Partagez | .
Aventure: La "sainte" guerre
Messages : 1515
Yens : 195
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 26 Sep - 13:52




Le cadeau de son grand-père et de son père flottait dans l'air. Le symbole tout puissant de la place de chef. Ce banal tissu aux yeux d'un être non-averti, mais qui en réalité valait une fortune, était hissé sur le champs de bataille. Byakuya se sentait fier d'ainsi brandir le symbole de son clan, que les chefs se passaient de génération en génération. C'est comme si par ce geste, il prouvait encore que la prestance des Kuchiki n'était pas éteinte et que sa gloire pouvait encore se ressentir sur Kosaten. De plus, ce tissu de grande qualité permit à son porteur et au mage de sortir du champs de bataille. Une fierté en plus pour ce shinigami encore en quête de reconnaissance.

Arrivée en haut de la corniche par nos deux moyens aériens, le mage lui adressa la parole, exprimant son soulagement d'avoir traversé le champs de bataille sans trop de dégâts. À vrai dire, le capitaine l'était aussi. Il pensait que le plus gros était passé. Mais il restait lucide. Suivant ce qui était arrivé aux nobles, il était encore possible de rencontrer des obstacles sur la route. Il décrocha son écharpe et la remit en place tout en parlant.

C'est une étape en effet. Suivant ce qui est arrivé aux nobles, les mauvaises surprises doivent encore nous attendre, ne relâche pas ta garde Tenma.

Il sonda un peu le champs de bataille silencieusement, repérant les quelques énergies qu'il connaissait. Il reconnut zay qui était dans les environs du camps du dragon, et Mist qui s'en prenait à Haïzen. Cette insolente n'avait décidément rien compris... s'en prendre à une nation neutre... elle n'avait aucune logique à part le plaisir de blesser... le capitaine convoitait le jour où cette peste allait enfin périr.

Haïzen a été intercepté par des Fuyujin, Il mettra du temps à nous rejoindre. Continuons notre chemin.

Il se retourna et sans attendre la réponse du garçon, il se lança dans l'éternelle course qui l'emmènerait au dignitaires.


Equipement :
 

Capacité contextuelle:
 

Actions :
 




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3626
Yens : 376
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 143
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 26 Sep - 14:21



- Problème sur deux fronts -





Yuki se retrouvait dans une situation qu'elle découvrit plus compliquée que prévu. L'homme agressif n'attaquait pas au hasard, pris d'une folie passagère, il semblait encore savoir ce qu'il faisait et affirma s'en prendre aux élus, responsables d'après lui de la situation actuelle de Kosaten. Yuki ne pouvait pas y donner tort. En tant que civil native, elle n'avait jamais vécu de si grande tension que depuis l'arrivée des élus. Les dieux avaient fait appel à eux en prévision de ce jour, du coup, la guerre se faisait plus sanglante par le présence.

Mais d'une part, eux ne l'avait pas choisi et d'autres parts, certains sortaient du lot comme Sakura qui luttait pour le bien de tous. Les instants passés à ses côtés avaient convaincue notre cheffe des médecins que la ninja n'avait pas d'intentions hostiles, et que la guerre, elle s'en serait passé allégrement. Mais que devait-elle faire maintenant ? Quel camps devait-elle choisir ? Devait-elle empêcher le soldat de mener à bien son projet, au risque de passer pour une traîtresse qui défend une Fuyujin ? Devait-elle laisser faire ce soldat et risquer une discorde dans le camps, ajoutant au stress des combattants ? Elle avait aussi des soldats qui attendaient des soins, elle ne pouvait pas les abandonner non plus. Tapant nerveusement ses doigts ses jambes, elle réfléchissait à vive allure.

Fais chier...  


Yuki, mes blessés légers commencent à baisser, Misao arrive à jongler entre les deux tentes, tu as besoin d'aide ici ?  


Ayamée avait passé la tête par l'ouverture de la tente. Elle vit sa collègue anxieuse. Elle fronça les sourcils.


Y a un problème ?


Ayamée, tu tombes bien, Est-ce que tu peux me remplacer ? J'ai un problème urgent à régler.



Hein ? Euh... oui bien sûr.  


L'organisation fut conclue. Yuki sortit alors précipitamment de la tente. Elle vit le soldat courir à une place retirée du camps. Amaya devait s'y trouver aussi... elle espérait qu'elle allait tenir le temps qu'elle en informe Sakura. Elle courut donc à l'entrée du camps. Elle n'y arrivera qu'après le coup de l'engin de siège.


~~~Pendant ce temps à l'entrée du camps.~~~


Routine et encore routine, Sakura continuait inlassablement de trier les blessés. Il ne se passait rien de particulier, jusqu'à ce que le ciel s'assombrissent soudainement. Je levai la tête pour observer cet inattendu changement et affichai une mine surprise. Un énorme projectile fonçait contre nous. Sans attendre je criai.

À COUVERT !!


Puis je chargeai ma main de chakra pour sauter contre le projectile. Une fois à sa hauteur, je le frappai de toutes mes forces dans l'espoir de le faire éclater.



équipement:
 

Action saku:
 

Contextuelle utilisée :
 

action PNJ:
 




MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1446
Yens : 1083
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 178
Nombre de topic terminé: 78
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 26 Sep - 16:15





聖戦


feat. DU PEUUUUUUUUUUUUUUUUPLE




Les corps à terre pour de bon, le pirate se reporta au nouveau tortionnaire fuyujin. L’otage torturé avait pris cher, vu le nombre d’entailles que l’on apercevait à divers endroits. Il en était même mort, visiblement. Le pirate n’avait pas assisté au suicide.
En revanche, si Couette-couette faisait ses preuves en matière d’interrogatoire, sa mine mitigée laissait à penser que le résultat aux questions n'était pas très concluant. Zoro, dans son infinie bonté, n’osa guère interrompre le jeune homme dans le fil de ses pensées pour savoir ce qu'il en était. Il semblait si loin, au cœur d’infernales distorsions cérébrales. En tout cas, lorsqu’il réfléchissait profondément, l’on découvrait l’un de ses talents cachés : il imitait parfaitement bien l’objet inanimé.

Quand enfin le corps du blondinet daigna reprendre vie, ce fut dans l’intention de rassembler les troupes autour de lui. Il avertit dés lors les soldats de la situation : à savoir, une infiltration d’assassins d’origine inconnue. Le peu d’infos qu’il communiqua à l’escouade confirmait que la séance torture ne porta pas ses fruits. Bref, la priorité était transmise : ne faire confiance à personne, se méfier en permanence de ses propres frères et ne jamais baisser sa garde.
Mais ce n’était pas tout. L’escouade alertée, l’élu s’empressa de gagner en hauteur pour régner sur les troupes présentes au barrage. Jamais il ne s’arrêtait, il ressemblait à cet enfant intenable débordant d’énergie. Les idées fusaient au sein de sa tête, de façon incessante. Bordel, mets ton cerveau sur off parfois, non ? Bon en réalité, il fallait l’admettre, ce n’était pas comme s’il possédait des stratégies de merde. Jusqu’ici, ça tenait à peu près la route.

En tout cas, son petit show de chef militaire amusa lugubrement le bretteur. Il avait arqué un sourcil en direction du collègue, assez surpris face à sa prise d’initiative audacieuse, alors qu’il venait tout juste d’arriver sur Kosaten. Il s’impliquait dans les affaires de guerre comme s’il s’agissait de défendre toute sa vie, la patrie de son cœur, la seule jamais connue, quand en réalité elle ne faisait que le priver de ses forces. Assez ironique. Toutefois, l’épéiste restait collé à ses traits impassibles, n’émettant aucune réaction faciale si ce n’était de la neutralité, et de l’écoute.
Il regardait le petit se la jouer Charles De Gaulle affirmé, disloquant le troupeau pour en préserver un peu au barrage en guise de protection, un autre destiné à se déguiser pour carnaval, et  expédier le reste  à la morgue.. Euh, sur le champ de bataille pardon ! Pour soi-disant encourager les galériens déjà sur le terrain, et leur donner la lueur d’espoir. Plus on est de morts, mieux on rit !
Impressionnant ce discours, le débutant prenait absolument tout en main. A croire qu’il avait fait ça toute sa vie. Zoro ne s’imaginait pas que les soldats ronchons pourraient se fier et se soumettre à un parfait inconnu. Soit le gamin dégageait un certain charisme, soit la présence du pirate perdu parmi eux, qui ne semblait pas désapprouver ses dires, rassurait les troupes et apportait crédibilité à la stratégie du blondinet. Après tout, le Roronoa était à cette heure, l’une des plus puissantes têtes de son camp.

Rapidement, tous les hommes répondirent à leur poste, sous le silence du vert qui laissait les choses tranquillement se faire. Après tout, sa fonction ne s’arrêtait qu’à taper au moment propice, non à ouvrir sa gueule à tout bout de champ. Surtout qu’il n’avait sincèrement rien à  y redire, ou à ajouter. Il se contenta d’enfiler son amure comme un bon chien obéissant.
Après s’être débarrassé de sa roue imposante, le petit chef en herbe fit remarquer au pirate qu’il ne pouvait se pavaner avec trois sabres en mode incognito. Bon, en effet, ce n’était pas des plus discrets, mais énervé par cette idée, le pirate usa de mauvaise foi ?!

Hein… ?! … Ca va pas ?! Mes katanas sont très biens là où ils sont ! Personne n’y touche !


L’heure de la crise d’ado refusant de rendre son portable après 22h sonnait. Outré par cette recommandation du blondinet, le bretteur n’écouta même pas le reste de ses mots.
Cependant, lorsqu’il récapitula le plan en détail, consistant à s’infiltrer comme des rats au cœur du clan ennemi, Zoro relativisa, et comprit qu’avec ses 3 sabres, impossible de se planquer sans se faire repérer, car un mec avec 3 lames, ça ne passait pas inaperçu. Il attirerait les regards, surtout qu’à Seika, il ne possédait pas qu’une petite réputation. En fait, il était même recherché pour des conneries minables à cause de Bashô. Toujours la faute de Bashô t’façon, y’en avait marre de ce chenapan barbu aussi !

Concient du problème des sabres, mais non décidé à s’en séparer, il alluma son cerveau pour une fois. L’ampoule clignota : une idée cool ! En effet, pendant sa réflexion, son œil se baladait sur le décor en quête d’inspiration. Et l’iris se promenait pile sur les cadavres « seikajin » tout juste descendus. Par chance, ils portaient au moins tous une épée. Il se précipita vers le jardin morbide pour dépouiller les corps de leurs arme et chopa deux de ses sabres qu’il faufila dans le lot de lames à trimballer :

Ne prenons pas le risque de laisser ces armes dans les mains de l’ennemi, emmenons ça au camp pour ressourcer nos troupes.


Zoro était déjà entré dans le rôle du seikajin. Tout était bon pour rester auprès de ses précieuses lames.

.
.

Equipement:
 

Action :
 



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 212
Yens : 1948
Date d'inscription : 19/03/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Nyang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 26 Sep - 19:58

     
La sainte guerre



Contre toute attente, le soldat fuyujin venait d'esquiver avec une habilité déconcertante la flèche que lui avait lancée la Ki. Puis il se rua vers elle avec une agilité hors du commun, une arme dangereuse à la main. Il fallait l'admettre, cet homme faisait peur. Il donnait l'impression d'avoir perdu toute forme d'humanité en lui.

Au moment même où la Ki s'apprêtait à dégainer son épée, elle put remarquer du coin de l'œil quelque chose qui venait du camp adverse, dans sa direction. Malheureusement, elle n'eut pas le temps d'effectuer le moindre mouvement, car le projectile s'était déjà écrasé sur elle, la faisant voler sur une quinzaine de mètres environ. Dans sa volée, son corps se cogna contre le sol rocailleux, lui provoquant plusieurs blessures. Un sifflement strident survint dans ses oreilles, et la sensation de ne plus sentir son corps l'envahissait entièrement. Sa vue était brouillée, et tout ce qu'elle put distinguer en face d'elle, c'était une silhouette qui s'approchait. Cela ne faisait aucun doute qu'il s'agissait de son ennemi, il profitait de cet instant où la Ki était vulnérable pour en terminer avec elle.
Nyang essaya de se relever, mais pour le moment, elle était incapable d'effectuer le moindre geste.


▬ Que s'est-il passé ? Nous avons perdu plus de la moitié de nos hommes !



▬ C'était une sorte de projectile, il venait très certainement du camp adverse. Et où est passée cette femme ?



▬ Elle s'est probablement enfuie....hm ? Regardez, un ennemi !




Bien qu'elle était complètement sonnée, la Ki parvenait à entendre la conversation des quelques archers restants qui venaient de la trouver. Celui qui avait repéré son assaillant dégaina son arc pour le pointer en sa direction, tandis que son compagnon s'occupait de ramasser la jeune combattante blessée. C'était pour le moment un bon moyen pour que l'assassin détourne son attention de Nyang.


▬ Qu'en est-il des autres ? demanda-t-elle, la voix faible.



▬ Seulement trois archers ont survécus, les autres sont morts, déclara-t-il, grave.



L'agacement put se lire sur le visage écorché de Nyang. Si les Seikajins avaient visé les archers, c'était probablement parce qu'ils étaient un frein à leur victoire. Elle ne pouvait pas tout abandonner maintenant, elle se battra jusqu'à la fin, peu importe les dangers que cela pouvait impliquer.


▬ Retournez à votre poste, il faut que vous veillez à ce que personne ne perce nos défenses.



Tout en disant cela, la Ki tenta de se maintenir debout seule. Ses jambes étaient flageolantes, et sa vue encore trouble, mais elle pouvait voir ce qu'il se passait en face d'elle. L'autre archer avait toujours son arme pointée sur le soldat, ce dernier s'apprêtait à s'élancer vers lui comme un lion qui s'apprête à bondir sur sa proie.  Lentement, silencieusement, Nyang se plaça derrière l'ennemi. Mutuellement, les deux archers s'adressèrent un regard entendu, et la Ki dégaina son arc une nouvelle fois. Cette fois-ci, elle allait utiliser une flèche divisée. Sa vue était beaucoup trop brouillée pour qu'elle puisse viser avec précision, et elle peinait à tenir debout.

Bien que tout indiquait qu'elle allait rater son tir, elle tira tout de même, simultanément avec l'autre archer qui utilisait les flèches "mortelles" utilisées plus tôt.

Il fallait que ça marche, cette fois-ci.




Équipement:
 

Résumé pour le MJ:
 

Passifs et techniques:
 


Technique de la nation:
 


État actuel des archers:
 



To an enemy, tears are better than blood. I'll never cry in front of anyone.


Many faces of Nyang:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 26 Sep - 20:21

Kakashi Et tout plein de monde
425 mots
dialogue en gras
pensées en italique
La "sainte" guerre
Se déguiser pour passer inaperçu, pas mal comme plan. Mais malheureusement, Kakashi ne pourrait pas être de la partie. Pourquoi ? Et bien parce que je doute que l'armée adverse n'ait recruté des nains, il serait donc grillé dans cette armure trop grande pour lui. Il aurait bien pu utiliser la métamorphose, mais il avait peur qu'elle ne se brise en plein milieu de l'infiltration. Le shinobi opta donc pour l'option la plus sûre, ne pas les accompagner. Une fois qu'ils furent partis, il se retrouvait donc avec les quelques dizaines de soldats qui était avec lui sur le barrage. Mais le shinobi ne comptait rester à attendre bien sagement sur le barrage, il préférait retourner au camp pour voir s'il pouvait se rendre utile. L'argenté informa donc les soldats de son départ :

Bon, et bien je vais vous laisser messieurs, je retourne au camp. Vous, restez là et protégez ce barrage au péril de votre vie ! Si jamais j’apprends que vous avez échoué dans votre mission, sachez qu'enfant ou pas enfant, vous vous souviendrez de cette défaite !

Le ninja se retourna alors, avant de se concentrer et accumuler un peu de chakra dans la pointe de ses pieds pour booster sa vitesse. Il traversait alors le champ de bataille, slalomant entre les morts et les vivants. Mais il avait opté pour la voie la plus éloignée du centre, afin d'éviter les combats trop groupés et d'éviter de se prendre un coup perdu.

Kakashi arriva alors non loin de l'entrée du camp fortifié et ralenti sa vitesse. Il s'apprêtait à entrer, quand une silhouette suspecte attira son attention. Il jeta son œil et pu apercevoir un ennemi s'élançant vers un archer, tandis qu'il s'apprêtait à lui tirer dessus, dague à la main. Le masqué vu qu'elle était archère de Fuyu et devina donc que l'homme était un traître. L'instinct de l'élu le secouait en lui disant de sauver cette femme avant que l'autre ne commette un crime. Ni une ni deux, il dégaina alors une dizaine de kunaïs, avant de tous les lancer sur le traître pour le blesser un maximum. Le toucherait-il, le tuerait-il ou est-ce que par a plus grande des agilité l'assassin réussirait à échapper à ce "filet" d'armes de jet qui lui filaient dessus ? Ça, Kakashi n'en savait rien, mais il priait pour la seconde option.
Je vais finir par sauver les élus un par un si ça continue !





Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2394
Yens : 207
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 26 Sep - 22:52



   
Aventure: La "sainte" guerre


   
Prévoir chaque étape d'une guerre



   




Finalement la trahison apparente du poète allait bien servir les plans. Cet alter-ego de génie agissait comme lui en voyant plus loin et en prévoyant plusieurs coups en avance. Le ninja fut surpris d'apprécier l'esprit de cet homme. Ainsi ils agiraient ensemble pour la chute de tous les royaumes. Là ou l'escrimeur désirait seulement anéantir les royaumes et les Dieux, Heiwa capturerait les Dieux pour leurs pouvoirs. En soit les deux seraient gagnant.

Néanmoins, le poète prenait de grand risque à agir ainsi. Non seulement, il devrait prouver sa valeur au Seikajiin, mais en plus il devrait faire croire à sa véritable trahison à Fuyu. Là était le plus grand danger, lorsqu'on connaissait l'existence d'élu si puissant du côté de Long. Aucun d'eux ne comprendraient par eux même cette stratégie sur le long terme.  Après un bref calcul et faisant le tour de son savoir Le Jigoku en vint à une simple réflexion. Un seul être devait être mis au courant: Zayro Jinn. Le messager de l'enfer ne comprendrait sûrement pas sur l'instant l'intérêt d'un tel plan et probablement s'énerverait comme toujours anéantissant tout sur son passage. Mais avec le temps peut être s'ouvrirait-il à ce qu'on lui proposait. Il était la véritable menace à enlever. Oh il y avait bien d'autres élus comme Rinkyu ou Zoro, mais à priori le pirate avait tissé des liens avec le poète, alors que le premier ne s'en prendrait pas au traître en plein camps de Seika, sans prendre le risque de mourir, à nouveau. Et puis, même s'il le faisait ceci ne serait pas une perte bien au contraire. Ceci pourrait peut être faire l'affaire pour le petit groupe.

La décision avait été donc prise. Et aussitôt, un homme fut envoyé auprès de Zayro porteur du message, que seul l'homme du Nest devait recevoir. Le message était cité, tel quel:

" Vous apprendrez bien assez tôt "la trahison" de Bashô. Toutefois ceci fait parti de nos plans pour la chute définitive de Seika. Même si nous gagnons cette bataille finale et entrons à Chikaï en vainqueur, le peuple est trop fier et orgueilleux. Nous entrerons donc aussitôt dans une période de guerre civile et de résistance. Fuyu est fort lors d'un affrontement direct, néanmoins ses soldats ne connaissent pas les guerre d'usure. Et je doute que vous apprécierez courir après les rats insaisissable.

Le poète lui fera croire à sa trahison envers Fuyu et son retour à Seika. Il faut que le plus grand nombre le pense. Sauf vous et moi. Ainsi, il pourra s'approcher des têtes pensantes de la future résistance et les rassembler pour nous amener à eux et en finir une bonne fois pour toute, avant de passer à Minshu pour les éradiquer. Puis viendra le tour de Sul Hei, comme nous en avions parlé!"


Le message avait été transmis à présent, la balle était dans le camps du Colosse...






   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2394
Yens : 207
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 26 Sep - 23:15

Tour 6: Une guerre sainte





La guerre prend un tournant bien particuliers, car alors que les élus sont au prises avec un nouvel ennemi bien mystérieux, Seika semble profiter d'un moment de faiblesse de la part de Fuyu pour repousser leur troupe. Les lignes des archers au niveau du camps des bleus ne semblent plus tirer leurs salves, alors que mère nature semble séparer en différent groupes les deux camps empêchant ainsi mages et autres archers ou cavaliers de poursuivre leurs attaques.

Toutefois, des renforts Fuyujinn semble revenir avec un cri de guerre, mais ces derniers arrivant au compte goûte feront-ils pencher la balence...





Seika :     (Votre engin de siège sera rechargé dans un tour)

Natsu: Tu t'exprimes à l'encontre des deux soldats qui semblent totalement ignorer tes paroles. Tu comprends rapidement leur désir: ta mort. IL te saute donc dessus, sous le regard perplexe des soldats autour de toi.

Assassin:
 

Techniques:
 
Actions  ::
 
Spoiler:
 

Sakura: Plusieurs choses se passent en même temps du côté du camps de Seika, tout d'abord de côté de notre élue qui est prit pour cible par l'engin de siège de Fuyu.  Elle décide de se “sacrifier” pour sauver le plus de monde. Et au vu de ta force tu parviens à détruire le projectile, non sans perdre ta vitalité dans l'opération et sentir une puissante douleur parcourir ton bras. Néanmoins, tu parviens à réduire les dégâts et même si les hommes autour de toi meurent, tu es parvenus à réduire l'attaque de zone de l'engin. Ainsi ce n'est pas les soldats au 5m autour de toi qui sont meurent mais ceux dans un rayon de 3m.
Mais à peine as-tu agit que ton amie-médecin accoure vers toi le visage grave. Et elle t'explique toute la situation au sujet de Ayame qui se fait attaquer!

Gally :  Quand à toi, encerclé par des soldats de Minshu, tu réfléchis à toute vitesse à un moyen de t'en sortir. De la plus violente à celle que tu choisis finalement. Les hommes continuent à te regarder silencieusement, certains entre-coyupe ce silence par des chuchottements. La tension s'apaise, mais tu vois leur regard toujours aussi craintif, surtout quand on entend tout proche la guerre faire rage. Mais l'officier de cette petite troupe s'exprime finalement:

-Nos nations ne se sont pas quittés en très bon terme, c'est un fait. Mais nous ne sommes pas ennemi pour autant. Notre président à fait ce choix, un choix qui n'est pas forcément soutenu par ses armées. Nous vous accompagnerons à notre camps et nous vous escorterons sur une partie du chemin. Mais je vous pris, que quelque soit votre mission de ne pas attirer les dangers sur nous!

A ses mots, il te fait signe de le suivre. Aussitôt tu traverses le petit avant poste de Minshu. Et à son centre tu vois une dizaine de magiciens, que tu ressens puissant, en train de concentrer leurs pouvoirs autour d'un cercle rituel. Alors que non loin, tu vois quelques hommes et femmes à l'apparence que tu n'avais jamais vu orné d'un cristal sur leur front: Les Tenshis, si mystérieux. Tu attires le regard de tous, mais comme promis rien ne t'est fait. A présent, que tu as traversé le campement, tu peux reprendre ta course folle en direction du barage. D'ailleurs face à toi deux chemin, si l'on peut dire. L'un menant directement au barage, l'autre te faisant faire un petit écart pour te retrouver directement au fleuve et donc à l'arrière du barage. Que vas-tu choisir. Plus direct mais dangereux, ou perdre du temps tout en assurant tes arrières, enfin tu te doutes bien que l'ennemi a dû défendre ton objectif.

Amaya:  Tu parviens à t'échapper et cours pour ta vie, en sentant que tu es suivit. Est-ce ton instinct de survit ou tes capacités en tant qu'élu qui te discte ce message. Mais peu importe, tu sais que tu es en danger, surtout que l'homme passe inaperçut au milieu des soldats de Seika. Seul la médecin qui était avec toi aurait pu te porter secours. Peut être est-elle d'ailleurs ton seul espoir. Toutefois, tu te dépêches de créer une protection fait de terre et de cailloux. Niveau discrétion, on repassera quand même. Tu attends patiement, les secondes semblent durer des minutes et les minutes des heures. Puis ton dôme commence à prendre des coups quelqu'un essaye d'entrer et s'acharne dessus. Pourtant, ceci tient bon pour l'instant. Mais si ça continue ainsi, elle ne va pas durer longtemps. Bientôt, un petit trou se fait, et un rayon de soleil parvient à entrer. Puis plus rien,l'homme à cesser de s'acharner dessus. Est-il blessé? Est-il parti, ou t'attend t-il bien patiement que tu sortes de ta cachette?

Minshu/ Tenshi:

Haizen: Tu parviens en effet, à éviter le pire, néanmoins, tu sens que ta moto est de plus en plus difficile à contrôler. Tant par la fatigue, tes blessures (même si elles se soignent, tu te sens toujours douloureux) Et bientôt tu parviens à rejoindre la corniche avec quelques séquelles tout de même. D'ailleurs, tu vois tes compagnons précédent qui lévitent . Mais alors que tu arrives à leur portée, une nouvelle silhouette se matérialise parmi vous, puis d'autres silhouettes qui vous attaquent sans raison. Cette fois-ci , ils sont plus agile et rapide que n'importe quels soldats que tu as vu jusqu'à présent.( Voir résolution de Tenma / Bya / Zayro)

Natsume et Aladdin:  Alors que vous vous échappez rapidement de ce lieu digne de l'enfer, vous longez le campement Fuyu, non sans avoir vu plusieurs soldats venir du nord pour revenir du Sud. Etait-ce des renforts?  Fuyu montrait une force impressionnante et implacable dans cette guerre. Peut être qu'une idée assez inquiétante pouvait vous effleurez l'esprit. Après tout si Seika tombait en ce jour, qu'est-ce qui empêcherait Fuyu de s'en prendre à Minshu, par la suite? Mais à priori, vous n'étiez pas ici pour réfléchir à cela. Surtout que les cris de souffrance, vous attire pour assister à une rencontre dangereuse? Le soldat qui vous accompagne soutient cette idée, et le Dieu serpent, semble discrétement ne pas aimer cette rencontre.  Mais Aladdin parvient à faire réfléchir les soldats, et même s'ils n'apprecient toujours pas cette situation, ils t'écoutent et garderont eux aussi un oeil sur lui. D'ailleurs alors que vous vous concertez avec Aladdin, tu sens, dans les fourrées autour de toi, des hommes arriver. Aucun doute qu'il doit s'agir des soldats de Fuyu que vous aviez aperçu redescendre vers le sud. Qu'allez donc vous faire? Ils seront d'un moment à l'autre sur vous...

Byakuya Et Tenma: Vous arrivez enfin à la corniche, ayant échappé de justesse à la catastrophe. C'est même incroyable d'être parvenu ici aussi vite et sans trop de problèmes. Malheureusement, il faut croire que le destin s'acharne sur vous. Car alors que Bya ressent l'énergie de Zayro Jinn disparaître, il la ressent plus proche que jamais. Exactement à vos côté. Vous pouvez donc voir le messager des enfers. Mais plus inquiétant encore, sorti d'on ne sait où des soldats habillés d'armure de Fuyu ou de Seika vous sautent dessus, avec une aura meurtrière, bien différente des soldats que vous avez rencontrer même durant la grande bataille. (Voir résolution de Haizen et Zayro)

Licht et Mizoku: Décidément, vous n'êtes pas les plus fort des élus de votre nation. Mais votre manque de puissance vous le compenser largement par votre esprit. Ainsi, alors que le mage qui vous accompagne érige une barrière protectrice laissant les bébé monstre patois devant ce spectacle, vous vous précipitez vers la porte de sortie. D'ailleurs à la question Licht en rapport avec le bouclier tu as rapidement ta réponse, alors que voyant leur nourriture s'échapper les petites monstruosités s'attaquent de leurs armes au bouclier qui se brise en plusieurs particules, d'ailleurs l'une des armes vous poursuis prêt à vous frapper dans le dos... Fort heureusement, la distance est trop éloigné et l'arme s'arrête à un cheveux de vous. De plus dans votre parfaite combinaison Mizoku parvient a crée des clones et devant la crédulité des créatures, elles s'en prennent au Mizoku de boue, sans comprendre pourquoi, elles ne peuvent finalement pas manger ce qu'elles viennent de tuer. Puis tu protégés vos arrières par une tranchée. Aucun doute que l'ennemi mettra du temps à franchir cet obstacle s'ils n'abandonnent pas avant....

Vous continuez donc votre chemin, pour voir tout proche le campement de Seika, pour l'instant, les soldats ne se préoccupent pas de vous, ils ont fort à faire. Mais vous qu'allez vous décidez de faire? Aller à leur rencontre? Ou bien poursuivre votre chemin pour retrouver l'artefact que le magicien ressent plus fortement. Vous semblez approcher....


Fuyu:     (Premier engin de Siège: 2 tour pour recharger – deuxiéme engin de siège prêt à tirer-pour rappel celui-ci infligera que 5% de dégâts et disparaîtra à la fin du tir.)

Zayro:  Alors que tu ramènes des renforts, tu t'exprimes à l'être qui te regarde. Mais sans attendre sa réponse tu t'éloignes, sans plus d'attention pour lui. Mais en faisant cela, tu ne sais toi même pas ce qu'il fait ou compte faire. Il se noit peu à peu dans la masse qui te suit. Arrivé à bon port, tu ordonnes à l'engin de siège de tirer. Ce derniers ne se fait pas prier. Alors qu'au même instant tu invoques ton famillier pour combattre l'assassin qui s'en prend à la sorcière. Mais penses-tu que ton seul famillier parviendra à occire l'ennemi?
Mais comme à ton habitude, tu ne perds pas ton temps et localise un ennemi proche, ils sont nombreux. Après tout, tout kosaten est ton ennemi. Tu perçois deux énergies au nord de Fuyu. Sans savoir qui ils sont, ni ce qu'ils font par là, et trois au sud du campement longeant le champs de bataille pour le traverser de l'autre côté.

Peu importe ou tu apparais, tu ressens aussitôt la même aura meurtrière à ton encontre que l'homme que tu as croisé précédement.  T'a t-il suivit? Non, puisque s'en est un autre. Il regarde les élus l'un après l'autre de la même manière. Petit à petit d'autres silhouettes apparait. Une chose est sûre, ils ne sont pas avec tes ennemis et encore moins avec toi. (voir poste de Heiwa. Je te laisse chronologiquement dire quand le marcheur d'ombre te prévient, en sachant qu'il agit sans que personnes n'etendent le message)
Assassin face à Glaugan:
 

Techniques:
 

Actions :
 

Assassin face Zayro et ses ennemis:
 
Actions   assassin 1::
 

Actions   assassin 2::
 

LI-Ming: Ton sort continue, et les mages autour de toi se sacrifient. Même un lion noir vient à ta rescousse ( voir réso de Zayro ). Mais celui-ci semble aussi en fort handicap. Mais il te permet de gagner le temps qu'il te fallait pour lancer le sort. A présent tu te sens vider de tes forces après avoir lançait un tel sort. Mais l'ennemi est toujours debout que vas-tu faire?

Mist:    Tu laisses passer les deux étranges et inquiétant soldats Fuyu-jiin qui t'ont bien vu quelques secondes auparavant, mais font signe d'avancer tout droit lorsque tu disparais. Mais est-il bon de les ignorer?
Pourtant tu te concentres sur la moto qui déboule dans un vacarme assourdissant. Ce derniers arrivait proche de ses camarades et surtout d'une corniche qui monte en hauteur. Néanmoins, et malgré sa vitesse tu parviens à l'avoir. A croire que le pauvre bougre aime voler.  Tu peux le voir bondir dans les airs, lui sans véritable blessure apparente, mais sa moto dans un piteux état. Pourtant, tu ressens à nouveau cette aura meurtrière dans ton dos. Les deux soldats précédent revient sur leur pas en t'apercevant. Que te veulent-ils?

Zoro Zoro écoute attentivement les paroles de son compère admiratif ou non de ce derniers. Enfin peut être que les soldats se joignent à l'idée de Serena, de par ta présence qui les motivent. Ceci tu ne le sauras jamais au final. Tu te décides à enfiler ton armure, pète une durite au sujet de tes armes, mais trouve la solution. ( voir réso de Serena)

Kakashi: Ne préférant ni suivre tes camarades, ni protéger le barrage, tu retournes rapidement à votre campement. Mais auras-tu pris la bonne solution? A priori, tu n'auras pas de regtret de suite, pusique tu viens en secours à l'archère qui s'avère être Nyang. Attaquant à ton tour cet inconnu. Une attaque qui réussit en demi-teinte, puisque tu parviens à le surprendre et donc à toucher la main de l'assassin. Néanmoins, il est loin d'être mort. Il pousse un grognement, te regarde avec plein de haine. Que a t-il faire poursuivre son attaque sur l'archère ou venir te tuer?  Il opte pour la première option t'ignorant et se précipitant vers les deux archers...

Spoiler:
 

God Serena:  Fraîchement, arrivé et déjà tu fais preuve de talent et d'esprit. Autant dire que ta réputation va vite monter après un tel événement. Prenant les choses en main, tu fais passer le message à tout Fuyu, et appliques ton plan à la lettre. Tu parviens ainsi à récolter une quinzaine d'armure seulement ( donc obtention d'un cavalier et un fantassin staté). Les hommes te proposent même leur chevaux pour aller plus vite. Néanmoins, si tu te souviens bien le plan qui t'a été montré précédemment, il y a peu de chemin menant au campement Seikajiin. Soit en passant par l'avant-poste de Minshu, mais vous n'avez que peu d'information sur leur nombre et les raisons de leur présence ici. Soit en longeant les falaises et proche de la bataille principale. Il va falloir choisir votre chemin.

Et à priori vous passez par les rocheuses en les longeant, mais par la même occasion, vous passez proche de la grande bataille. Tout semble se passer sans problèmes, vous passez non loin de quelques combats rangés, mais votre petit groupe ne se fait pour l'instant pas remarquer.... Jusqu'à ce que... Un épais nuage de poussières s'approche de vous. Après quelques secondes à vous concentrez, vous apercevez le symbole de Fuyu. Face à vous des cavaliers. En soit rien de dangereux. Sauf que pour rappel, vous êtes en tenu Seikajiin, donc pour eux vous êtes l'ennemi, et ils vous foncent dessus. Dans quelques minutes, ils seront sur vous. Encore hors de portée pour vous mais aussi pour eux. Il va falloir trouver une solution, ou combattre les vôtres...

Spoiler:
 

Rinkyu:  Retard mais prévenu. Malheureusement, je ne peux attendre plus longtemps pour poster la résolution. J'ai laissé plus  d'une heure. Aucune sanction n'est prise pour l'heure car tu m'as prévenus. Mais attention à l'avenir...

Nyang: Tu te remets bien difficilement de ce que tu as reçu sur la tête. Finalement Seika semble bien mieux se débrouiller que n'espérait les cerveaux militaire de Fuyu. A croire que la crainte de la défaite les faisait devenir de véritables lions enragés. Néanmoins, tu ne te permets pas de prendre du repos, après tout tu es la cible d'un étrange ennemi. D'un commun accord, vous tirez en même temps sur l'assassin. Si dans un premier temps il évite habilement ton tir, néanmoins, même si celui de ton camarade ne fait pas mouche, il écorche votre ennemi. Mais le combat est bien loin d'être fini. Tu sens que cet adversaire tout mortel qu'il soit peut s'avérer aussi puissant que toi, peut être plus. ( voir réso de Kakashi)

Basho: Le destin de Seika semble scellé jusqu'au moindre détail. L'alliance Bashô et Heiwa mettra six pieds sous terre le royaume du Phoenix. Mais chacun sait que le royaume du ne sera pas le derniers à tomber, car tous suivront.

Toutefois, l'un des hommes qui acceuillent le renégat n'est pas un général, ils sont encore méfiant envers lui. Non c'est un autre officier, qui te demande aussitôt tout ce que tu sais et comment tu peux aider dans cette guerre? Et si tu vas combattre les troupes de Fuyu en leur nom!


POUR TOUS:  Alors que chacun est prit avec un ennemi et que la bataille atteint son paroxisme, un fait étrange se déroule puisque les nuages se regroupent au-dessus de vous. Puis des petits flocons se mettent à tomber avant de devenir un vértable blizzard. Tous regardent interloqués ce phenomène étrange... Comment ceci peut se passer?

Spoiler:
 
Enfin de Siège:
 




Et Surtout, n'oubliez pas: PRENEZ DU BON TEMPS ET AMUSEZ VOUS! C'est un ORDRE :p

Vous avez jusqu'à Jeudi jusqu'à 21h dernier Délai pour poster.


©️MangaMultiverse


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 782
Yens : 798
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 1:30


La "Sainte guerre"

Enfin, nous étions parvenus au bout du champ de bataille. Cependant, la joie ne fut pas de courte durée, et je palis drastiquement quand je vis Zayro Jinn, lui-même, apparaître à nos côtés. Je savais que nous étions foutus s'il se présentait ici.

Pourtant, d'autres personnes se montrèrent. Au début, je fus soulagé, car les inconnus s'en prenaient au colosse de Fuyu. Mais encore une fois, mes espoirs furent vite dissipés quand je dus éviter de justesse une attaque d'un des assassins. Faisant disparaître mes ailes en vitesse, j'eus tout juste le temps de croiser les bras pour contrer sa seconde attaque. Malheureusement, et ce malgré la fine couche de glace qui me protégeait, je ne pus totalement éviter sa dernière attaque. Je grimaçai sous la douleur. Bon sang ! Et dire que nous étions trois contre ces deux-là et Zayro Jinn ! Comment allions-nous nous en sortir ?

Je n'avais pourtant pas le temps de laisser mes pensées vagabonder ! Car un autre coup porté cette fois-ci par le second assassin se dirigea contre moi. Rapidement, je mis ma magie à l'oeuvre et contrait son attaque. Essuyant légèrement la sueur de mon front, je décidai de m'attaquer à une seule cible à la fois, préférant les éliminer une à une. Sans doute que le sabreur et Haïzen penserait à la même chose.

Faisant apparaître un pistolet de glace, je n'hésitai pas à tirer sur le premier homme qui m'avait attaqué ; Espérant faire mouche, je changeai ensuite mon arme en quelque chose de plus long, une carabine, avant de nouveau de tirer sur mon adversaire. Mes émotions recommençaient à s'éteindre, et ce ne serait pas long avant que je laisse la magie prendre le contrôle. Même si je luttai, je savais que je n'y pourrai rien. Mais ce qui me glaçait le plus de terreur, c'était la présence de Zayro Jinn. Car même si nous nous en sortions contre ces assassins... J'étais sûr que le colosse était venu ici pour nous exterminer à l'origine.

Pendant même que je pensais cela, mon arme pris une nouvelle forme, se transformant cette fois-ci en épée alors que j’assenai deux coups sur mon ennemi, espérant pouvoir lui affliger le plus de dégâts possibles.






Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6122
Yens : 633
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 4:04



La sainte guerre

feat.All of the trash...




Musique


Juste avant que le colosse ne parte, un message lui parvint de la plus étrange des manières, comme si une ombre lui sussura des mots que lui seul pu entendre. Le temps de la reflexion serait pour plus tard, il garda le message en tête.

Puis, le colosse apparut comme une ombre au dessus du voile de la nuit, mais il n'était visiblement pas seul. Deux autres types semblaient êtres sortis de l'ombre au même instant que lui, d'eux émanait cette haine, cette colère et cet instinct meurtrier qu'il ressenti auparavant chez l'un des deserteurs, pourtant ce n'était pas le même... Mais le groupe qu'il vit ne lui était évidemment pas inconnu non plus. Juste là, à peine quelques mètres le séparait de Tenma le fuyard, Byakuya le revenant et... Haizen qui lui était inconnu.

Les deux pieds de Zayro touchèrent terre, mais les attaques des deux assassins fusèrent aussitôt et pas seulement sur lui. Mais bon dieux, c'était des attaques minables, ridicules, il se contenta de les bloquer avec sa main, déviant de sa simple force les coups qui ne lui firent pas une seule égratignures. Evidemment les autres élus aussi en aurait pour leurs compte.



Tant mieux si vous êtes plus... Je perdrais moins de temps. Vous auriez dû rester mort ou en fuite.





Dit t'il en fixant tour à tour le Shinigami, puis le jeune brun. Il ignora Haizen pour l'instant, mais il reconnaissait les dégâts de ses propres attaques atomiques et savait désormais que ce dernier en avait fait les frais il y'a peu. Un froncement de sourcils plus tard et c'était parti, la matière se distordait déjà, la terre trembla et s'effrita peu à peu, puis la chair des assassins et du groupe ennemi se broya jusqu'aux os. Il n'y allait pas encore fort, mais suffisamment pour vite en finir. Une fois qu'il avait le plein contrôle de la situation, le messager de l'enfer s'en prit à ceux qui n'étaient PAS invités... Les tueurs sortis de nulle part.

Il trancha l'air de sa cape, fendit le vent et espera en terminer d'un seul coup à chaque fois, chacun de ses coups étaient en tout cas fait pour tuer son assaillant ! Restait à determiner si cela avait marché ou non.



Je vais tous vous éliminer ici et maintenant.





De l'autre coté du champ de bataille, Glaugan bataillait contre un adversaire se voulant... Un peu plus coriace. Son coup de griffe avait été admirablement bloqué, mais il réitéra après avoir encaissé des attaques sans trop de mal. Li ming allait aussi faire appel aux mages et sa force, peut être son dragonnet ? En tout cas le Lion ne voulait plus se ridiculiser face à son maitre, il ne tomberait pas vulgairement. D'un coup de griffes, puis de deux, puis de trois, il lacéra son opposant.



"Je ne suis pas un Lion comme les autres ! J'étais le roi de la toundra et un démon avant ! Respecte moi et meurs !"






Pensa t'il, en ne laissant que des grognements rugir de sa gueule béante et malsaine. La guerre était à son appogée, le sang versé, les élus allaient tomber et il était grand temps de mettre un terme au règne de Karui Hanja.

 


Spoiler:
 


Dernière édition par Zayro Jinn le Mer 27 Sep - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 5:46




feat.Les vrais guerriers

Loin depuis les profondeurs


La guerre était à son paroxysme, comme toujours. Certaines de mes attaques avaient abouties, mais d’autres non. Au final, j’étais uniquement en plein cœur d’un lac, sur la surface de ce dernier, à observer les nuages. Je passais quelques secondes dans cette position avant de me redresser. Que m’était-il arrivé encore ? J’étais ailleurs, et soudainement, j’étais là. Il y avait une entité puissante au sein du champ de bataille, c’était une certitude. Il m’avait envoyé là où j’étais. Quel étrange pouvoir était-ce là… Quoi qu’il en soit, j’avais dépensé bien trop d’énergie, et à présent il était temps pour moi de me reposer un peu. Raison d’ailleurs pour laquelle, je m’empressai de m’asseoir sur un mur préalablement bâti, pour observer de mon Sharingan l’état actuel du champ de bataille.

- L’heure est au feu et au sang…

Je devais bouger, et vite qui plus est. Il ne faisait aucun doute que si je demeurais surplace, un sensoriel aurait pu me remarquer et ainsi me larguer encore une de ces attaques dont Seika était le seul maître. Je me relevai alors doucement, m’enfonçant bien évidemment dans les marches de mon camp. Toute personne qui viendrait à moi, allait subir mon épée. Je m’avançai dans le sens du camp Fuyujin, quand soudainement de la neige se mit à tomber continuellement. Mon Sharingan, me permit de déterminer que cela n’avait rien de naturel… Une personne manipulait son énergie pour créer cela, essayant certainement d’affaiblir les ennemis.

- Les mages se mettent en mouvement…

Le visage dénué d’expressions, j’observais de mon regard rougeâtre tout ce qui était autour de moi. J’étais prudent, silencieux, évitant à la limite la confrontation.



équipements:
 

Résumé:
 

Résumé Staté:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 9:24





La "sainte" guerre


feat.Faucheuse de brume & un paquet de monde

Natsu avait menacé les deux soldats avec un ton dur et sévère, car il ne comprenait pas la situation, et n’aimait pas cela. Toutefois, il fut interrompu dans son discours par une soudaine vague de froid, alors qu’un blizzard s’installait peu à peu sur le champ de bataille. Même un idiot fini comme le garçon aux cheveux roses pouvait tout à fait comprendre qu’il s’agissait là d’une nouvelle manœuvre de Fuyu pour affaiblir Seika. Mais il n’avait pas dit son dernier. En effet, le pyromancien fit alors apparaître une grosse boule d’énergie ardente très condensée en magie de feu, avant de la balancer en direction de là où provenait la tempête de glace. Ce mini-soleil aveuglerait les ennemis tout autant qu’il annulerait cette froide fourberie.

Ce détail réglé, Natsu reporta son attention sur les deux suspects face à lui qui, à sa grande stupeur, ne l’avait pas attendu pour attaquer. Ainsi, il reçut quelques coups, qui ne l’égratignèrent même pas, et l’un des hommes armés à l’épée encaissa aussi quelques attaques, mais s’en sortit également indemne. Mais alors que le garçon à l’écharpe s’apprêtait à se moquer de ce pitoyable assaut, il découvrit avec peine que le mage, lui, n’y avait pas survécu. Pris d’une violente bouffée de rage, il s’écria :

« Je sais pas qui vous êtes, mais vous allez payer pour ça !!! »

Il avait pourtant affirmé à ses alliés qu’il ne les laisserait pas mourir si facilement, et on voyait le résultat… Très en colère, Natsu comprit que la discussion ne servirait à rien avec ces assassins. Il était temps de contre-attaquer. Ainsi, il embrasa et électrifia son corps, faisant largement usage de la Dragon Force, avant de se projeter rapidement contre le duo, et de frapper d’un coup de boule surpuissant. Toutefois, il ne leur laissa pas de répit, et inspirant quelques particules ardentes, il les recracha finalement sous forme d’un jet de flammes. Les adversaires allaient le payer très cher !!!

Capas contextuelles:
 



Le récap' classique:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 9:46



feat. Tête brûlée de Seika & un paquet de monde
La "sainte" guerre

Le plan de Mist avait carrément bien fonctionné ! Enfin, au moins une partie… Grâce à sa maîtrise de l’air, elle avait pu envoyer valdinguer rapidement le kéké motard qui s’amusait à faire le couillon en plein milieu d’une bataille. En revanche, ça ne l’avait pas tué et la moto en question était toujours indemne, ce qui fit grincer des dents la Fuyujin. Elle avait sous-estimé la résistance de cet engin et n’avait pas utilisé beaucoup de puissance pour l’attaquer. En v’la le résultat…

Dans les secondes qui suivirent, un important blizzard fut dirigé en direction des troupes de Seika. Mist, en checkant sa provenance, nota la présence d’une brune semblant être à l’initiative de cette action. Intéressant… Il faudrait que l’Esper aille la voir un peu plus tard pour lui en parler, car l’exploit était réel et stylé, et les petits suceurs de piaf d’en face ne s’en remettraient pas.

C’est alors que Mist sentit une aura meurtrière dans son dos et, se retournant, constata le retour des deux types chelou qu’elle avait évités un peu plus tôt… Ce coup-ci, c’était clair, les deux gugusses la regardaient précisément, sans vraiment faire de détour. Ils lui voulaient clairement quelque chose et, énervée, la tueuse n’allait pas les faire attendre plus longtemps. Elle se déplaça jusqu’à eux, se posant à terre, une lueur à effrayer un mort dans son regard.

« Vous là !!! Qu’est-ce que vous foutez ici ?! Les combats, c’est là-bas !!! »

Capas contextuelles:
 




Le récap' classique:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1515
Yens : 195
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 16:58




Après avoir échappé aux champs de bataille principal, Byakuya se sentait un peu soulagé. Mais cela ne dura pas long. Après quelques pas en direction de sa prochaine destination, il se stoppa net quand son extra-sens l'informa de ce qu'il se passait. Il se tendit et se retourna. Zay avait disparu de ses détecteurs, pour se retrouver la seconde d'après.... à quelques mètres de lui. Ce n'était pas tout. En plus de se retrouver devant le monstre incontesté de tout Kosaten, deux assassins fondirent sur le shinigami pour le combattre, sans aucune raison. D'habitude très calme, Byakuya ne pouvait le garder dans cette situation. Il sentait très bien la puissance du colosse, et elle était oppressante. Jamais Tenma ou lui allait pouvoir en venir à bout.

Il fallait fuir. C'est un peu déshonorant pour lui, mais vu ses récentes défaites et la situation sans issue pour lui, il pouvait se permettre cet écart. C'était être lucide que de ne pas s'entêter pour rencontrer la mort. Il tenta d'agir vite et dressa un bouclier pour accueillir totalement la première technique. Celui.ci tint bon et permit au shinigami d'encaisser sans le moindre mal la première attaque de l'autre assassin. Désirant garder ses forces pour occuper Zayro pendant la fuite qu'il planifiait, il bloqua la deuxième attaque du second assassin et esquiva la dernière.

Il n'avait pas de temps à perdre avec ces gulus. Ne voyaient-ils pas eux-mêmes qu'ils allaient se faire tuer par Zayro ? Pourquoi s'en prenait-il au deux élus de Minshu ? ça n'avait aucun sens... À croire qu'à chaque rencontre avec Zayro, les natifs devenaient subitement con. C'était désolant. Ces imbéciles avaient d'ailleurs suffisament détourner l'attention du capitaine pour qu'il ne voit l'attaque de Zayro qu'au dernier moment. Surpris, et ne pouvant pas placer son sabre devant lui, il croisa les bras au niveau de la tête, et bloqua la première attaque. Il sentit néanmoins son corps se compressait un maximum, la douleur se communiquant extérieurement par un regard crispé et un corps entièrement tendu. Trop focaliser sur le fait de supporter la douleur, il ne put rien faire face à la dernière attaque qu'il se prit de plein fouet.

Il retomba au sol et sombra dans l'inconscient. Au moins, ce fut rapide, et Byakuya n'eut pas le temps de regretter une nouvelle défaite. Il gardait juste en lui la stupidité des assassins qui les avaient attaqué avec Tenma. Heureusement, ces sombres crétins allaient aussi subir la colère de Zayro, et ça allait leur apprendre à se tromper de cible. Ce qui est sûr, c'est que pour Byakuya et son allié du jour, le service à Minshu s'arrêtait là... puissent les nobles être sauvés par les autres Minshujin...



Equipement :
 

Capacité contextuelle:
 

action staté:
 

Actions :
 
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 191
Yens : 999
Date d'inscription : 24/06/2017
Localisation : Beep, beep, I'm a sheep

Progression
Niveau: 44
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Haïzen ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 17:27

Passer de Charybde en Scylla

Contrôler son véhicule devenait, pour le rouquin, de plus en plus difficile. Ce n’était pas qu’une question de lutter contre le guidon et autres pour ne pas partir dans le décors : à chaque fois qu’il forçait pour aller dans une direction ou une autre, il sentait les muscles de ses bras, déjà particulièrement douloureux de base, se déchirer un peu plus. Et c’était sans parler de ses articulations, qui demandaient tout, sauf qu’on fasse reposer des efforts dessus … Pourtant, il n’avait pas le choix. Laissait-il la moto libre de faire ce qu’elle voulait ne serait-ce qu’un instant, et ils se vautraient, lui et Tarcus. Et cette fois, il n’était même pas certain de s’en sortir. Pourtant, la vitesse aidant, l’influence de la bourrasque malvenue diminua progressivement, jusqu’à ce que le fossoyeur ne parvienne jusqu’à un point surélevé, au sommet duquel il avait pu voir ses alliés se poser un peu plus tôt. Le fait qu’ils aient pu, alors qu’ils n’avaient probablement pas fait la moindre pause, survoler le champ de bataille d’une façon si lente que lui ait pu les rattraper aussi facilement était déroutante. Il n’allait pas s’en plaindre, cela dit … Mais lorsqu’il parvint à côté des deux élus du serpent, la situation sembla dégénérer à une vitesse relativement impressionnante.

Un type à la silhouette assez littéralement colossale se téléporta subitement à côté du groupuscule. Son air impitoyable et sa stature, en soit, ne faisaient ni chaud ni froid au fossoyeur, mais ce dernier nota tout de même que l’expression du samurai changea subitement à la vue de cet ennemi : il le connaissait probablement déjà … Et pas en bien. Descendant de sa moto, le tueur de masse observa plusieurs autres individus, dont des soldats fuyujins et seikaijins … Le fait qu’ils marchaient côte à côte de telle manière indiquait sans trop de doute qu’ils se dirigeaient vers les élus. Avec des intentions hostiles ? ça y ressemblait. Presque aussi hostile que le colosse à la peau sombre – qui préférait visiblement les deux verts morts, ou en fuite - , ils se jetèrent en priorité sur ce dernier pour tenter de le mettre à terre, puis se dirigèrent vers les autres, attaquant avec des techniques que le mercenaire avait du mal à lire tant elles étaient rapides. Si rapides, à vrai dire, qu’il failli ne pas réagir à temps.


Sur ta gauche. Au niveau de l’estomac.



Décrochant le fusil à pompe dans son dos, le mercenaire s’en servit pour dévier une lame qui, effectivement, lui serait sûrement sinon rentré dans la tempe gauche … Le geste cependant, à la fois appuyé du côté de l’assassin, et douloureux de celui du fossoyeur, lui fit perdre l’équilibre et tomber à terre : il eut cependant le temps de voir qu’effectivement, le prochain coup aurait pris son estomac pour cible. Il aurait bien ajouté quoi que ce soit – comme un « merci », mais le second tueur était déjà sur lui, prêt à … Rien du tout. Car alors qu’il courait vers l’élu, l’homme en armure Seikaijin ne remarqua pas Tarcus, qui le chargeait, bouclier en avant. Le « PLONG » que fit le choc avait un côté cocasse, si on exceptait le côté dramatique de la situation … La seconde attaque de l’assassin, que le tenshin para de la même manière que la précédente, le fit cependant reculer sur plusieurs mètres, et sans le faire exprès, il percuta le rouquin alors que ce dernier tentait de se relever.

L’idée de remonter sur une corniche n’avait jamais semblé aussi mauvaise au fossoyeur, que la gravité continua de faire chuter même après avoir percuté le sol : roulant dans des positions plus ou moins atypiques et confortables, il dévala la pente en se retenant d’agrémenter le trajet d’une flopée de jurons … Et ne cessa de bouger que lorsqu’il percuta quelque chose de mou et d’inerte. Laissant une ou deux secondes ses paupières fermées, il serra les dents en sentant chacune de ses blessures le titiller de manière très douloureuse, et souffla profondément par le nez. Laissant finalement ses yeux blancs percevoir de nouveau la lumière sale du jour, il observa les corbeaux qui tournaient, haut dans le ciel … une flèche ou deux qui passaient … Tournant la tête, il regarda ce qui l’avait arrêté. Un cadavre. Le type mort le regardait aussi, de ses yeux vitreux … Gorge ouverte, vraisemblablement. « On se croirait lundi matin », aurait lâché le rouquin s’il en avait eu l’opportunité … Mais quelque chose d’autre attira son attention. Un autre corps, qui roulait, comme lui. Et qui s’arrêta non plus. Tournant la tête avec une certaine lenteur – vu que les combats se déroulaient quand même à quelques pas de là – il chercha à voir qui était le malchanceux …Avec un peu de chance, c’était ce grand débile à cheveux blancs qui s’était téléporté ? Ses espoirs furent vite déçus. Il n’eut aucun mal à reconnaître l’armure de fer noir … Malgré ce qui lui était arrivé ? Difficile de dire ce que c’était, d’ailleurs. Le grain paraissait … différent. Et friable. Le fossoyeur referma les yeux, laissant sa tête en place. Il avait besoin de deux minutes, le temps que son corps se répare un peu plus. Juste besoin de souffler. De toute façon, ce n’était qu’un autre glandu étendu sur le sol, et tellement maculé de boue à cause de sa chute qu’on aurait pu difficilement pu le considérer comme appartenant à l’un des deux camps … Les cadavres, sur les champs de bataille, ce n’était certainement pas ce qu’il manquait. Il avait juste besoin de deux minutes.

Juste deux minutes.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 622
Yens : 50
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21
Localisation : Je t'en pose des questions?

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Isaac Foster ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 17:48


Huh

«   Nous n'arrêtons jamais d'explorer, et le terme de toute exploration sera le retour au point de départ.    » ~  



Comme convenue, après avoir une nouvelle oté ton turban que tu étalas sur le sol, tu aidas à mettre le soldat de Fuyu dessus. Tu quémandas un peu d'aide aux autres soldats, qui malgré leurs drôle de tête t'aidèrent un peu. Tu as beau être quelqu'un de plutôt mature pour ton jeune âge, tu as une petite taille et peu de force.

Une fois, cela fait, le turban flotta à quelques centimètres au-dessus du sol, tandis que tu l'empoignas sur un bout. Tu devais être à côté pour qu'il fonctionne, si tu le lâche, il s'écrasera sur le sol...Et tu préfères éviter cela.

Tu sentais que les troupes de Fuyu n'allaient pas tarder à arriver, Natsume et toi deviez se dépêcher pour réussir votre mission.

-Il n'y a plus de temps à perdre...Nous ne devrions plus être aussi loin à présent ! Encore un effort !

Doucement, le blizzard brouillait à présent ta vue. Tu pestas intérieurement...Tu adressas une prière silencieuse à...à...n'importe quel dieu présent qui aurait l'aimable intelligence de faire taire ce conflit. Peut-être que vous devriez rejoindre vos compagnons ? Mais ou sont-ils à présent? Peut-être qu'ils ont réussis et qu'ils vous attendent ? Oui c'est ça! Il faut penser positivement !

Tu préféras te concentrer sur la vie du soldat blessé. Les soins absurdes semblaient avoir fait effet en tout cas. Il avait peut-être une infime chance de s'en sortir vivant. Tu ignoras ton sceau qui exprimait le mécontentement de ton dieu.

- Est-ce que cela vous amuse de voir des hommes périrs?

Questionnes-tu dans le vide, même si tu doutes sincèrement d'avoir une réponse concrète. Tu préféra tourner ton attention sur Natsume. Il avait été bien brave assez souvent, tu ne devais pas le ralentir. Lui aussi devait s'inquiéter pour les autres membres de Fuyu. Surtout qu'il y en avait un qui devait lui tenir très à coeur.

-Natsume-san? Je vais marcher devant. Je ne sais pas ce qui se passe en bas, mais ça à l'air horrible...Nos amis doivent nous attendre en sécurité!

Dis tu avant de poursuivre le chemin.


Recap:
 


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1475
Yens : 340
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 158
Nombre de topic terminé: 68
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 18:08




Aventure: La "sainte" guerre

Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Un grand sourire se forma sur mes lèvres à la réaction d'Aladdin, accompagné d'une petite onomatopée de joie. Nous allions aider le blessé, oui ! Certes les soldats Minshujins n'approuvaient pas mais il n'eurent pas d'autre réel choix que de se plier à cette décision. Cependant des pas approchaient bien rapidement et appartenaient certainement à des soldats de Fuyu. Nous accélérâmes donc le pas, suivant Aladdin et son turban volant. Je faisais en sorte de noter le chemin mais je peinais à voir ma feuille à travers les flocons... La carte allait être bien moins précise à partir de là...

Faisant en sorte de rester relativement proche de mon partenaire, je pus l'entendre pester contre les dieux de Kosaten, chose compréhensible. Au final, quelle preuve avions-nous de leur existence ? Les sceaux ? La douleur ? Mais cela ne s'appliquait qu'aux élus, pourquoi les natifs se trouvaient mêlés à ces histoires ? Ces stupides dieux ne devraient être que fiction pour eux ! Ou alors, comme le disait Aladdin... Ces entités divines aimaient voir leurs peuples se déchirer...

Ma réflexion terminée, je tournais la tête derrière moi, m'apercevant que les Fuyujins ne nous avaient pas suivis. Ils devaient s'être perdus dans le blizzard supposai-je. S'ils avaient été à notre poursuite, je les aurais entendus. D'ailleurs, en parlant de sens développés, je sentais Zayro Jinn se déchaîner non loin de là. Son énergie démoniaque était toujours en lui et sa puissance à la subtilité d'un camion-benne n'était pas spécialement compliquée à identifier. Comme à son habitude, il devait être en train d'ôter des vies, comme l'horrible personnage qu'il était.

En pensant à cela, Aladdin me posa une question, question me faisant rater un battement de mon coeur... Zayro était en train de tuer non loin, nous arrivions à notre objectif... Non... Non non non, impossible ! Me forçant visiblement à sourire, je répondis non sans trembler de la voix :

Je suis sûr qu'ils vont bien, j'en suis certain !

Nous continuâmes notre avancée pendant quelques minutes et enfin, la le chemin que nous traversions se voyait terminé. Cependant, à part une falaise à deux mètres à côté de mes pieds, je ne voyais rien à cause de la neige. Je ne voyais pas ce qui se trouvait en bas de la falaise, ni où se trouvait notre objectif. Tout ce que j'entendais était le déferlement de puissance de Zayro Jinn.

On devrait pas tarder à arriver à notre objectif mais j'y vois que dalle ! Aladdin, tu pourrais me dire si tu capte les "âmes" de nos cibles comme t'as dit que tu savais faire s'il te plaît ?

Récap:
 



©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1446
Yens : 1083
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 178
Nombre de topic terminé: 78
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 20:53





聖戦


feat. DU PEUUUUUUUUUUUUUUUUPLE




Sur le chemin vers la destination finale, une vilaine sensation chatouillait le bretteur. Il ne l'expliquait pas, mais il avait comme le pressentiment de faire fausse route. Son instinct s'affolait et refusait de le laisser tranquille lorsqu'il essayait de se persuader que la démarche entreprise actuellement était la bonne. Ce n'était pas la bonne. Il le savait, au fond. Et s'il continuait à avancer, ces sensations le tourmenteraient que plus intensément.
Il ne parvenait même plus à se concentrer sur la route à suivre, et les probables dangers qui les menaçaient tout autour. L'homme était complètement ailleurs, et portait cette rare mine rêveuse, plongé dans ses songes.

Au bout d'un temps, le garçon se stoppa brusquement, laissant les quelques soldats à l'arrière lui rentrer dans son popotin armuré, désarçonnés par ce brutal arrêt inopiné. Ils manifestèrent leurs incompréhensions, invitant ceux plus en avant à se retourner également, interloqués par tout ce boucan métallique derrière leur dos.

Il faut retourner au barrage, ou à la limite, chercher un élu puissant pour prendre la relève. La défense du barrage est fébrile avec tout au plus 1000 soldats, on ne peut pas le laisser exposé à un tel danger. Si Seika se décide à y envoyer un élu, on est foutus, nos troupes ne feront pas le poids.


L’heure était à la réflexion pour une fois. Les éclairs de lucidité chez Zoro arrivaient fréquemment dans les situations sérieuses et pressante comme celle-ci, pas de quoi s'étonner tant que ça. Le marimo se retrouvait le cul entre deux chaises : attaquer ou défendre. Certes, attaquer s'avérait primordial pour remporter la victoire, mais si Seika atteignait leur but, soit la destruction du barrage, avant que Fuyu ne parvienne au leur, ils étaient terminés.
Un dilemme de taille :
1) Zoro choisissait la voie du fier héros de guerre dont on se souviendrait pour ses exploits royaux consistant à exploser les généraux.
2) Il suivait une voie plus discrète, en tant qu'agent de l'ombre, qui certes renonçait à la gloire en confiant ce mérite à quelqu'un d'autre, mais qui au moins assurerait cette belle victoire en rendant impossible la défaite.
Si l'eau venait à se déverser sur les troupes fuyujins avant le meurtre des généraux seikajins, les bleus perdaient. S'il s'appelait Uchiha Rinkyu, le problème du choix serait déjà réglé, il irait bourriner à Seika pour que son nom soit connu de tous en scintillant de mille feux. Et même si Zoro possédait une certaine fierté, jubilant à l'idée de se forger une sublime réputation légendaire, aujourd'hui, il décidait de renoncer à son orgueil. Ce n'était pas en se noyant débilement à cause d'un foutu barrage ouvert ou démoli qu'il risquait d'atteindre ce titre. La victoire de cette guerre ne lui appartenait pas, il fallait s'y faire, peut-être une prochaine fois.
De plus, sa mentalité protectrice surpassait à elle seule toute volonté de briller au sommet, même s'il convoitait tout de même un peu ce dernier point. Il ne pouvait se résoudre à laisser toute une armée mourir au nom de sa petite fierté personnelle., S'il continuait à progresser vers Seika en étant conscient des menaces qu'il abandonnait dans une zone aussi sensible, les regrets le rongeraient comme des termites, et il ne pourrait savourer sa potentielle victoire en se disant qu'en contrepartie, il avait mis en danger toute une armée.

Pendant ce casse-tête chinois, une bande de fuyujins enragés repérèrent les imposteurs seikajins. Au moins, si ces couillons attaquaient, c'était qu'ils paraissaient crédibles dans leurs armures ennemies. Zoro les apercevait charger vers eux, le regard vide, il ne réagissait pas comme s'il s'en foutait éperdument. Et en effet, il avait d'autres chats à fouetter que raisonner ces fous furieux. Ce ne fut seulement qu'à quelques mètres qu'il se décida à laisser tomber son lot d'armes pour ne laisser que deux sabres dans ses mains, et ainsi couper d'un seul mouvement quelques roches de montagne afin de créer une barrière de pierre entre eux. Il avait calculé pour que les grosses caillasses ne tombent pas sur les assaillants, se contentant seulement de forger un mur pour gagner du temps. Pas le moment de s'amuser.


Je retourne au barrage. Vous, continuez avec God Serena, faites lui confiance, je vous rejoindrai si je peux.. Excepté, toi, toi et toi... Venez avec moi ! /color]


Il ne mentait pas, s'il trouvait un remplaçant de confiance apte à protéger le barrage, il les rattraperait. En attendant, il avait désigné trois types pour se faire guider correctement, car se perdre maintenant n'était pas envisageable.
Les séparations faites, sur le chemin de retour, à l'abri des regards seikajins, Dartagnan et les trois mousquetaires en profitèrent pour ôter leurs armures et les planquer derrière un rocher. Ils les récupéreraient s'ils revenaient. Au passage, il confia une mission à deux d'entre eux :


Je n'ai besoin que d'une personne pour m'escorter à bon port. Faufilez-vous dans le champ de bataille et cherchez aussi au camp, tout en restant au maximum du côté de Fuyu car vous n'êtes pas utiles morts. Trouvez Uchiha Rinkyu et ramenez-le moi au barrage, dîtes lui que c'est de la plus haute importance... ! vous savez qui il est, pas besoin de vous faire un dessin. C'est pas la peine de revenir sans lui, c'est clair ?!


Il fallait se montrer assez ferme, voire dur pour se faire entendre et obéir. Il n'hésitait pas à intimider ces deux petites crapules avec son regard sinistre. Toutefois, il restait humain :

Evitez de crever quand même... ! Allez, foutez-moi le camp !


Sa voix s'était légèrement attendrie. Sur ce, il les força à les retourner et les poussa nonchalamment vers le champ de bataille. Il supposait que son ami y était, n'étant pas du genre à se tourner les pouces au camp. S'il ne s'y trouvait pas, alors il ne pouvait qu'être dans le camp Seikajin déjà.
Puis, il indiqua au troisième restant qu'il était prêt à reprendre la courte route en direction du retour. Heureusement qu'ils n'avaient pas fait masse de chemin.


Contextuel:
 
.

.


Equipement:
 

Action :
 



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique


Dernière édition par Roronoa Zoro le Mer 27 Sep - 23:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3626
Yens : 376
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 143
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 21:00



- Prise en charge -





Mon action porta ses fruits et la pierre éclata sous la force de mon point. Je sentis tout de même des blessures se former sur mon et une partie de ma force vitale s'évanouir. Retombant au sol, je me tins un instant le bras pour atténuer la douleur, et je regardai autour de moi. Avec amertume, je découvris que je n'avais pas pu tous les sauver. Il fallait dire que le projectile était grand. Le casser a probablement permis au plus éloignés de s'en sortir, mais pas à tous...

Enfoiré de Fuyu...  
susurrai-je

Un soldat s'approcha de moi.

Mlle Haruno, tout va bien ?

Oui ça va, ne t'inquiète pas...  


Je m'apprêtais à continuer ma tâche quand je me fis interrompre.

Sakura !


Je me tournai pour voir Yuki courir vers moi. La voir quitter son poste alors qu'elle avait en charge les plus blessés de nos soldats, ça ne présageait rien de bon.

Yuki ? Qu'Est-ce qu'il se passe ?


J'ai vu le projectile éclaté de loin, tout le monde n'a rien ?  


Moi ça va... par contre certains n'ont pas survécu...


Bordel les problèmes s'enchaîne...    


Je levai un sourcil pour signifier mon incompréhension, et surtout mon inquiétude. La cheffe des médecins comprit tout de suite et continua

C'est la petite que tu as accueilli tout à l'heure. Elle se fait actuellement agressée par un soldat qu'on soignait et qui s'est mis en tête que les élus n'étaient que nuisance.    


Je me mordillai une lèvre. On avait pas besoin de ça... Je réfléchis un instant, puis décide d'aller voir par moi-même. J'allais sûrement pouvoir régler le problème, et bouger était certainement la meilleur façon d'éviter un nouveau projectile. Car oui, celui-ci me visait sûrement. Je ne sais pas comment ils ont pu être aussi précis, mais peut-être que la forme de tout à l'heure y était pour quelque chose, qu'elle état venu en reconnaissance. Si elle ne revenait pas et que je bougeais, ça allait peut-être un peu brouillé les pistes.

Je m'en occupe remplace-moi.


Yuki acquiesça et m'indiqua la dernière direction du soldat. Je courus alors à travers le camps. En route, je croisai une division de Katsuyu. J'en profitai alors pour prendre des nouvelles. Je devais savoir si elle avait retrouvé de nouveaux blessés ou les généraux entre-temps.


Katsuyu, où tu en es ?


Sakura, j'ai fini de récupérer les blessés, il n'y avait aucun général dans les environs.


Bonne nouvelle, j'aimerais maintenant que tes divisons se répartissent dans les 5 tentes et que tu secondes les médecins.  


Compris !


Je pus alors sans autre continuer de chercher Amaya et le soldat agressif.




équipement:
 

Action saku:
 


action PNJ:
 




MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1355
Yens : 247
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 18
Localisation : A Bashô Tokaï

Progression
Niveau: 130
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Bashô ¤ Recherché mort ou vif ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 21:01



Drôle de troupe


Son cœur battait la chamade, si jamais c'était un piège, il était cuit; si jamais il se trahissait, il était cuit; si jamais Heiwa le vendait, il était cuit. Mais il n'avait malheureusement pas une seule seconde de doute à s'accorder, déjà les regards de trois officiers étaient braqués sur lui. Il n'avait plus qu'à rester naturel et à les tromper comme il l'avait déjà fait tant de fois. Les seikajins étaient trop bêtes pour lui avoir tendu un piège en un moment de crise comme celui-là, il ne se trahirait pas parce qu'il était bien trop bon et Heiwa n'avait aucun intérêt à se débarrasser de lui. Voilà ce qu'il se dit en un instant pour se convaincre du bon déroulement des opérations futures. Tout fonctionnerait pour le mieux.

-Bonjour messieurs, ravi d'être enfin de retour à la maison, je suis désolé de ne pas avoir pu faire de plus gros dégâts dans les rangs de ces fumiers... Bon, quel est le projet?! demanda énergiquement le hunter afin de donner l'impression qu'il en voulait, qu'il était motivé.

-Pour commencer vous allez nous dire tout ce que vous savez, cela nous aidera à combattre l'ennemi. Ensuite nous aviserons, déclara celui du milieu. Et n’essayez pas de nous mentir…

-Très bien, commençons sans plus attendre! s'exclama l'élu sans relever la remarque du seikajin tout en s'approchant de la carte étalée sur la table.

S'ensuivit alors tout une conversation des plus animée durant laquelle le traître donna aux Seikajins toutes les informations qu'il avait en sa possession. De nombreux débats tactiques se lancèrent alors auquel le barbu participa mais les officiers y coupaient rapidement court. Il semblait évident qu'ils ne lui faisaient pas encore totalement confiance. Pourtant sa collaboration était réelle, même si attachée à ses intérêts. Elle pourrait même leur permettre de les aiguiller dans leurs prochains choix puisqu'ils connaissaient à présent toutes les forces que les fuyujins avaient en jeux, leurs positions et leurs faiblesses. Cela pourrait peut-être les sortir d'une impasse mais espérons que ce ne soit pas trop efficace sinon cela ferait sortir Zayro de ses gonds. Ce dernier ne devait pas encore savoir que c'était Bashô le responsable de tout cela, mais maintenant qu'il avait déserté, l'information de tarderait pas à faire le tour du camp…

-Tiens, pourquoi ce n'est plus notre homme de main habituel qui nous apporte nos dossiers? demanda le principal officier au soldat qui venait d'entrer dans la tente pour leur apporter les documents sur la nature topographique du champ de bataille.

-Il n'est p... eut à peine le temps d'articuler le nouvel arrivant avant qu'une main robuste ne l'attrape et le plaque contre la table.

-Seigneur Bashô, que faites-vous?!! demanda l'officier interloqué, ne comprenant pas du tout les agissements de l'élu.

-Je reconnais cet homme messieurs, et c'est un fuyujin à la solde d'Heiwa, un élu de Long qui agit dans l'ombre! déclara-t-il. C'est un espion venu écouter nos plans, qu'on l'exécute sur le champ, ils nous a peut-être déjà entendu! Je n'en attendais pas moins de lui, il ne t'auras pas fallut longtemps pour me retrouver, hein Heiwa... ? finit-il en murmurant.

-Mais qu'est-ce que vous racontez, lâchez-moi, sale traître! aboya le soldat.

Et voilà, ces paroles n'allaient pas jouer en sa faveur. Évidemment, l'homme n'était pas du tout un marcheur de l'ombre mais si les seikajins pensaient que Bashô avait neutralisé l'un d'eux, cela aiderait à ce qu'il gagne plus rapidement en crédit. C'était pour cela que l'apostat ne lui avait pas laissé le temps de se justifier. Sa présence ici était une exception? Tant pis pour lui... Entre ses dernières paroles qui ressemblaient tout autant à un seikajin qui ne lui faisait pas confiance qu'à un fuyujin en colère de sa dernière trahison, et le fait que les marcheurs de l'ombre avaient la réputation d'emporter tous leurs secrets avec eux dans la tombe même sous la torture; il était certain que l'armée rouge n'allait pas prendre de risque. Cet homme mourrait pour que Bashô en soit remercié. Quelle fin stupide... Cela dû faire rire le vrai marcheur de l'ombre d'ailleurs.

En conclusion de leur entrevue, les gradés seikajins insistèrent sur le fait que Bashô devrait maintenant être constamment accompagné d'un de leurs hommes, chose qui ne lui plut évidemment pas. Tant pis, il devrait faire avec. Sinon il avait le champ libre, même si ses interlocuteurs lui firent bien comprendre qu'il avait intérêt à se montrer efficace s'il ne voulait pas que sa collaboration soit mise en doute.

-Geleerde serait attristé d'entendre de telles paroles mais comprendrait... De toute façon cela ne change rien, je suis là pour combattre les soldats du dragon! affirma-t-il avant de sortir de la tente accompagné de son petit soldat chien-chien qui le suivrait tout le temps désormais. Quelle plaie.

Il scruta alors les environs de ses jumelles qu'il avait gardées depuis le début des festivités, à la recherche d'un objectif. Un vaste champ de bataille s'offrait à lui, pleins de combats auxquels il n'avait absolument aucune envie de participer. Malheureusement, aucun autre élément ne semblait permettre un autre choix tactique que celui de se battre si ce n'était le pont. Toutefois détruire le pont permettrait certes de redorer son blason aux yeux des seikajins, mais mettrait Fuyu dans une impasse des plus regrettables. Même Heiwa ne cautionnerait pas cela, s'en était sûr, et ce n'était pas le moment de perdre son seul allié... Tiens, quel était cette petite troupe seikajin qui n’avançait pas dans le même sens que les autres ? Au lieu de venir du camp et d'aller au pont comme les autres, celle-ci venait du pont et allait au campement rouge... C'était louche. "Ce serait un coup des minshujins...?" se demanda-t-il.

-Ça vaut le coup d'aller voir en tout cas... se répondit-il à lui-même.

Et voilà, il l'avait trouvé son prochain objectif. C'est alors qu'il se lança dans leur direction sans savoir qui se cachait sous ses uniformes de l'Empire... Qu'est-ce que Zoro faisait parmi eux???

Actions:
 


 ©️MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 59
Yens : 535
Date d'inscription : 05/09/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
God Serena ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 23:20

" Aventure: La “sainte” guerre

Après quelque temps de torture, cet abruti décida de se suicider grâce à un poison qu’il cachait dans une de ses dents. Mais avant, je pu lui soutirer les informations voulues :

Le chemin que je fis prendre à mon équipe était celui qui me semblait être le plus rapide longeant le champ de bataille, mais il était aussi dangereux. Mais Zoro s’arrêta en plein milieux du trajet, signalant qu’on devait retourner au barrage, ou au moins s’assurer de sa protection par la présence d’un élu. Il n’avait pas tort, je me prenais peut-être pour un chef mais j’étais assez intelligent pour reconnaitre la puissance et les talents du bretteurs. Or, le voir dans cet état de réflexion et de doute me mettait moi-même le doute. Aurais-je fait une erreur de calcul ? Il signala finalement qu’il allait retourner au barrage, je n’allais pas le contredire, j’aurai bien eu besoin de lui dans ma mission mais j’avais quand même mon équipe pour m’aider. Il embarqua trois des hommes de l’équipe, ce qui m’en laissais encore 12, nombre qui restait raisonnable. Il ajouta avant de partir aux soldats de me faire confiance, il n’avait pas tort, je pensais bien avoir fait mes preuves.

C’est alors que des Fuyujin se lancèrent à notre rencontre, et pas pour nous faire de gros câlin. Heureusement, Zoro était là pour nous sauver, la dernière fois par contre. Comment allais-je faire sans « mes bras », qu’est-ce qu’un cerveau sans une force de frappe pour agir… J’allais devoir faire avec. Quoiqu’il en soit il trancha une partie de la montagne que nous longions, les pierres tombèrent entre nous et nous permirent de retomber sur nos pieds. C’est ainsi que je fis signe au groupe de continuer d’avancer :

« On y est presque ! Allez ! »

God Serena  



Récapitulatif :
 

équipement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 193
Yens : 260
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 27 Sep - 23:49

 
 
LA GUERRE
feat.Des élus, des natifs des MJ


AMBIANCE
Je le sentais à force de donner de l'énergie et de maintenir l'énergie des autres mages fondateur de ce sortilège, je ne servais qu'à maintenir la base et à donner l'énergie des catalyseurs. Mes bras avaient gelés à force de manipuler les essences magiques gelés. Je ne les sentais plus par moment et un vent violent suivi de flocons apparurent dans l'ouverture de la tente. Nous avions réussi à créer le début d'une averse de neige. J'étais au début déçue avant de voir l'intensité du froid continuer et la force du vent augmenter au fur et à mesure... Le blizzard s'était installée et j'en étais heureuse car j'étais quasiment vidée de mon énergie...

J’espérais qu'il me restait des catalyseurs plein pour me ressourcer lorsqu'un événement que j'avais clairement oublié tellement ma concentration avait été sur le sortilège et non sur les alentours en pensant qu'Agrael et le lion noir allaient pouvoir s'en débarrasser. J'avais eu tord car un combat acharné avait lieu entre le faune et l'assassin.... Et il changea de direction pour m'attaquer directement, malgré la fatigue j'esquivais en tombant au sol une attaque visant ma tête... Une chance pour moi alors que sa seconde attaque fusait directement sur moi afin de m'abattre, je mis mes bras gelés en croix tout en concentrant le peu d'énergie restant afin d'essayer de bloquer son attaque. Le choc fit craqué mes bras gelés sans que je ressente une douleur violente alors que de grosse nervures comme des crevasses étaient apparus sur toutes la longueur..

Je n'avais pas le temps de regarder avec stupéfaction ce phénomène qu'une troisième attaque arrivait sur moi.... J'étais sur de me la prendre lorsqu'un homme épuisé, un des mage, s'interposa pour protéger ma vie en tendant les bras avec pour simple mot "COURREZ". Il ne se fit pas répéter deux fois que je pris mes jambes à mon coup afin de partir me cacher à travers le camp... Je devais me cacher et vite... Fallait que je trouve une armure de fuyu afin de me fondre dans la masse malgré mes bras gelées... Agrael m'avait suivi en sentant ma peur et pour m'aider au cas ou... J'arpentais les abords de nombreuses tentes attaquer par le blizzard, j’espérais qu'il n'avait pas pu sortir tout en retirant mes gantelets sans me briser encore plus mes bras ainsi que ma couronne d'acier pour revêtir un casque et un long manteau fuyu d'hiver pour me diriger vers le champ de bataille...

AGRAEL VA CHERCHER RINKYU. Et ramène le m'aider.

Le dragon comprit avec perfection mon ordre et s'envola pour traquer l'Uchiha... J’espérais qu'il allait venir et pas me sentir abandonnée comme lors de ma captivité par les esclaves.

Equipement:
 

Résumer du post:
 

Stats :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 28 Sep - 0:09

The « Holy » War ♪

À côté de moi, l’autre Ange au bâton de magicien termine d’ériger sa barrière divine. Vraiment fabuleux ! Il est digne d’être un Ange de Dieu pour réussir un tel exploit ! Le groupe de créatures démoniaques restent un instant complètement surpris par la protection angélique. Bref moment durant lequel je demande à l’homme combien de temps va-t-elle tenir, après avoir aperçu un unique petit espace par où on peut s’échapper. Dieu nous a offert une chance de nous enfuir. Qu’Il soit loué ! Et puis, je ne reçois pour seule réponse à ma question que le commentaire brusque de l’homme plus âgé aux cheveux gris qui nous ordonne de courir au lieu de discuter. Presqu’aussitôt, comme alertés par l’avertissement de l’homme, les Démons s’attaquent à la barrière divine. Un craquement provenant de celle-ci… un craquement semblable à du verre qui se brise sur le sol retentit à travers toute notre zone protégée.

Je lance un regard noir aux créatures démoniaques, jurant intérieurement que je reviendrai les anéantir et les renvoyer en Enfers, avant de suivre les deux hommes vers la seule sortie que nous avons. Je cours droit vers le passage, tenant toujours mon bras gauche douloureux, ce qui déséquilibre partiellement ma course. Un nouveau bruit de chaîne secouée dans l’air me parvient, et je jette un coup d’œil par-dessus mon épaule. Je vois un couteau foncer sur nous. J’essaye d’accélérer pour l’éviter, et je le sens me frôler de justesse avant de s’écraser lourdement dans le sol. Je laisse échapper un soupir de soulagement. Que Dieu soit vraiment loué. Il nous a sauvés la vie. Et pour le remercier, je compte bien débarrasser son ‘Jardin Céleste’ de ces monstruosités. Mais l’artefact de Dieu passe avant tout ! Je n’oublierai juste jamais l’affront de ces Démons face à un Ange Élu de Dieu !

Baissant les yeux vers mon bras blessé, je peste à voix basse. Parfois, j’ai du mal à comprendre les objectifs de Dieu. Il a diminué considérablement ma puissance angélique en arrivant sur ses ‘Terres Sacrées’, mais malgré tout, lorsque nous sommes en danger, Il nous apporte son aide divine. Enfin, peu importe, nous sommes en vie grâce à Lui, se fait est indéniable. Je relève la tête pour voir où nous sommes rendus… et je manque de m’arrêter de courir sous la surprise. Le dénommé Mizoku s’est multiplié ! Est-ce que la douleur de mon bras s’est répandue à travers tout mon corps pour atteindre mon cerveau et provoquer des illusions ? Non, impossible ! Je suis un Ange, les illusions ne peuvent pas m’affecter ! En plus, je vois toujours l’autre Ange, Deve, en une seule fois. Comment a-t-il fait ça, alors ? Je ne peux le dire. Je me souviens vaguement avoir lu dans les livres qu’il existe des personnes capables de ce genre de choses. On les appelle ‘ninjas’. Peut-être est-ce là une autre forme d’Ange dans d’autres univers.

Quoi qu’il en soit, les ‘illusions’ se dispersent tout autour de nous en direction des créatures démoniaques. Une excellente diversion ! Ce qui nous permet de parvenir à passer le petit espace nous guidant à la liberté. Je cours encore sur une certaine distance, histoire d’être sûr d’être suffisant éloigné des créatures démoniaques avant de m’arrêter pour reprendre mon souffle. À cause de la course effrénée, la douleur de mon bras s’est légèrement accentuée. Faute d’être secoué dans tous les sens. Je serre les dents, pressant ma main droite sur mon bras. … ce qui n’arrange rien. Tsssk. Maudits Démons. Vous me revaudrez ça, je vous le garantis ! Je finis par lâcher mon bras, le laissant ballant, et plonge ma main droite dans la poche de mon sweat. Je regarde un peu plus au loin, apercevant des drapeaux rouges et dorés. Tiens. Nous sommes nous rapprochés du champ de confrontation entre les Anges et les Démons durant notre fuite ? Je plisse les yeux pour essayer de distinguer les divers Anges ou Démons pour savoir de quel camp il s’agit. En vain.

« L’artefact est dans cette direction. Je sens son énergie. »

Ah. Enfin une bonne nouvelle ! Nous allons peut-être pouvoir retrouver l’artefact de Dieu, et ainsi accomplir notre mission !

« Très bien, allons-y ! »

Je ne me préoccupe déjà plus du camp d’Anges ou de Démons, et je poursuis dans la direction du chemin. À moins que les deux hommes en décident autrement, et veuillent voir de plus près ces Anges ou Démons.




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 1604
Date d'inscription : 17/01/2017

Progression
Niveau: 50
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Mizoku Sowano ☯ Diplomate ☯

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 28 Sep - 1:18

À la recherche de l'artefact
Le bouclier du mage permit de ralentir l’ennemi le temps pour le trio de prendre de l’avance. Malheureusement, le bouclier se brisa en mille morceaux, mais le stratagème de Mizoku leur permit d’occuper ses monstres le temps qu’ils traversent le petit passage rocheux. Une fois en sécurité, le shinobi déposa son bras valide sur sa cuisse droite et se pencha pour reprendre son souffle. Son bras gauche, paralysé, balançait sur le côté de son corps. Son cœur battait fort dans sa poitrine et ses poumons brûlaient. Il était bien loin de sa forme d’antan.

« Pas le moment de mourir d’une crise cardiaque. »

Après un bref moment, il se releva et traina des pieds vers « l’Ange » et le mage. Le Sowano remarqua que Licht se tenait le bras. Il avait remarqué, depuis qu’il faisait équipe avec l’élu, qu’ils n’étaient pas vraiment en bon terme. Pour essayer de diminuer l’atmosphère pesante entre eux, le Sowano s’assura de l’état de santé de son coéquipier.

- Tu es blessé? Montre-moi ton bras.

Ne lui laissant pas le choix, Mizoku commença à tâter la blessure de Licht jusqu’à constater que son bras avait subi une entorse majeur. D’ailleurs, c’était rare d’avoir une entorse dans cette région du corps, mais la chute et les déplacements du jeune élu avaient sûrement augmenté les risques.

- hum, une entorse … je n’ai rien sur moi qui puisse soigné ce genre de blessure.


Mizoku n’était pas médecin, mais il avait appris quelques rudiments de base avec son maître qui était ninja médecin. Le Sowano leva les yeux vers le camp de Seika qui était tout près de leur position. Sûrement trouverait-il de quoi le soigner, mais étant en guerre, il se doutait que les soldats de Seika veuillent les aider.

Avant qu’il n’ait le temps de dire quoi que ce soit, le mage les informa que l’artefact se trouvait tout près de leur position. L’élu angélique préférait poursuivre la recherche de l’artefact. Mizoku se tourna un instant vers le camp de Seika. Il était curieux d’en connaître un peu plus sur ce qui se passait sur le champ de bataille, mais il ne pouvait pas s’attarder, il devait trouver l’artefact pour son organisation.

- Très bien, je vous suis.

Il prit la même direction que les deux autres.

Action:
 

Technique contextuelle:
 

Équipement:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 28 Sep - 10:55


La "sainte" guerre

Repliée sur moi-même dans mon petit dôme protecteur, j'attends patiemment, mais surtout je réfléchis, ou plutôt, je me questionne. Cette suite d'événements est tout de même étrange. Long me tenait sous son emprise, il aurait pu la maintenir juste le temps qu'il aurait fallu à ce soldat pour mettre fin à mes jours. Alors pourquoi m'avoir relâchée ?

Même si je me rebelle, ça ne doit pas être dans les intérêts du dieu Dragon de me tuer. Il cherche donc à me récupérer... Mais pourquoi ? Pourquoi lui suis-je si précieuse ? Qu'ai-je de si particulier ?

Et ce soldat, pourquoi cherche t'il a s'en prendre à moi précisément ? Est-ce simplement parce que je porte le sceau de Fuyu ? Non, il ne peut pas y avoir que ça, même si souvent les hommes commettent des actes en suivant simplement leurs pulsions. Long aurait-il le pouvoir de le contrôler ? Dans ce cas pourquoi m'avoir relâchée ? C'est une boucle sans fin...

Soudain, un bruit sourd résonne sur la paroi du dôme, et se répète plusieurs fois, jusqu'à ce que la paroi de terre se fissure en un endroit. Le petit trou s'élargit pour laisser passer quelques rayons de lumière. Puis plus rien. Les coups cessent, le calme revient.

J'en profite pour créer une large ouverture sur le côté opposé à la fissure, et je me prépare à sortir en vitesse. Je dois courir assez loin pour ne pas me faire attraper, mais je ne peux pas non plus continuer à fuir éternellement. Je vais donc avancer sur une dizaine de mètres et faire demi-tour pour essayer d'immobiliser l'homme à nouveau. Espérons que ça marche.



Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 212
Yens : 1948
Date d'inscription : 19/03/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Nyang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 28 Sep - 15:38

     
La sainte guerre



À cause de son mal de tête, le tir de Nyang avait été trop imprécis, et ce fut donc sans difficulté que l'ennemi avait esquivé sa flèche. Cependant, les deux archers n'étaient pas seuls. En effet, un élu Fuyujin était venu les aider en lançant des Kunaïs sur le soldat. L'une de ces armes transperça la main du traître, le rendant encore plus enragé qu'il ne l'était déjà. Hors de lui, il se précipita vers l'archer qui faisait tout son possible pour le maintenir à distance grâce à son arc.

Nyang se dirigea alors vers l'enfant masqué, s'apprêtant à lui demander son identité, mais quelque chose juste derrière lui attira son attention. Elle plissa légèrement les paupières, un vent glacial et violent se manifestait tandis que des flocons de neiges tombaient du ciel. Sous cette tempête, le champ de bataille avait complètement disparu. C'était l'œuvre de Fuyu, sans aucun doute. Et pourtant, à travers ce tumulte, la Ki put apercevoir une énorme boule de feu provenir du camp adverse.

Elle n'eut pas besoin de réfléchir une seule seconde.


▬ Tu peux t'occuper de lui le temps que j'aille régler quelque chose ? Je t'ai vu lancer ces couteaux, tu as l'air fort, dit-elle avec sincérité en s'adressant à Kakashi.




Sans lui laisser le temps de répliquer, la jeune femme contourna les combattants, espérant que leur ennemi ne l'ai pas remarquée. Nyang savait où se trouvait l'engin de siège puisqu'il n'était pas très loin du camp. Il ne lui fallut pas plus de cinq minutes pour le rejoindre.
Elle se précipita alors vers la machine, interrompant le tireur qui s'apprêtait à lancer le projectile.


▬ Laissez-moi le faire.




▬ Je rêve ! Pour qui vous prenez-vous ? Seul quelqu'un d'expérimenté a le droit de l'utiliser !



▬ C'est Zayro Jinn qui m'envoie.




Nyang n'avait absolument pas réfléchit avant de sortir ce mensonge, mais au moins, l'évocation de ce nom sembla faire effet sur le tireur. Elle n'avait pas de temps à perdre, elle devait agir rapidement, même si pour cela elle devrait mentir.


▬ Ah, Zayro Jinn vous dites ? Très bien, alors allez-y.




Sans perdre une seconde de plus, Nyang se plaça face à l'engin, se remémorant précisément l'endroit d'où était venue la boule de feu. Peut-être qu'elle ne possédait pas de pouvoirs magiques, mais l'archère savait tirer avec une précision incroyable. C'était l'atout de base sur lequel elle pouvait compter pour s'en sortir dans cette guerre.

Elle ignora le mal de tête qui lui tapait le crâne, et après avoir calculé la distance qui séparait l'engin de la cible, elle tira.

Bien. Elle espérait avoir atteint sa cible, même si elle ne se faisait pas réellement de souci pour ça. La Ki s'en alla immédiatement rejoindre les archers mais aussi l'enfant qui l'avait aidé plus tôt, jusqu'à ce qu'un soldat se précipite vers elle.

▬ Nous avons envoyé un messager demander du renfort. Des archers devraient nous rejoindre bientôt !



▬ Très bien, essayez de tenir jusqu'à ce qu'ils arrivent.




À plusieurs mètres de l'ennemi, Nyang dégaina son arc une nouvelle fois, visant cette fois-ci la tête du traître.

La Ki décocha, visant avec précision. Mais elle ne se limita pas à cette action. Sans quitter le pas de tir, Nyang tira une volée de cinq flèches très rapidement, espérant cette fois-ci toucher son adversaire.





Équipement:
 

Résumé pour le MJ:
 

Passifs et techniques:
 


Technique de la nation:
 


État actuel des archers (3/10):
 



To an enemy, tears are better than blood. I'll never cry in front of anyone.


Many faces of Nyang:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   

Revenir en haut Aller en bas
Aventure: La "sainte" guerre
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» Aventure: La "sainte" guerre
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Partons à l'aventure !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Rocheuses-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.