Partagez | .
Aventure: La "sainte" guerre
Messages : 199
Yens : 960
Date d'inscription : 24/06/2017
Localisation : Beep, beep, I'm a sheep

Progression
Niveau: 47
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Haïzen ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 19 Sep - 10:11

Bien sûr, les Minshujins, en bons stratèges, s’étaient placés sur une position qui empêchait d’accéder directement au champ de bataille, séparée de ce dernier par une falaise de quelques mètres de haut qu’il fallait contourner. Le compliment était ironique : le rouquin détestait perdre son temps à cause des autres. Faisant calculer une itinéraire à son ordinateur de bord, il lui ordonna de prendre le contrôle de la moto le temps d’effectuer le détour, et se redressa en lâchant le guidon pour pivoter à moitié. Un instant, la tête lui tourna, comme s'il n'avait pas eu le temps de se reposer durant la nuit... Mais la sensation passa bien vite, l'adrénaline aidant. Fouillant une des sacoches sur le côté du véhicule, il en sortit un dispositif écouteur / micro, sans fil, et se tourna vers le grand type derrière lui. Ce dernier, qui portait une lourde armure de fer noir, semblait capable d’assommer un bœuf d’un coup de poing … Ce ne serait pas de trop. L’épée qu’il avait dans le dos non plus, d’ailleurs.


Une bonne vieille Zweilhander … Aaah, je vois que notre passager est un homme de culture lui aussi.



Faisant signe à son passager de soulever son casque, il attendit que ce dernier ne s’exécute pour lui installer l’écouteur sur l’oreille. Ce dernier s’accrochant autour de cette dernière, il s’ajusta automatiquement, et placer le micro devant sa bouche ne fut pas trop compliqué non plus : dès qu’il eut fini son installation, le roux lui fit signe qu’il pouvait remettre son casque, et se retourna pour reprendre les commandes du véhicule.

Tu m’entends bien là ?, laissa entendre le fossoyeur dans le micro qui était dissimulé dans son masque à gaz.
… De manière étonnante, oui ! Avec ce vent, j’avais peur de ne pas pouvoir communiquer.
Ouais. Deux choses. Se penchant un peu sur le côté, il saisit un mousqueton qui sortait d’un des flancs de sa moto, et tira dessus, déroulant de la longe au câble auquel il était allongé, avant de le tendre derrière lui. Primo, accroches ça dans ta boucle de ceinture, une sangle de ton armure, c’que tu veux. Il faut juste que ça t’empêche de basculer et tomber, et ce même si tu fous des coups d’épée ici et là.
Nous allons nous battre sur ce véhicule infernal ? Un « clac » sonore indiquait que le mousqueton venait de se refermer sur la ceinture de l’homme à l’armure de fer noir, mais ni lui, ni le rouquin ne l’entendirent.
Toi tu vas te battre. Avec ceux qui nous agressent uniquement. Moi je vais conduire, j’ai pas le temps pour ces conneries. Donc, ce truc, c’est pour éviter que tu tombes en balançant ton épée … Mais si tu tombes quand même, je couperais le câble pour pas de traîner sur le sol. Sans ça, ya des chances qu’on meure tous les deux.
Voyant qu’il roulait, contre toute attente, quasiment en ligne droite par rapport à l’endroit où les soldats commençaient déjà à s’entrechoquer, le soldat déglutit, et laissa entendre d’une voix peu assurée : Mais … Nous ne passons pas au beau milieu du champs de bataille, n’est-ce pas ?


Il marque un point. On passe directement au milieu des combats, à cette vitesse ?


Mes cocos, j’vais mettre un truc au clair. Ça fait plusieurs siècles que je fais de la moto, et tout autant que je parcours les champs de bataille. J’ai pu évacuer des bombes d’endroits bien pires qu’ici, en évitant que qui que ce soit ne puisse tirer dessus alors que je la portais sous le bras et conduisait à une main. A bord de mon p’tit coucou spatial, j’suis capable de faire des figures acrobatiques dans un champ d’astéroïde. Ça là en face ? C’est rien. Personne peut te tirer dessus à l’arme à feu, aucun mortier ne pilonne la zone, quasi personne dans les cieux avec des mitraillettes à esquiver.  c’est juste des connards avec des épées et des boucliers qui se mettent sur la tronche. Pour moi, c’est comme éviter toutes les carcasses de voiture brûlées sur un circuit de courses clandestines. On va juste afficher un truc … Interface ? Affichage holographique de la moto : projette un drapeau blanc au-dessus de nous. L’ordinateur émit un son positif, et aussitôt, les deux projecteurs, à l’avant et à l’arrière du véhicule, balancèrent tous deux de la lumière au-dessus des deux hommes, formant un drapeau blanc, bien entendu à l’adresse des hommes qui les invectivaient. Il ne restait que quelques dizaines de mètres avant les premiers réels combats, et pourtant l’excitation du mercenaire était déjà à son paroxysme. Parfait. Le premier qui tente de toucher au drapeau blanc, machin derrière, je veux que tu lui défonce la gueule.
Tarcus.
Tarcus fer noir ? He he, tu parles d’une coïncidence … Ok Tarcus, on y va. Mais avant ça … Interface. Réalité augmentée : programme de lecture anticipée des mouvements et trajectoires. Donnes-moi un itinéraire sûr entre les combattants.

Aussitôt, sa vision, déjà rendue rouge par ses lunettes, se teinta de myriades de traits jaunes, alors que chaque silhouette était surlignée et identifiée, et que les mouvements qu’ils allaient le plus probablement faire étaient affichés dans une teinte particulière d’orange. Les prédictions n’allaient pas plus loin qu’une ou deux secondes, ne marchaient pas sur tout le monde, et n’étaient pas fiables à 100% bien sûr, mais elles restaient une aide plus qu’appréciable pour le pilote … Qui se mit à suivre les grosses flèches bleu que son affichage lui donnait. Non content de tout cela, il dégaina, de sa ceinture à munitions, une grenade incapacitante. D’un lancer adroit, il l’envoya en plein milieux du groupe qui hésitait à les accueillir à coup de lance … L’objet détonna, produisant plusieurs flashs très brefs mais puissants, aveuglant tout le monde dans la zone. Ses lunettes filtrant l’excès de lumière, le fossoyeur accéléra encore, et fonça directement dans le champs de bataille, ricanant.

Il vivait pour ce genre de moments.


HRP:
 


Dernière édition par Haïzen le Mar 19 Sep - 10:13, édité 1 fois (Raison : Erreurs de code, par pitié, pas taper T_T)
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 19 Sep - 14:35

The « Holy » War ♪

Personne n’a cherché à me contredire ou à m’arrêter. De toute manière, qui voudrait stopper un Ange dans sa quête pour retrouver l’artefact de Dieu ? Surtout quand les autres personnes ici présentes, très certainement d’autres Anges Élus de Dieu, se dispersent chacune de leur côté avec pour mission originale, la même que moi, mais qui finalement prennent des chemins différents en fonction de leur conviction. Je me suis donc éloigné, à l’opposé de tous les autres groupes : vers le sud. Je trouverai cet artefact, pour Dieu, pour Le ramener parmi nous. Telle est ma mission première. Je n’échouerai pas. Je ne peux pas échouer, car je suis un Ange ! Dieu compte sur moi. Je ne le décevrai pas.

Au loin, un bruit assourdissant commence à se répercuter à travers toutes les montagnes rocheuses. Des cris… des hurlements résonnent fortement. Je peux les percevoir bien que je m’en éloigne. Je m’arrête un instant pour regarder dans la direction des drapeaux rouges ou bleus. Des énormes groupes d’individus qui me sont totalement inconnus s’élancent l’un vers l’autre. La collision est proche. Est-ce vraiment ce que veut Dieu ? Un bain de sang d’Anges et de Démons ? Les Démons ne sont pas les bienvenus ici. Mais Dieu n’est pas cruel au point de vouloir les exterminer. Dieu est doué d’une immense compassion. Il n’accepterait jamais une telle chose. Peut-être ne le peut-il tout simplement pas. Et que c’est pour cette raison que je dois retrouver l’artefact au plus vite.

Puis, soudainement, une pluie de rayons lumineux s’abat sur le terrain en contrebas. Instinctivement, je place mes bras devant mes yeux pour me protéger de la puissante lumière, aussi éloigné suis-je. Je les retire peu après, les yeux plissés. Tout compte fait, Dieu est intervenu au milieu de ce conflit. Pas directement, mais Il a lâché un avertissement. Bien sûr qu’Il n’approuve pas cet affrontement. Bien sûr. Et même restreint, sans sa forme complète, Il est en mesure d’attaquer. Cette lumière divine en est la preuve. Un sourire se dessine sur mes lèvres. Dieu veille et retarde de toute sa puissance céleste cette guerre. Dieu essaye de nous faire gagner du temps pour retrouver l’artefact. Parfait ! C’est à nous de jouer ! Nous devons faire honneur à Dieu, et mettre la main sur ce morceau magique !

À cet instant, alors que j’allais reprendre ma route, je remarque que deux personnes m’ont rejoint. Un homme complètement emmitouflé dans une espèce de longue cape noire avec divers motifs sur celle-ci. Impossible de le distinguer plus que cela, et je me méfie un peu. Mais il me semble qu’il était déjà dans le groupe au camp sans drapeau. Puis un autre homme dont je ne me rappelle pas. Les deux paraissent nettement plus âgés que moi. Sauf que ça n’a pas d’importance. Un Élu ou un habitant des ‘Terres Sacrées’ de Dieu a droit au respect dans tous les cas. Ils ne sont pas ici par hasard. Dieu les a reconnus à leur juste valeur.

« Vous venez chercher l’artefact de Dieu également ? Licht, Ange Élu de Dieu. J’accomplirai la mission divine que Dieu nous a donnée. »

Et donc, par respect, je me suis présenté à eux. J’attends patiemment leur réponse, quelle qu’elle soit, avant d’hocher de la tête et de me détourner vers la route initiale que je compte suivre.




Résumé:
 


Dernière édition par Licht J. Todoroki le Mar 19 Sep - 14:37, édité 1 fois (Raison : J'ai oublié le résumé ><')
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 851
Yens : 810
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 19 Sep - 15:41


Aventure : la "Sainte guerre"

Nous étions tous trois en train de filer en silence vers notre cible, tentant au mieux de ne pas trop porter l'attention sur nous. Cependant, deux êtres volants et un autre sur un engin roulant à toute vitesse ne pouvait qu'attirer l'attention des soldats présents sur le champ de bataille. Et en effet, ce ne fut pas long avant que des premiers cris nous interpellant se fassent entendre. Le vent me sifflant aux oreilles, je ne pouvais que les entendre vaguement, mais mon estomac se serra alors que je continuai sans réagir. Allaient-ils nous cibler maintenant que nous étions repérés ? Je ne l'espérai pas, car je n'avais vraiment, mais vraiment pas le cœur à me battre. La dernière fois... La dernière fois, j'en avais tué plusieurs. Et j'en faisais toujours des cauchemars.

En parlant de cauchemars, j'étais pratiquement sûr que la scène du champ de bataille que nous traversions allait m'en apporter de nouveaux. Les combats avaient commencé, mais surtout, entre le gros rayon laser qui raya plusieurs Seikajins, et l'énergie utilisée pour cela me fit frissonner. Elle m'était vaguement familière, mais je ne m'attardais pas dessus alors que Seika répliquait en envoyant un gros rocher sur les troupes Fuyujins. Maintenant que le combat était lancé, nous devions être encore plus prudents !

Restant sur mes gardes, je continuai mon chemin, suivant les deux autres hommes. Je remarquai à ce moment là que le gars sur la moto avait élevé une sorte de drapeau banc au-dessus de lui. C'était une très bonne idée ! Peut-être que ça dissuaderait les soldats de nous attaquer ! Cependant mon espoir fut bien vite détruit quand le Tenshijin envoya un truc dans un groupe armé. Quelque chose qui explosa...

- Triple idiot ! Ils vont vouloir nous attaquer maintenant !
M'exclamai-je en me facepalmant, le vent emportant mes paroles.

Il avait envie de nous faire tuer ou quoi ? Même moi je savais qu'une telle action pouvait être vue comme une offensive ! Même si je ne pratiquais aucune religion, ni ne vénérais Manshe, je me mis à prier pour que les soldats ne nous attaquent pas.

HRP:
 





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 19 Sep - 17:10



La sainte guerre

feat.All of the trash...




Musique


Les lasers s'écroulèrent sur le champ de bataille, faisant d'innombrables victimes, mais une surprise n'allait pas tarder à arriver, en défaveur du colosse. En attendant cette dernière, c'est la Ki qui s'approcha, demandant à pouvoir diriger une unité d'archer. Elle était assez intelligente pour savoir qu'une élue si faible ne pouvait pas faire la différence dans la mêlée, mais au dehors, ce pouvait être un atout. Sur son cheval, bougeant légèrement la tête dans sa direction, l'élu sombre ajouta ;




Soit, montrez nous vos talents.





Il accepta, car il fallait user de toutes les capacités qu'on offrait et puis, la Ki ne se montrait pas lâche, ni n'utilisait l'excuse d'être à l'arrière pour éviter le combat. Et puis une ombre enveloppa Zayro et quelque chose s'écroula sur lui, presque inexorablement, rapidement. Cela venait d'un engin de mort que Seika, tout comme Fuyu avait, mais le sous chef du Nest ne pensait pas que les rouges l'auraient eu aussi.

Ces derniers avaient donc eu accès aux mêmes plans que Sul heî et construits leurs propres armes de guerre. La puissance du tir était devastatrice et précise, il avait fait une erreur en tirant ses laser... Alors il passa sa paume sur l'horizon, pour sentir les atomes influents et capta chaque energie adverses, l'emplacement de la machine également.

Cependant, si c'était du même acabit, il n'était sans doute pas possible de la détruire non plus. Naturellement il bougea de son ancienne position pour rejoindre le mortier. Puis, arriva vers le tireur coté Fuyu, pour donner un nouvel ordre ;



Concentrez vos tirs sur les ennemis qui tenterons de s'approcher du barrage, j'ai capté une présence, notez ces coordonnées et tirez.





Le type nota les coordonées et tira dans la direction demandée. Capter la présence des atomes était un plus non négligeable. Autre point, alors qu'il continua de bouger, il vit un flash perturbant en plein dans le champ de bataille, à observer de plus près, y'avait un branquignolle à moto, avec une sorte de drapeau blanc au dessus de lui, mais il attaquait plutôt le coté fuyujin que Seikajin.



Un ennemi hein...





Zayro tira ses lasers à nouveau, en direction de Haizen, mais évidemment, continua de bouger en même temps. Pas question de se faire avoir deux fois de la même manière. Que donnerait la suite ?

 


Mon équipement :
Equipement (clique):
 


Mes actions + résumé du mj flemmard :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 19 Sep - 18:05





La "sainte" guerre


feat.Faucheuse de brume & un paquet de monde

Même Fenghuang semblait à leurs côtés aujourd’hui. En effet, Natsu se sentait envahi par une intense chaleur, qui ne pouvait pas provenir uniquement de sa propre magie. C’était appréciable, même si avec une pointe de sarcasme, on aurait pu relever le temps qu’il avait fallu au dieu phénix pour jeter un coup d’œil à sa nation. Mais bon, comme dit le proverbe, mieux vaut tard que jamais.

En levant la tête, le garçon aux cheveux roses vit passer une sorte de gros projectile qui alla s’écraser du côté du camp de Fuyu. Il se demanda qui avait bien pu se prendre un tel impact, avant de se tourner pour constater la présence d’un imposant engin de guerre. Sans en connaître les principes, Natsu savait que ce serait un atout de poids dans l’affrontement qui suivrait. Il faudrait sans doute lui donner des cibles de temps en temps.

Mais alors que Natsu continuait d’avancer en direction des troupes ennemies, il se retrouva encerclé par deux soldats armés d’une épée chacun et porteurs du blason de Fuyu. Il évita de justesse de se faire transpercer la jambe par le premier, mais encaissa le restant des coups, qui lui ouvrirent quelques plaies, pas trop graves. Néanmoins, l’adrénaline avait commencé à affluer et il sourit, en jetant un regard provocateur à ses ennemis.

« Bah alors ? C’est tout ce que vous savez faire à Fuyu ? »


Natsu s’enflamma ensuite, et tandis que son mana ardent était peu à peu alimenté par des éclairs, il pivota sur lui-même pour frapper de sa vague de feu et de foudre les deux hommes. Après quoi, il inspira rapidement quelques flammèches, avant de les recracher à la tronche du premier dans un violent souffle de flammes. Son aura de chasseur de dragons était bien présente sur le champ de bataille.

Capa contextuelle:
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 19 Sep - 21:13

- Dieu le veut-il vraiment? -

Musique


J’eu une très mauvaise sensation, suivit d’une autre. Mon orgueil et mon impulsivité m’avaient poussé à déclamer à voix haute la stratégie que je comptai employer pour détruire le barrage. Je ne m’étais même pas souciée de savoir s’il y avait une taupe fuyujin parmi les personnes ayant pu m’écouter. Bravo Gally, très bien joué, tu t’es toi-même tirée une balle dans le pied. J’avais aussi senti comme une force venir m’écraser en réponse à mes égarements quelque peu insultant. Comme j’avais en même temps senti une grande chaleur dans ma nuque, je compris que c’était une mise en garde de la part de Fenghuang concernant mon comportement. C’était bien la première fois qu’il venait m’emmerder lui, tiens... Enfin, il avait raison d’être remonté contre moi, je devais être plus tempéré. Je lui lançai une petite remarque :
Tiens, puisque tu m’écoutes, raccroches pas. Si j’arrive au barrage, faudra que je te demande un service. Il en ira de ma réussite.

Néanmoins, j’avais obtenu toutes les informations dont je souhaitais et dont j’avais besoin pour mener à bien ma mission. Il ne me restait plus qu’à partir en suivant le chemin que l’on m’avait conseillé. J’avais tout de même quelques appréhensions concernant cette idée, car s’il y avait bien une taupe, alors j’allais foncer droit dans un piège. Je regardai la carte, faisant mine d’écouter le reste de la réunion, réfléchissant à un autre chemin. J’avais deux choix : passer par la gauche et tenter ma chance près des camps fuyujins, ou passer par la droite vers le camp minshunjin. Je préférai le deuxième choix cependant. J’allais devoir noyer le poisson, mais ça pouvait marcher. Je me levai et m’exprimai, bien plus calmement et plus sérieusement que la première fois :
- J’vous remercie de votre aide. Je vais partir de suite, histoire de pas perdre plus de temps. Je comprends que vous préfériez que je parte accompagnez, mais c’est une mission d’infiltration. Il faut que je sois discrète. Donc j’irai seule. Vous aurez besoin de toutes vos troupes pour résister à Fuyu le temps que je réussisse. Ah... et une dernière chose. Pensez à rédiger vos testaments, juste au cas où. Ça sera ça de fait.

Et je quittai la tente avec un léger sourire forcé pour rassurer l’assemblée. J’avais bien repéré le chemin sur la carte et j’estimai pouvoir le suivre sans revérifier. Une fois que j’eue repéré le début du sentier, je commençai une course endiabler. J’étais peut-être l’élu la plus rapide de tout Seika, autant en profiter. Une fois parvenu à bonne distance du camp, c’est-à-dire quand je fus sûre que personne ne m’avait vu ou m’avait suivi, je changeai d’apparence. Entrant dans la peau d’Erica, j’avançai à vive-allure. Une fois parvenu vers la moitié du chemin, je m’arrêtai et fis face à la falaise. Je commençai mon ascension, aucune paroi n’étant trop dure pour moi.

Pendant que je grimpe, je vais expliquer ma stratégie. En partant plus tôt, je m’étais assurée que personne m’ayant entendu durant la réunion n’allait me suivre. Si une autre personne avait quitté la table juste après moi, cela aurait bien fait louche. Ensuite, je grimpai cette falaise pour quitter la route et avoir une vue d’un peu plus haut. Je comptai continuer mon chemin vers le barrage une fois au sommet. Pourquoi avoir changé de corps ? Si la taupe avait donné une description de mon apparence au gens supposé me piéger, il allait en chier pour me reconnaître. Plus de queues, cheveux blonds, le corps plus fin... Bref, comment me reconnaître.

Equipement:
 

Résumé des actions:
 

Contextuelle:
 
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3709
Yens : 271
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 150
Nombre de topic terminé: 66
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 19 Sep - 21:47



- Les médecins de seika entrent en piste-


Après la terrible épreuve de la souffrance d'un sceau, Amaya put enfin me répondre. Elle me confirma voir des sorts de soin, bien qu'elle les jugea inférieurs au miens. Je m'y attendais je dois dire, et ce n'est pas ça qui importait. Le but était d'avoir plus de soigneurs là où la majorité étaient taillés pour le combat, à l'image de Natsu qui s'était déjà élancé dans la bataille. Le plus embêtant, souligné d'alleurs par la Fuyujin, c'était Long. Elle n'était clairement pas assez forte pour le contrer aujourd'hui. Il avait déjà agi alors qu'elle s'était contenté de suivre Natsu sans faire quoi que ce soit contre Fuyu, alors si elle se mettait à soigner, qu'Est-ce qu'il pouvait se passer ? Le regard concentré, je réfléchis un instant avant de répondre.


Que tes sorts ne soient pas puissants n'est pas un problème. Ici, seuls les miens les dépassent et ceux de l'équipe qui t'entourent sont bien plus bas que les tiens. Le but c'est qu'ils servent à soulager les soldats qui reviennent blessés.  


J'avais très envie qu'elle repousse les limites du sceau pour d'une part en connaître plus à ce sujet, et d'autres parts pour qu'elle apporte son aide à l'équipe de Yuki, mais je ne pouvais pas la forcer. Elle avait déjà pris de gros risque en venant ici, et avait supporté de grosses douleurs pour son bien-aimé. Elle avait du cran, et je n'étais personne pour lui dire quoi faire. Au même moment, une grand détonation se fit entendre sur le champs de bataille.

Oh mon dieu qu'Est-ce que c'est ??


Un laser a été tiré de Fuyu. J'ai vu un bouclier se lever, mais je sais pas s'il a tenu.


Les blessés vont affluer, Sakura, faut qu'on se dépêche !


Me mordillant une lèvre, je finis par se lever.

Amaya, je ne te force à rien, tu es libre de tes choix, mais sache que tu es la bienvenu dans notre équipe médicale, agis selon ta conscience.


C'est alors que Zenki revint en courant. Il était allé prendre des nouvelles à l'entrée du camps.

Les gens c'est la merde ! Y a plein de blessés qui arrivent, faut qu'on se bouge !  


Ni une ni deux, je laissai Amaya à ses réflexions et pris les choses en main.

Zenki, Sagami, avec moi. Les filles tenez-vous prêtes dans vos tentes, il est l'heure de mettre en œuvre nos mois d'entraînement. Yuki, tu prends les cas les plus graves, Misao et Ayamée vous vous partagez le reste.


Je reçus cinq "compris" fort et assuré, avant que tous ne se mettent au travail. Avec les deux garçons, je filai à l'entrée et indiquai aux soldats où amener les blessés selon leur gravité. Sagami et Zenki en firent de même. Tout se coordonna à merveille et quand le plus gros de l'afflux fut géré, je lançai aux deux médecins.

Je me charge du reste. Vu le nombre, vous serez plus efficace à soigner


Entendu, envoyez-moi les cas les plus graves, je vais seconder Yuki dans une autre tente.


Je seconderai alors les deux autres filles dans ma tente. Allons ne traînons pas.


Je continuai alors de gérer l'arrivée de nouveaux blessés, administrant les premiers soins quand je pouvais. De son côté, Yuki adressa un dernier message à Amaya avant de se rendre à sa tente.

Hey petite, je veux bien te faire confiance, car tu as celle de Sakura. Quand tu auras pris ta décision, au cas où, ma tente est là. Décide-toi vite.  


Elle lui montre la tente du doigt puis se dépêche d'aller dans cette dernière.





équipement:
 

Action:
 

[/quote]



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1417
Yens : 1902
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 18
Localisation : A Bashô Tokaï

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Bashô ¤ Recherché mort ou vif ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 19 Sep - 22:04



Manque de Clairvoyance


Une partie de ce poste est lisible par les minshujins!

Il était évident que Bashô avait surpris les minshujins en se téléportant presque nu directement dans leur camp, mais il fallait avouer que lui l'était au moins tout autant. L'homme qui répondit à sa requête en qualité de général ou d'élu reconnu n'était personne d'autre qu'un enfant. Un putain d'enfant d'une quinzaine d'année à peine. Le maffieux évita tout de même de porter un jugement hâtif, certains grands magiciens avaient la faculté de paraître plus jeunes tout en étant vieux de plusieurs millénaires. Toutefois son doute fut vite dissipé. Son manque de sérieux face à la situation juste à cause d'un accoutrement guerrier ainsi que sa manière de balayer sa proposition d'un revers de la main sans même passer du temps à l'envisager et sans ne s'encombrer non plus de la moindre étiquette, prouvaient que pour cette fois les apparences n'étaient pas trompeuses: son interlocuteur était un simple gamin sans aucune formation militaire.
 
-L'on m'avait dit que les élus de Manshe étaient malins, répliqua le traître. Pourtant quelqu'un de malin aurait accepté ma proposition pour que les troupes de Fuyu ne vous agresse plus. Ensuite, après avoir envoyé ses troupes près du barrage, il aurait conclu un pacte avec les seikajins pour attaquer les fuyujins gardant le dit barrage en échange de la non-agression des troupes de l'Empire. Durant le laps de temps qu'aurait prit la nation de Fuyu à comprendre qu'elle avait été dupée, vous auriez pu réaliser vos objectifs sans rencontrer d'obstacle. Couplé avec votre rapidité dont vous aimez tant vous vanter, cela aurait pu vous valoir la victoire... déclara-t-il avant de laisser un léger blanc. Mais de toute évidence l’on m'a menti. Minshu ne recèle pas d'élus malins mais seulement des couards sans aucune clairvoyance. Mes compagnons seront contents de mon rapport: Minshu est trop faible, elle n'est pas une menace... finit-il moqueur.
 
Natsume n'avait même pas prit le temps de l'écouter jusqu'au bout, mais cela n'énerva pas le barbu puisque le jeune élu prouva directement ensuite son idiotie. "Alors comme ça vous comptez contourner le champ de bataille pour vous chercher un itinéraire de fuite... ?" pensa-t-il. Très bien, il irait certainement leur rendre une petite visite sur le chemin pour leur apprendre la politesse quand ils seraient loin de toutes leurs troupes. De plus, s'ils cherchaient un itinéraire de repli derrière le campement de Fuyu, selon leur position actuelle, cela voulait dire que leur chemin d'aller -car il fallait bien qu'il y en ait un pour en avoir un de retour- se ferait devant le campement de Fuyu. Traduction: les minshujins allaient devoir traverser le champ de bataille. Pourquoi? Cela restait un mystère...
 
Enfin bon, malgré le refus des verts, son passage chez eux avait été très productif finalement. Il ne se laissa bien évidemment pas prier pour quitter le camp de la République sur le champ, au profit du sien grâce au haïku de sang maculant encore son bras. Là-bas, il attendit patiemment que les hommes d'Heiwa prouvent leur efficacité. Cette fois encore, il ne fut pas déçu, à peine quelques minutes après son arrivée un homme en noir se présenta pour recueillir son rapport pour ensuite le ramener à son maître. La description que fit Bashô comprit alors le manque risible de clairvoyance de Minshu qui les plaçait en faiblesse stratégique, les prochains déplacements de leur élu le plus fort, ainsi que les prévisions de Bashô quant aux mouvements minshujins à travers le champ de bataille. Une fois fait, l'homme partit en référer à son dieu, les jeux étaient faits.
 
Puis Bashô assista à un spectacle des plus impressionnants: un boulet de catapulte s'écrasa sur Zayro qu'il distingua sous le nuage de fumée remuée à une cinquantaine de mètres de lui. Malgré la surprise que cette attaque venait de créer, l'Ayns s'empressa de regarder avec ses jumelles d'où l'attaque provenait. S'il arrivait à trouver l'arme de siège responsable d'un tel attentat, inutile de dire qu'il se téléporterait aussitôt à sa position pour la neutraliser... Ce n'est pas trois servants de machine qui lui ferait face! Il avait hâte d'en découdre...
 
Contextuelle:
 
 
Actions:
 

 

 
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 239
Yens : 855
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 39
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mar 19 Sep - 23:12

 
 
LA GUERRE
feat.Des élus, des natifs des MJ


AMBIANCE

Alors que l'officier me regardait d'un regard des plus neutre même avec la vision de mon sceau ainsi que mon questionnement des plus logiques à mon sein : celle de rejoindre des personnes possédant un pouvoir magique plus important que la moyenne afin que je l'ai épaule dans la bataille... Sa réponse fut aussi froid que dure et il m’annonça enfin ma véritable mission, je n'avais répondu qu'à l'appel du sceau qui m'avait indiqué de prendre cette direction et en voyant l'attroupement, j'en avais fait la déduction en voyant notre armée se joindre au point de rendez-vous en compagnie d'autres élus.

J'en conclus que je n'allais avoir aucun réponse positif de la part de cet officier surtout qu'Agrael montrait les crocs contre ce pauvre soldat qui ne faisait que son devoir : mourir pour Long. Je repris la direction inverse afin de rejoindre Rinkyu en espérant qu'il n'est pas bougé d'un pouce durant ma légère absence et se fut le cas. Mon dragon retourna le rejoindre alors que ma voix reperçait les sons d'engins de siège, d'attaques et d'ordres à tout va.

Ces officiers sont trop idiots pour se rendre compte que je pourrais être utile pour transférer les pouvoirs des mourants à ceux encore valide ou en manque d'essence magique... Je suis parfaite dans ce rôle. On perdra certainement de bons éléments car il ne sont pas épaulé par leurs élus. Donc je vais attendre qu'on est vraiment besoin de moi pour agir...

J'entendis les premiers blessés revenir, certains avaient des blessures légères d'autres plus graves... Cependant certains dégageaient encore des essences magiques importantes, je partis en direction des futures campements de blessés malgré certains regards accusatoires des natifs : est ce qu'ils voyaient de la honte en ses personnes revenus blesser du front ? Je ne sais pas mais je regardais le shinobi tout en rappelant Agrael qui sentit au loin une présence "familière" au loin...

Mes pas furent rapides tout comme le temps que Rinkyu avait du me voir avant de repartir pour essayer de trouver une utilité sur les champs de bataille, certains blessés étaient encore capable de marcher et cherchait juste à soigner une plaie afin de repartir sur le champs de bataille afin de servir notre roi... Je me mis proche de l'un d'eux qui ne pourrait plus jamais marcher vu l'état de ses jambes et dégageait une forte essence magique. Seulement il pleurait, non pas de douleur mais d'avoir été faible. Il demandait pardon d'être inutile pour son dieu et ferrai n'importe quoi pour aider son peuple... C'est alors qu'une idée me vient en tête réutilisé son pouvoir pour aider les autres... Je lui posais simplement cette question :

Etes vous prêt à mourir ?

Un léger oui sortit de ses lèvres et j’appelais deux de soigneurs afin de leur donner des instructions : l'un d'aller chercher un catalyseur magique et l'autre de le tenir le plus fermement possible afin d'éviter les mouvements trop brusque. Je donnai ma sphère arcanique à Agrael pour qu'il la garde tandis que je créai des fils magiques du bout de mes doigts afin de relier le corps magique du volontaire à moi en attendant le possible catalyseur... Le drain de pouvoir allait commencer et des cris de douleur également car personne appréciait de se faire arracher une partie de lui, même volontairement...

Merci de ton sacrifice, soldat ! Le dragon céleste t'en saura reconnaissant.

Ce fut mes dernières paroles avant que les premières gouttes de pouvoirs furent arrachés...

Equipement:
 

Résumer du post:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 1604
Date d'inscription : 17/01/2017

Progression
Niveau: 52
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Mizoku Sowano ☯ Diplomate ☯

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 20 Sep - 2:16

Encore et toujours la guerre
Maintenant que son choix était fait, il était en route vers le Sud-Est des rocheuses pour retrouver cet artefact. Il était suivait les deux autres Minshujin de loin pour guetter leur arrière. Étant un shinobi, il avait des capacités sensorielles développé, lui permettant de sentir à l’avance si quelqu’un s’approchait uniquement par le chakra (mana) qu’il dégageait.

Il s’arrêta sur une plateforme rocheuse et regarda le champ de bataille un peu plus bas. Il pouvait clairement entendre l’écho des cris de guerre. Il pouvait aussi voir les explosions et les flèches de feu qui volaient de tous les côtés. Devant ce spectacle, le vieillard ne pouvait pas réagir. Aucun mot ne traversait son esprit, il se sentait soudainement vide.

Tout à coup, le sol se mit à trembler et d’immense rayon de lumière jaillir du ciel dans un grondement et vinrent s’abattre sur le camp du rouge et or. Les yeux du vieillard s’écarquillèrent de surprise avant de se refermer à cause de la bourrasque de vent qui vint balayer une large zone. Son capuchon fut projeté à l’arrière, découvrant son visage au reste du groupe.

« Qu’est-ce que se fut cette attaque? »

Ce fut la seule pensée qui traversa son esprit une fois que tout sembla se calmer plus bas après cette démonstration de surpuissance. Quand Mizoku se retourna vers les autres Minshujin, il crut apercevoir un sourire de satisfaction sur le visage du jeune garçon qui se considérait être un Ange. Il s’approcha de lui et il lui dit d’un ton sec :

- Il n’y a rien de réjouissant devant un tel spectacle … pour un Ange, tu devrais être désolé et triste pour tous ces morts plus bas.

Ils poursuivirent leur chemin sur plusieurs centaines de mètres avant que son coéquipier élu décida de se présenter à lui. Vu la situation, Mizoku n’avait pas pensée se présenter. Comme il ne portait pas son masque, il pouvait se présenté comme étant Mizoku et personne ici présent savait qu’il faisait partie d’une organisation dissidente.

- Je me nomme Mizoku Sowano, élu de Minshu et je viens t’aider à récupérer cet artefact, seul tu auras de la difficulté. Nous devrions continuer à avancer, nous avons beaucoup de route à faire et je ne tiens pas à ce que les combats débordent jusqu’ici.


Ils poursuivirent leur route vers la zone où les mages avaient senti la présence de l’artefact.


Action:
 

Technique contextuelle:
 

Équipement:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1270
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 20 Sep - 8:59




feat.Les vrais guerriers

Analyse


Qu’était-ce que la guerre ? Pour ma part, c’était bien un combat entre deux groupes de personnes ayant un litige important. Mais pour d’autres, cela représentait une opportunité unique et sans pareille pour changer l’issu de leurs propres destinées. Aujourd’hui, allait être le jour où ma destinée allait changer, mais mon heure n’était pas encore venue. L’odeur du sang, le ciel rempli de soufre et le sang fusant ci et là, montraient bien à certains, qui pour la première fois mettaient leurs vies en danger, ce qu’ils risquaient à gesticuler inutilement dans tous les sens. Mettre ma vie en danger, représentait un peu tout ce que j’avais déjà eu à faire au cours de ma vie. Sur ce champ de bataille, je me sentais davantage dans mon élément qu’autre chose.

Mon Sharingan me permettait d’analyser le combat dans mon camp bien évidemment. Les pertes étaient grandes, et les dégâts que l’on infligeait l’étaient encore plus. Zayro Jinn, celui qui prenait le plus d’initiatives, avait été pris pour cible au cours d’une attaque importante, sans en mourir pour autant. Mist également, avait pris son envol, et menait des attaques depuis les cieux. Ma surprise fut présente sur le fait que, ça n’était pas vraiment son genre d’être prudente. Mais qu’elle ait changé sa façon de faire ou pas, cela m’importait peu. Pour le moment, tout cela m’importait peu. Zoro quant à lui semblait impliqué également, mais j’ignorais encore à quel point. En tout cas, j’observais, analysant les possibles choses qui pouvaient bien se passer au sein du camp, étant donné que ma vision, ne pouvait aller au-delà.

Ma partenaire était revenue quelques moments après son départ. Je me demandais bien pourquoi elle était là, toutefois, le simple fait de la voir en vie était rassurant pour moi. Li semblait avoir un autre plan pour la suite des évènements. Aussi vite venue, aussi vite partie pour aller à nouveau faire quelque chose. Je voulais qu’elle reste prudente bien évidemment, mais ça, la Nephalem le savait déjà.

Pour ma part, je restais immobile, assis, observant encore et encore les horreurs de ce monde dans une indifférence la plus totale. Qui allait remporter cette guerre ? Rien n’était moins certain. Si aucun soldat n’était arrivé jusqu’à moi, cela laissait supposer que la barrière tenait toujours en place. Cependant, je vis quelques flèches venir dans ma direction à vive allure. Et je frappais ces derniers les uns après les autres avec mon épée avant de ranger ce dernier et regagner ma place assise.




équipements:
 

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1538
Yens : 1
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 20 Sep - 9:47




Le trio ainsi former pour sauver les nobles fonçait tout droit dans le champs de bataille des autres nations. Ce n'était pas par envie de se battre, mais bien parce-qu'il fallait rejoindre les diplomates le plus rapidement possible avant qu'ils ne se fassent littéralement tué par la guerre dont il n'avait rien à voir. Plus ils s'approchaient des conflist, plus Byakuya percevait distinctement les énergies éparses qui se battaient. Il put comprendre que chaque camps disposait d'élu dans leur ligne de bataille. Prmi eux, il reconnut cette insolente Mist. Il hésita un instant à aller la défier, profitant du chaos de la guerre, mais bien vite, ses sens ne la détectèrent plus. Cette peste avait en plus le pouvoir de se rendre invisible... elle n'était clairement pas à sous-estimer...

Son attention fut attirée par autre chose. Un laser énorme tiré sur seika. Il connaissait cette énergie. Oui il l'avait déjà combattu. Zayro en était la source, sans le moindre doute. Il jeta un coup d'œil dans la direction d'où venait l'énergie, mais il était trop loin pour distinguer quoique ce soit. De plus, l'énergie était loin. Malgré sa puissance, il n'arrivait pas à localiser précisément le colosse. Heureusement, il vit un projectile se diriger droit vers la direction qu'il avait estimer. Il avait vu juste. Il sut alors que Zayro était de la partie, et se donna la tâche de toujours le localiser pour éviter d'être surpris, même si c'était approximatif.

Revenant sur les faits qui l'entouraient, il entreprit de marcher sur l'air pour éviter les soldats qui se battaient. Il monta alors au niveau de Tenma et courut à ses côtés. Ils ne pouvaient pas éviter autant de personne comme l'homme à la moto le faisait. Il prit alors de la hauteur au même moment où ce dernier déploya un drapeau blanc, signe de paix. Très bonne idée.

Le drapeau blanc de la paix... restons vers lui pour en profiter. lance-t-il au mage volant.

Puis, le drôle d'individu lança un drôle de gadget qui éblouit les soldats qui n'avaient pas la capacité d'être en l'air. Le collègue volant du shinigami s'insurgea de cette action, qui pourtant ne surpris pas vraiment le capitaine. Si on voulait avancer, il fallait enlever tous les risques. Et vu ce qu'il ressentait autour de lui, ce drôle d'engin n'avait fait que les aveugler pour éviter de devoir perdre du temps dans un conflit qui ne nous regardait pas.

Tu n'as pas à t'en faire. Je n'ai pas senti d'énergie disparaître quand il l'a lancé. Continuons de le suivre.

Pendant le trajet, Byakuya continuait de surveiller la bataille, comme il le pouvait avec son extra-sens

Equipement :
 

Capacité contextuelle:
 

Actions :
 
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1551
Yens : 613
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 185
Nombre de topic terminé: 82
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 20 Sep - 15:42





聖戦


feat. DU PEUUUUUUUUUUUUUUUUPLE




L’élu s’accompagnait d’un soldat fuyujin comme s’il incarnait une vedette à protéger. Mais entre ce type et Zoro, on se mettait tous d’accord pour savoir que ce dernier faisait un bien meilleur bodyguard. Dans ce marché, les deux dragons gagnaient au change. Le bretteur serait conduit à destination sans égarement, pendant que couette-couette parviendrait également là-bas en bonne et due forme.
Résultat des comptes, l’homme le rattrapa, exprimant son intention de se rendre au barrage. Aujourd’hui, le pirate aux trois boucles d’oreille jouait les défenseurs plutôt que les attaquants. Ca ne lui arrivait pas souvent mais il semblerait que sa présence sur le champ de bataille ne soit pas indispensable. Fuyu s’avérait en supériorité numérique, ainsi qu’en puissance de feu, tout simplement. Sur ce plan là, Seika partait perdante, même avec la meilleure des stratégies. En revanche, si d’accoutume, la nation était réputée pour ses défenses impénétrables, cette fois-ci elle possédait une faille. Une faille qui, si exploitée par les rouges, risquait de foutre toute la team bleue en péril. L’unique opportunité pour le phoenix de renverser la balance. C’était donc cette zone qui réclamait la présence du bretteur, là où ses performances seraient pleinement consommées, sans gaspillage.

God Serena, comme ça qu’il s’appelait le bougre. Par ailleurs, sa présentation loufoque laissa le pirate sur sa fin. Il lui accorda un haussement de sourcil perplexe, marié à un regard hautain, histoire que ce clown de service puisse se sentir des plus ridicules. Tout autour d’eux, têtes volaient, sang giclait, corps s’irradiaient, et lui, il ne pensait qu’à s’amuser. Un taré de plus sur Kosaten, super, comme si cet asile psychiatrique n’était pas déjà suffisamment bondé.
Mais peu importait, l’ignorance était le meilleur des mépris, alors le cactus s’abstint de commenter et se laissa guider par God Serena.

Ca le mettait un peu mal de se faire mener par ce déjanté, mais pas le choix. Sur le chemin, l’épéiste observait de loin les combats éclater. Une véritable boucherie dont Zayro Jinn, maître des lieux, était à l’origine. Il semblait être par ailleurs la cible principale des ennemis. S’il venait à être abattu, ce dont le marimo doutait fort, ce ne serait pas une si terrible perte. On détiendrait toujours l’avantage, et de nombreux élus étaient en capacité de prendre la relève, comme Rinkyu qui s’pavanait certainement dans le coin, Heiwa, ou même encore le petit Bashô, qui pour le moment était plus occupé à se foutre de la gueule des autres qu’à se battre.
Le barrage se situant du côté fuyujin, l’atteindre ne paraissait pas être mission impossible. En fait, on pouvait même l’apercevoir maintenant. God Serena et Zoro étaient proches de leur but…

.
.

Equipement:
 

Action :
 



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 59
Yens : 535
Date d'inscription : 05/09/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
God Serena ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 20 Sep - 17:37

" Aventure: La “sainte” guerre



L'homme au cheveux d'herbe ne sembla pas apprécié ma mise en scène, mais cela ne me faisait rien. Chacun est comme il est, certains aiment vivre et ont de l'humour, d'autre pas. Il faisait peut-être partie de la seconde catégorie. J'ajoutai à ce que je lui avais dit plus tôt, mais sérieusement cette fois:

"Bon, on va devoir traverser le camp, puis il y a un peu de route jusqu'au camp"

Ce n'était qu'une récapitulation de ce que nous allions faire. J'ouvrais la marche, mon ami et le Greengalet suivaient mes pas et mon rythme. Dans le camp, il y avait du monde donc je faisais le plus vite que je pouvais, poussant les gens et créant les passages dans la foule agitée. Or du camp j'accélérais pour une cadence rapide et soutenu, je voulais qu'on aille vite pour atteindre la cible avant nos adversaires.
Je mettais alors un oeil au champ de bataille. La mort sévissait, elle se régalait. Des vies gâchée par la seule volonté de quelques hommes. C'était purement cruel et dégueulasse! Cela me donnait plus envie encore d'aller tuer Sul Hei, de lui couper la langue pour qu'il la mange et s'étouffe avec. Je m'approchais alors de la sortie du camp fortifié quand j'entendis un énorme bruit, le sol trembla un peu. Je me suis tourné pour voir ce que c'était et j'ai vu que l'ennemi avait tiré sur le général. Je ne savais pas qui s'était mais j'espérais que le coup ne l'avait pas eu, il devait diriger des troupes et sa présence en améliorait le moral. J'aperçu sans silhouette vivante et repris la route, plus vite encore qu'avant pour rattraper le retard de mon arrêt, mais aussi par peur que l'ennemi arrive avant nous.

"On y est presque!" lançais-je au groupe.

Alors que l'on approchais du but, un homme que je n'avais ni vu ni entendu et qui devais donc se cacher dans le décors se jeta sur moi! Tout se passa au ralentis, lui sortant de son antre et se jetant sur moi, armé jusqu'au dent. Je n'étais pas prêt à mourir. Contrer à main nue son arme n'était pas une chose que je pouvais faire et à mon niveau, je ne serais pas assez rapide pour saisir et dégainer ma roue et bloquer son attaque. Mes deux acolytes quand à eux étaient trop en recul derrière moi pour avoir le temps de réagir dans le cas d'une attaque à distance. Il fallait que j'improvise, que je trouve une solution.
God Serena  



Raison de l'édit:
 

Récapitulatif ::
 


Equipement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 212
Yens : 1948
Date d'inscription : 19/03/2017

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Nyang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 20 Sep - 18:32

     
La sainte guerre



À la grande surprise de la Ki, Zayro accepta. Sans prononcer un seul mot de plus, lui adressant seulement un bref signe de tête en signe d'accord, Nyang s'apprêtait à rejoindre son poste. Cependant, elle fut stoppée par un énorme projectile qui s'écroula violemment à quelques centimètres d'elle, en plein sur le colosse.
Stupéfaite par la puissance du tir, elle détourna instinctivement son regard vers le camp adverse, celui des Seikajins. C'était de là que venait le projectile. Un léger rictus se forma sur les lèvres de la Ki : les choses sérieuses allaient enfin pouvoir commencer.

D'une démarche assurée, Nyang se dirigea vers son unité d'archers à l'arrière, pas très loin du camp Fuyujin. Tous la regardèrent avec circonspection, sceptiques, l'air de dire "Mais qu'est-ce qu'elle nous veut celle-là ?". Toutefois, la combattante n'allait pas se laisser déstabiliser pour si peu, le temps était compté, ils devaient agir vite. Ceux qui voulaient la suivre le feraient, les autres lui importaient peu.

Sans obtenir l'autorisation de qui que ce soit, Nyang s'approcha des réserves de flèches et en saisit une entre ses doigts fins, et l'examina sous toutes ses coutures. Elle était en bois, assez fragile. La Ki était consciente du fait que si les élus seikajins étaient aussi puissants que ceux qu'elle avait déjà rencontrés, ces flèches ne leur feraient pas grand choses. Alors, se tournant vers les archers, les sourcils froncés, elle demanda :

▬ Comptez-vous les lancer ainsi ?



▬ Nous avions prévu de les enflammer plus tard, les ennemis ne sont pas très nombreux pour le moment alors...



▬ Enflammez-les tout de suite. Nos adversaires sont puissants, ne les sous-estimez pas.




Elle ne pouvait que penser à cet énorme projectile qui s'était écrasé sur le messager des Enfers quelques minutes plus tôt. Nyang refusait de laisser à leurs ennemis ne serait-ce qu'une seule ouverture. Vu sa puissance actuelle, il valait mieux qu'ils prennent leurs précautions dès maintenant.

Bien que les combattants doutaient de cette jeune femme qui s'auto-proclamait dirigeante de leur unité, ils obéirent, allant chercher tous les instruments nécessaires pour enflammer leurs flèches.

▬ En position ! cria-t-elle, de sorte à ce que tous l'entendent.



Les archers s'exécutèrent de façon parfaitement synchronisée. Cependant, la Ki ne dégaina pas son arc immédiatement, se contentant d'abord d'observer avec attention ce qui se passait sur le champ de bataille.

▬ Feu !



Les flèches enflammées fusèrent dans l'immense azur telles des étoiles filantes, puis retombèrent en direction du sol rocailleux, et des nombreux soldats ennemis.




Équipement:
 
Résumé pour le MJ:
 


Dernière édition par Nyang le Mer 20 Sep - 18:36, édité 2 fois (Raison : Désolée, encore un problème avec le code.)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 20 Sep - 19:20

Kakashi Et tout plein de monde
329 mots
dialogue en gras
pensées en italique
La "sainte" guerre
C'était quand même un sacré coup de chance que d'être tombé sur ces deux marchands. Ainsi, l'Hatake avait pu se faire emmener sur le champ de bataille plus rapidement que s'il y était allé à pied. En parlant du champ de bataille, quand ils surplombèrent une colline, Kakashi (maintenant réveillé) pu avoir un aperçu du champ de bataille. D'un côté, se trouvait un camp fortifié avec des tentes bleues, Fuyu, et de l'autre des tentes rouges, sans aucun doute Seika. Le shinobi se tourna vers les marchands et leur annonça son départ.

Bon, je vais devoir vous quitter, ma deuxième guerre m'attend. Encore merci pour tout.

Deuxième guerre ? Mais de quoi vous parlez ?

Non, rien. Laissez tomber.

Il descendit alors de la charrette, puis une fois de dos le borgne leur fit un signe de mains, pour leur dire adieu. Ensuite, il se mit à courir tête baissée avec les bras en arrière, en direction du champ de bataille. En se rapprochant plus du combat, Kakashi reconnut une silhouette verte parmi les gens : c'était Zoro, avec deux inconnus. En regardant d'un peu plus près, le premier du trio était sur le point de se faire attaquer. Kakashi mit alors sa paume de main gauche vers le haut, et commença à faire tournoyer du chakra à l'aide de son autre main pour former un orbe parfait. Il courait maintenant l'orbe en main, en plein sur l'ennemi. Une fois à quelques mètres de lui, le ninja avança sa main de façon à ce qu'elle vienne s'écraser contre le soldat adverse.

Rasengan !!

Son orbe tourbillonnant tournoya sur lui-même au contact du Seikajin et l'envoya valser plusieurs mètres plus loin. Il se tourna ensuite vers celui qu'il venait de sauver, et lui sorti la phrase dont lui seul avait le secret :

Désolé pour le retard, je me suis perdu en chemin...

Cette phrase était typique de Kakashi, nombreux se demandent comment il fait pour se perdre si souvent.
Ah, bah je suis enfin arrivé !


Équipement:
 

Résumé:
 

Technique utilisée (en full rp):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 20 Sep - 21:18


La "sainte" guerre

Sakura me réconforte en me disant que ce n'est pas grave si mes pouvoirs de guérisons n'égalent pas les siens, car une aide reste une aide et dans des moments comme celui-là chaque personne compte. Une explosion se fait entendre, semant un peu plus la panique parmi les rangs.

Alors que l'équipe de médecin s'organise en vitesse pour accueillir au mieux la vague de blessés qui va suivre, Sakura me laisse le choix d'aller les rejoindre ou non. Instinctivement, je me lève dans l'intention d'aller prêter main forte, mais à ce moment les paroles de Long me reviennent en tête.

Je me retrouve alors face à un dilemme. Si je n'aide pas les secouristes, ils n'auront pas le temps de traiter tous les patients. Beaucoup de vies que je pourrais sauver ne le seront pas. Mais si je choisis de les accompagner, alors j'expose l'être qui m'est le plus précieux à un grave danger. Que faire ?

En quelques sortes, cela revient à se poser la question : la vie de Natsu vaut elle plus que la vie de plusieurs dizaines de soldats ? Et comment je suis sensée répondre à cette question moi ? Natsu est un être fort, solide, loyal et, malgré ce qu'on en dit, altruiste. Je suis sûre qu'en ce moment même, alors qu'il se trouve au front, il se bat pour sauver la vie de ceux qui combattent avec lui.

L'une des médecin, Yuki si je ne me trompe pas, se tourne vers moi et m'invite à la rejoindre dans sa tente si jamais je décide de donner un coup de main. Je dois donc me décider maintenant, et je crois que ma décision est déjà prise. Natsu est un être fort, il a su dépasser les limites que lui imposait son sceau, je le pense capable de se défendre seul. De plus, c'est un chasseur de dragon, il pourra survivre face à Long.

Je me lève aussitôt pour aller rejoindre Yuki dans sa tente. Quelques soldats gravement blessés s'y trouvent déjà. Sans perdre de temps, je m'approche de l'un d'eux pour me mettre au travail.



Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2503
Yens : 1703
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 169
Nombre de topic terminé: 66
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Mer 20 Sep - 22:47

Tour 3: Une guerre sur de multiples fronts


Une clameur géante sortait des choses comme un prélude d'apocalypse jettant l'effroi des fin de monde



La guerre sainte atteint son paroxysme, et pourtant aucun des deux camps ne semblent prendre l'avantage sur l'autre. Certes Fuyu reste supérieur numériquement, même si une bonne partie des troupes est partie défendre le barrage, mais Seika semble résister plus que tous ce qu'on pouvait pronostiquer. A croire que le Dieu phœnix combat avec rage et partage son ardeur avec ses soldats. Ceux-ci combattent comme trois hommes, leur témérité n'a aucune égale et ils mériteraient le respect.
Pourtant Fuyu ne dit pas son derniers mots et écoutant les ordres de l'un de leur général-élu, un engin de siège similaire à celui de Seika, envoi un énorme projectile vers une cible inconnue proche du Barrage. Certains visages se lèvent, par crainte et incompréhension. Alors que de nouveaux lasers s'attaquent aux abords droit du champs de bataille.  Ceux qui ne sont pas encore dans la mêlée peuvent d'ailleurs voir un appareil bien étrange et inconnu sur Kosaten.
Des boules de feu, des éclairs volent en tous les sens déclenchant des explosions par endroit. Des volées de flèches sont lancé dans le camps adverse, alors que les fantassins fracassent leur épées sur les boucliers. Mais un nouveau corps retenti, et sur le côté de la mêlée une épaisse fumée s’élève dans le ciel. Les deux camps envoient la cavalerie, déferlant sur les pauvres malheureux, mages, archers ou fantassins sur leur chemin.

La bataille commence peu à peu à se séparer sur deux fronts... Et au milieu de cette apocalypse, personne ne se rend compte qu'une menace approche....





Seika :

Natsu: On reconnait bien là, le Dragon Slayer qui s'enflamme. Admirant la réponse de Seika aux attaques de Fuyu, tu entres dans le vif du sujet en répondant aux attaques des deux fantassins qui te tiennent tête. Habiles et expérimentés, ils parviennent à légèrement te blesser les rendant plus téméraire que jamais. Après tout parvenir à atteindre un élu...

Mais ils ont en face un véritable dragon du feu, qui se déchaîne, peut être un peu trop les laissant roussir et mal en point. L'un tente de tenir debout difficilement, avant de s'effondrer, alors que le second crache du sang, mais se maintient de son épée. La haine et la colère gagne ses yeux. Il n'a pas dit son derniers mot... Pourtant à cet instant, une boule de feu fuse sur lui, pour l'achever. Lorsque tu te tournes, tu aperçois un petit groupe de Seika. Un mage, et deux fantassins.

-Messires, vous êtes important pour Seika ne prenait pas trop de risques. Nous mourrons pour vous et nous vous protégerons!

Ainsi, tu ne seras pas seul dans ce combat qui semble desespéré...

Spoiler:
 

Sakura: Prenant ton rôle à cœur, tu laisses le choix à l'élue de Fuyu. Puis pressée par le temps tu dirige ta petite équipe pour soigner les troupes qui ne cessent de venir. Tu côtoies l'horreur de la guerre. Et pourtant sans toi, Seika perdrait sûrement plus vite encore.Parviendras-tu à maintenir tout le monde en vie? Réussiras-tu à apporter le soutien nécessaire à ton royaume d'adoption? Et plus encore, le camps est-il vraiment hors de danger? Après tout, tu as vu les pouvoirs des élus du dragon? Mais Kosaten cache peut être bien d'autres choses!

Gally : Devenant Parano, et après tout, ceci est bien normal en temps de guerre, tu redeviens plus sérieuse et t'expliques plus posément à la réunion. Avant de quitter la tente et de t'éloigner du campement, pour grimper en haut d'une falaise, juste au côté de votre avant-poste.  Mais auras-tu eu raison de partir seul en territoire ennemi  ? Fort heureusement, tu es encore loin et pour l'instant impossible à repérer, mais qui dit que le danger viendra forcément de Fuyu  ?

Spoiler:
 

Amaya: Après de longues hésitations, tu te décides enfin. Ton choix se portent sur le soin des blessés. A peine as-tu choisi cette option, qu'une légère pression se fait sentir dans ta tête. Long n'est jamais loin. D'ailleurs des mots te parviennent faible et inaudible

-Ton bien aimé va mourir... Tu sauves des soldats qui ne sont ni de ton royaume et sont destinés à mourir. Tu vas les faire souffrir encore plus en leur faisant croire à un espoir inexistant...

Minshu/ Tenshi:

Haizen: Fonçant à vive allure, et discutant avec l'homme sur ta moto, tu laisses apparaître un drapeau blanc. Malheureusement cet acte est en contradiction avec ton acte suivant, alors que tu déclenches une «  grenade  » inconnue des natifs, mais qui prennent cela pour une attaque. Aveuglés, ils essayent de te poursuivre une fois leur vue revenue.

Mais un danger que tu n'avais pas prévus arrive plus vite que la lumière sur toi. Les lasers qui avaient précédemment anéantit des soldats Seikajiin, tombent sur toi. Différentes explosions se déclenchent et ton compagnon vol aussitôt dans les airs, avant d’atterrir au sol, sonné par l'attaque et le choc se mettant à cracher du sang. D'autres soldats Fuyujiin Ou Seikajiin confondu tombe au sol raide mort. Quand à toi l'attaque te met en piteux états, le choc a peut être même pu te faire échapper de ta moto qui doit être retourner un peu plus loin. Décidément, tu ne t'attentais pas à cela au vu de tes pensées. Peut être as-tu été trop présomptueux ( Voir Poste de Zayro)

Natsume: Alors que tu poursuis ton chemin sans encombre, ressentant la fureur qui se déchaîne pendant le combat, tu prends bien soin de répertorier tout le chemin, dans le moindre détail, suivit de ta petite compagnie. Tu finis même par passé au côté du barage, apercevant quelques soldats du dragon en faction. Sans savoir exactement ce qu'ils font là, mais eux ne t'aperçoivent pas. Beaucoup de tensions à priori, mais tout se passe bien... Jusqu'à ce que... Une ombre gigantesque te domine, mais à peine tu l'aperçois qu'elle est déjà sur toi, te causant une douleur comme rarement tu l'as ressenti.

Il te faut un moment pour t'en remettre, et bientôt, tu vois le symbole de Fuyu sur l'objet ainsi tiré. Mais pourquoi t'attaque t-il? Deviendrait-il l'ennemi et déclarerait une guerre ouverte avec vous?  Toutefois, tu poursuis ton chemin, pour atteindre justement un passage proche du camps adverse. Bien évidement surveillé. Tu donnes donc tes directives, attendant la suite ( Voir MAJ de Aladdin)

Spoiler:
 

Aladdin:  Tu suis donc ton nouveau compagnon escorter des preux chevalier de Minshu. Et pourtant tu assistes impuissant à l'attaque qui vous tombe dessus. ( voir réso de Natsume)

Pourtant vous poursuivez ensemble au point tant surveillé. Et obéissant aux demandes de l'élu, tu t'envoles sur ton turban pour voler au-dessus de l'avant-garde, sans encombre.

Après quelques minutes, tu dépasses l'avant-poste pour te retrouver face à des rocheuses escarpées et un petit chemin étroit qui s'avance dans cet endroit labyrinthique. En continuant et de ton point de vue, tu peux voir l'entrée de quelques grottes par ci par là. Tout semble calme, peut être est-ce dû à la guerre qui sévit non loin. Que vas-tu faire poursuivre ton chemin ou retourner en arrière pour prévenir ton camarade.

Spoiler:
 

Byakuya:
Tu t'envoles à ton tour dans les airs, pour suivre le jeune Tenma. Tu le rassures, mais te rends-tu compte réellement de l'erreur de ton compagnon. Certes, il ne les a pas tué, mais un tel acte peut être interpréter comme une attaque ou plus encore essayer de ralentir les soldats qui tentent de protéger leur base.  D'ailleurs tu assistes à ton tour impuissant par l'attaque du Colosse... Néanmoins, en tant qu'élu, même si ton ennemi juré ( Mist) se rend invisible, tu continues à percevoir à peu près sa position. La distance ne rend pas la chose précise, puisque ses attaques sont à longue distance sur les soldats de Seika. En tant que défenseur de la terre, laisseras-tu impuni cet acte vil? Laisseras-tu Haizen derrière toi pour continuer la mission? Que faire, surtout que vous vous faîtes poursuivre par plusieurs soldats à présent!(Lire réso de tes compagnon)

Licht et Mizoku: Alors que Licht s'extasie devant la magnificence de Dieu, du moins de ce qu'il pense. Il se fait rattraper par deux alliés et se présente à eux s'en perdre de temps. De son côté Mizoku ne revient pas du comportement de son compagnon et lui fait bien savoir. Ceci ne risque t-il pas de causé des tensions entre vous.  Néanmoins tu te présentes à ton tour.

Fort heureusement, vous n'êtes pas assez proche du champs de bataille pour être importuné pour le moment. Mais quel va être ton choix, poursuivre en longeant le camps de Seika ou bien trouveras-tu un autre chemin. Après tout dans les rocheuses, il peut exister de nombreuses grottes, mais vous améneront t-elles ou tu l'espères?

Tenma:
Suivant les élus avec toi, tu assistes impuissant à un enchaînement que tu regretteras sûrement. Non seulement l'erreur de Haizen qui “s'attaque” à des soldats de Seika- même si certains de Fuyu ont été prit aussi par le flash- , à présent que tu passes à côté d'eux , tu peux voir leurs couleurs. Autant dire, que ceux-ci ne te croiront pas si tu essayes de les calmer. L'adrénaline, la peur, l’inquiétude les empêcheront pour l'instant de t'écouter. Et en plus tu vois l'attaque dévastatrice de Zayro Jinn. Pourquoi cet être s'en prend ainsi à vous. Désire t-il la guerre contre Minshu, ou bien vous a t-il prit pour des Seikajiin? Que vas-tu faire face à cette situation désastreuse?

Fuyu:

Zayro: Tu accptes la proposition de l'archère, sans aucun soucis. Digne général de cette armée.Malheureusement, tout ne se passe pas aussi bien que tu le pensais, alors que tu subit de plein fouet l'attaque de Seika. Mais gardant ton sang-froid, tu ne perds pas ton temps et fait appel toi même à une arme de siège similaire. Usant de tes capacités, tu localises une présence proche du barrage et demande à vos hommes de faire feu dessus.

Sans attendre, ils obéissent et tu vois le projectile partir à une vitesse impressionnante alors que la magie s'intensifie sur le “missile”.  Mais tu n'as pas encore dit ton derniers mots, alors que des flash et un engin étrange attire ton attention. Sans attendre tu lui tire dessus, prenant ceci comme un ennemi tout en te déplaçant. Plus difficile sera de te repérer...

(Voir Réso de Natsume et de Haizen)

Spoiler:
 

Li-Ming: Il semble que tu es mal compris les paroles de l'homme. Puisque celui-ci t'avait bien indiqué le lieu des mages du royaume: Sur le champs de bataille! Mais retournant sur tes pas, tu suis les hommes blessés et débordant d'énergie. Pour faire une proposition à un des hommes dont la vie ne sera plus qu'inutile. Il accepte donc, et aussitôt des soigneurs écoutent tes directives. Tu es une élue, et eux de simples petits soigneurs, ils vont pas te désobéir, pour l'instant. Et alors que tu commences ton rituel. Le blessé te regarde, sentant sa vie s'échappait de lui. Mais tout étrange que cela puisse être, il te sourit, puis alors que la vie disparaît dans son corps, il sourit dans le vide. Comme si Le Dieu Long lui même avait tû ses douleurs. Mais à présent que vas-tu faire de cette énergie?  Et que vas-tu faire des hommes et autres magiciens qui ne cessent d'affluer.

D'ailleurs, non loin tu ressens une puissante magie, si tu désires t'avancer vers celle-ci tu découvriras bientôt une tente, rassemblement quelques magiciens, qui  sont en “communication” avec les mages sur le champs de bataille. Ils font office de relais...


Mist:  Prévenante, tu te mets invisible et descend de quelques mètres, pour ne pas te faire remarquer. Et aussitôt attaque quelques soldats éloignés. Ils ne meurent pas instantanément mais sont grièvement blessés et rapidement amenés en infirmerie de fortune. C'est une bonne action, mais tâche de faire attention, car ces hommes ne semblent pas portés sur la magie. Mais probablement en existe-t-il et même s'ils sont légèrement moins puissant que toi, à plusieurs ils pourraient te repérer, après tout l'union fait la force. D'ailleurs, comme si le message se passait entre les troupes, de tes actions invisible, tu peux apercevoir difficile une fine barrière invisible protégeant les soldats. Qu'est-ce que cela signifie? Devras-tu changer de lieu pour réitérer ton attaque ou le message passera bien plus vite que tes déplacements?

Zoro et God Serena et Kakashi:
 Alors que vous faites les présentations ou non d'ailleurs. Zoro observe le champs de bataille tout en restant silencieux et peu bavard, peu habituel  pour Mister Troll. Néanmoins, vous poursuivez votre chemin, mais sur la route, un bandit attaque Serena – et oui ça ne peut être qu'un bandit faible, profitant de la guerre pour détrousser les blessés et autre fuyard, pour se faire battre si facilement par un élu aussi faible. Après tout, ici, les soldats était bien plus puissant et résistant que cela- Mais revenons à nos moutons, notre retardataire,-à croire qu'ils se retrouvaient et se développaient comme des lapins, avec la présence de Zoro- se présenta à son tour. Ensemble, ils parvinrent finalement au barage pour voir un petit camps de Fuyu qui avait été rapidement placé ici pour protéger un minimum le barage. Mais ceci n'était certainement pas suffisant. La preuve déjà un bataillon de Seika les attaquaient et les soldats du dragon se faisaient repousser. Un seul fait était étrange dans ce tableau, comment les troupes de Seika étaient déjà parvenu ici?

Spoiler:
 

Rinkyu   :
Toujours aussi calme et posé, on ne sait pas ce que tu attends, mais tu observes. D'un côté, tu parviens à voir tous les mouvements du messager des enfers et de Mist malgré son invisibilité, mais de l’autre tu perds rapidement de vue Zoro, qui devient bientôt hors de portée dans les hauteurs des rocheuses. Voudras-tu l'aider ? Rester sur ses positions que tu désires défendre contre une éventuelle attaque, ou bien suivre de potentiels élus qui vont accomplir leur mission ?



Nyang: Le messager des enfers accepte ton offre et tu ne perds pas de temps. Ainsi devant ta petite troupe, ils ne te prennent pas trop au sérieux, avant de finalement t'écouter et agir en conséquence. Ils comment déjà à te respecter, comme quoi les Fuyujiin écoute la force brute.

A ton commandement, ils font feu, blessant plusieurs ennemis et parvenant à en tuer quelques uns. D'ailleurs, tu achèves même quelques hommes qui sont blessés au sol. Aucune pitié lors d'une guerre. Néanmoins une nouvelle menace se déclare sur le côté, les cavaliers Seikajiin affrontent ceux du Dragon... Mais s'ils parviennent à percer vos défenses, ils vous écraseront. Néanmoins tirer dans le tas risque d'être difficile alors que vos propres hommes sont aussi dans la mêlée... Que faire?

Basho:
Ayant entendu les paroles des Minshujiin, ton vil esprit pense à se venger de l'affront qu'ils t'ont fait. Mais sans perdre de temps, tu disparais pour revenir à ton perchoir. Rejoins rapidement par un marcheur d'ombre qui part faire son rapport à Heiwa. Celui-ci ne tardera pas à te répondre ( voir  poste de Heiwa)
Mais apercevant une nouvelle menace, tu te dépêches à chercher l'engin de siège. Malheureusement, sans succès. Enfin pas totalement, tu as pu voir à peu près d'où venait le projectile, mais le lieu exacte t'est inconnu. Prendras-tu le risque de te téléporter non loin de ta cible? Ou bien vas-tu suivre la demande de Heiwa?

Spoiler:
 


POUR TOUS:
Vous pouvez tous apercevoir à nouveau les lasers fondent sur le côté gauche extérieur de la bataille, alors qu'un nouveau projectile est envoyé proche du barrage, sans en connaître la cible. Bien sûr, vous apercevez, pour ceux n'étant pas dans la mêlée la moto de notre cher Haizen, et la bataille qui se sépare sur deux fronts.

Spoiler:
 




Et Surtout, n'oubliez pas: PRENEZ DU BON TEMPS ET AMUSEZ VOUS! C'est un ORDRE :p

Vous avez jusqu'à Vendredi 21h00 dernier Délai pour poster. Si ce demain soir, tout le monde a posté j'essaye de poster le prochain tour!




©MangaMultiverse


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 59
Yens : 535
Date d'inscription : 05/09/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
God Serena ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 21 Sep - 0:47

" Aventure: La “sainte” guerre

Contrairement à toute mes attentes, je fus sauvé in-extremis par un jeune garçon au cheveux gris clair. Il était mignon dans sa tenue mais avait un air décontracté presque à la limite de l’irrespect. La technique qu’il utilisa pour me sauver de mon agresseur s’appelait le Rasengan, avec un nom pareil et un tel rendu je ne risquais pas de l’oublier, d’autant qu’elle m’avait sauvé la vie. Il se tourna vers moi. Un bandana couvrait son œil gauche tandis que l’autre était comme à demi-ouvert. Il me lança un simple :

« Désolé pour le retard, je me suis perdu en chemin... »

Une sacrée voix de blasé… Encore un mec heureux de vivre, avec l’autre élu derrière et celui qui venait d’arriver j’étais servis. Je le remerciai quand même :

« Merci. Tu es de Fuyu pour m’avoir sauvé. Je vois que tu viens d’arriver, vu la direction par laquelle tu viens. Je ne sais pas ce que tu comptes faire mais nous nous rendons au barrage pour en assurer la protection. Si celui-ci est détruit par Seika, alors c’est la guerre que nous perdons. Accompagne-nous, on ne dit jamais non à un élu de plus. »

C’est ainsi que le groupe s’élargissait encore. La route reprenait. Alors que les autres ne pouvait usuellement rien entendre, mes oreilles de dragon slayer percevaient des sons anormaux. Je signalais de suite mes partenaires :

« Quelque chose ne va pas ! J’entends… Une bataille »

Plus on avançait, plus je reconnaissais les claquements métalliques de lames qui s’entrechoquées mais aussi les bruitages spécifiques aux sorts lancés par des mages aguerris. Je ne savais pas exactement quand ils entendirent la même chose que moi mais leurs visages changèrent d’expression à un moment donné. Alors que le camp de fortunes n’était plus qu’à une vingtaine de mètre, j’arrêtais le groupe pour observer quelque temps la situation :

« Des Seikajin ?! Comment c’est… »

Un hurlement de soldat me coupa… Comment ce groupe était-il arrivé ici ? C’était impossible qu’il nous ait devancé. Pourtant ce n’était pas la seule chose qui m’embêtait : le combat s’étalait sous mes yeux, les assaillants n’étaient pas en très grand nombre. Si Seika attaquait le barrage, je m’attendais à ce qu’elle envoie une petite armée. La nation du Phoenix savait pertinemment que nous protégerions le barrage. S’ils arrivaient à le faire tomber, alors c’était la victoire assurée pour eux, même nos meilleurs éléments seraient submergés. Alors pourquoi n’avoir envoyé qu’un si faible nombre d’homme ? C’était trop étrange, illogique même.

« Il y a quelque chose de bizarre ! »

Mon esprit fusait, ce que j’explique en prenant du temps alla bien plus vite dans ma tête, quelques secondes seulement espaçaient mes deux interventions. Je devais vite comprendre, j’avais vécu les guerres, les stratégies n’avaient plus de secret pour moi. J’étais capable de démêler le nœud que l’on m’imposait.

* Réfléchis ! Réfléchis ! * Me suis-je dis.

Chaque chose en son temps, je prenais les éléments dans l’ordre. Si des soldats étaient arrivés jusqu’ici, alors que la route depuis Fuyu est plus rapide c’est qu’ils ont forcément utilisé un raccourci. Pourtant, ils n’étaient pas beaucoup, sûrement que ce raccourci ne permettait pas le passage d’une armée : une grotte ? une route à flanc de montagne ? un passage escarpé ?
Ensuite, pourquoi envoyer si peu d’homme et visiblement aucun élu ? Surement car déjà le passage ne permettait pas de déplacer un grand nombre d’homme et que quoiqu’il arrive ils se feraient écraser et sacrifier des élues pour cela n’était pas bon.
Dans ce cas, pourquoi envoyer ces hommes-là à la morgue ? Pour cela, j’émis l’hypothèse que les espions de Seika avaient analysé le petit camp provisoire et avait envoyé assez d’homme fort pour en prendre le contrôle et en agissant rapidement, utiliser cet escadron pour détruire le barrage avant l’arrivée des renforts de Fuyu.
Dans ce cas, j’en concluais que le camp ardant comptait seulement sur la réussite de ce groupe, qu’il n’allait pas envoyer plus de troupe. Après tout, ce serait logique, leur armée étant déjà inférieure en nombre à la nôtre, se diviser pourrait leurs être fatals.

* Mais ! *

Par contre ils savaient que nous nous diviserions ! Sachant que nous étions supérieurs en nombre ils se doutaient que nous n’hésiterions pas à diviser notre armée. Dans ce cas… Le barrage n’était pas leur seule possibilité de vaincre les serviteurs de Long. S’il se réunissait et détruisait chaque partie de notre armée, il pouvait gagner. D’ailleurs, en y pensant, nos troupes étaient divisé en trois partie, une au front, une ici et une au campement, alors que les rouges étaient unis.
Par contre, s’ils avaient réussi à arriver ici avant nous, de leur camp de base c’est que logiquement nous pouvions faire pareil et nous faufiler chez eux en commando comme ils venaient de faire. De toute façon, il fallait bouger

« Bon… Occupez-vous d’eux, je vais essayer de trouver comment ils nous ont devancé ! … D’ailleurs ! Ne les tuez pas tous, il faut pouvoirs les questionner si je ne trouve rien, quitte à les faire parler sous la torture… »

Je les laissais à leurs occupations pour gérer les miennes. Je commençais déjà par m’éloignais un peu de la bataille, je ne voulais pas y être mêlé alors que j’étais occupé à zieuté un tunnel, une plaque d’égout, une corniche ou quoique ce soit qui pourrait déboucher sur un passage.

En cherchant, je me rappelais que j’étais faible et que je ne pouvais pas utiliser mes pouvoirs. Je regardais un instant mes mains, en fait j’avais de la magie en moi mais elle était bien trop faible pour que je puisse l’utiliser en combat… Mais par contre… Ici elle pouvait m’être utile ! Quitte à utiliser tout le peu de magie que j’avais dans mon corps, je fermai les yeux. Je pouvais toujours faire appel à mes pouvoirs de dragon slayer de la terre ! Si je n’étais pas assez puissant pour faire bouger une pierre, je pouvais par contre améliorer mes recherches en analysant le sol tout autour de moi, je pouvais donc aussi me faire un plan mental des mètres qui m’entouraient. Mais je ne tiendrais pas longtemps, je sentais déjà la magie s’écouler à grande vitesse. Je me déplaçais pour observer du regard et magiquement la zone.
God Serena  



Récapitulatif :
 


Equipement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 21 Sep - 8:59





La "sainte" guerre


feat.Faucheuse de brume & un paquet de monde

Natsu était assez fier de lui. Même s’il ne s’agissait là que de deux fantassins, les adversaires étaient plutôt coriaces, même pour quelqu’un de sa trempe. En effet, malgré sa peau naturellement plus résistante aux coups, notamment grâce à sa constitution proche de celle d’un dragon qui lui offrait une protection d’écailles, il avait subi quelques blessures, pour l’heure assez superficielles, mais qui auraient pu le gêner s’il en encaissait d’autres. Et puis, en leur présence, il se sentait plutôt diminué, comme si Long lui-même avait le pouvoir de réduire la puissance de ses opposants. Mais, même malgré tout ceci, il avait pu sévèrement les violenter grâce à sa magie retrouvée, ce qui était réellement une satisfaction pour lui.

Néanmoins, l’un des deux ennemis, plus résistant que son collègue, tenait encore debout, et se préparait à riposter, ce à quoi Natsu ne s’attendait pas vraiment. Il avait tout de même déchaîné sa technique la plus puissante… Toutefois, une boule de feu, venue de derrière le chasseur de dragons, vint frapper le survivant, avant de l’abattre pour de bon. Alors que ce type s’effondrait, le garçon aux cheveux roses se retourna aussitôt pour voir qui était l’autre pyromancien. Il se trouva alors face à trois hommes, deux porteurs d’une épée, et le troisième la paume de la main tendue vers la victime et encore fumante. Ceux-ci affirmèrent leur désir de mettre leur vie en jeu pour le Dragnir. Ce dernier passa la main dans ses cheveux, un peu gêné, avant d’éclater de rire.

« OK, on va aller défoncer Fuyu ensemble alors ! Mais faites gaffe à pas crever, ou alors faites-le pour Seika, pas pour moi ! »

Natsu fit rapidement les présentations avec le groupe venu en renfort. Il voulait connaître la situation à l’arrière, ainsi que leurs capacités à chacun. Cela pouvait paraître beaucoup trop intelligent pour lui, mais, sur un champ de bataille, il réfléchissait bien plus qu’à l’ordinaire. Après quoi, il demanda au mage de lui jeter une boule de feu à la tronche. Ce dernier hésita quelques secondes, mais le franc sourire et le regard amusé du garçon à l’écharpe le rassurèrent. Il invoqua alors une nouvelle balle de flammes, qu’il jeta vers la tête brûlée. Cette dernière n’en fit littéralement qu’une bouchée, avant de s’essuyer la bouche, rassasié.

« Ah… Merci pour ce repas ! »

La Salamandre était bien de retour ! Mais, pour Natsu, il y avait encore quelque chose qui le dérangeait ici. Il leva ses yeux vers le ciel, avant de crier, sans doute dans le vide.

« Hey, Fenghuang ! C’est cool de parler dans nos têtes, mais on va pas gagner les combats avec ça… Si tu pouvais nous filer un vrai coup de main, ça serait sympa ! »

Il parlait peut-être pour rien, mais il fallait bien essayer... Au loin, le fils de dragon entendait le bruit d'une moto, se demandant bien de quoi il pouvait s'agir... Et puis, il y avait aussi ces énormes lasers qui faisaient des ravages dans les rangs de Seika. Natsu avait un mauvais pressentiment quant à leur origine...

Capa contextuelle:
 



Le récap' classique:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1538
Yens : 1
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

- En ligne



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 21 Sep - 15:14




Le trio continue d'avancer. Byakuya continue de sentir Mist et détecte à son changement d'énergie que la jeune fille est en train d'attaquer des seikajin. Rien de plus normal pour une élue de Fuyu. Et vu son caractère, elle ne dois éprouver aucun regret. En temps normal, Byakuya se serait interposé sans problème, rappelant à cette impertinente quelle était sa place, mais aujourd'hui deux raison le freinait. Tout d'abord, il n'avait pas son sabre et vu la défaite qu'il avait essuyé la dernière fois, il n'était pas prêt d'en subir une deuxième. Il allait être patient et attaquer quand il se sentirait totalement prêt. Et avec un peu de chance, elle allait se faire tuer dans cette guerre, et alors il se sentirait soulagé.

La deuxième raison arriva avec fracas, touchant Haïzen. Un laser similaire à celui de tout à l'heure s'écrasa sur le motard. Encore un coup de Zayro... il les avait repéré, probablement par le fait que le shinigami et le mage volaient, mais aussi à cause de la bombe qu'il avait lancé. Byakuya craignait à présent un nouveau tir du colosse pour les freiner Tenma et lui. Haïzen avait attiré l'attention sur lui, peut-être involontairement, et c'était l'occasion pour le reste de l'équipe d'avancer et de brouiller les pistes.

Continuant sa course, il s'adressa à Tenma

Continuons Tenma. Cet élu de Tenshi a attiré le regard de Zayro sur lui, nous ne devons pas nous immobiliser, cela faciliterait ses actions pour nous nuire.

De plus, il y avait des soldats qui en avait après eux. Ne pas traîner donc. Byakuya ajouta, en anticipant une contestation probable du garçon.

Il faut qu'on accomplisse notre mission le plus vite possible. Haïzen devra assumer seul la portée de ses décisions.  Nous ne sommes pas responsables de ses actes.

Quoi que décide Tenma, Byakuya continua son chemin. Tout en courant, il avait toujours ses extr-sens en alerte, prévenant une probable venu d'un élu Fuyujin sur leur chemin.


Equipement :
 

Capacité contextuelle:
 

Actions :
 
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 21 Sep - 15:22




Aventure: La "sainte" guerre

Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Aïe ! le petit garçon était parti en volant, j'espérais qu'il ne se ferait pas repérer, surtout que mon avancée se faisait de plus en plus prudente. Des groupes Fuyujins étaient non loin du barrage mais le chemin que j'avais emprunté m'avait permis de ne pas être vu. En attendant le petit garçon, je continuais de progresser à pas de loup pour que ce dernier aie le temps de m'annoncer à quel point l'endroit était gardé, cela me permettait de noter les potentiels chemins annexes.

Cependant, quelque chose me fonça dessus depuis le ciel. Le temps que je m'en rende compte, je me le prenais déjà en pleine face. La douleur fût très aiguë. Ce n'était pas aussi puissant et atroce que le sceau de douleur d'Hideo ou encore la torture que j'avais subi toute mon enfance mais ce fût suffisant pour me déstabiliser durant deux bonnes minutes. Je vacillais entre conscience et inconscience, sentant une petite partie de mon énergie me quitter puis je tombai à genoux au sol, rattrapé par l'un des soldats avec moi.

Une fois que j'eus retrouvé mes esprits, je secouai la tête, regardant autour de moi ce qui m'avait touché de plein fouet. C'était une sorte de projectile orné d'un dragon... Cela venait de Fuyu... Ils savaient que j'étais là. Ils ne connaissaient pas mes intentions, c'était sans doute la cause de cette attaque, je n'allais pas m'énerver pour si peu. Cela dit, je pris le résidu et le rangeai dans ma sacoche, cela aurait pu être utile pour la suite.

J'avais la tête qui tournait encore, j'étais un peu perdu et c'était l'occasion rêvée pour vérifier que ma carte était fonctionnelle et parfait, je pus me repérer. Je notai l'endroit exact où j'avais été touché par le projectile, continuant d'avancer. Mais j'arrivai à un point où je ne pouvais plus progresser sans risquer de tomber sur un danger. Je décidai de m'arrêter pile au nord de la base Fuyujin entre plusieurs rochers. Je commençai à étendre une sorte de bâche sur le sol avec mon écharpe, cela me permettait d'être visible par le ciel mais pas par le sol de façon à ce que le petit garçon puisse me retrouver.

On y est presque, j'espère que le petit va bien...

Me murmurai-je à moi-même...

Capacités contextuelles utilisées:
 

Actions:
 



©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 21 Sep - 16:47



La sainte guerre

Feat All of the trash



Musique


L'attaque semblait avoir fonctionné, pour la sienne en tout cas, concernant l'engin de mort, rien n'était moins sur. Mais là bas, dans l'autre coté du camp, la victoire pouvait être facile, des généraux comme ceux d'ici devaient décider des plans à suivre. C'était l'objectif à éliminer, et pour s'y rendre il n'y avait pas trente six moyen. Zayro pouvait traverser à pied ou à cheval le champ de bataille, mais il en aurait pour quelques longues minutes... De plus à ça, il devrait se stopper à chaque fois pour tuer des pauvres péons se dressants sur son chemin. Non.

Il pouvait naturellement se téléporter et avoir l'avantage de la surprise, mais ne sachant pas non plus ce qu'il y rencontrerait, lui aussi pourrait se faire surprendre. Finalement, c'est en observant Mist qui vola dans les airs jusqu'à une partie du front, que le colosse eut en tête sa traversée. Il alla cependant en cheval jusqu'à la machine de Fuyu, puis la toucha sous plusieurs angles. Le tireur interloqué n'osa pas le déranger, mais une fois fait, Jinn commença à creer à coté d'elle une seconde machine, en trois minutes environs.  




Quand la machine rechargera, tirer avec celle ci, vous pourrez bien y arriver non ?





Demanda t'il au tireur, qui allait donc devoir gérer cette fois ci deux machines. Evidemment, celle de Zayro était un peu moins bien faite, moins sophistiquée dans la magie utilisée par les mages fuyujins. Il ne pouvait pas cloner des composants magique aussi précisément après tout... Mais ce n'était pas grave, cela assurait de garder l'avantage tactique qu'ils avaient.

Puis il délaissa orage, le claquant au garrot pour que ce dernier ne revienne au campement fortifié. Délaissant donc son canasson pour le moment, le messager de l'enfer se dirigea dans une tente au calme, observant à l'intérieur une carte des lieux, mais sa décision prise, il commença alors à transformer son corps doucement, lentement, puis d'un seul coup, sa forme démoniaque brisa la tente, pour laisser un montre de plus de cinq bons mètres apparaître. Corps noircis, cornes, yeux luisants, longues jambes et longs bras parcourus de griffes aiguisées et de pointes osseuses. Peu ou personne n'aurait pu dire que c'était lui d'ailleurs.

Il prit naturellement son envol dans un grand souffle de vent, rejoignant les hautes sphères, traversant ainsi le champ de bataille et tourna autour du camp Seikajin pour y voir les forces en présences, les éventuelles défenses et tout en ne cessant pas de bouger aussi vite que le pouvait son niveau et ses ailes, ce dernier balança un souffle atomique en dessous. Cette fois ce n'était plus des simples lasers, mais une vague de feu atomique brûlant et irradiant L'une des plus grosses tente à l'arrière ! Il n'avait pas encore amorcé sa descente et tournait sans cesse, avant de décider de se téléporter quelque part... Mais ou ?




Mon équipement :
Equipement (clique):
 


Mes actions + résumé du mj flemmard :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1551
Yens : 613
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 185
Nombre de topic terminé: 82
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 21 Sep - 17:19





聖戦


feat. DU PEUUUUUUUUUUUUUUUUPLE




Tout se déroulait excessivement vite. Il se passait trois milles événements à la fois, il était difficile de garder un œil sur chaque front. Toutefois, quand un imposant projectile explosait aux alentours du barrage, et qu’on traînait justement dans la zone, on ne pouvait guère passer inaperçu. Un impact qui fit sursauter plus d’un corps.
Le bretteur se contenta d’arquer un sourcil, comprenant que cette puissance provenait de son propre camp. Quel intérêt de prendre pour cible le barrage ? Il n’allait pas tarder à en connaître la réponse.

Au même moment, derrière le cul de Zoro, un p’tit mec agile opéra le sauvetage de couette-couette. Comment suivre tout ce bordel en même temps ?! Les sens aiguisés du sabreur l’alertaient à lui en étourdir les neurones, tant ils l’appelaient de tous les fronts. Un temps de réaction s’initia lorsqu’il entendit cette voix familière derrière lui. Finalement intrigué par cette info parmi tant d’autres, il prit la peine de se retourner pour apercevoir… ce gosse…. Ce foutu gamin de merde voilé ! Il regrettait aussitôt son mouvement, et lui tourna le dos à nouveau impoliment.
Kakashi n’était pas un vilain garçon, mais sa faiblesse risquait de ralentir la tête de brocoli. Là, il le voyait arriver gros comme une maison : Ce môme traînerait dans ses pattes, et il se sentirait obligé de le maintenir en sécurité. Sachant que Couette-couette ne semblait pas non plus au top de ses performances, et par ce fait, méritait une attention… Merde ! Ce n’était pas le moment pour jouer les nourrices.

Il laissa les deux nouveaux acolytes se présenter en bonne et due forme avant de tendre l’oreille vers le décor. Une bataille sévissait non loin d’eux. L’homme se focalisait sur ces sons afin de localiser le lieu du massacre. Le barrage était censé être un point appartenant à Fuyu, donc plus silencieux…
Il ne fut pas le seul à intercepter ces bruitages mortels. Durant leur avancée, God Serena partagea ses perceptions auditives. Bien, il ne s’agissait pas d’une illusion ou d’un stupide écho alors, il se passait de sinistres choses par là-bas.
Approchant le point de destination, une simple constatation se forma dans tous les esprits de la bande : les seikajins, au grand dam de Couette-couette, qui ne semblait pas comprendre comment les rouges étaient parvenus à ramener leur fraise avant eux, sur leur propre terrain. Cette même interrogation traversa furtivement la tête du pirate, mais contrairement à son collègue, il ne s’y attarda guère. Peu importait la manière dont ils s’étaient démerdés pour arriver à bon port sans encombre, les faits étaient là. Maintenant, l’unique priorité qui se dessinait dans les volontés était de s’en débarrasser avant la catastrophe, et ce dans les plus brefs délais. Mission d’urgence.

Arrêtés par God Serena, le temps que Monsieur réfléchisse sur le pourquoi du comment, la petite troupe observait le tableau dressé face à leur gueule accablée. Si couette-couette se trouvait en plein débat métaphysique, toujours sur le cul, Zoro lui s’emmerdait légèrement. On allait quand même pas y passer toute la nuit ?! Ils sont là, faut leur casser le cul, point barre.
Quand le cerveau du groupe sortit de sa torpeur pour proposer son plan, le pirate esquissa un sourire, content de se défouler enfin. D’ailleurs, il se demandait pour quelle raison il avait attendu bêtement l’autorisation de ce frêle inconnu. N’importe quoi ! Certainement la guerre qui lui ramollissait ses conduits nerveux avec du fromage blanc.

Deux groupes de fantassins, accompagné d’un mage leur barraient la route. Très bien, fallait passer aux choses sérieuses dés à présent. L’homme ne perdit pas un instant, ne se préoccupant guère de ce que branlait Kakashi derrière, s’il désirait se battre également ou non, car lui chargea droit sur les ennemis à l’aide de ses trois katanas tout fraîchement dégainés harmonieusement. Le plus grand sabreur de Kosaten bousilla quelques races trônant sur son passage, faisant voltiger la plupart de ces consanguins enflammés.
Il additionna une petite technique à ses coups dévastateurs, histoire d’en soulever un peu plus d’un à la fois. A chacun de ses mouvements, il embrochait plusieurs mecs en même temps comme de simples bouts de viande sur le même piquet de brochette.  

.
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   Jeu 21 Sep - 18:29

- Dieu le veut-il vraiment? -

Musique


J’étais arrivé en haut de la falaise. De ce promontoire, je dominais le champ de bataille. À cette distance, je n’étais pas capable de repérer qui que ce soit, n’importe qui ayant la taille d’une fourmi. Exception faite de Natsu, que je parvenais à reconnaître dans le bordel par le fait qu’il lançait flamme après flamme pour se débarrasser de ses adversaires. Même en sous-nombre, les soldats de Seika ne perdaient pas courage et parvenait à tenir bon pour le moment. Ce n’était qu’une question de temps avant que ces défenses ne pètent, tout comme ce n’était qu’une question de temps avant que le barrage ne pète. J’avais juste à m’arranger pour que le second évènement se produise avant le premier. Mais il fallait tout de même que je me dépêche.

J’avançai avec beaucoup de précaution, de sorte que personne ne me repère facilement et de sorte que, si quelqu’un découvrait ma position, que l’on ne suive pas aisément mes mouvements. J’avais bien remarqué les engins de siège qui bombardaient sans interruption le champ de bataille et je ne comptai pas servir de cible d’entraînement aux fuyujins en suivant un itinéraire trop linéaire. Ça ne me faisait pas perdre tellement plus de temps de toute manière, autant en profiter.

Alors que j’avançai sur mon petit chemin personnel, je profitai du calme relatif pour réfléchir à tout un tas de trucs différents sur la guerre, sur Seika, Kid, tous les fuyujins que j’avais rencontré depuis ma renaissance – c’est-à-dire uniquement Zoro. Mon opinion concernant les conflits armés n’avait pas changé depuis ma rencontre avec Kachou dans la région des Grands Lacs : ils devaient être stoppés pour le bien de Kosaten et je ne voulais pas y participer. On peut alors penser que ma présence ici contredisait cet avis, mais je n’étais pas non plus venu sans raison. Mettons-nous d’accord sur le fait que si Seika perdait ici, rien n’empêcherait Fuyu d’envahir le pays tout entier. Ça allait donc être des millions de morts dû à l’invasion seul, des millions de déportés et de réfugiés politiques et des millions de pauvres civils tournés en esclave. Un beau bilan humain donc... Alors j’avais beau ne pas sincèrement aimé le gouvernement de Seika, de penser que Karui était en ingérence totale et que Fenghuang était un peu mégalo pour mêler des civils innocents à ses délires de dieu, mais je n’étais pas sans-cœur, et mon passé de Martienne refusait de ne pas aider Seika. Mais que l’on me comprenne bien. Je ne me battais pas pour Fenghuang ou Karui ou Seika. Je me battais pour Kosaten.
- Fenghuang, si tu m’écoutes – et je sais que tu m’écoutes – je suppose que tu connais mon opinion à ton sujet. Mais si tu veux sauver tes sujets. Si tu ne veux pas avoir la mort d’un pays sur le dos, il va falloir qu’on bosse ensemble. Ça ne me plaît pas tellement plus, mais, juste pour une journée, j’accepte de devenir complétement ton outil. Me chie pas sur l’épaule s’il te plaît et pétons ce barrage. Ensemble.

Equipement:
 

Résumé des actions:
 

Contextuelle:
 
Gally

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Aventure: La "sainte" guerre   

Revenir en haut Aller en bas
Aventure: La "sainte" guerre
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Partons à l'aventure !
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Rocheuses-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.