Partagez | .
La religieuse et l'esper(ance)
Messages : 1950
Yens : 680
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: La religieuse et l'esper(ance)   Mar 7 Nov - 22:46






Repartir en quête




J'avais rencontré quelqu'un d'extraordinaire. Elle s'était démené pour que mon retour à la vie se passe le mieux possible, avait été un réceptacle à mon fardeau, et m'avait donné un moyen de la joindre en cas de problème. Tout pour que cette élue de longue date, comme moi, ne deviennent une bonne ami, comme l'est devenu Tenma. J'espérais tellement que lui et Haïko aille bien. C'était d'ailleurs pour les retrouver que j'arpentais maintenant ce désert aride. Un voile assez épais sur la tête et une cape spéciale, donnée par Sakura pour m'aider dans ma quête dans mon sac, je tentais de résister à l'insupportable chaleur des lieux. Autour du village où j'avais ressuscité, aucun signe sous forme de flocons de neige n'avait été dessiné. C'était le signe qu'on avait convenu pour que je les rejoigne. Mais rien, même ici, aucun dessin n'était présent.

J'avais clairement eu le temps de m'imaginer plein de scénarios possibles. Une mort ? Un enlèvement ? Nagato qui s'en était mêlé ? Avait-il mis son plan à exécution en faisant main-mise sur mon ange ? Cette question m'angoissa pour deux raisons. Si tel était le cas, il était possible qu'il se soit débarassé de Tenma qui devait le gêner sous mes conseils, et d'autres parts, je n'allais plus pouvoir le lui retirer... Soupirant de fatigue, j'espérais de tout cœur ne pas avoir à combattre cet homme... et surtout à ne pas faire ce choix s'il détenait vraiment Haïko.

Je distinguai non-loin un palmier et décider de m'asseoir dessous. N'étant plus habituée à de grandes chaleur, bien à l'opposé du climat de Fuyu où j'avais vécu quasiment tout mon séjour à Kosaten, j'avais du mal à supporter la pesante atmosphère qui régnait. Je sortis ma gourde, et m'abreuvai. Ceci me fit un énorme bien, puis j'observai le lointain. Où était mon ange ?







Dernière édition par Rumaki Oshigato le Dim 12 Nov - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 1000
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Ven 10 Nov - 14:27




La religieuse et l'esper(ance)



feat Rumaki








Après être passé par la forêt luxuriante, m'être dirigée vers les plaines verdoyantes et m'être rendue aux grands lacs, bah... J'arrive enfin à l'endroit voulu, à savoir le désert brûlant. Mais il est si vaste, si plat, et dénué de repères notable, que je me demande si pendant les quelques heures passées dans ce four je me serais pas déjà perdue.

C'est vrai quoi, déjà que j'arrive à me paumer quand on me donne des repères alors qu'en y'en a plus je fais comment moi ? Je marche tout droit jusqu'à rencontrer la mer puis je fais demi-tour ? Je suis pas sûre d'avoir assez d'énergie pour ça...

En plus je commence à avoir vachement soif, dommage que j'ai rien pour m'hydrater. J'ai bien essayer de téléporter de l'eau jusqu'à moi, mais tout ce que j'ai réussi à faire c'est renverser sur le sable les quelques goutes qui se sont déplacées. Résultat j'ai perdu du temps, mes forces aussi, et j'ai toujours aussi soif.

Bon, je décide faire une pause, mais vu que j'ai la flemme de me chercher un coin à l'ombre je me laisse tomber vers l'avant. Mon visage entre violament en contact avec le sable chaud, ça brûle mais c'est ce contact qui me maintien éveillé. Vivement que je sois à Chikai...



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1950
Yens : 680
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Lun 13 Nov - 21:42






L'aride fatigue


Si m'asseoir à l'ombre ne me rafraîchissait pas vraiment, cela me permettait tout de même de ne plus avoir à supporter de plein fouet les impitoyables rayons ardents du soleil. L'atmosphère était oppressante, et je ne savais pas vraiment comment m'asseoir pour ne pas avoir trop chaud. M'abreuvant régulièrement, je profitai tant bien que mal de ce périmètre d'ombre, légèrement moins hostile que le reste du désert. Je commençais à me dire que je faisais fausse piste. Il n'y avait pas d'intérêt d'emmener Haïko ici, si ce n'est pour l'emmener à Minshu... qu'avait décidé Tenma ? J'essayais de me mettre à sa place pour deviner où il avait pu s'installer depuis tout ce temps. Mais le fait était là. Je ne le connaissais pas beaucoup, et la tâche était trop ardue pour être fiable.

Je soupirai. Il ne me restait plus qu'à continuer, espérant trouver une début de piste... Je me levai et rebouchai ma gourde pour la raccrocher à ma ceinture. C'est alors que mes yeux distinguèrent au loin des couleurs inhabituelles dans un tel endroit. Elles semblaient bouger. Un mirage ? Difficile à dire depuis ici, mais de toute manière, c'était dans la direction que je comptais prendre, alors je décidai de voir le moment venu. Peut-être qu'en avançant, l'illusion supposée allait se dissiper...  Je réajustai donc mon sac sur mon dos trempé par la transpiration, et je continuai l'effort de marcher dans ce four naturel.

Au fil des mètres, j'avais le regard plus ou moins fixé sur la forme colorée que je voyais. Elle n'avait apparemment pas l'intention de s'effacer, et tout en devenant plus nette, elle s'immobilisa. Je fronçai les sourcils. Qu'Est-ce que ça pouvait bien être ? Pas après pas, je me concentrai pour essayer de distinguer quelque chose, et ce fut quand quelques mètres à peine nous séparait que je sus que c'était une personne. Je m'en approchai donc pour la voir ventre à terre, totalement immobile. Je n'avais pas trop envie de traîner dans le désert, mais je pris tout de même le temps de m'assurer de sa santé.

Je m'agenouillai vers elle, et la secouai légèrement.

Bonjour. Si vous m'entendez, bougez quelque chose. Je suis là pour vous aider

Je lui parlais pour m'assurer qu'elle n'était pas inconsciente. Dans ce cas, la situation allait s'aggraver d'un cran.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 1000
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Mar 14 Nov - 20:38




La religieuse et l'esper(ance)



feat Rumaki








Je ne sais pas si je pourrais qualifier ce contact avec le sol comme étant agréable. Le terme chaleureux convient mieux, et c'est le moins que je puisse dire. Bizarrement, j'ai plus envie de bouger. De plus, mon corps lourd me refuse tout mouvement, comme assommé par les rayons ardents.

Ma peau rouge continue de cuire sous la lumière. C'est pas ironique ça pour une amie des ombres ? Les ombres... J'espère qu'elles vont bien. J'aimerais leur rendre visite, mais pour l'heure, je suis coincée dans ce monde, et à mon avis je suis pas prête d'en ressortir. La solution la plus simple pour les revoir serait de les faire venir ici, comme je l'ai déjà fait dans mon ancienne vie. Mais ça implique de retrouver ma puissance, et je dois bosser pour ça.

Une légère secousse sur mon épaule me tire de mes pensées. Peu après une voix douce me parvient. Je relève lentement la tête pour voir qui est là. Quelques grains de sable retombent sur le sol, mais les autres restent collés sur mon visage.

Salut. Je vais bien t'en fais pas. Je me reposais juste un peu, il fait sacrément chaud ici.

Ma voix habituellement joyeuse et dynamique se fait plus lasse cette fois-ci. À cause de la fatigue certainement, mais sans doute aussi à cause de ma position qui n'est pas des plus confortables pour parler, ma respiration étant gênée par ma cage thoracique qui est écrasée contre le sol.

Je choisis donc de me redresser en position assise, comme ça, c'est autour de mes fesses de cuir un peu au contact de la surface chaude. Et puis ça me permet d'examiner un peu la femme qui se dresse devant moi. L'équipement qu'elle porte sur elle laisse supposer qu'elle s'était préparée au préalable avant de venir ici, pas comme moi. Mais l'expression affichée sur son visage affirme complètement autre chose.

Dit tu serais pas paumée toi aussi ?

Enfin, moi je sais pas si je suis paumée. Je suis dans le désert de Seika, c'est déjà une première étape. Mais de là à rejoindre Chikai, c'est autre chose...



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1950
Yens : 680
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Dim 19 Nov - 23:02






Elle est vivante


Peu après que j'aie posé ma question, la jeune fille bougea et leva la tête. Je ressenti un soulagement intérieurement. Elle était encore consciente, c'était une très bonne nouvelle. Des grains de sable décoraient encore son visage et sa peau arborait un ton rougeâtre, trahissant l'énorme et évidente chaleur qu'elle supportait, mais au moins, elle était encore en vie. Il aurait été compliqué de la transporter à un endroit plus adéquat pour la soigner. Je pouvais donc m'épargner cette peine.

Je la laissai se relever et m'observer, lui offrant un petit sourire pour qu'elle n'ait pas peur. J'en profitait aussi pour voir à qui j'avais à faire. C'était une jeune fille je pense un peu plus jeune que moi aux cheveux blancs et aux beaux yeux rouges. Elle était habillée d'habits noirs, peu recommandés dans les désert, mais tout de même court. C'était certes plus confortable, mais ça exposait la peau aux durs rayons... il fallait qu'elle se dépêche de sortir d'ici. Je voulus lui en toucher mot, quand elle même me posa une question à laquelle je ne m'attendais pas, mais qui quelque part avait sa raison d'être. Je pris donc le temps d'y répondre.

Et bien... pas vraiment. Disons que j'avais prévu de passer par ici, mais je ne connais pas encore la destination que je vise... c'est un peu compliqué.

Je décrochai ma gourde et la lui tendis.

Tu en veux un peu ?

Je lui laissai le temps de se décider, avant de poser une question à mon tour.

Et toi ? Tu as l'air très peu équipée pour marcher dans le désert ? T'es tu retrouvé ici par hasard ?

Je ne savais encore pas du tout si c'était une élue ou non, mais ce n'était pas le plus important pour l'instant. ça n'allait pas changer ma façon d'être avec elle. Le sceau n'était pourtant pas cachée, mais je ne l'avais pas encore remarqué. Peut-être plus tard qui sait...




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 1000
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Jeu 23 Nov - 14:59




La religieuse et l'esper(ance)



feat Rumaki








Mais qu'est-ce qu'elle raconte ? Elle sait par où elle doit passer, mais ne sait pas où elle doit aller ? Pour moi, c'est purement et simplement la définition de ce que c'est d'être paumé.

Au moins elle a eu l'intelligence de s'équiper en conséquence, pas comme moi. Je savais pas que c'était aussi chaud un désert, à vrai dire, j'y avais encore jamais été avant...

L'inconnue me tend sa gourde et je l'accepte avec un petit remerciement. Ma gorge est si sèche que je me demande si elle ne va pas tomber en poussière. Je ne pensais pas que l'eau pouvait être si délicieuse et appréciable. Comme quoi il faut toujours se retrouver dans les pires conditions pour s'apercevoir que les choses que l'on considère banales ont du bon.

C'est ensuite que la femme me demande si je me suis retrouvée ici par hasard. Bah, en quelques sortes oui. Si bien sûr on considère le fait que je ne sois qu'à moitié paumée comme un hasard...

Non, j'avais prévu de passer par ici. Par contre, je savais pas qu'il ferait aussi chaud.

La réponse de l'inconnue à ma première question me revient tout à coup. Elle me semblait étrange au premier abord, mais maintenant elle parait plus claire.

Tu cherches quoi par ici ? Si tu ne connais pas l'endroit précis de ta destination, c'est que tu cherches quelque chose en mouvement non ?



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1950
Yens : 680
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Dim 26 Nov - 17:34






Déviation


Nous avions un point en commun : avoir prévu de passer par ici, du moins d'après ses dires. Il me semblait un peu périlleux et invraisemblable de se préparer à aller dans le désert sans penser à de l'eau. C'était d'ailleurs aussi à se demander comment elle avait survécu jusque là. Le climat ici ltait aussi impitoyable qu'au cœur de Fuyu et le corps était très peu habituer à des températures si extrême. Elle devait avoir un système intérieur très résistant.

Quoi qu'il en soit je ne voyait pas vraiment l'intérêt qu'elle avait présentement à me mentir, du coup je la crus, sans émettre plus de jugement hâtifs que ça. Peut-être ne pensait-elle pas qu'il y avait un désert sur son trajet, après tout, il existe des personnes qui ne connaisse pas la géographie de Kosaten. Même moi qui était là depuis bientôt 6 ans, je ne connaissais pour ainsi dire rien. Mon appréhension de m'aventurer au-delà de Fuyu y était pour beaucoup, alors qu'en fait elle était un peu injustifiée, mais c'est une autre histoire.

La jeune fille posa par contre une question que j'aurais aimé éviter, et qui me fit un peu regretter mon honnêteté d'avoir dit que je n'étais pas totalement perdue. Je réfléchis un instant à sa question, pour masquer le fait que c'était mon fils que je cherchais. Je voyais d'ici son air effarée, devant une mère qu'elle pouvait qualifier d'irresponsable. Quand on ne connaissait pas toute l'histoire, il était normal de trouver aberrant qu'une mère fasse des kilomètres pour rechercher son fils. Et vu l'apparence de fils de maximum 25 ans que j'avais, elle devait bien se douter que mon ange n'avait pas l'âge de se débrouiller tout seul. Après quelques secondes, je finis par déformer la vérité, un peu.

Je... j'ai une connaissance qui habite Minshu et que je n'ai pas revu depuis longtemps. Du coup, je cherche à la revoir. Je sais qu'elle a changé d'habitation depuis notre dernière rencontre, du coup, je sais que je dois passer par ici pour rejoindre la nation du serpent, mais ensuite, je ne sais pas exactement dans quelle région aller. Je verrai là-bas.

Je compris aussi dans la discussion qu'elle avait plus au clair sur sa destination. Je n'hésitai donc pas pour dévier un peu la discussion sur elle.

Tu as l'air plus sûre de ta destination. Je peux savoir où tu te rends... enfin si ce n'est pas trop indiscret bien sûr.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 1000
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Sam 2 Déc - 14:57




La religieuse et l'esper(ance)



feat Rumaki








Donc elle cherche juste à rejoindre un ami de longue date, sans savoir précisément où chercher. Parce que Minshu... C'est vaste. Je le sais pour m'y être paumée suffisamment de fois ! En plus, les gens qu'on y croise sont généralement bizarres.

Ça vaut pour toutes les rencontres que j'ai pu y faire. Sauf Natsume, lui, il est vraiment sympa et attentionné. Il aide tous ceux qu'il rencontre, va vers les gens, discute avec eux. Il mérite bien son titre de gardien des plaines.

L'inconnue, un peu gênée sans doute, préfère me poser des questions sur ma destination. Ce point-là n'est un secret pour personne, en général, c'est l'une des premières choses que j'ai évoquée dans mes précédentes discussions.

Je cherche à me rendre à Chikai.

Je ne vois pas vraiment ce qu'il y a d'indiscret à poser cette question. Comme je l'ai déjà dit, ce n'est pas le truc le plus top secret du monde non plus. Et puis ça ne concerne pas vraiment ma vie privée. Pas comme si on me demandait comment se passe la résurrection...

Ah au fait ! On s'est pas présentée. Moi c'est Shado ! Et toi ?



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1950
Yens : 680
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Lun 4 Déc - 18:32






Réflexion


Chikaï, l'une de nombreuses villes que je n'avais encore jamais vue. Pilier de Seika, elle devait être farouchement gardée et les élus de Fuyu, même innocent ne devait de loin pas être les bienvenu. Mais peut-être qu'avec la cape de Sakura il sera plus facile de la visiter si l'envie m'en prend. Pour l'instant, je n'en ai pas envie, j'ai un autre objectif, qui me tient bien plus à cœur que de faire du tourisme dans une capitale.

Chikaï ? Je n'y suis jamais allée, je suis un peu mal placée pour vous y guider. Vous connaissez le chemin ?

J'avais un petit sourire sur la figure, mi-sincère, mi-polie. Elle n'avait pas l'air bien méchante et c'était sympas de discuter un peu. Ma question ne l'avait pas offensé le moins du monde. Elle était plutôt libérée, et me donna spontanément son nom, témoignant probablement de sa confiance en moi. Elle ne se méfiait pas. Quand elle me demanda le mien, je réfléchis quelques secondes aux conséquences de le donner. Etais-je déjà connue comme une traîtresse de part le monde où l'information était-elle encore tenue secrète par Fuyu ? Savaient-ils seulement que j'étais revenue à la vie ? Est-ce que donner mon nom n'allait pas remettre la nation du dragon à mes trousses ?

Tout en songeant, je tombai sur un dessin rouge, ornant la cuisse de Shado. Je m'y attardai une petite seconde, pour reconnaître le symbole de Seika. Une élue ! du phénix en plus... j'avais de la chance, selon moi elle n'avait pas grand intérêt à divulguer mon nom pour me faire du tort. Elle n'avait pas vu mon sceau, elle devait sûrement me prendre pour une native. Je devais me servir de ça.

Shado ? c'est pas commun comme nom, mais c'est très jolie. Moi, je m'appelle Rumaki, enchantée. fis-je avec un sourire




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 1000
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Ven 8 Déc - 6:38




La religieuse et l'esper(ance)



feat Rumaki








Alors, pour commencer, c'est une très bonne question. Est-ce que je connais le chemin qui mène à Chikai. Oui et non. Je sais que c'est vers le sud du désert, mais pas tout à fait en ligne droite, à part ça je ne sais rien. Du coup, j'imagine que la réponse est plus non...

T'en fait pas, je vais me débrouiller, lui répondis-je en montrant toutes mes dents dans un sourire.

Bizarrement, quand je lui demande son prénom après m'être moi-même présentée, l'inconnue marque un temps de pause. Elle prend le temps de réfléchir, comme si elle cherchait quelque chose. Elle a oublié comment elle s'appelle ou quoi ? J'ai pas croisé beaucoup d'amnésiques dans ma vie, mais j'imagine que ça doit être assez fréquent tout de même.

Puis quand les yeux de la femme se posent sur ma cuisse, il ne lui faut que le temps de reconnaître mon sceau pour me dévoiler son nom. C'est étrange quand même que les gens me fasse confiance uniquement parce que je suis une élue de Seika. La vielle lors de mon arrivée m'avait tout de suite invitée chez elle en faisant des courbettes. C'est à se demander s'ils sont maltraités ou juste extrêmement admiratifs.

Enfin, tous ne partagent pas ce point de vue, Mist par exemple est allée jusqu'à me tuer parce que je refusais de rejoindre Fuyu... J'imagine que seuls les natifs font preuve de cette admiration sans réel retour. Il n'empêche qu'il peut y avoir des élus sympas, comme Natsume, qui eux n'en n'ont rien à faire de la couleur du sceau.

Tu viens d'où ?

La question se veut assez générale, ma curiosité me demande d'en savoir plus sur le passé de Rumaki. J'aimerais savoir quelles ont été ses précédentes destinations, ou même si elle appartient à une nation ? Qu'elle soit élue ou native je m'en fiche un peu, car soit elle fait partie des bon élus, soit des natifs en admiration totale pour eux.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1950
Yens : 680
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Ven 8 Déc - 15:55






Pêcher


Heureusement pour Shado, elle savait à peu près comment se rendre à la capitale de Seika. Ses mots laissaient penser qu'elle ne savait pas l'itinéraire exacte, mais qu'avec l'approximation qu'elle avait en tête, ça allait être suffisant. Je lui adressai un nouveau petit sourire, pour lui signifier sans parole que j'étais contente pour elle.

Après mon nom, Shaso voulut savoir d'où je venais. C'était la suite des choses, et pour cette question j'étais plus confiance. J'avais déjà dû y faire face face au beau Jason au début de mon voyage, et avait trouvé une réponse qui lui l'avait satisfait. Ce devait être le cas ici aussi, car cette réponse n'avait rien d'anormal. Et pour rester cohérente, j'allais la réutiliser. Il ne devait pas y avoir deux versions de mon habitat qui circule, sous peine de faire éclater le mensonge au grand jour, et m'attirer de nombreux problèmes de confiance et de crédibilité.

J'en revenais pas d'ailleurs d'avoir ce genre de réflexion si spontanément maintenant. Il y a encore peu, une telle question m'aurait troublée, et je n'aurais pas su mentir. C'est à Kosaten que cette capacité s'est installée, devant l'horreur des événements. Encouragée par Djadine, je m'étais mis à filtrer la vérité lors de mes discussions, pour me protéger.

Je viens d'un petit village à la frontière entre Fuyu et les territoires neutres. Et vous, je suppose que vous habitez dans l'empire, si j'en juge par votre sceau.

Question rhétorique bien évidemment, sauf si cette jeune fille avait déménager et continuait de servir sa nation depuis là-bas. Je en savais pas encore où en étais la force de son sceau, mais pour l'instant, je décidai de ne pas m'en occuper.

ça fait longtemps que vous êtes arrivée ici ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 1000
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Jeu 14 Déc - 14:12




La religieuse et l'esper(ance)



feat Rumaki








Fuyu... La même nation que Mist. Voilà la preuve irréfutable que j'avais raison ! Je peux continuer à être amie avec Mist, malgré notre différence de sceau. Je le savais ! Pourquoi ne voulait-elle pas me croire ? Peut-être simplement qu'elle ne veux plus être amie avec moi...

Mais si c'est le cas, c'est moche de sa part de s'être servie du prétexte du sceau pour m'éloigner d'elle et pour en plus me tuer. Elle aurait simplement pu me le dire, j'aurais aussitôt arrêté de la suivre, avec beaucoup de chagrin et de regrets peut-être, mais j'aurais arrêté quand même.

C'est au tour de Rumaki de me poser une question. Bien que j'en comprenne le sens, j'ignore si elle me demande depuis combien de temps je suis dans le désert, ou depuis combien de temps je suis à Kosaten. Dans le doute, je vais répondre aux deux.

Non, je n'habite pas à Seika, c'est la première fois que je m'y rends. Sinon ça doit bien faire quelques heures que je suis dans ce désert et quelques mois que je suis à Kosaten, je lui réponds avec mon éternel sourire.

Une de mes interrogations persiste encore. Je profite donc d'être en compagnie d'un habitant de Fuyu pour éclaircir ce point.

Je sais bien qu'il y a des tensions entre Seika et Fuyu à cause des dieux, mais qu'est ce qui nous empêche d'être amis ?



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1950
Yens : 680
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Ven 15 Déc - 22:17






Onde commune


Pourquoi ne pouvions-nous pas être amie ? Voilà la question que je me posais quotidiennement. C'est pourtant tellement plus enrichissant de faire preuve d'un peu de tolérance, et de découvrir totalement l'autre avant de le juger. Si j'avais agi à la philosophie de Fuyu, et que je n'avais accepté que les élus ou les natifs de cette nation, ma vie aurait été un enfer encore pire que ce que je vivais là. Qui m'aurait aidé à mon accouchement ? Qui m'aurait poussé à suivre mes convictions, et plus important encore, à qui aurais-je confié mon enfant ?

Je me la pose aussi vous savez...


Je soupirai. Je n'aimais pas ce monde, c'était un fait. Heureusement que parmi toute les personnes le peuplant, il y avait des exceptions qui me permettait un répit de temps en temps, comme Tenma, Mei, Haïko ou encore cette jeune fille aujourd'hui.

Peut-être que les dirigeant sont trop refermés sur leur convictions et leur façon de vivre, qu'ils n'acceptent pas qu'il y ait plusieurs façon de voir les choses. Je trouve ça triste... et même parmi les élus, il y a des êtres ignobles... comme Zayro quoi...


C'est la première fois que j'osais le critiquer en publique, ou du moins sans garanti que je ne sois pas espionnée. Mais je m'en moquais. J'avis fait une promesse à Djadine, et exposer ouvertement son avis petit à petit faisait partie de mes efforts.

Très honnêtement, sans vouloir vous offensez, car vous n'avez pas eu le choix, je ne pense pas que les dieux avaient besoin d'attirer des personnes ici... ça n'a fait qu'empirer les chose à cause de la puissance que cela amenait...

Je le pensais clairement, mais si ça donnait l'impression d'avoir été dit par une native. Je n'avais aucune raison d'être ici, à part désormais protégé Mei et Haïko, mais ça, ça ne regardait en rien les dieux de ce monde...  


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 1000
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Jeu 21 Déc - 8:56




La religieuse et l'esper(ance)



feat Rumaki








Rumaki partage mon interrogation, ce qui signifie sans doute qu'elle souhaite également qu'une paix s'établisse afin de pouvoir construire une amitié. En vrai la guerre ne me dérange pas tant que ça, j'y ai été habituée à force, c'est juste que Mist s'en sert comme excuse pour s'éloigner de moi...

La femme de Fuyu évoque au hasard quelques personnes potentiellement à l'origine de la guerre, ou qui l'alimente en tout cas. Les dirigeants, les plus hauts gradés, ceux qui se placent haut dessus de tout le monde... C'est toujours la même chose. Dirigeants comme élus, ceux qui ont du pouvoir et de la puissance s'en servent à mauvais escient.

Je suis entièrement d'accord avec elle, jusqu'à ce que mon interlocutrice aborde le sujet de l'arrivée des élus. Elle ne me blâme pas pour quoi que ce soit, car je n'y suis pour rien, mais selon elle cet évènement aurait aggravé les choses pour elle et les autres natifs.

De la façon dont elle en parle, moi je crois que ça n'a été qu'un simple élément déclencheur, tout comme la comète Death Paradise dans mon monde. Ce monde était déjà pourri, le trafic de l'ombre était déjà très rependu, les affaires de gangs cachées des projecteurs, et les ficelles tirées par ceux siégeant au sommet étaient plus que solides.

La comète n'a fait qu'exposer tous ces défauts au grand jour. Alors je me dis que c'est la même chose pour Kosaten. Les tensions et les rivalités existaient déjà avant, l'arrivée des élus les a juste poussées à grandir encore et encore.

Même si je ne suis pas ici depuis longtemps, je pense que l'arrivée des personnes comme moi n'a fait qu'accentuer ce qui était déjà présent. Car je peux te dire qu'un monde ça ne change pas comme ça du jour au lendemain. Quand on subit un changement brutal, c'est simplement parce qu'on s'est fixé des œillères quand les choses ont commencées à se dégrader.



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1950
Yens : 680
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Ven 22 Déc - 21:44






Changement


Peut-être m'étais-je mal exprimée, mais je rejoignais l'avis de Shado. Ce monde n'était pas le meilleur des monde au départ, et augmenter en puissance sa nation n'avait fait qu'attiser la colère des autres nations qui de leur côté se fournissaient en élus de leur côté. Ces trois dieux s’étaient dès lors lancer dans une course à l'armement sans réfléchir à leur acte. À moins qu'ils aient décemment décidé de s'en foutre, et que le plus important, c'était de paraître fort face aux adversaires, quitte à appeler des gargantuesques erreurs comme Zayro. Comme quoi ces divinités dont je devais bien croire l’existence, étaient autrement plus égoïstes et cruels que le seul et l’unique que je vénérais le soir dans ma chambre quand j’étais encore à Iwa. Il me manquait beaucoup, et j’aurais tellement aimé ressentir à nouveau ces signes de vie, mais rien… il était resté auprès de ma famille…

Oui, c'est ça, je pense comme vous... Qui sait maintenant comment tout ça va se terminer. Ces puissances qui montent de chaque côté, ces élus qui échappent au contrôle de leur dieu, souvent pour notre plus grand malheur, à quoi ça va nous mener tout ça...

Je soupirai en me relevant, désirant aussi changer de sujet. Ce monde était pourri, tout le monde le savait, et je n'avais pas vraiment envie d'encore déprimer sur ce sujet-là. Je me faisais déjà assez de mouron pour mon fils, pour encore m'inquiéter avec ça.

Mais bon, on ne saura pas avant que ça ne se passe vraiment, comme pour l'apocalypse, alors il n'y a plus qu'à prier pour qu'on s'en sorte indemne.  

Je tentai un petit sourire. J'avais fait référence à la fin du monde, en pensant évidemment à la version chrétienne des événements. J’avais au fond de moi, encore un peu de foi chrétienne qui quelques fois m’encourageait.

Je voulais savoir, vous connaissez bien Seika ? Parce-qu'à part ce désert sans fin, je ne suis jamais allé voir cette nation, particulièrement ses villes et villages. C'est comment là-bas ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 1000
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Mer 27 Déc - 9:20




La religieuse et l'esper(ance)



feat Rumaki








Les élus qui échappent au contrôle de leur dieu... C'est l'une des raisons qui me pousse à devenir chasseuse de primes. D'une certaine manière, je me dis que si je contribue à faire baisser la criminalité, Kosaten ne pourra que s'en porter mieux.

Mais je pense que j'ai aussi fait ce choix par défaut, parce que je faisais ça dans mon ancienne vie, parce que je ne sais rien faire d'autre. D'ailleurs je ne sais même pas trop pourquoi je faisais ça avant. Sûrement, parce que je trouvais mon monde pourri, ou bien que je souhaitais simplement voir ces ordures souffrir.

La fuyujin se lève en prononçant quelques mots. Sa phrase me perd un peu, à quoi fait elle référence avec le terme d'apocalypse ? Mais avant que je ne puisse lui demander, Rumaki part aussitôt sur un autre sujet, revenant à ma nation et à son climat chaud.

Comme je vous l'ai dit, je suis arrivée ici depuis pas très longtemps. Et mes pas dans ce désert sont mes premiers pas sur le territoire de Seika, désolée de ne pas pouvoir vous aider sur ce point. Mais a Fuyu, il doit faire vachement froid non ?

Personnellement, j'ai toujours préféré le chaud au froid. Au moins dans des températures extrêmes comme ici, même si la chaleur est écrasante, au moins on peut se détendre ou s'écrouler sous la fatigue pour se reposer.

Alors que dans les grands froids, on est totalement paralysé, impossible de fermer l'œil parce qu'on tremble comme une feuille ou alors parce qu'on a trop peur de se réveiller transformé en glaçon. Une question me traverse alors l'esprit.

Mist est-elle aussi froide parce qu'elle est à Fuyu, ou alors est elle à Fuyu parce qu'elle est aussi froide ?



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1950
Yens : 680
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Mar 2 Jan - 13:05






Chaud/Froids


Apparemment, elle était arrivée il y trop peu longtemps pour connaître tous les recoins de sa nation. Il fallait dire que, même si ça faisait 6 ans que je traînais ici, je ne savais pas grand chose non plus de la géographie de Kosaten. Je me rappelais un peu des noms d'endroits, car on m'en a parlé en différentes occasion, mais il y avait beaucoup de place où je n'avais encore jamais mis les pieds, à savoir tous les villages importants des autres nations. Maintenant, peut-être que ça allait changer et que j'allais découvrir les paysages que me cachait encore ce monde. Finalement, on pouvait qualifier ma vie de paradoxal. Au début j'avais peur de quitter Fuyu, et maintenant, je crains d'y retourner. Belle ironie en quelque sorte.

Je vois, ce n'est pas bien grave, ça me laissera l'occasion de visiter par moi-même.

Même si clairement faire du tourisme n'était pas dans mes priorités. Elle me posa une question sur le climat de nation de Sul Hei. Je souris en entendant cela. Les deux températures étaient diamétralement opposés, il n'y avait pas photo. Parler de froid était encore bien maigre pour qualifier l'aura glaciale et impitoyable de cette nation. Des fois, je me demandais encore comment j'avais pu vivre si longtemps là-bas sans devenir dingue. Et que dire de Mei qui a passé presque quatre générations dans ce glaçon. Chapeau à elle... Mais je nuançai tout de même ma réponse pour coller avec l'image de la native que je faisais circuler.

Eh bien, où j'habite, le climat est encore supportable, c'est pas la zone la plus froide. Mais il est vrai que quand on s'enfonce plus en profondeur chez le Dragon, on constate une différence énorme. C'est le parfait opposé de ce désert ici.

À propos de climat, le soleil qui me tapait la tête couverte de voile commençait à devenir assommant. J'essuyai d'un revers de main, les nombreuse gouttes de sueur qui perlaient sur mon front.

En parlant de ça, la chaleur commence à devenir vraiment oppressante vous ne trouvez pas ? Pas que notre conversation soit ennuyante au contraire, mais... je crois que je ne vais plus tenir longtemps dans ce désert, et ma gourde est bientôt vide, vous comprenez ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 476
Yens : 1000
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 18
Localisation : Tout près de toi...

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Shado ¤ Inconnue ¤

- https://www.youtube.com/channel/UCGQwH4M5ts5QncrxbdzP--g



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Ven 5 Jan - 22:03




La religieuse et l'esper(ance)



feat Rumaki








Apparemment, le froid est réparti de façon inégale à Fuyu, comme si certaines régions parvenaient à s'en procurer plus que les autres. Ainsi Rumaki vient d'un petit village où il ne fait pas trop froid, d'après ce que j'ai compris. Ça doit être beaucoup plus éprouvant pour elle qui a été habituée à des températures négatives de basculer très haut dans les positives.

Natsume avait raison au final, peut-être que le mieux c'est de s'installer dans les plaines, au moins la température là-bas est parfaite.

Et justement, mon interlocutrice ne tarde pas à me faire savoir qu'elle ne pourra pas éternellement rester ici à parler avec moi, car sa gourde finirait par se vider. Ce qui me rappelle par la même occasion à quel point j'ai soif. C'est fou ce qu'on peu oublier juste avec un peu de distraction.

Oui, oui, bien sûr je comprends ! Je te souhaite bon courage pour retrouver cet ami à Minshu du coup, lui dis-je en souriant.

Une fois que nous nous serons séparé, je devrais me dépêcher de trouver Chikai au plus vite, avant que je ne tombe définitivement dans le sable brûlant. Et si j'arrive à trouver le post de garde, j'essayerais de prendre une cible qui se trouve vers Minshu, peut-être que j'y recroiserais Natsume, et pourquoi pas Rumaki aussi ?



Aucune peine n'est insurmontable,
il suffit juste de savoir comment la combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1950
Yens : 680
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   Dim 7 Jan - 13:14






Rideau


Shado évoqua un nom qui ne me disait rien. Je pensai alors que c'était un natif que la jeune fille connaissait, ou un élu récent. J'étais loin de me douter qu'il était en réalité l'un des éléments les plus forts de sa nation. En vérité, beaucoup d'élus m'étaient inconnus, de par ma timidité, mais aussi qu'il devait en arriver et en repartir régulièrement. Rien qu'Aki et Geleerde, la rumeur laissait penser qu'elles n'avaient pas vaincu la faucheuse, c'était troublant... Par contre, je retins que les plaines, qui d'après ma géographie très approximative se trouvait à Minshu. Peut-être que si l'occasion se présentait, j'allais y faire un tour du moment que j'allais être dans la nation en question.

Puis, vint le moment des aurevoir. Ce fut très sobre et sans fioriture. Après tout c'était notre première rencontre, et à part une discussion des plus agréables, rien ne justifiait une grande accolade ou un grand moment d'émotion. Néanmoins, le fait qu'elle m'ait souhaité une bonne réussite pour ma quête d'Haïko me fit plaisir, et je souris.

Je vous remercie. Bonne chance à vous aussi.

Puis nous nous séparâmes. Elle retourna en direction de Chikaï tandis que mes pas me menaient vers la nation du serpent. La quête pouvait reprendre. Mais je ne savais pas encore ce qui m'attendais pendant ce voyage. Les prochains jours allaient être mouvementés.

Spoiler:
 
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La religieuse et l'esper(ance)   

Revenir en haut Aller en bas
La religieuse et l'esper(ance)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La pauvreté : Question morale, Religieuse, Social et Politique
» ANNEXE ₪ La vie religieuse à Pompéi
» L'organisation religieuse
» Quel leadership , quelles pratiques de direction pour Haiti?
» Après l'amour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Désert brûlant-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.