Partagez | .
Atome à chair, q'un seul pas
Messages : 5935
Yens : 273
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 245
Nombre de topic terminé: 127
Exp:
6/18  (6/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Atome à chair, q'un seul pas   Mar 13 Fév - 16:38



Atome à chair, il n'y a qu'un pas

feat.Natsume



Musique

Toujours dans le corps de Laun, peu après être parti de Shiryoku avec quelques réponses à ses questions, mais pas assez, non. Le conglomérat avait donc tenté de libérer le corps de Zayro en envoyant la folle Nukumi dans cette mission. Un bien curieux risque que prenait ce groupe de marchands corrompus et si discrets. De son point de vu, il comprit rapidement qu'il ne s'agissait clairement pas d'un ordre direct de ces vieux croulants, mais plutôt de la groupie instable. Elle avait sans doute prit les devants seule, organisant sa petite mission dans son coin. L'imbécile.

Il grimpait alors les montagnes, seule et dernière frontière entre les territoires neutres et Minshu. Entrant dans la zone du serpent, avec la ferme intention de récupérer coûte que coûte son corps, tuer Laun et ne plus jamais tomber aussi bas qu'aujourd'hui. Plusieurs jours étaient passés depuis son départ de la ville marchande sous le joug de Fuyu et l'incident à Seika. Entre temps, la bas, Kid était reparti en mission, sentant qu'après la disparition du corps de Laun, quelque chose de terrible allait ou était entrain de se produire.

Ce n'était pas peu dire. En pleine nuit dans les montagnes, s'obligeant à camper dans un froid glacial, crachant de la fumée et grelottant comme il pouvait détester cela, le colosse senti quelque chose le frôler. Une sorte de présence ou d'energie ? Difficile à dire, c'était une sensation unique, étrange, particulière et indescriptible. Mais si avec des mots il fallait tenter de le décrire quand même, alors vous pourriez imaginer comme si chaque grains de poussières invisibles se collaient peu à peu sur vous, sans qu'il n'y ai rien autour.

Cette chose le réveilla un peu de son sommeil partiel, dans ce froid ou même le feu avait du mal à tenir, sous les pointes de vent des sommets. Camper ici n'était pas sa meilleure idée. Mais qu'en était t'il de ce qui se déroulait sous ses yeux ? Lorsque ses sensations se transformèrent alors en lumières petit à petit, comme si elle illuminaient chaque pores de sa peau. Traversant son armure de soldat Fuyujin, il le sentait.

Zayro: Qu'est ce qu... ?  

Il ne pouvait pas vraiment enlever son armure pour vérifier ce qu'il se tramait, mais c'est alors que le froid qui l'engourdissait, commençait à se faire de moins en moins sentir et cette résistance ne se faisait que de plus en plus grande en lui. Il venait de récupérer une partie des atomes qui constituait l'enveloppe charnelle de Laun à Seika. Mettant du temps à parcourir le monde pour revenir à son juste propriétaire. Il en ignorait la raison et la cause, mais sentait de nouveau la force affluer.

Pourtant, pas de changement flagrant de son corps, pas encore en tout cas. Il se leva alors, ne sentant plus les engelures et autres inconvénients divers liés à son ancienne forme physique. Le processus pouvait sans doute être plus long que prévu, ce n'était pas si grave au final, si ça réussissait, il pouvait bien patienter. Zayro ressentait de moins en moins la faim et la soif, preuve que la consistance de ce qu'il était autrefois revenait bel et bien. Mais le corps de Laun, cette enveloppe, ne disparaissait pas pour autant. S'il récupérait toute sa puissance ainsi, même contenu dans le corps du natif, Jinn était prêt à un tel sacrifice.

Pour lui, le charnel n'était rien de plus que le conducteur de ce qui était à l'intérieur : La véritable force. Donc c'était une étape très secondaire.

Zayro: Dire que cette femme semble avoir plus ou moins réussi... Tss... Pitoyable.  

Il s'imaginait déjà devoir la tuer, pour avoir commis ... Enfin, pour l'avoir sauvé, même si techniquement (et Zayro l'ignorait c'était normal) ce n'était pas ce qui s'était passé. En fait, à Seika, Laun tenta de se tuer et cela déclencha une sorte de processus d'auto-defense du corps de Jinn. Les atomes se déliant alors aux runes pour rejoindre l'élu de base. Au fil de la soirée, la récupération des pouvoirs était de plus en plus complète, jusqu'à ce qu'il se sente à nouveau "lui" même, sauf physiquement bien entendu. Mais peut être que le destin ou la fatalité avait décidé d'être des plus joueuses en cette nuit ou les lunes Kosatenienne teintaient le ciel noir de jais.

Un individu s'approcha et tous les deux savaient déjà à qui ils faisaient face. L'un avait suivis les atomes de l'autre, seul, pour ne pas mettre en danger d'éventuels soldats Seikajin et désormais amis. L'autre, l'avait simplement senti approcher. C'était bien normal, il n'y avait pas deux tels atomes en ce monde, une energie si singulière et divisée en même temps ; Kid Jinn... Alias Zayro Jinn jeune. Le jeune garçon était la réincarnation du colosse après sa mort dans le royaume des morts. Revenu à lui enfant, une partie du tyran méchant subsista en Kid, qui était plutôt bon à la base.

Décidant de lutter, le jeune homme décida de se livrer à Seika et Karui, pour lui demander de diviser son âme en deux et être enfin libre. Mais il était apparemment temps d'affronter le démon, une nouvelle fois. Zayro contre Zayro... Zayro contre Kid.

Zayro: Misérable... Tu pensais venir et me tuer pendant que j'étais affaibli ?  


Nous deux, nous aurions dû en finir depuis longtemps, pour de bon. Tu n'as pas récupéré ton corps.

Zayro: Tu arrives trop tard, j'ai déjà récupéré l'ensemble de ma force. Quand au corps, finalement, ta venue ne sera pas pour rien. Je vais terminer le processus avec le tiens, ce sera largement suffisant.  

J'ai désormais des personnes auxquelles je tiens en ce monde. Tu n'es que destruction, tu n'as aucun vrai but. Tu as détruire tout et après ? Rentrer auprès d'Igniz et obéir comme un aveugle. Si tu avais pu, ne serait ce que donner une chance à ce monde, une chance à toi même, de changer. J'ai pu changer, pourquoi tu es aussi... Borné.

Zayro: Oh je vois ça, tu es devenu faible, bien plus qu'avant. Savoir que je partageais une âme avec toi me fait honte au plus haut point.  

Au moins tu éprouves quelque chose, même si c'est de la honte. Moi j'ai pitié de ce que tu es et de ce qui t'attends. Les élus sont de plus en plus fort et un natif a réussi à te mettre au plus bas. Tu es un aveugle si tu penses gagner ce combat. Combien d'années passées à poursuivre un but sans fond ? Tu vas mourir à nouveau et peut être échouer. Mais si tu veux mon corps, tu prendras mon âme avec et, n'espère pas que Karui la divisera à nouveau, ni les autres leaders. Tu redeviendras ce que tu hais, ce que tu as honte d'être. Mais... Avec moi et la force que j'ai acquis, la possibilité de te changer pour de bon. Ou alors, me tuer et rester dans ton corps, te rappelant ton echec pour toujours, face à un natif.

Kid connaissait bien Zayro et savait tirer la corde la plus sensible, jouer sur plusieurs fronts. Le colosse l'avait laissé parler jusqu'à ce qu'un silence ne retentisse et qu'un coup de poing ne vienne s'enfoncer dans la cage thoracique de Kid, l'envoyant au passage valser contre une roche en pointe et enneigée. Il s'empala légèrement au niveau du bas ventre - dans le dos - avant de retomber sur les rotules en crachant du sang. Mais se releva, tel un héro, et fixa le colosse.

Zayro: Tu es une erreur.  

Au moins... Je suis quelque chose. Ajouta Kid en crachant du sang.

Mais il était pour l'heure, temps de réfléchir activement à quoi faire de Kid Jinn. Ce qu'il disait n'était ni tout à fait faux, ni tout à fait vrai. Récupérer son corps n'était pas capital, mais c'était un objectif à faire et surtout en la présence de ses anciens atomes, quand bien même Kid avait encore une âme et la partie bonne en lui, alors que Jinn n'avait plus d'âme dans son corps de base. La partie dans celui de Laun lui redonna une certaine vie à ce niveau, ce qui exécrait sans le dire évidemment...

Tu sais... Je sais que je ne peux pas te vaincre de manière conventionnelle... Mais, si tu m'absorbe à nouveau, je te promet de tout faire pour te combattre et te changer, sauver ceux que j'aime à tout prix.  

Zayro: Je préfère encore mourir, que m'assembler à nouveau avec toi. J'ai compris ton plan. Mais tu oublis que je maitrise les atomes, la matière, que je la module. Je n'ai jamais eu besoin de toi pour redevenir celui que j'étais. Cela me prendra juste un peu plus de temps.  

Effectivement, s'il pouvait moduler jusqu'à sa propre matière atomique, alors rien n'arrêterait le processus de changement physique à un moment donné. Il fallait simplement que Jinn soit sur de récupérer tous ses atomes perdus d'abord. Il ne s'agissait pas d'en manquer à un tel moment, sous peine de... Et bien, d'avoir un manquement quelque part. La soirée passa ainsi, alors que tous deux se regardèrent, jusqu'à ce que le colosse sente que c'était le bon moment. Encore une fois, il fut interpellé par Kid.

Attends ! Si tu.... si tu fais ça... Je ne pourrais plus rien pour toi, tu le sais.  

Zayro: Apprends donc à te taire, estime toi heureux d'être encore en vie pour assister à ma renaissance... HhmmmMMMMHHMMRRAAAAAH.  

Comme cela demandait pas mal de puissance et que Jinn n'eut jamais à devoir se "réassembler" sauf en se téléportant, et même si le concept était très similaire, il s'agissait de revenir à une forme de base et donc jouer avec l'assemblement atomique... Cela fut long et un peu éprouvant, mais après environs dix minutes et un intense flash lumineux, la neige ayant fondu juste sous ses pieds, le résultat fut plus que concluant !



HAAAaahh...Hhh... Hmmm.... Enfin.





Fit le colosse en regardant ses mains, serrant ses doigts dans ses paumes dans chacune d'elle, pour constater avec brio, que sa puissance avait rejoins le corps d'origine et que celui du natif avait enfin disparut pour de bon ! Il ne manquait que son armure, mais ce n'était pas un drame, il pouvait s'habiller d'une aura similaire pour cela. Ce qu'il ne fit pas forcément. L'aube avait pointé alors le bout de son nez et Kid qui se tenait le ventre, encore debout, se demandait si ce n'était pas sa fin...

...  



Et si nous finissions enfin cette conversation... Pour de bon.










Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1354
Yens : 127
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
2/12  (2/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Atome à chair, q'un seul pas   Mer 14 Fév - 17:31




Atome à chair, qu'un seul pas
FEAT. Zayro Jinn
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



(Natsume est actuellement niveau 129)

Si j'avais bien repris le cours de ma vie sur la Plaine, certaines choses avaient bien changées. En effet, il y avait moins de travail qu'avant sur la grande étendue verte et cela devenait difficile pour moi d'avoir de quoi nourrir tout le monde à la maison. J'étais donc parfois obligé de prendre des petits boulots qui me faisaient quitter la Plaine, généralement pour livrer des marchandises à travers Minshu. J'étais déjà passé par Kansei, par les Grands Lacs, par Fuki et par les Ruines de Jiyuu pour apporter mon aide et des ressources. Mais c'était la première fois que je devais passer par les Montagnes.

Je devais en effet livrer trois tonneaux de vin que je transportais dans mon écharpe, sur mon dos, de l'autre côté de la frontière. C'était une zone enneigée qui menait directement à Fuyu. C'était là-bas que j'avais croisé Rinkyu pour la dernière fois d'ailleurs. Je me demandais bien ce qu'il devenait. J'avais donc terminé ma livraison, il était tard dans la nuit et je comptais partir dans l'immédiat afin d'être rentré le plus vite possible.

J'étais tout de même relativement épuisé. J'avais bien mangé et dormi avant de partir mais tout de même, je bâillais encore de temps à autres. Ainsi je me baladais entre les arbres Minshujins en ligne droite afin de quitter la zone le plus rapidement possible. Je ressentais au loin l'énergie démoniaque d'Ellen comme à mon habitude mais soudain, une autre, bien plus grande et imposante se dressa. C'était tout près et je la reconnaissais. Mais ce qui m'avait surpris était qu'elle était apparue d'un coup sans prévenir. Comme s'"il" s'était téléporté là.

Bon... Je vais voir ? Je vais pas voir ?

Je pris quelques instants de réflexion mais finalement, ma curiosité pris le dessus. Si je tombais bel et bien sur Zayro Jinn, je ne savais pas vraiment quoi faire, comment réagir. Allait-il vouloir se battre ou non ? Je devais prévenir Harall avant tout. J'entamais al communication via mon écharpe.

Allô maman ?

Mmmmmh... Pourquoi tu me réveille à cette heure-ci Naaaaats... ?

Hum... J'étais sur le chemin du retour à la maison et j'ai senti l'énergie de Zayro apparaître d'un coup... Je vais aller voir mais je voulais te prévenir avant...

'Tain... J'suis trop crevée pour t'engueuler... Fais rien de stupide et barre-toi si ça devient dangereux...

D'accord... C'est promis !

Bien sûr que j'allais y aller. Harall le savait très bien, rien ne pouvait vaincre ma stupide curiosité. Elle coupa elle-même le contact avec moi puis je me rendis en direction de l'énergie de Zayro. Elle paraissait si forte mais je pouvais marcher longtemps sans m'en approcher. Finalement, j'aperçus ce que je cherchais au loin. Le colosse écrasant qu'était Zayro Jinn, accompagné d'une sorte de... Mini lui-même ?
Toujours bien curieux, je m'approchai, étant finalement à portée des deux individus. Voir ce grand personnage à la peau sombre me laissait partagé entre Natsume qui lui en voulait pour tout ce qu'il avait fait et le roi des démons qui ne pouvait s'empêcher d'éprouver de l'affection envers ce membre de son espèce.

D'un air intrigué et assez perdu, je me grattai la tête sans vraiment savoir quoi dire.

Euh... Salut ? Je savais pas qu'il y avait un Zayro plus petit...

Observant plus attentivement la scène, je m'aperçus que le plus petit semblait amoché. Se battaient-ils ? Bon, question bête c'était vrai mais bon, peut-être pouvais-je... changer le cours des choses ?
De mon écharpe, je créai trois sièges au sol. Je m'assis sur l'un d'entre eux, espérant que ma proposition soit écoutée.

Dites... Vous étiez en train de vous mettre sur la gueule, non ? Vous préférez pas discuter ?

Exprimai-je avant de les inviter à prendre place. L'aube se levait peut-être mais bon, qui ne tentait rien n'avait rien.

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5935
Yens : 273
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 245
Nombre de topic terminé: 127
Exp:
6/18  (6/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Atome à chair, q'un seul pas   Lun 19 Fév - 9:41



Atome à chair, il n'y a qu'un pas

feat.Natsume



Musique

Kid faisait donc face à nouveau à Zayro, mais comment pouvait t'il durer, l'aura s'élevant de plus en plus, comme une colère qui ne se montrait pas. Un peu comme la tempête que l'ont percevait à l'horizon, mais qui ne nous frappait pas. Un étrange calme régnait malgré ce déferlement presque psychique, soulevant de petites roches et craquelant le sol glacé des hautes montagnes de la frontière Minshujin. Le jeune homme s'était levé mais ne pu s'empêcher de reculer de quelques pas, involontairement.

Mais pendant que le colosse se rapprochait dangereusement, un petit homme fit son apparition, un gamin à l'air jovial, curieux et innocent, qui s'était précipité pour voir la scène. Kid ne l'avait même pas senti arriver en étant totalement concentré pour sa survie, c'était bien normal. Il ne pu s'empêcher alors de tourner son regard vers lui, après l'entente de son commentaire. Car clairement, Natsume savait de qui il s'agissait, en parlant de Zayro. Pourquoi s'exposait t'il ainsi ? De plus, le clone jeune de Jinn ne tarda pas à reconnaitre ce faciès, comme étant celui du gardien de la plaine.

En travaillant pour les forces Seikajin et notamment en temps qu'éclaireur et espion, cela pouvait aider à connaitre les visages qui se faisaient assez récurrent ou ceux ayant une petite réputation dans les environs.


Vous.. Vous êtes Natsume, le gardien de la plaine c'est ça ?! Foutez le camp d'ici, vous ne voyez pas à qui vous avez à faire ? Etes vous fou ?!


S'écria t'il, légèrement paniqué, plus pour l'amateur de gyozas que pour lui même en vérité. Kid ne savait pas comment réagir, mais son instinct bon, lui dictait de protéger le jeune homme, quand bien même cet élu était plus fort que lui. De plus, les réactions de Natsume n'allait probablement pas aider pour la suite, puisque ce dernier créa des sièges à l'allure confortable, invitant les deux à le rejoindre.

Kid cracha du sang, la situation était grave pour lui, sa blessure pas forcément mortelle, mais la perte de son sang, pouvait le mener à l'inconscience. Heureusement, il avait été solidement entrainé et puis... Il avait partagé une âme commune avec le messager de l'enfer. Ce n'était pas rien.

Une nouvelle fois, il se tourna vers le garçon à l'écharpe pour tenter de le prévenir de sa bêtise. Mais en se retournant, commençant sa phrase ;

Ne restez pas l... *BRAOUM*

Un immense et intense bruit de fracas d'un poing contre la chair, alla claquer le visage de Kid, niveau de la tête, au moment ou celui ci s'était retourné, pour qu'il aille s'écraser contre un des sièges au préalablement créé par Natsume et au passage le briser en morceaux. Le jeune Jinn était un peu dans les vapes après ça, difficile de se relever avec la machoire déboité. Mais il tentait vainement de garder les yeux ouverts quand même, s'accrochant malgré tout, à ce qu'il pouvait de conscience.

D'ailleurs, il essaya de se relever une fois de plus, s'accrochant à l'épaule du gardien de la plaine, avant de s'écrouler à nouveau, mais en avant cette fois, face contre terre... Plus rien à faire de ce coté. Le colosse quand à lui, finit donc par poser ses yeux sur la seule personne restante, encore disponible.



Vous êtes venu pour mourir également ? Ou le regarder mourir ?Dans les deux cas, ne me faites pas perdre de temps.





Dit t'il en s'approchant du corps de Kid, le fixant comme s'il s'agissait d'un moins que rien. Mais pour le moment, il ne fit rien, marchant simplement à coté et observant du sommet Minshu. D'ici, il était difficile d'observer ou voir quoique ce soit d'aussi loin. Pourtant, une idée lui traversa la tête.



Gardien de la plaine hein.... Hmm..





Zayro leva alors sa main en l'air et tira plusieurs dizaines, puis cinquantaines et enfin centaine de laser de couleurs assez mauves flamboyants, qui traversèrent alors à grande vitesse les cieux. Il laissa ce flux d'energie s'en aller, comme s'il le gâchait dans l'instant, puis, sans se retourner, annonça calmement ;



Que diriez vous... De gardien des cendres.





C'était à peine une vraie question, que les lasers partaient s'écraser à plusieurs kilomètres d'ici, dans la plaine Minshujin et de partout, presque aleatoirement, dans une destruction chaotique et totale. Le bruit ne parvenait pas encore ici, c'était très loin et peut être même que le naif jeune homme n'aurait pas vraiment comprit l'intention du colosse en faisant ceci. Une fois terminé, ce dernier ferma sa paume et se retourna vers les deux garçons.



Je me souviens... Vous étiez avec Ellen.





Dit t'il froidement, tandis qu'un flashback désagréable s'empara de lui, lorsqu'il était sous sa forme démoniaque et incontrolable... Un bien mauvais souvenir.



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Atome à chair, q'un seul pas   

Revenir en haut Aller en bas
Atome à chair, q'un seul pas
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seul et perdu...
» Big Boss motorisé. Seul ou accompagné ?
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...
» L'âme est le seul oiseau qui soutienne sa cage... ( PV Fraise des bois )
» Seul... face à une mer de cadavres [PV Noah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Montagnes-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.