Partagez | .
Arrivée en beauté (sans mauvais jeu de mot)
Invité Invité

-



MessageSujet: Arrivée en beauté (sans mauvais jeu de mot)   Lun 2 Oct - 21:04









Chapitre 1 : Arrivée en beauté
feat Raiten





Une gêne inexplicable et des affaires éparpillées




Giles Aegidius Yard est un adolescent très spécial, comme vous le savez déjà. Tellement spécial que ses réactions n'étaient jamais proportionnelles quant aux événements dont il était victime. Aussi Giles ne s'étonna pas de se retrouver dans un endroit qui lui était inconnu, ni ne s'inquiéta quant au fait qu'il n'avait jamais atteint l'internat auquel il devait se rendre, vingt minutes plus tôt.
Le voilà gambadant lentement sur une route inconnue, transportant sa grosse valise habituelle et son bâton magique. Et quelle route ! Elle était embrumée à ne pas y voir grand chose.

Il n'était pas très tard dans l'après-midi, et Giles se demanda combien de temps il avait été endormi. Pour lui, le chauffeur l'avait conduit dans un endroit au hasard, dans un élan de bonté incontrôlée, afin qu'il puisse vivre sa vie seul, sans tuteur, et bien loin de l'internat. De son avenir, il n'en avait guère, car le petit Yard savait qu'il ne pouvait avoir pire que ce qu'il avait déjà vécu. Ou était-ce vraiment le cas ?

La brume s'étalait sur la route d'une manière mystique.
Mystique : adjectif définissant tout ce qui relève d'un mystère indénouable. Souvent utilisé pour souligner un élément qui a trait au bizarre, à l'étrangeté. Dans le cas présent, ce qui qualifiait la brume de « mystique » était son comportement à parfois disparaître d'une manière soudaine, dégageant le champ de vision qu'on pouvait avoir sur la route sur laquelle se trouvait Giles. Elle était comme poussé au gré du vent. Puis elle revenait, tout aussi épaisse qu'auparavant.

L'étrange phénomène ne tarda pas à piquer l'attention du petit Yard. Il ne s'en inquiéta pas plus que ça pour autant, et continua sa route au même rythme lent qu'il l'avait entreprise.

Une gêne vint cependant troubler le paisible voyage de Giles. Une gêne qui se vit de plus en plus grande, comme un caillou dans votre chaussure, qui vous fait de plus en plus mal à chaque pas que vous faites. Un petit coin de son cerveau se mit en alerte.

Quelque chose manquait. L'adolescent s'arrêta net, décidé à découvrir quoi. Le petit Yard ne s'attendait pas encore au pire à ce moment précis de son histoire. La gêne qu'il ressentait, cher lecteur, 'était bien plus grave et relevait d'un problème bien plus important que ce qu'il n'imaginait.

Naïvement, il pensa d'abord qu'il avait oublié quelque chose de primordial dans ses affaires de drag queen. Aussi entreprit-il de fouiller son énorme valise, qu'il était étrange de voir un garçon aussi frêle que Giles porter, au vu de son poids.

Le petit Yard posa sa valise et l'ouvrit d'un geste sec et empreint d'habitude. Une à une, ses affaires passèrent entre ses mains et sous son regard analytique. On vit ses costumes voler dans tous les sens et se retrouver à terre, tout autour de lui. Lorsqu'il eu finit d'en faire l'inventaire, il se releva.
Tout y était ; boa, maquillage, perruque, vêtements scintillants,... Et pourtant, la gêne restait toujours aussi présente.

Quelle en était la source, vous demandez-vous sûrement, cher lecteur ? Eh bien, tout comme Giles aurait dû le faire à ce moment là, vous devriez vous attendre au pire pour lui...

©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivée en beauté (sans mauvais jeu de mot)   Mer 4 Oct - 17:56

Raiten avait quitté la protection de Shirai une fois de plus. Pas pour se rendre à la surface cette fois-ci, mais pour s’aventurer sur les terres de la nation céleste. Depuis son arrivée, elle était majoritairement restée à l’intérieur de la bibliothèque de la capitale tenshijin, étudiant sans relâche jours et nuits pour apprendre tout ce qui lui était accessible. Elle avait vite compris que beaucoup d’ouvrage n’était pas disponible à n’importe qui et qu’il fallait obtenir une autorisation de la part du conseil. Le problème était que ces derniers ne semblaient pas réellement prêts à délivrer des passes à tire larigot.

Cela ne l’empêcha pas de pouvoir travailler. La Gardienne put notamment en apprendre beaucoup sur les événements qui s’étaient produits à Kosaten depuis le début de la nouvelle ère des élus. Cependant, un détail venait lui chatouiller la narine et l’avait particulièrement ennuyé. D’après de nombreux sociologues de Tenshin, les habitants de la surface montraient de plus en plus d’animosité envers les élus qu’ils tenaient responsables de la plupart de leur problème. Pour la Gardienne, qui avait accepté de dédier sa vie et sa conscience à la défense de la vie et de l’humanité, c’était inconcevable. Elle ne pouvait protéger que s’il y avait une confiance parfaite, que si les personnes qu’elle essayait de secourir étaient prêtes à mettre leur vie entre ses mains. C’était comme ça que le monde fonctionnait d’après elle.

C’était donc pour cette raison qu’elle avait quitté Shirai et qu’elle avançait sur les routes de l’île céleste afin de se présenter à ses habitants. Si elle parvenait à créer un lien entre elle et les tenshijins, si elle parvenait à leur montrer qu’ils pouvaient lui faire confiance, alors elle se sentirait en confiance elleaussi. Pour l’instant, son voyage avait duré une bonne grosse semaine. Les routes étaient toujours aussi recouvertes de cette mystérieuse brume qui sortait tout droit d’un conte féerique pour enfant. Raiten se demanda même comment elle faisait pour ne pas se perdre dans une poix aussi épaisse qu’on aurait pu en faire une purée. Heureuse d’avoir enfin compris le sens de cette expression, elle continuait sa route vers le prochain village.

Elle se stoppa quand elle remarqua quelqu’un qui s’était arrêté au bord de la route, fouillant nerveusement dans ce qui semblait être un sac. En se rapprochant, elle put mieux observer l’inconnu. C’était un adolescent, il avait les pieds nus et était étrangement vêtu, certes moins qu’Haïzen, mais étrangement tout de même. Suivant les conseils de Cristal qui lui proposait de venir en aide à ce pauvre garçon qui semblait tout sauf sur le bon chemin, elle l’interpella :
- Bonjour. Vous êtes perdu ? Je me dirige vers un village non loin. Vous pouvez venir.

Elle allait continuer sa route vers un village nommé Itaku et pensait que l’inconnu pourrait trouver une carte ou des chausses là-bas. Il semblait désespérément en avoir besoin.

Notes sur l'apparence de Raiten:
 

Contextuelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivée en beauté (sans mauvais jeu de mot)   Jeu 5 Oct - 19:31









Chapitre 1 : Arrivée en beauté
feat Raiten





Présentation et bonnes manières




Giles A. Yard avait été élevé dans la plus grande classe anglaise. Il avait baigné dans l'apprentissage des bonnes manières propres aux Britanniques, et avait prit l'habitude de les utiliser constamment. Aussi en découlait une grâce propre à l'adolescent que bon nombre de personnes lui reconnaissait. C'est avec cette même grâce qu'il leva la tête vers la personne qui l'avait abordé.

Cette dernière était plus grande que lui, ce qui n'était pas bien difficile en soi. Habillée confortablement, la jeune femme lui proposa après un aimable bonjour de l'accompagner vers un certain village qui se trouvait non loin de là. Toute personne sensée aurait sans doute trouvée l'approche de l'inconnue assez directe. Et comme Maman le disait toujours, ne jamais suivre les inconnus !

Mais Giles, comme vous le savez, ne pouvait pas être qualifié de personne sensée, ni normale. Aussi ne s'étonna-t-il pas que la jeune femme n'ait pas commencé par se présenter avant de lui proposer de suivre son chemin. Et pire, cher lecteur, dans toute la naïveté de l'adolescent, ce dernier accepta délibérément, sans aucune hésitation.

« Bien sûr, c'est très gentil de votre part. » dit-il en lui faisant un petit sourire, toujours la tête levée vers elle, tellement Giles était petit.

Puis il réalisa que, malencontreusement coupé dans sa recherche de « la chose manquante », il avait gardé une chaussure à talon haut dans sa main, noire, vernie. Il regarda l'objet dans sa main, puis leva les yeux vers le visage de la jeune femme, puis répéta cette opération pendant quelques secondes. Le malaise se faisant de plus en plus présent, Giles décida de la fourrer dans son sac avant que son interlocutrice n'ait le temps de réagir.
Puis il ajouta, d'un air gêné :

« J'ai simplement perdu quelque chose, mais je n'arrive pas à me rappeler quoi. » dit-il en entreprenant de ranger toutes les affaires éparpillées au sol dans sa valise. « Pourriez-vous m'aider à retrouver cette chose ? » lui demanda-t-il.

Puis, se rendant compte qu'il avait quelque peu zappé les règles de bonnes manières, il rajouta précipitamment :

« Oh au fait, mon nom est Giles Aegidius Yard. Et vous, quel est-il ? »



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivée en beauté (sans mauvais jeu de mot)   Mer 11 Oct - 18:16

Raiten Eliabrit
      Feat. Giles Yard



« Arrivée en beauté »

Agartha était un royaume très ouvert sur les choix de vie de ses habitants. Ces derniers pouvaient s’habiller comme il le souhaitait, se marier avec qui ils l’entendaient, tant qu’ils n’empiétaient pas sur les libertés de leurs concitoyens. Et comme les agarthéens tenaient aussi énormément à leur liberté, ils suivaient tous cette règle implicite. Raiten n’échappait pas à la règle. Aussi, quand elle remarqua les nombreux vêtements féminins qui jonchaient le sol tout autour de la valise du jeune homme. Elle ne s’imaginait pas les raisons qui le poussait à avoir de telles possessions et elle s’en fichait éperdument.

Cet inconnu paraissait néanmoins très poli. Son apparence était certes celle d’un gueux, d’un pouilleux de basse classe, mais il présentait un comportement qui indiquait qu’il avait suivi une éducation stricte sur “l’étiquette”. Raiten, même si sa malédiction la contraignait à agir et à parler de manière directe – voire dans de rares moments involontairement insultants – elle avait été élevée dans les règles de vie incroyablement respectueuses d’autrui du royaume d’Agartha. Le corps droit et immobile, le regard concentré dans celui de son interlocuteur, à une distance suffisante pour ne pas gêner les mouvements de celui-là, tout indiquait qu’elle se voulait gentille et calme. Enfin, pour savoir cela, encore aurait-il fallu que l’inconnu connaisse les règles agarthéennes. Car sinon, elle pouvait paraître encore plus distante et méfiante que normalement.

Dans tous les cas, le jeune homme était sympathique aux yeux de la Gardienne. Elle appréciait cette niaiserie optimiste dont il faisait preuve et qui lui rappelait Orthwin, le Gardien des Flammes, dont la malédiction le poussait à agir de manière suicidaire quand un danger se présentait à lui. Contrairement à Raiten qui subissait son affliction en souhaitant qu’elle disparaisse, Orthwin l’avait transformé en un jeu, désireux de pousser ses capacités aux extrêmes limites. Le jeune homme expliqua qu’il ne voulait pas partir immédiatement, car il pensait avoir perdu un objet et espérait que Raiten pût l’aider. Elle haussa les épaules. Elle n’était pas vraiment douée quand il s’agissait de chercher quelque chose dont elle ignorait la nature. Il se présenta ensuite sous le nom de Giles Aegidius Yard. La Gardienne en fit de même :
- Je suis Raiten Eliabrit, Gardienne de la Foudre et du Tonnerre et élue de Tenshi depuis peu. Je ne peux pas vous aider à retrouver ce que vous cherchez. Veuillez accepter mes excuses.

C’est à ce moment que Cristal pensa qu’il était bon d’intervenir. Il se matérialisa en face du jeune Giles pour continuer le dialogue et ne pas laisser une mauvaise impression de l’épéiste se créer dans l’esprit du jeune homme :
- Bon sang Raiten... Tu ne me laisses pas vraiment le choix. Bonjour, mon cher Giles, mon nom est Cristal et je suis le chaperon de cette idiote ici présente. Si elle “refuse” de te venir en aide, ce n’est pas parce qu’elle ne le veut pas, mais qu’elle estime qu’elle ne le peut pas. Si tu ne parviens pas à être un tout petit peu plus précis, alors, effectivement, nous ne pouvons rien pour toi. Mais je suis curieux, d’où viens-tu ?

-------------------------

Raiten parle en 7CB978
Cristal parle en 993366

@Eques sur Never-utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Arrivée en beauté (sans mauvais jeu de mot)   

Revenir en haut Aller en bas
Arrivée en beauté (sans mauvais jeu de mot)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» Une beauté sans pareille? Mon cul ouais !
» Une arrivée en beautée [TOPIC CLOS]
» Zorro est arrivée... sans se presser.
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Tenshi l’île céleste :: Route Céleste-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.