Partagez | .
...Sous le soleil de Nyx...
Messages : 59
Yens : 535
Date d'inscription : 05/09/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
God Serena ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: ...Sous le soleil de Nyx...   Sam 14 Oct - 12:50

"…Sous le soleil de Nyx… "

Mon cheval galopait, il avait peur, très peur. Il avait échappé de justesse à être brulé vivant, cramé par moi, et il avait assisté à la naissance de ce nouveau dieu. Là, nous galopions pour rejoindre Yuki, la capitale de Fuyu. Pourquoi je me dépêchais de m’y rendre ? car je voulais faire partie de la congrégation de stratège et de gens influent qui décideraient de ce qui allait se faire ensuite. Or, la stratégie c’était mon dada maintenant, et j’avais survécu à une guerre alors que je valais un boulanger ! J’avais traversé un champ de bataille entier pour bruler le camp adverse ! Alors que j’étais UN BOULANGER !!! Enfin presque

Je ne tolérais pas trop de pause à la bête qui chevauchais sans cesse. Mais j’allais être obligé de m’arrêter car elle perdait vraiment de sa force et de sa vitesse. Nous montions une petite colline pour observer l’horizon, au bout, je cherchais un hameau ou un village ou je pourrais rester un jour au moins. Au loin, quelques maisons autour d’un bâtiment plus imposant. Ce petit village marchand ferait l’affaire. J’arrivais au crépuscule et je me dépêchais de trouver une écurie et un endroit où dormir. Cela fait, je quittais ma chambre d’auberge pour aller faire un tour. La ville ne devait accueillir que deux cents habitants tout au plus et tous dormait déjà. J’étais seul dans les rues éclairées par des lampadaires à bougie pour atteindre la place centrale de ce petit amas de maison. Pas énorme mais assez grand pour accueillir le marché une fois par semaine. Au centre, une fontaine, grande pour le coup, les habitants devaient l’utiliser comme lavoir. Je me suis assis sur le bord et passa ma main dans l’eau. L’eau, la terre, la glace, 3 de mes 9 pouvoirs ne m’étaient alors accessibles à mon niveau… Je passais ma main dans l’eau quand mes oreilles de Dragon Slayer entendirent les pas silencieux de personnes, au nombre de deux. Les odeurs me parvinrent ensuite, une que je reconnaissais.
Signature du personnage ici


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   Sam 14 Oct - 14:57



feat.Serena et Zoro
Sous le soleil de Nyx...





Honnêtement, voir Kyrrô avait peut être fait du bien à Sherkhan, quoiqu'il en soit, il était temps de piocher dans les poches des honnêtes humains, pour se refaire un peu la main, de plus, le félidé avait faim. Rester planquer dans la forêt, vivre sa paix, tout ça c'était bien beau, mais la chasse de gibier, bien qu'étant un exercice fort apprécié par ce dernier, manquait de contact. Non, c'était parfois bien de voler sa nourriture, ça avait aussi son penchant anecdotique ou la petite excitation de se faire possiblement attraper.

Pour ça, le fauve s'était rendu à un village non loin, par ici ces derniers étaient très peu habités, des petits hameaux de quelques centaine d'habitants. Généralement, c'était des fermiers ou des vieillards qui coulaient des jours heureux non loin des grandes cités. Ces petits carrefours n'étaient pas très commerciaux mais vivaient en autarcie, grâce aux récoltes. Ceci dit, ça en faisaient des proies faciles pour les bandits de grands chemins ou les voleurs.

C'était donc la cible de notre félin du jour ou plutôt de la nuit pour le coup. Celui ci avait attendu à l'orée des bois que le jour tombe et la nuit ne se lève, une fois les étoiles bien hautes, il passa à l'action. Entrer par effraction n'avait rien de compliqué pour lui. Après avoir farfouillé une, deux, trois... Huit maisons, ce dernier s'en tira avec un peu de viande seche, quelques yens, des bijoux de familles. Il engloba le tout dans une sacoche de lin, bien accroché dans son dos, avant de passer sur les toits. A cette heure, personne n'aurait dû se réveiller ou se promener dans les rues et pourtant, deux odeurs se firent remarquer.

La première était celle du jeune homme, bien visible sur la place principale depuis les toits. Caché derrière une cheminée en pensant à un garde, Sherkhan l'observa un peu plus, à une bonne vingtaine de mètres de distance. Il avait de plus, l'effet de surprise en étant en hauteur. A priori c'était juste un type lambda, mais ce bonhomme ne correspondait pas trop avec la moyenne d'âge des habitants du coin, ni la tronche du fermier et question gardes, même ici, ces derniers étaient des pré-retraités, soldats en fin de carrière, peu propre sur eux... Non, lui n'avait rien à voir, ce qui lui fit penser donc à un élu. D'ailleurs, il sentait un peu la sueur et beaucoup d'autres odeurs encore présentent sur lui. Comme s'il sortait... D'une bataille ou un truc de ce genre.

Pourtant ce n'était pas lui qui l'interpella le plus, non, mais plutôt la seconde odeur. Soupirant avant de rester bien dos à dos a la cheminée de pierre contre laquelle il était, le félidé ne pu que reconnaître l'approche du bretteur tant apprécié... Zoro Roronoa. Leurs dernières rencontres était vague, très vague... Comme un blackout. Kachou, lui, un monstre dans le lac, des éclaboussures, des coups d'épées et ... Plus rien. Il s'était réveillé le lendemain mouillé et fatigué, le monstre mort et personne en vu. L'épéiste était fort, assurément et repérerait sans doute vite le matou.

Ceci dis, le léopard se souvenait que le cactus était un ami de Basho, ainsi que les promesses faites, les efforts à faire. Si Zoro avait été à la guerre, peut être aurait t'il eu des nouvelles de son frère d'arme ? Après avoir pesé le pour et le contre, le félin bondit de son toit, atterrissant devant Serena, dos à lui. Du haut de ses deux mètres et quelques, il parla en balayant sa queue de gauche à droite ;

Hey petit humain, tu traine par hasard avec celui qui va se pointer d'ici une minute ou non ? Fit t'il à God Serena.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1471
Yens : 508
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   Dim 15 Oct - 16:52





の太陽の下で

feat. La sérénade et minou




Guerre étrange que celle-ci. Elus et soldats s’étaient mêlés dans une cuvette pour une raison floue.. Un concours du plus gros zgeg auquel il fallait mettre un terme, très certainement. A y penser, on ne connaissait pas les causes de cette stricte opposition entre les deux camps, et pourtant, la bataille s’achevait sur un retournement de situation majeure : la renaissance d’un Dieu antique. Résultat, tout le monde avait couru pour sa vie, rien ne s’était déroulé comme prévu.

Zoro s’en était allé tranquillement, loin de toute cette folle véhémence, en quête de calme. S’il faisait les comptes, sa présence à cette guerre avait été une erreur monumentale. Non-productif, il s’était baladé à travers les cadavres pendant tout le long jusqu’au moment de croiser Gally. Ah ! Luffy. Sa venue lui permettait d'apprendre pour son capitaine. Une information capitale, générant un brusque changement de cap dans les projets du bretteur. Une info si capitale qu'elle lui avait coûté sa liberté : un super sceau scellait son coeur. Une marque recouvrait à nouveau férocement son cou, impossible de s'y détourner. Retrouver son capitaine s'avérait excessivement onéreux, mais à y réfléchir, il ne regrettait que dalle. Ensemble, ils trouveraient un moyen de s'en sortir, et puis Luffy était certainement encore prisonnier de son sceau également. Au moins, ils souffriraient du même problème et compatiraient ensemble en chialant toutes leurs larmes bras dans les bras.
Non, la vérité, ils n'étaient pas de ceux qui se morfondaient sur leur sort. En revanche, la vengeance risquait de se bouffer avec une surdose de piment. Déjà, Zoro se préparerait à s'occuper du cul de Zayro dés qu'il jouirait d'une force capable de détourner ce supra sceau.

Bref, toutes ses pensées mouvementées le conduisirent à l'entrée d'une petite communauté recluse, portant en son coeur une place principale des plus chaleureuse, avec fontaine et luminosité. La pénombre invitait les villageois à roupiller, excepté cet homme, au bord de la décoration aquatique. A mieux inspecter cette silhouette insolite, l'épéiste reconnaissait une forme familière. Il se concentrait davantage sur elle avant de l'approcher jusqu'à ce que son instinct s'éveille. Quelqu'un ou quelque chose rôdait dans le coin. Il leva sa tête vers les toits, comme s'il se sentait épier de là-haut. Difficile de cerner un être dans ce noir.
Il laissa tomber et progressa en destination de l'homme fontaine afin de l'interpeller, persuadé de le connaître, ami ou ennemi. Mais ce fut sans compter sur l'invitation inopinée d'un autre individu, ironiquement fréquenté par Zoro aussi. Décidément, c'était le point de rencontre.

Cette fois-ci, la galère du pirate fut moindre. Il n'y avait pas 36 silhouette féline aussi gigantesque à Carrefour (Kosaten). Alors, lorsqu'il le croisa dans ce rayon, il en perdit son latin, mystérieusement irrité par cette apparition parasite. Aussitôt, il dégaine deux sabres en guise de défense. Il lui restait qu'un vague souvenir de leur dernière altercation, mais ça lui laissait un goût particulièrement sinistre. Cette bête doué de langage n'était pas son pote, et le nuisait considérablement.
Toutefois, maintenant il fut néanmoins assez proche pour cerner précisément les traits du p'tit chef en herbe. Le nouvel élu fuyujin nommé Serénade, un truc comme ça, aka couette couette pour les intimes :



TOI ICI !? Qu'est-ce que tu fais là ? Encore entrain de flairer les affaires des autres sale matou ?!


Il s'adressa enfin à l'autre élu, défronçant les sourcils :


Et toi...Ravi d'apprendre que tu as survécu à ton plan de guerre audacieux..





† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique


Dernière édition par Roronoa Zoro le Sam 21 Oct - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 59
Yens : 535
Date d'inscription : 05/09/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
God Serena ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   Mar 17 Oct - 15:10

"…Sous le soleil de Nyx… "

J’analysais rapidement l’odeur reconnaissable, laissant de côté quelques secondes celle de l’inconnu. Je n’avais pas côtoyé énormément de monde depuis mon arrivé puisqu’elle ne datait pas d’il y a très longtemps. Mais celle-là, je ne la connaissais que depuis quelque temps. Depuis la guerre en fait : Greenking. L’inconnu avec qui j’avais fait équipe, la personne qui m’avait sauvé. Sûrement ma rencontre préférée depuis mon arrivé, un super gars. Ce n’est pourtant pas sur lui je tombai immédiatement, mes oreilles de dragon indiquèrent un minuscule mouvement puis, à ma grande surprise, le second être atterrit à côté de moi. Il avait échappé à ma vigilance, j’aurai du habituellement le sentir arriver, ou entendre son corps fouetter l’air. Un humain normal n’y aurait pas échappé, un matou par contre ?! Oui, il me lança :

« Hey petit humain, tu traine par hasard avec celui qui va se pointer d'ici une minute ou non ? »

Je me tournais pour observer l’animal. Mon cœur battait la chamade, les dragon slayer naturel était tous accompagné d’un exceed, un petit chat qui leurs portait compagnie. Depuis que j’étais devenu celui que j’étais, un gars jovial et drôle, un peu étrange mais drôle et sympathique, j’avais rêvé d’avoir un Exceed. Celui-ci était sûrement envoyé par le destin pour être le mien. Je me levais et exécuté deux pas de danse pour animer mon récit, finissant ma dernière phrase par une pose ou je lui tendis la main :

« Oui je le connais, il est super ! Mais toi encore plus, sois mon exceed, mon compagnon de route et vivons max d’expérience à deux !!! »

Et ce n’est pas lui qui répondit, mais le sabreur ambulant qui dégaina ses épées en guise de défense pour s’adresser à mon chatounet. Il lui lança un :

« TOI ICI !? Qu'est-ce que tu fais là ? Encore en train de flairer les affaires des autres sales matous ?! »

Pour finalement m’adresser un clin d’œil à la guerre :

« Et toi...Ravi d'apprendre que tu as survécu à ton plan de guerre audacieux... »

Ce ton lui correspondait bien, il n’était pas comme moi à exprimer ma joie de le retrouver, je reprenais une position normale et lui fit un geste de la main, levé du style « salut toi » mais en y mettant à la place les phrases suivantes :

« Salut Greenking ! Content de te revoir. J’ai réussi à m’infiltrer seul dans le camp adversaire et à le cramer! Pas mal hein !!! »

Puis je portai plus d’attention à sa posture de défense. Je l’avais vu combattre sans mal de puissant assassin, me sauvant de l’un d’eux par ailleurs. S’il se mettait en position de défense face au félin, c’est que c’était un adversaire assez puissant pour s’en méfier. Qui pouvait donc m’écraser en deux seconde. Ma tête passa du jovial content à méfiant sur mes gardes. Etant entre les deux, j’essayais de détendre l’atmosphère en faisant un T de temps mort avec mes mains :

« Et vous vous connaissez à ce que je vois. Ça n’a pas l’air d’être la joie entre vous. Rangez crocs et lames ! Je viens de survivre à une guerre alors j’aimerai survivre à une soirée rencontre dans un petit village de vieux. Si vous voulez vous battre, attendez que le jour se lève et faite le loin d’ici. »

Au cours de mon récit, j’avais changé de position pour montrer une paume de main ouverte à chacun de mes deux interlocuteurs comme pour leurs montrer de s’arrêter :

« Maintenant, on va gentiment allez trouver à boire ou papoter et agir en adulte. J’ai eu ma dose de querelles pour le mois avec toute cette bataille là. »
God Serena

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   Mer 18 Oct - 3:19



feat.Serena et Zoro
Sous le soleil de Nyx...





Un tout petit peu avant que Zoro ne se pointe pour de bon, Serena se mit en tête de répondre, faisant alors une sorte de petit pas de danse, la tronche rempli d'un sourire sympathique, acceptant volontier de répondre à sa question par un "Oui" qui ne voulait dire qu'une chose ; Oui, il connaissait bien le bretteur. Une connaissance sans doute, ce qui le mettait dans les petits papiers des "on ne touche pas pour pas faire de la peine à Basho" ou... Nan en fait, pour l'instant le félidé s'en fichait. Par contre il nota la réaction assez grotesque du blondinet, ainsi que sa demande tout aussi farfelue de devenir un "exceed" ou plutôt un compagnon.

Aaah les humains, jamais capables de changer leurs natures n'est ce pas ? Toujours aussi possessifs. Que ce soit l'autre cactus fou avec ses katanas, incapable de les prêter pour se faire sauver la vie, ou bien ce jeune homme qui désirait avoir un être vivant comme si c'était un animal redevable de tout. Sherkhan détourna la tête en soupirant, écoutant finalement celui qui arriva à "non pas à point nommé, non non et non" mais qui se pointa tout de même... A son grand désarroi. Fixant le samurai en hochant la tête de gauche à droite.

Tu portes malheur Zoro. Même à mon business... Mais surtout aux vies de ceux qui t'entoure. C'est pas moi le soucis ici. Se moqua t'il dans un ton désagréable

Puis il revint sur Serena, décidé finalement à lui répondre. Se tournant de trois quart dans sa direction, pointant sa grosse paluche poilue vers lui, jusqu'à ce que son index garnit de sa griffe pointue ne touche son nez pour ajouter froidement ;

Je ne suis pas un... Exceed ou je ne sais quoi. Ni un animal de compagnie ! Je suis un fier Ayns, un guerrier de mon monde, un élu libre, compris humain ?

Après quoi, les deux fuyujins semblèrent s'approprier le temps de parole dans une discussion similaire. Tout d'abord, le matou malicieux nota le surnom de Greenking et se retint de rire, volontairement moqueur, écoutant la suite. Apparemment ces deux là revenaient de la bataille, la fameuse guerre... Mais la situation du monde n'ayant pas vraiment changé, à part les rumeurs qui allaient plus vite que le vent, sur une ile volante, un conflit divin et beaucoup de morts sans résultat, le fauve se disait qu'il avait fait le meilleur choix possible ; Rester loin de cette misère.

Mais bon, les bonnes choses prirent fin quand le regard jovial de God Serena passa de curieux sympa, à curieux méfiant. Normal, avec l'autre gland ayant sorti ses armes à tout va, comme le bourrin irréfléchis qu'il était, ça ne pouvait rien inspirer de bon. Sherkhan croisa les bras lorsque le blond fit son signe de temps mort.

Dis plutôt ça à cet ahuris. Il a tendance à causer des accidents faciles avec ses lames... A se demander s'il sait vraiment s'en servir. Provoqua t'il, avant d'ajouter successivement De toute manière je ne suis pas ici à cause ou pour lui, je venais me ravitailler et me mettre au courant.

Puis quand Serena se proposa de trouver à boire et manger, l'Ayns y vit son occasion.

Puisque tu proposes, tu payes ! On fêtera votre ... Victoire ou survie je suppose, vu que rien ne semble avoir vraiment changé ici pas vrai. Dit t'il en décroisant les bras, indiquant alors la seule auberge disponible du coin.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1471
Yens : 508
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   Sam 21 Oct - 19:38





の太陽の下で

feat. La sérénade et minou




Qu’est-ce qui lui prenait à ce sale moustachu d’avancer de telles accusations ? Traiter Zoro d’oiseau de mauvais augure, sans aucune raison valable. Remarquant cela dit, qu’excepté les mots déchirants, Sherkhan ne semblait pas rechercher l’agression physique, le bretteur considéra bon de ranger ses katanas pour le moment. Attention, il gardait cependant son œil méprisant sur le chaton.


Reste à ta place gros minou si tu veux pas terminer en steak de fauve…


Fatigué qu’il était ce putain de miaou, à se croire sans arrêt au-dessus des êtres humains. Certes, il avait eu vent de son histoire triste à propos de l’extermination de son clan, ou un bail dans le style, mais mettre tous les hommes dans le même panier le rendait aussi intolérant et con que ceux qu’il haïssait et redoutait plus que l'enfer. Et puis, quel rapport ? A quel moment le sabreur portait malheur aux affaires de ce touffu ?! Comme s’il y portait un intérêt….


Et ne remets pas ta médiocrité sur mon dos, j’y suis pour rien si tu foires tout..


Il ne savait pas gérer son bordel, et il osait rejeter la faute sur un innocent qui passait par là. Révoltant. Toutefois, il reporta son attention sur l’autre compatriote, le saluant d’une main joyeuse. Il se faisait gentiment recaler par l’autre animal de compagnie ronchon, et finit par rendre compte de sa réussite auprès de l’épéiste. Alors comme ça, son opération pyromane s’était passée à merveille. Plutôt impressionnant pour un débutant de ce monde. De plus, il semblait s’en être sorti sans l’ombre d’une égratignure. A ce stade, c’en était même admirable. Ce p’tit gars promettait, mieux valait surveiller sa progression de près et éviter de se le mettre à dos car il possédait un bon potentiel pour semer la zizanie chez ses ennemis.

Face à ce beau résultat, le pirate acquiesça son « pas mal hein » avec un sourire presque fier. Et puis Couette-couette s’aperçut des hostilités respectives entre l’homme et le chat, semblant vieilles comme ce monde. Alors, il anticipa et s’engagea dans une opération réconciliation autour d’une table. Ok, le plan incendie avait fonctionner, mais la Sérénade prenait un peu trop la confiance. Sa tentative surpassait le projet ambitieux, il atteignait le stade : mission impossible. Mais bon, pourquoi pas ? Ereinté après cette guerre, Zoro ne se voyait pas provoquer un mort de plus, et l’idée du vin rouge le motivait bien plus que le sang d’un chat errant.



Dis plutôt ça à cette boule de poil, qu'il reste tranquille aussi...


Sur cette réplique illustrant leur embrouille de maternelle, l’homme se montrait avenant face à la proposition de God Serena, attendant la mise en route vers une taverne. Il s’efforcerait de rester sage, et impassible, devant les provocations piquantes de l’autre taré de la touffe.




† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 59
Yens : 535
Date d'inscription : 05/09/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
God Serena ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   Lun 30 Oct - 10:10

"…Sous le soleil de Nyx… "

Peut-être avais-je réussi un exploit car finalement, tant bien que mal, les deux zozos s’étaient plutôt bien entendu sur le fait d’aller boire un verre. Mais problème, God Serena étant tout neuf dans ce monde, il n’avait pas beaucoup, voire presque pas d’argent, payer la tournée serait peut-être compliqué. J’espérais que Zoro était contre l’alcool et buvais de l’eau seulement et que le matou se contenterai d’une coupelle de lait.

« Dans ce village, il n’y a qu’une taverne, et pour être passé devant aujourd’hui, elle n’est fréquentée que par des petits vieux qui veulent échapper à leurs petites vieilles.  »

Je montrais une petite bâtisse dont les fenêtre du bas donnant sur la rue étaient faiblement éclairé. Evidemment, je ne retenais pas les petites piques que se lançaient les deux oiseaux derrière. Je pensais à ma roue, je l’avais abandonné dans la bataille. Elle avait été replacée au campement Fuyu et sûrement après la guerre elle avait été ramené à la capitale où je la retrouverais, du moins j’espère.

Je poussais la porte, comme dans un cliché, les deux trois tables prisent par quelques vieux se retournèrent immédiatement créant un silence total qui dura. Le tavernier même s’arrêta dans son geste alors qui nettoyait le comptoir et qui conversait avec un client. Je lançai un joyeux bonsoir devant des spectateur grommelant et probablement aigri. Je m’avançai vers une table, faisant signe à l’hôte de venir prendre commande. En m’asseyant, je remarquais à quels point les chaises étaient inconfortable, le palais de Zeref où j’avais même mes quartiers en tant que membre des Spriggan twelves avait des sièges bien plus confortables que je regrettais. Si seulement j’y étais resté, je serais toujours vivant ! vivant dans mon monde du moins et surtout toujours un des plus puissants mages… Ahlala ! Ne pas se morfondre sur le passé et aller de l’avant.

Le propriétaire des lieux s’arrêta à coté de nous après que nous nous soyons assis et attendis que nous lui disions ce que nous voulions sans un mot. Pas un bonjour, pas un au revoir, rien. Je demandai quelque chose d’assez fort et de pur, je le laissais choisir pour moi, ne sachant pas vraiment ce que contenaient les bouteilles qu’il avait. Je m’adressais ensuite aux zouaves :

« Au fait ! Comment vous vous connaissez ?  »
God Serena


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   Mar 31 Oct - 10:44



feat.Serena et Zoro
Sous le soleil de Nyx...





La mésentente entre le bretteur et l'homme léopard n'était pas prêt de s'arrêter. L'Ayns écouta la pique et fixa Zoro en s'arrêtant un instant. Cela lui rappela leurs première rencontre ou ce taré voulait le bouffer, le pire c'est qu'il en était capable. Bougeant ses babines par simple reflexes, le félidé finit cependant par reprendre sa marche en direction de l'auberge, il serait plus malin que ce cactus décérébré, c'était décidé. Lui répondre aurait été tomber à son niveau, hors, lui ne jouait même plus dans la même cours que ce sale humain finit à la pisse d'haricot vert.

Evite de parler, j'ai l'odorat sensible.

Boh, une petite vanne sur l'haleine de l'épéiste ne pouvait pas faire de mal après tout, c'était fin, mais il ne pu s'en empêcher, vraiment. Rabattre son caquet avait quelque chose d'enrichissant pour le corps et l'esprit dans tous les cas. Mais c'est vrai que leurs disputes de gamins avait de quoi en enerver plus d'un, ou alors, était ce le fruit d'une plus grande complicité. Comme l'était le samurai avec le cuisinier du navire de son cap'taine.

Une fois mis d'accord sur l'endroit ou aller, le duo se laissa guider par Serena qui avait trouvé l'auberge en question. L'endroit était un peu glauque, déjà que y'avait pas grand monde dans ce village paumé, si ce n'est des vieux et des vieilles, c'était un demi cimetière pour humains... Mais la taverne qui était censé être la plus animé, ne recevait que quelques grincheux aigris, buvant leurs bibines dans un coin, sans trop parler.

En entrant, les regards insistants rendait la scène un peu gênante. Le matou lui même ne traina pas longtemps avant de s'asseoir, tout en regardant l'état des chaises. C'est qu'il faisait son poids en barbak l'animal et ces reposes fesses en bois ne lui inspirait pas la plus grande confiance, mais bon, par necessité plus que par choix, l'Ayns y posa son royal derrière et finalement, ça passait.

Bien vite, tous se retrouvèrent à la table et le gérant vint les voir sans un mot, pour prendre la commande après le signe de Serena. Comme Sherkhan ne comptait rien payer, il commanda une pièce de viande crue.

De la viande, crue ou saignante. Et du lait ! Ajouta t'il.

Le gaillard ne répondit rien, heureusement la question du blondinet sauva un peu l'ambiance morne qui était pesante dans cet endroit. L'Ayns n'appréciait pas ça, mais s'en contre-fichait en même temps. Il écouta pour répondre le premier à cette interrogation.

Je chassais une proie que ce taré fuyujin m'a volé, il m'a prit pour un .. Gibier et m'a planté ses épées sans sommation. Il voulait me manger, j'te jure... Heureusement j'ai réussi à le raisonner, mais c'etait pas grâce à lui. On s'est revus quelques fois ensuite, pas de bons souvenirs, a chaque fois qu'il est dans le coin, ce type attire les catastrophes !

Il n'était pas question pour le félidé de "se" remettre en question, pour lui, la faute revenait à Zoro. Mais enfin, il ne fallait pas lui donner tort sur le début de leurs rencontre... Même si tout n'était pas forcément vraiment vrai. Le bretteur allait pas tarder à donner sa version de toute manière. Le début de grands clash à n'en point douter.

Alors la guerre ? Vous avez sauvez tout kosaten ? Ah au fait.. Des nouvelles de Jémial enfin, Bashô ?. Demanda t'il à tout hasard en détournant le regard vers le samurai.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1471
Yens : 508
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   Lun 13 Nov - 9:34





の太陽の下で

feat. La sérénade et minou




h bordel ce matou, ce matou, ce matou de malheur ! Qu'est-ce qui le retenait de l'éventrer comme un cochon sauvage afin de le faire cuire sur une broche au-dessus d'un feu convivial avec des shamallow ? Probablement une certaine éthique enfouie, il ne pouvait se résoudre à bouffer un être pourvu d'une conscience pensante, sans passer pour un cannibale. En revanche, rien ne l'empêchait de l'assassiner s'il continuait avec son insolence à deux francs cinquante. Du calme Shere Khan où tu subirais le même sort ridicule que dans le livre de la jungle version Disney : une torche au cul !

Snobant royalement les propos de cet acolyte de fortune, il suivit God Serena entre les portes de la taverne blindée de la vieillesse du coin. On était dans ce bistrot poivrots PMU version Kosaten, adhérants depuis 6 siècles au moins. Un parfum de pisse froide, marié à la sueur de ces vieux fromages en décomposition planait dans la pièce. Toutefois, l'odorat du bretteur se fondait dans ce milieu, par.. Accoutume. Il fréquentait régulièrement tout type de taverne, alors contrairement à ces coéquipiers, il ne se sentait pas si désorienté.
Il prit place sur l'une des frêles chaises en bois qu'on lui proposait, commanda une bouteille à consommer en solo, et écouta les questions des uns et des autres.

Le jeune stratège remarqua le passif qui liait le minou au cactus. Et en tant que témoins de tensions évidentes, ses interrogations quant à l'origine de cette situation chaotique s'avérait tout à fait légitime. Seulement, le matou racontait n'importe quoi. Il déformait la réalité, tournait les faits à son avantage, et exagérait la vérité. S'il créchait sur la Terre, il serait probablement un bon gros marseillais des familles !
Zoro se demanda, par quel miracle, il ne lui avait pas encore coupé la parole ou littéralement clouer à sa chaise comme Jésus sur sa croix. Un Jésus qui avait pris en pilosité.
Les bras croisés, réticent, et le visage fermé, il soupira avant de couvrir par-dessus :


Tss.. Foutaises ! C'qui s'est vraiment passé, c'est qu'IL .. a volé ma proie, et s'est permis de rejeter la faute sur moi. Ensuite, il a essayé de le racheter mais j'y ai bien réfléchi depuis le temps, et je le soupçonne d'avoir empoisonné mon repas. Et puis, sans raison, il a pris la confiance et s'est autorisé à utiliser mes katanas.


Il se féliciterait plus tard au nom de ce calme préservé, alors que tout le poussait à péter les plombs. Toutefois, God Serena ne méritait pas encore une telle scène apocalyptique. De plus, Sherkhan posa une question, cette fois-ci non provocatrice, et intéressante. En effet, il titilla l'intérêt du bretteur puisqu'il évoqua le blaze d'un vieil ami pas aperçu depuis belles lurettes : Bashô. Au début, il lui attribua un nom étrange, mais il se corrigea bien rapidement, comme si ce type possédait plusieurs identités. Leur dernière rencontre remontait à sa trahison, juste avant la guerre, au moment de la tentative de Seika pour reprendre Shiryoku ! Bashô en avait profité pour leur mettre la quenelle du siècle, sous les yeux témoins de Zoro, mais aussi d'Heiwa.

Zoro laissa à God Serena l'occasion de répondre à la partie de la question sur la guerre, sachant qu'il ne désirait pas vraiment informer ses camarades de sa mort éphémère face à Zayro Jinn, préférant se concentrer sur l'interrogation à propos de Bashô, qui lui était apparemment destinée. A quel moment le félin détenait cette information ? Le barbu lui avait-il parlé de lui ? En bien, inchallah.


Je l'ai aperçu brièvement à la guerre, il avait l'air de bien s'porter.. Mais toi, comment le connais-tu ? Qui es-tu pour lui ?



[/color][/color][/color]



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 59
Yens : 535
Date d'inscription : 05/09/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
God Serena ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   Sam 6 Jan - 23:08

Poser pied à terre… ou plutôt à Fjord !



Les choses ici tournait facilement au vinaigre à ce que je voyais et même si la pression retombait facilement car les deux gars étaient au fond très sympathique, je sentais que tout pouvait basculer rapidement. Or, je ne voulais pas me retrouver entre les feux de personne dix ou vingt fois plus puissante que moi. Je me demandais donc si pour ma sécurité, je ne ferais mieux pas de les laissés… Bon j’avoue, c’était aussi parce que depuis le départ en guerre de la capitale jusqu’à maintenant je n’avais pas trop dormi et j’avais besoin de récupéré. J’avais la soudaine sensation, en les écoutant parler que toutes mes heures de sommeils à rattraper venaient toquer à la porte et même la défoncer violemment.

Une question m’interpella quand même puisqu’elle me concernait :

« Alors la guerre ? Vous avez sauvez tout kosaten ? Ah au fait.. Des nouvelles de Jémial enfin, Bashô ?. 

- Je ne sais pas qui est Basho, personnellement j’ai rencontré un homme bizarroïde style je me déshabille un peu partout, avec une coiffure trop bizarre. C’était un élu, je l’avais aperçu dans notre camp au début de la bataille puis finalement il s’est dressé pour me faire un barrage. J’ai joué un fabuleux jeu d’acteur et il est tombé dans le panneaux. Je suis rentré dans le camps adverse et j’ai causé un incendie dans tout le camp en libérant les chevaux des écuries après les avoirs enflammé vifs. Ils ont propagé les flammes sur tous le camp avec une rapidité folle ! Je me suis enfuis quand l’autre dieu est arrivé… J’ai vu l’horreur du haut d’une colline en dehors du champ de bataille. Du coup, pour répondre àta question, je ne dirais pas qu’on a sauvé le monde mais à l’inverse que cette bataille à fait entrer en jeu une force ancienne et maléfique qui risque de mener ce monde à sa perte si nous ne faisons rien.
Sur ce ! Je vais me coucher, je suis exténué ! »

Je les ai remerciés d’avoir été cool avec moi et de ne pas s’être entretué, j’ajoutais même qu’avec de tout petits efforts, ils pouvaient mettre leurs différents de côté. Quant à moi, j’allais faire un bon gros dodo !



God Serena  

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   Jeu 11 Jan - 17:02



feat.Serena et Zoro
Sous le soleil de Nyx...





Sherkhan recus sa bouffe et son lait, il ne manqua pas de se gaver en attendant que le cerveau retardé du bretteur ne comprenne sa question et qu'il ne puisse y répondre. Cela concernait donc Basho. Appremment, jémial était à la guerre enfin, il y était allé et se portait bien là bas. Tant mieux, il ne fallait pas que son frère d'arme se soit fait choppé ou pire encore. Zoro le connaissait en tout cas, c'est pour ça peut être qu'il posa une question à son tour. Le bretteur à l'odorat de chèvre demanda comment le félidé connaissait le poète et ce qu'il représentait à ses yeux.

Engloutissant sa grosse part de viande crue, essuyant ensuite ses babines après avoir vidé la pinte de lait caillé, ce dernier redressa ses oreilles et se détendit contre le siège dans lequel il était bien installé. Fixant le Roronoa aux cheveux couleur morve pour lui répondre à son tour ;

Jémial est mon frère d'arme, et un Ayns comme moi à présent.  

Il n'avait pas envie de rebondir sur la précédente histoire et les explications foireuse de l'épéiste, de toute manière, il prévoyait de le faire chier une nouvelle fois. Après tout, Sherkhan n'était venu ici que pour manger sur le compte de Serena.

D'ailleurs, celui ci parla aussi, de Basho qu'il ne connaissait pas, mais pourtant, il interpellait l'Ayns en indiquant avoir rencontré un type à la coiffure étrange. Les élus étaient nombreux, donc ce pouvait bien être n'importe lequel d'entre eux, d'autant plus quand il raconta cette histoire de type à poil, tombant dans le panneau de ce jeune homme... Difficile de croire qu'un type comme le mafieux soit tombé ainsi dans un piège grotesque.

Dubitatif sur l'histoire, Sherkhan finit sa part en écoutant la suite et fin du discours de god Serena. La bataille, les Dieux, blablabla... Il en bailla tellement cette guerre au final, ne l'interressait pas du tout. A part l'état de son frangin d'arme, il avait juste l'impression de s'engourdir sur place, surtout face à la tête d'algues...

Mais en voyant que le blondinet se défilait pour partir se coucher sans payer la note, le félidé se leva en même temps, si ce n'est quelques secondes avant.

Wop hop hop ! Tu payes la notes garçon ! Crois pas m'la faire à l'envers. Nan mais j'rêve... HEIN QUOI ZORO ? LA MERE DU TAVERNIER EST UNE PUTE ? CA NE SE DIT PAS VOYONS ! Tu es un SAMURAI BON SANG !    

Si les premiers mots, discrets, étaient pour Serena, afin que celui paye la note comptant ! La seconde partie du message à très haute voix, était bien sur adressé a tout le monde dans l'auberge et surtout l'aubergiste, tout en rendant responsable Zoro d'une fausse insulte.

Je refuse d'être mêlé à tout ça ! Fit t'il en souriant

Evidemment, le matou ne manqua pas de mettre un coup de queue discret à la chaise ou se trouvait le bretteur pour le faire tomber et s'eclipser en fonçant à tout berzingue vers la sortie, éclatant un sac de farine sur le passage, pour faire un brouillard épais et couvrir sa fuite.

Evidemment dans le bar, plus rien n'allait, et si God serena était déjà monté dormir (ou pas) une bagarre se déclencha et des types voulaient désormais frapper l'épéiste, le prenant au col et flanquant des gauches, droites à l'aveuglette ou presque. Crochets, mandales, coup d'coudes vs épées ? Encore un tour du léopard, certes, mais bon, qui aime bien châtie bien ! (et qui aime pas, châtie bien quand même)

Transformé en animal quelques part, l'Ayns riait et avait disparut plus vite que son ombre ! Il était pas fou non plus au point d'attendre le courroux du fou furieux Zoro !

* * *

Sherkhan parti :hee:

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: ...Sous le soleil de Nyx...   

Revenir en haut Aller en bas
...Sous le soleil de Nyx...
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Sous le soleil de la plaine...
» Sous le soleil (PV Akuzu Mia)
» Rendez-vous sous le soleil (PV Lrya)
» [TERMINÉ] Sous le sunlight des tropiques ♫ [Alex]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Les villes et villages marchands-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.