Partagez | .
Triangle amoureux (+18)
Messages : 564
Yens : -410
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 106
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

- En ligne



MessageSujet: Triangle amoureux (+18)   Ven 23 Fév - 15:16



Triangle amoureux...
Feat. HARU~



Quel jour était-ce ? Le 14 février.

Et qu’y a-t-il le 14 février ? LA SAINT VALENTIIIIIIIIIIIN !!

Regardez-les, ces petits tourtereaux, ces jeunes filles qui offraient des chocolats, ces jeunes garçons qui offraient des lettres, ces couples qui s’embrassaient…

Et regardez ces baka de célibataires dépressifs qu’étaient Zwei, Echo et Noise.
Bon, l’un des trois était déjà en couple. Mais il était tellement crétin qu’il avait perdu sa chérie de vue. Oui. Il l’avait perdue. Il se demandait bien si elle ne la trompait pas d’ailleurs… Ou s’en battait les ovaires de finir sa journée avec le Baskerville. À la place, Lottie s’était empressée de courir après lui. Quoi ? Pourquoi vous dites ? Parce que cette meuf (...) s’était habillé(e...) en homme et que maintenant toutes les filles le poursuivaient. Ouais, la mode d’aujourd’hui, c’était les androgynes…

Bref, le trio, une fois qu’il eut réussi à échapper à la folle dingue aux cheveux roses, s’était posé tranquillou dans la cantine de la fac. Zwei bouffait comme un porc, Echo mangeait lentemeeeeeeent (un peu trop) avec une certaine élégance, la tête haute et les yeux plissés avec un air blasé, tandis que Noise mangeait… Bah normalement. Parfois elle se prenait de la nourriture sur le visage à cause de son frère qui savait pas déguster comme il le fallait.

Quoi ? Vous ne saviez pas ?

Zwei, Echo et Noise étaient frère et sœurs. Bon euh, plutôt sœurs triplées, parce que Zwei était une fille n’est ce p- AH ! D’accord d’accord, la narratrice va se calmer ! Stupide malédiction…
Bref ! Alors que Zwei eut enfin terminer de bouffer, il s’essuya la bouche gracieusement avant de frapper la table sans aucun intérêt.

J’ARRIVE PAS A CROIRE QUE DES CANONS COMME VOUS PUISSIEZ NE PAS AVOIR DE COPAIN ! Ou copine j’en sais rien… MAIS VOILÀ ! PUTAIN QUOI !, rugit-il, furieux.
Arrêtez d’hurler mon frère, vous me cassez les oreilles…, soupira la plus noble des trois.
Hum… Eh bien, je suis désolée !... Je… Je ne sais pas pourquoi… Peut-être ne suis-je pas assez belle ?

Echo cracha soudainement sur Zwei qui hurla avant de chercher une serviette en étant aveuglé, avant d’attraper des choses rondes et… Moelleuses ? Bien fermes et… Relaxants… Wait…

AH !~♡
Ohputainfuckthis !

Et il partit en courant, suivi de près par la folle dingue aux gros boobs.
Echo se nettoya la bouche avant de se relever, exaspérée. Elle posa une main sur l’épaule de sa sis :

Vous êtres très jolie, croyez-moi. Vous trouverez sûrement bientôt votre prince charmant. Dans mon cas, je n’ai plus espoir. Donc je m’en vais. J’ai assez perdu de temps ici…

Et elle partit, alors que Noise voulait l’arrêter en tendant le bras. Se frottant la joue avec son index, la dernière Baskerville se leva à son tour, se dirigeant vers la sortie du bâtiment, quand soudainement elle bouscula quelqu’un. Paniquée, elle se tourna vers la personne, se penchant plusieurs fois pour s’excuser :

Pardon ! Pardon ! Pardon ! Je vous… Je vous jure que je ne l’ai pas fait exprès ! Oh pardonnez-moi… Vraiment ! Je ne regardais pas où je marchais...

Dit-elle en bégayant, vraiment confuse, sans même avoir ne serait-ce qu’une seule fois regarder la personne.

 


Dernière édition par Zwei Baskerville le Ven 2 Mar - 4:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Dim 25 Fév - 10:14




feat.Noisette <3 & Violante Haleine <3

Triangle amoureux La quatorzième journée du mois le plus froid de l’année… La moitié de ce dernier, somme toute, puisque les grégoriens l’avaient conçu incomplet afin d’équilibrer le total de jours dans une révolution complète. Février était donc un mois unique en son genre, tant par sa brièveté, que par son étonnant changement tous les quatre ans, que par son association générale à la neige et au ski. Il était même raconté dans les textes anciens que le second jour de ce mois, qui est, rappelons-le, consacré à la confection de crêpes artisanales, notifié comme celui où le Seigneur aurait été présenté au Temple, apportera joie et prospérité à quiconque naîtrait dans les vingt-quatre heures qui le composent. Mais passons, car il ne s’agit pas là de la journée qui nous intéresse : nous évoquions en effet le quatorze. La Saint-Valentin, fête réservée à l’Amour et aux amours. S’il y a bien un jour où chaque partenaire tente de plaire à sa moitié, c’est celui-ci. Lettres romantiques, chocolats empaquetés, fleurs colorées… Les cadeaux étaient multiples, bien que la plupart de cette gent, féminine et masculine, oublie bien souvent l’essentiel d’un couple : des sentiments partagés.

Haru soupira. Il ne s’agissait pas d’une journée aisée à vivre pour lui… Non pas qu’il fût indifférent au charme de chacune des demoiselles qu’il côtoyait, ou que jamais personne ne soit venu se déclarer à lui… Bien au contraire, son cœur était de ceux incapables de résister à la beauté pure et suave, tant et si bien que le garçon aux cheveux bleus était tombé amoureux d’une grande majorité de ses camarades féminines, ne sachant pas choisir sa préférée parmi toutes. De même, lorsque l’une d’entre elles, prenant son courage à deux mains, osait s’approcher de lui, avouer son ressenti, avant de rougir éperdument, de tendre un présent, puis de fuir, accablée par le poids de la honte, le Dessinateur n’osait pas poursuivre celle-ci, par crainte d’être incapable de lui témoigner l’amour qu’il faudrait. Son côté gentleman était une terrible lame à double tranchant…

Malgré cela, Haru aurait tout de même bien souhaité finir cette journée dans les bras d’une dulcinée, aussi parfaite que sensuelle, lui offrir ces fameux sentiments partagés, l’aimer comme il n’avait jamais adoré quelqu’un, subir la passion de l’autre… En vain, le garçon au foulard, bien qu’un tantinet romantique, de par les œuvres littéraires qu’il avait dévorées un peu plus jeune, n’était pas dupe, ni bercé d’illusions. Peut-être les années qui suivraient suffiraient à pallier à ce défaut, mais pour l’heure, le malaise du jeune homme l’empêchait de profiter pleinement de cette journée aux teintes immaculées et rosées.

La fin des cours sonna comme le gong de la libération pour l’étudiant, qui s’empressa d’enfiler sa veste, de s’emparer de son sac à dos, d’effectuer un rapide nettoyage de son pupitre, avant de se lever lentement, puis de quitter la salle de cours. Le garçon au regard électrique se perdit dans ses pensées, repensant aux quelques leçons intéressantes auxquelles il avait assisté en ce jour, aux professeurs moins passionnants qui, pour certaines, avaient failli être responsable de somnolence, aux travaux à effectuer pour la semaine suivante… Malheureusement, fort peu concentré sur son chemin, il percuta une autre personne, alors qu’il s’apprêtait à quitter l’établissement.

Se reprenant rapidement, Haru se tourna vers celle-ci, constata alors qu’il s’agissait d’une autre élève de sa classe, une magnifique jeune femme avec qui il avait déjà effectué quelques exposés communs. Cette dernière s’excusa à l’instant même où le garçon implorait le pardon de celle-ci :

« Vous n’avez rien ? Je vous prie de m’excuser, j’étais perdu dans mes pensées… Pardonnez-moi, N-Noise. »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 564
Yens : -410
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 106
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

- En ligne



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Lun 26 Fév - 13:02



Triangle amoureux...
Feat. HARU~



Cette voix... C'était étrange... Elle semblait l'avoir déjà entendue...
Relevant ses yeux bleus vers son interlocuteur, elle découvrit avec surprise qu'il s'agissait de Haru, un camarade de classe, avec qui elle avait pu partagé quelques travaux ensemble. Rougissant légèrement, elle tourna les yeux à droite, comme si elle allait demander de l'aide à quelqu'un - qui se trouvait être Zwei le tombeur de ses dames - mais il n'était pas là, ce qui fit paniquer davantage la Baskerville qui, se tenant un bras, avait un peu de mal à regarder l'homme devant elle droit dans les yeux. Il était grand, charmant et... Eh bien c'était Haru. Et je vous mentirais si je vous disais qu'elle n'avait pas une sorte de crush pour lui. À chaque fois, il venait la voir pour les travaux en équipe, parce que Zwei-baka se mettait toujours avec Mist - tant qu'on le surnommait le "chien des Baskerville" - et Echo se mettait avec Alice parce que les deux étaient toujours toutes seules à la fin. Ces deux-là ne s'appréciaient absolument pas, et se tiraient les cheveux parfois en cours... Tandis que Noise et Haru travaillait avec sérieux, et avait rarement en dessous de putain de 18.

Ses yeux brillant, la femme aux cheveux d'argent rougissait, ne sachant point quoi dire. Quand soudainement, elle entendit une voix derrière elle. C'était son frère, qui lui chuchotait de loin, pas très discrètement, de lui demander d'être son partenaire pour la St Valentin. Le visage de la pauvre lady devint aussi rouge qu'une tomate, et de la fumée en sortait presque de sa tête, ses lèvres tremblantes, le corps tout droit.

J-j-j-e...! Je... Je... Je !... V-v-veux-tu...
OUI VAS-Y TU Y ES PRESQUE !!!
Veux-tu être...
Mon partenaire pour la Saint Valentin ?
UH ?!

Zwei se donna une bonne claque des familles avant de partir en roulant des yeux. Une femme, venue de nul part, était là, à côté de Noise, et venait de proposer avant elle, à Haru, l'être aimé, d'être son compagnon pour cette journée. Attristée, Noise tourna la tête, se frottant le bras nerveusement, honteuse. C'était une demoiselle, un peu plus petite que Noise, aux longs cheveux violets ondulés tombant en cascade le long de son dos. Ses yeux dorés étaient magnifiques à regarder, et son corps était presque comparable à celui d'une déesse. Ses vêtements ? Dans un style gothique, longues mitaines blanches à rayures noires, robe rouge, collants résilles noirs, talons hauts, collier en forme de croix, maquillage noir et assez osé. Du rouge à lèvres rouge, aussi. Un style assez extravagant en somme, comparé à celui assez simple de Noise, qui portait un top bardot blanc, une jupe patineuse bleue, les jambes nues et des bottines noires. Un visage naturel, aussi. Des goûts bien différents, si je puis dire.

Ellen était son nom. Une femme assurée, bien que très solitaire habituellement. Très populaire auprès des hommes, elle se montre généralement plus séductrice auprès des femmes - comme Viola - mais il semblerait que cela soit... Un jour nouveau ?
Elle souriait, les yeux mis-clos, les mains derrière elle, la tête haute. Une vraie garce...

 


Dernière édition par Zwei Baskerville le Ven 2 Mar - 4:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Mar 27 Fév - 13:55




feat.Noisette <3 & Violante Haleine <3

Triangle amoureux Aussi loin qu’il puisse se souvenir, Haru avait toujours apprécié la compagnie de Noise, malgré sa discrétion. C’était une étudiante sérieuse et intelligente, prête à tout pour rendre service, quitte à s’occuper elle-même de l’intégralité des devoirs à effectuer, ce qui était bien sûr inacceptable pour le garçon aux cheveux bleus, partageant cet état d’esprit. Tout comme lui, elle semblait timide et assez peu à l’aise lorsque son frère et sa sœur ne se trouvaient pas à proximité. Son charme était vraiment naturel, car cette jeune femme était toujours sobrement vêtue et paraissait exécrer les maquillages artificiels. Il était également bon de rappeler que leur duo était plutôt prolifique, obtenant des notations assez élevées, récompensant justement les efforts désintéressés des deux élèves. Néanmoins, comme pour pléthore de demoiselles, le Dessinateur ne se faisait pas suffisamment confiance pour avouer des sentiments…

C’est alors que la belle se mit à bégayer doucement, balbutiant avec lenteur les prémices d’une demande apparemment lourde à formuler. Intrigué, Haru se tourna complètement face à elle, attentif à chacun de ses mots, curieux de connaître le sens des prochaines paroles de la Baskerville, qui semblaient vraisemblablement le concerner directement. Son regard électrique était plongé dans les superbes yeux bleu pâle de Noise, interrogateur et rassurant.

Cependant, la jeune femme n’eut jamais l’occasion d’achever sa phrase, puisqu’une autre voix, bien davantage assurée, s’était immiscée dans ce début de conversation. Le sens était assez clair, mais Haru mit quelques secondes avant de le comprendre et de se confirmer qu’il en était bien la cible. De fait, il s’agissait ici de la volonté d’une autre à ce qu’il fût son partenaire pour la journée. Le Marchombre fit pivoter sa tête pour identifier la nouvelle interlocutrice, découvrant alors la présence d’une ravissante demoiselle, aux longs cheveux violacés, en parfaite association chromatique avec ses pupilles dorées. Celle-ci était pratiquement l’opposée esthétique de Noise, mais son charme n’en demeurait pas moins redoutable. Le garçon au foulard rougit, tout en se rappelant qu’il ignorait le nom de cette apparition divine.

« Euh… Je… Euh… »


Désemparé, et malgré le fait que sa réponse semble des plus évidentes, Haru ne parvint à l’articuler, à l’instar de Noise un peu plus tôt. Le garçon prit quelques secondes pour se calmer, acceptant la réalité, avant d’offrir un élégant souvenir à la muse dont il ne connaissait pas l’identité.

« Ce sera un honneur pour moi. »


Ceci étant dit, l’orphelin adressa un nouveau regard interrogateur à celle qu’il avait précédemment heurtée.

« Que vouliez-vous me demander, Noise ? »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 564
Yens : -410
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 106
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

- En ligne



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Ven 2 Mar - 4:31



Triangle amoureux...
Feat. HARU~



Haru avait beau avoir tout fait pour essayer de réconforter Noise, et Zwei avoir tout fait pour essayer de l'encourager, elle n'avait jamais pu terminer sa phrase, doublée par une autre demoiselle, aux longs cheveux améthystes. Sa voix grave aux airs britanniques était plutôt imposante, bien plus forte et confiante que celle des autres jeunes gens présents. La femme aux yeux d'or rit, fière de son coup :

Vous m'en voyez ravie !

S'exclama-t-elle alors que l'autre demoiselle, complètement désemparée, baissa le regard, la bouche entrouverte, le regard toujours en plein choc. Zwei sortit donc de sa cachette pour aller aider sa petite soeur, attrapant l'autre homme ici par le col, le soulevant en le regardant droit dans les yeux avec rage :

COMMENT AS-TU OSÉ, IMBÉCILE ?! Elle voulait sortir avec toi, et tu l'as jartée pour la première venue ? Non mais je rêve !
Zwei ! Arrête...

Dit-elle d'une voix fragile en le tirant par la chemise, toute triste. Ellen, quant à elle, avait haussé un sourcil lorsqu'elle eut entendu parler d'elle, mais ne semblait point très touchée par la scène. Zwei, surpris, s'arrêta, relâchant Haru en marmonnant, puis posa ses mains sur les épaules de sa sis, anxieux :

Promet-moi que tout va bien se passer, d'accord ?

Il lui releva le menton, puis lui tapota le nez après qu'elle ait timidement acquiescé. Ils rirent un peu, juste avant que le bro ne s'en aille, saluant les gens d'un geste de la main bref. Fronçant des sourcils, mais ne paraissant tout de même pas crédible, Noise serra les poings en s'avançant vers Haru :

Ce... Ce que mon frère a dit est v-vrai ! Je... Je...
Tu l'aimes depuis un moment... C'est ça ?

Noise, prise au dépourvu, tourna ses yeux bleus vers Ellen, pour ensuite hocher lentement la tête en rougissant. La femme aux cheveux violets rit un peu, puis continua :

Mon nom est Ellen. Je ne suis certes point de votre classe mais... J'ai toujours eu des sentiments pour toi, Haru. Je t'ai toujours regardé, mais je n'ai jamais pu m'avancer vers toi jusqu'à ce jour... Je suppose que la notoriété y était pour beaucoup...

Ahhhh les paparazzis ! L'étudiante en souffrait tellement ! Sa beauté et son style la rendaient unique en son genre, et son intelligence, pas mal connu, la rendait incroyable, et admirable. Ses joues s'étaient légèrement empourprées suite à ces paroles plutôt embarrassantes. Noise, ses prunelles posées sur ladite Ellen, commençait à regretter ce qu'elle avait pu dire, et tourna la tête.

Je vois... Je... Je vais vous laisser tous les deux...

Et elle se mit à partir, honteuse.

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Sam 3 Mar - 9:48




feat.Noisette <3 & Violante Haleine <3

Triangle amoureux Même s’il ne connaissait la belle aux cheveux améthystes que de vue, Haru avait toujours espéré secrètement, comme beaucoup d’étudiants de l’institut, pouvoir un jour échanger quelques mots avec elle, recevoir un sourire sincère et, dans le meilleur des cas, avoir l’infinie chance de devenir son Roméo. Cela pouvait paraître idiot exprimé ainsi, mais la jeune femme jouissait d’une excellente réputation intellectuelle, en plus d’être dotée d’un charme à faire craquer les cœurs les plus endurcis. Sa voix, grave et mélodieuse, empreinte de charisme et d’autorité, interdisait quiconque à proximité de se prononcer, lorsqu’elle-même prenait la parole. Ainsi, le garçon au foulard ne réalisait toujours pas la chance dont il était bénéficiaire en ayant été choisi par la mystérieuse demoiselle pour être son partenaire lors de la journée consacrée à l’Amour.

La belle aux cheveux noués à l’aide d’un somptueux ruban rouge semblait également enchantée de cette réponse, bien qu’il paraisse vraisemblable qu’elle ne s’attendait pas à en entendre une différente : il paraissait impensable qu’un étudiant de l’établissement puisse songer ne serait-ce qu’une seconde à décliner une telle demande. Néanmoins, Haru, malgré sa rougeur face à sa partenaire, n’avait aucunement oublié la présence de sa camarade de classe, la non moins charmante Noise. Celle-ci tenait manifestement à exprimer sa pensée, bien avant que l’autre ne les rejoigne. Il avait donc doucement incité la Baskerville à reprendre ses mots et à conclure sa phrase, tandis qu’elle détournait le regard, visiblement gênée. C’est alors qu’un nouvel élève s’ajouta à la conversation.

Il s’agissait du frère ainé de Noise, prénommé Zwei, un garçon aux manières un peu brutales, mais au physique évoquant la grâce féminine. Il semblait avoir épié la discussion depuis ses débuts et était énervé par la réponse positive de Haru un peu plus tôt. Le second Baskerville de la scène agrippa dès lors l’orphelin par son col d’uniforme, tout en le fixant avec un regard haineux. Ses paroles révélèrent alors une bien étrange vérité, en concordance avec ce qu’aurait pu annoncer sa sœur précédemment. Toutefois, le garçon au regard électrique ne pouvait décemment croire ce genre de commentaire sans la confirmation de l’intéressée, ladite intéressée qui s’interposa d’ailleurs dans cette scène de violence, provoquant finalement le départ du dernier venu. De nouveau, le jeune homme se trouvait face aux deux demoiselles de son cœur.

« Noise ? »

Haru avait laissé Zwei réconforter sa sœur, avant de quitter les lieux. Il soupira, soulagé de la présence de celui-ci, qui l’avait mis mal à l’aise. Après quoi, le gentleman reporta son attention sur Noise, qui semblait prête à éclaircir la vérité. Elle confirma les propos du Baskerville, avant d’acquiescer à l’interprétation de la belle aux cheveux améthyste, restée jusqu’ici en retrait. Toutefois, l’étudiant n’eut guère le temps de lui répondre, qu’une fois de plus, l’autre prenait la parole, ne laissant aucune personne en présence l’interrompre. Elle se nommait donc Ellen, un prénom magnifique reflétant à merveille sa beauté extérieure, et éprouvait elle également des sentiments à son égard. Une fois de plus, le garçon au foulard rougit, tout autant par la déclaration des deux jeunes femmes face à lui.

« Je… »

Il ne savait véritablement pas quoi répondre. Néanmoins, lorsque Noise fit mine de s’éclipser, apparemment brisée par l’intervention d’Ellen, Haru ne réfléchit pas un seul instant avant d’attraper doucement sa main pour la retenir. Il n’était pas question pour lui de briser son cœur alors qu’elle venait de le lui ouvrir… Un peu déstabilisé par son geste, il relâcha la jeune femme, avant d’alterner du regard entre les deux. Son ton hésitant reprit bientôt :

« Je… Pour tout vous dire, je ne sais quoi répondre… Noise, je vous ai toujours admirée et aimée pour votre application au travail et votre charme au naturel, j’ai souvent hésité à vous en parler par peur de briser notre amitié… Ellen, je suis tombé sous votre charme dès l’instant où j’ai posé le regard sur vous. Vous êtes une déesse de beauté, parfaite, inaccessible, et pourtant, aujourd’hui, vous vous abaissez à me dévoiler vos sentiments : vous n’imaginez pas à quel point je suis comblé. »


Haru rougissait de plus belle, détournant régulièrement le regard par gêne.

« Je vous aime toutes les deux, et j’aimerais vraiment vous combler comme vous l’avez fait avec moi, sans blesser personne… »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 564
Yens : -410
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 106
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

- En ligne



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Mer 7 Mar - 0:01



Triangle amoureux...
Feat. HARU~



La situation semblait très critique. Noise, qui pensait enfin avoir gagné la chance de sa vie, venait d'être brisée par les paroles tranchantes de la jeune femmes aux cheveux couleur prune, qui souhaitait apparemment la même chose qu'elle. La pauvre étudiante aux cheveux d'argent s'était donc empressée de quitter les lieux, voyant sa présence comme uniquement nuisible. Elle s'imaginait être la femme de trop, celle qui était là uniquement pour casser ce merveilleux couple. Cependant...

Ah ?!...

Son bras avait été attrapé. Elle se doutait bien que cela soit Haru. Mais elle ne pouvait pas rester une seconde de plus auprès d'eux. Elle ne voulait pas tout gâcher. Elle pouvait très bien se trouver un autre homme, n'est-ce pas ? Après, vous allez me dire qu'Ellen aussi, surtout avec ses talents, mais Noise ne le pensait pas. Elle ne voyait qu'une horrible femme qui bloquait un amour beau et honorable.

Non... Non ! Je ne veux pas vous-

La Baskerville s'était retournée vers lui (les yeux larmoyants) après avoir entendu des paroles bien déstabilisantes : Haru les aimait toutes les deux. Mais... Il ne devait pas en avoir deux... C'était... Trop bizarre, n'est-ce pas ? Un ménage à trois était très mal vu après tout...

Eh bien, qu'est-ce qui t'en empêche ?

Les yeux de la charmante Noise devinrent ronds, ressemblant désormais à deux belles perles bleus. Elle... Elle tolérait cela ? La femme au top bardot était bien abasourdie par cette révélation. Le pire était qu'elle poursuivit élégamment son discours :

Tu peux nous combler toutes les deux vil manant...~

Et elle attrapa Noise par le menton, frôlant ses lèvres tout en ayant un œil sur le gentleman aux cheveux bleus. Totalement embarrassée, la Baskerville se tint les joues en s'agitant dans tous les sens suite à cela. Toujours ce sourire narquois aux lèvres, Ellen attrapa chacun de leurs bras avant de les diriger de force vers le gymnase de l'école.

Je vous propose de continuer d'en discuter dans ce placard.~

Et elle pointa du doigt ce dernier, où normalement devaient être rangés les affaires de sports comme les ballons, les raquettes...
Son corps subissait plusieurs enchaînements de frissons excitants, Noise reprit la parole, les joues rouges, jouant avec ses doigts en regardant timidement le bel Haru :

Qu'en penses-tu ? Tu crois qu'on peut la faire confiance ?

Murmura-t-elle alors que la gothique aux yeux dorés ne se rende compte de ce qu'ils pouvaient se dire. Qu'allaient donc ils subirent ?
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Jeu 8 Mar - 19:04




feat.Noisette <3 & Violante Haleine <3

Triangle amoureux Haru était véritablement perdu. Partagé entre ses sentiments pour la timide Noise et ceux, non moindres, pour la somptueuse Ellen, il ne savait guère choisir, et ne voulait guère choisir, en privilégier une, au détriment de l’autre. Il savait bien sûr que ce n’était pas commun et qu’il s’agissait d’un fait assez mal perçu, mais le garçon aux cheveux bleus était tout simplement incapable d’en repousser une, de peur de la blesser tout autant qu’il meurtrirait son propre cœur, car il s’agissait bien d’un amour aveugle qu’il portait pour les deux demoiselles. Bien qu’il ait, de prime abord, accepté avec joie la proposition de celle qui s’était fièrement déclarée à lui, il souhaitait également répondre aux attentes de la Baskerville sans la décevoir…

Ainsi donc, Haru avait empêché la belle aux cheveux argentés de fuir les lieux, pris en étau entre son désir de ne pas l’attrister et son attirance pour elle. Toutefois, malgré tout ce qu’il put lui dire, celle-ci semblait vraiment ne pas trouver sa place dans la scène actuelle, balbutiant quelques mots négatifs, traduisant davantage le désordre sentimental de son esprit plus qu’autre chose. Le gentleman se sentait coupable envers elle, n’osant pas croiser son regard qu’il sentait empli de larmes.

« Noise… »


C’est alors qu’Ellen répliqua à la Baskerville, sur un commentaire qui décontenança les deux autres étudiants. Plutôt que de provoquer le départ de cette rivale de cœur, elle lui proposait, bien au contraire de rester ici, d’avoir également droit à sa part d’amour. Pendant un instant, Haru crut avoir mal compris ou interprété les mots de la voluptueuse demoiselle, jusqu’à ce qu’elle quémande son avis sur la question, persuadée qu’il saurait combler chacune de ses amantes. Son visage prenant alors une teinte plus pivoine que la fleur, il opina doucement de la tête, l’air absent :

« J-j-je… Oui… Évidemment… »

Haru demeura muet durant le rapide baiser échangé par les deux beautés fatales, avant de se faire entraîner par le bras, tout comme Noise, par Ellen. Il n’opposa aucune résistance, curieux de connaître les pensées de l’étudiante. Cette dernière les amena finalement dans le gymnase, désignant alors un compartiment servant de rangement pour le matériel sportif. Elle indiqua alors souhaiter poursuivre la conversation dans celui-ci. La Baskerville doutait encore, ce qu’elle exprima à voix basse à l’orphelin, qui lui répliqua sur le même ton, avec un sourire :

« Oui… Enfin, j’imagine… »

Haru était encore un peu perplexe, mais il faisait désormais aveuglément confiance à Ellen. Il l’interrompit toutefois avec douceur dans son engouement, après que l’espace de stockage ait été ouvert, un peu intrigué :

« Que voulez-vous faire ici ? N’est-ce pas interdit d’accès aux élèves en l’absence d’un superviseur ? »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 564
Yens : -410
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 106
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

- En ligne



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Sam 10 Mar - 13:07



Triangle amoureux...
Feat. HARU~



Que voulait-elle donc faire dans un placard ? Actuellement, Noise et Haru n'en avaient aucune idée, mais ils le sauront très vite...
En parlant du gentleman aux yeux électriques, celui-ci avoua qu'on pouvait certainement lui faire confiance. Ainsi, Noise acquiesça timidement, et suivit le garçon, qui lui même était derrière la lady aux cheveux violets.

Cette dernière ouvrit donc l'espace de stockage, et laissa les jeunes gens y mettre la tête pour l'analyser. Ce n'était pas un endroit bien commun où l'on pourrait se taper la discute ! Alors, après que le mâle du groupe ait parlé, demandant d'un air intrigué le pourquoi ils se trouvaient ici, Ellen poussa le duo à l'intérieur, fermant la porte derrière elle avec un sourire narquois. Effrayée, Noise se mit à s'agiter partout dans la large pièce, faisant tomber quelques ballons au sol. La plus assurée du groupe prit donc la parole, après avoir attrapé la plus nerveuse par les épaules, la fixant droit dans les yeux :

Il n'y a pas de quoi avoir peur !, elle sécha une brève larme de la jeune fille et posa ses prunelles dorées sur Haru, Nous sommes ici parce que personne ne vient là à cette heure-ci. Nous pouvons donc... Faire ce que l'on souhaite sans crainte...~♡

Noise s'apprêta à hurler mais Ellen la coupa net en l'embrassant fougueusement. Après cela, elle entoura sa taille de ses bras, la serrant bien contre elle pour prolonger le baiser de force. La plus timide du trio commença à fermer les yeux lentement, semblant ne pas trop être contre. Relâchant la demoiselle après quelques minutes d'enroulement de langues sensuel, la gothique s'approcha du garçon, l'attrapant par le menton avant de lui susurrer ces mots à son oreille :

Si tu veux mener la danse, et ne pas juste voir deux femmes se donner du plaisir, tu devras exécuter quelques demandes...

Et elle poussa le poussa, dans le but le faire tomber par-terre. Cela fait, elle lui écrasa le ventre du talon de sa botte, le regardant de haut avec un sourire machiavélique.

Je t'ordonne de me lécher les bottes, chéri ! Je les trouve un peu sales... Un bon nettoyage s'impose, fu-fu !~♡

S'exclama-t-elle tandis que Noise étant encore sous le choc, tombée sur ses genoux, les joues rougies, l'air ahuri, sa tête penchant lentement sur la droite, et sur la gauche.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Dim 11 Mar - 1:16

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 564
Yens : -410
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Quelque part.

Progression
Niveau: 106
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Zwei Baskerville Loup Blanc de Fuyu

- En ligne



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Ven 23 Mar - 9:30

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Mar 27 Mar - 14:12

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1995
Yens : 945
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : En marche vers le rang divin...

Progression
Niveau: 154
Nombre de topic terminé: 75
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Ellen † Satan impitoyable †

- En ligne



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   Dim 1 Avr - 12:17

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Triangle amoureux (+18)   

Revenir en haut Aller en bas
Triangle amoureux (+18)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ron essaie d'étudier[ possible à Harry, Ginny et Hermione ]
» TRISTAN AND ISOLDE
» pour les amoureux de jardin
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Mika-thinking... J'suis amoureux? (T-d-T, libwe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Flood :: Rp HS / Fanfiction-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.