Partagez | .
Pansons nos plaies avant de reprendre la route
Invité Invité

-



MessageSujet: Pansons nos plaies avant de reprendre la route   Mar 16 Déc - 19:45

Leur objectif était donc terminé, le groupe de Minshu était abandonné dans cette grotte sombre, plongé dans l'obscurité maintenant que les torches furent soufflées par la colère de Tsumi au vrai nom imprononçable. Il n'y avait dans la pièce qu'un brin de lumière émanant de la cigarette incandescente de Serizawa ainsi que la flamme de son zippo qu'il avait gardé allumé.
Il se redressa péniblement, déjà les cicatrices de l'attaque de Tsumi s'effaçaient petit à petit alors que sa nature canine réparait son corps endolori.
Crachant un peu de fumée, il s'adressa à son groupe:


- Soka soka... Il semblerait qu'on est plus rien à faire dans les environs... Vous pouvez tous voyager ?

Le Loup regarda successivement ses camarades, comme pour voir leur niveau de fatigue et de blessure. Il se sentait fatigué, mais il pouvait encore marcher plusieurs heures ce n'était pas un problème pour lui. Il en avait vu d'autre.


- Je ne connais pas la région, Mizoku tu serais le mieux à même de nous diriger par ici, surtout que je doute que la ville puisse nous accueillir les bras ouverts maintenant... Donc on fait quoi ? On trace directement vers une zone alliée ou on tente notre chance dans les alentours, surtout que d'après l'autre idiot, il y avait d'autres élus dans la zone, sans doute de Fuyu et Seika, peut être sont-ils même en train de se foutre sur la tronche en ce moment même...

Le Lycan termina sa cigarette et la jeta sur le sol. Il retourna dans la salle précédente où ils avaient rencontré le tigre et ramassa une torche sur le sol. Il l'alluma et éteignit son Zippo.

- Comme vous le sentez messieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pansons nos plaies avant de reprendre la route   Mar 16 Déc - 20:08



La colère de Tsumi se déversa en vague d’énergie sur toute la zone. Mizoku ne bougeait pas, il encaissa sans trop de dommage le souffle. Il avait rencontrer bon nombre d’adversaire coriace dans sa vie, un de plus ou un de moins ne ferait pas beaucoup de différences. Toujours avec son air sérieux, il écoutait attentivement Tsumi qui divulguait son plan qui permettrait à tous les élus de rejoindre leur monde. En contre partie, celui de Kosaten se verrait plonger dans le chao sans leur Dieu et leur croyance. Le vieux commençait à réfléchir. Les trois cités étaient-ils indirectement lié comme le prétendait le faux guide? Cela le rendait perplexe. L’ancien shinobi désirait retourner dans son monde, dans son univers au près de sa famille. Mais cela valait-il la peine de détruire un monde pour retrouver le sien? Il ne dit rien et ne répondit rien, il ne faisait qu’écouter tout en réfléchissant à son avenir, à ses actes futurs et à la décision qu’il devrait prendre le moment venu.

Quand le guide disparu, le noir avala le groupe de Minshu qui restait dans la noirceur totale. Seul la cigarette de Serizawa créait une faible lumière qui n’arrivait pas à éclairer le visage du loup. Le vieux restait silencieux, il écoutait distraitement les paroles du jeune homme qui proposait au vieillard de les guider dans Minshu. Mizoku ne répondit pas aussitôt. Il ne désirait pas être un guide, chaque personnes présentent ferait leur propre recherche du monde de Minshu.


- Je ne connais pas plus Minshu que vous tous … mais sachez qu’aller à la rencontre des autres membres des cités nous permettrait d’en savoir plus sur cette secte, sur leur force de combat ou encore sur ce chef de la secte.

« Un jour où l’autre, nous devrions de toute façon choisir un camp… vos mieux savoir qui fera partie de quel camp. »


« Et peut-être choisir le tient… »

« Peut-être, j’aimerais savoir leur argument avant de prendre une décision. Cela vaut-il la peine de sacrifier des millions de vies pour nos mondes? En même temps, nos mondes souffres par notre disparition, cela fait plus de vies souffrantes… »

« Tu devrais te reposer… Je ressens beaucoup de perturbations en toi… ce n’est pas bon pour ton moral. »

Le sceau sur le front du vieil homme s’illumina d’une douce lumière blanche qui se déposait sur les murs de pierre. Mizoku jeta un œil vers Serizawa, puis vers les autres personnes présentes. Il ne voulait pas prendre cette décision seule, les autres membres du groupe avait eux aussi droit à leur avis quant à cette situation plus ou moins délicate.
.



Revenir en haut Aller en bas
Pansons nos plaies avant de reprendre la route
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]
» La route avant la forêt.[libre]
» L''Atlantide
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.