Partagez | .
A armes non égales
Messages : 6060
Yens : 122
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 249
Nombre de topic terminé: 131
Exp:
7/18  (7/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: A armes non égales   Mar 12 Déc - 22:13



A armes non égales

feat.Laun, Zwei, Kakashi




L'enquête de Nyang s'était terminé et cela va s'en dire, rester au sein de Fuyu et la garde, ne demeurait plus nécessaire. Déjà, parce que Zayro n'était pas enclin à rester dans cet état et livrer par la même occasion, le travail qui nécessitait son état ; garde. Hors de question. Après la clôture de l'enquête en interne, aucune pistes concrète ne remontant à son meurtre, Jinn posa sa lettre de démission, à la place de Laun, histoire d'être bien plus libre de ses mouvements. Le retour à la capitale avait au moins permis de se reposer, se soigner après la guerre et s'habituer un peu à ce nouveau corps, ainsi que ses nouvelles faiblesses... Quelques jours en tant que soldat n'était pas si mal.

Il pouvait chercher ses informations à la bibliothèque Fuyujin, une des plus anciennes de Kosaten après tout. Mais tout les éléments qu'il trouva à propos de changement de corps, ne l'aidèrent pas ou peu. Il était bien question de magie dans plusieurs ouvrages, le mot rune fut même employé à un moment. Mais la rareté de ces items semblait être plus dérangeant que prévu. Il lui fallait donc partir à la conquête de son ancien corps et de ces runes tout seul. Ce n'était plus ici qu'il trouverait ses réponses.

Après avoir démissionné, il rassembla quelques affaire. La potion de satiété d'Ellen, ainsi que tout le reste, ne faisait désormais plus effet. Retrouver la sensation INUTILE de faim, de soif ou d'autres besoins primaires était vraiment détestable, au plus haut point. Il était comme redevenu humain, un retour en arrière, dans tous les sens du terme !

Se dirigeant donc vers l'écurie la plus proche, il prit le cheval qui appartenait déjà au natif dont il avait le corps, le fameux "Laun". Il avait apprit son nom au cours de ses pérégrinations au sein de la garde de la ville. Il s'en servirait désormais, puisque c'est ainsi qu'il était connu. En faisant cela, il espérait aussi remuer les traces du passé et avancer dans une direction, quitte à prendre un risque.

Il passa les portes de la capitale sur son destrier, abandonnant Yuki, pour se diriger vers Minshu. Il ne devait pas approcher de Seika trop vite... En allant dans cette direction, il se confrontait donc forcément à la toundra épaisse, blanche et glaciale du coin !

Zayro: ...Misérable corps...  

Au galop, le froid et le vent rendait la traversée encore plus éprouvante et difficile. Chaque respiration, gelait l'intérieur des poumons, provoquait la toux, le mal de tête, la joie d'un climat rude dans les environs. Il n'avait pas le temps de s'arrêter vraiment... Rien ne l'y forçait tout du moins.




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 549
Yens : 90
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Mer 13 Déc - 12:52



À armes non égales
Feat. Laun & Kakashi

Zwei avait décidé d’aller venger sa bien aimée, mais aussi lui-même en partant vers Minshu, plus précisément pour rendre visite à une certaine sorcière du nom d’Ellen, dans la forêt luxuriante. C’était elle qui l’avait changé en loup-garou, en une bête dangereuse et anthropophage… Après avoir failli tuer son amour adoré, Mist…

C’est pourquoi il avait laissé Mist seule à Yuki, bien tranquille le temps qu’il aille se bastonner un peu. Mais avant de partir, il avait entendu parler d’un certain Laun, qui avait récemment quitté la garde. Furieux et jaloux, Zwei espérait trouver ce p’tit gars en ch'min, pour lui péter la gueule et lui dire à quel point il venait de gâcher sa vie. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que le Baskerville rêvait d'intégrer la garde. Être vu comme un véritable justicier aux yeux de tous, du moins à Fuyu, au minimum. Le faux mâle était vu comme un dieu de la justice dans son monde, pourquoi ne serait-il pas le cas ici ?

Bref, le lycan avait retrouvé Justice, son étalon blanc, sur sur sa route. C’était presque à croire qu’il attendait son maître exprès. En tout cas, Zwei fut très heureux de revoir sa monture, et s’était empressé de monter sur son dos pour aller plus vite vers son objectif. D’ailleurs, l'équidé était devenu bien plus vif qu’auparavant. Il était aussi plus docile. À croire que quelqu’un l’avait entraîné en son absence… Mist ? Non, impossible… Alors qui ?

Le duc arriva alors en Toundra Boréenne. Il faisait aussi froid que sur les Sommets Blancs ! Putain, mauvais souvenir…! Bien heureusement, le loup s’était endurci avec le temps, et le froid ne le gênait plus désormais. C’était un combattant aguerri, maintenant !
Bref, bras devant le visage, il essayait d’avancer, face au vent violent. C’était dur, et la marche était lente ! Mais c’est en découvrant une silhouette humaine, à cheval, au loin, que Zwei, réussit à faire galoper son destrier malgré la puissance de la tempête, déterminé de voir qui pouvait se promener ici, seul en plus.

HEY VOUS !!!, hurla-t-il pour que l’autre s’arrête. ATTENDEZ-MOI !!

Par mesure de précaution, il avait mis sa capuche pour cacher légèrement son visage, ses yeux envahis par de l’ombre. Lorsqu’il arriva enfin à atteindre le p’tit gars, il se mit face à lui, lui barrant la route, sa cape flottant royalement dans les airs.

Mon nom est Zwei Baskerville ! Et vous, qui êtes-vous, et que faites-vous ici ?!

Demanda-t-il en parlant fort pour se faire entendre.
Se tenant la capuche pour ne pas qu’elle s’enlève, le loup-garou fixait droit dans les yeux le gaillard envahi de vêtements devant lui. Bizarrement, il sentait l’avoir déjà vu… Il en était certain… Il lui faudra un peu de temps pour se rappeler où et pourquoi… Vu son talent pour la réflexion...


 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Mer 13 Déc - 20:43

LaunZwei Baskerville
242 mots
dialogue en gras
pensées en italique
À armes non égales
Retourné depuis peu à Fuyu, Kakashi avait eu une idée. Il voulait retourner faire un tour dans le village qu'il avait sauvé du joug d'un dictateur, à savoir Kuraidesu, dans la Toundra Boréenne. Il décida alors de se rendre dans l'écurie où il avait laissé le cheval qu'on lui avait donné auparavant, à savoir celle de Yuki. Arrivé là-bas, on lui annonça qu'un paysan qui avait besoin d'un cheval de trait avait demandé à échanger un cheval de course contre celui du shinobi. Le propriétaire de l'écurie, qui n'avait pas vu l'Hatake depuis longtemps avait accepté cet échange, pensant bien faire.

Ah bon, vous lui avez échangé mon cheval.... Ça ne me dérange pas. Elle est où cette nouvelle monture ?

Par ici, c'est une femelle qui s'appelle Fougue !

Hm, ok. Je vous remercie de l'avoir gardée pendant mon absence. Maintenant, je vais devoir vous laisser, adieu.

L'argenté grimpa alors sur sa nouvelle monture et se dirigea au triple galop vers la Toundra de Fuyu. Sur le chemin, il se demandait à quel point le village pouvait avoir changé après sa libération. C'est pendant qu'il réfléchissait que Kakashi se rendit compte d'une chose : alors que jusqu'ici le ciel était assez clair, il s'était mis à neiger ! Et pas qu'un peu, une tempête de neige se préparait, visiblement. Heureusement que le gérant de l'écurie lui avait également donné un manteau, sinon l'argenté aurait sûrement fini en glaçon sur son cheval.
Tenue actuelle du shinobi


For the corrector:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6060
Yens : 122
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 249
Nombre de topic terminé: 131
Exp:
7/18  (7/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: A armes non égales   Jeu 14 Déc - 1:26



A armes non égales

feat.Laun, Zwei, Kakashi




La tempête dans la toundra, c'était comme les mauvaises habitudes, ça revenait sans cesse et sans prévenir. La neige d'abord, puis le vent glacial, de plus en plus fort. Bientôt, Jinn fut happé par ces bourrasques pouvant parfois souffler à plus de quatre vingt kilomètres heures. Les chevaux de Fuyu étaient les plus resistants et ce n'était pas pour rien. Comme ses habitants, ces animaux avaient un véritable cuir en guise de peau, capables ainsi de galoper sans trop craindre le mauvais temps, qu'importe la saison.

Mais alors qu'il galopait, quelqu'un le rattrapa pour se mettre en travers de son chemin. Avec le brouillard blanc levé par la tempête et le bruit qui couvrait les mots, le colosse avait du mal à voir qui c'était et ce que voulait cette personne. Une personne encapuchonné, comme lui vous me direz... Avec ce froid, ce n'était qu'une normalité. Mais causer ici, c'était juste impossible.

Zayro: Degagez de là ! On est en pleine tempête.  

La personne ne semblait pas vouloir partir, c'était bien sa vaine. Il comprit bien sur, qu'elle se présenta sous le nom de Zwei, ça ne lui disait pas grand chose pour être honnête. Et voulait savoir ce qu'il faisait par ici.

Zayro: J'essaye de ne pas mourir de froid et d'ennui.. Ecartez vous. Fit t'il froidement

Tout en continuant son chemin, passant à coté en continuant son galop. Comme s'il avait vraiment le temps d'arrêter sa course ici et de papoter ? On croyait rêver. Non, bien au contraire, il tapa son cheval pour qu'il aille même plus vite qu'à l'accoutumé, histoire de ne pas se faire rattraper ou déranger par le ou la première venue. Il s'arrêterait quand la tempête se calmerait. En continuant sa route au travers de la toundra, il finit par sortir un peu des sentiers et tomber sur une petite caverne, enfin, caverne était vraiment un gros mot.

C'était simplement une formation rocheuse, légèrement creusé et qui permettrait de s'abriter lui et son cheval du froid. Il s'en approcha et descendit de son destrier, il n'avait pas grand chose ou l'attacher, mais ce n'était pas necessaire pour la peine.

Il prit dans les grosses sacoches situé à son garrot, du nécessaire pour faire un feu. Des petites buches, de la mousses sèches et des silex. Ni une, ni deux et hop, voila qu'un feu reposant et chaleureux venait de naitre dans cet endroit glacé. Il se posa dans un coin, en tentant de contenir ses grelottements, apposant son corps et ses deux paumes auprès du feu.

Mais il allait visiblement ENCORE être dérangé...

Zayro: Vous n'apprenez rien... Dit t'il lassé.




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 549
Yens : 90
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Jeu 14 Déc - 13:14



À armes non égales
Feat. Laun & Kakashi

TCH !!

Bien sûr que Zwei se sentait terriblement déshonoré de s’être fait contourner comme ça. Mais surtout, on lui avait balancé un ordre ! Le lieutenant haïssait ça… Il ne pouvait pas laisser l’autre se barrer tranquille ! Non !
Bien décidé à le rattraper, il frappa son cheval avec sa cravache, ce qui le poussa à hunir puissamment, avant de se cabrer et de partir au galop, à toute vitesse.

Et ce fut très rapidement que le Basky retrouva l’homme fuyujin. D’après ses vêtements, il semblait faire partie de la garde… De plus, son odeur dérangeait vraiment le lycan aux yeux bleus. Il savait qu’il l’avait déjà sentie quelque part…
Alors, se rapprochant en s’asseyant en tailleur en face de lui, les deux jeunes gens séparés par les flammes, Zwei ôta finalement sa capuche. Il plongea ses prunelles en celles du mâle, et subitement, il se souvint.

Vous êtes… Vous êtes Laun, celui qui a quitté la garde !

S'écria le justicier, surpris.
Il se mit la main sur le visage, essayant de calmer sa jalousie, qui devenait si forte qu’il ressentait un besoin énorme de foutre un énorme punch dans la face du natif. Des grognements lourds précédèrent un long soupir.

Pourquoi avoir fait ça ?, demanda-t-il en enlevant sa main, relevant ses yeux vers ledit Laun, Pourquoi avoir quitté la garde ? Et...

Il marqua une pause pour analyser les environs, en frottant ses mains devant le feu, pour les réchauffer. Reposant son regard froid sur l’ex garde, il poursuivit :

Dites-moi, vous ne m’avez pas répondu… Que faites-vous ici ? Personne ne rôde généralement sur la toundra. Pour ma part, je me dirige vers Minshu, pour aller me venger d’une minshujin, une sorcière que l’on surnomme… La Grande Dévoreuse. Une satanée cannibale qui m’a maudit. Qui m’a condamné à être un loup-garou…

Après avoir terminé, il se frotta nuque, un peu embarrassé, regardant ailleurs.

Oh, excusez-moi… Je me suis laissé emporter… Vous savez, l’intense envie de vengeance… De meurtre et de destruction… Je la ressens actuellement.

Il sortit ses griffes bougeant ses doigts devant son nez pour montrer son côté bestial à l’autre bonhomme.

Après, cette malédiction n’est pas si mal… J’ai appris à contrôler ma part démoniaque. Je peux sentir une odeur à plusieurs kilomètres… Je vois tout aussi loin et je ne crains plus trop le froid. Néanmoins, je suis obligé de manger de la viande crue pour calmer ma faim.

Un nouveau soupir. Le Baskerville ferma les yeux quelques instants.

Je parle beaucoup, pardonnez-moi encore… Je suppose que c’est le fait que je n’ai plus l’habitude de la solitude… Ça fait vraiment du bien de parler avec quelqu’un, de temps en temps. Même si, je dois vous avouer, j’avais un profond désir de vous faire souffrir, quand j’ai su que vous aviez abandonné votre rôle de garde. La jalousie peut souvent nous pousser à faire des choses horribles...

Zwei était vraiment devenu plus empathique et aimable; plus doux aussi. Il avait vraiment changé. L’amour pouvait transformer une brute sans pitié en véritable peluche…
Le vent soufflait fort, et Justice était venu tout seul se réfugier près du cheval de l’autre gars. Le bijou doré du lycan bougeait dans tous les sens, tintant bruyamment. Parfois, le faux mâle l’attrapait pour essayer de faire cesser le son, mais il n’allait pas le tenir éternellement…

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Jeu 14 Déc - 19:31

LaunZwei Baskerville
242 mots
dialogue en gras
pensées en italique
À armes non égales
Les tempêtes de Fuyu étaient connues pour la force de leur vent et des centimètres de neiges qui tombaient sans s'arrêter. Heureusement pour Kakashi, sa jument semblait être habituée à cette météo et elle n'avait pas l'air plus dérangée que ça. Tant mieux d'ailleurs, car le ninja n'avait aucune idée de la distance qui le séparait du premier village. Ça pouvait être des centaines de mètres, tout comme ça pouvait être des kilomètres. Tout d'un coup, alors que l'Hatake commençait à être usé de combattre le froid, il lui sembla entendre une voix hurler. Il pressa alors son cheval, histoire de vérifier ça au plus vite. C'est alors qu'une lueur orangée se vit entrevoir sous l'épaisse couche de beige qui tombait, peut-être un feu de camp !
Il arriva finalement devant ce qui semblait être une petit caverne, avec déjà deux occupants et leurs montures qui étaient non loin du feu. Kakashi descendit alors de sa monture, et interagit avec les deux étrangers qui étaient en face de lui.

Bien le bonjour. J'errais sous la tempête quand j'ai aperçu votre feu de camp, pourrais-je m'y réchauffer également histoire de ne pas mourir de froid ? Ah, et j'ai oublié de me présenter, je me nomme Hatake Kakashi.

L'argenté espérait que ces deux personnes accepteraient de le laisser en leur compagnie, sinon il allait devoir affronter une nouvelle fois la tempête de la Toundra.
Du feu ! Du chaud !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6060
Yens : 122
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 249
Nombre de topic terminé: 131
Exp:
7/18  (7/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: A armes non égales   Jeu 14 Déc - 22:11



A armes non égales

feat.Laun, Zwei, Kakashi




Eh non, pas moyen d'être tranquille, un peu seul pour se réchauffer cinq minutes dans le silence. Zwei la, le, bref, Zwei était déterminé à rattraper Laun, alias Zayro dans le corps du natif. Arrivant sans trop de surprise dans la petite grotte, cette dernière s'approcha du feu, laissant ainsi sa monture aux cotés de la sienne. Dans les premiers moments, Jinn soupira légèrement lorsqu'il l'a vit s'asseoir juste en face. Il esperait juste que ça ne soit que pour se réchauffer, mais non...

Il fallait que cette inconnue l'ouvre et fasse entendre sa voix. Sa capuche enlevée laissait entrevoir d'ailleurs ses traits, assez fin, un visage féminin, une voix qui n'avait rien de grave. C'était donc une femme, en tout cas pour lui, s'en était une. Il ecouta sans trop d'autres choix l'intervention de la Baskerville, qui semblait le connaitre ou, connaitre Laun dans son ancienne vie de natif. Cela pouvait amèrement compliquer les choses, dans le doute, il préféra ne pas s'avancer en terrain inconnu. Après tout, si Zwei était si proche de lui, elle ne lui aurait pas demandé si c'était "vraiment" lui.

Zayro: Qu'est ce qui vous fais dire ça ? Je vous connais ? Non, je ne crois pas.  

Il n'avait vraiment pas envie de faire copain copain. Ne pas avoir sa force ordinaire ne le rendait pas plus loquace ou plus humain, loin s'en faut. Même en entendant cette dernière grommeler, grogner et soupirer, comme si elle avait un contentieux avec lui. Pourvu que ça ne soit pas le cas, c'était vraiment pas le moment.

Quand elle rééitéra sa question sur sa démission de la garde, ce qui la mettait bien au courant des choses. Il soupira à nouveau, exaspéré de devoir s'expliquer au premier inconnu qui passait par là, en le suivant sans de réelles intentions. Il jeta une buche dans le feu pour que les éteincelles et les braises "éclabousses" si l'ont puis dire, le regard de la jeune femme, caché derrière son identité
masculine.

Zayro: Qu'est ce que vous voulez ? Même si c'était le cas, en quoi ça vous concerne, mêlez vous de vos affaires. Rétorqua t'il froidement et calmement.

Il avait l'impression d'avoir à faire à une mère la morale, c'était le cadet de ses soucis, franchement. Et comme si ça ne suffisait pas, elle revint à la charge, en voulant savoir pourquoi il n'avait pas répondu, pourquoi ci, pourquoi ça et gnagnagni et gnagnagna... Cette personne aurait périt de sa main, si il était encore dans son corps. Il la fixait, vraiment... Mais genre vraiment froidement. Lui faire comprendre à quel point ses questions étaient dénués de sens dans une telle situation.


Zayro: Votre vie ne m'interresse pas. Je vais ou bon me semble.  

Elle parla de vengeance, de destruction, elle avait également mentionné aller vers Minshu pour retrouver une sorcière. Il avait tilté sans le montrer, sachant très bien de qui cette personne parlait. Ellen... La revoir était dans ses projets, mais pas sous cette forme. Même si cette dernière était en mesure de l'aider, elle pouvait très bien faire le contraire et il ne pourrait pas se défendre dans un tel cas. Non, c'était bien trop risqué.

Quand à nouveau, Zwei présenta ses excuses pour trop bavarder, alors que le retour n'était pas des plus massifs vis à vis de Zayro, il nota son envie de le faire souffrir, ce à quoi il coupa court, en se relevant, sans aucune crainte, mettant la main sur son épée et en la sortant tout de go !

Zayro: Ecoutez moi attentivement... Je me fiche de ce que vous pensez savoir, qui vous êtes ou bien ou vous allez. Si vous voulez être garde à Fuyu, il n'y a rien de plus simple ces temps ci, avec les pertes de la guerre. Remplissez le formulaire à la capitale, c'est clair ?  

C'est dans cette ambiance qu'un jeune homme arriva, déposant son cheval et s'avançant pour réclamer un feu. Jinn détourna simplement les yeux dans la direction de celui qui se présentait comme étant "Kakashi Hatake". Laun rangea son épée et se décida à s'asseoir à nouveau, sans même prendre le temps de répondre. Il continua simplement à se frotter les mains près du feu... Peu décidé à faire ami ami avec les deux énergumènes qui s'étaient invités à son camp improvisé.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 549
Yens : 90
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Jeu 14 Déc - 22:36



À armes non égales
Feat. Laun & Kakashi

Est-ce que Zwei avait fait le con ? Oui.
Était-il maladroit ? Oui.
Était-ce dû à son côté loup ? Évidemment. Le fait de reconnaître une odeur familière l’avait tout excité. De plus, savoir que cet homme avait quitté la garde et s'apprêtait à se retirer du territoire du dragon bleu le rendait extrêmement curieux et méfiant. Mais en écoutant l’autre parler, Zwei comprit vite qu’il avait fait une énorme connerie. Il laissa donc ledit Laun râler, en comprenant parfaitement pourquoi il faisait ça…

Jusqu’au moment où il dégaina son épée. Se sentant attaqué, le Baskerville se releva, grognant en sortant les crocs, ses pupilles affinées, sa voix aggravée.

VOUS ME MENACEZ ?!!

Rugit-il furieusement.
Bien sûr que c’était drôle quand on songeait au fait que le faux mâle aux cheveux argentés lui avait avoué malencontreusement qu’il voulait le défoncer par jalousie précédemment. Il soupira en le voyant ranger son arme, puis tourna les yeux vers la direction d’une nouvelle voix. C’était un petit garçon aux airs de ninja, qui se présentait sous le nom de “Caca Chie Attaqué”. Zwei le prit au début pour une mauvaise blague et haussa un sourcil.

Euh… Gamin, si t’es venu pour faire chier, dis-le tout de suite ! Avec un bon gros coup de poing, je t’envoie direct là où t’étais !

Lança-t-il en faisant craquer ses doigts, menaçant.
Il fut d’ailleurs très surpris de voir que le gosse possédait un cheval. Le justicier fronça des sourcils. Non franchement, sa tête lui plaisait pas du tout. Il se retenait à fond pour ne pas venir le déglinguer gratuitement. Il ne pouvait pas faire ça ! Après tout, c’était un justicier ! Frapper un enfant sans raison… Frapper un enfant tout court était horrible ! Et ça allait lui foutre une sale réputation…

Mais les nerfs de Zwei étaient très fragiles. Il avait des limites, et il ne supporterait pas un faux geste de la part de l’autre p’tit se croyant dans Ninjago.

Roulant des yeux, le lycan se rasseya, fixant à nouveau l’homme devant lui.

Vous êtes vraiment étrange… Certes, ce n’est pas très poli de poser autant de questions, mais vous sembliez très énervé, et cela même avant que je ne parle...

Balança-t-il avec sérieux, sortant ses dagues pour faire frotter leurs lames devant le feu.

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Ven 15 Déc - 19:57

LaunZwei Baskerville
232 mots
dialogue en gras
pensées en italique
À armes non égales
Alors, pour faire court, d'un côté se trouvait un homme qui avait l'air totalement blasé de la vie, qui semblait ne vouloir parler à personne; et de l'autre, une personne aux traits du visages fins -sûrement une femme- mais qui hurlait dès qu'elle en avait l'occasion. à un moment, la voie plutôt aigüe qu'elle avait eue jusqu’ici se transforma en une voix rauque et grave.

Étrange personne, songea Kakashi. Elle m'a même menacé alors que je n'ai rien fait qui aurait pût la mettre en rogne....

Hésitant un premier temps, le ninja réfléchit et décida de tout de même rester avec ces deux énergumènes, aussi bizarres pouvaient-ils être. Dans le pire des cas, ça ne ferait que pimenter un peu sa journée. Voyant que la discussion était assez vide, l'Hatake décida d'y ajouter son grain de sel :

Et sinon, que faisiez-vous avant que cette tempête se lève ? Pour ma part, j'allais rendre visite aux habitants d'un village que j'ai entre-autre sauvé d'un terrible dictateur.

Oui oui, vous ne rêvez pas, Hatake Kakashi qui raconte sa vie. C'est rare, mais bon, disons qu'il s'ennuyait un poil à écouter les deux autres s'engueuler constamment. Surtout que le grand homme avait l'air louche, il ne semblait pas vouloir parler, et en dévoiler un minimum sur sa personne. Le masqué allait garder un oeil sur lui, au cas où il aurait de mauvaises idées.
Moi aussi je suis un justicier !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6060
Yens : 122
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 249
Nombre de topic terminé: 131
Exp:
7/18  (7/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: A armes non égales   Ven 15 Déc - 21:51



A armes non égales

feat.Laun, Zwei, Kakashi




L'épée sortie, eut pour effet de se faire lever la Baskerville et d'un ton plus grave, les crocs presque montrés, demanda si Zayro la menaçait. C'était assez drôle en soit, puisque peu avant, c'était bien elle qui prétendait vouloir ou avoir voulut lui casser la figure. Tout ça pour cette ridicule histoire de démission de la garde. S'il avait eu de quoi pouffer de rire, Jinn l'aurait sans doute fait à ce moment là. Mais non, ce n'était pas son genre et puis, l'autre imbécile masqué fit son apparition, ce qui permit au colosse de rengainer.

Et pendant que Laun reprenait ses aises, Zwei menaçait le nouveau venu avant même qu'il n'ait ouvert la bouche. En fait, c'était peut être une maladie, un cas pathologique, de faire usage des mots comme ça, pour tout et pour rien. Le natif qui cachait l'être malfaisant en lui, roula des yeux. Il était coincé avec deux inconnus, qui par dessus tout, ne lui revenait pas, mais qu'il ne pouvait pas tuer.

Quelle genre de blague était-ce ? Enfin, il y'avait même fort à parier que c'était des élus, quoique pour Zwei, il avait un doute. Ce qu'elle racontait, ce style d'aventure, le fait d'aller voir Ellen, ça correspondait plus à la nature d'un élu, mais.. Vouloir être un garde... Sans déconner. Bref, quand la situation se calma et que la louve revint à son tour s'asseoir, fixant le soldat bleu dans les yeux, elle admit que son attitude aurait pu être meilleure, mais que lui, était plutôt singulier ou étrange, tout dépendait des choix des mots.

Zayro: Je ne suis pas enervé. Je n'aime pas perdre mon temps, c'est simple à comprendre, non ?  

Plus froid tu meurs. Il ne comptait pas laisser la discussion s'installer, l'un comme l'autre ne l'enervait pas, non, il était un peu exaspéré, mais cherchait surtout la tranquilité. S'acoquiner de ces deux là, c'était de trop pour lui. Zayro était avant tout un être solitaire, mais il se rendait compte, à mesure que le temps passait dans cette coquille humaine qui lui servait pour le moment d'hôte... Qu'il fallait faire avec. C'était comme un package, et les interactions sociales étaient livrées dedans. Avant en Zayro Jinn, les natifs et autres péons s'écartaient de son chemin, de peur. Les élus ? Pareil, la plupart l'évitait tout bonnement.

Si Zwei et Kakashi avait vu le véritable danger prêt du feu ce jour là, il y'avait fort à parier qu'aucun de ceux là ne se seraient assit vers lui, il n'y aurait même pas eu besoin d'y avoir un premier avertissement. Mais maintenant... C'était tout autre. Il soupira à nouveau en entendant l'autre cagoule raconter sa vie, dire qu'il venait de sauver un village de la dictature.

Zayro: Vous voulez une médaille ? Non, bon, fermez là. On partage un feu, pas plus.

Mais comme si la blague ne suffisait pas, cette vaste fumisterie allait continuer, oui... La tempête reprenait de plus belle, plus forte et téméraire qu'avant. Le trio allait être coincé ici pour quelques heures. Même si ceux qu'il avait en face de lui pouvait éventuellement tenir leurs langues, ça ne l'avancerait pas de rester juste silencieux lui aussi. Il fallait prévoir la suite.

Ainsi, Zayro sorti une carte et commença à regarder les points ou il devrait aller dans le futur proche. Se diriger vers Minshu, oui, il fit une croix dans les plaines ou non loin, il n'y avait bien que ça dans ce foutu territoire vert de toute manière. Il nota quelques trucs, puis ouvrit un carnet. Dedans, il nota le nom de Kakashi, mais aussi celui de Zwei, il n'expliqua pas pourquoi, d'ailleurs ces derniers n'auraient pu êtres au courant qu'en s'y penchant ou s'y intéressant.

La question de Kakashi passa bien évidemment à la trappe. Laun passant par des phases de réflexions discrètes et solitaires. Puis il ferma son calepin, le rangeant par la même occasion. Ce n'était pas un journal intime, plus une sorte de carnet de bord sur le voyage à faire. Mais il n'était pas bête au point d'y avoir inscrit son objectif ou sa véritable identité. Mis dans une sacoche de son cheval, il vérifia qu'il ne pouvait VRAIMENT pas partir. Une fois fait, sans autres choix possible, ce dernier revint s'asseoir à son tour.

Zayro: Ça risque de durer toute la journée. Vous êtes des élus ? Demanda t'il enfin, toujours sur le même ton.

C'était... Un début pour une éventuelle conversation... Youpi ?.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 549
Yens : 90
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Ven 15 Déc - 23:07



À armes non égales
Feat. Laun & Kakashi

Ainsi, l’ex-garde répondit qu’il n’était pas énervé. Qu’il ne voulait juste pas perdre son temps. Zwei haussa des épaules, ne sachant pas vraiment si il devait accepter cet argument ou non. En vérité il s’en foutait. Il voulait juste savoir un peu plus sur cet homme, qui semblait si mystérieux et intriguant. Mais cependant… La voix du gamin de tout à l’heure se leva à nouveau, à la plus grande frustration du lycan qui grogna en conséquence :

C’est pas tes affaires, l’mioche.

Lança-t-il, ne souhaitant vraiment pas se taper la discut’ avec ce gamin. Il préférait largement se concentrer sur le mâle en face de lui, qui d’ailleurs avait répondu aux paroles de l’Attaqué tout aussi froidement. Le vent soufflait sauvagement, imitant des cris d’enfants souffrants. Ça allait vraiment être long…

Le mec balèze en face du loup sortit une carte, puis peu de temps après un carnet. Trop curieux, Zwei s’était avancé pour voir ce qu’il y avait. Il fut très perturbé par le fait qu’il inscrive son nom et celui du gosse dedans, mais il ne dit rien pour l’instant, se remettant à sa place, sagement, alors qu'il le regardait ranger ses affaires tranquillement.

Finalement, Laun s’exprima, demandant, à la grande surprise du Baskerville, si les deux jeunes gens présents étaient des élus. Zwei cligna plusieurs fois des yeux. Venait-il réellement de poser une question, lui qui cherchait désespérément à éviter de parler ?
Le justicier ouvrit légèrement sa cape pour la laisser tomber de ses épaules, dégageant un peu ses cheveux, ne craignant plus trop le froid par habitude, dévoilant le sceau bleu de Long sur son cou.

Je suis un élu de Fuyu., balança-t-il simplement avant de reboutonner son vêtement rouge et de rediriger son regard bleu vers le vagabond, Et vous donc ?

Il marqua une courte pause pour réfléchir un peu. C’était sacrément douloureux, alors il ne le resta point très longtemps.

Dites, pourquoi avez-vous écrit mon nom dans votre carnet ?

Questionna-t-il, beaucoup trop perplexe pour ne pas le demander maintenant.
Pauvre Kakashi… Complètement exclu du groupe…


 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Sam 16 Déc - 1:15

LaunZwei Baskerville
325 mots
dialogue en gras
pensées en italique
À armes non égales
Visiblement, Kakashi et l'autre fou n'allait pas devenir de grands amis. Les personnes qui vous rejetaient et vous snobaient à la première occasion horripilaient le shinobi. Heureusement qu'il avait pas mal de sang-froid, sinon il aurait sûrement déjà décoché son poing sur le visage de cet inconnu. Heureusement, l'Hatake était au-dessus de tout ça, et il ne frappait jamais le premier. Autrefois, on aurait pu ajouter qu'il ne frappait pas les femmes, mais cette valeur avait été effacée le jour où il fit la rencontre d'une élue sadique. Depuis ce jour, il avait décidé n'avoir de pitié pour personne. Quand il repensait au pourquoi du comment que cet inconnu l'agressait verbalement, excepté un handicap mental, il ne voyait vraiment pas comment la volonté pouvait motiver à hurler de cette manière sur un total inconnu.

Vous qui m'appelez "gamin", j'aimerais savoir pourquoi vous me traitez de la sorte. Ce n'est pas comme si j'étais arrivé en vous insultant, vous ou votre famille. Et cette fois, répondez-moi, sinon je vais devoir vous y forcer, et je n'aimerais pas en arriver là...

Ensuite, il tendit l'oreille vers l'encapuchonné, qui pour une fois, semblait vouloir engager la conversation. Il leur demanda s'ils étaient bien des élus. Sérieusement ? Vous avez déjà vu quelqu'un habillé comme Kakashi né sur Kosaten ? Nan mais à l'huile quoi. Enfin bref, comme le pensait le borgne, la folle aux cheveux bleus était une élue. En fait, même si elle n'avait pas répondu à la question, on aurait pu le deviner à cause du gros dragon bleu qui trônait sur son cou. L'emplacement du sceau du masqué n'était cependant pas plus caché, en effet, le sien avait été déposé sur son épaule -désormais découverte de tissus-.

Je suis également un élu, de Fuyu. Et vous, Laun ? C'est bien ça votre prénom ?

Il remarqua en même temps, que l'homme griffonnait des choses sur un petit carnet. De plus en plus bizarre cet homme.
En fait, de n'importe quel point de vue, les deux autres sont des teubés !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6060
Yens : 122
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 249
Nombre de topic terminé: 131
Exp:
7/18  (7/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: A armes non égales   Sam 16 Déc - 1:53



A armes non égales

feat.Laun, Zwei, Kakashi




Le gamin qui venait fourrer son nez dans la grotte, était rincé par Zwei et Laun, un peu comme s'il n'était pas le bienvenu, comme s'il dérangeait. Pour Zayro c'était ces deux là, mais vu qu'il n'aurait autre choix que de partager son abris et son feu avec eux pendant une durée indeterminée... Le colosse devait bien essayer de trouver du répondant dans les prochaines questions qui surviendraient à son égard. Bien que la louve pousse un peu la provocation avec le ninja, elle revint vite sur son attraction principale, le natif.

Lui répondant tout d'abord qu'elle était... Non, IL était un élu. Ce il fit bien entendu tiquer Jinn, qui vit bien sur la marque de Long, sans trop de surprise. Mais il releva légèrement la tête après cette information pour signifier ce qu'il venait de relever.

Zayro: Un ? Hmpf... Pourquoi vous vous faites passer pour un homme ? La garde de Fuyu accepte les femmes et même les enfants.  

On pouvait penser ce qu'on voulait de Sul hei, mais le tyran laissait sa chance à tout le monde pour défendre sa patrie adorée. Les soldats enfants, femmes, jeunes ou vieux, peu importait. Plus de chair à canon il y'avait et mieux c'était. Entrer en soldats n'avait vraiment rien de fastidieux, après évidemment, garde était un poil plus complexe. Lorsque vous deviez surveiller quelque chose, mieux valait que le rôle attribué soit respecté.

Mais c'était un processus d'intégration qui avait lieu après l'acceptation dans les rangs et Zwei comme Nyang, n'avaient pas vraiment à cacher leurs... Attributs sexuels. Mais bon, c'était peut être pour une autre raison après tout, il s'en fichait bien au fond. Il montra d'ailleurs son désintérêt en passant rapidement à autre chose, comme répondre à sa question par exemple ;

Zayro: Non.

Pendant ce temps, le ninja tentait de refaire ses comptes avec Zwei et indiqua rapidement à son tour qu'il était un élu de Fuyu. Au moins, les trois étaient en famille si l'ont puis dire ? La Baskerville se demanda curieuse, pourquoi il avait noté son nom dans un carnet, ce qui n’intéressa par contre pas vraiment Kakashi. Jinn avait bien noté sa curiosité lorsqu'elle se leva pour s'approcher et voir ce qu'il notait.

Zayro: Simple formalité. Si j'ai besoin de vos noms un jour.

Après cela, le ninja légendaire (enfin pas encore si légendaire vu son niveau et son âge actuel) posa à peu près la même question après s'être intronisé en tant qu'élu, il demanda surtout si Laun était bien son nom, comme pour vérifier. Une chose était sure, ce garçon avait une bonne ouïe pour l'entendre à peine arrivé dans la grotte et sorti de la tempête.

Zayro: Décidément, vous voulez tous savoir mon nom aujourd'hui. Peu importe, je veux bien m'appeler Laun si ça vous fait plaisir.

Ainsi, il gardait légèrement en suspens sa véritable identité. Il gardait en mémoire qu'il n'avait pas précédemment donné son nom à Zwei et ce n'était pas pour commencer avec le gamin à coté de lui. Donc la situation se résumait enfin. Un natif qui était autre que le colosse de Fuyu et deux élus de la nation de Long. L'un revenait après avoir sauvé un village et Zwei partait à Minshu pour rencontrer Ellen... Le premier était un peu bousculé, bien qu'il ait été un peu plus menaçant dans ses derniers propos, d'après son experience, Jinn jugeait ici que le ninja était le plus faible élu des deux. Mais difficile de connaitre la différence entre eux.

Zayro: Des élus hein... J'en ai connus un tas. Et vous, quels buts recherchez vous ?

Puisqu'il fallait faire causette...




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 549
Yens : 90
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Sam 16 Déc - 12:30



À armes non égales
Feat. Laun & Kakashi

La remarque de l’homme à capuche refroidit d’un coup le loup, qui grinça des dents avant de répondre, en plissant des yeux, le visage assombri :

Un élu. Je suis un homme. Y a aucune histoire de se faire passer pour un mâle ou quoi que ce soit. J’en suis un, tout simplement. Point barre.

Grogna-t-il d’un ton froid, réellement frustré.
Zwei ne voulait vraiment pas revenir sur ce sujet, qui lui était très sensible. Il en avait un très mauvais souvenir, vu ce qui s’était passé avec Mist. Le Baskerville avait terriblement honte de son sexe. Il ne se sentait pas dans le bon corps… Et puis, dans son monde, la femme n’avait aucune influence… Elle était bonne à marier, à servir son homme, à être belle… Tout simplement.

Mais alors que le loup-garou patientait pour avoir la réponse de Laun à propos de son prénom écrit dans son carnet, le gamin masqué reprit la parole, et avec une telle insolence que le fuyujin aux aux yeux bleus se releva pour attraper l’enfant, le soulevant sans pitié, s’éloignant de la “grotte" pour agiter l’adolescent au dessus du vide. Totalement stoïque, Zwei parla d’une voix grave et imposante :

Un seul mot de travers et je te balance dans le vide.

Une menace tout à fait sérieuse, avec un semblant meurtrier. Zwei ne supportait pas qu’on lui manque de respect comme cela, qu’un gamin lui foute la honte comme ça.
Il le tenait qu’avec un bras, jusqu'à-ce qu’il le repose à côté, revenant à sa place bien au chaud devant le natif délaissé. Celui-ci lui avoua avoir mis son nom — écrit en Kanji — tout simplement si il en aurait besoin dans l’avenir. Zwei haussa à nouveau des épaules, ne trouvant pas de mal à faire cela. Si ce mec avait l’alzheimer, bah c’était tout à fait normal de faire ça. Le loup blanc comprenait parfaitement. Et avait un peu pitié…

L’ex-garde posa une nouvelle question, au sujet du but des deux fuyujins élus présents devant lui. Inutile de préciser que Zwei avait remarqué que la tenue du petiot était trop atypique pour n’être qu’un simple natif, car il s’en battait les bawls de lui. Le lieutenant du clan des faucheurs écarlates posa une main contre son cœur, et prit un air déterminé et fier avant d’élever la voix :

Je fais partie d’un clan légendaire de justiciers. Dans mon monde d’origine, nous étions connus comme les dieux de la mort, ceux qui condamnaient les criminels dans l’Abyss, une sorte d’enfer. Je veux leur faire honneur, je veux devenir un justicier, être reconnu sur Kosaten en rétablissant la paix véritable !

S’exclama-t-il, tout à fait sincère, et quelque peu orgueilleux. Après tout, pourquoi ne pas se vanter d'avoir une si grande importance ?

 


Dernière édition par Zwei Baskerville le Dim 17 Déc - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Sam 16 Déc - 22:37

LaunZwei Baskerville
410 mots
dialogue en gras
pensées en italique
À armes non égales
Tiens tiens, alors comme ça, Laun notait les prénoms des deux élus dans son carnet, soit disant juste pour des "formalités". Étrange... Kakashi s'en alla jeter son œil sur le carnet, comme ça, il pourrait au passage apprendre le nom du fou aux cheveux bleus. Il était écrit en kanji, ce qui était en sois assez logique vous me direz. Alors comme ça, il s'appelait "Zouèï", bizarre comme prénom. Le ninja écoutait ce Zouèi qui parlait, et qui disait être un pur mâle, et qu'il ne faisait pas semblait.

Un homme ? À la vue de son visage, j'aurais mit ma main à couper que c'était une femme.... Et puis c'est bizarre qu'il ne veuille pas qu'on dise qu'il est autre chose qu'un homme.

(Enfin, c'est logique pour un homme qu'il ne veuille pas qu'on dise que c'est une femme, mais je commence à m’emmêler les pinceaux avec ces bêtises) Puis, le ninja n'eut le temps de comprendre, qu'il se fit attraper à la gorge et soulever au-dessus du sol par le Baskerville. Tatata, mauvaise idée. À peine l'Hatake fut soulevé qu'il se permuta avec une bûche. Zwei était donc en train de menacer une bûche, ça commençait à devenir courant pour Kakashi...

Je me demande si un jour les gens comprendront qu'on ne peut me menacer de la sorte, ça fait deux fois que ça m'arrive quand même....

Enfin, il appela Cheveux Bleus pour lui signaler son erreur.

Tu es au courant que je suis là depuis le début ? Ce bout de bois ne va pas répondre à tes menaces, hein.

Il s'asseya alors à côté de Laun, et écouta Zwei qui était en train de se vanter de faire partie d'un "clan légendaire, et blablabla c'est nous les plus fort..." Il rétorqua alors, tout bas, marmonnant dans son masque.

Vous étiez considérés comme des dieux, mais je suppose que maintenant ta puissance ne vaut plus rien. Et puis, tu dis vouloir devenir un justicier, mais ce n'est pas en hurlant sur les inconnus que tu vas y arriver...

Il reprit alors, plus fort, afin de répondre au natif :

Pour ma part, je n'ai pas spécialement de but. Pour l'instant, j'essaye de redevenir plus fort et je chasse des primes, occasionnellement.

Et oui, parce qu'il y a peu, le borgne était devenu un chasseur de primes. Pour combattre des criminels (et réaffûter ses sens du combat) et en même temps pour gagner un peu d'argent.
J'me demande comment va se dérouler la suite è_è
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6060
Yens : 122
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 249
Nombre de topic terminé: 131
Exp:
7/18  (7/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: A armes non égales   Dim 17 Déc - 17:03



A armes non égales

feat.Laun, Zwei, Kakashi



Ahlala, quand on touchait la corde sensible alors, corde qui n'existait pas d'ailleurs. Zwei voulait être un homme, franchement, Zayro en avait vraiment rien à faire, il se contenta simplement de fixer son interlocutrice prétendre, puisqu'elle voulait juste prétendre. Il avait déjà vu des cas similaires de toute manière, de femmes se faisant passer pour des hommes, juste parceque Kosaten était très machiste. La plupart des personnes regroupées dans le fameux "sexe faible", étaient des mères au foyer, des servantes, des aubergiste. Pourtant, l'élue de Fuyu oubliait quelques détails importants.

Zayro: Personnellement je me fiche que vous vous fassiez passer pour un homme. Mais s'il s'agit d'une question de vision du monde, de force... C'est pitoyable. J'ai rencontré des élues femmes plus puissantes que des élus hommes dans Kosaten et la chef du conseil militaire à Seika est une femme également. Le sexe n'a rien à voir, seule la force compte.  

C'était sincère, c'était vraiment ce qu'il pensait ! Geleerde, Aki Nishiie, Kachou, autant d'adversaires femmes qui avaient bien souvent eu les ... Et bien les couilles de l'affronter. Oui, le colosse avait terrassé ces trois là, c'est vrai. Mais il avait terrassé de la même manière les élus hommes qui s'étaient mis sur son chemin. Et pourtant, en terme de force ou de niveaux, Aki avait été la plus proche de lui. Enfin, après ce discours il se contenta de sortir un paquet de viande séché, juste pour lui.

Il n'avait guère l'intention de partager plus qu'un feu avec eux. Il s'occupa à mâcher cela, lorsqu'il vit Zwei soulever Kakashi et le prévenir d'on ne sait quoi. Ces deux élus étaient des gamins, ça se voyait clairement. Ils étaient quelque part chanceux de voir en face d'eux Zayro en Laun, plutôt que le véritable dans son vrai corps.

Au moins, cela permit de voir que l'Hatake s'était transformé en buche après la menace, une substitution digne des ninjas, oui, il connaissait cela. Il avait affronté Heiwa, Rinkyu, Mizoku et même un paquet de natifs assassins, on pouvait clairement dire que le colosse avait eu sa dose.

Lorsque tous deux furent enfin réunis une fois de plus en face du natif, la louve discouru sur son ancien état dans son monde. Un clan légendaire ? Des justiciers ? Assimilés aux Shinigamis ? Rien que ça... En tout cas, le but sur Kosaten était moindre, juste, devenir le plus grand des héros, nan, vraiment, au fond Zayro trouvait ça ridicule, mais il ne parla pas, Kakashi prit de toute manière les devants.

Le ninja n'hésita pas à rappeler que son comportement n'allait pas vraiment avec l'idéal souhaité... Ce n'était pas faux, enfin, ça n'irait pas si Zwei voulait ressembler aux vrais héros qu'avait connu ce monde, tel des ; Schneiden. Dans une moindre mesure, le Hatake lui, voulait simplement reprendre sa force d'antan. Le programme type de tous les élus. Cela ramenait parfois Jinn à ses débuts, sa reprise de force, son dépassement, tout le reste...

Zayro: Une justicière et un chasseur de prime... Dit il en secouant légèrement la tête.

Quel sorte de futurs élus cela pourrait donner ? Kakashi... Ce gosse était à la guerre maintenant qu'il y repensait. Il ne pouvait évidemment pas en parler, mais il semblait se rappeler de lui, non loin de Nyang. Quoiqu'il en soit, il reprit ;

Zayro: Y'a t'il des personnes, des élus ou natifs que vous voudriez rencontrer pour accomplir vos... Idéaux ?

En même temps, il sorti un petit feuillet, c'était un attirail que presque tous les soldats avaient. Dessus ? Toutes les primes plus ou moins actuelles. (cliquez ici).

Zayro: Concernant les primes, voici celles en vigueur.

Ce n'était pas qu'il voulait aider, non, mais si Kakashi voulait vraiment chercher de véritables primes, il voulait le tester, voir sa réaction. Dedans figurait d'ailleurs la fameuse dévoreuse, Ellen. Peut être de quoi faire tiquer également Zwei ? Qui sait.




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 549
Yens : 90
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Lun 15 Jan - 15:42



À armes non égales
Feat. Laun & Kakashi

Qu’est-ce que …?! Zwei venait tout juste de menacer… UNE BÛCHE ?! Qu’est-ce que c’était que ces conneries encore ?! Le loup grommela, puis hocha la tête face aux paroles de l’Hatake. Il poussa un simple soupir, étant assez d’accord avec le gamin, malheureusement. Il était par ailleurs assez honteux de son propre comportement. Il aurait bien dû se calmer, se montrer plus sage et patient, parler en montrant l’exemple…

Le Baskerville n’avait donc point répondu au jeunot, restant donc silencieux, réfléchissant sur ses actes. Trop imprévisible… Il fallait mûrir ! Un justicier ne ferait jamais un tel acte, n’est-ce pas ? Il devait faire preuve de sang froid en toute situation… Être relaxé. Surtout que ce n’était qu’un enfant, inutile de s’y attarder ! Le mâle souffla de nouveau, restant aussi muet face au grand discours de Laun, même si il avait frôlé d’exploser de rage. Il avait déjà dit ce qu’il avait à dire… Pourquoi répéter ? Il en perdrait crédibilité… N’est-ce pas ? Néanmoins, Zwei garda en tête le fait que des femmes ont pu réussir à devenir respectables ET puissantes, ce qui ne pouvait absolument pas être le cas dans son monde… (hors Lottie évidemment, mais c’était un cas exceptionnel)

Bref, l’ex-garde attira l’attention du fuyujin aux yeux bleus lorsqu’il lui drmanda qui le Baskerville voudrait rencontrer. Ce dernier ne fit qu'hausser des épaules en soufflant un "Pourquoi pas Zayro Jinn ?". Laun tendit ensuite une liste de têtes mises à prix sous son nez. Zwei, tout excité, la prit de pleines mains, et analysa un peu tout ça, fourrant tous ces noms dans son esprit… Mais il perdit tout en découvrant le nom de la fameuse sorcière Ellen…

ELLE !! Elle est donc recherchée cette enflure !!... J’aurai dû m’en douter…

Le lieutenant rendit rapidement la feuille au jeune homme, prenant un air bien plus assuré, le sourire grand aux lèvres.

Quelle coïncidence quand même… Je n’oublierai pas de prendre sa tête avec moi quand j’aurai démoli cette Ellen ! 7500 yens… Ce n’est pas de refus !

Ah ! Et n’oublions pas la viande que possédait ce bon petit Laun. Non vraiment, qu’est-ce qu’il avait faim ! Et puis cette nourriture avait l’air si juteuse, si délicieuse… Si bonne en bouche ! Le lycanthrope ne put se retenir de se lécher les lèvres nerveusement, détournant le regard de temps de temps, son ventre gargouillant bruyamment. Gêné, l’hybride se tint le ventre en marmonnant pour lui-même. Il aurait dû ramener de la bouffe avec lui… Sérieusement…


 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Dim 21 Jan - 16:27

LaunZwei Baskerville
410 mots
dialogue en gras
pensées en italique
À armes non égales
[size=30] En voyant la liste des différentes primes, Kakashi put remarquer que plusieurs de ceux qu'il avait rencontré possédaient des primes. Parmi eux on retrouvait Bashô, Zoro, mais encore Rinkyu... Mais bon, il pouvait tous les rayer de sa liste, ils étaient pour l'instant bien trop puissants pour lui. Il devait pour l'instant se rabattre sur de la friture...

S'il y a des élus que j'aimerais rencontrer ? Il y en a bien un, qui pourrait être intéressant. J'ai entendu parler de lui sous le pseudonyme du Messager des Enfers. Il paraîtrait que cet homme aurait réussi à arracher un œil à l'Uchiha Rinkyu. Si c'est vrai, il faudrait que je le rencontre.

Non pas que Kakashi pensait lui voler son œil qu'il avait lui-même volé (loin de là, il tient à sa vie), mais ça pourrait être intéressant s'il réussissait à se retrouver face à quelqu'un dans la même situation que lui, c'est-à-dire avec un sharingan dont il doit maîtriser la puissance.[/size]
Ce Zayro,
je dois le trouver, et lui voler son œil !


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6060
Yens : 122
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 249
Nombre de topic terminé: 131
Exp:
7/18  (7/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: A armes non égales   Sam 27 Jan - 21:31



A armes non égales

feat.Laun, Zwei, Kakashi




Même avec ce feu, il faisait froid, beaucoup trop froid. La toundra de Fuyu ne pardonnait pas aux plus faibles et ce corps de constitution humaine, bien que plus resistant que la normal étant donné le métier de garde, une masse musculaire avancée, ne lui laissait pourtant pas de repos pour les frissons quelques fois. Continuant de se réchauffer près du feu, il écouta alors la réponse de Zwei, la louve désireuse de rencontrer Zayro Jinn, ce qui s'appliquait à la réponse du ninja également.

Celui qui, il y'a une minute à peine, se disputait avec l'élue se faisant passer pour un homme, en esquivant son coup en se transformant en buche. Étonnant art de substitution, un peu enfantin à son goût. Il supportait amèrement leurs présences, sans autre choix. Bref, Kakashi aussi voulait voir le colosse, en le nommant "messager des enfers", il se souvint que ce surnom lui fut attribué par Nukumi. La femme à la tête des Zayriens sous tutelle du conglomérat, avait voulut - à l'époque - rendre une certaine notorieté au géant de Fuyu.

Pourquoi ces deux là voulaient le voir ? La prime ? Possible... En tout cas, maintenant qu'il le savait, c'était une information à laisser de coté.

Zayro: Zayro jinn ou le messager des enfers, n'est pas nommé ainsi pour rien... Ce serait une erreur de penser que le rencontrer pourrait vous apporter quoique ce soit. Mais, si c'est là ou vous mène votre destin.  

Dit t'il, en laissant un sombre suspens, tout en regardant à la fois Zwei et en passant directement vers Kakashi. Puis il termina son repas en silence. Ces derniers ou plutôt, cette dernière commença alors à crier en voyant certains noms dans les primes montrées. En fait, la louve parlait de la sorcière Ellen, prétendant donc vouloir lui régler son compte. La prime n'était pas des plus élevées, mais Jinn la connaissait bien et savait de quoi cette femme était capable.

Zayro: Ne la sous estimez pas. Cependant, si vous arrivez à la tuer, je suis certains que cela pourrait vous servir à vous rapprocher de Zayro Jinn. J'ai entendu des histoires à propos d'eux.

Evidemment, il faisait référence à tout ce qui les liait, des potions à Zoro, aux enfants eut avec elle que lui même ne connaissait pas ou encore - et surtout - la perte de son âme et sa forme démoniaque, qui était également signe des ébats sexuels non consentis... Elle paierait, de lui ou d'un autre, il préférait bien sur la première option. Mais les motivés réussissaient généralement plus vite que les autres et s'il l'était, sa situation l'empêchait d'agir à sa guise pour l'instant !

Soudain, dans le silence de la toundra et de la caverne, un écho de gargouillis provint du ventre de Zwei, se tenant le bide comme si la faim la tiraillait. Laun avait presque tout finit, c'était pas de bol tout de même.

Zayro: Il y'a des créatures à chasser aux alentour, pourquoi ne pas l'avoir fait, au lieu de me poursuivre ?

Indiquant par la même occasion qu'il n'était pas trop tard. Mais sinon, il tourna son regard vers le cheval de l'élue et de Kakashi, annonçant alors ;

Zayro: Sinon, il y'a de la viande pas loin.

S'il avait eu de l'humour, sans doute aurait t'il rit à cette proposition incongrue qu'il venait de leurs proposer pour remplir leurs estomacs. Tuer son cheval, c'était un truc que connaissait bien Jinn, l'ayant fait au moins deux ou trois fois. Pas toujours pour se nourrir d'ailleurs...

Après cela, la tempête commençant à se calmer de plus en plus, il se leva pour observer un peu dehors. Il ne désirait pas passer trop de temps ici et repartir au plus vite.

Zayro: Satanée tempête... Rétorqua t'il, déçus de ne pouvoir les quitter.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 549
Yens : 90
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Sam 3 Fév - 11:09



À armes non égales
Feat. Laun & Kakashi

Je sais très bien ce qu’on dit de Zayro Jinn, Laun. Mais je veux absolument le rencontrer pour me battre contre lui, dans l’objectif de devenir plus fort, et non de le balancer en prison ou je ne sais quoi. Sa puissance… Je veux l’atteindre, je veux être l’idole de ce monde que je veux protéger !

Avoua-t-il après les explications de l’ex-garde à propos du colosse de Fuyu. Oui, Zwei le respectait, l’admirait, et rêvait tellement de le vaincre pour devenir plus populaire, être adoré… Et être fier d’être le combattant le plus puissant qu’il soit dans cet univers.

En tout cas, Kakashi souhaitait le voir lui aussi. Quel imbécile… Zwei n’hésitera pas à le mettre K.O si il se mettait sur son chemin ! Seulement le Baskerville avait le droit à cette chance ! Après, quand on y pense, il prendrait un malin plaisir à le regarder se faire violer en direct. Rien que d’y songer, Zwei eut un petit ricanement, accompagné d’un sourire sarcastique, presque machiavélique.

Puis la discussion se suivit par le sujet de la sorcière Ellen. Laun disait qu’il ne fallait pas la sous-estimer… Mais que cela réussirait à “impressionner” (ou plutôt à se faire remarquer par) Zayro Jinn. Soi-disant, des rumeurs tournaient à leur sujet… Le loup se demandait vraiment comment ces deux êtres pouvaient être liés…

Bref, revenons-en à la terrible faim du loup.
Il commençait sérieusement à s’enrager… Et des grognements lourds commencèrent à se faire entendre. Les dents serrées, le Baskerville, dès que l’ancien garde pointa du doigt les deux chevaux présents, bondit sur celui du ninja, griffes et crocs sortis, ses pupilles affinées. Des poils blancs poussèrent, et les muscles du chasseur de primes se développèrent à grande vitesse pour finalement lui donner la forme d’un loup-garou dévorant l’équidé vif. Les cris de l’animal s’arrêtèrent finalement lorsque l’hybride lui arracha la tête avec une facilité surprenante.

Grrrr… grrr… rrghhh…

Les babines remplies de sang, Zwei, le ventre plein, se tourna vers les deux autres personnes ici, respirant bruyamment. Il partit rapidement se coucher près du feu, essayant désespérément de se calmer en fixant Laun avec dédain. Oui, il lui en voulait pour ne pas lui avoir partagé son repas. La bête grondait toujours, montrant ses dents avec rage.

L'avantage dans tout ça, c'est que Zwei ne ressentait plus froid désormais...


 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Mar 6 Fév - 20:34

LaunZwei Baskerville
232 mots
dialogue en gras
pensées en italique
À armes non égales
Hmmm, alors comme ça, c'était dangereux de vouloir rencontrer Zayro Jinn ? Encore plus intéressant ! Ça donnait à Kakashi d'avantage l'idée de vouloir le rencontrer. À en voir sa tête, Zwei au contraire n'avait pas vraiment l'air enthousiaste que Kakashi veuille également faire sa rencontre. De toute façon, le ninja avait cessé de faire attention à elle (lui ?), le trouvant trop insociable à son goût. Ok, il était également assez froid avec les gens, mais il sentait que c'était différent pour cet être aux cheveux blancs. Comme s'il voulait tuer quiconque lui adressait la parole. À moins que ça ne s'applique qu'à lui. Quoi qu'il en soit, ils continuèrent à parler jusqu'à ce que... Zwei saute au cou du destrier de l'Hatake pour littéralement l'égorger avant de le dévorer.

Mais t'es complètement teubée ! Pourquoi t'as boulotté mon cheval ? Je suis censé rentrer comment moi ? Putain de tarés, vas-y, j'me casse !

Les mains dans les poches, l'argenté fit demi-tour, enjambant le cadavre de son destrier, et disparu dans la neige...
C'est pas parce que je pars là que je ne reviendrais pas~


Seul les élus peuvent voir ceci:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6060
Yens : 122
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 249
Nombre de topic terminé: 131
Exp:
7/18  (7/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: A armes non égales   Mar 6 Fév - 22:57



A armes non égales

feat.Laun, Zwei, Kakashi




Au moins la situation évoluait un peu. Déjà, la tempête commençait à se calmer de plus en plus, ce qui laissait croire que dans une petite heure, Laun pourrait enfin déguerpir d'ici. De deux, Zwei qui était plein d'entrain à l'idée de rencontrer Zayro, ne voulait le faire que pour l'égaler et devenir plus forte, respectée... Pourquoi faire au juste ? Ce monde était une erreur totale, mais bon, elle ne comprenait surement pas le fond de l'histoire. Ah oui, elle se prenait pour un homme c'est vrai, il ne fallait pas l'oublier.

Quoiqu'il en soit, elle ne tarda pas à se jeter sur le cheval du ninja, après les quelques recommandations du colosse fuyujin, et mangea ce dernier. C'était au moins une bonne chose qu'elle n'ait pas boulotté (j'adore ce mot) le canasson de Jinn, sinon il aurait été au plus mal pour repartir.

Puis elle se coucha, encore en grognant, le ventre bien rempli et lui jetant des regards furieux. Evidemment le ninja lui, ne prit pas tellement bien le fait que son seul moyen de transport ait finit dans l'estomac de Zwei et se tira sans sourciller, les mains dans les poches, et juste dégoûté de cet entrevue... Si seulement il avait pu le suivre à ce moment là. Mais il fallait croire que la constitution d'un élu était bien meilleure que la sienne.

Il pourrait bientôt partir cela dit, mais quelques minutes de patience étaient encore necessaire.

Zayro: Quand je partirais, ne me suivez pas. Je n'ai pas de temps à perdre, j'ai une mission à remplir... C'est clair ?  Fit t'il en direction de la mercenaire.

Les minutes s'écoulèrent plus ou moins paisiblement, jusqu'à ce qu'enfin, le bruit du vent ne cesse et qu'un rare rayon vint illuminer la neige de la toundra, la rendant alors aussi brillante qu'un beau diamant. Mais lui s'en fichait, il ne voyait là qu'une occasion de se tirer.

Et c'est donc ce que Jinn se préparait à faire. Reprenant les quelques affaires posées au coin du feu, scellant son cheval et se remettant dessus, il ajouta ;

Zayro: Quelque chose me dit que nous nous reverrons... Mais que ce sera bien différent la prochaine fois. Une intuition.

Puis il commença à calmement sortir, avant d'entamer un galop des plus prometteurs, espérant mettre une distance plus que raisonnable entre lui et ces deux energumènes.


- - - -

hrp : désolé, pas été très motivé pour ce rp (il a été trop entrecoupé et je veux mon corps : ( mais vous êtiez cool, ja'naa ! )




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 549
Yens : 90
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   Mer 7 Fév - 14:47



À armes non égales
Feat. Laun & Kakashi

Zwei n’était vraiment pas dans un très bon état mental… Il grognait toujours, mais il avait tout de même pu entendre les paroles de l’Hatake, qui réussirent à le mettre encore plus en rogne. Tentant désespérément de se retenir de péter les plombs, il écouta Laun qui partit après quelques minutes de silence. La tempête avait cessé… Mais le loup n’arrivait pas à d’enlever de l’esprit l’image du ninja. Passant sa langue le long de ses crocs encore ensanglantés, il décida enfin de se relever, ses pupilles s’affinant davantage, respirant si fort de rage que même un sourd pourrait l’entendre. Sa cape toujours sur lui, le lycanthrope, désormais dépassant les quatre mètres, possédait un corps massif, musclé avec une fourrure épaisse et une anatomie masculine. Il sortit les griffes, encore affamé, et partit à grande vitesse vers la direction qu'avait prise Kakashi, suivant son odeur grâce à son odorat surdéveloppée.

Il ne lui fallut point beaucoup de temps pour le rattraper, car le gamin était parti à pieds, le Baskerville ayant bouffé son cheval sans pitié. Son courroux s'intensifiant de plus en plus, la bête bondit des hauteurs pour se mettre juste devant l’enfant, poussant un rugissement si fort qu’il en fit trembler toute la toundra, son cri résonnant un peu partout, provoquant une avalanche tout près d’eux. L’autre fuyujin aux cheveux blancs avait bien l’air effrayé, mais il ne se retint pas de balancer des couteaux étranges sur le monstre, dont la colère grandissait encore et encore… Jusqu’à un moment où il se remit debout, dominant largement le petit, lui griffant violemment le visage, et lui arrachant ce morceau de tissu qui lui cachait la bouche. L’élu au visage maintenant plein de plaies ouvertes était tombé, rendant lentement rouge la neige en dessous de lui. Pour se défendre encore, il se protégea de ses bras que le loup vint mordre et violemment arracher. Hurlant de douleur, le jeunot se fit bouffer le ventre vif…

Mmf… Uh ?

Zwei venait tout juste de prendre conscience. À nouveau dans sa forme humaine, il découvrit avec horreur le cadavre de son copain chasseur de primes entre ses mains. Les yeux écarquillés, il recula, effrayé par ce qu’il venait de faire. Ne voulant assumer son crime, il secoua plusieurs fois la tête, répétant sans cesse “Ce n’est pas moi, ce n’est pas moi… Je n’ai pas fait ça !”. Et puis, soudainement, il revint vers le corps, le prenant dans ses bras, en le secouant un peu par les épaules.

Hey gamin, réveille toi… La tempête a disparu…! Hey !... HEY !!

Il avait beau faire tout ce qu’il pouvait, le petit, les yeux ouverts, ne répondait pas et ne bougeait plus. Mettant une oreille contre son cœur, il sut alors que tout était fini…

Non… Non non non !! Debout ! DEBOUT GAMIN !!... Sois un homme, relève-toi ! Ces blessures… Ce n’est rien ! Allez !

Pas de réponse.

C’est vraiment pas drôle… Debout…

Pas de réponse.

Hey…

Pas de réponse.

...

Le corps s’illumina soudainement, à la grande surprise du Baskerville qui comprit vite. Silencieux, il continuait toujours de secouer le cadavre, alors qu’il savait pertinemment que cela ne servait à rien… Jusqu’à-ce qu’il se transforme en lumière, et se lève dans le ciel…

Il était mort. Mort par sa faute.

...

Un hurlement. Un hurlement de loup qui souffrait alors que le sceau brillait.
Douleur douleur douleur.
Qu'était-ce que cela ? Pourquoi ? Était-ce une punition de Long ?
Souffrance souffrance souffrance.
Cri perçant, griffes plantées dans la chair de son cou...
Zwei hurlait à la mort, s’excusant auprès du petit, qu’il ne voulait pas… Dont il ne voulait pas de mal…

"Je suis désolé..."

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: A armes non égales   

Revenir en haut Aller en bas
A armes non égales
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Toundra boréenne-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.