Partagez | .
Un Nouvel Espoir
Messages : 1502
Yens : 609
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Sam 5 Mai - 22:54





新しい希望

feat. des gens





Ses recherches ne menaient nulle part. Il retournait le bar sans mettre la main sur cette foutue sensation. Et au fur et à mesure qu'il intensifiait sa patrouille, l'aura mystique s'amenuisait jusqu'à presque s'évanouir. Merde. Il essaya de s'y accrocher comme à un bout de corde mais il ignorait quel bout tenir pour retenir l'énergie.
Quand il comprit que s'agiter dans tous les sens ne donnait rien, il s'arrêta, lâcha la table qu'il s'apprêtait à renverser, et ferma les yeux trente secondes. Maintenant, il se calmerait pour écouter ce qu'on avait à lui dire.

Quelle sérénité... Peu commun pour une île en "guerre". Le silence régnait en ces lieux. Seul le bois faisait grincer sa mélodie tandis que le vent tentait d'infiltrer le bar. Mis à part les courants d'air, aucun détail n'obstruait l'audition du jeune homme. Ainsi, la concentration fut totale et il put se focaliser sur la source mystique rôdant autour de lui. Elle semblait prête à communiquer avec lui.

En se focalisant attentivement sur elle, son coeur pompait de plus en plus rapidement, et se sentait attirée par quelque chose. Son corps entier, porté par une très forte intuition, entra en déplacement, ouvrit la porte pour sortir et traversa un quartier tranquille, suivant une trajectoire bien précise. Surprenant venant d'un homme connu pour son sens de l'orientation aléatoire. Cette fois-ci, le chemin qu'il empruntait paraissait clair, réfléchi et nécessaire. L'assurance de ses pas le fit échouer au pied d'un immeuble "lambda", en apparence.
Il était conscient mais à la fois dans un état second, comme transcendé, l'esprit en éveil plus que jamais, prêt à intercepter n'importe quel élément, jusqu'au détail.
Il ne pouvait pas l'expliquer mais il savait que la fin de son voyage prenait lieu au sein de ce bâtiment commun. Il savait qu'il devait rentrer, bien qu'il n'en connaissait pas encore la raison. Pour le découvrir, autant rentrer non ?

Alors, sans plus attendre, il pénétra l'immeuble, persuadé d'y trouver un objet ou un phénomène capital pour la suite des événements.
Il l'avait flairé.

.

[size=15]


Equipement :
 

Résumé :
 



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 229
Yens : 94
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 38
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Sam 5 Mai - 23:39


- Un nouvel espoir. -


J'ai cligné plusieurs fois des yeux. Que s'est-il passé ? J'allais attaquer les gardes ? Non... j'allais m'enfuir c'est ça ? C'était le plan... puis tout à coup il y a eu comme un blanc je crois. Je... je m'éloigne d'eux là maintenant. Mais ce n'est pas moi qui bouge. Quelqu'un me transporte, c'est...

"Natsume...?"

Que fait-il là ? Je... j'ignorais qu'il était là. Je savais qu'il y avait Ellen, car j'avais entendu son nom, mais je ne savais pas pour lui. Il participe à la guerre lui aussi ? Encore ? Un homme est avec lui. Je... j'ai du mal à suivre ce qu'il se passe. Tout s'enchaîne rapidement et... on finit enfin par s'arrêter, éloignés de tous les gardes. Natsume me parle alors et... il est complètement paniqué. Je reste immobile, qu'est-ce que je dois faire ? Je... je suis un peu perdue. Il me parle alors de partir de l'île. Puis de l'aider. Puis d'un bâtiment, d'une clé, des sous-sols, de sortir de l'île... plein de choses en même temps. Je... je sais pas quoi dire ? Je me sens tellement bizarre. Et je me sens mal. Les combats continuent tous à côté. Il y a des cris, des explosions par ci par là... e-et je sais que... des gens sont blessés, et continuent de se battre. Et moi tout ce que je voulais c'était mettre fin à tout ça. Mais là tout ce que j'ai envie maintenant...

C'est de câliner mon grand frère...




"Je suis contente de te revoir... Natsume..."


Ça fait si longtemps que je ne l'ai pas eu contre moi. Que je ne l'ai pas enlacé fort de mes bras. Ç-Ça fait beaucoup de bien. Son odeur m'avait manqué aussi. Je prends une grande inspiration. C-C'est si agreable et en même temps... je me sens un peu triste. Chaque battement de mon coeur me fait du mal. Parce que j'entends les cris... les explosions... et je me dis que... des gens sont déjà morts. Et je ne peux rien faire pour les sauver. Et que d'autres continuent de mourir là maintenant. Je ne peux rien arranger. Mourir. Blesser. Se battre. La guerre. Tenshi. Moi je ne veux pas tout ça. J-Je veux juste mettre fin à tout ça. Et je pensais que... avec moi... tout ça n'existerait plus. Qu'avec moi il y avait encore une chance de tous les sauver. Comme je l'ai fais chez moi. Mais...

Je ne peux pas le faire. Et je ne sais même pas si je peux le faire même si j'utilise le RESET.

C'est ça... la réalité.

"N-Natsume... j-je... je suis désolée... tellement désolée..."

Je pleure... je pleure énormément. Je n'arrive plus à me contrôler. Mon corps tremble. J-Je peux plus bouger. Je ne veux plus... je ne veux plus entendre ces bruits, s'il vous plaît... j-je veux que ça s'arrête... pitié... pitié, pitié, pitié... Dieu de Seika, si vous êtes si gentil arrêtez tout ça s'il te plaît... monsieur Karui... si vous êtes le grand chef venez vers nous. L-Les soldats... les seikajins... q-quelqu'un, s'il vous plaît... à l'aide...

*snif* "J-Je voulais juste être forte... Natsume... mais j'y arrive pas... j'y arrive pas..."


Pourquoi... pourquoi je dis tout ça ? J-J'étais si déterminée à tout faire pour arrêter ça... pourquoi je me sens si faible maintenant ? Je comprends pas... je comprends pas... je suis vraiment nulle. E-Et à cause de ça... des gens meurent... encore et encore... toujours ils meurent parce que je ne peux rien faire. Toriel, Sans, Papyrus, Undyne, Mettaton, Asgore... je n'ai rien pu faire pour les aider avant... et là c'est pareil. Arrêtez... je vous en supplie, arrêtez tous de mourir... ç-ça fait trop mal... que quelqu'un arrête ça s'il vous plaît...

*snif* "J-Je veux juste que la guerre s'arrête... Natsume... s-s'il te plaît..."

Non.
Je ne peux pas lui demander ça.
Il m'a déjà aidé plein de fois.
Il a déjà aidé tant de gens.
Il a déjà souffert tant de fois lui aussi.
Il mérite aussi d'arrêter et de se reposer.
D'avoir la paix.
Il mérite de pleurer lui aussi quand les choses sont difficiles.
Il doit avoir de l'aide lui aussi.
Mais je ne peux pas le faire... je n'y arrive plus... j'ai besoin... de son aide...
Je ne peux plus me battre.
Désolée Natsume... je suis tellement désolée... je me sens si égoïste...

"J-Je ne veux plus que les gens meurent..."
Récap':
 

Équipement/Objets:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Dim 6 Mai - 10:43



[size=32]

D'après le rapport de Reisha que Byakuya a bien évidemment attentivement écouté, la situation ne semblait pas tendre en faveur des élus du continent. Les élus de Fuyu semblait perdre l'objectif, et le temps était compté. Pour le groupe qui entourait le capitaine, les archers postés en haut des murailles posaient de grands problèmes, et Reisha lui demanda indirectement de s'en occuper pour que les résistants puissent mieux faire ce qu'ils avaient à faire.

Entendu, je m'en charge, je vous remercie dame Reisha.

Il stoppa ses pas alors que la porte du palais avait cédé. Une bonne partie des résistances purent entrer, mais il en restais beaucoup en dehors. Byakuya repéra alors les archers, enregistra dans son esprit la nature de leur énergie qu'il sentait, puis passa à l'attaque. Il visa tous les archers en même temps.

Sokatsui !

Il répéta plusieurs fois l'action pour occuper assez longtemps les archers et que le plus de résistants possibles puissent entrer. Mais le shinigami avait une autre mission s'il avait le temps. Tout en buvant une potion de vitalité en attendant la réplique des archers, il savait aussi de l'homme encapuchonné que TOUTES les nations devaient réussir, et d'après Reisha, Fuyu était en difficulté. Alors même s'il avait cette nation en horreur, il allait falloir qu'il l'aide à trouver ce dieu et à mettre fin à toute cette histoire...

Stats :
 

récap':
 


[/size]  
                         

                   

           

   

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 1604
Date d'inscription : 17/01/2017

Progression
Niveau: 52
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Mizoku Sowano ☯ Diplomate ☯

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Dim 6 Mai - 17:42

- Un nouvel espoir -


La situation dégénéra rapidement alors que Bâsho aperçu un garde et tenta de l’amadouer. Pour ce faire, il demande des informations au garde en échange de quoi il tuerait les deux élus présents. Jay réagis presque aussitôt en tentant de sortir son grimoire, mais il fut aussitôt arrêter par Méphisto qui le menaça. Le Sowano lui comprenait aussitôt le subterfuge de l’élu, mais il savait que Bâsho ne se gênerait pas pour lui briser les deux jambes. Il devait jouer le jeu, mais aussi faire attention, car l’élu de Seika était presque aussi pervers que les élus de Fuyu.

« Il ne mordra pas à l’hameçon j’en suis sûr … et même si tu le tues, au final tu n’auras pas les informations voulus. » Pensa Mizoku.

Le Sowano regardait à tour de rôle Bâsho et le garde de Tenshin. Que pouvait-il faire dans cette situation? Il ne voulait pas blesser aucun des deux, mais il savait très bien que eux ne se gênerait pas à le blesser. Cette guerre devenait du grand n’importe quoi avec des trahisons de tous les côtés. La victoire risquait d’être difficile à atteindre avec ce manque flagrant de travail d’équipe. Mizoku hésita même un instant à tenter de les raisonner, cela ne servirait à rien de tenter de faire entendre raison à l’élu de Seika qui ne pensait qu’à sa réussite personnelle.

« Je ne peux compter que sur moi-même dans cette situation. »


Plus désespéré qu’autre chose, le Sowano se résigna à devoir se défendre en utilisant ses techniques. Il croisa son index et son majeur de la main droite, créant par la même occasion deux clones de boues qui se jetèrent sur Bâsho et le garde de Tenshin pour les immobiliser. Mizoku s’attendait sûrement à une contre-attaque au moment où il ferait apparaître ses clones, c’est pour cela qu’il fit apparaître devant lui et devant Jay un mur de pic de terre qui empalerait quiconque qui se rapprocherait d’eux.

« J’aurais préféré que ça se passe autrement. »

Les deux Minshujins tentèrent de s’éloigner de Bâsho pour prendre un chemin adjacent et prendre une route secondaire qui les ramènerait au bâtiment pyramidal. Vahl les suivrait peut-être.

Mizoku ressentit ensuite énergie négative l’envahir ainsi qu’une puissance magie qu’il reconnaissait. Il s’arrêta dans sa course alors que les ténèbres commençaient à l’envahir. Jay se retourna vers lui et il remarqua sa détresse.

- Tu dois rester concentré Mizoku! Ne laisse pas la tentation t’envahir!


C’était beaucoup plus facile à dire qu’à faire alors qu’il pouvait ressentir la maîtresse des démons s’approcher. Le démon en lui se réveillera-t-il s’il venait à la revoir?


Résumé:
 

Fiche technique / Contextuel / Équipement:
 

Mizoku Sowano

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1476
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Dim 6 Mai - 17:57




Un Nouvel Espoir

Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Musique

De base, j'étais parti du principe que Frisk était une petite fille courageuse à la guerre et c'était pourquoi je lui avais demandé de base de nous aider, ce qui nous permettait de plus de la protéger. Mais l'urgence de la situation fit que je n'avais pas vraiment fait attention à ses réactions. Pourtant, c'était une petite fille en pleurs qui s'était jetée dans mes bras. Fenghuang avait amené une petite fille sur Kosaten et faisait en sorte qu'elle se batte. Stupide dieu, stupide oiseau, sombre merde !
Je serrais ma petite soeur dans mes bras en serrant les dents. Elle s'excusait, elle voulait être forte mais... pourquoi ? Quel était le but ?

-Frisk...

Que la guerre s'arrête, que les gens cessent de mourir, de s’entre-tuer. C'était là son souhait, c'était là mon souhait mais il était inaccessible. Ce monde était fou, et la folie était incurable. L'absurdité d'une violence inutile entre membres de la même espèce. C'était ainsi qu'étaient les êtres dotés d'un ego, ceux qui désiraient tout contrôler, être meilleurs que les autres. Il fallait bien la fin du monde pour que l'on parvienne à se comprendre et encore... Moi aussi j'avais voulu établir une paix durable mais comment ? Comment dans un monde aussi malade ? Pourquoi cette petite fille que je tenais dans le creux de mes bras n'avait pas le droit à sa fin heureuse... ? Reisha, le conseiller corrompu, les Seikajins, les Minshujins, les Fuyujins, les Tenshins.... TOUS étaient fautifs à participer à ce bain de sang. A quoi bon tenter de les arrêter, à quoi bon se mettre sur le chemin de la nature humaine ? La seule chose que l'on pouvait faire était contenir la violence de ce monde au maximum.

-Moi aussi Frisk... J'ai toujours fait ce que je pouvais pour arranger les choses... J'ai oublié les distinctions, j'ai oublié les races, j'ai oublié les différences... J'ai fait tout ce que je pouvais pour que les choses s'arrêtent... Mais ça marche pas... Tout ce qu'on peut faire aujourd'hui, c'est faire de notre mieux pour qu'il y en aie moins.

Je me levai alors, tenant toujours Frisk dans mes bras en lui caressant la tête. Je me tournai vers Tenma avec un air sérieux. Au loin, je sentais mon mur en train de céder, un trou se formait à l'intérieur et les corrompus allaient bientôt le passer. Je m'adressai au mage de glace.

-Dis Tenma... Pourquoi on fait tout ça ? A quoi bon ? On est tous unis contre un ennemi commun mais une fois que ce sera terminé, ça recommencera avec les Seikajins et les Fuyujins. Ils pourront jamais s'entendre...

Le mur finit par céder, déclenchant la panique de Redrak.

-Maître ! Vite ! Quelque chose ! Je ne pourrai pas les contenir s'ils arrivent par ici !

J'avalai ma salive doucement.

-Frisk, Tenma... Il y a peu de chances que ça marche mais... Vous pensez qu'un de mes chants pourrait faire quelque chose ? Si le message passe, peut-être que tout s'arrêtera, peut-être qu'on peut au moins arrêter la bataille.

Sans prévenir, Redrak nous prit tous les trois sur son dos avant de nous faire monter sur un toit, alors que les corrompus affluaient dans la rue, cherchant quelqu'un sur qui frapper.

-Je sais que... C'est peut-être débile mais... Un message de paix peut peut-être toucher et si... si ça marche pas, on pourra se focaliser sur notre objectif...

-Je pense personnellement que cela ne coûte rien d'essayer. Sir Tenma, Dame Frisk, vos voix pourraient également être entendues par tous, qu'en pensez-vous ?

Actions du tour:
 
Equipement de Natsume:
 
Composition actuelle de l'armée:
 
Formation actuelle:
 

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Dim 6 Mai - 19:44

Un Nouvel EspoirFt. Manga Multiverse

L’idée de capturer un garde sous les ordres de l’unique m’enchantait guère, et me laissait même un amer goût de trahison en bouche, malgré le fait qu’il ne s’agissait alors que d’une observation passive pour ma part, sans intervention directe, mais le mal fut bien vite fait, et Basho ne perdit pas un seul instant pour attraper et neutraliser sa victime. Je me gardais alors de laisser mes ressentis prendre le dessus sur mon déguisement du jour, et me contentait de prendre une pose plutôt approbatrice, passive en soi, en regardant l’interrogatoire qui allait se mener.


Un traître ? Cela m’enchanterait beaucoup, mais les circonstances laissaient davantage penser à du bluff. Je taisais alors mes pensées, mais affichais un rictus de dégoût, surprise et indignation, prêt à jouer le jeu jusqu’au bout en tant que guide de Tenshi, mais intérieurement plutôt amusé et réjouit par les évènements. Sans un mot, je restais alors à ma place, comme conscient des menaces, mais maintenait ma vigilance au cas où il tenterait réellement de blesser mon avatar. Discrètement, je lançais des regards vers le garde capturé, cherchant à jouer de notre foi commune pour lui faire comprendre ma position, et espérant que ce dernier comprenne bien mon rôle et se garde de faire empirer la situation.


Malgré cela, il n’y eut pas le temps de se passer grand-chose, puisque le vieil homme prit les devants pour se désolidariser de ce problème d’allégeances. Il fit appel à des répliques et poussa la terre à se tordre, couvrant ainsi sa fuite précipitée. Je tentais alors de lui emboîter le pas, mais le mur hérissé de pointes qu’il fit jaillir du sol troubla mon départ, et très vite, je le voyais s’en aller au loin. Le rattraper s’avérerait sûrement trop difficile, puisque sa silhouette disparaissait vite de mon champ de vision, aussi, décidais-je de rester ici en compagnie de ce traître aux idées ambiguës.


Nous étions donc seuls ? Enfin, lui, son ami, le garde, et moi. Personne ne pourrait se mettre en travers de notre route. Pour le moment, je pense donc poursuivre mon rôle et guetter les actions des autres, mais selon la situation, alors peut-être dévoilerais-je ma véritable identité pour prêcher la bonne parole à l’étrange énergumène. Il devrait vite comprendre l’intérêt qu’il y aurait à joindre le camp des gagnants…



Résumé:
 

Contextuelles disponibles + Effet actif:
 

Equipement disponible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 790
Yens : 820
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Dim 6 Mai - 20:47



Nouvel espoir
feat.Une flopée de gens


Oh mon dieu, voilà maintenant que la petite fille se mettait à pleurer. Je comprenais parfaitement ses sentiments mais personne d’aussi jeune ne devrait avoir à porter un tel poids sur ses épaules. Ca me rappelait étrangement Haïko, qui aussi jeune qu’il était déjà pourchassé par de puissantes forces. Aucun enfant n’était épargné, et ça ne faisait que renforcer ma haine envers les dieux. Je détournai le regard devant les larmes, tandis que Natsume tentait de la réconforter du mieux qu’il pouvait.

Le brun fut cependant prompt à de nouveau attirer mon attention, et je posai mon regard dépourvu d’émotions sur lui suite à sa question. Jamais. C’est ce que j’avais envie de lui dire. Après tout, les dieux nous avaient amenés ici pour être leurs petits jouets avec lesquels ils jouaient à la guerre. Mais je soupirai juste, détournant le regard dans la direction de la place centrale d’où l’on pouvait entendre les combats.

- On le fait avec l’espoir que ça changera un jour les choses.
Je tournai de nouveau mes yeux d’un bleu glacial vers mon ami. Mais je pense que tout comme moi, tu sais qu’il faudra plus. Beaucoup plus. Mais pour le moment, on doit se concentrer sur le moment présent. Et ça veut dire se mettre à la recherche de cette foutue clé.

Avant que nous puissions nous mettre en marche ou continuer notre discussion, notre défense céda, forçant le damon de Natsume à nous transporter sur un toit non loin. Cependant, je dus retenir un éclat de rire dénué d’humour face à la question de Natsume. Je l’adorais, c’était mon meilleur ami. Mais… Un simple chant, démoniaque ou non, n’aurait très certainement aucune influence sur ces personnes. J’enviais parfois sa naïveté. Seulement, plus d’un an dans ce monde m’avait volé toute innocence qu’il aurait pu me rester de mon enfance inexistante. J’étais venu à la réalisation que c’était juste un monde cruel, et que si l’on voulait quelque chose, ce ne serait certainement pas à coup de licornes et arcs-en-ciel.

Secouant la tête, je me forçai à sourire, et essayai de ne pas trop blesser les sentiments de Natsume.

- Tu peux toujours essayer. Mais pour moi, ça ne va rien donner. On ferait mieux de partir à la recherche de cette clé. Vous pouvez tenter tous les deux de chanter. Au moins, ça fera une jolie distraction, pendant que je vais fouiller les rues avoisinantes. Je crierai si j’ai besoin d’aide.

Bien que visiblement réticent, Natsume n‘eut d’autre choix que d’accepter ce plan. Et bien vite, j’étais de retour à courir, sautant de toit en toit, et partant vers l’ouest, cherchant désespérément l’artefact qui nous permettrait d’atteindre notre but.


Actions:
 

Equipement & autres:
 




Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 196
Yens : 673
Date d'inscription : 24/06/2017
Localisation : Beep, beep, I'm a sheep

Progression
Niveau: 44
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Haïzen ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Dim 6 Mai - 22:05

Les premières choses qu’avaient fait l’artiste et le fossoyeur une fois la majeure partie des troupes lancées aux trousses du dragon, c’était de se rejoindre en courant dans les couloirs. Les deux élus gardaient leur souffle pour pouvoir courir le plus rapidement possible, renversant parfois des objets derrière eux pour ralentir leurs poursuivants : petites colonnes servant de présentoirs, tapisseries ou autres accrochées aux murs, cristaux servant d’éclairages et accrochés tels des torches, tout pouvait servir d’obstacle, pour peu qu’on se montrait assez brusque avec pour le déloger rapidement et efficacement.

Le « plan », ou en tout cas la suite des évènements telle que prévue par l’artiste, était simple. Ils tentaient de continuer à courir le plus longtemps possible dans le palais, en espérant que le plus grand nombre possible de soldats les poursuivraient. Oh, et en évitant de revenir vers l’entrée. S’ils tombaient sur Lexi alors que la porte n’était pas ouverte … Mais il fallait l’avouer, un élément aurait pu vraiment beaucoup les aider dans cette tâche. Avoir un plan des lieux. Ne pas se laisser rattraper par des troupes en armures lourdes courant avec leurs lances et épées parfois sorties n’était pas très difficile, mais savoir quel virage prendre, quel escalier monter, dans quelle direction menait tel couloir ? Ça, c’était très rapidement beaucoup plus compliqué que ne l’auraient désiré les deux rouquins … Mais ils improvisaient. Et il fallait dire qu’ils étaient plutôt doués pour ça, l’impro.

Vint un couloir débouchant sur deux options possible : à droite, ou à gauche. Les deux se regardèrent un instant. Et tous les deux surent qu’ils voulaient chacun aller dans la direction opposée à celle de l’autre. Ils surent pratiquement aussi rapidement qu’ils n’avaient simplement qu’à se séparer, comme ça, juste en se regardant dans le blanc des yeux. C’était un des avantages à être accompagné d’un double d’une autre réalité … Les schémas de pensée étaient similaires. Glissant sur le carrelage pour s’arrêter au niveau où le couloir se divisait, les deux saisirent chacun une grenade fumigène qu’ils avaient à la ceinture, pivotant vers les soldats, et lancèrent les deux en même temps sur le groupe de soldats corrompus. Ces derniers, préparés, renvoyèrent les projectiles avec leur bouclier pour l’un, et épée pour l’autre, ce qui fit que les deux objets retombèrent aux pieds des envoyeurs … Et « explosèrent », noyant le couloir dans un nuage de fumée épaisse. Elle n’avait même pas commencé à se dissiper que, dans les deux directions, des ricanements affreusement similaires pouvaient être entendus.

Les soldats étaient donc laissés avec un choix : rester groupés et n’en poursuivre qu’un, ou se diviser pour pourchasser les deux … Ou encore, abandonner et revenir vers le hall, déterminer leurs priorités immédiates n’était pas une tâche aisée pour les rouquins. Mais ces derniers s’amusaient beaucoup à leur laisser ce genre de choix stupides et dénués de conséquences profondes.

En tout cas, ce fut avec un grand sourire que le fossoyeur, qui pour l’occasion avait mis ses lunettes et sa protection respiratoire (qui, une fois tous les deux en place, ressemblaient à un masque à gaz), revint dans le hall principal, totalement au hasard, au moment où les troupes tenshins alliées pénétraient le palais. Ralentissant lorsqu’il arriva à proximité des soldats qui avaient suivi Lexi, il se retourna : il avait … environ 10 à 20 secondes d’avance sur les troupes qui l’avaient coursé. Un soldat l’accosta cependant : celui à qui il avait filé son détonateur. D’ailleurs, il le tendait vers lui.

Ah, merci. Tu vois ce que c’est du coup, « une châtaigne » ?
étrange. J’aurais du mal à voir ce que c’est d’autre … à quoi sert cet objet ?
Mhh ? Et bien … Normalement, Le fossoyeur ouvrit une de ses pochettes d’équipement, et en sortit un petit pain d’une version améliorée du C4, qu’il écrasa dans la paume du soldat, sur le détonateur. Je les plante dans cette matière. La matière, c’est de la poudre noir, le détonateur, c’est une mèche que je contrôle à distance, et qui a une sécurité pour ne pas m’exploser à la tronche … Et lorsque je donne le signal, boum. Ça fonctionne avec des signaux radio et GPS en même temps, j’avais commencé à mettre en place des trucs sur l’île grâce à ça quand j’étais arrivé.
… Donc, ça … explose quand vous voulez ? Et qu’est-ce que de la poudre noire ? Ah oui, ça n’existe ici … L’ingrédient principal pour faire une bombe.

Précisément au moment où il disait cela, Reisha (qu’il n’avait pas le moins du monde vu arriver) se saisit de ce qui se trouvait dans la main du soldat, et le lança telle une balle de baseball vers le sommet de la grande porte. Bon, c’était dommage de devoir la faire sauter, après le mal que Lexi avait dû se donner à l’ouvrir … Mais c’est vrai qu’encore plus de renforts corrompus débarquaient, ce qui était un souci aussi. Levant son ordinateur de bord au niveau de sa bouche, le mercenaire du futur chuchota rapidement.

Interface. Mise à feu immédiate du détonateur 12C.
Mise à feu confirmée.

La bombe qui n’aurait à la base pas dû exister explosa précisément lorsqu’elle entra en contact avec la porte, condamnant aussitôt cette entrée avec les débris. Il fallait juste espérer que les résistants bloqués dehors par leur commandante ne se feraient pas éviscérer … mais on ne pouvait plus rien y faire, désormais. Les troupes corrompues affluaient, et venaient se briser sur les résistants, qui luttaient avec acharnement tant pour leur survie que pour permettre à Reisha d’accomplir sa mission. Le fossoyeur lui-même prenait part aux combats de façon mitigée, esquivant un coup ici, bousculant un corrompu par-là, dégainant parfois son arme de poing pour tirer sur un soldat. Le fait que les balles de son magnum aient une puissance d’impact équivalente à celle de ses coups de poings avait quelque chose de décourageant, mais ici, c’était pratique : il était … QUASI certain de ne pas tuer lorsqu’il tirait dans le casque d’un type. Cependant, il nota rapidement quelque chose : loin de la mêlée, en haut de grands escaliers qui débouchaient sur le hall où prenaient place les combats, un groupe de plusieurs mages s’était réuni, ces derniers récitant ensemble une incantation, lentement … ça ne pouvait rien être de bon. Coup de chance ? D’un couloir, situé à l’étage où ils se trouvaient, déboucha un dragon à bout de souffle, qui semblait avoir passé les dernières minutes à courir et être poursuivi. Sitôt qu’il le repéra, le fossoyeur mit ses doigts dans sa bouche pour siffler de toutes ses forces et attirer son attention.

LA ! LES MAGES ! ATTAQUES ! Gueula le guerrier futuriste en pointant le groupe de magiciens du doigt. La réponse du reptile fut assez explicite :
- VATFER’, J’AI PAS D’ORDRE A RECEVOIR DE TOIIIII !!


Mais malgré sa contestation, le reptile changea de trajectoire, continuant à courir, et replia ses ailes autour de lui … Pour foncer tel un boulet de canon dans le groupe de mages, chercher à les déstabiliser, voir à en pousser un ou deux dans l’escalier si possible. Rien n’indiquait qu’il ne tomberait pas lui aussi, qu’il ne percuterait pas un bouclier magique ou pire, mais la situation ne lui laissait pas 40 options différentes, et au moins, il était plus ou moins assuré de détourner leur attention quelques instants. En même temps, le fossoyeur se sortit, bon gré mal gré, de la cohue générale, esquivant les coups et courant nez à terre pour se rapprocher de l’escalier, avant de pointer son arme de poing vers les arcanistes, et leur tirer dessus. Encore une fois, ses tirs n’étaient pas mortels, mais l’équivalent d’un upercut dans le ventre avait plus que vraisemblablement de quoi les empêcher de réciter la moindre f****e formule magique.

FOUTRAILLE, J’VOUS ASSURE QUE SI ON S’EN SORT, J’M’ENGAGE A DEVENIR POTE AVEC VOUS ET VOUS PAYER UNE GLACE, MAIS EN ATTENDANT LE PREMIER QUI FAIT ABRACADABRA IL VA AVOIR MON POING DANS LA GUEULE !

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 381
Yens : 153
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Dim 6 Mai - 22:45

Nouvel Espoir

Chaos contre Harmonie


La jeune femme entendit des troupes dans son dos et se retourna, avant de se détendre légèrement : les alliés étaient là. Reisha les avait menés à travers les ennemis pour réussir à les rejoindre. Mais soudain, elle se jeta en avant, attrapa l’objet donné par Haïzen et le jeta sur la porte du palais. Cette dernière s’effondra sous une explosion et ensevelit l’entrée, par laquelle certains corrompus s’étaient glissés, tandis que l’Alavirienne resta abasourdie un instant : quelle était donc une telle puissance ?! Tellement choquée des derniers instants, elle ne remarqua pas le sourire de Reisha, qui se jeta dans la bataille pendant que le légume sur pattes reprenait pied sur terre.

Il y avaient des corrompus, mais aussi des rebelles partout, ce qui rappela à la jeune femme que c’était une véritable guerre qui se déroulait ici. Alors qu’elle mourait d’envie de se jeter dans le tas, virevoltant en tous sens, sa raison la retint. Réfléchir en action, réfléchir pendant le chaos, réfléchir malgré tout. L’un des précieux enseignements qu’elle avait reçus. Elle n’était pas un soldat habitué à se battre dans une telle mêlée. Mais elle était bien meilleure tireuse que soldat et avait appris à se servir de son arc dans de telles situations. Elle l’empoigna donc, resta en retrait et commença à décocher ses flèches, attendant toujours d’être sûre de ne pas toucher d’alliés et ne visant jamais les points vitaux. Elle était certaine que ces corrompus lui pardonnerait une flèche ici ou là s’ils survivaient.

Des hurlements la déconcentrèrent et elle tourna le regard : les deux drôles d'énergumènes faisaient un tapage fou dans une pièce voisine, mais elle choisit de les laisser. Ce drôle de duo fonctionnait bien sans elle.  
Cette diversion aléatoire permit malheureusement pour elle à un corrompu de s’approcher avec vivacité et de chercher à l’éventrer. Elle se retrouva en difficulté, et du parer avec précipitation à l’aide de son arc en bois. La jeune marchombre le saisit fermement, et fouetta avec violence les jambes de son adversaire pour s’offrir un répit : le temps d’attrapper les deux poignards en Fer Blanc, et de se mettre en garde. Reculée des combats, elle se retrouvait donc dos au mur, et face à cet homme, pour l’instant seul.
Si elle avait la certitude que ses arrières étaient protégés, ils étaient également verrouillés et elle allait devoir se méfier pour ne pas être coincé.

Récap et détails:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2444
Yens : 935
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Dim 6 Mai - 23:46

Tour 6: L'espoir n'est il pas une maladie du Cœur?    






L'île de Tenshi est en pleine effervescence, néanmoins l'action semble se calmer sauf dans les escaliers du palais. Mais n'est ce pas étrange? Surtout quand on pense que la sécurité semble avoir été poussé au maximum. Le grand conseiller ne préparerait-il pas un coup? Et que se passe t-il au sol? Vous entendez de manière lointaine quelque bataille d'une guerre, mais elle semble quelque peu s’essouffler, est-ce la fin? L'alliance a t-elle perdu?


Fuyu:

Li-Ming:
Spoiler:
 


Zoro   : Fais-tu bien de suivre cette sensation qui t'a guidé ici? Tu le sauras bien assez vite, alors que tu y entres. Le bâtiment est délabré et sûrement abandonné depuis quelques temps déjà. Tu ne trouves rien de bien intéressant au rez de chaussée, mais décides donc de monter ç l'étage. Très vite, surtout pour un œil aguerrit comme le tient, tu aperçois une fissure dans un mur, et ce qui semble une pièce cachée. Tu détruis facilement le mur, pour te retrouver nez à nez avec un cadavre. Un jeune homme plus précisément. Entre seize ou dix-huit ans. Il maintient un petit appareil près de lui, comme s'il y tenait à la prunelle de ses yeux. Une lumière s’active de l'engin, comme si la magie emmagasiné dedans répond à ta présence. Aussitôt une forte magie d'arcane s'active et modélise le garçon devant toi. Peut être vas-tu assister à ses derniers instants.

-Je me nomme Hizouka... je ... Je ne sais pas par où commencer et j'ai peu de temps. Alors que la corruption a envahit le cœur de notre peuple, j'ai réussi à m'en sortir. Je ne sais comment, peut être que notre vraie Dieu, m'a donné la force. J'ai joué donc la comédie autant que j'ai pu... J'ai vu le bâtiment pyramide fermé à clé de l'intérieur. Mais j'ai réussi à y entrer et voler une clé... Malheureusement, j'ai été repéré. Je sais que je n'ai plus longtemps à vivre....Pourtant je veux sauver mon peuple...Ma famille... Mon père... Il est trop tard pour moi. Je place mes espoirs dans la résistance ou en héros de Kosaten. J'ai tellement entendu d'histoire sur vous...

Son visage triste, se permet un sourire, alors qu'il mentionne les héros, mais une ombre couvre bientôt son visage...

-Je veux pas mourir.... je ... vous en supplie sauvez mon pays...


Il se tourne de manière abrupte. Aucun doute quelqu'un a remonté sa piste. Ce n'est plus qu'une question de secondes avant qu'il soit trouvé. Puis la magie arcanique forme une nouvelle silhouette, alors que l'enfant semble surpris:

-Père.... Je vous aime...Je...

Le père s'approche en question. Prend son enfant dans ses bras, alors qu'il lui avoue son amour aussi. Tout en lui caressant sa tête. Le jeune garçon se met à éclater en sanglot. Puis son visage s'étire dans un rictus de douleur. Le père vient d'enfoncer sous vos yeux une dague de cristal dans le dos de son enfant qui s'écroule. Alors que son père annonce des mots qui hanteront le garçon: “J'aime plus que tout notre Dieu”. Tu sais qu'il est corrompu et ne contrôle rien, mais comment vas-tu réagir à cela... Puis le père s'en va laissant le corps de son fils au sol...Pourtant, le Tenshi rampe jusqu'à la pièce secrète et s'enferme sous tes yeux. Puis....

Spoiler:
 


Minshu:

Ellen: Tu as pris en note les informations de Ellen, mais pourtant, tu ne suis en rien ce qu'elle vient de dire et tu décides d'aller dans un autre lieu, car tes sens semblent te dire d'aller là bas. La haine t'emporte et tu perds le contrôle. Prête à tuer tout ce qui se passe sur ton chemin. Et alors que tu avances vers le bâtiment pyramidale, tu vois dans une ruelle une cage. Que fait-elle ici? Si tu regardes plus attentivement, tu vois une personne dedans, encore inconsciente. Si tu te souviens d'elle, ce n'est autre que la mage de glace et d'arcane Li-Ming. Que fait-elle ici? Et pourquoi elle semble abandonné à un tel lieu? Est-ce un piège ou ses geôliers sont partis défendre le palais en urgence? Que feras-tu devant ce spectacle?

Natsume: La guerre n'est jamais jolie, épique et plein de héros, comme on peut l'entendre dans tous les récits de capes et d'épée. Et tu es confronté toi même à cette réalité. Est-ce que la vie apportera une paix bien méritée? Tout semble vous échapper et devenir incontrôlable et même si les armées au sol ont réussi à s'unir pour combattre un ennemi commun, il semblerait que les élus n'y parviennent pas. Trahison, manque de communication, tout ceci signera t-il votre fin...La Fin! Tu sens que les ruelles que vous aviez condamné sont ouvertes car personne ne s'en est occupé, chacun rejetant la responsabilité sur un autre. L'armée corrompue se déverse telle une marée humaine, une partie à la recherche de vous élus, tandis que l'autre se précipite vers le groupe de Reisha pour les prendre en tenaille....Mais tu donnes une idée à tes compagnon, mais comment vont-il réagir à cette idée?



Byakuya:  Écoutant attentivement les paroles de Reisha tu décides d'agir rapidement. Ainsi tu attaques les archers sur les murailles et détourne leur attention. Malheureusement, alors que certains soldats entrent  une détonation se fait sentir  et bloque le passage aux autres résistants qui se trouvent prit au piège devant une armée plus nombreuses et plus puissante qu'eux. Certains parviennent à s'échapper dans les ruelles longeant les escaliers géant, mais bientôt cette armée va déferler sur les résistants restant. Que vas tu faire essayer de sauver le plus possible  de résistant et couvrir leur retraite dans les ruelles, risquant ta propre vie. Ou bien partir poursuivre ta nouvelle mission, en sachant qu'il va se réaliser ici un véritable massacre?

Tenma: Tu écoutes les paroles de Natsume mais ne sembles pas du tout accepter ses idées. Ta rancœur et ta haine contre les dieux est si grande, que tu refuses même de leur porter attention. Ainsi tu décides de filer en direction de l'ouest à la recherche de la clé. Plusieurs minutes passes, ton avancée ralentie par le passage de quelques chars volant. Pourtant, tu parviens bientôt à un quartier qui semble totalement désert. Rien d'intéressant à priori... Pourtant, quand tu désires partir d'ici pour continuer ton chemin, tu aperçois une silhouette entrer dans une maison. En un coup d’œil, tu remarques que ce n'est pas un corrompu, mais que vient donc faire cet étranger dans un tel lieu abandonné? Que vas-tu faire? Perdre du temps à aller espionner ce fait étrange, poursuivre ton chemin? Ou bien un autre choix se bouscule dans ton esprit?

Mizoku   :  Tu perds le contrôle de la situation, et même si tu sembles comprendre la pensée de l'élu de Seika, tu te résignes à t'échapper, car tu as bien compris le personnage qu'est Bashô et sa détermination. Usant de tes pouvoirs, tu ériges un mur de piques et crée deux clones pour maintenir le poète. Tout en t'échappant dans une ruelle adjacente. Mais sortant d'un piège tu tombes dans un autre, alors que tu ressens la maîtresse des démons non loin qui réveille celui que tu possèdes en toi.... Que vas tu faire à présent? Rejoindre celle qui contrôle les démons ou t'éloigner rapidement de tous ses fous. Tu as un moment de répits devant toi, mais il sera probablement de courte durée.

Tenshi:

Lexi: Vous êtes tous dans le hall, tu regardes la puissance de la bombe condamner l'entrée principale du palais. Vous voila à investir calmement les lieux. Des mages apparaissent dans les escaliers et commencent des incantations pour générer un bouclier immense autour du palais et vous enfermer. Le palais est si grand, que la centaine de résistants accompagnant Reisha ne se collent pas les uns les autres. Quelques corrompus soldats attaquent, mais tu peux remarquer que la plupart battent en retraite en fermant les couloirs et autres accès. Tu en maîtrises certains en observant Haizen (duo) faire son numéro. Tu manques d'ailleurs par cette attention trop portée ailleurs, de te faire entailler... Mais tes réflexes sont présents ! Bien joué, Reisha était prête à intervenir si besoin, tu le sais. Les élus sont clairement importants pour elle, vous avez sans aucun doute un puissant rôle à jouer plus tard ! Alors quand tu te retrouves face au corrompu qui te gêne, elle intervient et le balaye d'un coup de pied, le mettant Knock Out. Puis elle se tourne vers toi, et Haizen pour demander un rassemblement, face à la tactique étrange des adversaires... Tactique qui est surprenante, mais soudain une voix s'élève dans le palais, celle du conseiller :

" -Vous êtes arrivés dans le palais, mais ce que vous ignorez, c'est que ceci était prévu. Je vous en prie, soyez mes invités, mes gardes vous laisserons passer jusqu'à la coupole. Suivez les couloir, puis montez jusqu'au troisième étage, ce sera sur votre gauche. Je vous attends."

Reisha veut que tous se rassemblent, pour investir les lieux avec prudence. Elle flaire évidemment le piège à plein nez. (voir réso haizen + post reisha)





Haizen : Après une grosse partie benny hills, en courant dans les couloirs pour foutre un boxon dans lequel tu sembles plutôt douer, les résistants et Reisha se rassemble dans le grand hall. En fournissant la bombe qui n'existe pas mais explose quand même (loulz) la porte intérieur est scellée et aucun renfort ennemi de l’extérieur ne viendra... De même qu'allié. Mais une bonne partie de la résistance est là, dans ce grand.. Non, cet immense palace Tenshin ! Les mages qui arrivent dans l'escalier intérieur avec quelques corrompus, commencent une incantation, mais tu ne comptes pas les laisser faire. Cependant ces derniers sont protégés par un puissant bouclier, Reisha t'indique que ni magie, ni force physique normal ne parviendrons à les percer, qu'elle va s'en occuper elle même.  Toutefois ces derniers ne sont pas hostiles et se contentent de recouvrir le palais d'un gigantesque bouclier ou vous êtes piégés, toi, Lexi, Reisha et la résistance... Étrangement le palais devient calme et tous les ennemis ferment simplement chaque porte encore ouverte dans les couloirs, les lieux se vident... Une voix retentis, celle du grand conseiller:

" -Vous êtes arrivés dans le palais, mais ce que vous ignorez, c'est que ceci était prévu. Je vous en prie, soyez mes invités, mes gardes vous laisserons passer jusqu'à la coupole. Suivez les couloir, puis montez jusqu'au troisième étage, ce sera sur votre gauche. Je vous attends."


Reisha veut que tous se rassemblent, pour investir les lieux avec prudence. Elle flaire évidemment le piège à plein nez. (voir réso Lexi + post Reisha)

Vahl :  La situation se complique lorsque Bashô décide de continuer ses petits tours de passes passes, maîtriser un garde et prétendre vouloir te tuer, toi et Mizoku, en échange d'information et d'aider Tenshi par la suite. Tu essais de capter le regard du garde corrompu qui reconnait directement en toi un porteur du message de l'unique ! Evidemment, il ne te regarde pas plus différemment qu'un autre, mais l’énergie ressenti lui suffit à comprendre. Malheureusement (ou heureusement ?) Mizoku s'échappe, tu ne parviens pas à fuir et te voila en compagnie du traître ange de Seika, qui joue des coudes pour se faire une place parmi les plus forts, à moins que tout ceci ne soit une ruse, encore ? Tu réfléchis à peut être te démasquer à lui, après tout, le Dieu à dit de semer la discorde et de passer par ce type. Mais le risque est grand, il veut peut être te confondre pour mieux t'éliminer. Le Dieu te transmet les images de son petit manège contre Reisha, tentant de prouver qu'elle est une traîtresse. Tu devrais nettement mettre en avant la faute sur la traîtresse Reisha, montrer la vérité à Bashô. Mais le Dieu et toi même devez êtres sur. Une étrange pierre noire fait son apparition dans ta main, tu la sens et tu la serre automatiquement pour ne pas la laisser tomber. Ton dieu te dicte alors : " Propose lui, Fait manger ce cristal de ma pure puissance à cet élu, il renoncera alors à son sceau, son faux dieu et verra la vérité". S'il refuse, alors il n'est pas digne de confiance. Si jamais il devait refuser de le manger, le cristal disparaîtrait en cendre pour t'éviter d'être trahis aux yeux des autres !

Spoiler:
 

Seika:

Bashô: Belle manœuvre pour capturer le corrompu, que tu réveilles rapidement pour lui proposer ton marché. Mais tu as oublié de nombreux points dans ton esprit. Et face à toi, le corrompu qui te regardait avec haine, change radicalement. Ses yeux pétillent d'une certaine folie, petit à petit, il se met à rire, du moins à essayer, alors qu'il a un chiffon dans la bouche. Il récupère de quoi noter, comme tu le lui à donner et te demande pourquoi tu désires la clé ? Bientôt, tu comprends que l'écrit sera trop long et difficile et tu lui ôtes ce qu'il a dans la bouche. Il te questionne donc à son tour:

-Pourquoi vouloir la clé? Les conseillers ne sont pas dans ce bâtiment!  

Il regarde ton artefact avec avidité avant de reprendre:

-Nous ne savions pas vos objectifs. Mais apprenez une chose, nous pouvons voir ce que chacun voit et communiquer via nos cristaux! Je vais pouvoir transmettre ceci à mes camarades. Et sans vôtre aide, sale non-croyant, notre Dieu vaincra; Vous deviendrez tous ses esclaves et vous vous prosternerez tous devant lui. Il n'y a pas de clé, la dernière à la surface était détenue par ce gamin que nous avons tué dans le quartier sud ouest.... Nous....!

Son visage se décompose alors qu'il se rend compte avoir trop parlé. Une vérité éclate dans son esprit, même si vous ne comprenez pas ce que c'est. Lui qui se croyait plus malin, venait d'avouer indirectement une information des plus intéressantes. Mais aussitôt, il se jette sur la lame de Mephisto. Tu as sous-estimé la foi corrompu de l'homme qui était prêt à mourir sans hésitation pour son dieu depuis le début et a voulu récolter des informations sur vous aussi. Vous avez finalement tous les deux gagnés et tous les deux perdus... Mais au moins, tu es sûr d'une chose, les ennemis dont de vrais fanatique, et tu ne pourras rien retenir d'eux.... ( voir réso Valh et Mizo)

Frisk:  Une guerre n'est pas fait pour les enfants. Et celle-ci le montre rien. Tu te mets à éclater en sanglot, sans que personne ne puisse t'arrêter pour l'instant. Tu réalises la vérité de ce monde. Mais peut être ceci te permet de grandir. Car jeune fille tu es courageuse, tu représente Seika la nation de la justice et du courage. Ton cœur se met à chauffer de l'intérieur, d'une chaude et apaisante énergie. La lumière de ton cœur s'embrase, tu le sens, tu sens le dieu-Phoenix qui te donne force et plus de courage encore. Il veille sur toi, même s'il prend un risque. Même si les autres dieux pourraient intervenir. Mais une chose est sûr, alors que les dieux étaient apparut pour lutter contre le dieu corrompu et disparut sans laisser de traces; voilà qu'il te prouve qu'il n'a pas été détruit ni même disparut. Il est là quelque part...

TOUS: Libérer Kosaten de l'emprise de l'île et détruire le Dieu Corrompu.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 48
Yens : 60
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Tenshi

Progression
Niveau: 400
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Reisha - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Dim 6 Mai - 23:47

Event Tenshi


Est ce que le plus dur était fait ? Probablement pas non. Mais bon, ils étaient entrés dans le palais, la porte était condamné et le grand hall.. L'immense hall, pouvant accueillir facilement la centaine de resistants sans trembler, leur faisait désormais face ! Derrière eux, la porte explosé, l'exterieur inaccessible. Devant eux, d'autres escaliers menant à des couloirs, des couloirs menant à des pièces et des pièces à d'autre escaliers, toujours plus... Tout ceci, jusqu'à la coupole du conseil. L'endroit ou furent accueillir Haizen et les premiers élus Tenshin à avoir foulé le pas, librement, dans la cité celeste ! Mais maintenant, elle était le lieu de l'orgueil, l'arrogance et la corruption du grand conseiller. Avait t'il tout orchestré ?

Reisha rassembla les membres, ceux blessés, ceux encore en état de se battre, pendant que quelques combats demeurait. Haizen foutait un bordel monstre au niveau diversion, des mages s'étaient aussi pointés entre temps dans les escaliers du hall, protégé par des boucliers magiques ultra puissants. Evidemment dans le lot, une poignée de soldats corrompus livraient un ultime rempart contre les resistants se trouvant là, parmi eux, l'élue Lexi, qui fit face à l'un d'eux plutôt teigneux.

La cheffe observa d'abord cela du coin de l'oeil, puis vit aussi le duo insolite se livrer à des coups et tirs sans succès sur les mages qui faisaient une incantation.

Ils nous piègent ici, impossible de détruire ces défenses. Elles sont aussi solides car elles les empêchent d'attaquer, c'est une défense ultime. Je m'en occuperais si je le peux. Mais ça ne change rien, notre destin se jouera ici.

Pourtant, la plupart des renforts repartaient dans le palais, s'en allaient simplement, battant en retraite en fermant quelques accès et couloir au passage. C'était étrange. Après avoir donné son info à Haizen, elle vit Lexi en difficulté et n'hésita pas un seul instant à venir lui prêter main... Enfin, pied fort pour le coup. Dégageant le corrompu en un éclair et le laissant s'écrouler plusieurs mètres de là, inconscient. Maintenant, il fallait se rassembler. Les mages qui restaient étaient le cadet de leurs soucis, pas offensifs pour un sous, simplement ici pour les piéger et conserver ce bouclier autour du palais.

Rassemblement ! Les troupes battent en retraite et nous voici piegé, ça sent..

Mais à peine eut t'elle le temps de dire le mot "piège", que comme un coup du sort, la voix du conseiller corrompu se fit entendre de partout, comme s'il était dans la tête de chacun. Des petits galéöides sonores étaient placés comme des enceintes, à divers endroits du hall, et relayaient ainsi la voix de l'homme à abattre ! Ce dernier affirma donc ceci ;


-Vous êtes arrivés dans le palais, mais ce que vous ignorez, c'est que ceci était prévu. Je vous en prie, soyez mes invités, mes gardes vous laisserons passer jusqu'à la coupole. Suivez les couloirs, puis montez jusqu'au troisième étage, ce sera sur votre gauche. Je vous attends. J'avais hâte de rencontrer celle qui s'oppose au seul véritable Dieu et ceux qui la suivent aveuglément.

Une fois le silence fait, elle n'était pas impressionnée et reprit son discours, tout en flairant le piège de loin...

Nous ne pouvons plus compter que sur nous. Cette invitation est clairement un piège. Nous allons investir les lieux séparément. J'ai besoin que l'un de vous me trouve une carte de la zone ! Le fossoyeur et l'artiste, occupez vous de ça. Lexi, j'ai caché plusieurs armes en fer blanc dans la zone, prend un groupe avec toi et trouve la cache. C'est dans le sous sol du palais, dans la crypte, caché dans le tombeau nommé Gervan. Il ne devrait y avoir aucun ennemi. Tu trouveras des épées, des flèches en fer blanc, ramène ce matériel ici ou prends en pour toi, puis rejoins nous au second étage.

Les élus avaient leurs objectifs, la plupart des résistants suivèrent Reisha, un petit groupe de vingt suivèrent Lexi pour pouvoir tout ramener. Haizen et son duo devait trouver une carte de la zone dans l'un des nombreux bureaux ou pièces désormais vides.... Elle, la cheffe, montait directement au second étage, en balayant les forces en présence !

----------------

A faire et à savoir :

(pour le groupe tenshi et avec reisha uniquement)
* Reisha et la resistance dans le palais (intérieur) accès (exterieur) coincé.

* Deux mages apparaissent, avec une protection pété, mais n'attaquent pas, ils enveloppent cependant touuuut le palais d'un bouclier aussi impénétrable de l'intérieur que de l'exterieur

* 100 resistants natifs en vie

* les troupes intérieurs battent en retraite en fermant les accès a clé (rien d'impénétrable)

* Reisha demande le rassemblement, alors que le conseiller se fait entendre et vous invite à venir à sa rencontre, dans la coupole !

* Reisha, Lexi, Haizen sont désormais non contactables pour ceux exterieurs au palais !!!

* Haizen (dessine une carte) trouve la inrp et ramène là à Reisha au second étage (dessine le aussi)

* Lexi, va dans la crypte récupérer le matériel caché en fer blanc. La plupart des resistants ont perdus le leurs ou simplement cassé, il faut renflouer la resistance. Puis rejoins le groupe au second étage.

Les plans de l'ile (cliquez sur le spoiler) ou voir sur discord

Spoiler:
 

map générale
Spoiler:
 


©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2028
Yens : 641
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 163
Nombre de topic terminé: 81
Exp:
2/12  (2/12)
avatar
Ellen † Satan impitoyable †

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Lun 7 Mai - 0:56



Feat. DES GENS ~
Un nouvel espoir...





Une immense cage se dessina alors devant moi. Une jeune femme y était couchée, inconsciente. Il semblerait que cela soit la même à qui j'ai offert une gargouille... Que faisait-elle ici alors qu'elle était partie à l'opposée il n'y a pas si longtemps ? Intriguée et méfiante, je décidai de royalement ignorer ce que je pensais être une illusion, en courant assez vite pour ne pas me prendre de potentielles représailles. Viola s'exclama soudainement, visiblement pas très d'accord :

"Mais qu'est-ce que tu fais ?! Tu ne vas tout de même pas la laisser là, si ?!"

Cela ne peut pas être la vraie...

Je restais totalement impassible, fonçant vers le bâtiment que j'avais remarqué précédemment. Puis soudainement, je sentis trois âmes dans le coin, dont l'une possédait une énergie démoniaque familière... Mizoku ? Était-il... En train de fuir ? Que s'était-il passé pour qu'il puisse partir aussi hâtivement ? Je ne perdis guère de temps à aller le voir, et finalement trouvai deux personnes que je connaissais bien ici présentes... L'homme barbue étrange de tout à l'heure, et... Vahl Viiront ? Je plissai des yeux. Je ressentais une toute nouvelle énergie... Cela provenait des mains de ce dernier... Que faisait-il avec cet élu bizarre ? Je m'avançais vers eux, prudemment, puis usai de ma magie pour me camoufler, et me rendre totalement invisible pour les écouter attentivement...

"Ils m'intriguent..."




Actions + contextuelles:
 

Équipement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1476
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Lun 7 Mai - 1:00




Un Nouvel Espoir

Natsume parle en bleu, Harall parle en rouge, Bob parle en marron



Ce post concerne tout le monde !!!

La réaction de Tenma me déçut grandement... Mais je comprenais... Je comprenais qu'il soit moins optimiste que je pouvais l'être et qu'il préférait se focaliser sur la mission donnée. Pourtant... J'eus un pincement au coeur. C'était une bonne idée d'utiliser le chant comme diversion pour entamer les fouilles. Je ne voulais pas qu'il parte tout seul... Pas encore... Je ne voulais pas qu'il me laisse... encore. Mon visage se fit triste mais je décidai de me mettre moi-même une claque. Je me mordis la lèvre inférieure, puis posai ma main sur la joue du mage de glace.

-Fais attention cette fois... Reviens-moi en vie...

Comme lors de la guerre, je lui déposai un rapide baiser sur son autre joue avant de le regarder partir à nouveau. Je serrai mon t-shirt à l'endroit de mon coeur avant d'avaler ma salive. Je regardai Frisk d'un air inquiet.

-Il... Ira bien, pas vrai ?

Je pris une grande respiration avant de me tourner vers le champ de bataille. Je posai Frisk par terre, réfléchissant à un moyen d'être atteint par tous. Le chant seul ne serait pas assez puissant, il fallait quelque chose de plus... Puissant. Je fis glisser mon écharpe devant moi avant de le changer en sorte de cor relativement gros avec une zone pour parler. L'effet serait similaire à celui d'un mégaphone et serait largement assez fort pour atteindre l'entièreté de la capitale Tenshin grâce à la réverbération. Je me tournai vers ma petite soeur, lui faisant un hochement de tête.

-Prête ?

Je m'éclaircis la gorge avant de commencer à parler dans le cor, ce qui me donna d'ailleurs confirmation que ce dernier fonctionnait concernant son effet. Il était vraiment puissant et oui, Shiriai pouvait l'entendre dans sa globalité.

-Vous tous.... Pourquoi ? Je comprends pas pourquoi autant de combats ! Je comprends pas de ce qu'il y a de si incroyable dans vos tueries ! Tenshins corrompus ou pas, Seikajins, Fuyujins, Minshujins ! Je comprends pas ce que vous faites ! La guerre ! La violence ! Tout ! Tout ça pour dire que vous êtes meilleurs que les autres ?! Tout ça pour une raison aussi stupide que ça ?! Pourquoi ?! Vous êtes tous humains, non ?! Vous êtes tous de la même espèce ! Vous devriez vous entraider ! Avancer ensemble au lieu de vous mettre au service de ces dieux stupides qui veulent juste que vous vous entre tuiez ! Je sais pas si ce message aura un effet sur vous ! Je pense même pas qu'il changera quoi que ce soit ! Mais par pitié ! Des gens ici ont des familles, des gens qu'ils aiment ! Vous vous mettez en danger ! Vous les rendez tristes ! Vous risquez de ne plus jamais les revoir et ça vous va ?! Arrêtez ! Je vous en supplie arrêtez !

C'était un appel désespéré du coeur, un appel à la paix, un appel à arrêter ce massacre, un appel à stopper la mort. Je laissai un petit moment s'écouler afin que Frisk dise elle aussi ce qu'elle avait à dire. Et pour conclure, ce fût le Chant de la Paix que je décidai de réciter à travers ce puissant cor. Son instrumentale douce, ses paroles tranquilles. Elles devaient atteindre le coeur des gens, par pitié...

Quand j'eus terminé, je poussai un soupir avant de tomber à genoux. Je rétractai le cor en espérant que ces six minutes ininterrompues avaient au moins permis à Tenma de fouiller sans encombres. Et avec un peu de chance, mon message passerait.

Contextuelles utilisées:
 

Explications pour Heiwa A LIRE:
 
Actions du tour:
 
Equipement de Natsume:
 
Composition actuelle de l'armée:
 
Formation actuelle:
 

©️ Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 790
Yens : 820
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Lun 7 Mai - 16:44



Nouvel espoir
feat.Une flopée de gens


Je souris avec une pointe d’humour noir face à la réaction de Natsume à mon départ. Ce n’était pas parce que je me séparais de lui pendant un temps que j’allai forcément mourir une nouvelle fois. Même si c’était ce qu’il s’était passé la dernière fois, mais détail. Il m’offrit le même adieu que la dernière fois, et je lui offris un sourire rassurant.

- Hey, c’est pas parce que tu me perds de vue que je vais mourir. Je suis pas si malchanceux.

Sur ces mots, j’avais quitté le duo, les laissant faire leur chant de l’espoir. Il y avait très peu de chances pour que ça fonctionne, mais qui étais-je pour décider de si oui ou non ça valait le coup ? Chacun était libre de faire ce qu’il voulait.

J’avais à peine avancé de quelques mètres, que déjà, je pouvais entendre la voix de mon ami raisonner dans la cité. Uh, il n’y allait vraiment pas de main morte. Qui sait ? peut-être qu’au final, ses actions auront un impact.

Secouant légèrement la tête, je me concentrais plutôt sur mes environs, cherchant un quelconque indice pour trouver cette fichue clé. Plusieurs minutes passèrent sans que je ne puisse obtenir quoi que ce soit, et je commençais à désespérer. Comment retrouver un tel objet dans une ville de cette taille ?

Alors que je commençais vraiment à croire que je ne trouverai rien, je finis par enfin tomber sur une étrange occurrence. Un homme seul était entré dans une maison. Et il ne ressemblait pas du tout à un corrompu. Descendant du toit, intrigué, je me rapprochais le plus discrètement possible de l’inconnu, me demandant bien ce qu’il pouvait faire ici.

Mais sans doute qu’il pourrait m’apporter un indice sur ma propre mission. De toute façon, je pense qu’il était pour le moment ma seule piste disponible, donc autant le suivre.

Actions:
 

Equipement & autres:
 




Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Lun 7 Mai - 18:08

Un Nouvel EspoirFt. Manga Multiverse

Je pouvais bien sentir la dévotion du garde, dans son regard et son attitude. Lui aussi baigné de la lumière de l’unique et seul dieu véritable, il ne fléchit pas lorsqu’il dut parler à son interrogateur. Pire, encore, son zèle le portait à nous penser si victorieux qu’il vendit de précieuses informations, avant de se reprendre dans un élan de lucidité, et de mettre fin à ses jours. L’acte honorable rattrapait la faute, en soi, mais l’erreur demeurait. L’Ange Gardien en savait beaucoup, trop à mon goût, et son cas devenait presque menaçant. Seulement, nous étions deux, et il penchait sur le fil, allais-je le faire ?


La voix s’était encore fait entendre, et je pouvais difficilement rêver de meilleur moment. C’était un coup de bluff, tant que nous n’étions que nous deux. Je ne savais pas s’il saurait accepter la vérité de Tenshi, ou s’il tenterait d’atteindre à l’intégrité physique de mon avatar en restant loyal dur comme fer à sa nation de Seika, mais le pari semblait équitable, avec des chances de réussite satisfaisante. Silencieusement, je serais le cristal qui se matérialisa dans ma main, et le gardais à l’abri au niveau de ma manche, sans un bruit, sans geste brusque. Ma réflexion ne fut pas longue, et, lentement, je m’approchais de lui tant qu’il était près du cadavre frais de mon défunt compatriote. Je restais en champ de vision, me penchant sans un mot pour garder une attitude non-hostile, et restant à distance raisonnable tout en me plaçant assez près. D’un soupir, j’entamais une tirade d’une voix lente, sans hausser le ton, puisque mon interlocuteur était bien proche.


- Alas, c’est déjà fini. Ange Gardien de Seika, je suppose que la situation ne vous aura pas échappé.


Je coupais ma parole, comme pour lui donner un ton plus solennel et sérieux dans la révélation qui se faisait.


- La guerre est déjà perdue. Il suffit de regarder tout autour, en bas et dans les cieux. Tenshi est seul véritable maître ici. Sur terre, au sein de votre nation, vous aviez parié sur l’une de ces grandes entités de Kosaten, mais ainsi, il semblerait que la roue tourne, et qu’aucune de ces trois ne fut la bonne. C’est ici, en haut que sont les gagnants, et il n’est que question d’heures et de minutes avant que le glas de la défaite ne sonne pour les envahisseurs.


Toujours calme, je maintenais ma voix, paisible, emplie d’une certaine compassion, mais d’une grande assurance.


- Je devais saboter la mission de Minshu. Et quoi ? Oui, nous savions déjà. Depuis le début, toute votre arrivée, toutes vos actions, tout était prévu comme une partition jouée à la perfection. Reisha la traîtresse, reine des hérétiques, vous a mené sur un piège, et cette île, aussi magnifique soit-elle, ne sera que le tombeau des corps des envahisseurs et de leurs espoirs.


L’instant dramatique me donnait presque envie de faire de grands gestes, mais au lieu de cela, je restais stoïque dans ma posture, maintenant ma parole.


- Cependant, l’unique est bon. Notre Dieu, le seul véritable qui vaille la peine d’être vénéré, n’a pas le goût du massacre aveugle, et accorde sa miséricorde à ceux capables de voir la vérité. Basho, Ange Gardien de Seika, vous êtes de ceux-ci, nous le savons depuis que nous vous avons vu accuser la reine des hérétiques.



Lentement, je sortais le cristal noir de l’ombre pour le tendre d’une main chaleureuse vers Basho, espérant que ce dernier fasse le bon choix.


- Il m’a confié ce présent, rien que pour vous. Il lit votre potentiel, et voit le gâchis qui est fait en vous laissant aux mains des perdants d’en bas. Je vous en prie, mangez ce cristal, il ne vous infligera nulle souffrance, et le Suprême vous révélera tout de la vérité. Vous aurez le luxe de tout voir, tout savoir. Tout vous sera montré et expliqué dans les moindres détails. Mieux encore, indifféremment, de vos actes passés, nous vous accueillerons parmi nous à votre juste valeur. Vous serez des nôtres, dans le camp des gagnants.



Ainsi, j’accentuais l’exclusivité de l’offre, et guettais sa réaction. Il n’avait qu’à faire, et en un clin d’œil, sa survie serait assurée. Ce serait un frère de plus, dans cette guerre qui a déjà vu la mort de trop nombreux valeureux fidèles, si tant est qu’il accepte l’offre de mon Dieu.



Résumé:
 

Contextuelles disponibles + Effet actif:
 

Equipement disponible:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 249
Yens : 1604
Date d'inscription : 17/01/2017

Progression
Niveau: 52
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Mizoku Sowano ☯ Diplomate ☯

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Lun 7 Mai - 23:13

- Un nouvel espoir -


Le Sowano était parvenu à s’éloigner du conflit crée par Bâsho, mais il avait un autre problème, la présence d’Ellen! Son énergie venait titiller son double démoniaque qui désirait prendre le déçus sur son hôte. Ce n’était pas le moment pour le Sowano de perdre le contrôle alors que Kôsaten avait besoin de lui! Il entendait la voix de Jay résonner dans son esprit lui disant de garder le contrôle.

« Je ne dois pas … perdre… »

« Héhéhéhé … Lady Ellen …… Ensemble, nous ferons de grande choooose…. Héhéhéhéhé. »


Alors qu’il commençait à perdre l’esprit, Jay le frappa fortement dans la poitrine. Le choc fut assez puissant pour empêcher le mal de prendre le dessus. Mizoku cligna quelques fois des paupières et fixa du regard le mage de Minshu.

- Éloignons-nous …

Mizoku se releva avec l’aide de Jay et prirent un autre chemin pour s’éloigner de la position d’Ellen. Marchant dans les ruelles et se cachant hors de vue des soldats de Tenshin, Mizoku et Jay poursuivait leur avancé vers un bâtiment qui semblait regrouper plus soldat Tenshien. Le Sowano s’arrêta et fixa les soldats en espérant ne pas être vu. Il se souvint que Natsume avait parlé un peu plus tôt d’un lieu surveiller par les fameux yeux rouges. Impossible de savoir où c’était exactement, mais peut-être qu’il s’approchait de la base, peut-être parviendrait-il à obtenir le chemin qui mènerait vers cette fameuse salle qui devait sûrement cacher quelques choses d’important.

Avant qu’il ne se rapproche, il entendit une voix raisonner dans toute la ville. Cette voix, il la reconnaissait, c’était celle de Natsume et ce qu’il disait venait le toucher directement. Il savait que cette guerre était inutile et les dieux étaient la cause de tous les conflits dans ce monde. Il avait quelques doutes que Natsume puisse toucher tout le monde, mais il fallait tenter le tout pour le tout et moins on utilisait la violence, mieux c’était.

Résumé:
 

Fiche technique / Contextuel / Équipement:
 

Mizoku Sowano

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1390
Yens : 905
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 18
Localisation : A Bashô Tokaï

Progression
Niveau: 133
Nombre de topic terminé: 52
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Bashô ¤ Recherché mort ou vif ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 8 Mai - 9:45



Changement de sceau


Bon, son plan ne se passa pas exactement comme prévu. Déjà, avant que le Tenshin ne se mette à table, le minshujin choisit de faire du zèle en tentant de s'enfuir. Sérieux mec? Tu te fous à ce point de tes genoux? Je suis désolé mais s'il n'applique pas la sentence promise, il va perdre en crédibilité, et cette crédibilité vaut bien plus que ta vie pour lui... J'espère pour toi que tu pourras marcher de nouveau un jour.

Mais finalement il n'en fit rien pour plusieurs raison. La première était que le Tenshin venait de lui dévoiler tout ce qu'il avait à savoir prouvant par la même occasion qu'il n'était pas très futé, que le plan du hunter était un peu pété, et dernièrement que la zélote des corrompus n'avait aucune limite. Il n'avait donc plus aucune excuse pour s'en prendre à ses alliés et le faire pourrait avoir de lourdes représailles si jamais quelqu'un le découvrait. La seconde fut qu'une fois fait, Vahl se mit à lui parler d'un ton plus qu'intriguant... et tint des propos très inhabituels pour un membre de la rébellion Tenshin. Qu'avait-il se si important à dire au maffieux? Son attention était désormais rivée sur lui.

Alors comme ça Vahl était un élu corrompu depuis le début? Intéressant... Se servir de lui pour enfoncer encore plus profondément les trois grandes nations dans la défaite tout en s'en sortant sans prendre le moindre risque était attrayant, mais là le chevalier lui proposait bien plus en lui tendant un cristal semblant avoir la capacité de le rendre comme lui. Il serait alors en connexion avec son dieu ce qui lui plaisait peu, lui qui avait toujours était un grand apostat en puissance, mais en même temps cela permettait de mettre définitivement un terme à son passé de seikajin. Et puis quel que soient les arguments de son interlocuteur, l'un d'eux était irréfutable: Tenshi serait vainqueur dans cette guerre, autant se mettre du côté des gagnants. Mais il ne pouvait pas se permettre d'abandonner tous les privilèges que lui conférait toutes ses manigances à Chikai.

-Je... Je ne puis accepter, je ne peux perdre ma couv... eut-il le temps de dire avant de se faire couper la parole par son acolyte.

-Ne prend pas de décisions précipitées Bashô, lui demanda le parasite. N'oublie pas que cet île possède de grands moyens, comme celui de pouvoir  téléporter ses élus où ils le souhaitent. J'ai beaucoup étudié cette ville avant de me lancer dans une guerre contre elle, leur dieu est celui de la liberté. Je suis sûr qu'il saura se montrer généreux si tu les suis. N’oublie pas notre objectif commun.

Mais le problème n'était pas là mais bel et bien de perdre tout ce qu'il avait entrepris à Chikai. Est-ce que ça en valait vraiment la peine? Méphisto prit alors l'apparence parfaite de Bashô avant d'ajouter:

-Quand à tes privilèges à la capitale, je n'aurai aucun mal à me faire passer pour toi auprès de n'importe lequel de ces bouffons. Cela fait maintenant près de 300 ans que je me fait passer pour de diverses personnes, toutes plus variées les une que les autres alors que je les connaissais généralement à peine. Je m'en suis à chaque fois sorti avec brio. Toi tu es celle que je connais le mieux en Kosaten, de chacune de tes façades jusqu'à celui que tu es vraiment. C'est justement pour ça que j'ai décidé de te suivre, finit-il avant de reprendre sa forme originelle.

Très bien, l'Ayns était rassuré. Une seule option s'imposait encore. Mais, alors qu'il venait de se saisir du cristal, il sentit une personne entrer dans le champ d'action de son En. Un Tenshin ou l'un de ses ex-alliés? Mieux valait ne pas prendre de risque. Il se tourna d'un angle où il serait sûr qu'on ne voit pas ses mains avant de faire signe à Vahl qu'ils étaient épiés.

-Très bien, je pense en effet qu'il serait sage de passer à l'action, bientôt la zone va grouiller de soldats corrompus et ça ne sera vraiment pas bon pour nous...
dit-il en avalant le cristal.

Il sentit alors une force impie rentrer à l'intérieur de lui et le phénix se débattre à travers son sceau. Il venait sans aucun doute de commettre la plus grave des hérésies. Mais comme il s'y attendait, en une fraction de seconde l'oiseau flamboyant fut balayé par la force unilatéral de l'unique. Finalement Bashô avait tort?! Il existait bel et bien un Dieu légitime d'exister et c'était lui, Gensou! Il était enfin dans le bon camp! Il était bien plus fort que les autres dieux mais aurait besoin de lui pour parvenir à terrasser les trois autres. "N'ayez crainte mon maître, je saurai me montrer digne du présent dont vous me faites cadeau..." pensa-t-il. Il plongea alors le regard dans celui de Vahl Viiront, comprenant alors enfin la lumière qui nimbait à lui aussi son esprit. Maintenant il s'agissait de prêter main forte à sa nouvelle nation. Déjà un discours dans lequel Bashô ne trouvait aucune résonance retentit à travers le chant de bataille.

-Bien, je pense que Reisha a besoin d'aide, malheureusement j'ai vu un dôme s'ériger autour du palais les enfermant probablement tous tout à l'heure, penses-tu qu'il soit possible de passer à travers? Sinon on pourrait aller m'occuper de la clé non? dit-il en accomplissant son premier devoir pour sa nation.

En effet, il venait d'enfouir ses bras dans son sac, à la vue seul des présents puisque les autres ne pouvaient voir ce qu'il renfermait, et tenta de briser les deux artefacts de Seika en sa possession. Sans eux, un objectif sur quatre était désormais irréalisable. Bientôt les quatre seraient hors jeu.

Bashô et Méphisto:
 
[/color]

©️MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 8 Mai - 15:49





Les archers avaient été mis en déroute. Sûrement pas pour très longtemps car Byakuya avait pu constater qu'ils étaient résistants avec leur technologie plutôt avancée. Après avoir tiré plusieurs fois sur ses cibles, le capitaine jeta un œil à la situation au sol. La porte avait cédé et une bonne partie était entrée. Mais alors qu'il amorçait un mouvement pour entrer, les pierres qui entouraient l'accès s'effondrant, bloquant le passage. Byakuya n'avança donc pas, et réfléchit un instant. Autour de lui la tension monta d'un cran. les résistants encore à l'extérieur se firent attaqués de toute part et cédèrent à la panique.

Bientôt, tout fut désordonné, chacun essayant de sauver sa peau dans les ruelles voisines. Byakuya comprit très vite que s'ils ne repoussaient pas tout de suite ces armées arrivant, les pertes allaient être énormes. Il commença alors à se dire que s'il se dépêchait d'aider Fuyu, les combats allaient cesser et les pertes allaient se stopper. Ceux qui mourront pendant ce laps de temps n'allaient être que des sacrifices de guerre. Mais c'est alors qu'il entendit une voix ressortir du lot. Il tendit l'oreille.

La voix parlait de paix... quelle idiotie... dans une situation guerrière comme celle-ci n'importe quel discours de paix était vain. Quel naïf cet orateur... Enfin bref, le discours n'eut pas une once d'effet sur le shinigami habitué au combat. Mais ce qui le retint d'utiliser sa capacité de "vol" pour surmonter les débris bloquant l'accès, ce fut le chant qui s'ensuivit. Il avait un étrange effet sur le capitaine, qui pourtant en temps normal n'était de loin pas influençable. Il regarda un bref instant en direction du chant puis autour de lui. Il est vrai que même si ce n'était pas sa nation, la combativité des résistants pour le nation était sincère et brave.

Il fallait les aider.

Il pointa alors son sabre vers le bas et le lâcha en prononçant un mot.

Bankaï...


Lorsque son épée toucha le sol, elle s'y enfonça comme dans un bassin d'eau, et à cet instant, l'environnement à 20 mètres de diamètre changea du tout au tout, passant des couleurs de l'île de Tenshi à un bleu profond, dans lequel un dôme de sabre rose se dressait.

Illustration : :
 

Il s'adressa ensuite aux résistants présents dans le dôme, avec une voix forte et ferme.

Fier guerrier, jetez vos derniers efforts dans la bataille, pour abattre l'ennemi. Je ne suis pas de votre nation, mais ce dôme est la preuve que je suis de votre côté !


Dans sa main apparut un autre sabre, beaucoup plus puissants que son habituel. Avant de charger contre les soldats corrompus, il déclara encore.

Ensemble , nous vaincrons !


Stats :
 

récap':
 



 
                         

                   

           

   

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 381
Yens : 153
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 8 Mai - 17:47

Nouvel Espoir

Chaos contre Harmonie

Un coup de pied et le corrompu s’écrasa au sol. La jeune marchombre jeta un regard à Reisha, et pendant un instant, sentit une pointe de colère se ficher dans sa gorge. La meneuse pensait-elle donc qu’elle n’était pas capable d’affronter un soldat ?! Elle chassa cependant ce sentiment, né de l’orgueil qu’elle avait mis trois années à éloigner de son caractère ambitieux. L’objectif ne souffrait pas de perte de temps et Reisha avait simplement été plus efficace que Lexi l’aurait été. Elle se reprit donc et suivit ses ordres :  descendre au sous-sol pour récupérer des armes en Fer Blanc. Elle repéra rapidement un accès, et suivie d’une vingtaine de rebelles, elle s’y engouffra.
Une fois en bas, ils se retrouvèrent dans un long corridor, percé de couloir ça et là, avec de multiples portes. Il fallait trouver la crypte, et ceci n’allait pas être compliqué : une crypte ne se cache pas parmi de simples salles de rangement. Ils se séparèrent cependant en quatre groupes pour être sûrs de ne rien louper, et Lexi se retrouva avec quatre hommes qu’elle ne connaissait pas… Si ! il y avait celui qui l’avait aidée à grimper la façade du labo, et qui avait ensuite tué un garde et lui avait adressé quelques mots.
Ils progressèrent rapidement, ignorant les couloirs étroits et simplistes, pour finalement arriver devant une grande porte en bois, ornée de motifs, qu’ils poussèrent doucement. Après tout Reisha a dit qu’il n’y aurait personne…
on juge pas je m’ennuyais:
 

Dès l’ouverture de la porte, tous durent se jeter sur le côté pour éviter les hommes qui surveillaient la salle. Lexi ignorait ce qu’ils faisaient là, mais puisqu’une crypte semblait l’endroit idéal pour une cachette, il semblait logique qu’eux-même l’utilisent. Pour quelle raison ? Elle l’ignorait.
Elle recula de deux pas, jeta un coup d’oeil à la situation. Elle et les rebelles étaient scindés en deux parties, au milieu desquelles, six hommes venaient de s’imposer. Trois étaient imposants et munis de larges épées, un second était pareillement armé mais semblait plus hésitant, tandis que les deux derniers semblaient plus en retraits, et était certainement là davantage pour exécuter un quelconque plan que protéger ces lieux.
En fait, seuls trois d'entre eux semblait là pour leur fonction habituelle, tandis que les trois derniers semblaient plus là par manque de main d'oeuvre.
Un instant d’hésitation, puis l’affrontement débuta. Aucun des camps ne savaient pourquoi l’autre était là, mais tous savaient que personne ne comptait s’étaler sur ses plans. Trois des hommes de Reisha isolèrent les trois tas de muscles en face, tandis que celui qui avait progressé avec Lexi et cette dernière se retrouvaient face au combattant moins imposant et aux deux derniers, qui se révélaient armés de fines dagues.
Le combat fut rapidement à l’avantage de Lexi et son compagnon, qui avait trouvé une symbiose étonnante. La jeune marchombre frappait la première, virevoltait pour esquiver une attaque et ne se préoccupait pas que ses attaques fussent sans dommages, puisque le rebelle profitait du chaos qu’elle provoquait pour frapper puissamment. Ils vinrent rapidement à bout des frêles corrompus que l'homme de Reisha assoma proprement, et à deux contre un, ils purent même se permettre de purifier le garde, grâce aux armes de la jeune femme. Ils se tournèrent vers le second combat qui avait pris place … se figèrent un instant.
Leurs trois compagnons d’armes s’étaient fait écrasés comme eux-même avaient eut l’avantage. Ils avaient sous-estimé la dangerosité du trio d’armoires à glace, et tandis que l’un se traînait sur le côté, la cuisse ouverte jusqu’à l’os, il n’avait d’autre choix que de voir ses amis, ses compatriotes, tomber sous les coups d’adversaires plus forts mais aussi plus nombreux. Un coup partit, prévisible mais avec tellement de force qu’aucun des deux résistants n’allaient avoir la force de le parer.
Mais l’homme qui devant la porte du palais avait parlé à Lexi, fut à nouveau d’une rapidité sidérante. Le blessé hurla un “non” étranglé. La lame qui visait son ami fut dévié par celle du sauveur, mais pas assez pour éviter ce dernier. Elle s’enfonça violemment dans la chair de son bras, lui tirant un grognement de douleur.
Les trois rebelles reculèrent, à nouveau en nombre égal mais toujours trop en difficulté.
L’un se vidait de son sang, l’autre n’avait plus que ses poings, les deux derniers étaient épuisés de se battre contre ces montagnes. Et Lexi commençait à sentir que quelque chose n’allait pas, à force de se contorsionner pour éviter des coups qu’elle ne pouvait bloquer à cause de sa faiblesse.
Elle bondit cependant, aussi vive qu’un serpent , et prit un ennemi par surprise, plantant son arme dans son flanc. Elle s’écarta aussi vite que possible, et resta dans un angle différent que celui de ses camarades. Le combat reprit, féroce, et les rebelles se battaient avec espoir. Jusqu’à ce qu'un second tombe, le tendon d’achille sectionné, et qu’un violent coup de pied le propulse à quelques mètres. Si les corrompus n’avaient pas le temps de l’achever, sa vie était déjà en péril. Mais l’un d’eux s’écroula au même moment. Tous étaient blessés, les pertes seraient lourdes. Tous sauf Lexi, qui esquivait avec une efficacité aussi incroyable que les non-dégâts de ses coups. Elle griffait, déconcentrait, égratinait mais se dégageait toujours avant d’ouvrir une plaie importante. Elle savait que si elle se laissait toucher une fois …
Le coup arriva dans son dos. Dans un tel fouillis, elle avait un peu oublié le corrompu qui, blessé, se battait de moins en moins. Elle tomba sur les genoux, roula en avant, se releva. A peine sur ses pieds, une lame filait droit vers son coeur. Se tordant à nouveau, elle allait laisser passer le fil acéré à quelques centimètres pour…
Son dos se bloqua, l’épée se planta avec force dans son épaule gauche. Elle se dégagea et se laissa choir au sol. Leva les yeux…
Les hommes de Reisha se battaient. Le premier blessé s’était relevé et tentait, clopin-clopan, tentant d’être utile. Mais ce combat était perdu… Celui qui l’avait touchée s’apprêtait à l'achever, et porta le coup final … une lame vint la protéger. Un résistant? Son visage lui était inconnu. A moins que ...?
Au bruit, les autres groupes les avaient rejoints. Et enfin au complet, les corrompus n’avaient aucune chance contre ces derniers.
Tout fut vite réglé, à une quinzaine de renforts frais contre les trois ennemis. La tombe au nom de Gervan ouverte dès qu'ils virent le nom inscrit dessus. Les armes récupérées avec empressement.
Seuls dix-huits résistants et  la jeune marchombre remontèrent. Les deux blessés avaient succombé dans les bras de leurs compagnons et amis, qui avaient clos leur paupières avec douceur. Et la jeune femme marchait, soutenue par celui qui semblait presque veiller sur elle depuis qu’elle était montée sur les toits. Elle avait récupéré des flèches en Fer Blanc, mais savait qu’elle ne les utiliserait certainement pas. Son épaule gauche avait été pansée et le saignement arrêté, mais elle ne pouvait plus bander son arc. De plus, son corps commençait à se tendre après les acrobaties qu’elle lui avait imposé depuis le début de cette guerre.
Elle avait tendance à oublier ce foutu sceau dans sa nuque, qui bridait ses capacités.
Ils étaient désormais tous remontés, avec l’armement demandé par Reisha.


Recap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1502
Yens : 609
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 8 Mai - 18:04





新しい希望

feat. des gens





Un rez de chaussée silencieux.. Pas très folichon tout ça. Et pourtant, il n'avait jamais ressenti la présence de l'énergie aussi proche. Il la touchait presque, il en était convaincu. Et cet escalier l'invitait clairement à grimper à l'étage.
Toujours rien, en apparence. Un simple étage miteux aux tapisseries délabrées. Et pourtant, une fissure bien nette se fit remarquer dans la prunelle affûtée du traqueur d'énergie. Sans plus attendre, il mit fin au suspens insoutenable que lui proposait cette faille, et brisa le mur en un seul maniement de katana.

SURPRISE MOTHERFUCK** !!
Un cadavre.
Confiné dans un endroit aussi étroit, le corps dégageait une arôme concentrée plus qu'épouvantable. L'odeur de la mort fraîche le prit à la gorge, et le força à reculer. Mais le fort bretteur prit rapidement sur lui, conscient que jouer les princesses n'était ni le moment, ni son caractère. Et puis, il n'eut de toute façon guère le temps de s'y attarder puisque un flash sembla comme le photographier. Oui, dans son monde, les appareils photo pullulaient alors cette vive luminosité le ramena à quelques familiarités. Mais l'engin était autre, encore plus abouti qu'un simple appareil photo puisque sa fonction de préserver un souvenir se voyait pousser à son paroxysme. En effet, on était en mesure de revivre la scène grâce à une espèce de magie capable de modéliser les dernières heures du jeune garçon, mort visiblement trop tôt. Incroyable ! Une technologie si avancée.... !  Par rapport au reste des nations plutôt restreintes... C'était assez surprenant.

Bref, écoutons ce que ce mort prématuré avait à nous raconter de beau.. ou de pas beau.

Ok...
Ok.
Ok.

• Qui était l'auteur du message? Un rescapé de la corruption. L'un des seuls, voire l'unique survivant.
• A qui s'adressait-il ? Aux héros de Kosaten, autrement dit les élus. Bingo, il tombait sur Zoro.
• Dans quel but ? Sauver son île, et sa famille
• Comment ? En s'infiltrant dans les sous-sols à l'aide d'une clé vraisemblablement.
• Pourquoi ce message ? Pour indiquer l'emplacement de cette fameuse clé, élément crucial pour accéder à la prochaine étape de la mission. Passer à côté de cette information signait l'échec assuré.

Ok, les objectifs s'éclairaient. Zoro usait de son esprit de synthèse pour recueillir l'essentiel de ce contenu. Entre temps, on y avait vu un père abattre son fils. C'était triste à en faire pleurer un bébé phoque mais peu importait, l'épéiste refusa de s'y attarder, se focalisant sur les solutions pour atteindre la victoire. Il prit subitement conscience que tout dépendait de lui à ce moment là. Il ignorait où se trouvaient les autres élus, mais apparemment, ils n'étaient pas passés par cet endroit incontournable. Ces abrutis étaient certainement entrain de stagner au pied du palais comme des bouffons...

Alors que le gamin exprimait ses derniers mots dans l'agonie, il communiqua à Zoro la planque de la clé, ainsi que le code pour ouvrir le coffre dans laquelle elle résidait. Merde... Ne pas oublier le code... Ne pas oublier le code... Plus il le disait et plus il l'oubliait. Arf.
Il attrapa un morceau de bois émietté provenant du parquet légèrement brisé, et se marqua le code violemment sur le bras pour ne pas le zapper en cours de route. Inscrit au sang sur sa peau, il put se barrer..

Bon, une fois dehors, le jeune homme mit bien quelques bonnes minutes à trouver le bon bâtiment. Apparemment, ce dernier portait une insigne, mais il avait beau chercher, aucun ne se parait d'un pareil symbole... Jusqu'à ce qu'il réalise qu'il tournait autour du même depuis 5 minutes. AH !
Quand il comprit sa boulette due à son handicap de l'orientation, il râla pour cette perte de temps et accourut dans une autre direction. Il n'y  avait pas 36 000 immeubles dans le coin, alors au bout d'un moment, il parvint à visualiser un insigne correspondant à celui indiqué sur le haut d'une porte.

YES ! Il y entra, dévira chaque pièce, cassa des murs et des choses jusqu'à tomber sur ce foutu coffre. Ses efforts payèrent puisque à un moment, il apparut. C'était tellement beau qu'il voyait presque un halo divin illuminer l'objet qu'il recherchait.
Observant son bras ensanglanté, il put composer le code calmement et attraper EL FAMOSE CLE QUE TOUT LE MONDE SE TROUE LES FESSES A CHERCHER DEPUIS LE DEBUT.

.

[size=15]


Equipement :
 

Résumé :
 



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 229
Yens : 94
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 38
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 8 Mai - 22:21


- Un nouvel espoir. -


Je veux que Natsume reste toujours avec moi. La manière qu'il a de me parler... de me câliner... ça me rassure. Lorsqu'il me prend dans ses bras, je me laisse faire et je continue de pleurer. Faire de notre mieux... c'est tout ce qu'on peut faire maintenant ? J-Je peux pas accepter ça. Il doit y avoir un moyen, forcément, je sais pas lequel, mais j'y crois. C'est obligé, il y en a toujours. J-Je n'arrive juste pas à le trouver... je suis si faible... si inutile. Je ne suis qu'un gros bébé en laissant Natsume me porter... je suis ridicule. J-J'arrive plus à trouver de forces. Et je ne sais plus quoi faire. Natsume propose quelque chose, un chant... je... je sais que c'est un de ses pouvoirs magiques. Je ne sais pas trop ce qu'il a en tête mais je le suis. Il est notre seule chance. J'espère que son plan va marcher...

J'essaie de sécher mes larmes. Mais cette fois-ci je n'y arrive pas. Puis... l'ami de Natsume parle à son tour, en lui disant qu'il ne pense pas que ça marcherait. Je... j'ai peur d'un coup. J-Je veux vraiment croire en Natsume. J'aurais aimé qu'il y croit aussi. Il s'en va juste alors, en nous disant qu'il va chercher une clé. Natsume a l'air très inquiet, et je ne sais pas trop quoi répondre à sa question. Je ne m'y attendais pas. Je... je n'ai pas le temps de réfléchir et je dis juste la première chose qui me vient en hochant la tête...

"Oui, oui, ne t'en fais pas il est fort..."

Je... je l'espère. Natsume me pose alors. Il commence a utiliser les pouvoirs de son écharpe pour créer... je ne sais pas quoi. Un de ces objets qui quand tu parle dedans le son est plus fort. Il crie alors. Je me bouche les oreilles à ce moment là et je recule de quelques pas. Le son est vraiment fort. Il raconte alors un discours d'amour et de paix vraiment beau... je... je me sens vraiment touchée par ça. Et je suis contente que ce soit mon grand-frère qui le dit. Ça me fait me sentir mieux. Puis vient enfin son chant. C'est drôle... je ne comprends jamais rien à ce qui est dit à chaque fois. Mais même si c'est le cas il me fait me sentir mieux. C'est la première fois que j'entends celui-là, il est si apaisant... je me sens beaucoup mieux d'un coup...



Je le laisse faire sans rien dire. J'ai arrêté de pleurer. Je ressens comme une sensation étrange. Je me tiens la poitrine. C'est comme une sorte de chaleur au plus profond de moi. Puis je commence à prendre une forte inspiration, et à serrer le poing. Ce sentiment... j'ai tout d'un coup l'impression que je peux tout faire. Je me sens forte. Alors qu'il y a un instant j'avais arrêté de me battre. C'est vrai... je l'avais oubliée. Elle n'est jamais partie au final. Ma détermination. J'aurais du le savoir, j'ai été naïve. J'aurais du me rappeller que peu importe ce qui arrivait, je n'aurais jamais pu abandonner, même si je le voulais. Parce que j'ai toujours ce pouvoir. Parce que j'ai toujours cette volonté. J'ai été bête. Quelle idiotie de penser d'abandonner après tout ce que j'ai fais.

Je ressens une chaleur au niveau de mon épaule. Mais cette fois-ci pas de douleur. Non... je me sens même très très bien. C'est étrange... ce n'est pas ma détermination cette fois-ci. C'est autre chose. J'ai l'impression que... quelqu'un d'autre est avec moi et m'encourage. C'est vraiment bizarre. Malgré que je ne l'ai jamais ressentis, ça m'est très familier. Est-ce que... c'est lui ? Le Dieu ? Mon Dieu... pourquoi je me mets à penser à ça maintenant ? J'ai ce sentiment fort que... je veux me battre, pour lui également. Je ne sais pas pourquoi. Mais je vais le faire. Cette chaleur... accompagnée de ma détermination... ça me fait sentir comme si plus rien n'était impossible pour moi. Comme avant, il y a bien longtemps...

Je vais réussir. Pour moi. pour les Tenshins. Pour Natsume. Pour tous ceux qui souffrent dans cette guerre. Pour Fenghuang. Je vais accomplir ma mission.

Mon corps est pris de tremblements. C'est étrange... je me sens différente. Je n'arrive plus à fermer mes yeux rouges... mais cette fois-ci ça ne me dérange pas. Je sors alors mon artéfact et le serre fortement. Je dois y aller maintenant. Le déposer. Je n'ai pas de temps à perdre. Je tourne alors le regard vers Natsume, à terre. Je m'approche alors de lui, le regardant de haut... je lui fais un léger sourire encourageant. Je lui dit alors d'une voix sérieuse et déterminée...

"On doit y aller Natsume."
Récap':
 

Équipement/Objets:
 

Contextuelles utilisées:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 196
Yens : 673
Date d'inscription : 24/06/2017
Localisation : Beep, beep, I'm a sheep

Progression
Niveau: 44
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Haïzen ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 8 Mai - 22:52

L’artiste avait anticipé beaucoup d’options. Celle du « les mages sur lesquels je charge sont protégés d’un bouclier impénétrable » faisait partie des plus évidentes, et de celles auxquelles il s’attendait le plus. Pourtant, ça ne l’empêcha pas de foncer aussi vite que possible, et … de percuter ladite protection arcanique avec un « bong » retentissant. Déstabilisé et emporté par sa vitesse, le dragon partit non pas en arrière, mais sur le côté, et dégringola les escaliers en hauts desquels se tenaient les deux corrompus.

F-f-fout-t-tr-a-a-aiilles !

Pas la peine de faire semblant, je t’ai entendu murmurer « le risque est calculé … Mais je suis mauvais en math’ » lorsque tu t’es mis à accélérer, juste avant que tu gueules. Mais c’était rigolo à voir en tout cas ~



Le fossoyeur, qui s’était déjà passablement approché des escaliers, dû fait un pas en arrière pour éviter de recevoir le reptile sur les rangers. Ce dernier, groggy, mit quelques instants à voir le sourire sarcastique de l’humain accroupi à côté de lui.

oh, c’est bon, fais pas cette gueule … Bordel, j’t’ai vu traverser une place dans les airs et percuter un mur pour te réceptionner, comment tu fais pour encore tenir debout ?
- Mh ? Oh, t’inquiète … J’ai fait une petite commotion aussi j’pense. J’ai juste –


La voix du conseiller résonna dans tout le palais, coupant l’élu multiple dans sa discussion, et faisant se relever les deux mâles. Les troupes se rassemblèrent à la demande de Reisha, et tous écoutèrent ses directives, le fossoyeur ne pouvant retenir un soupire à la consigne que lui et son compagnon écailleux venaient de recevoir.

Quelque chose à redire à la boss vis-à-vis de la recherche d’infos qu’on doit faire ?, lui lança le reptile avec un rictus mesquin.
Non, je trouve juste qu’on est opposé à un vilain de type générique. Il aurait son cristal en plein milieu du front comme un boss de jeu vidéo que ça ne m’étonnerait même pas.
- Tu sais que la majeure partie des gens ici n’ont aucune foutue idée d’à quoi tu fais référence, n’est-ce pas ?
- Oui. Et je m’en tamponne l’oreille avec une babouche.
- Oookay … Là, même moi j’ai pas compris.


Les deux ricanèrent alors qu’ils se séparaient quelque peu du groupe, partant explorer quelque peu. Leur progression fut assez vite entravée par une porte de bois devant laquelle le fossoyeur se pencha, et enfila ses lunettes. Analysant la serrure, il commença à estimer le temps que cela prendrait à la crocheter … Mais avant qu’il ait eu le temps de finir, un dragon d’un petit quintal fonça sur la porte, et l’enfonça avec un certain fracas, faisant sauter la serrure. Le fossoyeur se releva, bras écartés et expression perplexe sur le visage, mais dans la mesure où son comparse s’était déjà mis à fouiller, il ne maintint pas la pose bien longtemps et vint l’aider. Il s’avéra très vite qu’ils ne trouveraient pas l’info désirée ici : la majorité des papiers éparpillés dans les environs concernaient des chiffres, des noms, des colonnes …

Probablement une salle de réunion. On bouge au premier étage ?
- Ça roule. Ah, attends, c’est quoi ça ? « 250 g de farine, 4 œufs, 1/2 l de lait, 1 pincée de sel, du beur-
- laisses tomber, tu viens de trouver une recette pour faire des crêpes. Reposes ça, j’ai pas envie qu’on se fasse emmerder pour une référence qui brise le 4ème mur et l’ajout inutile de contenu dans les posts.
- … De … quoi tu parles ?
- … Mais j’en sais foutre rien moi, de quoi je parle, j’ai fait un vol plané d’une trentaine de mètre et j’ai atterri sur le front tout à l’heure, tu t’attends vraiment à ce que je dise des trucs sensés ? Viens, on bouge au premier.


Le reptile haussa les épaules, et quitta le grande salle de réunion du rez-de-chaussée avec son compagnon écailleux pour monter au premier étage après être repassé par le grand hall, désormais entièrement vide. Suivant le couloir du côté est du palais, ils remontèrent un laboratoire où ils ne s’attardèrent pas (même si le fossoyeur avait très envie de faucher des trucs pendant que personne ne regardait), jusqu’à ce qu’ils n’arrivent jusqu’à une grande salle dans laquelle de nombreux plans, de toute l’île, mais également de Kosaten étaient affichés. Au centre de la salle, une grande table, sur laquelle une carte à l’échelle 1/500 de la ville était maintenue en place par des attaches, et sur laquelle avaient été disposés des pions de diverses couleurs : violets, rouges, vert … et bleus.

a tous les coups, un code couleur pour permettre de différencier les individus chauds et tièdes de ceux qui sont froid. Le violet par contre … ceux qui sont malades ?
- Arrêtes deux minutes, fossoyeur, on a pas le temps … Tu connaîtrais pas plutôt un moyen de découper la partie relative au palais ?
- Regardes derrière toi, y’en a une copie. Ceci dit …
Passant son bracelet au-dessus de la carte, le mercenaire du futur laissa la lentille de scan de son ordinateur intégré passer sur la carte toute entière … Inteface ? Procédure 32 bis ?
Numérisation du plan en cours. Restitution des éléments en 3 dimensions. Génération d’un fichier à calques multiples. Opération terminée.
Parfait, enregistre moi ça sous le nom « Carte du palais de mes deux burnes ». nom de code de projection « Palais Tenshin ». Le mercenaire se tourna vers le dragon, qui avait froncé un sourcil, et haussa les épaules. Hey, quoi ? T’as vu comment Reisha pouvait envoyer des corrompus dans les murs avec un simple coup de pied ? J’ai pas envie de parler de mes burnes devant elle.
- Mouais. On la retrouve où tu penses ?

Ah, vous êtes là.
… Bonjour, fit le dragon en se tournant vers l’homme qui venait de rentrer dans la grande salle, Vous êtes ?
Un éclaireur de la résistance. Vous avez trouvé la carte ?
On lui a même filé un nom ! Allez, on retourne voir la patronne.

Quelques minutes de marche supplémentaire furent nécessaires pour rejoindre l’élue de l’ancienne vague et ses troupes, qui s’étaient stationnées dans la même pièce … Mais de l’autre côté du palais. Et bien entendu, il fallait faire le tour de la cour intérieure toute entière pour la rejoindre. Pestant contre l’architecte de ce bâtiment ridicule, les deux élus, dont les jambes avaient fatigué à force de devoir courir partout sans prendre de pause, débarquèrent visiblement après tout le monde, et se rendirent sans attendre auprès de la dirigeante résistante : l’artiste lui confia l’exemplaire papier de la carte qu’il avait trouvé, alors que le fossoyeur … semblait régler son bracelet ?

Qu’est-ce que tu fous, au juste ?
- Alors … 4 mètres environs … Surface brune … régularité … discutable … mise au point … Voilà, projection.
Tendant le bras vers un mur nu de la salle, le fossoyeur projeta tout d’un coup le plan qu’il avait scanné, ce dernier étant automatiquement passé en blanc et bleu, selon les standards de l’époque à laquelle il appartenait. Un point rouge représentait le mercenaire, qui bien entendu était le seul à disposer d’un équipement qui aurait permis de le repérer où que ce soit, vu le matériel qu’il avait avec lui. Bon, pour tous ceux que ça intéresse, on est là. M’dame Reisha ? Réflexe. fouillant une de ses poches, il lui lança un petit pointeur laser. si vous avez quoi que ce soit à nous indiquer, vous le pointez sur la carte. Petit bouton pour allumer, on le relâche pour éteindre, et surtout on ne pointe pas vers les yeux.
- Rappelle-moi ce que tu faisais avant ?
- j’étais capitaine dans une compagnie de mercenaires complètement fous et assoiffés de sang qui avaient besoin de deux choses. Une balise GPS pour qu’on puisse savoir où ils étaient passés en plein milieu de la mission, et un endroit sur la carte où trouver des enfants à égorger. Oh, et des fois on se battait dans l’espace aussi.
- c’bien ce qu’il me semblait …


résumé:
 

cartes du palais tenshin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2444
Yens : 935
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 161
Nombre de topic terminé: 62
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 8 Mai - 23:04

Tour 7: Rien n'est perdu...  






  [ Ce passage se déroule après vos actions]


Tous les élus courent en tout sens, sans se douter que des trahisons se font ou plus particulièrement des corruptions. Alors que d'autres découvrent des secrets qui leur permettront de rejoindre leurs objectifs. Mais la victoire semble encore bien loin, alors que le temps presse. Plus inquiétant encore, vous aviez étés alertés d'un état d'urgence supérieur et l'arrivé d'une menace qui n'est jamais arrivée. Mais comme les araignées dans une maison, n'est-il pas pire quand on ne les voient plus? Où rôde cette ou ces menaces et qui va se retrouver face à elle ou eux?

Mais un autre fait se produit, vous pouvez apercevoir dans les airs au niveau de la place centrale, plusieurs vaisseaux  volants (plus gros que les chars. Voir cette image : Cliquer ici ) dont les chars, immobile mais qui semblent tenir en joue des ennemis. Serait-il possible que les troupes de Reisha se soit faite capturer? Pourtant tout s'accélère aussitôt. Certains d'entre eux se tournent  vers d'autres chars puis se mettent à tirer sur eux, alors que d'autres font un barrage , comme s'ils protégeaient quelque chose, alors que des aigles apparaissent pour fondre sur des chars restant. Vous assistez tous à une guerre aérienne au dessus des ruelles de la capitale. Alors que les chars semblent embarquer des résistants pour les mettre en sûreté. Vous comprenez bien rapidement, que le Général de l'alliance a envoyé des troupes pour sauver les soldats. Mais est-ce que ceci signifie la défaite sur les plaines de Kosaten, ou leur victoire?


Fuyu:

Li-Ming: Après un véritable trou noir, tu te réveilles avec un mal de crâne horrible. Mais observant les alentours, tu peux voir que tu es entourée de grilles. Pas besoin de réfléchir bien longtemps, te voici emprisonnée. Alors que tu continues ton observation, tu peux voir au loin deux hommes, mais surtout une ombre immense qui semble les dominer. Et juste en dessous de celle-ci, même si tu ne la vois pas,  tu ressens une énergie... Que c'est-il passé durant cette absence? Et peux-tu réussir à sortir d'ici facilement, rien n'est moins sûr....

Zoro    : Après tout ce qu'il vient de se passer, tu trouves enfin la fameuse clé, prêt à tenir ta promesse fait au jeune mort! A présent, il va falloir trouvé le dit bâtiment, mais comment ? Aussitôt un flash s'imposa à ton esprit. Qui peut bien faire cela? Mais au moins, il te montre un immense bâtiment triangulaire. A présent, tu en es sûr, c'est le lieu où tu dois aller. D'ailleurs en sortant, tu aperçois au loin le fameux bâtiment, mais pas que... ( voir le texte narratif). Qu'importe qui est cet ange gardien, il semble vouloir t'aider sans se montrer, de la timidité? Mais une chose est sûr, il s'est adressé à toi et pas aux autres!

Spoiler:
 


Minshu:

Ellen: Alors que tu vois une Li-Ming, emprisonnée dans une cage, tu préfères ne rien y faire et bien au contraire t'en éloigner soupçonnant une illusion.  Avançant au hasard, tu tombes finalement, sur deux personnages, que tu sembles reconnaître et aussitôt te rends invisible, sans même savoir qu'ils t'ont déjà repéré, alors que tu n'entends pas vraiment ce qu'ils se disent avec précision. Tu les entends bien parler entre eux, mais n'entends pas leur conversation.. Mais que va t-il donc se passer par la suite?

Spoiler:
 

Natsume: Même si tu comprends ton ami c'est à contre cœur que tu le laisses filer en espérant que rien de mal ne lui arrive. Et aussitôt tu te sers de tes dons pour amplifier ton chant et ainsi espérer calmer les êtres sur l'île. De ton point de vue, tu peux voir un instant, les soldats s'arrêter, quelque peu dubitatif et perdu. Tu sembles les atteindre, alors que tu poursuis ton chant. Seraient-ils touché par ton pouvoir? Comme pour renforcer ta force, tu sens que Manshe vient à toi dans le procédé pour renforcer plus encore ta technique. Cette fois-ci tous les combats semblent s'arrêter ( sauf ceux dans le palais, puisqu'une barrière magique évite les effets de ta magie). Aurais-tu réussi à arrêter une guerre avec l'aide du Dieu Manshe?

Pourtant un nouveau phénomène se produit. Et ainsi, tu peux voir une aura violette entourée tous les corrompus dans ton champs de vision. Ils se tiennent la tête et hurlent de douleurs, bientôt leur souffrance couvre ta mélodie...Mais plus encore une puissance colossale explose. Terrifiante, maléfique. La voix du Dieu corrompu résonne dans te tête, te causant une extrême douleur:

-Tu n'es rien, face à ma puissance. Ils m'appartiennent! Jamais tu ne pourras les atteindre! Désespères, élu du Dieu serpent. Quand à Manshe, ce fut une belle tentative, mais seul il ne peut rien contre moi, vous êtes parvenu à me tuer seulement à trois et en combinant vos forces, par le passé!

Alors que les corrompus reprennent conscience, ils font face à la résistance qui eux ne désirent que la paix... Pourtant, ils sont bien obligés de se défendre....Que vas tu faire à présent? Chercher Tenma, Chercher la clé? Ou tout autre chose?



Byakuya:  Tu as fais ta mission ici présent à merveille. Mais maintenant que tu décides d'aller en direction des Fuyujiin si tu les trouves, le chant de Natsume fait ses effets sur toi. Aussitôt, tu viens en aide aux résistants autour de toi, déclenchant même ton Bankai pour en terminer rapidement. Tu emprisonnes comme cela une bonne partie des résistants, et plusieurs groupes de corrompus. Ton dôme empêche ainsi le reste de l'ennemi de s'occuper des rebelles restés à l'extérieur. Ces derniers profitent de ce subterfuge pour s'éloigner. Tandis qu'à l'intérieur vous combattez vaillamment pour vos vies... Les forces semblent égaux, et bientôt tu te rends compte que vous perdez du temps, plus qu'il n'en faut... Pire encore, lorsque ton dôme disparaîtra, vous vous retrouverez face au reste de l'armée, en pleine forme, tandis que vous affaibli et fatigué, vous n'aurez peut être plus la force pour vous battre...

D'ailleurs un fait étrange se produit après plusieurs minutes interminables, puisque ton dôme fini par se fissurait sans même que tu le désires. La fissure s’agrandit pour bientôt éclater en milliers de morceaux.  Beaucoup de corps sont à terre et grâce à ta présence, vous êtes finalement parvenu à mettre hors d'état de combat la plupart des corrompus. Mais face à vous l'armée des corrompus vous attend... Tout semble fini pour toi....Aucun moyen de s'échapper. Des troupes au sol, des chars volant en l'air, accompagné d'engin bien plus gros encore... Tout est fini...Est-il utile de vous rendre... Quel choix vas-tu faire?

Mais alors que tout semble perdu, un rayon percute un des chars, tous regardent dans cette direction, alors qu'un des chars, qui vous tenez en joue, tourne en direction des premières lignes qui vous font face et se met à tirer sur vos adversaire...C'est le signal, aussitôt une dizaine de chars et autres Aigles géants se précipitent vers vous, tout en empêchant les soldats de vous approcher. Un des chars descend à votre niveau, et un homme vient à votre rencontre.

-Le général est brillant, nous n'avons jamais vu pareil stratège. Malheureusement, la bataille sur les plaines sont plus que difficile, nous tenons bon. Il a décidé de réduire nos forces pour une demi-heure seulement, pour vous apporter du soutien, au risque de perdre la bataille au sud. Mais nous avons confiance en lui, il tiendra! Nous allons redescendre les soldats... Ils vont se faire massacrer s'ils restent ici. Elus profitait de la diversion, pour poursuivre votre mission, Kosaten compte sur vous!

A ses mots, ils remontent dans le char, aidant les blesser à embarquer, alors que d'autres chars descendent tour à tour pour embarquer le reste des troupes. Tu comprends rapidement, que Aeternam a eu l'idée d'utiliser les chars volant de la bataille des plaines pour monter ici même, accompagné de quelques aigles pour vous protéger. Maintenant que tu n'as plus à te préoccuper d'eux, le temps compte pour accomplir ta mission. Mais par où commencer?

Aussitôt tu entends un bip, attrapant l'étrange appareil que Aeternam t'a confié, tu vois apparaître avec la magie de la lumière une sorte de carte peu compréhensible, mais surtout un point qui semble bouger... Que vas-tu faire?

Tenma: Quand à toi, alors que tu écoutes le chant de ton cher ami, tu tombes sur un bien étrange personnage qui t’interpelle. Aussitôt tu décides de le suivre pour voir de quoi il en retourne. C'est ainsi que tu assistes à un spectacle fort surprenant. Mais ceci ne s'arrête pas là puisque tu vas sûrement suivre l'élu que tu venais de trouver... ( voir réso de Zoro de ce tour, puis accordé pour voir celle d'après si vous ne vous concertez pas)



Mizoku   : Après la fuite d'un traître, voilà que tu te trouves au prise avec ton démon intérieur, qui s'est réveillé suite à l'approche d'Ellen. Heureusement ton allié t'aide, d'une manière plutôt violente mais qui fonctionne. Puis la bonne idée te vient en tête: s'éloigner le plus possible de tous ces fous. Bientôt, tu arrives à un centre d'entrainement, au même instant que Natsume entame son champs ( tu peux voir sa résolution pour en voir les effets)... Une fois que tout ceci s'arrête, les hommes reprennent leur patrouille dans les environs, mais l'un d'eux s'exprime, alors qu'il ne te voit pas:

-Nous connaissons la mission de ces athées. L'un d'entre eux a parlé de s'approcher des centres de puissances qui aliment   le rayon divin. Crois-tu qu'il parviendront au dernier étage et au contre de contrôle du laser divin? Ils devront prendre cet “ ascenseur”! Je doute qu'ils y parviennent, mais est-ce assez sécurisé, au cas ou?

Ainsi, tu apprends une information capital, ton objectif se trouve au dernier étage sous-terrain de l'île. A priori, aucune chance de se tromper, et peu possible de se perdre. Malheureusement, le combat semble inévitable, une fois en bas. Mais au moins, tu auras le temps de former un plan avec tes compatriotes!

Tenshi:

Lexi: Alors comme ça, on aime pas se faire sauver les miches hein... Mais bon, il faut savoir ravaler l'orgueil et la fierté qui pèse parfois sur les épaules d'un guerrier. Reisha ne l'a pas fait pour te sauver, mais pour t'épargner, non, s'épargner du temps ! Il faut aller vite et si en plus on peut se montrer efficace, c'est un plus. Elle ne doute pas que tu sois capable de le comprendre. Mais en avançant ensuite dans ta mission, qui aurait dû être calme, tu te confronte à une surprenante résistances de la part des corrompus planqués dans la crypte. Ils sont un petit nombre, mais assez pour que des combats dangereux éclatent. L'endroit est bas de plafonds, sombre, il faut jouer sur quelques tableaux pour se montrer efficace ! Heureusement tu es en synergie avec un de tes coéquipier et tu profites de ton adresse  pour te débrouiller, même si ça ne t'empêche pas de galérer contre les plus costauds... Saleté d'sceau hein ! Durant cette mini bataille, il y'a des pertes mortelles cotés résistance, c'est hélas le prix à payer pour libérer ce peuple... Mais au bout du compte, les renforts arrivent à point nommé et tu peux t'occuper du matériel, remonter et souffler un peu. Mais au détour d'un couloir, tu vois le grand conseiller corrompu, qui semble de fixer, les mains dans le dos, avant de disparaître dans un angle, comme s'il voulait être suivit. Il n'y a que toi qui l'a vu, mais est ce que tu rejoindras Reisha au second étage ? Ou suivra tu le conseiller toi même ? Irais tu seule ?  Préférerais tu risquer la vie des résistants qui t'accompagnent avec le matériel ou encore, attends tu de prévenir la cheffe, qui n'a qu'un désir : Monter dans la coupole ?


Haizen : Tu commences les fouilles dans les salles du palais, tu trouves la superbe recette de l'omelette aux œufs du conseiller, mais ce n'est pas ce dont tu as besoin. Finalement, après quelques minutes et un peu de course tu trouves donc la fameuse carte que tu scannes, on est jamais trop prudent hein !? Bref, un éclaireur viens à toi et tu te retrouves dans la salle des archives avec Reisha, lui donnant un pointeur laser, elle le fixe et semble en comprendre le fonctionnement instantanément. Lorsque tu projettes la carte, elle pointe immédiatement les accès vers la coupole et vous indiques les manœuvres pour la suivre (voir post Reisha)

Vahl :  Tu te retrouve seul avec Basho et le soldat qui s'est tué un peu plus tôt. Il est peut être temps de prendre une décision qui bouleversera l'avenir. Tu attends, tu parles, tu prends conscience du moment présent, avant de finalement te décider. Oui, tu proposeras à cet homme de rejoindre les rangs de l'unique et d'évoluer en tant qu'amis, qu'allié, que frère à tes cotés. Ensemble vous serez plus forts, plus soudés. Ton Dieu est fier, mais cependant, n'as tu pas été imprudent en le faisant peut être à la vu de certains ? Les murs ont des oreilles... Enfin, heureusement, il semble qu'un renfort inopiné gorgé d’énergie corrompue soit arrivé. Tu ne le connais pas et Basho en à peut être seulement entendu parler. Mais il s'agit d'un clone, d'une expérience d'un précédent élu qui foula jadis les terres Kosatenienne : Asura la bête ! Ou récemment connu comme étant Mukuchi. Ce beserker apparaît sur un monticule proche de la pyramide et s'attaque directement à Ellen non loin et dont la soif de sang évidente la rendait perceptible à cet être. Voila qui vous octroie un repos, à toi et ton... Nouvel ami. Que ferez vous ensuite ?

Seika:

Bashô: Décidément, rien ne semble se passer comme tu le désires, du moins pas tout à fait. Mais au moins tu as reçu une information importante. Mais voilà que le Tenshi corrompu te propose de voir la vérité en son dieu unique.D'abord hésitant, tu finis par accepter et aussitôt, celui qui voulait détruire les dieux se voit devenir l’esclave de l'un d'eux. Si le véritable Basho pouvait voir ça, il se retournerait dans sa... Enfin dans son corps. Mais peut être qu'au fond de lui s'en rend-il corps, emprisonner dans son propre esprit...
Dans tous les cas, tu as bien senti la présence d'une jeune femme au vue de sa morphologie, mais invisible. Heureusement, assez malin, tu te caches tentant de détruire les deux artefacts qui t'ont été confié pour le bien de Kosaten.  Mais alors que tu insistes, tu remarques que les objets sacrés sont plus résistant que tu ne l'aurais imaginé, et alors que tu forces plus encore, tes mains sont repoussé par un champs de force. Après tout Reisha n'est pas né de la dernière pluie, et elle avait prévus le coup. Après tout, elle a former ce plan depuis des mois et la possibilité que les corrompus les capturent lui était venu à l'idée. Elle a donc usé de son pouvoir pour protéger le dernier espoir des peuples libres.

Que vas-tu donc faire à présent? Tu es épié par quelqu'un, qui maintenant tu en es sûr, ne fait pas parti de ton dieu unique et les artefacts que tu possèdes ne semblent pas pouvoir être détruit si facilement! Mais avant même de prendre une décision, tu ressens une présence grâce à ton EN, une nouvelle présence, massive, énorme, une bête... Mais ton nouveau dieu te rassure... Quelle que soit cette créature, elle est une création de l'Unique!

Frisk:  Finalement tu te calmes et profites de cet instant de calme et de repos. Tu acceptes en toi le dieu-phœnix qui te le rend en t'insufflant sa force, et plus de courage, en plus de chasser la fatigue. Déterminé, tu demandes à ton " frère" de continuer le chemin et la bataille... Mais par où allez-vous partir?

TOUS: Libérer Kosaten de l'emprise de l'île et détruire le Dieu Corrompu.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 48
Yens : 60
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Tenshi

Progression
Niveau: 400
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Reisha - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 8 Mai - 23:05

Event Tenshi


Non le chant de la paix ne parvint pas ici... Le bouclier qui entourait désormais le palais empêchait tout, coupait les liens...

Reisha envahissait, quelle ironie, elle était l'envahisseuse de son propre habitat, là ou elle avait passée des années de vie et que cette dernière voulait à présent regagner. Les corrompus qu'elle pouvait croiser, lui crachait au visage, la traitait de traîtresse, d'hérétique et de porteuse de fléau. C'était terrifiant, la haine dans leurs regards, comme si toute vérité était voilée. Le mal qui rongeait le Dieu et l'avait corrompu était honteux. Tenshi était une île si pacifique à la base, l'ile du savoir et des libertés, des connaissances et de la curiosité. Qu'était t'elle devenue... Le symbole d'une mort certaine, faisant planer cela sur toutes les têtes, par une puissance sans commune mesure, démesurée en rapport aux autres nations.

Là ou avant, rien n'était fait pour commettre ce genre d'actes irréparable, mais bien au contraire, sauver ce qui pouvait l'être, sans changer le court des choses non plus. Ne pas se mêler du conflit des nations, rester neutres en toutes circonstances pour avoir un esprit libre de toute corruption, orgueil, envie ou avidité. Les Tenshins était de base un peuple doux, qui avec l'arrivée de quelques élus quelques mois plus tôt, furent légèrement méfiant, mais si curieux en même temps.

Une nouveauté dans un monde comme Kosaten, c'était des questions en plus à se poser, des horizons qui s'ouvraient. Qu'est ce qui avait fait dérailler ce monde parfait ? Il y'avait bien sur un élément déclencheur et peut être même que la cheffe le savait depuis le début. Ou alors elle le découvrirait de la bouche du conseiller corrompu. Il était l'homme de pouvoir à la tête du conseil, autant dire, le statut le plus important sur l'ile celeste ! Elle le connaissait bien... Il fut un ami, autrefois.

Le second etage s'ouvrait et elle avait mis K.O le plus de forces ennemies possible, cela n'empêchant pas quelques affrontements rangés ou des prises dans le dos, qui firent des morts coté résistant. Quoiqu'il en soit, elle attendit que ses élus reviennent à partir de ce moment. Il restait encore un étage à atteindre, celui de la coupole. Le plus lourdement protégé bien sur et dont l'accès était protégé par des technomagies puissantes.

La dernière ligne droite menant à notre objectif.

En forçant quelques couloirs, la majorité des troupes ne attente furent vers les archives, non loin, les accès montants jusqu'à la coupole et sa salle du conseil privée. Une première moitié monta sous ses ordres sans attendre les élus. Une dizaine d'hommes environs pour partir en éclaireurs. Aucun ne redescendirent.... Dés lors, grinçant des dents, elle préféra patienter et planifier la suite en attendant le plan d'Haizen. Et ce dernier ne tarda pas à s'amener, avec la carte scannée et projeté pour une vue d'ensemble. Lexi avait sans aucun doute rejoins les troupes et si ce n'était pas fait, la cheffe l'attendrait pour la suite. Une fois fait, elle commença son discours :

Bien ! Nous sommes dans la salle des archives, l'accès principale se trouve à l'angle du couloir la bas, l'escalier ou j'ai envoyé dix hommes en éclaireurs et qui ne sont pas revenus. On doit s'attendre à des forces en présence, sans compter le conseiller lui même. Il faut que vous sachiez aussi que la sécurité Tenshin peut nous poser quelques problèmes la haut... Si vous avez des questions ou une idée, c'est maintenant ou jamais. Je vous écoutes.


----------------

A faire et à savoir :

(pour le groupe tenshi et avec reisha uniquement)
* Reisha et la resistance dans le palais (intérieur) accèdent au second étage.

* Envoie des éclaireurs depuis la salle d'archive (10 hommes) aucun ne reviens.

* 63 resistants natifs en vie

* Elle attends les élus / un éclaireur surveille ou va éventuellement les chercher...

* Elle demande si ils ont un plan.

Les plans de l'ile (cliquez sur le spoiler) ou voir sur discord

Spoiler:
 

map générale
Spoiler:
 


©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 48
Yens : 60
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Tenshi

Progression
Niveau: 400
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Reisha - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   Mar 8 Mai - 23:05





Unleash the Beast of Tenshi




Musique
Experience MF131 - The beast - Niveau 131
Ceux qui le connaissaient, ceux qui l'avaient déjà vu, savaient. Asura, la bête, Asura le beserker, la créature qui avait vaincue Zayro Jinn il y'a fort longtemps, puis enchainé les combats. Parfois il fut défait et alors disparaissait pendant des mois... Des années. Un jour il réapparut, contre Ellen, contre Rinkyu, puis se fit vaincre à nouveau et alors, entrait dans une phase d'hibernation, qui sait ce qu'il advenait de lui. A chaque nouveau retour, le démon semblait s'affaiblir. L'élu n'était peut être plus aussi impressionnant et imposant qu'il le fut, mais, l'histoire eut voulut que ça ne s'arrête pas là.

La haut, dans les cieux Tenshins, les scientifiques corrompus avaient bien travaillés sous l'égide de leur Dieu, le seul et véritable, l'unique ! La puissance conférée, partagée, les multiples connaissances et tout le savoir de cette nation si atypique, permit des progrès uniques et peut être même déraisonnable. La créature d'autrefois était revenue des ombres. Non, ils n'avaient ressucités personne, ce n'étaient pas là des nécromanciens ou des mages de pacotilles. C'est la science et la magie réunie, la technomagie pour être précis. C'est grâce à cela et du pouvoir divin aussi, qu'était née une toute autre bête, un tout autre Mukuchi... Ou, pour les plus anciens et ceux qui l'avaient connus sous le nom qui en fit trembler plus d'un.

Un tout nouvel : Asura !

Cet Asura, clairement serviteur de la cause Tenshin, attiré par l'envie de tuer et de sang d'ellen, se dressa alors sur le champ de bataille, devant la sorcière. Sans dire un mot, les muscles saillants, l'envie de tuer, le regard rouge, les cornes pointés, le corps de jais veineux et musculeux. Son aura de destruction était aussi grande qu'à ses plus grandes apogées et sa force elle aussi, avait été retravaillée. C'était un peu comme un Asura qui n'avait jamais cessé d'être présent, de continuer combat sur combat, tout en devenant toujours plus fort. Il était ce qu'aurait pu être le même élu, en mieux.

Et maintenant, il faisait face à l'antéchrist, la plus forte de Minshu. Lui qui fut un jour, l'élu le plus fort de Fuyu, avant d'être détrône par Zayro. Comment réagirait t'elle ? Oh, peu importe, il ne lui laisserait pas le plaisir de réagir. Sans dire un mot, il bondit pour sauter au dessus des autres élus et attraper le visage d'Ellen, enfin tenter, mais sa rapidité en faisait un redoutable adversaire.

Vahl pouvait peut être sentir le coté corrompu d'asura, son Dieu devait le lui signaler par un effet en lui. Quoiqu'il en soit, la bête continua son assaut avec ses attaques bestiales et brutale, sans compter son squelette aussi dangereux que lui même l'était. Ses os composants son armure servaient d'arme, une queue qu'il élançait pour transpercer Ellen de toute ses forces. Il ne se contenait pas.

Asura était relâché !

- - - -

Ne prenez pas en exemple cette fiche technique. Certaines techs sont interdites aux joueurs. Asura est ici joué en tant que PNJ d'event. Cette fiche à été largement modifiée en conséquence !

Spoiler combat:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un Nouvel Espoir   

Revenir en haut Aller en bas
Un Nouvel Espoir
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» La guerre des clans • Nouvel Espoir
» Arc 1 - Un nouvel espoir
» x Nouvel Espoir x
» Un nouvel espoir pour les Amazones
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Tenshi l’île céleste :: Shiriai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.