Partagez | .
Les routes de la destinée
Messages : 531
Yens : 30
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Les routes de la destinée    Sam 28 Oct - 17:48



Les routes de la destinée
Avec Gin et Natsume


Ne laisse aucune porte fermées, ouvre plusieurs chemins à ta pensée (Livre de magie III). Cela faisait bien quelques jours depuis qu'elle et Yuyuko s'étaient séparés en chemin. La nécromancienne en apprenait de plus en plus sur ce monde, sur les filtres de pensées de chacun, des réactions que les natifs pouvaient avoir vis à vis de son art occulte. Evidemment et ce n'était pas une surprise, là encore, ce dernier n'était pas admirablement représenté. Il s'apparentait encore à la magie noire et comme cette différence appartenait aux magiciens plutôt marginaux ou sorciers aux mauvaises intentions, elle même dû forcément s'impacter des réactions.

Ce n'était pas un problème, Namira n'allait pas abandonner pour quelques peureux trop effrayés de voir la beauté dans la mort et ce qu'elle pouvait apporter. De plus, la plupart de ces personnes étaient très hypocrites, car nombre d'entre eux souhaiteraient vivre éternellement, ou ramener un proche à la vie pour revivre leurs plus belles années. La foi qu'ils mettaient dans l’existence d'après Exodus, l'au delà, les aveuglais souvent au point de cracher sur l'occulte qu'ils ne reconnaissaient pas comme un vrai don. Là ou certains voyaient des miracles, d'autres voyaient de la sorcellerie.

Enfin, tout les chemins de l'esprit mènent à une sorte de paix intérieur ou une réussite, mais tous les chemins de terre mènent également quelque part. Une fois le bosquet et ses hordes forestières traversé, la belle elfe pu maintenant contempler les larges ou parfois plus escarpés, chemins de terre, de pierre, de boue ou d'herbe qui dirigeaient donc autrui vers les différentes directions. Quelques panneaux indiquaient Shiryoku, Hibana, Yuki, et le nom des trois principales nations. Aucun n'indiquaient Tenshi et pour cause, quel chemin pouvait être emprunté pour aller dans les cieux ?

Finalement, elle fixa l'un des panneaux trop abîmé par les années pour y voir clairement le nom affiché. Elle se disait que comme c'était le seul d'entre-eux à donner donc un certain suspens, c'était cette direction que la nécromancienne suivrait. Mais il y'avait fort à parier que son chemin soit fait de rencontres diverses. Après tout, ces routes étaient commerciales, les caravanes passaient à un rythme ni régulier, ni rare, mais suffisant pour être aperçus une ou deux, voir trois fois par heures.

Elle se heurta en marchant au cadavre d'un oiseau. C'était une chance pour recommencer l'experience qui avait quelque peu... Echoué dans le bosquet, sous les yeux de la princesse fantôme. Cette fois ci, la cible était bien plus petite. Prenant le corps dans ses mains, se mettant alors à genoux aux abords du chemin, elle souffla sur ses plumes puis le reposa. Enfin, elle s'ouvrit légèrement le bout de l'index pour faire couler son sang d'elfe.

Shisha no naka de heian o miidashita kono tamashī wa, jibun no karada o mitsukete watashi no mahō no moto ni agaru

Tout en traçant une sorte de cercle autour de lui. Pas besoin d'en faire plus pour un tel petit être, après quelque seconde, ses yeux ternes reprirent vie, il cligna ceux ci quelque instant, avant de croasser et battre de ses ailes pour se libérer de l'étreinte.

Te voila avec une nouvelle chance.. Et moi, je n'ai pas perdu tout ce que je possède.

Avant que ce dernier ne s'envole après un simple regard. L'elfette se leva, époussetant ses genoux, tout en sucant le bout de son index un peu rougit. Elle resta là quelques secondes à observer le corbeau disparaitre dans le ciel argenté.

Code by Joy modifié par Namira
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128
Yens : 310
Date d'inscription : 20/09/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Gin Funista ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Dim 29 Oct - 1:06


Les routes de la destinée
feat. Natsume et Namira

Je continuais d'avancer dans la forêt quand enfin, je tombai sur une trace de vie. Une route ! Pavée de pierre et très soignée, j'en déduisais que cette route était souvent utilisée. Je continuai alors mon chemin, observant les alentours, tentant de reconnaitre dans quel lieu de Fiore j'étais encore tombé.

Je fis encore un bon bout de chemin jusqu'à qu'il tomba sur une femme, grande et mince. Je m'approchai discrètement d'elle pour la voir de plus près et me cacha tout en l'observant. Elle avait des cheveux blanc, longs et lisses. Elle portait un habit élégant, semblable à une armure en cuir. Ce qu'elle fit alors me troubla. Elle prit un cadavre de corbeau dans ses mains, se mit à genoux, lui souffla dessus, le reposa et déposa une goutte de son sang sur l'animal à plume. Soudain, l'oiseau s'envola et disparut dans le ciel.

Je m'approchai alors et l'interpellai :

Toi là, t'es qui et tu peux me dire où on est ?

Quand la nécromancienne - car oui, ce qu'elle venait de faire avait fortement l'air d'être de la nécromancie - se retourna, je remarquai les nombreux détails que je n'avais pu remarqué plus tôt, comme le tatouage sur son visage ainsi que ses oreilles pointus. J'enchaînai en lui demandant :

Ah aussi, qu'est-ce que tu viens de faire là avec l'oiseau ?





Dernière édition par Gin Funista le Sam 2 Déc - 9:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Dim 29 Oct - 2:47




Les routes de la destinée
FEAT. Namira & Gin Funista
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Une semaine...
Cela faisait maintenant une semaine que j'avais quitté la guerre, que le champ de bataille avait été cédé aux dieux, déserté par les humains. Je n'aurais jamais pu m'attendre à ce que cet événement tourne ainsi. Je n'aurais jamais imaginé y revoir Tenma, je n'aurais jamais imaginé y assister à sa mort. Depuis, la seule chose qui motivait mon avancée était de le retrouver. Il allait revenir, les élus revenaient... Mais dans quel état. C'était bien conscient de ce fait que je m'étais fixé pour objectif de le retrouver. Arpentant les territoires neutres, je cherchais en vain son point de résurrection.

J'étais soutenu par Harall, communiquant avec moi par l'intermédiaire de mon écharpe. J'en avais besoin, j'étais au bord d'exploser, de laisser mes nerfs s'emballer. Pourtant, retrouver le mage de glace avait pour unique objectif de l'aider à revenir dans le meilleur état possible... Et je n'étais même pas capable de l'appliquer à moi-même.
Complètement paranoïaque, le moindre son m'angoissait, ce accentué par mon ouïe plus développée que la normale. Chaque regard mauvais me valait un énervement. Chaque chose me faisant penser à Tenma manquait de me faire pleurer...

Je devais le retrouver, je devais le retrouver, je devais le retrouver...

Pour lui, pour son coeur, pour moi, pour mon coeur, je devais le retrouver. Commencer par les routes commerciales des territoires neutres était donc le plus logique, beaucoup de monde y passait et je pouvais demander si mon ange de glace n'avait pas été vu. Ce jour-là, ma marche s'était faite calme, trop calme. Chaque son infime provoquait un violent sursaut chez moi. J'étais on ne peut plus à fleur de peau.

A force de marcher, je finis enfin par voir une silhouette humaine, deux, dont une était plus loin. La première était celle d'une femme aux cheveux blancs, aux yeux verts, tatouée sur le visage et dont les oreilles étaient encore plus pointues que les miennes. Elle arrêta sa marche, ramassant quelque chose par terre, un cadavre d'oiseau. Quelle tristesse... Elle souffla dessus comme si... Comme s'il allait revenir... à la... vie...

L'oiseau s'envola de ses mains.

Mes yeux s'écarquillèrent, une onomatopée de surprise s'échappant de ma gorge. Bien entendu, j'y avais vu Tenma. Tout me ramenait à Tenma, tout... La silhouette plus lointaine arriva. Il s'agissait d'un homme aux cheveux blancs et aux yeux bleus, lui aussi tatoué au visage. Entendant sa question, je m'approchai à mon tour.

Bonjour... Je ne sais pas ce que vous avez fait à cet oiseau mais... C'était beau.

Ma gorge était serrée, j'avais envie de pleurer encore et encore mais je ne pouvais pas. Je secouai la tête, me remettant les idées en place. Mon sourire était faible, mon visage, fatigué. N'importe quel habitant de la Plaine n'aurait pas reconnu son gardien en me voyant dans cet état misérable.

Je respirai d'un souffle tremblotant, je devais savoir s'ils avaient vu Tenma...

E-Excusez-moi. Je rechercher quelqu'un, c'est un jeune garçon un peu plus grand que moi. Il a des cheveux bruns, courts et ébouriffés, des yeux bleus et il porte un brassard de la même couleur que mon écharpe à son bras droit. Il s'appelle Tenma, c'est un mage de glace, vous l'auriez vu par hasard ?

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 531
Yens : 30
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Dim 29 Oct - 6:31



Les routes de la destinée
Avec Gin et Natsume


Il y'a les os, il y'a le sang, il y'a l'eau et notre pouvoir de mêler ces éléments, pour reconstituer l'esprit dans la chair, l'esprit dans la matière (Extrait du livre des nécromanciens). A son petit jeu, la nécromancienne fut surprise de voir débarquer quelqu'un, un homme assez mince, avec une certaine allure, un tatouage et des cheveux blancs, presque comme les siens. Elle le dévisagea rapidement tout en cessant de fixer le ciel et de retirer la poussière de ses genoux. Puis elle releva une mèche de cheveux sur son oreille droite, montrant le coté ainsi rasé de son crâne, avant de l'observer plus intensément. Ce jeune individu ne s'était pas présenté et son ton fut plutôt direct, très familier avec son tutoiement, peut être était ce naturel ici, pour forcer les gens à être plus à l'aise. Namira avait légèrement du mal avec des familiarités aussi abrupte, mais ça ne la dérangeait pas forcément plus que cela.

Il lui demandait son identité, elle allait le lui donner. Il n'avait pas l'air d'un mauvais bougre, mais elle n'était pas naïve au point de se laisser avoir par les apparences. S'il l'avait approché, c'était sans doute à cause de ce qu'elle venait de faire, parcequ'approcher n'importe quel inconnu, pouvait s'avérer surprenant ou même dangereux parfois.  Toutefois, même s'il ne s'était pas présenté, ce dernier avait un peu manqué de tact, aucune présentation passait encore, mais aucun "bonjour" n'était pas signe de courtoisie. Elle ne manqua pas de le lui faire subtilement comprendre.

Bonjour également... Qui que vous soyez. Je suis une élue de passage sur votre monde. En quête du but que cette arrivée me fixe.

Gin, dont l'elfe ignorait encore le nom, le prénom et la raison de sa venue également, insista même, en demandant ce qu'elle venait de faire ou bien ce qu'il venait de se passer avec le corbeau. D'un point de vu tout à fait exterieur, la demoiselle aurait pu avoir ramassé un animal blessé et le laisser s'envoler, mais il semblait que sa magie ait été perçue ou qu'il ait une bonne vue.

Oh, ça ? Et bien je...

Elle ne pu pas vraiment finir sa tirade, qu'un autre individu tenta une approche, bien plus honnête que la précédente. Un jeune garçon, avec son écharpe et au look plus classique. Elle se retourna vers lui, peu après avoir entendu la première question et finalement, le compliment de Natsume. Namira lui sourit, comme pour lui avouer apprécier son commentaire à ce sujet. Ayant vraisemblablement comprit son acte sans le juger, la nécromancienne ne pouvait que s'en féliciter. Pourtant, que ce jeune garçon avait un regard triste, et la peine la plus difficile du monde de la cacher. Au fond de ses yeux, un océan de larme coulait et lui, fièrement peut être, se retenait.

Bonjour. Merci du compliment.

Après l'avoir remercié, elle écouta sa question à son tour. Ce n'était pas lui qui était perdu, mais plutôt quelqu'un qu'il avait perdu. Un frère ? Un père ? Un ami ? Plus que cela ? Il ne donnait pas d'indication sur son âge, mais une bonne description physique, ainsi que le fait important qu'il soit magicien également, spécialiser dans l'élément de la glace. Oh, elle connaissait aussi les éléments naturel, mais la glace c'était un tout autre type. Elle ne s'était jamais exercé à la pratique de la cryomancie.

Un cryomancien hmm... chuchota t'elle seule à elle même, avant de reprendre d'une voix normale Oh.. Serait ce à cause de lui que vous semblez si triste ? Il n'y a pas de mal à l'être si vous l'êtes. Mais je n'ai pas vu d'homme ressemblant à cette description. Quel âge a t'il ?  Que lui est t'il arrivé ? Il s'est perdu sur la route ?

Il y'avait bien d'autres questions à potentiellement poser, mais elle n'était pas là pour l'interroger et puis, vu son état, il pouvait craquer à tout moment. Non, ce jeune homme avait visiblement besoin de repos, d'un endroit ou s'asseoir et d'oreilles pour se confier. Elle ne savait pas quoi penser de Gin, vu son manque de tact et elle même était indubitablement froide sur certains sujets. Peut être n'étaient t'ils pas les meilleurs psychologues pour l'aider. Mais si il fallait rechercher quelqu'un, Namira pouvait bien prendre un peu de son temps.

Vous pouvez m'appeler Namira sinon... Je suis apparemment une élue de Tenshi. Et vous ? A nous trois, nous devrions vite retrouver ce Tenma.

Bien sur, elle ignorait encore que cette recherche n'allait pas être la plus simple qui soit. Mais il fallait bien commencer quelque part après tout. Mais au moins et involontairement bien sur, l'elfette éluda la première des questions qui lui fut posée, à savoir : "Comment avez vous fait ça à cet oiseau".

Code by Joy modifié par Namira
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128
Yens : 310
Date d'inscription : 20/09/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Gin Funista ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Dim 29 Oct - 10:20


Les routes de la destinée
feat. Natsume et Namira

Elle me salua tout en appuyant bien sur le mot "bonjour", pour bien me faire comprendre mon manque de courtoisie. Certes, j'ai manqué de tact, mais probablement dû au trouble causé par mon arrivée dans ce monde. Elle allait m'expliquer ce qu'elle venait de faire quand un individu, un jeune garçon muni d'une écharpe, l'air triste, l'interrompit pour dire qu'il trouvait cela beau.
Je me retournai face à lui, qui nous fit alors une description d'un personne qu'il disait chercher, un mage de glace du nom de Tenma. Tenma ? Ce nom me disait quelque chose... Mais oui ! Un mage de la guilde Blue Pegasus ! J'allais lui dire que je le connaissais, quand la nécromancienne se mit alors à lui poser des questions pour en savoir plus.

La jeune femme se présenta alors sous le nom de Namira et comme une élue de Tenshi. "Élue de Tenshi" ? Cela m'intriguait alors je me présentai et interrogeai Namira tout en tentant d'être courtois :

Pour ma part, je m'appelle Gin Funista, membre de la guilde indépendante Sorcière Criminel. Où sommes-nous et pouvez m'expliquer ce qu'est une élue de Tenshi s'il vous plait ?





Dernière édition par Gin Funista le Ven 10 Nov - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Lun 30 Oct - 17:28




Les routes de la destinée
FEAT. Namira & Gin Funista
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Bon, ce n'était pas bien compliqué de deviner via mon attitude déprimée était liée à ma recherche de Tenma. Je n'avais aucune raison de le cacher de toute façon. Le mieux que je pouvais faire était sourire. Mais contrairement à mon habitude, ce sourire ne cachait aucune émotion négative, mon visage pouvant être clairement identifié comme triste. Cela dit, il semblait que sa première interlocutrice n'avait absolument pas vu Tenma. Peu surpris à ce niveau, 'écoutais ses questions suivantes, l'air tout de même assez détaché de la réalité.
Mais l'interrogation consistant à demander ce qui lui était arrivé eut l'effet d'un très désagréable retour sur terre, mes pieds bien ancrés dans un sol cruel, tellement cruel. Sans m'en rendre compte, une légère larme coula le long de ma joue droite mais je répondis tout de même :

Il... Il doit avoir mon âge. C'est-à-dire que... qu'il... Il est mort il y a une semaine, je cherche son point de résurrection.

J'avais encore une fois omis que tout le monde n'était pas au courant que les élus ressuscitaient. Dans le pire des cas, celle qui se présenta comme une élue de Tenshi, Namira, le demanderait simplement. Quant à la troisième personne du groupe, il ne parlait pas beaucoup. Il avait semblé vouloir se prononcer mais avait fini par se taire. Il s'était tout de même introduit, révélant venir d'une... guilde ? Cela me rappelait ce dont m'avait parlé Natsu. Il n'avait pas l'air très familier avec le concept d'élu non plus. En était-ce un ? Un nouveau dans ce cas, tous les natifs étaient au courant pour nous...

D'ailleurs, je soulevais que Namira était une élue de ce qui avait mis fin à la bataille. Des explosions, un nouveau dieu. N'importe qui se serait dit qu'elle était dangereuse mais je le voyais autrement. Tenshi avait mis fin à la bataille, peu importe le moyen, ces combats sans aucun sens avaient pris fin grâce à l'intervention de l'île volante, c'était la seule chose qui comptait.
Toutefois, il était à mon tour de me présenter et de commencer à questionner un peu Gin.

Je m'appelle Natsume Naegi, je suis un élu de Minshu.

J'examinai alors attentivement Gin, constatant que le fameux tatouage que j'avais remarqué plus tôt sur sa joue était en fait son sceau en forme de serpent. Cela expliquerait pourquoi il disait appartenir à une guilde comme Natsu, peut-être venaient-ils tous deux du même monde. Ce qui était au moins réconfortant était qu'introduire un élu pouvait peut-être me changer les idées. Mon attitude était toujours assez molle mais je lui souriais afin d'éviter qu'il panique.

Toi aussi, tu es un élu de Minshu. Il faut surtout pas que tu panique, t'es plus dans ton monde, le dieu de notre nation a décidé de t'enlever de chez toi et de te ramener ici. Tu es sur Kosaten et pour le moment, tes pouvoirs ne doivent même plus fonctionner...

Si l'on omettait Hanayume que j'avais rencontré il y avait de cela bien longtemps, c'était la première fois que j’introduisais un élu. J'espérais avoir été clair mais le pauvre bougre allait sans doute avoir beaucoup de questions à poser.
Ah, le sourire de Tenma me revenait à l'esprit, je secouai à nouveau la tête afin que cela ne prenne pas trop de place.

Pour le moment, aucun moyen de rentrer chez nous, ça fait deux ans que je suis là moi.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 531
Yens : 30
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Lun 30 Oct - 23:57



Les routes de la destinée
Avec Gin et Natsume


Les vivants cherchent le moyen de dompter la mort. (Extrait du livre des nécromanciens). Namira eut la réponse par rapport à Gin, mais ce dernier ne s'excusa pas de sa non-courtoisie, il se présenta des plus simplement, indiquant son nom et également le fait qu'il était un membre d'une guilde nommée "sorcière criminelle", du moins c'est ainsi qu'elle le comprit. C'était un nom assez particulier, mais il ne fallait pas juger le contenu à l'emballage. Naturellement en revanche, ce dernier se demanda ce que pouvait être une élue de Tenshi, la pauvre nécromancienne n'était pas la plus avancée sur ce sujet pour bien le lui expliquer malheureusement.

Heu, je ne sais pas grand chose encore, je suis fraîchement arrivé, je sais simplement que les élus viennent de monde différent et que je ne suis pas sur l'ile de Tenshi, qui se trouve être une sorte d'ile celeste. Sans doute ce morceau volant que l'ont peut apercevoir à des kilomètres d'ailleurs. Il est gros, même vu d'ici.

Pas du genre à creer l'ombre sur le ou les soleils de Kosaten, mais suffisamment gros pour accueillir une bonne population là haut. Se demandant d'ailleurs encore à quoi cela pouvait ressembler. Gin n'était pas au courant de Tenshi, cela voulait donc dire que c'était probablement un élu lui aussi, tout juste arrivé comme elle et donc en quête d'information, perdu, ce qui pardonna inconsciemment son manque de politesse et de tact en arrivant.

Intérieurement il n'y avait pas grand chose à se faire pardonner, l'Elfe passa même rapidement à autre chose. Surtout qu'il y'avait plus important ou plus urgent dans le lot. Cet être perdu nommé Tenma. Enfin, jusqu'à ce que le petit garçon ici présent n'indique le fait important qu'il soit mort, et qu'il recherche son point de résurrection. Tiens ? On pouvait ressusciter ici aussi ? De la nécromancie évidemment ! Cela expliquait pourquoi celui ci avait trouvé le geste de Namira "beau".

Point de résurrection ? Vous avez aussi des nécromanciens pour cela je suppose ! J'étais moi même une nécromancienne dans mon monde. Je voudrais les rencontrer, ou est ce point de rituel, ah mais oui, vous ne le savez pas... Mais.. C'est étrange. Comment se déroule une résurrection alors ?

Oui la mort était un sujet qui la passionnait, mais ne la touchait pas au point d'être triste et puis, si son ami Tenma pouvait revenir à la vie, c'était plutôt engageant pour la suite, il n'était triste que de ne pas avoir sa trace et le lieu du rituel. Bien sur, l'eflette était un peu à coté de la plaque, mais peut être que le garçon, qui se présenta sous ne nom de Natsume, allait lui éclaircir les idées.

Ce jeune homme à échappe bleue rajouta qu'il venait de Minshu. Kiro puis Yuyuko par la suite lui avait parlé un peu de Minshu, c'était d'ailleurs la nation qu'elle venait de traverser. Dés à présent elle était un peu dans le carrefour des frontières, libre de ses prochains choix et prochaines destinations.

Ah oui, Manshe est votre dieu c'est ça ? C'est un serpent, un peu comme sur la joue de cet homme là. Fit t'elle en fixant Gin à son tour.

De toute manière, le gardien de la plaine semblait l'avoir aussi remarqué en même temps, voir même un peu avant. Namira ne se rappela qu'après que Manshe était un serpent. Il y'avait le dragon, le phénix et le serpent, Tenshi semblait être autre chose, un cristal vraisemblablement, puisque c'est ce qu'elle eu. La marque était cependant caché, vu l'endroit ou il se trouvait... Peu après, il confirma bien que le jeune homme aux cheveux blanc en était un. Finissant sur le fait d'être resté au moins deux ans ici... Yuyuko était ici depuis encore plus longtemps. La nécromage se faisait déjà à l'idée de ne plus repartir du tout dans tous les cas.

Je n'ai rencontré qu'un natif et une élue depuis mon arrivée. Une certaine Yuyuko et un bûcheron nommé Kiro. Je ne pensais pas en revoir d'autres de si tôt. Je ne crois peu aux coïncidence, sommes nous nombreux dans ce monde, Natsume ? Je veux dire.. Juste entre élus.

De toute manière, il confirmait encore une fois, en terminant par dire qu'aucun moyens n'étaient actuellement connus pour rentrer. Le voulait t'elle vraiment ? Non, simplement revoir Grinlin et étudier la nécromancie lui suffirait. Le premier choix n'était pas improbable après tout.

Comment les élus sont t'ils choisis pour venir ici ? Est ce lié à ce qui nous arrive dans notre monde ?

Le pauvre bougre se retrouvait assommé de questions, qui seraient peut être grossies par celles de Gin dans un instant. Alors que celui ci n'était sans doute pas de la meilleure humeur pour y répondre. L'elfe se rapprocha donc de lui et posa une main rassurant sur son épaule.

Voyez le bon coté, votre ami va revenir. Son âme reviendra d'Exodus.



Code by Joy modifié par Namira
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128
Yens : 310
Date d'inscription : 20/09/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Gin Funista ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Mer 1 Nov - 9:48


Les routes de la destinée
feat. Natsume et Namira

Namira n'était que légèrement plus informée que moi et m'expliqua que nous sommes des élus venus de mondes différents et que Tenshi est une île céleste. Le garçon à l'écharpe se présenta sous le nom de Natsume Naegi, et comme un élu de Minshu. Encore cette histoire d'élu ?
Il me dit alors que j'étais aussi un élu de Minshu, que je n'étais plus à Earthland à cause d'un foutu dieu serpent qui avait décidé de me ramener ici. La dernière information fut celle qui me troubla le plus : Mes pouvoirs ne doivent même plus fonctionner...

Namira dit alors qu'elle n'avait rencontré qu'un natif et une élue depuis son arrivée, nommés Yuyuko et Kiro, et qu'elle ne pensait pas revoir d'autres élus si rapidement. Elle demanda alors à Natsume si nous, les élus, sommes nombreux sur ce monde.
Natsume confirma et nous informa qu'il n'y avait pour le moment aucuns moyens de rentrer.

La nécromancienne l'interrogea alors sur la façon dont nous avons atterri ici.
J'enchaînai alors sur la question qui me préoccupait beaucoup :

Pour mes pouvoirs, ils ne vont plus fonctionner définitivement ou c'est temporaire ?






Dernière édition par Gin Funista le Ven 10 Nov - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Sam 4 Nov - 17:18




Les routes de la destinée
FEAT. Namira & Gin Funista
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Namira me confirma mes doutes... Elle venait bien de Tenshi, l'île volante. Bon, elle n'avait pas l'air bien méchante mais certains habitants avaient certainement dû développer une sorte de méfiance envers les membres de la nation du cristal. Leur prétendu dieu était bien macabre, il fallait l'avouer. J'espérais que la femme aux cheveux blancs n'avait pas subi de discrimination depuis son arrivée. Ce n'était pas sa faute après tout...

Cette dernière semblait d'ailleurs assez curieuse quant à la résurrection sur Kosaten, imaginant bien qu'il s'agissait de la même chose que chez elle, à savoir de la nécromancie. Je ne savais même pas si tout cela existait dans ce monde mais vu l'existence de magie omniprésente dans les quatre nations, cela ne m'aurait pas vraiment surpris. Enfin, il fallait rétablir une certaine vérité sans en dévoiler trop afin de ne pas froisser la faucheuse. Dire ce qui m'était arrivé dans le royaume des morts me porterait certainement préjudice.

Il n'y a que les élus qui ressuscitent... Quand on meurt, notre corps disparaît et on arrive dans un genre d'autre monde... Une fois qu'on a fini de le traverser, on revient sur terre... Je... Je peux pas en dire plus...

Mon visage se faisait grave. Je savais que Tenma avait dû souffrir là-bas, j'en étais certain. Je l'avais averti lorsqu'il m'était réapparu en tant que fantôme mais il n'avait pas semblé en prendre davantage note. Pourtant c'était crucial, ce qui se déroulait là-bas pouvait détruire n'importe quelle âme, n'importe quelle personne se retrouverait brisée en pénétrant le royaume des morts. Des visions cauchemardesques, capables de puiser dans les faiblesses de l'humain, de son coeur...

Alors Namira poursuivit, remarquant que Manshe était un serpent... Enfin, déjà que mon sceau était presque effacé, le fait que j'en aie arraché la peau et que celle-ci cicatrise rendait tout cela complètement méconnaissable. Dévoilant ma nuque, rouge sang à l'endroit où se trouvait l'emblème, on pouvait tout de même légèrement distinguer une forme de serpent.

Ca sert à rien d'essayer de s'en débarrasser, le sceau reste de toute façon...

L'interrogatoire continua. On aurait presque dit que c'était Namira qui posait les questions de Gin. Sa présence n'était pas vraiment marquée. La question fût de savoir s'il y avait beaucoup d'élus sur Kosaten puis comment la sélection était faite. Pour la première question, j'avais une réponse. J'avais rencontré tant d'élus, tant de personnes, c'était à se demander si les rencontres entre nous n'étaient pas planifiées à l'avance quant à savoir comment nous étions arrivés là, je n'avais jamais demandé à Manshe et vu l'outrage que je lui avait fait durant la guerre, je doutai qu'il daigne me répondre.

Ouais, y a pas mal d'élus, j'en ai rencontré un paquet. Mais je sais pas pourquoi on a été choisis, je pense que c'est un peu du hasard...

Mais enfin, ce fût Gin qui se prononça, demandant pour première question comment ses pouvoirs allaient lui revenir. Eh beh, il fallait y être sacrément attaché pour que ce soit la première question lui parvenant à l'esprit...

Ca reviendra avec du temps et de l'entraînement...

Lui répondis-je d'un sourire assez faible. J'étais honnête, ce sourire était honnête, mais si dur à maintenir. Une main se posa sur mon épaule, celle de Namira, expliquant que Tenma reviendrait d'Exo... Exa... Exudos ? Aucune idée de ce que c'était mais elle devait entendre par là le royaume des morts.

Oui mais... Dans quel état... Ce qui se passe là-bas, c'est juste... Juste indescriptible  ! Cet endroit joue avec les gens et les brise en miettes ! Je dois retrouver Tenma ! Je dois être là pour le supporter quand il sortira de cet enfer ! C'est trop... Juste trop...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 531
Yens : 30
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Lun 6 Nov - 10:13



Les routes de la destinée
Avec Gin et Natsume


Laisse libre court à ton style, fait de lui, ce que tu veux être. (Livre de magie I). Encore une fois, Gin était le plus silencieux, enfin, peu loquace. Mais c'était compréhensible après tout, lui aussi venait d'arriver. On pouvait réagir de différentes manière, quant au fait d'emerger dans un monde totalement nouveau, avec une destinée réécrite et pas de ses propres mains. Pantins des dieux, aux pouvoirs bridés, dans une faune méconnue, avec des puissants élus, magiciens et combattants, tous pas forcément amicaux... De quoi refroidir l'ambiance. Peut être que c'était l'une des raisons qui poussait cet homme aux cheveux argentés, à ne pas s'aventurer dans de grands monologues. Namira était beaucoup plus curieuse, mais pas forcément plus loquace non plus.

Etudier quelqu'un, surtout un mort, c'était ce qui parlait le plus. Oui, les yeux parlaient bien souvent mieux que la voix et les expressions, mieux que le coeur. Si vous saviez tout ce qu'on pouvait découvrir d'un mort, c'était fascinant !  Gin se demanda si ses pouvoirs allaient lui êtres rendus. C'était plus que probable, sinon la nécromancienne ne voyait pas un grand interêt à errer ici bas.

Mais Natsume répondit aussi à la question précédente de l'Elfe, avant de fignoler son discours. Il prétendait que seuls les élus avaient ce droit, celui de revenir parmi les vivants. Voila une source d'inégalité que la magicienne s'empresserait de fausser. Les natifs ne revenaient pas, cela devait donc faire souffrir bien des gens, du manque d'un proche, d'un fils, d'un parent... Mais l'étude n'en serait que plus intéressante.

Ah ? C'est étrange que cela soit reservé aux élus. Je pourrais peut être y remedier, lorsque j'aurais récupéré mes pouvoirs.

Et quand à l'idée de retirer toute trace du sceau qui bridait les pouvoirs, le garçon à l'écharpe prit les devants en montrant que ce n'était pas possible. Tout semblait si bien pensé, si bien peint, comme un tableau, une pièce maitresse, un chef d'oeuvre. D'ailleurs, l'elfette se sentait épiée en permanence, peut être sentait t'elle peser au dessus de ses petites épaules, le regard curieux d'un ou plusieurs Dieux ? Ou était ce juste l'energie de ce monde incroyable, qui se déployait de toute ses forces pour écraser sa propre aura.

Elle soupira, se demandant comment trouver sa place dans tout ça. C'était vaste, si vaste. De plus, encore une fois, le jeune homme répondit que la présence des élus était lié au hasard, enfin c'était sa théorie, mais elle avait du sens. Le dicton ne disait t'il pas, que le hasard faisait bien les choses ?

C'est curieusement, très probable. Je ne vois pas de particularité me conduisant à ce monde.
Il y'avait des nécromanciens plus puissants que moi. Vous devez avoir raison Natsume.


Enfin, au moins Gin obtenait sa réponse dans la foulée. Les pouvoirs reviendraient, peut être que ça l'encouragerait dans sa confiance en lui et que l'homme aux cheveux immaculés allait se livrer un peu plus ? Le suspens était à son comble ! Quoiqu'il en soit, l'idée de récupérer Tenma obsédait le gardien de la plaine, toute sa peine, encore bien visible, le guidait dans une quête presque chimérique, dans l'espoir de retrouver un mort qui devait revenir, car élu par chance, mais sans savoir ou.

J'ai bien l'impression que là encore, le hasard à une place importante. Ce... Tenma qui semble beaucoup compter pour vous, va revenir dans un point inconnu de ce monde. Quelle taille fait Kosaten ? Peut être qu'il donnera signe de vie, qu'il préviendra quelqu'un aux alentours. J'aimerais aussi savoir, en combien de temps un élu peut renaitre, ou est ce encore aléatoire ? Je dois rejoindre une autre ville, je peux toujours t'accompagner un peu en attendant et te faire signe si je le vois, une fois nos chemins séparés. Mais comment faire cela ?

Le hasard, encore et encore... Décidément, tout ceci avait un air de jeu malsain.

Code by Joy modifié par Namira
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128
Yens : 310
Date d'inscription : 20/09/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Gin Funista ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Lun 6 Nov - 21:15


Les routes de la destinée
feat. Natsume et Namira

Je remarquais le regard des deux autres élus qui tentaient de me sonder. Néanmoins, j'évitais de trop parler, préférant l'observation pour en apprendre le plus possible sur eux et sur ce monde sans trop me dévoiler tout en déterminant la puissance de mes possibles alliés ou ennemis.

Grâce à eux, j'appris beaucoup de choses, comme le fait que les élus peuvent ressusciter, et que le sceau du dieu serpent ne pouvait se retirer.

Natsume répondit alors à ma question concernant mes pouvoirs, me rassurant en disant qu'il faudrait juste du temps et de l'entraînement. Soit il me faudra donc m'entraîner au plus vite. Ma décision était prise, je reste avec encore quelques temps puis je vais m'entraîner.

Namira réconforta alors le gars à l'écharpe, lui disant que l'âme de son ami allait revenir d'Exodus. Exodus ? J'allais demander ce que c'était mais je fus pris de court par Natsume, qui s'inquiétait pour le sort du mage de glace, et qui implicitement, m'a fait comprendre qu'Exodus devait simplement être le lieu où les âmes se retrouvaient après la mort dans le monde de la nécromancienne.

Namira harcela alors de questions le garçon qui faisait en quelque sorte office pour nous de guide dans son monde inconnu.

Avant que Natsume y réponde, je demande alors :

Excuse-moi, mais par où est la capitale de Kansei ? Une créature étrange m'a donné rendez-vous là-bas. D'ailleurs, ton ami, Tenma, ce ne serait pas un mage de glace excessivement optimiste et possédant un caractère de gentleman ? Si oui, je le connais alors je pourrais peut-être t'aider à le retrouver si tu m'indiques la direction de la capitale de Kansei.







Dernière édition par Gin Funista le Ven 10 Nov - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Mar 7 Nov - 13:02




Les routes de la destinée
FEAT. Namira & Gin Funista
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



J'avais arrêté de me questionner sur la logique de Kosaten depuis bien longtemps mais il était bien normal que de nouveaux élus se posent ce genre de questions. Pourquoi les natifs ne ressuscitaient pas ? Moi-même je n'en savais rien. Au final, je ne savais même pas si les natifs ne pouvaient pas revenir à la vie mais cela me semblait évident, sinon le principe même de guerre deviendrait caduque dans ce monde. Sans pertes humaines, aucun intérêt à se battre à mort...

Je laissai simplement le temps de dérouler, il me paraissait distordu. Cela ne faisait que quelques minutes que nous parlions mais c'était comme s'il s'était déjà écoulé des heures dans mon esprit. J'avais sommeil, envie de pleurer, une faiblesse dans tout le corps que rien ne pouvait retirer. Lorsque je m'endormais afin de me reposer, je rêvais de lui et je finissais toujours par me réveiller, je manquais cruellement de sommeil...

Namira confirma bien qu'elle était nécromancienne, cette information me passa presque au-dessus si ce n'était que j'avais fait le lien avec l'oiseau s'envolant de ses mains plus tôt. C'était la première fois que je rencontrais ce type de mage mais je n'avais plus la force de l'assommer de questions comme je l'aurais fait à mon habitude. Je devais déjà me concentrer pour que mes jambes ne fléchissent pas alors réfléchir davantage, ce n'était même pas la peine d'essayer.

La nécromancienne se voulait rassurante mais elle ne faisait que répéter ce que je ne cessais de me dire moi-même "Il me préviendra en revenant, il me contactera, je le lui ai demandé".

C'est grand Kosaten... Très grand... Il y a trois nations, six territoires et pas moyen de savoir au bout de combien de temps on revient à la vie... Des semaines ? Des mois peut-être ? J'en sais rien...

Gin, quant à lui, semblait connaître Tenma et proposa de m'aider en échange de lui dire où se trouvait Kansei. Le pauvre en était bien loin. J'imaginais qu'il connaissais mon ange de glace de son monde s'il venait d'arriver mais je ne parvins pas à exprimer quelconque surprise, mes cernes apparentes étant bien témoins de mon état de santé général.

Oui, c'est bien lui... Kansei... C'est à l'Est d'ici, à Minshu. Ici, tu es en... territoires... neutres...

C'était trop tard pour ajouter quoique ce soit. Je commençais à avoir la nausée et mes jambes ne tenaient simplement plus. Je tombai sur le sol, essayant de me rattraper avec mon écharpe mais je n'avais même plus la force de la faire bouger d'un seul millimètre. Il était beau l'élu le plus fort de Minshu. A genoux au sol, la respiration lourde, les yeux vitreux, des cernes dignes d'une goule, la respiration lourde et vidé de son énergie...

D-Désolé... J'ai pas fermé l'oeil depuis... un sacré moment...

Expliquai-je d'une voix d'une rare faiblesse. Plus que sur les nerfs, plus que triste, j'étais simplement épuisé. Mon corps refusait de m'obéir, impossible de bouger ne serait-ce qu'un doigt. Il m'aurait suffi de fermer les yeux, de m'endormir mais je ne voulais pas rêver, pas encore, je voulais le retrouver... Je voulais rentrer chez moi aussi, revoir ma maman, revoir ma grande soeur, je voulais tout arrêter mais je ne pouvais pas, je devais retrouver Tenma, c'était ma mission...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 531
Yens : 30
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Mer 8 Nov - 8:24



Les routes de la destinée
Avec Gin et Natsume


Le ciel n'est pas bleu, le soleil n'est pas jaune. Ne construit pas le monde selon ton simple regard, vois au delà, sens le par la pensée, l'esprit est plus fort.  (Almanach des études de magie d'Exodus). Un peu avant que Natsume ne puisse répondre, d'autres questions lui étaient posées par Gin. Ce dernier parlait enfin un peu et ce n'était pas pour rien. En effet, celui ci avait connaissance de Tenma, pouvant même possiblement savoir ou le retrouver. Voila qui était une bonne nouvelle ! Mais Le jeune homme d'en face n'était pas dans son meilleur état. La dépression, la fatigue, la tristesse et tous les facteurs proches de cet état, le rendait un peu trop amorphe. Lui qui était si affable, écoutait et répondait aimablement aux questions précédentes, jonglait maintenant entre tenir debout et s'écrouler.

Par simple réflexe, l'elfette voulut le rattraper, mais c'est l'écharpe de ce dernier qui fit ce travail. Elle avait visiblement une conscience propre, c'était étonnant à regarder. Cela rappelait les pouvoirs nécromantique, surtout dans les rituels consistant à insérer une âme dans un objet. Ce morceau de tissu possédait peut être sa propre âme et conscience. Mais comment avait t'il pu l'avoir autrement que par un rituel de nécromancie ? Elle notait cette question dans un coin de sa tête, pour la lui poser le moment venu.

Hey... Tu devrais te reposer.

Elle remarqua alors son tutoiement, il était venu naturellement, peut être parce qu’elle se rapprochait de lui, qu'il faisait office de guide et de premier pas en ce monde. Un lien créé était donc bienvenu. Cela ne la gênait pas de tutoyer ou de vouvoyer et qu'on fasse de même pour elle. La bienséance avait ses limites dans la camaraderie.

Si Gin connait Tenma et qu'il est à cet endroit.. Kansei... Il serait bon d'y aller. Tu devrais au moins vérifier Natsume.

Mais l'ont sentait le poids des mois, non, des années dans le visage du garçon. On sentait la lassitude se dégager de ses yeux, mêlé aux sentiments de frustration de ne pas avoir à ses cotés un être aimé. Ce devait être dur, mais Namira avait aussi perdu son maitre, peut être pour toujours. Gin, il ne parlait pas trop et observait, mais avait t'il aussi des cicatrices cachées ?

L'efle aux cheveux blancs se racla un peu la gorge, regardant les différentes directions qui s'offraient à eux. Une caravane passa d'ailleurs par là, quelques minutes après. Se mettant au milieu du chemin, la nécromancienne prit les devants pour la suite.

Marchand de passage : Mais.. Hey, ôtez vous du chemin.

Je ne pense pas. Vous devez nous prendre et nous amener jusqu'à la prochaine ville, nous sommes des élus et avons besoin d'un endroit ou nous reposer.

Marchand de passage : Grmblbm... C'bien ma vaine tiens ! Qui me dit qu'vous êtes pas des bandits d'abord ?

Vous devez faire confiance au sceau que vous voyez sur le visage de ce jeune homme. Fit t'elle en pointant du doigt Gin. Et celui ci est un élu connu, du nom de Natsume ! Termina t'elle.

Marchand de passage : Natsume, natsume ? Oui, ça m'dit un truc... Bon, c'est bon, j'vais à un petit village pas loin, montez, y'a un peu de place derrière. Mais dérangez rien !

Namira n'était pas certaine que le groupe voulait suivre, mais c'était la proposition d'une petite avancée, c'était mieux que rien, mieux en tout cas que rester ici, sur les bords du chemin... Elle s'approcha de l'arrière de la carriole en s'apprêtant à embarquer.

Vous venez des tapisseries ?  

Marchand de passage : Tapisseries, peaux de bête, toile et tente, verroterie également, je suis un artisan !

Qu'en dites vous ? Natsume, tu pourrais t'allonger sur ces tapis en attendant.  

Marchand de passage : Quoique vous décidiez, trainez pas voulez vous ! J'ai un rendez-vous et ces chemins grouillent de bandits à certaines heures ! Pressa le marchand.

Code by Joy modifié par Namira
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128
Yens : 310
Date d'inscription : 20/09/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Gin Funista ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Ven 10 Nov - 10:43


Les routes de la destinée
feat. Natsume et Namira

Le garçon aux cheveux bruns m'indiquait que Kansei se trouvait à l'est d'ici, à Minshu, et que nous étions en territoire neutre, mais il tomba, d'un coup, de fatigue. On tenta de le rattraper mais en vain, c'est son écharpe qui s'en occupa.

Namira lui conseilla alors fortement de se reposer et je fis de même.

Pendant que son écharpe le relevait, la nécromancienne gagna du temps en arrêtant une caravane de marchand.
Elle nous présenta comme des élus, indiquant mon sceau et Natsume, qui est apparemment un élu célèbre, en tant que preuves de notre identité.

Namira s'apprêta à embarquer, mais je l'arrêtai deux secondes et demanda au marchand :

Attendez, vous vous rendez où?

Marchand : Je vais déposer ma marchandise à un petit village de Minshu.

D'accord, merci beaucoup de nous aider.

Je montai à l'arrière, Namira fit de même et l'écharpe de Natsume le déposa sur un tapis. Nous voilà maintenant en route !



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Lun 13 Nov - 0:02




Les routes de la destinée
FEAT. Namira & Gin Funista
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Un... marchand ? Je vois mal mais mon ouïe naturellement développée est toujours bien fonctionnelle. Ah, je n'arrivais plus à réfléchir. Aller à Kansei ? Je savais que Tenma y passait beaucoup de temps, je doutais qu'il réapparaisse là-bas. Je devais mieux fouiller les territoires neutres avant. Je devais ratisser chaque zone afin d'être sûr de ne pas rater quoique ce soit. Seika, Fuyu, Minshu, territoires neutres, zones inexplorées, même Tenshi s'il le fallait, je devais tout fouiller, je devais le retrouver.

Mais pour le moment, peu de choix s'offraient à moi. Si je ne montais pas dans la caravane, j'allais simplement finir écroulé sur le sol. De plus, le marchand semblait connaître mon nom. Je ne pouvais plus faire bouger mon écharpe. Faiblement, je plongeais ma main dans ma sacoche en sortant un gyoza bourré avec une potion de mana. Cela me permettait de mouvoir à nouveau le vêtement à mon cou sans pour autant faire disparaître ma fatigue.

Je me laissai alors tomber sur le tissu formant une sorte de brancardier qui roula jusque dans la caravane, sautant pour entrer à l'intérieur. Je fus déposé sur un tapis, remettant le tissu au repos. Je fermai alors les yeux complètement. Je me sentais déjà mieux allongé et avec quelque chose dans le ventre.

On dit que je suis l'élu le plus fort de Minshu... Même pas foutu de m'entretenir tout seul...

Des livres écrits à mon sujet, des légendes sur moi. "Le Gardien de la Plaine", il se battrait avec de multiples armes, le plus puissant du dieu serpent etc etc... Que l'on aille faire croire tout cela après m'avoir vu dans cet état. Pas que je tenais vraiment à ma réputation mais cela me semblait si ridicule d'un coup.
Je soupirai, finissant par relever lentement la tête tel un zombie mal réveillé.

Dis Gin, tu sais qui t'a envoyé ce message ? Y a vraiment pas grand chose là-bas...

Demandai-je au nouvel élu... Non, à part des terroristes Fuyujins qui entreposaient leur stock de poudre explosive, il n'y avait pas grand chose là-bas à ma connaissance. Kansei était une ville froide, terne, peu accueillante. A part les dirigeants de Minshu, il n'y avait personne d'intéressant là-bas.
Je regardai ensuite Namira.

Vous comptez faire quoi vous ? C'est rare de croiser des élus de Tenshi... C'est comment comme île ?

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 531
Yens : 30
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Lun 13 Nov - 7:55



Les routes de la destinée
Avec Gin et Natsume


La magie est la réalité palpable de ceux qui ne peuvent qu'en rêver  (Rêverie d'Exodus). Gin demanda prudemment ou se dirigeait le marchand et c'était avisé. Savoir dans quelle direction aller était toujours un plus pour éviter d'être perdu. Mais vu que c'était un vendeur de passage, il s'arrêterait forcément dans une ville, avec de la civilisation et donc, des multiples sources d'informations. Il se dirigea vers l'arrière de la caravane, pendant que Natsume peinait encore à tenir sur ses deux jambes.

Le stress, l’anxiété, la fatigue, la peine... Il ne devait compter que sur son bout d'écharpe magique pour lui tenir une vraie compagnie et une vrai main de soutien. Une fois lui aussi placé à l'arrière, s'écroulant sur un tapis qui devait être confortable, la nécromancienne s'assit à son tour, essayant de trouver son aise entre les bibelots et les autres tapisseries qui l'entourait. Son fessier menu, ne manqua pas de s'y faire une place, les mains vinrent se caler sur ses genoux et son menton sur les poignet, en attendant que le caravane passe.

Le jeune garçon indiqua être le plus fort des élus de Minshu, c'était donc une personnalité, un élu puissant, possiblement rare. Les yeux curieux de Namira s'égayèrent à cette nouvelle. Voici qui pourrait servir et le jeune homme pouvait même devenir un allié important pour la suite de son avenir ici, une sorte de sécurité. Mais pour cela, il fallait qu'il regagne sa confiance et retrouve son être cher.

Ne dis pas ça Natsume... Ta force est présente, tu as la volonté de retrouver Tenma non ? C'est là ta véritable force, c'est pourquoi tu t'épuises à l'user. Mais tu es toujours vivant et prêt à tout pour le revoir, j'ai raison ? Alors tu es fort.

Le gardien de la pleine, ne faisait pas de peine à la nécromancienne, mais il fallait trouver un moyen de lui redonner le sourire, au moins juste un peu, pour gagner du temps ou le lui faire passer, au choix ? Elle chercha quelques breloques et objets dans la caravane, le temps que lui et Gin ne discute. Il lui posa une question et arqua que rien ne l'attendait à Kansei, mais c'était bien lui qui avait émit l'information de retrouver son ami possiblement à cet endroit.

Etre défaitiste était pire que tout. Namira trouve une sorte de cuillère, ce serait bien suffisant pour ce qu'elle prévoyait d'en faire. Elle se tourna vers le cocher, un instant et lui demanda de s'arrêter, juste quelques secondes. Natsume venait de lui poser une question, mais ça attendrait.

Hum, je te reponds dans quelques secondes Natsume. S'il vous plait, arrêtez vous un instant, je dois... Des trucs de fille, arrêtez vous. Dit t'elle au marchand.

Marchand de passage : Mais on à fait à peine trois cent mètres !.

Elle descendit à toute berzingue, près de l'allée, dans les buissons, disparaissant quelques instants. On entendit un "tchac" au loin, à quelques dizaines de mètres environs, puis elle revint penaude, remonta dans l'arrière et fit signe d'avancer à nouveau. L'elfette avait le sourire aux lèvres.

Marchand de passage : J'vous jure... Allez HUE cocotte !

La caravane reprit sa route et la magicienne se rassit enfin, poussant un petit soupir de contentement, avant d'éclaircir son faciès et répondre enfin à la précédente question lui étant posée.

Tenshi hein ! Je n'y ai jamais mis les pieds encore, j'en ai juste entendu parler, c'est tout. Je suis personnellement arrivée ici, sur Kosaten. Peut être une erreur de calcul de la part de ces... Dieux ?

Difficile de savoir comment marchait ce monde après tout, quand la majeur partie des évènements étaient régis par le hasard, mieux valait ne plus trop se poser de questions, quoique... Namirait adorait se poser des questions et continuerait surement à le faire. Mais en attendant, elle sortie de sa poche une cuillère.

Natsume, tu dois retrouver le sourire. Tiens, j'espère qu'elle te tiendra compagnie un moment et te rendra le sourire.

Elle offrit donc la cuillère au jeune homme à l'écharpe. C'est vrai que comme cadeau, on pouvait penser à mieux, mais la subtilité était la suivante ; Cet instrument de cuisine bougeait tout seul, sautillait, se pliait de sa propre volontée. L'objet était animé.. D'une âme et d'une conscience.

Ca... Te fait plaisir ? Demanda t'elle avec le sourire.

Tel était le pouvoir de la nécromancie. Donner vie aux êtres de chairs, mais pas seulement. Mettre l'âme (venant d'Exodus ou ici de Kosaten) dans un objet, pouvait très bien marcher. Evidemment, cela nécessitait une âme et donc... Un sacrifice.

L'importance de l'âme pouvait avoir des conséquences sur les objets, il était par exemple recommander de mettre une âme mineure dans des choses mineures, corps compris, bien qu'un corps humanoïde ou complexe, nécessite plus de puissance, à moins de vouloir réanimer un être à peine en vie... Un zombie. Certains nécromanciens de la magie la plus noire s'en accommodaient très bien, pour avoir une armée de servants et d'esclaves, mettaient des âmes d'animaux dans des cadavres d'humains. C'était la pire manière de jouer avec ces arcanes.

Mais il y'avait peu de chance que Natsume se pose vraiment la question du "comment ça marche". Il fallait juste qu'il sourit un peu. Le voyage continuait, la vie aussi, non ?

Code by Joy modifié par Namira
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128
Yens : 310
Date d'inscription : 20/09/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Gin Funista ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Mer 15 Nov - 10:16


Les routes de la destinée
feat. Natsume et Namira

Le gamin à l'écharpe indiqua donc qu'il était l'élu le plus fort de Minshu. Intéressant, je pourrais m'en faire un allié en cas de souci.
Il me demanda alors qui m'avait invité à Kansei et m'avertit qu'il n'y avait rien d'intéressant là-bas. Je lui répondis donc :

Je ne connais pas son nom. Il est parti sans me le dire. Il ressemble à une sorte de chat, qui se tient sur deux pieds, et qui a une sorte de barre d'or sur le front.

Il interrogea ensuite Namira sur ses projets ainsi que sur Tenshi. La nécromancienne, avant de répondre, eut un comportement étrange. Elle prit une cuillère, demanda au marchand de s'arrêter, prétextant des "trucs de filles", descendit et partit dans les buissons. On entendit alors un bruit étrange puis la jeune femme revint, le sourire aux lèvres.

Elle répondit à Natsume puis sortit la cuillère de sa poche et la lui offrit, en lui disant qu'il fallait qu'il retrouve le sourire. L'ustensile de cuisine se mit à bouger tout seul. Elle lui demanda alors si cela lui faisait plaisir. J'arquai un sourcil, quel cadeau stupide, comment cela pouvait faire plaisir ? Je ne dis rien pour ne pas la vexer.




Dernière édition par Gin Funista le Lun 20 Nov - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Sam 18 Nov - 15:55




Les routes de la destinée
FEAT. Namira & Gin Funista
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Oui sans doute la volonté de retrouver Tenma était une force mais si je ne savais pas assez la maîtriser pour être efficace, ce n'était pas la peine de continuer. J'étais certain que l'ange de glace allait s'énerver contre moi pour m'être mis dans cet état pour lui, je le sentais venir de si loin, c'était bien son genre. Mais bon, je me doutais que la nécromancienne avait en partie raison.

Si... vous le dites...

La réponse de Gin à ma question me fit tiquer. Un chat bipède avec de l'or sur la tête ? Cette description ne pouvait correspondre qu'à un seul individu à moins que j'aie raté un épisode. La personne à qui je pensais s'appelait Sherkhan mais il n'avait rien de doré sur la tête. Il devait savoir quelque chose sur la personne qui avait détruit l'un des villages de ma Plaine mais c'était si lointain à l'heure qu'il était. La grande étendue verte avait été partiellement détruite, cela ne faisait donc plus de grande différence. Enfin, il fallait tout de même que je lui en parle sans lui enchaîner la cheville cette fois.

J'ai bien une idée de qui ça pourrait être... Mais je suis pas sûr. Si tu connais son nom, est-ce qu'il s'appelle Sherkhan ?

Cela dit, j'attendis la réponse de Namira qui fût retardée par... Une pause pipi ? De ce que j'en présumais en tout cas. Elle demanda à arrêter la diligence avant de sortir quelques instants et de revenir assez vite suite à un étrange bruit... Les femmes avaient des besoins naturels en béton ? Je préférais laisser ma curiosité sur le banc ce coup-ci.

Une fois de retour, la nécromancienne se rassit avant d'enfin me répondre. Elle n'avait donc jamais mis les pieds à Tenshi ? Il fallait dire que la plupart des élus apparaissaient dans leur nation mais ce n'était apparemment pas le cas de Namira... Ni de Gin à bien y réfléchir. Une erreur de calcul des dieux ? J'en doutais fortement, même s'ils choisissaient des gens au hasard, ils ne devaient pas manquer de calculer leur emplacement sur la carte. Peut-être voulaient-ils simplement créer une grande fiction pour eux seuls...

La suite des paroles de Namira m'intrigua. Elle voulait donc que je retrouve le sourire et pour se faire, elle m'offrit... une cuillère. Je ne savais pas trop comment réagir, mon esprit avait quelque peu planté le temps de comprendre ce qui m'était offert qui me parût parfaitement ridicule au premier abord. Je pris alors la cuillère d'un air circonspect mais quelque chose d'étrange se déroula sous mes doigts.

Le couvert sembla bouger, je sursautai quand le bout de métal commença à marcher, sautiller sur mes jambes encore allongées. Je me mis à arborer une expression de surprise avant de tout oublier. Mon visage s'éclaircit tout d'un coup, un grand sourire s'affichant sur mon air fatigué.

Mais c'est trop génial ! Elle bouge la cuillère ! Tu fais comment ? C'est trop mignon ! On dirait un petit bonhomme qui se dandine !

Le temps de m'émerveiller, le contexte n'existait plus autour de moi et c'était tant mieux...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 531
Yens : 30
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Dim 19 Nov - 13:55



Les routes de la destinée
Avec Gin et Natsume


Pendant que Natsume et Gin parlèrent d'une sorte de chat, Namira réfléchissait à ce qu'elle allait faire après... Je veux bien sur parler d'après que la carriole ne se soit arrêté quelque part. La nécromancienne écoutait tout de même d'une oreille à demi-attentive les propos sur ce Sherkhan... Une chat bipède, parleur, avec une barre en or sur le front. La description était donc celle d'un élu, c'était toujours bon à noter, pouvant servir dans l'avenir. En tout cas, l'homme pâle et aux cheveux blancs ne changeait vraiment pas.

Ses discours étaient courts, placides, direct, ne faisant pas dans la demi mesure, l'amabilité, il allait droit au but. Peut être que sa vie n'avait pas été toute rose pour être ainsi, c'était le cas de beaucoup, mais ce pouvait aussi bien être une carapace. Puis elle alla faire son truc dans les buissons pour revenir. Son tour en place, elle pu enfin voir le sourire s'éclairer sur le visage de Natsume, là ou Gin visiblement, n'était pas touché par celà.

Le jeune garçon se demanda comment était possible une telle magie. A son tour, Namira laissa un sourire s'étendre sur son faciès, avant d'en révéler la facette.

Je suis contente que cela te plaise ! C'est grâce à mes pouvoirs, j'ai pu la rendre vivante ! La nécromancie ne touche pas seulement les êtres de chairs. Tout ce qu'il m'a fallut, c'est de...

Cheval : HIIIIIIIIII IIIIIHH !!!
Marchand de passage : Désolé désolé ! Un sanglier est passé d'vant nous à toute allure !

Mais avant d'avoir pu finir sa phrase, elle fut donc interrompu par cet évenement et la cuillere sauta bien sur sur les genoux, les mains de Natsume, puis se balada jusqu'à Gin pour sautiller aussi sur lui. Est ce qu'enfin, le froid jeune homme allait afficher un sourire ou une émotion ? Avec tout ça, elle oublia de terminer son explication, mais au moins, le gardien de la plaine savait que ça venait du pouvoir de la nécromage. Avait t'il besoin de savoir de quoi elle avait réellement eu besoin pour arriver à ce résultat ?

Qui sont les dirigeants des pays au fait ? Quel est le systeme qui régit l'ordre en ce monde ?  

Marchand de passage : On arrive bientôt !

Ah... On dirait que je vais vite devoir me débrouiller. Natsume, des conseils pour des jeunes élus en vadrouille ?  

 
Code by Joy modifié par Namira
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128
Yens : 310
Date d'inscription : 20/09/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Gin Funista ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Lun 20 Nov - 22:55


Les routes de la destinée
feat. Natsume et Namira

À l'entente de ma réponse, Natsume tiqua et me demanda s'il s'appelait Sherkan.

Je ne sais pas, il ne m'a pas précisé son...

Néanmoins, Namira me coupa en faisant arrêter le chariot et alla dans un buisson. Après être revenue et avoir montré son tour au jeune homme, le visage du garçon s'éclaircit et il se mit à sourire face à ce tour ridicule. Au moins, cela avait pu le sortir quelques instants de sa dépression. Il demanda alors à la nécromancienne comment avait-elle fait cela. Elle lui expliqua que cela était grâce à son pouvoir, la nécromancie, grâce auquel elle a pu rendre l'ustensile de cuisine vivant. Elle se mettait à décrire plus précisément ce qu'elle avait fait quand elle fut coupé par la caravane qui se mit à chahuter à cause d'un sanglier qui passa à toute allure devant le véhicule. La cuillère sauta alors sur Natsuma puis se dirigea vers moi et se déplaça tout autour de moi. Cela me fit sourire, me rappelant un jouet de mon enfance.

Namira se mit ensuite à poser des questions à Natsume sur les dirigeants des différents pays et sur l'ordre dans ce monde.
Le marchand nous avertit alors qu'on s'approchait de sa destination. La jeune femme demanda alors des conseils au jeune brun pour des nouveaux élus.




Dernière édition par Gin Funista le Mer 22 Nov - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Mar 21 Nov - 0:17




Les routes de la destinée
FEAT. Namira & Gin Funista
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



La réponse de Gin à ma question fût interrompue par Namira mais j'avais bien compris qu'il ne connaissait simplement pas le nom de ce fameux félin. Il l'avait déjà dit mais peut-être l'avait-il simplement oublié. Pour moi il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait de Sherkhan à moins qu'il y ait réellement eu un autre élu chat furry sur Kosaten. D'ailleurs, c'était étrange, Gin venait à peine d'arriver, à tel point qu'il ne connaissait pas les rudiments des élus et pourtant il avait déjà été contacté par quelqu'un. N'était-ce pas un peu rapide ?

Enfin, l'arrivée des élus étaient souvent accompagnée de la rencontre avec quelqu'un dans la même situation, comme cela avait été mon cas avec Aki par exemple mais le "mentor félin" du jeune homme n'aurait-il pas pu lui expliquer Kosaten avant de lui donner rendez-vous dans la capitale la moins accueillante de ce monde ?

J'espérais simplement avoir mal compris la situation mais ce son de cloche me semblait si incohérent...

Une fois que nous fûmes passés à l'incident de la cuillère, Namira m'expliqua qu'elle avait pu donner vie au couvert grâce au pouvoir de la nécromancie qui permettait apparemment de faire bien plus que simplement ramener les morts à la vie. La vision que j'en avais était donc bien étriquée apparemment. Je voyais ce type de magie comme une façon d'avoir une armée de goules par exemple mais j'étais bien heureux d'avoir tort sur toute la ligne.

Toutefois, Namira fût encore une fois coupée par le mouvement de la caravane qui dût s'arrêter brusquement à cause d'un sanglier. Le mouvement brusque fit valser la cuillère vers Gin qui eut une réaction moins froide que plus tôt vu qu'un sourire se forma enfin sur son visage.

N'empêche, c'est génial la nécromancie !

Annonçai-je alors avec un sourire enfantin.
Puis enfin, le trajet reprit, le conducteur hurlant que nous étions bientôt arrivés. Cela ne m'arrangeait pas vraiment, je comptais passer par le nord des territoires neutres pour continuer mes recherches... Au moins, je n'étais pas trop loin des montagnes. Namira m'avait demandé plus tôt comment fonctionnait Kosaten... Ce n'était pas très malin, je connaissais les noms des dirigeants mais sans plus.

Je sais pas vraiment comment ça fonctionne mais le chef de Seika, c'est Karui Hanja, celui de Minshu, c'est Jeong Tekina et celui de Fuyu c'est Sul Hei. J'en sais rien pour Tenshi. Tout ce que je peux dire, c'est que Seika et Fuyu se font la guerre.

Suite à l'annonce du marchand, la femme aux cheveux cendrés me demanda si j'avais des conseils pour débutants sur Kosaten. Et oui, j'en avais plusieurs.

En arrivant, je me suis installé dans un village et j'enchaînais les petits boulots. Ca m'a permis de retrouver petit à petit mes pouvoirs. Je pense que c'est un bon début avant d'explorer. Oh ! Et très important ! Il y a un élu que vous devez fuir à tout prix, il est très dangereux et il hésite pas à tuer. Il s'appelle Zayro Jinn. Vous allez trouver pas mal d'avis de recherche sur lui. Personne a pu le battre de ce que je sais...

Je me laissais alors tomber en arrière, repensant à ce que ce monstre avait pu faire. Je l'avais croisé au manoir d'Ellen alors qu'il était à sa botte mais son énergie démoniaque était bien loin depuis. Il avait sûrement repris le contrôle de sa volonté, de plus, son énergie démoniaque était sur le champ de bataille à la guerre. J'espérais que ce n'était pas lui qui avait tué Tenma... J'espérais que leur présence simultanée sur le champ de bataille n'ait été qu'une coïncidence et c'était très certainement le cas...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 531
Yens : 30
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Mar 21 Nov - 12:51



Les routes de la destinée
Avec Gin et Natsume


Quelle joie ! Oui, quelle joie de voir que la nécromancie des âmes pouvait raviver le sourire sur le faciès froid de Gin ou embraser l'interêt de Natsume pour cet art. Inconsciemment aux paroles du jeune homme, mais aussi en ayant vu le premier aux cheveux immaculés changer son regard sur cette simple cuillère, la nécromancienne ne pu que s'en réjouir. Elle prit dans ses petites mains douces et pâles le visage du garçon à écharpe et l'embrassa sur la bouche.

Un simple baiser, très innocent, rapide et fortuit, juste lèvres contre lèvres. Après quoi elle se rassit aussi soudainement de son coté et tout en gardant son air déridé et le fixant, lui dit enfin, dans un air qui inspirait et respirait la bonne humeur ;

Vous.. Tu ! Tu ne peux pas me faire meilleur compliment. La nécromancie est un art incroyable, je pourrais t'enseigner ses rudiments à l'occasion, il y'a tant à apprendre. Si j'avais eu assez de pouvoirs, j'aurais même pu tenter de conjurer un galah'fur ou une riseline de cor ahah.. Je suis sur que ça t'aurais plus. Mais, ça demande bien trop d'energie.

La cuillère se montrait par moment, tantôt joueuse et curieuse, tantôt en se cachant derrière tout un tas de bibelot. Mais retrouvait vite les genoux de Natsume, comme s'il était son protecteur. Enfin, ce n'était qu'une cuillère après tout, vivante certes, centre de l'attention quelques secondes, mais juste un outil !

La nécromancie est un art très vaste, on peut redonner vie aux morts, comme on peut donner vie aux choses inanimés. Il suffit d'y insuffler une âme et le tour est joué. Après tout depend de la forme, la taille, la matière. Chaque chose requiert une puissance différente, une concentration différente et parfois un ordre différent. Mais c'est si amusant d'observer, de chercher, de... Enfin, désolé si je vous embête avec ça.  

Après ce curieux speech, ou l'ont pouvait sentir toute la passion de Namira dans chaque mots, ses yeux s'écarquillant à chaque fin de phrases ou lorsqu'elle appuyait sur différents mots, et bien c'est Natsume qui répondit à son tour sur le sujet précédent. Malheureusement, ce dernier bien que gardien de la plaine et plus puissant élu de Fuyu, n'eut pas tant de réponses que cela à donner, sur "comment marchait Kosaten". L'elfette afficha alors une mine moins égayée, mais pas triste pour autant.

On pouvait vivre dans un pays, une nation ou un monde, sans en connaitre tous les rouages et ce, qu'importe votre âge ou votre experience. Même ce qu'il indiqua par la suite sur les dirigeants ou encore la guerre dont elle avait déjà entendue parler entre Seika et Fuyu, ne fut pas de la plus grande aide possible.

Hmm, je vais devoir me faire ma propre observation dans ce cas.  

Il en termina sur une note de prévention et de conseils éclairés. De son propre chef, il était resté aider à un village et sa force lui était revenue petit à petit. Enfin, il prévint d'un certains Zayro Jinn, élu fauteur de trouble au lourd passé, tuant à peu près quiconque semblait se mettre sur son chemin, et que personne n'avait pu arrêter pour le moment.

Merci de ces conseils. Tu as dis être le plus puissant des élus de Minshu tout à l'heure. A combien évalurais tu la puissance de cet autre élu, par rapport à toi ? Et les dirigeants ne peuvent rien faire je suppose... Hmm. En tout cas oui, je pense m'arrêter dans une ville et voir si je peux me rendre utile.  

Il y'en avait encore pour une bonne heure de trajet, mais ça passait relativement vite ici bas. Les dieux, les dirigeants, la guerre, les élus, tant de sujets et de questions, si peu de temps. De toute manière, Namira avait au moins gagné le pari de refaire sourire Natsume et son petit plus, faire réagir Gin. Elle se retourna d'ailleurs vers ce dernier pour lui dire ;

Au final Gin, nous t'entendons peu, mais qu'attends tu de ce monde ? Ton propre monde te manque ? Tu sembles très... Froid.  

Le tutoyant également. Une sphère de confiance et de rapprochements s'était mis en place inconsciemment, même pour l'elfette.

Code by Joy modifié par Namira
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128
Yens : 310
Date d'inscription : 20/09/2017

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Gin Funista ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Mer 22 Nov - 15:14


Les routes de la destinée
feat. Natsume et Namira

Natsume apporta une réponse à la question de Namira en donnant le nom des dirigeants des trois pays. Karui Hanja, Jeong Tekina et Sui Hei, intéressant...

Après que le marchand nous alerta sur la fin imminente du trajet, la nécromancienne demanda conseil à l'élu à l'écharpe, qui lui répondit. Il conseilla de rester à un même endroit le temps de récupérer ses pouvoirs. Il nous prévint également d'éviter à tout prix l'élu du nom de Zayro Jinn, un homme apparemment froid et sanguinaire. Je pris note de tout ça.

La jeune femme aux cheveux blancs demanda alors à quel point ce Zayro était puissant par rapport au Gardien de la Plaine. S'enchaîna de multiples sujets sur les dieux, les dirigeants, la guerre, les élus. Presque arrivé à destination, Namira se retourna vers moi, et me demanda ce que j'attendais de ce monde et si mon propre monde me manquait.

Marchand de passage : Vous pouvez descendre, on est arrivé !

La caravane s'arrêta au bon moment, je n'avais pas envie de répondre. Je descendis donc, et demanda au marchand :

Vers où faut-il se diriger pour se rendre à Kansei, s'il vous plait ?

Marchand de passage : Suivez c'tte route jusqu'aux lacs, vous serez alors presque aux portes de Kansei !

D'accord, merci de cette information.

Je me tournai alors vers Namira et Natsume puis leur dit :

Qu'allez-vous faire, vous ?




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Mer 29 Nov - 20:07




Les routes de la destinée
FEAT. Gin Funista & Namira
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



La réaction de Namira quant à mon compliment sur la nécromancie fût complètement imprévisible. Comment aurais-je pu me douter que j'allais être embrassé ? Littéralement. Je pus sentir les lèvres de la femme aux cheveux d'argent sur les miennes l'espace d'une seconde. Quand elle se recula, je restai totalement confus. Mes yeux ronds malgré leurs cernes, je cherchai à comprendre ce qui venait de se passer, ayant du mal à visualiser le pourquoi du comment ce baiser avait pu avoir lieu.

Cet acte avait une signification sacrée pour moi. Un baiser était fait par deux personnes qui s'aimaient profondément, partageant leur corps et... ma signification devait être faussée si cela avait été fait d'une manière si naturelle par Namira. Je secouai rapidement la tête, me remettant les idées en place alors que mes joues s'étaient légèrement teintées de rose.

J'étais assez perdu, surtout que la nécromancienne avaient commencé à parler assez vite, usant de termes que je ne comprenais pas vraiment. Il semblait qu'elle voulait m'apprendre la nécromancie. Houlà, cet art me semblait vraiment incroyable mais pas au point de l'expérimenter moi-même, surtout que mon rapport à la magie était très vacillant. Ma maîtrise de mon écharpe me venait surtout de réflexes naturels, rien de réellement magiques.

J'attendis qu'une pause se fasse, alors que la cuillère recommençait à me sauter dessus, ce qui me fit sourire. J'en profitai pour répondre à Namira.

Houlà, apprendre la magie, c'est vraiment pas mon truc. Ca a vraiment l'air super la nécromancie mais je préfère laisser ça à ceux qui savent l'utiliser. En plus, j'ai juste pas ce qui faut pour faire de la magie. Mon énergie me sert à bouger mon écharpe, mais ça vient tout seul, je saurais pas apprendre.

Elle recommença alors son discours, c'était vraiment fascinant et entendre quelqu'un de passionné donnait vraiment envie d'en savoir plus, c'est pourquoi, je fis une mine déçue quand elle s'arrêta elle-même.

Non non, continue ! C'est vachement intéressant !

La plupart des questions qui, d'habitude, s'encombraient dans mon crâne trouvaient leur réponse, mon gouffre à curiosité se remplissait de lui-même, c'était bien la première fois que cela m'arrivait.

Bref, la discussion concernant Zayro Jinn s'ouvrit alors à un comparatif entre lui et moi. Malheureusement, je n'étais pas très malin et le seul outil de comparaison que j'avais était le système de niveau d'un jeu vidéo par exemple et je pouvais facilement définir l'échelle de puissance d'une personne grâce à cela.

Mmmmh... Si j'étais niveau 120, Zayro serait niveau 230...

Un frisson me traversa...
La question suivante de la nécromancienne fût de toute façon coupée par le marchand qui annonça que nous étions arrivés à destination. Il me sembla que Gin en avait profité pour ne pas avoir à répondre. Le voyage m'avait légèrement reposé, pas autant que quelques jours de sommeil dont j'avais besoin mais assez pour reprendre la route. Je descendis alors de la caravane, répondant à l'autre élu de Minshu.

Je vais me chercher une auberge aux grands lacs, me reposer un jour ou deux et puis je vais reprendre la route pour trouver Tenma.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 531
Yens : 30
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    Jeu 30 Nov - 0:02



Les routes de la destinée
Avec Gin et Natsume


Natsume fut légèrement perturbé par le baiser, Namira ne le remarqua pas puisqu'à ce moment là, elle parlait de sa passion pour la nécromancie et que son regard roulait entre le plafond de la carriole et le sol de cette dernière. Au mieux, lorsque ses yeux se posèrent à nouveau sur le jeune garçon, elle vit ses joues un peu plus rosées, mais mit ça sur le compte d'autre chose. Quoiqu'il en soit, le gardien de la plaine n'était pas forcément prêt à apprendre la magie et annonça, bien que curieux, qu'il fallait qu'une telle magie soit maîtrisée par des mains expertes.

Des paroles très sages Natsume.

Quand au fait qu'il acquiesce et veuille toujours en savoir plus, cela tira forcément un nouveau sourire à la belle Elfe. Elle plaça sa mèche de cheveux derrière sa grande oreille et continua un peu son discours, tandis que Gin restait, comme à son habitude d'ailleurs, assez froid et peu loquace. Un vrai cailloux cet homme.

Je suis avant tout une scientifique je pense, j'aime l'étude de la magie, de toutes les magies. Mais celle qui est capable d'animer et réanimer les corps, d'étudier et non jouer avec la vie, c'est plus qu'interressant, c'est passionnant. Pourtant tu as raison, entre de mauvaises mains et avec de mauvaises intention, réveiller les morts peut être... Diaboliquement dommageable. Mais se rendre compte qu'il faille telle puissance, telle dose, pour que cet oiseau batte à nouveau des ailes et garde la vie. Tout est important, le temps qu'on y met, les rituels et les formules sont complexes et pourtant si poetiques. C'est incroyable, tout simplement. Cet art à éveillé ma véritable vie après ma précédente mort.  Dit t'elle.

Concernant le sujet Zayro, l'exemple de Natsume eut pour effet de perturber la demoiselle. Haussant un sourcil et penchant légèrement sa tête à l'entente des "niveaux", la nécromancienne enchaina ;

Niveaux ? 120 ? 130 ? Si tu parles d'une echelle, cela veut dire qu'il est deux fois plus fort que toi, environ ? Je comprends tes craintes, mais j'essaierais de ne pas le croiser dans ce cas.  

En même temps, cela n'impressionnait, ni ne faisait peur à la mage noire. Deux fois plus fort, ce n'était pas non plus terrifiant. Restait à savoir à quel point le garçon à l'écharpe était puissant pour se donner une véritable echelle à tout ceci... Mais ce n'était pas le moment, et il n'était pas en état de pouvoir démontrer cela. Tiens, le glaçon se réveilla enfin, après avoir complètement snobé l'elfette, Gin, descendu une fois que le marchand eut annoncé la fin du road trip, demanda ce que comptait faire les élus.

Il avait un sacré toupet ce gamin... Il ouvrait sa bouche pour poser ses questions, au marchands et aux élus, mais ne répondait même pas aux siennes. C'est malpoli et un peu injuste. Cependant, après un bref soupir, rejoignant les deux compagnons de route et de fortune, la belle décida de répondre après Natsume, qui lui, voulait rejoindre une auberge et continuer évidemment sa recherche de Tenma.

Tu aurais au moins pu répondre à ma question Gin ! Mais... Et bien je suppose que je vais essayer de découvrir ce que me cache ce monde et survivre. D'ailleurs... Elle s'arrêta un instant, tourné vers le gardien de la plaine et plus ancien élu présent entre eux trois.

Puis posa sa question ;

Les élus sont t'ils des nomades ? On peut s'installer quelques part, y'a t'il des "endroits à élus" ou des zones ou se retrouver ? Une maison, un foyer ? Je veux dire, j'aimerais autant pouvoir me reposer de temps à autre et les auberges doivent demander une monnaie que je ne suis même pas sure d'avoir sur moi.  

Elle n'avait pas un yen en poche et les nuits étaient froides. Dormir à la belle étoile était faisable bien sur, mais sur le court terme et puis, Namira préférait la chaleur d'un feu d'intérieur. Surtout dans un monde assez inconnu ou le danger pouvait surgir de la faune, la flore, les autochtones et même des autres élus.

Ce serait bien de garder le contact non ? L'union fait la force en général. Natsume, tu habites quelques part dans ce monde ? Vu que tu es un plus ancien élu que nous, je pensais que...  


Code by Joy modifié par Namira
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Les routes de la destinée    

Revenir en haut Aller en bas
Les routes de la destinée
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Prise en main de sa destinée!
» Elkäèl, l'histoire d'une destinée...
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Deux cauchemars pour une destinée croisée [Vik]
» [SNOWSTORM] « Toute destinée est une suite d'accidents à retardement avec le coup de grâce au bout. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.