Partagez | .
Un Nouvel Espoir
Messages : 381
Yens : 153
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 1 Mai - 23:35

Nouvel Espoir

Chaos contre Harmonie

Evidemment, quelques hommes avaient cru que Reisha était en danger mais cette dernière remarqua Lexi et lui donna ses consignes : poursuivre son idée, en restant prudente et méfiante des défenses, avec un groupe de dix autres résistants. D’ordinaire solitaire, elle tira une grimace à l’idée de faire partie de ce groupe : pire, de devoir le mener. D’autant plus que les résistants qui lui avaient été “confiés” étaient majoritairement des hommes grands et bien bâtis - seules deux femme étaient avec eux, mais elles aussi avaient des carrures impressionnantes, et Lexi allait devoir composer avec leur physique si différent du sien. Étant déjà sur un toit [sur la map de la place : entre Reisha et la bibliothèque], elle attendit un peu que les autres la rejoignent puis soupira avant de s’adresser rapidement à ces Tenshins :
Ne faites rien que vous ne vous pensez pas capables de réussir. Ne prenez pas de risques inutiles. Et je ne suis pas comme Reisha, ne pensez pas que je suis capable de sauver qui ou quoi que ce soit.
Elle allait se détourner sans attendre de réponse, mais elle saisit une bribe de conversation : Haïzen - enfin celui qui prétendait se nommer ainsi - allait les accompagner. Il était cependant aux prises avec des corrompus apparemment, aussi ne l’attendit-elle pas.
Elle jeta un regard à ses nouveaux compagnons d’aventures qui observaient déjà les moyens de se diriger vers le palais. Elle reconnut la bibliothèque pour l’avoir déjà fréquentée une fois ou deux à son arrivée, et put rejoindre le toit de cette dernière aisément. Elle pouvait monter encore sur des éléments d’architecture pour pouvoir atteindre la maison voisine, mais pour éviter de se faire repérer par les chars volants, elle choisit de longer la façade du bâtiment. Elle s’y glissa avec discrétion, ses petits pieds serrés sur une corniche, et du avancer pas à pas, n’hésitant pas à agripper tout ce qui lui passait sous la main pour conserver un appui supplémentaire. Malheureusement, elle se rendit rapidement compte d’un souci qu’elle avait oublié : fine et habituée à ce genre d’exercice dangereux mais largement réalisable, il était beaucoup plus compliqué pour ceux qui l’accompagnait. Un premier homme dut renoncer à les suivre pour ne pas risquer sa vie, tandis que ceux qui continuaient n’étaient pas bien stables. Elle arriva néanmoins au point recherché la façade en vis à vis de la maison qui jouxtait le laboratoire. En un bond, chacun pu rejoindre ce dernier, et tous s'appliquèrent à rapidement rejoindre un coin d’ombre, derrière un muret, peu importe.

La jeune marchombre attrapa l’arc qu’elle avait passé en bandoulière, et fit signe aux autres qu’elle les couvrait le temps qu’ils rejoignent le bord opposé. En observant les alentours, elle remarqua une drôle de scène : Reisha protégeait l’homme qui avait déjà attiré l’action de Lexi, ce dernier venant de lâcher un homme qui se tordait bizarrement, mais sans pouvoir faire quoi que ce soit pour la jeune femme à côté. D’autres attaques allaient et venaient autour de ces élus, mais elle dut se retenir de tirer pour les aider. Cela ne ferait que révéler sa position. Elle surveilla les cieux, puis rejoignit rapidement les autres, avant de se retrouver à un nouveau problème : les deux bâtiments de touchaient presque, mais le laboratoire était bien plus haut que celui sur lequel ils se trouvaient. Il allait falloir qu’ils grimpent. Deux possibilités s’offraient à eux : longer encore la façade jusqu’à une partie complexe pour éviter d’être vus, mais qui nécessiterait des acrobaties compliquées, ou commencer l’ascension dès qu’ils seraient sur les murs du labo, et monter avec des prises régulières mais espacées, dans une escalade qui nécessiterait beaucoup de force.
Seule, elle aurait sans hésiter pris la première option, avec les rebelles, la question de se posait pas. Elle exposa la suite de l’avancée, simple, à ces derniers, et ils continuèrent leur progression. Elle passa en dernière, et fut rapidement satisfaite de ceci : elle était plus lente que ses compaires et les ralentir dans un tel moment aurait été plus stupides qu’autre chose. Pourtant c’est ce qu’ils firent : alors qu’en prenant le premier itinéraire, elle aurait été plus rapides mais incapables de les aider s’ils avaient suivi, eux gardaient une vraie cohésion de groupe. Ce qui lui sauva certainement la vie. Trop petite pour saisir le rebord d’une fenêtre, elle avait le choix entre sauter … ou sauter. Sans être bien sûre de réussir. Mais une femme redescendit avec difficulté à sa hauteur pour la stabiliser lors de sa poussée, tandis qu’un second l’attrappait plus haut.
Une fois arrivée, elle était rincée, et elle avait compris que c’était une bonne chose que Reisha lui ait imposé un groupe. Qu’aurait-il fait une fois seule dans le palais ?

Leur progression continua ainsi, perdant au passage une femme qui se savait incapable d’un certain saut en longueur et eu la sagesse de s’arrêter, et d’un homme qui fit une belle chute de trois mètres et fut contraint de rester au sol. En espérant que des corrompus ne lui tombent pas dessus…

Ils parvinrent enfin à l’accès du palais situé sur le toit, et y retrouvèrent les deux hommes auxquels Reisha avait demandé de les aider. Dont l’un des deux n’avait pas nié lorsqu’un soldat l’avait appelé Haïzen. Méfiante envers ce dernier, puisqu’elle ignorait l’existence des multiples Haïzens et avait l’impression qu’il mentait au sujet de son identité, elle eut cependant conscience qu’à découvert sur ce toit, le temps pressait. Elle hocha la tête pour constater la présence des deux élus et en silence, elle ouvrit l’accès au bâtiment et tous s’y glissèrent. Après être descendu par un escalier étroit, ils observèrent là où ce dernier débouchaient.

Recap:
 
objets, tout çaaaaa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 198
Yens : 300
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 2 Mai - 2:15

 
 
Un Nouvel Espoir
feat.Les gens



Agrael fut déçu de ne pas réussir à toucher sa cible, cependant, je ne lui en voulais pas, car son action ainsi que celle de Reisha purent dissiper ce complot des plus étrange formé par le moustachu. J'étais déjà concentrée sur la suite de ma mission pour permettre de dénicher le dieu corrompu en mettant les trois autres symboles dans ma sacoche. Mes soldats étaient motivés, cependant le bâtiment entouré par des sphères flottantes semblait des plus intéressants pour commencer mes recherches au sein de cette cité. Ma progression aurait pu continuer au sein des allées de la ville si les autres élus n'avaient pas bloqués le passage pour nous créer une défense stable malgré l'attaque des chars aériens qui semblaient moins nous viser à cause de notre accoutrement...

Agrael allait encore être utile pour me permettre de passer au-dessus des bâtiments ou de ses murs à moi et ma troupe. Malgré encore son jeune âge, il nous fit passer au-dessus de la barricade en commençant par les soldats les plus lourds pour qu'ils nous permettent de sécuriser notre position... Cependant, notre tenue volée nous aidait fortement. Lorsque j'arrivais enfin de l'autre coté, je vis une désolante découverte... Les otages qu'ils avaient capturés s'empalaient d'eux même pour éviter qu'on leur soutire des informations... Pardonne moi Reisha...

Seulement les problèmes augmentèrent d'un niveau lorsque j'observais le croisement de la rue pour me rendre compte de la présence d'une troupe de gardes proche du grand bâtiment ainsi que des "yeux" flottants. Ils semblaient scruter le ciel : d'autres gardiens... Nous devions avancer et malgré nos tenues, ses personnes allaient pouvoir nous reconnaître... Il nous fallait une preuve irréfutable pour pouvoir franchir les portes du laboratoire... Réfléchit Li-Ming... J'observais le ciel, mon dragon puis les cadavres et un détail me marqua : la présence des cristaux sur les natifs. Un plan se forma en moi que j'exprimai à mes troupes :

Mes cher, cette action va être dangereuse mais elle va être nécessaire... Je vous fais confiance car nous devons nous débarrasser de ses soldats pour progresser dans notre traque... Je vais essayer d'imiter une natif en fuite avec la marque de ses natifs et de berner nos ennemis. J'essayerai de vous créer une ouverture pour qu'ils viennent vers vous... Vous avez l'autorisation de les tuer ! Agrael quant à toi, surveille cette sorte d’œil en cas d'attaque, tu peux te déchaîner...
Que faisons nous ensuite dame de glace ?
Si l'opération réussit, je me rendrai avec mon dragon dans ce grand bâtiment, vous essayez de formez deux groupes égales pour inspecter ses deux bâtiments... Si l'accès est impossible, rejoignez moi directement sans réfléchir. Fouillez chaque indice et lorsqu'on se retrouvera, on partagera les données.

Je me tus enfin après leur avoir montrer mes indications sur le plan détaillé de Reisha et je me concentrai pour former sur ma peau un cristal de glace creux tout en le remplissant d'arcane violette au niveau de ma nuque sur mon sceau de Fuyu... Le froid mordait ma peau et je laissai Lucretia prendre un peu plus le contrôle de mon corps pour ne plus sentir du tout le froid... Sa voix était plus pénétrante dans ma tête.

Laisse moi gérer les opérations, arcaniste.

Non, je devais gérer cette opération... Je lui laisserai le contrôle quand ultime urgence... Le faux cristal  était finie et ma mission de mensonge allait commencer sous le regard de mes hommes, prêt à agir en cas de problème avec mon dragon... J'apparus dans le champs de vision de ses gardes en dévoilant le cristal donné par Reisha tout en élevant la voix vers eux, en courant l'air affolé  :

Gardes ! J'ai trouvé ceci dans la basse-ville...ha... on m'a ordonné de l'emmener ici pour l'examiner et on m'a dit que c'était important... Ha ha, de plus des hommes des nations faiblardes me courraient après pour le récupérer. Aidez moi !!

Mon plan allait-il réussir ? Les gardes allaient ils se diriger vers ma troupe prêt à les attendre pour les neutraliser ? Ou allaient-ils m'attaquer malgré la présence du dieu pure entre mes mains ? Dans tous les cas, Agrael et mes soldats allaient réagir et allions nous pouvoir suivre mon plan d'action ?

Résumé:
 

Fiche technique + équipement.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 1604
Date d'inscription : 17/01/2017

Progression
Niveau: 52
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Mizoku Sowano ☯ Diplomate ☯

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 2 Mai - 2:29

- Un nouvel espoir -


Bâsho lui répondit du tac au tac et faisant insinué que le vieillard était incapable de comprendre que l’ennemi pourrait infiltrés leur rang. Le Sowano n’était pas dupe, du moins pas complètement. Il était conscient qu’on puisse infiltrer leur force, mais il était le genre de personne qui faisait trop confiance aux autres. Il ne répondit pas à Bâsho, préférant se concentrer sur son objectif. Il s’était donc retourner pour s’éloigner du conflit. Il avait été témoin du coup qu’avait reçu Ellen, mais en voyant sa réaction, il préféra ne pas intervenir. Inutile de s’inquiété au risque de recevoir un coup derrière la tête. Le trio de Minshu se reforma alors que Natsume reçu des informations de son serpent.

- Hum … il ne sera pas facile de passé devant ses « yeux rouges », mais je peux créer des clones pour faire diversion.

Natsume continua d’énuméré les révélations que lui avait transmises son serpent. Le Sowano se frotta la barbe tandis qu’il réfléchissait à un plan pour la suite. Il tourna la tête vers Vahl pour savoir ce qu’il en pensait.

- Tu peux nous aider à trouver un moyen d’éviter ses détecteurs?

Jay, silencieux depuis un moment, décida enfin d’agir en tirant Mizoku un peu à l’écart pour que Vahl ne les entendent pas. En effet, contrairement à Mizoku, Jay avait quelque suspicion envers le Tenshien qui était venu offrir son aide.

- Pourquoi lui fais-tu confiance? Je ne me rappelle pas qu’on ait dit à tout le monde qu’on devait trouver le laser, alors comment a-t-il pu le savoir?

- Peut-être que Reisha l’a envoyé nous épauler.


- Il n’est pas équipé pour ce battre et Reisha nous aurait certainement avertis qu’elle envoyait un allier, mais il n’y avait rien d’inscrit.

Le doute commençait à percé dans son esprit, mais s’était insuffisant pour qu’il accuse Vahl de les espionner. Par contre, il commençait à se poser des questions sur les réelles intentions du Tenshien. Il préféra n’émettre aucun autre commentaire sur le sujet, préférant voir par lui-même jusqu’où irait Vahl pour les guider. Le duo rejoignit les autres Minshujin au moment où Natsume mentionnait un bâtiment au sud-est.

- Nous pouvons commencer par là … je vais envoyer des clones métamorphoser en petit animal pour aller observer les lieux et nous trouver un chemin. Nous devrions au moins commencer notre route si nous voulons accomplir notre objectif.
Dit-il.

Il créa ensuite trois clones qu’il fit métamorphoser en souris qui furent envoyer devant pour trouver une route sécuritaire jusqu’au bâtiment suspect au sud-est. Il était temps d’avancer. Mizoku prit les devant et commença à se diriger vers le sud-est. Au besoin, il enverrait un clone avertir les autres en cas de difficulté.

Résumé:
 

Fiche technique / Contextuel / Équipement:
 

Mizoku Sowano

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1502
Yens : 609
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 2 Mai - 15:06





新しい希望

feat. des gens





En l'attente du réveil de la belle au bois dormant, le bretteur fixait sa cible, prêt à anticiper tout mouvement brusque de sa part. On était jamais à l'abri d'une fausse manoeuvre. Quand enfin sa majesté daigna ouvrir un oeil, son regard vitreux s'enflamma de rage, à destination de l'épéiste qui le tint en joug. Ce dernier n'écouta que dalle, et n'en fit qu'à sa tête puisque sans prévenir, il s'embrocha sur la lame du cactus telle une boulette de barbecue. Sa gorge glissa tout du long comme un bout de glace restant sur un bâton.
Répugnant.

La mâchoire crispée, il grimaça, agacé par ce comportement puéril. Cet abruti salissait son arme de la façon la plus ignoble possible. Il plaça sa paume énervée contre le front du cadavre, et posa son pied contre son torse afin de pouvoir le repousse d'une traite, dans une râle du dégoût vénère. Bââââââââka.
Une fois le cou du mort retiré de son katana, le jeune homme l'essuya contre le tissu du macchabée avachi à ses pieds, et s'en alla chercher une solution ailleurs. Visiblement, il ne tirerait rien de ces suicidaires.
Sur quelle île de fou était-il encore tombé ? Ou plutôt "monté"...

On perdait un temps considérable avec ces conneries. Le marimo s'approcha des murailles avec la détermination d'un héros de shonen. Coûte que coûte, il entrerait dans l'enceinte de la cité, et pour ce faire il longea un moment le mur, loin de la porte principale jusqu'à ce que les sentinelles se fassent moins nombreuses(jamais totalement disparues pour autant). Il marcha surtout jusqu'à l'instant où il repéra une petite faille dans la muraille... Cette fissure, il s'en servirait.
Il ne pouvait ni grimper, ni traverser le mur, mais il pouvait le casser comme il avait brisé Pica l'homme géant de pierre sur Dressrosa.
Dégainant ses trois katanas, il se concentra, analysa la faille, et mit un sabre en boucle, colla les deux de façon produire une hélice :


Santoryu Ogi........ ICHIDAI Sanzen Daisen sekaaaaaai !! 


Deux épées sur trois se mirent à tournoyer comme des avions, de quoi former une énergie coupante dévastatrice qu'il projeta contre le point sensible du mur. Si cela fonctionnait, ça risquait de faire du bruit. La discrétion, ce n'était pas pour aujourd'hui. De plus, s'il parvenait à casser le mur, on ignorait tout à fait où il atterrirait vu qu'il s'était pas mal éloigné de l'entrée principale.





.
[/size]
[size=15]


Equipement :
 

Résumé :
 



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 790
Yens : 820
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 2 Mai - 19:59



Nouvel espoir
feat.Une flopée de gens


Evidemment, la situation ne fit que s’envenimer après la prise d’otage, et ce malgré l'intervention bienvenue de Mizoku. Non seulement, il fut révélé que le conseiller n’était qu’un métamorphe, mais en plus, Ellen fut blessée par une attaque qui visait le trio. Serrant les poings face au petit discours de l’homme, je l’ignorais du mieux que je le pus.

Clairement, il n’entendrait pas raison, et on avait autre chose à faire que s’attarder sur sa paranoïa. Maintenant, c’était Natsume qui était important. en effet, il nous révéla rapidement ce que son serpent avait trouvé, et je fronçai des sourcils face à ces “yeux rouges”. Ca allait grandement compliquer notre tâche. Mais une bonne nouvelle fut que nous avions une première piste pour notre objectif, chose qui me fit pousser un soupir de soulagement. Enfin, nous allions pouvoir avancer à quelques chose.

Ce ne fut qu’au moment où Mizoku ajouta son point de vue que je remarquai enfin la présence de ce qui semblait être un élu Tenshin. Haussant un sourcil, j’attendis sa réponse, tout en prenant en compte les suggestions de mon compatriote.

- Nous pourrions peut-être aussi créer une toute autre diversion, attirer les gardes à un autre endroit. Quoique… Jetant un regard désabusé aux autres personnes présentes autour de nous, je continuais d’un ton légèrement amer. Je crois que la diversion va être largement accomplie par ce tas de bras cassés. Si nous ajoutons tes clones à ça, sans doute que nous pourrions passer inaperçus, si nous restons suffisamment discrets. Je pense qu’on sans doute bien à faire de suivre ton plan. Allons-y avant qu’un autre drame ne nous retarde !

Sur ces mots, je me mis à suivre Mizoku, ne voulant pas perdre plus de temps que nous n’en avions déjà perdu jusqu’ici.

Actions:
 

Equipement & autres:
 




Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 2 Mai - 21:41

Un Nouvel EspoirFt. Manga Multiverse

Le temps était maintenant compté, tandis que tous s’activaient de plus belle, visiblement soucieux de rattraper la situation semblant suffisamment défavorable aux yeux des envahisseurs. Des hérétiques tombèrent, des membres de ce raid furent blessés, et, si le moral demeurait apparemment assez haut pour poursuivre, je n’avais que hâte de voir ces espoirs se briser sous l’action des nobles défenseurs, mais qu’importe alors, je ne pouvais faire part de ces sentiments à quiconque. Sans me soucier de la protection de l’île, assez confiant en ceux que l’unique aura désigné comme justes pour accomplir cette mission, je focalisais toute mon attention sur ma tâche personnelle.


Je devais toujours guider mes « alliés » vers le laser, et là-bas, leur indiquer le chemin que m’a montré mon dieu, le seul véritable. Évidemment, tout portait à penser que je devais les retarder le plus possible, mais je venais tout juste d’apparaître, inconnu pour beaucoup, et, même en ces temps de guerre, je pouvais imaginer très bien qu’on ne puisse me faire confiance si vite. Pourquoi pas leur montrer ce qu’ils voulaient voir, et leur dire ceux qu’ils voulaient entendre ? De toute façon, ils apprendraient ces bases d’eux-mêmes, et en leur faisant voir la bonne voie, je ne pourrais qu’apparaître meilleur guide, n’est-ce pas ?


- Les yeux sont de vifs capteurs, ils sont comme des relais de vision, mais il devrait être possible de contourner cette vigilance, en se déplaçant de manière suffisamment habile. Les ruses et la magie ne devraient pas les berner cependant, il faudra user de finesses.



Je ne faisais qu’assurer une évidence après tout, mais c’était toujours ça, et je n’allais pas laisser le vieil homme sans réponse. Restant alors calme, je poursuivais mes explications.


- En groupe réduit, nous devrions avoir nos chances. Je pourrais alors vous mener dans la ville en évitant les lieux trop dégagés et visibles si vous le souhaitez.


Mes compagnons de fortune se concertaient vivement entre eux, comme attendu lors d’une situation de crise, et je ne pouvais qu’espérer ne pas trop susciter de soupçon. Quitte alors à leur faciliter légèrement le travail, j’allais donc poursuivre en tirant la chanson plus loin, et leur dévoiler un peu plus pour leur prouver mes bonnes intentions de guide.


- Je sais quel bâtiment nous mènera à notre destination, il s’agit bien de celui-ci. Cependant, il serait judicieux de vous avertir d’une chose : tel quel, nous ne pourrons entrer. L’ouverture des lieux nécessite une clef, que nous devrons récupérer si vous voulez mener à bien cette mission.


Voilà qui était fait. Je pensais alors avoir rempli mon bon rôle de guide. Je suivais alors les autres pour ne pas les faire traîner, veillant à leur montrer les chemins les plus avantageux dès que j’en avais l’occasion, soucieux alors de leur montrer mes bonnes intentions. Je ne sais pas à quel point ils prendront en compte mon avertissement quant à la clef, mais ils verront bien, s’ils décident de l’ignorer, que je disais la simple vérité.



Résumé:
 

Contextuelles disponibles + Effet actif:
 

Equipement disponible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 196
Yens : 673
Date d'inscription : 24/06/2017
Localisation : Beep, beep, I'm a sheep

Progression
Niveau: 44
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Haïzen ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 2 Mai - 23:25

L’artiste s’était souvent vu reproché d’être un insupportable bavard, et ce souvent malgré le fait qu’il soit en train d’effectuer une toute autre tâche qui nécessitait pourtant sa pleine et entière attention. Ici, par exemple, dévier la lame d’un garde corrompu, lui mettre un coup de pied dans la jambe pour le déséquilibrer, et enchaîner d’un coup de tête pour l’envoyer à terre, étaient des gestes qu’il valait mieux se concentrer pour effectuer. Pourtant … chez le dragon, ça ne posait pas particulièrement de problème. Valser d’une tâche à une autre – surtout lorsqu’il savait parfaitement comment exécuter les deux tâches en question – était aussi naturel pour lui que dire des bêtises à longueur de journée l’était pour d’autres. Cependant, il comprit que cette capacité n’était pas partagée par tous, et se résolut à cesser de poser des questions de nature scientifique à son actuelle commandante pendant qu’elle était en train de se battre : recevoir des directives claires et relativement simples lui suffisait tout aussi bien. Pourtant, un retournement de situation capta pendant quelques instants son attention à lui aussi : la prise d’otage de Bashô. L’action fit sourire le reptile : si cet empafé masqué était fait prisonnier, le conflit se terminait … n’est-ce pas ? Cependant, il lui fallut 2 seconds environs pour passer d’espoir à déception : le conseiller était faux, et non seulement Reïsha, mais aussi visiblement une bonne tripotée d’élus n’ayant rien de mieux à faire se mirent en tête de maîtriser, sermonner ou incriminer le seikaijin. Le reptile haussa les épaules lorsqu’il se défendit une nouvelle fois et maintint que sa théorie se tenait… Il fallait l’admettre, il avait du cran.

T’sais Bashô, p’têt esquivant un coup de lance qui aurait pu lui percer une aile au que tu ignores tout simplement l’intégralité du fonctionnement de la technologie de cette nation, et que par conséquent, tu ne connais ni les forces, ni les faiblesses exactes des protections de l’île. Et accessoirement, est-ce que tu penses vraiment que si la dirigeante « rebelle » avait connaissance des problèmes qui existent peut-être dans la défense de la nation qu’elle cherche à reconquérir, elle irait te les expliquer en plein milieu d’une place publique de la capitale de la nation en question ? Ou peut-être que tu as raison et qu’elle veut effectivement nous trahir, mais dans ce cas ça aurait été mieux d’attendre qu’on ne soit plus dans un quasi champ de bataille pour faire ta prise d’otage, et accessoirement, t’aurais aussi pu t’assurer que celle que tu accuse ne peut pas te casser sévèrement la gueule, parce que sinon …
- NOM DE DIEU DE PUTAIN DE BORDEL DE MERDE DE SALOPERIE DE CONNA-[/color]

L’artiste fronça les sourcils. Il avait vu le fossoyeur percuter un des toits de la place. Il avait vu le char de ce dernier exploser à l’impact, aidé par les lasers de ceux qui le poursuivaient. Et il l’avait vu traverser dans le ciel, une bonne moitié de la place. Mais ce qu’il n’arrivait pas à croire …

… Il a vraiment réussi à sortir tous ces jurons en si peu de temps ? Eh beh … Hehe.

En soit, il n’était pas inquiet pour le mercenaire, qu’il avait vu se rouler en boule avant de percuter une fenêtre et de disparaître dans un bâtiment. 3 chars volants étaient visiblement sur ses talons, et s’arrêtèrent un instant devant la façade, trop haut pour être pris pour cible sans avoir le temps de réagir, assez proches pour voir clairement ce qui se passait dans la maison où le rouquin avait fait un atterrissage … Musclé. Pendant quelques instants, il ne se produisit absolument rien de ce côté de la place, même si les combats continuaient de faire rage sur le reste de l’endroit, un certain nombre de rebelles se dispersant en ville pour remplir leurs différents objectifs. Pourtant, les chars ne s’écartèrent pas … Et leur patience finit par payer : saignant au niveau de la tempe, une jambe légèrement raide mais pourtant parfaitement vivant, le fossoyeur finit par se montrer … Avec un enfant devant lui. Seul petit problème, il avait sorti sa machette, et l’avait placé sous la gorge de la tête blonde. De ses yeux blancs, masqués par les lunettes écarlates qu’il portait, le fossoyeur observa quelques instants les trois soldats, attendant de voir s’ils allaient tirer… avant de prendre la parole à un volume relativement élevé en voyant que son bas stratagème marchait.

Les gars, j’vais pas vous mentir. Je viens d’un monde pourri. Jusqu’à l’os. Pas de gentil, juste des enculés, peu importe la faction. Pas d’honneur, pas de respect, rien d’autre que des gros flingues par devant, et des coups de surin par derrière. Et même là-bas, vous auriez été considérés comme des putes. Chasser à 3 un mec qui sait même pas se servir de son véhicule ? Lui tirer dessus dans le dos ? Vous voulez quoi, une médaille ? Descendez de vos baignoires volantes, que je vous décalque le portrait, sin armas y con las manos desnudas, tous les trois en même temps s’il le faut !

Il aurait probablement surenchéri l’offre, peut-être avec un brin plus d’exagérations viriles ou d’insultes gratuites – bien qu’assez peu imagées, preuve du fait qu’il n’était pas encore furieux à ce point-là non plus – si, alors qu’il reprenait son souffle, les chars n’avaient pas tiré. Ou du moins, un d’entre eux seulement : le second eu quelques instants de décalage dû au fait que le pilote n’avait pas forcément eu la même initiative que son collègue, et le troisième … Le troisième vit une main écarlate se poser sur la sienne. Lorsqu’il se retourna, il vit le visage ricanant – et affreusement plein de crocs, lorsqu’on était trop proches – de l’artiste se déformer, sa gueule s’ouvrir … Et un torrent de flammes se déverser sur son visage. Le pilote poussa un cri, et le véhicule partit en vrille, alors que le dragon s’éjectait en bondissant vers l’arrière, déployant ses ailes pour se réceptionner en douceur. Au moins, le mercenaire avait su faire une distraction efficace. De son côté, d’ailleurs, il ne faut pas croire qu’il était perméable aux lasers : dès qu’il vit que le cristal qui servait à tirer au char face à lui se mettre à briller, il se détourna sur le côté, maintenant fermement l’enfant contre lui : le laser les rata tous les deux de quelques centimètres. Suite à cela il rengaina sa machette d’un geste élégant, et … Se jeta dans le vide, toujours l’enfant dans les bras. Heureusement que ce dernier était visiblement inconscient : il se laissait faire telle une poupée de chiffons. Serrant le gosse contre son torse, et s’assurant que ses jambes à lui ne toucheraient pas le sol, le rouquin fou plia les genoux au moment de l’impact, partant sur le côté et roulant sur le dos en protégeant son « otage » de son corps : se relevant quasi par réflexe, il se mit à courir, passant l’enfant sous un de ses bras, et gueula à deux résistants face à lui qui étaient en train de soumettre un garde corrompu.

Hey ! Réflexe ! Jetant le gamin dans les bras du premier rebelle qui se retourna, le fossoyeur pila à quelques mètres d’eux, comptant dans sa tête en enchaînant très vite. L’est inconscient, je l’ai purgé, mettez-le à l’abri. 5 … 6 !

Bondissant sur le côté précisément lorsqu’il acheva son décompte, il esquiva ainsi un tir qui était parti précisément lorsqu’il l’avait indiqué, roula de nouveau sur le sol, et se mit à courir à nouveau comme un dératé, partant dans une ruelle. Les deux chars se séparèrent : l’un continua de le suivre, tandis que l’autre se tourna vers le dragon pour lui coller au train aussi, bien que cette poursuite-ci soit aérienne.

Le fossoyeur n’en revenait toujours pas, l’un dans l’autre. Il avait pensé qu’en débarquant sur kosaten, ce serait fini, les courses-poursuites avec des chasseurs légers qui le prendraient en chasse et lui tireraient dessus au laser … Et il n’avait même pas son propre vaisseau ou sa moto pour s’enfuir. Enfin, il aurait pu « invoquer » (le terme était étrange mais il n’en voyait pas d’autre) son véhicule, mais dans des rues aussi étroites, durant les combats ? Pas la meilleure idée. Ceci dit, il avait au minimum une petite chose positive pour lui : à chaque fois qu’il comptait jusqu’à 6, il devait esquiver un tir. Connaître le timing des attaques à esquiver pouvait sembler ridicule, mais c’était au contraire d’une grande aide : esquiver trop tôt, et il se plaçait en position de déséquilibre au moment où l’autre pouvait tirer. Esquiver trop tard … Pas besoin de faire un dessin de ce qu’un laser à travers le ventre pouvait lui faire. Cependant, alors qu’il se poussait, du bras, pour s’écarter précipitamment d’un mur et éviter un tir qui lui aurait sûrement fauché quelques côtes, le fossoyeur fut entraîné par son élan, et percuta une palissade de bois, passant littéralement à travers. Le char quant à lui, emporté par son élan, poursuivi sa route tout droit, lui accordant … Selon son calcul mental, environ 7 secondes de répit. Pas assez pour récupérer son souffle. Assez pour constater sa chance. Enfin … Tomber sur le cadavre d’un allié n’était jamais une bonne chose. Surtout que celui-là s’en était bouffé un, de laser, et ça se voyait. Mais le fossoyeur était si loin d’être choqué par ce genre de vision qu’il aurait presque pu prendre un selfie à côté du corps. Presque. Il manquait encore quelques siècles d’évolution technologiques à ce monde pour permettre la diffusion d’une telle chose, et quelques millénaires de rétro-évolution pour qu’on accorde assez de pouces bleus à son geste.

Ceci mis à part, ce n’était pas vraiment le corps, les morceaux de bidoche répandus sur le sol, et le potentiel artistique d’une photo de l’ensemble qui l’intéressaient, mais plutôt la très belle hache, à la lame de fer blanc, qui traînait encore dans la main du rebelle. Se saisissant de cette dernière et faisant un moulinet avec, le rouquin su l’apprécier pour ce qu’elle était : une arme de qualité. De même que le couteau juste à côté d’ailleurs : il passa ce dernier sans sa ceinture sans état d’arme. Cependant, lorsque le bruit assez pénible du char se fit de nouveau entendre, le mercenaire du futur ne prit pas plus de temps, et se remit à courir le long d’une rue, aussitôt poursuivi, et devant se remettre à compter entre chaque tir de laser. Pourquoi son poursuivant mettait-il autant de temps entre chaque tir ? Peut-être … - peut-être- que le mercenaire, un peu plus tôt, avait réussi à endommager son véhicule en lui tirant dessus, et que du coup, il ne pouvait plus se servir de ce dernier à pleine puissance sans danger. Peut-être. Bon, en fait, pour la partie « lui tirer dessus », c’était certifié, mais encore une fois, ce n’était pas le moment de penser à ça.

Quatre, cinq, six. Rouler à terre sur la gauche. Repartir. Reprendre de la vitesse. Trois, quatre, cinq, six. Bondir contre ce mur, et rebondir pour partir totalement dans l’autre direction. Se réceptionner sans se casser la figure. Quatre. Cinq. Six. Ralentir, et faire une roulade avant. L’espace d’un instant, le monde à l’envers, le mercenaire put voir le soldat corrompu … qui avait tiré sur le côté. Se relever sans faire de pause. Recommencer à courir sérieusement. Quatre. Cinq. Le mercenaire pila sur place. Emporté par son inertie, le char tenta de ralentir de son mieux, sans bien sûr envoyer son propriétaire par-dessus bord. Ce qui fit qu’il se retrouva légèrement au-dessus du mercenaire, qui pivota sur lui-même … Et profita de l’élan que cela lui conféra pour envoyer la hache de toutes ses forces sur le galet cristallin. Ce dernier, malgré les forces de répulsion qu’il exerçait en permanence, ne parvint pas à repousser le projectile tranchant. Résultat ? La cognée de l’arme s’enfonça avec un bruit étrange dans la plateforme cristalline, qui repoussa ensuite la hache, mais resta … fissurée. Le fossoyeur ne resta pas pour regarder si le véhicule allait exploser ou juste se poser en douceur : avant même que son arme de jet improvisée ne touche terre, il était reparti en courant. Il n’avait cependant pas fait 200 mètres qu’un reptile rouge particulièrement fatigué « tomba » devant lui, lui bloquant la route et le faisant piler sur place. S’il n’avait pas été aussi accoutumé à la tête de l’artiste, le mercenaire aurait probablement continué sur sa lancée pour lui rentrer dans le lard … Mais ici, il se contenta de froncer les sourcils avec un air bougon.

J’vais même pas te demander de me dire ce que tu fous là, mais c’est quoi la suite ?
- Palais / temple / centre du conseil bidule truc avec Lexi, elle est déjà en chemin. T’as de la chance, t’as couru dans la bonne direction tout le long.
- Excellent ça ! Tu t’es débarrassé de ton char comment ?
- Trois rebelles qui l’ont descendu.
- … ça sent du cul comme justif’. C’est vraiment ça ?
- écoutes, là on monopolise déjà beaucoup trop d’attention et de motivation chez des gens qui doivent plus en avoir tant que ça vu qu’on est à la bourre, par pitié, sois gentil, me demande pas de te décrire les détails sinon on est encore là dans trois jours. Je te monte sur les toits et tu te débrouilles pour me suivre en courant ?
- … ça m’a l’air totalement débile comme plan. Go.


Le dragon ne put s’empêcher de ricaner. Il avait eu un frère, autrefois. Ce dernier était mort. Il aurait sûrement tout donné pour le ramener … Mais si on lui en avait proposé un autre … il aurait bien pris celui-là. S’aidant de ses ailes et de ses griffes, il escalada la paroi en tirant à moitié le fossoyeur derrière lui, avant de se mettre à rusher avec lui. Heureusement pour le duo, leurs différentes courses poursuites les avaient éloignés des théâtres principaux de combat de la ville : restant relativement discrets et s’assurant de ne pas être suivis, ils parvinrent à rallier le temple principal tenshin en un temps record, et se servirent des lierres qui poussaient en guise de décoration sur une des façades les moins visibles pour se hisser jusqu’au sommet du bâtiment. De là, ils rallièrent le reste du groupe rebelle (entre 10 et 20 personnes, plus une voyageuse ? On était bien, on était bien.) et fermèrent la marche lorsqu’il s’agit de pénétrer dans le bâtiment. Peu rassuré à l’idée de s’être potentiellement rapproché de l’épicentre de ce qui propageait la corruption tenshin, le fossoyeur avait, avec un soupire, retiré son gant pour révéler son cristal … Lui-même ne se sentait pas corrompu. Mais au cas où … il tira sa lame de fer blanc, se mettant presque nerveusement à jouer avec.

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2444
Yens : 935
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 2 Mai - 23:43

Tour 4: Quand les nations se séparent...






Alors que sur l'île, ce n'est plus autant la débandade et que les groupes d'élus semblent mieux s'organiser cette fois-ci, le danger est tout de même à son paroxysme, surtout sans connaître la menace annoncée par le grand conseiller. Mais c'est au sol, que les craintes sont les plus importantes, puisque l'issue de la bataille semble se rapprocher dangereusement et bien plus vite que quiconque ne l'aurait pensé. Un seul élu ne suffit pas à retenir et repousser les troupes des Tenshis, une erreur de la part des héros de Kosaten qui coûte la vie a de nombreux soldats et affaibli encore un peu plus les nations. Enfin si après cette journée, il existera toujours des nations à protéger...

Mais c'est à cet instant, qu'un cor de bataille résonne à nouveau, qui parvient même aux oreilles des élus présent sur l'île volante. Bientôt le ciel est envahi de silhouettes sombre qui grossissent à leur approche. Une armada aérienne apparaît aussitôt dont les cavaliers portent l’écusson violet portant un sablier d'or, symbole de la secte noire.  Alors que sur les collines une nouvelle armée tout aussi hétéroclite d'oni et autres humanoïde étrange fait son apparition pour charger l'armée des corrompus.  Bientôt le ciel est enflammé de la bataille, des chars se mettent à tomber enflammé ou prit dans les serres d'aigles géant. Quand ce n'est pas les aigles eux même qui s'effondrent au sol le corps carbonisés. Et c'est au milieu de tout ça que des forces colossales se font ressentir tout autour. Pour les plus anciens héros de Kosaten, ils reconnaissent aussitôt l'aura des enfant d'Aeternam la capitaine de l'air et celle du feu. Mais plus encourageant encore l'énergie d'Aeternam apparaît en plein milieu de la bataille reprenant son rôle de général. Le dernier élu de la première vague reprend son rôle de stratège et celui qui fut l'ennemi à abattre devient source de courage et de force... Mais son arrivé sonne t-il vraiment la victoire pour l'alliance. Rien n'est moins sûr!


Fuyu:

Li-Ming: Tu poursuis ainsi ton chemin, aidé par ton dragon qui fait office de transport pour tes camarades. Tout en faisant bien attention de ne pas être remarqué  par les chars volants. Arrivé devant le laboratoire, tu tentes de réfléchir avec intensité et un plan se forme dans ton esprit que tu appliques aussitôt. Mais n'est-ce pas trop dangereux?

Alors que tu t'avances, les hommes te regardes de manière sceptique, avant d'entendre tes paroles et dans l'urgence de la situation plusieurs partent à l'endroit que tu as indiqué, alors que deux autres restent. Mais alors que les corrompus disparaissent de ton champs de vision pour tomber dans le piège, l’œil de feu tourne son intense regard sur toi. Il est oppressant et reste focalisé sur toi. Aussitôt, le visage des corrompus se durcit. L’œil t'a repéré et il semble percevoir la magie de ta glace. Les deux hommes tirent leur armes pour se précipiter sur toi. Fort heureusement, les soldats de Fuyu se sont débarrassés rapidement des autres et viennent t'aider. Mais l'un d'entre eux est déjà sur toi... Il va falloir s'en débarrasser rapidement et s'occuper de l’œil de feu avant que l'alerte ne soit donné!

Spoiler:
 


Zoro     : Zoro, l'homme patient, réfléchi et discret. Que de qualificatifs qui lui allaient à merveille. Et pour cause, voici, qu'il s'amuse à explosé des murailles entière d'une cité. Mais est-ce que ceci allait fonctionnait? Car alors que le mur et donc la faille se prit de plein fouet l'attaque, une énergie en absorba une grosse partie, toutefois, le pirate parvint à agrandir la faille suffisamment pour faire passer un homme. Bon est-ce que cela avait attiré l'attention de l'adversaire personne ne pouvait le dire pour l'instant. Mais traversant, le passage tu tombes sur un bar miteux, dont les ruelles sont désertes, aucun comité d'accueil.... Mais maintenant que va faire notre cher bon vieux pirate, maintenant qu'il est parvenu à entrer en ce lieu? Pourtant, un étrange sentiment t'envahit, comme si il y avait une chose importante dans les environs. Mais qu'est-ce donc et pourquoi ressentir ceci tout d'un coup, ceci ne vient pas de toi, c'est impossible, tu n'es pas de ce genre... alors quoi ou qui?

Minshu:

Ellen: Ainsi la rage s'empare de toi, alors que ton corps brûle encore de l'attaque que tu as subis. Aussitôt, tu désires t'éloigner de ce lieu et part en direction du nord, pour te cacher à priori dans un bâtiment désert. Dedans tu trouves à priori une note importante, à se demander même ce qu'une information aussi capitale fait dans une simple maison. Encore moins une clé en or, qui apparaît de manière providentielle... C'est noël avant l'heure? A moins que ceci soit encore un piège....

Spoiler:
 

Natsume: Tu essayes de faire avancer les choses et dévoile ce que ton démon t'a montré. Reisha reste sceptique et inquiète. Elle t'explique en effet, que ce lieu était abandonné et que le conseil discutait à ce qu'ils en feraient, juste avant la trahison du grand conseiller.

Tu consolides les défenses en ajoutant ton tissu magique, ce qui tient bon pour l'instant, même si tu vois les quelques soldats de votre côté commençait à détruire votre défense pour libérer les renforts...
Mais sans t'en occuper plus que cela, tu indiques un nouveau chemin à ton petit groupe. En effet Redrak, te montre un étrange bâtiment triangulaire. Il y a quelques patrouilles mais rien de bien dangereux, par contre, aucun accès ne semble possible, hormis une porte probablement fermée de l'intérieur. Il va falloir trouver un moyen de l'ouvrir....Vous pourriez tenter de la détruire, mais la  magie puissante qui l'entoure mettra du temps à être annihiler ( 2 Tours entier à attaquer la barrière défensive) et pire encore, vous vous ferez repérer rapidement... Toutefois ce choix vous incombe!

Byakuya: Même si tu combats tes ennemis qui sont bien résistant, tu gardes à l’œil la bataille autour de toi. Et peu à peu, tu vois votre armée se faire repousser plus vite que vous ne l'auriez cru. Serait-ce déjà la fin pour vous?  Mais un nouveau corps de bataille retenti, qui fait ralentir l'intensité du combat alentours, alors que l'incrédulité se lit sur les visages, tant des ennemis que des alliés... Que se passe t-il?

Un regard et tous aperçoit dans les airs une véritable nuée de silhouettes. Plus elles s'approchent, plus vous voyez des aigles géants, des Goyokuna surmonté, eux aussi de cavaliers portant le talbart violet avec le sablier d'or  : Les forces d'Aeternam. Enfin le ciel qui était dominait par les corrompus se voit opposer à des forces aérienne de l'alliance. Mais ceci ne s'arrête pas là, puisque du haut des collines, le sol se met à trembler et c'est une véritable marée d’humanoïde qui fait son apparition.Ainsi Bya, tu peux voir des Onis, des créatures humanoïdes et autres insectoïdes.. Tu aperçois même un enfant avec tout une ménagerie de créatures énormes, peut être en as tu entendu parlait  : du Dresseur. Même les harpies sont là, ces femmes oiseaux qui avaient fait du tord à certains élus par le passé. C'est tout une armée hétéroclite, qui déferle sur le combat, rendant espoir aux soldats.  A la tête des armée, tu aperçois même la capitaine de l'air et celle du feu, les deux enfants de Aeternam survivant et... Une puissance colossale se fait ressentir instantanément, juste à côté de toi?Tu la reconnais  : Aeternam en personne, il se tient à tes côtés sous son épais manteau. Il soulève ses deux mains pour repousser au loin tes deux agresseurs.

-En haut rien ne se passe comme prévus, tes compagnons se sont fait repérés et je ne donne pas cher de leur peaux  ! Nous ne tiendrons pas plus ici, même avec les renforts. Le seul espoir repose en vous élus, je combattrais ici et superviserait la bataille pour vous donner le temps nécessaire. Je m'inquiète pour Reisha...

Il disparait pour apparaitre devant toi une main sur ton torse, tu sens une étrange énergie t'envahir

-Je vais utiliser mon pouvoir pour te faire passer au travers des défenses de l'île céleste, je ne peux le faire que pour une personne, ne la gâche pas! Je vais t'apprendre le plan que nous avons formé, écoutes bien. Il va falloir être synchronisé...

Aussitôt, tu sens ton corps se dissiper, avec les paroles d'Aeternam dans ton esprit. Une nouvelle mission t'incombe donc. Quelques secondes seulement, tu te retrouves auprès de Reisha et de son petit contingent qui repousse les quelques corrompus qui parviennent jusqu'à eux.

Spoiler:
 



Gladiateur volants Tenshin sur le champs de bataille terrestre :
 

Passifs:
 

Techniques :
 

Actions du tour:
 
Attaques encaissées:
 

Tenma: Tu approuves ceux qu'annoncent tes compagnons et décide de laisser aux autres le fait de s'occuper des soldats qui tentent de libérer leurs renforts. Est-ce une bonne chose de faire ainsi confiance à des inconnus? L'avenir nous le dira bien assez tôt ( voir réso de Natsume)

Mizoku     : Tu proposes plusieurs plans, mais personne ne semble te répondre. Alors tu suis ton petit groupe et grâce à toi, tu mènes ton groupe sans encombre jusqu'au dit bâtiment ( voir résolution de Natsume)

Tenshi:

Lexi: Au début pas très heureuse d'être ainsi suivit par une troupe, tu acceptes avec du recul cette aide. Les soldats de Tenshi prouve encore une foi leur volonté et leur détermination, qui pourrait même impressionner une marchombre telle que toi. Vous parcourez votre chemin sans trop d'encombre, même si vous perdez deux membres de votre équipe, et finissez à votre destination,directement sur une des tours les plus basses du Palais et après une longue descente d'un escalier en colimaçon, devant une porte.Mais que se cache t-il derrière? Vous n'entendez pas grand chose, à priori, et l'un de tes compagnons préfère prendre le risque d'ouvrir la porte.

Ainsi vous apercevez, une vaste pièce, probablement le hall du palais très luxueux mais s'en dessus dessous. Et un peu plus loin,  les cliquetis d'armure se font entendre. Un éclat métallique est illuminé par les rayons du soleil qui traverse les fenêtre. Avec une réactivité hors du commun les résistants  s'écartent de l'entrée pour ne pas être vu. Mais l'un d'eux s'approche discrètement de l'entrée pour voir ce qu'il s'y passe et il vous le décrit.

-C'est le  grand hall du palais, il y a plusieurs patrouilles, je sens qu'ils sont en état d'alerte. Toutefois, le plus gros des forces doit être à l'intérieur même du palais. Mais nous ne sommes pas suffisant pour leur faire face... Nous devons attirer leur attention autre part, pendant que le reste du groupe en profite pour ouvrir la porte... Il va falloir que l'un... Que je me sacrifie pour que vous continuez...

Son regard semble triste, alors qu'il avait l'espoir de retrouver sa cité, sa famille. Mais il ne voit pas d'autres solutions, et si vous ne vous dépêchez pas, il va agir!!!!

Haizen : Pendant que l'artiste s’évertue à expliquer à Basho que son plan aurait pu être mieux mis en place, et assiste impuissants au crash du fossoyeur, qui se relève dans les décombres, et tout en se débarrassant de ses assaillants, arrive même à sauver un enfant dans le tas. Un vrai héro celui la dis donc...
Tu rejoins ensuite (en duo) Lexi pour la partie du plan qui consiste à infiltrer le hall du palais et ouvrir la porte de l'intérieur, mais ça ne sera pas aussi simple (voir réso Lexi)

Vahl :Tu es un parfait soldat du Dieu véritable. Mais autant encore s'amuser non ? Le dieu voit tout, sait tout et il a bien vu que certains élus non Tenshin et non corrompu non plus, ne partage pas tout à fait l'esprit de Reisha. Ainsi, l'action de Basho est rendu en vision dans ton esprit et la voix du Dieu résonne alors en toi : " Reisha est une traître et certains le remarquent. Sème la graine du doute dans les esprits convaincus. Ce Bashô à raison de se méfier d'elle et ses arguments auraient dû êtres entendus, mais ils sont tous aveuglés. N'hésite pas à donner une raison à ce doute, il sèmera la discorde..." Et te voici avec une nouvelle possibilité de dissiper l'alliance des élus, des hérétiques devrais je dire !

Toutefois, même si tu n'arrivais pas à cela, il reste toujours la possibilité d'amener les élus là ou tu dois les mener...

Seika:

Bashô: Tu vois tout le monde se retournait contre toi, mais tu ne te laisses pas faire et t'exprimes quitte à te mettre plus de monde sur le dos et à déclencher une problème diplomatique. Même Reisha te fusille du regard lorsque tu profères tes paroles. Bientôt tu apprendras les réponses à tes questions. Comme quoi depuis tout ce temps la résistance n'a pas chômé et est parvenu à reprendre le contrôle des cristaux de téléportation durant quelques minutes seulement et ont profité de cette chance.

Finalement, sans attendre plus, tu poursuis seul ton chemin pour te concentrer sur ton objectif, usant de tes pouvoirs pour trouver un passage menant dans les tréfonds de la cité. Ta marche te fait passer devant, plusieurs troupes qui se dirigent vers l'endroit ou tu étais précédemment. Mais invisible sur tes toits, tu dois parfois te cacher, tout de même, des chars volants qui passent par moment. Après plusieurs minutes, tu arrives à ton tour vers un bâtiment pyramidale bien étrange. Mais ton sens t'indique certaine chose bien intéressante

Spoiler:
 

Frisk: Au milieu de ce bordel, tu préfères faire bande à part, et t'éloigne discrètement de tous ces imbéciles qui n'en font qu'à leur tête. Et tu t'es mis en tête, de te diriger vers le bâtiment triangulaire que tu peux voir au loin dans la ville. En plusieurs longues minutes, tu parviens non-loin de ce derniers et aperçoit quelques patrouilles, mais les lieux semblent plutôt désert. Est-ce vraiment un lieu important? Ou est-ce réfléchit que de montrer un lieu désert qui n'attire pas l'attention? Que vas-tu faire? Il n'y a aucune fenêtre, mais une simple porte immense, blindée et même toi tu peux ressentir une puissante magie défensive... Il va falloir trouver un moyen de l'ouvrir mais comment? Y aurait-il un code ou une clé?

TOUS: Libérer Kosaten de l'emprise de l'île et détruire le Dieu Corrompu.

Les élus présent sur l'île ( sauf Zoro et Bya):


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 48
Yens : 60
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Tenshi

Progression
Niveau: 400
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Reisha - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mer 2 Mai - 23:44

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Jeu 3 Mai - 15:35





Le combat se poursuivait avec intensité, et adrénaline, dûe au fait que les troupes du serpent reculaient. ça s'annonçait mal, et le capitaine avait beau avoir sorti son allié de son sabre, il n'était pas sûr de pouvoir faire reprendre l'avantage à Minshu. Il y aurait fallu un deuxième élus pour équilibrer les forces. Quelle ironie de se dire que les ennemis sans élus au sol tenait tête à trois nations de natifs plus un élu. Ce qu'appréciait cependant le shinigami, c'est le sentiment d'espoir qui naissaient dans le cœur de ses alliés, uniquement par sa présence. Il encourageait inconsciemment les troupes, et cela augmenta sa fierté personnelle.

Mais bientôt, tout s'emballa. À peine senbonsakura avait-elle blessé ses ennemies que des monstres surgirent de terre et le ciel s'encombra de tant de créature inconnus aux yeux du minshujin. Mais ce qui le mit d'autant plus sur ses gardes, ce fut l'apparition brusque d'un homme encapuchonné son sabre vint se mettre entre les deux, par précaution.

Aeternam lui annonça alors que la situation sur l'île avait dégénéré. L'infiltration avait échoué et l'issue était incertaine. Il portait espoir en Byakuya pour redresser la situation. Grosse mission cela dit vu l'ampleur des événements, mais ça ne lui fit pas peur. Il était un noble guerrier qui allait remplir sa mission. Néanmoins, il n'oublia pas sa promesse à Jeong et déclara juste avant qu'Aeternam ne poursuive, baissant son arme.

Reisha semble être la leader de cette rébellion, il me semble en effet judicieux de s'assurer de sa survie. Mais en échange, je veux que vous promettiez de préserver les vies encore présentes ici. Ils n'ont rien demandé et je leur ai promis d'être leur bouclier. À vous de poursuivre cette mission...

Il annonça alors qu'il allait le téléporter et lui annoncer les plans. Byakuya se tourna complétement vers lui et annonça.

Parlez, je vous écoute.

Il se concentra alors pour tout retenir, puis prit l'objet magique que l'homme lui tendait. Sans qu'il est le temps de lui demander ce que c'était et à quoi ça servait, il fut téléporté en plein action, aux côtés de Reisha, qu'il reconnut pour son discours en bas, au début du conflit. Il tenta de capter son attention, tout en se défendant au cas où des corrompus lui barreraient la route.

Dame Reisha, je me nomme Byakuya Kuchiki, élu de Minshu. Je viens présentement du sol où un homme encapuchonné s'inquiète pour vous. Il m'envoie donc à vos côtés tandis qu'il s'occupe de repousser les troupes au sol. Il assure pouvoir tenir bon. Il m'a également informé des plans des différentes nations. Comment cela se présente-t-il ici ? Y-a-t-il besoin de renfort à un endroit précis ?


Stats :
 

récap':
 


EDIT AUTORISE PAR HEIWA
 
                         

                   

           

   

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2028
Yens : 641
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 163
Nombre de topic terminé: 81
Exp:
2/12  (2/12)
avatar
Ellen † Satan impitoyable †

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Jeu 3 Mai - 16:39



Feat. DES GENS ~
Un nouvel espoir...





Je pouvais entendre d’ici les râles d’agonie et cris de guerre des différents soldats depuis l’intérieur de ce petit bâtiment. Je me mis à réfléchir… Je ne voyais qu’une seule personne qui pourrait m’aider à utiliser ces nouvelles trouvailles à notre faveur. Reisha. C’était une tenshin importante, donc elle devait bien savoir à quoi cette clé pouvait servir, et qu’est-ce que la note voulait dire… Bref. Je levai les yeux vers l’ouverture sur le toit, et m’envolai à nouveau dans les cieux…

Et ce que je vis me rendit bouche-bée…

Les troupes alliées fonçaient vers le palais. Les combats étaient barbares, les fers se croisaient furieusement, et les adversaires se fixaient avec, chacun, un regard déterminé. Tout cela m’impressionnait. Cela faisait un moment que je n’avais plus vu un champ de bataille de la sorte…

Reisha était à la tête du groupe le plus en avant. Je la voyais, confiante et persévérante… Elle assumait bien son rôle de leader. Un sourire en coin, je les rejoignis rapidement, tout en tentant de frapper quelques gladiateurs volants en utilisant ma magie noire, formant des poings ténébreux. Atterrissant doucement au sol, je courus vers la dame aux cheveux violacés, éloignant quelques tenshins avec ma hache pour lui parler :

Reisha ! J’ai trouvé cette clé, savez-vous à quoi elle peut servir ?

Je poursuivis rapidement après avoir donné de violents coups de poings magiques à nos ennemis pour avoir le temps de sortir ladite clé, et profitant notamment de lui montrer la note.

Savez-vous également qui était cet émissaire fuyujin dont parle le chef Izako ?

Lui demandai-je bien assez fort pour qu’elle m’entende. Difficile de discuter avec ces stupides corrompus qui venaient nous attaquer…





Actions + contextuelles:
 

Équipement:
 


Dernière édition par Ellen le Ven 4 Mai - 18:09, édité 2 fois (Raison : Édit autorisé par Heiwa.)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 229
Yens : 94
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 38
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Jeu 3 Mai - 21:30


- Un nouvel espoir. -



Je continue d'avancer. Pour le moment il n'y a pas grand monde autour, je suis dans un endroit plus calme. Je cherche toujours un endroit qui pourrait être le chemin vers les sous-sols. Ça prend un petit moment. Tous les bâtiments se ressemblent un peu... ah ! J'en trouve enfin un qui est plus original... il a une forme de triangle, et est plus grand que les autres. Il est aussi gardé par quelques personnes. J'observe discrètement l'endroit. Pas de fenêtres en face... je ne pense pas qu'il y en ai non plus sur le côté, ce serait bizarre. Surtout que... je sais pas, quelque chose cloche avec cet endroit. Ça a la tête d'un bâtiment pour cacher quelque chose. En plus il dégage quelque chose d'autre... je ne sais pas trop quoi. Ça me fait frissoner un peu. J'ai un peu la même sensation que quand je suis en face de la barrière dans mon monde.

Il faut que je trouve un moyen d'entrer. Les portes sont-elles faciles à ouvrir ? On ne dirait pas... et les gardes, comment je fais pour les éloigner sans les combattre ? Il faut que je trouve une plan. Mmh... c'est pas évident... qu'est-ce qui pourrait m'aider ? Je n'ai pas grand chose sur moi. L'artéfact ne va pas m'aider. Ma dague non plus. Il faut que je trouve quelque chose, je ne sais pas quoi. Je commence à regarder un peu partout autour les choses qui traînent. Une pierre. Ça peut m'aider ? Un trombone... oooh, j'ai vu dans les films que ça peut ouvrir les serrures. Je n'en ai pas vu sur cette porte mais il peut y en avoir d'autres. Une... note ? "Galéoïdes"... "excavation"... nan, ça me sert à rien ! Je sais pas comment faire ! Raaaaaah ! Je suis trop nulle ! Je suis bloquée... j'ai pas de solution.

J'en ai marre... bon, je verrais ça plus tard, là je dois d'abord trouver un moyen de faire quitter les gardes de cet endroit. Il faut que je les provoque pour qu'ils me suivent. Et que je réussisse à m'enfuir, puis revenir ici, et essayer d'ouvrir les portes... ça va pas être facile. Provoquer des gens, ça veut dire qu'il faut que j'agis comme une méchante ? Je... je suis pas sûre de pouvoir le faire. C'est trop bizarre. Comment je suis supposée faire ? Il faudrait que j'imite Chara... mais comment Chara agit déjà ? Mmmh... il faut que je m'entraine toute seule avant d'y aller.

"HEY ! Vous les euh... soldats de pacotilles ! Vos armures sont nazes !"

C'est pas assez. Il faut que j'y aille plus fort. Il faudra le plus possible les menacer. Je sors mon couteau...

"Hey... j'ai entendu dire que les Tenshins étaient la nation la plus faible de toutes !"

Je tremble un peu. Je suis stressée sans même avoir commencé. Je devrais y aller encore plus fort, faire semblant de m'énerver...

"Battez-vous bande de lâches ! Bande de zombies... vous ne valez rien pour votre Dieu..."


Je serre mon couteau. Oui... leur parler de leur Dieu devrait les énerver. Comme les gens de Seika. "Dieu Fenghuang", "Dieu Fenghuang", ils n'ont que ça à la bouche... ils sont si énervants... à vouloir que je me batte pour lui à chaque fois, ils ne veulent pas me laisser le choix. Je veux pouvoir faire ce que je veux, je n'ai pas à leur obéir bon sang. Ça m'énerve vraiment. Oui... ceux de Tenshi doivent être comme eux, même pire s'ils sont manipulés...

"Vous... vous n'êtes rien... juste des sales humains de pacotille... tout le monde s'en fiche de vous..."

J'en ai vraiment marre... les humains font tellement de mal. Ils sont égoïstes. Pas reconnaissants. Ils prennent tout le monde de haut. Depuis que je suis là c'est toujours de leur faute à eux... ils n'apprennent jamais. Et leurs Dieux... que des lâches... ils se moquent des gens aussi, et sont des mauvaises personnes... pourquoi ils nous choisissent nous pour faire la guerre ? Qu'ils se battent eux-mêmes ces imbéciles...

"Votre Dieu... et tous les autres... sont tous des sales fils de pu-"

Je m'arrête. Q-Qu'est-ce qu'il m'arrive ? M-Mon bras... il me fait mal, il tremble... c'est à cause des blessures de toute à l'heure ? Non, c'est différent, c'est... sur mon épaule, mon tatouage de Seika... il me brûle ! Comment ça se fait ? Non ça y est, je sais, c'est parce que... j'ai dis du mal de mon Dieu... comme Natsume me l'a dit. Ç-Ça fait vraiment mal... je dois me calmer. S'il te plaît mon épaule, arrête de me faire mal... c-c'est insupportable. Je tombe par terre en me tenant l'épaule. J-Je peux plus bouger... j-j'ai envie de crier... maut il faut pas, quelqu'un va entendre sinon. Je dois garder mon calme. J-J'ai déjà eu pire... allez, va-t-en sale douleur... va-t-en s'il te plaît... c'est pas le moment. Ç-Ça dure trop longtemps, non, noooooon... s-s'il vous plaît je...

Pardon, je suis désolée... pardon, pardon, pardon... s'il vous plaît...

"A-Aaaa....aaaah..."

Ça met un moment. Ça y est, enfin. Ç-Ça se calme. Ça se calme. C'est bon. C'est terminé. M-Mais ça brûle encore. J-J'en peux plus... j-j'en ai tellement marre de tout ça... j'en ai tellement marre de cette marque. J'ai envie de me couper le bras... je le pourrais en vrai, qui sait peut-être même que je pourrais RESET après ça. Ce serait tellement bien. Aaah, je pense trop... je... je dois revenir sur mon objectif. Je dois y aller. Allez... cette fois je dois faire comme j'ai dis. Les faire perdre leur postes. Cette fois... j'y vais. Je sors de ma cachette. Je reste très loin d'eux, mais je reste visible. Il faut que je fasse vite. Je dois attirer leur attention à tous.

"Hey..."

Mon bras me fait encore souffrir à cause de ce que j'ai fais. C'est si frustrant... j'ai pas envie d'être une faible. J'ai pas envie d'aider les Dieux. Je suis supposée pouvoir faire ce que je veux. J'en ai marre de ce monde. Ces gens... ils m'énervent, j'ai envie de... de leur donner une claque pour qu'il comprennent. J'ai envie de... de... leur faire mal ? De... j'en ai marre... marre, marre, marre...

"Venez ici que je vous démonte."

J'avais sorti mon couteau et ouvert mes yeux. Il était temps. Si seulement je pouvais... tuer l'un d'entre eux...
Récap":
 
Équipement/objets:
 
Contextuelle utilisée:
 
©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 196
Yens : 673
Date d'inscription : 24/06/2017
Localisation : Beep, beep, I'm a sheep

Progression
Niveau: 44
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Haïzen ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 4 Mai - 7:07

Ni le dragon, ni le mercenaire ne sortirent particulièrement du rang lorsqu’ils parvinrent au bas de l’escalier d’accès au toit, et comme le reste du groupe, ils se plaquèrent en silence contre la paroi pour éviter d’être repérés lorsque le besoin s’en fit sentir. Pourtant, à la description et prise d’initiative du résistant, le fossoyeur fit un pas vers l’avant, parlant à volume modéré bien entendu.

Alors, hum … non. Désolé, mais vous affirmez une bêtise là. Je vais créer une diversion.
Son collègue dragon passa à côté de lui, le bousculant un peu – exprès – tout en secouant la tête, le regardant dans les yeux. Tss tss tss. Désolé mon pote, mais là c’est toi qui sort une ânerie : je me charge de la diversion.
- Tu cherches à me des-assigner d’une mission qui tient du commando suicide coco ? Alors que j’ai probablement les meilleurs états de service possible vis-à-vis de cela ?
- Très précisément oui, parce que je suis tout aussi voir plus adapté que toi à ce genre de situation. Quelque chose à redire ?


Le reptile se pencha légèrement vers l’avant, bras croisé sur le torse, et quelque peu à sa surprise, le fossoyeur fit de même, posant son front contre le sien, et le pressant vers l’avant. Cependant, aucune des deux têtes rousses ne recula, et ils passèrent quelques instants à s’observer dans le blanc des yeux, l’air de plus en plus énervé, et surtout forçant de plus en plus fort chacun pour faire reculer l’autre … Jusqu’à ce que les mains de l’artiste ne s’agitent comme par elles-mêmes, et que chacune d’entre elles ne vienne ne vienne claquer une version d’Haïzen, qui reculèrent du coup en lâchant une discrète exclamation de souffrance.

C’était quoi ça ?
- Pas prévu. Nhhh …
Se frottant la joue en soupirant, le reptile finit par laisser tomber, et se gratter la base d’une corne. La lame brisée me dit qu’on agit comme deux gamins et qu’on devrait juste couper la poire en deux.

L’expression atterrée du fossoyeur aurait dû faire réaliser à l’artiste que parler aussi ouvertement d’une voix externe dans sa tête qui pouvait contrôler ses gestes, et ce devant témoins, n’était pas très très intelligent … Mais ce n’était pas comme si ils avaient le temps de fournir des explications de toute manière. Soupirant, le dragon se tourna vers les rebelles, décroisant les bras :

On va agir en tandem pour créer le plus de souk possible dans différents endroits du palais en même temps, afin de les disperser et de gagner en efficacité. Pendant ce temps-là, foncez à la porte et défoncez-la s’il le faut.
- Tenez, prenez ça.
Sortant d’une de ses multiples poches d’accessoires une sorte de petite balise radio avec une antenne et une loupiotte rouge, le fossoyeur la tendit à un des natifs, avant d’activer l’écran de l’ordinateur qu’il portait sur l’avant-bras. Interface ?
En attente de commande.
Actives le détonateur … c’est le combien ? 12C ? Okay, mets-lui un compte à rebours de 2 minutes et 40 secondes et lance-le.
Mise en route du détonateur confirmée. Affichage du compte à rebours sur l’affichage principal.
Parfait. Vous. Pointant le doigt sur le soldat qui tenait la balise entre ses doigts – cette dernière était au passage devenue verte, et clignotait, le fossoyeur pointa la direction générale de l’entrée principale. Quand ça vous filera une châtaigne, vous donnez le signal et vous foncez vers l’entrée.
Entendu … Mais … une châtaigne ?
… Pas littéralement le fruit du châtaigner. Ça veut dire … Oh et puis vous vous en rendrez bien compte de toute manière, gardez juste bien le truc en main. Bon, 2 minutes vingt secondes mon gars, t’as un plan ?
- Comment tu crois que je viens de rentabiliser tes 20 dernières secondes de bavardage ?


Echangeant un petit ricanement entendu, les deux élus aussi rassurants que stables mentalement vérifièrent que personne ne regardait dans leur direction, et se mirent en route, sortant discrètement de l’escalier pour traverser le palais.

* *
*

Environ une minutes et 45 secondes plus tard, dans la cour principale du palais, l’artiste observait une des rares re-décorations effectuées par les corrompus : de grandes banderoles de tissu violet assez moches qu’on avait suspendu aux grande colonnes de pierre, qui juraient assez fortement avec le reste de l’endroit. Grattant son menton écailleux du bout de ses griffes, le dragon resta à les observer pendant un certain temps, soupirant … Avant de regarder les quelques braseros suspendus, actuellement éteints, qui se trouvaient à côté. Si c’était le grand conseiller qui était en charge de la déco, il s’était laissé aller depuis que l’île avait déclaré son indépendance … D’un coup de sabre, il trancha la corde qui retenait une des petites coupoles dorées, la faisant chuter à terre avec un son de cloche retentissant. Le dragon n’était pas pressé, ceci dit. Il avait parfaitement vu, quelques instants plus tôt, une sentinelle le repérer alors qu’il était dans la cour du palais, et y rentrer dans l’urgence … D’ailleurs, son ouïe ultra-sensible lui annonça une bonne nouvelle : un contingent plutôt élevé de soldats marchaient au pas de courses dans les couloirs, et se dirigeait vers lui. Il en sortit de deux côtés, et tous avaient l’air assez agressif … Même si le plus remonté du groupe ne portait pas une armure de soldat, mais plutôt une tunique pourpre et indigo, rehaussée de fines dorures. A tous les coups, un notables … Et puisqu’il se trouvait dans le palais …

Hey ! Eh eh. ‘Seriez pas un des membres du conseil tenshin, par hasard ?
Vous avez fait déplacer tant d’effectifs pour un individu seul, mon caporal ?
C’est visiblement un élu, monsieur ! Je me devais de prendre les précautions nécessaires.
Non ? Vraiment pas ? C’pas que j’aurais déjà vu vos tronches si ça avait été le cas, mais … Hehehe.
Contentez-vous de l’abattre, comme tous les autres rebelles. Je retourne avec le grand conseiller élaborer une –

L’homme, quel que fut son titre, cessa sa phrase à cause d’un brasero, de la taille d’une très large assiette, qu’on lui avait balancé vers le crâne comme un frisbee. Baissant la main pour mettre les poings sur les hanches, le draon plissa les yeux, incertain de si son attaque avait touché le notable à la tête, de s’il avait dévié l’attaque avec un bouclier, de si un soldat s’en était chargé pour lui, ou qu’il avait esquivé et que l’individu derrière lui avait pris à sa place. La moitié des options était amusantes. Ce qui n’empêcha pas le ton du dragon de devenir grinçant et désagréable lorsqu’il répliqua.

Foutraille, je sais pas si tu avais remarqué face de pet, mais je t’avais posé une question. Et je déteste qu’on m’ignore.
Entendu. Très bien. Visiblement, le reptile n’était pas le seul à être passablement énervé : l’entendre dans la voix du conseiller (?) lui tira ceci dit un grand sourire. SOLDATS ! Saisissez cet … Individu. Vif. Et ensuite, amenez-le en salle de torture.
Ooooh ~ C’est sur ce genre de trucs que t’arrive à bander papy ? Tu me diras hein, à chacun sa ha HAHA !

Devant plonger sur le côté pour éviter un laser violet qui était parti de la main de l’encapuchonné, le dragon ne resta qu’une fraction de seconde à terre avant de se relever. Heureusement, il semblait que le fossoyeur avait le sens du timing : plus ou moins à cet endroit précis, deux fenêtres qui donnaient d’un couloir du palais sur la cour éclatèrent, traversées par deux objets métalliques et cylindriques … Des grenades fumigènes, qui explosèrent pour transformer l’endroit entier en lieu où la vue était désormais inutilisable. Lorsque les fumées se dissipèrent suffisamment pour que les soldats puissent y voir … Le reptile avait disparu, ne laissant entendre qu’un ricanement derrière lui. Le conseiller, si c’en était un, donna l’impression qu’il allait faire une rupture d’anévrisme cérébral.

RETROUVEZ-LE, AINSI QUE SON OU SES COMPLICES ! IMMEDIATEMENT !

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1390
Yens : 905
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 18
Localisation : A Bashô Tokaï

Progression
Niveau: 133
Nombre de topic terminé: 52
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Bashô ¤ Recherché mort ou vif ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 4 Mai - 8:37



Association


Grâce à sa capacité de détection, trouver le bâtiment qui cachait l'entrée des sous-terrains ne fut pas très difficile. C'est d'ailleurs pour cela que Méphisto abandonna rapidement ses recherches pour le laisser faire, il ne servait à rien de travailler inutilement si ce n'était pour se donner bonne conscience après tout. Sauf que maintenant ils étaient confrontés à une nouvelle difficulté: le bâtiment était magiquement protégé et sa serrure aussi. Le parasite avait d'abord émis l'hypothèse de remplir le trou de la serrure avec sa main malléable à souhaits pour ensuite s'en servir comme d'une clé avant de se rendre compte que ça ne serait pas possible. Alors que le hunter se creusait la tête pour trouver une solution de leur cachette, son allié prit la parole:

-Eh, Bashô, regarde ce qu'on a là... l’apostropha-t-il en désignant de la tête le groupe arrivant de plus loin composé de Natsume, Tenma, Mizoku et Vahl, que des inconnus pour nos deux compères. Vu qu'il va nous falloir trouver une clé, on va avoir besoin de main d'œuvre non? ria-t-il.
-Il me semble que j’ai suffisamment cherché pour la journée en plus, ça tombe bien. Ils sont un peu trop nombreux pour être manipulables, mais pour encore combien de temps? répondit Jemial avec un sourire narquois.

Une chose était sûre, Bashô agissait pour l'instant pour le bien de l'alliance des trois armées. Il n'y avait donc pas à s'en faire... Voyant qu'ils avaient le champ libre, nos deux comparses franchirent alors la distance qui les séparaient du second groupe en leur faisant signe que c'était vers eux qu'ils venaient. Une fois mis à couvert avec tous les autres, Bashô s'expliqua:

-Bonjour, pour ceux qui ne me connaissent pas je suis Bashô, L'Ange Gardien de Seika, se présenta-t-il, un peu de pub n'avait jamais fait de mal à une bonne couverture. Grâce à l'une de mes capacité de détection,je suis en mesure d'affirmer que la pyramide que nous apercevons recelle le passage caché pour rejoindre les sous-terrains. Seulement voilà, il est magiquement protégé pour être très résistance et incrochetable, expliqua-t-il. Il va donc nous falloir chercher une clé. Puisque nous sommes nombreux à avoir le même objectif et que la capitale est grande, je pense que nous devrions en profiter pour nous séparer.

Ses propos furent rapidement discutés et approuvés par la majorité: ils n'avaient guère le choix, forcer le passage serait certainement plus rapide mais attirerait bien plus l'attention sur eux, or les gardes qui rôdaient dans les parages n'avaient pas l'air des plus choucards. Il s'agissait maintenant de faire les groupes, un qui s'occuperait de la partie Est de la zone et l'autre de la partie Ouest. A ce moment là un véritable rugissement se fit entendre: C'était Frisk qui plus loin avançait totalement à découvert vers leur bâtiment cible. C'est alors qu'un vif sentiment de violence prit le maffieux.

En une fraction de seconde, il attrapa la gorge de la personne à côté de lui, un jeune garçon au caractère bien affirmé qui l'avait appelé tout à l'heure. Qui était-il dans sa vie ? Un misérable PNJ, rien de plus. Un "clac" plus tard et son cou s'était brisé, un crétin utopiste comme lui n’avait pas le droit de vivre ! Mais il lui en fallait plus. Beaucoup plus. Sans que personne n'ait le temps de comprendre ce qu'il se passait il attrapa le vétéran du groupe, le souleva comme un rien et le fracassa contre son genou ce qui le fit exploser en mille morceau. Cette enflure l’avait mérité ! Une fraction de seconde plus tard le barbu s'en prit à lui tandis que le petit homme à l'écharpe essayait de s'enfuir. Hin, aucune rédemption dans ces voies là... L'apostat attrapa alors la tête du premier pour lui la dévisser d'un coup brut avant de se servir de sa tête comme projectile et assommer le deuxième à distance. Ce n'étaient que des insectes! Mourir pour le divertir était un véritable honneur pour eux ! Bashô avait un tribu de sang à récolter, qui seraient les prochains…Frisk?

-Eh, Bashô, reprend-toi on a une mission à accomplir, tu rattraperas ton sommeil plus tard! l'interpella Méphisto.

-Hein? Il est pas mort le petit élu ? déclara le poète en se libérant de l'influence de Frisk qui s'éloignait, ne comprenant pas encore vraiment ce qu’il venait de se passer.

Apparemment la technique de l'enfant avait suffit à le faire imaginer pendant une seconde la mort de tous les présents de ses mains à l'exception du parasite. Décidément ce seikajin était vraiment puissant. L'Ange de Seika espérait qu'il le demeurait plus que lui mais rien n'était moins sûr. Il ne savait pas ce qu'il s'était passé durant son moment d'absence mais maintenant une chose était sûre: les groupes étaient formés. Natsume et Tenma avaient rejoins Frisk pour la protéger laissant Mizoku, Vahl, Méphisto et lui derrière eux. L'autre groupe fuyant les gardes qu'ils avaient au cul pour rejoindre le côté Ouest de la place, eux s'occuperaient du côté Est.

-Très bien, rejoignons une autre cache prêt d'un soldat sentinelle pour pouvoir le capturer et l'interroger,proposa Bashô.

Ils n'avaient pas une minute à perdre, la bataille continuait de faire rage partout dans la zone, et les sons de cors signalaient que c'était également le cas en bas. Ce n'était pas le moment de se relâcher.

Bashô et Méphisto:
 


©️MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1476
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 4 Mai - 14:58




Un Nouvel Espoir

Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



J'étais donc en route avec Tenma, Mizoku, Redrak, ainsi qu'un Tenshin qui me laissait un peu perplexe, nommé Vahl. Il avait l'air... comme mort, ses expressions avaient cela de particulier que je ne pouvais rien en détecter. Etait-il honnête ? Je ne savais pas. Mentait-il ? Je ne savais pas. C'était comme s'il pilotait son corps de façon mécanique (Et dans mécanique, y a méca). Bref, j'avais évité de lui adresser la parole. Cependant, la tactique proposée par Mizoku et extrapolée par les deux autres me semblait bonne et j'avais l'unité parfaite pour aider à la diversion.

-Je pourrais aussi envoyer un de mes démons assez discret. Il pourra les prendre par surprise. J'entamai la communication avec Aotsuno. Aotsuno ?

-Qu'est-ce que tu veux ? J'ai pas qu'ça à foutre moi.

-Je vais avoir des ordres à te donner, tiens-toi prêt du côté des murailles, je te tiens au jus.

Je coupai alors la communication, arrivant finalement au bâtiment pyramidal. La porte était bien bloquée de l'intérieur et malheureusement solide, nous allions avoir besoin de la clé pour entrer. Ce fût à ce moment précis que mon groupe fût interpellé par deux hommes, dont un me laissait un souvenir impérissable. Et bien qu'il se présenta sous le nom d'ange de Seika, ce dont je me fichais prodigieusement, je ne pouvais me retirer de l'esprit cette image. Une fois qu'il eut fini sa première tirade, je pouffai légèrement de rire.

-Héhé, c'est pas toi qui étais venu nous proposer une alliance presque tout nu pendant la guerre ?

"Bashô", "Ange de Seika", "Statège de groupe", tant de termes brisés par "Homme en pagne". Enfin je devais bien avouer qu'en dehors de cela, son plan permettait de couvrir plus de terrain. Je me contentai d'acquiescer cette fois-ci avant de me retourner vers mes trois compagnons d'un air interrogatif, pour savoir si le plan leur convenait à aux aussi. Enfin, je n'eus pas vraiment le temps de réagir oralement vu qu'une énergie bien stressante se fit sentir. Je fus automatiquement sur mes gardes, mes yeux s'ouvrant brutalement, regardant de tous les côtés et l'Eri-Spear activée très rapidement. Je finis toutefois par me calmer en voyant... Frisk arriver. Frisk ? FRISK ?! A LA GUERRE ?! Non non non ! Elle n'avait rien à faire là ! C'était trop dangereux ! Houlà je ne pouvais pas quitter le champ de bataille juste pour l'éloigner et... ELLE ETAIT POURSUIVIE PAR DES GARDES ?! Oh mais quelle blague sérieusement !

-Frisk ! Attention !

En terme de groupe j'avais rapidement prévu avec qui je me rendais dans ces circonstances. Je pris la main de Tenma avant de courir vers ma petite soeur et de la prendre sous le bras. Je courus le plus vite possible vers l'Ouest avec mon groupe improvisé, toujours poursuivi par conséquent. Je finis par nous cacher dans une ruelle, Redrak bloquant l'entrée en restant invisible, ce qui nous camouflait également. Je posai Frisk de bout par terre avant de la prendre par les épaules, le visage partagé entre joie de la revoir et colère de la voir dans de telles circonstances.

-Oh Frisk ! Qu'est-ce que- Enfin pourquoi-? Et Oh mon dieu... ne parvins-je pas à formuler en me prenant le visage dans les mains.

Je devais retrouver mon calme, absolument, sinon, on courrait à la catastrophe. Je pris une grande respiration. Je savais qu'elle voulait explorer Kosaten, qu'elle avait un besoin d'indépendance après avoir passé tant de temps sur la plaine mais pourquoi fallait-il qu'elle choisisse Tenshi parmi toutes les nations du continent et pourquoi ce jour-là. Enfin, je me tournai vers Tenma.

-Je... On fait quoi ? On peut pas descendre de l'île de toute façon...

Mais soudain, je me remémorai la scène de son apparition. Des yeux rouges, un couteau et une aura malveillante. Etaient-ce cela ses pouvoirs ? Ceux qu'elle n'avait plus à son arrivée ? Mon expression paniquée se changea en réflexion.

-Ou alors... Elle pourrait nous aider ? Frisk, on cherche une clé dans un bâtiment, tu pense pouvoir nous aider à la trouver ? On devrait pouvoir atteindre les sous-sols de l'île comme ça normalement. Mais je te préviens ! Tu vas pas au combat ! C'est trop dangereux, même si t'es une élue, t'as pas encore retrouvé tous tes pouvoirs !

Actions du tour:
 
Equipement de Natsume:
 
Composition actuelle de l'armée:
 
Formation actuelle:
 

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1502
Yens : 609
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 4 Mai - 15:50





新しい希望

feat. des gens





Et il cassa le mur comme il avait cassé le cul de la fille du forgeron. Blague nulle.
La muraille, aux allures de robuste forteresse résista mieux qu'il ne le planifia. En effet, elle s'était légèrement pétée en deux sous sa puissance mais sans s'effondrer sur plusieurs mètres. Enfin, peu importait, on atteignait l'objectif et Zoro pouvait largement se glisser au sein de cette fente, escaladant les débris comme un cabri des montagnes.

Il se retrouva immédiatement nez à nez avec le dos d'un bâtiment. Sans sourciller, il pénétra à l'intérieur. Le féru des bars endormi en lui reconnut le décor d'un bistrot du coin, mais avec l'ambiance en moins. Où étaient passés ses alcoolos ? Après tout, s'il y avait un lieu public dont l'activité ne se tarissait jamais, quelque soit la situation, c'était bien le bar. Au milieu d'une guerre, on recourait toujours au besoin de prendre une petite pause pour boire un coup avant de reprendre les armes non ? La base de l'énergie... Ou cela ne concernaient-ils que les ivrognes comme ce pirate maudit ?

Il était entré par une fenêtre et longeait le comptoir de cet endroit désert. Quel sacrilège de laisser un tel espace à l'abandon et à la portée de tous, ainsi. Non, en fait tant mieux. Car le jeune homme bondit au-dessus du comptoir se mettre à la place du barman, et ainsi pouvoir fouiller les placards à sa guise. Il y trouva des vieux fonds de bouteilles, un rhum poussiéreux, du saké vulgairement fermenté.... Il les enchaîna une à une, avant de se faire rappeler par une sensation étrange. Ne pas oublier pourquoi il était ici. Même si une goutte d'encouragement ne faisait de mal à personne.

Ce sentiment nouveau le submergea de plus en plus, ou serait-ce l'effet de l'alcool ? Impossible, il ne le ressentait guère. Et pourtant, quelque chose se tramait en ces lieux, quelque chose de pas net. Il fallait y aller fort pour le détourner de sa séance buvette, preuve que ce n'était pas une sensation de tapette. Non, cela réclamait toute son attention. Ce bar, à priori désert, titillait le jeune homme d'une bien étrange façon. Parcouru par une intuition, il se persuadait qu'un élément important résidait par ici, ou à proximité, et ses instincts curieux le poussèrent à chercher.
Par conséquent, ce fut bouteille à la main qu'il visita le bar de fond en comble à la recherche dont on ne savait quoi qui calmerait sa conscience excitée.

.

[size=15]


Equipement :
 

Résumé :
 



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 790
Yens : 820
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 4 Mai - 18:05



Nouvel espoir
feat.Une flopée de gens


Tout espoir qui aurait pu apparaître avec de possibles informations de la part du Tenshin s’envola avec ses propos. Oh, oui c’était apparemment bien un bâtiment important, mais nous ne pouvions entrer sans clé.

L’arrivée du fou de plus tôt avec son comparse me fit froncer des sourcils. Est-ce qu’on pouvait vraiment compter sur un gars aussi paranoïaque ? Malheureusement, il détenait plus d’informations que notre petit groupe, et venait confirmer que oui, il nous fallait entrer dans ce bâtiment à l’aide d’une clé spécifique. Me passant la main sur le visage, je soupirai avant que nous ne finissions par nous mettre à réfléchir à un plan d’action. Avec Natsume qui ne me lacherait pas d’une semelle, il y avait déjà un duo de formé.

Cependant, avant que nous ne puissions vraiment nous mettre d’accord, Bashô sembla se perdre dans ses pensées, et un nouveau et vif sentiment de frayeur s’empara de moi, me figeant sur place, sans que je ne comprenne d’où pouvait bien me venir cette sensation. Certes, nous étions dans un sacré pétrin, et en pleine guerre, mais… Ce sentiment qui me nouait l’estomac et me pétrifiait m’était totalement étranger.

La réalité me rattrapa pourtant bien vite d’un brusque tirage de bras, et je trébuchais à la suite de Natsume qui s’était mis en tête de m’entraîner quelque part, sans prévenir le moins du monde. Tournant la tête vers le quator restant, je leur offris les derniers mots avant que nous ne soyons trop éloignés.

- Hey ! Restez prudents ! Et pas de coup en traître le barbu ! On voudrait pas un replay de la scène avec Reisha-san !

Et je fus après trop loin pour ajouter quoi que ce soit. Au moins, nous allions pouvoir commencer les recherches, enfin, si Natsume se décidait à garder son calme cinq minutes. Même si je n’étais pas forcément enclin à ce qu’une fille aussi jeune se retrouve sur un champ de bataille, ce qui était fait était fait. Offrant un sourire rassurant à la petite, et notant vaguement que ma brusque frayeur était passée, je me présentais à elle avant de passer aux choses sérieuses.

- Salut ! Je suis Tenma, et tu as l’air de déjà connaître Natsume. Me tournant vers ce dernier, je tentais de le calmer un peu. Nats, on a besoin de garder la tête froide (haha). Dis-toi que si elle reste avec nous, on pourra la protéger, et elle ne sera pas seule à errer parmi tous ces combats. Maintenant ! Il est temps de nous lancer à la recherche de cette clé. Vous êtes prêts ? Nats, va falloir que tu nous laisses sortir si on veut accomplir quoi que ce soit dans cette chasse au trésor.

Actions:
 

Equipement & autres:
 




Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 4 Mai - 20:31

Un Nouvel EspoirFt. Manga Multiverse

Ainsi, l’agitation que j’avais cru apercevoir sans me pencher sur le sujet auparavant était le remue-ménage d’un Kosatenien empli de doutes ? La nouvelle n’était que trop bienvenue, car si les larbins des faux dieux, déjà, ne croyaient pas tous aux paroles de la traîtresse, Reisha la reine des hérétiques, cela ne pouvait qu’être de bon augure. À ce stade, peut-être, pouvions-nous leur faire perdre un peu de foi ? Difficile, cela dit, il faudrait attendre une occasion, et si présenté à la mauvaise personne, un discours de zizanie pourrait avoir de graves conséquences… Autant noter cela, et attendre, encore un peu.


Quelle ne fut alors ma surprise lorsque l’illustre exemple de doute que mon Dieu m’avait montré se présenta à moi, et, de ce fait, à notre petit groupe de fortune en fait. Je ne pouvais que me laissait aller à songer à mille paroles venimeuses que je pourrais tenter de lui faire passer, dès lors que les présents compagnons plus fervents dans leur tâche nous laisseraient une seconde de répit. Mais qu’entends-je alors ? Il venait ainsi, confirmant toutes mes paroles de guide ? S’il savait déjà ça, ils sont peut-être plus compétents que ce que j’attendais, mais surtout, il était au moins là pour affirmer comme quoi je n’avais dit que la vérité. Fier de ma prestation, et imaginant donc que les sbires de Minshu pourraient souligner, au moins mentalement, la véracité de mes propos, je hochais calmement de la tête et acquiesçais à ses idées. Bien sûr, je ne pris pas la peine de préciser que la discrétion serait bien difficile, puisque l’unique devait bien voir à travers moi, et savait sûrement déjà ce qui se tramait.


Un instant me fit alors tourner les yeux, vers l’aura enfantine, mais plus sombre que le vide d’une silhouette inconnue. Je n’eus que peu de temps pendant lequel ma vision se sentait troublée d’ombres cauchemardesques, me renversant en arrière. Reprenant mes esprits après la légère chute, je n’eus alors que le temps de constater le départ de deux de nos compagnons, et la scission du groupe pour la recherche. Intrigué, mais ne disposant que de peu de temps, je me détournais de la source de ces tourments incompréhensibles, et m’adressais calmement aux autres membres de notre escouade divisée, ceux qui, il semblerait, feraient route avec moi pour rechercher la clef du bâtiment.


- Les dires de l’Ange Gardien de Seika confirment donc mes annonces : ce bâtiment est le bon, et nous n’avons pas la clef. Bref, suite à ces évènements assez précipités et au vu de la conjecture actuelle, je suggère de presser le pas. Si déjà là nous n’avons pas le luxe de nous poser un instant, je peux vous assurer qu’à l’intérieur, il ne pourra y avoir place au doute, une seule hésitation, une seule erreur, et la mission sera finie pour nous tous.



Je me gardais de mener le groupe à trouver la clef d’une quelconque manière, préférant me coller à cette place d’incertitude, qui permettrait probablement d’osciller plus tard au besoin. Nous n’avions donc qu’à repérer l’objet convoité, et ensuite, les portes s’ouvriront. Une fois dedans, la bonne voie nous mènera à la fin de cette petite aventure qui n’aura que trop duré.



Résumé:
 

Contextuelles disponibles + Effet actif:
 

Equipement disponible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 198
Yens : 300
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 30
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 4 Mai - 20:42

 
 
Un Nouvel Espoir
feat.Les gens



Mes hommes étaient près à agir lorsque je me mis à courir en direction des gardes pour essayer de les berner en les menant en direction de mon piège... Les gardes me regardèrent de travers, certains devaient se méfier de mon apparence trompeuse de Tenshi, cependant une grande partie de la troupe ennemi se rendit directement de la gueule des hommes du dragon... Ils étaient déjà mort. Seuls deux des hommes étaient rester sur place lorsqu'une aura chaude m"envahit. Qu'est ce que c'était ?

Mon regard magique se mit à fixer autour de moi avant de trouver l'origine de cette chaleur qui était censé faire le cristal de glace dans mon cou... Il s'agit de ce satanée oeil, que faisait donc Agrael, à la moindre menace lorsque je sentis un vent violent dans mon dos... C'était mon dragon qui s'était mis à charger sous son aspect du dragon de l'air... Mais pourquoi son visage exprimait une haine sans précédant vers moi et pourquoi n'avait il pas obéit ? Je le compris rapidement lorsqu'un son de lame dégainé se fit entendre... Mon plan était un échec sur une partie.

Je fis immédiatement volte face à mon adversaire qui avait dégainé un sabre... Pourquoi j'avais du mal à discerner autant son coup transversale qui avait pour but de couper ma taille entièrement ? J'ai quand même le temps d'effectuer un rapide bond en arrière... Je sentis le souffle du coup, un seul coup pouvait me pourfendre en deux avec facilité... Je ne devais pas le laisser m'attendre avec sa lame lorsque son second coup une estoc en direction de mon visage parfait... Je n'avais pas le temps de l'esquiver et je fis monter mes bras en directon de la lame en les chargeant magiquement d'arcane et de givre, cependant sa lame ricocha premièrement sur un bouclier d'arcane... Les pierres ornant mon armure s'étaient mises à luire avec force afin de me défendre son attaque, cependant celui-ci se brisa facilement avant de ricocher avec force sur mes bras charger magiquement.

L'impact me fit tomber au sol et je me voyais déjà morte lorsqu'il réarma son attaque. Saleté de sceau, je l'aurai déjà expédier dans un trou noir d'arcane... Et la j'allais mourir... Lorsque deux boucliers fuyu traversèrent mon regard afin de parer les deux autres attaques suivantes : mes soldats avaient finalement traverser l'espace qui nous séparaient pour me défendre de cet ennemi et l'une des voix perça le silence :

Nous serons votre bouclier, mage arcanique.

Leur posture était solide derrière leur bouclier, c'était impressionnant. Cependant il restait sous la défensive avec l'impossibilité de contre attaquer. Enfin c'était ce que je croyais lorsque les boucliers s'écartèrent pour leur permettre de laisser passer des lances, celle des guerrières qui nous accompagnèrent pour frapper l'adversaire avec leur arme. J'allais les laisser gérer tandis qu'une autre partie des troupes se mirent à charger l'autre partie.

Nous sommes vos armes, élue de Long.

Toute ma troupe d'infanterie s'était mis à me défendre afin de permettre la mission... Je vis les deux archer qui accompagnaient bander leur arc en direction des soldats. J'haussai la voix tandis qu'Agrael me tira loin du soldat en utilisant son corps comme bouclier :

Viser cet oeil de suite...
Bien madame.

Leurs flèche partirent en direction de l'oeil de cirstal accompagné d'une gerbe de flamme ainsi que des lames arcaniques provenant de ma magie originale et un javelot de glace grâce à la liche de givre. Ma troupe était énervée face à l'agression que j'avais reçu. Mes attaques de givre d'arcane ainsi que le souffle de feu allaient ils être suffissant pour abattre l'oeil.

Résumé:
 

Note pour Heiwa :
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 1604
Date d'inscription : 17/01/2017

Progression
Niveau: 52
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Mizoku Sowano ☯ Diplomate ☯

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 4 Mai - 22:29

- Un nouvel espoir -


Le petit groupe Minshujin accompagné de l’élu Tenshien approcha du bâtiment pyramidal qui devait être l’entrée vers les souterrains que mentionnait Vahl. Alors qu’ils étaient à quelques mètres, le Sowano eut une sensation désagréable au plus profond de lui. La haine de son double maléfique commençait à se faire ressentir pour aucune raison et il crut pendant un instant que l’esprit maléfique qui vivait en lui resurgirait, mais il revint à lui quand Jay remarqua ce regard perdu et cette lueur qui commençait à briller dans ses yeux.

- Reprend toi Mizoku … Il ne faut pas perdre les pédales dans un moment pareil. Mentionna le mage.

Au même moment, Frisk passa devant le groupe alors suivi d’un groupe de garde qui tentait de l’arrêter. Mizoku compris à ce moment-là que s’était l’énergie que dégageait cette jeune fille qui avait éveillé quelques instants ses envies meurtrières. Le groupe se rapprocha du bâtiment pyramidal, mais ils furent séparés presque aussitôt en deux groupes. Natsume et Tenma se dirigèrent en courant pour aider Frisk, laissant Mizoku avec Bâsho qu’il ne tolérait pas et Vahl le « corrompu ».

Le preneur d’otage proposa comme idée de prendre en otage un garde pour lui faire révéler l’endroit de la clé qui leur permettrait d’entrer. Mizoku était contre cette idée, il se doutait beaucoup que les gardes, même interrogé férocement, puisse dévoiler quoi que ce soit. Ils étaient corrompus après tout. Et connaissant un peu les méthodes de Bâsho, il préférait éviter le plus possible la violence.

- Je ne pense pas que ta méthode fonctionne. Les soldats sont corrompus, ils ne dévoileront pas des informations aussi facilement même si tu les tortures. Vahl, tu disais connaître l’emplacement de la clé, guide nous jusque-là, nous te protégerons en cas d’attaque.

Mizoku se tourna ensuite vers Jay pour voir ce qu’il en pensait. Le mage de Minshu préféra ne rien dire, mais il gardait un œil sur Vahl et ses agissements. Le doute persistait dans son esprit tandis que Mizoku avait une confiance presque aveugle envers le soldat Tenshien. Le groupe prit la direction de l’est, pour trouver cette fameuse clé qui les mènerait dans les sous-sols et donc vers leur objectif. Comme le disait Vahl, il devait faire vite avant que les forces ennemis se regroupes et les trouves.

Résumé:
 

Fiche technique / Contextuel / Équipement:
 

Mizoku Sowano

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 381
Yens : 153
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Ven 4 Mai - 23:35

Nouvel Espoir

Chaos contre Harmonie

Alors que tous s’écartent de l’ouverture, l’un des rebelles décrit la situation. Il fallait vraisemblablement sortir du Hall pour pénétrer dans la cour et là, foncer jusqu’à la grande porte et l’ouvrir. Elle était gardée de l’extérieur évidemment, et il suffisait d’espérer qu’une diversion soit efficace. En parlant de diversion, celui qui la suggéra se tint évidemment volontaire pour s’en charger, ne pouvant désigner qui que ce soit d’autre que lui même.
Lexi tiqua. Elle n’avait pas l’âme d’une héroïne inconsciente et suicidaire, et elle avait beau ne pas être égoïste, elle tenait à la vie. Elle ne pouvait cependant pas le laisser se sacrifier ainsi… Alors qu’elle prévoyait de rester en retrait pour le couvrir à l’aide de son arc, l’étrange homme que Reisha leur avait envoyé pris sa place, jusqu’à ce que l’espèce de dragon rouge ne vienne le contredire. La situation était étrange : ces deux … personnes se battaient pour savoir qui ferait une mission suicidaire, jusqu’à … ce que l’un deux ait entendu une voix - et lui seule- leur demandant de se calmer. Pendant que l’un donnait un objet tout aussi étrange à un rebelle, l’autre semblait réfléchir, et une fois leurs consignes données, ils s’en allèrent discrètement se planter au milieu de la cour.

Comme convenu, tout le monde attendait, silencieux. Jusqu’à ce qu’un “Aïe!!” mal contrôlé n’échappe de la bouche d’un Tenshi, celui qui venait de lâcher la boîte avec la petite lumière. Peu importe ce que cette chose était, cela devait être le signal. Lexi saisit son arc et laissa les rebelles sortirent d’abord.
Bien qu’ils faisaient partie de l’armée de Reisha, ce n’étaient pas forcément les soldats que la jeune femme s’était imaginé, et avançait avec discrétion jusqu’à la cour. Cette dernière aurait dû être déserte, pourtant ils avaient laissé deux gardes en faction. Le premier était assez loin, près de la porte que le groupe devait ouvrir. Il ouvrit la bouche pour crier, un flot de sang s’en échappa tandis que son regard se posait avec incrédulité sur le trait de bois dépassant de sous son menton. Il remarqua l’archère blonde, qui avait pu viser en toute sûreté puisqu’elle était entourée d’hommes - et d’une femme, avant de mourir étouffé dans son propre fluide vital.
Cependant l’archère en question n’avait pas décoché sa flèche qu’elle s’inquiétait de la seconde présence : elle pivota, rencocha un trait, mais n’eût pas le temps de tirer. Un homme à ses côtés s’était élancé avec plus de vitesse qu’on l’aurait pensé capable de bouger. En quelques foulées puissantes, cette véritable masse de muscle percuta avec violence le garde qui cria sous le choc. Se tut lorsque sa cage thoracique fut vidée d’un coup et son crâne explosé contre le sol. Son adversaire se relevait et déjà rejoignait ses compagnons.
Impressionnée, la petite blonde se reprit vite et se précipita vers la porte, tâchant d’ignorer le cadavre encore chaud dont elle était responsable.  Elle avait déjà tué, mais peu de fois, et ici la sensation désagréable d’avoir assassiné quelqu’un était accrue par l’idée que cet homme ne se contrôlait pas, il était corrompu. Alors que la nausée lui montait à la gorge, elle se sentit chanceler, et une poigne ferme saisit son épaule. L’homme qui avait été assez vif pour gérer le second garde. Un autre meurtrier. Comme elle. Il parla d’une voix grave et ferme. Quelques mots, il n’avait pas davantage de temps.
Tu as fais ce que tu avais à faire. Continue.
Le petite troupe s’approcha de la porte, tenta de l’ouvrir.
Cas 1 la porte est verrouillée:
 
Cas 2 la porte est déverrouillée (soit par le cas 1 ou parce que c’est simplement deux lourds battants sans serrure):
 
Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2444
Yens : 935
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Sam 5 Mai - 0:01

Tour 5:  Un Chaos retentissant  





Alors que la guerre se calme sur l'île, hormis proche de Reisha qui s’intensifie, tous les héros de Kosaten ressentent la violence du combat qui se déroule à des centaines de kilomètres sous eux. Pour l'heure, le chef des sectaires a reprit l'armée en main et par son esprit tactique parvient à tenir en respect l'adversaire. Il joue tel un maître d'orchestre dans cette guerre. Ou plutôt un champion d'échec ayant un coup d'avance sur l'ennemi. Pourtant, tous le savent à présent, ce n'est pas ici qu'ils remporteront la victoire, et de l'aide devra être apporté sur Tenshi....


Fuyu:

Li-Ming: Alors que ton combat se poursuit, tu te défends autant que tu peux, aider rapidement par des guerriers. Mais étrangement les deux corrompus s'écartent de toi, un sourire mauvais sur le visage. En un instant, deux soldats de Fuyu meurent, sans comprendre ce qu'ils leur arrivent. La méfiance et une certaine inquiétude gagnent les troupes.... Mais tu ne sauras pas ce qu'il leur arrive par la suite, car alors que tu n'as le temps de voir qu'une ombre qui te domine, tu tombes dans l'inconscient, après une forte douleur sur la tête. Quelque soit cet ennemi, il n'a pas voulu te tuer... Du moins pas tout de suite...

Explications :
 

Conséquences :
 


Zoro  : Prenant du bon temps, même quand personne ne s'y attend et surtout quand il ne faut pas, tu bois les fonds de bouteilles.  Mais ton étrange sensation te pousse à fouiller les lieux. Pourtant, tu la sens s'éloigner, et revenir vers toi, comme si elle désirait que tu la suives. Bientôt, tu sors de ce bar miteux, pour poursuivre ton chemin. Tout est calme et désert ici. Le quartier semble un peu plus reculé que le reste de la ville. Bientôt, comme un somnambule, tu te retrouves face à un immeuble rien de plus normal. Rien ne le différencie des autres, et pourtant, tu sens que c'est là qu'on t'a mené. Mais maintenant que tu es arrivé ici, décideras tu d'y pénétrer sans savoir ce qui t'attend? Ou bien vas-tu rebrousser chemin?

Minshu:

Ellen: Avec tes précieux objets, tu te diriges rapidement vers Reisha, qui attend que la porte du Palais s'ouvre. En t'apercevant, elle reste tout de même sceptique, s'ils en sont là, ce fut en partie ta faute au début. Toutefois, elle sait qu'elle doit te faire confiance pour renverser la situation. Elle répond donc à toute tes questions, interrompue par moment, par l'attaque d'un corrompus. D'ailleurs au loin, tu vois que les rues que vous aviez barré, ont été ouverte, puisque personne ne s'était occupé des survivants. Mais Reisha t'impose de poursuivre ton chemin, puisque chaque secondes comptent à présent!

Natsume: Alors que tu réfléchis à un moyen de rentrer, tout s'enchaîne très vite. Le face à face avec Bahso, la vision d'une Frisk qui court dans tous les sens, puis sa propre poursuite avant de la récupérer et de lui demander de vous aider. Décidément pas le temps de s'ennuyer sur cette île volante. Sans perdre de temps, vous filez donc vers l'ouest à la recherche d'une clé ou tout autre chose qui puisse ouvrir votre objectif. D'ailleurs vous vous rendez compte, que les ruelles sur votre passage sont fermé par vos sorts à cet endroit. Au moins bonne nouvelle, ils ne sont pas parvenus à les détruire par ici.  Vous passez donc discrètement par les toits ou les fenêtres, pour arriver sur celui d'un restaurant, qui vous permet de dominer un moment la place centrale et d'autres bâtiments vers l'ouest. Mais une image, vous terrifie, car après votre départ, personne ne s'est occupé des quelques corrompus restant sur la place centrale qui s'attaquaient à vos remparts pour libérer les renforts. Ainsi, ils ont eu tout le loisir après un certain temps de former un trou. Ainsi une véritable marée humain se déverse sur la place centrale, vous recherchant, et surement recherchant Reisha et son groupe.  Allez-vous perdre du temps à ralentir leur avancée, en toute discrétion ou bien poursuivre votre chemin vers l'ouest, en espérant que les résistants pourront tenir le coup?

Spoiler:
 

Byakuya:  Après ton échange avec le général des forces de l'alliance, tu apparais à côté de Reisha, lui expliquant la situation d'en bas. Elle t'explique rapidement la situation d'ici. Tu apprends ainsi, que les Mishujiins sont parti réaliser leur mission, alors qu'elle attend qu'on ouvre la porte de l’intérieur. Un inquiétude la gagne toutefois, alors que l'un des héros de Fuyu semble avoir disparut, elle ne ressent plus du tout son énergie et craint pour la réussite de la mission de Fuyu...

Tenma: Sans qu'on demande ton avis on t’entraîne dans une notre aventure, toi qui n'avait rien demandé. Mais au moins tu rassures, ton cher petit homme à l’écharpe et pousse ton nouveau petit groupe à rechercher la fameuse clé. ( voir Réso de Natsume )

Mizoku  :  Tu te retrouves seul avec le poète et n’apprécie pas vraiment la situation, pourtant tu dois faire avec.... Mais d'entrée de jeu tu n'acceptes pas le plan de Basho ( voir sa résolution) et te tourne vers votre “ allié” le Tenshi.... Mais ne vous mène t-il pas en bateau depuis le début? Après tout, s'il connaissait l'emplacement du bâtiment, il aurait dû se douter du sortilège qui le protégeait, non?

Tenshi:

Lexi: Comprenant le signal qu'avait énoncé l'élu instable , tu organises tes hommes pour agir rapidement. Ni une ni deux, tu prends par surprise l'homme, alors que l'un des tes gardes prend l'initiative et à contre cœur de tuer le second. Ceci te rend malade, mais durant une guerre, il ne faut pas s’apitoyer sur son sort, et donc tu t'actives pour libérer le chemin à Reisha et ses troupes. Ainsi après quelques minutes, tu parviens à crocheter la serrure, et aussitôt la porte s'ouvre, mais pas le temps de se réjouir, puisque toute la troupe suivit de Reisha entre dedans. Des cris retentissent derrière toi, des escaliers intérieur du palais des corrompus descendent poursuivant Haizen. Alors que dehors, l'armée des corrompus est parvenu à ouvrir une faille dans vos murailles éphémères. Tu te rends compte que personne ne s'est occupé des survivants corrompus et ont permit l'ouverture du chemin au renfort....

Bref, vous êtes prit en tenaille. Mais Reisha réfléchit rapidement, voit la bombe que tiens l'un de ses hommes, s'en empare, hurle à tous de fuir avant de la projeter sur le haut de la porte. Cinq seconde plus tard une détonation se fait entendre et la porte s'effondre sur elle même. Un problème de régler! Mais le souffle a projeté au sol la plupart des personnes. Pourtant, certaines d'entre elles se sont déjà relevé pour affronter les corrompus du palais. Ces derniers semblent plus fort et plus entraînés....

Spoiler:
 

Haizen : Pendant que tu cherches à savoir qui fait quoi, et jusqu'à finalement te décider à agir en tandem, en préparant une bombe et la filant à l'un des résistants, vous filez dans les escaliers à toute berzingue ! Tu touches lors de l'attaque "mortellement" le notable, qui se prend l'objet dans la tête, encore brûlant. Il tombe raide... Reisha ne serait pas très contente. Ces membres sont précieux et possèdes le savoir. Après ton tour de passe passe des fumigènes, plusieurs soldats Tenshin posent des petits galets cristallins au sol qui soufflent une puissante bourrasque.. Ta couverture ne tient plus, et ils se dirigent à nouveau vers toi et les résistants.   La porte a été solidement renforcée en attendant, et des mages se trouvant dans des escaliers supérieurs du hall (intérieur du palais) commence un sortilège dans l'intention d'envelopper tout le palais d'un gigantesque bouclier impénétrable. Le temps est compté !

Vahl :  Tout se déroule à merveille pour toi et la confiance placée en ton Dieu ne faillie à aucun moment. Tu connais tes objectifs, ta mission et tu guides donc les hérétiques au bon endroit, tout en les laissant dans la brume sans donner les indices les menant à leurs pertes obligatoire ! S'ils peuvent mourir avant, tant mieux après tout ! Certes ce Frisk à pu te déconnecter un instant, mais tu as su revenir à la réalité de ce qui se passe. Ton Dieu est avec toi, tu le sens, son énergie est plus forte que jamais. Mais tu sens aussi que le palais est attaqué. Les rebelles rassemblent du pouvoir, ils ne doivent pas gagner plus de temps ! Leurs fins approchent.

Seika:

Bashô: Le manipulateur par excellence, décide de s'allier, pour l'instant avec le petit groupe de Minshu. Et le destin providentiel vient à ton aide, alors que l'enfant à l’écharpe et son ami s'éloignent de vous pour courir après Frisk. Te voilà avec le vieux sage, alors que sans attendre, tu lui proposes de capturer un corrompu pour lui soutirer des informations. Mais comment comptes-tu réussir à sous-tirer ainsi des informations à des fanatiques qui préféreront se suicider plutôt que parler... Je crois que nous allons vite le savoir, alors qu'un des hommes que Frisk essayait d’appâter se trouve devant vous et il ne vous a pas encore remarqué...

Spoiler:
 

Frisk:  La vie d'élu est déjà pas simple, alors quand on est une jeune enfant, autant dire que c'est bien plus difficile. Pourtant une étrange aura t'anime qui parvient à atteindre plusieurs élus, et surtout les soldats ennemis. Même s'il n'y avait pas besoin de tout ceci, car à peine te voient-ils qu'ils se précipitent vers toi. Toute cette préparation pour rien. Ceci aurait pu presque être comique.... Mais voici que tu dois courir pour ta vie...Malheureusement, ta stratégie va vite tomber à l'eau... ( voir réso de Nattsume)

TOUS: Libérer Kosaten de l'emprise de l'île et détruire le Dieu Corrompu.

Les élus présent sur l'île ( sauf Zoro et Bya):


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 48
Yens : 60
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Tenshi

Progression
Niveau: 400
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Reisha - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Sam 5 Mai - 0:02

Event Tenshi


Bon sang, que cette percée n'était pas évidente. Pas évidente dans le sens ou elle voyait ses compatriotes tomber et les élus se donner au maximum pour elle. Mais au fond, Reisha savait que cette bataille, n'était pas juste sa propre cause. Cette demande pour récupérer Tenshi, aurait un impact significatif pour l'avenir de Kosaten et l'ensemble des nations. Ce n'était pas juste une petite guerre civile et quelques fioritures. Mais savaient t'ils cela ? Elle en doutait et ne pouvait pas vraiment les blâmer. Ils n'avaient pas tous répondu présents, mais ceux qui étaient ici, se donnaient à 100 %, même si d'autres doutaient encore d'elle...

Peu importe, Reisha balaya ses adversaires, envoyant bourlinguer deux corrompus qui tentèrent de l'approcher, en laissant une onde de choc les faire s'évanouir devant elle. Le groupe de résistants s'approcha et ils étaient désormais au sommet des escaliers, à découvert dans la grande cours ! A ce rythme, ce serait pas très bon de rester ainsi, à la vue de tous les ennemis potentiels. Si la porte ne s'ouvrait pas pour les troupes générale, ce serait la fin de l'assaut.

Elle comptait donc sur Haizen et son tandem Artiste fossoyeur, mais aussi Lexi et ses talents cachés. Sans compter ses troupes avec eux. Ils n'étaient pas tous parvenus à les suivres, mais étaient revenus presto vers la cheffe pour renflouer la masse. Ils étaient à deux doigts d'entrer, pourtant l'energie d'un puissant sortilège se fit sentir.

Mais alors qu'elle s’apprêtait à faire un contre, Byakuya apparut non loin et la rejoint, d'abord pour se présenter rapidement et ajouter une information complémentaire, comme le fait que Aeternam était bien en vue et demandait de ses nouvelles. Le général avait de la ressource, comme toujours !

Ah ! Tant mieux, il a plutôt interêt à survivre... Ici, ça se présente mal. Vous voyez cette porte ?!  Dit t'elle en montrant du doigt ce qui ne pouvait être loupé. La grande porte du palais. Si les élus que j'ai envoyée à l'intérieur, ne l'ouvre pas dans les trois prochaines minutes, alors tout sera terminé. Vous pouvez couvrir le plus possible de nos resistants ou vous occuper des archers dans les miradors la bas ?

Les remparts de la cours servaient aussi bien à éliminer les menaces hors du palais, qu'à l'intérieur du grand jardin. Dans les miradors, les laser de galéöides pleuvaient par centaine. Avec plus d'impact et de vélocité qu'une simple flèche. Plus difficile à dévier, mais un élu et sa force serait le bienvenu ! En attendant de voir ce que pourrait faire l'épéiste, Reisha vit à nouveau la sorcière venir lui demander des informations. Ne voyaient t'ils pas tous, qu'elle était occupée dans la mêlée, au front, dans la masse de résistance ? Enfin heureusement, Ellen s'étaient débarrassé de deux ennemis au passage... Sans les tuer. Ce fut noté !

En scrutant la clé et son inscription, Reisha tourna la tête un instant et fixa la ville, puis écouta aussi la seconde question pour répondre d'un coup et ne plus perdre de secondes vitales ;

Cette clé... Elle ouvre un entrepôt désaffecté, qui l'était déjà avant mon départ. J'ai entendu de sales histoire sur cet endroit... Je ne sais pas si vous devriez y aller. Mais peut être qu'il y'a quelque chose de caché là bas. En tout cas, je me souviens que l'endroit à été scellé pour une étrange raison. Ceux qui y entraient ne revenaient pas. Concernant votre autre question... Je... J'ai mon idée... Mais...

Un laser perturba la discussion en venant se loger entre elle et son homologue. Elle dû reprendre le combat, sans vraiment donner plus de réponse à Ellen. La sorcière comprenait l'urgence de la situation et ne pouvait se permettre de déranger plus longtemps la cheffe. Ici, un destin se jouait ! Ses élus étaient d'ailleurs plus très loin, elle avait quasiment rejoins le même seuil.

Elle voyait la diversion entreprise dans l'espoir de diviser les forces ennemies et permettre l'ouverture de la grande porte à battant... Le salut de cette percée, ne résidait que dans deux mains. Celle de la marchombre !

Et heureusement, elle avait réussie !

Ils ont réussis... Ils ont..

Elle n'avait pas le temps de se laisser prendre par la joie de la réussite du plan. Elle fit entrer le maximum de résistant dans l'intérieur du hall, quittant la cour et les jardins. Sentant l'energie de la détonation (de la bombe d'haizen) arriver à son terme, elle s'empara de la technologie et la jeta en haut de la porte pour en fermer l'accès. Mais il restait encore des corrompus à l'intérieur et le combat ne faisait que commencer.

Restant debout devant l'onde de choc qui fit quasiment tomber tout le monde, les cheveux au vent, elle fixa la suite des évenements, tout en donnant un sourire à Lexi.

----------------

A faire et à savoir :

* Reisha organise la percée finale jusqu'à la porte, mais reste bloquée devant en attendant ses élus.

* Reisha donne une réponse et un objectif à Byakuya

* Reisha réponds à Ellen sur la clé, et tente de le faire sur l'émissaire sans lui dévoiler... Peut être que lorsque la bataille sera finie, Ellen aura sa réponse

* Le palais s'ouvre, 55% de la résistance + Reisha entrent

* La bombe d'haizen referme l'accès.


Les plans de l'ile (cliquez sur le spoiler) ou voir sur discord

Spoiler:
 

map générale
Spoiler:
 

- - -

Résolution des easter eggs cachés :

le 1. trouvé par natsume (1er post de reisha, cliquer sur le * dans le post)
le 2. trouvé par li ming (2nd post de reisha, en dessous du cadre rp, entre le cadre et la signature)
le 3. trouvé par ellen  (3eme post de reisha, cliquer sur le "i" tu titre Event de Tenshi)
le 4. trouvé par Frisk  (4eme post de reisha, dans les smiley, onglet "tenshi")

le 1 https://image.noelshack.com/fichiers/2018/18/5/1525468224-note-secrete.png
le 2 https://image.noelshack.com/fichiers/2018/18/5/1525468233-prochain-easter-note.png
le 3 https://image.noelshack.com/fichiers/2018/18/5/1525468361-note-secrete-again.png
le 4 https://image.noelshack.com/fichiers/2018/18/5/1525468369-nouveal-easter-note.png

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1390
Yens : 905
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 18
Localisation : A Bashô Tokaï

Progression
Niveau: 133
Nombre de topic terminé: 52
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Bashô ¤ Recherché mort ou vif ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Sam 5 Mai - 13:41



Pacte avec l'ennemi


Sa nouvelle association serait certainement bénéfique à toute l'alliance, pourtant il était clair que les membres de son groupe se méfiaient de lui. Eh les gars, l'union fait la force non? Qu'ais-je fait pour ne pas mériter votre confiance? Franchement, il était trop souvent la cible de préjugés suite à ses actes que l'on interprétait mal. C'est pourquoi il se contenta de répondre à Tenma d'un haussement d'épaules innocent qui signifiait:
"Mais j'ai rien fait moi, arrêtez de vous méfier pour rien". Après tout il s'était montré sympathique envers tout le monde et pourtant Natsume lui avait fait une petite pique. Bien évidemment ça ne l'empêcha pas de lui rétorquer ceci:


-C'était bien moi en effet, et toi tu es...? demanda-t-il avec un petit air hautain. Je suis désolé, j'ai bonne mémoire d'habitude pourtant je n'ai absolument aucun souvenir de toi, tu es arrivé récemment sur Kosaten non?

Ce n'était pas très gentil mais bon, c'était lui qui avait commencé. Maintenant c'était à leur petit groupe de faire leur travail. Malheureusement ils n'étaient déjà pas tous d'accord sur la manière de s'y prendre, cela complexifiait leur tache. Soudain, alors que le hunter allait répliquer qu'il n'avait aucunement l'intention de torturer qui que ce soit pour obtenir des informations, ce qui était vrai, un soldat corrompu fit son apparition au détour d'une ruelle. Le seikajin fit alors immédiatement signe à tout le monde de se taire pour ne pas qu'ils se fassent repérer. Le soldat semblant fouiller la zone, ce ne serait qu'une question de secondes avant qu'ils ne les débusque. "Bon, ben toi tu vas servir nos plans mon vieux, pas le choix!" se dit le maffieux en bondissant hors de leur cachette. D'une vitesse fulgurante il se plaça derrière lui et, avant que le soldat n'ait le temps d'esquisser le moindre geste, il se prit un coup à l'arrière du crâne qui l'assomma. Il devrait se réveiller d'ici quelques minutes.

-Bon, je sais que vous n'êtes pas tous fan du soutirage d'informations, mais je vous promet que je ne ferai pas couler une goutte de sang de cet homme, jura Bashô en ramenant le corps inerte du soldat parmi eux. De toute façon il me semble que nous n'avons guère d'autres alternatives.

N'ayant rien pour l'attacher, ils l'avaient allongés par terre, Méphisto le tenant en respect grâce à sa lame pointée sur sa gorge. Au moindre mouvement suspect, il était prêt à lui faire une deuxième sourire sanglant. De plus, avant de le réveiller, ils lui mirent un bâton dans la bouche pour qu'il ne puisse pas crier ainsi qu'un pinceau et des feuilles à Haïkus que le poète avait prises pour qu'il puisse quand même répondre à leurs questions par écrit. Puis ils le réveillèrent, Mizoku, Bashô Vahl et Jay l'entourant, Méphisto juste à côté de lui prêt à le transpercer de son épée.

-Bien le bonjour sieur Tenshin, pardonnez mes manières de toute à l'heure, ce n'était que de la prudence, commença-t-il en mettant chacune de ses mains sur une épaule d'un de ses alliés élus, pour que le groupe paraisse plus impressionnant certainement. Je vous propose un pacte, donnez-moi l'endroit où se trouve la clé ou donnez-moi le moyen d'entrer dans la pyramide et en échange je vous libère et tue ces deux élus, dit-il d'un ton impassible. Vous deux, au moindre geste de votre part je vous pète les deux genoux, c'est clair? Et inutile de crier, vos alliés sont déjà loin à présent, les plus proches ne sont que des Tenshins corrompus.

-Je te déconseille de bouger d'une oreille, déclara le parasite à Jay avant que la moindre folie héroïque ne lui vienne à l'esprit.

En une seconde, toute la situation venait d'être chamboulée, le soldat passant de capturé à négociant et Mizoku et Vahl de dominant à simple marchandise. Bien sûr le second avait largement de quoi rester dans le bon camp, mais ça le hunter l'ignorait encore.


-Et pour vous prouver ma bonne foi, je m'engage également à détruire l'un des artefacts que l'ont m'a confié pour détruire les cristaux permettant de charger en énergie l'armement de l'île. Comme ça je ne représenterait plus le moindre danger et vous ne pourrez que me faire confiance. Je ne désire que m'entretenir avec vos supérieurs ainsi qu'observer les secrets que recellent votre île, expliqua-t-il. Si vous êtes d'accord, je vais tuer ces deux élus, vous me donnerai ensuite l'accès au bâtiment pyramidal où l'emplacement de la clé puis je détruirais l'artefact et vous libèrerais. Comme ça sachez que si vous ne me donnez pas l'emplacement de la clé après que j'ai tué les deux élus je vous tuerai et j'aurai toujours les trois artefacts en ma possession. Donc pas d'entourloupe et on en sortira tous gagnant.

Au moindre geste de se part ou de celle des élus il était prêt à mettre ses menaces à exécution. Quoiqu'en disent ses alliés, il continuait d'œuvrer à la fois pour la rebellion de Reisha et pour ses propres ambitions.

Bashô et Méphisto:
 


©️MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2028
Yens : 641
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 163
Nombre de topic terminé: 81
Exp:
2/12  (2/12)
avatar
Ellen † Satan impitoyable †

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Sam 5 Mai - 14:46



Feat. DES GENS ~
Un nouvel espoir...





La guerre...
Les cris, les coups, les hurlements, les gémissements... Le bruit jouissif des membres arrachés... Des lames qui se croisaient...
Des explosions, de l'adrénaline... Mon âme m'hurlait de tous les anéantir sans pitié. Battre l'ennemi à mort... Mais cette envie était... Contenue. Cette femme, cette Reisha qui m'avait offert actuellement de précieuses informations... Me bloquait. Oui... Elle souhaitait qu'on épargne nos adversaires... Ces misérables qui eux, ne songeaient qu'à nous tuer... Ce combat était clairement inégal... Et ma colère commençait à monter. Je serrais les poings avec rage... Et décidai de partir, m'éloignant de ces incapables...

"Ellen ? Tout va bien ?"

Même la voix de Viola n'arrivait guère à apaiser cette haine... J'avais envie de combattre sans gêne, et laisser le feu du démon qui sommeillait en moi me submerger, et se défouler sur cette masse de chair qui ne demandait qu'à être tranchée et écrasée..
Plissant des yeux, je pouvais sentir l'inquiétude de Morgan cachée dans les ténèbres. Elle ne voulait point rester plus longtemps en ces lieux, alors elle disparut, sans laisser de trace. Consommée par le courroux, je fis apparaître des chaînes brûlantes de flammes violacées... J'allais dévorer leurs âmes avec ces crochets démoniaques...

Je partis pour le sud est. Au fur et à mesure que je marchais, je pouvais voir se dessiner un bâtiment pyramidal. Je pouvais sentir que c'était là, que je devais aller. Faisant traîner mes lames, mes chaînes tintant d'envie, je grognais, et me laissai reprendre mon apparence originelle...

Celle de la sorcière Ellen.

Mes cheveux violets étaient revenus. Ma robe rouge également. Mon nœud, mes talons... Je n'étais plus l'innocente Viola... J'étais redevenue Ellen l'impératrice des enfers, l'Antéchrist venue punir les mécréants...

"Ellen ?! Ellen mais qu'est-ce que tu fais ?!"

Je dois faire... Ce que j'ai à faire.

Répondis-je d'une voix grave et sévère. La blonde demeura muette tandis que je continuais de m'avancer vers mon objectif.
Je remarquai que les ruelles avaient été débouchées. Il semblerait que les soldats tenshins soient tous partis protéger le palais... Je m'avançais prudemment. On était en guerre, et n'importe qui pouvait nous sauter dessus...




Actions + contextuelles:
 

Équipement:
 


Dernière édition par Ellen le Dim 6 Mai - 1:03, édité 3 fois (Raison : Édit autorisé par Zay et Heiwa.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   

Revenir en haut Aller en bas
Un Nouvel Espoir
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» La guerre des clans • Nouvel Espoir
» Arc 1 - Un nouvel espoir
» x Nouvel Espoir x
» Un nouvel espoir pour les Amazones
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Tenshi l’île céleste :: Shiriai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.