Partagez | .
Un chat, un loup et un... Cactus ?
Messages : 318
Yens : 40
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Dim 1 Oct - 10:04



Un chat, un loup et un ... Cactus ?
Mist ~

Changement.

Le changement était le mot parfait pour qualifier la situation actuelle. Autant physiquement que mentalement. Ta personnalité s'était modifiée, juste pour une unique personne. En fait, quand on y pense, cela a été très souvent le cas avec toi. Pour ne pas dire... Toujours.

Tu changeais de caractère pour plaire à autrui. Tu prenais un côté psychotique et obéissant pour Vincent; tu prenais un côté sérieux et froid pour les Baskerville; tu prenais un côté terrifiant et sévère avec Ada; et désormais, tu devenais tendre — un peu ronchon — et niais avec Mist. Tu te demandais très souvent qui était le véritable toi. Et si... Toutes ces personnalités... Formaient un tout qui était l'être que tu étais vraiment ? Après tout, tes clones s'étaient inspirés de toi, directement. Alors... Tu n'étais qu'une miette parmi un milliard d'autres ?... Un gâteau qui avait perdu une grande partie de lui-même au fil du temps...

Humf... C'est pas le moment d'être pessimiste..

L'amour était quelque chose que tu avais du mal à comprendre et à exprimer. Il y a quelques jours, même pas, tu avais avoué en avoir pour Mist. C'était un bel exploit. Tu l'avais sorti instinctivement, donc avec franchise. Mais cela t'intriguait encore et encore... Au fond tu n'étais qu'un benêt belliqueux, qui, mis à part gueuler et se battre, ne savait rien de la vie. Les sentiments "humains" ? Trop compliqués pour toi. Ça faisait mal. Tes nerfs chauffaient à force de réfléchir, et c'était très désagréable. En fait, réfléchir tout court était une atroce souffrance. Une torture, si je puis dire. 

Enfin bref, tout cela pour conclure sur ce simple fait : tu aimais Mist, mais c'était assez dur à l'admettre. Tu étais une sorte de machine de guerre, qui venait tout juste de... Vivre. Combattre, ce n'était pas vivre, même si tu le pensais forcément. Aimer, c'était vivre. Et toi, pauvre débutant, tu commençais à goûter à ce qu'étaient les vraies "joies de la vie". Ce qui la rendait belle, douce, enviable. Tu avais de mauvais souvenirs de l'amour, c'est pourquoi cela te rendait assez... Bloqué. Néanmoins, tu avais pris ton courage à deux mains, et tu avais lancé une somptueuse déclaration des familles. En récompense : un baiser profond et passionné avec la femme que tu considérais comme ta muse. 

Ce qui te rendait différent d'un vulgaire chien, c'était ta sauvagerie. Tu adorais Mist, tu ressentais un fanatisme fou pour elle. Mais cela ne t'empêchait pas de la violenter de temps en temps, par perte de contrôle. Tu regrettais à chaque fois, tu t'excusais... Mais c'était inutile. Tu ne pouvais pas être un gentil toutou. Tu étais un loup. Et on ne peut pas dompter totalement un animal sauvage...

Pour en revenir à la réalité, vous deux, sur l'élégant Justice, vous dirigiez vers Yuki. Tu pouvais déjà voir de loin les grands bâtiments de la capital, le monde qu'il y avait... Tu pouvais aussi entendre tous ces gens parler en même temps, formant un gros brouhaha de bruits qui ne t'était plus désagréable par habitude. Et alors que tu te rapprochais de plus en plus de la grande ville, tu fus surpris par l'apparition soudaine d'une silhouette masculine sur le chemin, toute seule. Le canasson se cabra et s'agita dans tous les sens. Heureusement, tu le connaissais bien... Tu réussis à le calmer au bout de quelques secondes, après avoir descendu de ta monture. Quelques petites tapes sur l'épaule et il reprenait son calme habituel... Alors que toi, tu fus pris de rage soudaine.

Tu te retournas, furieux, vers l'inconnu qui venait d'effrayer ton étalon, et, prenant une voix grave et un ton autoritaire, tu hurlas :

TU PEUX PAS FAIRE ATTENTION ?!

Techniquement, ça devrait être à toi d'examiner les alentours pour ne pas écraser quelqu'un... Mais bon... La colère rendait aveugle... Et stupide.

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1275
Yens : 583
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 147
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Dim 1 Oct - 13:04





猫、虫眼鏡、サボテン

feat. 2 pauvres folles




Fuyu, habillé de son fidèle blanc manteau, offrait ses flocons et sa fraîcheur à un pirate. Il ne connaissait pas cette nation. Il trainaît majoritairement en territoires neutres, zones inexplorés et à Minshu. Dans ses souvenirs, il lui semblait même avoir davantage foulé le sol brûlant que celui de glace. Oui, il évitait ce pays austère dans lequel il ne se reconnaissait pas. Certes, il partageait l’agressivité des natifs et élus du dragon, mais il ne se sentait pas chez lui. Il lui manquait cette petite flamme chaleureuse auprès de son cœur froid qui en réclamait la présence pour se réchauffer. Il n’était pas cette statue de givre. Ok, il se trimballait avec cette posture nonchalante, toujours le premier prêt à se castagner, guidé par un jugement parfois impitoyable, mais il n’en restait pas moins un humain. Il n’était pas sombre, mais seulement ronchon et légèrement marginal.

Il ne connaissait pas le coin. Et t’façon, même s’il le connaissait, il se perdrait quand même. Il piétinait des mètres de neige, s’obligeait à lever la jambe plus haut que d’habitude afin d’avancer, une vraie randonnée du combattant. Ce serait bien plus simple s’il parvenait à regagner un chemin, mais à chaque fois qu’il en localisait un, il le suivait trois minutes et finissait toujours par dévier sa trajectoire en s’écartant, insouciant.
Toutefois, par miracle, une route déblayée se localisait droit devant lui. Vu son entretien soigné, on pourrait même supposer qu’il s’agissait d’une route principale à emprunter pour se diriger vers un village. Les ressources à plat, il recherchait à se recharger.

A sa gauche, d’immenses bâtiments encadré d’une muraille semblait former une ville. Certainement un coin fort et riche. Il n’y avait jamais mis les pieds en deux ans, alors cette capitale ne lui parlait pas.
Il rejoignit subitement la route, débarquant de derrière un arbre, ce qui pouvait surprendre tout voyageur s’il se trouvait ici à ce moment là. Mauvaise syncro, puisque ce fut exactement ce qu’il se produisit.

La brusque arrivée du bretteur surprit un dada, portant deux jeunes voyageuses collées serrées. Affolé, le cheval fut calmé sous les tapes réconfortantes de sa maîtresse, qui ne put s’empêcher de râler aussitôt. S’il n’avait daigné lever un regard vers elle, il s’y adonna instinctivement lorsqu’il entendit cette voix grincheuse reconnaissable entre mille. Avant même qu’il n’atteigne son visage pour affirmer son hypothèse, il savait déjà qui son œil s’apprêtait à voir.
Bingo ! Il y perçut la gueule véhémente de la femme. Une grimace faciale encore placardée sur son visage pour y durcir les traits. Dans d’autres circonstances, il glisserait une esquisse face à ses retrouvailles, mais pas aujourd’hui. Elle le saluait en criant comme une marchande de poisson, pour changer… très bien il lui retournerait la pareille. Elle aboyait, lui mordait, là était toute la différence.

La ride du lion se dessina entre ses deux sourcils, et il rétorqua :


Eh oh, t’avais pas qu’à te mettre sur mon chemin aussi la grincheuse!


Au fond, un poids enfoui au fond de lui disparaissait : elle était vivante, elle avait survécu. Il en était content quand même.

.
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 530
Yens : 456
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Dim 1 Oct - 18:35



feat. Chienne des Baskerville & Zozo
Un chat, un loup et un... Cactus ?

Le cheval, c’est trop génial ! N’importe quoi ! Si Mist trouvait le couillon qui avait inventé ce slogan pourri, elle lui ferait bouffer sa langue. Sans déconner, quel plaisir pouvait-on avoir à sentir son popotin tripler de volume à force de se faire malmener par l’allure brutale du canasson ? Aucune délicatesse, juste du gros bourrinage de service… C’était vraiment le transport le plus ridicule, cracra et inconfortable qui existe ! La tueuse haïssait Zwei un peu plus à chaque seconde pour l’avoir faite monter sur cette bête stupide. Tiens d’ailleurs, parlons-en de ce petit enfoiré de Baskerville. Cet obsédé avait passé son voyage à la tripatouiller de partout, ce qui lui valait à chaque fois une gifle ou un coup-de-poing selon l’humeur, un regard noir, des menaces de mise à mort toutes plus fleuries les unes que les autres, et le must, un malmenage intensif des oreilles touffues de ce blaireau. Clairement, y’avait deux-trois points à remettre au clair avec lui !

Malheureusement, l’aérokinésiste n’avait pas eu trop trop le choix au moment de choisir son mode de voyage jusqu’à Yuki, vu qu’elle était un peu à plat niveau batterie. En gros, c’était : réponse A le canasson à la con ; réponse B à pied dans le fumier ; réponse C reste sur place comme une connasse ; réponse D Obi-Wan Kenobi. Autant dire que le choix avait été vite torché… Il fallait prévenir Sul Hei rapidement de la présence de cette salope dans ces bois. Du coup, il fallait pas traîner, et le dada restait la seule soluce potable. Il fallait bien une Mist dévouée à donf à Fuyu et à son Roi pour arriver à ce genre de finalité…

Pour le reste, hormis la chiantise absolue de Zwei et le top luxe du cheval, le voyage se fit assez tranquillement, sans trop d’emmerde en chemin. Mist était contente de quitter les terres paumées et bouseuses de Minshu, même si elle se doutait que ce n’était que temporaire. Le rapport fait, elle retournerait sans doute trucider quelques lâches de ce camp-ci, histoire que son nom se fasse peu importe connaître chez ces péquenauds, si tant est que ceux-ci aient suffisamment d’intelligence pour retenir quatre lettres.

Mais , alors que Yuki grossissait à vue d’œil, le canasson de Zwei se cabra soudainement comme une tanche, manquant de faire se vautrer l’Esper. Cette dernière, à son grand dépit, dut s’accrocher comme une tard’ à la cape du Baskerville pour ne pas aller bouffer la neige au sol. Forcément, cela la mit dans une humeur pas possible et elle était déjà prête à enguirlander sévèrement l’autre fion incapable de gérer correctement sa monture. Sauf qu’elle aperçut au dernier moment, en fait dès que l’animal se calma, qu’un gugusse s’était planté comme un benêt sur la route. Pas étonnant aussi.

La manipulatrice d’air descendit à terre, avec style et usant de ses pouvoirs pour contrôler la chute. Elle écouta silencieusement l’échange entre Zwei et l’inconnu de service, ricanant un moment lorsque le premier se fit traiter de grincheuse. Elle était certaine que le décoloré des cheveux allait péter un câble à cause de ça, mais avant toute chose, elle tenait à l’engueuler :

« Apprends à mieux contrôler ton canasson, Zwei ! Je parie que même chevaucher Zayro Jinn est moins dangereux… »


Par la suite, elle se rapprocha de la silhouette, afin de mieux distinguer cet idiot fini. Son regard froid comme la Mort en disait long sur ses pulsions meurtrières. D’ailleurs, la dégaine du type en question lui disait quelque chose, mais vite fait. Clairement pas quelqu’un qui l’avait marquée. Son ton était glacial :

« Eh toi, qu’est-ce qui t’a pris de te planter comme un trouduc en plein milieu de la route ?! Si tu veux te clamser, je peux m’en occuper !!! »


Capa contextuelle:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 318
Yens : 40
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Dim 1 Oct - 18:54



Un chat, un loup et un ... Cactus ?
Mist & Zoro ~

C'était tellement chou la manière dont Mist avait attrapé ta cape pour ne pas tomber... On aurait dit une pauvre femme en détresse venant se réfugier dans les bras de son mâle adoré... Mais bon, c'était pas du tout le moment d'y repenser... Le gentil monsieur qui venait d'agacer Justice — et toi-même au passage — te semblait très familier... Et c'est au bout de quelques secondes seulement que tu le reconnus...

ZORO ?!

Tu eus un mouvement de recul. Tu reboutonnas ta cape précipitamment... Tu avais de mauvais souvenirs de ce mec. Le bain et tout ça... Faut dire que c'était plutôt gênant. Tu étais tellement embarrassé que tu en oublias l'adjectif féminin qu'il venait de te balancer...

S-s... Sale catin ! Où... Où t'étais passé ? J'ai cru que... T'avais crevé dans l'eau...

En repensant à comment il t'avait sauvé, tu rougis d'avantage. Sentant la température monter, et ton cœur palpiter furieusement, tu remis ta capuche, comme pour te protéger. Finalement, la voix de Mist te réveilla et tu repris ton faciès froid et hautain habituel. Néanmoins... Tu ne pouvais pas laisser ta bien-aimée faire de mal à ce crétin avec une pelouse mal tondue à la place des cheveux. Tu te mis devant elle, comme pour protéger le bretteur. Tu lui devais bien ça... Même si tu n'en avais pas vraiment envie...

C'est bon, c'est bon... C'est un... Allié...

Tu avais ignoré la critique de cette dernière à ton égard par ... Habitude.
Tu te retournas vers le sabreur, vivement, ne supportant pas lui tourner le dos, par paranoïa. Tu avais peur de te faire violer ? Peut-être bien... Le souvenir de ce qui s'était passé à Chikai t'avait réellement traumatisé...

Tu croisas les bras sous ta poitrine, prenant un visage plus adouci, la voix grave naturellement :

Donc t'as réussi à survivre... Hein... T'as fait quoi depuis tout ce temps, l'catin ?

Demandas-tu d'un ton totalement neutre. Ouais... Qu'est-ce qu'avait pu faire ce bakayaro de première depuis l'temps ? Après tout, c'était pas comme si vous vous étiez séparés depuis de longues années... Si ?

Et puis tu te rappelas d'un coup que tu avais OSÉ aimer cet imbécile.
Tu tournas la tête d'un coup, fermant les yeux en grognant, les joues à nouveau rosies.

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1275
Yens : 583
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 147
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Mar 3 Oct - 20:07





猫、虫眼鏡、サボテン

feat. 2 pauvres folles




Il y avait des jours comme ça où il serait préférable de rester coucher. Ici, tout était froid, dur, aveuglant, pénible… Et maintenant, des cris de bonnes femmes se rajoutaient à la liste. Ouais, parfois, on ferait mieux de s’étendre dans ce lit pur et blanc, et s’adonner au sommeil pour l’éternité. Epuisé par ce voyage sans fin, ni but, le garçon ne parvenait même pas à réunir assez de force pour s’exciter envers ces deux impertinentes. Tout comme le narrateur qui n’a clairement pas l’énergie pour concocter un petit post empli de clashs venimeux, même si ce n’est pas l’envie qui lui manque.

Par ailleurs, cette gothika sortie du dos de Zwei lui parlait…. Et bien qu’il ne mettait pas le doigt sur leur rencontre, elle lui inspirait seulement du négatif. Il ignorait ce à quoi ressemblait leur première discussion, mais ça ne semblait pas super glorieux.
Elle le menaçait presque, de façon indirecte, ce qui le poussa à afficher son irritation avec un furtif froncement de sourcil :



Parle mieux gamine, ou j’te garantis que tu auras des raisons de geindre lorsque je te ferai bouffer la neige…



Le cas de la chanteuse Evanescence fait, il pouvait dés à présent se concentrer sur son véritable centre d’intérêt : Zwei, qui communiquait tout son plaisir de le revoir.. A sa manière.
Elle ne put retenir cette injure envers le pirate pour souligner l’émotion jaillissante générée par ses retrouvailles inattendues. Apparemment, l’inquiétude avait été partagée. Désormais, elle se portait comme un charme, alors il se tranquillisait au moins à ce sujet.
Et puis, Zwei calma sa pute de compagnie, (où était-ce l’inverse ?), afin de l’empêcher de commettre une connerie. Visiblement, la petite parano de service s’occupait de se tracasser du sort de Zoro à sa place. Lui n’en avait que faire des menaces à deux balles énumérées par une meuf avec des couettes. Ca lui passait bien par-dessus la tête, d’ailleurs il ne pouvait se sentir réellement mis en danger.. par ça.



Des choses qui ne te regardent pas…



Rétorqua-t-il, blasé, avant de se tourner vers la ville pour espérer continuer à avancer vers sa destination en toute tranquillité.

.
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 530
Yens : 456
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Mar 3 Oct - 23:19



feat. Chienne des Baskerville & Zozo
Un chat, un loup et un... Cactus ?

Alors ce cactus démembré s’appelait Zoro ? Bah… Que son nom soit Jacquie, Michel ou ça, qu’est-ce que ça changeait au fond ? C’était juste que Mist était à peu près persuadée d’avoir déjà croisé ce guignol de service par le passé, même si le fait qu’elle en ait oublié les détails témoignait à lui seul de l’intérêt qu’elle portait à cet évènement. Sûrement un type beaucoup trop stupide dont elle s’était rapidement éloignée : c’est contagieux cette connerie… De toute façon, cela se lisait sur sa dégaine de paumé que ses quelques neurones galéraient à faire marcher tout le joyeux bordel qui constituait son pois chiche de cerveau.

Mist faillit exploser de rire lorsque Zwei se fit insulter tout autant que lorsqu’il répliqua. Décidément, ce pauvre type s’essuyait plus le derch avec la politesse qu’avec du PQ… C’était gonflant quand l’Esper devait subir les beuglements incompréhensibles du décoloré des cheveux, mais c’était très fun à observer en tant que spectatrice. Et l’autre tronche de brocolis qui se faisait rouler dessus en la fermant, c’en était déplorable… Qu’est-ce qu’une tanche pareille faisait dans les environs de Yuki ?

Cependant, le zoo végétal sur pattes, à défaut de faire fermer sa gueule une bonne fois pour toute à Zwei, préféra répondre à la menace très très subtile de la tueuse, dans des propos tout aussi fins et raffinés. Il faisait très bien le mariole, mais son air ahuri et ses yeux vides le ridiculisaient presque autant que le terrain de hockey sur gazon qui trônait sur son crâne. Forcément, Mist n’apprécia pas le reproche et elle offrit un regard assassin à cette fiente de grenouille.

« Le givré, ici, c’est toi, bouseux ! Qui tu crois faire flipper avec ta dégaine d’adorateur de Sal’Ade ? »

Pourtant, au final, ce fut Zwei qui se tapa l’incruste dans ce duel de regards et ce clash hautement philosophique, prenant parti pour le glandu de Martien, et agaçant profondément Mist. D’ailleurs, cet idiot fit l’erreur de se tourner aussitôt pour causer avec l’autre diminué cérébral, qui se ressemble s’assemble, non ? Mais alors que la Fuyujin aux couettes allait gentiment (ça veut dire avec beaucoup de violence) rappeler au Baskerville qu’elle lui était supérieure, elle remarqua que ce dernier rosissait de joues. Un sourire sadique s’afficha alors sur son visage ;

« Bah alors, Zwei ? Tu craquerais pas un coup pour cette face de gerbe ? »


Ouais, il fallait qu’elle fasse sa biatch après que Zwei l’ait royalement écartée un peu plus tôt. Tant pis pour cet imbécile, il allait regretter longtemps cette erreur. Quant à l’autre niais, son sort n’intéressait pas Mist. Qu’il se casse s’il en avait envie !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 318
Yens : 40
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Mer 4 Oct - 14:36



Un chat, un loup et un ... Cactus ?
Mist & Zoro ~

  Non… sérieusement ? Il fallait vraiment que les deux se détestent ? Quelle poisse… tu soupiras en les voyant s'aboyer dessus comme de véritables chiens. Ah… oui c’est vrai… tu étais très mal placé pour penser cela… surtout actuellement ! Tu étais devenu un loup-garou, et… et même que tes oreilles et ta queue blanches apparurent d’un coup, lorsque le stupide cactus décida de s’en aller. Tu n’en pris pas conscience… ta capuche s’était enlevée sur le moment, et ta seconde partie canine, accrochée à ton derrière, se mouvait sous ta cape pourpre. Tu t’avanças vers le bretteur, hurlant pour qu’il revienne, l’attrapant par le kimono, le soulevant légèrement comme tenant le col d’une chemise en V. Montrant les crocs involontairement — instinct animal sans doute —, tu affichais bien ta colère à cet imbécile qui osait partir après une absence aussi longue.

Wowowow ! Tu crois vraiment que je vais te laisser partir comme ça ? Je te rappelle que ça doit faire un, voire deux, voire trois piges que tu t’es barré ! Peut-être plus encore, j’sais pas !

  T’exclamas-tu, d’un ton sévère, avec une pincée de déception, et de frustration. Tu étais plutôt touché par le fait que l’autre mec, aux cheveux de la même couleur que la diarrhée après avoir mangé une courgette, parte comme ça, alors que vous aviez été des partenaires d’aventure, à une époque.

  Mais alors que tu t'apprêtais à relâcher Zoro, tu fus paralysé par les paroles plus que troublantes de l’aéorikinésiste. Ton corps s’était redressé brusquement, et tu restas ainsi, figé sur place, les yeux écarquillés. Ton visage s’assombrit subitement et tu te retournas pour fixer Mist droit dans les yeux, le regard sanglant et agressif.

Tu sais très bien que c’est faux…

  Dis-tu, presque en chuchotant. Tes oreilles s’étaient plaquées, comme le feraient celles d’un loup en colère, la queue levée avec les poils hérissés. Après quoi tu soupiras à nouveau, et te remis en face de Zoro, près de la fuyujin à couettes, lui lançant quelques regards comme pour lui dire “Mais qu’est-ce que tu racontes ?”. Suite à cela, tu relevas la tête vers le sabreur avec de la bouse à la place des cheveux, l’air grave.

Donc… répond moi correctement cette fois… qu'est-ce que t’as pu foutre depuis tout ce temps ? Toujours criminel ?

  Questionnas-tu sévèrement. Décidément, toi et la Justice… tu étais complètement fou de ça. Une sorte de fanatisme étrange et terrifiant. Limite tu n’allais pas devenir une Seryu numéro 2… numéro 2… Zwei… 2 en allemand… bon ok, cessons les blagues de merde, je vous prie…
  Enfin bref, tu n’avais toujours pas remarqué que tes parties lupines étaient revenues… préparons-nous aux critiques gênantes...

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1275
Yens : 583
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 147
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Dim 8 Oct - 20:57





猫、虫眼鏡、サボテン

feat. 2 pauvres folles




Dégaine de salade ? En voila une qui ne "mâche" pas ses mots (salade-mâche ? Tas compris lel ?) Mais le bretteur se contenta d'ignorer royalement, et n'écouta même pas la suite de leurs conneries, au sujet d'un ancien coup de coeur.... Leurs histoires d'adolescente en perdition lui passaient bien au-dessus des pâquerettes. S'il s'éloignait, c'était pour s'épargner un pot de colle hystérique et sa nouvelle pote : une naine dégenerée aux traits familiers. Les souvenirs concernant cette pseudo tueuse plus pucelle que rebelle demeuraient confus. Une confusion similaire a ce portrait de Picasso qui lui servait de face.

L'homme continuait sa traversée vers les portes de la ville, avant que l'autre fêlée du bocal ne vienne le chopper par le col du kimono. Gueulant comme une marchande de poisson, elle reprochait au garçon de se tirer indifféremment à peine retrouvés. En même temps, quel intérêt à demeurer aux côtés de deux demeurées ? Perte de temps. Surtout qu'elle semblait avoir trouvé une nouvelle copine avec autant de complexes qu'elle, comme ça elle se sentirait moins inférieure aux autres.

Par contre, ou se croyait-elle a tenir le bretteur comme un lionceau dans sa gueule ? Elle le prenait pour son jouet ?! Une poigne de fer se referma autour du frêle petit poignet de cette énergumène qui n'assumait pas la chatte trônant entre ses cuisses, dans l'intention de la décoller. Toutefois, un détail adoucit les traits durcis de son visage lorsqu'il remarqua les oreilles poussées sur le crâne de la femme, accompagnées de ses crocs ravageurs.
Tiens, il ne se rappelait plus de cette facette canidée. Par curiosité, il parvint à se dépatouiller de la prise, en profita pour redresser son kimono, et jeta un coup d'oeil par-dessus l'épaule de la louve pour découvrir sa queue.



3 piges ? N'en fais pas des caisses ! Tu ferais bien de revoir ta notion du temps au lieu de me briser les tympans en déblatérant des conneries. Ta voix de crécelle est insupportable.



Entre temps Zwei réfutait son crush pour le petit Zoro, mais comme écrit plus haut, il s'en tamponnait pas mal le coquillard de cette affaire à la con. Il ne souhaitait pas se mêler aux conneries de ces gamines. L autre Michael Jackson prenait un malin plaisir à tourmenter la louve à propos de ça apparemment, mais le pirate ne le releva pas. D'ailleurs, la bécasse qui n'apprenait jamais de ses erreurs détourna le sujet sur le sabreur



Un tas de choses.. mais ce n est pas pour des fillettes...
Je vois que depuis la dernière fois qu'on s'est vu, ta nature de chienne s'est enfin révélée au grand jour...



Renvoya-t-il stoïquement, le sourcil relevé en circonflexe au-dessus de son oeil qui fixait toujours ces oreilles inédites de toutou maltraité.

.
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 530
Yens : 456
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Mar 10 Oct - 13:50



feat. Chienne des Baskerville & Zozo
Un chat, un loup et un... Cactus ?

Zwei avait vraiment des fréquentations pourries (exception faite de Mist évidemment). Le type était clairement un sacré légume, tout autant par ses répliques molles, son faciès d’attardé ou sa dégaine de tomate pas mure. L’aérokinésiste était curieuse de savoir dans quel dépotoir le Baskerville avait bien pu rencontrer cet énergumène au langage pas bien fourni… Sûrement un bled paumé et bien pourri, de type bidonville, qui correspondait à la classe affaire pour ce bouseux… Vraiment pitoyable… La journée était à peine commencée, mais l’Esper la savait déjà moisie… Autant retourner pieuter pour éviter ces crasses…

Pendant ce temps, Zwei, comme un bon toutou désespéré, rappliqua aussitôt vers le récure-chiottes capillaire dès que cette andouille pas fraîche fit mine de se tirer de là. Mist observait d’un air blasé la démarche lente et ivrogne de celui-ci, soupirant en voyant qu’il était manifestement à son potentiel de vitesse max… La tueuse n’avait jamais kiffé les escargots au persil… En revanche, l’autre décoloré des cheveux s’empressa de stalker celui qu’avait trop consommé de Marijuana, faisant son petit numéro de drague, qui ne lui aurait valu aucun match sur Tinder… Forcément, le spectacle était très amusant pour la belle aux yeux d’azur, bien plus que celui du guignol mentholé… Et les piques sur le Baskerville fusèrent aussitôt. Apparemment, la Fuyujin aux couettes avait touché un point sensible, vu la tête que tira l’intéressé en retour, qui niait tout d’un air absolument pas crédible.

« Fais ce que tu veux avec l’autre gigolo, Zwei ! Mais viens pas te plaindre si tu sors des gosses trisos et à moitié Martiens derrière… »


En soi, il n’y avait ici que Zwei qui ne captait pas la situation. Mist méprisait la face de cactus, n’en ayant rien à battre de ce maboule. Ce dernier voulait absolument se tirer, et vu son rythme de marche, c’était sûrement un impératif s’il voulait arriver à temps pour grailler le soir même… Mais, au milieu de tout ça, un imbécile heureux continuait ses remarques stupides et ses menaces qui ne flanquaient la pétoche qu’à lui-même… Sérieusement, il fallait vraiment être aveugle pour ne pas piger ce qui se passait…

La nouvelle remarque du constipé chlorophyllien fit ricaner Mist. Zwei qui se faisait encore manquer de respect, comme à chaque fois… Franchement, le pétage de plomb qui suivrait allait être magique. Pour un peu, Mist se serait bien calée dans le canap’, le popcorn en renfort pour profiter au mieux du spectacle. En même temps, le Baskerville avait toujours agi comme une chienne soumise… Ce n’était d’ailleurs que récemment que la nana en sweat avait finalement accepté, un peu blasée et un peu reconnaissante, le côté macho de celui-ci.

Enfin bon, Mist s’emmerdait ferme et était pressée de mettre fin à cette rencontre. Et c’était clairement pas en observant Zwei se faire démonter verbalement que ça arriverait. Par conséquent, elle s’avança vers le duo, regard froid habituel. Fallait vraiment tout faire avec ce Baskerville… Quel incapable…

« T’as raison, ramasser de la chiasse de rat, y’a bien qu’un crasseux comme toi qu’est digne d’une tâche aussi noble ! »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 318
Yens : 40
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Mar 10 Oct - 21:46



Un chat, un loup et... Un cactus ?
Mist & Zoro ~

(Note importante : Passage à la troisième personne parce que... Changement de style ?)


Voix de crécelle ?! Comment osait-il ! Ce sabreur à trois aiguilles de pacotilles et à l'œil balafré n'avait donc aucun respect envers le grand Zwei ? L'ancien lieutenant fronça d'avantage des sourcils, ses yeux bleu-gris dévisageant cet imbécile avec un dédain déconcertant, alors que ce dernier tenait fermement son poignet. 

Le loup blanc grogna, menaçant, prêt à lui coller une bonne tarte qui le marquera toute sa vie, mais le bretteur aux cheveux couleur moisissure le relâcha rapidement, reculant, comme apeuré. Le Baskerville recula à son tour, véritablement déçu de ce Zoro. Il se demanda même, à ce moment précis, comment il avait pu éprouver de l'affection pour ce benêt. Toujours la même base : sauvetage. C'était pareil avec l'aérokinésiste, sauf que elle, c'était son amour véritable. 

Le justicier soupira, mettant dans toute la vapeur chaude qui sortit de sa bouche, sa colère bien attisée et brûlante. 

Bien... Va t'en alors. Pas comme si je m'étais inquiété pour toi d'façon...

Grommela-t-il d'une voix grave, les prunelles éloignées de ce crétin qui ne valait rien. 
Bien trop concentré sur Zoro, il n'avait pas capté les paroles plus qu'embarrassantes de Mist envers lui et ce pèquenaud de malheur. 
Zwei était réellement frustré. Il ne savait plus quoi penser cet homme à la tignasse verte. Il avait bien changé depuis l'temps. Limite il ne le haïssait pas... Alors qu'ils avaient quand même voyagé ensemble, à une époque. "Partenaires d'aventure" ? Pur mensonge... Ce fuyujin était un hypocrite de première, voilà tout.

Je ne veux plus te voir., aboya froidement l'hybride, se retournant d'un coup, et s'avançant vers son fidèle destrier, Justice, Partons. Il n'en vaut pas la peine.

Certes, la réaction du Baskerville pouvait être exagérée, mais le faucheur écarlate était quelqu'un de vraiment sensible. Si, en apparence, Zwei semblait rustre et cynique, intérieurement c'était un réel enfant pleurnichard. Il se vexe facilement, et ses sentiments sont toujours bien intenses, poussés à l'extrême. Il était malheureusement la représentation parfaite de "la brute au grand cœur"...

Le fuyujin aux cheveux argentés monta donc sur sa monture, sans même adresser un regard à l'autre catin. Un "tch" d'exaspération suivit, et il tendit le bras à celle qu'il aimait, l'invitant à s'en aller avec lui. Ils allaient rester à Yuki, mais bien éloignés de cette femmelette. Zwei avait décidément perdu toute estime pour lui...

L'ancien lieutenant ne voulait plus prononcer un mot. Mieux valait rester muet, sinon son courroux s'aggraverait. Et vu comment le loup blanc était imprévisible... Carnage s'en suivrait. Mauvaise idée...

Il fixait la jeune femme aux cheveux ébènes avec insistance, les yeux brillants. Rester une seconde de plus aux côtés du borgne allait le rendre fou...
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1275
Yens : 583
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 147
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Mar 17 Oct - 12:58

Roronoa Zoro a écrit:




猫、虫眼鏡、サボテン

feat. 2 pauvres folles




La fille persuadée d’être un garçon était le seul sujet d’intérêt pour le bretteur ici. Et encore, en tant qu’homme concis, il ne prévoyait pas de passer la soirée avec elle. La savoir en vie s’avérait largement suffisant. L’autre tête d’Halloween derrière ressentait certainement combien le pirate la snobait, s’en branlant complètement de sa vie de camée, avec son teint de constipé. Qu’elle aille bouffer des pruneaux pour se libérer les fesses au lieu de cracher sa frustration sur un inconnu. On s’en battait les couilles de sa petite crise de jalousie parce que Zwei s’intéressait plus au jeune homme qu’à elle. En même temps, n’importe quelle nana préférerait cet honorable samouraï à une face de suppositoire périmée avec deux gros poils noirs et bien gras sur la tête, en guise de « cheveux ».
Bref, ce boulet était inintéressant, et on n’en avait que faire de ses commentaires dignes d’un bambin au bac à sable.

Le cas de Michael Jackson fait, le garçon reporta sa réflexion sur la louve. Apparemment, il touchait une corde sensible. La jolie demoiselle refoulée manifestait une déception prononcée. A quoi s’attendait-elle ? Que Zoro se jette dans ses bras comme un final de cinéma américain : les retrouvailles de deux amants perdus. Alors déjà, il manquait le décor pour ce faire… Pas de crépuscule au bord d’une plage paradisiaque ? Pas de baiser fougueux de retrouvailles. Voilà. Ici, à peine sortiraient-ils leur langue pour aller la fourrer dans la bouche de l’autre qu’elle se figerait de glace. C’était un coup à rester langue collée pour l’éternité ça, non merci.

Trêve de plaisanterie. L’amour éphémère entre les deux n’avaient été qu’en un sens. Zoro, cœur de pierre, n’avait jamais perçu Zwei comme sa dulcinée. Elle n’était qu’une personne attachiante avec qui il reconnaissait s’être bien amusé. Si elle se retrouvait dans la merde, il lui porterait secours, aucun problème. Il l’affectionnait amicalement, mais cela s’arrêtait ici. En revanche, sa nouvelle « pote » le laissait perplexe. Certainement l’avait-elle trouvé dans le puits de The ring…
Bref, Zwei prononça son désir de se tirer d’ici, tandis que son hamster de compagnie ouvrit encore une fois la bouche :



Hm… C’est ça, barre-toi… Et apprivoise cette espèce de parasite affreux et frustré qui te colle aux fesses comme un chewing-gum..



Ce fut alors qu’au moment de continuer sa route, un flash le percuta : Mist ! Ses neiges lui rappelaient ce jour dans la forêt de givre, où il avait été assigné à une mission : détruire une statue à l’effigie de l’ennemi. Cette pauvre cruche mal léchée s’était ramenée à ce moment là. Il se souvenait, elle agissait déjà à l’époque comme une pucelle capricieuse qui ne savait que geindre ou cracher son venin. Elle n’avait servi à rien d’autre par ailleurs, bon boulet de service :



Mist, c’est ça le nom de ce virus, non ?!  


Hurla-t-il en direction des deux demoiselles, faisant à nouveau du surplace.

.
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 530
Yens : 456
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Mist Baskerville ☠ Faucheuse de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Sam 21 Oct - 22:52



feat. Chienne des Baskerville & Zozo
Un chat, un loup et un... Cactus ?

Bon, on avait bien tapé dans la rencontre de l’année… Enfin, même si Mist s’était retrouvée une fois de plus embarquée dans les magouilles de Zwei… On avait donc la courgette de service et son vocabulaire aussi limité que le soleil à Fuyu face à un macho en manque de virilité et braillant sur tout ce qui n’était pas mort… Une discussion des plus fleuries et évidemment ultra intéressante pour l’aérokinésiste qui défiait toute loi physique en restant éveillée devant toutes ces conneries… Promis, je dirai plus jamais qu’un cours de philo est chiant à en crever ! Bref, le cadre idéal pour ce petit retour de vacances du côté des fans de choux de Bruxelles. Clairement, l’Esper avait autre chose à glander de sa journée que de faire dans la charité en offrant quelques minutes de son temps à cet attardé en voix de décrépitude (littéralement) !

Restait plus qu’à rappeler le toutou au pied et à se tirer… Zwei et ses manies insupportables… Une laisse serait peut-être appropriée à l’avenir ? Enfin, vu comment il s’écrasait face à Mist, par soumission ou sous la pression de l’air (rayer la mention inutile), c’était sûrement pas trop la peine… Juste, il suffisait d’un mot de traviole et tout en partait en ce qui manquait au Baskerville… Alors pour un public non averti et amateur de nouveautés, c’était sûrement plus divertissant que de mater « Les Temps modernes » en salle de conf’ avec des projos miteux, mais pour la tueuse, cela finissait par devenir totalement pénible, d’autant plus qu’il fallait sans arrêt aider ce gamin…

En parlant de gamin, v’la que Zwei pétait finalement un câble parce que l’autre tronche de kiwi le snobait un peu. Mist faisait de gros efforts pour ne pas exploser de rire devant la scène, attendant que le Baskerville termine son sermon grotesque pour ricaner légèrement. C’est qu’il était vraiment pas crédible, ce benêt ! Mais genre pas du tout, même les Teletubbies faisaient beaucoup plus sérieux… Enfin bon, la belle aux yeux d’azur soupira un coup.

« Pas trop tôt… Je me faisais vraiment chier… »

Zwei insulta une dernière fois Morvax avant de se diriger vers son canasson bon marché, prêt à repartir. L’autre mou du sgueg derrière braillait comme un petit pois éventré, mais Mist ne l’écoutait déjà plus, faisant souffler quelques bourrasques dans sa direction, pour le dissuader de continuer à imiter une vache folle. Le mâle sans sexe lui tendit à nouveau une main secourable pour grimper sur la bête, mais la meurtrière d’état lui adressa un simple regard blasé. Elle se hissa ensuite sans souci en flottant, s’installant derrière l’amouraché.

« Dépêche-toi de te tirer ! Ce type me gonfle vraiment… »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 318
Yens : 40
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Fuyu : Capitale de Yuki

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   Hier à 14:55



Un chat, un loup et... Un cactus ?
Mist & Zoro ~

Alors là... C'en était trop...! Zwei ne pouvait vraiment plus tenir. L'insulter lui, d'accord, mais sa chérie... Hors de question ! Il se mordit la lèvre inférieure, les nerfs chauffant au max, ses yeux commençant à prendre une couleur rouge sanglante. Le Baskerville, dès que sa dulcinée monta sur son étalon, décida de descendre, les sourcils encore plus froncés — tant qu'ils en cacheraient ses yeux... — les poings serrés. Il s'avança vers le bretteur, sans élégance, et... Bondit sur lui pour le plaquer violemment contre le sol... Comme dans le bon vieux temps...!

HUMF !! J'EN AI MA CLAQUE DE TOI !! 

Hurla-t-il sauvagement.
Et alors que le loup-garou leva son bras pour infliger au pauvre sabreur borgne, il... Ne fit rien. Il rapprocha son visage du sien pour pousser un "Humf" grognon, avant de lui donner une pichenette sur le front, et se relever en enlevant la poussière invisible sur lui. 

Merci pour... M'avoir sauvé.

Chuchota-t-il, timidement.
Il gonfla ses joues, avant de soupirer, et se retourner pour rejoindre Mist, posée tranquillement sur le cheval, impatiente de partir. Le faucheur écarlate attrapa Mist, la soulevant telle une véritable princesse, un sourire sarcastique sur les lèvres. 

Regarde Zoro, contrairement à toi, je me suis trouvé une chérie ! Dépêche-toi, car la vieillesse commence à te prendre, et tu vas te retrouver vieux chnoque sans personne pour porter tes pauvres cure-dents !

S'exclama-t-il en ricanant, et en narguant le pitoyable bretteur Fuyujin.
Et préparez-vous à la gifle phénoménale qui va poursuivre...
Ahlala... Décidément... Zwei et Mist étaient d'étranges tourtereaux... Qui exprimaient leur amour tout aussi bizarrement...
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un chat, un loup et un... Cactus ?   

Revenir en haut Aller en bas
Un chat, un loup et un... Cactus ?
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Du Chat au Loup - Attaque moi si tu peux !
» Entre chat et loup
» Activer le chat
» Invitation au Chat
» Chat a gogo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Capitale de Yuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.