que foulait les soldats et ses futures victimes également. De plus, l'heure était aussi solennelle et méritait donc un peu de prestance. Depuis le temps qu'il attendait de pouvoir accomplir l'un de ses buts premier. Gagner cette guerre, c'était écraser les ennemis, les élus, alliés compris dedans s'ils le gênait dans sa tâche. Se débarrasser d'eux était un pas vers le Dieu adverse, et ce pas menait à un autre grand pas... Etcaetera...

Le bruit des sabots et de la flotte, le hérissement si particulier d'orage et ses yeux rouges sang, laissèrent les propres soldats de Fuyu effrayés de voir le colosse en chair et en os. Certains l'avaient déjà vu, déjà croisés et tous témoignaient que rien de bon ne ressortait d'une rencontre ou d'une vision de Jinn. Mais cette fois ci, il était aussi un atout majeur dans la bataille qui aurait bientôt lieu. Lui qui fut le déclencheur ouvert de cette guerre après tout, espérait que Karui était là bas, en face, au loin. Mais Sul hei n'avait pas rejoins le front (guère étonnant d'ailleurs)... Alors pourquoi son rival y serait ?

Puis il fallait garder l'oeil ouvert, ou ces satanés Minshujin joueraient les profiteurs. Bref, le bras droit de Sul hei, qui avec un tel grade, n'était pas loin de pouvoir diriger à lui seul l'attaque du front, décida de passer en revue les premières troupes et donna son premier ordre, tandis que la nuit chutait et que chacun cherchait du repos.



Vous là.. Mettez les plus jeunes et les plus vieux en avant. Je ne veux aucun inutile dans les premières lignes. Deployez trois lignes d'archers, une cavalerie au milieu, lancier à l'avant, épaulé des boucliers. Les soldats prendrons part au combat après la vague d'inutile, qu'ils servent de diversion pour faire une percée.





Donnant alors son plan pour demain, le type executa les ordres, mais ils y'avaient ceux de Sul hei également, avec une stratégie, des plans élaborés pour le combat qui s'en suivrait. Zayro voulait juste faire à sa manière, et se servir des plus jeunes ou plus vieux, donc des plus fragiles en sommes, comme de la chair à canon. Une chair à canon oui, mais qui servirait de diversion pour permettre aux soldats polyvalents et plus doués de faire une percée juste derrière, épaulé de la cavalerie et des archers.

Question défense, il déployait une triple ligne de tireur, archer armés de flèches d'aciers enduites de poix enflammées. Devant, toute une ligne de lanciers et de bouclier pourraient à la fois défendre et attaquer si les Seikajin venaient jusqu'ici, ce qui était peu probable. La composition était donc faite et pour lui, cela semblait parfait. Zayro prévoyait aussi une attaque à revers ou sur les flancs, pour cela il demanda aux ingénieurs et constructeurs sur place, réveillés de force, de s'acharner à la tâche pour construire des murs de deux mètres tout autour du camp et des piques sur des ravins d'un mètre dix environs. Cela necessita la main d'oeuvre necessaire !



Il y'a en face... Nos ennemis. Derrière nos ennemis... Sur les cotés nos ennemis... Nous détruirons donc tout autour et nous nous protégerons tout autant.





Après quoi, le colosse se plaça sur une haute butte pour observer les longs mètres de distance, qui séparait les deux camps. L'heure du grand final n'avait jamais été aussi proche, l'odeur des cendres était palpable dans l'air, celui du sang pas encore...






Equipement (clique):
 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 


Dernière édition par Zayro Jinn le Lun 18 Sep - 2:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1515
Yens : 195
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Ven 15 Sep - 22:35




Byakuya avait le regards sombre. Assis dans un coin isolé du camps, il ne cessait d'être contrarié ces derniers temps et aujourd'hui en faisait partie. Après ses défaites successifs face à Fuyu, le voilà engagé dans un nouveau conflit qui l'écartait de ses recherches. Il avait été appelé alors que la guerre faisait rage en territoire neutre. Sa nation s'en était retiré, laissant Byakuya plutôt indifférent, mais Jeong désirait tout de même profité de ce tumulte pour récupérer un artéfact lié au dieu Manshe et ainsi réparer ce qu'il considérait comme une erreur par les élus passés.

Au début, le shinigami avait clairement exprimé son opposition de prendre part à cette recherche, argumentant qu'il avait une affaire personnelle à régler, et qu'elle passait avant les problème d'une nation qu'il jugeait faible. Mais petit à petit, il s'était dit que sa recherche de gloire pouvait aboutir ici. Que rapporter cet objet sacré pouvait lui redonner confiance en lui. Finalement combattre seul ne lui avait pas réussi ces derniers jours, alors peut-être qu'à l'aide de quelques autres élus dont il pouvait sentir l'énergie proche, ça allait mieux marcher, comme avec le monstre de Shinryoku.  Car en ce jour, il commençait intérieurement à douter de lui, et ce sentiment était insupportable. Peut-être qu'ici, il allait reprendre du poil de la bête.  

L'atmosphère partout était inquiétante et beaucoup de pronostics personnels étaient énoncés sur l'issue du conflit entre Seika et Fuyu. Pourtant, ce n'est pas ça qui préoccupait le plus notre shinigami. La tête posé sur ses mains croisées, il songeait à son sabre, dans les mains de cette insolente. Sans cet arme, il perdait une partie de ses capacités, déjà bien bridés. Parviendrait-il tout de même à surmonter ce qui l'attendait ou persisterait-il à perdre la face à cause de ce sceau et de ce monde étrange ? Personne ne le savait encore, même pas lui, et pourtant, il allait essayer. Il devait absolument se prouver à lui-même que son prestige n'était pas resté à la soul society.

Avec ou sans sabre, il allait retrouver sa juste valeur aux yeux des gens.

Equipement :
 

                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 1073
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 178
Nombre de topic terminé: 78
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 16 Sep - 1:49





聖戦


feat. DU PEUUUUUUUUUUUUUUUUPLE




La p’tite gueguerre se déclarait enfin sur le champ de bataille. Les rocheuses avaient été désignées comme hôtes de cet abattoir. Ca allait clairement gicler, tôt ou tard, nous saurions enfin lequel de ces deux camps rivaux depuis toujours resterait debout tout à la fin, bien qu’au fond, certains avaient leur petite idée, sans prétention. Les piafs ardents passaient de sales quart d’heures ces derniers temps, ils se trouvaient à la traîne, en sous-effectif par rapport à Fuyu et son ralliement à Shiryoku. De nombreux désavantages leur mettaient des bâtons dans les roues, alors la véritable question n’était pas : qui gagnera ? Mais plutôt, combien de temps Seika tiendra ?
Les paris sont ouverts.

Quant à Zoro, un type le guidait jusqu’au lieu dit. En tant que détenteur de la réputation « pirate perdu », l’armée n’avait pas perdu une seconde pour envoyer quelqu’un le trouver à Pétaouchnock, avec son saké.
Bref, voici le plus beau des roseaux au milieu d’un troupeau de crapauds. Des tentes, du peuple armé, quelques illuminations, et une bonne dose de tensions. Les culs étaient serrés par ici, Zoro le ressentait à chaque fois qu’il passait devant une troupe. Mais tant que les ordres ne se donnaient pas, lui prévoyait de se la couler douce là-bas, sur ce rocher dominant. Sur le chemin, il croisa la route de l’autre folle de Zayro en compagnie d’un dada de l’ombre. Une irrésistible envie de casser des bouches le fit tressaillir mais il se retint, et passa son chemin noblement pour rejoindre son endroit de sieste.

Il n’était pas très loin du colosse, de quoi pouvoir surveiller cet être limpide dépourvu de toute possession. Difficile de le perdre dans la masse avec sa posture imposante, et ses atomes agités, on ne voyait, on n’entendant, on ne sentait que lui.
Le rocher atteint, le bretteur grimpa dessus et commença à se mettre à l'aise, tout en laissant son cerveau sur on. Ouais, on était bien par ici, bonne vue sur la zone, impeccable.

.
.

Equipement:
 



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique


Dernière édition par Roronoa Zoro le Sam 16 Sep - 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 191
Yens : 999
Date d'inscription : 24/06/2017
Localisation : Beep, beep, I'm a sheep

Progression
Niveau: 44
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Haïzen ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 16 Sep - 2:15

Le fossoyeur


Univers d'origine : planète Cryptum, an 3450 du calendrier chrétien, ère futuriste (équivalent à W40K)
Prénom : Haïzen
Sexe : Mâle
Âge : 7## ans (âge exact inconnu)
Race : Humain
Coupe et couleur de cheveux : Cheveux mi-longs et raides, roux, tenus par un bandeau vert
Couleur de yeux : Entièrement blancs
Style vestimentaire : Combinaison / tenue de combat de Kevlar, renforcée par plusieurs protections métalliques, assortie de poches d'équipement, ordinateur portatif intégré dans le bracelet métallique protégeant un des avant-bras, rangers et protèges-tibias blindés, lunettes de protections multifonctions et protection respiratoire pendant sur le torse ou en place sur le visage.
Corpulence : "Correcte"
Taille et poids : 1m75 pour 79 kilos
Teint de la peau : Pâle
Emplacement du sceau :  Inconnu (peut-être sur le dos de la main gauche, mais avec ces gants ...)
Autre : Tatouages noirs parsemant le corps, porte parfois son masque à gaz, air perpétuellement carnassier


Yo, donc laissez-moi résumer tout ça. Vous avez une paire de gars, que vous avez envoyé « incognito » dans les territoires neutres il y a quelques temps de cela, et qui étaient supposés aller négocier deux-trois trucs plutôt confidentiels auprès des autorités de Minshu. Sauf que leur petite réunion prenait place sur une zone bien précise dans laquelle les deux armées de Seika et Fuyu se sont regroupées pour se cogner sur le coin de la g****e. Et maintenant, vous désirez m’envoyer moi, élu fraichement débarqué n’ayant récupéré quasi aucun de ses pouvoirs, qui se résument de toute manière à « des couilles et des flingues », au beau milieu de ce théâtre de combats sanglants remplis  d’élus 15 fois plus puissants que moi, avec comme mission « sort-les-nous de ce m****ier. » J’ai bon ?
Plus ou moins.
Parfait, j’adore quand tout est clair. Je prends le taff.
Nous ne plaçons pas forcément de très grosses attentes sur vos épaules Haïzen. Comme nous vous l’avions déjà dit, les élus de Minshu devraient eux aussi être sur place, pour ceux qui ont été dépêchés là-bas …
Pour être tout à fait honnête, ce n’est pas vraiment sur eux que je compterais le plus … Plutôt sur un bon vieux fusil à pompe.

Le rouquin hocha la tête, visiblement plus ou moins convaincu de ce qu’il avançait, alors que ses deux vis-à-vis ne voyaient même pas de quoi il voulait parler. Les dignitaires tenshins avaient sans doute hésité un certain temps avant d’envoyer au front un de leurs deux élus : après tout, s’ils le perdaient là-bas, ils n’avaient aucune assurance de le voir revenir d’entre les morts … Pourtant, et malgré le résumé passablement pessimiste qu’il venait de faire, le rouquin semblait détendu, à l’aise : il n’avait toujours pas retiré de son visage ce petit rictus énervant qui le caractérisait, en tout cas.

Les trois hommes étaient sur la place publique de Shiriai, non loin du téléporteur qui permettait de rejoindre le continent. Un a un, des natifs armés, mais plus ou moins camouflés, empruntaient ce passage si spécifique pour rejoindre les territoires neutres, où ils tenteraient d’avoir un impact, même minime, sur la bataille. Le rouquin avait fait la connaissance de certains d’entre eux, mais pour l’heure, il ne voyait que ces visages défiler, tous semblable, et tous susceptibles de périr le lendemain. A vrai dire, ce qui le préoccupait le plus pour le moment, c’était son manque d’équipement. Il en avait fait le constat au cours des dernières semaines : non seulement il se baladait avec relativement peu sur lui (Une arme de poing, un couteau de combat, et son équipement de combat « classique », soit une combinaison de kevlar assortie de beaucoup de gadgets technologiques), mais en prime, il avait noté que son pistolet, par exemple, tirait des balles … qui avaient la force d’impact d’une bonne droite. Pour une arme lourde, c’était quelque peu décevant … On notait également que les petits robots médecin qui parcouraient en permanence sont sang, et le soignaient de toute forme de « mal », étaient très, très peu nombreuses (environ 12% du total, la dernière fois qu’il avait vérifié) , et pour couronner le tout, il avait un mal fou à enchaîner des pompes. On pouvait donc l’affirmer haut et clair : quelle que soit la magie qui l’avait amené ici, elle « craignait du cul bien sévère », comme il l’avait lui-même dit dans un moment où il ne se sentait pas d’humeur pour la censure.

Non mais sérieusement, en plus, à une époque, c’était si simple … J’avais juste à faire « Interface ! Livraison tactique : donnes-moi ma fureur calibre 12 », j’avais une caisse qui tombait du ciel, et …

Le rouquin ne se coupa pas dans sa tirade parce qu’il ne se souvenait plus de la suite, mais parce que, à la suite des paroles qu’il venait de prononcer, l’affichage tête haute de ses lunettes s’était mis à agir étrangement : faisant défiler plusieurs menus et sélectionnant des options trop vite pour qu’il ait le temps de tout comprendre, il crut saisir un « équipement disponible » à un instant … Puis, le nom du fusil à pompe d’un vieil ami à lui se surligna au beau milieux d’une liste d’arme dont il disposait, et se verrouilla. Il n’eut cependant pas le temps de voir si son ordinateur intégré avait une panne, car une sorte d’étrange lueur bleue s’était formée dans le vide, au niveau de son visage. En quelques secondes, et avec quelques bruits qui semblaient étrangement synthétiques, elle s’étira, s’épaissit, et prit progressivement la forme d’une arme à feu de calibre 12, capable, via l’activation d’un mécanisme de pompe permettant de mettre des munitions dans la chambre, de tirer différents types de cartouche de chevrotine. Puis, ne se contentant plus de la forme, la « lumière » devint soudainement de moins en moins brillante, prenant l’aspect du métal patiné par l’usage et des matériaux synthétiques usés, mais encore robustes. Lorsque le processus se termina totalement, l’arme sembla suspendue un instant en l’air … Puis le mercenaire dû tendre les mains avec un « WHOUPS » pour éviter qu’elle ne chute à terre. Le poids dans ses paumes était si familier … Levant l’arme, et la manipulant avec des précautions infinies, il observa la bande rouge dans laquelle étaient passées plusieurs cartouches spéciales, cette lanière de cuir brun foncé qu’il avait tant passé autour de ses épaules, et cette baïonnette, un peu tordu, mais ôh combien tranchante qui se trouvait sous le canon … A la belle époque, il avait vu ce bout de métal, normalement capable de vibrer sur un ou deux millimètres d’amplitude à une fréquence de plusieurs milliers de hertz, ouvrir en deux les plaques d’armures lourdes de soldats trop peu méfiants.

Lorsqu’il passa son pouce sur le petit bouton enclenchant cette fonction cependant, il soupira … Comme pour le couteau qu’il portait sur lui-même, bien sûr, pas de réaction. « Peu importe », songea-t-il en mettant en joue … Au moins, il allait pouvoir se battre avec une arme. Cependant, - toujours devant les deux tenshins mortifiés qui se trouvaient à côté de lui – le rouquin fut pris d’une intuition … Son arme de poing ne marchait plus correctement. Qu’en était-il de celle-ci ? Haussant un sourcil, il observa autour de lui … Le coin d’une maison proche était faite de larges piliers de bois. Mettant en joue, il tira sur la pompe du fusil avec un « Ch-KLA » des plus satisfaisant, mit en joue … Et pressa la détente. L’habitude l’empêcha de reculer réellement l’épaule lorsqu’il reçut le contrecoup de l’attaque : trop l’habitude … En revanche, ce dont il n’avait pas l’habitude, c’était de faire aussi peu de dégâts. Baissant le canon de son fusil, il laissa échapper un long soupire, observant le bois … C’était à peine si on avait jeté une poignée de graviers dessus. Bon, il y avait quelques dégâts … Mais l’arme serait plus utile pour renverser un homme debout que pour le découper en deux.

Quelle est cette chose ? Et que venez-vous de faire ?
Alors, primo, je retire ce que j’avais dit sur la magie qui m’a conduit ici : elle déchire. Et secondo, ça mon coco, c’est le juge. Le juge dispense une justice rapide et expéditive, certes, mais des plus efficace, pour tous ceux qui ne sont pas du bon côté de la loi … enfin, ça c’est surtout en temps normal, là … je crois qu’il est un peu mollasson. Mais bon, je m’en contenterais … pour le moment. Interface ? Affiches-moi les autres équipements disponibles.

Le mercenaire ne prêta pas attention aux nouveaux regards d’incompréhension qu’il recevait, alors que devant l’un de ses yeux, son affichage tête haute lui faisait voir une liste de différents items … Il reconnaissait bien entendu les noms de la plupart des items en question : une immense majorité étaient des armes … Et d’autres, des véhicule. Cependant, tout semblait verrouillé, vu le code couleur … Seuls quelques noms – dont celui du fusil à pompe qu’il avait dans les mains – étaient en vert ou jaune clair … Levant un sourcil, il nota une paire d’éléments en particulier. Se tournant vers les deux natifs, puis vers le téléporteur, il se racla la gorge … Tous les autres étaient partis depuis longtemps.

Bon … Donc … vous allez passer les prochaines heures à garder un œil sur moi, c’est ça ? et faire un rapport au conseil ?
nous surveillerons vos gestes … Même si au beau milieux d’un champs de bataille, cela risque d’être complexe.
Je vois … bon, bah je vais pas m’éterniser ici alors. On s’revoit dans quelques jours à minima … Ou un peu plus. He he.

Marchant sur la plateforme de transport magique, le mercenaire se tourna, et fit un dernier signe d’adieu aux deux hommes … Ces derniers le regardèrent subitement se désintégrer dans un rayon de lumière, qui quitta brusquement l’île volante pour frapper le continent. N’ayant que très peu ressenti le déplacement, le rouquin tituba pendant quelques instants, désorienté par le soudain changement d’atmosphère et la sensation d’avoir été déplacée par un rayon d’énergie … Puis, se mettant un peu plus solide sur ses appuis, il observa ses environs, et sourit. De la butte où il se trouvait, il pouvait voir un campement, de petite taille, dans lequel un nombre réduit de soldats et d’élus se trouvaient … non loin étaient les bannières du phénix, et en face, celles du dragon. Visiblement, Minshu ne comptait pas la jouer grandiloquente et visible … Et c’était tant mieux. Se dirigeant vers ce camps donc, le mercenaire eut un sourire … ça promettait déjà, comme histoire.

HRP:
 


Dernière édition par Haïzen le Sam 16 Sep - 2:16, édité 1 fois (Raison : Erreurs de code, par pitié, pas taper T_T)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 193
Yens : 260
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 16 Sep - 2:54

 
 
LA GUERRE
feat.Des élus, des natifs des MJ


AMBIANCE

LA GUERRE ! Un mot qui revenait trop souvent dans le cœur des hommes quelques soit le monde d'où on venait... En sanctuaire, elle était souvent créer par la corruption des démons primordiaux en semant la noirceur dans le coeur des plus faibles d'entres nous, nephalems ou non. Ses déchirures pouvaient créer l'arrivée d'ange et créer des conflits de plus grandes ampleurs en faisant venir les anges. Ici en Kosaten,
c'était l'influence des dieux ainsi que les dirigeants des nations afin d'y trouver une paix...

Je m’intéressais que trop peu au guerre sur mes terres passés hormis sur un point : l'essence magique qui pouvait s'échapper lors de ses conflits afin de me renforcer magiquement... C'était également un peu pour cette raison que j'avais répondu à l'appel du sceau qui se trouvait dans ma nuque caché derrière ma chevelure en partant de mon point de vie : le temple du ciel avec ma tenue habituelle ainsi que mon spectre et surtout mon compagnon de route Agrael... Cette boule d'écaille ne me quittait que très rarement depuis que je lui avais permis la sortie dans la toundra Boréale car il s'était montré très utile face à des natifs un peu idiot pour qu'il puisse croire qu'il s'agissait d'un draglong : une sorte de dragon sans aile.

Les rocheuses étaient éloignés du temple du ciel, cependant le sceau m'avait réveillé nettement en avance de cette bataille qui allait éclaté sous peu, bizarrement je n'étais jamais passé dans ses montagnes
mais la marque dans mon coup me guida et je le suivis en retenant Agrael de partir au quatre coin des paysages traverser afin de diminuer l'appel au plus vite.

Saleté de sceau, vivement que je le brise afin de retrouver ma liberté.

Le simple fait de penser à ma vie antérieur me fit serré mon poing alors que je commençais à voir au loin des sortes de campements... L'arrivée certainement. De nombreux blasons de Fuyu étaient présents dans ce camp, cependant je ne voyais pas énormément d'élus seulement certains soldats furent impressionner de voir un dragon, jeune peut-être, m'accompagner et surtout m'obéir... J'arpentais les allées tout en entendant au loin, une voix percée les ranges qui se formaient aux fur et à mesure des minutes qui s'écoulaient sur cette future terre rempli de sang, de cadavre et de magie perdu.... QUI ALLAIT ME REVENIR, enfin j'espèrais.

Je fus couper dans mes pensées par un léger son d'appel venant de mon monstre qui me disait de venir en regardant en direction d'un homme possédant un cache oeil, il avait vraiment une bonne vue et je donnai l'autorisation au prédateur de rejoindre sa vue. Il se mit à voler à basse altitude pour se poser devant l'homme pour se jeter dessus pour obtenir des caresses comme avec moi, Li Ming... Il ne fit rien, bizarre... Tandis que je m'approchais du shinobi en jouant avec ma sphère arcanique pour y faire tourner mon pouvoir, je rompis le silence en le saluant :

Toujours à la recherche de gloire, Rinkyu ?

Je n'avais pas encore vu les changements qu'avait vécu le shinobi depuis notre dernière rencontre pour cette mission en mer afin d'y mener l'enquête sur la disparition d'un navire.

Equipement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 16 Sep - 7:23


La "sainte" guerre

Mon anxiété grimpe de plus en plus à mesure que nous approchons de notre destination finale : la guerre. J'ai fait des pieds et des mains à Natsu pour pouvoir venir. Maintenant, je n'irais pas jusqu'à dire que je regrette mon choix, mais presque.

Et pour cause, la question principale autour de laquelle tournent mes inquiétudes. Comment vais-je être accueilli par le camp de Seika ? En effet, même si récemment nous avons accomplis avec Natsu une quête imposée par l'empereur, que Natsu a été pardonné pour ses crimes et que Karui ne me considère plus en tant qu'ennemie... Qu'en sera t'il des soldats ou des autres élus ?

Car je reste avant tout une élue de Fuyu. Une élue qui ne se sent aucune appartenance à cette nation, et qui suivrait aveuglément l'amour de sa vie peu importe son camp, mais une élue de Fuyu tout de même.

La présence de Sakura parmi la foule de visages inconnus de mes nouveaux alliés, me rassure au point de détendre un peu mon corps crispé de partout. C'est la seule élue ici, en dehors de Natsu, qui sait que je donnerais tout, peu importe la taille de l'épée de Damoclès se situant au-dessus de moi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 212
Yens : 1948
Date d'inscription : 19/03/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Nyang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 16 Sep - 12:48

     
La sainte guerre







Le jour fatidique était enfin arrivé. Comme elle l’avait promis plusieurs semaines plus tôt au colosse de Fuyu, Nyang participait à la guerre. Elle était toute nouvelle dans ce monde, et par conséquent, n’avait aucune attache particulière. Elle ne s’était pas fait d’amis, seulement quelques connaissances qu’elle doutait revoir un jour. Pour la Ki, Kosaten n’était qu’un monde éphémère qui n’allait pas tarder à sombrer dans le néant. Son seul et unique but était de retrouver son monde, son roi, sa vengeance, sa mission initiale qui consistait à protéger l’empereur et…son père. C’était la raison pour laquelle elle se lançait aveuglément dans ce conflit, car pour Nyang, le monde de Kosaten n’était qu’illusion, il n’existait pas.

▬  Père, attendez moi encore un peu…



Fermement décidée à en finir avec ce cauchemar, la Ki s’était équipée des seules armes dont elle savait se servir, à savoir son arc, son épée et ses poings. Elle était consciente du fait qu’elle serait désavantagée face aux autres élus capables d’utiliser la magie. Mais pour elle, c’était un moyen de plus pour se surpasser et dépasser ses limites.

Arrivée sur le champ de bataille sous une apparence définitivement féminine, Nyang put apercevoir un bon nombre d’élus qui étaient également destinés au combat. Les camps étaient bien distincts, et la jeune soldat put aisément reconnaître sa nation puisque celui qui les représentait, Zayro Jinn, se tenait devant eux. Elle n’était guère étonnée de le voir ici, puisque c’était lui-même qui l’avait incité à participer à la guerre.

Les paroles du colosse lui paraissaient lointaines à cet instant, puisqu’elle était davantage préoccupée par ce qui allait se passer juste derrière lui. Son regard était rivé sur le camp adverse, situé à plusieurs mètres du leur. Contre qui allait-elle devoir se battre ? Mourrait-elle aujourd’hui ? Cette ambiance n’était pas différente des autres batailles qu’elle avait vécues, seulement ici, elle savait que l’enjeu était bien plus important. S’ils gagnaient cette guerre, c’était un pas de plus vers son monde d’origine.





Equipement:
 



To an enemy, tears are better than blood. I'll never cry in front of anyone.


Many faces of Nyang:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 16 Sep - 18:29

The « Holy » War♪

Une rumeur courait comme quoi un nouvel ‘artefact’ représentant notre Dieu avait été localisé. Évidemment, cette rumeur m’était parvenue, moi, un Ange, Élu de Dieu lui-même. Alors j’avais écouté pour en savoir plus. Discrètement. Parce qu’un Ange sait toujours se montrer discret et invisible pour les habitants vivants sur les ‘Terres Sacrées’ de Dieu. Il ne doit se dévoiler qu’en cas de danger imminent, pour les protéger. J’avais fini par atteindre la ville la plus proche, après un détour dans les plaines aux couleurs vertes éclatantes, après une plus ou moins bonne ou mauvaise rencontre avec le ‘Gardien de la Plaine’, comme certains l’appellent, apparemment. Peut-être un autre Ange dont la mission diffère de la mienne. Un autre Ange dont la mission est de veiller sur la nature dans les plaines.

Donc, c’était avec attention et discrétion que j’avais écouté les informations sur la rumeur. Un fragment d’artefact relié à notre Dieu… notre ‘Dieu-Serpent’… comme je venais d’arriver, je n’étais pas certain de comprendre. Mais j’avais fini par déduire que Dieu prenait peut-être une forme de serpent quand il venait observer les habitants de ses ‘Terres Sacrées’. Oui, c’était certainement ça. Cependant, il fallait croire que Dieu ne pouvait plus venir, ces derniers temps… car les habitants de ce ‘Jardin Céleste’ étaient à la recherche des ‘artefacts’ de Dieu… Dieu a donc besoin de ce morceau d’artefact pour revenir parmi-nous. Très bien ! Ma décision était prise. J’allais trouver ce morceau d’artefact. J’écoutais encore un peu pour savoir où je pouvais le trouver. J’appris ainsi qu’il aurait été localisé dans les rocheuses. Je ne connais pas bien ces ‘Terres Sacrées’, et je dus acheter une carte pour pouvoir m’y retrouver un peu.

Et je pense être arrivé au bon endroit. Dieu m’a sans aucun doute guidé jusqu’ici, pour que je puisse l’aider à retrouver son morceau d’artefact. Les mains dans la poche unique de mon sweat, debout sur une grosse pierre surplombant un peu la zone, j’observe les nombreuses personnes ayant déjà complètement envahi la région. Peut-être d’autres habitants qui recherchent l’artefact, sans l’ombre d’un doute. Tous veulent aider Dieu, cela va de soi. Dieu nous a tous invités ici, sur ses ‘Terres Saintes’. Un monde où personne ne manque de rien. Un monde où la paix… règne ? Non. Quelque chose cloche parmi tous ces gens. C’est mon instinct d’Ange qui parle. La scène qui se dessine sous mes yeux ne m’indique aucunement qu’ils cherchent quelque chose d’important. À cette distance, je ne peux dire exactement ce qui se trame.

Cependant, une aura sombre semble peser tout autour de ces gens. Une fois de plus, c’est mon instinct angélique qui me le dit. Dieu approuve-t-il vraiment ceci ? Compte-t-il vraiment les laisser faire alors qu’il est intervenu lors de mon combat contre ce stupide rat ? C’est étrange. Mais il y a certainement une logique à tout ça. Peut-être que Dieu veut un seul et unique vainqueur ? Une seule personne qui aura la chance de trouver ce morceau d’artefact ? Probablement. Je préfère rester en retrait pour le moment. Eh bien, il faut le reconnaître. Pour un Ange, depuis que je suis arrivé sur les ‘Terres Sacrées’ de Dieu, je sens quand même que mon pouvoir angélique est incroyablement diminué, me réduisant à juste être capable d’invoquer mon clavier pendant quelques minutes. Et Hydébile n’est pas là non plus, qu’elle que soit l’équipe que nous formons, en de très rares occasions.



Équipement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1354
Yens : 247
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 18
Localisation : A Bashô Tokaï

Progression
Niveau: 130
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Bashô ¤ Recherché mort ou vif ¤

-



MessageSujet: u    Sam 16 Sep - 18:36



A l'Aube d'un Jour Maudit



"Quelle belle journée" se disait Bashô en contemplant une terre qui dans quelques jours serait certainement entièrement dévastée par la guerre. En effet, de ça et là des tentes commençaient à se monter témoignant des intentions belliqueuses de ceux qui les installaient. Tous étaient des soldats de profession mais aucun n'avait réellement de rôle majeur à jouer dans cette guerre. L'atout des deux nations qui avaient décidés qu’elle ferait rage étaient bien évidemment leurs élus. Karui le risible et Hei le prétentieux avaient donc donné rendez-vous à tous ceux d’entre-eux qui voudraient bien se battre dans trois jours. Mais le maffieux n'avait pas envie d'attendre. Son avenir se jouerait ici, pas question d'arriver en retard, ni-même à l'heure.

Évidemment il ne passa pas trois jours à se tourner les pouces. Aucun élu n'était encore arrivé, à sa connaissance tout du moins, ce qui voulait dire qu'il faisait parti des êtres les plus forts de la vallée. Personne à exterminer donc, mais également personne pour lui mettre des bâtons dans les roues. Il utilisa donc tout le temps qui s'offrait à lui pour explorer les lieux et ainsi les connaître mieux que sa poche. Cela lui donnerait certainement un atout non-négligeable au combat. «Connaît bien le terrain sur lequel tu te bats et jamais tu ne te perdras». Joli précepte dont Zoro devrait tirer enseignement si ce n'est pas encore trop tard pour lui. Plusieurs idées se profilaient déjà dans sa tête pour exploiter son avantage au maximum... Mais ce qu'il ne savait pas c'est que par le biais de sa marque d'atomes corrompus, Zayro Jinn lui-même connaissait aussi bien les lieux que lui. Ce dernier devait l'en remercier, cela l'aiderait grandement à diriger ses troupes et les mener à la victoire.

***Three days later***

Ça y'est, la plupart des élus devaient être arrivés. L'agitation aux abords du no man's land qui s'était créé était inimaginable pour quiconque serait venu se promener en ces lieux quelques semaines auparavant. Les montagnes avaient perdu toute quiétude. Des généraux hurlaient des ordres de partout, des soldats s'affairaient à les exécuter, d'autres réglaient les derniers problèmes de logistique; et l'on demandait à tout le monde d'être prêt à se battre. Une telle fourmilière humaine aurait d'habitude causée des nausées chez le poète, mais ici il en riait. La plupart des ces gens mourraient d'ici quelques heures, quelle ironie... Lui était posté sur un pic rocheux éloigné du champ de bataille. De son promontoire et grâce à des verres convergents que lui avait "généreusement prêté" un éclaireur seikajin, il pouvait parfaitement observer le lieu de l’affrontement. Au moment opportun, grâce à ses haïkus, se serait un jeu d'enfant pour lui de se téléporter pour frapper un grand coup à un point névralgique du champ de bataille. Au moment où les seikajins ne s'y attendraient le moins, il apparaîtra tel un cauchemar pour apporter le désespoir...

Sentant les différents protagonistes entrer en émulsion, Bashô quitta ses vêtements pour ne garder sur lui qu'un pagne, son colier, son anneau et son bracelet. Mis à part ces quatre éléments, il était totalement nu. Il allait prouver au monde entier qu'il n'avait pas besoin de plus pour battre ses adversaires à plate couture...

-Sakura, Natsu... Je vous attends, murmura-t-il en observant les troupes seikajins par ses jumelles.

Il espérait pouvoir les croiser sur le champ de bataille et ainsi les écraser, il était prêt.

N'espérez pas, simples soldats
Au courroux du traître échapper!
Il est venu, verra, vaincra
Pour voir vos yeux le supplier...


©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 16 Sep - 19:50



feat. Tête brûlée de Seika & un paquet de monde
La "sainte" guerre

Mist avait été convoquée par Sul Hei. Ca y est, sa puissance était enfin reconnue ! Pas trop tôt… L’Esper était finalement considérée comme utile par son seigneur, ce qui forcément la comblait. Elle s’était longuement entraînée, défoncée, démenée, blessée, tout ça pour un tel jour. Son désir absolu de retrouver son côté balèze d’autrefois était étroitement lié à sa volonté profonde d’aider Fuyu à rétamer ses ennemis sans souci. Cela expliquait aussi pourquoi elle se montrait si dure avec Zwei.

Le moment était venu de castagner les faibles pioupious du feu qui peuplaient Seika. La victoire serait ultra facile et écrasante, la différence de niveau était vraiment flagrante. Même Unibet n’aurait pas donné une côté supérieure à 1 en faveur des Bleus, c’était dire… C’était pas les quelques péquenauds sortant un peu du lot chez les suceurs de piment qui pourraient faire opposition convenablement. Ils se feraient rapidement massacrer comme tout le reste de la tribu, et leur dirigeant au petit kiki serait bien obligé de se montrer, avant de se faire déglinguer à son tour.

Il y avait un paquet de petits soumis à Sul Hei prêts à servir de chair à canon dès que les affrontements commenceraient. Parmi eux, Mist connaissait déjà quelques têtes : elle se souvenait de Rinkyu Uchiha, qui l’avait entraînée au camp de Fuyu, lui permettant d’apprendre à maîtriser le bouclier suprême de Long, et avait déjà vu des affiches de recherche à l’image de Zayro Jinn. Mais bon, même ce teubé avait fini par rentrer dans les rangs puisqu’il avait rameuté son cul jusqu’au champ de bataille.

Mist avait pas mal de capas sympatoches à utiliser, et vu qu’elle allait avoir un bon nombre de punching-balls gratos sous la main, tant qu’à faire, il fallait pas les gâcher. En soit, ce serait vraiment très très fun pour la tueuse, mais sûrement moins pour ses futures victimes. Le seul truc chiant pour le moment, c’était l’attente… Il fallait qu’un général daigne se magner le fion pour leur donner quelques ordres vite fait, sans quoi ce ne serait qu’un joyeux bordel. La Fuyujin aux couettes soupira.

Elle se demandait ce que la Baskerville pouvait bien foutre en ce moment… Toujours à se paumer à droite à gauche celle-là… Heureusement que Mist était là pour l’engueuler de temps temps… Et se faire plaisir à la violenter aussi…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 930
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 95
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 16 Sep - 20:15

- Dieu le veut-il vraiment? -

La guerre. Je pouvais aisément affirmer que c’était cette chose qui m’avait fait devenir celle que j’étais aujourd’hui. Car quand vous êtes une orpheline sans moyen qui doit survivre au milieu d’une guerre civile qui fait des milliers de morts chaque jour, vous n’avez pas trop le choix. De mon côté, j’avais rejoint un groupe d’assassin nommé les kunstlers après qu’Erica et moi fûmes recueillies par une des meilleurs membres. J’y avais perdu mon innocence et étais devenue une vraie machine à tuer, obéissant comme un fidèle chien à son maître. Au final, cela avait causé ma perte, et Yoko avait fini par mourir.

C’est simple pour moi de dire que je hais la guerre. Que ça soit le concept ou la réalité, je déteste qu’un conflit implique des gens n’ayant aucun rapport premier. Toutes ces vies gâchées qui ne pourront jamais développer un talent. Tous ces orphelins qui allaient finir soit comme Yoko, soit au cimetière. J’avais réalisé cette haine viscérale lors de ma rencontre avec l’équipage du Guntroll, une crèche spatial prenant soin d’orphelin de guerre. Et puis ce n’est pas comme s’il s’agissait de la seule méthode applicable. Regarder le conseil du système solaire qui s’était installé après la grande guerre. D’un conflit actif, on était passé à un conflit de dissuasion. C’est-à-dire que chaque camp essayaient d’impressionner l’autre tout en comprenant qu’un conflit direct n’allait qu’avoir de mauvaises conséquences dans les deux camps. Je me souviens d’une citation d’un film de l’Ancien Monde “Drôle de jeu, où pour gagner, il ne faut pas jouer.”

Mais Seika et Fuyu avaient décidé que perdre était plus amusant. Et la guerre, la réalité, était finalement arrivé. Bien que je déteste la guerre, je ne suis pas idiote. Je sais que ce n’est pas en appliquant la méthode de l’autruche et en cachant sa tête dans le sable que j’allais pouvoir aider des gens. Ma meilleure chance était d’aider Seika à gagner la bataille, avant d’essayer de raisonner les Seikajin. Alors, je m’étais engagé dans l’armée seikajin et avait pris la direction des Rocheuses où la bataille allait se dérouler.

En arrivant dans le camp, je fus interrogée par un garde qui me demanda de donner mon identité. Je répondis honnêtement et il me reconnut. Apparemment, il s’était occupé du rapport sur l’enquête que j’avais mené avec Sakura sur l’alchimiste fou. Il m’indiqua qu’elle aussi se trouvait ici et il était soulagé d’apprendre qu’un nouvel élu allait fournir son soutien à la nation. J’acquiesçai rapidement sans l'écouter pour m’en débarrasser et il m’indiqua que j’allais bien évidemment avoir quelques soldats assignés à mes ordres.
- Oula, sûrement pas. Je travaille seul.
- Mais...
- Pas de "mais" qui tienne. J’ai entendu dire que le but de cette bataille est de péter un barrage pour réduire les effectifs ennemis à néant. Bon, bah, laissez-moi m’y infiltrer et je vous foutrai un bordel tel que le bouzin tiendra pas plus d’une heure après mon passage. La démolition ça me connaît.
- Mais...
- Puisque vous me comprenez pas, je vais vous chanter un truc, que vous saisissez ce que je pense de votre opinion.

Et je m’en allai en chantant les paroles suivantes :
"She doesn't give a fuck
What anyone thinks about her
She doesn't give a fuck
She's got better things to do
Than give a single fuck
She doesn't give a fuck
She doesn't give a fuck
She doesn't give a fuck
She doesn't give a fuck
She doesn't give a fuck
Not one single fuck
"

Après ça, je me mis dans un coin en attendant le top départ.

Equipement:
 
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 16 Sep - 21:03

Kakashi Et tout plein de monde
240 mots
dialogue en gras
pensées en italique
La "sainte" guerre
Traînant toujours dans les territoires neutres après sa rencontre avec Mizoku, l'Hatake avait reçu une missive d'un anonyme, qui lui disait qu'il recevrait bientôt de la "visite". De la visite ? Mais comment pourrait-il accueillir des personnes ? Il n'avait même pas de toit ou vivre et était obligé de dormir à la belle étoile ! Et bien, il eut bien vite sa réponse, quand il remarqua un garde avancer vers lui, encore plus armé que tous ceux qu'il avait pu voir jusqu'ici. L'armoire à glace qu'il était s'approcha du shinobi, et se présenta comme étant la "visite".

Toi là, l'élu. Je suis ici pour t'ordonner d'aller sur le champ de bataille. Les Rocheuses, au nord-ouest.

Comment ? Quelle bataille ? De quoi vous me parlez ? Et puis, qui êtes vous ?

Je suis un garde, je suis là pour t'ordonner d'aller combattre pour Sul Hei et ta nation, Fuyu. Si tu refuses, cela sera considéré comme un crime contre ta nation. Tu seras donc considéré comme traître et je me verrais dans l'obligation de t'exécuter.

Combattre à mort pour Fuyu, rien que ça. J'ai même pas récupéré un dixième de ma puissance, je vais me faire tuer ! Oh puis vous savez quoi ? Laissez tomber, je vais y aller. De toutes façons, je n'ai pas vraiment d'autre choix...

Le masqué se dirigea donc vers la direction montrée par le garde, pas vraiment décidé à se faire ratatiner. 
On s'en va en guerre !


Équipement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 59
Yens : 535
Date d'inscription : 05/09/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
God Serena ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Dim 17 Sep - 0:24

" Aventure: La “sainte” guerre


Au fur et à mesure que je continuais ma marche vers le nord, je sentais la température baisser. Pour tout avouer, cela me contrariait beaucoup. Pourquoi fallait-il absolument que je sois envoyé dans la nation la plus froide ? Pourquoi fallait-il aussi que je tombe dans la nation du dragon alors qu’étais un tueur de dragons ? C’était fait pour appuyer mon humiliation ?
Après un assez long voyage dans le froid, j’arrivais enfin à la Capitale. J’avais remarqué en traversant le pays que c’était un peu « marche ou crève ». La froideur de ce pays aurait-elle refroidit le cœur de ce roi ? Li m’avait conseillé de ne pas le rencontrer, de ne pas faire ami-ami avec lui. C’était un homme plutôt cruel apparemment et sans âme, elle m’avait dit qu’il n’avait que la guerre dans la tête. Son but ? Unifier le pays sous sa bannière. Si tout Kosaten devait vivre comme les gens vivent ici, ce monde courrait à sa perte. C’est pourquoi je me disais que plus tard, quand je serais de nouveau libre, je m’occuperais de ce pathétique roi. Pour l’instant, j’étais obligé de lui servir, et s’il aimait la guerre, cela allait m’aider à briser le sceau. En gros, j’allais me servir de lui et lui de moi !

Bref, en arrivant à la capitale je ne savais pas que j’allais devoir repartir. Oui j’apprenais que les troupes alors se mobilisaient, les élus étaient appelés à se rassembler. Un garde, voyant mon accoutrement, vint me voir et m’expliqua ce qui se passait. La bataille, attendu, allait donc faire rage. Si j’avais eu toute ma puissance, j’aurais été vraiment heureux de rejoindre le combat… Mais dans mon état, j’avais beaucoup de chance de mourir. Seika avait beau être en sous-nombre, comme on me l’avait dit, ils avaient de bons éléments, comme nous de notre côté forcément. Je venais d’arriver dans ce monde que déjà on me jetait dans la bataille comme de la chair à canon. Je passai quelques temps à hésiter, alors qu’au fond, mon choix était déjà fait : j’allais y aller. Je n’avais pas vraiment le choix. Quand à mes chances de survie, je n’aurais cas éviter les élus adverses, m’attaquer aux natifs simples humains de ce monde. Après tout, l’arme que j’utilisais : la roue dans mon dos, était unique et me donnait un certain avantage sur mes futurs adversaires.

Je pris donc une nouvelle fois la route, suivant les soldats, voyant des élus de loin mais ne souhaitant pas encore m’approcher d’eux. J’espérais croiser Li dans le cortège mais je ne l’ai pas vu. Le chemin fut assez long, je fis la connaissance de cinq soldats, natifs, qui s’étaient engagé, de bon gars qui se sentaient rassuré que les élus de Fuyu soient avec eux. Ils me surestimaient beaucoup en fait mais cela me faisait plaisir d’avoir quelques relations amicales pendant le voyage et avant la bataille. Par contre, je ne voulais pas m’attacher à eux. Nous restions amis le jour où nous marchions ensemble et nous racontions des histoires ainsi que le soir où nous installions notre propre feu de camp. Toujours, je croisais quelques élus, ils restaient rares encore mais je n’avais pas vraiment envie d’aller leurs parler. J’avais honte de moi, je me sentais incapable de rien ici. Donc je préférais rester avec ces natifs, qui s’approchaient plus de mon niveau que des autres élues qui me côtoyaient.

Le dernier soir, alors que je me baladais sur le campement pour essayer de retenir un maximum de visage de personne qui pourrait potentiellement mourir demain, j’entendis un son que j’avais côtoyer peu de temps auparavant. Un son d’un animal à qui j’avais sauvé la vie d’ailleurs. Mes oreilles surdéveloppées me menèrent à lui, il était évidemment avec sa maitresse que j’approchais. Je regardais l’animal sans faire attention à ce que faisais d’ailleurs la belle sorcière. C’est pourquoi, quand je fus à un mètre d’elle et que mon regard se porta sur elle précisément, je vis qu’elle était en train de parler avec une autre personne, un élu sans aucun doute. Je m’arrêtai et doucement me tourna pour déguerpir. Je ne voulais absolument pas la gêner ou intervenir dans une conversation qui pouvait être importante et qui serait peut-être la dernière qu’elle avait avec cet homme.
God Serena  




[EDIT: RAJOUT DE L'EQUIPEMENT EN SPOILER]

Spoiler:
 


Dernière édition par God Serena le Dim 17 Sep - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Dim 17 Sep - 1:12




feat.Les vrais guerriers

L'heure approche

L’heure approchait à grand pas. Ce moment fatidique, qui allait certainement révéler bien des choses. Des points allaient être placés sur les i, entre les différentes nations qui constituaient Kosaten. La grande bataille, la guerre, entre Seika et Fuyu allait désormais donner un vainqueur final. Le monde allait-il sombrer sous le joug de Sul Hei ? Les élus de Seika allaient-ils se montrer plus résistants et plus puissants que jamais au point de battre les Fuyujins ? Rien n’était certain, rien n’était écrit. Dans une guerre, une simple fourmi pouvait changer la victoire la plus évidente en défaite écrasante. Mais qu’en avais-je à faire ? Bien trop peu de choses. La défaite de Fuyu m’avantagerait, de même que sa victoire. Le tout était de rester prudent, en toute circonstance.

Les bras croisés, le regard céruléen orienté vers le lointain, je me tenais au sommet d’un rocher, assis avec une jambe repliée. Le vent soufflait légèrement, suffisamment pour faire mouvoir mes cheveux. Mon corps avait encore quelques cicatrices, issues de la torture dont j’avais été victime. Bien que je ne fusse pas totalement guéri, j’étais tout au moins en mesure de me battre, et mieux encore, de vaincre et tuer sans états d’âme. Mon aura était d’autant plus sombre que mon faciès était inexpressif.

Le sang allait se verser, énormément de sang allait être versé. Mais bien évidemment, je n’allais pas être de ceux qui allaient verser inutilement leur sang. Mon objectif en ce jour était totalement différent de tout ce qui aurait pu paraître. Jinn avait formé les troupes, comme on pouvait s’y attendre de lui. Les soldats le craignaient, et l’obéissaient. Quant à moi, j’observais. Je n’étais ni dans les premières lignes, ni dans les deuxièmes, mais dans les troisièmes lignes, ce qui constituait certainement le tronc de notre armée sur terre.

Dans ma méditation poussée et mes réflexions, un dragon qui ne m’était pas inconnu vint se poser en face de moi, avant de bondir sur moi. Je passais légèrement ma main sur ses écailles, comprenant bien que, c’était ce brave dragon, qui avait accompagné Li-ming. Le voir donc, signifiait que sa maîtresse n’était pas loin.

- Toi…. Tu es devenu encore plus robuste… Où se trouve ta compagne ?

Je le déposai à quelques centimètres de mon corps, avant de l’observer attentivement. Mais au même moment, une voix familière rejoignit mes oreilles. Aucun doute, c’était bien la Nephalem qui était sur le champ de bataille. Elle me posa même une question que je trouvai ironique.

- Je trouverai un autre objectif… quand le nom des Uchihas raisonnera dans tous les cieux. Que fais-tu ici ? Tu mourras si tu restes dans les parages. Va avec la bête et patientez au temple du ciel.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2393
Yens : 197
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Dim 17 Sep - 1:58



   
Aventure: La "sainte" guerre


   
Une dernière nuit...



   




Enfin la grande bataille était arrivée. Et même si Le Jigoku n'avait pas encore terminé tous les préparatifs qu'il espérait, il allait répondre présent à l'appel. Non pour Sul Hei, qu'il se destinait à tuer prochainement, mais bien pour exterminer la plus grande menace sur son chemin. Après tout, le dictateur mort, le pays sombrerait dans une véritable guerre civile et affaiblirait le royaume. Seika n'aurait eut plus qu'à cueillir la puissance des glaces, et surtout les élus. Mais si Seika tombait en premier, il n'y avait plus de problème à renverser le monarque. Minshu n'étant qu'un moucheron insignifiant. Car oui Minshu serait anéanti aussi à son tour, autant que son Dieu.

Pourtant pour éviter tous les soupçons, il avait invité un de ces nouveaux compagnons à participer du côté des vils serpents. Quelle ironie pour un être aussi solitaire qu'Heiwa de s'entourer de deux êtres. Mais tout avait été bien manigancé et ce fut une étrangeté rapidement accepté par le ninja. Et une fois séparé du mage de glace, il éloigna, rapidement, Mei du lieu dans lequel ils étaient protégé pour un autre lieu inaccessible et introuvable, sauf par lui. Rien n'était laissé au hasard.

Puis la veille de la guerre, le shinobi toujours accompagné de ses ombres et toujours aussi silencieux, se balada sans se faire apercevoir par quiconque au milieu des troupes impressionnantes. Et pourtant...

~Dire que cette démonstration de force pourrait se faire balayer par les élus les plus puissants de Seika... ~


L'empereur de Fuyu regardait tout ceci attentivement, avant de rapidement localiser chacun de ses alliés. Bashô étant arrivé depuis trois jours avaient repérés les lieux, tout comme Heiwa avait placé ses pions,tel un maître échiquier, il avancerait ses pions. Zoro, quand à lui, se tenait prêt de la même façon aussi nonchalante. Il y en avait bien d'autre qui avait attiré son attention. Mais alors que, Zayro prit la parole, le stratège se plaça discrètement derrière le colosse. Oh probablement l'avait-il déjà ressenti, mais des yeux interloqués se posèrent sur le petit duo des élus les plus anciens de Fuyu. Sans connaître réellement l'homme dans le dos du messager des enfers, ils restèrent tous stupéfait, qu'un homme ose se tenir ainsi proche de l'armoire à glace. Toutefois, Pain s'en moquait éperdument et s'adressa à Zayro Jinn:

-Je ne pourrais participer directement à la bataille, à mon grand regret. Mais je guiderais les troupes et je vous montrerais le chemin dans les ombres. Seika n'est pas naïf, ils doivent avoir prévus un plan pour nous contrer. Le barrage non-loin pourrait anéantir toutes nos troupes. Et je suis certain, qu'ils ont prit des précautions contre toi, le plus grand danger qui existe! Je vais devoir rester concentrer pour agir sur tous les tableaux.

Tel était la place du Stratège, non sur le front directement, même si l'envie le démangeait à cet instant. Mais en tant que cerveau des opérations. De plus, il y avait bien des élus, et il faudrait les diriger sous une même bannière, fait difficile quand nous connaissions le comportement individualiste de chacun. Une force impressionnante déployé, mais qui pouvait s'auto-détruire de l'intérieur. Son rôle serait probablement de maintenir une certaine cohésion... De l'autre côté, L'Uzumaki avait envoyé ses sbires à la rencontre de Zoro et Bashô pour leur expliquer la situation.

Une fois le message passé, Nagato regagna la colline qui surplombait le prochain champs de bataille, son Rinnegan tourbillonnant dans ses orbites à une vitesse folle. Cette dernière nuit ne serait pas utilisée pour se reposer, mais bien pour organiser le combat de demain....





   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 1604
Date d'inscription : 17/01/2017

Progression
Niveau: 50
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Mizoku Sowano ☯ Diplomate ☯

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Dim 17 Sep - 2:43

Encore et toujours la guerre
Ce n’est pas par choix que le vieillard participait à cette guerre. Après sa rencontre avec Sasuke et sa survie miraculeuse, le Sowano avait reçu une nouvelle missive de la part de l’organisation. Ceux-ci désirait qu’il rejoindre le camp des Minshujin dans les rocheuses pour participer à la recherche d’un artefact lié au Dieu du Serpent. L’ordre était simple, récupéré l’artefact et le ramené à son chef. Sans doute que celui-ci désirerait l’étudier pour savoir comment détruire le dieu Manshee. Par contre, Mizoku ne voulait pas participer à cette guerre. Il avait vu trop de gens, vieux comme jeunes, mourir dans des guerres et il ne voulait pas revivre ces horreurs. Malheureusement, il devait obéir, car malgré le risque de bain de sang et de meurtre, il était curieux d’en apprendre plus sur cet artefact.

Donc, c’est avec les idées divisées que le ninja avait rejoint le camp des Minshujin dans les rocheuses. Entre temps, il avait amélioré son arsenal, soit s’équiper d’armure. Il avait aussi gardé la potion qu’il avait obtenue à la fin de sa mission plusieurs mois plus tôt avec Haru.

Il se doutait qu’il ne serait pas le seul à rejoindre les forces Minshujin. D’autre élu était présent dans le campement et il y avait des chances que d’autre élu le reconnaisse. Il n’avait pas rencontré d’élu de Minshu depuis bien longtemps et ceux qui le connaissait ne pouvait se douter que le vieillard n’était plus tout à fait le même. De ce fait, il s’était envelopper dans sa cape de voyage noir pour ne pas être reconnu par quiconque.

Assis devant le feu de camp crépitant, il leva les yeux des flammes hypnotisant pour jeter un coup d’œil curieux vers les soldats qui interrogeaient brièvement un nouveau venu. Cela avait duré toute la soirée jusqu’à la tombée de la nuit. Ses yeux analysa brièvement les soldats du camp ainsi que les quelques élus. Il n’en connaissait aucun et il était même un peu surpris de ne pas voir Haru. Il retourna admirer les flammes, mais il s’arrêta un instant sur Aladdin, puis il ne put n’empêcher de penser ceci :

« Peu importe le monde, la guerre reste la guerre et des innocents, vieux comme jeunes, embrassent la cause jusqu’à leur mort. C’est sans doute cela qu’Il voulait dire. Ce sentiment qu’on participe à une cause que l’on pense juste jusqu’à mourir. Je me souviens maintenant ce sentiment … un sentiment si fort et douloureux à la fois. »

Ses yeux gris revinrent à leur position initiale, soit admirer les flammes dévorés lentement le bois.


Apparence actuelle de Mizoku

Équipement:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 35
Yens : 0
Date d'inscription : 09/09/2015
Heiwa PNJ - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Dim 17 Sep - 11:09

Tour 1: Les cors de la Mort!  






Quelques heures plus tard



Les premiers rayons du soleil illuminent la plaine, alors qu'un silence de plomb règne sur les lieux. Non loin, un aigle prend son envol. De ses yeux perçant, il balaie la vaste étendue désertique. Puis le décor change, d'immense tentes trônent sur l'herbe devenue jaunie par la marche régulière d'humain. Des drapeaux volent dans les airs, parés de rouge et de doré, alors qu'un oiseau de feu apparaît en symbole. Mais ce campement est désert où en sont les propriétaires?

Le rapace poursuit son chemin. Une masse noire et grouillante s'avance dans une même direction. Eux aussi équipé d'armure rouge et or. Le bruit métallique des armures et des armes anéantissent le silence et pourtant même ainsi l'atmosphère est pesante. Bientôt ils se réunissent tous en ligne, le visage rivé droit devant eux.

L'aigle se met à contempler dans la même direction pour apercevoir le même rituel de l'autre côté de la plaine. Cette fois-ci les drapeaux ainsi représentés sont de couleur bleue et blanche. Un tel rassemblement prend encore plusieurs longues minutes. A ce moment deux cors de guerre retentissent une fois. La guerre de Kosaten s'annonce....

Les premières lignes d'homme lèvent leurs boucliers et fracasse leurs armes dessus dans un bruit assourdissant qui s'élève dans toutes les rocheuses, faisant fuir les derniers être encore présent aux alentours...Tous se mettent à hurler de fureur, peut être même pour se donner du courage.

Le regard de l'aigle se pose tour à tour sur deux personnes qui se séparent de la fourmilière humaine pour faire un discours inaudible pour l'oiseau. Mais les hommes répondent en cœur. Un nouveau cor de guerre retenti et comme un seul homme les deux armées avancent...



La bataille divine est lancée...













Seika : Peu importe comment vous avez pu profiter de vos dernières heures. A présent, ce que vous sembliez redouter tous est sur vous. Et il va falloir triomphez, sinon c'est tout votre royaume qui va être anéanti. Mais le feu ardent du Phoenix bouillonne en vous. C'est comme s'il intervenait directement en vous pour vous donner courage, réchauffant votre cœur. Une petite voix résonne, même dans votre tête:

-Vous n'êtes pas seul....

Maintenant, il va falloir choisir. Allez-vous combattre dans la mêlée pour aider les troupes de Seika à repousser celle de Fuyu et essayer de faire gagner du temps à vos alliés, vos amis, vos proches. Ou bien, comme on vous l'a annoncé la veille, vous diriger directement vers le barrage pour le détruire et ainsi noyé l'ennemi? Il est temps d’énoncer votre stratégie, votre choix et d'agir en conséquence. L'avenir de milliers d'homme ne dépend plus que de vous...

Une chose est sûr, une troupe vous sera confiée pour vous appuyer dans vos actions.

Amaya:L'oracle t'a remarqué et si elle l'a pu, le Dieu Long aussi. Tu as choisi de trahir et de t'allier à l'ennemi. La vengeance divine sera sans pitié. Tu peux déjà en sentir les effets. Une douleur parcourt tout ton corps t'obligeant à te recroqueviller sur toi même. Le sceau s'illumine, effrayant tous les soldats autour. Certains hurlent même de te tuer sur place, avant que tu ne l'es tue dans le dos. Ta tête se serra alors que la douleur vient à son paroxysme... Puis alors que tu penses mourir, toute souffrance disparaît! Et une voix implacable résonne dans ton esprit:

-Ceci n'est qu'un avertissement! Agis au nom de Fuyu et tu seras épargné. Continues et tu verras périr ton bien aimé!

Conséquences:
 


Spoiler:
 



Minshu/ Tenshi: Vous êtes enfin réuni, malheureusement votre bataille se fera sur deux fronts, qu'allez-vous choisir. Un des officier s'approche de vous, s'incline devant les héros de la nation, autant que le petit groupe de représentant de Tenshi, peu à l'aise en compagnie d'autant de soldats. Il s'exclame, l'air grave:

-Merci à vous, élus, de nous prêter main forte. La situation est grave! D'un côté Tenshi et Minshu se sont rencontrés dans cette région pour discuter de l'alliance, mais ils sont prit en tenaille entre les deux puissances. Lors de notre derniers contact mental avec eux, nous avons pu en localiser l'endroit...

Il vous le montre sur la carte, qu'il étale devant vous. Puis reprend:

-Malheureusement, nos mages ont ressenti une grande puissance relié directement à notre Dieu. Vos prédécesseurs sont parvenu à en avoir un entre les mains, avant de le détruire pour que Aeternam ne s'en empare pas. Nous privant ainsi d'un moyen d'invoquer Le serpent. Je sais qu'on vous demande beaucoup.... Mais nous avons besoin de votre aide. Notre Grand Mage a décelé la puissance au Sud Est de notre position. Et malheureusement, nous ne pouvons vous y assistez, seule une petite troupe vous accompagnera. Nos forces doivent protéger le campement dont nos mages qui concentrent leurs pouvoirs pour tous nous téléporter une fois que vous avez accompli notre mission.

Il baisse à nouveau la tête résigné et surtout désolé. Il sait le danger dans lequel il vous met, mais n'a pas d'autres choix...

Quand à notre seul élu de la cité céleste, deux hommes viennent à toi. Un léger sourire sur les lèvres. Ils t'ont déjà tout dis. Tu es libre de choisir la mission que tu désires. Aider les Minshujiin à retrouver l'artefact ou bien aider les représentants de ton royaume à retrouver la sécurité du pays.

A présent à vous, d'agir, qu'allez-vous faire?






Spoiler:
 



Fuyu: Comme otre propre armée, vous êtes plus puissant, plus nombreux. A priori, cette bataille ne sera qu'une promenade de santé. Néanmoins, une menace plane sur vous, l'ennemi est parvenu à choisir le lieu de la bataille et à vous imposer une faiblesse sur laquelle vous ne pensiez pas: Dame nature, en personne. Allez-vous jouer contre la montre et vous précipitez droit sur la tente des officiers, détruisant tout sur votre passage. Contourner le champs de bataille pour arriver sans trop de problèmes aux tentes, ou bien même défendre vos positions, tout en admirant la bataille? Tant de possibilités, tant d'ouvertures.

Une chose est sûr peu importe votre décision, une troupe vous sera confiée pour vous appuyer dans vos actions...



Spoiler:
 






La bataille commence, mais point de combats encore pour vous. Vous pouvez néanmoins décrire la guerre qui se déroule sous vos yeux tout en restant réaliste. Ce tour, sert surtout à vous concertez entre vous pour choisir ce que vous allez faire, votre stratégie, vos idées et vos choix finaux. N'hésitez pas à créer des groupes skype ou si vous le souhaitez nous pourrons créer un topic par groupe sur le fofo pour que vous discutiez de vos plans.

Et Surtout, n'oubliez pas: PRENEZ DU BON TEMPS ET AMUSEZ VOUS! C'est un ORDRE :p

Vous avez jusqu'à Lundi 22h00 dernier Délai pour poster. Si ce soir soir, tout le monde a posté je m'engage à poster le prochain tour!


WARNING:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   

Revenir en haut Aller en bas
Aventure: La "sainte" guerre
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» Aventure: La "sainte" guerre
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Partons à l'aventure !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Rocheuses-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.