Partagez | .
Hey! You know what?I have no fucking idea where we are. [Rachel & Nyang]
Messages : 622
Yens : 50
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21
Localisation : Je t'en pose des questions?

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Isaac Foster ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Hey! You know what?I have no fucking idea where we are. [Rachel & Nyang]   Lun 4 Déc - 0:16

Hey! You know what?I have no fucking idea where we are.
FT : Rachel Gardner et Nyang // WORDS : 659

Après quelques minutes...ou heures de marche, tu avais fini par arrivée dans une ville plutôt bondé de monde. Et de bruits. Tu entendais des sortes de marchands essayant d'attirer les clients en haussant la voix... Et des êtres sans importance qui prenaient du bon temps.

Et toi dans tout ce lot...Tu jetais des regards que tu voulais menaçant ou..Ou..Qui permettrai d'obtenir un minimum de respect aux individus qui te dévisageait, ou les plus jeunes qui riaient silencieusement en voyant ton accoutrement. Pour eux, tu étais une espèce de momie qui possédait des..Vêtements. Rien de très méchant en sois, mais tu n'apprécies pas de passer à "être recherché par la police" à " individu bizarre en bandelettes".

C'est en faisant un immense effort, que tu parvins à ignorer temporairement ce qui t'entourais, bousculant sans gêne tout ce qui se trouver actuellement sur ton passage. Tu cherchais cette jeune demoiselle à la chevelure blonde. Quelque part...Une infime part de toi espérais qu'elle soit dans les environs, continuant de croire que cette sorcellerie ne t'avais pas attrapé uniquement toi.

Mais ce n'est malheureusement pas en fixant bêtement le beau monde que tu la trouveras...Ce n'est pas aussi simple. Alors tu daignas accélérer un peu les choses en mettant tes mains en porte-voix.

RACHEL OU ES TU CACHER ENCORE ?HE HOOO RAYYYYY!!!!

...Voilà que les êtres environnent te jeter un drôle de regard, se demandant sans doute pourquoi tu appeler une personne maintenant. Peu importe, tu n'avais pas de temps à pensée à ton image, pour le moment, c'était le cadet de tes soucis.

-...hm monsieur?

QUOI ENCORE?

-....Si vous cherchez, quelqu'un, peut-être devriez vous jeter un oeil dans l'auberge? Souvent sont les voyageurs qui si arrête. La...Personne que vous chercher si trouve peut-être ?

Pffff comme si Ray allez dans ce genre d'endroit. C'est comme si moi j'allais prendre du bon temps dans le bar du coin.

Sérieusement, il en avait des bonnes lui ! Tu le bousculas avant de reprendre tes recherches...Mais tes pas te menèrent devant la porte du fameux batîment. Le destin ? Pfeu, tu ne croyais pas en ces stupidités. C'est simplement le fruit du hasard.

Tout, comme ce fut le hasard lorsque tu ouvris avec "délicatesse" la porte, faisant sursauté le gérant qui t'adressa un regard mécontent...Que tu lui rendis par pure politesse. Rapidement, tu rejoignais le comptoir, tapotant nerveusement le bureau du bout de tes doigts.

Une gamine blonde aux yeux sans vies...Vous avez ça en stock? Je cherche une certaine Ray..Rachel Gardner?

Oh bordel, si celui-ci te répondais par la négative, tu allais surement faire des choses peu jolie avec ta faux, là tout de suite.

Le gérant ne parut pas le moins du monde effrayé, et cela te fis grogner intérieurement. Pourquoi? Quel était son problème? Rhaaaaa qu'est ce que cela t'énervais !

-Nous avons bien une pauvre demoiselle, elle n'est malheureusement pas en forme et..

Ou est elle.

-Mais enfin...Elle se repose et...

La ferme, dit moi juste ou elle est bordel ! C'est si compliqué à comprendre? Je dois vous faire un dessin?

L'homme finit par poser une clef , non sans te traiter de bonhomme impatient et sans tact.... Comme si ce genre de réflexion pouvait t'atteindre ! Tu attrapas la clef, sur laquelle était attaché un numéro. Chambre numéro 7. Au début, tu n'y pensas pas trop, avant de finalement prendre les devant. Autant en avoir le coeur net.

Tu ne tardas pas à trouver la chambre, et tu ouvris de manière tout aussi délicatement la porte. Ah Zack, un jour, tu agiras comme quelqu'un de correct et de bien eduqué. Un jour.

Hey Ray! I'm back now.

Dis-tu en entrant dans la pièce, la cherchant du regard. Et si tu t'étais trompé?

©️ ASHLING FOR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 24
Yens : 70
Date d'inscription : 20/11/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rachel Gardner ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Hey! You know what?I have no fucking idea where we are. [Rachel & Nyang]   Jeu 7 Déc - 19:23

Personne? Je mords gentiment mes lèvres. Non, il doit y avoir quelqu'un. J'entends des échos de voix. Pourtant, je fixe le couloir avec un air ahuri. Me suis-je trompé? Pourtant, j'ai bien tourné à droite... Pourquoi me retrouve encore coincée dans un couloir sans fin. Je ferme les paupières. J'étais bien dans l'une d'elles, il y a quelques minutes. Ai-je regardé le chiffre sur la porte? La réponse me gifle. Non. J'ouvre les paupières et je me traite d'idiote. C'est une erreur que je n'avais pas à faire... Avec cette cheville blessée, je ne peux pas me mouvoir aussi rapidement que je le veux et pour couronner le tout, je ne sais même pas le chiffre de ma chambre. Mais celles devant mes yeux ont des chiffres plus hauts. 15, 16, 17, 18...

J'entends des voix étouffées derrière une d'entre elles. Rien ne pourra m'arriver si j'écoute aux portes. J'avance lentement et je m'assois, les jambes sous mes bras, mon menton calé contre mes bras. J'écoute en silence. Au pire, si je me fais découvrir, je dis que je me suis perdue. Personne ne peut réfuter une telle allégation, ni ne pas aider quelqu'un dans le besoin.

Je fronce les sourcils. Dieux? Je frissonne. Il y a des dieux ici? Je change ma position et je colle mon oreille contre la cloison. Je change ma position et je colle mon oreille contre la cloison. Je ne veux pas servir de divinités. J'ai eu mes problèmes avec mes propres croyances... Pourquoi veut-on me choisir pour servir une divinité? Je ne comprends pas ce raisonnement. Je suis une pécheresse. Quel Dieu serait assez stupide pour me choisir?

Je secoue la tête et grimace en sentant une brûlure sur ma cheville. Je mords mes lèvres. Je le saurai probablement une autre fois. Je repositionne mon oreille. Je comprends peu de mots... Quelque chose comme des élus plus nombreux dans ce village. Divinité inconnue et des gens plus en plus jeunes... Ça m'aide pas à savoir où je suis. Avec un léger soupir, je me redresse. Je n'ai qu'à demander à d'autres personnes de m'éclairer sur ce sujet-ci. Je retourne sur mes pas. La douleur est toujours présente, mais j'arrive à la supporter si je n'appuie pas sur ma jambe blessée.

Lorsque je retourne dans le couloir où j'étais hébergée. Je remarque une silhouette qui frappe... ou plutôt défonce la porte d'un bon coup de pied. Je plisse les yeux. Cette silhouette ne m'est pas étrangère. Non au contraire, je peux la reconnaître facilement à cause de son cardigan. C'est Zack. Je pose une main près de mon cœur. J'avais eu raison de croire qu'il était près d'ici.


« Hey Ray... I'M Back. »


Oui, c'est bien Zack avec une porte défoncée de ses gongs. Je me rapproche discrètement dans son dos. Son dos et sa silhouette d'épaules en V. Je pense à lui dire qu'il va devoir payer la porte désormais brisée sur ses gonds, mais je m'abstiens. Ce n'est pas comme ceci que je vois nos retrouvailles : à toujours détruire des choses dès qu'on se rencontre. Je lève une main et je tire sur son bas de chandail.

« Tu en as pris du temps... »

Je me recule avec empressement sachant qu'il est en colère probablement de voir une chambre vide. J'esquisse un sourire déformé par la douleur et je l'efface.

BANG!

En reculant, je trébuche contre une table basse. Je renverse le pot de fleurs du revers de ma main qui éclate. Je m'effondre contre le sol. Les cheveux mouillés, les fleurs en désordre dans ma chevelure. Quelle entrée professionnelle digne d'un psychopathe! Je détourne le regard en rougissant et je pose ma main sur ma cheville pour la masser à travers les bandages. Je suis heureuse de revoir mon partenaire, mais je sais qu'il va s'inquiéter de mon état.  

Ce n'est rien. Une foulure mineure...Ça va guérir dans quelques jours. »

Mineure... Mon œil. Je le sais qu'il ne va pas me croire. Et je pense qu'on a fait assez de dégâts pour que quelques portes s'ouvrent pour regarder ce qui se passe. Je me penche pour tasser les plus gros morceaux du vase sous la table, puis je me redresse et vacille avec une grimace. La douleur partie, je darde mon regard dans le sien.

« Tout va bien. Où sommes-nous? La seule chose que je comprends de cet endroit, c'est une sorte de maison... ou un hôtel. »

Je sais que ceci n'avancera pas notre situation, mais c'est tout ce que j'avais pu comprendre pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 212
Yens : 1505
Date d'inscription : 19/03/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Nyang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Hey! You know what?I have no fucking idea where we are. [Rachel & Nyang]   Jeu 14 Déc - 2:24

     


Un nouveau monde




▬ Alm, je ne vais pas t'attendre indéfiniment.

 


▬ J'en ai encore pour cinq petites minutes, chef !

 


Adossée au mur depuis ce qui lui semblait être une éternité, la Ki laissa échapper un long soupir, manifestant un ennui profond. Alm, ce jeune garçon de quinze ans qu'elle avait accepté de prendre son son aile après la Sainte guerre, devait récupérer ses affaires dans cet humble hôtel où il résidait afin de venir vivre à Fuyu, dans la même ville que l'archère. Nyang patientait dehors, dans les longs couloirs silencieux de l'auberge, ne souhaitant aucunement s'introduire dans la vie privée de son apprenti.

Durant ce temps, la Ki avait prit le temps d'observer le lieu où Alm avait habité durant plusieurs années. Le bâtiment était modeste et surtout très calme. Le moindre bruit, ne serait-ce qu'un léger grincement de porte, se ferait entendre jusqu'à l'autre bout du couloir. Cela conférait à l'auberge une ambiance détendue et paisible. Après les cris effroyables de la guerre, les sanglots et les lamentations incessantes, un peu de silence apaiserait l'esprit de la combattante.

Le calme était tel qu'elle ne se rendait même pas compte que ses paupières se fermaient peu à peu. Encore un peu plus et elle s'écroulait au sol, mais fort heureusement, un bruit violent la réveilla subitement. Un jeune homme à l'allure très étrange venait d'ouvrir une porte, ignorant toute forme de délicatesse. À partir de là, une série d'évènements se succédèrent avec une vitesse déconcertante. Une jeune fille venait de tomber lamentablement au sol après s'être malencontreusement cogné le pied contre une table basse. Nyang observa d'un regard intrigué la scène qui se présentait juste sous ses yeux, tandis que son futur élève sortit sa petite tête curieuse de sa chambre. L'ayant aperçu du coin de l'œil, elle lui ordonna alors :



▬ Va ranger tes affaires.

 


▬ Mais regardez, elle s'est fait mal ! s'écria-t-il, visiblement inquiet.

 


Sans attendre la réponse de son professeur, Alm accourut au secours de la blondinette, voulant s'assurer qu'elle ne soit pas grièvement blessée. La Ki poussa un énième soupir, ennuyée à l'idée de devoir perdre davantage de temps dans cet endroit.

Alm regarda immédiatement la cheville endolorie de la blonde, et poussa soudainement une exclamation de surprise.



▬ Oh ! Mademoiselle Ki regardez, c'est une élue ! Une élue de Minshu !

 


Cette découverte eut pour effet d'attirer l'attention de Nyang. En effet, les élus se faisaient beaucoup moins nombreux que les simples natifs. On ne croisait pas systématiquement des personnes choisies par les différentes divinités, celles-ci se faisant assez rares sur Kosaten.

En entendant la question de l'élue minshujin, l'archère put rapidement en déduire que ces deux là venaient tout juste d'arriver dans ce monde. Du moins, pour la blonde c'était certain, cependant, le doute subsistait sur cet homme aux bandages. Pour le moment, il n'avait fait que manifester sa colère contre une simple porte. La Ki ne pouvait tirer aucune conclusion sérieuse de ses agissements.

Avançant lentement vers le duo, Nyang déclara, s'adressant principalement à la jeune fille :



▬ Vous êtes arrivée récemment dans ce monde, je me trompe ? Asseyez-vous, je vais vous expliquer. Votre corps doit être vidé de toute force, et n'importe quelle blessure, aussi minime soit-elle, doit être soignée rapidement.

 


Se tournant vers son élève, elle n'eut pas besoin de lui donner sa mission à vive voix. Un simple regard entendu suffit pour qu'Alm se rue vers sa chambre, à la recherche d'une trousse de soins.




To an enemy, tears are better than blood. I'll never cry in front of anyone.


Many faces of Nyang:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 622
Yens : 50
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21
Localisation : Je t'en pose des questions?

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Isaac Foster ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Hey! You know what?I have no fucking idea where we are. [Rachel & Nyang]   Dim 21 Jan - 15:51

Hey! You know what?I have no fucking idea where we are.
FT : Rachel Gardner et Nyang // WORDS : -


Enfin. Tu l’avais retrouvée. Pas exactement, comme tu l’avais imaginé, mais elle était là. La vide et imprévisible Rachel Gardner. La blondinette qui devait être la seule de tout l’univers à avoir réussi à développer en toi ce sentiment de…Devoir la protéger. Oui, c’est ridicule. Mais encore, aujourd'hui, tu te demandes… Seras-tu réellement capable d’abattre ta faux sur elle ? Tu en doute fortement.

Hey Ray ! Fait donc un peu attention ! Et non tu ne va pas bien ! Idiote.

Déclaras-tu soudainement en la voyant trébucher. Elle essayait de faire de son mieux, de faire la forte, comme si la douleur ne l’atteint pas. Malheureusement, bien qu’elle ait le regard terne, il y avait d’autres signes qui le montrer. Par réflexe, tu allais la soutenir pour l’aider à tenir debout. Tu es bien plus fort qu’elle, non ? Outre la douleur qui vrille ton pied depuis que tu avais fracassé la porte. L’impression d’être faible te donner presque envie de vomir maintenant et…De crier haut et fort ta haine envers on ne sait qui.

J’en sais rien…Et je ne veux même pas savoir. Tu te sens capable de marcher, Ray ?

…Et puis, d’autres personnes sont venu. L’un d’entre eux s’occupa tout de suite la blondinette, tandis qu’une grande dame se mit alors à parler, bien qu’étrangement, tu avais ce sentiment qu’elle parlait plus à Rachel qu’a toi. Tu toussas un peu bruyamment, afin de te faire sentir ta présence.

Je suis là aussi.

Oui tu étais stupide parfois. Tu posas le manche de ta faux sur ton épaule, tandis que tu balayas du regard les personnes présentes. Allons bon, tu allais pouvoir en savoir plus ? Tu n’étais pas le cerveau du duo que tu formais avec Rachel, cela sera sans doute plus intéressant pour elle, que pour toi. Tu tapotas légèrement du pied, ravalant une mauvaise réplique.

Et donc… ?





[Hors-rp : desolée si c'est court ;w; je ferais plus long promis ! ><]

©️ ASHLING FOR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 24
Yens : 70
Date d'inscription : 20/11/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rachel Gardner ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Hey! You know what?I have no fucking idea where we are. [Rachel & Nyang]   Mer 7 Mar - 19:18

Zack me tendit une main secourable et je me remis sur mes pieds. Je reste impassible devant son commentaire, puis j'acquiesce pour lui faire comprendre que j'ai compris que je ne peux pas lui cacher la vérité. Nous nous sommes promis de ne pas se mentir... Je sais pertinemment que ma blessure n'est pas qu'une simple foulure, car j'ai l'impression qu'on m'insère des aiguilles dans la cheville. Cependant, je ne désire pas inquiéter mon partenaire de crime. Il semble assez énervé d'être dans cette situation : son ton de désinvolture me le prouve. Son regard aussi de même que la porte défoncée derrière lui qui vacille tristement sur ses gongs. En clopinant, je viens rejoindre mon protecteur et tirer doucement sur la manche de sa veste.

- Je peux marcher, mais...

Je ne suis qu'un tissu de mensonges... Mais je sais que je compte pour lui. Zack s'impatiente. Je tire plus fortement sur sa veste comme un enfant, cherchant mes mots et je gonfles ma joue comme pour le réprimander de se comporter ainsi.
 

- J'ai besoin que mon pied soit bandé à nouveau et qu'aucun éclat de verre soit incrusté, tu penses pouvoir le faire pendant que...


Des bruits de pas dans le couloir : vu le rythme des pas, il est évident que c'est quelqu'un qui court. Quelqu'un qui vient nous rejoindre. Avec un léger étonnement, je me tourne vers un garçon qui s'exclame avec une parole... bizarre en se penchant sur ma cheville. Une élue de Méchoui ? Non. M-i-n-s-h-u. J'imprime le nom dans un coin de ma mémoire. Si je comprends ce raisonnement, j'ai été choisie par quelque chose qui n'est probablement pas ''humain''. Un dieu probablement, vu la réaction de surprise qui avait illuminé le regard du garçon. Qu'avait dit le révérend Gray au sujet des dieux...Que les Dieux pouvaient créer des guerres. Hum... Je ne comprends pas pourquoi, ni le comment et ça me semble irréaliste sachant mon passé mutuel et meurtrier avec Zack.

- Minshu semble être un Dieu, à moins que je me trompe...

Une phrase qui m'échappe. Une réflexion que je me fais à moi-même pour assembler les pièces manquantes. Il se peut que j'ai tord, mais qu'importes, je détourne rapidement mon regard vers Zack pour le voir dégoûté de la situation. J'essaie de le calmer avec un simple regard qui veut dire que rien ne va encore nous séparer. Une autre voix fit écho dans le couloir. Une femme aux traits lisses et gracieux se tient devant nous. La dénommé Mademoiselle Ki nous demande si nous venions d'arriver dans ce monde. J'ai un regard perplexe qui oscille entre Zack et cette femme. Je pense que Zack est à deux doigts de vouloir lui asséner un coup de faux vu qu'il s'est fait ignorer. Je tire sur sa manche pour le faire reculer et pour le distraire. Je me sens effectivement fatigué, mais je sais que je n'aie pas la force de le retenir s'il décide de s'en prendre à autrui. Et il est hors de question que je sors mon pistolet pour lui tirer dessus... Je constate que j'ai également un vide au ventre : j'étais trop absorbée par mes recherches que j'avais oublié ce creux dans l'estomac.

- J'ai faim, Zack... Peut-être que Mademoiselle Ki peut nous expliquer ce... monde pendant qu'on mange.

Je pris le temps d'appuyer sur le mot nous pour qu'elle comprenne de ne pas uniquement s'adresser à ma propre personne au risque de déclencher inutilement la colère du jeune homme. Puis, je relâche ma prise contre le tissu et je me mets à clopiner en logeant les murs. Après de longues minutes qui me parurent une éternité, je me laisse choir contre une chaise en bois en ayant un mince soupir et j'allonge mon pied contre la chaise à mes côtés. Un autre homme plus âgé observe mon compagnon d'un mauvais oeil. Je redresse mon minois avec un regard interrogateur vers le jeune homme qui m'a toujours accompagné dans mes ennuis. Hum... Nul doute, il a probablement menacé cet homme... Ou un comportement dans ce genre là puis j'hausse les épaules et je fixe la table comme si elle va me révéler des secrets puis sur notre petit groupe.

- N'allez pas dans les détails à moins que ce soit nécessaire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Hey! You know what?I have no fucking idea where we are. [Rachel & Nyang]   

Revenir en haut Aller en bas
Hey! You know what?I have no fucking idea where we are. [Rachel & Nyang]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « but these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. » ♔ NOLAN ♡.
» Grayson • Have you any idea why a raven is like a writing desk? [Liens]
» Elena ❥ We seemed like a good idea
» When you has no idea, you has no title ~ [ PV ~ Emilia / Yelena ]
» Grayson • Have you any idea why a raven is like a writing desk?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Les villes et villages marchands-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.