Partagez
PHASMOPHOBIA [Quête]
Messages : 614
Yens : -110
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Perdue dans un nouveau monde...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
PHASMOPHOBIA [Quête] Left_bar_bleue4/6PHASMOPHOBIA [Quête] Empty_bar_bleue  (4/6)
Sayaka Miki
Sayaka Miki ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptyVen 09 Mar 2018, 23:45



Phasmophobia...
Feat. HARU



Infos quête:
 

Combattre le mal par le mal... Était inutile. J'avais espéré autrefois qu'en fonçant droit sur l'ennemi sans réfléchir pouvait être efficace. Mais je ne pensais jamais aux conséquences qu'il pouvait y avoir... Mais j'avais changé. Je n'avais certes point perdu de mon courage ou de mon côté belliciste, mais désormais j'utilisais un peu ma tête, alors qu'il n'y a meme pas quelques mois, je ne savais même pas ce que le terme "réfléchir" signifiait...

Je m'était dirigé vers Minshu, dans l'intention de collecter des informations sur cette maudite sorcière. Je cherchais précisément si elle possédait des faiblesses connues. Malheureusement aborder les gens qui habitaient sur les terres du dieu serpent Manshee ne m'avait rien apporté... Je perdais mon temps. Mais je ne voulais pas encore rentrer à Fuyu. Pourquoi ? Eh bien tour simplement parce que je ne perdais pas espoir. J'étais bien déterminé à la vaincre, et cela de n'importe quelle manière. Ce monstre allait payer, souffrir pour tout ce qu'elle avait pu faire à Mist...

En parlant d'elle ! C'était également à cause d'elle que je restais ici. J'avais le mauvais pressentiment qu'elle allait se venger par elle-même, et cela en volant droit devant, la connaissant bien... J'étais ici pour l'arrêter. Elle n'allait pas y aller seule. Elle ne pouvait pas faire ça... Mettre sa vie en danger... Une nouvelle fois... Rien que d'y songer, je serrai les dents et les poings, sur le dos de Justice, qui trottait paisiblement en plein village minshujin, entouré de vastes lacs. Il y avait un orage bruyant et agité, c'est pourquoi personne n'était dehors. Le faciès stoïque, je laissais les gouttes couler le long de mon corps.

J'avais laissé ma tenue habituelle de côté pour passer inaperçu. Car oui, j'étais devenu un fuyujin pas mal connu à Minshu également, à cause de bagarres fréquentes, souvent faites sous les yeux de Mist. Je portais donc présentement une sorte de pull noir à col roulé pour cacher mon sceau fuyujin, et une cape noire pour me réchauffer. Celle des Baskerville s'avérait être entre les mains d'Écho dans les Abyss. Je lui faisais confiance, je la connaissais assez bien pour penser qu'elle ne craignait rien. Évidemment, ma nouvelle apparence de couverture ne s'arrêtait pas là. J'avais pris la peine d'utiliser mes pouvoirs démoniaques offerts par Ellen pour que mes iris normalement bleus deviennent rouge sang.

Arrivé donc près d'une auberge, j'attachai mon cheval près d'autres pour rentrer dans le bâtiment, quand soudainement, une voix fragile et féminine m'interpella derrière moi :

M-madame ! Nous... Nous avons besoin d'aide... Je vous en prie... Nous ne pouvons plus continuer à supporter cela !

Me retournant vers elle avec un air inquiet, je lui dis ces mots en la prenant par les épaules :

Calmez-vous ! Inspirez un grand coup et dites-moi calmement ce qui se passe., prenant un air plus blasé, je poursuivis en chuchotant, Je suis un homme, sinon...

Surprise, elle écarquilla les yeux, comme si elle ne s'y attendait pas. Après quoi elle soupira et sécha ses larmes :

Un fantôme... Un fantôme hante notre maison, et nous n'arrivons plus à le supporter ! Nous avons l'impression d'être observés tout le temps, en plus du fait qu'il nous joue des tours pour nous faire peur !...

Un... Un  quoi ?
Une goutte de sueur ruissela le long de mon front. Elle parlait bien... D'esprit vengeur ? Raclant ma gorge, je lui dis, toujours en la fixant droit dans les yeux :

Je vais m'occuper de cela. Croyez-moi, tout reviendra comme avant, ok ?

Elle acquiesça avant de poliment me sourire. Avoir la confiance de quelqu'un me rendait plus fort, et j'en oublierai presque ma phobie...

Quel est votre nom, gentil monsieur ?
Zwei Baskerville. Heureux de vous rendre service.

Je pouvais lui dire mon nom, car ceux qui me connaissaient n'avaient que mon apparence.
Je lui souris, et la relâchai avant de l'inviter à entrer dans l'auberge.

Allons-en discuter à l'intérieur. Il fait froid et il pleut dehors. Je n'ai pas envie de vous voir attraper un rhume !

Elle rit, et nous entrâmes. Il faisait bien plus chaud ici et il y avait pas mal de monde. Surtout des hommes. Heureusement pour elle, j'étais là pour la protéger.
Nous nous assîmes autour d'une table, et elle commença à me parler de ses quotidiens, ce qu'elle et sa famille vivait actuellement...

Un enfer en somme.


 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptySam 10 Mar 2018, 09:00




feat.Chienne des Baskerville

PHASMOPHOBIA Cela faisait désormais près d’un mois que Haru subsistait dans une région que les Minshujins avaient coutume d’appeler celle des Grands lacs, sans équivoque de par son caractère marécageux et la présence effective d’étendues d’eau douce fermées. Malgré son ardent désir de voyageur, il appréciait de temps à autre s’accorder des haltes dans des zones isolées, bien moins civilisées que les cités-mères… Le garçon au foulard avait beaucoup évolué depuis son arrivée à Kosaten, mais son appréhension des populations était toujours bel et bien présente. Conséquence de son isolement dans son monde d’origine, elle lui interdisait de se reposer plus de quelques jours dans une ville à la densité élevée. Et, dans ces cas-là, même la présence d’une charmante demoiselle ne savait le rasséréner…

Ces derniers temps, Haru avait croisé ou recroisé des personnes qu’il appréciait et estimait beaucoup, le convainquant de prolonger son séjour dans les environs, afin que cette belle série se poursuivre. Il avait notamment pu retrouver le jeune Natsume, et sa simplicité enfantine qui en faisait un interlocuteur loufoque et enjoué, avec qui il avait évoqué avec précision leurs capacités respectives. Par ailleurs, l’orphelin avait fait la connaissance de la belle Lexi, une Marchombre également originaire de Gwendalawir, ce qui l’avait troublé au plus haut point. Auparavant, le Dessinateur avait aussi partagé une nouvelle aventure avec l’explosive Halloween, s’étant retrouvé dos au mur, à devoir assumer ses sentiments. Que de péripéties en si peu de temps…

Le Marchombre était actuellement installé confortablement, tout du moins tout autant qu’il était possible de l’être sur une chaise en bois dans une taverne regorgeant d’hommes assoiffés se battant pour capter l’attention du tenancier.  Il avait pris soin de ne pas se positionner trop près du comptoir, afin de ne pas subir les conséquences fâcheuses de ce chahut ivrogne. Certes, il pouvait oublier toute idée de se resservir, n’ayant aucun accès visuel ou de mouvement vers le patron, mais cela ne le dérangeait guère. Il ne comptait de toute façon pas s’éterniser par ici, l’ambiance l’agaçant plus qu’autre chose…

C’est alors qu’il surprit malencontreusement une discussion provenant de la table d’à-côté. Il s’agissait d’une conversation entre deux femmes, lui assez jeune et mignonne, l’autre d’un âge bien plus avancé : c’était surtout du fait de la première, qui s’exprimait sur un ton vraiment élevé, que le garçon au foulard avait pu comprendre de quoi il en retournait. Apparemment, une entité possiblement spectrale hantait le quotidien de la seconde, tandis que la première, aux cheveux de teinte argentée, affirmait vouloir l’aider. Le Minshujin n’était pas sans se rappeler de cette histoire d’ectoplasme qu’il avait dû extirper du temple principal de sa nation… Intrigué, il s’avança près des deux représentantes de la gent féminine.

« Excusez-moi de vous interrompre… Je n’ai pas pu m’empêcher d’ouïr vos paroles, étant attablé juste à côté… Vous évoquiez un fantôme, c’est bien cela ? Je peux vous offrir mon aide, si vous le désirez. »

Haru était extrêmement curieux de découvrir par quel prodige l’on reproduisait un spectre, ce coup-ci. Il niait leur existence au plus haut point et s’évertuait à prouver les supercheries quand il y était confronté.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 614
Yens : -110
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Perdue dans un nouveau monde...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
PHASMOPHOBIA [Quête] Left_bar_bleue4/6PHASMOPHOBIA [Quête] Empty_bar_bleue  (4/6)
Sayaka Miki
Sayaka Miki ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptySam 10 Mar 2018, 13:53



Phasmophobia...
Feat. HARU



Infos quête:
 

C'était horrible en y pensant... Vivre en se faisant souvent attaquer par des couteaux, assiettes ou je ne sais quoi... On était à deux pas de la mort... Rien que d'y penser, j'en eus des frissons. Elle et sa sœur, de famille noble, avaient emménagé dans une somptueuse villa abandonnée depuis des siècles, qu'elles ont renouvelée. Elles étaient tellement proches qu'elles ne voulaient pas habiter dans deux maisons séparées. Leurs parents ayant trépassé, elles étaient seules à subir le fantôme.

Ne vous inquiétez pas., lui dis-je en lui prenant les mains, mes yeux rouges plongés dans les siens, d'une ravissante couleur bleu-roi, Je vais le faire partir, et vous pourrez vivre tranquillement avec votre sœur. Faites-moi confiance.

Elle acquiesça après avoir relevé la tête, ses yeux larmoyants. Elle était plus âgée que moi, semblerait-il. Elle avait dans la trentaine, mais avait l'air d'avoir presque mon âge. Elle n'avait aucune imperfection. Ses cils étaient longs, ses cheveux bleus finissant en boucles anglaises. Elle portait un kimono magnifique. Clairement, elle se distinguait bien des classes moyennes.

Merci beaucoup monsieur Baskerville... Vous me rassurez...

Avoua-t-elle d'une voix douce avant qu'un homme ne vienne s'approcher de nous, visiblement pour proposer son aide. Dirigeant mon regard sanglant vers lui, presque dédaigneux (je n'appréciais pas beaucoup le fait d'être dérangé), je découvris un jeune garçon aux cheveux bleus, aussi, mais bien plus foncés que ceux de la lady devant moi, un peu violacés. Ses yeux étaient similaires à la couleur du ciel de Seika, et il portait des vêtements bien atypiques comparés à ceux des civils de Kosaten. Je sus donc, rien qu'en le regardant, que c'était un élu. Et bretteur aussi. Bretteur... Tch ! Imbécile de Zoro...

C'est demandé si poliment..., dis-je, le faciès totalement impassible, Un peu d'aide ne serait pas de refus. Je me présente : Zwei Baskerville, chasseur de primes. Puis-je savoir qui vous êtes ?

J'avais appris à me comporter bien plus élégamment auprès des inconnus. Je ne voulais guère m'attirer d'ennuis... Surtout de la part d'un élu. Il devait d'ailleurs être minshujin, vu le territoire où nous étions. Je pouvais très sûrement me tromper, mais c'était l'hypothèse que je me donnais, pour l'instant.
La femme à mes côtés était toute excitée, visiblement très heureuse que plus de gens viennent lui prêter main forte.
Elle s'approcha d'ailleurs de lui, pour lui serrer la main :

Merci ! M-merci beaucoup !

 


Dernière édition par Zwei Baskerville le Dim 11 Mar 2018, 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptyDim 11 Mar 2018, 01:19




feat.Chienne des Baskerville

PHASMOPHOBIA Haru observa rapidement les deux femmes : l’une d’entre elle, la plus jeune vraisemblablement, bien qu’il ne s’agisse que d’une estimation subjective, était dotée d’une chevelure argentée, tandis que ses pupilles arboraient une teinte écarlate. Elle était vêtue d’une tenue de voyage assez simple et très mobile. L’autre possédait des cheveux aux reflets bleuets, d’une longueur assez comparable, tandis que ses traits faciaux traduisaient une certaine maturité. Le Dessinateur espérait simplement ne pas paraître trop impoli après s’être immiscé dans leur conversation : il avait simplement entendu cette histoire de spectre et, y ayant été confronté par le passé, avait aussitôt et en toute spontanéité proposé son aide.

Ce fut la plus jeune qui lui répondit, non sans un regard témoignant du manque flagrant de sympathie qu’elle lui témoignait. En revanche, son accord parvint au Marchombre par la suite, ce qui le réconforta. Néanmoins, s’il affichait jusqu’ici un sourire naïf pour traduire sa bonne foi, Haru le perdit bien assez tôt lorsque la demoiselle se présenta… Il eut alors beaucoup de mal à dissimuler sa surprise, tout autant que sa méfiance…

« Zwei… Baskerville ?! »

Haru ne connaissait que trop bien ce nom. Il avait rencontré sur les côtés de Minshu une belle jeune femme, dont la ressemblance avec le Baskerville était frappante, qui lui avait beaucoup parlé de son maître, un élu de Fuyu répondant au même nom que celle qui fixait avec dédain le garçon au foulard. La coïncidence était beaucoup trop flagrante pour en être effectivement une… Toutefois, le garçon aux cheveux bleus ne s’attendait pas à voir une demoiselle répondre à ce nom… Il se rattrapa finalement, retrouvant un léger sourire, qui n’était plus vraiment naturel.

« Je me nomme Haru. »

L’autre femme voulut alors remercier l’épéiste, s’empressant de lui serrer la main avec gratitude, bien malgré le fait qu’il lui ait fait comprendre d’un signe de la tête qu’il le faisait par altruisme. Haru écouta alors des mots que la Baskerville avait sans doute entendu un peu plus mot, relatant une sinistre histoire de malédiction familiale, ainsi que la hantise d’une vieille habitation. Le bretteur étant par nature assez cartésien, il ne croyait pas en l’existence de ce type d’entités surnaturelles. Pour lui, il s’agissait là plutôt d’un phénomène explicable par la science.

« Montrez-nous donc cette fameuse maison hantée. »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 614
Yens : -110
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Perdue dans un nouveau monde...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
PHASMOPHOBIA [Quête] Left_bar_bleue4/6PHASMOPHOBIA [Quête] Empty_bar_bleue  (4/6)
Sayaka Miki
Sayaka Miki ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptyDim 11 Mar 2018, 12:16



Phasmophobia...
Feat. HARU



Infos quête:
 

Cet homme était très bizarre... Voulait-il tenter de pécho la pov' dame ? Peut-être ! Il avait bien la tête d'un mec du genre ! Après, je ne connaissais que très peu de gens qui étaient intéressés par les cougars... Bwarf ! Chacun ses délires ! J'étais assez mal placé pour critiquer...

Puis soudainement, il hurla mon nom. Wowow, attendez une minute... Qu'est-ce qu'il cherchait à faire celui-là ? Simuler un jouissement ? Quel dégueulasse ! Je grimaçai, dégoûté par cette idée, puis je dis, en montrant bien bien mon aversion :

Euh... Oui, c'est moi...? Mec, tu m'fais un peu flipper là...

Allez, la politesse et l'élégance à la poubelle ! Je ne pouvais juste pas me retenir de parler ainsi à ce genre de personne très chelou. Plissant des yeux, je me décalai avec ma chaise, plutôt méfiant, et sans discrétion, provoquant un horrible grincement. Le femme devant nous nous regardait avec un air assez perturbé, rictus aux lèvres.

Le chihuahua en rut se présenta sous le nom d'Haru. Tiens, ça me donnait envie d'hurler... Haru... Haru... Non ! Je devais me retenir ! Il y avait trop de monde, je ne pouvais pas...! Mais... Mais c'était trop tentant... Non... Non... Non pas ici ! Pas MAINTENANT !!... ARGH !!...

AHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!

Et je me plaquai brutalement les mains contre ma bouche. Tout le monde me regardait avec les sourcils arqués. Rougissant sauvagement, je me relevai, les yeux clos, et demanda exactement en même temps que l'homme en transe constante, à la lady, si elle pouvait nous montrer cette soi-disant maison hantée. Je grognai en le remarquant. La dame, encore plus confuse qu'avant, se leva à son tour, se frottant la joue de son index, un peu hésitante, puis se mit à marcher devant nous. Aussitôt je retirai ma cape pour la mettre au dessus de la tête de la demoiselle, pour la protéger de la pluie. Je suppose que j'avais gagné en galanterie sur Kosaten...

Elle me regarda, surprise, puis me sourit gaiement :

Oh ? Vous êtes bien aimable !

Je lui souris à mon tour puis posa mes prunelles rouges sur le mâle qui nous suivait. Plus sérieusement... Il avait l'air bien choqué de connaître mon nom... L'avait-il déjà entendu ailleurs ? Je ne me souvenais pas l'avoir rencontré... Avait-il déjà vu Mist ? Avait-elle parlé de moi ? Ugh... Trop de questions, mieux valait oublier...

Nous fûmes donc guidés par la noble, sous la pluie. Bien heureusement, ayant vécu longtemps le froid de Fuyu, la pluie de Minshu ne me faisait pas grand chose, bien que j'avais quelques frissons, et le corps un peu tremblottant.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptyLun 12 Mar 2018, 00:08




feat.Chienne des Baskerville

PHASMOPHOBIA Haru se maudissait d’avoir trahi sa surprise devant Zwei. L’autre ne comprendrait probablement pas cette réaction et risquait fort de se montrer suspicieuse ou hostile à son égard. Ou alors, cela pouvait passer pour de la moquerie gratuite, ce qui serait encore bien pire… Ce n’était pourtant pas dans ses habitudes de s’exprimer ainsi, mais la présentation de la Baskerville l’avait totalement décontenancée, tout comme la découverte de son sexe. Il se demandait pourquoi Noise n’avait cessé d’user du genre masculin pour parler de sa maîtresse, mais ne poserait évidemment pas cette question à l’intéressée… D’ailleurs, la jeune femme traduisit assez rapidement son désarroi, avec une franchise désarmante, qui laissait cependant à penser qu’elle n’en voulait pas au garçon aux cheveux bleus, bien que son dégoût semble évident, comme le traduisit parfaitement le déplacement latéral de sa chaise. L’orphelin afficha un air navré.

« Euh… Pardonnez-moi… »


C’est alors que, sitôt que le Dessinateur se fut présenté, Zwei fit sursauter la grande majorité de l’assemblée ici présente, Haru inclus, en poussant un long et puissant hurlement lupin. Sa gestuelle semblait néanmoins montrer qu’il ne s’agissait pas là d’un acte volontaire, puisque la Baskerville rougit rapidement, comme rattrapée par la honte, posant les mains sur sa bouche, comme si elle venait de comprendre ce qu’il s’était passé à l’instant. La femme complétant trio, partagée entre la reconnaissance précédente et la gêne actuelle, se mua dans un silence profond. Fort heureusement, la décision fut prise de quitter les lieux pour rejoindre la maison de celle-ci, ce qu’ils firent aussitôt, sous les regards agacés des clients de l’établissement. Décontenancé, le Marchombre interrogea la belle aux cheveux argentés sur un ton peu assuré :

« Vous allez bien, Zwei ? »

La météorologie ne serait pas leur alliée en ce jour… Il pleuvait des cordes et Haru se retrouva bien vite trempé jusqu’aux os. Il nota alors la décision de Zwei d’offrir sa cape afin d’abriter la victime fantomatique, avant même qu’il ait pu intervenir. Dans la foulée, le garçon au foulard arpenta rapidement quelques Spires assez basses pour matérialiser un parapluie qu’il étendit au-dessus de la Baskerville, pour la préserver à son tour des intempéries. Il ne s’attarda pas à relever la réaction de cette dernière, suivant calmement la femme de tête jusqu’à son domicile, qui se révéla être effectivement un manoir appartenant à l’ancien temps. Il n’avait manifestement été que très peu restauré et de nombreuses fissures étaient visibles de l’extérieur.

Leur hôtesse les fit pénétrer sans tarder, allant rapidement chercher des serviettes qu’elle leur tendit. Haru refusa poliment la sienne, faisant disparaître le parapluie. Il soupira, n’appréciant pas vraiment ce genre de climat. Tout à coup, le visage de la plus âgée se décomposa, alors qu’elle fixait le bout du corridor. Le bretteur suivit son regard et découvrir une pile d’assiettes en train de flotter dans les airs. L’apeurée murmura :

« Il est là… »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 614
Yens : -110
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Perdue dans un nouveau monde...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
PHASMOPHOBIA [Quête] Left_bar_bleue4/6PHASMOPHOBIA [Quête] Empty_bar_bleue  (4/6)
Sayaka Miki
Sayaka Miki ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptyLun 19 Mar 2018, 11:10



Phasmophobia...
Feat. HARU



Infos quête:
 

Je n’avais pas osé répondre à Haru, qui m’avait demandé si j’allais bien, suite à mon cri bestial. Lui dévoiler que j’étais un lycanthrope était une très mauvaise idée. Et vu l’état où j’étais, essayer de communiquer était risqué : je pourrais me trahir involontairement à cause de l’embarras qui me submergeait. Néanmoins, j’avais agité ma main pour lui assurer, avec un rictus, qu’il n’y avait rien. Quel idiot j’étais… Visiblement je ne savais point tout à fait contrôler mon instinct de canidé sauvage… Quel malaise…

Heureusement, nous étions rapidement sortis dehors. La pluie m’avait tout de suite rafraîchi, et ce n’était pas si désagréable, bien que je savais que je n’allais pas le supporter longtemps. C’est alors que je remarquai que plus aucune goutte ne tombait. Intrigué, j’avais relevé les yeux pour voir si les nuages gris s’étaient dégagés, mais ce que je vis n’était que du noir. Un parapluie…? Mes prunelles bleues se posèrent instinctivement sur Haru, le garçon qui me servait de partenaire pour l’exorcisme. C’était donc lui… Je soupira :

Je n’ai pas b’soin d’ton aide. Contente-toi de t’aider toi, imbécile...

Il n’avait guère l’air de prêter attention à ma remarque, vu qu’il ne me répondit et ne me regarda point. J’avais roulé des yeux, exaspéré par ce comportement puéril, tout en continuant de marcher aux côtés de la dame aux cheveux bleus, dont je protégeais le corps via ma cape pourpre. Dès que nous arrivâmes, la demoiselle nous ouvrit, et nous entrâmes tranquillement, bien que j’avais un mauvais pressentiment. Par ailleurs, j’eus un horrible frisson en pénétrant le domaine. Les lieux étaient sombres, assez étroits, et tout cela me donnait la nausée. Mais pire encore, fut lorsque j’aperçus plusieurs assiettes, en train de flotter dans les airs…

Oh putain…

Murmurai-je alors que mon front commençait à devenir humide par nervosité. Je déglutis, et essayais désespérément de garder un air impassible, au mieux confiant devant la lady qui semblait paniquée. Voyant l’état où elle était, je me plaçai devant elle, tendant le bras pour la garder derrière moi, le faciès sérieux et professionnel :

Ne vous inquiétez pas, je m’occupe de tout.

M’exclamai-je d’un ton assuré, cachant efficacement mon angoisse. J’abaissai ensuite mon bras, m’avançant tout doucement vers les objets volants en faisant apparaître des fils autour de mes doigts, prêt à utiliser les talents de Doldee pour neutraliser l’esprit farceur. À ce moment précis, j’avais complètement oublié Haru… Au pire, il s’occupera de garder mes arrières…

oH ? D’aUtReS JOUeurS ? AHAHAHAHAH !!!... pLUs ON eST FOu PLUs oN RiT !!~

Une voix de petite fille ? Qu’est-ce que c’était encore que ce cliché de film d'horreur ?! J’eus un mouvement de recul, surpris par cette apparition soudaine. Les assiettes furent projetées sur nous à vitesse grandiose, mais j’eus vivement le réflexe de tendre des fils pour nous protéger. Je mentirais si je disais ne pas être terrifié… Rien que mes jambes tremblantes le montraient bien… J’espérais que les deux autres ne le remarquent point…

Puis des flashs… Cette scène… J’avais comme l’impression de déjà vu… Oui… J’avais déjà réglé une histoire de fantôme avec Mist ! C’était il y a si longtemps… Je me souvenais qu’elle m’avait sauvée ce jour-là… Ce n’était pas un véritable fantôme, aussi. Elle me manque beaucoup… Mais ce n’était pas le temps pour se morfondre ! Nous avions un fantôme à renvoyer dans l’au-delà !


 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptyMer 21 Mar 2018, 18:59




feat.Chienne des Baskerville

PHASMOPHOBIA Haru eut beau fixer attentivement la direction d’où semblait provenir la porcelaine locale, il lui fut impossible de percevoir une quelconque présence spectrale. Il ne disposait en effet pas de capacités sensorielles suffisamment développées pour ce genre de situation. Par conséquent, il supposa aussi qu’il n’était pas en mesure d’atteindre l’entité, s’il s’en agissait bien d’une, avec son épée, qu’il laissa de fait dans son fourreau. Le phénomène se déroulant face à eux correspondait trait pour trait à ce que leur avait décrit un peu plus tôt la propriétaire de ces lieux, ce qu’elle confirma d’ailleurs bien vite, le visage paniqué et le ton traduisant de l’angoisse qui l’avait envahie. Il était désormais temps pour les protecteurs d’entrer en scène.

Le Dessinateur s’avança à peu près simultanément avec Zwei, tous deux dans le but de défendre la femme en la laissant légèrement en retrait et en faisant rempart de leurs corps. Les projectiles se rapprochaient d’eux assez rapidement, mais la Baskerville fut la plus prompte de tous. Alors qu’elle rassurait oralement la protégée, elle fit apparaître une multitude de filins sortant directement de ses doigts, dont elle se servit pour tisser une sorte de bouclier. Le garçon au foulard adressa un sourire charmeur à la belle de derrière, cherchant à son tour à lui apporter du réconfort :

« Comme Zwei l’a dit, ne paniquez pas. Je vous donne ma parole que nous vous défendrons. »

Alors que le Marchombre s’arrêtait près de Zwei, il put ensuite une voix fluette provenir de face à eux, bien malgré l’absence plus qu’évidente d’être humain dans cette zone. Cela devait appartenir à une jeune enfant, probablement une fillette d’une dizaine d’années au maximum. Celle-ci semblait s’amuser de la présence de nouvelles personnes, son comportement puéril laissant à penser que les raisons de sa hantise de la demeure étaient très certainement assez simples. Haru ne pouvant pas vaincre ce genre d’adversaire, il devait donc le défier sur le plan cérébral pour tenter de comprendre ces raisons.

Les assiettes projetées contre eux furent stoppées par les fils de Zwei. Malgré ce haut fait, Haru constata que la jeune femme aux cheveux d’argent était également apeurée par la situation. Il s’avança, lui posant avec douceur une main sur l’épaule en lui adressant un chaleureux sourire, avant de passer outre le bouclier de la Baskerville. Toujours en marchant vers la zone d’où lui était parvenue la voix, il esquiva une nouvelle rafale de quincaillerie de vaisselle, sans mouvement superflu, simplement en se déplaçant un minimum. Il fixa alors un point du regard un point au hasard.

« Euh… Bonjour ? Vous êtes ici ? »

Un rire enfantin s’éleva.

« Tu regardes du mauvais côté !!! T’es drôle toi !!! »

Haru soupira, se retournant. L’invisibilité de l’autre le handicapait sévèrement… C’est alors qu’il eut une idée. L’orphelin ferma les yeux durant un court instant, pour les rouvrir alors qu’une fumée blanche, inodore et sans danger pour la santé, se propagea soudain dans la pièce, semblant surgir. Le Dessin du garçon aux cheveux bleus avait pour but de leur révéler la position du spectre par un procédé d’inertie chromatique. Concrètement, le fantôme ne pourrait pas demeurer invisible dans un environnement saturé par une seule teinte, ne disposant pas du même don que le caméléon.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 614
Yens : -110
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Perdue dans un nouveau monde...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
PHASMOPHOBIA [Quête] Left_bar_bleue4/6PHASMOPHOBIA [Quête] Empty_bar_bleue  (4/6)
Sayaka Miki
Sayaka Miki ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptyVen 23 Mar 2018, 14:19



Phasmophobia...
Feat. HARU



Infos quête:
 

Puis un poids sur mon épaule…
Me figeant sur place, je m’étais redressé de manière assez brusque, juste avant de tourner mes yeux, apeuré, vers la cause de ceci, grimaçant d’épouvante. Voyant que ce n’était que le garçon aux cheveux bleus qui nous accompagnait, je fus rassuré, et souffla longuement pour me calmer, les battements cœur reprenant cahin-caha un rythme un peu près supportable.

T’es con ou quoi ?! Qu’est-ce que tu fais !!?

Ce pauvre crétin chtarbé venait de se jeter dans la gueule du loup ! Cet imbécile ! Il voulait se suicider ou quoi ?! J’aurais dû m’en douter, ce mec était déjà vachement chelou avant ! Putain, je pouvais pas laisser faire ça ! Mais… J’avais beaucoup trop… Peur… Je me sentais si lâche… Mais j’avais la terrible impression que cette gamine, là, cet esprit spectral qui hantait cette maison, elle n’était comme les autres… Une aura… Insondablement étouffante, presque malsaine s’échappait de ce corps impalpable. Mon dieu, mais qu’est-ce qu’elle était cette fichue fillette ?!

Lançant quelques regards à la femme derrière moi, je l’ordonnai du regard de quitter le domaine, et c’est ce qu’elle fit, après quelques hésitations, s’inquiétant évidemment pour nous. La gorge nouée, je serrai les poings avant de suivre Haru, avec pas mal de regrets. Plus je me rapprochai de lui, plus je sentais une présence resserrer l’étreinte entre elle et moi, commençant à perdre même respiration. Me tenant la gorge, je me mis à tousser, avant de gronder, ne supportant point d’être aussi faible. Sortant les crocs, je relâchai mon cou en voyant la silhouette désormais visible de notre cible : ce n’était pas une gamine. C’était… une chose. Une chose trop étrange, similaire aux chains. Je ne comprenais pas… Était-ce un démon farceur ? Son apparence m’effrayait, et je n’aimais pas ça.... Elle était accompagnée d’une copine muette en plus !

The Monsters:
 

OhOOhhhh ?! vOUs ÊTeS Si pReSSés !! AhAHAhAhHHaahah !!~

Elle portait une sorte de baguette ultra cheloue dans l’une des ses mains- non, on ne voyait pas sa fichue main à cause de ses longues manches, beaucoup trop longues pour elle, tout comme ses putain de jambes d’ailleurs. Et puis, c’était quoi ce sourire ? Je me sentais paniquer petit à petit… On pouvait dire qu’elle me faisait d’l’effet, mais dans le mauvais côté…

Elle se mit à agiter son sceptre bizarre dont l’énorme rubis en forme de cœur rutilait et miroitait inexplicablement. C’est alors que tout a coup, Haru fut soulevé dans les airs, alors que moi, je mangeai violemment le sol. Tous mes organes furent écrasés, et cette sensation me rappelait que de trop mauvais souvenirs. Ainsi, je me laissai succomber à la rage…

GGGRRRRRRRRAAAAAARGH !!! RRRRRRAAAAAAAARRGHHH !!!...

Je griffais le parquet des mes larges griffes acérées, des poils blanc arrachant mon pull au niveau de mon dos, et apparaissant sur mes joues. Mes pupilles s’affinèrent, et, lentement, accompagné de rugissements torturants, je pris ma forme de loup-garou…
Submergé par une fureur tumultueuse, je m’agitais dans tous les sens, devenu totalement sauvage et incontrôlable, l’air sortant ardemment de ma truffe bruyant et réchauffé par mes entrailles brûlants. Malgré la force offerte par cette frénésie bestiale, je n’arrivais toujours pas à me libérer…

Le monstre marcha vers nous, se penchant avec un air exécrablement moqueur.

VOUs êTEs trÈs IMpOLiS voUS SAvEz ?! VOUs EnTrez cheZ mOi et VoUs m’atTAqueZ !! BaNDes De MéCHaNts !!

Et elle enfonça son talon sur mon museau, me faisant gémir de douleur, du sang dégoulinant entre mes babines à cause de mes intérieurs défoncés. Ensuite elle s’écarta, levant sa baguette clichée Magical Girls qui ressemblait plutôt à une sucette, me soulevant donc de force. aLLeZ DeBOut !!, s’exclama-t-elle de sa voix déformée, même démoniaque. Mais quelque chose d’incroyable se produisit alors : j’avais retrouvé ma forme humaine. Incrédule et surpris, je n’eus pas le temps de crier que je fus collé de force contre Haru, comme si elle avait le projet de nous broyer les os en étant l’un contre l’autre. Dégoûté par cette étreinte, j’essayais en vain de repousser ce benêt, mes vêtements déchirés de partout suite à ma récente transformation. Très embarrassé, je rugis :

AAAAARGH !!! DÉGAGE DE LÀ, ABRUTI !! J’ÉTOUFFE !!!...

Et la gamine riait, s’amusant vraiment de se jouer de nous alors que son double étrange à baguette de pique restait à l’écart… Quelle pute…


 


Dernière édition par Zwei Baskerville le Lun 26 Mar 2018, 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptyLun 26 Mar 2018, 11:56




feat.Chienne des Baskerville

PHASMOPHOBIA Haru n’était pas effrayé par ce genre de phénomène : il avait appris à rationaliser dans n’importe quelle situation, à se fier à ce que son intellect analysait, et non à ce que ses sens lui indiquaient. Ainsi, l’invisibilité du supposé spectre pouvait être attribuée à un quelconque pouvoir ou artefact magique, qui permettrait par ce biais à son utilisateur de se faire passer pour ce qu’il n’était point. Le Dessinateur avait donc eu l’idée d’enfumer l’espace de la pièce, afin que la blancheur de la vapeur révèle la présence jusqu’ici imperceptible. Un stratagème bien loin d’être de sa création, puisqu’il s’inspirait de diverses histoires lues par le jeune homme durant son enfance. Celui-ci laissa donc son plan s’effectuer, observant la sinuée immaculée se propager peu à peu.

La tactique adoptée par Haru se révéla fructueuse : peu de temps après que son Dessin ait envahi l’espace disponible, ce ne furent pas une, mais deux silhouettes qui parurent. Celles-ci arboraient effectivement des statures propres à des jeunes filles, bien que leurs traits faciaux diffèrent grandement. On eut même pu dire qu’il était plus angoissant de les voir que simplement d’entendre leurs voix… Leurs visages semblaient vides de toute émotion, bien qu’une mimique, sadique pour l’une, colérique pour l’autre, présente le contraire. Le garçon au foulard ressentit un frisson en les apercevant pour la première, comme si un mauvais pressentiment s’emparait de lui. Il dégaina machinalement son arme, se gaussant des deux protagonistes en charge de les déloger. Le Marchombre répliqua d’un ton assez peu assuré :

« Qui êtes-vous ? »

Haru n’eut aucune autre réponse qu’un regard de l’une d’entre elle qui sembla le transpercer, le figeant sur place d’effroi. Il n’eut guère le temps d’agir qu’il se retrouva soudainement projeté avec force contre le plafond, plaqué contre ce dernier, subissant une pression contre laquelle il lui était impossible de résister. Le garçon au foulard n’avait eu qu’un instant pour observer le mouvement de l’étrange baguette de l’apparition la plus proche, concluant qu’il devait son calvaire à celle-ci. Malheureusement, le bretteur ne pouvait pas non plus compter sur l’aide de Zwei, puisque cette dernière subissait le même sort, bien qu’elle soit, quant à elle, oppressée au sol.

Il la vit alors se muer partiellement en une bête sauvage aux traits étrangement lupins, avant de rugir bruyamment, comme cela avait été le cas à la taverne un peu plus tôt… Néanmoins, même malgré cette capacité, il lui fut impossible de se libérer, et la Baskerville retrouva son apparence normale après quelques instants. C’est alors que, d’un nouveau geste de baguette, le duo de maltraités se retrouva collé l’un contre l’autre. Haru ne put s’empêcher de rougir devant le peu de tissu recouvrant désormais la peau de Zwei, détournant le regard du mieux qu’il pouvait, tandis que l’autre tentait de les séparer par la force.

« Je n’y peux rien, Zwei… C’est cette étrange baguette, qui en est responsable… Si on pouvait en priver cette fille… »

Le garçon au foulard fit un effort surhumain pour tourner la tête. La baguette en vue, il ferma les yeux, visualisant dans son esprit cette même arme improvisée, mais sous un état différent : son Imagination ne lui permettait pas simplement de faire apparaître des objets, il s’agissait surtout d’altérer la réalité selon son bon vouloir. Le Dessin de l’épéiste représentait donc la baguette, brisée en deux. Il rouvrit alors ses paupières, espérant avoir réussi son coup.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 614
Yens : -110
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Perdue dans un nouveau monde...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
PHASMOPHOBIA [Quête] Left_bar_bleue4/6PHASMOPHOBIA [Quête] Empty_bar_bleue  (4/6)
Sayaka Miki
Sayaka Miki ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptySam 31 Mar 2018, 14:29



Phasmophobia...
Feat. HARU



Infos quête:
 

MAIS JE M’EN BATS LES COUILLES, MERDE !! DÉGAGEDÉGAGEDÉGAGEDÉGAGE !!!

Lui hurlai-je soudainement dessus, de toutes mes forces, alors que je commençais à désespérer, m’agitant dans tous les sens pour essayer de me libérer de cette emprise magique. Je ne SUPPORTAIS PAS d’être ainsi collé à lui. C’était… DÉGOÛTANT !! ARGH !! EURK !!!... les joues rosies en remarquant l’étreinte qu’il y avait, je déglutis, regardant ailleurs en grognant. Mais lorsque je me sentais perdre détermination, j’entendis un violent “CRAC” qui dissipa cet horrible enchantement. Poussant brutalement cet imbécile, je cris à nouveau à son encontre, bras tendus le long de ma taille, les épaules relevées, les yeux fermement clos, et le corps légèrement penché vers sa direction, pour bien lui montrer ma colère :

PAUV’ MEC !!! T’AVISE PLUS DE FOUTRE TES SALES PATTES SUR MON CORPS !!! J’SUIS PAS GAY, COMPRIS ?!!


Puis je posai rapidement mes yeux sur les deux monstres chelous, précisément sur la plus chtarbée des deux, qui avait sa baguette brisée. Pleurnichant comme une gamine, elle piqua une crise en frappant le sol de son pied, frustrée. Grimaçant, je fis frapper mes poings, souhaitant en finir avec ces conneries, et vite fait bien fait !

AAAAHHHUUUUAAAAH UUUUH AAAAAAH !!! POURQUOI !!! MA BAGUEEEEEEEEETTTEUUUUUUUH !!! MÉCHAAAAAAAANTS !!!

Elle nous pointa ensuite du doigt, ce qui fit relever la tête à sa copine, qui, à son tour, tendit sa baguette vers nous. Reculant de peur, je fus subitement mise au sol à nouveau, mais dans une position beaucoup plus… Gênante. Mon derrière était relevé de force, et, furieux, j’essayais vainement de me remettre debout. Mais alors que je tournai la tête derrière moi, je vis Haru, juste là, le pantalon baissé. Attendez… QUOIIII ?!! Pris de panique, je me dandinais comme un fou, ma queue et mes oreilles de loup sortis et partant dans tous les côtés.

NANANANANANANANANANANANANANANANANANANANANANANANANANAN !!! NAAAAAAAAAAAN !!!
... Tellement bruyant …

Agitant à nouveau son sceptre magique, elle retira ce qui restait de vêtement en bas… Totalement devenu dingue, je me mis a aboyer involontairement, mes pupilles affinées et ma queue fouettant l’air convulsivement. Des fils se jetèrent sur le second spectre, lui cassant brutalement son jouet. Ayant désormais repris la possibilité de me remettre sur mes pieds, je vins courir sauvagement vers ces putes perverses amatrices de yaoi pour leur foutre à elles deux de bons coups de poings dans la gueule. Cela fait, elles tombèrent au sol en gémissant. Faisant craquer mes doigts, je me tournai vers Haru :

Eh bien… AAAAAAAAAAHHHH !!! MAIS PUTAIN TU T’ES TOUJOURS PAS RHABILLÉ ?!!

Je tournai la tête, atrocement gêné. Finalement je décidai d’exploser le crâne de ces deux andouilles sans aucune pitié. Le visage redevenant froid et sérieux, je poussai un long soupir. Non mais franchement, qu’est-ce que c’était que ce bordel ?!

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptyDim 01 Avr 2018, 14:41




feat.Chienne des Baskerville

PHASMOPHOBIA Haru avait beau être tolérant, le comportement de Zwei l’irritait un peu… Ce n’était tout de même point de son fait si les deux spectres disposaient de capacités contre lesquelles il était impuissant ! Le Dessinateur se démenait tout autant que la jeune femme, afin de se libérer de l’étreinte qui leur était imposée, tandis que celle-ci lui brisait les tympans en proférant des propos incohérents. Une attitude de garçon manqué, couplée à un niveau de puérilité et de vulgarité plutôt élevé. Il ne devait pas être facile au quotidien de supporter cela… L’orphelin n’adressa même pas un regard à son interlocutrice, se contentant d’ajouter quelques mots sur un ton qui ne dissimulait en rien son agacement :

« Cessez de me hurler dans les oreilles, Zwei. Ce n’est pas ainsi que vous vous dépêtrerai de ce sort. »


Finalement, le tour de passe-passe usé par le garçon au foulard se révéla fructueux : la baguette ciblée fut brisée, le sortilège rompu par la même occasion. Haru parvint ainsi à s’écarter de Zwei, ou plutôt cette dernière le repoussa violemment en retrait, le faisant chuter sur son postérieur. Il leva les yeux au ciel, outré par la réaction de la Baskerville, avant de prendre appui sur son bras droit, afin de se remettre sur ses deux jambes. Ignorant la remarque déplacée de celle-ci, il reporta son attention sur les spectres. Celle qui les avait piégés jusqu’ici était désormais en larmes, esseulée après la perte de son jouet. Toutefois, la seconde les observa à son tour, agitant une autre baguette, dont le Marchombre craignait les effets.

Haru n’eut pas le temps de réagir qu’il se retrouva soudainement placé à proximité de Zwei, cette dernière dans une position quelque peu inconvenante, tandis que lui-même se voyait ôter son pantalon. Comprenant un instant l’esprit farfelu des entités fantomatiques, il rougit amplement, détournant les yeux de ce qui lui faisait face. C’est alors que la demoiselle aux cheveux d’argent, dans un énième accès de rage, fit apparaître une multitude de fils qui détruisirent la seconde baguette. À nouveau libéré, le garçon aux cheveux bleus récupéra son bas de survêtement, subissant une fois de plus l’hostilité verbale de la Baskerville. Énervé, il dégaina son arme et alla dessiner une sublime éraflure sur la joue de l’autre, tranchant au passage une mèche de cheveux. Une fois certain d’avoir capté l’attention de la femme, il plongea son regard électrique dans les yeux de l’autre, sans aucune trace de sympathie.

« Vous êtes bien à la hauteur de ce que l’on raconte sur les élus de Fuyu, Zwei Baskerville. Imbue de vous-même, prétentieuse, fière et solitaire. Je vous pensais différente, au vu de ce que m’avait dit Noise… Elle vous tient en haute estime, mais vous n’êtes pas digne des éloges qu’elle fait de vous. Que je n’apprenne pas que vous la maltraitez, sinon je viendrai personnellement m’occuper de votre cas. Je vous laisse dès à présent avec vos problèmes d’ego. »


Haru avança d’un pas, rengainant son arme. Sans même se retourner, il reprit :

« Oh, et, vous n’êtes pas plus gay que vous ne possédez une paire de couilles. Regardez-vous si vous ne me croyez pas… »


Sur ces mots, le bretteur se volatilisa, usant de son Pas sur le Côté pour s’éclipser. Cette rencontre ne le marquerait pas.

Capa contextuelle:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 614
Yens : -110
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Perdue dans un nouveau monde...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
PHASMOPHOBIA [Quête] Left_bar_bleue4/6PHASMOPHOBIA [Quête] Empty_bar_bleue  (4/6)
Sayaka Miki
Sayaka Miki ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] EmptyDim 01 Avr 2018, 15:32



Phasmophobia...
Feat. HARU



Infos quête:
 

...?!

Venait-il... De m'attaquer ? Cet enfoiré... Ce salopard... J'allais tellement le violer... Gardant les yeux fermés un moment, je serrai les dents et les poings en l'écoutant parler. Mais alors que je désespérais à garder mon calme, j'écarquillai les yeux en l'entendant prononcer le nom de Noise. Comment se fait-il... Qu'il la connaisse ? Plissant des yeux, je me tournai vers lui pour tenter de lui foutre un bon coup de poing dans la gueule, mais il disparut avant même que je me tourne vers lui. Frustré, déçu, enragé, j'hurlai de toutes mes forces pour faire ressortir toute mon exaspération, du sang coulant un peu de ma plaie ouverte sur le visage.

PUTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIN !!!...

Respirant fort et rapidement, mon corps se relevait en fonction de ma respiration. Je n'arrivais pas à m'adoucir... J'avais besoin de frapper. De massacrer. De défoncer. De me déchaîner... Ainsi, sans me retenir, je jeta des meubles par-terre, brisai des assiettes, et fissurai le mur de nombreux coups. Après quoi, continuant de grogner, je tombai sur mes genoux, enfouissant mon visage entre mes mains pour réfléchir. PrétientiEUSE, avait-il dit. Fronçant des sourcils, mes bras tremblottant, je sentis un poids sur l'une de mes épaules. Surpris et, plein de colère, je me retournai en rugissant bestialement, les larmes aux yeux. Comment osais-je pleurer ? Me sentais-je mal de m'être comporté aussi méchamment envers une maudite personne de pacotilles qu'il était ? Je ne me comprenais pas...

Enfin, je reconnus après quelques secondes à gronder, la jeune femme que je devais aider. Une main sur le cœur, elle semblait avoir pitié et peur à la fois. Avait-elle vu ? Je ne l'espérais pas... J'avais si honte... Elle m'aida à me relever, puis analysa les environs avec anxiété, avant de dire, d'une voix fragile :

Je vois que le spectre a fait des ravages... Et vous a... Blessé. Mais ! Où est passé Haru ?!
...

Je poussai un long soupir, avant de sourire, ou, plutôt, essayais de sourire pour la réconforter, avant de lui répondre, d'une voix un peu balbutiante :

I-il est p-parti.

hs:
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: PHASMOPHOBIA [Quête]   PHASMOPHOBIA [Quête] Empty

Revenir en haut Aller en bas
PHASMOPHOBIA [Quête]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: PHASMOPHOBIA [Quête] 190103103231202569 :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.