Partagez | .
Corriger ses erreurs avant de les effacer
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Mar 5 Déc - 21:12

HRP:
 

Faire face

Récupérer le sceptre de l'empereur de Seika a été un jeu d'enfant, presque trop facile comparé à ce qui nous attend prochainement. Enfin, plutôt à ce qui m'attend. Cela fait un moment que nous faisons route vers Kensai, la capitale où j'ai commis une erreur. C'est là que j'ai pris la vie d'autres personnes.

Il y a de ça plusieurs mois, Natsu et moi nous étions retrouvés dans la forêt d'émeraude. Comme à chacune de nos retrouvailles, nous étions parfaitement heureux, nous nous amusions ensemble de manière enfantine, et tout se passait bien.

Mais le matin suivant, je m'étais réveillée seule, envahie par un immense froid. La source de chaleur qui alimentait mon cœur avait disparue. Natsu était parti se rendre aux autorités de Chikai pour purger la peine de ses propres crimes.

Aussitôt, je m'étais élancée sur ses traces, sans rien savoir de sa destination, sans avoir aucune idée d'où il pouvait bien être. J'étais désespérée, je ne connaissais pas la raison de son départ, je me demandais pourquoi il ne m'avait rien dit.

J'étais passée à Chikai, angoissée à l'idée de pénétrer en capitale ennemie. Je m'étais éloigné de la foule du centre-ville pour me rendre dans une auberge un peu plus loin afin de m'y restaurer.

Mais le propriétaire me posait bien trop de questions et quand j'ai voulu partir des hommes m'ont barré le chemin. Je leur ai demandé gentiment plusieurs fois s'ils voulaient bien me laisser passer. Mais malheureusement, ils n'ont pas accepté, pour m'enfuir, j'ai dû passer de force...

C'est dans cette capitale aux lieux si lourd de sens, aux souvenirs si douloureux, que nous nous rendons aujourd'hui, dans l'espoir que je sois pardonnée.



Dernière édition par Amaya Dragnir le Ven 8 Déc - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Mar 5 Déc - 22:53





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Kansei… Le duo d’élus y posait les pieds à l’instant. Natsu soutenait avec force sa bien-aimée, n’hésitant pas à lui serrer le bras ou la main de temps à autre, pour lui rappeler sa présence à ses côtés. Il connaissait son vécu, avait déjà ressenti ce qu’elle devait actuellement ressentir… Le poids de la culpabilité, le fardeau au moment d’assumer ses actes… Lui-même avait tué plusieurs dizaines de citoyens de Seika en perdant le contrôle de ses flammes… Amaya avait, quant à elle, été contrainte d’abattre des soldats Minshujins la menaçant, se muant également en criminelle. Mais, comme pour la Salamandre, le temps était venu pour elle de corriger ses erreurs.

Natsu subissait encore le contrecoup de leur mission précédente. Plusieurs cicatrices de part et d’autre de son corps étaient encore vives, malgré les soins intensifs d’Amaya. Le chasseur de dragons avait tout donné pour se racheter, pour accomplir la quête donnée par Karui Hanja, pour récupérer ce sceptre, pour qu’Amaya et lui sortent vivants de cette entreprise. Résultat, son mana n’était pas encore revenu à son maximum, et il ne pourrait pas se donner à fond si les choses dégénéraient. D’autant plus qu’il était tout juste amnistié, cela aurait été mal vu qu’il fasse à nouveau parler de lui pour ça…

Toutefois, aujourd’hui, il ne se mettrait pas en avant, ne protégerait pas Amaya, ne ferait pas front entre elle et les soldats. Aujourd’hui, c’était la Bleue qui le protégerait, en faisant valoir ses bonnes intentions et en présentant ses excuses, peut-être en versant une amende. Natsu espérait sincèrement que tout se passerait ainsi et que le poids sur le cœur de la demoiselle serait ainsi libéré. Il partageait tellement ce sentiment…

Natsu lui sourit, histoire de lui transmettre sa bonne humeur et son courage, cherchant en retour à lui ôter le plus d’appréhension possible.

« Tu es prête ? »

Question idiote, le garçon aux cheveux roses connaissait déjà la réponse. Amaya avait pris cette décision il y a bien longtemps déjà. Ils ne seraient pas revenus à Kansei si ça n’avait pas été le cas…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Ven 8 Déc - 22:23


Aux portes

J'appréhende de plus en plus la confrontation avec mon passé qui approche. Les Minshujins ne vont-ils pas réagir avec violence en apprenant mon identité ? Les gardes de Seika l'ont été eux, et Karui Hanja était méfiant avant que je lui prouve mon amour sans faille pour Natsu.

En général, les gens arrivent à se résonner par la suite, ou pas d'ailleurs, mais je redoute toujours la première réaction. Celle qui est pure, qui n'est pas filtré par quelconque pensée parasite ou réfléchie. C'est cette première réaction qui traduit l'ensemble générale des pensées.

Natsu faufile de temps à autre sa main chaude entre mes doigts fins. Ce contact me rassure, m'empêche de trop réfléchir aux événements futurs, mais malgré tout un mal-être persiste. Alors que nous arrivons bientôt aux portes de la capitale, mon bien-aimé me demande si je suis prête.

Pas vraiment, mais je suis bien obligée de faire avec.

Nous nous approchons et les gardes nous demande de nous arrêter pour un contrôle d'identité. J'exécute l'ordre avant de formuler ma demande.

Bonjour, en fait, je suis une élue de Fuyu et il se trouve que j'ai commis un crime à l'intérieur de la capitale. J'aimerais me racheter.

Le soldat de gauche murmure quelques propos à celui de droite. Des quelques mots que j'ai pu attraper ça parlais d'un groupe d'hommes retrouvés mort. J'ai déjà bonne réputation par ici à ce que je vois... Ne reste plus qu'à attendre leur réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Sam 9 Déc - 20:21





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Natsu ne savait pas vraiment ce qu’il allait se passait dans les minutes, les heures à suivre, peut-être même les jours à venir. Amaya avait tué quelques soldats, c’était un fait. Mais il s’agissait de se défendre alors qu’elle n’avait pas d’autre moyen, subissant les conséquences du conflit avec Fuyu, ne pouvant dévoiler son sceau. Le garçon aux cheveux roses savait qu’à sa place, il serait rentré dans le tas, probablement pas en allant jusqu’à les éliminer, mais au moins en leur offrant quelques bleus au passage. Malheureusement, un meurtre restait un meurtre, il le savait bien… Cependant, la demoiselle n’ayant pas commis d’acte aussi grave que le sien, le mage de feu n’avait pas vraiment d’idée de ce qui pouvait arriver. Bien entendu, peu importe la décision prise par les hommes de loi, il ne serait pas sa belle finir en prison ou subir pire.

Amaya était bel et bien anxieuse, stressée aussi sûrement. Son visage, sa démarche, et même ses mots en disaient long sur son état. Elle semblait déterminée à aller jusqu’au bout malgré cela, ce qui fit sourire Natsu. Il connaissait parfaitement l’effort qu’elle était en train de s’imposer. Et, comme ça avait le cas pour lui, il serait présent aux côtés de sa moitié, quoiqu’il arrive, jusqu’au bout. Son ton ne trahissait aucun doute, juste la joie franche qui l’animait en permanence, le Dragnir ayant peu à peu appris à cacher certaines émotions :

« Ça va bien se passer ! »

C’est ainsi que le duo, main dans la main, s’approcha des hauts remparts de la capitale de Minshu, prêt à faire face au destin réservé à la Bleue. Ils ne tardèrent pas à se faire interpeller par une patrouille de garde, soucieuse de connaître leur identité avant de les laisser pénétrer à Kansei. Natsu bomba le torse, avant de clamer d’une voix forte et fière :

« Je suis Natsu Dragnir, élu de Seika !!! »

Ce fut ensuite au tour d’Amaya de se présenter, ce qu’elle fit brièvement, avant de directement passer aux aveux, révélant les raisons de sa présence en ces lieux. Une lueur d’inquiétude et d’étonnement traversa alors le regard des soldats, ne comprenant pas bien la situation. Ils se concertèrent un moment, avant que l’un d’entre eux parte en direction de la ville, tandis que le second brandissait son épée et essayait d’afficher un air menaçant, bien que son physique d’intello ne s’y prête pas vraiment… Il demanda poliment au couple de ne pas bouger, le temps que son collègue revienne, sans doute accompagné par un plus haut gradé. Natsu soupira.

« Ouais ouais, pas comme si on avait le choix, t’façon… »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Lun 11 Déc - 21:05


Sentence

C'est un sentiment de surprise général qui ressort du comportement des gardes. Visiblement, ils ne savent pas comment réagir, ça doit bien être la première fois qu'un coupable vient se rendre à eux de son plein gré.

L'un des soldats partit en direction de la ville, titubant à moitié sous l'effet de la panique sans doute. Avoir rencontré la tête brûlée de Seika ainsi qu'une criminelle activement recherchée n'allait pas lui attirer les faveurs de ses supérieurs.

Le second garde quant à lui est figé par la peur. C'est celui qui a indiqué à l'autre qui j'étais, il sait donc ce que j'ai fait. En revanche, je ne sais pas s'il tremble à cause de ma présence ou de celle de Natsu, qui lui aussi a une belle réputation à ce sujet. Le premier garde revient avec des renforts. Un officier sans doute, ainsi qu'une dizaine de soldats.

Amaya Kagami, pour le meurtre de six hommes de la basse société, je vous condamne à la peine de mort par décapitation, déclare l'officier.

La décapitation... Rien que ça ? Je mérite donc de mourir parce que j'ai tué, ajoutant ainsi une septième victime à la liste. Mais le seul problème, c'est que je ne veux pas mourir, pas maintenant. J'ai encore tellement de choses à faire ici. Je suis sûre que je peux encore aider un tas de personne.

N'existe-t-il pas un autre moyen de payer pour mes crimes ?

Même en cas de refus, je suis au moins sûre de pouvoir compter sur Natsu. Il ne pourra pas accepter si simplement le fait de me perdre comme ça du jour au lendemain. Non, pas après tout ce qu'on a traversé pour être libre et tranquille.



Dernière édition par Amaya Dragnir le Mar 19 Déc - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Sam 16 Déc - 19:01





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Natsu était nerveux, ce qui était assez rare chez lui. L’attente était longue, beaucoup trop à son goût. Ce n’était pas bon… Son esprit un peu limité s’imaginait un paquet de choses pas forcément à leur avantage… Amaya était venue pour se rendre… Mais, si les gardes ne comprenaient pas cette intention pacifique, ils risquaient de revenir armés et déterminer à défendre la cité… D’autant plus que lui-même avait été longtemps recherché par ici et devait garder une certaine réputation de véritable tête brûlée capable de se déchaîner à tout instant… Sa présence ne jouait pas en faveur de la demoiselle, mais il ne s’en souciait pas, désirant simplement être à ses côtés. Attendre à ses côtés…

Au bout d’un certain temps, le garde qui était parti alerter un supérieur revint, accompagné par une dizaine d’autres soldats, parmi lesquels devaient se trouver le fameux chef. D’ailleurs, comme pour confirmer cette supposition, l’un d’entre eux s’avança, tandis que tous pointaient leurs armes vers Amaya. L’homme déclara alors que cette dernière serait tuée pour les meurtres qu’elle avait commis. Pendant un instant, Natsu crut qu’il avait mal entendu. Mais, au vu de la tête que tirait la Bleue, ainsi qu’aux airs menaçants arborés par les gars face à eux, il comprit que son ouïe n’était pas émoussée. Aussitôt, il se positionna entre sa belle et les militaires, fixant ces derniers d’un regard sévère, grognant comme un dragon se retenant de bondir sur sa proie.

Alors qu’il s’apprêtait à répliquer, Amaya répondit de manière pacifique, cherchant à résoudre le problème sans en venir à la peine capitale, que, de toute façon, Natsu ne laisserait pas s’appliquer. Un peu perplexe, le garçon aux cheveux l’observa d’un œil interrogateur, ne comprenant pas ce qu’elle avait en tête. Ce fut le plus haut gradé qui lui apporta un élément de réponse, après s’être gratté la barbe d’un air pensif.

« Vous pouvez toujours donner du plaisir à mes hommes pour obtenir un petit sursis. »


Étrangement, Natsu, d’habitude si lent à comprendre, sut aussitôt à quoi faisait référence leur interlocuteur. Il lui jeta un regard noir en s’avançant d’un pas, menaçant et laissant sa puissante aura éclater. L’autre recula un peu, craintif. Il leva les bras en signe de paix, avant de reprendre la parole :

« Allons, allons, je ne faisais que plaisanter. La seule façon de vous racheter est de payer la prime qui se trouve sur votre tête. »

L’homme se tut un instant, observant d’un air dédaigneux les habits usés par le temps du Dragnir, avant de fixer ceux d’Amaya. Après quoi, il éclata de rire.

« Mais vous n’en aurez jamais les moyens !!! »

Il se calma et fit signe à ses subordonnés d’encercler le duo.

« Gardes ! Capturez la fille et tuez l’autre s’il fait résistance ! »

Évidemment, Natsu était déjà en garde.

Capa contextuelle:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Sam 23 Déc - 10:43


Terrain d'entente

L'officier, dans sa plus grande bonté, propose effectivement une seconde alternative. Mais alors que l'image qui me vient à l'esprit me dégoûte au plus haut point, Natsu s'avance d'un air menaçant. Heureusement, l'homme change vite d'avis avant que mon bien-aimé n'ait le temps de mettre à exécution sa menace silencieuse.

Blesser des représentants de l'ordre à Minshu ne ferait qu'aggraver ma situation et entraîner Natsu avec moi dans ce gouffre sans fond. Selon l'officier, le seul moyen de régler cette affaire dans le calme serait de payer le montant de la prime affichée sur ma tête. Mais je me souviens qu'elle s'élève à pas moins de dix mille yens.

Alors la situation dérape à nouveau. Le haut gradé a bien compris que nous n'avons pas de quoi payer, il ordonne donc ma capture. Je me force à réfléchir à toute vitesse pour trouver un moyen de nous sortir de là. Au bout de quelques secondes, je lance mon ultime proposition, la première qui m'est venu à l'esprit.

Attendez ! Pour me racheter, je vous propose de vous livrer des personnes que vous recherchez pour de petits délits. Et ainsi égaler le montant que je vous dois avec le cumul des primes. Qu'en dites-vous ?

Cela me semble être un marché équitable, mais rien ne me dit que l'officier l'acceptera. Je choisis donc d'exercer une petite pression en lui rappelant de simples faits.

Si vous refusez, vous savez très bien que l'on parviendra à s'enfuir sans le moindre problème. Et alors vous aurez beau chercher partout vous ne me retrouverez pas et serez revenu à votre point de départ. Mais je veux vraiment me racheter, s'il vous plaît laissez moi une chance.

Peut-être est-ce égoïste de ma part d'agir de la sorte. Je veux me racheter à tout prix uniquement pour pouvoir être en paix avec moi-même, pour rétablir un calme intérieur, simplement pour mon confort personnel. Et cela au détriment d'autres personnes que je vais peut-être devoir livrer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Mar 26 Déc - 18:17





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Aux yeux de Natsu, l’affrontement entre les deux camps semblait inévitable. L’officier leur faisait clairement comprendre qu’ils ne pouvaient pas racheter la prime d’Amaya et lui assurer ainsi une vie tranquille. Le garçon aux cheveux roses était frustré de ne pas pouvoir permettre à sa bien-aimée d’obtenir un pardon logique, comme ça avait été le cas pour lui, mais il était hors de question de la laisser se faire arrêter et décapiter, et, s’il fallait redevenir criminel à Minshu pour ça, il le ferait sans hésiter. Ce n’était pas cette petite dizaine de gardes qui parviendrait à les capturer et tout le monde ici devait très bien le savoir. Néanmoins, la tête brûlée s’était déjà mise en garde et quelques flammèches commençaient à danser autour de ses poings, signe qu’il était bien sérieux.

Heureusement, là où Natsu ne jurait que par les poings, Amaya savait faire davantage usage de sa tête (et pas que pour les coups de boule). Ainsi, elle proposa au chef qui leur faisait face de faire le sale boulot de la milice, à savoir capturer quelques têtes recherchées, dont la valeur équivaudrait plus ou moins à celle de la prime sur sa propre tête. Une idée qui laissa le Dragnir un peu perplexe, même s’il préféra garder le silence, des fois que cette proposition passe. La demoiselle en profita même pour rappeler au supérieur qu’il n’avait strictement aucune chance de les capturer, donc que son offre était purement sincère. Cela fit sourire le chasseur de dragons, qui libéra d’un seul coup toute sa puissance dans une aura prodigieuse qui fit reculer à nouveau les soldats.

« C-c-c’est d’accord ! J-je vous accorde un mois pour vous racheter ! »
bredouilla le chef.

« Un mois ?! C’est beaucoup trop, hé hé ! »


Natsu ricana, mais n’obtint aucune réponse de ceux d’en face. Il en conclut donc que les accords étaient faits. D’ailleurs, le supérieur glissa quelques mots à l’un de ses hommes, qui retourna sur ses pas, pénétrant la ville. Le premier se retourna ensuite vers le duo d’élu, reprenant d’un ton un peu plus assuré que précédemment :

« Votre permission d’entrée librement… J’ai envoyé Tono prévenir mon supérieur à votre sujet. Attendez un peu, il devrait revenir avec vos papiers d’ici une heure ou deux… »

Sur ces mots, l’homme, n’ayant apparemment plus rien à dire aux élus, rebroussa chemin, ne laissant à nouveau que deux gardes à l’entrée de Kansei, en leur signifiant bien de ne pas laisser entrer Natsu et Amaya tant que ceux-ci n’auraient pas leur papier. Le garçon à l’écharpe éclata d’un rire sonore, avant d’ébouriffer affectueusement les cheveux de sa princesse, heureux de la tournure des évènements :

« Alors ?! T’avais prévu ça depuis le début ? »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Jeu 28 Déc - 11:13


Confiance

Afin d'appuyer ma proposition, Natsu fait rugir son aura ardente. Le troupeau d'hommes face à nous tremblote de partout, et l'officier est en quelque sorte forcé d'accepter. Il envoie quelqu'un prévenir la hiérarchie de la situation et indique que cette même personne reviendra avec des papiers dans quelques heures.

Le haut gradé nous tourne le dos avant de repartir d'où il venait. Ainsi, nous aurons le droit de pénétrer en ville pour livrer les criminels recherchés, comme s'il ne s'agissait que d'une simple marchandise... Un tas de pensées moroses envahissent mon esprit, mais bien vite elles sont chassées par une main sur ma tête.

Sans que je m'en rende compte, Natsu a profité d'un de mes moments de réflexion pour m'ébouriffer la chevelure. Avant même que je ne puisse exprimer mon mécontentement, il me demande si j'avais prévu à l'avance que les événements se passeraient de cette façon.

Non, je n'avais aucune idée de la façon dont ils allaient réagir. J'étais vraiment stressée à l'idée de ne pas réussir à obtenir un accord. Je n'avais pas vraiment peur de me faire capturer, car je savais que je pouvais compter sur toi dans ce cas-là.

Je dépose un baiser sur ses lèvres pour illustrer mes propos, même si nous n'avons plus rien à nous prouver l'un envers l'autre. Nous nous aimons, et nous éprouvons une confiance mutuelle étanche à toute épreuve. Même à quelques heures d'attente.

Pendant ces deux longues heures, je suis restée passivement aux côtés de mon bien-aimé, sans même me perdre dans de sombres pensées. C'est incroyable ce pouvoir qu'exerce Natsu sur moi. À ce moment Arya pousse un petit grognement, comme pour me rappeler son existence, mais en fait, c'est simplement Yami qui continue de l'embêter en lui tournant autour.

Si un jour on a des enfants, il faudra mieux les éduquer que ces deux-là, je chuchote à Natsu.

Finalement, l'homme envoyé chercher nos papiers nous les apporte. Maintenant nous pouvons circuler presque librement dans Kansei. Je suggère alors de nous rendre au post de garde pour nous informer des criminels présents dans les environs, mais l'homme me dit que ce n'est pas la peine et me tend aussitôt une liste de noms avec les emplacements estimés ou non confirmés des criminels.

Évidemment, ils sont classés par ordre décroissant en fonction de leur prime. Et pour les plus malins d'entre eux il ne faudra pas compter sur les indications de la liste pour les trouver, sinon ils auraient été arrêté depuis bien longtemps déjà.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Jeu 28 Déc - 17:48





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Par ses dernières questions, Natsu faisait référence à ce pouvoir mystérieux et totalement incompréhensible que possédait Amaya. Elle était, en effet, capable de prédire certaines choses à l’avance, même d’empêcher que des malheurs arrivent. Tout cela échappait un peu à la tête brûlée, qui n’aimait pas se prendre la tête pour des complications inutiles. Il se contentait donc à peu près toujours d’acquiescer avec un grand sourire en faisant semblant de ne pas avoir été largué. Quoiqu’il en soit, ici, ça n’avait apparemment pas été le cas. Malgré son air détendu, la Bleue n’était pas certaine du résultat final. Le garçon aux cheveux roses la laissa l’embrasser, avant de lui retourner une mimique enjouée.

« Évidemment que je laisserai personne te capturer ! »


Au final, le seul ennemi restant, c’était le temps. Une attente interminable, avec la plus douce des compagnies, certes, mais quand même beaucoup trop longue pour un gars d’action comme Natsu. La patience était vraiment la qualité qu’il n’aurait jamais, tant il détestait cela, bougeant en permanence, telle une boule de nerfs. Ces deux heures étaient probablement les plus pénibles de toute sa vie… Comme à chaque fois… Observant les deux animaux s’amuser, il se laissa aller au flash-back émouvant, revivant ses différentes aventures avec sa bien-aimée, bien moins attentif à ce que celle-ci lui racontait dans la réalité.

Le soldat finit par revenir avec les deux papiers tant attendus. Natsu s’en empara rapidement, avant de pousser toute la joyeuse troupe à l’intérieur de la capitale. Il n’y avait pas une minute à perdre, la guerre entre Seika et Fuyu ne les attendrait pas… Cette étape à Kansei devait être la plus courte possible s’ils voulaient arriver à temps pour cogner quelques soldats de Sul Hei. Leur destination fut donc le tableau d’affichage des primes, qui, grâce au sens de l’orientation de la demoiselle, se trouva rapidement atteint.

Natsu les observa à peu près tous, avant de désigner du doigt une tête, un voyou recherché pour vol à l’étalage, dont le profil l’inspirait bien. Sa prime était environ égale à la moitié de ce que devait Amaya aux autorités, ce qui constituait un assez bon début. Il se tourna donc vers l’intéressée, pour connaître son avis.

« Celui-là ? »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Lun 1 Jan - 11:52


Obscurité

Je regarde attentivement la liste de noms affichée sous mes yeux, recherchant de simples petits malfrats. Des délinquants qui ne sont connus que pour des crimes mineurs et qui ne seront donc pas soumis à des sentences aussi graves que la peine de mort.

Je veux me racheter, c'est vrai, mais ce n'est pas une raison pour faire d'autres victimes au passage. Si je choisis de livrer quelqu'un condamné à mort, c'est comme si je l'avais exécuté moi-même. Je continue donc ma recherche, passant d'un portrait à un autre, survolant les descriptions.

Finalement, c'est Natsu qui arrête son choix en premier, il me désigne l'homme en question. Shizuya Iwata, vingt-sept ans, recherché pour une trentaine de petits vols d'objet sans grande valeur marchande. Sa prime s'élève à quatre mille cinq cents yens.

Oui je pense qu'on peut commencer par lui, d'après ce qui est indiqué, il faut chercher dans les bas quartiers de Minshu.

Toutes ces indications... Les autorités savent où se cachent la plupart des criminels de cette ville, pourtant elles n'agissent pas. Préférant rester bien au chaud entre les murs des bâtiments qui les protègent.

Ils ne veulent pas faire le sale boulot, alors ils laissent les autres s'en charger à leur place. Même si aujourd'hui c'est à mon tour, et à celui de Natsu venu m'aider, en temps normal il doit s'agir de simples chasseurs de primes.

C'est par là, indiquais-je en m'avançant dans une ruelle sombre.

À mesure que j'avance, mes souvenirs refont surface. Quelques rues plus loin seulement, six hommes ont trouvé la mort par ma faute. La ruelle me paraît de plus en plus sombre, mais il se peut que ça soit mes pensées qui le deviennent.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Mar 2 Jan - 11:47





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Natsu n’avait pas regardé le nom du type, ni les actes qui l’accusaient. Simplement sa photo et sa prime, comme l’aurait fait un banal chasseur de primes. De toute façon, ce genre de détails ne servait pas à grand-chose : en liberté, il pouvait très bien changer d’identité quand bon lui semblait et se faire passer pour le petit-fils de l’arrière-cousin au sixième degré de la grande tante du paternel de l’actuel leader de Minshu ; en prison, il fermerait sa bouche et répondrait au nom qu’on lui donnerait. En revanche, il était important d’avoir un peu mémorisé son visage, comme ça le mage de feu saurait sur qui cogner. La prime, pour finir, car il fallait quand même qu’Amaya puisse rembourser ce qu’elle devait. Le choix semblait fait pour la tête brûlée, ne restait plus qu’à attendre l’avis de sa bien-aimée.

Amaya opta assez rapidement pour cette alternative, analysant rapidement les détails qui n’intéressaient pas forcément Natsu, avant de relever sa position la plus probable. Le garçon aux cheveux roses était un peu perplexe d’apprendre qu’il était possible d’être à la recherche d’un homme tout en connaissant sa planque… Ou bien, les gars du coin n’étaient vraiment pas doués, ou bien, ils avaient une sacrée trouille… Peu importe en fait. Le duo se dirigea donc vers le lieu indiqué, le pyromancien suivant la demoiselle, sous peine de les perdre. Ce dernier était sur ses gardes, prêt à se battre dès qu’il le faudrait, n’attendant que ça. Constatant à quel point sa belle parlait peu, il décida de détendre un peu l’atmosphère :

« Bah alors ? T’as avalé ta langue devant la tête de ce mec ?! Faut pas avoir la trouille !!! Je lui éclate la tronche vite fait et on le ramène au poste ! »

« J’peux savoir qui tu comptes em’ner au poste, mon pote ? »

Natsu rigolait fort, si fort qu’il avait finalement attiré du monde dans cette rue devenue de plus en plus déserte au fur et à mesure qu’ils avançaient. Mais là, trois types s’étaient pointés dans leur dos, que le Seikajin aperçut en se retournant. Deux d’entre eux, plus costauds, mais sans doute plus cons vu l’air abruti qu’ils arboraient en permanence, étaient armés de barres de fer semblant assez lourdes. Le troisième, en retrait, celui qui avait parlé, ne disposait que d’un simple couteau de poche. Aucun ne correspondait au voleur recherché par le duo d’élus. En revanche, seuls l’affrontement ou la fuite étaient possibles pour ceux-ci. Et le garçon à l’écharpe ne fuirait pas : il était d’ailleurs déjà en train de se craquer les doigts.

« Ça te regarde pas, grande gueule ! »

« Tu viens de dire tes derniers mots, connard ! Les gars, faites-lui bouffer ses dents !!! »


Les deux gorilles obtempérèrent rapidement, soulevant leurs grosses matraques avançant à pas lourd vers Natsu, dont le sourire ne faiblissait pas. Il fit un clin d’œil à Amaya, lui soufflant quelques mots :

« Je me charge de ces deux-là ! Occupe-toi du dernier ! »

Et, sur ces mots, il se lança au corps-à-corps.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Mar 2 Jan - 20:30


Boulversements

Je ne sais pas pourquoi mes souvenirs refont surface dans un moment pareil. Devant le tableau d'affichage déjà, je ressentais quelque chose, un sentiment bizarre, sans trop que je ne sache pourquoi. Et maintenant je me remets à penser à la mort de ces hommes. Pourquoi ? Je n'arrive pas à l'expliquer.

C'est sans compter sur le tact de Natsu que je me sors de ces horribles pensées. La tête de cet homme... Ce sentiment étrange se renforce un peu plus, je ne saurais exactement comment le décrire. Avant même que je puisse dévoiler à mon bien-aimé ce qui me pend au cœur, alors que ce dernier parle encore de bagarre, nous sommes tous deux interrompus par trois hommes.

À la première approche, ils sont peu recommandables, mais en regardant de plus près, on s'aperçoit qu'ils ne le sont vraiment pas. Quelques échanges hargneux fusent entre Natsu et celui qui semble être le chef du trio. Bientôt, mon bien-aimé peut s'adonner à son passe-temps favori, et il me demande de m'occuper du soit disant chef.

Mais il y a toujours quelque chose qui me chiffonne, et cela semble s'accentuer quand je pose les yeux sur celui à qui je suis sensée régler le compte. C'est alors que je réalise tout à coup, que cette sensation est une impression de déjà vu. Immédiatement, à la vitesse d'un éclair, mon cerveau se charge d'établir le lien.

Les six morts, l'affiche, cet homme... Je fais le lien à présent. Le chef du trio est l'homme qui était au comptoir lors de ma dernière visite à Kansei. Je recherchais Natsu, et l'une de mes étapes m'avait menée à la capitale de Minshu. J'avais faim, Arya aussi, nous voulions juste trouver un endroit tranquille où nous restaurer.

Loin de la pagaille du centre-ville, je suis rentrée seule dans l'établissement, Arya m'attendait dehors. Je prenais ma commande, et cet homme, celui face à moi aujourd'hui, commençait à me poser de plus en plus de questions. Ne voulant pas y répondre, je préférais partir. Mais il appela ses hommes de main pour me barrer le passage. La suite tout le monde la connaît...

À cause de cet homme, j'ai pris la vie de six autres, simplement parce qu'il refusait de me laisser partir. Bien sûr, je ne rejette pas totalement la faute sur lui, j'ai aussi ma part de responsabilité. Mais aujourd'hui, il est temps qu'il assume ses actes. Tous ses actes, aussi bien la mort de ses hommes que les vols ou autres méfaits qu'il a commis.

Natsu est occupé avec les deux sous-fifres, et ils sont focalisés sur lui. Je peux donc m'avancer vers le chef sans qu'ils tentent de m'arrêter. Au début, l'homme rit au éclat en me voyant me diriger vers lui, il doit me penser bien faible et insignifiante. Puis il s'arrête, et peu à peu son expression se mue en peur.

Mais attends j'te r'connais toi. Non, pitié ! M'tue pas s'te plaît, m'tue pas !

J'ai besoin de me défouler, d'extérioriser ma rage, sur quelque chose ou quelqu'un. Cette fois pas question d'avoir recours à mes pouvoirs. Je m'approche de l'individu jusqu'à être au corps-à-corps avec lui. Là, je lui envoie mon poing dans l'estomac. L'homme se rend déjà, mais je continue, je ne me suis pas assez défoulée.

Mes coups partent, tous dans la même direction, de plus en plus rapidement et de plus en plus au hasard aussi. À chaque coup, une nouvelle pensée me traverse l'esprit, une nouvelle question. Pourquoi toutes ces questions ? Pourquoi ne pas m'avoir simplement laissé partir ? Pourquoi tant d'obstination ? POURQUOI ???

L'homme tombe sur le sol, inconscient, je m'effondre sur mes genoux, en larmes. J'ai tué... J'ai tué des gens... Peut-être n'étaient-ils pas innocents, mais je les ai tués quand même. Les personnes qui tiennent à moi, celles qui m'aiment, ne m'en veulent pas du tout. Mais pour autant, cela m'accorde t'il le droit de demander pardon ?



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Mer 3 Jan - 8:51





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Les adversaires de Natsu n’étaient vraisemblablement que deux gros tas de muscles pas bien futés, tout juste bons à cogner ce qui passerait à leur portée, sans établir de stratégie, fonçant simplement dans le tas. En soi, ils étaient plutôt similaires au garçon aux cheveux roses dans cette dimension d’absence de prise de tête lors d’un combat : au fond, ce qui comptait, c’était la force, physique ou magique. À ceci près que lui était capable de recourir à des tactiques simplifiées pour s’assurer la victoire, tout en se tenant rarement aux consignes données par ses alliés. Bref, ce coup-ci, ce serait un affrontement de gros bras, pour déterminer qui frappait le plus fort, a priori beaucoup trop facile pour le mage de feu, qui pourtant commençait à s’amuser.

« Allez les gros sacs, je vous attends !!! »

Totalement sensibles à cette provocation, les deux hommes en question s’élancèrent, bien que leur carrure les ralentisse beaucoup et que leur vitesse soit vraiment relative, brandissant leur massue de fortune avant d’asséner un coup lourd et violent, à l’unisson, sur Natsu, tout du moins à l’endroit où il se trouvait juste avant. Évidemment, il n’avait pas attendu de se faire défigurer pour agir, esquivant tranquillement l’attaque lente et prévisible d’un bond en arrière. Sans attendre, le pyromancien embrasa son poing droit, avant de venir le plonger avec force dans le ventre du premier gorille, l’y enfonçant de quelques centimètres tout en sentant le craquement des pauvres os de la zone touchée. Le blessé grogna de douleur, avant de reculer, plié en deux.

Le second ne perdit pas une seconde, ayant déjà levé sa matraque, pour l’abattre avec force en direction de Natsu. Cette fois, il n’esquiva pas, plaçant ses deux mains pour intercepter le coup en agrippant la batte de métal. Aussitôt, le Seikajin utilisa ses pouvoirs pour chauffer l’arme de plusieurs dizaines de degrés jusqu’à ce que son possesseur, brûlé, ne puisse plus la tenir et la lâche. Dans son habileté, il avait même réussi à laisser tomber ce gourdin sur ses propres pieds, ce qui lui arracha un hurlement de douleur. Le garçon à l’écharpe profita de cette ouverture pour lui asséner un uppercut ardent juste sous la mâchoire, avant d’écraser ses deux poings sur le crâne du type, qui s’effondra, inconscient.

Le premier homme de main s’était finalement remis et était de retour au corps-à-corps, sans son arme, qu’il avait abandonnée par souci de mobilité. Il se battait désormais aux poings, enchaînant quelques crochets maladroits que Natsu n’avait aucun mal à éviter ou à parer. Finalement, lassé par ce combat inégal, l’élu cracha quelques flammes au visage du colosse, afin de le déstabiliser dans sa charge, avant de se propulser vers lui, toujours grâce à son pouvoir, et de le frapper à plusieurs reprises sur le torse, le balançant violemment contre un mur. Le type glissa à terre et ne se releva pas.

Ces deux brutes vaincues, Natsu reporta son attention sur sa bien-aimée. Le troisième agresseur était à terre, dans un état pitoyable, ce qui fit sourire le chasseur de dragons. Néanmoins, Amaya était également au sol, sur ses genoux, larmoyante. Inquiet, le fils de dragon la rejoignit, s’assurant qu’elle n’était pas blessée, mais apparemment non, la lutte avait été inégale pour elle aussi. Comprenant donc qu’il devait s’agit de quelque chose d’intérieur, il la prit dans ses bras.

« Ça va aller ? »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Mer 3 Jan - 21:47


Haine

Mes larmes continuent de couler à flots. Quelque part, cela me soulage un peu de tout laisser aller, de laisser mes émotions s'exprimer d'elles-mêmes. Malheureusement, ce n'est pas assez pour noyer ma douleur intérieure.

Dans l'obscurité qui m'entoure, je sens ce contact si chaleureux et si familier, je laisse ses bras m'encercler. Ça aussi c'est apaisant, mais toujours pas suffisant. Sa voix lumineuse perse les ténèbres.

Est-ce que ça va aller ? Je ne sais pas. Je ne sais rien. Peut-être avec le temps, mais pas pour le moment en tout cas. Je me sens si mal. Je me sens si coupable. Je me sens si... impuissante. Je suis horrible. Je suis un monstre.

J'ai tué Natsu... J'ai... J'ai pris la vie d'autres personnes.

En m'éloignant de Kansei la première fois, je me suis éloignée de la réalité. Je me sentais triste, je me sentais mal, alors j'ai décidé de tout enterrer. Après ça, je n'y ai plus repensé, choisissant de vivre une existence heureuse, comme si rien ne c'était passé.

Mais je me voilais la face. Et peu à peu le passé m'a rattrapé. Je me réveillais en pleine nuit parfois. Alors je continuais de refouler le passer encore et encore. Mais maintenant c'est fini. Je ne peux plus fuir. La réalité est juste sous mes yeux. Je ne peux que la regarder, impuissante.

Je me déteste.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Jeu 4 Jan - 9:06





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Ce n’était pas la première qu’Amaya se mettait à pleurer sans raison apparente. Après tout, c’était une façon comme une autre d’évacuer le mal-être qui l’habitait. Mais, ces derniers temps, cela se produisait plus souvent chez elle, comme si le retour à Kansei, le retour à la réalité la replongeait brutalement dans son passé. Tout du moins, c’était comme ça que Natsu voyait les choses, n’étant pas un fin psychologue, n’ayant ni les mots, ni les explications à fournir à sa bien-aimée pour la réconforter. D’où cette étreinte prolongée afin de l’apaiser, de lui transmettre sa chaleur, d’attendre qu’elle se confie à lui.

Au final, Amaya semblait bel et bien avoir eu un flash-back de la foi où elle avait tué des gens pour s’enfuir. En effet, elle s’accusait d’avoir franchi le point de non-retour, mais le type qu’elle avait mis hors-combat était encore en vie, bien que sévèrement cabossé. Elle faisait donc référence au passé, ce que Natsu avait déjà plus ou moins compris. Ce dernier partageait la douleur de sa belle : d’une part, car c’était sa moitié, et que ce qui touchait l’un touchait aussi l’autre ; d’autre part, car il avait eu lui aussi un vécu similaire, des morts sur la conscience, un massacre involontaire. À l’époque, c’était, entre autres, le soutien de la Bleue qui l’avait aidé à surmonter ses souvenirs. Désormais, c’était à lui d’en faire autant. Tout en continuant de serrer la jeune femme, alors que le monde autour d’eux n’existait plus, il murmura :

« T’as pas eu le choix. Ces hommes s’en sont pris à toi… Si tu ne t’étais pas défendue, tu serais peut-être morte ou à leur service aujourd’hui… Tu trouves ça mal d’avoir choisi ton avenir ? »


Malheureusement, Amaya semblait vraiment au bord de gouffre, à un point qu’elle en arrivait même à haïr sa propre existence. Et Natsu n’était pas certain de savoir quoi faire ou quoi dire. D’ordinaire, une simple discussion passionnée suffisait. Mais là, les choses étaient différentes… Finalement, il se laissa guider par son instinct, éloignant légèrement la demoiselle de lui, avant de l’embrasser tendrement puis de lui sourire.

« Moi je t’aime et je sais que t’es pas une criminelle. On est là pour rattraper le passé, non ? J’ai eu droit à une seconde chance, pourquoi ce serait pas le cas pour toi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Sam 6 Jan - 11:18


Instinct

D'après Natsu, je n'ai pas eu le choix. C'est faux, je l'ai eu. Si je n'avais pas agi de la sorte je serait sûrement morte. Une vie contre six ça me parait plus raisonnable. Et est-ce que je trouve mal d'avoir choisi mon avenir ? Oui, je trouve mal d'avoir eu à le choisir au détriment de celui des autres...

Mon bien-aimé me rappelle l'amour qu'il porte pour moi et la raison de notre présence ici. Il évoque par la suite sa seconde chance, si lui y a eu droit alors pourquoi pas moi ? Mais nos situations ne sont ni similaires ni comparables.

Natsu, toi s'était un accident, ton pouvoir t'as échappé et tu ne savais pas que les bâtiments étaient occupés. Alors que ces hommes étaient juste face à moi, je les aie regardés dans les yeux au moment de leur mort, et j'étais pleinement consciente de mes actes.

Je regarde l'homme au sol, il est toujours inconscient. J'ai peut-être frappé un peu trop fort, j'ai laissé mes émotions prendre le dessus et la situation a dérapé, une fois de plus...

Cet homme que j'ai frappé à l'instant, c'est celui qui se montrait trop curieux ce jour-là et que je cherchais à fuir. Je me défoulais sur lui en l'accusant d'avoir causé la mort de ses hommes de main, mais la vérité... C'est que je suis la seule responsable.

J'étais paniquée, je n'ai pas réfléchi, mais j'ai fait un choix. Et c'est ça qui me terrifie le plus. Instinctivement, j'ai tué ces hommes, et je ne parle pas d'auto-défense, je parle de réflexes meurtriers. Tout comme cette nuit aux grands lacs où le monstre en moi avait failli te tuer. Je suis un danger ambulant.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Dim 7 Jan - 14:17





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Natsu n’était vraiment pas à l’aise dans ce genre de moment… Déjà, car il avait horreur de voir quelqu’un comptant beaucoup pour lui en train de souffrir, ce qui était le cas pour Amaya, à terre, en larmes, en proie à son terrible passé. En plus, le mage de feu n’était pas capable d’apaiser sa peine, n’étant pas un psychologue de talent. Il aurait tant voulu être en mesure de redonner le sourire à sa bien-aimée, de cramer la tronche au chagrin qui l’envahissait, de consoler cette peine… Malheureusement, il ne savait pas quoi dire, et le peu qu’il avait déjà exprimé n’avait servi à rien, si ce n’était à accroître cette peine… Impuissant… C’était le bon terme… Au seuil d’une quantité d’énergie magique bouillonnante et débordante, il était totalement impuissant…

Amaya ne parvenait pas à se convaincre de la similitude de leurs actes. Pour Natsu, un meurtre était un meurtre, peu importe ce qu’il se passait autour, et c’est pour cela que l’accident survenu auparavant l’avait énormément touché. Il voyait donc la Bleue comme il s’était regardé, après plusieurs mois de prisons, après s’être pardonné ses propres actes, regrettant son erreur. Pour lui, c’était pareil avec elle… Malheureusement, la demoiselle semblait croire autre chose, affirmant avoir volontairement abattu les hommes face à elle. Le Dragnir l’écouta sans broncher, toujours en la regardant dans les yeux. À son tour, il répondit :

« Je suis sûr que c’était pas volontaire ! Moi, j’ai dû éclater des voleurs qui m’attaquaient, et il s’est passé des choses derrière que je regrette… Toi, c’est pareil ! Tu t’es défendue, car ils te menaçaient, et je suis heureux que tu en sois sortie indemne, peu importe les conséquences derrière. C’est pas ta faute ! »

Néanmoins, Natsu avait beau partager ce qu’il pensait sincèrement, Amaya ne semblait toujours pas convaincue par ses mots… Elle évoquait l’homme qu’elle venait d’assommer, s’accablant à nouveau à fond pour tout ce qu’il s’était passé la foi où elle avait tué… Apparemment, la jeune femme craignait carrément son propre pouvoir, ne voulant pas blesser le Dragnir, lui rappelant le jour où elle s’était métamorphosée en animal pour la première fois. En entendant cela, la tête brûlée ne put s’empêcher de ricaner :

« T’en fais pas, c’est pas avec ça que tu me tueras ! »


Natsu redevint un chouia plus sérieux, fixant méchamment le type à terre, comprenant qu’il était responsable de la peine de la Fuyujin. Il agrippa donc fermement celui-ci par sa veste, tout en reportant un regard plus doux sur sa bien-aimée. Mais, son ton restait assez sévère, montrant bien la colère qu’il ressentait :

« Tu vas pas me dire que tu te sens coupable à cause de cette ordure ?! Ces gars t’avaient agressée, ils étaient six et t’étais seule !!! T’étais obligée de défendre ta vie !!! Aujourd’hui, c’était pas pareil : on était ensemble et ils étaient que trois !!! Je m’en fous que tu les aies regardés ou pas !!! Tu penses qu’ils t’auraient fait quoi si tu les avais pas butés ?! »

Hors de lui, Natsu secoua furieusement l’homme qu’il tenait, jusqu’à ce que ce dernier émerge.

« Allez, réveille-toi enfoiré ! T’as un paquet de choses à nous dire, je crois !!! »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Jeu 11 Jan - 10:22


Nouveau souffle

J'écoute un à un tous les arguments de Natsu. J'aimerais bien rejoindre à nouveau son point de vue, mais il serait trop facile de retomber à nouveau dans le déni, me dire que tout ça n'était pas ma faute. Après tout c'est vrai, c'était une situation de légitime défense, mais ce terme donne t'il droit de recourir à n'importe quel moyen de s'en sortir ?

Qu'est-ce que ces hommes m'auraient fait si je ne les avais pas tués ? Des choses horribles sans doute, et ils ne se seraient pas retenus, peut-être effectuant cette tâche avec un certain plaisir. Alors pourquoi devrais-je me sentir mal si eux n'auraient éprouvé aucun regret ? Je pense que c'est justement ce point qui différencie les bonnes et les mauvaises personnes.

Si j'ai éprouvé autant de souffrance pour les meurtres que j'ai commis, et cela sur plusieurs mois, peut-être que ça veut dire que je fais encore partie des bonnes personnes. Mais une chose est sûre, c'est finit maintenant, je pense m'être assez punie comme ça. Je ne rentre pas dans une nouvelle phase de déni, non, je rentre dans une phase d'acceptation.

En réalité, j'ai plus peur des actes que je peux commettre que des actes que j'ai commis. Mais j'ai réalisé que ce n'est pas en m'apitoyant sur mon sort que je pourrais faire avancer les choses. Maintenant, je dois faire mon maximum pour arriver à me contrôler, pour qu'un tel événement n'arrive plus jamais.

Natsu cri sur l'homme, qui vogue entre la conscience et l'inconscience, en le secouant fortement. De mon côté, je me relève en séchant mes larmes. J'allais indiquer à Natsu qu'il serait peut-être temps d'arrêter d'agiter sa prise dans tous les sens, quand l'homme pris la parole d'un ton faible.

Arrêtez s'il vous plaît. J'vais parler.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Ven 12 Jan - 22:41





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Natsu secouait vraiment l’homme comme une brute, ne souhaitant aucunement arrêter son geste. Si la seule solution pour qu’Amaya se sente mieux passait par des aveux et des excuses de l’agresseur, alors il ne lâcherait rien tant que ce dernier n’aurait pas coopéré. Après tout, il ne voyait pas d’autre façon d’aider sa bien-aimée et celle-ci l’amusait tout autant qu’il espérait qu’elle ferait effet : il était doublement gagnant. Il suffisait simplement de réveiller le bonhomme, que la Bleue avait sévèrement assommé, pour que l’on puisse passer à la suite. Heureusement (pour la victime), le mage de feu n’eut pas besoin d’insister par la violence bien longtemps, puisque l’autre émergea rapidement, comprenant aux mots du premier ce que l’on attendait de lui et déclarant être prêt à le faire. Le garçon aux cheveux roses cessa alors de le bouger, sans toutefois le lâcher, un regard dur et sévère fixant le sale type.

« Pas trop tôt !!! »


« C’est bon, c’est bon, pas la peine de s’énerver pour si peu… »


Une lueur meurtrière dans les yeux du flamboyant jeune homme, couplée à son aura draconique, suffit à calmer cet interlocuteur un peu trop confiant.

« Ok ok, je vais vraiment parler… »


Il tourna la tête vers Amaya.

« Toi… Je me souviens de toi ! En même temps, ça s’oublie difficilement ce genre de choses… Une gamine. Seule. Maigrichonne. Une cible facile, vraiment. Plein d’usages. Plein de fric en perspective. J’avais envoyé quelques gars pour te serrer. C’était censé être une partie de rigolade… »


Natsu connaissait déjà ces détails et n’avait que faire de les entendre une fois de plus. Lui, ce qu’il voulait, c’était que l’autre s’excuse dans les règles et fasse bien comprendre à Amaya qu’elle n’était en rien responsable de ces crimes. Furieux de la réponse de l’agresseur, qui avait pourtant compris ce qu’il devait dire, il lui décrocha un Falcon Punch en pleine poire pour lui remettre les idées en place. Le garçon à l’écharpe resserra son étreinte autour du cou de l’autre, plongeant un regard de braise dans les petits yeux terrorisés de celui-ci.

« Excuse-toi et ne la ramène pas pour rien !!! Sinon je continue de te frapper, et crois-moi qu’à côté de ça, Amaya t’a fait un petit massage. »


Le voyou des basses rues parut se calmer. Il tourna à nouveau la tête vers la Fuyujin, en prenant un ton un peu moins pénible à supporter.

« Désolé, gamine… C’est la loi de la rue, t’es tombée dedans… Maintenant, si tu pouvais dire à ton copain d’me lâcher, ce serait top ! »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Sam 13 Jan - 11:11


Loi contre loi

Comme je le pensais, c'était mon apparence menue et faible qui avit attiré ses hommes. À présent, je me sens presque stupide d'avoir eu des regrets en tuant ces hommes. Eux n'ont aucune pitié, ils s'attaquent aux plus faibles, s'emparent de toutes leurs possessions.

Selon l'homme, j'étais une cible facile aux utilités multiples, il évoque même une partie de plaisir. Dois-je comprendre par là qu'il avait l'intention de me prostituer pour se faire de l'argent sur mon dos ?

Non seulement cela m'aurait fait perdre ma virginité avant mes retrouvailles avec Natsu, mais en plus, je serais devenue une traînée. Et ça, c'est impardonnable.

Comment peut-on jouer avec la vie des gens à ce point ? Comment l'argent peut-il faire dérailler les esprits au point de tout transformer en chiffre pour faire du chiffre ? C'est inexplicable, incompréhensible.

Natsu menace l'homme, qu'il tient entre ses mains, pour que ce dernier me fasse des excuses. Il s'exécute en exprimant un bref regret. L'homme fait alors mention de la loi de la rue, et demande par la même occasion à ce que mon bien-aimé le relâcher.

Merci d'avoir cru en moi, surtout dans les moments où moi-même, je n'y croyais plus, dis-je à l'intention de Natsu.

Puis je me dirige vers les deux hommes, déposant un petit bisou sur la joue du premier, décrochant l'autre en l'agrippant fermemant.

C'est bon, il t'a lâché, mais n'attend pas la même chose de moi. J'ai dû faire face à la loi de la rue, tu vas faire face aux lois de ta nation. Aller, direction le poste. Natsu, je te laisse porter les deux autres ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Dim 14 Jan - 18:26





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Natsu regrettait presque d’avoir laissé le malfrat parler… À présent, il avait sérieusement envie de lui refaire le portrait à grand renfort de patates enflammées dans la figure, tant il haïssait ce type. L’entendre médire d’Amaya, savoir ce qu’il se serait passé si, à l’époque, elle n’avait pas su se défendre… Tout cela était insupportable, tant et si bien qu’il devait se retenir de massacrer le bonhomme, voire pire… Toutefois, il savait désormais parfaitement qu’il n’avait pas le droit de se faire justice soi-même, en avait fait les frais et subissait indirectement le crime de sa bien-aimée. Le gars irait sûrement en prison pour quelques années, même si c’était bien insuffisant aux yeux du garçon aux cheveux roses, qui n’était pourtant pas le plus apte à porter jugement.

Amaya semblait désormais un peu plus calme, retrouvant quelques couleurs. Natsu avait en effet eu vraiment peur en la voyant déprimer à ce point, alors même qu’il pensait, qu’il espérait que sa rédemption la rendrait plus tranquille… Mais bon, les mots du mécréant, malgré leur dureté, ou peut-être à cause de cela, avaient permis à la demoiselle de se sentir moins coupable. Celle-ci se rapprocha d’eux, remerciant le mage de feu qui lui rendit un grand sourire, lui rappelant qu’elle était l’être le plus important à ses yeux, avant de l’embrasser.

« T’inquiètes, tu sais que tu peux toujours compter sur moi !!! »


Dans la foulée, Amaya agrippa le col de l’enfoiré, tandis que Natsu le relâchait. Ce dernier soupira, heureux du dénouement qui semblait prendre petit à petit forme. Comme demandé, il alla chercher les corps des deux gorilles qu’il avait assommés un peu plus tôt, un sous chaque bras, avant de rejoindre la Bleue, à peine essoufflé.

« Je peux même prendre les trois, tu sais ! »

Il redevint un tantinet plus sérieux, en fixant le visage de l’homme sous la garde de sa moitié, faisant mine de se concentrer très fort, avant de soupirer encore, ce coup-ci de dépit.

« Rien à faire, je sais plus si sa tête était mise à prix… Tu t’en souviens, toi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Dim 14 Jan - 21:37


Livraison

Fanfaronnant comme à son habitude, Natsu me propose même de porter les trois hommes. Ce comportement vise à me montrer ses qualités le plus souvent possible, mais bientôt, c'est l'effet inverse qui se produit, comme à chaque fois, révélant ses problèmes de mémoire.

Si un jour j'ai l'occasion de cuisiner pour toi, rappelle moi de te préparer du poisson.

Je me mets alors à penser, et je constate qu'en effet je n'ai jamais réellement cuisiné pour Natsu. Bien sûr, nous avons partagé la plupart de nos repas ensemble, surtout depuis qu'on ne se quitte plus, mais je n'ai jamais préparé de vrai repas.

C'est quand même bizarre l'effet qu'il peut avoir sur moi. L'instant précédent, j'étais totalement focalisée sur la colère que j'éprouve pour l'homme que je tiens fermement par le cou.

L'instant encore avant j'étais en larmes sur le sol, abattue et inconsolable. Maintenant, j'ai retrouvé ma joie de vivre habituelle, pensant à des choses aussi anodines que manger, et cela grâce à la puissance de l'amour.

Celui que je tiens a une prime de quatre mille cinq cent yens, et les deux autres une prime respective de cinq cents et mille yens. Ils étaient aussi affichés sur le tableau pour de nombreux délits mineurs.

Alors vous faites ça que pour le pognon ? Si vous voulez je vous paye plus que le montant affiché sur ma prime et vous me laissez filer.

L'homme est sur le point de revenir à la charge avec d'autres arguments plus convaincants, mais mon regard noir l'en dissuade.

Premièrement, je fais ça pour me racheter du crime que tu m'as forcé à commettre, pour payer la prime qu'il y a sur ma tête.

Et deuxièmement, tu es vraiment une ordure, tu serais prêt à laisser tes complices se faire arrêter et repartir seul comme si de rien n'était.


Nous arrivons au post de garde situé dans le centre de la ville, et les occupants nous regardent de travers, comme si notre arrivée était quelque chose de surnaturel.

En voilà déjà trois, je déclare à haute et intelligible voix.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Sam 20 Jan - 9:35





Corriger ses erreurs avant de les effacer


feat.Maya l’abeille

Alors, forcément, la mémoire n’était pas le point fort de Natsu… Mais bon, à sa décharge, cela ne servait absolument à rien pour un combat… Et puis, il ne pouvait pas avoir toutes les qualités du monde… Bref, ce n’était vraiment pas un souci pour lui… D’ailleurs, le mage de feu ne comprit pas pourquoi Amaya insistait tant à ce sujet. Elle évoqua même une future préparation culinaire poissonnière, ce qui laissa le garçon assez perplexe. Il haussa les épaules.

« Si tu veux, mais je préfère la viande ! »

Heureusement, la Bleue avait tout mémorisé correctement, tant et si bien qu’il ne lui fallut qu’une simple poignée de secondes pour évoquer les primes des trois hommes, effectivement recherchés par la milice. La somme semblait énorme, Natsu se demandait même si elle n’atteignait pas le palier réclamé pour la rédemption de sa bien-aimée. Mais, le calcul mathématique n’étant pas sa tasse de thé, il préféra se taire à ce sujet, faisant mine d’avoir tout compris comme d’habitude. Il lança donc un nombre au pif, espérant que cela serait le bon, et ne s’y attardant pas :

« Ah ouais, huit-mille yens, c’est pas rien !!! Dépêchons-nous de les ramener au poste !!! »


Le chef du trio de malfrats tenta vainement de les corrompre, proposant une somme supérieure à celle que leur rapporterait cette capture. Évidemment, cette option était hors de question, et Amaya le lui fit bien comprendre. Natsu en rajouta une petite dose juste derrière :

« T’as compris ? Alors ferme-la et fous-nous la paix ! »

Pas de respect pour les vilains ! Ainsi, le duo d’élus ramena les capturés au poste de garde, sous les yeux ébahis des hommes en fonction. Cela ne devait pas être courant par ici de recevoir des malfrats à caler derrière les barreaux. Natsu posa les deux gorilles qu’il portait jusqu’ici par terre sans ménagement, avant de faire craquer ses poings, tout sourire.

« V’là pour vous !!! Vous en faites pas, on revient vite avec d’autres !!! »

Natsu laissa ensuite Amaya régler les détails financiers impliqués par sa propre prime, avant de retourner face au panneau des affiches de recherche.

« Bon, on n’a pas trouvé le type qu’on cherchait… Tu veux qu’on essaye un autre ou pas ? »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 3607
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 19
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   Dim 28 Jan - 20:50


Nouvelle recherche

Bien que les hommes du poste restent un moment à nous regarder sans réagir, ils finissent par comprendre que je suis la fille qui veut payer sa prime accompagnée par une légende de Seika. Pendant qu'ils identifient les criminels et qu'ils déduisent le montant de leur prime à la mienne, Natsu en profite pour refaire un tour devant le tableau.

Quand je le rejoins, il me demande si je veux essayer de chercher la personne que l'on devait trouver à la base ou bien partir sur une autre personne. À ce moment, mon œil est attiré par une affiche, plutôt deux affiches réunies en une pour être précise, celle de deux jumeaux recherchés pour kidnapping.

La personne enlevée à été retrouvée il y a longtemps de cela, mais les malfaiteurs ont réussi à prendre la fuite et on ne les a jamais retrouvés. Deux mille yens chacun ce qui équivaut aux quatre mille yens qu'il me manque pour rembourser ma dette et me racheter auprès de Minshu. J'indique à Natsu l'objet de mon choix en pointant le bout de papier du doigt.

Je pense que ces deux-là pourraient convenir.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Corriger ses erreurs avant de les effacer   

Revenir en haut Aller en bas
Corriger ses erreurs avant de les effacer
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Corriger ses erreurs avant de les effacer
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» Notes à Préval: comment corriger un déficit budgétaire???
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "
» ARISTIDE SERA DE RETOUR AVANT LES ÉLECTIONS SELON IRA KURZBAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.