Partagez | .
Wolves in sheep's clothing...
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Wolves in sheep's clothing...   Dim 25 Mar - 3:25




Wolves in sheep's clothing...
FEAT. Excalibur... MORGAAAAAAN
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Morgan était quelqu'un de bien particulier. Elle gardait toujours cet air stoïque sur le visage, ce qui la rendait vraiment compliquée à décrypter. Du moins c'est ce que j'imaginais, je n'avais pas réellement essayé jusque là vu qu'elle n'avait fait qu'occuper son rôle : servante. J'étais bien sûr contre cette idée que quelqu'un mette de côté ses émotions et ce, malgré par discussion avec Sayo lors de mon amnésie. Ne pas exprimer son ressenti me paraissait d'une tristesse terrible et c'était ce que j'avais reproché à Akemi à l'époque.

La servante était restée neutre pendant mes soins si l'on omettait les contractions musculaires naturelles du corps humain... enfin démoniaque plutôt. Ce n'était pas quelque chose qui se contrôlait, c'était les nerfs qui faisaient leur travail, rien de plus, rien de moins.

Cela dit la réponse de Morgan quand je lui demandai ce qui lui était arrivé me fit... étrange. Toujours aussi stoïque, aucune émotion, ni dans sa voix, ni dans ses traits. C'était impossible de savoir si elle mentait ou non. On aurait dit une machine tant rien ne se dégageait de son expression. J'en aurais presque paniqué et de manière générale, je ne savais pas trop quoi lui répondre tant son explication faisait du sens : Teddy était un nounours assez violent et moi-même, il avait eu tendance à me poursuivre dans le manoir malgré mes tentatives de câlin.

Cela dit, ce qui me laissa davantage perplexe était cette simple phrase : "N’ayant sûrement pas fait correctement mon travail, en voici les conséquences.", Morgan ne faisant pas son travail de la bonne façon me paraissait à la limite de l'inconcevable. Elle était trop méticuleuse, trop soigneuse pour rater quelconque tâche. Mais je comptais bien la croire sur sa guérison rapide. Ce n'était pas mon cas mais il semblait que les autres démons recouvraient plus vite la santé.

Enfin, je pouvais assez facilement dire une chose : J'admirais Morgan. C'était une personne vraiment impressionnante dans sa rigueur et son travail et je commençais à trouver qu'Ellen ne lui rendait peut-être pas assez. Il fallait que je lui en parle. Prendre un peu de repos aurait pu faire du bien à la servante par exemple. Des petites vacances... sur la plaine tiens ! Elle aurait pu passer quelques jours à la maison, à profiter de l'air de la grande étendue verte.
Bref, Morgan méritait d'être ménagée pour ses efforts et ses blessures n'en étaient que les témoins.

Je poussai un rapide soupir amusé en lui affichant un sourire. Je me plaçai à genoux devant elle en lui posant la main sur l'épaule.

Tu m'impressionne tu sais ? Tu te donne toujours à fond. Hésite pas à demander une pause à Ellen si t'as un coup de mou des fois. Je suis sûr qu'elle serait d'accord. Je peux même lui demander si tu veux !

Lui proposai-je d'un air enthousiaste avant de la prendre doucement dans mes bras en lui caressant la tête de manière affectueuse. Je restai ainsi durant plusieurs minutes avant de la libérer de mon étreinte et de me relever. Je lui tendis la main pour qu'elle fasse de même.

Je peux t'aider avec Teddy ?

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1708
Yens : 20
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Sur l'île de Tenshi

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 56
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Wolves in sheep's clothing...   Jeu 29 Mar - 1:04



Feat. Natsoumai et Friskette ~
Wolves in sheep's clothing...


Ellen POV :

Alors que j’attendais impatiemment sa réponse, mes yeux brillant de curiosité, je laissai mes vêtements habituels revenir sur moi via ma magie. Je ne quittai pas du regard la jeune enfant; cette question était réellement importante. Je voulais absolument connaître son avis là-dessus, bien que je me demandais si elle devait les aimer, logiquement, vu qu’elle en était une. Pourquoi avais-je posé cette question d’ailleurs ? Je m’étais laissée emporter par mes pensées, encore… Je me sentais stupide. La réponse était si claire et évidente… C’était comme me demander si j’appréciais la race démoniaque… Ridicule.

Néanmoins, à ma grande surprise, celle-ci, après un petit moment d’hésitation déjà bien étrange, m’expliqua son passé, et donc ce qu’elle avait pu vivre dans son univers. Une information me fit tressaillir. Elle était tombée… Du Mont Ebott ? Elle disait être amnésique… J’avais le mauvais pressentiment qu’elle s’était sûrement suicidée… Une jouvencelle pareille, qui se donnait la mort ? Elle devait être en terrible dépression… Elle devait sûrement souffrir, sûrement trop subir… Comme moi, pendant mon enfance… Je me sentais horriblement mal d’y songer. J’avais… Pitié. Intensément pitié. Cette émotion était toujours aussi bizarre, et elle ne me plaisait point véritablement. Je préférais même ne point en avoir, du moins de vue ressenti… Mais il semblerait que cela soit très précieux, et qu’il ne fallait point la rejeter, alors je la gardais.

Elle avait donc été élevée par des démons, et des humains avaient réussi à libérer ces derniers par le biais de plusieurs qualités mentales. J’étais plutôt impressionnée par tout ce récit, et imaginer toutes les aventures que cette petite fille avait pu vivre me rendait toute excitée, telle une enfant admirative. Sa manière de parler avait changé pendant cette tirade, comme si elle s’était réservée cette réponse depuis un certain temps. Elle était sérieuse, voire très sérieuse, et avait pu parler très correctement. Mais cela n’avait point vraiment attiré mon attention. En effet, j’étais bien trop stupéfaite par toute cette histoire. J’avais également remarqué qu’elle avait baissé la tête pour rouvrir les yeux. Se moquer de ceux-là… Quelle débilité. Leur couleur était magnifique. Simplement parce que cela n’avait point réellement l’air humain…

Je serrai les poings et les dents. Le fait qu’elle me retourne la question n’avait point été prévu,  et pourtant j’aurais dû m’en douter. Je me sentais très mal de devoir lui dire la vérité. Alors, inspirant un grand coup, je retrouvai le sourire Mais avant de lui parler de la race humaine, je lui dis ceci, faisant évidemment semblant d’être heureuse, et totalement indifférente.

Tu peux me tutoyer, Frisk. Cela ne me dérange pas, bien au contraire…

J’enchéris tranquillement sur le même ton imperceptiblement hypocrite :

Je ressens la même chose. Les humains ont fait beaucoup de choses mauvaises, mais je ne peux pas les détester. Je ne les aime pas, certes, mais je leur donne la chance, tout comme toi, de devenir bon, et de pouvoir, peut-être, créer une amitié avec.

Complètement faux. Je mentais tellement.
Bien sûr que je leur en voulais. Bien sûr que je les détestais. Ils m’avaient isolée, rejetée, oubliée, ont incendié mon château familial pour tenter de me tuer… Je ne pouvais point leur pardonner, sauf à Frisk, ou encore les femmes à Tank. J’allais assouvir ma vengeance, quoi qu’il coûte.

Je me relevai donc, faisant un geste de la tête comme pour demander à Frisk si l’on pouvait s’en aller, en prononçant ces mots, d’un ton faussement gai :

Toute cette histoire m’a donné l’envie de te peindre. Le veux-tu ? Nous pouvons aller sur la terrasse près de la Galerie pour cela.


Morgan POV :

Ce sourire… Ces douces paroles pleines de tendresse… Sir Naegi était une personne incroyablement bonne, et sans aucune once de méchanceté dans le cœur. C’était notre lumière, notre ange dans cet enfer ardent et cruel… Tout chez lui me faisait croire que je pouvais être en sécurité et bien avec lui. Je supposais, en ressentant cela, que les autres démons pouvaient le sentir aussi. Était-ce dû au fait qu’il était soi-disant “roi des démons” ? En parlant de cela, il semblerait qu’il ait eu beaucoup de débat à ce sujet alors que Frisk et sa Grandeur discutaient ensemble. La plupart était d’accord sur un point : Sir Naegi cherchait à prendre le pouvoir. Mais moi, je ne le pensais sincèrement point. Cela se voyait, rien qu’en le regardant, qu’il n’en avait aucunement l’intention. De plus, ses mots, qu’il eut prononcés devant notre impératrice, étaient clairement francs. Peu importe si tout le monde se méfiait de lui ou le détestait désormais, moi, je lui faisais confiance, et je le protégerais en le considérant comme roi des démons. Si il disait qu’il en était un, alors cela ne pouvait qu’être vrai.

Uh ?!

Qu’est-ce que…
Venait-il… De me prendre dans ses bras ? Mon cœur… Il battait si fort… De l’eau… De l’eau à mes yeux…! Encore des pleurs ?... Ce n’était point de la tristesse, ni de la douleur… Alors pourquoi pleurais-je ? Je me sentais si bien… Je ne voulais pas qu’il me lâche. Ainsi, laissant mes sentiments prendre contrôle de mon corps exceptionnellement, je l’enlaçai à mon tour, un grand, très grand sourire se dévoilant sur mon visage maintenant tout heureux. Lorsqu’il ôta ses bras pour me relâcher, je continuais toujours de lui sourire. Lorsque je m’en rendis compte, je rougis violemment, et tentai peinement de retrouver un air stoïque. Une main sur le cœur, je détournai le regard, puis poussai un long soupir. Mon faciès redevenant impassible, je lui fis à nouveau face, et lui dis, ma voix balbutiante néanmoins :

M-merci Sir Naegi…

Je poursuivis donc, en reprenant doucement ma confiance en moi, et une voix plus assurée :

En ce qui concerne Teddy, je pense que je vais devoir me reposer un peu avant d’y retourner. Je ne me pense point apte de le faire dans cet état pour l’instant…



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 1319
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 5
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Wolves in sheep's clothing...   Lun 2 Avr - 2:42


- Wolves in sheep's clothing... -


Elle avait l'air contente que je lui raconte mon histoire. Ça tombe bien... malgré tout je le suis aussi. Je suis vraiment contente qu'elle l'ai fait, et qu'elle ne m'ai pas critiqué ou quelque chose du genre... en tout cas j'attends sa réponse avec impatience ! Elle me sourit et prit un ton toujours aussi gentil avec moi, en me répondant que... elle voulait que je la tutoies ? W-Whoa... vraiment ? J-Je peux ? Ç-Ça me fait vraiment... vraiment plaisir qu'elle veuille. O-Oh... je rougis ? Pourquoi je rougis ? Je ne pensais pas que... oh la la... j-je ne sais pas quoi dire.

Ce qu'elle dit après est encore plus incroyable. Elle me dit... elle me dit qu'elle pense comme moi. Qu'elle aussi est convaincue que même la pire des personnes peut changer. Moi qui croyait qu'elle ne pouvait pas être une meilleure personne encore... elle a vraiment tout, tout de parfait ! La gentillesse, la clémence... elle est belle et... soignée... calme, joueuse ! Je ne la pensais pas comme ça... elle est vraiment la... meilleure des grandes soeurs. Même une des meilleures personnes au monde ! Je suis tellement heureuse qu'elle pense pareille que moi, ça n'est jamais arrivé... à part peut-être avec Hana, d'une certaine manière... mais là je suis encore plus contente du fait que ce soit Ellen ! Elle est... vraiment comme un ange... je la regarde admirativement, j'aimerais lui ressembler complètement...

Elle se relève. Je... je n'ai pas trouvé autre chose à dire après ça. J'ai juste continué à la regarder avec admiration... je pense que ça a du faire une tête un peu bête. Et puis elle me demanda, toujours de son plus bel air qu'elle voulait me peindre... me peindre ? Car en plus de ça elle sait peindre ? Elle est tellement douée... si je veux qu'elle me dessine ? Oui j'adorerais ! Je serais hyper contente ! Encore plus que maintenant !

"Oui, oui ! Je veux bien, merci beaucoup, merci beaucoup..."


Je rougissais à nouveau avant de prononcer son nom.

"E...Ellen..."

C'est la première fois que je dis son prénom sans l'appeler Reine. Ça fait bizarre. En tout cas, je suis hyper contente maintenant ! Je reprends la fleur que j'ai laissée sur la table avant de la suivre à nouveau. On avance alors dans les beaux couloirs du château... on recroise quelques soldats, tous plus beaux et mignons les uns que les autres. Je reste un peu plus derrière, la regardant. Je ne peux pas m'en empêcher. C'est en remarquant à quel point elle est belle que je me souviens que... je ne le suis pas trop. Je ne suis pas bien habillée, pas bien coiffée, et... je me dis que j'ai un peu honte de moi, que je vais devoir la laisser me peindre en étant aussi laide.

"R-Reine Ellen... e-enfin... Ellen... je me demandais, est-ce que vous... tu... êtes sûre... enfin..."


Je baissais la tête. J'avais honte, très honte.

"J-Je ne suis peut-être pas assez belle... et bien habillée... pour être peinte. V-Vous... tu es sûre de vouloir le faire ?"
©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Wolves in sheep's clothing...   Mer 4 Avr - 22:00




Wolves in sheep's clothing...
FEAT. Morgan
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



La pauvre Morgan accepta mon câlin, chose à laquelle je ne m'attendais pas vraiment. L'impassible chef des succubes ne montrant que très rarement des signes de faiblesse était en train de mouiller mon épaule de ses larmes. C'était assez impressionnant, c'était comme assister à l'un des moments les plus privés d'une personne. Je me contentai de resserrer l'étreinte en pensant à la réputation qu'avait le manoir d'Ellen. Cette réputation de gouffre à enfants qui avait même inspiré le conte de "La sorcière de la forêt luxuriante", trouvable dans la plupart des bibliothèques de Minshu.

Si les gens savaient à quel point Morgan se donnait dans son travail ou comment Ellen recevait ses invités, j'étais sûr qu'ils n'écriraient pas de telles choses. Mais bon la peur était ce qu'elle était et les masses n'avaient que faire de ce qu'elle pouvait voir par elle-même. L'humain préférait s'effrayer n'était-il pas ?
Enfin, mon embrassade avec Morgan se termina, elle tenta de reprendre son air impassible alors que je la maintenais droite avec un sourire. Ses remerciements ne pleuvaient pas, j'en étais vraiment comblé.

Pas la peine de me remercier. Tu peux venir me parler si t'as besoin tu sais ?

J'estimais avoir suffisamment pris de mauvais événements dans la figure pour être l'oreille attentive de quelques personnes après tout. La servante fit même preuve d'humilité en avouant ne pas être en état de s'occuper de Teddy. Je poussai un léger soupir de soulagement, ravi qu'elle ne s'y jette pas une fois de plus puis je la pris dans mes bras comme une princesse avant de me relever. Je fus surpris de sa légèreté, m'attendant à quelques kilos de muscles vu toutes les tâches physiques qu'elle accomplissait.

Eh bah dans ce cas, tu vas te reposer dans ma chambre pendant que je m'occupe du nounours !

Ceci n'était pas une proposition, une question ou quoi que ce soit, c'était une affirmation. Elle allait se reposer dans ma chambre le temps que ses blessures aillent mieux. La gardant dans mes bras, je fonçai jusqu'à la pièce où je dormais il y avait à peine quelques minutes avant de la déposer dans le lit et de la recouvrir d'une couverture. D'un air satisfait, je posai ma sacoche sur la commode.

Tiens, y a des gyozas à l'intérieur, hésite pas à piocher dedans si t'as faim !

Je m’assit ensuite sur une chaise non loin du lit. Teddy était un ours violent, il me fallait des instructions pour ne pas subir le même sort que Morgan.

Tu peux m'expliquer comment je m'occupe de Teddy s'il te plaît ? Je ferai de mon mieux !

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1708
Yens : 20
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Sur l'île de Tenshi

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 56
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Wolves in sheep's clothing...   Lun 9 Avr - 11:13



Feat. Natsoumai et Friskette ~
Wolves in sheep's clothing...


Ellen POV :

Nous marchions donc ensemble, quittant la salle de jeux pour rejoindre la terrasse près de la galerie, pour que je puisse la dessiner tranquillement. Bien que je pensais aussi à la peindre au jardin... Près des rosiers, et devant le grand arbre... Mais alors que nous commencions à nous rapprocher du centre du château, j'entendis sa voix, si fragile, me disant qu'elle n'était pas assez belle, ni bien habillée. Quelle imbécile... Tant de modestie me faisait grincer des dents. Je fronçai des sourcils sans tourner la tête vers elle, cherchant à me calmer doucement. Puis, reprenant un sourire habituel, faussement réconfortant, je lui fis face, et m'abaissai à son niveau pour la prendre par les épaules, et la regarder droit des les y- ... vous m'avez comprise. Je restai ainsi un petit moment, silencieuse, la fixant gaiement, mais mon cœur débutant une grande course, je lui dis ces mots, d'un ton assez maternel :

C'est faux... Et tu le sais. Tu es une adorable jeune et jolie fille.

Je lui relevai le menton, mes yeux brillant de sincérité. L'entendre dire ces paroles si... Mensongères me frustrait, me scandalisait même. Ainsi, je lui fis une bise sur le front, et poursuivis :

Si tu veux vraiment t'embellir, je peux te proposer quelques tenues, et essayer de mettre plus en avant ta beauté !

C'était dit si joyeusement que j'avais l'air d'une enfant toute excitée de pouvoir jouer avec une amie. Je me redressai, puis, je pris la main de l'enfant, et finalement, la dirigeai vers une des pièces où se trouvait un immense miroir. Cela me rappelait quelques souvenirs... Qui me donnèrent une petite idée. Ainsi, je posai Frisk devant moi, et laissai le miroir me donner un reflet monstrueux, rien que pour l'effrayer. Je me demandai comment elle allait réagir... Cela m'amusait beaucoup...

Puis, d'un soudain, j'eus une douleur au niveau de la poitrine. Souffrante, je restai muette, pour ne pas attirer l'attention de Frisk. Je glissai ma main vers mon cœur, le resserrant douloureusement en grimaçant légèrement, essayant d'être la plus discrète possible. Je le savais. Cela ne pouvait clairement pas durer longtemps... Cette envie, elle était revenue...


Morgan POV :

Je ne saurais me retenir de penser que cet homme était un ange déguisé. Un saint, un être pur, rempli de sagesse et de générosité, empathique et altruiste, qui ne songeait guère à ses propres problèmes, et préférant donner le sourire à son entourage. Sa Majesté parlait souvent seule dans sa chambre, lorsque le désespoir l’envahissait. Et je savais désormais à quel point son frère de cœur avait subi dans sa vie; c’était quelqu’un de fort honorable, qui gardait la tête haute, et toujours le sourire aux lèvres, pour ne point inquiéter le monde. J’aimerais un jour être comme lui… Pouvoir faire le bien, gaiement. Pouvoir enfin montrer ce que je ressentais… Joie, tristesse, jalousie, colère, amour… J’aimerais vraiment pouvoir dire ce que veut mon cœur.

Mais, de manière totalement inattendue, je fus soulevée par les bras de Sir Naegi. Ainsi portée telle une véritable mariée, qui allait être guidée par son amant vers leur doux foyer, je plaquai mes mains contre ma bouche, mon visage devenu entièrement rouge. Ma voix légèrement étouffée par ma mains, je dis, toute gênée :

S-Sir Naegi !... Je… Il ne faut p-pas ! J-je… Je peux marcher, ne dépensez pas d’énergie p-pour moi...

Mais il était trop tard. En effet, bien têtu, le grand brun m’emmena vers sa chambre, à mon plus grand embarras. Pensant soudainement à plein de choses bien sales, je me cachai le visage, honteuse. Lorsqu’il me déposa sur le lit, je repris lentement mon calme, et posai mes prunelles rouges sur la sacoche qu’il avait posée sur la table de chevet, près de moi. Des… Gyozas ? Ce nom ne m’était point inconnu… J’étais certaine de l’avoir déjà entendu, mais je n’arrivais plus à m’en souvenir… Ainsi, passant ma main dedans par curiosité, j’en sortis un, le sentis, trouvai l’odeur bonne, et le dégustai. Un gémissement de plaisir vint. Mes yeux clos, je me tenais la joue en continuant de manger, toute éblouie par cette délicieuse nourriture. Cela changeait bien de la nourriture démoniaque ! C’était… Si bon… J’en étais devenue addicte ! J’en repris un autre, sans même penser à la gêne que j’aurais pu avoir dans mon état habituel, sachant que Sir Naegi pourrait me voir comme une personne gourmande…

Ché… Exqchis ! Merchi bowchcoupch !

M’exclamai-je la bouche pleine.
Me rendant compte de mon erreur et de mon manque de politesse, j’avalai vite, puis me redressai pour baisser la tête devant le jeune garçon androgyne, réellement déçue de mon comportement inacceptable…

Pardonnez-moi… Je me suis laissée emporter…

Murmurai-je, bien honteuse.
Puis, il me demanda des instructions pour s’occuper de Mr.Teddy. Soudainement anxieuse, je ne pus m’empêcher de lui prendre les mains, et de les serrer avec un air inquiet.

Sachez d’abord que vous devriez faire très attention à vous…, avertis-je, avant de poursuivre après un soupir, J’ai déjà laissé les sacs de viande devant la porte. Quand vous l’ouvrirez, vous allez devoir faire très vite : vous devriez jeter le sac devant lui, courir pour réussir à aller derrière lui, et prendre la boîte à musique sur le piédestal que vous verrez. Avec cette clé, je la lui tendis, celle-ci dorée avec un bout en cœur, Vous allez activer la boîte à musique. Dépêchez vous de tourner dix fois la manivelle avant qu’il vous attrape, et il se calmera. Vous allez ainsi devoir la reposer, et aller très doucement, mais sûrement, vers la sortie. Vous avez compris ?

Je faisais cela depuis des années… Et j’avouais souvent risquer ma vie…





Dernière édition par Ellen le Dim 22 Avr - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 91
Yens : 1319
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 5
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Wolves in sheep's clothing...   Sam 21 Avr - 0:04


- Wolves in sheep's clothing... -

Mon coeur s'est mis à battre très fort. Ellen s'est rapprochée de moi. Elle a un regard si gentil, si pur... j'ai vraiment l'impression d'avoir un ange à mes côtés. Elle me réconfortait. Elle me prit les épaules, tout en me répondant avec sincérité... une vraie sincérité, je n'ai jamais vu quelqu'un l'être autant qu'elle à ce moment là. Elle me répond alors que je suis adorable... belle... de très beaux compliments qui me touchent beaucoup. Mais je pense que c'est trop pour moi. J-Je... je me sens un peu gênée qu'elle me le dise. Et lorsqu'elle me relève le menton comme ça, délicatement, elle paraît si gentille... c'est trop... elle n'arrête pas de me regarder. Et enfin elle me donne un petit bisou sur le front. J-Je... je sais pas quoi faire...? C-C'est si soudain et... oh la la... J-J'arrête pas de rougir. Ah... j-je cache un peu mon visage dans mon écharpe. J-Je sais pas quoi dire...

"M-Merci Ellen..."


C'est si peu... un merci ne suffit pas pour tout ce qu'elle fait pour moi. J-Je... je dois encore lui répondre. Elle a dit qu'elle voulait me mettre des vêtements. Elle en a vraiment pour moi ? Des vêtements beaux comme elle ? J-Je pense que j'aimerais bien... je sais pas ? Ça fait longtemps que je n'ai pas changé de tenue. Et puis elle alors de tellement le vouloir, je ne peux pas refuser. Si ça lui fait plaisir, et si ça me permet d'être plus belle... pourquoi pas ?

"O-Oui... j-je veux bien... merci, merci beaucoup..."

Elle m'emmène alors. On marche jusqu'à arriver à une nouvelle pièce. Elle est tout aussi belle que les autres, tout est vraiment magnifique dans ce château. On dirait une sorte de chambre... il y a plusieurs meubles, des commodes, des étagères sur les côtés. Il y a des sièges et un grand canapé aussi ! Ellen m'installe devant un miroir. J'observe mon reflet, je suis un peu stressée d'un coup... j'ai la bizarre impression d'être une poupée qu'elle va habiller. Hein ? Il y a quelque chose de bizarre qui se passe. Le reflet d'Ellen, il change. Je sursaute un peu. Je me retourne vers elle. Je regarde de nouveau le miroir. C'est pas possible... son reflet...

C'est celui d'un clown !

"Pffffft... hi hi hi ! Il est super ce tour de magie !"


C'est vrai que Ellen est une magicienne en plus d'être une Reine... c'est vraiment trop cool ! J'aimerais faire de la magie moi aussi... ce serait sympa de faire comme maman Toriel et papa Asgore. Ou pouvoir prendre des raccourcis comme Sans, et disparaître d'un coup. "Bwoop !" Ce serait bien. Même le pouvoir d'Ellen est trop bien, elle peut changer de vêtements d'un coup ! J'aimerais faire pareil avec mes vêtements... même si euh... je n'en ai pas beaucoup. Depuis combien de temps j'avais arrêter d'en changer déjà ?...

"..."


Les souvenirs me reviennent en tête. Cela faisait longtemps que j'avais arrêté de me soucier de mon apparence. Je me souviens au tout début, lors de la première sortie à la surface... j'en avais assez de mes vêtements. Je portais toujours les mêmes. Je voulais mettre quelque chose d'autre, quelque chose de beau. Un jour avec maman Toriel on est partit faire du shopping, et elle m'avait choisit tout plein d'habits. Mais bizarrement, aucun ne me plaisait. J'ai du mettre environ une heure avant d'en choisir un pour faire plaisir à maman Toriel. Je l'avais porté par la suite, mais je ne lui ai jamais dis que je ne l'aimais pas.

C'est drôle... à ce moment là j'avais découvert que j'aimais aussi porter de beaux vêtements.

Suite à ça, je m'étais mis à faire du shopping avec Mettaton. Il est teeeeeeeeeellement doué pour choisir les habits ! Il m'emmenait souvent dans plein de magasins de luxe... j'adorais ça. Mais après de nombreux RESET j'ai arrêté de m'en soucier, vu que de toute manière je ne les gardais plus. Ça ne m'a pas trop dérangé non plus... à force j'ai finit par aimer mon pull à rayures et mon pantalon ! Mais maintenant que je suis dans une nouvelle timeline j'aimerais bien... essayer à nouveau. J'aimerais bien ressembler à Ellen. Avoir une robe, et une couronne de Reine belle comme elle... j'aimerais bien lui ressembler.

Quoique. Si papa Asgore est un Roi... et qu'il m'a adopté... ça veut dire que je suis une princesse...

W-Wow... pourquoi... je frissone d'un coup ? Ça fait depuis tellement longtemps que j'avais arrêté de vouloir ça... mais là avec Ellen, j'ai cette envie qui me vient. J-J'ai vraiment envie d'une tenue de princesse... une tenue en soie, avec des ballerines, et une couronne à moi. C-Ce serait tellement bien. Et je voudrais aussi... des beaux pulls. Des beaux pantalons. Des belles chaussures... que tous mes vêtements soient beaux ! J-Je peux vraiment avoir ça ? Je peux vraiment être belle là maintenant ? J-Je... je veux...

"E-Ellen... j'aimerais te ressembler ! J'aimerais avoir de beaux vêtements comme vous, de belles robes, et... d'autres trucs... je sais pas... mais je veux être super, super belle !"

Je souris. Je suis toute excitée... j'en ouvrirais presque mes yeux mais je me retiens cette fois ! J'ai vraiment envie d'être féminine. Ça fait bizarre de m'intéresser à ce genre de choses... ce n'est tellement pas... "moi". Mais c'est vraiment excitant comme sensation ! J'ai vraiment envie de changer...


©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1445
Yens : 668
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 137
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Wolves in sheep's clothing...   Sam 21 Avr - 17:51




Wolves in sheep's clothing...
FEAT. Excalibur... MORGAAAAAAAN
Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Ne pas faire d'efforts pour Morgan ? C'était un peu tard, je venais de jouer au chirurgien avec elle, la porter était une promenade de santé à côté. Cela dit, je sentais la servante beaucoup plus expressive en ma compagnie. Je ne pensais pas ma façon d'agir si particulière pourtant. Et puis de toute façon, mon action était déjà amorcée. Je lui ris un peu au nez en admirant son teint rouge tomate caché par ses mains.

-Héhéhé, des efforts ? Mais t'es toute légère ! annonçai-je avant de commencer ma route vers la chambre.

Non et puis, elle ne pouvait pas marcher, j'en étais certain. Dans son état, même avec régénération accélérée, il valait mieux attendre qu'elle aille mieux avant de faire quoique ce soit. Je préférais donc la laisser au lit tranquillement le temps qu'elle se rétablisse. Cela dit, je fus content de la voir un peu fouiller dans ma sacoche afin d'en ressortir un gyoza, puis un autre et ainsi de suite, qu'elle mangeait goulue ment. C'était toujours un spectacle aussi satisfaisant que de voir quelqu'un apprécier autant mes raviolis !

-Ca me fait plaisir que ça te plaise autant ! m'exclamai-je avec un grand sourire.

Cela dit, elle sembla se forcer à devenir droite, comme à son habitude... Dommage, je préférais la voir expressive. Et en plus elle s'excusait... N'importe quoi. Comment pouvait-elle considérer la froideur comme une norme. Mako l'était certes mais elle ne se forçait, c'était son hypoglycémie qui la rendait comme cela.

-Pourquoi tu t'excuse ? Je préfère quand tu souris moi...

Je l'écoutai alors expliquer la procédure pour m'occuper de Teddy. Boarf, faire vite ne serait pas très utile. Aussi féroce soit ce nounours, j'étais bien plus fort que lui. La moindre patte levée sur moi et je lui mettais un grand coup sur la tête, ça lui aura appris à avoir fait aussi mal à Morgan. Je pris donc la clé de la boite à musique avant de me mettre en route vers la pièce où il était entreposé.

Repose-toi bien Morgan ! Et hésite pas à manger des gyozas ! adressai-je à la servante en sortant de la pièce.

J'arrivai alors  dans la chambre de Teddy qui dormait, comme à son habitude, avant de fermer derrière moi et de déposer la viande devant lui. Je ne me dépêchais pas vraiment vu que j'avais plus ou moins envie de lui mettre un pain s'il m'attaquait et je mis la clé dans la boite à musique avant de commencer à tourner, le tout en restant attentif au son que pouvait émettre le nounours en se réveillant.

Alors ? Il se réveille quand le bestiau ? me murmurai-je à moi-même...

Je ne connaissais pas bien l'animal, je ne devais même l'avoir vu qu'ne ou deux fois et honnêtement, cela me semblait suffisant tant il pouvait s'avérer violent...

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Wolves in sheep's clothing...   

Revenir en haut Aller en bas
Wolves in sheep's clothing...
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» You should never trust a wolf in sheep's clothing ♠ Dorian
» Space wolves VS tyranides
» War Of Wolves
» Space Marine & Space Wolves Vs Eldar Iyanden
» Histoire de Night Wolves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.