Partagez | .
L'état de santé de Jeong (rp important)
Messages : 60
Yens : 736
Date d'inscription : 14/10/2014

Progression
Niveau: 350
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: L'état de santé de Jeong (rp important)   Ven 29 Déc - 22:28


 
 

 


 
Un état préoccupant
Jeong sur le déclin ?


 


 

 
Musique


Depuis son allé retour au royaume des morts, le chef de la république de Minshu, le grand Jéong Tekina, avait vu sa force en déclin. Son âme avait tout de même quitté son corps durant cette aventure, ce n'était pas rien. Tant de blessures l'avait affecté, même s'il avait pu s'en sortir et feinter durant un laps de temps plus ou moins long. La force du leader était réelle, pendant des mois, personne ne se doutait qu'au fond de lui, le mal le rongeait et qu'il était trop tard. L'oracle avait eut beau le prévenir et même si Manshee était silencieux, le serpent savait que le sort en était jeté.

Quelques temps avant que Tenshi ne se découvre, la jeune, fougueuse et belle Reisha était venu au contact de celui qui était désormais neutre, entre les feux des deux ennemis mortels : Seika et Fuyu. Le président Tekina avait alors accueilli la rebelle et entre eux, un discours s'instaura dans la paix et l'amabilité. Elle ne se doutait pas encore qu'il était en si mauvais état, c'était les prémisses.

Voici donc l'émissaire de Tenshi, comme m'ont prévenu mes gardes. Bienvenue à Minshu. Veuillez vous asseoir. Dit-il en désignant une chaise devant son bureau, puis il prit place sur son fauteuil.  

- Merci président Tekina. Je me nomme Reisha, je me suis échappée de Tenshi pour venir vous prévenir du danger imminent qui arrive. Fit t'elle en s'asseyant.

Le président la regarda sans enlever ses lunettes qui lui donnait cet air si peu commun dans cet univers médiéval. Elle ne trahissait pas son regard et donc ses émotions, mais il était curieux de savoir ce que venait faire une Tenshin si loin des siens et pourquoi s'était t'elle échappée, ou quel était ce danger pesant.

Alors la guerre entre Seika et Fuyu n'est pas la seule chose à craindre ? Je pensais d'ailleurs que les Tenshins ne venaient jamais se mêler aux autres nations du bas.

- Président, je serais directe. Les Tenshins ont étés corrompus par un mal bien trop grand pour que je puisse lutter seule. Votre guerre n'est qu'une pierre dans l'eau, mais ce qui se prépare est pire encore. Je dois au plus vite concentrer le reste des résistants, rebels Tenshins ou non, en lieu sur.

Je v.. GNn.. - Vous allez bien ? Je .. Qu'est ce que vous disiez déjà... Pardonnez moi. - Que mon peuple et les votres sont menacés par les tenshins corrompus. L'ile arrive président, elle arrive pour semer le chaos.

Jeong avait déjà mal, mais il tentait de garder la face, il se tenait la tête et le front par moment, des maux de têtes, des oublis, des hallucinations et des pressions dans toutes ses articulations ou ses veines. Cela se propageait et disparaissait par moment, emportant avec, comme une partie de lui même. Mais tant qu'il avait encore toute sa tête et sa santé, il voulait régler ce soucis au plus vite.

Je comprends.. Vous n'êtes pas du genre à demander de l'aide simplement. Mes mages vous ont analysés, vous dites la vérité. Je suis sorti de l'alliance entre Seika et Minshu, je ne peux donc pas vous mettre en relation avec eux. Mais... J'ai encore des traités de neutralité avec certaines iles de l'archipel de l'ouest Kosatenien. Vous irez sur l'une d'elle, discrètement.

- J'apprécie votre geste Président. Chaque minutes est comptées à présent. Permettez moi d'analyser votre mal, ne me le cachez pas, vous souffrez au point d'avoir du mal à le dissimuler. Quand à Seika, je ne peux pas compter sur des personnes trop impliqué dans la guerre, c'est pourquoi vous êtiez le seul choix possible !

Cela se voit tant que.. GnnN.. Tant que ça hein. Je suppose que je ne me suis pas assez reposé après ce qui est arrivé à Kosaten, lorsque les forces de l'au delà se sont déversées ici.

Reisha sortie quelques pierres, avec l'accord du président, les gardes laissèrent la rebelle faire. De toute manière, en cas d'entourloupe, elle n'aurait pas fait le poids. Les pierres analysèrent rapidement l'état de santé, le sang et le reste, puis elle jeta un oeil aux résultats que seul un Tenshin aurait pu lire convenablement.

Je sais déjà que ça va mal... Je ne peux rien faire, même Manshee ne peut m'aider. Quelque chose me lie désormais au roi eternel, le maitre du royaume des morts. Je le sens... Je le sais.

- Ces résultats sont plus qu'étrange, vous semblez en bonne santé et pourtant mourrant à la fois, je n'ai jamais rien vu de tel. Combien de temps vous reste t'il avant de...

Dites le. Perdre la raison ? Mourir ? Hmm, une question de mois... De semaines... Qui sait. Je dois absolument prendre toutes les mesures pour que... Si le pire arrive, Minshu s'en sorte, vous comprenez ?

- Je comprends. Excusez ma rudesse... Mais je ne peux pas perdre plus de temps. Je vous laisse faire le nécessaire, je m'en remet à vous pour la suite.

Avec Reisha, Jeong signa donc l'acquisition d'un territoire Tenshin sur l'ile Irado. Le camp de rebelle fut rapidement monté par la résistance une fois sur place. Les jours passèrent, les semaines s'écoulèrent... Bientôt, la santé du président déclina subitement au point de le clouer au lit. Quelques surveillances effectués par les espions Seikajin et Fuyujin se mettaient ainsi au courant de l'état préoccupant du leader de la nation verte. Qu'adviendrait t'il au juste de Minshu ?

Les jours...

Les nuits...

Les semaines...

Les mois....

Et même la guerre... Passa.


Cloué au lit, faible comme il ne le fut jamais. Ses plus proches conseillés furent invités à son chevet et comme chaque jour, l'ont lui soumettait encore les ordres et missions, les parchemins et tout ce qu'un président devait savoir. Mais plus ils venaient vers lui, plus tout devenait flou, parfois au moins de délirer et ne pas reconnaitre les siens.

Après les événements du royaume des morts, Jeong s’est rendu compte que son pays aurait besoin d’un pouvoir exécutif de secours au cas où il lui arrivait malheur. Alors, triant sur le volet ses plus loyaux et compétents subalternes, il désigna An comme Chancelière de Minshu. Le président avait donc tout prévu, même ce qui lui arrivait aujourd'hui. Elle et maitresse Kor étaient ses loyaux sujets, ses plus proches aussi, lui qui n'aimait pas être entouré.

qui.. QUI EST LA ? ah.. nous devons aller à la guerre... Nous devons...


Président, c'est moi.. Encore.

Chan.. Chancelière ? GnN..

Désirez vous que nous appelions des mages medecins pour...

NON..Non.. Qui y'a t'il ? Minshu est en danger ? Je délirais encore n'est ce pas...

Minshu va bien. Reisha rassemble encore ses troupes, mais tout indique que l'ile de Tenshi emmagasine une monstrueuse energie à des fins inconnues. Votre fils Jaël est également revenu à la capitale, comme vous me l'avez demandé. Mais si je puis me permettre monsieur, je..

Pas de discussion An ! Nous en avons déjà assez parlé. Je ne suis plus moi même, qui sait quand je délirerais et causerait du tort à ma nation, c'est impensable. Chancelière Wuzang An, je vous nommes présidente interimaire, le temps que mon fils accepte la cérémonie officielle... Je veux que tout soit prêt, lorsque je... Vous savez bien.

Kor gardait le silence, ne partageant guère son avis sur Jaël, le fils de Jeong. La chancelière quand à elle, venait d'être donc nommée Présidente le temps de préparer les offices. Evidemment, le pouvoir executif restait entre les mains de Jeong (quand sa santé le lui permettait). Les prochains jours seraient cruciaux, la populace et les élus n'étaient pas encore au courant.

Soyez sur président, que je ne vous décevrais pas.

* * *

hrp : ce rp est en plusieurs parties, soyez attentifs et surveillez le sujet pour en connaitre la fin prochainement.

* Désormais la Chancelière WUZANG AN est la présidente interimaire, en attendant la suite.

 

 ©️ Jawilsia sur Never Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 736
Date d'inscription : 14/10/2014

Progression
Niveau: 350
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: L'état de santé de Jeong (rp important)   Sam 30 Déc - 16:46


 
 

 


 
Un état préoccupant
Jeong sur le déclin ?


 


 

 
Musique


Maitresse Kor et La chancelière, président intérimaire désormais, prenaient la sortie de la chambre du président malade. Refermant la porte, escorté par quelques gardes, Wuzang somma ces derniers de les laisser entre elles et surveiller surtout Jeong, que personne ne vienne le déranger et que tout soit fait pour qu'il ne manque de rien s'il demandait quoique ce soit. Les soldats Minshujins s'executèrent.

Bientôt, les deux femmes les plus importantes de la nation de Manshee se retrouvèrent entre quatre yeux, dans une pièce vide du conseil de guerre. Il était temps de parler de chose plus délicates les unes que les autres. En raison de la santé déclinante du président Tekina, mais aussi en raison de son ordre de nomination qui n'était pas tout à fait politiquement correct dans une république.


Maitresse Kor : Wuzang, tu ne peux pas accepter ce qu'à dit le président, il délirait en te nommant présidente intérimaire, les nobles ne l'accepterons pas, nous ne pouvons pas risquer une guerre civile. Quant à Jaël, c'est la même chose, il devra se soumettre aux votes.


Chancelière Wuzang An : Je t'en prie, tu ne m'apprends rien. Je sais son état et je sais que son ordre ne peut être envisageable, mais il fallait le rassurer. J'ai de toute façon les droits d'exercer la majorité du pouvoir le temps qu'il se rétablisse. Jaël ne peut décemment pas prendre le relais et puis, personnellement je ne l'apprécie pas vraiment. Mais nous devons continuer les mesures et solliciter la présence des nobles à la capitale pour un vote, si jamais... Le pire était à venir.

Maitresse Kor : Je ne peux croire que même nos mages ne puissent rien faire. Le peuple doit t'il être mis au courant de son état ?

Chancelière Wuzang An : Certainement pas. Dans notre situation, Fuyu profiterait de cette annonce pour peut être nous attaquer et Seika n'étant plus nos alliés, qui sait ce qu'ils feraient. Puis il reste la menace Tenshin... Non, c'est une mauvaise idée, gardons cela pour nous, jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible de le cacher. Il ne faisait plus d'apparition publique depuis des mois, il n'a jamais été un grand fan des bains de foules et autres acclamations de toute manière.

Maitresse Kor : Les élus pourraient peut être l'aider ?

Chancelière Wuzang An : Les élus, je..

Puis la porte de la pièce du conseil s'ouvrit dans un grand battement et un fracas qui surprit les deux femmes dans leurs discussions. C'était Jéong, transpirant à grandes gouttes, se tenant difficilement sur ses pieds, le coude contre le mur pour s'épauler, tandis que les gardes étaient entre l'hésitation de le laisser faire ce qu'il était venu faire et l'aider pour ne pas qu'il tombe. Jeong haussa alors la voix !

WUZANG... KOR ! Ne mêlez pas les élus à cela, je ne veux pas forcer qui que ce soit * Tousse fort* Je sais ce que j'ai dis précédemment.. Oubliez ça.. Organisez au plus vite le vote.. Qui sont les possibles prétendants ?

Elles se précipitèrent sans hésiter une fois sa phrase finie, pour l'aider à rejoindre l'un des sièges du conseil. Il pu s'asseoir, les gardes fermèrent la porte, un mage medecin fut appelé tout de même en renfort. Sur la table, les deux puissantes femmes prirent place.

Maitresse Kor : Votre nation à besoin de vous, reposez vous, laissez nous vous soigner président, je vous en conjure.

Chancelière Wuzang An : Hum.. Je m'occuperais d'appeler la noblesse dans l'heure. Cet évenement ne pourra pas être maintenu caché, les espions des autres nations le remarquerons et sauront immédiatement ce qui en résulte, nous devons augmenter la sécurité en conséquence. Les prétendant sont Ikrin malas, Yujen Giren et votre fils Jaël. J'aimerais cependant annoncer mon doute envers ce dernier, votre fils à été caché pendant des années et entrainé comme un vrai guerrier, mais ses connaissances politiques sont bien moindres comparé aux deux autres.

Je vois... * tousse * Ikrin est trop affilié à Shiryoku, c'est un commerçant hors pair, un vendeur de rêve, il n'épouse pas ma conviction pour servir Minshu. Giren est un bon prétendant au titre, il fait parti du conseil, il a étudié la politique Minshujin, il est apprécié de la population... Mon fils, j'ai été un mauvais père. Ai-je fais le bon choix ?

Chancelière Wuzang An : Vous avez fais un choix, c'est ce que demande votre rôle. Vous avez été un père pour toute une nation, n'en doutez pas.

Jeong afficha cependant un regard inquiet, tandis qu'il retirait ses lunettes, laissant alors (rarement) son regard s'ouvrir solennellement sur sa maigre assemblée.

Mais je l'ai condamné à ne pas suivre la voie de son père... Il est mon sang sur ce monde... Mon dernier lien. Je ne l'ai pas envoyé n'importe ou, je suis sur qu'il me connait et connait son pays, plus que moi je ne le connais.

Maitresse Kor : Mais il n'est pas vous ! Toutefois, nous servirons le prochain président selon vos volontés. Que ce soit Ikrin, Giren, Jaël ou un autre...

Nous devons l'annoncer, les élus de ce monde ont le droit de se présenter à la présidence également.

Chancelière Wuzang An : Je m'y oppose, c'est trop risqué, nous devons clore rapidement les votes, organiser une élection rapide ! Fit t'elle en se levant soudainement.

Le président regarda alors promptement la chancelière, lui incitant à rester à sa place dans l'instant ! Elle comprit en un regard sa volonté inébranlable et se rassit aussitôt.

C'est ma volonté... Pour ce pays. La liberté, la vérité, le choix. N'oubliez pas qui nous sommes, ce que nous sommes. C'est par nos actes de maintenant, que nous allons fonder ce que nous deviendrons. Faites vite, mais rendez mon état, les prétendants et l’élection publique.

Maitresse Kor : Président...

Chancelière Wuzang An : Il... Sera fait selon vos ordres président Tekina.

Suite à quoi, se sentant encore plus faible qu'avant, il invita les gardes et le mage medecin à l'escorter de nouveau à sa chambre. Il était donc temps de rendre la nouvelle publique, que cela traverse les frontières et ne soit plus un secret pour personne !



* * *

hrp : ce rp est en plusieurs parties, soyez attentifs et surveillez le sujet pour en connaitre la fin prochainement.

* Comme vous l'avez devinez, la chancelière n'est en fait pas présidente intérimaire !
* La nouvelle de l'état de Jeong est rendu publique (officiellement : Jeong est très malade)
* La nouvelle d'une éléction programmée est rendue publique dans tout Minshu (les rumeurs s'occuperons du reste des contrées)
* Les nobles de toutes les régions Minshujins se rendent alors à la capitale dans les deux prochains jours.

Prochain post dans 3 jours (le 2 janvier) le temps que tous les nobles arrivent.

 

 ©️ Jawilsia sur Never Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 736
Date d'inscription : 14/10/2014

Progression
Niveau: 350
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: L'état de santé de Jeong (rp important)   Mar 2 Jan - 15:34


 
 

 


 
Un état préoccupant
Jeong sur le déclin ?


 


 

 
Nouvelle Musique


Pour l'occasion de l'annonce à faire en détail, même si les nobles ont étés prévenus, ainsi que la plupart des élus et habitants de Minshu, les mages mettent en place d'immenses globes de verres dans la capitale. Ce sont des sortes de boules de cristal qui vont bien entendu servir à retransmettre comme le ferait un écran, mais grâce à la magie. L’énergie contenu dedans, la mana, se forme et se déforme en de multiple couleur pour faire apparaître les visages de ceux qui se prépare à discourir.

Jeong ne sort évidemment pas de son lit, bien trop faible pour ne serait-ce que se déplacer, heureusement d'ailleurs, car sa folie le rend par moment violent et on lui connait une force démesurée dans ses rares colères. Ses gardes ne sont pas sereins, mais les plus puissants veillent au grain et aussi, à ce qui ne lui arrive rien. Personne n'a jamais vu le président ainsi, l’inquiétude grandissante se ressent que ce soit au sein de ses troupes ou des habitants.

Bientôt, les nobles arrivent par centaine dans la capitale, prenant place dans une assemblée constitué que d'eux. Cette assemblée surplombe la place publique ou les habitants et élus se rassemblerons peut être pour écouter la suite. Les deux, étant elles mêmes surplombées par le balcon présidentiel, d'ou sortent alors Maitresse Kor et la chancelière An, qui se met en avant. Les mages retransmettent alors ces images dans toute la ville.


Chancelière Wuzang An : Peuple et nobles et Minshu, Elus si vous mêmes êtes présents ici. Comme vous le savez, le président Jeong est souffrant et le conseil à été constitué, les nobles que vous avez élus, ont votés les représentants qui se présentent donc à la présidence. Par soucis d'équité et par respect pour la liberté à laquelle notre président et nous tous accordons tant d'importance, les élus ont aussi pu prétendre à la présidence. Le futur n'est pas sombre et Minshu continuera de sortir uni et victorieux de cette situation qui nous peine tous.

Juste derrière elle, Maitresse Kor se rapprocha alors du balcon, ajoutant aussi son mot ;

Maitresse Kor : Nous devons croire en Manshee et croire en la volonté du président.
Il est simplement malade, mais ne veut pas être faible pour son pays, ni le diriger sans être vraiment présent. Ceux que vous avez mis en avant pour devenir notre prochain leader, doit comprendre la force sacrée qui uni notre nation, notre peuple. Et sur cela... Je n'ai aucun doute. Car je ne remettrait jamais en question la volonté de mon président !


La foule acclama les deux plus puissantes femmes de Minshu derrière Jeong, les nobles eux même furent harangués par ce discours et se levèrent pour une standing ovation. Tout faisait penser à une cérémonie des plus officielle, mais il manquait le plus important, les prétendants !

Ce n'était pas comme la politique que nous connaissions, ou les chefs se pavanaient dans des bains de foules juste pour mentir et faire des promesses. Ici, les écrits parlaient bien plus pour la suite, ainsi, les discours et programmes de chacun furent transmis de partout en ville. Que ce soit celui de Natsume, Valentine, Gin ou bien des autres. Le peuple etait ainsi plus à même d'acquiescer et décider quels élus seraient votés pour continuer à être aux cotés d'Ikrim, Giren et Jaël, qui eux, avaient déjà reçus l'approbation du peuple.

Une fois les élus aux cotés de ces trois là, les nobles décideraient alors eux même (et non plus le peuple cette fois ci) de qui serait le prochain chef de la nation Minshujin !

Chancelière Wuzang An : Votez donc en votre âme et conscience pour le ou les élus qui vous aurons le plus parlé, dans votre coeur, mais aussi par votre esprit, car nous sommes un peuple d'esprit éclairé, et que notre destin se joue par vos voix.

Il était temps de laisser cette première session se dérouler. Les quelques bureaux de votes virent alors l'affluence augmenter en considération. Il fallait départager Natsume, Valentine et Gin, peut être même qu'aucun de ces trois là ne figureraient aux cotés des trois autres, ou alors tous y seraient ? Il était pour l'heure impossible de le définir.

L'incertitude grandissait, tandis que le peuple votait et votait, pendant plusieurs heures, jusqu'à ce que cela soit fini, les bureaux clos. Le compta dura autant d'heure et la soirée ne tarda pas à tomber sur la capitale. Le rassemblement se fit de nouveau aux alentour de 20h. Les deux femmes se remirent au balcon présidentiel, avec une enveloppe dans la main, la chancelière fixa le peuple encore une fois massé en bas et les nobles debout par respect du résultat.

Une fois cette annonce faite, il faudrait faire le plus dur pour les représentants nobles élus. Voter qui serait celui qui conduirait Minshu à la gloire ou... La défaite. Jeong qui ne pu rester insensible à l'écoute de ce résultat, se redressa dans son lit, se concentrant pour focaliser son ouïe aux travers des nombreux murs épais du palais et écouter les résultats ;

Maitresse Kor : ....

Chancelière Wuzang An : Votre vote à été entendu, voici donc ceux qui représenterons les prétendants élus aux cotés de ceux actuels, avant d'etres départagés pour de bon.

Un silence de mort, le temps que la chancelière n'ouvre la fameuse enveloppe et finalement ne lise les premiers mots. Les résultats ne se firent pas plus attendre ;

L'élue.... Elus à la majorité sans égalité, l'élue Valentine Weathley, pour prétendre à la présidence aux cotés d'Ikrin Malas, Yujen Giren et Jaël Tekina. Nobles, votre devoir commence dés à présent.

Bien que les votes ait étés serrés entre Valentine et Natsume par exemple, tandis que Gin en tant que nouvel élu et arrivant n'ait eu aucune véritable chance de s'imposer, le discours de la vagabonde semblait avoir eu plus d'accroches auprès du peuple, alors que les hésitations et la signature du gardien de la plaine, pourtant bien reconnu, ne parvint pas à embraser autant de monde.

Les nobles avaient donc un devoir crucial à faire et Jeong s'était assit sur son lit, sortant des draps en se tenant la tête... Crachant alors du sang... Il regardait le liquide rouge dans sa main, avec une expression mélangée de fatigue et de contentement. Minshu était entre de bonnes mains, peu importaient lesquelles à présent !


* * *

hrp : ce rp est en plusieurs parties, soyez attentifs et surveillez le sujet pour en connaitre la fin prochainement.

* Valentine est élue pour représenter sa candidature contre les autres prétendants
* L'état de Jeong se dégrade crescendo
* Les nobles se rassemblent pour voter le prochain président, par la plus grande voix
* Le peuple attend le résultat dans une inquietude palpable

Prochain post : Le nouveau président !

 

 ©️ Jawilsia sur Never Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 736
Date d'inscription : 14/10/2014

Progression
Niveau: 350
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: L'état de santé de Jeong (rp important)   Mer 3 Jan - 14:17


 
 

 


 
Un état préoccupant
Jeong sur le déclin ?


 


 

 
Ambiance musicale

Il était désormais temps aux quelques peu nombreux nobles, élus du peuple de Minshu, de se retirer dans une salle à l'abris de tout et de tous, pour délibérer sur le futur de la nation du serpent. Ainsi marchait le systeme démocratique des verts. Au départ, sur la totalité des nobles de la région, seule quelques-uns créchaient à une sorte de sénat, une fois élu du peuple seulement bien évidemment. Ces nobles là, primordiaux pour la suite, avait le pouvoir d'élire les candidats à la présidence, qui eux même avaient étés élus du peuple, comme le fut Valentine par exemple. Désormais, le sort de ceux là, étaient donc dans les mains de la noblesse élue.

Si vous aviez suivis, il n'était donc pas difficile de deviner la suite. Une vingtaine d'entre-eux, enfermés dans une pièce bien gardée et insonorisée, allait donc s'entretenir pendant plusieurs minutes, voir plusieurs heures. Un destin était en jeu, ce n'était pas rien.

Chacun sortait donc les programmes, les visages et les passifs à analyser. Quelques nobles parlaient entre eux, la grande délibération unanime n'avait pas encore lieu, quelques uns se mettaient donc, non pas assit autour de la table de cette large salle, mais dans les angles, à discuter autour d'un verre, plus en intimité. Ainsi, sur les 20 nobles, cinq d'entre eux se rejoignirent en petit comité. Chuchotant évidemment à l'abris des regards d'autres de leurs comparses ;

Noble Uematsu : Mes amis... Aeternam doit pouvoir continuer d'agir.
Noble Tamisô : Cette valentine est trop dangereuse pour l'organisation.
Noble Juu : L'eliminer serait bien trop flagrant... Votons pour un autre.
Noble Amada : Je pense rallier la majorité. A qui pensez vous ?
Noble Kazo : Les deux autres connaissent bien trop la politique. Prenons quelqu'un... De moins au courant.

Evidemment, les nobles corrompus, étaient des partisans d'Aeternam. La secte n'avait pas encore disparue en Kosaten et s’immisçait dans les grandes sphères... Sans le moindre soucis. Ils étaient bien plus fourbes et discrets que les Zayriens par exemple, eux n'étaient pas des brutes, mais des habiles conspirateurs. Ce faisant, ce n'étaient bien souvent pas les seuls. Mais cette petite minorité de nobles influents, allaient peut être faire basculer le destin de tout un pays.

Après plusieurs minutes, les groupes de la noblesse finissaient par se rejoindre autour de la table, les pichets bien vides et les gosiers bien remplis. Le vin, avait été servit aux autres, là ou les cinq n'avaient que peu bu. Un esprit saoul était tellement plus malléable. Le premier noble, dirigeant du comité, prit donc la parole ;

Noble du comité : Messieurs ! Il est temps de délibérer.

Sur cela, le noble Uematsu intervint pour prendre le relais, agir en premier pouvait avoir un impact sur le reste et faire un effet domino.

Noble Uematsu : Je vote pour Jaël Tekina. Nous savons qu'Ikrin n'était pas apprécié du président lui même, sa soif du pouvoir et son lien notable avec Shiryoku désormais allié à Fuyu, ainsi que son approche de l'argent, ne peuvent pas faire de lui un bon président. Quand à Yujen, il a siegé au conseil, mais n'est t'il pas lié dans une affaire d'adultère ?

Noble du comité : Voyons ! Ce n'est pas la question cher confrère..

Il était temps pour l'un d'eux de venir en renfort, le noble Tamisô se leva et haussa la voix.

Noble Tamisô : Pour l'image du pays, un peu. On le dit assez penché sur les filles de sa nation, ce n'est peut être pas très serieux... Même en dehors de son travail, il faut tenir une certaine prestance, nous ne sommes pas des animaux. Quand à cette élue, je pense que son programme est loin d'être plein d'assurance, un peu trop flou et surtout, en quatre ans d'ancienneté ici, je n'ai pas vraiment entendu parler de ses faits d'armes, et vous ? Mon vote ira à Jaël Tekina également.

Noble du comité : Cette élue me semble pourtant tout à fait capable de...

Mais le noble du comité fut coupé dans son élan, par Juu.

Noble Juu : Pardon de vous couper cher confrère, mais, capable de défendre un pays et de se défendre est autre chose. Jeong Tekina est arrivé fort au pouvoir, avec des exploits derrière lui et une nation entière pour le soutenir. Son fils est digne de prendre un tel relais. Je vote Jaël sans regret !

Noble du comité : Calmez vous, cette session doit se passer dans le calme messieurs ! Quels exploits à entreprit Jaël Tekina au juste, quels exploits de plus que cette Valentine ? Allons... Mon vote va à Valentine Weathley.

L'agitation et la tension de chacun étant palpable, vu la décision à prendre, c'était normal. Mais une fois les ardeurs calmées, Kazo mit aussi sa pierre à l'édifice des cinq corrompus d'Aeternam.

Noble Kazo : Je pense que le discours de cette élu peut séduire. Mais elle parle de changement dans la politique du pays, notre rôle est autant d'élire le nouveau président, que d'assumer ses décisions par la suite. Un minimum de sécurité est donc demandé. Jaël à été recommandé par son père, entrainé à l'écart de toute corruption, il est fort et prêt à cette tâche, mon vote lui va également.

Et enfin, le coup de grâce, fut entendu dans le silence absolu, par Sir Amada, l'un des plus influent noble de Minshu :

Noble Amada : Messieurs, regardons les choses en face. Un vendeur dont le profit est la seule importance, ne s'étant jamais vraiment soucié de son pays. Un déviant sexuelle qui recueille la sympathie auprès de la gente féminine, le fils du président actuel, dont le nom évoque la gloire du père et dont l'entrainement à suivit l'éthique de ce dernier ou bien... Une élue ancienne sans fait d'arme, dont le programme reste flou et la présence dans la capitale absente ?

La dernière remarque du noble Amada, finit de toucher les esprits les plus faibles, saouls et moins réfléchit. Les mains se levèrent pour Jaël Tekina, à la quasi majorité. Ainsi, sur les vingt nobles présents, 6 votèrent pour Valentine, 2 pour Ikrin et 3 pour Yujen et 9 pour Jaël Tekina. Les cinq individus travaillant mains dans la mains, avaient reussi à en convaincre 4, ce qui était suffisant.

Noble du comité : Bien. Il est temps d'annoncer le résultat à la chancelière. La session est close.

Quelques minutes passèrent, ou chacun regagna sa chambre, le résultat sous sceaux et scellé, fut donc envoyé par la garde à la chancelière. Après que celle ci ait obtenu le parchemin contenant le nom, cette dernière se dirigea au balcon, ou la cérémonie longue, mais suivit par tous, pu reprendre ;


Chancelière Wuzang An : Peuple de Minshu, vous attendiez patiemment le résultat, merci d'avoir patienté bravement jusqu'ici... Le nouveau président de la nation sera...

Tout le monde semblait retenir son souffle, jusqu'à ce que le résultat ne tombe. Wuzang vit enfin le nom et son sourcil tiqua légèrement, mais elle annonça finalement ;

Chancelière Wuzang An : JAËL TEKINA !

Maitresse Kor : Je vais l'annoncer à Jeong Fit Kor derrière An.

La foule laissait sa joie éclater, beaucoup aimait le nom Tekina, il était signe de la gloire de Jeong, de son héritage évidemment. La plupart restèrent aussi curieux de la suite et attendait le discours du prochain président. La ferveur des acclamations demeurait, mais évidemment, dans le lot, certains étaient déçus. D'autres n'y croyait pas, mais tel était le vote et il était respecté solennellement ! Le nom de Jaël était d'hors et déjà scandé, aux cotés du nom de Jeong, qui restait bien ancré dans les esprits. Les gens voulaient voir père et fils côtes à côtes !

Si seulement le peuple savait, qu'il était passé à coté de la véritable election, et que celle qui aurait dû être élue, aurait été Valentine Weathley...


* * *

hrp : ce rp est en plusieurs parties, soyez attentifs et surveillez le sujet pour en connaitre la fin prochainement.

* Jaël Tekina est élu président de Minshu, à la majorité
* Jeong s'apprête à être prévenu
* La foule fête cela dans les  rues de la nation
* Le peuple attends un discours

Prochain post : Le discours d'un nouveau chef ! (fin)

 

 ©️ Jawilsia sur Never Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 736
Date d'inscription : 14/10/2014

Progression
Niveau: 350
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: L'état de santé de Jeong (rp important)   Jeu 4 Jan - 15:40


 
 

 


 
Un état préoccupant
Jeong sur le déclin ?


 


 

 


Maitresse Kor délaissa la chancelière le temps que celle ci ne continue de parler un peu à la foule. Il fallait qu'elle aille de toute manière chercher le nouveau président pour un discours. Kor se dirigea donc vers la chambre de Jeong, les gardes la laissèrent entrer. En ouvrant la porte, aucune lumière, le pré... L'ex président était dans le noir complet.


Maitresse Kor : J.. Jeong.. Monsieur, pourquoi êtes vous dans le noir ainsi ?

La lumière... Commence à me faire mal désormais. Je.. N'en ai plus pour longtemps Kor. Avant de passer le cap, je veux voir mon fils.

Maitresse Kor : Ne dites pas ça voyons... Ne dites pas ça. Je suis sur qu'on peut vous guérir et que vous reprendrez votre pla...

*TOUSSE*C'est trop tard.. Vous n'auriez rien pu faire contre... Tout ça.

Même si tout se passait dans le noir le plus complet, l'ont pouvait ressentir toute l'amertume et la tristesse de maitresse kor, que ce soit dans ses soupirs et ses inspirations, parfois courtes ou saccadées. Elle saisie la main de son président de coeur, avant de la reposer sur le matelas. Il ne semblait pas avoir changé de position, toujours redressé et assit sur son lit au lieu d'être allongé. Il n'attendait que de voir son fils... Elle quitta alors la pièce, au moment d'ouvrir, lorsque la lumière du couloir éclaira la chambre, Jeong détourna le regard.

Etait ce à cause de la sensibilité lumineuse qu'il venait de se découvrir en raison de sa maladie ou du mal qui le rongeait ? Ou était-ce pour ne pas se montrer sous son plus mauvais jour, si faible, face à sa loyale Kor ? On ne le saurait pas, elle même ne se tourna pas vers lui par respect et referma la porte en silence. Elle ne tarda alors pas à rejoindre la chancelière.

Maitresse Kor : An ! Tu as trouvée Jaël ? Jeong aimerait le voir, avant qu'il ne fasse son discours.


Chancelière Wuzang An : C'est bien le problème, il n'est trouvable nulle part. Il devait attendre dans une pièce une fois le résultat tombé et il n'est pas là... Kch... Je m'attendais à ce qu'il fuit ses responsabilités !

Maitresse Kor : Il faut absolument lui mettre la main dessus !

Chancelière Wuzang An : J'ai déjà prévenu la garde à l'entrée de la ville de le stopper s'il sortait, je n'ai aucun rapports pour l'instant. On doit occuper les gens. Si on ne le retrouve pas, il faudra réorganiser une election, autant dire que tout le monde pensera Minshu faible et qu'on sera à deux doigts de la guerre civile.

Maitresse Kor : Attends, je pense pouvoir le localiser avec mes pouvoirs.

Chancelière Wuzang An : Fait vite !

Mais pourtant, il n'y avait guère à chercher bien loin, Jaël n'était pas si loin au final. Dans la chambre de Jeong, une autre voix s'éleva, dans le noir :

Jaël : Salut père.

Jaël ? Alors tu as appris à camoufler entièrement ton energie.. Remarquable. Même Kor ne t'as pas sentie.*Tousse* Même moi... Tu m'as vu dans ce cas. Tu dois reprendre le flambeau.

Jaël : Alors c'est vrai, tu m'as inscrit en candidat sans me le demander. Je ne suis pas un pion, j'aime ma liberté, sans les responsabilités. Je ne veux pas avoir à abandonner un fils ou une fille parceque je suis.. Président..

J'ai fais ce qui devais être fait, pour ton bien. Qu'est ce que c'est que cette odeur ?

Jaël : Ca ? Je fume, c'est rien..

Jeong claqua des doigts et la cigarette de Jaël s'éteignit aussitôt. Le fils laissa faire, il avait en ce moment même une position assez détendu, les bras derrière la tête, les jambes allongées sur le lit, tendit qu'il se trouvait sur un fauteuil juste à coté.

Jaël : T'es encore plus chiant mourrant, que vivant.

Tu as été élu par ton peuple, pas par moi. Cette candidature ne changeait rien, c'était le devoir que je devais accomplir, pour t'avoir formé à cette éventualité. Maintenant ils t'ont élus, ils ont besoin de toi, vas tu .. Faire comme ton père et les abandonner ?

Jaël : Foutue coup bas ! Tu étais pas le président pour rien. Tres bien, mais compte pas sur moi, pour être le parfait président auquel tu t'attendais. Je suivrais mon idéal, vivre ma vie comme je l'entend, rester libre, aimer si je dois aimer, elever des enfants si je le dois, baiser, boire, draguer et... Ouais ouais, sauver notre foutue pays ! Ah... Et fumer aussi. Rajouta t'il en rallumant sa feuille d'herbe.

J'écouterais ton discours mon fils.

Musique

Quelques minutes plus tard et un peu plus loin, maitresse Kor, qui avait bien du mal à localiser une energie qui ne se montrait pas, sursauta soudainement, quand une main se posa sur son épaule derrière elle.

Maitresse Kor : Que ? Jaël ??? Mais...

Chancelière Wuzang An : Ce n'est pas trop tôt ! Nous t'attendions ! Tu as ton discours ?


Jaël : Désolé mes chères demoiselles d'honneur ! Mais fallait que je parle au grand Jeong avant de me montrer à la foule. Maintenant, c'est à moi de jouer c'est ça ?

Chancelière Wuzang An : Ne prend pas ton rôle à la légère, tu n'as pas encore gagné mon respect. Ton discours ?

Maitresse Kor : Mais comment il..  Vous...

Jaël : Hey dites donc, vous êtes pas supposez me vouvoyer ou m'appeler Président Jaël ? Non ? Allez c'est bon, détendez vous les filles, je m'en fiche. Quand au discours, laissez moi faire ! Fit t'il en se craquant les phalanges.

Dans sa chambre, si Jeong se concentrait pour écouter la suite, et que cela lui tira un rare sourire amusé, la chancelière était bien entendu inquiète pour la suite ! Maitresse Kor quand à elle, n'en revenait pas de ne pas avoir pu trouver la mana, l'energie ou la trace du fils, alors qu'il semblait être tout proche et apparut comme un fantôme derrière elle.

Puis Jaël s'approcha enfin pour cloturer cette longue soirée, sur le balcon présidentiel. Ouvrant le rideau, posant sa cigarette sur le rebord de pierre et s'asseyant dessus, les jambes dans le vide, avant de se lever entre le vide et le balcon.

Chancelière Wuzang An : Qu'est ce qu'il fabrique cet..

Et enfin, en parfait équilibre, il croisa ses bras et les décroisa pour montrer l'horizon du doigt, tout en levant enfin la voix ;

Jaël : N'ayez plus de craintes, car Minshu s'en sortira toujours ! Nous sommes comme la lumière derrière la nuit, nous revenons toujours et nos crocs sont encore plus forts. Moi Jaël Tekina, fils de Jeong Tekina, je ne vous abandonnerait pas et je serais votre lumière, votre force, votre pilier, celui qui promet à Minshu un jour nouveau et un futur plus serein. Et pour commencer... Je promulgue à nouveau L'ALLIANCE entre Seika et Minshu ! Car l'union fait la force et que notre nouvel ennemi mérite de se faire botter les fesses bien profond !  


Maitresse Kor : haha.. HAhem..
Chancelière Wuzang An : Dire que c'était bien parti.

Jaël : Je sais que vous craigniez que l'alliance ne ravive les attentats et le chaos. Mais souvenez vous que la paix que nous avons eu en étant seul, c'est en abandonnant nos seuls alliés que nous l'avons obtenue et qu'elle n'est qu'éphémère. Un jour, cet enfoiré de Sul hei va se décider à se bouger les miches. Ce jour là, vous voulez luttez seuls ? Ou vous voulez lutter aux cotés de ceux qui comme nous veulent la paix. Et je vais vous dire un truc, j'ai rien contre Fuyu, mais faut destituer ce tyran ! Parce que nos soeurs et frères sont aussi de la bas, dans la peur et la crainte d'un père tyrannique. Alors, quand on aura libéré ce peuple du joug, on pourra former une grande alliance et connaitre la véritable paix !  

Les acclamations d'une foule complètement passionné se firent entendre, après un silence de mort et contre toute attente finalement ! Jaël ne pu s'empêcher de sourire, il reprit sa clope après avoir brevement salué tout son peuple, son... Nouveau peuple et nouvelle famille. Puis se retourna vers Kor et Wuzang qui attendait, l'une avec le sourire et l'autre les bras croisés.

Jaël : Quoi ? J'ai dis une connerie ?!  


* * *

FIN DU RP

* Jael a fait son discours
* Jael a prit ses fonctions (son avatar/compte devrait apparaitre bientôt)
* Jael a été rajouté à l'histoire du pays ;
* Jael a ravivé l'alliance Minshu - Seika



 

 ©️ Jawilsia sur Never Utopia

 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: L'état de santé de Jeong (rp important)   

Revenir en haut Aller en bas
L'état de santé de Jeong (rp important)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Remèdes de grans mère (santé)
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» ATTENTION AUX AUTORITÉS HAITIENNES DE LA SANTÉ PUBLIQUE
» L'alcool c'est mauvais pour la santé !
» Le jus de citrouille n'est pas bon pour la santé - Ft Louna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.