Partagez | .
Improvisation
Messages : 429
Yens : 727
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Improvisation   Ven 16 Fév - 10:45

Improvisation

Lexi

La jeune marchombre était arrivée à Fuki dans la nuit, après une longue chevauchée. Après ses mésaventures aux alentours de Kansei, et puisqu'elle souhaitait découvrir Kosaten, elle était repartie aussitôt après avoir rendu l'armure de jade a son propriétaire, préférant dormir au milieu de la journée une fois son voyage bien entamé. Elle avait chevauchée avec lenteur, reposant Sivuaani après le rythme effréné qu'elle lui avait imposé pour remplir sa mission. Lexi avait donc ainsi pu profiter du paysage mais également du temps humide de ces derniers jours et de la pluie qui s'était  abattue sur elle deux fois de suite. Elle appréciait beaucoup le climat de Minshu. Des forêts, des prairies, de l'eau qui coulaient dans des ruisseaux cristallins ou des torrents impétueux. Si le désert de Seika lui avait rappelé celui des Murmures, l'environnement de Minshu lui rappelait le climat général de Gwendalavir. Peut être qu'une fois qu’elle aurait envie de se poser, elle resterait ici.

En effet elle ne se voyait pas - et ce, même une fois la nation  de Tenshi revenue en ordre - vivre sur une île volante, qui pour autant magique qu'elle soit, était une île. Elle ne se voyait pas non plus servir la nation et donc par extension son dieu- aka l'imbécile qui avait arrachée l’alavirienne à son monde.

Jalaab lui manquait parfois. Pourtant, même en Gwendalavir, son entraînement  serait terminé et elle n’aurait plus été son apprentie - du moins pas en formation. Mais au moins elle aurait eu le loisir de le revoir, tandis que la séparation du à sa téléportation était pleine d'incertitude. Rentrerait elle chez elle un jour ? Lors de son arrivée, elle était convaincue que la réponse était oui. Qu'il lui fallait seulement être patiente et faire preuve de persévérance. Puis elle s'était lancée à la découverte de cet univers et sans s'en rendre compte, elle y avait pris goût. Elle était curieuse de savoir quelles merveilles pouvaient receler Kosaten. Et puis un marchombre était libre et indépendant. Indépendant. Elle pouvait se passer de Jalaab. Il resterait toujours son maître et ils étaient liés.

Marchombre. Liberté. Et harmonie. Comment pouvait elle être marchombre si sa guilde n'existait pas ?
Assise sur le rebord d'un toit de la ville, les jambes dans la ville, la question lui semble légitime. Était elle moins marchombre parce qu'elle n'avait pas de compère dans cet univers ? Liberté. Était elle moins marchombre pieds et poids liés, dans une cellule ? Était elle moins marchombre depuis qu'elle ne savait plus escalader n'importe quelle tour avec aisance, défaire une adversaire à main nue, ou encore tirer avec la précision qui était sienne ? Elle se leva, fit face à la nuit, laissa l'obscurité l'envelopper. Qu'est ce qui faisait d'elle une marchombre ? Comment être sûr qu'elle parcourait toujours la voie ? Du bout du doigts elle traça quelque mots entre les gouttelettes sur le sol.

Un état d'esprit
L'envie d'avancer et de progresser
Sur la voie.

Elle se redressa et reçu la de quelques pas. Elle peut son élan sauta du toit, pour atterrir sur la terrasse d'un bâtiment voisin et continua son trajet jusqu'à la petite auberge où elle logeait depuis son arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 429
Yens : 727
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Improvisation   Ven 16 Fév - 10:53

Improvisation

Lexi

Le lendemain matin, elle fit une toilette sommaire avec de se changer et décida d'enfin faire l'inventaire, ce qu'elle n'avait pas fait depuis son départ de Tokonatsu a vrai dire. Il lui manquait quelques couverts, et il ne restait plus grand chose à manger. Elle pouvait s'offrir le luxe se manger ici quelque temps mais il allait lui falloir partir à la chasse et à la cueillette histoire de refaire ses réserves. L'arc qu'elle avait acheté était de bonnes qualité mais elle allait manquer de munitions. Les quelques éléments de soin avait disparu petit à petit. Encore d'autres bricoles utiles à sa vie de nomade. Ce qui lui manquait vraiment ?
Des poignards.
Et sa dernière mission lui avait enfin permis d'avoir assez d'argent pour s'en procurer, et même plus.
Elle descendit donc et salua l’aubergiste qui tenait la salle de restauration avant de sortir, mais ce dernier l'arrêta.
Demoiselle, vous comptez sortir comme ça?
Lexi faillit lui rire au nez. Elle n'était pas habillée de façon extravagante, ni vulgaire ou aguicheuse. Elle portait ses habituelles bottes de cuir, pantalon et haut sombres, avec une veste marron par dessus et son manteau noir. Elle se contint cependant pour ne pas le froisser, curieuse d'entendre la suite.
Cela se voit que vous n'êtes pas d'ici. À Fuki, on porte du blanc demoiselle, car c'est une couleur pure. Il porte malheur de ne pas en avoir sur soi.
Cette fois ci la jeune femme laissa échapper un profond soupir. S'il disait vrai, il y avait fort à parier que tout le monde verrait qu'elle était une étrangère. Primo, elle ne voulait pas qu'on s'intéresse à d'où elle venait - Gwendalavir passait encore, mais élue de Tenshi… Secundo elle voulait faire affaire avec certains marchands et artisans du village, et pour cela elle allait avoir besoin de crédibilité. Elle offrit un petit sourire à l'homme devant elle avant de lui répondre.
Merci de l'information. Auriez vous un manteau blanc à me prêter ? Je vous assure que je vous le ramène.
Vous avez de la chance petite Demoiselle, j'en ai plein des vêtements blancs.
Elle s’enroula donc dans la longue cape blanche qui lui prêta gentiment avant de sortir de l’établissement. Une fois dans la rue, elle loua le temps plus clément que celui de Seika, où elle n’aurait jamais pu rajouter une couche de vêtement pour l’esthétique et le besoin de correspondre à des critères colorés stupides.
Elle trouva rapidement ce qu’elle cherchait : une forge. Elle entra, se dirigea vers le bruit du métal martelant une arme sur une enclume, et en appela le responsable par dessus le bruit. Ce dernier arriva, et la jaugea d’un oeil rapide.
Qu’est-ce qu’il vous faut ?
Lexi fut heureuse de voir qu’il ne faisait pas de réaction sexiste et puisse imaginer qu’elle venait acheter quelque chose. Enfin un commerçant consciencieux de sa clientèle - celui là devait avoir du mal à en vivre.
Montrez-moi vos poignards. S’il vous plaît.
Le forgeron revint avec trois poignards différents, mais aucun n’intéressait Lexi. L’acier semblait de qualité moyenne, malgré la travail qui semblait précis et appliqué.
C’est tout ce que vous avez  ?
C’est ce que je produit le plus car c’est ce que ma clientèle peut se permettre ces derniers temps. Forger des armes d’excellentes qualités me coûte cher et je les vends peu. J’en ai donc peu en stock. Mais si vous pouvez payer …
Je peux payer, mais je ne paie que ce qui vaut le coup. J’ai besoin de deux excellents poignards.
Laissez moi la journée. J’ai deux créations en cours, je peux les finir d’ici demain matin.
Je ne promets pas de vous les acheter, ne déformez rien.
Tant pis, j’aime proposer à ma clientèle ce qui me semble lui convenir. Revenez demain.
Elle le salua brièvement avant de sortir de la forge. Une fois dehors, elle se rendit compte à quel point il faisait chaud à l'intérieur de la forge et la douceur de l'air de Minshu lui fit du bien. Elle se remit en marche dans les rues du village, à la recherche des autres choses dont elle aurait besoin dans ses prochains voyages. Elle tomba alors sur un attroupement, autour d'un jeune homme qui hurlait :
Oyez Oyez, gens de toutes contrées!
Aimez-vous les défis, ceux de l'esprit?
Si oui, allez au Concours d'Alchimie!
Il consistera, si vous le pouvez
A tout mettre en œuvre pour concocter
La meilleure potion, onguent, lotion
Alors prenez votre imagination
Et servez-vous en pour triompher
Le grand gagnant sera récompensé!
(Mais l'important c'est de participer)
Debout sur un plot en bois, il tendait des petites feuilles aux passants qui en voulaient bien, et curieuse Lexi s'approcha. Elle se rappelait la seule fois où elle avait mélangé des plantes pour préparer quelque chose en Kosaten : un paralysant de base appris en Gwendalavir et adapté à ce qu'elle avait trouvé. Bashô avait ingéré de manière stupide le poison… et n'avait rien eu. Ce n'était pas une spécificité marchombre mais ce type d'arme intéressait Ia jeune élue. Elle s'approcha et se saisit de la fiche d'informations. Un concours était organisé le lendemain soir. On pouvait amener des ingrédients ou se contenter de ceux qui serait mis à disposition, dans le but de préparer quoi que ce soit d'utile. Elle n'y connaissait rien mais elle ne voyait pas ce qu'elle avait à y perdre, alors elle décida que le lendemain, elle irait.
La jeune femme continua ses recherches, marchant doucement et profitant de ces moments de repos dont elle avait besoin. Elle avait l'impression que ces dernières semaines avait été accélérées et qu'elle reprenait un rythme plus calme.
Au long de sa journée, elle put remplir son sac de ce dont elle estimait avoir besoin, et rentra dormir le soir à l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 429
Yens : 727
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Improvisation   Ven 16 Fév - 10:57

Improvisation

Lexi

Au matin, la jeune femme se rendit comme prévu chez le forgeron, vêtue de la cape blanche empruntée la veille. Elle le trouva, comme lors de sa première venue, penché sur son travail, et dû le héler pour attirer son attention. Il la vit, et lui fit signe d'attendre avant de s'en aller quelques instants pour revenir avec deux objets chacun enroulé dans un tissu. Il la salua et posa les deux paquets sur son établis, entre les outils et les bouts de métal. La jeune femme saisit l'un d'eux et déroula le chiffon, dévoilant un poignard qu'elle trouva immédiatement fascinant.
La lame était simple mais bien faite, l'acier semblait d'une excellente qualité, tout comme le manche enroulé de fines bandes de cuir, mais l'élément qui rendait cette arme spéciale était le serpent, enroulé autour de la garde et le début de la lame. La marchombre le prit dans sa main, en testa le fil de la lame sur le bout de son doigt. Elle vérifia le poids, l'équilibre, avant de dévoiler le second poignard. C'était son jumeau exact.
Elle se tourna vers le forgeron, c'était du très bon, de l'excellent travail.
Je vous les prends. Vous avez deux fourreaux ? De qualité mais sobres je vous prie.
Je peux vous proposer ceux la.
Il lui tendit ce qu'elle avait demandé, ils correspondaient bien à la taille et la forme des deux armes. Elle attacha le tout à sa ceinture, satisfaite.
Ils vous plaisent ?
La jeune femme se doutait qu'il avait sculpté ces serpents en référence à Minshu, mais elle trouvait simplement cette décoration jolie sans que cela ne révèle une quelconque signification pour elle, en revanche elle ne comptait pas acheter deux armes bas de gamme, et puisqu'il disait ne pas avoir beaucoup d'offres de qualités…
Je les prend.
Elle paya la somme demandée par l'artisan sans négocier et le remercia avant de sortir. Elle fit un détour par la chambre qu'elle louait pour reposer la cape blanche, récupérer son arc et s'équiper, avant de sortir de Fuki.
Elle ignorait exactement comment fonctionnait Kosaten, mais elle espérait pouvoir vendre ou échanger le gibier qu'elle allait tirer. Elle encocha donc sa première flèche et se glissa dans le bois en périphérie du village, sans bruit.
En se déplaçant sans faire de bruit, la jeune marchombre fut agréablement surprise que deux trois trucs lui revenait enfin: ses sens paraissaient être de mieux en mieux aiguisés, ses réflexes plus affinés, et ses déplacements plus discrets. Elle était encore loin de Jalaab évidemment, de ses sens plus efficaces qu'un tigre, de sa furtivité mille fois plus discrète que celle du chat, mais elle se rapprochait énormément de ce dont elle était capable avant sa téléportation.
A ce sujet, elle entendit un bruit sur sa droite, caractéristique d'une quadrupédie rapide et léger. Elle se tourna et tendit la corde, avant de repérer un tout jeune faon. Elle retint un soupir : son maître lui avait appris à chasser correctement, en tenant compte de ce qu'il fallait faire ou non pour préserver le système. Elle s’éloigna en marchant à pas feutrés, avant d’entendre un nouveau bruit. A nouveau, elle se tourna vers la source de ce bruit, tendit la corde et visa le lapin qu’elle venait de voir. Elle se concentra, décocha. La flèche transperça la cuisse de l’animal, et elle s’empressa d’approcher pour l’achever. Elle avait bloqué avant de tirer, visé uniquement avec ses yeux avant de relâcher la corde. Si elle avait rapidement récupéré un bon niveau au tir à l’arc, il lui restait cependant énormément à travailler. Elle récupéra sa proie, se mit en quête d’une nouvelle. Un peu plus tard, elle tira un gros oiseau qui ressemblait quelque peu à une crissane dorée de Gwendalavir, en moins rapide et moins compliqué à tirer visiblement.
Elle fit un feu, prépara la viande, en mangea certains bouts, en garda d’autres de côtés… et ne toucha pas à l’oiseau, bien plus gros que le lapin, afin de pouvoir le vendre.
Sur le chemin du retour, elle marcha lentement, observant autour d’elle les plantes, en vue du concours d’alchimie auquel elle comptait participer. La jeune marchombre cueillit donc de l’if à baie, bien connu pour être toxique, des prêles, ainsi que quelques plates ressemblant vaguement à des plantes neurotoxiques de Gwendalavir.
Une fois rentrée, elle retourna à sa chambre faire un peu de tri et alla trouver le boucher pour lui vendre son oiseau, dont elle pu tirer 10 Yens. Elle commençait à se faire une idée de l’économie de Kosaten, et décida pour préserver sa bourse que cette nuit serait la dernière nuit à l’auberge avant de repartir.  Elle refit un détour par l'établissement en question pour récupérer ses poignards, les plantes, et laissa le reste de ses affaires caché sous le matelas, avant de se rendre sur la petite place.

La jeune femme était maintenant devant une table où s’entassait un monticule d’ingrédients, de quoi faire bouillir de l’eau, piler des ingrédients, les mélanger … Tout ce dont elle pouvait possiblement avoir besoin. Elle écrasa les plantes ramassées en forêt avant de les jeter dans de l’eau bouillante, espérant en tirer leur substance toxique et paralysante. Elle fouilla dans les ingrédients mis à disposition avant de trouver une fiole étiquetée “Venin ardent”. Pas étonnant pour la nation du serpent. Elle en renversa le contenu dans son mélange, continua à fouiller… ”Alcool Puissant”, l’alcool ne permettait-il pas d’extraire certains fluides d’autres ? Elle essaya. Lexi pourta le tout à ébullition assez longtemps, jusqu’à obtenir un concentré de tout ces choses assez réduit - de la taille d’un bol alors qu’elle avait rempli à ras-bord. l’espèce de grosse casserole devant elle. Il ne restait plus qu’à voir ce que cela donnait…
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 429
Yens : 727
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Improvisation   Sam 17 Fév - 18:07

Improvisation

Lexi


Une fois cette décoction prête, la jeune femme qui s’était improvisée alchimiste le temps d’un concours présenta le fruit de son travail aux juges. Ces derniers passaient prêt de chaque concurrent, l’un portaient un immense livre qui répertoriait un nombre affolant de potion, le deuxième se baladait avec des fioles, des bols, des verres, des pipettes … et testait les mixtures. Le troisième était un vieillard qui tripotait sa barbe en maugréant trois mots tout au plus. Lorsque le trio passa près de Lexi, ils humèrent, observèrent le contenu de sa marmite avec attention, lui demandèrent la façon exacte dont elle avait mélangé les ingrédients. Ils feuilletèrent le bouquin mais visiblement n’y trouvèrent rien. Il prélevèrent une partie de ce que Lexi avait composé pour le tester : il n’en froncèrent que plus leurs sourcils parsemés de blanc.
Tous la fixèrent bizarrement, avant de passer au candidat suivant. Qu’avait-elle donc bien pu faire ?

De longues dizaines de minutes plus tard, durant lesquelles Lexi avait eu le temps de mettre dans plusieurs fioles ce qu’elle espérait être un puissant paralysant, le jury se présenta face à la foule et aux participant de ce Grand concours d’Alchimie.
Il n’y avait qu’une petite dizaine de participant, aussi ne classèrent-ils que les trois premiers. Sur la plus basse marche du podium - qui en fait n’existait pas sur celle petite place, ce fut un jeune homme d’une vingtaine d’année au plus. Il avait concocté un puissant somnifère, administrable tant par voie intraveineuse que par inhalation. La jeune marchombre, trouvant le produit fort intéressant, se demanda si elle n’allait pas approcher cet homme là. La deuxième place revenait à une femme d’âge déjà avancé, environ la cinquantaine, qui avait préparé un onguent qui endiguait pas trop mal les saignements mais aidait également à la cicatrisation des plaies. Le vainqueur, était un homme du même âge, mais dont la mine sérieuse ennuya toute de suite notre jeune marchombre. Les jurys allait révéler avec une immense fierté dans le regard ce qu’il avait préparé, mais l’homme les arrêta : il souhaitait garder son petit secret. Lexi poussa un profond soupir. Quel homme stupide. Alors qu’elle s’apprêtait à plier ses affaires, les jury firent appel à “une mention spéciale” : une personne parmi les concurrents auraient réussi à créer quelque chose qui avait l’air utile, mais personne n’avait jamais fait cette potion exacte auparavant. Ils laissaient donc à son inventeur le soin de la nommer, et de découvrir ses effets. Puis ils pointèrent la jeune blonde du doigt.
Ah.
Ainsi elle avait bien concocté quelque chose mais nul ne savait quoi. Bon. Tant pis. Elle l’essaierai sur le prochain qui viendrait l’embêter. Quitte à lui refiler de l’urticaire ou autre chose bizarre.
A la fin du concours eut lieu un tout petit buffet, avec des amuses-gueules et quelques tonneaux de boisson. La jeune femme grignota un peu avant de s’éclipser, mais on lui rentra dedans alors qu’elle s’apprêtait à quitter les lieux.
Excusez-m… Oh vous ! Je vous cherchais justement !
C’était le médaillé de bronze de la compétition.
Vous me cherchiez ?
Parfait, elle avait quelque chose à lui demander.
Oui, je voulais prendre un extrait de votre potion si vous l’acceptez. Pardon, je suis Emon, apprenti alchimiste. Enfin, l’apprenti de moi-même, puisque je travaille en auto-didacte. Qu’est-ce que vous voulez en échange d’une ou deux fioles de … comment l’avez-vous appelé d’ailleurs ?
La petite marchombre réfléchit un court instant. Elle priait pour avoir préparé un paralysant digne de ce nom.
J’accepte de vous passer deux fioles de mon Essence de Zhonya. Mais j’en veux une de votre somnifère, et si vous pouvez me proposez également deux trois petites choses. Qu’avez-vous ?
Je peux vous proposer un poison qui s’inflige par griffure, posé sur la peau il est moins efficace, mais dans tous les cas il provoque une importante sensation de brûlure. J’ai quelques ongue…
Le poison sera parfait. Vendu ?
Vendu ! répondit-il avec un sourire entendu.
Ils firent l’échange, et le jeune homme reparti avec le futur objet de ses études prochaines, et Lexi avec deux fioles qui lui seraient, du moins elle l’espérait, fort utile.
La jeune femme rentra à l’auberge qui la logeait, fit une rapide toilette avant de préparer son départ pour l’aube.


pour le coco:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Improvisation   

Revenir en haut Aller en bas
Improvisation
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Action] Après-midi Improvisation
» Improvisation 103 : jingle bells, jingle all the way ¤ ft. Nigel ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Village de Fuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.