Partagez | .
[quête] de l'alchimie pour son bonheur
Messages : 3626
Yens : 376
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 143
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

- En ligne



MessageSujet: [quête] de l'alchimie pour son bonheur    Mer 7 Fév - 21:19



- Un concours -


Hibana, ce village anodin et pourtant témoin de tant de souffrance depuis que j'avais foulé le sol de Kosaten. À plusieurs reprise, il fut la cible d'attentat et de catastrophe naturelles qui avait installé une certaine solidarité entre les villageois. C'est ici que je ressentais la plus grande entraide. J'avais beaucoup d'empathie pour eux, mais aussi une grande admiration de leur ténacité. Si je foulais ces terres aujourd'hui, c'était non pas pour des raisons humanitaires envers eux, bien que je n'allais pas refuser d'aider si j'étais sollicité, mais pour un événement centré sur la composition de potion en tout genre. Je n'étais pas une alchimiste de renommée, mais j'avais su avant Kosaten et même ici, composer toute sorte de remède avec les plantes qui composaient ce monde. Du coup, je voulais voir si dans ce qui était à disposition dans les ateliers aujourd'hui, il y avait des sortes d'ingrédients que je ne connaissais pas et que je pouvais utiliser dans de nouvelles expérience.

Je m'avançai jusqu'au point de rendez-vous et annonçai mon inscription. Les organisateurs furent ravis d'avoir une personnalité connue parmi ses participants. Ils me guidèrent jusqu'à l'entrée qui était encore fermée, et m'informèrent que le concours allaient commencer d'ici une demie-heure à peu près, pour laisser le temps aux participants venant de loin d'encore pouvoir s'inscrire. Il y avait là déjà quelques natifs qui attendaient, de tout âge et de toute origine par delà le royaume. Je m'assis sur une  souche non-loin de l'entrée et attendit l'heure de départ un fin sourire aux lèvres. Il était vraiment plaisant de voir que malgré leur malheur régulier, ces habitants avaient encore la force d'organiser ce genre de manifestation.

Ils amenèrent par ailleurs bientôt une jeune fille d'environ 10 ans, ce qui me surpris un peu. Elle avait un visage renfermé et ne salua pas le monde qu'il y avait, se contentant de venir s'asseoir à quelques mètres de moi, le regard dans le vide. Je ne prêtai pas une grande attention dans un premier temps, mais petit à petit, quand dans un mouvement aléatoire des yeux, mon regard croisait sa silhouette, je m'aperçus qu'en plus d'être renfermée, cette petite pleurait, les jambes ramené contre son menton. Je commençai à être vraiment intriguée par cette attitude. Qu'Est-ce qui pouvait bien tourmenter à ce point cette enfant ? Le trac du concours ? Quelqu'un l'avait forcé à venir ? Je n'allais pas savoir en restant planté là, mais je n'avais pas envie non plus de trop la déranger. J'hésitait un instant, puis décidai d'aller la voir.

Je m'approchai donc et juste avant qu'elle ne me remarque, je fis d'une voix douce.

Bonjour, je m'appelle Sakura, Est-ce que ça va ?

Elle leva les yeux, ceux-ci prirent un air un peu surpris, puis elle se tourna de façon à me tourner le dos se recroquevillant encore plus sur elle-même. Je laissai un silence s'installer, qui me permit d'essayer de comprendre son geste. Etait-ce de la timidité ? de la gêne ? ou juste le fait qu'elle ait envie de rester seule ?






MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3626
Yens : 376
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 143
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

- En ligne



MessageSujet: Re: [quête] de l'alchimie pour son bonheur    Mer 14 Fév - 16:05



- Révélation  -


Je tentai encore quelques approches douces, arborant un sourire sincèrement amicale, mais au fil de mes essais qui se soldèrent dans un premiers temps par un mur, je fus simplement rejeté d'une façon plutôt brutale.

Mais laisse-moi ! J'ai envie d'être seule tu comprends pas ??

Je fus un peu surprise, avant de soupirer. Je la voyais pleurer et ça me faisait de la peine, mais je n'avais pas les mots pour briser cette bulle de tristesse qu'elle s'était crée. Vu son état, je me demandais aussi pourquoi elle s'était inscrite ici. Pour se changer les idées ? drôle de façon alors de "rester seule". Je ne comprenais pas, mais hésitait à encore insister. Finalement ce fut une sensation sur l'épaule qui me tira de mes pensées. Un homme d'une cinquantaine d'années avait posé sa main à cet endroit.

Laissez mademoiselle Sakura, je vais vous expliquer.


Je le regardai un instant, puis me décidai à le suivre, sans accorder un dernier regard compatissant à la jeune fille. J'observai qu'elle semblait avoir réagi à quelque chose, mais je ne pus savoir quoi.  Nous marchâmes jusqu'à être assez loin de la petite, qu'elle n'entende pas notre conversation. C'était un souhait de l'homme qu'il effectua sans m'en faire part, juste par réflexe. Nous nous assîmes sur un banc en bois tout près de l'entrée du concours, encore fermée. La cour s'était encore remplie depuis mon arrivée.

Cette petite, c'est Yue, la fille du boulanger au bout du village. Le pauvre est mort quelques années après sa naissance, d'une attaque de Zayro...

Il laissa un blanc qui me donna le temps d'être surprise. Soupirant, il continua.

Sa pauvre mère ne roule pas sur l'or et son seul revenu pratiquement était le métier de son mari. Seul les quelques légumes qu'elle arrivait à cultiver et vendre au marché quelques fois par années arrondissaient ses fins de moi. Au jour de la mort du père de Yue, elle a dû abandonner sa culture et partager son temps entre prendre soin de Yue et de son petit frère qui venait de naître, et la boulangerie où elle passait le plus clair de ses journées.

Yue a dû se sentir à l'écart non ?

Bien sûr, et rajoutez à ça le fait qu'elle s'entendait vraiment mieux avec son papa, le deuil a été très très dure. Je ne suis même pas sûr qu'aujourd'hui, 7 ans après, elle s'en soit remis...

Elle avait dû vivre des moments atroces. Je n'avais jamais connu ça en 21 ans de vie. Mon visage exprimait clairement l'empathie que je ressentais intérieurement. Tout ça à cause de cette ordure haute gamme de Zayro. Et dire que peut-être à l'heure actuel, il avait récupéré son corps. ça faisait froid dans le dos. Je me mordillai une lèvre, alors que j'entendis la voix de l'homme en rajouter une couche.

Et pour couronner le toux, sa mère est aujourd'hui très malade. Les journées énormes de travail qu'elle a fait pour le bien de ses enfants l'ont grandement affaiblie, au point que les médecins qui sont passé la semaine passé, ne lui donnent plus longtemps.

Je me levai par réflexe, abasourdie par la situation.

Hein ?? et pourquoi personne ne m'a prévenu, ou quelqu'un de Chikaï ?? On peut peut-être encore faire quelque chose !

S'attendant probablement à cette réaction de ma part, il garda son calme, parlant encore plus doucement, pour être sûre que Yue n'entende rien.

Parce-que... Yue ne le sait pas... on... on a préféré qu'elle ait encore  une raison de se battre plutôt que de la voir au fond du gouffre en regardant fatalement sa maman mourir sans pouvoir rien faire. En plus, depuis le trame d'il y a 7 ans, elle déteste tous les élus, sans pouvoir faire de distinction, alors, avec tout mon respect pour vous, je ne sais pas ce qu'il se serait passé si on avait fait appel à vous...

Je ne comprenais pas ce raisonnement. Cette façon de faire ne faisait que retarder le traumatisme de Yue, alors que j'avais beaucoup de chance de sauver sa mère et d'éviter un nouveau drame. Il fallait passer au dessus de cette haine pour sauver une vie. Il le fallait !

Je... je vais m'en charger quand même ! Il faut au moins essayer de la sauver. Je ne peux pas rester les bras croisés.


Et vous comptez faire quoi ? 

Je pris le temps de la réflexion, puis aroborai un sourire malin.

Je suppose que si Yue vient ici, c'est pour trouver un remède pour sa mère non ?

L'homme hocha la tête, pensant comprendre où je voulais en venir. Alors même que les portes s'ouvrirent pour annoncer le début du concours, j'annonçai mon intention.

Alors je vais le lui trouver. Je peux compter sur votre collaboration ?

L'homme eut un sursaut de surprise.

Je vous demande pardon ?  

Vous savez certainement la maladie de la mère, et si vous venez ici, c'est que vous avez un semblant de connaissance en plante ou en potion, je me trompe ?

Euh... non c'est correct, je suis l'alchimiste de mon quartier... mais...

Et bien c'est parfait, unissons nos connaissances, et sauvons cette famille !


Mais... elle est... enfin... y a plus d'espoir, je vous l'ai dit... comment...

On ne sait pas tant qu'on a pas essayé ! Alors, on s'y met ?


Il hésita un instant. N'était-ce pas vain ? Les médecins de la mère de Yue avaient l'air formel quand même... Ce natif connaissait bien cette famille, il avait terriblement envie de voir le bonheur revenir dans ce foyer, mais là, ça semblait être une impasse...  Devant son silence, j'insistai alors que nous n'étions pratiquement les seuls à être encore à l'extérieur. J'attendis tout de même que Yue passe. Elle nous accorda un petit regard intrigué, puis rebaissa les yeux et entra. Je posai à nouveau mes yeux sur l'homme en lui tendant la main.

Vous voulez qu'elle soit heureuse ? Alors battez-vous pour. Je vais vous aidez ! Marché conclu ??

Il me regarda encore un instant, encore incrédule, puis se reprit et me serra la main.

Marché conclu, aidez-moi à les voir à nouveau sourire !

Un sourire confiant se plaqua sur mon visage.

J'y compte bien !







MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Sakura Haruno le Ven 16 Fév - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3626
Yens : 376
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 143
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

- En ligne



MessageSujet: Re: [quête] de l'alchimie pour son bonheur    Mer 14 Fév - 16:44



- Commencement  -


Enfin je pus entrer dans le bâtiment réservé aujourd'hui au concours d'alchimie. Tout le long de la paroi de gauche s'étendaient des rangements avec toutes sortes d'ingrédients rangés dans des pots de différentes grandeur. Il y en avait des centaines de sorte, à disposition des participants qui s'étaient déjà agglutiné devant pour choisir ceux qui allaient servir à leur préparation. Les moins expérimentés se perdaient un peu sous la masse de choix qu'ils avaient devant eux, tandis que les plus aguerri piochaient presque instantanément dans un ou l'autre ingrédient. Une fois servi, ils pouvaient prendre place dans un des nombreux ateliers qui remplissaient la salle au milieu et sur la droite. Les établis étaient assez grands, et bien fournis en matériel scientifiques de toute sorte, allant de la simple mesure, à l'installation de distillation ou de décantation.

À l'image des autres participants, nous nous avançâmes en premier lieu vers les ressources pour examiner et fait un premier tri mental de ce qui allait nous servir. L'homme m'expliqua tout ce qu'il savait sur l'état de la pauvre maman, ce qui me permit d'imaginer un début de remède. Je lui fis part alors du genre d'ingrédients qu'il me fallait. Apparemment, cette maman ne se nourrissait pas assez et son organisme peinait à maintenir ses fonctions vitales, ce qui donnait lieu évidemment à des carences qui a force nuisaient gravement à sa santé.

Ajoutez à ça une activité journalière très poussée et des horaires décalés parfois, cela suffisait à ce que sa vie soit en danger. J'indiquai alors à mon compère du jour, qu'il me fallait des ingrédients contenant les éléments qui était en carences chez la mère, mais aussi des plantes à effet énergisant, sans compter les vitamines et autres remontants. Le principal était que le tout puisse se mélanger sans créer des réactions chimiques indésirables. Ce fut par un jeu de question-réponse entre lui et moi que nous pûmes sélectionner une dizaine d'ingrédients, et enfin tout déposer sur un atelier.

Je jetai un œil dans la salle pour voir si j'y apercevais Yue, et effectivement, je la vis encore devant les armoires, hésitant d'un regard non-initié et peu assuré sur ce qu'elle devait prendre. Elle ne s'était pas attendu à un tel assortiment, et n'avait jamais vraiment expérimenté l'alchimie. Tout ce qu'elle connaissait venait des livres qu'elle avait récemment lu quand elle avait su que sa mère était souffrante, mais elle avait eu de la peine à tout retenir, à cause de la peur de perdre sa mère qui l'empêchait de bien se concentrer. Ses yeux étaient encore rouges, et il n'allait pas falloir longtemps pour que le cours d'eau ne se réalimente.

Saisie encore une fois de pitié, mais n'osant pas encore l'approcher de peur de subir un deuxième rejet, car je me souvenais que mon acolyte m'avait révélé qu'elle détestait les élus, je me forçai à me reconcentrer sur mon travail pour trouver rapidement un remède. Nous travaillâmes un bon quart d'heure en binôme, faisant des essais plus ou moins concluants, jusqu'à ce qu'une voix de jeune garçon ne se détache du brouhaha ambiant.

Yue !! Je t'ai trouvée !!

La concernée se retourna un peu surprise, toujours plantée devant ses armoires. Elle lança un regard énervé à son frère.

Nuko, je t'ai dit de rester à la maison !

Le petit de 7 ans stoppa sa course, un peu surpris du ton dure de sa sœur.

Mais...je veux t'aider moi... ça va plus vite si on fait ensemble, je l'ai appris à l'école...

J'ai pas besoin de toi, retourne surveiller maman...

Toute cette scène se passa à quelques mètres de notre atelier. Le petit frère, au bord des larmes, offrit un regard suppliant à sa sœur qui l'ignora et changea d'endroit pour choisir ses produits. Voyant qu'elle n'allait pas céder, le petit se retourna tout déçu et voulut se mettre à pleurer quand il vit quelque chose de pas banal... ou plutôt quelqu'un. Il resta immobile un instant, puis regarda plus attentivement. Elle ressemblait beaucoup au dessin qu'il avait dans sa chambre...

Il courut avec ses petites jambes vers cette personne, qui n'était d'autre que moi, et me tira par la petite jupe.

Dites m'dame, vous vous appelez Sakura ?












MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3626
Yens : 376
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 143
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

- En ligne



MessageSujet: Re: [quête] de l'alchimie pour son bonheur    Ven 16 Fév - 11:36



- L'admiration de l'espoir  -


Nous touchions gentiment au but. L'homme qui m'accompagnait, du nom de Buzen, faisait de temps en temps des allé-retour jusqu'aux armoires pour quérir d'autres ingrédients destinés à des essais élaborés sur la base des expériences précédentes. Petit à petit, la potion prenait forme, mais elle n'était pas encore au point. Ce fut quand une énième fois, Buzen fit un voyage que je sentis quelqu'un tirer ma jupe. Je stoppai ce que je faisais et cherchai du regard l'auteur de ce geste, avant de baisser les yeux et de tomber sur un petit bonhomme avec un regard innocent et interrogateur. Je lui adressai un sourire doux.

Oui c'est moi, tu me connais ?

Oui, je vous connais, j'ai un dessin de vous dans ma chambre. C'est un copain à maman qui m'a dessiné ça pour mon anniversaire. 'Paraît que vous l'avez sauvé.

Ah oui ? fis-je, heureuse de voir que j'étais une fois de plus dans le cœur des habitants.

Je m'accroupis à sa hauteur.

Et toi, comment tu t'appelles ?

Nuko ! Dite m'dame, vous pourriez aider ma maman à aller mieux ?

Je réfléchis un instant, me remémorant la scène que j'avais en partie observer il y a quelques secondes. Avant que je ne donne ma réponse, j'entendis Yue tonner.

Nuko ! je t'ai déjà dit de pas t'adresser aux élus ! Papa est mort à cause d'eux !


Elle s'approcha et tenta de le prendre par la main pour l'éloigner de moi. Mais le petit l'évita et cria.

Sakura c'est pas une méchante ! Elle a sauvé plein de monde ici !

C'est tous les mêmes je te dis !

C'est pas vrai !

Voyant que la situation allait dégénérer et surtout déranger les autres participants, je me décidai à intervenir. Je me plaçai entre les deux enfants, prenant un visage sincèrement désolé.

Yue, je t'en pris calme-toi. Vous voulez tous la bonne santé de votre maman, alors on va trouver une solution ensemble.

Buzen revint à cet instant, et posa ses ingrédients sur la table pour me rejoindre alors que la jeune fille s'opposait encore à moi.

JAMAIS ! j'ai pas confiance en les élus, même en toi !

Yue...

Buzen avait parlé calmement. Il posa une main sur son épaule pour l'apaiser.

Viens avec moi, je vais te dire quelque chose.

mais...

L'homme joua sa carte de natifs que Yue connaissait bien et appréciait.

Tu me fais confiance ?

Elle le regarda avec des yeux à la fois perdus, frustrés et énervés. Elle finit par soupirer et baisser la tête.

D'accord...

L'homme sourit, puis l'entraîna à un autre endroit. Il m'adressa un dernier regard.

Je peux te laisser terminer ? Normalement, avec ce que je t'ai apporté ça devrait fonctionner.

Oui, je vais finir, merci.

Et le duo s'éloigna. Je les regardai quelques secondes, avant de reposer mes yeux sur Nuko. Il me ficait, attendant de savoir ce qui allait se passer. Je lui souris puis m'accroupis à nouveau. M'approchant de lui, je lui glissai à l'oreille.

Je vais te dire un secret.


Qui n'en était pas vraiment un. Je le vis tressaillir.

Je suis en train de préparer quelque chose pour sauver ta maman. Tu veux bien m'aider ?

Sa réaction fut sans appel et immédiate. Je vis son visage s'illuminer, et un grand sourire orner ses lèvres.

Ouiii !lâcha-t-il joyeusement.

Attendrie, je le portai et l'assit sur le bord de l'atelier, les jambes pendue dans le vide. Tous les deux, nous préparâmes la dernière potion que je devais tester. Je lui donnais des travail tout simple comme couper des herbes ou verser dans un bouillon, tandis que je m'occupais du plus sensible. Nous restâmes ainsi à travailler une bonne vingtaine de minutes.









MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3626
Yens : 376
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 143
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

- En ligne



MessageSujet: Re: [quête] de l'alchimie pour son bonheur    Ven 16 Fév - 12:45



- Touche finale -


Le concours touchait gentiment à sa fin et déjà les plus rapides avaient posés leur préparation sur la table des délibérations. Ils attendaient à présent la fin du délai et le jugement. De mon côté il n'a jamais été question de gagner un prix. J'étais venu ici avec l'intention de faire des expériences avec des ingrédients inconnus, et cet objectif s'était vu détourné par une raison médicale. Mais à aucune seconde je n'avais songé à mettre au concours ma création. Je ne dénigrais en aucun cas ceux qui le faisaient, au contraire, je trouvais vraiment chouette qu'il y ait ce genre de concours pour faire vivre le village, et j'espérais que les potions exposés soient vraiment intéressante à voir.

Après vingt minutes de travail, les testes étaient concluants : le remède était enfin prêt. Ne restait plus qu'à en confectionner assez pour que la maman puisse se soigner quelques jours, et que Buzen ait le temps de réunir les ingrédients chez lui pour en fabriquer à nouveau. Avant que je ne me mette donc à cette première fabrication, je tendis une fiole à Nuko.

Et voilà, ça c'est pour ta maman !

Génial !!
fit-il en levant les bras en l'air.

Je l'aidai à descendre de l'atelier, et lui donnai la préparation. Je gardai mes mains autour des siennes.

Faut faire très attention de ne pas la casser, d'accord ?

Il hocha la tête avec enthousiasme avant de voir sa sœur revenir avec Buzen. Il courut vers elle.

Yue !! t'as vu !! on va pouvoir sauver maman !!

Elle regarda mollement la fiole, puis esquissa un sourire fatigué.

C'est chouette, bravo Nuko.

Elle prit le flacon, et posa ses yeux sur moi. Un blanc se marqua, un peu gêné, avant qu'elle ne s'approche de moi, penaude.

Je... je voulais m'excuser pour ce que je vous ai dit tout à l'heure...

Je lui souris et lui caressa le haut de la tête.

T'en fais pas va. Je comprends ce que tu as dû ressentir. Allez va vite porter ça à ta maman. Tu lui donne une demi-fiole par fois, et tu lui en fais prendre deux fois par jours.

Vous.. vous venez pas voir le résultat ?

Nan, je ne vais pas t'imposer ma présence chez toi. Tu as fait assez d'effort aujourd'hui.

Elle esquissa un petit sourire.

M...merci.

Puis elle prit son frère par la main et partit du bâtiment. Je la suivis du regard en ayant un mot pour Buzen.

Merci pour le coup de main.

De rien, espérons que ça soigne leur maman, ils méritent bien ça.


J'acquiesçai doucement puis terminai avec lui la composition des réserves de remède. Nous regardâmes la proclamation des résultats avec intérêt, puis vint le moment des adieux, ponctué de remerciement de toute part, et de l'écriture par pictogramme de la recette du remède pour Buzen.

Je reçu quelques semaines après, une lettre de toute la famille et de l'alchimiste qui me remerciaient de tout cœur pour le remède, qui petit à petit avait redonné des forces à la mère. Celle-ci pensait reprendre un peu d'activité tout bientôt. La lettre était terminé par un petit dessin de Nuko, qui représentait main dans la main les deux enfants et leur maman. De quoi mettre du baume au cœur de n'importe quelle personne recevant cela.

Il n'y a pas à dire, on reçoit plus quand on aide, que quand on ne cède rien...








MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: [quête] de l'alchimie pour son bonheur    

Revenir en haut Aller en bas
[quête] de l'alchimie pour son bonheur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Le bonheur est un mythe inventé par le diable pour nous désespérer."
» Le malheur des uns fait le bonheur des autres... [PV]
» D.de Saxe,Finie."Il n'est plus pour moi de bonheur, de repos, que par la possession de cette femme que je hais et que j'aime avec une égale fureur."
» Sukettre porte bonheur des pêcheurs
» « Le bonheur est comme un papillon : il vole sans jamais regarder en arrière. ♪ »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Village d'Hibana-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.