Partagez | .
Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Mar 7 Nov - 0:48


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -


Le noir. Le noir des morts. Le noir du sommeil. Le noir de l'évanouissement. Depuis longtemps ça avait toujours été comme ça. Ça avait toujours été dans ces conditions. Seulement après quelques secondes dans l'obscurité ces paroles résonnaient. "Frisk ! C'est juste un mauvais rêve...". Mais ici je ne suis même pas dans le noir. Et après avoir réfléchit... finalement je ne pense même pas que ce soit un rêve. Je ne comprends rien à ce qui se passe... je suis dans un nouvel endroit que je ne connais pas, qui n'est même pas dans les soutterains. Pourquoi est-ce que le bouton RESET ne fonctionne pas ? Je ne peux plus retourner en arrière. Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Est-ce que je ne suis plus déterminée ? Non, impossible. Je la sens encore, la détermination qui coule en moi. Alors pourquoi ça ne fonctionne pas ? Une fois. Deux fois. Trois fois. Et encore, et encore... j'ai appuyé dessus sans arrêt, mais rien à faire. C'est une belle journée dehors. Les oiseaux chantent, les fleurs éclosent... normalement en ce genre de journées je pars chasser les insectes avec Mamonstre ou alors je joue à la balle avec Papasgore. Mais là je suis toute seule. Je me demande où sont les autres. Je suis si éloignée que ça de la ville d'Ebott ? J'aurais du demander de l'aide aux gens de la village où j'étais, mais à ce moment là...

____________________________________________
____________________________________________

"Élu ! C'est un élu !"

"Un élu est apparu au village, serait-ce un miracle ? Peut-être est-ce le signe de la future renomée de notre village !"

"Ne vous l'avais-je pas dis mes frères ? Ne vous l'avais-je pas dis qu'un élu viendrait au village ? Écoutez ma voie, celle du Dieu Manshe et laissons notre village se convertir pour la véritable religion ! Repentissez-vous !"

 "Élu, pourriez vous nous dire quel dieu servez-vous ?"


Qu'est-ce qu'il se passe ? Je comprends rien... qui sont ces gens ? I-Ils me fixent bizarrement. Pourquoi ils m'appellent "élu" ? J-Je comprends pas... je veux RESET, mais le bouton ne marche plus ! C-C'est pas possible... pourquoi ? Ce n'est pas normal du tout. Qu'est-ce qu'il m'arrive ? C-C'est pas vrai... je peux même plus rentrer chez moi. Où suis-je ? Qui m'a emmenée ici ? Je ne connais rien, rien du tout ici, cet endroit est complètement nouveau ! Qu'est-ce que je dois faire ? Ces gens sont très bizarres. Ils font peur. Je veux qu'ils arrêtent de me regarder comme ça ! Je veux rentrer chez moi ! I-Il faut que je m'en aille. Je ne peux pas rester ici, je dois trouver mes amis !

"N-N'approchez pas... j-je suis désolée, je dois m'en aller !"

"Attendez élu ! Ne partez pas !"

Je m'enfuis. J-Je sais pas où je vais, mais je dois partir de cet endroit étrange. Je cours... j'évite les gens. Je les entends m'appeller, je n'arrête pas d'entendre "élu", "élu", "élu"... je comprends vraiment pas pourquoi ils m'appellent comme ça ! Ils n'arrêtent vraiment pas, et j'entends même certains d'entre eux me poursuivre ! Laissez moi ! Je ne veux pas être avec vous ! J-Je dois trouver le chemin de la maison... où elle peut bien être ?


____________________________________________
____________________________________________

Ces gens étaient beaucoup trop bizarres. Je n'ai pas attendu avant de partir du village. Le problème c'est que maintenant je suis complètement perdue... je suis le chemin mais c'est vraiment looooooong ! Je ne sais même pas où je vais mais je vois plusieurs montagnes au loin. L'une d'elle est forcément le Mont Ebott ! Le problème c'est que je ne sais vraiment pas où je me situe par rapport à la ville, est-ce qu'elle est avant ou après les montagnes ? Normalement elle est avant... mais c'est bizarre, de là où je suis je ne reconnais pas la montagne... ça veut dire que je suis derrière ? Je ne sais vraiment pas. Est-ce que je devrais faire demi-tour maintenant au village pour demander la direction aux gens ? Je sais pas si c'est une bonne idée...

Je regarde mon téléphone portable. Ça fait deux heures que je marche ! Comment ça se fait qu'il y a aucune ville ? Ça fait depuis toute à l'heure que j'essaye de capter le réseau avec mon téléphone. Il n'y a vraiment rien d'autre autour à part le chemin que je suis et la plaine. C'est vraiment super grand... mais c'est aussi super vide. J'ai l'impression de pas avancer. Bon... je vais faire une pause. En plus il est 16 heures, c'est l'heure du goûter ! J'aurais aimé prendre une tarte à la caramel et à la cannelle de Toriel... tant pis. Mmh. J'ai du chocolat, de la marque MTT. J'ai toujours détesté le chocolat, mais je peux pas m'arrêter d'en manger maintenant. C'est ta faute tu le sais Chara ?

"Chara ? Tu es là ? Ça fait depuis longtemps que tu ne parles plus..."

...Non... il ne répond vraiment pas. Je ne sais pas trop pourquoi... mais c'est tant mieux au final. Je préfère rester toute seule qu'être avec lui. Beurk... le chocolat c'est vraiment pas bon...

"Oh !"

Je vois quelque chose... au loin, tooooooouuuut là bas quelqu'un arrive je crois ! Enfin ! Je vais pouvoir lui demander de l'aide ! J'espère que c'est pas quelqu'un de bizarre comme les gens que j'ai croisés. Bon allez, je me dépêche de le rejoindre ! Il est vraiment loin... ça met un peu de temps mais je me rapproche petit à petit de la personne ! Elle est...

"Bonjour ! Excusez-moi ! Est-ce que vous savez où se trouve la ville d'Ebo-"


Je m'arrête d'avancer. J'ai un frisson. Chara ?!? N-Non... c'est pas Chara... j'ai eu peur. Mais c'est bizarre, cette personne me ressemble beaucoup, beaucoup, beaucoup ! J'ai l'impression de regarder un mirroir ! Sauf que non, elle est plus grande et plus âgée. Comment ça se fait qu'elle me ressemble ? Cette fille a l'air... non, ce garçon à l'air... non attends... c'est une fille ou un garçon ? Je l'observe de bas en haut. Comment ça se fait que ce soit si difficile ? C'est vraiment étrange. D'habitude je m'énerve toujours sur les camarades de classe lorsqu'ils ne savent pas si je suis un garçon ou une fille. Mais maintenant, en voyant cette personne qui me ressemble, je comprends un peu mieux pourquoi ils hésitaient. Ça fait trop bizarre ! Est-ce que cette personne a vécu la même chose que moi ? Est-ce qu'on confond à chaque fois son sexe ? Recontrer quelqu'un qui te ressemble un  peu... c'est bizarre, je me sens contente ! Je reprends un peu ma course et finis de m'approcher de lui ! Ou elle ! Je lui souris. Je me demande si lui aussi se demande si je suis une fille ou un garçon !

"Moi... moi je suis une fille ! Et vous ? Vous êtes un garçon ou une fille ???"
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 29 Jan - 14:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Mer 8 Nov - 18:09




La question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Décidément, les territoires neutres ne m'évoquaient que très peu de souvenirs marquants... J'y avais rencontré Harall et c'était bien la seule chose digne d'intérêt que je pouvais relever. Mais bon, la bataille finale s'y déroulait donc je n'avais pas vraiment le choix de passer par là... Quoique j'aurais pu contourner par Fuyu mais le détour m'aurait fait perdre trop de temps sans compter que Rinkyu était sans doute encore en train de monter la garde à la frontière Minshu-Fuyu.

Me voilà donc obligé de passer par ces terres n'attisant que très peu de curiosité chez moi. Pas de climat ardent comme à Seika, aucune neige comme à Fuyu et il n'y avait bien sûr pas la brise tempérée si agréable à Minshu. Je n'allais même pas passer par la forêt d'émeraude qui était magnifique, c'en était risible.
Enfin, avec un peu de chances, je ferais de nouvelles rencontres sur le trajet, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas voyagé et encore plus que je n'avais pas voyagé avec quelqu'un.

J'étais donc sur les routes commerciales, vagabondant de chemin en chemin, croisant et discutant avec quelques marchands dont certains reconnaissaient alors le visage du gardien de la plaine. Ce n'était pas si mal au final mais cela restait moins agréable que mes rondes quotidiennes sur la Plaine.
Cela faisait donc une bonne demi-journée que je marchais en direction des rocheuses. Le ciel était couvert d'épais nuages semblant prévoir au mieux de la neige, au pire de la pluie. Il faisait alors bien froid, j'imaginais que le terrain allait devenir blanc de poudreuse pour mon plus grand plaisir.

Mon regard orienté vers le ciel, je ne fis pas réellement attention à ce qui se trouvait devant moi et ce fût une petite voix qui m'extirpa de mes rêveries. Je baissai la tête surpris de ne voir aucun adulte face à moi. Mon regard se dirigea alors encore plus bas, tombant sur... Un enfant ? Une fille... ? Je dus réfléchir une fraction de seconde mais oui, j'en étais sûr, c'était une fille. Dans tous les cas, ce n'était pas le plus surprenant. Non, ce qui manqua de me décrocher la mâchoire fût le visage de la fillette. Des yeux constamment fermés, des traits bien androgynes, une coupe au carré composée de cheveux marrons mi-longs. Cette petite me ressemblait terriblement, on aurait presque dit une mini-moi ! Même son pull ressemblait à celui que je portais à l'époque de mon arrivée sur Kosaten.

Le temps que toutes ces informations soient filtrées par mon cerveau, j'écoutai donc sa requête. Elle cherchait une ville nommée "Ebo" mais je crus comprendre qu'elle s'était interrompue. Enfin, cela commençait bien, je ne connaissais aucune ville comportant cette particule dans son nom.

Elle s'était donc bien interrompue et elle semblait assez excitée pour me poser une seconde question qui ne manqua pas de me faire sourire. Elle devait avoir remarqué notre forte ressemblance elle aussi. Tout comme moi, elle devait avoir l'habitude que l'on se trompe sur son genre, se présentant par celui-ci dans un premier temps avant de me demander le mien.

Je m'accroupis alors face à elle, mon habituel sourire rassurant sur le visage.

Héhéhé, t'inquiète pas, j'avais bien compris que t'étais une fille. Moi je suis un garçon !

Cela dit, avec des vêtements aussi similaires à ceux que je portais, l'idée me venait que cette petite était peut-être une élue... Non ce n'était pas possible, les dieux n'étaient pas assez horribles pour enlever des petites filles n'était-il pas ?
Mais mes craintes étaient bien plus vérifiables encore, examinant la petite de bas en haut je remarquai qu'elle avait du papier de chocolat en aluminium et... Un téléphone portable... Sans doute une coïncidence ! Elle devait avoir trouvé tout ça dans des ruines, un hôtel de ventes d'objets d'élus -Si tant était que ça existait- ou quoique ce soit d'autre mais une petite fille ne pouvait pas être une élue !
Enfin, l'image d'Ilmina me revint en tête, j'espérais tant me tromper... Mon regard se fit inquiet me laissant un sourire légèrement précaire.

Dis, t'es perdue ? C'est pas très safe d'être toute seule au milieu de rien comme ça.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Ven 10 Nov - 1:42


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -

Ouaaaah, c'est cool qu'il ai comprit tout de suite que j'étais une fille ! Je suis contente... et du coup lui c'est un garçon ? D'accord, je m'en souviendrais maintenant ! Ça fait vraiment bizarre de le voir en garçon alors qu'il me ressemble beaucoup... d'ailleurs, ça veut dire que j'aurais la même tête que lui plus tard ??? C'est trop bien de voir à quoi je vais ressembler ! Ça ne me dérangerait pas trop d'avoie sa tête en tout cas, il est très beau ! C'est quand même incroyable... je suis sûre quelqu'un nous voyait il penserait qu'on est frères et soeurs, ça pourrait être drôle !

Lorsqu'il s'agenouille il me demande si je suis perdue, en me disant que je ne devrais pas rester toute seule... cet endroit est dangereux ? À part des animaux je ne vois pas qu'est-ce qu'il pourrait y avoir ici. D'ailleurs il se balade aussi seul non ? Est-ce qu'il connaît l'endroit ? Peut-être qu'il peut m'aider ! Il a l'air d'être un gentil humain, je me sens pas trop mal à l'aise avec lui... ça doit être parce qu'il me ressemble ? Bon, il ne faut pas oublier ce que je voulais lui demander à la base...

"Et bien en fait oui... je suis un peu perdue... je ne sais pas pourquoi, je crois que je suis loin de ma maison. Elle est à la ville d'Ebott, celle qui se trouve près de la montagne du même nom, vous connaissez ? Je crois que c'est ces montagnes là-bas mais... je suis pas sûre que ce soient les mêmes, c'est bizarre..."

Je lui désigne alors les montagnes qu'on voit au loin... elles sont vraiment, vraiment éloignées ! Je me demande comment ça se fait ? Si il y a vraiment le Mont Ebott là-bas, pourquoi je suis aussi loin ? C'est bizarre... oooooh mince ! J'ai complètement oublié de me présenter ! Je suis trop bête, c'est malpoli de faire ça ! Ah la la, c'est pas bien du tout, je fais jamais ça d'habitude... j'étais vraiment trop surprise de voir quelqu'un qui me ressemblait que j'ai oublié...

"Aaaaah, excusez-moi monsieur... je m'appelle Frisk !"

Je m'incline un peu. J'espère qu'il ne m'en veut pas trop. J'en reviens toujours pas, à chaque fois que je le regarde ça me fait tout bizarre... j'ai envie de toucher son visage ! De sentir ses cheveux, et...

"Ooooooh !"

Je me penche vers lui, rapprochant mon visage du sien. Ses oreilles sont pointues, trop drôle ! Cette fois je vais pas me retenir... je les attrape ! On dirait comme les lutins dans les histoires ! Comment ça se fait qu'elles sont comme ça ? C'est normal ? Un humain peut en avoir ? Je pourrais en avoir aussi ? J'ai envie de découvrir son corps vu qu'il ressemble au mien, c'est un humain assez bizarre en fait, j'adore !

"Tes oreilles sont tooooouuuutes pointues c'est trop rigolo ! J'ai jamais vu ça chez un humain ! J'en veux des pareilles !"


Je touche la pointe avec mes doigts, c'est vraiment pointu ou pas ? Ça fait mal ? Et lui il s'est déjà fait mal avec ses oreilles ? Ce serait trop drôle ! Bon... allez je les laisse. Maintenant je me demande ce qu'il fait là lui ! Moi je suis perdue... lui aussi ? Parce qu'il est tout seul comme moi... je me demande si on va dans la même direction, ce serait bien qu'on fasse un peu de chemin ensemble ! Je l'aime bien, et puis ça changerait beaucoup de voyager toute seule...

"Et toi qu'est-ce que tu fais ? Tu vas où ? Tu es perdu toi aussi ?"
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 29 Jan - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Sam 11 Nov - 0:51




La question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Mes craintes se faisaient de plus en plus palpables. La petite m'expliqua être bel et bien perdue et rechercher une ville et une montagnes toutes deux nommées Ebott. Clairement, j'étais sûr que rien sur Kosaten ne portait ce nom et de base, cette appellation sonnait comme complètement étrangère. De plus, les montagnes que me pointa la petite fille ne portaient aucun nom, il s'agissait simplement des Montagnes séparant Minshu et Fuyu, elles ne portaient aucun nom pas que je sache.

Je me sentais vraiment mal à l'aise, triste, en colère car j'en étais sûr, cette petite était une élue, je ne voyais pas trop d'autre possibilité. C'était une enfant ! Elle avait sûrement des parents, une famille, des amis dans son monde d'origine. Le dieu qui l'avait emmené ici était une abomination, c'était tout simplement atroce. Je m'apprêtais à lui répondre quand elle se présenta tout d'un coup. "Frisk", oui un prénom qui faisait américain, elle ne pouvait absolument pas être native de Kosaten, c'était improbable...
Mon sourire s'affaiblissait doucement mais sûrement. Je pus le conserver pour lui répondre à mon tour.

Moi c'est Natsume, Natsume Naegi ! Content de te connaître !

Comment pouvais-je aborder le sujet de sa situation ? Je ne pouvais absolument pas passer cela sous silence, elle devait savoir mais... Son sourire était si radieux, je ne voulais pas voir son visage déformé par une quelconque émotion négative...
Visage qui se rapprocha assez brusquement du mien tandis que deux petites mains touchaient le bout de mes oreilles. Leur apparence pointure semblait intriguer Frisk, me prenant d'ailleurs pour un humain. Cette petite était vraiment mignonne, elle était digne de mon insouciance et de ma curiosité, elle m'attendrissait presque plus qu'Ilmina que je n'avais plus revu depuis très longtemps.

Héhé, c'est normal, je suis pas un humain, je suis un démon. Du coup j'ai les oreilles pointues !

Elle me demanda ensuite ce que moi je faisais mais sans contexte mon explication n'en serait que trop compliquée.

Non non je suis pas perdu... Mais avant tout, je dois te parler de quelque chose.

Je posai ma main sur sa tête avant de m'asseoir en tailleur sur le bord de la route avec un air sérieux. Je m'éclaircis alors la gorge avant de commencer une explication étape par étape.

Frisk. T'es plus dans ton monde. Tu es dans un grand continent qui s'appelle Kosaten. Le mont, la ville d'Ebott n'existent pas ici.

Je marquai une pause, le temps que l'information soit digérée correctement. Je craignais réellement la réaction de cette enfant qui avait été arrachée à sa maison de force par un dieu ne pensant qu'à lui. Je devais être là pour la soutenir. Le moral pouvait réellement chuter après une telle révélation. Je baissai le regard.

J'aimerais que ce soit un mensonge mais c'est vrai.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Sam 11 Nov - 21:10


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -

Na-tsu-me ? C'est un drôle de nom, je l'ai jamais entendu avant ? Ça a l'air d'être japonais, ça ressemble aux noms des personnages d'animés que je regarde avec Alphys ! En tout cas j'aime bien ! Par contre ce qu'il répond après est assez bizarre...

"Un... démon ?"

Je fronce un peu les sourcils. Comment ça, un démon ? Il y ressemble pas du tout, il a l'air gentil ! À moins qu'il essaie de me manipuler ? Mais il ne l'aurait pas dit sinon, c'est débile. Je ne comprends pas trop. Peut-être qu'il est juste comme Chara ? En plus il lui ressemble... est-ce que ça veut dire quelque chose ? Est-ce que je dois me méfier de lui ? Peut-être que c'est juste une blague. Je ne sais pas trop quoi penser. C'est étrange... d'habitude je sais toujours quoi faire dans quelle situation. Chaque fois que je rencontre quelqu'un je sais comment réagir, qu'est-ce que je dois dire... là ce n'est pas pareil. C'est comme si c'était une nouvelle timeline, mais je n'en suis pas sûre. Oh ? Pourquoi il pose sa main sur ma tête ? Il veut me dire quelque chose d'important. Son expression a changé. Il a l'air sérieux, qu'est-ce qu'il ne va pas ? J'ai fais quelque chose de mal ? Il a un problème ? Je l'écoute...

Un nouveau monde. Je suis dans un nouveau monde. Ebott, tous mes amis, ma famille, ils ne sont pas là. C-C'est quoi cette... sensation ? Mon coeur bat plus vite. C-C'est bizarre j-j'ai... peur ? Je ne comprends vraiment pas. J'y crois pas... c-c'est pas normal. Depuis que je suis dans cet endroit tout va mal. Comment ça se fait que je sois plus chez moi ? Pourquoi je ne suis pas retournée dans les Souterrains ? Pourquoi je ne peux plus RESET ? C'est totalement nouveau.

C'est comme au tout début.

J'arrive dans un nouveau monde, sans savoir pourquoi ni comment... je ne sais pas ce qu'il se passe, ni comment faire pour m'en sortir. Sauf que là... c'est encore pire. Je ne contrôle plus rien. D'habitude je pouvais tout changer pour que ça se passe mieux. Mais là... comment je fais si je fais les mauvais choix ? J-Je ne pourrais plus revenir en arrière. C'est pas juste... c'est pas juste ! Comment je fais ? Comment je récupère mon pouvoir ? Où dois-je aller ?

"M-Mais... pourquoi ?"

J'ai peur. J-J'ai vraiment peur... ça fait depuis longtemps que je n'ai pas eu peur, pourquoi maintenant ? C'est parce que c'est nouveau ? C'est parce que je ne peux plus revenir en arrière ? J-Je ne veux pas avoir peur... je ne veux plus jamais avoir peur. A-Alors... il faut que je sache... où est mon pouvoir. La maison... peut-être que si je rentre à la maison il va revenir...

"C-Comment... je rentre chez papa et maman ? Je veux les voir... je veux revoir mes amis..."
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 29 Jan - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Dim 12 Nov - 0:59




La question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Ma réaction quant à mes oreilles pointues sembla laisser Frisk incrédule. Peut-être venait-elle de ces mondes dans lesquels démon rimait obligatoirement avec mauvais. Chez moi, les démons pouvaient parfaitement être des personnes appréciables. Enfin, j'en étais le roi donc je me devais bien de reconnaître cela bien qu'il n'y ait pas beaucoup de gens de ma race à diriger sur Kosaten. Je répondis à la petite d'un simple sourire, poursuivant :

Yep, un démon ! Mais t'inquiète, je suis gentil !

D'ailleurs, en parlant de Kosaten, le sujet dégringola. J'avais peur de la réaction de Frisk et j'avais bien raison. Sa voix, son air devenaient tremblants et sa question me figea sur place. "Pourquoi ?" telle était cette interrogation posée par à peu près tous les élus venant d'atterrir sur cette cruelle terre... enfin sauf moi. J'avais accepté cet état de fait avec une facilité déconcertante vu que presque rien ne me rattachait à mon ancien monde mais je savais que ce n'était pas le cas de tout le monde. Je fixais le sol, n'osant pas regarder les yeux clos de la petite. Je n'aimais vraiment pas avoir à lui expliquer tout cela...

Sur Kosaten... Il trois trois grandes nations avec trois grands dieux... Les dieux... Il prennent des personnes dans d'autres mondes et les emmènent ici... Comme toi... ou moi. On nous appelle les élus...

Expliquai-je d'une voix faible. Ce n'était pas quelque chose que je voulais expliquer à Frisk, j'aurais même souhaité qu'elle n'aie jamais à entendre cet état de fait. Aucun enfant ne méritait de se trouver dans cette situation, aucun.

Mes craintes concernant la petite fille... Il semblait que chaque pensée me venant à son sujet se cristallisait en elle. Ses parents, ses amis. Tout ce que j'avais peur d'entendre, tout ce que je ne voulais pas entendre sortir de sa bouche finit par être exprimé par ses jeunes cordes vocales. Je relevai brusquement la tête, les yeux grands ouverts, dévoilant un marron profond et teinté d'une frustration immense. Comme un réflexe, je pris Frisk dans mes bras, mon objectif étant alors de la rassurer. Mais rien de ce que je pouvais dire n'allait dans ce sens. Ma voix tremblante, je t'entai difficilement de m'exprimer.

Je-Je suis désolé Frisk ! Ca fait deux ans que je suis sur Kosaten et aucun moyen n'a été trouvé pour rentrer chez nous...

La vérité, rien que la douloureuse vérité que j'étais obligé d'annoncer à une fillette qui n'avait même pas l'âge que j'avais lors de mon arrivée dans ce monde. Je me reculai alors d'elle, la tenant par les épaules et la regardant de mes yeux redevenus clos. Je ne savais plus quoi dire, quoi ajouter. J'aurais sûrement dû lui présenter chaque nation et chercher son sceau afin de savoir à laquelle Frisk appartenait mais je n'en avais pas le coeur.

Je la lâchai finalement, un air triste sur la figure.

Il... faudrait que tu examine ton corps. Tu devrais avoir une sorte de tatouage quelque part. Il sert à savoir à quelle nation du appartiens...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Dim 12 Nov - 22:20


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -


Je ne pense vraiment pas qu'il ment. Il a l'air si sérieux. Et il a même l'air d'aller un peu mal... est-ce qu'il ressent de la compassion pour moi ? Alors qu'il ne me connaît pas ? Il est vraiment quelqu'un de gentil alors, même si c'est un démon, il dit vrai. Les démons, les monstres... au final ce sont eux les bonnes personnes. Je l'avais comparé à Chara... mais en fait non, je me suis trompée. Chara n'est pas un démon. Il est bien pire encore.

Il est un humain. Tout comme moi je le suis.

Mais lorsque Natsume m'explique pourquoi je suis ici... je ne comprends pas trop. Je n'ai jamais entendue parler de Dieux avant. Je sais ce que c'est, mais non, ils ne sont pas sensé exister. Dieu n'existe pas, je n'y crois pas du tout. Et pourtant il m'en parle. Des autres mondes... des nations... des élus ? Je ne comprends rien du tout à ce qu'il me dit... est-ce qu'il parlerait des Soutterains pour le monde où vivaient les monstres ? Mais il n'y en a qu'un non ? Nations... je sais pas ce que c'est... élus ? Ce n'est pas la première fois que je l'entends, les gens que j'ai croisés toute à l'heure n'arrêtaient pas de dire que j'en étais un. J-Je n'arrive pas à comprendre. Vraiment pas...

"Des... Dieux...? Autres mondes ?..."


Lorsqu'il releva la tête et ouvrit les yeux, j'eu un sursaut. Rapidement il se mit à me câliner. J-Je m'y attendais pas. Il a l'air vraiment, vraiment triste quand il me parle et qu'il avoue que... il ne sait vraiment pas ? Il n'y a vraiment aucun moyen ? Ça fait deux ans... deux ans qu'il est là...

"A-Aucun... moyen... de rentrer...?"


Je sens mon coeur battre de plus en plus vite. Mamonstre... Papasgore... Sans, Papyrus, Undyne, Alphys, Mettaton... où êtes-vous maintenant ? Si je n'ai vraiment pas réussi à RESET alors... ils sont à la surface ? Ça fait depuis un peu plus de deux heures que je suis ici. Ils vont encore croire que je suis partie de la maison. Quand j'ai fugué la première fois ils n'ont pas mit longtemps à me retrouver, grâce à Sans... il a toujours gardé un oeil sur moi. Mais maintenant ? Personne ne sait où je suis. Si je pars trop longtemps ils vont s'inquiéter. E-Et puis même, j-je veux les revoir... même si je voulais m'éloigner d'eux avant... je veux les revoir maintenant. Combien de temps ça va durer ?

Je ne veux pas rester ici deux ans.

"Un... tatouage...?"


Je sors un peu de mes pensées en l'entendant m'en parler. J'ai un peu de mal à suivre ce qu'il me dit. Il me demande de regarder sur mon corps...? Je... je... b-bon... d-d'accord. J-Je ne comprends pas trop pourquoi il pense que j'ai un tatouage. Je tatonne la poitrine, le ventre, le visage, les bras... les bras ? Je sens quelque chose au niveau de l'épaule gauche. Je retrousse ma manche. Depuis quand j'ai ce truc ?!? C'est quoi ? Je vois pas bien, c'est un gros oiseau rouge ? Comment c'est possible que je l'ai, je n'ai jamais fais de tatouage ! I-Il est vraiment grand... je le sens avec ma main qu'il prend vraiment toute l'épaule, et même une partie du bras. J-Je comprends vraiment pas pourquoi c'est là... je comprends rien !

"J-Je... je... qu'est-ce que c'est ? J-Je comprends pas... pourquoi j'ai ça ?"


J'essaie de gratter dessus. Ça ne part pas. Comment j'enlève ça ? Je ne veux pas le garder ! En plus maman ne sera pas d'accord. Toriel... je la connais, je sais qu'elle doit me chercher partout. Comme lorsque j'ai fugué... sauf que là c'est encore pire maintenant ! Je veux être avec elle... c'est ma maman... elle me manque. Si ce sont vraiment les dieux qui m'ont emmenés ici... alors ils peuvent me ramener non ?

"O-Où est-ce qu'ils sont les Dieux ? J-Je dois leur demander de me laisser partir ! J-Je n'ai pas envie de rester ici... maman, papa, et tous mes amis m'attendent... i-ils vont se mettre à ma recherche... et... et... et..."


Je ne sais plus quoi dire... j'ai trop peur, je ne sais pas comment ça fonctionne ici, et en plus de ça il n'y a aucun monstre dans les environs, personne que je connais... je suis toute seule. Je ne connais rien des lieux, est-ce qu'il y a une capitale ? Une barrière ? S'ils sont tous humains comment je vais faire ? Je ne sais pas trop comment parler aux humains... et puis même, les humains sont des gens mauvais, je ne peux pas rester avec eux...
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 12 Mar - 0:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Mar 14 Nov - 13:43




La question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Sur Kosaten, que l'on aie été croyant ou non, les dieux existaient. Les renier ne servait à rien, leur désobéir était douloureux à cause du sceau. Le mieux que l'on pouvait faire était de les ignorer, tenter de vivre normalement. Ils nous observaient de leurs cieux, se moquant de nous, pauvres personnes arrachées à leur monde d'origine. Leur parler ? Ce n'était même pas la peine d'y penser. De ce que je savais, seuls les oracles avaient cette capacité et je doutais qu'ils se permettent de contacter messieurs les animaux géants colorés pour ce qu'ils considéreraient comme une broutille.

La réaction de Frisk était presque pire que ce que j'aurais pu imaginer. Elle répétait frénétiquement les idées atroces que je lui exposais. La vérité faisait mal et cela se sentait. J'avais rencontré beaucoup d'élus orphelins, Haru, Tenma, moi-même. Quelqu'un avec une famille, c'était une autre paire de manches. Des gens attendaient certainement Frisk chez elle, allaient s'inquiéter, la chercher, avoir peur de ce qui pourrait lui être arrivé. Être aimé en devenait une malchance.

La pauvre petite avait l'air ailleurs et c'était normal mais il fallait qu'elle sache tout. Je préférais lui laisser son temps, le temps de réaliser, le temps d'intégrer. Je l'observai chercher son sceau sur son corps, finissant par le trouver sur son épaule. Il s'agissait du symbole Seikajin, le phénix rouge. La couleur était ardente et l'on pouvait clairement se rendre compte que le sceau était récent, il venait même d'être déposé.

T'es une élue de Seika alors...

Murmurais-je. En un sens cela me faisait plaisir, tous les élus de Seika que j'avais rencontrés étaient des personnes de confiance mais le dieu Fenghuang me paraissait vraiment malsain au final. Une enfant élue... Je n'en revenais toujours pas. La voyant recommencer à paniquer, je décidai de me reprendre en main. Je prix une grande respiration avant de saisir délicatement les deux mains de Frisk. Je la regardais dans les yeux avec un sourire rassurant. Je devais l'aider à se calmer.

Frisk... On ne peut pas contacter les dieux, personne ne l'a jamais pu. Beaucoup d'élus sont comme toi. Le mieux que tu puisse faire, c'est ne pas paniquer et t'adapter. Kosaten est un endroit dangereux, tu dois toujours être sur tes gardes.

Je lâchai ensuite ses paumes. J'avais vraiment dû prendre sur moi pour demeurer calme. Qu'allais je faire après lui avoir expliqué tout ce qui restait ? Je ne pouvais pas l'emmener avec moi sur le champ de bataille, c'était bien trop risqué... Il fallait absolument que j'y pense posément. En attendant, je devais finir mes explications. Je plongeai ma main dans ma sacoche, en ressortant une carte enroulée, je le déployai sur le sol, démontrant le territoire immense qu'était Kosaten.

Il a trois nations : Seika et son dieu Feng... Fung... C'est difficile à prononcer en rouge, Minshu et son dieu Manshe en vert et Fuyu avec son dieu Long en bleu. Tu vois le sceau que tu porte ? Il est rouge donc t'es une élue de Seika. On peut pas l'enlever, il restreint les pouvoirs des élus et les empêche de trahir leur nation. Fais attention à ne pas insulter ton dieu, le sceau va te brûler très fort.

Je montrai ensuite les territoires neutres du doigt.

Nous, on est là.

Avant de pointer les zones inexplorées.

Et là, c'est la zone la plus dangereuse de Kosaten, faut pas y aller.

Il me semblait avoir tout dit. Je tournai le dos à la petite, pointant ma nuque du doigt et dévoilant mon sceau Minshujin dont il ne restait que peu de traces. Je me remis ensuite face à la petite, un air mal à l'aise sur le visage. J'avais enchaîné les explications sans trop lui laisser le temps de réagir. Je voulais en finir au plus vite.

Seika et Fuyu sont en guerre. Je vais à la bataille finale, les Minshujins y seront aussi.

Je poussai un soupir, posant mes paumes sur les joues de Frisk.

Je peux pas t'emmener mais je peux pas te laisser toute seule non plus...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Mar 21 Nov - 0:46


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -


Natsume me prit les mains. Son geste me fit sursauter légèrement. Je ne m'y attendais pas vraiment. Au moment où il le fait je me rends compte que je n'arrive plus du tout à me concentrer sur ce qu'il se passe autour. J'arrive seulement à écouter ce qu'il me dit. J-J'ai l'impression qu'il essaie de me rassurer. Mais je n'en suis pas sûre. Pourquoi je n'arrive plus à me réfléchir correctement ? Ce sentiment... c'est la panique ? La panique... ça faisait longtemps que je n'avais pas ressenti ça. Est-ce que j'avais besoin de paniquer ? Après tout, cela faisait longtemps que j'arrivais à faire ce que je voulais. Que je savais qu'est-ce qui allait arriver à tel moment. Que je savais quelle solution il y avait pour quel problème. Quel dialogues, quelles actions, quels combats... je savais tout à l'avance. Mais je me souviens... cela remonte il y a longtemps, à la première fois que j'étais arrivée dans les Souterrains. J'ai paniqué. Je me souviens même que je paniquais encore plus que maintenant. J'ai l'impression d'être revenue à mes débuts...

On ne peut pas parler avec les Dieux. C'est ce qu'il me dit. Il commence alors à sortir une carte de sa sacoche, puis réexplique d'autres choses, plein de choses sur ce nouveau monde. Plein de choses... pleins de noms... j-je n'arrive pas à tout retenir. Il faudra que je lui redemande plus tard. Il me montre alors quelque chose sur son cou, une sorte de marque verte bizarre... c'est comme mon tatouage à moi alors ? Mais pourquoi il est moins coloré ? J-Je ne sais pas. Il continue alors de me parler... et il me parle de guerre. Est-ce qu'il parle d'une vraie, VRAIE guerre ? Comme celle des humains contre les monstres ? U-Une minute... il n'arrête pas. Il pose sa main contre sa joue, me disant qu'il ne veut pas me laisser seule. J-Je ne sais pas trop comment me sentir maintenant. Qu'est-ce qu'il va faire ? On dirait qu'il a fini de parler. Je ne comprends pas. Est-ce que je dois répondre ? Qu'est-ce que je fais maintenant ? Je baisse les yeux. C'est étrange... je ne me souviens pas avoir posé ma main sur ma poitrine. Elle serre mon vêtement. Je sens mon coeur qui bat plus vite...

Qu'est-ce que je dois faire ?

Il y a forcément quelque chose à faire. Je ne peux pas juste rester là, impuissante. Une minute ! Le sceau... il fait quoi le sceau il a dit ? Il "restreint" les pouvoirs ? Alors, ça veut dire que c'est à cause de ça que je ne peux pas RESET ? Si je m'en débarasse ce sera réglé alors ? Mais comment ? Je gratte un peu dessus... mais ça ne part pas, ce n'est pas comme les tatouages qu'il y a dans les bonbons. J'essaie de gratter plus fort... mais non, toujours pas, et si je continue ça va commencer à me faire mal. Non... alors ça veut dire que... je ne peux vraiment rien faire ? Je ne peux pas enlever mon tatouage... je ne peux plus RESET du tout ? Qu'est-ce que je peux faire ? J-Je ne peux pas l'écouter quand il me dit que je dois juste m'adapter ! I-Il doit y avoir un moyen... il doit y avoir un indice, quelque chose, un chemin ? C-C'est pas possible pour moi de ne pas savoir quoi faire !

"Q-Qu'est-ce que je dois faire Natsume ?"

J'ai la voix enrouée. Ça me donne mal à la gorge. Je sens les battements de mon coeur accélérer encore et tambouriner dans ma poitrine. Je relève la tête. Je regarde à droite et à gauche. Je ne sais vraiment pas où aller. Je serre les poings. Je les regarde. Je me sens toute engourdie. J'ai l'impression d'être fatiguée, qu'est-ce qu'il m'arrive ? J-Je suis... si faible... et je n'ai plus de pouvoir. Pas de pouvoir. Pas de RESET. Pas de contrôle sur la timeline. Ils n'avaient pas le droit de me prendre mon pouvoir. Sans mon pouvoir je suis juste...

Je suis juste... une petite fille normale ?

"...Maman...?"


Je sors mon téléphone. Je vais dans le répertoire, j'essaie de l'appeler. J-Je sais que ça peut le faire, ça doit marcher. S'il te plaît Toriel... réponds-moi. Ne me laisse pas maintenant. M-Maintenant qu'on est à la surface, tu réponds toujours au téléphone... il n'y a pas de raison que tu ne le fasse pas non ? Tu dois répondre. Le téléphone sonne. Je sais que c'est marqué qu'il n'y a pas de réseau mais avec un peu de chance... ça peut peut-être marcher ? Allez s'il te plaît. Réponds...

...

Mais personne n'est venu.

"C-C'est pas vrai... c-c'est pas juste... c'est pas..."


Mes yeux se mouillent. Mon cœur continue de battre de plus en plus fort. P-Pourquoi... pourquoi je tremble ? J-J'ai du mal à respirer. J-Je dois pas être comme ça. C'est pas vrai, je ne suis plus une petite fille pas vrai ? J-J'ai fait plein de choses, sauvé plein de gens, combattu, et fait d'autre trucs de grands... alors ce n'est pas grave si je n'ai pas mon pouvoir hein ? J-Je suis toujours... forte... je suis capable. Je suis déterminée non ? J-Je ne dois plus pleurer. Je ne suis plus une enfant pas vrai ? Je n'ai plus le droit de pleurer en appelant à l'aide papa et maman.

"C-Comment... je fais.. Natsume ?"
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 12 Mar - 0:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Mar 21 Nov - 23:16




La question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Je devais garder mon calme. C'était ma priorité absolue. Si je commençais à pleurer ou à paniquer à cause de mon empathie, je n'allais rien pouvoir faire pour Frisk. Même quand elle se grattait le sceau sans arriver à l'enlever... Ma gorge serrée ne devait pas m'arrêter. J'étais le Gardien de la Plaine, le Roi, le Protecteur des Démons. Je devais être fort et j'allais y arriver !
La fillette me regarda, me demandant quoi faire. Mes mains, de ses joues, passèrent à ma poitrine, serrant mon t-shirt comme si cela allait étouffer les battements brutaux de mon coeur. Je ne craquais pas.

Tu... dois t'adapter... Retrouver tes capacités. Pour le moment, c'est tout ce que tu peux faire.

L'envie de la serrer dans mes bras me prit à nouveau mais... Pas encore. Elle tenta d'appeler sa mère au téléphone. Ce n'était bien sûr pas possible. Ma gorge se coupa, comme si aucun son ne pouvait en sortir. Contre mon gré, je dus laisser Frisk apprendre elle-même la vérité. Je me mis à serrer les dents, la voyant s'embourber encore plus dans le désespoir et la panique. Rester fort, encore un peu. Ma voix tremblante finit par s'échapper de ma bouche...

Kosaten... N'a pas de réseau téléphonique, les appareils électriques ne marchent pas ici...

Les yeux de la fillette commencèrent à s'inonder de larmes, sa respiration se faisait saccadée et son corps entier semblait trembler. Je ne savais pas quoi faire. Expliquer, expliquer, quel en était l'intérêt si je ne pouvais rien faire ? Mais cette dernière question, presque similaire à l'une de ses précédentes ne me laissèrent plus de doutes. Mon coeur s'apaisa d'un coup. J'affichai un sourire réconfortant à Frisk, la reprenant dans mes bras d'une façon plus calme, plus posée. Ma voix devint douce, lui disant ces simples mots :

Tu ne peux pas juste abandonner maintenant... Frisk. Reste déterminée...

Ces paroles m'étaient venues toutes seules, quelque chose me disait qu'elles toucheraient la petite, au fond de moi... Je lui caressai les cheveux doucement, comme pour l'inviter à se laisser aller.

Tu peux pleurer si tu veux. Personne ne t'en voudra.

Je le savais mieux que personne, les larmes étaient libératrices. Elles disaient ce que le coeur retenait et apaisaient l'esprit. Je voulais faciliter cet apaisement au maximum. Je m'éclaircis alors la voix, laissant mon énergie démoniaque diffuser une douce mélodie à la guitare. Sur cette mélodie, je récitai alors le chant de l'impasse. L'un de mes chants des démons. La voix apaisante qu'il me faisait prendre, les douces cordes de son instrument en bois...

Oui ce chant avait pour effet d'apaiser la personne qui l'écoutait et Frisk allait en avoir besoin, réellement.

Contextuelle utilisée:
 

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Jeu 30 Nov - 1:55


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -

Pourquoi est-ce que tout ça arrive maintenant ? Ça n'a pas de sens. Mon voyage dans les soutterains... les morts... après tout ce qui m'est arrivé, je pensais que le pire était déjà passé. Je pensais que l'aventure était terminée, que tout ce qui me restait à faire était de trouver le moyen de reprendre mon âme de Chara. Je me suis trompée. Et le pire c'est que je ne sais même pas si ce qui m'arrive est... normal ? Est-ce c'est la timeline qui continue ? Ou alors est-ce juste autre chose ? Ça n'a pas de logique... pourtant mon pouvoir, les timelines, je pensais les avoir comprises mais là, ce n'est pas pareil. J-Je pensais avoir compris, je pensais avoir tout maîtrisé, pourquoi ce n'est pas le cas ?

Depuis quand est-ce toi aux commandes ?


Chara avait raison. Je ne contrôle rien du tout. Et maintenant que je n'ai plus mon pouvoir, encore moins. Ce n'est pas juste... p-pourquoi tout ça m'arrive à moi ? J-J'en ai assez de tout ça. Encore... encore partir à l'aventure, encore me battre ? Encore souffrir, encore mourir, encore revenir. J-J'en peux plus, je veux plus faire tout ça. J-J'ai jamais rien demandé. Tout ce que je veux c'est avoir une vie normale... pourquoi je peux pas avoir ça ? Pourquoi il faut toujours que quelque chose vienne me faire du mal à moi ? Ce n'est pas juste... c'est pas juste... je veux juste qu'on me laisse tranquille... je veux rentrer à la maison... Je veux... hein ?

Natsume... il me prend dans ses bras.

Il veut me rassurer. Mais je n'aurais pas pensé qu'il le dirait. Il a vraiment dit ce mot... ce mot précis. Non, en fait, ce qu'il dit ressemble beaucoup aux paroles de Papasgore. Ces paroles... elles me font toujours du bien. Elles me donnent toujours de la force. Je les ai entendues encore, et encore, et encore... sans ça je ne pense pas que j'en serais là maintenant. Et ça me dégoûte en même temps. Eh... je suis bizarre. Mais je suis contente de l'entendre. E-Et... s-s'il me dit que j'ai le droit de pleurer... c'est qu'il a raison hein ? J-Je peux... je peux...

Je le serre fort contre moi. Mes mains serrent ses vêtements. C'est étrange, je pourrais pleurer maintenant. J-Je me sens vraiment triste... et la chanson qu'il me chante, elle est si agréable. J-Je me sens bien, et triste aussi. Mais je n'y arrive pas. Je n'arrive pas à me laisser aller, à vraiment pleurer. Il y a juste une larme qui coule, mais c'est tout. Mais j'aime bien rester dans ses bras... et j'aime bien sa chanson. Cette sensation... c'est la même lors de la chanson de Toriel. Je me demande de quoi celle-ci parle. Je ne comprends pas les paroles, mais c'est beau... je veux continuer à l'entendre. Ça continue. Je crois que ça dure un long moment. Peut-être pas. Je ne sais pas combien de temps il s'est passé mais... est-ce que c'est terminé ? Je crois, oui. C'était vraiment bien. Je crois que je vais un petit peu mieux. Mmh... je... je crois que c'est bon. Je sèche un peu mes yeux... je finis par déserrer mes mains et les bras.

"...Merci..."

Je lui fais un sourire... un petit, pour lui montrer que ça va mieux. Natsume a vraiment été si gentil avec moi. Alors que pourtant on vient tout juste de se rencontrer... ça faisait longtemps que quelqu'un n'avait pas été comme ça avec moi. Enfin... peut-être pas ? Longtemps... cela fait combien de temps que j'ai rencontré Mamonstre pour la première fois ? Je ne sais plus. En tout cas je suis contente. Je lui doit déjà beaucoup. J'aimerais rester un peu avec lui, je l'aime bien et il a l'air de savoir beaucoup de choses. Je repense à ce qu'il me dit, qu'il veut aller à la guerre, mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Ce n'est pas bien la guerre... et puis il pourrait être blessé. Ça m'inquiète...

"...Je ne sais pas trop quoi faire pour te remercier. Est-ce que... est-ce que tu dois vraiment partir ? La guerre... c'est mal... ce n'est pas bien de faire du mal aux gens."


Je me gratte un peu le bras. En le touchant je sens à nouveau l'oiseau rouge dessus. Ça me gêne vraiment. Je ne comprends pas pourquoi ces... "dieux" nous on emmenés ici. Moi en tout cas, je n'ai pas envie de faire la guerre. Je n'ai pas envie de faire quoique ce soit ici, je veux juste rentrer. Je ne comprends vraiment pas. Ça me perturbe. Et aussi le fait qu'il ai pu enlever mon pouvoir... comment est-ce seulement possible ? Je ne l'ai même pas vu faire. C-C'est désagréable comme sensation. E-Et puis je me sens un peu fatiguée. En tout cas même si Natsume m'a beaucoup aidé... je ne sais toujours pas quoi faire maintenant.

"Je ne sais pas trop où aller..."


Peut-être qu'il peut me conseiller ? J'hésite. Je n'ai pas vraiment envie de demander de l'aide encore... il le fait déjà beaucoup...
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 29 Jan - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Sam 2 Déc - 17:17




La Question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Je laissai Frisk exprimer ses émotions durant mon chant. Je sentis une petite goutte mouiller mon manteau mais sans plus. Je n'allais pas la forcer à sangloter non plus. Si elle avait simplement besoin de laisser quelques larmes couler, c'était suffisant. Cette petite m'attendrissait vraiment. En réalité, j'étais souvent attendri par les enfants, que ce soit Ilmina ou Frisk, j'avais réellement besoin de m'en occuper. Et celle que je tenais dans mes bras m'était encore plus amicale vu qu'elle me ressemblait.

Quand j'eus fini mon chant, je reculai de Frisk qui s'était desserrée en me remerciant, lui tenant toujours les épaules au cas ou elle perdrait l’équilibre. Le sourire qu'elle m'afficha me rassura tout de même, c'était pour ce genre de léger sourire que je me battais au quotidien.

Me remercie pas, vraiment...

Lui adressai-je alors avec le même sourire. Elle continua alors, me demandant comment me remercier. Je ne cherchais pas vraiment la gratitude, j'aimais juste aider les gens pour le coup et la petite avait vraiment besoin d'être initiée doucement, d'être comprise, d'empathie. Je pensais pouvoir lui offrir tout cela. De plus, bien qu'élue, il semblait qu'elle n'aimait vraiment pas la guerre... Qu'est-ce qu'une enfant aussi innocente avait donc comme particularité pour avoir été choisie. Elle était normale, elle n'avait rien à faire là...

Le meilleur moyen de me remercier, c'est que tu t'en sortes sur Kosaten.

Je m'éclaircis alors la gorge, mon visage reprenant un air sérieux, voire déterminé.

Je vais pas à la guerre pour me battre ! Justement, je veux aider ceux qui ont rien à y faire. Les gens de Kosaten aussi ont des familles qui les attendent, ils doivent pas gâcher leur vie sur un champ de bataille ! Et toi non plus d'ailleurs... Je compte sur toi pour éviter d'avoir à te battre.

Voyant qu'elle semblait aller bien, j'enlève finalement mes paumes de ses épaules, au rythme de sa remarque à laquelle je n'avais toujours pas trouvé de réponse. Je me grattai l'arrière du crâne y pensant à nouveau... La Plaine était trop lointaine pour que je l'y emmène et je ne pourrais pas y rester... Elle ne pouvait s'installer dans un village, elle était bien trop jeune pour vivre par ses propres moyens... Plusieurs secondes de silence s'écoulèrent jusqu'à ce qu'une voix s'échappe de mon écharpe...

AHEM !

Ah euh maman ? C'est pas trop le moment là...

Ouais ouais je sais, j'vous écoute depuis tout à l'heure.

Perverse...

EH ! Respecte un peu ta daronne ! Elle a une solution ! Tu paye un marchand et tu lui demande d'emmener Frisk jusqu'à la Plaine.
Une fois qu'elle arrive là-bas, j'la réceptionne et j'm'en occupe jusqu'à ce que tu reviennes !


Mes yeux prirent une expression enjouée, c'était une excellente idée ! Harall savait parfaitement s'occuper des enfants malgré ses sous-entendus salaces qui arrivaient assez souvent. Je me retournai vers Frisk avec un grand sourire.

Ca te dit ? Ma maman est très gentille ! Elle pourra s'occuper de toi le temps que je revienne de la guerre !

En plus, la maison a été réparée par des villageois donc tu pourras utiliser la chambre de Natsume !

Hein ? Depuis quand, la maison est répar-

Oups, ça m'a échappé... Euh... A plus tard !

Eh mais att-

Trop tard, elle avait coupé le contact... Je comptais reconstruire la maison en rentrant, je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit réparée pendant mon absence... Je poussai un soupir mais bon, c'était tant mieux si la petite pouvait dormir à la maison au lieu d'une auberge. De toute façon, elle devait être épuisée, je n'allais pas l'envoyer tout de suite à la Plaine, il valait mieux qu'elle prenne une nuit de sommeil avant. Et puis, cela m'aurait permis de passer un peu plus de temps avec elle.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Mer 6 Déc - 23:57


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -


Je ne sais pas pourquoi mais son sourire me rassure. En fait... le fait qu'il soit là pour m'aider comme ça, ça me réchauffe le coeur. Il est vraiment rempli de gentillesse ! Il ne demande rien en retour en plus... j'aimerais vraiment pouvoir l'aider à mon tour. Ça ne me plairait pas si je ne lui rends pas service pour ce qu'il a fait pour moi. J'espère qu'un jour je pourrais le faire, avant de rentrer chez moi. En tout cas pour le moment même si je ne sais pas trop quoi faire, je peux au moins faire ce qu'il me demande ! M'en sortir... ce n'est pas si difficile. Je l'ai déjà fait plusieurs fois, j'ai l'habitude. Je ne connais pas trop l'endroit mais je saurais me débrouiller. Je peux m'en sortir toute seule. Il a l'air d'avoir peur pour moi... c'est vrai que j'ai un peu peur moi aussi. Mais je suis déterminée, donc je vais y arriver !

J'espère qu'il va bien s'en sortir lui aussi. Je pensais qu'il allait se battre... mais en fait non, il ne va pas à la guerre lui ! Il veut juste aider les gens là-bas... je ne sais pas trop comment il veut faire, mais s'il ne se bat pas c'est vraiment bien ! Je suis trop contente, Natsume est vraiment quelqu'un de trop sympa ! Moi aussi je vais être aussi sympa que lui, je ne vais pas me battre. Il y a toujours une façon de bien agir, de faire la bonne chose... je vais rester Pacifiste, comme je l'ai déjà fait dans les soutterains ! Je ne vais plus refaire les erreurs d'avant... et qui sait, peut-être qu'après ça je trouverais le moyen de récupérer mon âme ? Finalement peut-être que c'est vraiment une suite de la timeline... une nouvelle timeline que j'aurais découverte je ne sais comment. Peut-être parce que c'est à partir d'un certain nombre de routes Pacifistes ? Même si je ne sais toujours pas comment c'est possible que mon pouvoir ai disparu, j'ai confiance... je suis sûre que je pourrais trouver un moyen d'enlever ce tatouage. Je rentrerais chez moi !

"Je vais m'en sortir je te le jure... et promis, je me battrais jamais ! T'es vraiment quelqu'un de génial, je suis sûre que tu vas y arriver..."

Maintenant... il va falloir que je fasse quelque chose moi aussi. Natsume doit s'en aller, je ne peux pas rester avec lui... je me demande s'il sait où il y a des auberges, je pourrais y rester un moment je pense. Il a l'air d'y réfléchir un peu, j'attends... il parle alors... non attends ? Ce n'est pas lui qui parle... ça vient de l'écharpe ? L'écharpe parle ??? Elle est vivante ? C'est trop bizarre, même dans les souterrains je n'avais jamais vu ça ! En plus Natsume l'appelle maman ! Ça veut dire que l'écharpe est sa mère ??? C'est rigolo, je pensais pas que c'était possible ! Elle propose une idée en plus... je vais aller chez Natsume ? Whaou ! Je pensais pas... c'est vraiment trop, trop gentil de m'accepter chez lui ! Je suis trop contente !

"Ta maman l'écharpe, elle veut bien ??? Pour de vrai ??? Je peux vraiment, ça te dérange pas ??? C'est trop génial, oui j'adorerais ! T'es vraiment super sympa Natsume, merci, merci, merci beaucoup ! C'est vraiment trop... trop..."


C-C'est bizarre. Je rougis. J'ai chaud d'un coup, et mon coeur bat à toute allure. J-Je suis vraiment contente. C'est étrange, je très... heureuse ? Natsume... je l'aime vraiment, vraiment beaucoup. Ç-Ça fait vraiment... beaucoup de bien ? Ça fait tellement longtemps que je connais Toriel, Sans, Papyrus et les autres... ça fait depuis longtemps que je connais déjà tout d'eux. J'ai tout fait avec eux... et à chaque fois que je faisais le RESET, je les rencontrais à nouveau, mais à chaque fois c'était vraiment tout le temps la même chose qui se répétait, encore et encore et... maintenant c'est différent ! C'est vraiment une toute nouvelle rencontre ! C'est... nouveau ! Vraiment nouveau ! Et j'aime vraiment ça, j'aime vraiment... Natsume ? Est-ce que Natsume pourrait être mon ami ? J'aimerais tellement...

Mais il y a un problème... comment je peux faire ? Il va partir... j'aimerais vraiment aller avec lui du coup, mais je ne sais pas s'il voudra. Et s'il dit que c'est dangereux... peut-être qu'il faut que je reste ? Je ne sais pas. Je détourne le regard... c'est bizarre, je suis vraiment contente mais en même temps ça m'embête que je ne puisse pas rester avec lui !

"Tu t'en vas combien de temps ? Je... je peux vraiment pas rester avec toi ? J'aimerais beaucoup, beaucoup être avec toi ! J-Je... vraiment je... tu es vraiment gentil, tu fais beaucoup pour moi et... et... merci... et..."


Je... je sais pas trop quoi dire. C-C'est bizarre, c'est nouveau aussi ! Avant je savais toujours quoi dire à quel moment et là... et là... je ne sais pas ! J-Je ne sais pas... je ne sais pas ce qu'il va se passer ! Et est-ce qu'il va accepter ? Refuser ? Ou alors est-ce qu'il va décider d'arrêter ce qu'il a à faire et m'accompagner jusque chez lui ? Je n'en sais rien ! C'est fantastique ! Tout peut se passer ! C'est tellement bien de ne pas savoir ce qu'il va se passer, de ne pas vivre encore et encore la même chose en boucle ! Même le temps dehors, le paysage, c'est nouveau ça aussi et ça fait tellement du bien ! C-C'est bizarre que je ne m'en suis pas rendue compte avant.. c'est vraiment nouveau, c'est vraiment bien de ne plus être bloquée dans le temps, c'est vraiment... vraiment...

"Hi... hi hi hi !"


Je sursaute. C-C'était quoi ça ? Je... j'ai rigolé ? Vraiment ? Ç-Ça fait longtemps que ce n'était pas arrivé... un vrai rire ? Je rigolais aussi avant, face aux blagues de Sans et aux clowneries de Papyrus... mais je me forçais à rire, je les connaissais déjà toutes à force de les entendre et les voir. Là, c'était vraiment un rire ? Un vrai de vrai... j'avais oublié ce que ça faisait de vraiment rire. J-Je me sens vraiment, vraiment heureuse... c-c'est...

*Snif*... *Snif*...

J'ai... des larmes ? Pourquoi elles coulent le long de mes joues ? Je... je me souviens que je pleurais beaucoup, je pleurais même juste avant d'arriver ici. Mais là, c'est différent encore, je me sens... bien ? Je pleure alors que je ne suis pas triste. J-J'avais oublié ce que ça faisait ça aussi. Ça y est... je me souviens ! La toute première route Pacifiste, quand j'étais dehors j'ai pris la main de Toriel, elle m'a emmenée en dehors de la montagne... et j'ai pleuré aussi comme ça, car je croyais que c'était fini, q-que j'avais vraiment réussi ! C-Ce moment était tellement bien... j-j'arrivais pas à m'arrêter de pleurer... comme maintenant, j'en peux pluuuus ! J-Je suis tellement, tellement contente maintenant ! N-Natsume...

"A... aaaa...aAaAaAaAh !" *Snif* "Dé... Désoléééééeeee..." *Snif* "C-C'est jus... juste que... ça fait tellement longtemps que quelqu'un n'ai pas été aussi gentil avec moooooiiiiiiiiiiiii !"


Gentil... si gentil... ça fait tellement longtemps que ce n'est pas arrivé... pas arrivé en étant nouveau. E-En plus il n'a même pas fallu que je me batte avant ! I-Il est juste arrivé... et il m'a aidé... ça n'arrive jamais, jamais avec les humains, et presque jamais avec les monstres ! Trop, trop gentil Natsume, trop ! J-Je sais pas quoi faire... j'essaie de sécher mes larmes mais j'y arrive paaaaaas... il y en a trop qui arrivent ! J-J'ai envie de faire un câlin à Natsume, de lui donner des bisous, et... et... j-je sais paaaaaas ! J-Je sais pas si... si je peux le faire... e-en plus... je veux pas pleurer sur lui, je ne veux pas mouiller son écharpe et ses vêtements, je ne veux pas l'embêter, non, je ne veux pas, je ne veux pas, je ne veux pas car il est trop gentil !

*Snif*... *Snif*... "Aaa... aaaaAAAA... a..." *Snif*...


C-C'est vraiment ce que je voulais... que ç-ça continue... que je ne sois p-plus bloquée dans la timeline. J'en pouvais plus des RESETS, de vivre encore et encore la même chose, ça faisait trop maaaaaaal ! E-Et maintenant... ça continue enfin... enfin... enfin ! I-Il ne manque plus que... mon âme... et mes amis. M-Mais c-c'est déjà si bien comme ça ! Ç-Ça fait longtemps... trop, trop, trop, trop longtemps, longtemps, longtemps que je voulais que ça arrive, je suis tellement heureuse... e-et c-c'est arrivé... en rencontrant Natsume... une nouvelle personne, une personne trop géniale, une personne trop gentille, une personne que j'adore... j-j'arrête vraiment pas de pleurer... vraiment pas... vraiment pas. J-J'étais tellement triste avant... je suis tellement, tellement heureuse de ne plus être bloquée dans les mêmes timelines... ç-ça fait si longtemps que je n'avais pas ressenti... de la joie !
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 12 Mar - 0:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Jeu 7 Déc - 21:33




La question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Ne jamais se battre... ? Eviter au maximum le combat, d'accord, je pouvais comprendre et c'était ce que je lui demandais principalement mais ne pas se battre du tout était simplement dangereux. Il s'agissait de mettre sa vie en danger. Sur Kosaten, tout ne pouvait pas être résolu par le dialogue et j'en faisais malheureusement l'expérience depuis mon arrivée. Surtout que j'étais d'une nature à finir par en venir aux poings au final bien que j'essayais de privilégier le dialogue. Mais c'était sûr, face à un individu comme Zayro Jinn, la pauvre Frisk ne ferait pas long feu avec un simple dialogue. Je posai mes mains sur ses épaules.

Frisk, je te demande de te battre le moins possible c'est vrai. Mais rien n'est tout noir ou blanc et il y a des personnes profondément mauvaises. Face à elles, le dialogue ne suffit pas. Soit il faut fuir, soit il faut se battre. Y a des fois où t'auras pas le choix, garde ça bien en tête d'accord ?

C'était important. Frisk était une petite fille, un brigand aurait alors moins envie de s'y attaquer. Mais elle restait une élue, elle restait la cible de certaines nations. Vivre élu, c'était vivre dans une crainte constante d'être jugé, placé au statut d'objet par certains. Les remords pouvaient bien vite disparaître peu importait l'âge de la victime.

J'adressai un sourire à la petite, lui caressant affectueusement la tête.
Suite à l'intervention d'Harall, il sembla que Frisk avait repris sa bonne humeur, pensant même que la maman à qui je parlais était le tissu lui-même. J'émis un petit rire étouffé, c'était trop mignon comme interprétation et à la fois tellement logique. Entendre une écharpe émettre une voix laissait forcément penser que le vêtement en lui-même parlait.

En tout cas, la petite semblait partante pour vivre à la maison sur la Plaine. Après tout, elle y serait en sécurité avec Harall, Bob et Kakkun et cela me rassurait qu'elle accepte au lieu d'insister pour m'accompagner à la guerre comme j'avais peur qu'elle le fasse. Gardant mon sourire et essayant de ne pas me laisser emporter par l'hilarité, je lui répondis simplement :

Héhé, ma maman n'est pas mon écharpe. En fait, elle est vachement loin d'ici et on se sert de mon écharpe pour parler à distance, c'est un peu comme un téléphone en fait ! Et oui, je serais rassuré que tu habite chez moi.

C'est alors que je me levai, changeant l'extrémité droite de mon écharpe en main faisant un signe de V. Je fis ensuite descendre la bande de tissu au sol, passant sous les pieds de Frisk et se changeant en plateforme. Je fis monter la petite jusqu'à ce qu'elle atteigne à peu près ma taille. Je fis bien attention à ce que le piédestal sur lequel elle se tenait soit assez large afin qu'elle ne tombe pas en perdant l’équilibre.

Et hop ! T'es aussi grande que moi maintenant !

Frisk commença alors à... me demander si elle pouvait venir avec moi... Argh, moi aussi j'avais vraiment envie de la garder avec moi mais je ne pouvais vraiment pas l'emmener à la guerre, non je voulais vraiment qu'elle aille sur la Plaine, avoir l'esprit tranquille sur sa sécurité, c'était bien plus important que de l'avoir à mes côtés.

Moi aussi, je voudrais rester avec toi mais-

Je me stoppai car je fus surpris de voir la petite... rire. Curieux de savoir pourquoi, je m'apprêtais à lui demander ce qui lui arrivait mais avant même que j'en aie le temps, elle se mit à... pleurer cette fois. J'étais complètement déboussolé, je ne savais pas comment réagir et l'incompréhension se voyait clairement sur mon visage.

Mais finalement, j'eux ma réponse. Elle pleurait de joie car j'avais été gentil avec elle. C'était perturbant et attendrissant en même temps mais de quel monde venait-elle donc pour être si marquée par la gentillesse ? Il me semblait qu'elle avait des proches pourtant, des proches à qui elle tenait. N'étaient-ils pas gentils avec elle, eux ?

Mon sourire réapparût alors sur mon visage, toujours doux. Je pris la petite dans mes bras pour la troisième fois.

T'inquiète pas, je vais pas t'envoyer chez moi tout de suite, je vais rester encore un peu avec toi. Tu vas avoir besoin de prendre des forces. On va chercher une auberge, manger et dormir.

Je me détachai de la petite, changeant la plateforme sur laquelle elle se trouvait en une sorte de hamac. Je soulevai alors Frisk, la mettant sur mon dos.

Prête ? Je sais pas quand sera la prochaine auberge, ça pourrait être long !

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Mer 13 Déc - 1:20


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -

Ça fait tellement du bien de pleurer comme ça. D-D'habitude je ne suis pas une pleurnicharde, je ne pleure jamais, j-je suis une grande moi ! M-Même si je pleure là, je suis une grande fille ! En plus maman elle dit que c'est pas grave de pleurer si on est content ! J-J'arrive pas à m'arrêter de toutes façons... même quand Natsume me prend dans ses bras j'arrive pas, j'aimerais pour ne pas mouiller son vêtement mais je peux pas ! M-Mais je suis si contente ! C'est dommage... j'aimerais vraiment, vraiment venir avec lui. Mais au moins je vais pouvoir rester à ses côtés encore un tout petit peu. Et en plus il va m'emmener dans une auberge, et je vais manger, dormir... il est vraiment trop gentil de s'occuper de moi. Je suis curieuse de rencontrer sa maman aussi, vu que c'est pas l'écharpe ! D'ailleurs, Natsume commence à l'aggrandir et à me mettre dedans. C'est drôle comme sensation. Mais dans son dos je... je me sens bien. Vraiment bien. C'est confortable... je pourrais presque dormir dedans. On y va vraiment... il me porte. J-J'étais fatiguée... encore une fois il m'aide...

"B-Boui... Berci..."

Il faut que je sèche mes larmes... ça m'a fait vraiment du bien mais il faut pas que je paraisse trop faible. J-Je peux aider Natsume, je le sais... je peux être forte. Allez, il faut que je renifle un coup ! C-C'est étrange comme sensation, mon coeur bat encore vite et mes mains tremblent un peu. J-Je me sens un peu engourdie. Et dans l'écharpe ça se balance lentement, ça repose. Ça y est... je crois que j'ai arrêté de pleurer. Je suis bien là. C'est calme. Je ne sais pas quand on arrive. Quand je relève la tête je vois juste le paysage et Natsume de dos. Natsume... je me demande s'il pense vraiment ce qu'il m'a dit. "La dialogue ne suffit pas"... "Soit il faut fuir, soit il faut se battre.". Au final j'ai préféré ne pas répondre mais... je ne suis pas d'accord. C'est vrai que parfois on peut fuir. Mais je pense qu'on peut quand même parler à quiconque et les convaincre d'arrêter. Même la personne la plus ignoble peut changer. C'est ce que j'ai appris. On est pas obligé de toujours se battre ou fuir... on peut essayer de s'entendre aussi. On le peut avec tout le monde j'en suis sûre ! Ça m'embête un peu que Natsume ne pense pas pareil. Il faudrait que je lui montre un jour...

Oh ça y est... je crois que je vois un village ! On arrive. Il y a quelques personnes. Tous des humains... encore. Il n'y a pas de monstres ici ? Je sais que normalement ils ne sont pas nombreux mais quand même. J'aimerais bien qu'il y en ai. J-J'aime pas trop être qu'avec que des humains. Il y a Natsume mais quand même... et puis il ressemble à un humain lui aussi. Mince... est-ce qu'ils sont comme les gens bizarres que j'ai vus toute à l'heure ? Je veux pas qu'ils me regardent tous bizarrement. Ils vont encore m'appeler "Élue" en plus je n'aime pas trop ça. En plus vu que Natsume me transportent ils commencent à le regarder, ça me gêne un peu. Je... je préfère rester cacher dans son écharpe, j'ai pas envie qu'on me voit. C'était peut-être pas une bonne idée que ça de venir ici. J'ai un peu peur de ce qui va se passer quand Natsume va entrer dans l'auberge. Je vais devoir sortir non ? Je ne veux pas...

"Natsume... j'ai pas trop envie de voir des gens maintenant..."

Je tourne un peu la tête. Je fronce les sourcils. C'est étrange. Je me sens gênée. Pourtant j'ai envie de découvrir un peu cet endroit, cette nouvelle timeline... mais je n'y connais rien du tout, ça me fait un peu peur. Je ne connais personne, ce n'est pas comme les autres fois où tous mes amis sont déjà là. Est-ce qu'il y a des méchants ici ? S'il y a des humains il y a sûrement des méchants. Natsume a dit que Kosaten était dangereux non ? J'espère que rien de mal ne va nous arriver...
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 29 Jan - 14:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Sam 16 Déc - 14:56




La Question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



J'étais content que Frisk me voie d'une manière aussi positive. Après la "froideur" dont j'avais fait preuve en lui expliquant Kosaten, j'avais peur qu'elle m'en veuille et qu'elle s'éloigne de moi. C'était là ma seule crainte que de laisser la petite seule et sans défense. Surtout que nous n'étions pas loin de Minshu, les marchands d'esclaves se donnaient à coeur joie de kidnapper des jeunes enfants. Même moi j'avais failli y passer à deux reprises lors de mon arrivée...

Dommage que je n'avais pas de mouchoirs sur moi. La pauvre petite avait le nez bouché après avoir pleuré ainsi. C'était la première fois que je voyais quelqu'un pleurer de joie d'ailleurs. Mes plus grosses crises de sanglots avaient toujours été liées à la tristesse ou une colère extrême. J'étais bien sûr au courant qu'il était possible de verser des larmes de joie mais cela ne m'était jamais arrivé, cette donnée avait donc quitté ma mémoire.

Au final, nous arrivâmes dans un village. Je n'y étais jamais venu. Après tout, c'était vraiment petit et mes quelques rares trajets sur les routes commerciales ne s'étaient que peu ponctuées d'arrêts dans des villages. J'omettais bien sûr l'incident Erimaki qui avait détruit une immense partie des villages marchands... Et c'était ma faute. Enfin, non ce n'était pas réellement ma faute, je n'aurais pas pu empêcher le démon géant de s'échapper quand bien même j'aurais pu essayer d'aller dans un endroit plus désert...

Je poussai un soupir en y repensant. Cette journée avait été longue, je m'étais beaucoup battu avant de mourir. Quand je pensais que cela remontait à plusieurs mois déjà...

Je fus sorti de mes songes par la voix de Frisk provenant de mon dos. Je sursautai légèrement puis je fis passer son hamac devant moi. Elle ne voulait voir personne, ce que je pouvais comprendre. Moi non plus, je n'étais pas à l'aise avec le fait qu'elle parle à des gens qu'elle ne connaissait pas. Elle avait eu beaucoup de chances de tomber sur moi du premier coup, il fallait bien le dire. Je lui affichai un grand sourire, mains dans les poches.

Pas de problèmes ! On va chercher une auberge tout de suite !

Tout de suite, c'était ce que j'aurais voulu faire mais je sentis une main sur mon épaule. Je me retournai d'un air intrigué, tombant sur une femme parfaitement inconnue.

N-Natsume Naegi ?! Le Gardien de la Plaine ?!

Oui c'est moi, pourquoi ?

Vous avez soigné mon fils il y a quelques semaines ! Vous souviendriez-vous d'un petit Nagisa ?

Ah oui ! Je me souviens, il était perdu et il avait une jambe cassée au milieu de la Plaine ! Il a réussi à rentrer sans problèmes après que je l'ai soigné ?

Oui ! Je ne vous remercierai jamais assez pour ça !

Content d'avoir pu aider ! C'est mon boulot !

Je redirigeai mon regard vers Frisk dans mon écharpe, me rappelant que je ne devais pas trop traîner.

Dites-moi, vous sauriez où je peux trouver une auberge s'il vous plaît ?

Oui oui ! Au bout de la rue, vous tournez à gauche, le premier bâtiment que vous verrez est une auberge ! Merci encore !

Héhé, merci à vous ! Bonne journée !

J'affichai un sourire avant de prendre la direction indiquée. Ce fût bien rapide de trouver l'auberge. J'entrai dedans. Je déposai 40 yens sur le comptoir, le patron me donnant la clé d'une chambre à l'étage. J'y montai immédiatement, pénétrant la pièce et déposant Frisk sur le lit. Moi je restais à côté du meuble, à genoux, le menton sur le matelas.

Tu veux dormir ou manger en premier ?

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Jeu 21 Déc - 1:32


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -

Je me cachais quand j'ai entendu la madame arriver. Je ne crois pas qu'elle m'aie vu. Elle commençait à lui parler. Je les écoutait... on dirait que les deux se connaissaient déjà. Elle l'appellait d'un surnom... "Gardien de la plaine" ! C'est super classe ! Je ne savais pas que Natsume était aussi cool ! Il a aidé quelqu'un de blessé, il a vraiment pas menti quand il a dit qu'il était gentil. J'ai vraiment de la chance d'être avec quelqu'un comme lui, et même s'il n'est pas un monstre et bien il est tout aussi sympa qu'eux ! J'aimerais bien le présenter à mes amis dès que je les retrouverais ! Il faudrait trop que je l'invite à la maison, et qu'il goûte la tarte au caramel et à la cannelle de mamonstre...

En tout cas grâce à la madame on sait ou c'est l'auberge ! C'est pas loin. Natsume y arrive en pas longtemps et commence à y entrer. De la où je suis je vois juste le plafond, mais l'endroit à l'air plus grand que l'auberge de Couveneige. Ça y est, Natsume finit de monter à l'étage, on est enfin dans la chambre... je peux enfin sortir. Le matelas est un peu dur, mais ça va. L'auberge n'est pas aussi bien que celle de Mettaton mais elle reste très bien, et encore une fois c'est un endroit nouveau ! Ça va faire bizarre de dormir dans un nouvel endroit, mais je suis super contente ! Surtout si c'est pour dormir avec Natsume ! Mince, si j'avais su j'aurais pris un pyjama...

Du coup Natsume me demande si je veux manger ou dormir... c'est déjà l'heure ? C'est vrai qu'on a marché longtemps, le temps est passé vite. J'ai pas trop envie de dormir maintenant, même si je suis très fatiguée. J'aimerais être encore un peu avec Natsume, vu qu'il part bientôt. J'aimerais bien manger un morceau. En plus j'ai beaucoup marché avant, et j'avais même pas fini mon goûter...

"J'ai un peu faim... je veux bien manger quelque chose."

En même temps je m'allonge, je me repose. C'est bizarre... je suis vraiment fatiguée. Pourtant je n'ai pas marché tant que ça, et je me suis reposée après dans l'écharpe de Natsume. Ça ne m'était pas arrivé avant. Quand j'étais dans les Soutterains je pouvais marcher plus longtemps que ça, et en plus en affrontant les monstres. Je dois être malade... j'ai l'impression d'être engourdie aussi. C'est comme si mon corps était tout mou, qu'il avait du mal à beaucoup bouger. Et quand je serre le poing... j'ai l'impression de ne pas avoir de force du tout...

"Je me sens toute faible..."

Je ne pensais vraiment pas être fatiguée autant aussi vite. Je me remets assise sur le lit, m'adossant un peu. Je me recroqueville un peu, la tête baissée, je me demande comment ça se serait passé si je n'avais pas rencontré Natsume ? Je serais complètement perdue... si ça se trouve je n'aurais même pas trouvé de village, et j'aurais été obligée de dormir dehors dans le froid. J'ai vraiment eut beaucoup, beaucoup de chance... et Natsume prend beaucoup soin de moi. Je sais que ça ne fait pas longtemps que je le connais mais il est spécial. C'est comme les premières fois où j'ai rencontré mamonstre, Sans, Papyrus et tous les autres. D'ailleurs la rencontre avec Natsume ressemble beaucoup à ma rencontre avec Toriel. Dans les deux je suis perdue et je ne connais rien à ce monde, en plus les deux sont des gardiens et les deux prennent soin de moi et m'invitent dans leur maison.

Depuis un moment je me demande quelque chose mais je n'ose pas... pourtant j'ai vraiment envie de savoir, mais ça me fait un peu peur. Mais... Natsume me ressemble beaucoup... et il prend soin de moi... du coup je me demande si...

"...Natsume... est-ce que tu es mon grand frère ?"


Je baisse les yeux. Mon coeur bat un peu fort d'un seul coup. C'est un peu bizarre comme question mais il faut que je sache. Ça fait depuis un moment que j'ai cette impression, et si ça se trouve c'est bien vrai ? Peut-être pas... je ne sais pas trop si j'aurais du lui demander maintenant...

"En fait... j'ai perdu la mémoire il y a longtemps... et je ne connais pas mon vrai papa et ma vraie maman... alors..."


C'est bizarre... c'est la première fois que je parle de ça. Je ne l'ai jamais dis à mes camarades de classe, et je n'en parle pas beaucoup avec Toriel. Avec Natsume c'est différent, peut-être parce que c'est possible que ce soit mon grand frère ? S'il me ressemble beaucoup, ça veut dire que c'est mon grand frère non ? Ce serait bizarre si ce n'est pas le cas... si ça se trouve c'est pour ça aussi qu'il est tout gentil avec moi ! Je serais contente que ce soit lui mon grand frère. Peut-être que je pourrais savoir où est ma vraie famille ? J'aimerais vraiment savoir qui je suis et d'où je viens, pourquoi je suis venue au Mont Ebott. Savoir qui je suis... ce serait mon plus grand rêve, après avoir trouvé la solution pour avoir une vraie bonne fin ! Ce serait vraiment la vraie, vraie, vraie bonne fin parfaite !
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 29 Jan - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Ven 22 Déc - 23:39




La Question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Comme je m'y attendais, Frisk préférait manger en premier. J'allais sûrement aller lui chercher à manger à l'accueil de l'auberge et lui servir quelques gyozas. C'était amusant en un sens, tous les élus aux yeux fermés arrivant sur Kosaten semblaient avoir faim. Et par tous les élus, j'entendais bien sur moi et Frisk. Car oui, mon arrivée était assez similaire à celle de la petite fille. Accueillis par quelqu'un de bien plus expérimenté et bienveillant et emmenés dans une auberge pour manger et dormir. A ce niveau, je pouvais aisément dire qu'Aki m'avait servi de modèle... Je me demandais ce qu'elle était devenue, cela faisait une éternité que je ne l'avais pas vue.

Enfin bref, chassant cette pensée de mon esprit, je restais quelques secondes à regarder Frisk avant de commencer à me lever pour aller demander à manger. Mais avant ça, je constatai que la petite se sentait faible. C'était clairement dû au sceau de Seika. Je me demandais bien ce que ce dernier pouvait bien contenir chez elle. Ce n'était qu'une enfant après tout, et rien ne laissait présager qu'elle soit autre chose de plus puissant. Peut-être me trompais-je. Après tout, j'avais eu des échos de certains élus, comme un petit garçon du nom d'Aladdin à Minshu, relativement fort.

C'est ton sceau. Les dieux nous affaiblissent. Mais t'inquiète, ça reviendra avec le temps. Regarde, moi, ça fait deux ans que je suis là et le sceau peut plus rien me faire !

Sur ce, j'entamai ma marche en direction de la porte. Mais je fus interrompu à nouveau par une question de Frisk. Question qui me cloua au sol. Ma main, sur la poignée, la quitta tandis que je me retournais avec un sourire gêné sur le visage. Son... grand frère ? Moi ? Je ne m'étais pas posé la question mais une fois en tête, elle paraissait si logique et si plausible. Et je devais avouer que si tel était le cas, cela ne m'aurait absolument pas déplu. J'aurais même été heureux de savoir que ma petite soeur biologique avait vécu mieux que moi. D'ailleurs, elle connaissait peut-être mes parents du coup !

Ah non... Elle avait perdu la mémoire comme Harall quand je l'avais rencontrée. Impossible d'être fixé donc. Je m'assis alors à côté de la petite en lui caressant la tête.

Je suis désolé Frisk, j'en sais vraiment rien... J'ai jamais connu mes parents parce que j'ai été récupéré par quelqu'un d'autre quand j'étais bébé. Même Harall ne sait pas qui sont mes vrais parents.

Cette hypothèse était assez farfelue, surtout que je ne connaissais pas beaucoup d'élus ayant un monde en commun avec un autre élu. Shado et Mist étaient les seuls exemples me venant à l'esprit. Il s'agirait d'un réel hasard et si la réponse venait à être trouvée, Frisk comme moi aurions cette réponse tant désirée.

Moi je veux bien être ton grand frère ! Faudrait que je t'emmène voir quelqu'un qui peut rendre la mémoire aux gens !

A ce moment, deux personnes me vinrent en tête : Aki, qui était assez expérimentée dans le domaine mais son inactivité manifeste justifiait de ne pas se rendre à Chikai pour la voir. La seconde personne que j'avais en tête était Ellen. Bien que cette dernière était excessivement affectueuse avec moi, ce n'était pas le cas pour tout le monde et elle était peut-être un peu trop imprévisible. De plus, ma récupération de mémoire était tout ce qu'il y avait de plus désagréable...
Bref, je décidai d'aller chercher à manger. Je sautai du lit.

Je vais nous chercher à manger !

Avant de sortir de la pièce, je plongeai ma main dans ma sacoche, en ressortant trois gyozas et les donnant à Frisk. Puis je descendis les escaliers de l'auberge. Je commandai une cuisse de poulet accompagnée de riz. C'était bien consistant, bon pour la santé et parfait pour prendre des forces. Accompagnant le tout d'un jus de fruit ainsi qu'un verre d'eau, je remontai dans la chambre, déposant le repas de la petite fille sur sa commode. J'avais complètement oublié de prendre à manger pour moi mais bon, ce n'était pas bien grave. Je me contentai de manger des gyozas. Un. Deux. Trois... 16 gyozas.

Bon appétit !

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Mar 26 Déc - 0:25


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -

Mince... il ne sait pas ? Quel dommage... je pensais vraiment qu'il pourrait me répondre. Mais s'il ne sait pas, ça veut peut-être quand même dire que c'est mon grand frère ! J'espère vraiment, ce serait super ! Peut-être qu'on peut s'aider tous les deux à savoir d'où on vient... je ne sais pas trop comment mais on pourrait essayer. C'est vrai qu'il faut d'abord trouver comment partir de Kosaten... mais avec l'aide de Natsume je suis sûre qu'on peut y arriver ! On pourra rentrer chez nous ! Même si le sceau me rend plus faible, je vais devenir plus forte ! Je suis super déterminée ! En plus de ça, Natsume... il veut bien être mon grand frère. Je suis vraiment trop, trop contente... en plus j'avais peur que si je lui demandais de devenir amis il refuse. Mais là c'est encore mieux... je ne savais pas qu'il serait content être mon grand frère !

"Ouais ! Moi je suis sûre que t'es mon grand frère en plus on se ressemble trop ! J-J'espère vraiment que c'est vrai ! Je suis super contente que tu sois avec moi Natsume ! Et... et... et..."

Ç-Ça recommence. Je ne sais pas trop quoi dire, et j'ai mon coeur qui bat à toute allure ! J'espère vraiment savoir la vérité... je ne sais pas trop si c'est vraiment possible de retrouver la mémoire comme il dit, mais si c'est le cas j'espère vraiment que ça arrive ! De toutes façons je suis sûre que Natsume c'est mon grand frère... j'en suis sûre, sûre, sûre ! Je le sens au fond de moi ! J'ai hâte de savoir... je me demande quand est-ce qu'on pourra le faire. Déjà que Natsume va devoir partir... mince... j'avais oublié ça. J'ai pas envie qu'il parte... on vient tout juste de se retrouver. Ça va être difficile de l'attendre. J'aimerais tellement le rejoindre. Il faut que j'en profite maintenant du coup. Natsume se relève tout en disant qu'il va chercher à manger. Avant de partir il me donna quelque chose. Ça me dit quelque chose... ce n'est pas...?

"Oooooh, des gyozas ! Merci Natsume !"

Je me souviens de ces trucs ! Alphys m'en donne parfois lorsqu'elle commande de la nourriture japonaise ! Ceux de Natsume sont super bons en tout cas. Je me demande ce qu'il va rapporter d'autre. Je l'attends... je me demande ce que ça va être sans lui du coup. Rien que de penser à le voir loin déjà... ça me rend triste.  Combien de temps je vais devoir l'attendre ? Combien de temps je vais devoir rester seule ? Il y a mon coeur qui me dit d'aller avec lui, de le rejoindre maintenant. Mais... est-ce que je dois vraiment le faire ? Est-ce la BONNE chose à faire pour avoir la vraie bonne fin ?

Non... je dois l'écouter. Je dois lui faire confiance. Je ne serais pas seule, il a dit que je resterais avec sa maman... elle s'appelle comment déjà ? Hamal ? Hara ? Arale ? Oui c'est ça je crois. Arale. Donc il faut que je fasse ce qu'il dise... je n'ai pas envie de faire des erreurs dans cette timeline. Je n'ai juste qu'à attendre pas vrai ? Il reviendra. C'est ça. Je n'ai pas à être déterminée cette fois-ci. Tout ce que je dois faire, c'est faire preuve de PATIENCE.

Natsume revient enfin. Il rapporte du riz et du poulet... ça à l'air super bon ! J'avais oublié à quel point j'avais faim ! Natsume me donne mon assiette... lui n'en a pas, mais il a des gyozas.

"Bon appétit !"

Je commence à manger... ça fait vraiment du bien de remplir son ventre. Oh, mais je me demande... c'est lui qui a payé à manger ? Ça veut dire qu'il a encore fait quelque chose pour moi ! Mince, je n'y avais pas pensé... sinon je ne lui aurait pas demandé à manger en plus, j'aurais pu m'en passer pour ce soir. Cette fois c'est sûr, il faut que je lui offre quelque chose en retour ! Au moins un repas ! J'y pensais déjà toute à l'heure, il faudrait trop que je l'invite chez moi un jour ! Ce serait trop bien ! Je suis sûre que tous mes amis l'aimeront !

"Quand tout ça sera terminé tu voudras bien venir à la maison ? Maman Toriel te fera une tarte au caramel et à la cannelle, c'est trop trop bon ! Et puis elle est super gentille, tout comme mes amis tu verras..."

...Ça fait déjà plusieurs heures que je suis partie. C'est le soir. Normalement à cette heure là Toriel aurait déjà du me chercher de chez la psychologue pour me ramener à la maison. Là elle va croire que j'ai fugué à nouveau. E-Elle doit être tellement triste. Je ne veux pas que maman soit malheureuse. Elle me manque... je suis tellement désolée de ce que j'ai fais... je l'aime. J'aime tout le monde. Et là, tout le monde m'attend. Tout le monde est triste de ne pas me voir. Je baisse les yeux. Ça fait mal. Ce n'est pas la première fois que je me sépare d'eux comme ça. Je me suis déjà séparée d'eux plusieurs fois dans certaines timelines, alors que je comptais pour eux. Mais là c'est différent... là c'est TOUT le monde. Et c'est pendant une timeline pacifique. Ça aussi c'est nouveau... mais je n'aime pas cette sensation.

Je me sens si triste pour eux... ça me fait mal au coeur. Mes mains serrent mes vêtements. Fort. Très fort. Si fort. Elles tremblent. Ça fait mal. Très mal. Mais j'arrête. Il ne faut pas que je laisse les émotions prendre le dessus, sinon je vais pleurer à nouveau. Je suis désolée les amis... il va falloir que vous attendiez un petit peu. Je vous promets que je vais me dépêcher de trouver un moyen de rentrer. Je reste déterminée malgré tout.

...

Je n'ai plus trop envie de manger...

"...Je crois que je vais dormir maintenant... je suis fatiguée..."
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 29 Jan - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Sam 30 Déc - 16:23




La question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Décidément, Frisk était une petite fille surexcitée. Elle me ressemblait également sur ce point. Quoiqu'elle semblait un peu plus se retenir. Quand j'avais plusieurs idées se poursuivant dans mon esprit, je les disais généralement les unes après les autres sans pauses, ne m'armant que de virgules, ma ponctuation n'étant pas bien variée à l'oral lors de mes moments d'euphorie. En attendant, je poussai un rire avant de poser ma main sur la tête de la petite, elle était vraiment trop attendrissante.

Héhéhé, calme-toi, tu vas t'assécher la gorge !

Cela dit, je sursautai quand Frisk évoqua mes gyozas. Elle ne parlait pas de la qualité en elle-même non, ce qui me fit tiquer était le simple fait qu'elle connaisse ce plat. C'était simple, trop peu d'élus avaient connaissance de ces raviolis et compte tenu de la discussion fraternelle avec la petite, je fis rapidement le lien. Venait-elle réellement du même monde que moi ? Etait-elle ma vraie soeur ? Cela pouvait paraître un raccourci mais je n'étais pas très malin, les coïncidences avaient tendance à devenir des arguments pour moi.

Je lui affichai un sourire avec une pointe de surprise, content d'avoir la confirmation qu'elle allait aimer ça puis je partis commander la nourriture.

Nourriture que la petite commence à manger d'une manière assez normale. Eh bien, cela faisait plaisir pour une fois ! Les dernières personnes que j'avais rencontrées mangeaient comme des porcs engloutissant des montagnes de nourriture en quelques secondes à peine. Frisk était bien élevée et j'étais heureux de le voir !

Je vois que t'avais faim dis donc ! T'as vraiment rien mangé avant de me rencontrer ?

La suite de la discussion me fit prendre un air plus désolé. Bien sûr j'aurais aimé rencontré les proches de Frisk et j'aurais surtout aimé qu'elle les revoie mais... Comme je le lui avais dit, aucun moyen de quitter Kosaten n'avait été trouvé durant les deux ans que j'avais passés en tant qu'élu. J'avais cette chance de ne pas désirer rentrer chez moi mais je me souvenais parfaitement d'avoir promis à Mako de rentrer dans son monde avec elle. Or, même l'équipage des Anglers devait s'être résigné à quitter ce monde cruel. Moi-même, ma volonté de m'en aller, de suivre la Reizei m'avait échappée en même temps que mes sentiments pour elle. Je n'avais plus de but sur Kosaten, plus aucun fil directeur à suivre, aucun terminus...

J'espère que je pourrai les rencontrer aussi... un jour...

Mon visage affichait toujours un sourire mais il était plus mélancolique. Je poussai un soupir alors que Frisk annonçait vouloir dormir. Elle avait fini son assiette. Je pris cette dernière et la reposai sur la table de nuit. Je serrai Frisk dans mes bras, lui caressant la tête avant de déposer un baiser affectueux sur le sommet de son crâne.

D'accord... dors bien ma grande.

Je me réduisis mon étreinte avant de l'allonger dans le lit tranquillement et de quitter ma place sur le matelas. Je dormirais plus tard, sur un hamac fait de mon écharpe. En attendant, je devais prévoir un itinéraire jusqu'à la Plaine pour la petite. Je m'installai au bureau de la chambre, sortant de ma sacoche une carte que je déployai. Avec une caravane normale, Frisk pourrait arriver en trois jours si le véhicule ne s'arrêtait pas. Il ne me restait qu'à trouver le marchand pour l'emmener.

Poussant un soupir, je sortis la lettre de Tenma que je gardais toujours sur moi avant de me murmurer à moi-même :

Toi aussi t'as la garde d'un enfant hein ? Faut croire qu'on est taillés pour ça... J'espère que tu vas bien...

Une boule s'était formée dans ma gorge, une petite sphère qui fit couler une larme de mon oeil droit. Je l'essuyai bien vite...

Ah non, c'est pas le moment...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Sam 13 Jan - 20:50


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ?-


"Pas vraiment, j'ai beaucoup marché avant et je n'avais pas fini mon goûter quand je t'ai rencontré !"

Oui, c'est vrai que j'ai encore mon chocolat sur moi. Je le finirais demain... là je n'ai plus très faim maintenant. J'avais envie d'en prendre en dessert mais j'ai l'appétit un peu coupé d'un coup. Je me sens toujours un peu triste... et j'ai un peu peur de ce qu'il va se passer maintenant. J'espère que je vais faire les bons choix. Si seulement il y avait des monstres par ici... on dirait qu'il n'y a que des humains, je me demande comment je vais faire si l'un deux me veut du mal. Est-ce que je vais devoir les épargner comme les monstres ? J'ai envie que ça fonctionne pareil... mais j'ai l'impression que ce ne sera pas facile. Les humains sont méchants...

Au moins avec Natsume j'ai réussi à trouver un endroit où allez pour le moment. Je me demande à quoi ressemble sa maison et sa maman. Oh ! Mais... si Natsume a une autre maman... même si ce n'est pas sa vraie maman, est-ce que ça veut dire que c'est aussi ma maman ? Ça voudrait dire aussi que Toriel pourrait être la maman de Natsume aussi ? Si on retrouve notre vraie famille à la fin ça veut dire qu'on aura trois mamans ! Oh la la, ça va être compliqué... il faudra que je demande à Natsume. Je ne sais pas trop si je devrais appeler Arale "maman", alors qu'on ne s'est même pas encore vues. Je verrais plus tard... là je suis un peu fatiguée...

Natsume me fait un bisou et commence à me border, un peu comme le fait maman Toriel... ça fait du bien. Je me sens un petit peu mieux.

"Bonne nuit..."


____________________________________________


Ça fait depuis un moment que j'essaie de m'endormir. Je n'y arrive pas. Je suis très fatiguée, mais je n'arrête pas de penser à... tout ça. Je n'arrive pas à savoir si ce qui se passe est bien... enfin je veux dire si ! Rencontrer mon grand frère c'est trop cool ! Mais tout le reste... ça vient un peu tout gâcher. J'ai un peu peur de ce qui va arriver dans cette nouvelle timeline. J-J'essaie un peu de comprendre. Tout ce que m'a dit Natsume, les Dieux, tout ça... c'est vraiment bizarre. C'est totalement différent de ce qui m'est arrivé avant. Je n'en ai jamais entendu parler chez moi non plus. Ça me fait peur. Natsume a dit qu'il est resté 2 ans ici. Combien de temps ça va me prendre à moi ? Ça va être plus long ou plus court ? Si jamais je fais quelque chose de mal après tout ça... je vais devoir RESET encore une fois. B-Bon sang j'ai pas envie... pas encore un RESET...

...Peut-être que je réfléchis trop. Peut-être que tout va bien se passer. Si ça se trouve mes amis vont trouver un moyen de me ramener eux aussi ! Surtout Sans, je suis sûre que Sans va me retrouver ! S'il y en a un qui puisse le faire c'est bien lui ! Tout ce qui se passe n'est peut-être pas normal... mais lui aussi il est un peu pas normal. Oui, il devrait réussir à me ramener à la maison et après ça il n'y aura juste plus qu'à régler le problème avec mon âme... oui... mon... âme...

...Chara... ça je l'avais complètement oublié. Il ne parle pas depuis toute à l'heure mais je sais qu'il écoute tout depuis le début. J-J'ai un mauvais pressentiment... comment je fais si Chara veut venir ? Je ne peux plus RESET. J-J'ai peur de ne pas pouvoir le contenir plus longtemps et... je sais que si ça continue il va finir par prendre le contrôle de mon corps un jour. Son influence... sa Détermination... je la ressens de plus en plus. J'ai peur de ce qui va se passer lorsque ça arrivera. Si je le laisse faire... il fera du mal à Natsume. Je n'ai pas envie que ça arrive, pas à Natsume ! Je ne veux pas qu'il meure ! Je ne veux plus tuer personne ! M-Mais je ne sais pas comment faire. Je me sens...

Tellement faible.

____________________________________________



Mmh... la lumière du jour me fait mal aux yeux. Maman... pourquoi elle n'a pas fermé les volets ? Maman... maman ? Non, attends... maman n'est pas là c'est ça ? Oui, je me souviens de ce qu'il s'est passé hier. Ce n'était pas un rêve. Je suis vraiment loin de chez moi... je suis vraiment perdue dans un nouveau monde à nouveau. J'en ai marre. J'ai envie de rester dans mon lit et de ne rien faire. J'ai mal dormi en plus, je suis encore fatiguée. Si seulement je pouvais juste arrêter un peu... et faire en sorte que les problèmes se règlent par eux-mêmes...

Mais je suis déterminée pas vrai ?

Allez il faut que je me réveille... je frotte mes yeux... j'enlève la couverture...

"Mmmmh...."
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 29 Jan - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Lun 15 Jan - 20:54




La Question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Constatant que je n'avais plus grand chose à faire et qu'il se faisait relativement tard, je décidai de ranger ma carte. Je m'étirai en bâillant lourdement avant d'éteindre la bougie et de me lever du bureau. Je vérifiai si Frisk dormait, ce qui semblait être le cas, puis, à côté du lit, je créai deux sortes de poteaux avec mon écharpe entre lesquels j'installai mon hamac.

Je ne mis pas bien longtemps à m'endormir dans ce long bout de tissu flottant, toujours aussi confortable. La nuit me parut excessivement longue et pourtant je ne me souvenais pas de quoi j'avais rêvé. Quelque chose... avec de la glace ? Peut-être ? Enfin, Morphée avait fait son oeuvre d'une manière bien grossière.

Mmmmmnh...

Finalement, je sentis une intense lumière par delà mes paupières : Celle du soleil. J'ouvris difficilement mon regard, me frottant les yeux et m'étirant. Je descendis de mon hamac, le rétractant dans mon écharpe par la même occasion. Selon l'horloge Jiyuujin accrochée au mur, il était 6h du matin. Cela tombait bien, j'allais pouvoir chercher un marchand pour conduire Frisk et lui commander un petit déjeuner avant qu'elle ne se réveille.

Je sortis alors de la chambre, prenant bien soin de fermer la porte à clé. J'arrivai alors à l'entrée, oubliant moi-même de manger puis je commandai des oeufs au plat avec du bacon pour Frisk. Bien sûr, le propriétaire ne savait pas ce qu'était du bacon, je dus donc prendre moi-même la viande et la faire cuire. Il était 7h30.

Je pris la porte de l'auberge, constatant que quatre caravanes marchandes se trouvaient devant le bâtiment. Je m'approchai de la première, tombant sur un homme au regard assez lubrique.

Euh bonjour, excusez-moi, vous pourriez emmener une petite fille à la plaine de Minshu ?

Fifille ? Mignonne ?

Non... Laissez tomber...

Ne jamais se fier aux apparences donc ? Mon oeil... Je me rendis à la seconde caravane, tombant sur un visage  familier : Celui d'un marchand de choux de la plaine.

Aaaaaah, yo Nats ! Ca faisait un bail que j't'avais pas vu !

M'sieur Shinji ! Vous faites quoi dans les territoires neutres ?

Bah l'attaque du gros streumon a complètement niqué mon potager, j'venais acheter des graines de choux à bas prix. D'ailleurs, j'ai dégoté un bon p'tit stock, j'pense rentrer maintenant. Et vite !
Avec la bataille qui se prépare, mieux vaut bien rester cloîtré à la maison !


Oh ! Je voudrais vous demander une faveur ! Je sais que vous êtes de confiance, vous pourriez amener une petite fille avec vous s'il vous plaît ? Je vais à la guerre, je peux pas l'emmener et je voudrais la confier à Harall !

Ah ? Ouais ça peut se faire si la gamine a pas d'problème avec les graines de choux. Et pis j'te dois bien ça vu le nombre de livraisons que vous me faites ta mère et toi.

Génial ! Merci ! Merci m'sieur Shinji !

Haha, calme-toi donc ! J'pars à midi. Si mes ch'vaux sont d'humeur, j'peux arriver en quat' jours mais j'peux pas faire bien mieux !

D'accord ! Je vous ramène la petite tout à l'heure !

Je connaissais assez bien monsieur Shinji et son grand chapeau de paille. Je lui faisais beaucoup de livraisons en arrivant sur Kosaten, c'était un homme de confiance, toujours souriant et gentil, Frisk de risquait rien de sa part, j'en étais certain.

Il était alors 10h, cela me laissait une petite marge de temps à passer avec Frisk avant de la laisser partir. Je rentrai à l'auberge, retournant dans la chambre avec le plateau repas de la petite. Je le posai sur la table de nuit. Le bruit que j'avais provoqué dut l'avoir réveillée et elle se frotta les yeux avant d'enlever sa couverture. Je gardais mes mains dans les poches en affichant un grand sourire.

Heya ! Bien dormi ?

Je créai une petite table devant le lit avec mon écharpe et posai le repas de Frisk dessus.

Ton petit déjeuner est prêt ! J'ai aussi trouvé quelqu'un pour t'emmener à la plaine en sûreté. Tu partiras d'ici deux heures donc t'as le temps.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Jeu 18 Jan - 21:46


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -

Natsume est là pour mon réveil. Le reste des souvenirs de la journée d'hier commencent à revenir. Et en même temps quand Natsume me dit bonjour je me souviens... il a dit qu'il devrait partir, qu'il reviendrait plus tard, et que pendant ce temps je devrais aller chez sa maman. Ça me fait un peu peur. J'ai encore ce sentiment qui me fait me sentir bizarre. Je suis toujours contente d'avoir découvert cette nouvelle timeline... mais je peux pas m'empêcher d'avoir un peu peur. J'aimerais tellement regagner le contrôle de la timeline, les choses seraient beaucoup plus simples... ce n'est pas normal qu'on m'ai prit mon pouvoir. Ils avaient pas le droit... c'est MA détermination, ils n'ont pas le droit d'y toucher... j'ai déjà perdu mon âme avec Chara, et ils m'ont prit tout ce qu'il restait. Je les aime pas. Ce... ce sont des méchants.

J'ai mal dormi, je suis encore un peu fatiguée... Natsume a l'air d'aller bien lui. Il réutilise même ses pouvoirs rigolos avec son écharpe. C'est le petit déjeuner, mais je ne sais pas trop si j'ai envie de manger là maintenant... l'assiette que me donne Natsume a l'air très bonne, mais j'ai pas faim. J'en prends un peu pour avoir des forces, mais je suis pas sûre que je vais tout manger...

"Merci Natsume..."

Je mange lentement. C'est très bon... mais même comme ça, ça ne me donne pas trop d'appétit. Tout ce que j'ai envie c'est de récupérer mes pouvoirs. Au final c'est vrai que mes pouvoirs ne sont pas vraiment "pris". Natsume a dit que c'était à cause du tatouage. J'aimerais vraiment l'enlever. Je commence à frotter encore un peu mon bras... je sais que ça l'enlèvera pas mais quand même, j'ai envie de le faire. C'est très désagréable, ça me gêne. Ça gratte en plus. Je l'aime pas du tout.

Il me reste peu de temps. Bientôt Natsume va partir, et je serais à nouveau seule. J'ai pas envie... je veux rester avec lui moi... je connais personne d'autres et puis je l'aime bien. Je... je crois ? C'est vrai qu'au final... je l'ai rencontré hier. Mais c'est mon grand frère ! Donc il est spécial ! Je n'ai pas envie que ça se passe comme avec Toriel... que je m'attache à lui pour ne plus le revoir avant un long moment. Ce serait vraiment... vraiment... pas bien ?

J'arrête de manger. Je pose mes couverts. Si c'est vraiment mon grand frère et qu'il tient à moi... je veux qu'il reste à mes côtés !

"Reste avec moi !"


Je me précipite sur lui. Je lui fais un gros câlin en même temps. Peut-être que si j'insiste il va rester ? Je suis un peu triste. J'ai peur. Mais surtout je me sens un peu... frustrée. Je lui en voudrais s'il me laisse parce que... bah ce sera sa faute voilà ! Il est pas obligé de partir d'abord ! J'aime bien être avec lui ! Allez Natsume, écoutes moi... s'il te plaît fais ce que je te dis... t'as pas le droit de refuser Natsume, t'as pas le droit !

"Natsume... j'ai pas envie que tu partes. Tu es mon grand frère... t'as pas le droit de me laisser toute seule, tu dois me protéger ! Je veux qu'on soit ensemble !"
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 29 Jan - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1477
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Sam 20 Jan - 0:15




La Question du prof Chen
FEAT. Frisk
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



L'humeur de Frisk avait l'air plus sombre depuis l'heure du coucher et cela n'avait apparemment que très peu changé vu la mine qu'elle affichait. Sans compter qu'elle ne touchait qu'à peine à son assiette. Je comprenais que son comportement soit variable depuis son arrivée sur Kosaten, c'était tout à fait normal vu la situation. Mais elle devait manger, prendre des forces pour le trajet, qui allait sans doute comporter beaucoup de plats à base de chou.

Eh faut que tu mange, sinon tu seras fatiguée pendant le trajet. J'en connais un rayon sur l'hypoglycémie crois-moi, c'est important de finir son assiette !

Je faisais bien sûr référence à ma relation avec Mako dont la fameuse hypoglycémie m'avait beaucoup aidé à m'améliorer en cuisine mais ce n'était pas comme si la petite allait y comprendre quoique ce soit.
Le temps que je puisse respirer après ma phrase, je sursautai suite à trois mots de Frisk auxquels je ne m'attendais pas vraiment tout en m'y attendant un peu. Je ne pensais simplement pas que cela surviendrait à cet instant précis.

Et encore une fois, je n'eus pas le temps de réagir que la petite se jeta dans mes bras, continuant dans son idée. Je passais par dessus la réflexion en elle-même, ne gardant que l'idée centrale en tête. Je gardais Frisk dans mes bras tout en lui caressant la tête. Je ne devais pas céder à mes émotions ce coup-ci, mon visage resta neutre. Je m'étais fixé un objectif à la guerre, j'y avais trop réfléchi, trop pour reculer maintenant. J'aurais déçu les gens de la Plaine et raté une occasion de sauver des innocents.

Je soulevai alors Frisk par dessous les épaules, la déposant à nouveau sur son lit. Naturellement, mes yeux s'ouvrirent, laissant paraître leur air sérieux et leur couleur marron. Ils auraient viré au rouge si je m'étais énervé mais je n'avais pas de raison de le faire pour un simple caprice compulsif.

Ecoute Frisk. Je te l'ai dit, ça fait deux ans que je suis sur Kosaten. Je connais beaucoup de gens ici, des amis, des rivaux. La plupart d'entre eux pense que je suis mort. Je dois leur faire savoir que je suis toujours là. C'est aussi mon but en allant là-bas.

Je pris une respiration, restant stoïque. Je laissais parler ma logique et mes objectifs plutôt que mon coeur qui avait tendance à choisir son sentiment immédiat.

J'y ai pensé longtemps, très longtemps, je peux pas reculer. J'ai pas de moyen de faire les deux sans qu'il y ait des conséquences...

Mes yeux se refermèrent avant que je me relève, mains revenues dans mes poches.

Finis ton assiette, tu vas vraiment en avoir besoin.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 259
Yens : 161
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   Dim 28 Jan - 18:21


- Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? -

C'est pas juste. Je le voulais. Je voulais Natsume à mes côtés. J'aurais du le savoir. Savoir que rien ne se passerait comme je le voulais. Mais je me suis dis peut-être que ça changerait... vu que tout est nouveau. Et Natsume est très gentil, j'adore les câlins qu'il me fait. Au final non, rien n'a changé. Je reste toujours toute seule, c'est pas juste. Est-ce que c'est ma faute ? Est-ce c'est parce que j'ai mal fais quelque chose ? J'ai toujours été gentille moi, toujours, pourquoi ce que je fais ne suffit jamais ?

Au moment où Natsume me repose sur le canapé je me sens... triste. J'ai mes mains qui serrent les draps du lit. Mais surtout, je me sens très en colère. C-C'est bizarre. J'ai vraiment, vraiment, vraiment pas envie qu'il parte. Ça m'énerve. Je comprends pourquoi il veut revoir ses amis... mais en même temps il a pas le droit de me laisser toute seule maintenant ! Il fait comme Toriel, comme Sans, comme Papyrus, comme tout le monde ! Personne veut m'aider ! Je suis... je suis... ça se fait pas ! Il est vraiment... vraiment...

"Tu es vraiment comme les autres."

...Je... je dois me calmer. J'ai peut-être été un peu trop en colère.

J'ai été un peu dure. Je devrais peut-être m'excuser ? Non... non, non, c'est sa faute ! Je le boude pour la peine. Je ne le regarde plus. D'ailleurs j'ai pas à manger son assiette si j'ai pas envie ! Nah ! J'ai pas faim... je veux pas manger. Tout ce que j'ai envie c'est juste... rester là... j'ai même pas besoin de Natsume d'abord, je suis grande, je sais me débrouiller toute seule ! Natsume c'est qu'un... qu'un... une... face de prout ! Voilà !

"J'ai pas faim."

Je croise les bras. Au pire j'ai toujours ma tablette de chocolat avec moi donc c'est bon, je la mangerais quand je voudrais. Bon sang ça me... ça me.... uuuuuuuugh ! C'est pas juste ! C'est pas normal que les gens s'éloignent de moi tout le temps ! Tout le monde s'en fiche de ce que je veux ! C'est pas juste ! Natsume... il est pas si gentil que ça en fait. J'ai envie de... crier ! M'énerver ! Insulter ! De taper du pied, de frapper quelque chose, de...

"Raaaaaaaah !"


Je m'allonge dans le lit. Je me mets dos à Natsume pour la peine ! Je vais juste... dormir... j'ai pas envie de parler plus. En plus je suis encore fatiguée, donc tant mieux ! C'est vraiment nul, j'en ai marre que tout ça m'arrive. Je veux juste avoir une vie normale moi,que toutes ces aventures s'arrêtent. Pourquoi les choses ne sont jamais simples ? Je demande jamais rien moi, et j'aide les autres, alors pourquoi les gens ne peuvent pas faire quelque chose pour moi ? Au moins une fois ? C'est pas juste...
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 29 Jan - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)   

Revenir en haut Aller en bas
Es-tu un garçon ? Ou es-tu une fille ? (PV : Natsume)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Vestiaire des garçons
» Sandy Farmer. |Sans contrefaçon je suis un garçon ~|| Validée.
» Yuki, garçon des neiges.
» Dessins égarés ~ Lun ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.