Partagez | .
Entre force et détermination. (PV : Zayro)
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Jeu 22 Mar - 16:55


- Entre force et détermination. -

PS:
 



Il a commencé à faire plus chaud ces derniers temps. Le ciel est clair, sans nuage, et le soleil tape fort... j'ai du temps devant moi. Il ne faudrait pas que je me fatigue trop tôt. Dans le désert, il faut boire beaucoup d'eau. C'est mieux de faire une pause pour le moment. Je m'assois, le dos contre la paroi d'un rocher et commence à boire et manger un morceau. Je pense que j'arrive à Chikai le jour prochain, tout devrait bien se passer, j'ai assez de nourriture et d'eau dans mon sac. En plus, j'ai déjà vécu pire... il fait bien plus chaud que ça à Calciterre.

"Tu veux de l'eau Temmie ?"

"Tem veu... Tem Flakes !!!"

Je suis vraiment contente d'avoir Temmie avec moi ! Enfin, ce n'est pas vraiment Temmie... c'est Natsume qui l'a fait avec son écharpe ! Il a fait un Temmie en tissu ! Je l'adore, il ressemble vraiment à ceux de mon monde... à part qu'il est tout bleu, mais ça ne me dérange pas. Je suis contente de l'avoir parce que... ça fait comme si un ami de mon monde était toujours là avec moi. Et ça c'est grâve à Natsume ! Je ne lui remercierais jamais assez pour tout ce qu'il a fait pour moi. Il est vraiment un super grand frère et... j'espère que je le reverrais bientôt, même si là je suis loin de lui. Ça aurait été bien de rester... mais je dois trouver un moyen de rentrer chez moi. Je suis restée trop longtemps à attendre. Maintenant que j'ai fais une grande pause je suis plus déterminée que jamais !

J'ai beaucoup réfléchit. J'ai décidé d'aller à Chikai. C'est la capitale de Seika, une grande ville et... vu que mon tatouage dit que je viens de là-bas, peut-être qu'on voudra m'aider ? Je ne suis pas sûre, mais je pense que c'est un bon endroit pour commencer. Je suis déjà allée à la capitale de Minshu auparavant, et j'ai appris plus de choses... ça me paraît logique d'aller ici maintenant. Et après ça, peut-être que j'irais à Fuyu...? Je ne sais pas trop. C'est très étrange d'aller à des endroits comme ça sans avoir d'indices. Ça risque d'être très difficile que prévu... mais je n'abandonnerais pas. Jamais.

Je devrais arriver bientôt. Au final j'ai fais un détour car le désert de Seika est dangereux. Je ne pouvais pas risquer ma vie et celle de Temmie non ? Au final j'ai bien fait, car en ce moment je me sens un peu fatiguée. Je dors assez mal et quand je me réveille je me sens un peu... mal aussi. Quand je dors, parfois j'ai des images qui me viennent en tête... c'est très court, très flou, je ne comprends pas trop. Mais à chaque fois je vois Ellen. Et à chaque fois j'ai peur en la voyant, comme si elle allait me faire du mal, ou quelque chose dans le genre...? Et en même temps dans ce rêve je ressens aussi une sensation très, très bizarre en même temps... je n'arrive pas à dire si c'est désagréable ou non... mais ça me fait un peu peur ça aussi. À la fin des rêves, chaque fois que je me réveille j'ai mon coeur qui bat très très vite. Et quand j'essaie de me concentrer sur mes rêves... à chaque fois je me sens mal et j'ai mon coeur qui bat encore plus vite, alors j'arrête. Ce sont vraiment des rêves bizarres...

Oh ! Il faut que j'arrête de penser à ça, ce n'est pas le moment. Et puis il ne faut pas que je laisse Temmie assoiffé le pauvre... je lui donne de l'eau à lui aussi. Un jour je lui donnerais des Temmie Flakes aussi, et je le ferais rencontrer les autres Temmies de mon monde !

"Promis un jour je te ferais goûter des Temmie Flakes quand on ira dans mon monde !"

"Hoi ! Tem veu Ossi alé à la fnac !"

"À la Fac tu veux dire ? Hi hi !"


Il est troooooop mignon ! Je le câline... je l'adore trop Temmie !
©️MangaMultiverse


Dernière édition par Frisk le Lun 26 Mar - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6116
Yens : 603
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Ven 23 Mar - 1:21



Entre force et determination

feat.Frisk et son Temmie.




Les canyons, un carrefour peu fréquenté et pour cause. Bien qu'il soit généralement moins dangereux que le désert, même si ces derniers pouvaient êtres aussi infernaux et chauds le jour ou glacés la nuit, il était clair qu'il offrait plus de possibilités de survie que l'horizon sableuse à perte de vu. Pourtant, dans ses chemins sinueux et labyrinthiques, des marchands rares et connaisseurs parvenaient encore à sortir en évitant de tomber en pénurie. Quelques espèces vivants ici, permettait vraiment de pouvoir chasser et s'en sortir, il existait aussi des puits naturels ou puiser une eau claire et somme toute assez fraîche pour peur qu'elle tienne sa source plus en profondeur.

Aujourd'hui, c'était un enfant ou une enfant plutôt, qui décidait de venir en ces lieux. Il fallait être un élu ou bien fou pour venir seul et à cet âge ici. Des bandits s'installaient bien plus souvent dans les canyons qu'en plein désert. C'était un coin de repos comme un autre, avec de plus grandes possibilités d'obtenir de l'ombre et s'éviter l'insolation. Mais Frisk n'allait pas tarder à rencontrer bien pire que des bandits, elle ne le savait juste pas encore. Trainant sa peluche en tissus et qui savait apparemment parler, cette dernière insouciante, continuait sa route.

C'était en tout cas une aubaine pour ... Celui qui ne tarda plus à se montrer. Barrant la route de la jeune fille qui pouvait aussi bien ressembler à une jeune garçon, à cet âge, les choses n'étaient parfois pas si certaines. Quoiqu'il en soit, comme une ombre sortant d'un recoin, il se montra.



Hey toi là ! Arrête toi ici et donne moi tout ce que tu possèdes. Ou alors, tu subiras mon courroux. Je suis Zeyreaut d'jinne ! Le messager des enfers ! Le colosse de Fuyu ! Le destructeur d'hibana ! L'élu le plus fort de tout kosaten... J'pourrais t'écraser en un instant, mais tu as de la chance ah ah ah... Les faibles comme toi ne méritent pas que j'utilise mes pouvoirs.





Il était là. Le seul et l'unique. Le grand Zeyreaut D'jinne ! Oui, vous l'aviez peut être deviné, mais c'était un fake ! Il s'agissait d'un bandit, d'un jeune homme et d'une perruque de fortune, une armure peu convaincante pour qui connaissait le véritable Zayro, mais ce stratagème pouvait passer sur les quelques personnes peureuses, naives ou doutant simplement. La réputation du messager n'étant plus à faire de par le monde, il était souvent difficile de prendre son courage à deux mains pour tenter de dire que la personne avait tort. Si il s'agissait du vrai, vous risquiez la mort et peu risquait cela.

Maintenant, il restait à savoir et à voir, si Frisk et son temmie allaient tomber dans le panneau. Le faux Zayro continua en tout cas sa tirade et bien qu'il ne soit pas aussi imposant que le véritable, il était tout de même armé. C'était tout de même un bon voyou du désert, qui utilisait la ruse et qui, s'il continuait encore à le faire ici, devait bien marcher un peu, nan ?



Tu es accompagnée ou pas ? Parce que, moi, le grand Zeyreaut je peux tous les tuer tu sais. Alors ne crie pas et ne préviens personne okay ? Allez, dépêche toi, file moi c'que t'as.






Y'avaient des bonnes journées et des mauvaises. Mais Kosaten restait rempli de surprises dans tous les cas. Un autre bandit se découvrit, comme quoi le grand Zeyreaut n'était pas si seul. Apparemment, leur camp n'était pas bien loin non plus. Il fallait juste passer par une fissure assez large juste à coté, afin d'enfin l'atteindre.

Hey Kent...Zeyreaut sama, ah vous êtes occupé.. Heu... On fait quoi pour la bouffe boss ?! Y'a plus de viande !



Put... Hum ouais ! OUAIS ! Oui, je suis occupé, ça se voit pas ? Allez vérifiez que y'a personne à l'horizon au lieu de me parler de viande.






Les vrais problèmes ! C'était ça les gens.



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Lun 26 Mar - 3:36


- Entre force et détermination. -

Je vais bientôt repartir. Encore quelques minutes. Je veux être sûre que Temmie recouvre bien ses forces avant. Quoique, est-ce qu'il est vraiment fatigué ? Au final c'est Natsume qui l'a crée avec son écharpe, ce n'est pas un vrai monstre si ? Et est-ce qu'il a vraiment besoin de boire aussi ? C'est compliqué... il faudra que je lui demande. Bon, en attendant je vais pouvoir réfléchir à ce que j'allais faire une fois arrivée à Chikai. J'ai entendu que l'empereur s'appelait Karui Hanja ! Je suis sûre qu'il est important et qu'il pourra m'aider...

"Hein ?"

Quelque chose approche. Quelqu'un plutôt. Je me relève alors, faisant face à un homme... un homme plutôt... étrange ? Il a une coupe de cheveux bizarre. Et il a une armure aussi. Il n'a pas l'air très amical. Je reste sur mes gardes au cas où. Il me dit qu'il veut me voler ! Et que c'est un élu ! Un élu méchant... c'est la première fois que j'en rencontre un. Si c'est un élu ça veut dire qu'il est très fort non ? Il s'est présenté aussi ! Son nom est...

"Zéro jean ?"

"Hoi ! Ge sui Temmie !"


J'haussais un sourcil. Est-ce que c'est une blague ? Un jeu de mot que je n'ai pas compris ? Car c'est ce qu'il a dit non ? Son nom c'est ça. Ça me dit quelque chose... c'est bizarre... une minute, Zéro ? Zayro ? Zayro Jinn ? C'était lui ???

"Zayro Jinn !"

"Hoi ! Ge sui Temmie !"

Mon coeur commença à battre plus fort. C'est lui... c'est lui qui a fait du mal à Natsume ? Je ne pensais pas le rencontrer si vite ! Mais c'est bizarre... à travers l'écharpe de Natsume j'avais déjà entendu sa voix et elle avait l'air différente. À moins que j'ai mal entendu ? S'il dit que c'est Zayro c'est qu'il doit être Zayro... non ? Dans tous les cas je dois me méfier. C'est un humain, et il est dangereux. En plus il dit qu'il peut tuer tous ceux qui m'accompagnent. Il a l'air sérieux... mais cette fois-ci je suis toute seule, donc si je me bats c'est sans les autres, comme à l'époque. Enfin, pas encore...

"Temmie... reste derrière moi."

"Hoi ! Ge sui Temmie ! Tem veu ce batre pour protégé ami humain !"


On dirait qu'il ne veut pas partir. Quoique je fasse il veut rester avec moi. Il est trop chou... je... je vais devoir faire attention. Je vais le protéger ! C'est mon ami, le Temmie que Natsume m'a fait... c'est le plus beau cadeau qu'il m'ai offert, et je compte bien le garder. S'il veut le kidnapper lui aussi il va voir ! Je me laisserais pas faire par Zayro ! Zayro... ça paraît bizarre quand même que ce soit lui. J'ai l'impression que quelque chose cloche pas rond.

"Je suis toute seule. Vous... vous êtes vraiment Zayro Jinn...?"

"Hoi ! Ge sui Temmie !"


Une autre personne apparaît. Il se plaint qu'il n'y ai pas de viande à son... boss ? Ils travaillent donc à deux. Ils veulent que je leur donne toute ma nourriture... hors de question. Natsume a préparé tous ces gyosas avec amour avant que je m'en aille. En tant normal j'aurais accepté de partager un peu, mais là... je n'ai pas envie de le faire avec Zayro Jinn. Pas après ce qu'il a fait à Natsume. P-Pas après qu'il... qu'il ai failli mourir... par sa faute. Je... je lui en veux beaucoup. C'est quelqu'un que je n'aime pas. C'est quelqu'un de méchant, cruel, sans pitié, et tout le monde dit qu'il aimerait le voir mort.

Mais pas moi. Malgré tout, lui aussi je suis sûr qu'il peut changer et devenir une bonne personne. Je le regardais, plus déterminé que jamais.

"Si vous êtes vraiment Zayro Jinn... pourquoi vous avez fait du mal à Natsume ? Il ne vous avait rien fait ! Il est si gentil, si serviable... et même si il travaille beaucoup en tant que Gardien de la Plaine, il arrive quand même à s'occuper de moi ! Il joue avec moi ! C'est le plus grand des grands frères ! C'est la personne la plus gentille de Kosaten et il ne mérite pas qu'on lui fasse du mal ! Je... je suis sûre qu'il y a du bon en vous alors... je vous demande d'arrêter, s'il vous plaît, comme ça Natsume et tout plein de gens vont arrêter d'avoir mal et d'être tristes !"

"Hoi ! Ge sui Temmie !"

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6116
Yens : 603
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Mar 27 Mar - 18:44



Entre force et determination

feat.Frisk et son Temmie.




Le petit être qui se trouve devant la terrible, l'immense, la gigantesque, la gargantuesque menace de tout kosaten, s'arrête en répétant son nom. Mais en plus et le PIRE, c'est qu'il le dit mal. C'est aussi sans compter sur la chose en tissu doué de parole qui l'accompagne. Ce petit serait donc un magicien ? Un... Elu ? Nan, ça ne pouvait pas être possible, mais, si c'était le cas, si ... Dans l'hésitation, portant son regard sur les deux, une petite goutte de sueur parcouru le front du fake, mais il rétorqua ;



C'est pas JEAN ! C'est.. D'JINNE D-J-I-N-EUH ! Et puis qu'est ce que c'est que ce truc qui t'accompagne ? Tu fais de la magie ? Je... Je te conseil pas d'essayer contre moi AHAHAH.





Mais franchement, si elle faisait de la magie, ça lui poserait quelque problème. C'est vrai quoi, lui c'était juste un simple voleur qui utilisait son stratagème pour réussir à survivre ici, loin de la civilisation et donc, de l'autorité. Seika n'était pas tendre avec les voleurs, bandits et autres criminels. Il était hors de question de se retrouver dans un colisée pour y mourir, tout ça pour payer une dette à une société qui l'avait rejeté par le passé. Non, il ne pouvait plus reculer. Mais de toute manière, Frisk reprit comme si elle venait de calculer qui elle avait en face. Alors, il pu sourire à nouveau.



Le seul et l'un.."Hoi ! Ge sui Temmie !"





Un silence malaisant s'installa, ce temmie coupant le parole DU GRAND Zeyreaut d'jinne... Comment osait t'il. Dans le doute, le colosse (lol) lui fit un regard des plus noir, une veine tentant de sortir de son front pour lui donner cet air si menaçant. Celui dont on parlait dans quelques bouquins d'ici et de là. Heureusement, Frisk commençait vraiment à y croire et prendre la menace au sérieux, puisqu'elle indiqua à sa peluche de rester en arrière.



Je vois que tu uses de prudence. Tu survivras si tu fais ce que je te demande.




Et la tirade anti zayro commença. Le petite fille, qui ne s'était pas encore présentée vraiment d'ailleurs, demanda avec agacement et enervement - elle en avait gros sur la patate quoi ! - pourquoi ce dernier avait fait du mal à natsume le gardien de la plaine et... Quoi.. Le HEIN ? Le fake pâlit.



Nat... Tu es la... HIIII... Le gardien de la plaine ? l'élu .. Dont parle la chanson La main bleue !? HHIII.. Heu.. AHEM...




Ah c'était pas de bol "Oh mais qu'est ce que je fais !" Il était un peu en panique, mais il fallait garder la face nan ? "AAAH MAIS QU'EST CE QUE JE FAIS !!!" surtout, ne pas paniquer, ne pas montrer qu'on était faible et puis "PAS de panique, concentre toi kentaro, CON-CENTRE TOI !" Oui, c'était sans doute le mieux à faire pas vrai. Penser, penser, réfléchir et se sortir de là. Après tout c'était la petite soeur de natsume, mais elle avait pas l'air si forte que ça. Puis, la soeur d'un élu ça valait cher ! Puis... C'était une fille. Nan, ce dernier point ne valait pas plus et puis, il aimait pas faire du mal aux filles.

Mais au final, son discours était tout mignon, gentil, elle s’inquiétait du sort de son frère et de ce qu'avait pu faire Zayro. Un moment, il se senti un peu triste pour elle. Si Natsume avait croisé la route du terrifiant colosse, le vrai hein, alors s'en était certainement fini pour lui. Mais pour le moment, Kentaro ne devait pas perdre la face.



T'es la petite soeur d'un élu ? Enfin je veux dire, de Natsume que j'ai ... Heu... Vaincu ? Il est m.. Mort ? Je veux dire, je crois pas que je lui ai fais du mal, t'en fais pas, je... Enfin j'aurais pu bien sur ! Hein ! Mais hum, il était sans doute trop faible pour que je m'attardes sur sa carcasse. Mais, en attendant, dis moi, t'es pas une élue par hasard ? Et heu, pour ce qui est de plus faire de mal, je veux bien, si on trouve un accord okay ? Tu viens partager ta nourriture avec ma troupe et nous raconte ce que tu sais un peu, pis moi je fais plus de mal aux gens. Au fait, c'est quoi ton nom ?




Elle était si naïve, s'en était presque trop facile. Il n'aimait pas profiter de personne aussi innocentes et faibles. Il avait presque une sorte d'empathie pour cette fille. Bon, elle était jeune aussi, ce qui n'expliquait pas la raison de sa présence ici. Si elle connaissait un élu comme natsume, qui avait une réputation tout de même, qui sait qui elle aurait pu connaitre ou bien, qui aurait pu l'accompagner en douce. Il esperait vraiment que Frisk n'ait pas été suivie.




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Dim 1 Avr - 1:13


- Entre force et détermination. -


Ce qui est sûr c'est que cette personne est quelqu'un de très étrange. Il me menace, c'est vrai, mais en même temps... il est moins menaçant que je le pensais. Depuis que je lui ai parlé de Natsume, il agit bizarrement. Quelque chose cloche vraiment dans tout ça... mais je dois rester prudente malgré tout. Ce n'est pas parce qu'il n'a pas l'air dangereux qu'il ne l'est pas. Il a gravement blessé Natsume après tout.

Il a un air un peu inquiet je crois. Difficile à dire. Je n'ai jamais vu aucun humain réagir comme ça. Il me répond alors à ma demande, celle d'arrêter de faire du mal aux gens et il... accepte ??? Vraiment, c'est tout ? C-C'est trop bizarre ! Il n'a même pas lutté ! J-Je pensais qu'il me combattrait ou quelque chose dans le genre... c'est ce que font les méchants non ? À moins qu'il ne soit pas méchant ? Non c'est impossible il a fait du mal à Natsume, et en plus tout le monde dit que c'est un méchant. Et aussi... il dit qu'il a tué Natsume ? Enfin... non ? Je n'ai pas bien compris mais... Natsume n'est pas mort, pourquoi il ne le sait pas ? Il ne me connaît pas non plus. La dernière fois il m'avait entendu à travers l'écharpe de Natsume, et il m'a répondu. Il a dit qu'il me retrouverait. Est-ce qu'il aurait oublié...?

"...Euh..."

 J'hausse un sourcil. J'ai à nouveau un doute. Est-ce que c'est vraiment Zayro ? Il m'a dit que oui, mais peut-être qu'il ment ? Je ne comprends pas pourquoi il mentirait. Je me demande qu'est-ce que je dois faire ? Il ne veut pas se battre... il veut même m'épargner, et que je le suive pour aller voir d'autre gens. Mmh... pour le moment je vais continuer par le croire. Il m'a posé des questions aussi, je pense que la première chose à faire c'est quand même de lui répondre. Je ne me suis pas présentée en pensant qu'il me connaissait déjà, mais du coup...

"Euh... je m'appelle Frisk. Et oui, je suis une élue ! Donc... euh... Zayro Jinn... c'est d'accord, j'accepte ! Et merci d'arrêter de faire du mal aux gens ! C'est génial ça ! C'est bien, même la pire des personnes peut changer ! Je pourrais le dire à Natsume... oh, oui il est en vie ! Il va bien maintenant ! Depuis que... vous l'avez attaqué..."

Je détourne un peu le regard. Natsume... j-je l'ai entendu se battre contre Zayro. Les bruits... ses cris... j'ai tout entendu...

"Si on est d'accord alors... je viens avec vous. Tu viens toi aussi Temmie ?"

"Hoi !"


Je me rapproche. Je continue de le regarder, avec méfiance. Je... je reste pas très sûre. Si ça se trouve c'est un piège. Du coup je reste un peu écarté de lui au cas-où. Je me demande... si ce n'est pas Zayro, qu'est-ce qu'il me veut ? Il veut seulement... me voler ?

"Je vous suis !"


Je le suis dans les canyons, mais au lieu de suivre le long chemin on passe par un chemin assez étroit. Je le fixe tout du long. Il m'intéresse ce monsieur... j'ai envie de comprendre mieux ce qu'il se passe, et si c'est le vrai Zayro. Lorsqu'on passe de l'autre côté, je finis par voir une sorte de camp, avec plusieurs personnes. C'est vrai, un de ses amis a dit qu'ils manquaient de viande. En me voyant arriver les gens se taisent un peu et me regardent bizarrement. Je sais quoi faire maintenant... ils ont faim non ? Et même si ce sont des méchants je n'ai pas envie qu'ils soient affamés. Et puis, c'est un bon moyen pour qu'ils m'apprécient et qu'on commence à discuter ! Ouais, c'est une super idée ! Je retire mon sac et commence à l'ouvrir... je sors alors un des gyozas que m'a préparé Natsume !

"Coucou, je m'appelle Frisk ! J'ai des gyozas ! Vous en voulez ?"

"Hoi ! Ge sui Temmie !"

Je leur souris. Natsume et Harall m'ont préparé beaucoup de nourriture pour le voyage, plus que prévu. Est-ce que ça fera assez ? Même comme ça, ça va être trop juste je pense... et même si je leur donne, je risque de ne pas avoir assez pour le reste du trajet. Oh pas grave, je me débrouillerai !
©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6116
Yens : 603
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Dim 1 Avr - 6:04



Entre force et determination

feat.Frisk et son Temmie.




Frisk ! Elle s'appelait Frisk et était de toute évidence une petite fille, toute mignonne et naive, il fallait bien le dire. Même si Zeyreaut aurait pu la dépouiller et la laisser ici, abandonnée à son sort, il ne pouvait pas vraiment se résoudre à faire ça à une enfant. Voleur n'était pas tueur, même en endossant la fausse identité d'une des pires crapules de l'histoire de Kosaten. Il écouta la petite, qui était il fallait bien le rappeler, la soeur de Natsume. Mais bon, le chef avait prit du recul, soufflé un bon coup et pesé le pour et le contre. Natsume devait être mort contre le véritable Jinn (malheureusement) et quand bien même, ce dernier n'était pas réputé pour tuer. Au pire du pire, il se disait qu'un arrangement était possible au cas ou son plan tomberait à l'eau.

Ah, mais revenons en à nos moutons ! Comme il le pensait, c'était bien une élue, mais elle n'avait pas l'assurance, l'arrogance d'un élu puissant et puis, franchement à la voir comme ça, on se demandait si Frisk pouvait faire du mal à une mouche.



Content que tu m'en veuille pas trop... héhé faute avoué, à moitié pardonné comme on dit hein !





Dans tous les cas, Kentarô l'invita à rejoindre son campement. Honnêtement, il n'était pas bien grand, deux trois tentes, un feu crépitant, quelques caisses vides, signe d'un ancien butin désormais bien utilisé. Plus vraiment de nourriture et des bandits et autres voleurs en piteux état, fatigué, le ventre gargouillant. En suivant le chef, Frisk voit donc quelques têtes, mais lorsqu'elle sort les gyozas, les voleurs se précipitent.



Wowowo WO ! Un peu de calme hein ! Hum *Gargouilli* AHEM.. J'ai vraiment faim aussi o.. Okay les gars. Alors faites la queue grmblbl.





A son gargouilli, Kentaro rougit soudainement, mais se reprit. Bon, les six voleurs firent la queue comme prévu, mais il y'avait tout de même deux personnes qui se démarquaient clairement du lot. Kentaro présenta donc ses meilleurs amis, bras gauche et bras droit, ceux sans qui ce petit groupe ne serait plus debout. Même si aujourd'hui, les temps étaient plus durs que la veille bien entendu, ça se ressentait.



Merci pour les Gyozâs Frisk. J'aimerais te présenter Ada et Turtle, mes deux compères. Elle c'est Ada, et le sac de muscle là bas, qui donne à manger à sa tortue, c'est Turtle. On s'est connus y'a un bail maintenant, mais je sais pas trop pourquoi je te raconte ça.. Hum.





Ada : On va mourir de faim, ou de soif, ou alors de maladie, ou bien...
Turtle : Arrête de déprimer Ada. Regarde plutôt ma tortue, elle à déjà huit mois et elle est aussi gaillarde que moi. Hmmphf, aller kabarakayashizoyazabashi mange ta salade !
Ada : Ce nom est trop long, ta tortue va mourir... Peut être en s’étouffant avec sa salade, peut être que...
Turtle : Oh nan, il n'y a aucun risque, Kabarakayashizoyazabashi est la plus solide des tortues du sud !
Ada : Ce monde ne nous aime pas, nous allons mourir pauvres, malheureux et...




Hum, bon, ils sont... Ils sont mes amis ! Bref, je vais prendre un bout de ce truc là, oh... *met à sa bouche* che bon... Oh que che bon... *englouti* Merci, tu nous sauves la vie je dois bien l'avouer.




Chacun avait ensuite sa part et la même réaction, les pichouls, enfin, les péons ou petits voleurs pas importants du groupe mangèrent leurs part dans les tentes, tandis que Kentaro A.K.A Zeyreaut D'jinne prenait place à coté de Frisk et du feu de camp crépitant, même s'il faisait chaud dans les canyons, les nuits étaient très froides et mieux valait garder celui ci bien allumé. Turtle se tourna finalement vers la petite nouvelle, Ada suivit aussi.

Turtle : Frisk c'est ça !? Tes gyôza sont bon, mais ça n'est pas un bon aliment pour kabarakayashizoyazabashi ! Je vois que tu as aussi un animal, que mange t'il ? Il doit être solide, dur comme le fer, regarde mes muscles ! L'entrainement, les légumes et les protéines ! Huuumphf ! Kentarô n'a pas d'aussi gros muscles.

Ada :De toute façon, elle va mourir un jour, ça ne sert à rien les muscles, ou manger, puisqu'on va tous mourir et qu'au final, on sera mangés à notre tour... Puis Kentarô veut qu'on l'appelle Zeyreaut d'jinne, rappelle  toi.

Turtle : Ah oui ! J'avais oublié. ZEYREAUT D'JINNE SAMA ! J'ai dis une connerie ?




....









Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Mer 4 Avr - 1:58


- Entre force et détermination. -

Ils ont tous faim on dirait ! Je suis contente de pouvoir leur donner à manger. Ils n'ont pas l'air méchant... certains ont même une tête assez rigolote ! Je sors alors les gyozas et je les partage... équitablement ! Zayro Jinn me présente au même moment deux de ses amis à lui. Turtle et Ada. Un homme grand et costaud, avec une fille plus timide... elle me fait un peu penser à Napstablook à être dépressive tout le temps. Mais ses amis ont l'air d'être là pour la soutenir. C'est drôle quand même... avec tout ce que les gens disent sur Zayro Jinn, je n'imaginais pas du tout lui et ses amis comme ça. Encore une fois c'est très étrange, mais pour le moment je vais continuer de ne pas y faire attention. Certains membres de leur groupe partent allrs de leurs tentes et je commence à manger avec ceux qui restent. Ils ont de la chance de voyager en groupe. J'aurais bien aimé voyager avec Natsume, mais c'est aussi le gardien de la plaine, il ne peut pas rester tout le temps avec moi...

On discute alors. Turtle me parle, en disant que sa tortue avait besoin d'autre chose et comme quoi... Temmie devait être solide ? Il me dit de manger des légumes pour être en bonne santé. Le tout en parlant d'un Kentaro, qui c'est ? En tout cas c'est ce que je fais souvent ! Légumoïde me l'a bien mit en tête à chaque fois que je l'affrontais. Il ne faut pas manger que des gâteaux et des bonbons, il faut manger équilibré !

"Oui, je pense souvent à manger des fruits et des légumes ! De la viande, et du poisson aussi même si je n'aime pas trop ça. Et pour Temmie... je ne crois pas qu'il ai besoin de quelque chose ? Je ne pense pas qu'il ait besoin de manger, mais je lui donne parfois de l'eau. Il est magique et en tissu, c'est mon grand-frère qui me l'a donné !"


"Hoi !"

Ada répond alors, toujours en étant dépressive et... elle dit quelque chose d'important. Kentaro est Zayro Jinn ! Enfin... Zayro Jinn est Kentaro ! Ça veut dire que ce n'est pas le vrai Zayro Jinn... j'en suis sûre maintenant ! Je savais que c'était trop facile de convaincre Zayro Jinn d'arrêter d'être méchant comme ça... même si c'est vrai que j'aurais préféré. Pourquoi il s'est prit pour Zayro Jinn ? C'est un peu bête de faire ça... tout le monde sait que Zayro Jinn est un criminel, si un élu le voit il va lui faire du mal non ? Moi je ne l'ai pas fais, mais les élus de Fuyu sont très méchant à ce qu'il paraît. En tout cas je me lève alors, tout en regardant Zayro Jinn... non, Kentaro. Je ne lui en veux pas, je trouve juste bizarre d'avoir fait ça.

"Ah ah, Je le savais ! Pourquoi vous vous faites passer pour Zayro Jinn ? Vous savez, je vous aurais donné de la nourriture même si vous ne l'étiez pas ! Je suis quelqu'un de gentille moi !"


Je regarde autour de moi leur camps. Ils ont l'air d'avoir un peu du mal à le gérer. S'ils n'ont pas assez à manger, ils doivent ne pas avoir beaucoup d'argent non plus. Natsume m'a bien prévenu qu'il fallait que je me prépare bien pour le voyage, peut-être qu'ils l'ont mal fait et que maintenant ils ont du mal ? Il faut que je les aide. Je ne peux pas les laisser comme ça.

"J'aimerais vous aider ! Attendez..."

Je me baisse pour sortir une petite bourse dans mon sac... il y a des yens dedans, ça devrait les aider ! Natsume m'a dit que je devais le garder au cas si j'en ai vraiment besoin ! C'est le cas maintenant, ils ont l'air d'être assez pauvres ! Je ne pense pas qu'il y en ai beaucoup, mais ça devrait quand même leur être utile. Allez, je leur donne tout ! J'en retrouverais bien quelque part. Dans la grande ville de Chikai, je trouverais sûrement un moyen d'en avoir ! Je tends ma bourse à Kentaro...

"Tenez ! Y a tous mes yens dedans ! Moi ça va, je compte rencontrer les élus de Chikai bientôt, ils vont sûrement m'aider..."


Tiens, ça me fait penser... est-ce que je peux demander aux élus aussi de leur venir en aide ?  Ce serait super ! Je suis sûr qu'ils voudraient bien ! Quand je serais à Chikai je leur demanderais ! Ooooooh, attends... j'ai une meilleure idée, trop bien, super cool ! C'est eux qui vont venir avec moi ! Ils vont voyager à mes côtés jusqu'à Chikai, ce sera trop bien, on discutera encore plus tous ensemble ! Ce serait bien qu'on devienne amis...

"Hey, hey, hey ! Vous voulez pas venir avec moi ??? Comme ça on voyage ensemble, j'en ai un peu marre d'être toute seule ! En plus comme ça je demande aux élus de Chikai de vous aider, comme ça vous aurez plus faim ! T'en dis quoi Temmie ?"

"Hoi ! Tem ador lé zumains ! Lé zumains cé tro... minion !"

Tem part alors câliner Ada tout en remuant la queue. Moi j'attends leur réponse, je suis toute excitée ! Ce serait trop bien qu'ils acceptent...
©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6116
Yens : 603
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Sam 7 Avr - 17:01



Entre force et determination

feat.Frisk et son Temmie.




D'après lui, le Temmie en tissu magique, n'avait pas vraiment besoin de manger et de fait, ça se comprenait. Turtle regarda de plus près ce petit être en se rendant compte de sa composition. Se demandant alors comment il pouvait boire de l'eau, s'il ne pouvait rien manger ? Mais le mystère demeura dans son esprit, il mit une petite tape amicale à Temmie et puis à Frisk, après l'avoir écoutée parler.



Turtle : C'est une bonne chose de boire de l'eau ! Kabarakayashizoyazabashi s'hydrate aussi très souvent et regarde sa carapace brillante ! Ta créature, tu peux en être fière et ton grand frère aussi petite !
Ada :Peut être que cette chose est morte, que la magie utilisée pour l'animer est celle d'une âme d'un défunt ici sur kosaten et qu'elle est enfermée dedans, à jamais, seule, triste, incapable de redevenir ce qu'elle était...
Turtle : Mais voyons Ada, tu sais très bien que nous allons dans l'au delà, nous rejoignons les Dieux dans le grand banquet !
Ada : Ou alors il n'y a rien après... Le néant... Le vide.... Rien....

Après ces quelques commentaires de la part du duo, il était clair que la boulette précédente en reparlant de Kentaro, ne tarda pas à être entendue par la mignonne petite fille. Elle avait beau être naïve, elle n'était pas sourde pour autant ! Ainsi, celle ci l'ayant remarqué, en fit part en rigolant d'abord. C'était une preuve qu'elle prenait la chose plutôt sereinement et tant mieux.

Kentarô ne pouvait plus jouer sur la carte du mensonge et puis, ce n'était pas comme s'il en eut très envie envers elle. Frisk était presque l'innocence incarnée à la voir ainsi. Il se pinça un moment l'arrête du nez, sans oser la regarder après avoir entendu turtle et ada parler de son identité. Mais affronta ce moment gênant, lorsque son invitée lui révéla qu'elle aurait partager de toute manière sa nourriture.



Désolé de t'avoir menti Frisk... Je.. Je n'avais pas le choix. Se faire passer pour ce monstre fait souvent peur à de plus gros adversaires. Mais la vérité, c'est que nous ne sommes que de petits vo...





Mais il n'eut le temps de finir sa phrase, que Kentaro voyait la jeune fille entrain de les aider, de vouloir le faire en tout cas. Après avoir donné ses gyôzas et sauvés certains dans un sens, elle prit une bourse de yens qu'elle tendit. Il hésita, regardant la bourse et la bouille de Frisk derrière cette main innocente. Tant d'altruisme et de gentillesse. Etait ce possible dans un tel monde ? Etait ce compatible ? A ce moment précis, lui, mais aussi Ada et Turtle, eurent peurs pour elle.



Je ne sais pas quoi dire... Merci, je ne peux pas me permettre de refuser cela, surtout si tu penses avoir de l'aide de ton coté. Tu as surement plus d'alliés que nous.





Mais au moment de saisir la bourse, une sorte d'idée vient en tête de la demoiselle, qui l'émet avec une certaine surprise et jovialité dans la voix. Elle leur propose de les laisser l'accompagner jusqu'à Chikai, la capitale de Seika. La capitale de la justice et du bon, la nation du phénix ou le pardon reste possible mais, ou la sentence pour y arriver, passe parfois par l'arène... Connaissait t'elle cela ? Kentarô reprit une mine un peu plus sérieuse.



C.. Comme je voulais te le dire tout à l'heure. Nous vivons ici de vols, de larcins. En me faisant passer pour Zayro, j'ai dépouillé des marchands parfois de bonne foi. Je ne suis pas un gros criminel, ni un tueur, mais... Mes délits et ceux de mes amis, ne me valent pas vraiment la bienvenue à Chikai. Si je t'accompagne, je serais sans doute arrêté et on me force moi et eux, à aller dans le Colisée pour expier mes pêchés. Combattre seul une créature peut être plus forte que moi. Peut être même en mourir. La nation de seika prône une grande idée de la justice. Je pourrais aussi payer mon amende, mais je n'ai plus rien en poche à part ce que tu m'as donné. C'est un risque que ... Je ne veux pas courir.



Sur ces paroles, Ada et Turtle donnèrent aussi un avis. Alors que Temmie s'était mis vers la déprimée pour la réconforter un peu. Elle lui grattouilla le sommet du crâne tout en gardant cet air morose dans le regard. Câlinant machinalement la créature.

Ada :C'est notre destin... Nos actions... Mort ici ou mort là bas... Que choisir... *soupir*
Turtle : Eh bien, notre chef Zeyr (arrête avec ça, elle connait mon nom ! damnit !) ... Hum Kentaro, à dit de belles choses, très vraies. Chacun de nous dépassent les 15 000 yens de primes. Il serait difficile de payer l'ensemble, notre sort à la capitale est scellé. Je ne peux pas laisser kabarakayashizoyazabashi sans maitre !
Ada : La vie est une torture... Peut être que la mort est mieux.... Peut être...

Un dilemme s'installait, mais ce n'était pas la seule idée terrifiante qui se profilait à l'horizon. Une sentinelle se trouvant un peu plus haut, au sommet du canyon, indiqua en criant au chef de la troupe.

Sentinelle : CHEF ! Quelqu'un approche du camp, à 2h ! Distance environs trois ou quatre kilomètres, seul !

Après cette information, Kentarô se retourna donc et logiquement vers la petite fille. Il devait en avoir le coeur net, être certain que malgré ses apparences naïve, elle n'avait pas menti.



Tu avais bien dis venir seule ? Tu as été suivie par quelqu'un ? Aucun marchand ne se promène seul dans le desert jusqu'aux canyons...




Avec une longue vue, la sentinelle surveillait les mouvements de cet individu encore méconnaissable à l'horizon et pourtant, sa tenue ne présageait rien de bon. Quand le bandit pu enfin reconnaitre certains aspect, il paniqua et jeta la longue vue du sommet pour courir sur les canyons et s'enfuir à toute allure, sans demander son reste et trahissant ainsi la troupe.

Turtle : Qu'est ce que fiche Tsuda ? Pourquoi s'enfuit t'il en criant comme un enfant apeuré ?

Ada :Peut être qu'il a vu la mort arriver....

Turtle : Hmm.. La mort hein... Hmm ? Je dois mettre ma tortue en sécurité, je vais grimper et voir qui approche, moi même.




Ok, préparez vous tout de même à toute éventualités.





Turtle posa sa tortue dans les mains d'Ada, avant de commencer à grimper les echelles en bois permettant d'atteindre le sommet des canyons pour la surveillance. Les autres bandits de la troupes sortaient déjà des tentes en prenant les armes. Evidemment, Kentaro lui, attendait de voir si Frisk savait quelque chose.




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Mar 17 Avr - 3:45


- Entre force et détermination. -


J'étais contente des compliments de monsieur Turtle, c'est vrai que Natsume a vraiment été super en créant Temmie ! Surtout qu'il est vraiment très ressemblant et peut parler tout seul, il est vraiment comme un être vivant ! Je ne comprends pas trop comment Natsume a fait... madame Ada parle d'une âme enfermée à l'intérieur mais je ne suis même pas sûre qu'il y en ai une en fait. Il faudra que Natsume m'explique, mais en tout cas ce qu'il fait c'est super génial !

"Ouais, Natsume c'est le meilleur !"


En parlant de lui... celui-ci me parle après, à travers l'écharpe ! Hi hi, je pense que ça va leur paraître assez surprenant... ça m'a surprise aussi au début, mais c'est aussi son pouvoir. Et c'est vraiment pratique, grâce à ça on arrive à se parler souvent.

"Evitez de donner à boire à Temmie ! Il va gonfler comme une éponge avec de l'eau ! Et c'est un petit démon en tissu, pas une âme de mort ou quoi, c'est pour ça qu'il est un peu débile. Ah et merci de prendre soin de ma petite soeur ! Et Frisk, c'est bien de donner de l'argent aux démunis mais gardes-en quand même pour t'acheter à manger, ça reste important ! Oups... Kakkun a fait pipi par terre, je dois nettoyer... Je te recontacte plus tard !"


"Oooooh d'accord, merci Natsume ! Ne t'inquiètes pas, je garderais un peu d'argent ! De toutes façons je suis bientôt arrivée, je t'appellerai demain lorsque j'arrive à Chikaï ! Bisouuuuuuuus, je t'aime très très fort ! T'es le meilleur des grands frères !"

Du coup je vais l'écouter... je vais garder une ou deux pièces avant de donner ma bourse à monsieur Kentaro. Je suis très contente qu'il ai accepté mon argent ! Mais j'avoue que je le serais encore plus si tout le monde acceptait de m'accompagner ! Ce serait trooooooop cool ! Pourtant il n'a pas l'air de vouloir, je suis déçue... ou plutôt il dit qu'il ne peut pas y aller. C'est assez étrange. Il m'explique ce qu'il a fait... il dit qu'il est une mauvaise personne parce qu'il est un voleur, et qu'à cause de ça il ne peut pas y retourner.

Je baisse la tête. Je suis un peu déçue qu'ils aient fait ça. C'est leur faute... mais en même temps je suis un peu en colère face aux gens de Chikai. Je pensais vraiment qu'il y avait de bonnes personnes là-bas. J'ai du mal à comprendre pourquoi il faut que monsieur Kentaro aie à combattre une créature. Tout ça pour qu'ils puissent le pardonner ? C'est complètement débile ! C'est pas juste de faire ça ! Il peut mourir, ou alors la créature aussi... je ne comprends pas, pourquoi ils font ça ! Ça m'énerve un peu... je pensais vraiment leur faire confiance. Je trouve ça dommage, que monsieur Kentaro ne puisse pas prouver qu'il peut être une bonne personne... comment faire ? L'amende a l'air un peu chère... je peux essayer de les payer mais...

"C'est complètement nul à Chikaï... et... et si... si quelqu'un arrivait à payer l'amende, vous arrêteriez de voler ? C'est vraiment pas bien de faire ça..."

Quelqu'un parle alors. C'est un des amis de Kentaro qui se trouve plus en haut, qui nous dis que quelqu'un arrive. Quelqu'un ? C'est Natsume ? Non, il a dit qu'il était à la maison, il ne peut pas être arrivé aussi vite... c'est sûrement une autre personne qu'on ne connaît pas. Un autre voyageur ? Kentaro me redemande si je suis bien seule, ou suivit par quelqu'un. Je ne pense pas... ça serait bizarre, pourquoi on me suivrait ? C'est vrai que... il y a pas si longtemps j'avais cette sensation, mais elle est partie récemment... alors je ne suis pas sûre. Je lui fais quand même un oui de la tête en lui répondant...

"Oui... je suis vraiment venue toute seule. Je ne pense pas que quelqu'un m'est suivit, et si il l'a fait je ne sais pas pourquoi. Vous pensez que c'est un autre élu...?"

Kentaro a raison, ce sera bizarre un marchand tout seul. Je suis curieuse de savoir qui c'est. J'attends de voir ce qui se passe et... l'homme de toute à l'heure se met à crier, tout en s'enfuyant. Comme ça, d'un coup ! Qu'est-ce que ça veut dire ? Il a eu peur ? Il a vu quoi, je veux savoir ! Madame Ada parle de mort, ça paraît un peu bizarre. Monsieur Turtle monte en haut de l'échelle et les autres... commencent à sortir des armes ?!? Ah non, non, non, c'est pas bien du tout ça... il ne faut pas se battre. Ils ont l'air d'avoir un peu peur... je me demande si je ne devrais pas y aller, pour les rassurer.

"Attendez, ce n'est peut-être pas un méchant... est-ce que vous voulez que j'y aille ? Comme ça si c'est un élu de Chikaï je pourrais parler avec lui !"

Temmie vient se recoller à moi. Oui, je peux y aller avec Temmie comme ça la personne verra que je suis inoffensive. J'ai vraiment envie d'y aller. Ça me démange d'aller là-bas, je veux savoir qui c'est...
HRP:
 
©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6116
Yens : 603
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Dim 22 Avr - 7:27



Entre force et determination

feat.Frisk et son Temmie.




La voix de natsume ne tarda pas à être entendu depuis... L'écharpe ? Quoi, serieusement, tout le monde était un peu étonné. Une écharpe qui parle, un tissu magique qui peut boire bien que non conseillé, les élus et leurs pouvoirs, c'était souvent insensé ! Mais bon, le jeune bandit se frotta la tête et préféra en rire, enfin, sourire plutôt. Quand à Ada, elle fixa intrigué par le discours précédent, affirmant qu'aucune âmes ne traînaient dans le corps de ce petit démon. Soit, elle laissa par moment Temmie approcher.

Ada :Tu .. As l'air d'être importante pour lui, pour ce Natsume. Moi mes parents m'ont abandonnés, ma seule famille est ici. Mais beaucoup sont partis ou sont morts... Et un jour je mourrais aussi et je serais oubliée, et...

Turtle : Pas par nous voyons ! Pas par nous.



Ton frère veille bien sur toi on dirait !






Ca, plus les conseils prodigués de ne pas trop épuiser son argent, il n'en fallait pas plus pour témoigner de l'affection et l'attention portée par le gardien de la plaine, ou qu'il soit. Parler et apparemment entendre via cette écharpe, c'était au demeurant très pratique n'empêche.

Kentaro imaginait ce que ça pouvait donner à grande echelle, équiper tout le monde de ça, le vendre peut être ? Un business pouvait s'ouvrir et l'appât du gain était fort, sans compter que tout le monde pourrait y gagner, non ? Non.. Ca ne pouvait pas être aussi simple... Il avait cette idée, mais ne la partagea pas, de peur d'être vu comme trop avide sur le coup.

Et puis Frisk donna son avis sur Chikai, après que le bandit lui ait dit la difficulté de s'y rendre et ce qui attendait des voleurs passablement recherchés.



Ouais.. Je sais, c'est pas super... Mais.. Ouais je suppose que si quelqu'un payait, je.. Enfin nous ne volerions plus. Je suis juste pris dans un cercle vicieux, je volais pour rembourser ce que je devais, mais je devais aussi assurer notre survie, c'est.. Ce que tu me propose est très gé..





Mais la suite fut l'alerte donné par la sentinelle en haut, puis sa fuite et un début de panique et de questionnement. Frisk assurant d'être venue seule, il ne pouvait donc pas s'agir d'un ami, n'est ce pas ? Turtle grimpa aussitôt pour voir de ses yeux.  



Je ne sais pas. Turtle ! Tu vois quelque chose ?!





Aucune réponse dans les premières secondes et Frisk, qui était finalement bien trop gentille, se proposant même d'aller voir de son propre chef, attira l'attention d'Ada, qui se colla à elle, après que Temmie ait fait de même vers sa maitresse.

Ada :N'y va pas... Il y'a quelque chose de mauvais qui arrive.




Ada ? Tu sens un truc ou quoi.. Frisk, reste avec elle. Turtle ?! Répond bon sang !



Ada :C'est dans l'air... La mort arrive. chuchota t'elle, presque à elle même

Kentaro se leva et chercha du regard le sommet du canyon pour espérer voir ou entendre Turtle. Mais heureusement ce dernier ne resta pas sans silence bien longtemps et se montra pour crier.

Turtle : C'est... pas quelqu'un, c'est une explosion ! A couvert !  



Mais la sentinelle a bien dit quelqu'un non ?





Turtle : J'en sais rien, mais.. aah mes yeux..

Ada :Les vibrations, le souffle arrive !

Et en effet, ce n'était pas une ombre ou quelqu'un, mais bien une immense explosion atomique en plein desert ! Une vibration sismique se fit alors ressentir immédiatement. Des tremblement, le bleu du ciel chassé soudain pour virer au rouge, un son d'orage claquant dans l'air et puis, le silence très court avant qu'un vent puissant ne balaye le sable du canyon et ne fasse tomber Turtle de la haut. Ce dernier se rattrapant de justesse contre un rocher, du mieux qu'il pouvait.

Le ciel s'éclaircit et malgré le bruit assourdissant de la détonation au loin, le tout finit par se calmer après quelques minutes. Bien qu'il fasse plus chaud et que plusieurs natifs aient des brûlures sur le corps.



Turtle, Ada, Frisk, les gars ! Tout le monde va bien ?! Qu'est ce que... Qu'est ce qu'il se passe la bas !? Aaah mon bras est brûlé, sans avoir été exposé, qu'est ce que..





Tout le petit groupe pansait ses plaies, mais la surprise était totale et les bandits ne savaient plus quoi faire. Pendant que certains rassemblait des affaires, d'autres tentaient de monter pour voir de leurs propres yeux ce qu'il advenait dans le desert.

Le spectacle sans appel d'un horizon brûlé de rouge et de noir, parsemé d'éclairs de plasma. Ce n'était au loin, que le résultat final du combat qui avait été livré entre deux autres monstres. Zoro roronoa et Zayro Jinn. Séparé de plusieurs lointain kilomètres, une explosion vive avait retenti en écharpant le désert et ses canyons.



- - - -

Au correcteur et frisk :

Spoiler:
 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Mer 2 Mai - 22:04


- Entre force et détermination. -


Le silence. Mes oreilles sifflent. Que venait-il de se passer ? Il y a eu comme une tempête, avec un bruit énorme. Les autres vont-il bien ? Temmie, Kentaro, Ada, Turtle... je vois flou encore, ma tête tourne un peu. Le bruit m'a vraiment fait mal aux oreilles. J'essaie d'avoir les idées plus claires mais ce n'est pas facile. Il me faut un moment pour réaliser que... je suis tout prêt d'Ada... oui, c'est vrai qu'elle m'avait prise dans ses bras. Et Temmie est sur moi. Mince... Temmie ! Il... il est mal en point ! Il blessé... son tissu est tout abîmé au niveau du dos. Il... il a fait ça pour me protéger ? J-Je ne voulais pas, j'aurais du le protéger à sa place... pauvre Temmie...

"Temmie !"

"HoI ! Tem va bi1 Frisk ! Frisk na pa a sinquété de Tem !"

"R-Repose toi, tu es blessé... ne bouge pas !"


Madame Ada aussi s'est blessée en me protégeant. Monsieur Kentaro aussi... tout le monde l'est. Mais moi je n'ai rien... juste quelques égratinures. Quelques brûlures au niveau du front, très légères, et au dos de la main. Mes vêtements sont aussi un peu déchirés, et mon écharpe aussi sur les bouts. J'aurais préféré que ce soit quelqu'un d'autre que moi pour le coup. Heureusement ils ont l'air de tous aller plutôt bien. Il n'y a pas de gros blessés. J'aide les gens à se rétablir... surtout madame Ada, elle m'a protégée elle aussi... elle est vraiment gentille...

"V-Vous allez bien ? Attendez, je vous aide à mettre ces bandages..."

Je le fais délicatement. J'ai l'habitude de le faire, je suis très douée pour ça. Ces blessures sont vraiment bizarre... monsieur Kentaro a raison, il n'y a eu aucun feu et pourtant plein de gens ont été brûlés. Il a vraiment fait très chaud d'un coup, je ne comprends pas comment c'est possible. Que s'est-il passé bon sang ? Il y a juste eu ce gros vent... je ne comprends pas. Qu'est-ce qui a fait ça ? Pourquoi le faire ?

"Voilà ça devrait aller maintenant... m-merci... merci beaucoup de m'avoir protégée. V-Vous m'avez vraiment sauvé la vie. J-Je suis désolée... v-vous êtes blessée à cause de moi..."

Je... je lui donne un câlin, à elle et à Temmie. J-Je suis tellement contente qu'ils n'aient rien eu de pire, je m'en serais voulu sinon. Il faut savoir qu'est-ce qui a fait ça, il ne faudrait pas que ça recommence. On a eu de la chance, mais qui sait, ça pourrait être pire. Je m'approche alors de Kentaro qui a finit de se soigner lui aussi au bras.

"Ç-Ça va ? Vous savez ce qu'il s'est passé...?"

Je... je viens de le remarquer mais le ciel a changé de couleur. Des orages sont apparus aussi, des orages étranges. Ce n'est vraiment pas normal... je dois savoir ce qui est arrivé. Je prends un moment pour regarder tout le monde avant de leur dire...

"Je reviens... je reviens tout de suite ! Je vais voir de plus près ce qui se passe..."


Je prends alors le chemin inverse que j'ai pris avec Kentaro. J'aurais une meilleure vue dans ce canyon plus large. J'y vais discrètement... on ne sait jamais ce qu'il peut y avoir. Je longe le mur puis passe légèrement la tête de l'autre côté. Ce ciel rouge... ce paysage sombre... ça ne ressemblait pas à ça il y a quelques secondes. Il y a une odeur bizarre dans l'air aussi. Mon coeur bat vite. Je sens quelque chose de louche. Ça fait depuis longtemps... très longtemps que je n'ai pas été aussi stressée. Je n'ai aucune idée de ce qui oeut arriver. Et les autres... les autres sont en danger, j'en ai vraiment l'impression. Je regarde autour, puis une nouvelle fois en direction du camp avant de retourner vers eux.

"C'est trop bizarre... le ciel a changé, le paysage aussi... si c'est une tempête je n'ai jamais vu ça avant. Je... je pense que c'est dangereux... il faudrait peut-être partir..."
©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6116
Yens : 603
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Mar 8 Mai - 0:35



Entre force et determination

feat.Frisk et son Temmie.




La bombe avait explosé et l'impact se fit sentir dans tous les canyons aux alentours - oui y'avait pas qu'un canyon hein ! - Enfin bref, alors que les rochers de couleur martienne se soulevait dans les airs en retournant chaque poussières et chaque cactus, un ombre s'approchait. Un ombre menaçante, comme le voile de ténèbres dans la nuit. Cette ombre n'était autre que le colosse, oui, il était bel et bien là. Après tout, sa venue s'était presque fait désirée, je le sais.

Frisk de son coté était légèrement blessée, quoique s'en sortait plutôt bien, cette petite bouille mignonne avait apparemment une bonne étoile au dessus de sa tête. Temmie et Ada l'avait protégée et ces deux là s'en voyaient dés lors remerciés. Chacun pansaient la plaie des autres et se préparait au pire à venir.  Le vent continuait de souffler au dessus des pierres cuites et cela donnait une impression apocalyptique au dessus des têtes de chacun.


Ada :Ca.. Ca va, j'ai pas grand chose, t'en fais pas.. Tu devrais....

Turtle : Bon sang.. Ou est kabarakayashizoyazabashi Ajouta en criant turtle, inquiet de ne plus trouver sa tortue, avant de la voie dans un coin, sous un rocher, bien à l'abri. Ah tu étais là, chippie ! Me fait plus aussi peur. Vous autres ça va ?



Ouais, on.. Fait aller ? Mais c'est vraiment une explosion ? De quoi ?






Turtle expliqua la vision qu'il eut, le champignon atomique comme il pouvait le décrire, sans vraiment connaitre ou savoir ce que c'était, ce que ça représentait. L'aveuglement, le flash, le vent chaud, les brûlures cutanées, tout le reste pouvait de tout manière se ressentir immédiatement. Mais Frisk curieuse, glissa à nouveau entre les rochers pour faire le chemin inverse et aller voir de ses propres petits yeux.

Ada et Kentaro tentèrent bien de l'en dissuader mais, il y'avait tant de blessés et de gens inquiets à s'occuper. Même si la petite inconnue était gentille, ils ne pouvaient pas faire les babysitters. D'autant plus que vu la description qu'annonçait Turtle, cela ne présageait rien de bon, sincèrement. Pourtant, Kentaro se glissa vers elle aussi, trop empathique peut être, et observa à ses cotés ce qu'elle voyait.

Le paysage mêlé de noir et de rouge, les éclairs et ce vent pénétrant votre âme. Puis cette ombre qui s'approchait au loin. En se couvrant d'abord les yeux pour tenter de décrypter ce qui venait à eux, Kentaro devina presque d'un coup, écarquillant les yeux, de qui il s'agissait...



N.. Non





Partir ? Elle ne croyait pas si bien dire, à peine prononçait t'elle ces quelques mots, que le chef des bandits pris sa main pour se retourner vers le camp, ajoutant aux autres en criant ;



ON PLIE TOUT ! LE VRAI EST L..





Mais cette phrase ne pouvait pas se finir, puisqu'en effet, il était arrivé. En un éclair, en même temps que le tonnerre grondant au loin, il ne fallut pas plus d'un centième de seconde au colosse, pour se téléporter entre le camp et Kentaro tenant la main de frisk. Comme un rempart inébranlable, un mur ne pouvant être franchit. Il était dos aux autres et face au mini chef, son usurpateur en somme.



La ? C'est ce que vous alliez dire ?





Ada :Le messager de l'enfer... La fin des temps...

Avant qu'il ne s'en prenne immédiatement à la petite Frisk, la choppant par les cheveux pour la balancer contre un mur violemment. Mettant ensuite un violent coup de poing en plein dans les gencives à Kentaro, qui se cogna contre le mur à sa droite... Puis en se tournant, il tranperça la poitrine d'Ada et Turtle d'un laser atomique  et tué immédiatement les péons, ceux qui ne comptait pas, en prenant des cailloux et en les lançant si vite, qu'ils explosèrent les chairs et les os à l'impact.

Ada et Turtle, ainsi que Kentaro et Frisk étaient encore en vie. Mais la fureur du chaos, l'ennemi de la vie était bel et bien arrivé et nul ne saurait dire à quel point cette situation était sur le point de dégénérer. Quand à ce bout de tissus bleu, lui rappelant de très mauvais souvenirs. Zayro le fusilla du regard avant de mettre sa botte dessus pour l'écraser et le brûler intensément avec un feu atomique.



Erreur de la nature...



 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Mar 15 Mai - 23:51


- Entre force et détermination. -



Il n'a fallu que quelques secondes. J'avais ce pressentiment pourtant. Que quelque chose de mal allait se passer. Et le visage de Kentaro qu'il a eu juste après avoir observé avec la longue vue... il savait lui aussi que tout le monde était en danger. J'étais tourné vers lui, et il n'avait même pas eu le temps de finir sa phrase que je l'avais senti. À ce moment là, le temps s'est comme ralenti pour moi. Au même moment où la foudre était tombée, il apparut. D'un seul coup. Cette téléportation... c'était un peu comme... comme Sans, dans mon monde ? Malgré le fait que j'ai perdu beaucoup de force, mes sens je restais habituées aux grandes vitesses. Même si mon corps est devenu trop lent pour bouger. Je pense que je l'aurais senti s'il s'était déplacé. Dans tous les cas... il était là.

Je failli tomber en avant, mais je réussi à m'arrêter dans ma course avec Kentaro. Je relevais la tête vers la personne qui venait nous faire face. Les battements de mon coeur s'accéléraient. C'était lui. C'était obligé... il n'y avait pas besoin de demander. Il suffisait de le voir pour s'en rendre compte. C'était Zayro Jinn. Le vrai. Il est exactement comme les gens le décrivent. Grand. Menaçant. Imposant. Effrayant. J-Je devais faire quelque chose. Avant qu'il ne nous fasse du mal mais... je ne pouvais pas ? Tout se passe trop rapidement. Il prit mes cheveux... et me balança contre le mur. Je tombai alors. Je souffrais. J'avais eu le souffle coupé un court instant, et ma tête s'était violemment faite mal contre le mur. Et quand je me relevai je...

Kentaro...
Ada... Turtle...
Tous les autres...
Et Temmie.

"TEMMIE !"

Temmie... non, non, non, pas Temmie... i-il brûle. Il meurt, je ne veux pas je... pitié Zayro Jinn... retirez votre botte. Retirez la. Retirez la, retirez la. T-Temmie va mourir ? Temmie va... Temmie va...

N-Non... tous les autres. Tous les autres. Ils sont à terre. L-Leurs corps sont tous sanglants. P-Pourquoi... pourquoi ils ne crient pas de douleur ? I-Ils ne peuvent pas mourir... ils ne peuvent pas être déjà morts. I-Ils saignent tellement. I-Il y a du sang partout. E-Et des morceaux de corps... c-c'est horrible... p-pourquoi...

Monsieur Kentaro saigne du visage. M-Madame Ada... monsieur Turtle... ils ont un trou dans le corps. I-Ils perdent du sang. T-Tout le monde perd du sang. I-Ils meurent ? Q-Qu'est-ce que je dois faire ? Qu'est-ce que je peux faire ? I-Il faut les soigner. Il faut... il faut...

Temmie a brûlé.

I-Il ne reste que des morceaux. J-Je me suis juste tournée vers les autres quelques instants et... i-il a brûlé trop rapidement. J-J'ai rien pu faire. C-C'était pas sensé se passer comme ça... j-j'aurais du pouvoir le sauver... Temmie... n-non, je veux pas le perdre encore. I-Il était comme celui de mon monde, j-je... je voulais qu'il reste. J-Je voulais qu'il vive... p-pardon, pardon Temmie...

"N-Non... Temmie..."

J-J'ai mal à la tête. J-Je respire... trop vite... j-j'arrive pas à prendre de l'air. T-Tout se passe trop vite, j-je veux... qu'ils vivent... qu'est-ce que je peux faire ?!? J-J'arrive pas... j'arrive pas à faire quelque chose, je... je peux pas m'empêcher de pleurer. C-C'est horrible, pitié, arrêtez ça, j-je peux pas... j-j'arrive plus à... réfléchir ? J-Je ne dois pas les laisser mourir, ils ne peuvent pas, non, non, non ! I-Il va les attaquer ? Il va les tuer ? Qui va-t-il blesser encore ? I-Ils sont tous à terre, le moindre mouvement, la moindre seconde, i-il peut tuer quelqu'un... j-je peux rien faire, rien, p-pitié stop...

"N-Non ! P-Pitié... s-s'il vous plaît, les tuez pas je vous en supplie ! I-Ils... ils ne doivent pas... ils ne doivent pas mourir..."

J-Je ne peux pas bouger... je ne peux pas agir... p-pitié Natsume... Ellen... n-n'importe qui... à l'aide...

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6116
Yens : 603
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Mer 16 Mai - 2:03



Entre force et determination

feat.Frisk et son Temmie.



Musique

Avant de brûler complètement, Temmie fixa Frisk intensément, avec, un large sourire, un faciès pas inquiet pour elle, la créature ne voulait peut être pas disparaitre en laissant la peur ou la souffrance envahir son visage, ou encore son inquietude. Alors elle souriait, avec ses grands yeux ronds. Son corps avait déjà disparu dans le feu atomique, mais la tête avait persisté incroyablement et par des faits inexpliqués encore. Elle roula un peu avant de dire "Temmie heureux d'avoir été là ! Temmie aimer grande soeur !" Avant que finalement, le colosse qui venait déjà de mettre à mal toute la bande, ne ramasse la tête, pour la serrer fermement, et la brûler lentement devant Frisk qui se réveillait de son coup.



Lentement alors, le tissu magique se dissipait dans une force plus forte et obscure encore ! Rien ne stoppait ces atomes corrompus, qui laissaient entrevoir une lueur violette malfaisante. Le violet dans la culture nippone était souvent associé aux ténèbres ou à la mort, voila qui en faisait une parfaite illustration. Dans les mains de Zayro, le temmie et seul ami de la fillette, disparaissait en lambeaux, puis en cendre, puis en néant... Jusqu'à ce qu'il ne reste finalement plus rien.



Votre voix me dit quelque chose... Vous connaissez le gardien de la plaine n'est ce pas ?





Demanda alors le colosse. Mais kentaro se releva doucement, en restant dos contre une partie des murs du canyon. Avec difficulté, mais néanmoins armé de son unique courage, il interpella le géant de Fuyu avant que Frisk ne puisse répondre ;

Kentaro : Oh que... Gnn.. Oh que non. Elle n'a rien à vois, elle fait parti d'ce groupe, tu vois, tu cherches la mauvaise personne... GnnN..

Il fixa un instant Ada, qui ne s'était pas relevée, mais elle respirait encore. Étonnamment et en bonne surprise, Turtle le musclé se releva, il serra quelque chose contre son poitrail, avec une mine attristé.

Turtle : kabarakayashizoyazabashi... Tu... Tu t'es sacrifiée pour moi..  

La tortue de turtle étant de la race Kameha, aux carapaces les plus solides du monde, il n'était pas étonnant de le voir se relever. L'animal avait encaissé pour lui. Il déposa cette dernière dans une petite boite avec soin et se releva, les lames aux yeux.

Kentaro : T.. Turtle...




Peu importe... Je ne suis pas d'humeur à parlementer. Mais je n'ai pas non plus envie de me salir les mains après... Cette journée. Je vais vous laisser un choix. Deux d'entre vous vivrons. Deux d'entre vous devrons mourir. Dans ce monde, les choix sont ainsi faits.





Turtle avait beau être en colère, ni lui, ni Kentaro, ni Ada encore knock out, ne se seraient soulevés contre le messager de l'enfer. Ils étaient des cafards, des moustiques à coté de sa force. L'attaquer aurait été suicidaire. Heureusement (ou pas ?) ce dernier laissait un choix entre leurs mains. La possibilité de choisir leurs morts, ou plutôt, qui mourrait et qui vivrait. Etait ce, dés lors, un jour funeste ou un jour chanceux ? Sans doute plus funeste que chanceux en effet...

Kentaro toussa un peu, et rampa comme il pu vers Ada. Elle respirait, elle était blessée mais s'en sortirait. A cette image il sourit. Puis se leva aux cotés de Turtle, comme s'ils savaient déjà quoi faire. Ignorant la supplication de la petite, qui demandait à ce que (bien évidemment) personne ne meurs. Eux deux savaient que ce choix n'était pas possible. Il fallait saisir la main tendue, quand bien même cette main, serait celle de la mort.

Kentaro : Nous avons choisis
Turtle : Nous avons choisis  

Firent t'ils à l'unissons. Mais... Quel était leurs choix exactement ? Frisk aurait peut être son mot à dire. Alors que le colosse en fixant l'assemblée froidement, annonça ;



J'écoute.







 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Sam 19 Mai - 0:22


- Entre force et détermination. -



Mais personne n'est venu.

Temmie avait besoin d'aide. Et personne n'est venu. Dans la main de Zayro Jinn, il commença à brûler... lentement. Et malgré tout il a toujours gardé le sourire... comme Temmie l'a toujours fais. Comme à chaque fois qu'il a disparu. Même moi... j-je n'ai rien pu faire. J-Je n'ai pas pu bouger... lever le petit doigt. Et maintenant... i-il est mort. J-Je sais pas quoi faire... pardon, pardon Temmie... pardon...

Tout... tout se passe mal... pourquoi il a fallu que ça se passe comme ça ? Zayro Jinn qui arrive... et qui tue des gens... j-je n'ai même pas eu le temps de lui parler, et là maintenant il souhaite juste... tous nous tuer ? Comme ça ? Sans raison ? Pourquoi ? J-Je ne comprends pas. Il parle alors de Natsume. Il essaie de connaître ma voix... lorsqu'il s'est battu avec Natsume, dans les montagnes, j'avais parlé à travers son écharpe, je m'en souviens. J-Je ne sais pas quoi dire... je dois lui dire la vérité...? J-Je ne sais pas quoi faire... Kentaro parle à ma place, en mettant. I-Il me défend... il essaie de me protéger. Et Turtle... Turtle se relève, lui aussi. Sa tortue... c'est elle qui est morte, et du coup il devient triste. Ada elle... j-je ne sais pas si elle est en vie... Kentaro et Turtle la rejoignent, mais je ne sais pas si elle va bien. Je ne sais pas...

Je n'arrive pas à parler. M-Mon corps est comme paralysé. Tous les autres, ils sont toujours à terre. A-Aucun ne s'est relevé. Ils sont tous morts...? Tués par Zayro Jinn. En un instant. Je n'ai pas pu les protéger. Je n'ai su protéger personne. Et maintenant... maintenant ça continue. Zayro Jinn... il veut que deux d'entre nous meurent ? Pourquoi fait-il ça ? Pourquoi continue-t-il de nous faire du mal ? O-On ne lui a rien fait... je ne comprends pas. Pourquoi il est méchant avec nous ? J-Je ne veux pas que deux autres personnes meurent. Je veux qu'on vive. J-Je veux que tous les autres reviennnent à la vie... Temmie aussi... ils ne méritaient pas ça, Zayro Jinn n'avait pas le droit de les tuer...

Kentaro. Turtle. Ils disent avoir choisi. Je... je ne sais même pas de qui ils parlent. Je n'arrive pas à me concentrer sur ce qu'il se passe... il y a trop, trop de choses rapidement. J-Je ne dois pas les laisser faire. Je ne dois pas laisser d'autres gens mourir.

"ATTENDEZ !"

J'avais tendu la main. Je... je n'arrive plus à garder mes yeux fermés. Tellement d'émotions, je n'y arrive plus... mais je ne peux pas m'en préoccuper maintenant. Mon coeur bat si vite... je dois... je dois empêcher tout ça d'arriver. Parler... avec Zayro Jinn... je peux le faire là maintenant, je sais que je peux lui faire changer d'avis comme je l'ai toujours fais... j-je dois le comprendre...

"M-Monsieur Zayro Jinn... pourquoi... pourquoi vous faites ça ? J-Je ne comprends pas. V-Vous... vous pouvez être une bonne personne. Même la pire des personnes peut changer. Je sais que vous pouvez vous aussi, même si vous ne le pensez pas. J-Je vous le jure..."

Je sais que c'est le cas... je ne dis pas ça pour mentir, pour sauver les autres, même si je le veux vraiment. Je voulais vraiment lui dire ça. J-Je sais que même lui peut devenir gentil. Je sèche un peu mes larmes... je reprends juste après ça. Il faut que je repense à tout ce que j'ai appris.

"V-Vous savez... j'ai appris que souvent, les gens deviennent méchant parce qu'ils ont beaucoup souffert... est-ce que... est-ce que vous avez mal vous aussi ? Est-ce que c'est pour ça que vous faites souffrir les autres...?"

Même papa Asgore l'a fait au début. Au début il en voulait aux humains... c'est pour ça qu'il a déclaré dans les souterrains qu'ils devraient tous mourir. E-Et il a beaucoup regretté après, lorsqu'il leur ont fait du mal. Mais lui aussi a changé... alors je suis sûr que Zayro Jinn le peut aussi...

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6116
Yens : 603
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Lun 21 Mai - 8:12



Entre force et determination

feat.Frisk et son Temmie.



Autre Musique

Alors que la créature de Frisk avait brûlée et qu'à présent le regard froid, noir et sans compassion de Jinn se posait sur Kentaro et son pote Turtle, et que ceux ci s'étaient décidés d'un commun accord sur la suite, une voix retentie. C'était évidemment celle de la petite fille, symbole ici de l'innocence qui était flouée, salie. Elle se demandait pourquoi, en son for intérieur, un être comme Zayro pouvait exister, pire que dans les descriptions qui en étaient surement faites pour la prévenir de cette rencontre un jour.


Kentaro et Turtle se retournent en même temps, en voyant la petite avec les yeux légèrement ouverts, en tout cas, pas comme d'habitude et une émotion qui emplissait son regard. La tristesse évidemment. A son discours, qui certes était naïf, mais sincère et touchant, le leader de la bande de bandits serra les dents et le poings. Le géants de muscle au grand coeur, lui, versa même une larmichette en fixant tour à tour Frisk, puis Ada au sol, qui ne bougeait toujours pas. Zayro pouvait t'il changer ?

Zayro pouvait t'il être une bonne personne ?

Imaginez, cet autre monde, s'il avait existé un Zayro jinn, sauveur, quel grand héro ce fût !

Mais de l'autre coté, l'assassin ne bougeait pas et gardait cette mine complètement vide d'émotion, comme une coquille vide et sans âme, simplement prêt à ordonner et executer, attendant simplement la réponse qu'il était venu chercher. Le plus beau dans tout ceci, étant que Frisk croyait en ses paroles, en ses mots, prête à tout pour essayer de changer le fond maléfique qui résidait comme un parasite au plus profond de Jinn. Mais elle n'était qu'une petite élue, une petite fille perdu, qui ne parlait qu'avec ses mots hésitants, sa crainte et ses larmes. Elle était l'objet même du dégoût pour le colosse. La représentation d'une faiblesse pathétique.

Lorsqu'elle arpenta la tirade de la souffrance, du mal être, Zayro approcha d'un pas, ce qui incita à la prudence de tous, Kenta et Turt' reculant aux cotés de Frisk, par sécurité et réflexe.



Mal ? Non. Je n'ai aucunement souffert. Nous avons tous un rôle à jouer dans notre monde ou bien celui ci. Le miens à toujours été clair. Je tue les nuisibles, les erreurs de votre genre et ce qui représente la faiblesse de ce monde.





Avant d'ajouter finalement :



Pourquoi je fais cela ? Disons que je suis perfectionniste.






Lâcha t'il, presque nonchalant, avant de disparaitre en un instant et transpercer d'un coup de poing la cage thoracique de Turtle, le laissant agripper l'avant bras du Fuyujin, avant de tomber à genoux, crachant du sang sur ce dernier et puis de s'écrouler dans un ultime râle d'agonie, un ultime soupir. Avant de fermer les yeux définitivement il dit ;

Turtle : Je... Rejoins.. kabara...kaya...shizo..ya.......za..........bashi.... Puis mourut.  

Kentaro : TURTLE ! TU...Turtle... ..

Après quoi, Zayro écrasa la tête de Turtle avec son pied et éclaboussa de sang Frisk et Kenta. Ce dernier se passa la main sur le visage en pleurant, avec une mine choquée et déconfite. Lui aussi tomba à genoux en inspirant et expirant vite l'air.

Kentaro : T.. Turtle... Puis il se tourna vers Frisk. C'est la fin pour moi.. Frisk... Je.. Merci d'avoir cru en moi Frisk.

Puis il l'a serra dans ses bras, il ne la lâchait plus. Il pleurait sur son épaule. Il ne pouvait pas s'arrêter d'y verser ses larmes. La vie était injuste, trop injuste en Kosaten. Pourquoi devait t'il mourir ici et maintenant...

Kentaro : Je v.. Je veux pas mourir...



Ce monde est destiné à mourir. Vous avec. Je n'offre qu'un répis aux survivants. Qui seras... Le dernier à vouloir mourir ?







 



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Ven 8 Juin - 17:37


- Entre force et détermination. -

N-Non...?
Il n'avait pas souffert...
Il ne fait pas ça par vengeance.
Il fait ça parce que... c'est comme ça que ça doit être pour lui ?

J-Je ne comprends pas. Comment quelqu'un peut penser ça ? Que tuer des gens, c'est la bonne chose à faire ? Que c'est comme ça que le monde doit fonctionner ? J-Je... je n'ai jamais vu ça. Il ne fait preuve d'aucune CLÉMENCE. J-Je... je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme lui. J'essaie de lui parler mais... je n'ai rien à dire. Son regard est si froid. Son aura si grande. Je ressens comme une grosse pression, c'est une sensation atroce. S-Ses paroles, j'ai l'impression qu'elles m'écrasent complètement. Je suis tellement faible... j-je ne comprends pas. Je le ressens dans ses yeux. Il est déterminé. Déterminé à faire ça. Déterminé à tuer tout le monde. J-Je ne peux pas le faire. C-Comment... comment je peux convaincre quelqu'un comme lui ? J-Je n'ai jamais fais ça avant...

"A-Ah... j-je... je... mais..."

Un énorme bruit de déchirement.
Une éclaboussure. Zayro Jinn qui se trouve devant Turtle. T-Trop... trop rapide... j-j'ai pas pu bouger, j-je... Turtle... il a attaqué Turtle... s-son bras a complètement traversé son corps. Turtle non... stop, stop, pitié, arrête, STOP !!!

"A...aaa...Arrê..."

TURTLE ! Turtle, non ! S-Sa tête... il lui a écrasé la tête ! M-Mon dieu, il y a tellement de sang qui coule... T-Turtle... il a tué Turtle, non, non, non, c-c'est pas vrai, j-j'ai rien pu faire, je voulais le défendre, c'est horrible, i-il y a tellement de sang ! J-J'ai son sang, son sang sur moi... c-c'est si rouge, j-j'aime pas le sang, j'ai horreur du sang, l'odeur est insupportable... n-non... p-pas le sang de Turtle... j-je veux pas ! Ç-Ça coule... tellement... i-il y a une flaque, une flaque de sang, ça s'étend, il y en a trop, beaucoup trop... je... j-je...

"T-T-Tur... Tur... Tur...tle..."


J-j'arrive pas à respirer, K-Kentaro... Kentaro... i-il va mourir lui aussi... j-je veux pas, même lui il ne veut pas, il a p-peur, i-il... il va dans mes bras... mais je peux pas, je sais pas quoi faire, je... comment...? Z-Zayro veut tuer quelqu'un d'autre, j-je peux pas, je ne peux pas laisser Kentaro mourir ! Zayro a pas le droit de faire ça ! T-Tout ça parce que... on est plus faible que lui, c'est pas juste, c'est pas de notre faute ! J-Je ne peux rien faire... je ne peux rien faire face à lui... j-je peux rien... je vais perdre. N-Natsume... je comprends maintenant, je comprends pourquoi tu as perdu. Tu ne pouvais rien faire... je le sais maintenant. Sans... maman Toriel... qu'est-ce que je dois faire...?



("N'aie crainte mon enfant... Quels que soient les obstacles... Nous serons toujours là pour te protéger !")

Non...

("C'est vrai humain ! Tu peux gagner !! Tu n'as qu'à faire comme moi... et croire en toi !")

C'est vrai...

("Hé ! L'humain ! Si TU m'as survécu, RIEN ne peut t'arrêter ! Alors t'inquiète ! On est avec toi jusqu'au bout !")

I-Ils... ils ont tous été là pour moi... et c'est grâce à eux que j'ai gagné...

("Eh bah ? Tu l'as pas encore battu celui-là ? Allez, il est toqué du bulbe mais il ne fait pas le poids face à toi.")

Je ne peux pas perdre maintenant...

("Il est scientifiquement impossible à battre... m-mais... au fond de moi, je sais que tu peux le faire !!")

Ils ont cru en moi jusqu'au bout, ils savaient que je pouvais battre même les ennemis les plus impossible à vaincre !

("Humain... pour l'avenir des hommes et des monstres...! Tu dois garder ta détermination...!")


C'est grâce à eux que j'ai réussi à gagner... alors maintenant, je ne peux pas abandonner ! J-Je ne peux pas... je ne dois pas le laisser continuer... m-même si j'ai des chances de mourir... je m'en fiche ! Il n'a pas à faire ça !

"Les gens faibles peuvent devenir forts..."


Merci mes amis. J-Je le sais maintenant... je dois continuer à faire ce que j'ai toujours fais. Je vais lui montrer ma force à moi. Ce dont avec quoi je me bats toujours. Ce que j'utilise à chaque fois, la force qui m'accompagne depuis  le tout début. Cette force qui me pousse à me lever, là maintenant ! Je dois faire changer Zayro Jinn. Je VAIS le faire changer. Je n'ai pas le choix ! J-J'abandonnerais pas... je resterais déterminée jusqu'au bout ! Alors... je ne vais pas rester bêtement plantée là. Je serre alors un peu plus Kentaro sur moi. Je releve la tête, fixant intensément le regard de Zayro Jinn.

"Les gens faibles peuvent devenir forts !"


Je désserrais l'étreinte que j'avais sur Kentaro. Je me relevais alors et le plaçait devant lui, face à Zayro. Ce qu'il raconte... c'est n'importe quoi ! Ce n'est pas à ça que ressemble le monde !

"C'est faux ce que vous dites ! Ce n'est pas parce qu'une personne est faible qu'elle ne mérite pas de vivre ! Tout le monde peut devenir fort ! Et puis... on peut toujours trouver plus fort que soi ! Vous... vous avez déjà perdu des combats pas vrai ? C'est impossible que vous ayez toujours été fort ! Vous avez été forcément faible un jour ! Alors quoi... ça veut dire que vous auriez du mourir aussi...?"

Ça n'a pas de sens. C'est complètement faux ce qu'il dit, et il doit le savoir ! Toujours se battre, toujours devenir plus fort, toujours utiliser la violence... pourquoi des gens comme lui et Chara continuent de faire ce genre de choses ? C'est si mal... je ne comprends pas... je ne comprends pas comment ils peuvent n'en avoir rien à faire ! Qu'est-ce qu'il faut faire pour qu'ils mettent à comprendre ? On n'a pas forcément à se battre tout le temps ! Et même si des gens peuvent être faibles...

"Et même si des gens sont faibles... lorsqu'ils se battent ensemble, ils peuvent tous devenir très forts ! Parce que tant qu'il y en aura qui resteront déterminés... tant qu'il y en aura qui continueront de faire ce qu'il leur semblera juste... alors c'est comme ça que le monde continuera de vivre !"

Je serrais les poings. Je n'abandonnerais pas. Je veux qu'il comprenne. Je veux que mes mots l'atteignent. Il doit comprendre... il doit changer... il ne peut pas rester comme ça ! Si il veut vraiment faire en sorte que le monde soit bien... alors il doit comprendre ce qu'il y a de mieux à faire, et ce n'est pas ce qu'il pense ! J-Je ne peux pas le laisser continuer... et le laisser prendre la vie de Kentaro. Même si je me mets en danger... je reste déterminée à faire changer Zayro Jinn.

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6116
Yens : 603
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Dim 10 Juin - 0:14



Entre force et determination

feat.Frisk et son Temmie.





Les hésitations, le coeur qui s'emballe, la mort qui se sent, s'approche, palpable comme jamais. Zayro l'avait fait ressentir à tant et tant de monde, élus et natifs. Bien que le colosse ne tue plus vraiment d'élus depuis qu'il comprit que cet effort était futile avec la complexité du royaume des morts. Il economisait vraiment son energie dans un but plus grand, déterminé et croyant que les Dieux, leurs energies, étaient le fondement de ces réapparitions. Couper la mauvaise herbe à la source était devenu son crédo. Mais pour en revenir à Frisk, la petite fille tremblotait et peinait à dire un mot audible.

Elle venait de voir l'un de ses nouveaux amis surement, mourir sous ses yeux. Allez savoir pourquoi, les héros avaient toujours ce curieux instant de doute et puis, comme un sentiment de confiance retrouvé, se mettait à nouveau en avant prêt à mourir et protégé quiconque. Mais le monde ne marchait pas comme ça.  Lorsqu'elle commença à répéter que les faibles pouvaient devenirs forts, commençant à se réveiller de sa stase courte pendant laquelle elle avait peut être élaboré un plan pour sauver l'un d'eux, Jinn fut interloqué ;



Hm ?





Elle continua par la suite son discours, réitérant que les faibles pouvaient devenir forts. Evidemment, c'était possible statistiquement parlant, Zayro le savait. Elle essaya même, peut être inconsciemment d'ailleurs, de titiller une corde sensible en jouant au propre jeu du colosse. Elle lui demanda implicitement s'il n'avait pas déjà perdu des combats lui aussi, ce qui le ramenait à sa faiblesse et donc, pourquoi dans un tel cas, ne devait t'il pas mourir aussi. Mais la réponse fut aussi courte que froide, comme si elle arrivait avec un naturel alarmant !



J'ai été créé pour une mission, que j'ai pu satisfaire dans mon monde en étant créé fort. J'y avais une place établie. Ce monde à boulversé cela... Si je faiblis, je meurs. Rien d'anormal. C'est pour cela, que je suis le plus fort.






Avoua t'il sans trembler dans ses bottes, yeux dans les yeux avec la gamine. Oui, il était fort, le plus fort même. Mais il ne l'avait effectivement pas toujours été dans ce monde. Il avait du se faire cette place au travers de son assurance et ses combats, pour y rejoindre un panthéon. Et encore aujourd'hui, Zayro ne s'admettait pas comme au bout de son potentiel. En revanche sur son monde, sa place établie n'était pas changée et respectait un ordre. Igniz était son chef, lui le sous chef, tout était cadré. Kosaten était un bouleversement, une erreur dans la matrice...

Frisk termina son discours, en disant que les faibles unis étaient plus forts. Un peu plus surement, que seuls c'était certain. Mais quel discours pathétique, niait. Elle était loin de voir la vérité des choses de ce monde. Il devait lui montrer qu'elle ne sauverait personne, jamais.



Pour moi, vous tuer n'a aucune importance. Vous ne venez pas de mon monde, vous n'existez même pas vraiment à mes yeux. Cela me coûte simplement du temps et de l'energie, que j'aurais pu investir ailleurs.




Avant de contrôler la matière pour déclencher une onde de choc inversée, qui envoya valdinguer Frisk vers Ada - toujours inconsciente, mais attira Kentaro dans les mains du géant de Fuyu. Ce dernier plaqua Kentaro contre le mur rocailleux et rouge des canyons. La main serrée sur la gorge, il nouait son étreinte sans le tuer pour le moment. Le regard de Jinn se tourna alors vers Frisk un peu plus loin.



Les faibles meurent. La détermination s'écrase. La justice est aveugle et votre monde n'existe pas. Un dernier mot à lui dire ?






Kentaro arriva à dégager assez d'air dans sa gorge pour pouvoir dire une dernière phrase à Frisk, même si le colosse s'était adressé à elle et non à lui. Il savait que la faucheuse arrivait et son heure sonnait. Alors il s'efforça non plus d'avoir peur ou de pleurer, mais de sourire. Puis fit :

Kentaro : He.. HEY Frisk.. Merci ! Veille sur Ada pour moi.. Je serais pas loin... Il parait qu'on meurs pas vraiment nan...

Avant que le colosse ne braque ses deux mains sur son visage et déclenche une aura assez importante pour empêcher la jeune fille d'approcher et tenter quoique ce soit. Elle serait spectateur de la faiblesse qu'elle pensait voir devenir forte, mais qui serait tout simplement ecrasée. Zayro tourna son regard vers Kentaro, les deux "Zayro's" se regardèrent donc.

Kentaro : Le.. LES FAIBLES DEVIENDRONS FORTS !



Pitoyable.





Zayro enfonça alors ses pouces dans les yeux de Kentaro, ce qui lui offrit une mort atrocement douloureuse et lente pour le coup... Jusqu'à ce que ses deux pouces ne traversent la cavité orbitale de ce dernier pour finalement le tuer et le laisser tomber comme un sac à patate au sol, gisant dans une marre de sang, le visage défiguré par la douleur. Les cris qu'il avait pu poussé furent atroces. Le calme revint une fois mort et l'aura du messager de l'enfer parti. Celui ci se tournant vers les deux derniers survivants. Frisk et Ada.



Que disiez vous déjà... Sur les faibles ?





  



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Mar 19 Juin - 23:03


- Entre force et détermination. -

La façon dont il me répond est si froide, si brusque. Il n'en a rien à faire de moi... je le sais, c'est pour ça que j'agis. Je veux qu'il me considère. Je veux que mes paroles le touchent. Je veux qu'il puisse comprendre... changer... si je ne le fais pas maintenant j'ai perdu. Il tuera tout le monde... alors je ne dois pas le laisser faire. Je ne le crois pas. Tout ce qu'il dit, tout ce qu'il me dit. J-Je ne peux pas croire qu'une personne si mauvaise soit celle qui est la plus forte... je refuse...

"C'est pas vrai, c'est pas vrai ! Vous n'êtes pas le plus fort, c'est pas vrai ! Je..."

Je serre le poing. J-Je ne veux pas accepter ça. Si seulement... si seulement j'étais aussi forte qu'avant, je... j'empêcherais tout ça. Les morts qu'ils aurait fait seraient déjà revenus... bon sang ! Je veux mon pouvoir... pardon... pardon tout le monde... Turtle je n'ai pas pu vous sauver. M-Mais je peux encore le faire, je peux encore sauver les autres ! J-Je peux... je peux... je vais lui montrer !

"H-Hein ?!?"


Il s'est déplacé. E-Encore une fois. Vers Kentaro cette fois... non, non ! Il ne doit pas mourir ! J-Je ne vais pas le laisser faire !

"Laissez le ! Laissez le !"

J-Je n'arrive pas à avancer... il y a comme une force invisible qui m'en empêche. Tout mon corps tremble, je n'arrive pas à forcer le passage. Non, c'est pas vrai ! Lâche le ! I-Il a pas le droit de le tuer, non... j-je ne dois pas... ma détermination, je ne la laisserais pas tomber. Elle ne s'écrasera pas face à lui, je dois me battre... a-alors... j'y arriverais, comme je l'ai toujours fais !

"K-Kentaro..."

N-Non, je ne peux pas... je ne veux pas qu'il parte. Il a le droit de rester ! Il ne doit pas mourir ! I-Il a pas à me dire au revoir, il n'a pas à me remercier ! Il ne va pas mourir, c'est pas fini ! I-Il restera avec Ada, comme d'habitude, i-il continuera de... de vivre avec elle... l-les autres aussi... je vais l'aider ! Je veux pas qu'il meure, non, non, non !

"L-Lâchez le !"

Zayro Jinn commence à... enfoncer ses doigts... dans les yeux... non, non, stop ! K-Kentaro souffre... il hurle... non, stop, stop ! J-Je peux pas... avancer... je peux pas, j'y arrive pas, c'est pas vrai non !

"A-ARRÊTEZ ! ARRÊTEZ ! S-S'il vous plaît..."

I-Il y a encore du sang... j-je peux rien faire, i-il continue de lui faire du mal ! Stop ! I-Il crie si fort... ç-ça me fait trop mal, je peux pas le voir souffrir ! Stop, je veux plus, j-je veux qu'il arrête ! C-Ces cris... c'est atroce... j-j'ai envie de ne pas regarder, m-me boucher les oreilles, m-mais je peux pas... je peux pas le laisser là... je veux qu'il s'en sorte, je veux que Zayro arrête ! I-Il peut arrêter de lui faire du mal... i-il peut... i-il...

"S-S'il vous p-plaît... même la pire des personnes..."

Je frissonne. D-Du sang continue de jaillir de Kentaro, s-stop...

"...Peut changer..."

Ses cris me font mal aux oreilles...

"J-Je crois encore en vous !"

J-Je continue de forcer pour avancer... je n'y arrive pas... mon corps me fait mal...

"J-Je crois..."

Il enfonce plus ses doigts...

"J-Je crois...!"

Ma g-gorge m-me fait mal... pitié stop...

"Je crois !"


I-Il va arrêter ! I-Il va le faire ! I-Il va...

"Je..."

Mon corps tremble. Kentaro pousse un autre cri, plus fort que les autres. Mes oreilles sifflent... c-c'est atroce... i-il... il ne crie plus, ça y est ? I-Il a arrêté de crier. M-Mon coeur me fait mal. I-Il... il est mort ? C-C'est terminé... Zayro l'a tué. I-Il...

*snif*... *snif*...

M-Mon corps me fait mal. Même en forçant... même en le voulant très fort, en essayant de toute ma détermination de le sauver, je n'ai pas pu. J-Je n'arrive plus à tenir debout. C-C'est horrible ce qu'il se passe... qu-qu'est-ce que je dois faire ? T-Tout le monde meurt. Je n'arrive pas à les sauver... même en essayant très fort. J-Je dois trouver un moyen... Zayro... Zayro peut changer. Il peut, je le sais, n'importe qui peut, même la pire personne, il peut, il peut, il peut, il PEUT !!! JE NE VEUX PAS PERDRE ! J-je...

"Papyrus..."


Je serre mon écharpe. Ma belle écharpe rouge, comme la sienne. J-J'abandonnerais pas... si j'ai pris cette écharpe c'est pour être comme toi Papyrus. T-Tu me manques...

"N-Natsume..."


Grand frère... je vais continuer de me battre, pour toi aussi. J-Je veux gagner... pour que ce que tu as fais face à lui ne sert pas à rien. M-Ma détermination ne tombera pas. Si elle tombe alors il aura vraiment gagné. J-Je ne dois pas...

"J-Je... je crois encore... en vous... aux autres... je..."

Je me relève. M-Mon corps tremble... je n'arrête pas de pleurer. Je me tiens debout face à lui, tenant toujours mon écharpe en main. Je le fixe. Je... je lui fais face. Encore. J-Je ne fais rien... je ne sais pas quoi faire. M-Mais je veux lutter quand même. J-Je peux pas tomber... même si je le voulais, j'y arrive pas. Pas maintenant. Ma détermination... elle tient toujours...

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6116
Yens : 603
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 254
Nombre de topic terminé: 134
Exp:
1/18  (1/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Ven 22 Juin - 13:40



Entre force et determination

feat.Frisk et son Temmie.





Normalement, c'était à partir de ce genre de moment, quand tout le monde était mort, dans une souffrance atroce, que les élus, ces héros de bas étages quand ils se prenaient absolument pour des héros, changeaient d'avis comme de chemise. Vous savez, le genre à dire "mais non, tu n'es peut être pas le pire" puis, après avoir montré la triste vérité, le pire donc, s'écrier dans un râle héroïque et colérique "tu es la pire saloperie". Des menteurs, comme l'étaient les usurpateurs de Dieux. Incapables d'aller au bout de leurs objectifs, des fuyards, des couards....

Et pourtant.... Tous les précédents, allaient êtres coiffés par une gamine. Zayro lâcha le corps de Kentaro et s'attendit donc à ce cris sortant des entrailles, au delà des habituels pleurs, il y'avait deux choix possibles et logiques sur ce qui se passerait ; Soit la reprise de confiance et la colère pour le combattre peu importe l'écart logique de force ou bien, la renonciation par lâcheté en admettant le mensonge de ses convictions profondes !

Mais frisk ne renonça pas.



Qui aurais cru ce genre de chose.





Zayro parla calmement et donc, aussi froidement que d'habitude. Il porta un regard vers Kentaro, Frisk avait perdu des gens qu'elle semblait apprécier, au point de s'etre mis debout pour eux, de supplier d'arrêter et continua de croire au changement possible de Zayro, sans discontinuer. Elle n'avait pas changée d'attitude, n'était pas devenue lâche, n'avait pas fuis, n'avait pas menti.

Le colosse appréciait la franchise, la vérité, le faire de dire ce que l'ont pensait et le faire. Cette petite avait du cran et ne fléchissait pas. Elle ne méritait pas de mourir comme les autres. Son destin était plus grand, il n'avait aucun désir d'en être le juge. Il estimait tout de même certains élus droits dans leurs convictions, ce n'était pas souvent, preuve de rareté. Seryu Ubiquitous en fit parti, il n'avait jamais éprouvé de haine ou de colère à son égard, même après avoir été tué par elle. Pour avoir combattu à ses cotés, il repéra sa conviction logique.

Si celle de Frisk était bien plus niaise, au moins, elle forçait Jinn à penser que cette rareté ne s'arrêtait pas qu'à Seryu. La jeune fille était encore jeune et peut être devait elle éprouver cette pensée à des choses réelles plus difficiles encore. Changerait t'elle ? Ou garderait t'elle le cap jusqu'au bout ?



Les gens ne changent pas leurs natures profondes. Mais... J'estime qu'une conviction forte, mérite de voir jusqu’où elle sera éprouvée. Voyons donc si l'avenir vous donne raison jeune fille.






Comme promis, le messager de l'enfer arrêta sa tuerie, il posa la main sur la paroi du canyon en face de lui, et fit disparaitre de manière parfaitement circulaire, toute un tunnel de pierre et de terre, afin de lui permettre un raccourcis d'accès. Zayro aurait pu voler, léviter, se téléporter mais non, il appréciait aller de zones en zones par la simple marche. Il laissa donc Frisk et Ada en vie, mais avant de partir, il voulait s'assurer que la jeune fille aurait cet idéal, même lorsqu'ils se reverrait.

Le géant de Fuyu s'approcha donc d'elle et posa son doigt sur sa tête, pour manipuler la matière dans sa tête et sa mémoire, grâce aux atomes, tout était possible, il n'était pas difficile de trafiquer les connexions neuronales par exemple. Par ce simple fait, Zayro voulait effacer "temporairement" le souvenir d'Ada, Turtle, Kentaro et la tuerie ici. Il téléporta Ada ailleurs (on ne sait ou d'ailleurs ?) puis il retira le doigt du front de la petite. Elle allait mettre du temps à reprendre ses esprits correctement.

Mais à son réveil, elle ne se souviendrait que d'être passé par les canyons tranquillement et d'avoir perdue son écharpe dans une crevasse du desert... Seulement, le jour qu'il voudrait, quand il le voudrait ou s'ils se revoyaient simplement, Frisk se rappelerait de toute la tuerie en un seul instant. En une seconde, elle encaisserait le souvenir douloureux de plusieurs minutes.

Il voulait voir, si ce jour là, elle continuerait à porter ce discours.



Hmm.. Nous nous reverrons.




Prononça t'il presque solennellement, avant de la laisser là, dans le campement, seul. Il fit disparaitre les derniers corps en les défragmentant au niveau atomique, il ne restait rien, ni tente, ni sang, ni corps. Elle s'était endormi là, dans un coin à l'ombre des canyons...

Elle n'avait fait... Qu'un mauvais rêve.



  



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 185
Yens : 668
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   Jeu 28 Juin - 20:52


- Entre force et détermination. -

Il a commencé à faire plus chaud ces derniers temps. Le ciel est clair, sans nuage, et le soleil tape fort... heureusement on est en fin de journée, donc il fait moins chaud que toute à l'heure. Après j'ai déjà vécu pire... il fait bien plus chaud que ça à Calciterre. J'arrive dans un petit coin de verdure, enfin ! J'en ai un peu assez des déserts. Je pense que j'arrive à Chikai le jour prochain, tout devrait bien se passer, j'ai assez de nourriture et d'eau dans mon sac. D'ailleurs, c'est le bon moment pour faire une petite pause et manger un morceau...

"Hein ?"

Tiens... j'ai déjà mangé mes provisions d'aujourd'hui ? Bizarre, je ne m'en souviens pas.  Je pense que je me suis un peu trop dépensée aujourd'hui, je suis un peu tête en l'air. Rien que toute à l'heure je me suis endormie sans le vouloir... je pense qu'il faut que je commence à ralentir un peu, ce serait bête que je tombe morte de fatigue alors que je suis au bout du chemin. J'ai vraiment un mal de crâne depuis toute à l'heure... c'est sûrement à cause de la chaleur.

"Hmmm..."

C'est désagréable. Je n'ai plus mon écharpe autour du cou... elle me manque déjà. J'aurais du faire plus attention avec, il a fallu que ce soit un vieux coup de vent qui l'a fait tomber dans une crevasse. Je l'avais retirée deux petites minutes parce que j'avais trop chaud... je suis trop bête.

"Temmie..."

Je ne l'ai toujours pas revu depuis mon réveil. Je ne sais pas où il est passé... il est sûrement parti faire une promenade et s'est perdu. J'ai beau du chercher, je ne l'ai pas retrouvé... mais je ne m'inquiète pas. Temmie est fort. C'est un démon de Natsume après tout. Et puis je suis sûre que mon grand frère peut le retrouver avec ses supers pouvoirs de démon trop cools... j'essaierais de le contacter. Je ne sais pas trop comment... par téléphone ? Non, ça ne marche pas ici. Je pense que j'écrirais une lettre, mais je ne sais pas trop comment l'envoyer... je verrais ça plus tard. Pour le moment, je dois penser à arriver avant tout. C'est étrange. Je me sens beaucoup plus calme. Les canyons... j'avais été stressée pendant toute la traversée. À cause des parois imposantes ? De la sensation d'être observée ? Je ne sais pas trop pourquoi... mais je me suis vraiment sentie... en danger ?

"Hein ?"

Une larme...? D'où est-ce qu'elle sort ? Je ne comprends pas. Ce n'est pas à cause du vent pourtant. Une simple larme. C'est nouveau... pourquoi j'ai laissé couler une larme comme ça ? Je ne l'ai même pas vue venir. Et qu'est-ce que c'est que cette sensation désagréable...?

"Qu'est-ce qu'il m'arrive...?"

Je me tourne vers les canyons. J'ai l'impression que quelque chose manque. Et ce n'est pas juste l'écharpe et Temmie. J'essaie de me souvenir de ce que j'ai fais là-bas... ça me donne la migraine... mais je ne pense pas avoir fait quelque chose de plus alors... pourquoi cette sensation ne veut pas partir ? Je m'allonge, je vais essayer de dormir. Peut-être que c'est juste la fatigue après tout. Mais ce sentiment me frustre. Quelque chose ne va pas. Quelque chose ne va pas, et je ne sais pas quoi. Peut-être que demain ça ira mieux...

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Entre force et détermination. (PV : Zayro)   

Revenir en haut Aller en bas
Entre force et détermination. (PV : Zayro)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Katie et Veronica: Shopping entre filles
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.