Partagez | .
Aventure: La "sainte" guerre
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 7 Oct - 23:49




feat.Les vrais guerriers

Étrange personne

Le combat avait été difficile, bien que mes blessures semblèrent se refermer rapidement. Mon énergie avait été moyennement utilisée, du moins beaucoup plus que je ne l’avais prévu à l’heure actuelle. Et désormais, j’étais en face d’ennemis, que j’allais devoir être contraint d’affronter. Mon regard guerrier ainsi que la dureté de mon visage, témoignaient du sérieux qui m’animait en à chaque pas que je faisais. Ce duo de mécréants allait périr de la plus cruelle des façons, nul doute à ce sujet-là. C’était ce que j’avais cru tout au moins, quand soudainement, une personne sortit du lointain, s’avançant dans le dos de mes ennemis pour les assommer. J’avais bien noté le fait qu’il ne les avait pas tués, bien qu’il en ait eu la capacité. S’agissait-il d’un de ces êtres qui ne tuaient pas dans le dos ?

Qui était-il ? Mon Sharingan analysait, scannait l’individu de long en large, mais ne trouvait en lui qu’une force dangereuse et redoutable, qui aurait certainement pu me tenir tête. À l’écoute de ses propos, il semblait être une personne qui était venue pour me combattre. Mais, pourquoi assommer d’autres personnes qui m’attaquaient aussi, si tous œuvraient dans le même objectif ? Rien n’était certain. Et en temps de guerre, quiconque se présentait en face de soi, était avant toute chose, un potentiel ennemi. Et les chances pour que mon présent – et très étrange – interlocuteur en soit un. Prenant tous ces éléments en compte, toujours dans ma posture droite, je demandai :

- Premièrement, nous ne partageons aucun traître lien d’amitié. Vous n’êtes pas mon ami. Bien que j’admire votre sens de l’honneur, rien n’explique le fait que vous soyez à l’heure actuelle en face de moi. Avec ou sans votre intervention, j’aurais vaincu.

Ma pupille s’ouvrant doucement jusqu’à ce qu’elle soit bien au centre de mon œil, je marquai une légère pause, afin de pouvoir entendre les explosions et cris de guerre qu’il y avait autour de nous. C’était véritablement un champ de bataille sanglant.

- Le champ de bataille est plus en avant. Rendez-vous utile et partez lutter pour le compte de votre dieu Long. J’ai bien des choses à accomplir. Mais m’étancher sur une discussion inutile et banale, ne fait pas parti de ces derniers. À moins que vous ne soyez ici pour autre chose…

Ces dernières paroles constituaient l’interrogation qui allait me permettre de savoir si je devais combattre ou bien continuer mes mouvements.



équipements:
 

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Sam 7 Oct - 23:51

Kakashi Et tout plein de monde
192 mots
dialogue en gras
pensées en italique
La "sainte" guerre
C'est pas qu'éteindre un incendie est fatiguant, mais ça vide de ses forces quand même ! Kakashi, les fesses posées dans la neige, se releva après quelques minutes qui lui permirent de retrouver un souffle normal. Il se releva alors, se dirigeant vers le ravage qu'avaient provoqué les flammes. le shinobi slaloma entre des bûches encore chaudes et les flaques d'eau qu'il avait créées. L'argenté avait vu de sa position, Nyang qui se déplaçait, transportant un homme qu'elle avait sauvé. Il décida alors d'aller les aider, histoire de se rendre utile.

Son regard croisa alors celui de Nyang, qui lui proposa ce qu'il était venu chercher.

Ça marche, je vais vous aider. Je ne suis pas un Iryô-nin (ninja médecin), mais si je peux servir pour administrer des doses en piqûres, ou même pour fabriquer des médocs, dites moi !

En y réfléchissant, Kakashi se disait qu'en y repensant, c'était un poil bizarre que tout à l'heure, une grande bourrasque de vent s'acharna sur le feu en même temps que sa vague, il connaissait une seule contrôleuse du vent, et il n'avait pas vraiment envie de voir sa face de loli maintenant.
J'vais m'improviser médecin !


[justify]


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2394
Yens : 207
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Dim 8 Oct - 17:36

Tour 11: Une ombre mystérieuse




Les forces de Seika s'unissent pour, tout aussi surprenant que ce soit, se faire un chemin au travers des murs de terre et de roche, arrivant bientôt devant les lignes de Fuyu. Tandis que de l'aûtre côté, du camps de Seika, la parfaite organisation du peuple du phoenix semble mis à rude épreuve, alors qu'un incendie s'étend sur tout le camps. Qui en est l'auteur?

La guerre atteint son apogée et chacun gagnait par la faiblesse et l'épuisement sente que la fin approche....





Seika :            

Natsu et  Basho:  Alors que Natsu continue son chemin comme une brute, il parvient à crée un passage entre les murs de terre, apportant renforts aux troupes de Seika prit au piège face à l'ennemi plus nombreux. Toutefois le dragon slayer passe par des “bloc” ou Seika s'est fait anéantir et peut voir les cadavres des Seikajiin au sol ou quelques prisonniers au main de l'adversaire. Mais bientôt tu parviens aux premières lignes ennemis, avec les renforts que tu es parvenu à te faire en avançant ainsi. Natsu peut d'ailleurs voir, à quelques lieux très proche, le campement de Fuyu et les lignes d'archers sur la falaise... Mais aussitôt Bashô se téléporte à côté t'annonçant qu'il vient en renfort. Peut être est-ce le moment d'anéantir et d'affaiblir les forces de Fuyu, alors qu'il n'y a aucun élu pour défendre les hommes?



Sakura: Alors que ta colère s'apaise, tu commences à mieux comprendre ton adversaire. A priori, un méchant qui lutte avec ses propres idéaux et ce qu'il pense être bien.  Tu te laisses donc frapper, sous le regard surpris de l'ennemi, tout en attrapant son poing pour le retenir et pouvoir lui parler. Des larmes apparaissent sur son visage serré, alors qu'il lutte lui même intérieurement. Puis fermant les yeux, il s'oblige à les arrêter, te regardant avec une nouvelle détermination, même si tu sens le doute en lui:

-Nous savons tous très bien, que vous revenez à la vie. Notre but est de vous tuer encore et toujours. Peut être qu'ainsi les dieux comprendront que nous ne voulons pas de vous en ce monde....Ni même de ces guerres incessantes. Il n'y a aucun autre espoir. Même cette guerre n'arrêtera rien....Au moins, si nous mourrons en essayant, notre vie n'aura pas été vaine car nous aurons fait entendre notre voix. Nous ne portons plus les couleurs de nos royaumes respectifs.... Nous sommes un tout nouveau groupe qui déferlera sur Kosaten pour anéantir les élus... Je suis désolé...


Aussitôt, il se jette à nouveau sur toi. Mais tout s'enchaine très vite cette fois-ci. Une silhouette grotesque apparait entre vous, et alors que l'assassin frappe sans le vouloir la créature, une énergie écrasante émane d'elle. Aussitôt, elle place ses petites mains sur le bras de l'homme qui disparait aussitôt du corps. Trololo-sama vient de téléporter uniquement le bas de l'homme et une explosion de sang se déclenche aussitôt sur les hurlements de douleur de l'homme.

-Oups...je suis allé trop fort peut être...Tiens qu'est ce qu'on a là?

Il se tourne vers Amaya et toi, un large sourire sur le visage...



Gally  et Zoro:  Prévenu de l'absence... Même si les raisons sont limites (possibilité de sanctions sur récompenses. Je verrais)

Amaya:  Absente non prévenue deuxiéme fois. La mort peut t'attendre

Minshu/ Tenshi:

Haizen: En fin observateur, tu assistes à toutes les scenes, même celle dans la grotte, un peu profonde mais pourquoi pas. Finalement, tu décides de prendre le chemin s'enfonçant dans la grotte. Et revenir rapidement au bercail. En espérant que tout ceci se passe bien, bien sûr?

Mais quand vous avancez et que tu assistes à un élément perturbateur, tu sens que quelque chose ne va pas ton cristal se fait à chauffer, pour bientôt te brûler de l'intérieur. Il irradie tout ton corps sans que tu puisses rien faire. Mais plus que ton corps c'est ton esprit qui souffre, réussissant même à couper le lien que tu as avec chacun de tes personnalités, alors qu'elle hurle dans ton esprit, bientôt tu ne ressens plus d'humanité en elle... Que se passe t-il?

Natsume:  Alors que tu tentes de retenir ton ami, tu es rapidement submergé par la colère et ta partie démon, manquant de confondre ami et ennemi. Fort heureusement, tu te réveilles rapidement, avant de t'apitoyer sur ton sort... Kosaten n'est pas fait pour toi et tu enchaînes les histoires difficiles. Mais au moindre signe de fatigue, Kosaten pourrait bien te dévorer? Toutefois tu suis tes camarades pour connaître la suite des événements. (voir réso de Aladdin)

Tenma:  Quand à toi, remonté contre ton Dieu qui lutte pour te maintenir encore en vie, sans te rendre compte des risques qu'il prend pour faire ça, tu fais pars de la situation à tes camarades, donnant ton opinion, mais ne prenant pour l'instant aucune décision... (voir réso de Aladdin)

Aladdin: Finalement tu as pris ta décision et tu achèves le soldat, avant de te tourner vers Natsume. Les cris d'agoni de l'homme résonnent dans toute la grotte, un tel tableau ferait vomir plus d'une personne ou même trembler les plus courageux. L'homme se roule sur lui, sa peau brûle petit à petit, alors qu'on peut entendre les craquements de celle-ci. Une odeur pestilentielle envahit la grotte, qui fort heureusement s'échappe vers l'extérieur et non vers les monstres qui pourraient être réveillés par l'odeur.
Tu décides de suivre donc Tenma et tes compatriotes pour affronter les monstres endormis, espérant que rien de mal n'arrive.

Mais alors, que vous vous avancez, l'assassin se relève complétement brûler, ses yeux ressortant de ses orbites. Il vous regarde tour à tour. Sa rancoeur est-elle que vous pouvez la ressentir jusque dans vos coeurs. Son regard reste enigmatique... Puis finalement, il s'effondre, mort définitivement, avant d'atteindre le sol....

Byakuya Tu essayes de convaincre les nobles de te faire confiance. Ils opinent simplement de la tête. Mais te font comprendre que leurs subordonnés ne fait pas parti de leur groupe, ils se sont glissés à la vue et à la barbe de tous, laissant planer un nouveau mystère sur l'origine et l'identité des assassins ( voir réso de Tenma)

Mizoku: Mizoku refuse le sacrifice de l'homme qui te regarde avec les yeux rempli de larmes. A la fois soulagé et honteux de ne pas sacrifier sa vie pour réussir la mission. Mais d'un simple hochement de tête il accepte. Se positionnant, il incante des mots qui te sont inconnus. Tu as l'impression qu'il siffle tel un serpent. Subtilisant le pouvoir que tu lui confères, t'affaiblissant toi aussi...Mais bien moins que lui que tu vois pâlir à vue d'oeil. Sa peau comme se désécheant se colle à ses os. Mais peu à peu, le sol tremble autour de vous. Et un passage se fait, alors que l'énergie qu'il te vole te fait légèrement souffrir. Puis après plusieurs minutes plus rien... Le passage est ouvert vers d'intense ténèbres. Le mage est totalement vidé de ses forces, mais grave à toi en vie. IL t'est reconnaissant, mais ne pourra pas poursuivre avec toi pour l'instant...Il va falloir continuer seul ou attendre l'ange si celui-ci arrive un jour... Que vas-tu faire ou choisir? Car si tu entres dans la grotte, tu vas marcher des minutes interminables, avec la sensation que le temps va s'arrêter, pour finalement tomber sur une vaste sale, avec en son centre un socle, et l'objet tant recherché. Néanmoins, tu sens aussi quelque chose d'anormal dans ce lieu....

Spoiler:
 

Licht[b/]: Échappant de justesse à la bataille qui fait rage, tu te réfugies dans une grotte, ôtant la flèche de ta jambe. Pourtant cet acte pourrait signer ton arrêt de mort, alors que tu risques l’hémorragie. Mais au même moment , un léger son te parvient dans la tête, tel un carillon. IL s'éloigne de toi, devenant plus lointain. Et revient vers toi quand tu ne bouges pas... Tu as l'impression que ce son essaye de t'indiquer un chemin... Mais que vas-tu faire suivre ce son inconnu, ou attendre de supposés renforts dans cette grotte?

Le Groupe de Natsume: Alors que vous poursuivez votre chemin, vous êtes au milieu des monstres qui roupillent. Impossible à croire que ceux sont des monstres sanguinaire.. Bon à part peut être les morceaux de chair entre leurs dents... et peut être l'os qu'ils ont entre la bouche, comme un cure-dent. Alors, que vous avancez, l'un des nobles retient un cri, quand un monstre endormi roule sa grosse main sur son pied. Toujours endormis, mais tenant la jambe du pauvre malheureux....il va falloir trouver une solution et vite... Surtout que ...

Spoiler:
 

Fuyu:            

Zayro:  Le général t'écoute, alors que les hommes de Shiryoku arrive et t'écoutant attaquent les soldats d'élites de Seika. Pour un Seikajiin il en faut au moins quatre en comparaison. Pourtant vos soldats alliés combattent vaillament. Quand au Général, il soupire, dévoilant bientôt son visage à toi, peut être le reconnaitras-tu. Alors que els cris de la bataille tout autour fait rage il s'exclame à son tour:

-Même le grand Zayro Jinn est encore inconscient des mystères de ce monde. Si je meurs, je retournerais à mon dieu. Si vous mourrez, vous reviendrez certes en ce monde dans d'atroce souffrance et des événements que vous ne contrôlerez pas. Mieux encore, votre résurrection ne prouve, encore une fois, que votre asservissement à votre Dieu. Vous ne possédez aucune liberté, alors même que le sceau de Long n'a plus d'effet sur vous....Pourtant vous en êtes encore l'esclave, privé de votre liberté.

Finalement, il t'attaque à son tour. Chacun de ses coups sont d'une rare violence, tu peux ressentir sa colère pour toi... Non rectification, tu ressens la colère des milliers d'hommes avant lui. Comme s'il était la personnification de leur Justice:

-Tu sembles oublier un détail Messager des enfers, tous les élus ne sont pas revenus à la vie comme tu le penses. Tu n'as pas encore résolu ce mystère. Peut être que ta prochaine mort sera définitive...

Tu le vois, tu le sens, l'adversaire est puissant et rapide et ses paroles n'étaient pas du vent. Chacun de ses coups sont fait pour te tuer...




Descrption:
 
Actions::
 

Mist:     Alors que ton instinct te hurle de fuir, tu préféres tout de même rester et voir le spectacle qui va s'offrir à toi tout en te préparant à intervenir. Mais ne seras-tu pas plus une gêne qu'un renfort? ( voir réso de Rinkyu)

Kakashi:  Tu proposes ton aide à Nyang et l'apporte donc au camps des médecin ( voir réso de Nyang)

Li-Ming: Absente pas prévenu..... Sanction qui tombera au niveau récompense

God Serena: Un choix cornélien semble t'atteindre. Que faire? Mais tu choisis rapidement ton camps et tu es partisans de causer un maximum de dégâts à l'ennemi. Pour cela, tu t'approches des écuries, torche à la main. Les animaux hénissent de plus en plus fort par peur. Ils ressentent ce que tu comptes faire. Il va falloir agir vite, car un tel vacarme va attirer du monde. D'ailleurs, tu entends déjà les hommes en métal arrivé:

-Nous avons pour ordre de rechercher l'homme de la description, c'est un Fuyujiin. L'élu nous en a informé, il a découvert la supercherie...Pourquoi les chevaux sont aussi affolés?


Aussitôt, tu mets feu au premier cheval, qui hurle de douleur. Un véritable sadique que tu es. L'animal se rue contre la porte en bois pour l'enfoncer et part à l'extérieur, propageant à nouveau le feu.  Mais bientôt les hommes encerclent l'écurie. Certains essayant de retenir les chevaux, d'autres essayant de te capturer.... Il va falloir la jouer finement, sinon tu dormiras dans les geôle de Seika ce soir....

Rinkyu   :  Alors que tu t'adresses à ton interlocuteur lui  ordonnant de combattre pour le Dieu Long. Celui-ci te sourit. Sortant son arme de son fourreau, il s'approche de toi, sans te craindre mais sans te manquer de respect pour autant. Son sourire sur un visage très jeune est trahit par la sagesse de ses yeux. Il semble bien plus âgé que son physique ne laisse paraître:

-Je combats pour mon Dieu... Fengshuang! Tout comme mes deux autres camarades...

Aussitôt, il s'entoure d'une magie impressionnante et t'attaque. Maintenant tu es fixé, tu fais face à l'un des généraux de Seika!

Description:
 

Stats:
 
Passifs:
 

Techniques:
 

Action de Mao:
 

Nyang:  Sans comprendre ce qui s'est exactement passé, tu t'en sors pratiquement indeme. Plus de peur que de mal comme on dit. Aussitôt, tu l'amènes avec l'aide de Kakashi proche de médecins. Ceux-ci t'annoncent que tu as sauvé la vie de cet homme. Il lui faudra plusieurs semaines de rétablissements, mais au moins est en vie grâce à toi. Toutefois la guerre ne semble pas terminé et tu sens une immense énergie émanait de votre propre camps...

Spoiler:
 

POUR TOUS:  

Alors que la guerre fait rage et à son paroxysme. Alors que chacun est gagné par la fatigue et l'épuisement. Vous sentez que la fin est proche, mais qui va l'emporter, personne ne sait le dire encore... Même le royaume du feu qui était considéré comme perdant depuis le début agit comme un animal blessé et acculé, répondant coup par coup et plus encore. Mais c'est dans cette situation, qu'un phénoméne improbable arrive. Car pour tous ceux qui peuvent ressentir l'énergie. Vous sentez des milliers et des milliers arrivaient dans votre direction. Qu'est ce que cela signifie?  Bientôt, ce qui n'est qu'un sentiment ou un ressenti, se confirme, alors qu'un ombre recouvre tout le champs de bataille. Certains combats s'arrêtent même pour voir ce spectacle, d'autres concentrés dans leur combat ne le remarque pas encore. Pourtant, juste au-dessus de leurs têtes, une île flottante vient d'arriver. Une énergie émane d'elle. La plupart connaisse son existence ou en ont entendu parlé, mais personne ne sait exactement ce qu'elle est venu faire ici. Elle vous domine simplement, comme une spectatrice de ce combat...Vient-elle prêter main forte à Seika ou à Fuyu? L'alliance avec Minshu a t-elle déclenché une chose que vous n'arrivez même pas à imaginer vous même ?
Spoiler:
 
Enfin de Siège:
 





Et Surtout, n'oubliez pas: PRENEZ DU BON TEMPS ET AMUSEZ VOUS! C'est un ORDRE :p


Je vous laisse jusqu'à Mardi 21h. Ceci sera le derniers tours de pure action. Suivit de cela un tour plus contextuel et explicatif pour vous


©️MangaMultiverse


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1475
Yens : 340
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 158
Nombre de topic terminé: 68
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Dim 8 Oct - 19:54




Aventure: La "sainte" guerre

Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Mes oreilles bourdonnaient, j'avais l'impression que mon esprit partait en miettes. Mais je ne pouvais pas... pas maintenant. Revenir sur terre me devenait impossible, j'étais perdu dans des limbes. Quelqu'un se plaça devant moi. Des cheveux rouges, j'avais du mal à me situer. Il commençait à parler. Je... ne comprenais pas. Son air était sérieux, essayait-il de me raisonner ? Je devais l'écouter. Il pouvait peut-être me ramener à la raison. Je devais... écouter. Pitié Natsume ressaisis-toi, c'est pas le moment de flancher !

Je relevai mollement la tête. Si mes yeux avaient été ouverts, on aurait pu les voir totalement livides, comme si aucune vie ne s'en échappait. Pourtant je forçai mes oreilles à fonctionner à nouveau. Le début de son discours me parût ridicule. Je ne me considérais pas coupable des morts en soi, je culpabilisais de ne pas avoir été là et de ne rien avoir pu faire. Celui qui peut continuer en ayant le coeur moins lourd, bien sûr, ce n'était pas comme si j'accumulais événement tragique sur événement tragique depuis mon arrivée sur Kosaten.

Au final, cela semblait bien mal engagé pour me remettre sur les bons rails. Cependant la suite de ce qu'il disait fit tilt chez moi. Je n'avais même pas vu les choses sous cet angle. J'étais tellement focalisé sur mes sentiments que je n'avais même pas pensé à ceux que pouvait éprouver Tenma à mon égard. Bon il n'était certainement pas aussi amoureux que moi mais j'étais peut-être une raison de se relever pour lui. Mon visage s'anima d'une expression et d'une onomatopée de surprise.

La dernière partie du discours finit par atteindre son but. Je me relevai enfin. Je pris mon manteau, l'attachant à ma taille puis je fis craquer mes doigts, m'armant d'un sourire. Au final, il avait juste fallu trouver les bons mots.

Pigé, ça sert à rien que je lâche l'affaire ici, pas vrai ?

Cela dit, la dernière remarque de mon interlocuteur, même si elle me fit rougir dans un premier temps, me fit le regarder dans les yeux, lui souriant comme rarement. Je n'avais pas à m'en cacher au final. Je commençai donc à suivre le groupe, restant près de Tenma malgré son allure fantomatique.

Eh Tenma, je te fais confiance mais contacte-moi quand tu reviendras, d'accord ?

Finis-je par lui dire en progressant en avant, rejoignant mon motivateur. Il avait l'air sacrément mal en point et il n'avait plus d'énergie ? Bon, je me disais que le moins de lumière possible serait salvateur au milieu de tous ces Nikuyas. Je manquai de m'énerver quand j'entendis l'un des nobles rater un hurlement. Je lui mis vivement la main sur la bouche.

Chuuuuut, il dort encore, décalez doucement, très doucement votre pied et tout ira bien.

Lui murmurai-je. Il s'exécuta, parvenant à ne pas réveiller le mangeur d'hommes. Je retirai ma main de son orifice buccal et continuai mon avancée quand soudain, le sol se mit à trembler.

Oh non, c'est pas vrai, pourquoi maintenant ?

Bien entendu, quelques monstres ouvrirent les yeux. Je restai parfaitement paralysé, je n'avais aucune idée de quoi faire pour les gérer. Peut-être qu'en ne bougeant pas, ils allaient se rendormir... Finalement, je reculai auprès du groupe, me disant qu'il était sûrement plus sûr de rester groupés.

On fait quoi là... ?

Leur demandai-je à voix basse. J'avais du mal à savoir qui était là ou non, j'espérais que personne n'était trop loin.

Actions:
 

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3626
Yens : 376
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 143
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Dim 8 Oct - 21:09



- Un grand danger-





J'éprouvais encore une petite confusion intérieure quand le soldat continua de se justifier. C'est comme s'il était forcé à faire cela par je ne savais quoi, ou alors qu'il était tellement désespéré qu'il rejetait la faut sur quelqu'un pour se décharger comme un ultime espoir de paix. Se donner une raison de se battre pour espérer l'apaisement, voilà probablement ce que ressentait l'homme devant moi. Essayer toutes les solutions, dusse-t-il y laisser la vie. Peut-être que cette guerre atroce détériorait son jugement. Je restai un peu empathique face à lui, son poing toujours coincé dans ma main, ne sachant pas vraiment si je devais continuer de vouloir le raisonner, ou le laisser suivre ses convictions. Mon emprise s'assouplit d'elle-même, comme pour laisser le choix au soldat lui-même et celui-ci n'hésita pas à revenir à la charge. En désespoir de cause, je décidai de le laisser me frapper, pensant à mon fidèle allier blond de l'équipe 7 qui avait usé de la même technique pour pacifier une ninja d'un autre village.

Mais il n'eut pas le temps de se défouler sur moi car sans que je ne sente quoi que ce soit, un homme apparut entre nous, et chopa sans attendre le bras du natif. Mon visage passa de la compassion à la surprise quand j'entendis les os craquer et la pauvre victime hurler. Il tourna un instant la l'horrification avant de me mettre en garde. Je me plaçais instinctivement devant Amaya, kunaï en main quand ils nous sourit. J'avais un très mauvais pressentiment, et le fait que cet inconnu est carrément fait disparaître le bras d'un officier de Seika n'était pas là pour arranger les choses.

Qui es-tu ? Que viens-tu faire ici ?



Sakura, laisse-moi t'aider ! lança Amaya qui se plaça à côté de moi, visiblement prête à se battre.

Nan, ne prends pas ce risque Amaya, on ne sait pas ce que va faire ton sceau, c'est trop dangereux. Va dans une des tentes des médecins et ramène-moi une division de Katsuyu, c'est une limace blanche et bleue. Il faut soigner ce soldat au plus vite. Dépêche-toi !


Mais... Sakura je...

Fais ce que je t'ai dit !


Amaya n'opposa plus aucune résistance et courut chercher ma partenaire. Toujours le regards fixé sur le nouveau-venu, j'attendis une réaction de sa part, prête à réagir en cas d'attaque.


Je peux savoir pourquoi tu as fait ça à ce soldat toi ??




équipement:
 

Action saku:
 




troll:
 



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Dim 8 Oct - 21:35





La "sainte" guerre


feat.Faucheuse de brume & un paquet de monde

Comme toujours, et malgré la fatigue qui s’emparait lentement mais sûrement de son corps, Natsu se donnait corps à âme, à fond, pour défoncer les murs du labyrinthe dressé par l’ennemi. Il ne savait pas combien d’ennemis étaient encore à vaincre, ni combien de parois de terre il devait encore démolir, mais il continuait, sans relâche, sans faiblir, soutenu par les troupes alliées à ses côtés. Même un idiot comme le Dragnir connaissait l’enjeu de cette bataille et, en aucune façon, il ne se résoudrait à abandonner, à baisser les bras.

Finalement, grâce à sa détermination sans faille, un passage fut dégagé à travers le dédale. Natsu avançait au fur et à mesure, notant avec rancœur et colère les corps sans vie de compagnons d’arme tombés un peu plus tôt au combat. Fuyu allait payer pour tous ses crimes, surtout Sul Hei et Long. Les morts des fiers soldats de Seika ne seraient pas oubliés, elles mèneraient la nation vers la victoire et le triomphe.

Tout à coup, alors que la sortie vers le camp de Fuyu avait été créée à la main, alors que Natsu s’accordait quelques instants de répit, soufflant un peu après l’effort, un type moustachu et aux cheveux noirs, portant la tenue des Rouges, fit son apparition. Il affirmait avoir été envoyé par Guelerde, ou un nom dans le genre, et être allié. Le garçon aux cheveux roses lui sourit à pleine dent, un grand sourire fatigué sur le visage, le poing tendu vers le nouveau venu, pouce vers le ciel.

« Ah ? Je sais pas qui t’es, mais c’est cool ! »

Les lignes ennemies, le camp, tout ça se trouvait désormais à portée. Mais alors que Natsu s’apprêtait à retourner à l’attaque, un gros caillou volant se pointant au-dessus de leurs têtes. Forcément, comme tous les autres, il leva les yeux, ne comprenant pas ce que cette chose venait faire ici. Rapidement, il se reconcentra sur la bataille en cours.

« Allez, on s’en fout de ce caillou, allons défoncer ces fumiers !!! »

Et tout de suite, Natsu repartir à l’assaut, alternant souffles ardents sur les ennemis à distance et coups-de-poing enflammés sur ceux étant plus proches. Il ne laissait aucun répit à ses adversaires, profitant de leur baisse d’inattention pour les éclater. Seika vaincrait !

Capas contextuelles:
 



Le récap' classique:
 

Note au MJ:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Dim 8 Oct - 22:09



feat. Tête brûlée de Seika & un paquet de monde
La "sainte" guerre

Bon, l’adversaire de Rinkyu semblait assez vénère, bien balèze, pas trop con… Tout ce qu’il fallait pour en faire un véritable ennemi à craindre. Mist en avait quelques frissons, vu qu’elle ne faisait déjà pas le poids face à l’Uchiha. Elle allait donc se contenter de les observer, pour intervenir si le Fuyujin avait le dessous. Une idée assez safe et pourtant plutôt intelligente par rapport à la situation actuelle.

Mais tout à coup, l’aérokinésiste sentit, au niveau des courants aériens, que quelque chose d’énorme se déplaçait vers eux… Un sacré paquet d’énergie… Qui ne tarda d’ailleurs pas à se manifester… Ainsi, un vieux caillou poussiéreux et ultra imposant vint squatter le ciel juste au-dessus de leurs têtes. Une sorte d’île flottante, genre rien à voir avec le dessert, une véritable île flottant dans les airs… Ce que ça pouvait être, Mist n’en avait foutrement aucune idée…

Toutefois, c’était un truc dont elle se foutait un peu. Il y avait un ennemi puissant pas loin, et elle avait décidé de s’imposer en tant qu’élue de Fuyu. De fait, elle projeta des minis lames d’air concentré vers l’ennemi de Rinkyu, attendant le moment propice avant de les faire exploser. Sans attendre de réplique, elle dirigea un paquet de bourrasques dans cette direction.

« T’as aucune chance face à la puissance de Fuyu, trouffion ! »


Capas contextuelles:
 





Le récap’ classique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 191
Yens : 999
Date d'inscription : 24/06/2017
Localisation : Beep, beep, I'm a sheep

Progression
Niveau: 44
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Haïzen ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Lun 9 Oct - 7:29

Et de toute les personnes présentes, ce fut un enfant aux cheveux bleus et aux vêtements orientaux qui se proposa pour aider le fossoyeur. Enfin … Ce n’était pas comme si « orient » ou « occident » étaient encore des termes possédant du sens à l’époque à laquelle il vivait, et où la terre n’était plus que le pilier central d’un empire – pardon, d’une fédération galactique. Pourtant, le vocabulaire pour certaines choses semblait avoir traversé les âges … L’avantage de figer la langue, probablement. Acceptant sans rechigner la main tendue, le fossoyeur eut le plaisir de constater que tout ce qu’il avait dit n’avait pas servi à rien, lorsque l’autre jeune se releva, et se remonta –figurativement- les manches pour se préparer à la suite. En peu de temps, il rejoignirent les nobles qui se trouvaient planqués-là, puis continuèrent leur route.

Avancer dans cette grotte était des plus pénibles. Bien sûr, il y avait le manque de luminosité : même s’ils étaient très gentils, les deux « fantômes » n’éclairaient pas l’endroit comme en plein jour … Ce qui, quelque part, était heureux certes. Mais ça n’empêchait pas qu’il était tout de même plus pratique de savoir où on mettait les pieds. Gardant le silence, le rouquin cherchait à discerner quoi que ce soit dans les ombres … Mais il n’y avait rien d’intéressant, pendant un certain temps … Jusqu’à ce qu’ils ne retombent sur les créatures qu’on leur avait signalé. Probablement pas d’anciennes gagnantes de concours de beauté, ça on pouvait le dire sans trop de mal … et anthropophages, pour rajouter à leur charme déjà débordant. Le merco retint un soupire de fatigue … Il avait vraiment de plus en plus envie que ça s’arrête. Et ne pas guérir de ses plaies aussi vite qu’à l’accoutumée commençait à lui peser lourd sur le moral.

Heureusement, quelque chose vint le distraire de ces sombres pensées. « Quelque chose » ? La brusque sensation d’être piégé à l’intérieur d’un four à 200°C. A ce stade-là, le corps ne ressentait même plus vraiment de la « chaleur », juste un concentré de douleur qui se diffusait absolument partout. Grognant de manière sourde et devant fermer un œil, le rouquin s’arrêta sur place, lâchant la main du gosse pour se serrer le torse dans les bras. Il avait déjà eu mal, auparavant. Voir même très mal, dans … beaucoup de situation. A vrai dire, c’était même tellement récurrent que, sans cela, il aurait probablement perdu connaissance. Ou ne serait-ce qu’hurlé. Mais Haïzen ne criait pas de douleur. Pas de façon générale. Cependant, alors qu’il avait l’impression de sentir de la salive lui couler aux commissures des lèvres, et que ses dents menaçaient d’éclater sous la pression, il « entendit » subitement des cris. Il lui fallut une ou deux bonnes secondes pour comprendre que, dans 3 cas, il s’agissait d’autres versions de lui-même … qui souffraient ? La 4ème version semblait plutôt en train de prendre son pied à un point cataclysmique. Sado-maso … L’hypothèse de la souffrance semblait toujours correcte.


Quelque chose ne va pas ...


Sans déconner Sherlock ? Susurra le tueur entre ses crocs serrés, C’est quoi ces putains de cris ?


De la douleur … Nous souffrons …Aussi … Le … gzzp ..


Et c’est le mort-vivant qui résiste le mieux … He … He he …

Il n’arrivait pas à calmer sa respiration. Il essayait, par n’importe quel moyen, mais n’y parvenait pas. Les voix cessèrent de résonner dans son crâne … Ou plutôt … se brouillèrent … devinrent confuses. Le rouquin ne compris en tout cas plus un mot, si on lui parlait toujours. Sentant que sa main était probablement l’endroit de son corps où la douleur était la plus forte, il lutta quelque peu pour retirer son gant … Dès qu’il l’eu suffisamment retroussé, une lumière violette sembla partir tel une lampe torche vers le plafond. Son foutu cristal, non content d’être brûlant, brillait de mille feux … Et comme si ça ne suffisait pas, la terre se mit à trembler à cet instant. Levant les yeux vers ceux qui l’entouraient, le mercenaire du futur tituba un instant … Puis ferma les paupières, soupirant.

Hey … Petit … S’il-te-plaît … Empêches-moi de m’étouffer avec ma langue …

Ce furent les dernières paroles du mercenaire, avant que la douleur ne finisse d’éteindre son esprit malade, et qu’il ne se mette à chuter vers le sol. A vrai dire, sa conscience s’était éteinte avant même le moindre choc.

[spoiler=résumé]
- Haïzen avance dans la grotte en prenant la main d’Aladdin
- Il se met soudainement à souffrir
- Les voix dans sa tête se mettent à crier en stéréo dolby 7.2
- Il marmonne deux-trois trucs pour le marche-mort, la seule version qui, à cause de sa nature-même de mort-vivant, est encore capable de rester parfaitement maître de lui-même, puis la communication coupe.
- Il retrousse son gant pour le retirer à moitié, et constate que son cristal brille
- Il perd connaissance et tombe à terre après avoir une dernière fois parlé à Aladdin.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1446
Yens : 1083
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 178
Nombre de topic terminé: 78
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Lun 9 Oct - 9:39





聖戦


feat. DU PEUUUUUUUUUUUUUUUUPLE



Ni une, ni deux, le tant redouté Mister Freeze s'aligna pile sur la trajectoire du bretteur et son amie afin de régler quelques comptes. Papa n'était pas content, son fils tentait de faire le mur, ça allait s'terminer en un p'tit bottage de cul et privé de dessert. En réalité, le châtiment fut un peu plus pénible à supporter qu'une simple claque des familles. On ne se faisait pas arracher le cœur tous les jours, en principe il s'agissait d'une expérience unique.
« tu échouerais », monsieur la grande terreur se mettait subitement à tutoyer un autre être ? Que signifiait cette familiarité ? Zayro le grand coincé des fesses s'ouvrirait-il au monde environnant ? A moins qu'il considérait le sabreur comme sa petite couille intime.

Heureusement, il rattrapa son petit écart de conduite à la réplique suivante, prétendant reprendre sa possession. Avec sa fine lame dans la main, le pirate s'apprêtait à riposter, n'imaginant pas une seule seconde que Jinn se permettrait une facilité aussi honteuse. En effet, il garda ses distances pour s'épargner une coupure fatale, et se cantonna à dissiper le cœur à distance comme un vulgaire tas de poussière qui s'éparpillerait dans les airs. En un geste, il dépossédait un des plus puissants élus de Kosaten. Réduire la vie d'un challenger au néant sans se mouiller : lâcheté, zéro sens du défi. Du Zayro, fidèle à lui-même. Jamais il ne sortait de sa zone de confort, non adhérant à la prise de risque.
Par conséquent, le pirate s'écroula à genoux. Il suffoquait. La seconde d'avant, il était quasi au max de son énergie, et celle d'après, plus rien ne tenait debout. Le décor autour vacillait, il ne saisissait plus le sens des mots qu'on lui jetait à la tête, et ce fut l'effondrement sur un lit de poussière.

Il mourrait, et il ne comprenait même pas qu'il mourrait. Triste. S'ensuivit alors une des périodes les plus flous de sa vie. Pendant que la cyborg fonçait droit vers la survie, soit hors du champ de bataille, elle maintenait artificiellement le bretteur en vie, à l'aide de son savoir-faire atypique. Elle oxygénait le cerveau, mais en l'absence d'un cœur, l'effet de ce pois chiche allumé provoquait un bien étrange effet.
L'accès aux sensations de son corps se coupa, tout lien brisé. En revanche, sa tête entra dans une panique folle. Des visions déchaînées défilaient en boucle à un débit insoutenable, de quoi en fourguer une nausée plus ou moins réelle. Un Zoro à la dérive. Il revoyait des scènes dont il ne comprenait pas la signification, et pourtant, elles le secouaient de malaise, le frappaient de terreur, sans qu'il n'en décrypte consciemment le contenu.

En fait, on transportait son pauvre corps au cœur absent, et il n'en avait pas la moindre idée.

Ces jeux d'hallucination frénétiques, aussi effroyables que désagréables, semblèrent perdurer une éternité. Il soupçonnait une descente aux enfers.
Et puis, une voix se démarqua de ses illusions, comme celle d'un Messie venu à lui pour lui apporter le message divin. En fait, il s'agissait surtout de la voix d'un dragon venu l'embrouiller comme jamais. Long vénère lui imposa la vie, et lui fit cadeau d'une nouvelle chaîne prenant la forme d'un sceau supra-puissant, afin qu'il puisse demeurer attacher à son camp tant aimé. Apparemment, le petit cœur de dragon était un grand sensible, éprouvant des sentiments pour le petit Zoro, il ne pouvait se résoudre à le laisser partir sans mourir de chagrin par la suite. Alors, il l'enchaînait à lui, à la vie à la mort lel.
Contrairement aux autres élus, le pirate se retrouvait à se surpasser davantage pour gagner sa liberté. La barre était posée si haut. Pour l'atteindre, il devait obtenir un degré de puissance effarant, mais dans tous les cas, il comptait bien rejoindre ce niveau un jour, alors... Il acceptait ce fait dramatique comme un défi. Il se motiverait à accélérer le pas.

Aussitôt ; alors que son corps passait par le blanc, le bleu, et autres couleurs anormales, une reconnexion centrale lui souleva brusquement la poitrine. Bordel, un peu de douceur Long. Zoro revenait d'un long voyage, pourquoi le brusquer encore ? Au premier battement, le pirate eut le sentiment d'assister à sa renaissance, comme s'il revenait de très loin. Les nerfs branchés, la circulation sanguine en route, et les cellules régénérées, le garçon se réanima. La première bouffée d'air fut particulièrement violente, et le poussa à se relever aussitôt. Il se souvenait d'absolument chaque détail, et ça le rendait complètement fada. Les pulsations qu'on entendait n'était pas le son de son nouveau cœur, mais celui de sa haine envers ce dégoûtant personnage à la lâcheté aussi colossale que sa corpulence. Fils de chien.

Sans prendre la peine de considérer la présence de Gally, qui pourtant l'avait accompagné et permit de survivre, il s'élança en direction du champ de bataille. Il n'en avait pas fini avec ce sale givré du slip. Gally comprendrait, il ne s'en souciait guère.
Il affichait de la rage. Zayro osait toucher à l'un de ses biens les plus précieux : sa liberté, en l'emprisonnant dans les griffes de Long. Mais il se perdrait très certainement en chemin, car toute la bonne volonté du monde , ni même la force de sa détermination, ne parvenait à battre son plus grand démon : le sens de l'orientation.

Pour le MJ:
 

.
.

Equipement:
 

Action :
 



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 59
Yens : 535
Date d'inscription : 05/09/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
God Serena ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Lun 9 Oct - 11:07

" Aventure: La “sainte” guerre

Alors que j’enflammais le premier animal, un pincement au cœur me parvenait. Celui souffrait. Mais je ne pouvais pas me retenir à ce détail, des victimes pour une réussite. Or, déjà mon temps était compté car j’entendais les différentes parties des armures de soldats s’entrechoquer en approchant :

« Nous avons pour ordre de rechercher l'homme de la description, c'est un Fuyujiin. L'élu nous en a informé, il a découvert la supercherie...Pourquoi les chevaux sont aussi affolés ? »

Bon… Ils n’avaient pas mis longtemps à me trouver. Alors que ces derniers s’approchaient, presque sûr que l’infiltré se trouvaient dans l’écurie, je continuai d’enflammer les chevaux, je ne perdais pas de temps ! Les gestes étaient répétitifs et rapide, défaire le loquer, mettre feu, passer au prochain. J’entendais déjà les gardes essayer d’arrêter les bêtes enragé et rendu folle par la souffrance qu’ils enduraient pour la bonne cause. Une autre partie des soldats encerclèrent les lieux. Je continuais mon travail tandis que je les sentais s’approcher.
S’approcher, soudain, je fis un arrêt alors que j’allai embraser le dernier animal. Environ 5 à 10 mètres me séparaient des soldats armés d’épées aiguisé que je pouvais alors voir :

« Arrête ça, ne bouge plus et rend toi immédiatement »

J’étais déjà immobile crétin… Non, plus sérieusement, pourquoi m’étais-je stoppé dans mon élan ? Je ressentais une énorme énergie s’approcher. Une énergie ? Non, en fait, c’était, comme une fourmilière, une masse composée de milliers et de milliers d’énergie ! Mes assaillants ne l’avaient pas ressenti, sinon ils auraient déjà pris la fuite. La fuite, chose que j’allai faire.
Au lieu de mettre feu au cheval, je lui épargnais cette souffrance. Je jetais la torche au visage d’un des hommes qui s’étaient approchés de trop près. D’un saut je montais sur un dos en tenant fermement sa crinière. Je serais les genoux pour me maintenir. Il était habitué à être monté mais il paniquait, état d’esprit qui allait autant me servir que m’embêter. En effet, l’animal, quand il serait lancé chevaucherait jusqu’à s’éloigner le plus loin possible du risque. De plus, j’étais persuadé que l’animal avait ressentis comme moi le danger approchant. Je donnais un grand coup de talons, le cheval partis directement au galop, sautant par-dessus celui qui s’était pris la torche en pleine face. Dehors, je tombais sur d’autres hommes. Ils étaient occupés à ne pas se faire bruler par les bêtes qu’ils essayaient vainement d’arrêter. Je lançai un regard dans la direction d’où se situer cette énergie puis décida d’aller dans le sens opposé, quitter le camp et prendre du recul sur le champ de bataille. Je remarquais au loin un point de vue assez loin du champ de bataille, des deux camps et surtout, opposé à l’endroit d’où venait les invités surprises. Je pris donc cette direction.

INDICATION : L’île apparaitra pendant le trajet à cheval donc je n’en ai pas fait mention
God Serena  



Récapitulatif :
 

équipement:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6122
Yens : 633
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Lun 9 Oct - 17:57



La sainte guerre

feat.All of the trash...



Musique

Oh oui, ce visage, cette essence, cette présence... Une fois la capuche ôtée, Zayro le reconnu tout de suite. Cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu. Dans ses tous débuts à Kosaten, après avoir affronté pour la première fois Schneiden, ce garde royal avait fait son apparition, mettant à terre celui qui était aujourd'hui le plus crains des élus. En un coup, cet homme face au colosse, l'avait égorgé et laissé pour mort, mais ne le tua pas, eut pitié, le laissa croupir dans les geôles, torturé par Seryu et Natsu... Oui, comment l'oublier.

Il n'avait pas vraiment de haine, de colère ou même de rancune, contrairement à ce dernier face à lui. Non, au contraire, bien qu'il ne l'apprécie aucunement c'était une certitude, le géant comprenait pourquoi le soldat eut à faire cela, aussi, lorsqu'il commença à parler en faisant ressentir dans ses mots, le poids d'une incommensurable haine, Zayro répondit juste avant les coups.



Votre pourrez bien retournez ou bon vous semble. Je suis déjà revenu et je n'ai pas tant souffert que ça, voyez vous, je suis même devenu plus puissant que je ne le fut.
Ceux qui ne reviennent pas sont des faibles ayant abandonnés. Long et Sul hei ont bien trop besoin de moi,
personne n'est encore à ma hauteur en ce monde, ai-je tort ?





Son combat le plus dur précédent, étant contre un élu de sa propre nation, Rinkyu. Il l'avait vaincu, asseyant ainsi sa suprématie absolue sur tous les autres élus qui ne devaient pas approcher ou frôler autant cette force. De plus, il était certains de savoir que dans les autres royaumes actuels, à part les chefs majeurs, aucun élus n'étaient aussi puissants et ne sortaient du lot.



Aucun de vos élus ne sortent plus de lots, la preuve est votre présence. Seika a du employer les moyens les moins communs pour faire de vous une arme, alors que c'est normalement le travail d'un élu. Vous êtes peut être puissant, mais la ou vous n'avez aucune certitude que je ne revienne pas, moi, j'ai la certitude que vous ne reviendrez jamais.





Le garde royal attaqua et en effet, il n'avait pas menti sur son pouvoir, son premier coup ravageur était fait pour tuer et de loin, l'un des plus puissants qu'ait eu à encaisser Jinn lui même. Malheureusement, il ne pu bloquer ou esquiver à temps, fort heureusement Long lui même veillait sur sa personne et des écailles lumineuses recouvrèrent son corps en entier. Le choc fut suffisamment absorbé et pourtant, une partie passa !



Au moins, vous ne tapez pas comme ces autres insectes..





Se contenta de dire le colosse tout en voyant les prochains coups arriver, il y'eut alors une puissant échanges de coups, tout allait très vites, le sol se fissura, un vent d'aura ecarta la roche alentour et un éclair se forma sous la pression des échanges, jusqu'à faire tomber des soldats des deux camps trop proches autour de ces deux monstres !

En rivalisant de force et de vitesse contre les chocs du gardes, Jinn prit du recul et esquiva les deux derniers impacts qui se voulait un poil plus puissants que les précédents, sans doute dérouté par le fait de ne rien faire, le soldat voulait mettre les points sur les "i". Pas de chance, seul sa plus puissante technique avait eu un impact suffisant pour faire saigner la lèvre du géant de Fuyu.

Une fois sa dernière esquive faite, le messager des enfers se retrouva en l'air et comprima la matière atomique autour de son adversaire en pressant ses deux paumes rapidement. Glaugan non plus ne perdit pas de temps, ayant contourné pour mieux sauter dans le dos de sa proie, il attendit simplement son opportunité, sans louper son premier coup de griffe, toujours plus efficace que les autres ! Retrouvant le plancher des vaches, le tueur remarqua aussi l'arrivée de l'ile flottante au dessus du champ de bataille. Mais son regard ne fut que bref envers elle, revenant rapidement sur son ennemi qui n'était pas mort, pas encore  ;



La guerre est loin d'être terminée. Vous ne pouvez plus me mettre à terre en un coup comme avant. En quelques années je vous ai supplanté... Bientôt c'est vous qui allez être égorgé sur le sol, mais je vous ferais pas l'affront de vous laisser en vie.






 


Action dans l'event (contextuellement)
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 1604
Date d'inscription : 17/01/2017

Progression
Niveau: 50
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Mizoku Sowano ☯ Diplomate ☯

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Lun 9 Oct - 19:29

À la recherche de l'artefact
Le Sowano ne put cacher sa surprise quand il aperçut dans les yeux du mage du regret de ne pouvoir se sacrifier pour la cause. Il ne comprenait pas ce sentiment d’être prêt à sacrifier sa vie. Il avait appris durant toute sa vie de shinobi que le sacrifice de sa propre vie ne servait à rien, car une fois mort, nous étions oubliés et nous n’existions plus. Il n’avait pas le temps de réfléchir plus longtemps à la cause et au sacrifice. Il avait une quête à terminer et le mage l’avait compris aussi, car il accepta sans se plaindre l’aide du vieillard.

S’ensuivi le déverrouillage de la barrière d’énergie. Le ninja pouvait ressentir son énergie se vider graduellement, mais rien de très épuisant au début. Par contre, il pouvait voir que le mage souffrait énormément. Voyant que son état physique se détériorait à vue d’œil, le Sowano referma un peu plus ses doigts sur l’épaule du mage pour l’obliger à prendre son énergie. Ce qu’il fit. Le Sowano senti soudainement le sol trembler sous ses pieds. De plus, son esprit commençait à vaciller et tourner. Il ressentit un inconfort qui le fit flancher. Il déposa un genou au sol, mais il ne lâchait pas pour autant le mage qui devait souffrir plus que lui. La barrière finie par se désactiver. Enfin!

Le mage s’adossa contre un rocher et se laissa glisser sur le sol. Mizoku fit de même le temps de reprendre son souffle et de remettre ses idées en place. Quand il croisa le regard vitreux du mage le fixer un instant les yeux larmoyants, le Sowano cru un instant qu’il allait mourir.

- Hey! Ne me laissez pas tomber maintenant! Nous n’avons pas fait tout ce chemin pour mourir…

- Ne vous inquiétez pas Élu, je ne vais pas mourir grâce à vous. Je vous dois la vie Élu, vous m’avez sauvé la vie. J’ai une dette envers vous, je ne compte pas mourir tant que je ne l’aurais pas payée.

Il lui sourit et Mizoku lui renvoya son sourire. Quand le vieillard se senti suffisamment fort pour se remettre debout, c’est ce qu’il fit. Il observa l’entrée du repère où se trouvait l’artefact. Avant d’entrer, il se retourna pour observer l’horizon des rocheuses en espérant presque apercevoir Licht, mais ce ne fut pas le cas.

Mizoku avait toujours été réfléchi et sage durant la mission et il avait même presque délaissé par moment sa mission pour penser au bien être de toute l’équipe, mais maintenant, il devait se concentrer sur sa mission. Récupérer l’artefact de Manshee et le rapporter au chef d’Akaharu. Il ne pouvait pas attendre plus longtemps Licht et il savait très bien que celui-ci n’accepterait jamais que le Sowano utilise l’artefact à des fins qui serait contre le dieu Serpent.

« S’il savait… »


Il jette un dernier coup d’œil au mage et décide d’entrer seul dans le repère. Il marche longtemps dans un long corridor qui semble sans fin. Il a l’impression d’être tombé dans un piège et de tourner en rond. Il commence même à se demander depuis combien de temps il marche dans les corridors sans fin du repère, mais rien ne peut lui indiquer le temps. Il y a des torches, certes, mais celle-ci ne semble pas se désagrégé par le temps. Comme si s’était des flammes éternelles.

« Suis-je coincé dans une illusion? »


Il répondit assez tôt à sa question quand il aperçut enfin une immense salle se dresser devant lui. En son centre, un socle avec l’artefact tant recherché. Mizoku pénétra dans la pièce, mais il s’arrêta soudainement. Une énergie étrange émanait de la pièce. Une magie étrange, sûrement causé par l’artefact, rendait l’atmosphère lourde. Le Sowano observait l’objet tant convoité, mais il ne se risqua pas à s’en approcher. Il sentait qu’un piège pour protéger l’artefact avait été mis en place et pour activer le piège sans être touché par ses effets qui pouvaient être dévastateur, il tenta de créer un clone qui se rapprocha de l’artefact sans savoir ce qui allait lui arriver.

Action:
 

Technique contextuelle:
 

Technique utilisée:
 

Équipement:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1515
Yens : 195
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Lun 9 Oct - 21:46




À force de patience, Byakuya parvint à gagner un peu de confiance de la part des nobles. Il ne le montra pas extérieurement, mais il était soulagé de leur décision. Il savait très bien que le petit garçon à l'écharpe dégageait un importante puissance, et vu le peu de son caractère, il n'avait pas l'air agressif. À coups sûr il allait prendre soin de ces personnes de haut rang. Ensuite, le petit mage à la tresse bleue laisser émaner une très grande humanité. Il n'avait pas le visage d'un tueur. Un duo qui laissait donc le shinigami confiant, même s'il ne le connaissait que très peu.

Il guida alors les nobles jusqu'au groupe et tous ensembles, ils continuèrent leur route. Arrivé à proximité de bêtes endormie, mais ayant un grand instinct carnivore probablement, un noble manqua de les réveiller d'un cri. Les sourcils du capitaine se froncèrent une demi-seconde avant de se relâcher en voyant l'action de Natsume. Il s'en était fallu de peu. Le shinigami n'allait pas pouvoir les défendre en cas de pépin et cela aurait été très frustrant pour lui.

Tout sembla bien se passer, quand tout à coup, le motard eut une grande douleur et le sol trembla. Byakuya lévita pour ne plus ressentir l'effet et réfléchit au conséquence. Que faire ?? En temps que fantôme, il ne pouvait pas empêcher le sol de trembler, et ne pouvait plus non plus assurer la sécurité de ses semblables. Il ne put malheureusement pas agir davantage, car déjà, le bas de son corps s'effritait. C'était fini. Il n'allait plus rien pouvoir faire. Regardant un peu stoïquement ce qui se passa avant de lever les yeux vers les nobles.

Mon heure est arrivé mes seigneurs. J'espère avoir convaincu vos nobles personnes que les deux élus ici présent sont des personnes de confiance. Puisse leur force préserver votre esprit et vos vies.

Il tourne la tête vers alladin.

Je te souhaite d'honorer ta promesse et de sortir d'ici en vie avec les nobles. Je te les confie.

Il finit par Natsume.

Attention à tes émotions, elles peuvent être destructrices... bonne chance à toi.

Il se tourne vers Tenma qui subissait le même sort que lui. Le moment était venu pour eux de quitter ce Kosaten pour de bon.

L'heure est venu. Bon voyage, mage de glace.

Puis, sans plus de bla bla, il ferma les yeux et se remémora le doux visage de sa dulcinée défunte. Peut-être allait-il la rejoindre qui sait... Son corps disparut petit à petit alors qu'Hisana apaisait son esprit par sa simple évocation... il rendit l'âme le cœur en paix...

Il ne pensait plus vraiment à l'avenir, peu lui importait sur le moment. Seul ce si beau visage avait de l'importance... jusqu'à... ce qu'il découvre le monde terrifiant des morts sur Kosaten...


Equipement :
 


Actions :
 
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 782
Yens : 798
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Lun 9 Oct - 22:42


La "Sainte guerre"

Au final, nous avions décidé de prendre le chemin des monstres, et si j’avais encore eu un coeur battant, celui-ci aurait un rythme effréné tellement j’étais terrifié pour les autres. Que ferions-nous si les créatures se réveillaient? Sans compter qu’Haïzen était maintenant incapable de tenir debout tout seul, m’inquiétant grandement, et laissant Natsume seul pour se défendre car Aladdin avait les mains pleines du Tenshin.

Je failli avoir une crise cardiaque, façon de parler, quand l’un des nobles failli pousser un cri d’horreur. heureusement pour nous mon ami fut rapide à le rendre silencieux, et je me détendis légèrement. Cependant, un tremblement de terre vint secouer la grotte,semant une nouvelle fois la panique dans mon esprit alors que quelques yeux s’ouvraient. mais en baissant les yeux sur le sol, je pus remarquer un autre détail très important. Mon corps commençait à s’effriter !

Aussitôt, une grande tristesse et un sentiment d’impuissance me submergèrent, alors que j’entendais vaguement Natsume demander ce que nous devions faire. Ca y était, j’allais mourir, et me rendre dans cet horrible endroit selon l’androgyne. La réalité me frappa d’un coup alors que je retenais un sanglot. J’avais beau vouloir fair ele brave, je n’avais pas envie de mourir ! Je n’avais pas envie de laisser ces gens derrière ! Surtout pas Natsume et Haïko ! Qui pourrait protéger le garçon de Nagato. Je me sentis encore plus misérable. J’avais aussi échoué à la seule dernière demande de Rumaki.

Les larmes coulaient librement maintenant, alors que je tournais mes yeux sur ceux du sabreur. Avec un hochement de tête et faible sourire en direction de celui-ci, je tentais de reprendre contenance. Je surmonterai ma peur, j’irai plus haut que cette montagne de douleurs qui m’attendait.

- Natsume… Il est temps pour moi de partir, mais mon dernier conseil est que vous continuiez, vous n’avez pas le choix. Et je te dis à bientôt. Puis, m’adressant à tous. Prenez tous soin de vous, vous vous en sortirez vivants. et messieurs les dignitaires, veuillez suivre les deux élus encore en bon état, ils n’ont que votre sécurité en tête.

Sur ces derniers mots, je pus sentir mon corps terminer de s’effriter, et avec un dernier regard vers Natsume, tout devint noir.

Actions:
 





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Lun 9 Oct - 23:48

The « Holy » War ♪

… eh bien. À côté de mon (notre ?) combat contre ce Vampire qui se prenait pour un artiste alors qu’il voulait juste assouvir ses envies meurtrières… cette blessure, ce n’est franchement rien. Je suis un Ange. Elle guérira en moins de deux ! Enfin, dès que j’aurai recouvré mon énergie angélique, déjà. Mais ça ne change pas le fait qu’elle se soignera rapidement. C’est entièrement de sa faute. J’ai choisi de suivre mon esprit, ce que je ne fais pourtant jamais, d’habitude. J’ai rejeté au second plan les excellents conseils que mon instinct angélique me donne. Alors qu’il me sort toujours des situations les plus délicates. Toujours. Je n’ai besoin de personne. Car je suis un Ange ! Est-ce vraiment vrai ? Aurait-il pu ? C’est vrai qu’il a toujours eu un don inné pour percevoir les plus petits sons parce qu’il a longuement étudié le piano. Mais aurait-il pu s’en sortir grâce à son instinct angélique ? Même si c’était faux, il ne l’admettra pas.

La grotte est effroyablement silencieuse. N’importe quel être humain aurait pu être paniqué par ce silence. Pas moi. Parce que je suis un Ange, bien évidemment. Mais également, parce que j’ai déjà été surpris, tout à l’heure, par des créatures démoniaques vivant dans ce genre de grottes. Je sais à quoi m’attendre, désormais. Je ne me ferai pas avoir deux fois. D’autant plus que le ‘ploc’ constant du sang qui heurte le sol, accompagné de l’odeur métallique, doit les attirer énormément. Je serre toujours les dents, continuant de me mordre l’intérieur de la joue, me retenant de faire le moindre bruit. Un Ange est plus malin que ça. Il sait ne pas faire de bruit quand il le faut. Surtout que mes chances de pouvoir bouger si les monstres démoniaques se pointent… sont assez maigres. Vraiment. Et j’en suis parfaitement conscient. Les ‘Terres Sacrées’ de Dieu sont loin d’être un endroit tranquille. En tant qu’Ange Élu de Dieu, je me dois d’y remédier aussi vite que possible.

C’est alors qu’un doux son de cloches frappées dans une mélodie harmonieuse me parvient. Je plisse les yeux, tournant légèrement la tête de chaque côté pour essayer de déterminer d’où provient la chanson. Ce ne sont pas de simples cloches. Il semble y en avoir plusieurs, allant du son le plus grave au plus aigu. Je réfléchis un moment, tandis que la musique diminue par moment avant de raugmenter inlassablement. Me détachant des partitions habituelles de piano, il me faut un petit temps pour finalement associer ce doux et mélodieux son de cloches à celui d’un carillon. Un carillon… ici ? Dans un tel endroit rocheux ? Si proche de la grotte où je me trouve ? Comment cela est-ce possible ? Je ne me rappelle pas avoir aperçu la moindre cloche dans les environs. Ce son est enrobé de mystère, que je finis par décrypter, bien qu’il me faille un certain temps, surtout dans mon état où mon esprit tourne, par moment. Sûrement à cause de la perte régulière de sang.

Cette chanson… personne ne l’entend. N’est-ce pas, Dieu ? Je suis le seul à pouvoir la distinguer, à l’écouter. Pour quelle raison ? Qu’essayez-Vous de me dire ? Je suis un Ange. Vous m’avez confié une mission. Je n’ai aucunement l’intention de laisser tomber, si c’est ce que Vous croyez. Je vais trouver cet artefact divin dont Vous avez tant besoin, et Vous le ramenez. Je n’échouerai pas. J’avais juste… besoin d’un peu de temps pour récupérer. Mais c’est bon, maintenant. Lentement, reposant tout mon poids sur ma jambe gauche, celle non blessée, et m’agrippant à la paroi rocheuse, je me remets debout. La mélodie de carillon ne cesse pas. S’éloignant de nouveau, avant de me revenir. Dieu, essayez-Vous de m’indiquer le chemin ? Je m’en remets à Vous, dans ce cas. Je prends une profonde inspiration, me maintenant toujours en équilibre précaire grâce au mur rocailleux. Fermant les yeux pour mieux m’imprégner de la musique des cloches, je décide de la suivre tant bien que mal, boitant avec une évidence flagrante, et laissant quelques taches de sang sur mon passage. Mais est-ce vraiment Dieu ? Les doutes ne commencent-ils pas à se poser dans sa tête ? Il s’obstine à croire en ce qu’il a toujours cru, et ne remet jamais ses croyances, son statut d’Ange en question. Quoi qu’on lui dise, ce n’est pas près de changer.




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 930
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 95
Nombre de topic terminé: 30
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 10 Oct - 0:02

- L'heure d'être une héroïne... pour une fois -

Il y avait un truc qui clochait. Je ne m’en étais pas rendu compte immédiatement dans le feu de l’action, mais maintenant que j’avais ralenti et que je pouvais me concentrer sur l’état de l’épéiste, je pouvais voir ce qui n’allait pas. Zoro luisait. Une lumière bleue l’enveloppait et me causait un malaise. Irrationnellement, je n’aimais pas m’en approcher. Je déposais donc le corps de mon compagnon sur le sol en attendant de voir comment son état évoluait. Quand la lumière se dissipa, je notais une immense marque sur son torse : le tatouage de Long s’était renforcé, pour une raison que j’ignorai. Je me rapprochai de nouveau et touchai son corps encore inconscient pour vérifier les effets de cette intervention que j’attribuai au dieu du nord. Une chose me frappa alors comme un train à pleine vitesse : son cœur était de retour. Il se mit alors à battre, d’abord lentement, puis en s’accélérant progressivement. Le sang reprenait son cycle et Zoro ses couleurs. Ce dernier ouvrit alors les yeux et prit une immense bouffée d’air en se relevant brusquement. Je l’observai regarder à droite et à gauche, déblatérant toutes les injures de son dictionnaire à l’encontre du colosse, sans pouvoir moi-même réagir, encore trop sous le choc à cause du miracle qui venait de se produire. Sans un merci ou un regard, il se releva et prit la direction du champ de bataille.

Je restai quelques instants sans bouger avant de m’effondrer sur mes genoux, les larmes me montant aux yeux. Je n’étais pas parvenu à accomplir la seule mission qui m’avait été accordée. Je n’étais pas parvenu à protéger un ami ou à le sauver et le faire s’échapper des griffes de son dieu. J’avais tout raté. Quel impact avais-je seulement eu dans cette guerre ? J’avais fait preuve d’orgueil en pensant que je pouvais réussir quoique ce soit de bien pour une fois. J’étais trop faible. Trop faible pour arrêter la guerre. Trop faible pour protéger ceux que j’aimais. Trop faible pour tenir mes promesses. Trop faible. Point. Autant quitter cet endroit et me faire oublier. Personne n’allait se souvenir de Gally la déserteuse de toute manière...

Equipement:
 

Résumé des actions:
 
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 622
Yens : 50
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21
Localisation : Je t'en pose des questions?

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Isaac Foster ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 10 Oct - 1:00


Huh

«   Nous n'arrêtons jamais d'explorer, et le terme de toute exploration sera le retour au point de départ.    » ~  



Encore des monstres...Tu devais faire attention à ne pas faire de bruit, et les autres aussi. Cela serait fort dommage de finir l'aventure dans le ventre de ces choses. Ce serait stupide aussi... Alors mieux valait rester très concentré pour le moment.

Tu avais pris la main du grand élu, afin de plus ou moins le guidé. Dans ce genre de situation, il fallait se serrer les coudes! Tu affichas un petit sourire lorsque l'élu fantôme te rappela de la promesse que tu lui avais faite. Tu y arriveras ! Le destin devait simplement un peu être de votre côté! Du moins, c'est ce que tu aimerais.

-Heeeh? Oni-san?

Dis tu lorsque la personne à qui tu tenais la main s'effondra littéralement. En même temps, il devait en avoir vu et subit des choses... Normal que son corps réclame avec force du repos. Alors, tu fis de ton mieux pour l'empêcher de s'écraser sur le sol, en le soutenant de ton mieux... Bien que tu allais être sacrément un peu ralentis maintenant.

Un noble poussa un crie, chose qui est très demander lors d'une mission de discrétion. Tu paniquas un peu craignant que les monstres braquent toutes leurs attentions sur vous, et décident de vous prendre en repas.

Bien, heureusement, ce ne fut pas le cas et le problème fut plus ou moins réglé...Jusqu'à ce que le sol tremble de plus en plus fort, et que certaines créatures commencent à se réveiller. Non ! Pas maintenant ! Tu entendis la voix de Natsume, qui demandait une nouvelle idée pour se sortir de ce pétrin.

- Je propose qu'on essaye de continuer jusqu'à la sortie, mais en...accelerant un peu?

C'était la seule chose que tu trouvas correct à dire sur le moment. Tu aurais bien proposé de courir, mais le poids de l'élu que tu essayais de soutenir te ralentissait quand même. Si tout le monde avance sans regarder en arrière... il y avait un infime espoir?



Spoiler:
 





Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 10 Oct - 6:38




feat.Les vrais guerriers

Combat

Fenghuang. Le phénix s’était donc déguisé en dragon pour s’infiltrer dans les rangs… Moi qui les pensais plus valeureux que Manshe, j’étais légèrement déçu. Bien évidemment, cet homme lui, changeait un peu ma considération des choses. Il semblait se battre avec honneur et avec fierté, ne valorisant que les combats équitables. Savait-il seulement à qui il avait à faire ? J’étais l’Uchiha, le véritable être divin de ce champ de bataille. Il allait donc devoir me combattre avec la dernière énergie, si véritablement, il essayait de me tuer.

- Bien. Un adversaire à ma juste mesure. Je comptais affronter une autre personne bien plus forte que vous, mais évaluer votre force, ne serait en aucun cas quelque chose de mauvais. Voyons si la volonté de combattre pour votre dieu est plus forte que la croyance en la suprématie de mon clan.

Aucun sourire ne se dessinait sur mon visage, ni même une quelconque trace de colère ou de haine. J’étais aussi froid qu’une glace, et même mes paroles ne laissaient paraître aucune émotion. Ce que m’avait fait subir le colosse de Fuyu, m’avait changé. Bien que mon arrogance ne fût pas moins grande, mon état d’esprit lui, avait radicalement changé. Je combattais pour tuer.

- Malheureusement pour vous, je ne me retiendrai pas. Mon nom est Uchiha Rinkyu. Retenez-le, aussi longtemps que vous le pourrez.

Soudainement, le combat débuta, et j’étais étrangement immobilisé. Mes muscles ne répondaient plus, me laissant donc dans une sensation des plus désagréables. Aucun doute, mon corps était manipulé par une force étrangère. Pour détendre mes muscles, je fis alors circuler une immense vague énergétique au sein même de mon corps. Cela me libéra du joug maléfique, mais le repos ne fut que pour un certain temps. Une fois revenu à moi, ce fut un grand rayon qui vint dans ma direction. Bien que ma vitesse fût assez élevée, je ne pus pas l’éviter. Contrant de toutes mes forces, je me retrouvai éjecté bien loin de là.

Les autres attaques s’enchaînèrent alors, mais d’une souplesse incroyable, j’évitai les attaques les plus dévastatrices et les plus mortelles, pour finir par me retrouver en zone totalement sécurisée. C’est alors que Mist surgit de nulle part, attaquant même mon ennemi. Il était vrai qu’elle n’avait pas été loin de moi depuis tout ce temps. Seulement, je n’avais pas besoin de son aide, surtout pas maintenant.

-Mist, allez combattre au front. Je m’occuperai de celui-ci. Menez les soldats en attendant l’arrivée d’une autorité supérieure. Faîtes gagner Long, pour peu que vous en soyez capable, élue.

Cela dit, je concentrai une masse importante de chakra dans mes jambes, avant de me diriger rapidement vers mon adversaire à vive allure, avant d’abattre sur lui une masse extrêmement importante de foudre

- Raiton – Shushin.

Une fois cela fait, je modifiai la terre rapidement pour essayer d’engloutir, ce même avant d’aller me poser à une trentaine de mètres de mon ennemi.

- Quel étrange pouvoir… Ainsi donc, Seika possède des individus à ma hauteur… Mon entraînement est donc loin d’être achevé malheureusement.



équipements:
 


Staté:
 



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 193
Yens : 260
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 10 Oct - 17:17

 
 
LA GUERRE
feat.Des élus, des natifs des MJ


AMBIANCE
Que m'arrive t'il ? Pourquoi je changeais d'apparence aussi facilement et dans une couleur complètement opposé à celle des mes pouvoirs qui pouvait me donner l'apparence d'une archonte d'arcane... Seulement ma pâleur ainsi que la présence de pic de glace indiquaient clairement le contrecoup d'avoir user d'une magie que je n'avais pas pu contrôler en sanctuaire malgré tout les efforts de mon mentor Isendra qui était une experte en la matière... Cependant j'avais subi de nombreux journées d'entrainements à supporter les pires froids sur ma peau nue au point d'avoir des débuts d'engelures, à ressentir la morsure du froid sur mon corps. Alors qu'à cette instant précis, je ne ressentais aucun changement de température, mes mouvements étaient plus nettement plus lent et plus rigide et qu'une voix féminine me murmurait des paroles mélodieuse dans ma tête ou était ce simplement le bruit du vent ? Une partie de mon cerveau était concentrée la dessus et essayait de retirer ce virus gelée de mon corps.

Alors que l'autre était concentrée sur le combat qui se présentait face à moi, cet assassin avait de nombreuses années d'expérience et surtout un tableau de chasse bien rempli car chacun de ses coups étaient d'une précision mortelle si je ne relâchais pas mon attention pour esquiver ou encore bloquer avec mes bras gelées ses attaques... Je ne ressentais aucun douleur ou encore une giclée de sang, juste une crevasse supplémentaire qui arborait mon nouveau corps. Par moment, ses coups atteignaient mon visage ou encore mon torse... La plaie s'ouvrait, me faisant pousser des légers cris de douleurs tandis que le blizzard se concentrait sur moi pour y refermer la plaie. Agrael quand à lui essayait de s'interposer sans succès face aux assauts de mon ennemi sans cracher la moindre flamme.

J'aurai pu continuer des heures à esquiver dans mon état normal comme face à Malthael, mais le sceau et la givration me permettaient que d'encaisser sans riposter lorsqu'un obstacle, un cadavre me fit tomber à la renverse dans la neige qui s’installait.... J'allais mourir si bêtement face à un adversaire sans la moindre chance de me défendre. Je le croyais et j'attendis mon coup de grâce lorsqu'une ombre gigantesque apparut dans le ciel : une île flottante... Qui surprit mon assaillant... Pas de temps à perdre, je tendis l'un de mes bras en direction pour le charger en arcanes qui avaient également changer de couleur pour lancer l'une des mes lames spectrales en hurlant ses simples mots :

MEURS !!!
GÈLE !!!

Une seconde voix était sorti de ma gorge en même temps et une partie du blizzard se concentrait autour de la lame arcanique pour le lancer ensemble sur l'assassin... Avant de m'évanouir... Quelques instants... pour me relever avant de prononcer des paroles qui n'étaient pas vraiment mienne telle un murmure :

La liche de givre est réveillée.

Equipement:
 

Résumer du post:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1355
Yens : 247
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 18
Localisation : A Bashô Tokaï

Progression
Niveau: 130
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Bashô ¤ Recherché mort ou vif ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 10 Oct - 19:20

Ça y'est, le hunter était dans la place! Qu'il était bon de pouvoir fracasser des têtes à tout va en ayant pour seul prétexte que "c'était la guerre". Bien évidemment il était contre la violence inutile, mais là il fallait avouer qu'elle servait grandement ses intérêt. De plus l'absence d'élus ennemis le mettait hors de danger pour le moment, il n'allait donc pas se priver. Sa seule crainte aurait été que Natsu ne croit pas qu'il était le protégé de Geleerde auquel cas il aurait pu risquer gros. La réputation de la puissance de La Tête Brûlée de Seika n'était plus à faire après tout. Seulement il s'avéra que ce dernier ne connaissait même pas l'Héroïne de Seika et se souciait bien peu de l'origine de son allié tant que celui-ci l'aidait dans sa quête. En effet sa situation n'était pas des plus stables et un nouveau combattant de l'ampleur de celle du maffieux à ses côtés était fort appréciable.

-Laisse tomber, en gros je suis juste le mec qui va sortir ton derche du pétrin, tu devrais me remercier pour cela! se vanta-t-il amicalement, il aimait bien se genre de provocations anodines.

Mais Dieu sait qu'il est dangereux de provoquer quelqu'un avec un ego aussi surdimensionné que le sien. A cause de cela, la bataille qui n'était rien d'autre qu'un affrontement des plus sérieux dériva en concours entre les deux élus de celui qui poutrerait le plus de fuyujins. Quelle belle preuve de maturité chez ces deux là... Toutefois il fallait avouer que c'était un bon moyen de motivation, aucun des deux n'avait envie de perdre et les rangs adverses s'égrainaient au fur et à mesure que leur rage s'intensifiait. Mais l'Ayns serait le vainqueur, après tout il était bien moins fatigué que son adversaire... Non? Après tout il est vrai que la détermination de Natsu était elle aussi sans limite, on ne pouvait plus les arrêter. Une seule chose sut mettre temporairement fin à ce stupide défi: l'île céleste!

Alors que la forme gargantuesque de la cité flottant sur les espoirs humains fit son apparition, le temps sembla s'arrêter. Tous regardèrent dans la même direction, attendant que leur destin soit décidé. Les discussions cessèrent, les fracas du combat cessèrent, l'affrontement dans sa globalité se figea. Pourtant le géant volant ne sembla rien faire d'autre, comme s'il souhaitait rester spectateur. Cet espoir serait infirmé d'ici quelques instants, c'en était certain...


Toutefois la bataille continuait et les moins réactifs mourraient à coup sûr. Bashô profita alors de ce moment d'hébétement général pour foncer de nouveau dans le tât. Pas le temps de niaiser comme dirait l'autre...

-Alors Natsu, on baille au corneilles? Ce n'est pas comme cela que tu serviras Fenghuang efficacement! se moqua le poète.

Quelle ironie venant de lui...

Rien ne m'excite plus que le fracas des armes!
Rien ne m'encourage plus, que le son des pleurs!
Tous ces cris, tout ce sang, toutes ces douces larmes!

Tout s'écrit, tout se sent, lorsqu'il est enfin l'heure!


Actions:
 


Dernière édition par Bashô le Mar 10 Oct - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 10 Oct - 19:20

Kakashi Et tout plein de monde
245 mots
dialogue en gras
pensées en italique
La "sainte" guerre
Aider à remplir les piqûres et tenir les patients si besoin, distribuer des bandages par-ci par-là, en fait, c'est plus fatiguant qu'on peut le croire que d'aider les médecins ! À force, le shinobi ne savait plus où donner de la tête. Surtout, que quand ils en avaient fini avec un patient, deux autres débarquaient ! Dans des conditions comme ça, deux ou trois clones ne seraient pas de refus, mais malheureusement, le ninja n'avait même pas récupéré assez de puissance pour se cloner une seule fois. Quand il put enfin s'accorder une petite pause, l’argenté ressenti de plus en plus, une immense puissance venir du camp. Il se souvint qu'il avait laissé Nyang non loin de l'unité médicale, et décida d'aller la chercher, après tout, ils ne seraient pas de trop pour mener l'enquête. Effectivement, elle était restée à sa position d'origine. Elle se trouvait avec un archer, qui visiblement n'arrêtait pas de lui poser des questions. Kakashi décida alors de les couper, afin d'emmener celle qu'il avait sauvé dans leur camp pour éclaircir le tout.

Désolé de vous interrompre, mais Nyang, je crois que nous avons un problème. Je ne sais pas toi, mais personnellement depuis tout à l'heure, je ressens une grande force qui vient du lieu de l'incendie, et ça ne m'inspire pas confiance. Tu m'accompagnes regarder ?

À la vue de l'archère, ça avait l'air de la réjouir de quitter ce pauvre soldat qui maintenant se retrouvait tout seul.
Espérons qu'on trouvera que du bien au camp !





Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 212
Yens : 1948
Date d'inscription : 19/03/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Nyang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 10 Oct - 20:35

     
La sainte guerre



Sans le soutien de Kakashi, Nyang aurait mis beaucoup trop de temps à transporter les blessés jusqu'à l'unité médicale. Ce petit lui avait été d'une grande aide, elle devait bien l'admettre.

Ce fut un énorme soulagement pour elle d'apprendre que l'homme qu'elle était partie secourir était tiré d'affaire. Avec certes plusieurs semaines de rétablissement, mais au moins, il allait vivre. En l'observant de plus près sous la lumière du jour, Nyang se fit la reflexion qu'il était jeune pour être soldat. Il devait avoir une famille, des êtres auxquels il tenait énormément. Et il se voyait contraint de s'engager dans cette guerre, organisée par les élus, abandonnant alors tous ceux à qui il tenait.  

À cette pensée, la Ki se vit forcée d'admettre qu'elle avait été trop injuste avec ce monde. Ou plutôt, avec ses habitants. Elle avait accepté de participer au massacre de centaines de soldats, juste pour son propre intérêt. Elle ne s'était pas une seule fois souciée des natifs, puisque de toute manière pour l'archère, ils n'étaient pas réels.


▬ Je me suis trompée...Je suis désolée.

 


Après avoir jeté un dernier coup d'œil en direction du jeune homme inconscient, elle sortit, rejoignant ainsi sa troupe d'archers qu'elle avait abandonné plus tôt.
Elle put apercevoir de loin celui qui lui avait sauvé la vie, il avançait vers elle, une mine soucieuse arborait son visage. Quelque chose semblait le perturber.


▬ Vous allez vraiment vous retirer de la guerre ?

 

▬ Je ne sais pas, répondit-elle, le regard fuyant.

 

▬ Pourquoi prendre cette décision tout à coup ? Vous sembliez déterminée, prête à tuer des soldats de votre propre camp, et maintenant vous abandonnez ?




Pour seule réponse, Nyang braqua sur lui un regard froid. Elle ne prononça pas un seul mot et traça son chemin sans accorder à l'archer davantage d'attention.

...Et maintenant ? Que devait-elle faire ? Elle l'avait ressentie, cette atroce douleur à la nuque lorsqu'elle avait pris la décision de ne plus participer au conflit. Long ne la laisserait pas faire, mais la Ki n'accepterait plus de tuer un seul natif. Peu importe les conséquences que cela pourrait entraîner.

Une voix familière interrompit la jeune femme dans ses pensées. Kakashi était là, il lui avait annoncé qu'il avait détecté une énergie étrange non loin du camp fuyujin, et il insistait pour que Nyang le suive. Elle ne parvenait pas à imaginer ce qu'il pouvait y avoir d'aussi grave pour qu'il en vienne à en informer la Ki.


▬ Très bien, allons-y.

 


Sur le chemin, Nyang remarqua alors que le sol s'était soudainement assombri. Levant la tête vers le ciel, l'expression indifférente de son visage se décomposa, laissant place à la stupeur. Une île gigantesque surplombait tout le champ de bataille, c'était absolument incroyable.
Quelque chose d'étrange émanait de cette île volante, une énergie qui ne présageait rien de bon.

L'archer (qui ne semblait pas décidé à laisser Nyang tranquille et qui la suivait partout) observait le spectacle qui se déroulait juste sous leurs yeux, il semblait presque fasciné.


▬ J'en ai entendu parler. C'est l'île de Tenshi. Qu'est-ce qu'ils nous veulent ?



▬ Je n'en sais rien, mais ça ne présage rien de bon... répondit-elle, sans parvenir à détacher son regard de la nation volante.

 





Équipement:
 

Résumé pour le MJ:
 



To an enemy, tears are better than blood. I'll never cry in front of anyone.


Many faces of Nyang:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2394
Yens : 207
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 10 Oct - 23:55

Tour 12: Une fausse victoire au prix de la fuite...






La surprise passée avec l'arrivée de l'île flottante, chacun retourne vite à la guerre. Après tout, chaque être vivant ici présent est là pour combattre et faire gagner son royaume. Et puis, le danger vient pour l'heure des soldats d'en face.

Et pour prouver que la guerre fait rage de partout, une secousse fait trembler le sol entier, alors qu'une montagne, non loin du camps de Seika explose littéralement avec millier de morceaux, sans aucune explication. Mais peu de temps, après une silhouette que certains reconnaitront peut être survol le champs de bataille pour bientôt disparaitre à l'horizon. Peu importe ce qui a pu repousser la créature trololo-sama, mais le monstre ne viendra plus importuner cette bataille pour un moment....





Seika :              

Natsu et  Basho:  Les deux élus de puissances de Seika, enfin réuni pourrait bien changer le cours de cette guerre, et te moquant éperdument de l'arrivé de cette île, Natsu désire en profiter pour avancer d'autant plus parmi ses ennemis et causer le plus de dommage possible. Et alors même que l'horreur continue, il semble faire un jeu dès plus morbide ou étrange avec son nouveau compagnon. De son côté Bashô, arrête un instant le combat avec l'arrivé de l'île de Tenshi, avant de reprendre de plus belle, dans leur étrange jeu rappelant un célèbre film mettant en avant un elfe et un nain.... Mais qui joue le nain et qui joue l'elfe?

Spoiler:
 



Sakura et Amaya:  Tu commences à comprendre l'ennemi face à toi. Du moins, tu n'es pas insensible à ses remarques. Mais rapidement, tu assistes à une nouvelle horreur et demande à la gamine de chercher l'aide de ton invocation. D'abord récalcitrante, elle s'exécute. Tu te retrouves donc seul devant la créature à la puissance phénoménale. Celle-ci te regarde avec son large sourire:

-Je suis tout et je suis rien.Je suis ici pour m'amuser et rire de ces Dieux de pacotilles. Et cet homme a osé lever la main sur moi. Alors, ce fut amusant de faire ce que j'ai fait. UN soldat manchot?! Trololo-trololo trololo

Partant dans un rire, un chant ou un cri tu ne sais pas trop comment interpréter ce cri, des ondes d'une force inouïe vienne à détruire une petite montagne non loin de toi. Qui explose en millier de cailloux. Une chose est sûr, tu ne fais pas le poids. Mais alors que l'île débarque, l'inconnu regarde ce cailloux flottant, son enigmatique sourire toujours figé sur le visage.

-Ohoh, on dirait que ça va mal tourner ici!

Il se tourne vers toi, s'adressant à toi:

-Que faire te téléporter sur cette île? Ou a plus de 200 km? Qu'est-ce qui sera le plus amusant?

Alors qu'il semble réfléchir, il s'avance vers toi. Tout semble perdu pour toi... Et pourtant. C'est à cet instant, que ton sceau brille d'une intense lueur. Une nouvelle puissance émane tout autour de toi. Et tu perçois un chuchotement dans ta tête:

-Mon cher enfant. Je te remercie d'avoir combattu pour moi tout ce temps. Je dis pour moi, mais je devrais dire pour mon peuple. Tu ne peux rien contre cette ignoble créature. Je vais prendre le risque de la repousser... Mais si Long s'en aperçoit, il pourra intervenir aussi. Je vais rompre le pacte tacite entre les Dieux. Nous avions interdiction d'intervenir directement... Je place mes espoirs en vous, élus!

Aussitôt, une énergie pure sort de ton sceau, et s'envole vers Trololo-sama, qui cette fois-ci fait légèrement disparaitre son sourire. Avant d'être propulsé par la matérialisation de Fengshuang. La silhouette du monstre est aussitôt catapultée dans les airs, tel un boulet de canon...


Zoro:  Réveillé, après un long sommeil à la bel aux bois dormant... En faites, tu as encore fait ton flemmard. Après tout ce n'est pas grand chose que de perdre son coeur.  Tu te diriges plus qu'énerver en direction de ton bourreau. Pourtant alors que tu possèdes des désirs de te venger contre un élu de Fuyu, le sceau brille comme pour te prévenir de ne aps t'engager sur ce chemin. Mais tu continues ton chemin... Bien évidement, avec ton sens de l'orientation proche du zéro, tu te perds. Mais pas totalement, puisque tu te retrouves en haut d'une falaise qui surplombe le champs de bataille, mais aussi le combat de Zayro contre un autre inconnu. Et celui des forces de Shyrioku contre l'élite de Seika.

Gally: Alors que tu luttais avec rage pour la sauvegarde de ton ami, tu es rapidement contré par la puissance divine. Effondrée par tes différents échecs, tu décides de partir en broyant du noir. Pourtant tes pas, ou peut être la volonté de ton Dieu te mène sur tes pas, auprès du barrage et surtout d'une bataille qui se déroule entre le général et Zayro. Mais aussi Shiryoku et les élites de Seika.... Peut être que que ton Dieu t'a mené ici pour redorer ton honneur. Mais agiras-tu une dernières fois pour le bien de Seika. Tu sens, qu'une diversion sera nécèsaire pour sauver les hommes ici présent...

Minshu/ Tenshi:

Haizen: Quand à toi, atteint par une étrange et insupportable douleur tu tombes dans les pomme. Aussitôt, plusieurs images défilent dans ta tête qu'il t'est difficile à analyser. Tu peux apercevoir un immense cristal, source de pouvoir de Tenshi. Ce même cristal passant d'un violet de plus en plus sombre à un noir malfaisant. Une silhouette devant dont l'aura est tout aussi corrompu. Pourtant une seconde silhouette plus féminine apparaît derrière, obligeant la première à se tourner. Tu n'entends pas leur conversation, mais tu vois que les deux s'énervent... L'image se coupe. Tu parviens à voir le champs de bataille vu du ciel... Petit à petit tu sens ta propre âme se corrompre envahit par une puissance inqualifiable et aussi noir que les ténèbres les plus profondes. Elles t'emportent, ton âme n'est bientôt plus tienne...Tu ressens de la colère, un désir de détruire... Tu te vois tuer tes compagnons... Tu t'imagines tuer tout ce qui t'entoure.... que se passe t-il?  Parviendras-tu à te réveiller, si oui, tu n'auras de cesse que de vouloir attaquer tes anciens compagnons...

Natsume:  Tu parviens à faire taire le noble qui aurait pu vous faire repérer. Mais les tremblements d'origine inconnu, te laisse perplexe et tu demandes rapidement à tes camarades, que faire?

Tenma:  Ton temps est révolu. Tu fais tes dernières recommandations et évoques tes dernières paroles, alors que peu à peu ton corps disparaît en particules de lumière. Tu sens légèrement l'énergie du Dieu se dissiper, mais pourtant aider à l'apaisement de ton âme. Comme s'il s'excusait de ne pouvoir en faire plus....

Aladdin:  Assistant comme tes camarades à la pire crainte que vous pouviez imaginer. Tu proposes de vite rejoindre la sortie au pas... Mais aurez-vous le temps?

Byakuya Ton temps est révolu. Tu fais tes dernières recommandations et évoques tes dernières paroles, alors que peu à peu ton corps disparaît en particules de lumière. Tu sens légèrement l'énergie du Dieu se dissiper, mais pourtant aider à l'apaisement de ton âme. Comme s'il s'excusait de ne pouvoir en faire plus....

Mizoku: Après tes échanges avec le mage, tu vas en avant de ton destin. Et sentant un certain danger sans mettre le doigt dessus. Tu préférés jouer la sécurité, en invoquant un clone de toi qui s'approche du centre. . Il s'avance, sans que rien ne lui arrive. Petit à petit, il s'approche du socle, le sol semble faire des cercles de plus en plus grand du socle vers toi. Et alors qu'il est a mi-chemin une ombre vous domine et dans la fraction suivante une immense forme vint percuté ton clone, pour disparaître à nouveau vers le plafond. Si tu regardes plus attentivement les ténèbres, au-dessus de toi, tu aperçois deux yeux vert. Si tu te concentres encore plus, une langue de serpent sort des ténèbres. Au vu de ce que tu peux voir la créature est immense. Elle t'observe immobile. Le gardien des lieux à n'en point douter...

Spoiler:
 

Licht[b/]: Tu te relèves péniblement, écoutant le son qui sonne dans ton esprit. Pour toi ce son ne peut être qu'une représentation de Dieu, et tu n'as peut être pas totalement tord. La suivant difficilement, tu pariens bientôt devant un  visage connu ton compagnon le mage. Vidé et épuisé, il t'explique la situation et te propose de rejoindre Mizoku. T'annonçant que chaque artefact peut être protégé. Si tu décides de poursuivre ton chemin dans la grotte, tu atteindra Mizoku à la fin de son poste. Mais avant, le mage utilise les dernières parcelles de sa magie pour soigner un peu ta blessure. Ce n'est certainement pas suffisant, mais ceci te permettra de tenir encore un peu.

Le Groupe de Natsume: Alors que vous accélérez le pas, vous voyiez vos compagnons disparaitre, mais aussi la tribu des créatures s'éveillaient et commençaient à hurler. Elles vous ont repéré et vous devez fuir, si vous tenez à la vie ( https://www.youtube.com/watch?v=5gccLNhlVdw). Alors que vous courrez tous, et surtout les nobles, vous les entendez se précipiter vers vous et essayer de vous attraper  de leur armes. Mais bientôt, vous apercevez la lumière du jour au bout du tunnel. Vos protégés sont épuisés mais leur instinct de survie les pousse à continuer... Et lorsque vous atteignez l'extérieur, vous pouvez voir le camps non loin, mais aussi et surtout l’île flottante au-dessus de vois têtes... Mais bientôt ( voir réso générale)

Fuyu:              

Zayro:  Une bataille sans pareil fait rage entre les deux puissances. Le Dragon de Fuyu et le Dragon de Seika s'affronte dans un combat sans merci. Tout en essayant de détruire la volonté de l'autre par la parole:

-Si vous parlez de votre mort, c'est que vous commencez à douter Zayro Jinn. Et même si vous revenez, nous aurons un moment de paix avant votre retour. Et suffisamment de temps pour trouver une solution pour vous anéantir définitivement. Si je vous tue aujourd'hui, je m’entraînerais encore et toujours pour vous dépassez à chaque fois et vous vaincre à votre retour!

Il esquive ta première attaque, usant d'une technique impressionnante, avant de bloquer la prochaine, alors que quelques blessures apparaissent sur son corps, mais rien de grave. Il te fonce à nouveau dessus, sa vitesse ne cessant d'augmenter, alors que ses coups enchaînés deviennent de plus en plus fort à chaque impact. Comme si le général parvenait à devenir plus fort à chaque échange, sans aucune limite. Pourtant votre combat va être interrompu... ( voir réso général)

Techniques::
 
Actions::
 

Mist:     Ne portant aucun intérêt pour ce nouvel élément perturbateur, tu tournes ton attention sur le général, que tu tentes d'attaquer discrètement dans le dos... Malheureusement, tu vas rapidement voir que rien ne se passe comme prévus. ( voir réso de Rinkyu. )

Kakashi:  Alors que tu joues les infirmières, tu ressens une puissante énergie émanait du camp et invite ta nouvelle amie à aller voir ce que c'est ( voir réso de Nayng)
Li-Ming: Alors que ta transformation continue, au prise avec l'assassin, tu termines ton changement étrange, tout en attaquant ton adversaire. Celui-ci surprit se prend de plein fouet ton attaque et gèle sur place. Vivant à moitié, mais te laissant la possibilité de fuir

God Serena:  Sauvant ton issue de secours, tu te dépêches de chevaucher ta nouvelle monture pour fuir dans le chaos que tu viens de déclencher et atteindre rapidement un promontoire. D'ici tu peux apercevoir tout le champs de bataille, et surtout l'île de Tenshi qui vous domine tous, mais dont personne ne connait les raisons de sa présence. ( voir réso générale)

Rinkyu   : Face à cet adversaire, tu semble ravis d'affronter un tel ennemi, même si tu n'en montres rien et le menace de mort. Mais en toutes réponses, il te sourit avec respect, comme s'il appréciait avoir un ennemi de ta trempe. Néanmoins, Mist l'attaque dans le dos, ou tu la sommes de se retirer. Ton adversaire lui lance un regard noir à faire pâlir le roi des morts. Pourtant, il revient aussi vite vers toi, prêt à en découdre...

Mais rapidement, tu aperçois que les attaques de ta coéquipière sont intercepter par d'étrange créature, alors que du ciel trois démons descendent. Et assise sur l'une des épaules d'un des rois démons, une femme, à l'air espiègle et mauvais. Aussitôt Mao s'adresse à Elle:

-Que fais-tu ici Dashi? Tu devais t'occuper du troisième élu de Fuyu? Ne t'interposes pas dans mon duel!

Cette dernière répond dans un petite rire agaçant:

-L'autre élu est mort et notre grand général Ryuichi combat le messager des enfers. Tu sais aussi bien que moi, que ceci aurait été dangereux d'intervenir. Alors j'ai décidé de m'amuser ici et te sauver les miches...


Elle se tourne devant chaque élus et soldats autour d'elle se léchant les lèvres... Mais très vite, elle est à son tour importunée... ( voir réso générale)

Spoiler:
 



Action de Mao:
 

Nyang:  Tu te remets en question et te rend compte que cette guerre t'a permis de beaucoup apprendre sur toi même et sur ce monde qui t'entoure. Suivant Kakashi, tu rejoins le camps ( voir réso de Rinkyu)

POUR TOUS:  La guerre prend un tournant inattendue, car Seika parvient à la base du camps de Fuyu, pendant que ces derniers sont au prise avec les généraux, qui ont décidé d'entrer en action pour affronter les plus puissants élus-ennemis. Mais bientôt tout va être bouleversé. En effet, un bruit strident s'étend sur tout le champs de bataille, provenant directement de l'île de Tenshi.


Aussitôt, une énergie colossale se déploie  de la cité, se concentrant en son centre. Une voix retentie en écho de la cité:

-Elus et habitants de Kosaten, vous allez assister à l'éveil du seul et véritable Dieu. Vous plierez le genou face à sa puissance....

L'énergie se transforme bientôt en une sorte de cocon et les cris des habitants de l'île vous parviennent. Ils semblent souffrir eux aussi. Puis une explosion illumine le ciel pour bientôt laisser place à une ombre immense. Pour ceux ayant vécu le royaume des morts à son ouverture, reconnaissent l'ombre représentant l'ennemi ultime. Un nouveau dieu apparait...


https://youtu.be/gTh3nxRN8KE?t=19s


Vous observant tous, envahissant vos âmes, il ne fait pour l'instant rien. Puis un faisceau s'échappe de l'île. Tenshi attaque tout le monde a vu de toute sa puissance militaire et avancée. Elle n'épargne rien et anéanti petit à petit les êtres vivants sous sa position. Des explosions se déclenchent un peu partout et chaque officiers annoncent la retraire à leur troupe essayant de fuir vainement ce massacre.... Tout semble perdue et il n'y aura aucun vainqueur de cette guerre, uniquement des cadavres qui joncheront le sol.


“Abandonner tout espoir”


Mais c'est à cet instant, qu'une lueur s'échappe de chaque élu pour bientôt s'unir en un seul point dans le Ciel. Les énergies bleus d'un côté et rouge de l'autre donne naissance à de nouvelles créatures... Des créatures? Non! Après quelques secondes c'est de magnifique et immense Phoenix et Dragon qui apparaissent. Long et Fengshuang. Les deux divinités se jaugent, mais bientôt détourne le regard vers le Dieu corrompu. Mais vous pouvez entendre leur voix dans chacun de vos esprits:

-Nous, les Dieux, n'avont pu intervenir directement sur Kosaten sans l'intervention des autres. Mais en ce jour, nous sommes contraint de nous montrer. Seika. Fuyu, fuyiez. Repartez dans vos royaumes, pansés vos plaies. Nous contiendrons ce monstre le temps qu'il le faudra. Mais nous ne pourrons l'arrêter... Il faudra venir en personne arrêter la folie de celui qui à invoquer cette créature!

Tournant autour du Dieu-noir, les deux divinités amorcent un combat unique. Le sol et le ciel tremble, alors que des étoiles filantes percent le ciel. Les voix de Long et Fengshuang retentissent, alors que leur peuple fuit les lieux.

-Tu n'es pas notre véritable frère. Nous t'avons détruit par le passé. Nous recommencerons peu importe comment tu as pu revenir. Même s'Il Doit intervenir à nouveau....pour nous punir...


C'est un combat titanesque qui s'engage, mais vous devez fuir.....



Spoiler:
 




Et Surtout, n'oubliez pas: PRENEZ DU BON TEMPS ET AMUSEZ VOUS! C'est un ORDRE :p


Je vous laisse jusqu’à la fin de semaine pour répondre. Ceci est le derniers tour. A venir le résumé de l'aventure et la conclusion. Puis les récompenses! Merci pour l'aventure et encore désolé pour les gênes occasionnées. Haizen, il y aura un derniers petit élément important pour toi à la fin de ce tour!


©️MangaMultiverse


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1475
Yens : 340
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 158
Nombre de topic terminé: 68
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 11 Oct - 1:14




Aventure: La "sainte" guerre

Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



A l'heure actuelle, la nécessité absolue était de se concentrer cependant, avant même que je reçoive ma réponse de la part d'une quelconque personne, Tenma et l'autre fantôme durent annoncer leur départ. Ma gorge se serra mais j'affichai un grand sourire. Il y eut tout d'abord le conseil de l'épéiste auquel j’acquiesçai puis les adieux du mage. Je me plaçai devant lui, conservant mon sourire mais mes yeux laissant couler quelques larmes. Je voulais que la dernière image que Tenma aie avant de partir soit mon sourire, c'était trop important.
J'étais triste mais je ne pouvais pas le décevoir, j'allais le revoir, il allait revenir !

A bientôt Tenma ! N'oublie jamais que si tu as besoin d'aide, je serai toujours là si tu me demande !

Et enfin, les deux spectres disparurent. D'autres Nikuyas avaient fini par ouvrir l'oeil, c'était réellement mal barré et je n'avais pas le temps de me lamenter. J'eus enfin la réponse d'Aladdin quant à la marche à suivre : Courir. Eh bien, cela tombait à pic, j'étais parfaitement d'accord.

Ca me va comme plan !

Avant de me mettre à courir, je pris deux nobles que je saucissonnai dans mon écharpe avant de les porter sur mon dos.
1...
2...
3...
Et ce fût parti pour une course effrénée, slalomant entre les mangeurs d'hommes. Bien sûr, je courrais vite, bien trop vite pour qu'ils ne puissent me rattraper. Cependant, sentir les armes foncer sur moi me mettait mal à l'aise. La course fût très longue et je me retournai régulièrement afin de vérifier que tout le monde suivait bien. Le nombre de Nikuyas diminuait au fur et à mesure de notre avancée et pour cause, nous nous approchions de plus en plus de la sortie. La lumière du jour de plus en plus claire et enfin, l'extérieur.

Je déposai les deux nobles au sol, reprenant mon souffle et une fois que ce fût fait, je levai la tête, mes yeux s'armant d'une expression de surprise. Une île volante. C'était totalement une île volante. Une lumière, des cris en provenant, une voix.

Mais... Qu'est-ce que putain de quoi ?!

Merci à Harall pour l'expression au passage.
Mais j'étais simplement au summum de ma surprise, pourquoi ? Comment ? Qu'est-ce que ? Quand ? Où ? Et puis, cette ombre ? Les explosions ? Trop de questions fourmillaient dans ma tête. De ce que je comprenais en me fiant aux paroles de la voix, ce... truc était un dieu ? Les dieux de Kosaten ressemblaient à ça ? Pas étonnant qu'ils soient de tels horribles personnages dans ce cas.

Ou pas, des lueurs rouges et bleues s'élevèrent du champ de bataille. C'était une blague ? Un spectacle pyrotechnique ? Un dragon ? Un phénix ? Ne manquait-il pas un certain serpent ? Ou peut-être était-il trop occupé à essayer de me remettre mon sceau. D'ailleurs, maintenant que j'y pensais, la plaie s'était complètement refermée... J'avais oublié que mon cou était aussi solide ! Pourquoi le sceau avait-il été posé là ?!

Bon, ce n'était pas la priorité, je n'y comprenais rien. En tout cas, les deux gros autres bestiaux étaient clairement les dieux Seikajins et Fuyujins.

Eh Manshe, t'y vas pas ? Ca a l'air important si les deux grands autres dieux y vont.

Pas que j'espérais qu'il me réponde mais cela restait une interrogation assez sérieuse. Cela dit, un grand combat s'engageait entre les kaijus divins et à priori, ce n'était pas une bonne idée de rester là. Je me tournai vers Aladdin et les nobles.

Bon, pour le coup, y a pas à réfléchir, si Seika et Fuyu doivent partir, on se casse aussi, avant d'être touchés par une explosion !

Actions:
 

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6122
Yens : 633
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 11 Oct - 5:00



La sainte guerre

feat.All of the trash...



Musique

Encaissant ou esquivant admirablement les attaques du colosse, l'anti zayro prouvait qu'il ne bluffait pas. Les experimentations pouvaient donc faire des miracles. Bien entendu, allait avec ses actions, le discours semi héroïc qui allait de paire. C'était tout bonnement pitoyable, mais lorsqu'il voulut ré-attaquer, le colosse lui rendit coups pour coups et ne se laissa ni intimider, ni blesse facilement. Nul ne saurait malheureusement qui des deux étaient le plus fort aujourd'hui.

Le sol trembla, l'ombre s'empara de tout le champ de bataille et finalement, une chose, un vaste imprévu arriva. Cloturant ainsi la guerre et les combats dans leurs foulées. Une ombre et une voix sembla sonder de toute sa noirceur le coeur et l'esprit des élus et l'improbable de plus se poursuivit. Des lueurs s'émanèrent du corps de chacun des élus, peut être de quoi clouer le bec des assassins anti-élus pour le coup ! Car ce qui en résultait était juste les Dieux eux mêmes.

Pas tous, Manshee n'était pas là, mais Fenghuang et Long étaient bien représentés, en silhouette d'energie géantes et volante, affrontant ce qui était possiblement un faux frère, un autre Dieu et venait lui, de Tenshi ! La fameuse ile celeste dont on entendait narrer les légendes depuis trop longtemps déjà. Zayro avait prévu depuis longtemps d'y faire un tour, mais il semblerait que le destin se joue encore de lui, le narguant ultimement. Cependant, les explosions, les impacts, le combat des divins capta son attention... Et quand on savait que le colosse n'était pas capté si facilement, c'était dire l'importance de ce qui arrivait sous ses yeux.

Oh, il ne baissa pas sa garde pour autant, et savait très bien ou se situait l'autre ennemi face à lui, mais se permit tout de même de lever les yeux pour regarder cela, quelques instants... Ce deferlement de puissance était tout aussi unique que voir de quoi ces faux dieux étaient capables à présent.






Les voila enfin. Hmphf...





Et tandis que Long lui même ordonnait le replis, tout comme le phénix à ses troupes seikajin, le géant de Fuyu continua de scruter la scène avec interêt. Il pointa de son bras le phoenix, ouvrit sa paume sur le Dieu oiseau et tira une boule d'energie dans sa direction... Peut être n'était ce qu'un test ou une provocation ultime ?

Quoiqu'il en soit et malgré sa puissance, l'assassin se voulait aussi réaliste. S'il ne pouvait vaincre Sul hei, s'il avait encore des difficulté contre un garde royale ou un élu de sa propre nation, alors il ne pouvait pas esperer frôler un Dieu, aussi faux soit t'il. Reculant en fixant cette fois ci son adversaire terreste, il l'averti avant de tourner les talons pour de bon.



Notre combat n'est pas terminé. Je n'aime pas faire les choses en deux temps... Mais je vous écraserais le moment venu, vous et tous les vôtres.





Puis Glaugan et lui se dissipèrent en une fraction d'atomes décomposés, ne laissant plus aucune traces de lui, la guerre... Etait terminée, sans gagnant.

 


Action dans l'event (contextuellement)
Spoiler:
 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   

Revenir en haut Aller en bas
Aventure: La "sainte" guerre
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» Aventure: La "sainte" guerre
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Partons à l'aventure !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Rocheuses-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.