Partagez | .
Un Nouvel Espoir
Messages : 1240
Yens : 56
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 17
Localisation : De Tokonatsu à Chikaï

Progression
Niveau: 120
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Bashô ྿ L'Ange Gardien de Seika ྿

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 15 Mai - 23:09



Infâme Trahison!



Il n'y a pas à dire, les élus étaient facilement manipulables... Abuser d'un enfant comme ceci, il devrait avoir honte. Bashô jubilait intérieurement en voyant que tout se passait comme prévu. De là où il était il apercevait d'ores et déjà Ellen qui semblait à bout. Elle était déjà un zombie sur pattes. Quand à l'autre, il avait la réputation d'être puissant, mais face à la bête démoniaque assoiffée de sang et lui-même, il n'avait plus aucune chance. Ceci dit le maffieux aussi risquait sa vie dans cet affrontement. Qu'importe, il le faisait pour l'unique, il n'y avait aucun regret à avoir.

Alors que Ellen et Natsume commençaient à envoyer des attaques sans distinction, le hunter passa à la phase qui lui plaisait le moins mais par laquelle il était obligé de passer: celle où il se faisait marrave. Parce que concrètement, s'il revenait en pleine forme et en disant qu'il avait tout tenté, y'avait de bonnes chances que ça ne passe pas. Certes il commençait à de plus en plus sous-estimer les élus à cause de leur comportement, de leur mémoire à trop court terme ainsi que de leur méfiance mal dirigée, mais il n'en était pas au point de les prendre pour des débiles profonds non plus. D'ailleurs il se gardait bien de se frotter à la ruse de certains d'entre-eux.

C'est alors qu'il se jeta sous l'avalanche de coups de manière plus ou moins subtile à la surprise de tout le monde certainement. Les différents protagonistes durent le croire mort quelques instants sûrement, avant qu'il ne se relève une fois la salve d'attaque de la sorcière terminée. Mais ce ne fut pas un homme qui se détacha de l'épaisse poussière qui flottait jusqu'à un mètre au-dessus du sol, mais bel et bien un ange enveloppé d'une aura aussi ardente que le soleil. La beauté de ses ailes faisait bien pâle figure face à la peur que l'on pouvait éprouver en ressentant la colère tangible de cette créature.

-Pourquoi m'avoir attaqué alors que je venais vous aider? Toi, petit garçon, tu m'as délibérément jeté en travers de l'attaque de ton allié... pourquoi? Y aurait-il des traîtres parmi nous? Que Fenghuang m'en soit témoins, ceci n'est que de la légitime défense! rugit le poète avant de se ruer en direction d'Ellen.

Prête-moi ta force
Dieu Raiden
Que je puisse vaincre !

Citer ces faux dieux lui donnait la nausée mais bon, il le faisait pour servir l’Unique, il allait donc le supporter. Les flammes de ses ailes se mêlèrent alors à l'électricité de sa technique en une quintessence d'énergie que tous pouvaient ressentir. Un coup, puis un deuxième, décisifs. Si ces deux là ne la tuèrent pas, les autres auraient alors autant d'effets que ceux d'un moustique sur le corps de la jeune femme. Avec la bête à ses côtés, elle mourrait dans les secondes à venir. Quand au petit garçon... Où était-il passé? Dans quelques secondes il n'y aurait plus aucun témoin de sa trahison, ses blessures comme seule preuve de la ferveur dont il aura fait preuve pour tenter de sauver Ellen. Et puis Méphisto veillait toujours à ce qu'aucun élément ne viennent interférer dans leurs plans.

Bien le bonjour et laissez-moi vous expliquer
Cet accident bête qui sur eux fut tombé
Dans cette histoire pas de muscles ni d’épées
Seuls deux élus, une confiance mal placée
A cette dernière les pauvres succombèrent
Puisque c’est en un déserteur qu’ils la placèrent...


Combat:
 

Bashô et Méphisto:
 

©️MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 171
Yens : 1274
Date d'inscription : 24/06/2017
Localisation : Beep, beep, I'm a sheep

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Haïzen ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 16 Mai - 13:37

Sans grande surprise, les deux rouquins affichaient un sourire confiant. Leur tandem fonctionnait et, à défaut de leur assurer une supériorité « écrasante » sur leur adversaire, ils avaient régulièrement l'occasion de lui placer une ou deux bonnes attaques. Ce qui en soit n'avait rien de surprenant, dans un combat à 2 contre un, mais le garde lui-même en conviendrait sûrement : pour deux individus n'ayant en pratique jamais vraiment « combattu ensemble », leur synergie n'était pas si mauvaise. Le prétorien cependant n'était pas à court de surprises, et d'un geste habile, il envoya une paire de lames de jets sur ses deux opposants. L'artiste, toujours aussi vif côté réflexes, dévia la lame d'un arc-de-cercle de la sienne, alors que le fossoyeur . la réceptionna dans l'épaule avec un mouvement de recul mou (Osore : 23).

Non, bon, alors . Juste . des lames de jet ? Sérieusement ? C'est du kevlar grillagé que je porte, un matériel composite capable d'arrêter des foutues balles ! C'est pas une lame de jet qui -
- AAAAAARG !

Le fossoyeur plissa les yeux en se tournant vers l'artiste, avant de réaliser qu'un courant électrique puissant venait de traverser le sol pour les toucher tous les deux de plein fouet . Du moins, l'un d'eux deux. Celui qui se baladait pieds nus, plutôt que dans de lourdes rangers à la semelle de caoutchouc (Osore : 59). Oui, non, alors par contre, je suis aussi isolé électriquement, donc ça franchement ça risque pas deeuUUUH !

Pour une fois, au moins, le rouquin avait pris la peine de cesser de parler pour esquiver une attaque. L'artiste, dont les membres étaient toujours quelque peu engourdis par la décharge, fut moins leste : le coup d'épée ripa sur ses côtes, mais lui laissa une belle estafilade sur le flanc qui lui arracha un cri de douleur (Osore : 134). Cependant, le mercenaire n'eut pas le temps de faire le malin plus avant : il se reçu un cadavre, dont certains os et organes avaient visiblement été broyés par un souffle violent, en plein torse, et chuta à terre à cause de ce dernier. Il allait balayer ce dernier, se jeter sur son adversaire et reprendre le combat . Mais un cri l'interrompit.

STOOOOOOP. TEMPS. MORT. L'artiste, qui se relevait difficilement après ce combo, rangea un de ses katana, et tint sa main à la verticale tout en mettant sa lame à l'horizontale par-dessus. On arrête tout, TRENTE SECONDE. Ça va pas du tout là. Fossoy' ? Viens par là.
- . oh. Et bien .
L'humain, indécis et perplexe même si ça ne se voyait pas à cause de son masque, se tourna vers le prétorien . Mais ce dernier sembla vouloir respecter la pause. Haussant les épaules, le mercenaire se releva et s'approcha du dragon. Bon, au pire, dites-vous juste que si vous nous attaquez pendant un temps mort, on sera quand même super focalisés, donc on l'esquivera et ensuite on vous . heu . Cassera la gueule ? Quelque chose dans ces eaux-là. Bref. Faisant quelques pas pour se retrouver à quelques mètres à l'écart avec le dragon, le mercenaire croisa les bras. Qu'est-ce qu'il y a mon gros ? Le reptile sembla pendant quelques instants se masser l'arrête du museau . Avant, subitement, de coller une droite à son partenaire. (Haïzen vers Haïzen : 26) Le fossoyeur encaissa en reculant de quelques pas, se frottant le visage à travers son masque et poussant un grognement de désapprobation. C'est quoi ça ?
J'te retourne la question. C'est quoi ces conneries !? J'ai pas vu un mec bavarder autant pendant une baston depuis un sacré bout de temps, et jamais au point de littéralement prendre les coups gratuitement.
- Mais qu'est-ce que t'en as à foutre que je prenne des pains gratos ? C'pas toi qui a mal, que je sache, si ?
- Quand tu esquives un coup qui va nous frapper tous les deux au lieu de le dévier, alors que je suis paralysé par une attaque précédente, si, et de base, on est là pour lui régler son compte, pas faire un état des lieux de ses attaques.
- Okay, okay, je vois je vois. Tu m'en veux pour le dernier coup d'épée, bon. Mais à part ça, sérieusement, c'est quoi le problème ?
- J'aimerais juste savoir dans quel camp tu es.

De façon visible, le fossoyeur plissa les yeux derrière ses lunettes, rendant son regard furieux à l'artiste. Cependant, au bout de quelques instants, sa voix se fit entendre de nouveau, déformée par son masque à gaz. Dans le tien.
- Parfait. Alors on arrête de chier dans la glue et on s'y met sérieusement tous les deux. Foutrailles, j'arrives pas à croire qu'on ait eu besoin de faire ça . Hep, machin ? Merci pour . La pause. C'était pas du tout un stratagème pour gratter du temps out e prendre en traitre.
- Ouais. Pas notre genre de faire ça.
- Si.
Il y eut une brève pause, puis l'artiste et le fossoyeur se tournèrent l'un vers l'autre, le dragon penchant un peu la tête avec une petite moue. Si, si, totalement.
- . Ouuuais. Bon. Ouais. Mais c'était pas l'but là.
- Mouais. On reprend du coup ?
- Eeeeh, j't'avoue que ça m'a légèrement fait passer l'envie, là, un brin.
Le fossoyeur dû se pencher vers l'avant pour esquiver - de justesse - une claque sur l'arrière du crâne, et ricana. Okay, okay. Bon, formation sigma C ?
- Sigma C ?
- Ou B, comme tu préfères.

Le dragon haussa les épaules, lâchant un petit ricanement à son tour. Va pour la B. Et sans plus de cérémonie, il se saisit d'une des ceintures qui entourait le torse du fossoyeur, ainsi que de son ceinturon, et le souleva avec efforts, se mettant à souffler lourdement à cause de l'effort.
-Maisaattendsçac'estlaforMATIONDÉPUTAIIIIIIIIIN !

Lancé comme un sac de patates par le dragon qui avait eu le temps de faire 3 tours sur lui-même pour prendre de l'élan, le fossoyeur ne put empêcher son cri irrité de se changer en éclat de rire alors qu'il parcourait les quelques mètres qui le séparaient du garde en vol plané. Le jet était un peu court - ce qui était logique vu le poids qu'il faisait - mais le mercenaire n'était pas à ça prêt : avec une souplesse presque surprenante, il se replia sur lui-même, roulant sur le sol pour rebondir et se jeter, machette et couteau de combat vers l'avant, sur son adversaire. Son attaque réussit : il parvint à traverser, sous le grand manteau noir, un morceau de chaire ou un muscle (Haïzen : 224). Ce ne fut pas sa vision qui le renseigna sur le sujet, mais le bruit que fit sa lame, et la difficulté qu'il eut à la retirer quasi aussitôt. Parant une contre-attaque de son adversaire de sa machette, puis esquivant une attaque d'estoc, il eut un geste brusque du bras pour bloquer le poignet de son adversaire entre son torse et son biceps : il lui planta son couteau de combat dans le bras, cherchant à endommager soit les muscles de l'avant-bras, soit le coude ( Haïzen = 128). Cependant, la lame ripa sans lui laisser le temps d'effectuer exactement l'attaque qu'il voulait, et il fut obligé de relâcher le garde et de reculer pour éviter de se prendre des tirs en plein visage. A cette distance, le pistogaléöide était probablement trop dangereux pour être ignoré . Cependant, alors que le combat reprenait, et que les lames s'entrechoquaient semblait-il sans faiblir, un cri survint de derrière le mercenaire.

Une esquive à la Mr. Anderson !

Comprenant la référence, le fossoyeur « brisa » son équilibre, laissant tout son torse et le haut de ses jambes tomber vers l'arrière alors que ses genoux se pliaient vers l'avant. Cela lui permit de voir passer, juste au-dessus de son visage, la lame du katana de l'artiste, qui le frôla pour frapper le garde prétorien en plein masque (Haïzen : 37). Ce dernier, résistant, ne céda pas sous le coup, et fut loin de permettre d'administrer l'attaque finale, mais la structure avait sans aucun doute percuté le visage de son porteur, provoquant peut-être des saignements du nez ou de la bouche. Et dans un masque, ça, c'était tout de même une plaie. Sans parler du fait que s'il perdait en étanchéité, l'odeur pouvait déstabiliser le garde .

Que ce soit le cas ou pas, le fossoyeur tomba à plat sur le dos, alors que l'artiste reprenait son combat, jouant de ses deux sabres, et cherchant à percer la garde de son adversaire de ses attaques incessantes. Il fallait le dire : le loustic se débrouillait bien, et malgré toute sa maîtrise des arts martiaux aux armes blanches, l'artistes ne parvenait pas à entamer sa garde, mais pourtant, suite à une esquive très juste d'une attaque du corrompu, le reptile parvint à riposter en le forçant à mettre sa garde entièrement d'un côté . Avant de le poignarder au flanc opposé avec l'ergot d'une de ses ailes. (Haïzen : 193) Il ne savait pas quelle zone avait été touchée encore une fois, mais il avait parfaitement senti la griffe de kératine, large et tout de même longue, s'était quasiment enfoncée jusqu'à la bas.

Le fossoyeur se relevait, le duel se poursuivait, et l'issue semblait lentement se profiler, bien qu'elle reste assez incertaine, au final . Mais ce combat n'était pas une finalité. Pour les rouquins, c'était un obstacle avant de porter assistance à leur leader . Et même si pour le moment elle se débrouillait bien, l'assister n'était probablement pas un luxe.

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1465
Yens : 103
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 43
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 16 Mai - 15:09





En arrivant derrière le portail 3, Byakuya eut un semi-espoir, car le flash au travers duquel il passa ressemblait fortement à celui de son arrivée dans ce nouveau monde. Mais bien vite, la désillusion apparut... ce n'était pas son monde... c'aurait été évidemment trop simple... quoi qu'il en soit, à part une sensation de légèreté et un endroit plutôt obscur, il ne détecta rien de particulier. Il put alors se laisser du temps pour que ses yeux s'adapte au lieu, et repérer par la suite un panneau avec écrit "sécurité". Il ne put réellement deviner ce que cela signifiait exactement, mais se mit sur ses gardes.

Entre temps il sentit, puis vit le sabreur aux cheveux verts le rejoindre. Il fut à moitié déçu. Il n'aimait pas cet élu, et s'il avait pu choisir un coéquipier parmi les élus présents tout à l'heure, il aurait certainement pas choisi lui. Mais cependant, la force colossale qui dans le passé fut son ennemie et la raison de son humiliation était ce jour de son côté. Une puissance qui mêlée à la sienne qui pouvait faire la différence. Il ne fit pas du tout part de ses songes à ce propos, et se contenta d'avancer avec lui, en silence.

Tandis que les murs se longeait et que l'endroit se précisait aux yeux des sabreurs, l'objet magique de Byakuya se mit à sonner. À nouveau, le capitaine le prit en main et fit cette fois non pas une carte mais l'indication d'un champs magnétique, bloquant le passage un peu plus loin. Une fois cette information compris, il tourna la tête vers Zoro, l'objet toujours en main.

Le passage est bloqué par un champs magnétique. Il va falloir trouver un moyen discret de le traverser ou de le détruire.


Et effectivement, quelques secondes de marche plus loin, l'édifice était en vue. Byakuya l'observa pour y trouver une faille, alors que Zoro eut l'idée de contacter Tenma par l'intermédiaire d'une étrange bestiole sur son épaule. Il le laissa faire, même si dans un premier temps, il n'en voyait qu'à moitié l'intérêt. Il entendit alors l'explication de Tenma, qui voyait de grandes bêtes qui transportaient tels des esclaves (un comble pour la joueuse) de lourds cristaux.

Byakuya tilta sur cette information et se rappela de tout ce qu'il avait vu sur Tenshi jusqu'aujourd'hui, mais aussi de sa rencontre avec deux élus de cette nation. Tout tournait autour de cristaux, corrompus ou non. Il tourna cette information dans son esprit, puis en conclut que si la plupart des choses fonctionnait grâce à cette matière, ce champs magnétique avait de grande chance de l'être aussi. Il s'avança vers la bestiole bleue.

Tenma, c'est Byakuya.

Il laissa une pause, puis expliqua son plan.

Ces cristaux que tu voies doivent être la source d'énergie du mur qui nous retient. Bloque-les par n'importe quel moyen, sans te faire repérer.

Le mage accepta le plan et la communication fut coupée. Il ne restait plus qu'à attendre que le travail se fasse, pour voir si le rempart allait céder, ou si Byakuya avait fait une erreur de jugement. Quoi qu'il en soit, il se tint prêt à continuer.


Stats :
 

récap':
 



 
                       

                 

         

 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 240
Yens : 1524
Date d'inscription : 17/01/2017

Progression
Niveau: 43
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Mizoku Sowano ☯ Diplomate ☯

- En ligne



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 16 Mai - 16:48

- Un nouvel espoir -


Après avoir rejoint Frisk et rejoint presque au même moment par Li-Ming une élue de Fuyu, tous apprirent que Bâsho était devenu corrompu. Comment était-ce possible? Un élu avait pu être corrompu par le dieu de Tenshin? Cela mis d’avantage la puce à l’oreille au vieillard qui se souvenait que Valh était en compagnie de Bâsho un peu plus tôt. À moins que ce soit un garde qui ait pu le corrompre? C’était un peu difficile à croire que de simple garde ait pu amadouer « l’ange de Seika ». Le Sowano commençait à croire Jay et redoutait le moment où Valh tenterait de les trahir. Pour le moment, le vieillard préféra ne rien tenter contre le Tenshien, il attendait le bon moment pour faire quelque chose, et ce moment n’était pas encore venu.

Les élus des trois nations accompagnés de leur acolyte prirent la direction de la pyramide pour accomplir leur objectif. Mizoku avait les plans, mais s’était Tenma, aux dernières nouvelles, qui avait l’artefact pour le laser. Il fallait le retrouver, mais impossible de déterminer où il se trouvait dans ce bâtiment. Frisk, avec l’accord de tout le monde, prit la direction de l’étage -4.

Ils furent téléportés dans un long couloir où il y avait différente machine. Plus loin, deux gardes leur tournaient le dos et ils ne les avaient pas encore remarqués. Le Sowano tourna le regard brièvement sur Valh, puis sur Jay avant de revenir aux deux gardes. Tout en se caressant la barbe, le vieillard réfléchissait à un plan pour arrêter les deux gardes sans se faire repérer. Par contre, Frisk décida de prendre les devants en tentant de passer incognito face au garde, mais il fut malheureusement remarquer par ceux-ci. N’ayant plus le temps de réfléchir à un plan, il devait maintenant agir et vite!

Mizoku fit signe à Jay de le suivre et les deux Minshujin foncèrent vers les deux gardes occupés avec Frisk. Ils espéraient qu’on ne les avait pas encore remarqués. Jay utilisa sa magie pour créer de petits orbes de magie lumineux qu’il lança en direction des deux gardes, visant principalement leurs yeux dans l’espoir de les aveugler avec un flash de lumière. Les deux élus rejoignirent les gardes de dos et tentèrent de les immobiliser et de les frapper suffisamment fort pour les rendre inconscient. Ils espéraient que leur force ait été suffisante pour les arrêter.

« J’espère que des gardes ne seront pas alertés après tout ça. »

Résumé:
 

Objets de quête:
 

Fiche technique / Contextuel / Équipement:
 

Mizoku Sowano

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1390
Yens : 273
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 75
Exp:
2/12  (2/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 16 Mai - 16:59





新しい希望

feat. des gens




Hihihihi Zoro le coquin s'infiltra au troisième étage pour emmerder ce blazé de la vie, voleur d'étage à ses heures perdues. A son arrivée : un flash familier similaire à son entrée sur Kosaten. LA MAISON ? LE PORTAIL DE LA MAISON ? LUFFY, LES AUTRES, CHOPP.... Byakuya.... ?! Pourquoi faisait-il face à sa pauvre tête de cake désabusé à la place de celles de ses amis, qu'il attendait depuis un bail ??

Mh... Je vois que nous n'avons pas d'autre choix que de poursuivre ensemble Dracula.


On pouvait obtenir quelque chose de badass en unissant deux sabreurs, ex rivaux non ? Première épreuve à traverser ensemble : un champ magnétique repérée par le joujou du coéquipier. Une nouvelle énigme s'imposait : trouver une solution DISCRETE de retirer la sécurité. Alors ce n'était pas sur ce plan qu'on attendait la badassitude unie de ces deux drôles d'oiseaux mais pourquoi pas ?
L'épéiste se voyait déjà entrain de péter tous les fils recouvrant murs et plafonds mais avant toute chose, il se rappelait de son devoir : appeler les autres à l'aide du pouvoir de l'autre boudeur pour savoir ce qu'il en était, à savoir s'ils mettaient la main ou pas sur ce foutu Dieu.

Zoro enclencha dés lors la communication dans ce long couloir tamisé aux "néons" violacées, ambiance club strip tease à la GTA V, avec Byakuya le piquet de tomate à la place des jolies donzelles aux courbes alléchantes.
Tenma au bout du fil expliqua ce qu'il vit, tout aussi paumés qu'eux quand subitement Byakuya eut l'illumination de sa vie ! Il te fit une supposition digne des plus grands intellectuels de l'histoire, qui avait le mérite de se tenir et demanda au mono de la tester. Elle semblait bien plus judicieuse que la stratégie très recherchée de Zoro qui reposait sur : TOUT TAPER, TOUT CASSER, TOUT TRANCHER BRAAAAAAAAAAAAAAAAH Zortex 91 les pyramides !! !

Bon, après cette brillante idée qui avait probablement pompé toute énergie vitale à cet incompris de Byakuya (c'était que ça lui demandait de l'effort le pauvre bougre) il ne restait plus qu'à attendre. Attendre que le champ magnétique se retire, ou attendre de mourir si jamais cela ne se faisait.




.
[/size]
[size=15]


Equipement :
 

Résumé :
 



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 164
Yens : 1334
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 19
Localisation : Dans un plan d'existence non euclidien

Progression
Niveau: 6
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Vahl Viiront ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 16 Mai - 18:23

Un Nouvel EspoirFt. Manga Multiverse

Nous arrivâmes donc au niveau de la salle des connecteurs et, si je n’avais pu guider mes « alliés » sur le « bon chemin », je pouvais bien savoir qu’ils l’avaient trouvé sans mon aide. C’en devenait presque trop facile, mais après tout, il ne pouvait en être autrement. L’Unique n’avait-il pas tout prévu depuis le début ? Seulement, si nous faisions notre route ainsi, je devrais dire que ce fut sans trop d’encombres, et je commençais à me demander ce que je pourrais faire si nous arrivions trop bas. Même avec le soutien de l’Unique, je demeurais peu capable de me battre, et je me voyais mal les avoir par la ruse, maintenant que Basho avait perdu sa couverture et que la méfiance devait naître.


Je voulais alors leur fausser compagnie, et m’organiser plus loin pour une embuscade, ou un piège, mais dès le moment où je quitterais leurs côtés, je trahirais définitivement mon rôle infiltré, si tant est qu’il vaille encore quelque chose. Non, je devrais attendre un meilleur moment. Et alors, que faire ? Les observer, au moins, car peut-être qu’en voyant à travers mes yeux, Tenshi pourrait savoir ce qui arrive, et préparer le piège que je ne saurais moi-même mettre en place… Ce serait idéal, mais est-ce seulement possible ? Je réfléchissais alors, adressant mentalement quelques prières d’aide pour me créer une opportunité de mettre des bâtons dans les roues de mes compagnons, voir les neutraliser, tandis que nous étions déjà sur le point d’agir. La petite enfant en première, nous invita à faire quelque chose.


- Ils ne sont que deux, nous pourrions utiliser la force pour les mettre à terre…


Je murmurais pour suggérer une approche plus forte, dans l’espoir de profiter des gardes pour me créer l’opportunité tant attendue, mais je n’eus le temps de faire plus qu’évoquer l’idée quand l’enfant qui s’approchait lentement des deux fidèles attira leur attention. Que faisait-elle ? Une erreur, encore, visiblement. Jay et Mizoku ne perdirent alors pas de temps pour tenter de rattraper la situation, passant vite à l’acte pour la manière forte. Un instant passa pendant que j’hésitai, incapable de blesser mes frères, mais ne pouvant me résoudre à les rejoindre au vu de la situation. Que faire ?


L’objectif devait être l’enfant, qui portait, selon l’Unique, l’artefact. Peut-être pouvais-je alors… ? Non, définitivement, ils étaient trop nombreux autour… Mon intervention serait bien vaine si je ne faisais que faire passer d’une main à l’autre l’objet convoité, je devais être patient, avec la certitude de retrouver une occasion plus tard. La situation semblait rêvée jusqu’ici pour les envahisseurs, ce n’était simplement pas crédible, quelque chose devait attendre plus loin, Tenshi ne les laisserait pas passer de la sorte. Cela devait être prévu, oui, j’en étais sûr. Adressant alors un pardon silencieux pour me joindre à mes ennemis dans cette action, je suivais le plus vite possible Mizoku en visant les jambes d’un des gardes pour le faire tomber, sa neutralisation ne devrait en théorie qu’en être plus facile derrière. Je ne lui voulais pas de mal, mais ne pouvais révéler mon camp de suite, alors au moins, je m’assurerais qu’il soit mis K.O. de manière non-létale.



Résumé:
 

Contextuelles disponibles + Effet actif:
 

Equipement disponible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 183
Yens : 180
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 27
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 16 Mai - 20:28

 
 
Un nouvel Espoir
feat.Du monde

Je suivais en compagnie d'Agrael, la fillette qui semblait avoir des indices pour nous permettre de continuer nos objectifs respectives et elle semblait avoir entendu les paroles de la liche qui avait pris rapidement le contrôle de mon corps... Je n'arrivais plus à garder le contrôle et Agrael le remarquait par moment, cependant le dragon avait en tête de protéger cette enfant des dangers de la guerre... On fut rapidement rapidement rejoint par deux autres individus qui furent accueillit par des grognements avant de voir qu'il s'agissait de "potentielles" alliées.

Nous nous sommes avancés pour essayer d'atteindre les sous-terrains, je restais la plus en retrait tout en commençant à me prendre la tête par moment, des traces de glaces apparurent le long de mes bras, ma respiration devenait de plus en plus froide ainsi que mon aura... Lucretia prenait le dessus et je pouvais rien y faire pour l'instant... Et son contrôle fut totale sur mon corps... J'étais devenue l'esprit qui parlait dans sa tête et elle la manipulatrice... Lucretia se mit à avancer plus rapidement pour rattraper les autres avec un style plus givrée et en les regardant encore plus de haut. On arriva dans une grande pièce sans plafond et aux murs éloignés avec la présence de deux soldats au loin... La liche de givre leur parla tout en jugeant les idées du gamin et des paroles de l'autre homme qui devait avoir mon âge quasiment...

Je pensais les Seikariens et leur élus plus intelligent que ça. Vous avez bien de la chance que Long, le dragon céleste souhaite supprimer la menace de Tenshi... Quand à vous, foncer dans le tas serai la plus grave des erreurs. La sorcière a bien tenté et sans notre cher dieu nous serions encore dans une cage pour avoir sous estimer leur puissance... L'autre "moi" est beaucoup trop impulsive et ne croit suffisament pas à Long.
Laisse moi reprendre mon corps, Lucretia.
NON !

Sa réponse fut claire.. Je n'allais pas réussir à reprendre le contrôle pour le moment... Cependant, je n'étais pas fermé à ses idées. Elle entailla encore mon bras et commença à prononcer une prière au dieu de Fuyu tout en concentrant le froid dans ses veines...

Agrael fils du dieu céleste. Viens vers moi ! C'est bien.

Le dragon venus à elle en sentant aucune agressivité de sa part, de plus lors que différents prises de possessions, Lucretia s'était montrée respectueuse envers cette bête sans jamais la réprimander ou encore la frapper...

Long, dieu et père des dragons entends de nouveau la prière de ton ancienne prêtresse. Accorde ta bénédiction pour lui donner la force de ton souffle gêlée et qu'il puisse noyer dans la glace éternel ses deux hommes.

J'espère que ses prières allaient de nouveau marcher car elle m'automitilait pour permettre au dragon céleste d'intervenir.


Résumé:
 

Fiche technique + équipement.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2256
Yens : 1067
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 53
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 16 Mai - 22:24

Tour 10:Une mort pour la réussite du bien commun?  








Fuyu:

Li-Ming: La grande prêtresse de Long, solitaire jusqu'à présent, se retrouve au côté d'élu bien différent. Pourtant de votre alliance peut venir la survit du monde. Tu vois la jeune fille se faire repérer et les actions du vieux sage, pendant que tu fais ta prière auprès du Dieu-Dragon. Celui-ci essaye une nouvelle fois de venir à ton aide, mais cette fois-ci il est contré par une autre essence divine. Sa voix résonne dans ta tête, te causant de grandes douleurs:

-Après ce perfide dieu serpent, voila que le Dieu conquérant essaye d'intervenir dans mon royaume. Seul, vous ne pouvez rien contre moi ,dieux-maudit par le Père à tous!

Il arrête ta pitoyable prière, en comprenant que le Dieu-corrompu à repousser Long. Il ne te reste plus qu'à intervenir de toi même. Heureusement, l'action précédente du vieux ninja ter permet d'agir avec plus de facilité...

Spoiler:
 

Zoro  :  Tu ne changeras jamais et lorsqu'on te propose de jouer la discrétion ou d'utiliser ton cerveau, tu viens automatiquement à la violence. Finalement, vous parvenez à votre but et tu poursuis ton chemin comme Bya, jusqu'à la fameuse porte ou tu ressens cette énergie si mystique, si étrange. Ce pièce ne cacherait-elle pas ce que tu recherches depuis le début. Décidément, ceci est aussi simple que voler une sucette à un bébé à moins que.... ( Voir réso de Bya)


Minshu:

Ellen:  Peu à peu, tu vois un voile à l'horizon.  Est-ce que la mort s'emparerait de toi? Tu viens d'affronter un monstre qui n'a aucune pitié, et tu en payes les conséquences. Peut être que ta folie meurtrière s'atténuera t-elle à ton retour. Peut-être auras-tu peur que tes envies de meurtre ne fasse à nouveau apparaître ce cauchemar vivant? Mais un semblant d'espoir apparaît en l'apparition de l'enfant à l’écharpe... Un espoir de courte durée, alors qu'il meurt à son tour sous les coups combinés de Asura et des soldats qui sont intervenus pour l'empêcher de poursuivre. Son corps est embroché sur des multiples épées et flèches... Qu'adviendra t-il de toi à présent?


Natsume:Tu arrives sur le lieu t’attaque à la bête, mais aussitôt des soldats te sautent dessus pour t'empêcher d'agir dans le combat, ils t'empalent sur leur armes et comme si ceci ne suffisait pas le monstre à corne te propulse dans les airs, tu disparaît aussitôt du champs de vision à tous.

 
Spoiler:
 


Byakuya: Bloqué devant ce champs de force, tu essayes de réfléchir avec ton compagnon que tu ne portes pas dans ton cœur. Mais rapidement, il t'est utile, te permettant de communiquer avec Tenma qui agit en conséquence. Bientôt les lumière à énergie violette et le fluide qui traverse certains connecteurs se met à disparaître ou à grésiller.Et bientôt le champs de force devant vous disparaît vous laissant le champs libre. Vous marchez plusieurs minutes, pour finalement tomber sur une immense porte. Aucun doute qu'on pourrait y passer un éléphant ou quelque chose de plus gros encore. Et même si vous ne voyez rien, vous ressentez une énorme pression en émanait que se cache t-il derrière cette porte. Une énergie maléfique s'y dégage, puissante écrasante, mais endormi... Pourtant à cet instant l'appareil que possède Byakuya se met à sonner et à s'affoler. Alors que tu le prends, tu vois un point noir s'étaler sur toute la carte, puis l'écran devient tout noir, comme inaccessible. Une aura se fait sentir chaotique, vous la reconnaissez, mais pourtant elle est différent...Moins pure. Une trappe s'ouvre sur le côté et une silhouette apparait, son oeil  posé sur vous. Le gardien des lieux, le protecteur de ce qui se cache derrière la porte devant vous....

Spoiler:
 

Tenma: Alors que tu découvres ce spectacle à faire froid dans le dos. Tu es rapidement contacté par Zoro et Bya, ce qui te surprends légèrement au début. Sans hésitation, tu acceptes leur plan et agit en conséquence. Les esclaves se mettent à glisser  et tomber au sol. Ils essayent de se relever sans succès, mais leurs visages sont amorphe, le regard vitreux. Tu comprends qu'ils ne sont pas dans leur état normal. Bientôt tu crées ton mur de glace pour les empêcher d'avancer. Pourtant, tu les vois continuer à avancer contre ce mur, se frappant dessus sans même réagir. Est-ce que c'est ce qui vous attend si l'île l'emporte?

Peu importe, poussé par une intuition ou peut être autre chose, tu poursuis ton chemin seul. Empêchant peut être tes compagnons de te rejoindre. Mais qu'importe, tu poursuis ton chemin voyant les créatures avançaient. Au dessus de toi les lumières violettes grésillent un peu. Peut être que les esclaves apportaient bien de l'énergie à certaines partie des sous-terrain. Mais encore une fois, seul ton objectif t'importe, et tu te trouves devant une sorte d'immense portail qui pulse d'une étrange lumière. Mais cette fois-ci aucune numéro à sélectionner, comme s'il semblait à sens unique... Mais tu le sais c'est ici qu'il faut aller! Tu l'empruntes, la sensation semble désagréable, surtout quand on a pas l'habitude, mais ton corps est propulsé à une vitesse hallucinante et plus exactement tu parcours presque 4000 m en l'espace de six secondes, avant que ton corps se reforme, causant une vive douleur dans celui-ci. Ah oui, il en faut du temps pour supporter une telle pression. Mais tu es bien vivant et pas de temps à perdre. Puisque les esclaves continuent leur manège même ici. Alors que tu peux entendre des coups de fouet au loin. Un esclavagiste qui prend plaisir à battre des créatures amorphes... Un psychopathe en puissance. Malgré tout, tu sais que tu ne peux le battre, il va falloir trouver un moyen de s'en débarrasser ou de l'éviter pour atteindre l'autre bout du couloir. Tu peux voir le début d'un escalier, avec inscrit au-dessus salle de contrôle.

Spoiler:
 


Mizoku  : Tu suis ton petit groupe jusqu'à l'étage -4, tes soupçons sur Valh se confirmant petit à petit, mais tu décides d'attendre encore avant d'agir... mais que pourras-tu faire? Peut être sera t-il trop tard quand tu interviendras? Dans tous les cas, tu vois rapidement la petit Frisk se faire remarquer par les gardes. Ni une ni deux, tu te déplaces à une grande vitesse en direction des deux et les aveugles. Pour finalement tenter de les assommer, mais parviendras-tu à cela? Surtout que celui qui fuit a été plus atteint par tes techniques, alors que le second qui regardait Frisk a été à peine touché par cela.

Spoiler:
 

Tenshi:

Lexi: Tu as sous estimé ton adversaire ou bien surestimé ta force non ? Tu as mis des coups sévère à ton adversaire, mais le retour de bâton à fait mal. . Le lancé de l'un de tes poignards arrive dans clavicule de ton opposant, qui recule sous le coup et se déséquilibre. Après avoir récupéré un couteau en fer blanc au sol, tu encoches une nouvelle flèche que tu décoches aussitôt. Il se la prend, mais elle n'est pas assez féroce pour le tuer. Tu casses la flèche que tu as reçue sans la retirer, pour continuer le combat, pendant que ton adversaire semble réciter une sorte de prière. Il plie un genoux, puis prend deux flèches en même temps, qu'il tend à son arc lentement, jusqu'au bout. Il ferme les yeux et fait confiance à ses sens et son Dieu, pour décocher deux tueuses sur toi (Kuragari : 92 + 97) Deux succès critiques et mortels, qui se préparent à te transpercer, toi et les roches qui te couvrent. Leurs célérités semble céleste à un tel niveau d'archerie ! Mais... Après cela, il s'écroule, K.O. 1 D pour les contrer toutes ! : (tu peux contrer ces flèches avec 1 d100, au delà de 90) OU les recevoir et être mortellement blessées 3 fois, ce qui aura un possible impact dans la suite des événements.


Haizen : Tu te prend un sale combo de la part du prétorien et ça ne te plait visiblement pas, il est temps de recentrer ta stratégie. En demandant un "temps mort" de quelques seconde, Ozore d'abord interloqué même si on le voit pas derrière son masque, semble respecter cela. Il fait tourner sa lame et puis la fixe dans le sol en vous attendant. Il détourne juste le regard le temps que vous parliez, sur le duel entre Reisha et les deux autres... Le garde ne se fixa de nouveau sur vous, qu'en entendant un coup se décocher sur la mâchoire de l'un de vous. Voila qui lui facilite la tâche. Enfin, lorsque le duel reprend, tu t'acharne pas mal sur lui, avec une technique originale d'abord, puis revenant aux fondamentaux ; Faire mal ! Ça marche assez bien, mais Ozore prépare la contre attaque et balance une grenade à phosphore blanc sur le reptile, avant de lancer sa lance sur l'artiste et retirer de nouveau sur son premier opposant. Il ne se laissera pas faire, nul ne se met en travers de la volonté divine...

Vahl :  Jusqu'au bout tu gardes ta couverture, même dans les moments difficiles, même lorsque tu dois t'en retourner contre tes propres frères. Mais ceux là savent, qu'il s'agit du choix et que tu ne le fais, que pour pouvoir agir à la fin, au moment crucial. Maintenant que la route est claire et que même si Bashô à mit le doute sur lui, cela ne veut pas dire que tu ne pourras pas t'en sortir habilement. Tu continus donc ta route auprès des élus, prêt à frapper, lorsque le moment viendra. Tu sens également une énergie néfaste dans la pyramide, elle arrive et se rapproche. Encore un obstacle pour certains élus, pas forcément ceux avec qui tu es... Mais, cela ne peut que t'aider non ?

Seika:

Bashô: Arrivé sur les lieux, tu aperçois une reine des démons complètement acculé par le béhémoth et un garçon à l’écharpe qui perd son sang-froid. Toi, à l'inverse tu as tout ton sang froid porté par l'Unique. Et tu participes activement au combat, alors que Natsume se fait anéantir par les soldats en position tout autour du combat. ( voir réso Ellen)... Mais est-ce que l'impératrice démoniaque est encore vivante après tout ça?  Alors que tu combats, tu sens un regard posé sur toi, et même ton ami Mephisto ne peut le voir. Cet être est d'un tout autre niveau, tu le sais, tu le sens . Mais où est-il? Quel est ce témoin qui pourrait faire voler en éclat ta couverture? Même ton En ne parvient pas à le localiser exactement. A chaque fois que tu le ressens, il semble changer de position et passer parfois, hors de ton champs d'action, mais son regard se pose toujours sur toi....


Frisk:  Alors que tu observes attentivement les lieux à la recherche de quelques choses d'intéressant, tu ne fais pas attention à une barre de métal, qui par ton passage tombe dans un vacarme assourdissant ( échec critique). Aussitôt, les deux corrompus se tournent vers toi. Tu es repéré, mais sans même sortir son arme l'un d'eux se précipite au loin sûrement pour prévenir les renforts. Tandis que l'autre te regarde bêtement, sûrement surpris de vous voir ici.

Spoiler:
 

TOUS: Libérer Kosaten de l'emprise de l'île et détruire le Dieu Corrompu.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 28
Yens : 20
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Tenshi
avatar
Reisha - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 16 Mai - 22:26

Event Tenshi

* * * Dehors * * *

Pour Zoro et Byakuya

Byakuya et Zoro s'aventurent à l'intérieur de la pyramide et y trouve une porte, derrière laquelle se masse une energie significative, mauvaise, corrompue, étrange et familière mais... Différente. A l'approche de celle ci, une sorte de trappe s'ouvre sur le coté, laissant un incubateur tenshin se briser en morceau. Un liquide en forme de lave s'en échapper et faire fondre une partie du sol, avant que le gardien des Lieux ne se montre enfin.  Et oui, on peut dire que vous le connaissez plus ou moins, enfin... Ce n'est pas vraiment lui... Un nouveau clone, une experience ratée...

ZF200 : GUuauARFG... TUeER....DeTrUUIIRe... EluuUUS

Spoiler:
 

* * * Du coté de Reisha * * *

Deux contre un, voila un sacré combat, pour le moment, Reisha n'avait du mal, que parce qu'elle ne voulait pas tuer ses adversaires, sans quoi, ce duel serait certainement déjà terminé. Voila pourquoi ici, être super fort ne voulait rien dire. Elle devait sauver son peuple, ses élèves, cela lui importait d'avantage ! Mais elle fut déconcentré au moment dur tir des deux flèches sur Lexi. Elle hésita... Voulut agir, intercepter, mais fut empêchée par ses élèves contre qui elle se battait.

Kch' !

Cela la mit en colère, assez pour déboîter la mâchoire d'un coup de pied violent envers l'un d'eux, qui s'envola contre un mur de la coupole, au point de le fissurer. Elle géra donc d'avantage le dernier seule à seul, mais impossible de les rejoindres, ni Lexi, ni Haizen. Ils devaient se sauver par eux même, elle devait en finir vite.

VOUS ALLEZ BIENS ? Cria t'elle

Alors qu'à ce moment là, les resistants commençaient à rentrer de plus en plus. L'odeur disparaissait peu à peu, les renforts arrivaient ! Les bons renforts !



* * * Du coté d'Haizen * * *

Finalement, ton duel se poursuit, tu  frappes bien plus fort qu'Ozore, même si ce dernier parvient à te mettre un combo sorti des fagots, chose qui t'oblige à avoir une discussion avec ton partenaire. Pendant cette pause inopinnée, le garde prétorien fait tournoyer sa lame et l'encoche sur le sol, croise les bras et vous attends en tapant du pied. Il détourne un instant le regard vers Reisha et se recentre en entendant la discorde qui a lieu. A ce moment là, il prend la parole ;

:
Vous n'êtes pas accordés, car..
C'est quoi ça ?
J'te retourne la question.(...) prendre les coups gratuitement.

Hum.. Le Dieu unique va vous..
Mais qu'est-ce que t'en as à foutre
J'aimerais juste savoir dans quel camp tu es.
Arrêtez de me couper la..
Hep, machin ? Merci pour La pause
- Ouais. Pas notre genre de faire ça.
Saleté d'hérétiques !

Puis enfin, le combat pu reprendre son cours, presque normalement ? Tu ripostes avec une attaque originale qui fait mouche. Ozore touché, recule, reprend sa lame. Mais tu parviens à le toucher encore et encore, jusqu'à lui asséner un coup en plein pif, dans le masque. Toutefois, Ozore se penche un peu en avant pour éviter de se voir trop blessé. Les lunettes en prennent un coup et se fissure légèrement, mais tout va bien ! Ainsi, il se fait paraitre plus blessé qu'il n'y parait, et dans ce moment de faiblesse ou le reptile l'attaque, Ozore sort une Galéögrenade (Ozore : 325) pour la jeter sur ce dernier. C'est un truc un peu équivalent au phosphore blanc dans l'effet, mais sur une zone d'impact plus restreinte et donc provoquant des brûlures plus concentrées, destiné à faire fondre le fer.

Prend ça, sale hérétique ! GnN...

Il termina par lancer sa lance épée sur l'artiste (Ozore : 24), mais l'effleura. Puis tira avec son pistogaléöide sur le fossoyeur (Ozore : 122) pour essayer de le finir. Il était encore loin du compte. Pourquoi ces hérétiques étaient t'ils aussi solides ???

* * * Du coté de Lexi * * *

C'est un véritable duel d'archerie qui se passe là. Après avoir touché ton opposant, ce dernier t'a rendu un coup dont tu risques de te souvenir pour longtemps, mais tu ne te démonte pas et lance l'un de tes poignards sur Kura' qui le prend en pleine clavicule, de quoi le destabiliser et l'empêcher pour de bon d'utiliser sa main. Après cela, tu ramasses un couteau en fer blanc au sol, qui te servira peut être, à toi ou un autre. Ta stratégie semble être de vouloir libérer ce garde de sa corruption. En attendant ce moment, tu décoches une nouvelle flèche qui vient un peu plus asseoir ton avantage sur lui.

Mais au moment de te mettre à couvert, tandis que tu tente de panser tes plaies ou surtout, éviter de la voir devenir pire, brisant ainsi le bois de la flèche recue précédemment, tu entends ton adversaire murmurer une prière et se mettre en position, prêt à tirer. Tu as oubliée Lexi, que plus cet homme est proche de la mort, plus ses blessures sont graves... Plus il est dangereux !

: Rejoins... L'au delà.


Fit t'il, en tirant deux flèches en même temps, avec un calme hors pair malgré ses blessures, la gueule en sang, les hémorragies. Ces deux pointes véloces foncent sur toi à une vitesse faramineuse, hors norme. Tu n'as que peu de choix sinon arriver à les contrer par un miracle ou alors... Te les prendre de plein fouet. Un mur ne les arrêterais pas, tu le sais. (Kuragari : 92 et 97) Si elles te touche, elles pourraient bien te tuer...

Mais au moins, tu vois ton adversaire s'écrouler après cet ultime acte et tomber Knock Out, bien que pour lui aussi, sans soin prochain, les heures soient comptées !

----------------

A faire et à savoir :

(pour le groupe tenshi et avec reisha uniquement)
* les combats se poursuivent et les renforts commencent à venir

* Kuragari vs Lexi tu dois désormais contrer les flèches ou te les prendre (voir ci dessous)

Kuragari : KO
Actions du tour : 2 flèches lancées sur toi = (92 + 97 =deux flèches mortelles lancées en même temps)
Cela te donne l'occasion de faire l'action : 1D pour les contrer toute. Soit, 1d100, avec une marge de succès de 90 a 100 et le reste étant un échec. Si tu es touchée, cela aura une influence sur la suite.

* Osore vs Haizen (comme tu n'as pas de FT validée, je pars du postulat à point. Lvl x 100 = pts de vie)
soit 2400 pts, pour tes coups tu peux lancer des dés discords sur 4d350 par attaques tu as 4 actions)

Osore : 1349 Pts de vie (3 actions = 3d350)
actions du tour : 3 tirs =  (325 + 24 + 122 = 471) a toi de gérer les pertes dans tes posts.
note : les dégâts des dés augmenterons de 100 par tour. Tu peux lancer 4d350 au prochain tour.
Bonus renforts : (avec les renforts ton résultat TOTAL est multiplié par 0.8 (à ajouter au résultat final. Donc ex : 471 x 0.8 = 376.8 donc 377 ajouté à 471)


©️MangaMultiverse


Dernière édition par Reisha le Mer 16 Mai - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 28
Yens : 20
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Tenshi
avatar
Reisha - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 16 Mai - 22:26





Unleash the Beast of Tenshi




Experience MF131 - The beast - Niveau 131


Satan ? C'était quoi satan, face à la bête ultime qui régna en Kosaten, fut copié par les meilleurs technomages de Tenshi, puis libéré pour défendre la citée en détruisant ses ennemis ? Asura n'avait pas d'égaux, pas de rivaux, il avait tout simplement détruit Ellen, au point qu'elle en ravale orgueil et fierté, pour demander de l'aide, enfin, elle ou une autre...  Quoiqu'il en soit, Mukuchi était en Berserk Ashura mode et cette rage ne pouvait pas se stopper, d'aucune façon. De toute manière, la créature géante face à lui, même épuisée, semblait encore vouloir en découdre et lança des ultimes dans la face.

Mais cette fois, plus question d'être aussi conciliant, dans ce mode, le monstre voulait en finir et vite, puis eventuellement se nourrir de sa proie. Il laissa simplement son bouclier prendre le relais, mais n'en activa qu'un, étant bien trop focus sur l'attaque ! De fait, il prit donc quelques dégâts, vu que la force de la sorcière était suffisante pour percer son intense carapace de muscle ébène. Toutefois, ce mode, combiné à sa rage, le faisait devenir beaucoup plus meurtrier et même si déjà, de loin, la voix criarde de Natsume se fit entendre, c'était trop tard !

Asura fonça sur Ellen en raclant le sol de ses mains, balayant alors une partie de la surface de Tenshi avec violence et hystérie, avant de mettre des coups plus que violent dans cette dernière, qui venait de reprendre sa forme humaine. Chacun de ses coups étant désormais mortels, ses écrasements étaient fait non plus pour simplement l'écraser, mais la trancher en deux, de parts en parts ! Le sang giclait, la violence ne fut jamais aussi grande. Mais alors qu'il était en pleine folie meurtrière, le gardien de la plaine fit son apparition (et à coté, Basho, qui venait aussi de se dévoiler, lui et ses intentions).

Le démon ne daigna même pas se tourner et encaissa la totalité des attaques qui firent, évidemment, très mal. Cela permit donc au béhémoth de lâcher une seconde le corps démoli d'Ellen, avant de se tourner vers ce type et lui asséner un violent écrasement en fonçant sur lui. Cela lui fit un choc si fort, que le jeune homme parti en arrière au loin, lui et son bout de tissus. Grognant dans les airs, les muscles de Mukuchi craquèrent étrangement, comme s'il ne pouvait plus bouger... Il était paralysé momentanément ? Sale technique que cela... (c'est peut être pendant ou après cette offensive que basho le mafieux attaque d'ailleurs)

Mais après, un halo lumineux soigna quasiment instantanément Asura de ses blessures et c'était pas dommage, s'il avait prit le total sans pouvoir se soigner, il serait probablement beaucoup moins en forme. Après cette rage totale, il remarqua enfin Basho. Ce dernier avait déjà attaqué, peut être avant, peut être en même temps, difficile à dire, mais il avait voulut voler son déjeuner ! Mukuchi se prépara alors à bondir sur lui, mais une force divine l'arrêta à temps.

Une fois plus repose, ses "modes" commençant à se calmer un à un, le béhémoth se lecha les babines. Deux élus venaient de mourir n'est ce pas ? La guerre était dure... Même dans les cieux.



- - - -

Ne prenez pas en exemple cette fiche technique. Certaines techs sont interdites aux joueurs. Asura est ici joué en tant que PNJ d'event. Cette fiche à été largement modifiée en conséquence !

Spoiler combat:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1768
Yens : 301
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Sur l'île de Tenshi

Progression
Niveau: 132
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 16 Mai - 23:40



Feat. DES GENS ~
Un nouvel espoir...





Passage à la troisième personne pour ce combat.


Natsume... Natsume était là pour les sauver, n'est-ce pas ?... Ils allaient gagner la guerre ensemble, hein ?...
...
.......
La colère d'Asura effrayait les démons qui restaient pourtant toujours devant pour protéger leur reine affaiblie. Mais il ne purent guère bloquer l'attaque d'un traitre, Bashô, qui frappa l'impératrice par surprise. Celle-ci, enragée, avait bloqué les attaques, heureusement, avec son bouclier. Mais, malheureusement, en voyant le démon foncer vers elle, juste après, elle décida d'user de tous ses pouvoirs, sachant pertinemment qu'elle allait mourir. Viola voulait l'aider, mais la sorcière l'en empêcha rien qu'avec sa voix :

Pars. Et ne te retourne pas.
Ellen, je...
Je t'aime...

Et ce furent ses derniers mots, lorsqu'elle se tourna vers l'élue de son cœur, avec un grand sourire navré. Viola vit donc Ellen, celle qu'elle avait toujours aimé malgré tout, se faire dévorer vivante dans une abominable manière, mais aussi Natsume, et partit, les larmes aux yeux, les objets de Satan entre les mains. Avec l'aide de la magie d'Ellen qui lui restait, elle vola jusqu'à le palais, dans le but de rejoindre Reisha...

"Ellen... Ellen je suis si désolée... Je te vengerais... Crois-moi..."

Satan avait été vaincu.




Actions + contextuelles:
 

Équipement:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 240
Yens : 1524
Date d'inscription : 17/01/2017

Progression
Niveau: 43
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Mizoku Sowano ☯ Diplomate ☯

- En ligne



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Jeu 17 Mai - 3:24

- Un nouvel espoir -


Le plan de dernière minute du Sowano leur permis de déstabiliser les deux gardes. Le flash causé par les orbes magiques de Jay avait fait le travail … à moitié. En effet, l’un des gardes semblaient moins affectés que le deuxième. Tandis que l’aveuglé tentait de s’enfuir pour alerté d’autre garde, le second s’était tourner vers Frisk. Il fallait maintenant faire un choix, mais pour Mizoku s’était évident, il fallait empêcher l’aveugler d’alerté d’autre garde. Il faisait confiance aux deux autres pour se débrouiller face au dernier garde.

Ainsi, le Sowano suivi de Jay se mirent à la poursuite de l’aveugler pour l’arrêter. Alors qu’ils étaient à quelques pas de le rattraper, le Sowano eut un malaise et chuta à genou sur le sol. Jay s’arrêta dans sa course pour voir comment allait le vieillard.

Mizoku venait de ressentir une douleur à la poitrine au niveau de son sceau. Ce n’était clairement pas le moment de ressentir des malaises physiques! Son âge le rattrapait au moment mauvais. Il leva la tête vers Jay. Il lui jeta un regard sévère et lui ordonna à bout de patience :

- Pars à sa poursuite! Il ne doit surtout pas alerter les autres!


Jay, déconcerté, hésita un instant, mais le regard jeté par son mentor l’obligea à agir. Il décida donc de poursuivre le garde dans l’espoir de pouvoir l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard.

Affaibli, le Sowano jura intérieurement en se tenant la poitrine de sa main droite. La douleur s’estompa lentement comme si le vieillard avait trop forcé alors qu’il avait tenté d’arrêter le garde. Peut-être n’était-il plus fait pour ce genre de chose.

« Il faudra que je penses à laisser ce genre de chose à la génération plus jeune, je ne suis plus aussi en forme que par le passé. Tout ça me dépasse. »


Résumé:
 

Objets de quête:
 

Fiche technique / Contextuel / Équipement:
 

Mizoku Sowano

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 171
Yens : 1274
Date d'inscription : 24/06/2017
Localisation : Beep, beep, I'm a sheep

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Haïzen ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 0:17

Alors que le dragon se jetait de nouveau sur son adversaire avec l’intention d’abattre une nouvelle fois ses deux lames sur lui, ce dernier, qui ne le prit pas vraiment « en traitre » mais joua tout de même de l’effet de surprise, lui balança un explosif à la figure. La détonation, bien que très restreinte d’un point de vue concret, créa un souffle que les ailes du reptile captèrent tout particulièrement : cela, plus l’impact direct sur son corps le propulsèrent vers l’arrière avec un cri étranglé de souffrance (Osore : 315). L’instant d’après, le fossoyeur devait faire un pas de côté pour éviter de se recevoir une lance épée dans la jambe, et parvint à minimiser les dégâts à une sale coupure le long de la cuisse (Osore : 122) qui lui tira un petit claquement de langue d’insatisfaction. L’instant d’après, l’artiste, toujours allongé sur le dos, prenait un tir de galéöide en plein torse, qui le fit une nouvelle fois crier, même si l’attaque fut bien moins efficace. Dans l’instant, le mercenaire était à côté de lui, dégainant son magnum et se mettant à tirer un peu à la va-vite sur le garde pour l’empêcher de rester en place. (Haïzen : 24).

Tu vas t’en sortir ? ça a l’air salement brûlé.
- C’que d’la peau … Gnn … Deux secondes.


Mais une clameur envahit la coupole, alors que les premiers résistants, visiblement désormais capables de supporter la puanteur environnante, chargeaient pour rentrer. La diversion eut un côté efficace : les deux élus eurent la paix pendant quelques instants, qui permirent au dragon de se relever un peu mieux … Et de grogner de douleur et de frustration, alors qu’il semblait se griffer le front. La technologie tenshin était peut-être très dépendante de la magie, mais cela ne lui retirait pas son efficacité, et il suffisait de voir les écailles par endroit presque « fondues » du reptile pour s’en rendre compte. Cependant, il se releva totalement en quelques secondes, alors qu’un résistant de plus rentrait dans la coupole, porteur d’un message.

Dame reisha ! L’autre élue a besoin d’assistance !
Tu vas tenir le coup ?
- Vas l’aider,
répondit le saurien d’une voix un peu trop rauque, avant de … Littéralement saisir sa peau, au niveau de son front, et de tirer dessus avec force. Telle la mue d’un serpent, une couche de peau morte translucide et dure se décolla de son visage, puis de son torse, le dragon « arrachant » en l’espace de quelques secondes pratiquement toute la surface de son corps qui avait été le plus touchée par l’explosion, avant de secouer la tête. Il paraissait plus rosé, étrangement … Mais ce n’était probablement que le temps que ses écailles durcissent. Moi, j’achève cet enfoiré.

Le fossoyeur haussa les épaules, et pivota vers … Le trou dans le sol. Bien sûr, il aurait pu rentrer dans la salle des archives par la voie normale, les escaliers. Mais d’une part, la voie « normale » était par défaut la dernière option qu’il prendrait. Et en prime, ce trajet impliquait de se rendre à l’un des côtés de la coupole, de descendre l’escalier pour arriver dans le tableau, de remonter tout le couloir vers les archives, et ensuite seulement d’intervenir. Hors, c’était bien trop long à son goût, et encore plus dans le contexte d’urgence dans lequel ils se trouvaient actuellement. Enfin, il ne connaissait pas l’état de la jeune blonde, mais il ne gageait pas forcément d’une survie sur le très long terme non plus. Courant vers l’orifice, et bondissant pour se laisser tomber à travers ce dernier, droit comme un I, il se réceptionna, plusieurs mètres en-dessous, avec une roulade avant quelque peu maladroite, avant d’étudier la situation. Ses lunettes lui surlignèrent la cible et l’objectif à protéger avant même que ses yeux n’aient totalement fini de faire la mise au point. Et il y avait urgence : le tenshin avait bandé son arc et encoché deux flèches, semblant en transe, ou en train de prier. Le cerveau endommagé du rouquin ne mit pas très longtemps à peser le pour et le contre des différentes options : ses muscles s’étaient mis en marche en une fraction de seconde, et alors que le garde corrompu lâchait la corde de son arc, il se jetait devant l’autre élue en gueulant un « YOOOOOLOOOOOOO » retentissant.
ne clique pas là-dessus.:
 

La première flèche percuta son épaulière métallique, et n’occasionna aucun dégât particulier alors que la point explosait contre la plaque courbe de titane. Ceci dit, la force de l’impact à elle seule aurait été suffisante pour le faire vriller en l’air. Aurait, si la seconde flèche, qui elle vint se loger dans son torse, n’avait pas perturbé son équilibre de façon cette fois-ci totalement aléatoire, et l’envoya se crasher avec force dans une table.
note:
 
Il y eut quelques secondes de noir absolu durant lesquelles les yeux du fossoyeur n’envoyèrent absolument aucune information à son cerveau. Et de toute façon, ce dernier n’était pas en mesure de traiter correctement les données en question. Perte de conscience ? Moins cela qu’une coupure brève, mais totale, de ses fonction cognitive. Il n’en fallait pas moins pour faire sans hésiter et de façon si répétée ces manœuvres qui tenaient de la tentative de suicide. Pourtant, en soit, si on mettait de côté le fait que les flèches l’avaient fait dévier de 5 ou 6 bons mètres par rapport à la trajectoire qu’il avait prévu, il s’en était plutôt bien tiré. Se relevant avec quelques difficultés, et empoignant la hampe de sa flèche pour l’arracher au mépris de toute notion de sécurité, le fossoyeur se rapprocha en trottinant de la marchombre. D’une pression sur le côté du visage, il laissa ses lunettes et son masque dé-serrer les lanières qui les collaient à son visage, et retomber sur son torse. Cela lui donnait un aspect beaucoup moins proche de celui de leurs adversaires, lorsqu’il se pencha sur la jeune femme.

Pas trop de casse ? Tiens, t’as un bout de bois qui dépasse, là. Viens avec moi, on va t’extraire ça tout en s’assurant que tu te vide pas totalement de ton sang sur le chemin. Sacrée journée hein ! Tendant un bras à la blonde pour l’aider à se relever, il la tira sur ses pieds, avant de lui passer un bras dans le dos pour l’aider à se déplacer sans forcer sur ses plaies, lui-même tirant une grimace cependant. AAhhhh … samèrelaputevéroléequisucedeschiens, interface ? Combien de temps avant la guérison complète ?
Analyse. 3 côtes fêlées. Poumon partiellement endommagé. Aucun débris laissé dans l’organisme. Aucune lésion cautérisée. Capacités des nanions à 30%. Temps estimé : 7 minutes avant réparation des tissus à un seuil tolérable pour un nouveau combat. 25 pour une récupération complète.
Tu le crois si je te dis que j’ai parfaitement senti que cette saloperie m’avait pas entièrement traversé juste parce que ma combi est semi-blindée devant et derrière ? Sérieusement, ils leur font prendre quoi à leurs flèches quoi … Là, on doit être dans la section médicaments du labo. Allonges-toi sur une des paillasses, j’vais chercher de quoi désinfecter et suturer ta plaie. Ça va piquer pendant quelques jours par contre.

Fouillant paillasses et étagères après avoir remis ses lunettes sur le nez pour analyser plus rapidement les symboles présents sur les différentes étiquettes, le fossoyeur tira une moue. Est-ce qu’il connaissait par cœur la technologie tenshin ? Non. Est-ce qu’il s’inquiétait pour autant ? Pas vraiment. Connaître le corps humain, savoir comment inciser ceci, recoudre cela et empêcher ça de défaillir, ça n’avait rien de sorcier, pour un médecin de guerre comme lui … Et même s’il avait bien trop souvent mis ses études plus au service de la souffrance d’autrui que de leur salut, il savait ce qu’il faisait.


*     *
*


Les résistants, semblait-il, avaient clairement mis Osore mal en point pendant que le dragon récupérait petit à petit de la grenade qu’il avait encaissée. Il était surprenant qu’il soit encore entier, à bien y réfléchir … Mais dans la mesure où il venait, à l’origine, d’un monde où les explosifs étaient quasi inexistants, il n’était pas en mesure de s’en rendre compte. Ceci dit, il était sûr d’une chose : soit il était très résistant, soit l’élite de la garde tenshin n’était pas d’un niveau bien élevé … à moins qu’il n’ait réellement une puissance phénoménale en tant qu’élu ? … … non. Il était toujours, physiquement parlant, l’égal d’un homme. D’un homme très sportif, certes, mais rien de surnaturel. Il ne l’avait jamais particulièrement été … encore que ? Enfin, pas le temps pour ces bavardages … Le garde prétorien était peut-être mal en point, mais il se défendait tout de même suffisamment pour donner du mal aux résistants, même si ces derniers le blessaient sévèrement en retour. ( Résistants : 1134)

Cependant, alors que le garde parvenait à saisir un résistant par la gorge, et à le lancer telle une poupée de chiffon, il comprit qu’il avait fait une erreur. En ouvrant, avec son projectile, la masse humaine face à lui, il avait libéré un passage. De l’autre côté duquel se trouvait un dragon. Qui avait récupéré son épée bilame, et la tenait comme un javelot … Qu’il lui projeta en plein torse avec force. Si les suivants de Reisha n’avaient pas été présents, il aurait probablement pu esquiver l’attaque, mais ici, le fait qu’il dû à la dernière seconde dévier une autre lame fit que la sienne se ficha profondément dans sa jambe, l’empêchant de fuir( Haïzen : 248). Il était difficile à dire si une artère vitale avait été touchée, mais la plaie était douloureuse, et affecterait forcément sa mobilité … Ce qu’il remarqua très vite, lorsque le dragon se mit à foncer vers lui. Voulant sortir une arme pour empêcher le reptile de l’embrocher, le prétorien se vit cependant feinter, et alors qu’il se préparait à bloquer un coup de katana venant du bas, il vit en réalité tout le corps du dragon décoller du sol, et le genoux de ce dernier le percuter en plein masque, le déséquilibrant et le faisant tomber vers l’arrière, sur le sol (Haïzen : 67).

Il ne lui laissa cependant pas le temps d’atterrir correctement qu’il se réceptionnait littéralement pied sur son torse, le bloquant à terre, l’autre patte sur le sol. Le reptile, qui respirait rapidement, sembla laisser deux secondes de marge le temps de reprendre son souffle … Avant de rejeter la tête en arrière un instant, puis de se pencher en avant, et d’ouvrir la gueule. Deux « trous » dans ses mâchoires, au fond de sa gueule, éjectèrent chacun un liquide différent sous pression : les deux jets cristallins se croisèrent quelques centimètres devant sa bouche … Et explosèrent en se mélangeant, créant un véritable jet de flamme dans lequel le dragon noya le visage et le haut du torse de son adversaire pendant de longues secondes, provoquant l’effroi de certains résistants encore trop proches, laissant entendre une détonation du tonnerre (Haïzen : 315).

Cependant, il ne se servit pas de cette langue de flammes pour achever son adversaire, et l’interrompit clairement trop tôt pour ce faire. A la place, il se servit de son katana pour transpercer, de la pointe seulement, le masque du garde, et l’éjecta sur le côté pour révéler son visage, quitte à lui entailler la joue au passage. Puis, d’un geste brusque, il pivota l’arme pour la tenir à l’envers, leva le bras pour la tenir au-dessus de sa tête … Et l’abattit avec brutalité pour la planter … dans le sol, et dans le manteau du prétorien. Lâchant la lame et décalant son pied pour lui permettre de respirer, il dégaina son glaive de fer blanc avec une moue, le pointant cette fois vers la gorge de son adversaire à terre.

Le choix te revient. Soit tu me dis où est ton cristal, tu le dévoiles si tu es en mesure de le faire, je te mets hors service pour quelques heures, on prend soin de tes blessures, et quand tu te réveilles, tout aura changé. Soit tu trouves un moyen de te relever et de chopper mon sabre, et je t’offre un mort d’homme : sur tes pieds, arme au poing. Mais visiblement, tu sais te battre. Et ça me ferait chier de te tuer inutilement quelqu’un que j’apprécierai clairement avoir comme allié.

résumé:
 
[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1240
Yens : 56
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 17
Localisation : De Tokonatsu à Chikaï

Progression
Niveau: 120
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Bashô ྿ L'Ange Gardien de Seika ྿

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 8:12



Mystérieux personnage



L'endurance de son adversaire était vraiment impressionnante. Elle l'était tellement que même les deux plus puissantes attaques du maffieux boosté aux hormones ne pouvait rien faire contre elle et les mûrs qu'elle dressait entre elle et lui. Ceux-ci ne manquaient pas de voler en éclat mais en la régénérant ce qui n'arrangeait pas bien les problèmes du barbu. Malheureusement pour elle, elle ne pouvait pas recourir infiniment à cette technique et une fois s'en être servi pour résister aux attaques de l'hunter, il ne lui restait rien pour faire face à la bête. Elle vivait la dernière minute de sa vie.

Toutefois, voyant Asura fondre sur elle, elle fit tout pour le repousser non pas par la défense mais bel et bien par l'attaque. Alors que l'Ayns était encore juste à côté d'elle, elle envoya alors deux grosses tempêtes crépitantes d'éclairs à leur encontre. Pour lui le challenge n'était que d'esquiver, mais ce n'était pas tache aider vu la vitesse de la tempête. Il se téléporta alors derrière le mur d'une maison non-loin in extremis, comme si cela suffirait à l'en protéger. En quelques seconde la tempête cyclonale arracha les mûrs de la maison pour réduire en miette d'un éclair ravageur. Il se mit alors à sprinter pour sortir de l'air d'effet de son attaque et, malgré une vitesse de pointe de 340 km/h, il fut rattrapé juste avant que la technique ne cesse de faire effet, grâce à la mort de la sorcière par Asura.

Certes ça n'avait qu'était quelques secondes, mais quelques secondes dont elle s'était redoutablement servi: visé par un ultime éclair qui passa à quelques centimètres de sa tête, Bashô eut plus de peur que de mal, demeurant tout de même mal en point. Mais le plus grave n'était pas dans ce qu'il avait encaissé mais bien en ce qu'il avait esquivé. Ce dernier éclair était passé si proche de lui alors qu'il avait les yeux ouvert qu'il l'avait aveuglé. Cécité totale, mais éphémère ou éternelle? Impossible à déterminer pour l'instant.

Heureusement son En lui permettait encore de voir son environnement proche et de s'y déplacer sans risquer de trébuchet bêtement sur quoi que ce soit. Même esquiver des attaques serait tout aussi facile qu'avant, en revanche, les couleurs lui devenaient impossible à voir donc discerner par le En si quelqu'un est son ennemi ou son allié sans le connaître semblait difficile. Pire encore, son En n'ayant qu'une portée de dix mètres, au delà de cette distance tout lui devenait indiscernable. Cela voulait également dire plus de téléportation au delà de cette portée! La sorcière n'était pas morte en vain, c'était à se demander si cela avait valu le coup de s'être jeter dans ce combat. Deux forts élus lui avait succombé à la place de la mort d'Asura, mais tout de même.

De plus, depuis le début du combat il s'était senti épié par un observateur qu'il n'avait pas réussi à repérer. Cela semblait totalement compromis maintenant. S'il décidait de ne pas se montrer, alors Bashô ne pourrait pas le débusquer lui-même. C'est pourquoi il éleva suffisamment la voix pour que tout le monde dans les alentours puisse l'entendre:

-Je ne sais pas qui tu es, certainement un Tenshin, mais je sais que tu es là!
l'interpella-t-il. Montre-toi et explique-moi ce que tu me veux. Je ne suis pas belliqueux et ne suis de toute façon plus en état de me battre, tu n'as rien à craindre. Quelles que soient tes motivations, nous pouvons en parler!

Contrairement à ce qu'il avait déclaré, il n'était pas du tout sûr que le destinataire de ce message soit un Tenshin, bien au contraire. Mais étant à priori seikajin, s'il devait avoir à faire à un ennemi, il était logique qu'il se méfit plus d'un éventuel Tenshin plutôt que d'un membre de l'alliance. Face à l'un d'eux l'Unique lui recommandait d'user de toutes les précautions. Et puis Asura aurait très bien put l'épargner juste pour s'en être pris à Ellen. Cela restait crédible selon lui. Quant à Mépisto qui avait prévu de sortir de sa cachette dès la fin du combat, l'attitude du maffieux le poussa à réviser son jugement. Qui appelait-il? Il attendrait alors, son épée sur sa propre gorge. Si jamais il y avait en effet un ennemi à Bashô dans les parages, alors celui-ci ne devait pas pouvoir prendre d'otage. Situation délicate...

Bashô et Méphisto:
 

©️MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 183
Yens : 180
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 27
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 9:35

 
 
Un nouvel Espoir
feat.Du monde

Les prières de la liche semblait de nouveau être entendue par le dieu céleste car je sentis l'air glacial entouré mon corps possédé. C'était vraiment impressionnant de voir Lucretia agir avec tant de facilité pour appeler notre dieu et ses paroles d'ancienne prêtresse... Cela voulait dire quoi ? Je devais vraiment comprendre son histoire... Les autres élus agissaient de leur coté afin de trouver des indices pour se débarrasser des deux gardes qui nous attendaient de l'autre coté... Long allait nous aider dans notre quête et nous rendre la tache plus facile...

Enfin, j'y cru avec Lucretia lorsqu'une voix pénétra nos esprits, celle du dieu corrompu. Il avait senti nos attentions pour invoquer l'aide du dieu conquérant... Ses paroles furent suivi d'un mal de tête qui nous fit pousser un léger cri de douleur tout en nous tenant la tête, cependant j'espère que la liche, dans notre douleur, eut put voir un fragment de l'essence magique de ce dieu afin qu'on puisse repérer sa piste.

Tandis que la souffrance s’effaçait peu à peu, un autre problème survint. La Seikarienne venait de produire le bruit le moins discret du monde qui fit réagir les deux gardes... L'infiltration était ratée et Lucretia ne put se retenir sa remarque sur un ton glacial :

C'était à prévoir de la part d'une gamine choisi par le phénix.

Elle la regarda de haut quelques secondes tout en observant les actions du ninja qui permit de déboussoler l'un des gardes qui se mit à fuir tandis que l'autre se mit à fuir pour prévenir la garde... Lucretia fit confiance au vieillard qui semblait partir arrêter le second garde tandis qu'une glace pure se forma entre ses doigts pour cibler celui qui allait en direction de Frisk. Malgré ses paroles sévères, elle semblait avoir un minimum de compensation...

Cependant, Agrael émit un bruit pour attirer notre attention en direction du second garde, le ninja semblait avoir un malaise certainement causé par son âge. La liche tourna son attaque de givre en direction du fuyard... Des projectiles de givres partirent dans sa direction afin de le stopper dans sa course en l’empalant et le gelant. Tout ça suivi de sa remarque envers le ninja :

Des enfants chez les Seikarien, des viellards chez Minshu. Vraiment entouré d'être incapable, fils de Long. Gamine débrouille toi pour le moment.


Résumé:
 

Fiche technique + équipement.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 113
Yens : 1749
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 5
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 13:56


- Un nouvel espoir. -

J'avançais discrètement. J'espèrais trouver quelque chose d'intéressant. Il y a beaucoup de machines ici... ça me rappelle un peu celles du laboratoire d'Alphys dans mon monde. Je pense du coup que je pourrais comprendre à quoi elles servent. Il me faudrait juste un peu de temps. Quel bouton parmi toutes ces machines pourrait m'aider ? En attendant j'espère que les autres ont un plan...

"Hein ?!?"

C'est pas vrai... manquait plus que ça. Il a fallu que je renverse une barre de métal. C'est pas possible, non, non ! Quel échec... j'ai vraiment foiré ma discrétion. Et à cause de moi les gardes nous ont vu. Il va falloir faire quelque chose vite. Mon coeur... mon coeur bat très vite. Un seul garde, devant moi. Il semble surpris. L'autre commence déjà à s'enfuir. Tout se passe très vite. Je n'arrive pas à réfléchir... je n'ai pas le temps de le faire. Moi... le garde... et je ne peux pas le raisonner. Mon corps... mon sceau... ils chauffent si rapidement... je n'ai pas le choix, je dois le mettre hors d'état de nuire. Je... je ne DOIS PAS le laisser s'en aller comme ça.

"Plus qu'un."

Dans mon étui. La pierre que j'ai ramassée. Je la prends. Je prends mon élan. Et je la lui jette au visage. Dans un bruit sourd elle cogne fortement son crâne... et il tombe par terre.



Mon coeur bat fortement. Ç-Ça... ça y est ? Il est tombé. Il ne se relève déjà plus. J-J'ai lancé si fort que ça...? Je dois être sûre. Je ramasse la barre de fer sur laquelle j'ai trébuché. Je la brandis, et j'avance avec précaution vers le soldat corrompu. Lentement... je me rapproche très près... et je le touche avec. S'il y a besoin, je le frapperais jusqu'à ce qu'il ne bouge plus. Je dois accomplir ma mission... je dois...

Non... qu'est-ce que j'ai fais ? L'homme qui est là... ce n'est pas sa faute, il est manipulé. J-Je ne dois pas le tuer... j-je ne l'ai pas fais n'est-ce pas ? J-Je... j'essaie de sentir son pouls. Je crois qu'il est toujours là. I-Il est juste assommé. Je ne l'ai pas tué, mais j'aurais pu... j'ai failli... je l'ai frappé vraiment fort, sans retenue, je... je ne sais pas ce qu'il m'a pris. J'ai failli tuer quelqu'un. J'ai fais usage de violence. J-J'ai peur d'un coup. J-Je dois plus me battre... plus me battre. Plus jamais. Je m'écarte du soldat. Lorsque je me retourne, je vois l'autre qui est à terre. En sang. E-Est-ce qu'il est mort ?

J-Je n'arrive pas à détourner le regard. J-Je ne me sens pas très bien. M-Mes battements de coeur n'arrivent pas à ralentir. J'ai l'impression d'être à bout de souffle... je ne peux pas m'emppêcher de respirer bruyamment. Tout mon corps tremble... je n'arrive pas à me contrôler, c'est horrible... le garde, il a été tué...? Est-ce que... est-ce que c'est ma faute ? Non, ce n'est pas moi qui l'ai attaqué, c'est elle. M-Mais si je n'avais pas fais du bruit on aurait pas forcément eu à attaquer et... il ne serait pas mort. Donc c-c'est de ma faute ? N-Non, il est pas mort à cause de moi, c'est pas vrai... ce n'est même pas sûr qu'il soit mort. J-Je... je ne sais pas quoi faire. J-Je ne voulais pas que ça arrive...

Récap':
 

Équipement/Objets:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1465
Yens : 103
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 43
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 17:15





Les actions combinées du trio eurent raison de la barrière magnétique. Byakuya fut intérieurement fier d'avoir pu déjouer les mécanismes de cette île encore nouvelle. Il savait que rien n'était encore joué, mais si le trio continuait ainsi, ils allaient sûrement arrivé à enfin faire cette mission qui tardait tant à s'accomplir. Les deux sabreurs  avancèrent tranquillement pendant de longues minutes jusqu'à arriver devant une porte très grande, et probablement très solide. Un nouvel obstacle ? Une nouvelle énigme ? C'est ce que se dit le capitaine avant de voir son objet magique s'affoler. La seconde d'après il sentit une énergie qui ne présageait rien de bon. Comme si... le piège s'était déjà refermé sur eux.

Zayro... ici ? mmh... nan... cette énergie est différente... que se passe-t-il.... pensa-t-il, s'attendant à une menace directe.

Et il ne fut pas déçu. Bientôt, une trappe s'ouvrit sur le côté, et un sosie raté de Zayro en sortie pour attaquer les deux élus. Le shinigami eut le réflexe d'esquiver en sautant, et il en profita pour réaliser ce qu'il voyait... ce n'était pas Zayro ! Comment ces habitants de l'île avait pu récolter autant d'information sur lui pour créer une espèce de copie difforme, mais ressemblante ? le but était assez évident, mais le procédé lui échappait encore.

Quoi qu'il en soit, si cette bête venait à être perfectionné, cela allait une catastrophe autant pour le continent que pour l'île si elle en perdait le contrôle. Conclusion : elle ne méritait pas de vivre. Byakuya atterrit sur l'air pour ne pas toucher les flammes du sol, puis fixa la bête de son œil expérimenté et avisé, cherchant dans sa tête ce qui ferait le plus mal à cette copie ignoble. Puis, il se décida.

Tendant son doigt vers la bête, il énonça d'une voix calme.

Seren Sokatsui

Un défilé d'éclair bleu fonça sur la copie, le shinigami orientant ses tirs pour ne pas toucher le sabreur de Fuyu. Une bonne partie de son énergie s'en alla, mais il préférait être fatigué, que d'être mort et laisser cette bête courir sur Kosaten. D'ailleurs... il se demandait si comme les élus, cette copie allait pouvoir ressuciter....



Stats :
 

récap':
 


contextuelle:
 


 
                       

                 

         

 

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 773
Yens : 240
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 19:03



Nouvel espoir
feat.Une flopée de gens


Je poussai un soupir de soulagement quand je constatai que personne ne me poursuivait. Toujours une bonne chose de faite ! Sans vraiment y penser, je continuais de voler, jusqu’à ce que j’arrive devant une nouvelle sorte de portail. Méfiant, et me doutant qu’il était différent des autres, je rétractai mes ailes, et posai pied à terre.

Puis, me fichant un peu de la prudence maintenant que j’étais arrivé jusqu’ici, surtout que je ne pouvais pas faire demi-tour, ni trouver une autre issue, je fanchis le portail. Et le regrettai presque aussitôt. En effet, déjà que mon corps luttait contre le poison, la vitesse à laquelle je voyageais à travers le portail faillit bien me tordre de douleur. Heureuseument, j’arrivai rapidement à destination, et eut à peine le temps de reprendre mon souffle qu’une vague d’inquiétude me submergea quand je commençai à marcher.

En effet, plus loin, je pouvais entendre des coups de fouet, et des personnes travaillant sans relâche. Avançant avec plus de prudence et profitant des quelques coins d’ombre que pouvaient m’offrir les lumières défaillantes (le plan de Byakuya devait avoir fonctionné), je finis par arriver sur une scène qui raviva de biens mauvais souvenirs. Un esclavagiste s’amusait à asseoir son pouvoir sur les mêmes sortes de créatures que j’avais vu plus tôt, ne posant pratiquement pas son fouet une seule seconde. Une rage intense monta en moi, et sans que je le remarque, mes yeux changèrent brièvement de couleur avant que je ne finisse par me calmer quand mon regard tomba sur la seule issue de la pièce, non loin du groupe horrifiant.

Bon sang, j’étais pratiquement sûr que je ne pourrai pas faire face au seul gars libre ici, et pourtant il fallait que je passe. Encore une fois, j’allai devoir user de ruse pour m’en sortir. Un plan assez simplet, qui n’était sûr de fonctionner qu’à cinquante pourcents me vint.

Alors, avançant toujours dans l’ombre, tentant de faire le moins de bruit possible, je façonnai ma magie. Tout d’abord, je créai de nouveau ma patinoire sous les pieds de tout le groupe, y compris l’esclavagiste. Mais ce fut ensuite suivi d’une horde d’oiseaux de glace qui se précipitèrent à la fois sur les esclaves, mais aussi leur “gérant”. Restant toujours dans l’ombre, j’accélerai le pas, gardant à la fois un oeil sur mon objectif et sur le groupe qui serait avec un peu de chance, trop distrait par les oiseaux de glace et le sol glissant pour pouvoir me suivre.

Si j’atteignais la porte avec l’écriteau salle de contrôle sans encombres, il ne me suffisait plus qu’à de nouveau élever un mur de glace derrière moi pour empêcher quiconque de me suivre, avant de s'engouffrer dans l’ouverture.

Actions:
 

Equipement & autres:
 




Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1390
Yens : 273
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 75
Exp:
2/12  (2/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 19:32





新しい希望

feat. des gens




Ce dépôt de satan ne s’en sortirait pas, Zoro et Byakuya s’accordaient bien sur ce point. Quelque part, nos deux ex rivaux profitaient de cette revanche contre ce prototype raté pour apaiser leur rancœur envers ce pauvre slip à la mèche blanche. Ils essuyaient les défaites à la chaîne avec ce monstre d’invincibilité. Pour une fois, on leur proposait une version totalement pétée mais aussi complètement vulnérable de ce grand ennemi de tous. Il était très lent, et Zoro comptait bien exploiter cette faiblesse. Certes, ça n’apportait rien de concret puisque ce n'était pas Zayro mais une sensation de demi-soulagement/demi-fierté se créerait inévitablement s'il le vainquait.  

L’échec n’est pas une option Dracula !  


Fit-il savoir à son compagnon, une fois qu’il eut déposé son avalanche de lames sur la monstruosité. Maintenant, on le voyait découper de partout, agonisant, à terre comme un misérable. Un sourire en coin visita furtivement le visage de notre héros d’un jour, satisfait de voir ce ver de terre ramper au sol pitoyablement. Il se retenait sauvagement de le lui faire bouffer avec son pied mais un sentiment d’incertitude l’en empêcha. Ce n’était pas fini. Il n’était pas hs.
Pas encore.

Ses craintes se confirmèrent lorsqu’un flot de lave atomique se déversa jusqu’aux deux élus, recouvrant le sol comme un sympathique tapis flamboyant. Ohhh que c’est beaaaaau…. Ohhhh que ça fait maaaaaaal !
Par réflexe, le pirate nonchalant se recula vivement, sans se rendre compte que derrière se trouvait l’autre boulet. Il le percuta comme un bleu, bloqué par sa présence :
Gn… ! Bouge de là toi !!!


L'urgence de l'instant le poussa à agir impulsivement. Ainsi, ses instincts à la fois de survie et protecteur s'enclenchèrent en furie. Ce fut la raison pour laquelle il projeta violemment, voire méchamment l'autre sabreur au loin derrière lui. Maintenant, cet individu ne gênerait plus ses vastes mouvements et Zoro ne se sentait plus contraint de le surveiller constamment. Bien qu'il ne portait pas cet être dans son coeur, il ne résistait guère au désir de sécuriser ses alliés, par inquiétude pour eux. Il ne s'angoissait pas pour tout le monde, mais seulement pour ceux qu'il savait inférieurs au danger auquel ils faisaient face, comme à cette heure avec Byakuya contre cette expérience ratée des ténèbres.
Cependant, le temps de bousculer l'autre abruti, la lave le piégeait déjà. Il n'eut que le temps de bloquer les premières rafles maladroitement, et d’enclencher un bouclier à la va vite mais des gouttes ardentes s'infiltrèrent dans ses défenses qui fondaient comme du fromage à raclette sous la chaleur.

Des tâches de brûlure peignirent sa peau par endroit, de quoi faire lâcher un vilain grognement à notre grand gaillard. Dans peu de temps il ressemblerait à un dalmatien avec de la peau pourrissante en guise de tâches noires. Ca mordait dur son bordel, et maintenant on lui envoyait un laser percer sa cervelle ! OH !
Mais cette fois-ci, la précision de sa défense porta ses fruits. Toujours en Ashura, il parvint à l'aide de ses "9" sabres à détourner le laser, qui vint à réfléchir au plafond.

Maintenant que la lave disparaissait, il revenait à la charge, cette fois-ci prêt à en finir définitivement, tandis que certaines brûlures lui mordaient encore sa chair activement, comme si un produit toxique bouffait sa peau telle une mite. Oui, c’était ça, pendant ses actions, il eut la sensation qu’une bête lui rongeait des morceaux de chair. Bientôt, une odeur de cochon grillé s’élèverait dans les airs s’il ne se dépêchait pas. Quoiqu’il en coûtait, il devait demeurer en Ashura le plus longtemps possible, quitte à repousser ses limites. Une course d’endurance, l’épuisement n’était pas permis tant que cette sinistre créature du dégoût n’était pas renvoyée chez elle.

Résumé:
 




.
[/size]
[size=15]





† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique


Dernière édition par Roronoa Zoro le Dim 20 Mai - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 164
Yens : 1334
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 19
Localisation : Dans un plan d'existence non euclidien

Progression
Niveau: 6
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Vahl Viiront ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 20:27

Un Nouvel EspoirFt. Manga Multiverse

Si je me permettais d’un instant songer à autre chose que les évènements m’entourant, c’était pour constater une autre présence, plus loin, quelque chose d’imposant et de puissant, qui serait très probablement un rempart de plus face aux envahisseurs. Une présence menaçante, mais rassurante de mon point de vue, qu’elle soit directement sur ma route ou non. Il ne restait alors pour moi qu’à suivre l’exemple et me montrer digne de sa bénédiction.


Dans l’action qui se déroulait sous mes yeux, je pouvais voir l’un des gardes, surpris par l’aveuglement, fuir, tandis que l’autre nous tenait face, peut être pour couvrir la retraite de son camarade. Peu désireux de ralentir l’arrivée des secours, je me décidais alors à ne pas me lancer à la poursuite du premier, mais n’aurais finalement guère le temps d’agir vu les vives réactions de ceux que j’accompagnais.


Le vieil homme en premier, se lança dans la course derrière le plus mobile des deux, mais nous rappela bien vite la condition de son corps en faiblissant et tressaillant, ce qui coupa net son élan. La dame agit ensuite, faisant preuve de capacités de sorcières pour entraver le fuyard, avant de lancer une pique aux deux autres « alliés ». C’est à ce moment que l’enfant, que je pensais bien faible, me surpris par son geste en heurtant violemment le crâne du garde restant pour le mettre à terre. En définitive, ces deux-là s’étaient montrés très efficients à distance. Sans perdre plus de temps, je m’approchais alors de l’homme dont l’enfant vérifiait l’état, ne sachant si ce dernier vivait encore, ce qui me soulagea lorsque le verdict fut positif. La même chose n’était pas forcément vraie pour l’autre, et c’est à pas prudent que j’allais me diriger vers lui pour en vérifier l’état, et si nécessaire, achever de le neutraliser.


- Ils ne sont pas responsables, je vous le rappelle. Reisha a interdit les meurtres. Je comprends que dans l’action, le nécessaire doit parfois être fait, mais s’il vous plaît, essayez de vous retenir au possible.


Il me coûtait d’assumer notre état de « corrompu », comme les hérétiques nous nommaient, mais je me devais de leur rappeler les consignes, qui, après tout, jouaient en ma faveur. Avec les recommandations quant aux combats, limitant les dommages que l’on pouvait infliger, nous ne nous en sortirions que mieux. Et puis, je pouvais bien prétexter ce fait pour m’assurer de l’état de mes véritables frères. Avant de continuer, je voulais alors étudier l’état des deux hommes, et m’assurer que le meilleur soit fait pour éviter leur mort, au cas où il y ait une hémorragie quelconque, par exemple, si tant est qu’ils puissent survivre.



Résumé:
 

Contextuelles disponibles + Effet actif:
 

Equipement disponible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 184
Yens : 465
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 33
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 21:46

Nouvel Espoir

Chaos contre Harmonie

 (Resultat dé interception des flèches : 55 échec)
La jeune femme entendit peu à peu une sorte d’incantation et se releva doucement. Elle jeta un oeil par dessous les débris qui la cachaient, et vit le prétorien penché sur son arme et psalmodiant à voix basse.  Elle pressa une main sur sa plaie avec un mauvais pressentiment et lorsqu'elle vit son adversaire tendre la corde de son arc, elle pris ses appuis pour bondir… une douleur fusa dans son flanc. Elle fut obligée de se contenter du tas de pierres pour la protéger.
Le bruit de la corde qui se détend.
La sensation étrange de la mort qui s'approche.
Une cri soudain fit voler en éclats l'instant. Suivi du bruit de deux métaux qui s’entrechoquent, puis celui d'un corps qui s'écrase au sol.
Lexi se redressa, se leva doucement tandis qu'un homme - celui qui avait fait diversion avec le droit - ôtait son masque pour l'approcher. Il lui tendit la main en analysant son état- avec une pointe d'humour? - avant de lâcher un long juron. Il avait dû prendre sacrément cher pour intercepter ces flèches et cela tira une grimace intérieure à la marchombre : elle lui devait la vie. Et son honneur aurait voulu qu'elle s'engage à sauver la sienne trois fois avant d'effacer cette dette, cependant elle préférait attendre de survivre à cette guerre avant de s'engager…
Il la guida clopin-clopant jusqu'au laboratoire où elle s'installa sur un table pendant qu'il fouillait les lieux.
Tu sais ce que tu fais au moins ? S'inquiéta la blessée de guerre avant se reprendre : merci. De m'avoir sauvée.
Elle resta donc tranquille pendant que le fossoyeur s'occupait d'elle.
récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2256
Yens : 1067
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 53
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 23:47

Tour 11:Les sous-sol ténébreux...  








Fuyu:

Li-Ming:Remis de l'intense douleur que tu as ressenti, tu reprends les devants et utilise ton pouvoir pour essayer d'anéantir l'un des soldats. Mais rapidement, tu vois que le vieux sage n'a pas pu arrêter le fuyard et tu considère ce danger plus grand. C'est ainsi que tu te tournes vers lui envoyant ton arme de glace dans sa direction et dans un parfait tir, tu le bloque au sol, sans forcément le tuer, mais il est sonné et ne pourra pas reprendre conscience avant un moment.

A côté, tu ressens l'étrange et sinistre aura du Dieu. Lointain, éloigné et légère, au-dessus de toi. Serait-il à l'étage -3? Essaieras-tu d'y monter ou poursuivras-tu ton chemin avec tes nouveaux compagnons?

Zoro  :  Comme ton compagnon, tu vois le champs de force tombé, mais bientôt tu ressens la présence d'un adversaire que tu avais déjà connu. Un Zayro raté qui se décompose sous tes yeux. Peut être faut-il abréger ses souffrances? En tout cas ton attention est attiré aussi par ce qui peut être derrière cette porte.... Dépêches toi de t'en débarrasser pour voir ce qu'il y a derrière.


Minshu:

Ellen:  Et voici que vint la fin de l'impératrice démoniaque. Elle aura lutté, elle aura résisté mais la Faucheuse est passée et t'a fauché. Ton corps disparaît petit à petit en particules de lumières, alors que Viola s'échappe en direction du Palais. Elle sera arrêter rapidement par le champs de force qui protège le palais, mais elle peut entendre le lieu de la bataille, comme des bruits étouffés par le bouclier magique.
Spoiler:
 


Natsume:  /


Byakuya: Bien réussi à détruire le champs magnétique, vous tombez sur le gardien qui vous attaque. Le Zayro raté est loin d'être l'original et semble se décomposé a vu d’œil, comme si sa vie était déjà comptée à peine après avoir vu le jour. Mais il va falloir résister d'ici là, ou la détruire avant....

Tenma: Arrivé devant cette scène d'horreur , tu te retiens de ne pas t'emporter mais tu auras tout le temps de te venger et de les venger une fois avoir terminé votre mission. Aussitôt, tu réitères ton pouvoir de patinoire, mais tu y ajoutes des oiseaux de glace pour distraire tout ce groupe.  Les esclaves vitreux d'abord, ne semble pas réagir à cette “ attaque”, mais dans cette tentative un des oiseaux parvient à couper l'une des lanières du harnais qui tombe au sol. Les yeux vitreux de l'esclave revient à la vie et regarde tout autour de lieu, complètement perdu. S'en suit la libération de d'autres esclaves, qui petit à petit se mettent à paniquer. De son côté l'esclavagiste tente de détruire tes oiseaux de glace et rétablir l'ordre... Et alors que tu te précipites dans les escaliers , il te voit du coin de l’œil et se met à rugir... Il ne te reste plus que quelques mètres pour parvenir aux escaliers, mais tu entends déjà son fouet claquer dans ta direction. Va t-il parvenir à t'avoir et toi vas-tu réussir à créer ton mur... Alors que tu peux voir du coin de l’œil les esclaves s'énerver ou paniquer face à leur bourreaux.

Spoiler:
 



Mizoku  : Observant la situation de ton regard avisé, tu tentes de t'en prendre à celui qui fuit. Malheureusement, tu es touché par les conséquences de la vieillesse et tu fais un léger malaise. Envoyant ton compagnon essayait de l'arrêter à ta place... ( voir réso de Li-Ming)

Tenshi:

Lexi: Lexi : Alors que tu sens la fin approcher, tu constates en fait, avec bonheur, que c'est ton partenaire élu qui a prit les dégâts pour toi. Ayant une combinaison blindée et étant moins blessé, et surtout étant deux, il a pu faire ce qu'il fallait pour t'éviter la fin. Ton adversaire est hors jeu, tu peux donc suivre ton collègues qui part vers les labos pour trouver de quoi te remettre en état. En haut, les choses s'accélèrent et le conseiller corrompu prend la parole ! Pourras tu revenir à temps, pour livrer peut être, un autre combat ?

Haizen : Tu livres ton dernier duel contre Ozore, avec quelques difficultés néanmoins. La blessure spectaculaire de la grenade Tenshin oblige le reptile à muer. Puis tu interrompt ton combat au moment ou la résistance entre en jeu et vous vous séparez. L'un part, pour aller sauver Lexi, l'autre reste. Reisha est prévenue mais n'a que peu de temps à consacrer à vous, malheureusement. Enfin, tu arrives vers ta coéquipière, pour te prendre les flèches à sa place. Ta combinaison blindée te protège bien mieux qu'une simple armure de cuir, mais tu prends tout de même quelques dommages. Après quoi, tu décides qu'il faut sauver le soldat Lexi et l'emmène à l'abris, à l'écart, pour lui faire une petite opération à la sauvette. Juste de quoi s'assurer qu'elle puisse tenir le coup jusqu'à la fin. L'artiste qui est resté en haut, s'occuper de finir le combat avec Ozore et lui intime de se rendre ou de mourir. Mais il est corrompu, ne l'oublie pas. Une volonté plus grande le guide. Il te regarde et annonce "Gnn.. La volonté de... L'unique...." mais un resistant s'approche de toi, le coupe dans sa parole et l'assome d'un grand coup dans la tête. Il te dit (le resistant) "Ne les laisse pas parler, ils peuvent se suicider au lieu de se rendre ! On s'occupe du cristal, va aider notre chef élu !

Vahl :  tu restes encore et toujours dans les bonnes grâces. Mais n'oublie pas que les actes parlent aussi mieux que les mots. Même si les élus ont leurs propres difficultés et qu'Ellen est désormais plus de ce monde, il reste suffisamment d'élus forts pour entraver l'Unique... Enfin, évidemment, cette pensée est absurde, rien ne peut entraver l'Unique ! Tu rappelles donc la règles élémentaire fixé par Reisha, pour continuer d'obtenir respect et confiance à qui de droit. Mais la véritable question en suspens est : Quand décideras tu de frapper ?


Seika:

Bashô: Alors que le combat fait rage où tu as failli finir en victime aussi. Tu t'en sors, non sans de sérieux dommages à priori. Tu ressens la présence et lui ordonne de sortir. Mais un long silence te répond.... Bientôt brisé par un ronflement. Ton EN te permet rapidement de comprendre que le Asura, comme l'original à l'époque, s'est endormi après une telle bataille. Mais ce n'est pas lui qui te préoccupe, car la présence que tu ressentais se rapproche de toi. Ton don te permet de ressentir un petit être tout chétif, mais tu n'es pas dupe, sa puissance même retenue et cachée te semble bien plus puissante. L'unique semble quelque peu inquiet et agacé. Qui est cet ennemi de ton dieu? Sa voix retenti aussitôt à tes oreilles, mais tu ne parviens pas à le localiser exactement. Parvient-il à brouiller ton pouvoir?

-Peu importe ton passé, je sais qu'actuellement tu n'es pas en plein possession de tes moyens. Tu es un élu fier et auparavant tu aurais refusé une quelconque affiliation à un Dieu. Mais ce faux dieu corrompu a voilé ta vision... Si tu veux redevenir l'élu que tu étais, essayes de lutter contre lui.... Je t'aiderais à devenir celui que tu étais... Mais tu dois le vouloir, tu dois douter de ton bourreau...Découvre la vérité!

Mais comment vas-tu réagir à une telle offre? Va t-il distiller le doute en toi?

Spoiler:
 


Frisk:  Après la catastrophe que tu as failli faire et où tu pouvais entraîner avec toi tes compagnons, tu envois une pierre que tu avais ramasser précédemment, assommant le soldat aussitôt. Fort heureusement, il n'est pas mort mais inconscient. Tu ne contrôles plus ta force? Mais cette situation te fait paniquer, tu perds ton sang froid et le contrôle... Pourtant à cet instant, une lumière s'éclaire... L'artefact donné par Reisha, puis Animus luit d'une lumière, plus intense lorsque tu l'approche d'un certain chemin. T'approchant du chemin indiqué, tu vois une étrange chose, difficile à qualifier. Une grosse “ machine” entourant un cristal énorme touchant le plafond,  alors que plusieurs tuyaux sont reliés dessus et plonge dans le sol, sans aucun doute à des mètres et des mètres dans les profondeurs. Alors que tu t'approches plus encore, l'artefact jaillit de ta main pour s'encastrer dans le connecteur.Un écran magique d'arcane apparaît devant toi. Plein de chiffres apparaissent, pour finalement s'éteindre. Quelques secondes supplémentaire et la couleur sombre se met à apparaître à nouveau et de nouveau chiffre apparaissent. Le spectacle dure plusieurs minutes, mais tu penses comprendre ce qui se passe. Tu as trouvé l'un des Cristaux supérieurs que tu recherchais...

Les lumières grésillent, puis s'éteignent avant de se rallumer à nouveau. Le cristal devient d'un violet clair, comme si tu l'avais purifier et rediriger son énergie...Mais vers ou? Le processus terminé, l'artefact tombe au sol, sa taille a réduit de moitié. Autant se dire que tu ne pourras utiliser qu'une seule fois ce dernier sur un autre des cristaux supérieurs...

TOUS: Libérer Kosaten de l'emprise de l'île et détruire le Dieu Corrompu.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 28
Yens : 20
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Tenshi
avatar
Reisha - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 23:48

Event Tenshi

* * * Dehors * * *

Pour Zoro et Byakuya

Alors comme ça, on retrouve un ancien camarade ? Eh non, vous remarquez bien vite qu'il s'agit d'un vulgaire clone, rien à voir avec l'original et pourtant, tout de même, une certaine puissance est liée à cette erreur de la nature. Mais cette chose est totalement instable et des morceaux de son corps explosent parfois sur le coté, créant des fissures ou des trous béants brûlants. Le feu atomique est plus que corrosif, il fait fondre les matériaux. Byakuya enchaine plusieurs attaques et Zoro fait de même de son coté, allant même jusqu'à S'ashurariser ! Vous tapez forts et durs, profitant de la lenteur approximative de cet adversaire peu commun, il faut bien l'avouer, mais qui se voit apparemment rudement protégé par une étrange technique. Toutefois, en avez vous terminés avec lui ? Il semble comme ramper sur place, mais déverse soudaine sur toute la zone, un flot de lave et de feu atomique. Après cela, un laser sort de sa bouche, visant le bretteur aux cheveux verts...

ZF200 : ...UuuAh... TuER... DiEuux... DeTRUiiire... TouuUT

Spoiler:
 

* * * Du coté de Reisha * * *

Après moult bataille, elle reprend l'ascendant, pendant qu'Haizen se scinde, allant dans deux directions opposées. En effet, sentant Lexi en grand danger, le fossoyeur fonce la chercher et la sauver. Pendant ce temps, la resistance entre en jeu et met à mal Ozore, que l'artiste ne tarde pas à finir à l'ancienne, avant de lui laisser un dilemme. Reisha se débarrasse en même temps d'un de ses adversaires en l'assommant avec une puissante onde de choc, derrière la nuque. Il n'en resque qu'un, qu'elle met au sol par un croche patte rapide, puis un mawashi en plein dans le bas ventre une fois par terre. Le sol se craque sous la férocité de sa force ! Il ne se relève pas, c'est un Knock Out pour ces deux individus et anciens élèves. Reisha se tourne alors vers l'artiste et les resistants.

Mais en haut de son pupitre, le maitre des lieux se lève enfin et s'avance, comme s'il s'apprêtait à commencer un discours.



- Alors nous y voila. La fuyarde revient au bercail avec son troupeau de dissidents. Ses élus aveuglés par un idéal dont ils ignorent tout...  Vois tu, ce que tu fais endurer aux tiens ? Notre technomagie surpasse Kosaten, nous devrions êtres les maitres du cycle et du continent. Notre Dieu est ... Hmm, je suis si désolé que tu ais fais un si mauvais choix. Mais vous tous, vous pouvez encore réparer cela. Une simple pierre à avaler et toute la douleur disparaîtra.

La douleur nous maintiens en vie. Hatanz, tu peux encore tout stopper ! Cria Reisha.

- J'ai contemplé la puissance de notre Dieu et de notre ile. Dehors, certains élus sont déjà morts. Il n'y a pas d'autres chemins ou voie pour ceux qui ne peuvent accepter l'issue qui se profile à l'horizon. Nous ne pouvons pas fonder un monde parfait, avec votre contradiction.

Ils en ont déjà assez bavés. Les élus, la resistance, moi... C'est la corruption qui te fais dire tout ça. C'est à cause de Fuu n'est ce pas ?

Pourquoi à ce moment précis, la cheffe parla du conseiller de Fuyu, le célébrissime inventeur du sennou, Fuu. Un homme dévoué à la cause de Long, qui avait été invité comme dignitaire émissaire par Tenshi, quelques mois plutôt. Le premier de la liste, sur tous les émissaires prévus... Qu'étaient les conseillers de chaque nations. Mais étrangement, c'est après le passage de celui ci, que tout dérapa. Tenshi et ses habitants changèrent. Le vilain petit canard qu'était Fuyu, semblait avoir mis son grain de sel et de poison dans la paix Tenshin.

- Fuu n'y est pour rien. Ou disons simplement, qu'il n'a été qu'un déclencheur de ce qui devait et serait arrivé. Cela faisait des siècles que Tenshi aurait dû faire cela. Des cycles perdus... J'ai approuvé ce qu'il désirait faire, je l'ai prévu avec lui. Si tu veux tout savoir Reisha, je n'ai pris aucun cristal noir. J'ai accepté la volonté du Dieu par moi même. Et maintenant, c'est à vous de l'accepter

Reisha se redressa alors en transformant son galeôïde en galet translucide et le mit à sa ceinture. Elle prends un autre cristal dans sa main.

Aeternam, tu m'entends ? Si c'est le cas... Détruit le champ de force autour du palais. Je sais que tu en es capable.

Reisha en était sans doute capable aussi, mais elle devait s'économiser pour le moment.


©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 28
Yens : 20
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Tenshi
avatar
Reisha - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 18 Mai - 23:48





Unleash the Beast of Tenshi




Experience MF131 - The beast - Niveau 131
 Musique

Asura avait donc vaincu Satan, le béhémoth fut le plus fort. Il faut bien avouer que la bête était une entité extrêmement puissante, un clone très fort, une copie quasi parfaite ! Et tout comme Asura le fut, la créature muette, qui ne faisait que grogner depuis le début, regarda ensuite la scène autour de lui, le chaos ambiant était attirant il est vrai. Mais au lieu de ça, après avoir achevé la sorcière et l'envoyant donc... Dans le royaume des morts, celui ci se posa à coté. Il bailla pendant quelques secondes et puis commença par se coucher là.

Il était finalement prêt à piquer un petit som', bien que cela lui ait ouvert l'appétit. En voulant manger ce qu'il restait de cette dernière, il vit l'élue partir en particules de lumières. C'était injuste, on ne pouvait même pas manger les élus et les natifs étaient protégés par le Dieu unique. Quand aux resistants, dehors, ils n'étaient plus très nombreux. La plupart avais suivis Reisha au palais.

Sinon, il y'avait bien Aeternam, mais il volait ! Asura aurait pu les attaquer, il en avait presque envie, si seulement cette envie de dormir n'était pas aussi prioritaire. Il fallait bien avouer que son mode berserker lui prenait une energie folle et qu'une fois qu'il était couché, il était si bien, que le sommeil l'appelait presque aussi tôt. Après avoir refermé la gueule et grogné deux trois fois, la bête piqua donc un som' à l'ombre d'une ruine formée à cause des JOKA NO ARASHIIIIIII balancé par Ellen.

La combattante ne l'avait en tout cas pas ennuyé une minute, elle était balèze, forte, peut être que s'il n'avait pas dû répondre à la volonté de l'Unique, le béhémoth l'aurait laissée en vie, juste pour pouvoir l'affronter à nouveau ! Mais bon en attendant... Fais de beaux rêves Asura.

ZZzzzZZzzzz

- - - -

Ellen achevée.

Nice fight'o !



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1768
Yens : 301
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Sur l'île de Tenshi

Progression
Niveau: 132
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Sam 19 Mai - 7:58







Un nouvel espoir !




feat.Des gens

Viola's theme

Ellen... Ellen était morte pour son pays. Elle... Elle s'était sacrifiée pour sauver Kosaten. Et je n'avais rien pu faire pour l'aider... Je n'étais qu'une incapable... Une moins que rien... Et dire que j'ai osé l'abandonner... La laisser dans son désespoir alors qu'elle me disait la vérité ! Elle avait réellement changé... Et je ne l'avais pas écoutée. Je lui avais tourné salement le dos, et j'étais partie, une haine puissante croissante au fil du temps dans mon cœur. Oui, je la détestais. Je ne lui faisais olus confiance depuis la mort d'Elena. Oui, elle était en grande partie responsable... Mais je savais qu'elle n'était pas si cruelle finalement. Avec cette apparence de monstre impitoyable et sanguinaire, se cachait un être sensible, en vérité. Oui... Je l'ai senti. Je l'ai toujours senti. Elle était toujours restée la même. La même petite fille que j'ai connue.

Ellen avait gardé son âme d'enfant. Quand j'ai vu une dernière fois son visage, j'avais remarqué de la peur. Ellen avait peur de mourir. Elle avait peur de cette bête qu'elle combattait. Mais elle cherchait toujours à occulter cette vraie face. Oui... C'était ça... Elle voulait se faire une image. Une image de femme forte, assurée et courageuse. Stratège et sans pitié. Mais elle n'était pas comme ça. Elle avait toujours cette même ambition... Celle d'être aimée de tous.
Ellen... Ne supportait pas de sentir que quelqu'un ne l'aimait pas. Elle se sentait en quelque sorte... Rejetée. Attaquée même. Comme une enfant qu'on jetait à la rue sans prévenir. Sans raison. Haïssant cette sensation, ce sentiment étrange et affaiblissant, Ellen tuait. Ellen avait un mental fragile.

Elle était morte trop tôt.
Je n'avais pas pu lui pardonner à temps, lui dire à quel point je l'aimais... Elle n'avait pas pu vivre... Un moment vraiment joyeux dans cette pauvre vie qu'elle avait.

Ellen... Ellen... Je t'en prie si tu m'entends, pardonne-moi... D'avoir été aussi bête...

J'étais désespérée. Je tenais fermement mon cœur, mes yeux embués de larmes. Il y avait une sorte de champ de force autour du palais, et je ne pouvais rien faire pour entrer. Ni ma force, ni ma magie marchait contre cela. Alors, m'élevant vers une fenêtre, je frappai pour hurler ceci :

Il y a quelqu'un ?! Je vous en prie !



Actions + contextuelles:
 

Équipement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   

Revenir en haut Aller en bas
Un Nouvel Espoir
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Tenshi l’île céleste :: Shiriai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.