Partagez | .
Fantôme du passé
Messages : 2384
Yens : 167
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Fantôme du passé   Dim 27 Mai - 22:43



   
Fantôme du Passé


   
Promenons-nous dans les souvenirs...



   




Plusieurs jours s'étaient passés depuis son combat avec les gobelins. Mais il était trop tard pour rejoindre les élus lors de la bataille contre Tenshi. Néanmoins, beaucoup de brigands et autres créatures en profitaient pour mettre la zizanie sur les terres de Kosaten. Certes ceci ne concernait pas l'Uzumaki car même s'il voulait apporter la paix, elle devait venir par la destruction. Toutefois, dans le village de Rin des échos lui parvenaient. Une mystérieuses créatures sévissaient de nuit dans ce lieu. Beaucoup qui en était sorti vivant parler d'un être qui avait toutes les réponses. Et connaissait de nombreux secrets. Mais le prix de cette réponse était grande: La vie de celui qui la posait. Pourtant certains en avaient réchappé pour pouvoir en parler et ils étaient complètement changé depuis.

Le Jigoku pouvait-il avoir les réponses à ses nombreuses questions?  Sur son passé? Sur le futur? Même lui n'était pas omnipotent. Toutefois, il s'avérait être omniprésent par ses marcheurs d'ombre et omniscient. Il était donc irrévocablement attiré par ce lieu et par cette créature. Et si même tout ceci n'était que légende et bêtises, il ne se déplacerait pas pour rien puisqu'il anéantirait une créature qui ne mériterait pas de vivre dans son monde qu'il allait créer.

Dans tous les cas, toujours accompagné de ses marcheurs d'ombre, il se dirigea donc vers ce village. arrivant au coucher du soleil, alors que les villageois les plus craintif fermaient portes et fenêtres de chez eux. Une question subsistait: comment la créature pouvait ainsi agir en plein village sans se faire remarquer par tous? Attirait-il ses proies ailleurs? Les faisait-il entrer dans un "autre" monde? Il espérait rapidement avoir les informations à ces nouvelles questions. regrettant presque de ne pas pouvoir participer à la grande guerre dans les airs... Sur l'île de Tenshi.











   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 77
Yens : 0
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Mer 30 Mai - 16:29

Possédé
- 所持 -

Fantôme du passé


A cause des nombreux meurtres récents, l'insécurité au village de Rin inquiétait pas mal de monde, notamment les nobles. En effet, de temps en temps et depuis une année maintenant, des hommes disparaissaient. On finissait bien par les retrouver, certes, mais à ce moment-là la vie avait déjà quitté leur corps depuis quelques jours. Seul point commun entre tous ces cadavres: on les retrouvaient tous les yeux blancs, sans pupilles, comme si l'on avait voulu les priver le leur âme.

Au début les meurtres étaient réguliers et continuaient malgré la recherche active de l'assassin à travers toute la ville jours et nuits. Finalement le gens se montrèrent de plus en plus méfiants envers leurs pairs et ce fut cette simple mesure de précaution qui permis de diminuer drastiquement le nombre de mort... Jusqu'à ce qu'une victime survive à l'assaut de son agresseur. Elle parla alors d'un homme qui possédait des réponses à toutes les questions et dont la connaissance atteignait même celle de la création. Les meurtres reprirent alors de plus belle, certaines proies cessant de se méfier et cherchant même à rencontrer cette personne. La clientèle du tueur en série changea alors du jour au lendemain, passant du simple natif lambda à des aventuriers fous en quête de savoir. Dans tous les cas cela ne changeait rien pour l'homme de l'ombre, il venait de trouver une nouvelle source d'approvisionnement constant. De rares personnes émirent alors l'hypothèse que la rumeur sur son immense savoir ne fut qu'un coup de publicité de sa part, mais leur voix fut vite étouffée dans la masse...

Tout cela pour dire que les nobles de Rin paieraient cher pour voir ce fléau disparaître de leur ville bien aimée. Cela ne profitait à personne... Sauf à la limite à Yajima, un vendeur d'objets ésotériques d'une quarantaine d'années installé dans les faubourgs de la ville. Son commerce n'avait jamais bien marché mais depuis que des aventuriers venaient le voir pour lui demander où pensait-il que l'on pouvait rencontrer "celui qui sait tout" et lui acheter de quoi protéger leur âme dans cette expédition pour ne pas qu'ils perdent leurs pupilles, il était le roi du pétrole. Enfin, sans exagérer il gagnait enfin de quoi vivre sa vie normalement. Et puis il s'était déjà fait un nom maintenant. Quel que soit la personne à qui l'on demandait des informations sur les étranges meurtres, il recommandait toujours d'aller voir Yajima de la boutique du Chat Noir, c'était lui le plus calé sur le sujet.

Mais peut-être que tout cela n'était que de la poudre aux yeux et que finalement Yajima ne savait rien sur "celui qui savait tout"? Peut-être laissait-il entendre ce qu'ils voulaient aux aventuriers sans n'avoir la moindre informations? Ou à l'inverse peut-être détenait-il des informations cruciales comme celle du nom et de l'adresse de la première victime ayant survécu à son agresseur? Quoi qu'il en soit il n'y avait qu'un seul moyen d'en être sûr...

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2384
Yens : 167
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Mer 30 Mai - 23:52



   
Fantôme du Passé


   
Enquête!



   




La nuit commençait à tomber, l'heure du crime. Mais Heiwa avait prit ses précautions et avait envoyé ses marcheurs d'ombre pour enquêter. Rapidement, les informations lui étaient revenu. Plus précisément un nom: Yajima. Le seul être qui pouvait en savoir plus sur la situation et même le lieu ou se trouvait l'un des rares à avoir survécut. Étrangement personne ne savait où était passé cette personne, mis à part le marchand. C'est tout bonnement, qu'il se dirigea donc vers lui, aussi facile à trouver qu'un Oni.

A peine était-il entré dans le village, qu'il se mit à pleuvoir. En soit rien d'impressionnant ou d'inquiétant, mais pourtant cette pluie n'avait rien de naturelle, puisqu'elle émanait du pouvoir même de l'Uzumaki. Il usait de sa détection par la pluie, pour repérer chaque être vivant à proximité, qu'il soit natif ou un être ayant des pouvoirs. Celle-ci pouvant localiser n'importe quelle émanation de pouvoir sur plusieurs kilomètres autour de lui. Après tout, si ses souvenirs lui revenaient, il pouvait bien comprendre que ce pouvoir était activé en tout temps sur le pays qu'il allait créer: le village de la pluie. A présent dans cette nouvelle vision, personne ne pouvait lui échapper. Quiconque sortait  ou entrait dans la ville allait tout de suite être repéré. Malheureusement, il ne pouvait pas reconnaître ainsi le survivant et le marchand. Enfin il pourrait trouver l'un en discutant avec l'autre, et aucun doute que le ninja pouvait se montrer persuasif.

Il n'eut donc pas grand mal pour trouver son homme, alors que tous les villageois apeurés s'enfermaient chez eux et seuls quelques courageux ou aventuriers sortaient prêt à "chasser" celui qui allait les tuer. Du point de vue du Jigoku s'était d'une ironie, et pourtant il jouait ce même jeu. Avançant d'un pas agile et connaissant parfaitement le chemin, alors qu'il était guidé par ses marcheurs d'ombre invisible, il se retrouva devant une échoppe. Son visage caché dans les ténèbres de sa capuche, la pluie perlant sur son manteau, il pénétra dans le bâtiment. Il y avait quelques hommes à l’intérieur qui posèrent leurs regards sur lui, intrigués par le nouvel arrivant. Mais le Jigoku ne se préoccupa pas d'eux, il avait reconnu le marchand, après la description donnée par ses hommes. Le shinobi s'avança droit sur lui et s'exclama sans détour:

-Apprenez moi autant que vous pouvez sur cette créature et sur celui qui peut me dire où elle se trouve... Vous serez gracieusement récompensé... Mais attention à vous si vous me mentez!

Le visage toujours enfoui dans son vêtement, Heiwa n'avait pas besoin de lever la voix ou détailler plus ses menaces, puisque sa simple présence semblait en imposer, alors que son aura puissant et inquiétant se déversait de son corps vers les résidents. En outre son arme légendaire: Masamune, luisait à la lumière des bougies. Déjà un des hommes parti la queue entre les jambes, comprenant qu'il n'avait plus rien à faire ici et que sa vie pouvait se terminer dès ce soir... Sans même rencontrer la dites créature.

De son côté, droit comme un pique, Nagato attendait sa réponse, ce derniers impatient d'avancer et rencontrer le monstre... Tout ceci n'était que pertes de temps pour lui, et il n'hésiterait pas à torturer son interlocuteur s'il le devait.











   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 77
Yens : 0
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Dim 3 Juin - 14:59

Possédé
- 所持 -

Fantôme du passé


Aujourd'hui les affaires marchaient bien pour Monsieur Yajima qui accueillait déjà quatre aventuriers dans son échoppe avant qu'un cinquième ne rentre. Au prix auquel il vendait ses informations et ses objets ésotériques de charlatan, il avait largement de quoi faire sa journée. Pourtant, malgré ça il était quel que peu inquiet. Et si jamais l'un d'eux parvenait finalement à tuer "celui qui sait tout", alors la légende s'évanouirait-elle? Et sa principale source de revenus avec elle! Il replongerait alors dans la misère aussi rapidement qu'il en était sorti. Ça n'était pas possible, il ne laisserai pas faire une telle chose.

L'idée de la solution lui vint d'elle-même, en même temps que le dernier arrivé approcha avec charisme vers lui pour lui demander sans autre forme de politesse tout ce qu'il savait sur le mystérieux assassin. Il ne semblait pas patient du tout et doté d'une force proprement ahurissante en comparaison de la plupart des aventuriers rêveurs qui venaient se perdre ici. Lui pourrait certainement venir à bout de la chose que tous traquaient, mais peut-être pas seul ou pris par surprise. Certainement pas même. Il fallait donc qu'il fasse en sorte que ces conditions ne soient pas réunis. Déjà un des présents partait, apeuré par le nouveau venu. Aussi folle que pouvait sembler être sa réplique, Monsieur Yajima tint ces propos à son interlocuteur:


-Je vois que monsieur semble pressé... C'est votre jour de chance, j'attendais justement quelqu'un de votre trempe pour mettre fin aux méfaits du monstre qui rôde dans nos rues. Tuez-les trois hommes ici présents pour prouver votre force et je vous dirai où trouver à coup sûr celui que vous cherchez! s'exclama le quarantenaire avec une lueur de folie dans le regard.

Inutile de dire que cela choqua les trois principaux concernés qui se demandaient si c'était une mauvaise blague ou s'ils risquaient vraiment leurs vies en restant ici. Monsieur Yajima quant à lui pensait sincèrement que cela aiderait ses affaires. Une fois mort il pourrait soustraire leurs bourses à ses clients au lieu de se contenter du peu que chacun lui donnait, et accuser le tueur en série ne serait pas bien difficile. Ce dernier en aurait eu marre d'être chassé et serait directement venu s'en prendre à ses traqueurs à leur source. Crédible. Et puis il suffirait d'inventer une autre sornette comme par exemple qu'avant de mourir il ont réussi à bien blesser leur agresseur et que celui-ci orne une gemme d'une très grande valeur sur le front pour augmenter encore de plus belle l'affluence de fous dans leur genre. Il était convaincu d'avoir pris la bonne décision. Et puis, il était vraiment en mesure de dévoiler ce qu'il promettait au shinobi qui se retrouverait donc seul, ce qui limiterait ses chances de vaincre la créature. Tout rentrait dans l'ordre.

-Je suis un homme de parole, faites-moi confiance, murmura-t-il à l'attention du fuyujin pour qu'il accepte. Cette affaire peut-être réglée en un instant.

Ce choix n'était pas forcément des plus évidents et personne ne pouvait prédire sa réaction. Au pire, s'il refusait, Yajima n'aurait qu'à prétendre que ce n'était qu'une simple blague. Tout de même, son comportement était bien étrange pour un antiquaire de son âge...

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2384
Yens : 167
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Lun 4 Juin - 16:32



   
Fantôme du Passé


   
On ne négocie pas avec les dieux...



   




Les regards rivés sur l'un des plus puissant élus de Fuyu,  l'observaient approcher au milieu de la salle. Ce derniers n'avait aucun intérêt pour les petits aventuriers assez fou pour affronter une créature qui avait déjà ôté la vie a plus d'un homme. Non, son attention était tourné vers le seul homme qui avait un tant soit peu d'intérêt, le fameux marchant, qui pouvait lui faire accélérer sa recherche. Mais déjà l'homme, bien confiant en lui, s'exclama au shinobi, sans déclencher aucune réaction de l'Uzumaki qui restait plantait aussi droit, à quelques pas du marchand et des trois hommes tétanisés par la peur.

Ainsi le seul être qui pouvait lui permettre d'atteindre sa cible était prêt à sacrifier les trois autres pour libérer son village de l'emprise du monstre? Et ainsi perdre probablement toute sa clientèle et sa richesse qu'il avait accumulé depuis cette mystérieuse apparition? Les marcheurs d'ombre avaient enquêter sur lui, Nagato ne laissait jamais rien au hasard. Et il avait rapidement apprit que cet homme était devenu le plus riche du village voir de la région en quelques semaines seulement. Autant dire qu'il n'allait pas désirer la fin de cette créature de si tôt. Alors qu'elle était son véritable but? Menait-il les pauvres aventuriers à une mort certaine aidant le monstre de l'extérieur à tuer ses victimes?

Sans un mot, le Jigoku se tourna vers les trois hommes en question qui sursautèrent. Ils ne parvenaient même pas à bouger de peur d'être le premier à périr. Et pire encore était de penser qu'ils ne pouvaient même pas voir le visage de leur bourreau. La dernière image qu'ils pourraient voir allaient être les intenses ténèbres de cette capuche.Les mots franchirent les lèvres D'Heiwa, alors qu'il se tourna à nouveau vers Yajima:

-Oui... en un instant!


Des paroles froides et implacable qui montrait l'être sans aucune émotion qu'il était. Pourtant, le marchand allait bien surpris de la tournure qu'allait prendre la situation. Car un battement de cil et l'Uzumaki disparut de son chant de vision, alors qu'aussitôt, une pression vint s'exerçait sur le cou de Yajima. Et avec une facilité déconcertante, fut soulever du sol, alors que ses pieds battaient les airs pour essayer de retrouver la terre ferme. Ses poumons bientôt en manque d'air, alors que son pouls autant que son cœur s’accélérait. Perché et maintenu par les mains du ninja, le scélérat pu entendre un bruit mat, alors que les trois hommes furent projetés contre les murs par une force inconnue, inconscient avant même de toucher le sol. Il n'y aurait plus aucun témoin pour la suite.

-Vous osez négocier avec l'un des quatre empereurs de Fuyu?


Depuis quelques temps déjà, ce qu'on surnommait les quatre empereurs de Fuyu n'avait plus leur renommé à faire. Et même si deux avaient déjà disparut et que l'autre n'était que le grand Zayro Jinn, le derniers n'était toujours qu'une ombre, qu'un mirage que beaucoup pensait être qu'une histoire à dormir debout ou encore une de celles pour effrayer les enfants.

-Renseignez-vous avant de demander quoique se soit à un inconnu. Vous avez bien plus à perdre que votre fond de commerce ou votre argent... Je pense que votre vie est bien plus importante, non?


A sa dernière question qui n'attendait pas une réelle réponse, il resserra sa prise autour du coup de l'homme, pour lui faire bien comprendre qu'il n'était rien du tout face à lui.

-Je n'ai pas à perdre du temps avec vous. Vous n'êtes d'aucune utilité en soi. Et votre vie m'importe peu en cet instant précis. J'atteindrais mon but d'une manière ou d'une autre, mais vous ne serez plus là pour y assister, si vous prenez la mauvaise décision!

Le marchand avait oublié une règle fondamentale avant de marchander. Celle de cerner la personnalité de son client pour opter pour une stratégie idéale. Aveuglé par l'argent et sa confiance, il se trouvait dans une situation plutôt délicate et se rendait compte qu'un simple mouvement de l'empereur pouvait lui briser la nuque, si ce n'était le manque d'oxygène qui ne le tue avant. Heiwa Jigoku attendait un signe de la part du marchand pour le relâcher. Un signe qui signifierait sa résignation...









   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 77
Yens : 0
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Mar 5 Juin - 21:36

Possédé
- 所持 -

Fantôme du passé


Quelle ne fut pas sa surprise quand son interlocuteur certes se plia à son désir, mais ajouta une petite contrepartie de son cru, comme un message d'alerte de la personne à qui il s'adressait. Il se présenta comme étant l'un des légendaires Empereur de Fuyu et Yajima ne put retenir un frémissement à l'entente de ce nom. Désormais seul conscient avec cet homme à la puissance incomparable, celui qu'il pensait pouvoir manipuler devenait son plus gros problème. Comment aurait-il pu deviner qu'un type comme lui allait venir dans son misérable magasin? Il fallait s'en douter, une telle histoire n'aurait pu demeurer ignorée des grands de ce monde bien longtemps.

Seulement voilà, au final le résultat qu'il attendait était bel et bien sous ses yeux. Il était seul dans la pièce avec cet homme tandis qu'il n'avait qu'à se baisser pour attraper celles des autres. Un point toutefois était à revoir: même seul, cet élu avait ses chances de vaincre la créature. Mais si elle le prenait par surprise? Sa seule chance était dans cette alternative.

-Ne t'en fais pas, tu peux me lâcher je vais te dire où trouver celui que tu cherches, articula Monsieur Yajima avec difficulté, la gorge entre les mains du porteur de rinnegan alors qu'une aura malfaisante commençait à envelopper l'antiquaire. Nul part autre que devant-toi! cria-t-il en ouvrant une faille pouvant aspirer dans le néant quiconque se présentait à elle.

Et oui, celui dont tout le monde courrait après n'était autre que ce pauvre marchand d'objets ésotérique qui, au bord de la faillite depuis trop longtemps, abandonna son âme à un esprit démoniaque qui lui promettait la fortune. Celui-ci tint ses promesses, mais le pauvre homme se retrouva simplement dépossédé de son corps alors contrôlé par le démon. L'attaque que ce dernier venait de lancer était d'ailleurs d'une puissance exceptionnelle et elle suffisait généralement à éradiquer la plupart des mortels du premier coup. Mais aujourd'hui, si le possédé doutait de pouvoir l'emporter en combat loyal malgré sa puissance c'est bien que son adversaire n'était pas n'importe qui. Il ne devait le sous-estimer sous aucun prétexte...

C'est pourquoi il n'attendit pas de savoir comment le guerrier avait réagi à son attaque briseuse d'espace et envoya directement une salve d'orbes ténébreuses. Celles-ci étaient redoutables et avaient l'avantage de ne pas le fatiguer le moins du monde. Il fit ensuite apparaître diverses tentacules d'énergie noire sortant de son corps pour immobiliser son adversaire et ainsi parvenir à lui asséner le coup de grâce plus facilement. Bien sûr il doutait toujours que son entreprise fonctionne, mais il se savait tout de même suffisamment fort pour pouvoir rudement mettre son adversaire en difficulté en donnant tout ce qu'il avait dès le début du combat, fut-ce-il un Empereur de Fuyu. Ce n'est que comme ça qu'il pouvait gagner, mais il y croyait.

Une fois sa cible proche, il créa de nouveau une faille intersidérale ouvrant sur le néant pour y absorber Heiwa. S'il franchissait le pas, là-bas ni oxygène, ni nourriture, ni énergie ni même une quelconque biomasse qui lui permettrait de survivre. Rien. Juste le néant. Même les précédentes personnes qu'il y avait envoyées s'étaient complètement désagrégées depuis le temps. Rien que rester à son ouverture appelait à la mort.

Puis, estimant son adversaire jusqu'au bout, il créa un bouclier de ténèbres autour de lui pour éviter toute éventuelle représailles de la part du ninja. Le combat ne faisait que commencer mais promettait d'avoir des proportions héroïques voire légendaires. Déjà tout était sans dessus-dessous dans la boutique, mais bientôt ce serait peut-être le quartier tout entier qui serait dévasté. Tant pis pour l'entreprise qu'il avait eu du mal à entretenir, le démon ne pensait maintenant qu'à sa survie.

Combat:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2384
Yens : 167
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Mar 5 Juin - 23:35



   
Fantôme du Passé


   
Le pacte avec le démon...



   




Toujours une poigne de fer sur le cou du marchand, celui-ci parvient tout de même à s'exprimer, laissant le Jigoku aussi stoïque devant cette prouesse. Un simple sourcil se leva, alors qu'il commença à comprendre la vérité, non sans un sourire intérieur, alors qu'il n'avait pas perdu autant de temps qu'il craignait. La créature lui confirma aussitôt sa nature en l'attaquant. Fort heureusement le shinobi pouvait compter sur ses réflexes sur-humain, pour relâcher sa prise, tout en s'éloignant suffisamment pour invoquer son panda géant. Malgré tout, la créature noir et blanche disparut aussi vite qu'elle était apparut, le monstre parvenant même à blesser Heiwa qui vit son bras droit inerte un instant. Quelle était cette technique? Il regarda tour à tour son adversaire, fraîchement trouvé et son bras, avant d'exclamer un "oh" sans émotion. Était-il surpris ou l'intérêt s'était-il emparé du Dieu de la Paix, personne n'aurait pu le dire. A se demander même qui était le plus monstrueux des deux ou le plus proche d'un être humain.De cette blessure aucun cri de douleur ne survint, ni d'aucune autre, d'ailleurs. Alors qu'affaibli d'après toutes les apparences, chaque attaques lancées à son encontre firent mouche dans d'immense explosion, déclenchant un épais nuage de fumée.

Pourtant, malgré la fureur des attaques du possédés, il poursuivit ses enchaînements. Peut être prenait-il peur devant la divinité et sa réputation? Et la peur le mènerait rapidement à des erreurs. D'ailleurs, il signait déjà son arrêt de mort sans même le savoir. Et pour cause, alors que Nagato était submergé, en apparence, par les attaques, celui-ci traversa le mur de l'échoppe. Bien sûr personne ne viendrait l'aider puisque tous les habitants craignaient la mort qu'il pourrait rencontrer. Mais l'Uzumaki n'avait besoin d'aucune aide. Il se contenta d'esquiver les attaques les plus handicapante, alors que les tentacules ténébreuses essayaient de l'immobiliser sur place, prouvant encore de sa vivacité et de son agilité. Invoquant à nouveau son panda pour le protéger de l'attaque la plus puissante de son ennemi. L'échoppe était  présent complètement détruit et ne tenait qu'à peine sur ses fondations. L'empereur de Fuyu visant bien les parties fragile de l’édifice lorsqu'il était projeté par les attaques du marchand.

L'épais nuage de poussière qui s'était formé, s'évapora petit à petit, laissant place à un étrange tableau, puisque le corps du Jigoku était parsemé d'écaille de dragon et qu'une aura bleutée l'entourait, soignant les plus graves blessures. Le ninja s’épousseta un peu les vêtements, nullement impressionné par la violence des attaques.  avant de s'exprimait avec un calme, presque inquiétant:

-Je suis déçu... Ainsi toutes ses histoires ne sont que des mensonges. Des histoires à dormir debout inventées par un marchand proche du gouffre financier. Je me suis déplacé pour rien! Je vais te renvoyer d'où tu viens monstruosité des abîmes. Des créatures telles que toi ne mérite pas de vivre dans le monde que je forme. Retourne d'où tu viens!

A ces mots, il posa sa main au sol, le sang dégoulinant sur ses avants bras, aussitôt plein de symbole apparurent sur le sol, celui-ci trembla tout autour d'eux et la porte des enfers apparut, près à dévorer cette arme errante. Sans attendre une seconde, les bras éthérés se précipitèrent sur le démon, pour dévorer son âme. Mais plus surprenant,  Yagima sembla résister à l'attaque. Plus ancien et puissant qu'il ne le pensait, elle avait su palier à ses défense. Bien il n'avait qu'à changer de stratégie.

Aussitôt tout le corps de l'Uzumaki se transforma, alors qu'un attirail hétéroclite sorti de son corps. Scie, épée, missiles et armes en tout genre, tout ceci fut aussitôt projeté vers le fantôme. Causant encore plus de dégâts au village. Des dégâts matériels, mais aucun doute qu'à la fin de cette bataille, il serait prit pour le héros qui aura détruit l'assassin du village de Rin.

-Pourquoi j'ai été assez naïf pour penser qu'un être pouvait avoir des réponses sur ce monde. Tu n'es rien d'autre qu'une erreur de la nature! Maintenant meurt!


Une ombre plana au-dessus d'eux, et aussitôt un cri à faire frémir un mort retenti, alors qu'une aura à glacer le sang tomba sur le champs de bataille. Fear était là, prêt à combattre au côté de son maître. Le cauchemar ailé ne se fit pas prier, alors que tel un oiseau de proie, il fondit à trois reprises sur l'ennemi de son maître. Comment allait réagir le possédé à ces représailles et aux insultes proféraient par l'empereur de Fuyu?











   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 77
Yens : 0
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Sam 9 Juin - 21:48

Possédé
- 所持 -

Fantôme du passé


Visiblement cet Empereur de Fuyu était à la hauteur de sa réputation. Sa vivacité et son sang froid étaient au dessus-même de la légende. Il évitait sans problème apparent toutes les tentacules qui fondaient vers lui et trouvait toujours le moyen de réagir in-extremis à ses failles qui pouvaient absorber toute chose, notamment en se substituant par un énorme panda. De plus, malgré que ses attaques fassent mouche, l'élu ne semblait pas les ressentir, comme si la douleur ne lui parvenait pas. Pourtant celle qu'il était sensé ressentir à cause des failles dans le néant étaient sensées être déchirante. Le démon n'avait jamais vu un tel sang-froid.

Rapidement la boutique fut dévastée car si Yajima prenait quelque soin de son lieu de travail, ce n'était absolument pas le cas de son adversaire. Cela se comprenait. S'il devait avoir un lot de consolation ce serait celui-ci: sa boutique ne serait pas la seule à voler en éclats à cause de leur combat. Cela il le comprit très bien quand il vit un grand dragon noir d'approcher d'eux par la voix des airs. Leur combat n'était pas vraiment ce que l'on pouvait appeler un "affrontement à taille humaine". Les lieux allaient en pâtir.

Si les capacités de défense de son adversaire n'avaient rien à envier à celle d'un homme de son niveau, ses techniques d'attaque non plus. D'ailleurs, heureusement que le possédé avait encore son bouclier noir d'activé quand les mains de la mort fondirent vers lui sinon ça aurait pu sonner la fin de leur duel. Finalement les mains de mort perdirent en puissance après avoir fait voler le bouclier en éclats et ne parvinrent qu'à affaiblir la créature. Les attaques avec lesquelles il enchaina étaient d'un type qu'il n'avait encore jamais vu mais il put y échapper en s'envolant dans les airs grâce à sa lévitation.

Malheureusement éviter ce danger signifiait se plonger dans un autre puisqu'en haut le dragon ailé régnait en maître. Une fois de plus l'hôte de Yajima put faire preuve d'une vitesse suffisamment importante pour éviter la plupart des attaques, mais il ne put esquiver le dernier coup de queue qui le visait. Cela lui occasionna de sérieux dégâts, mais il survivrait sans peine.

Puis il s'évertua à se débarrasser de nouveaux de ses deux ennemis, avec moins d'attaques cette fois mais tout autant d'énergie. Cela mettrait certainement son adversaire à mal, mais rien ne garantissait que cela suffise. En effet, il commençait à sentir son énergie s'épuiser et il n'était pas sûr de pouvoir maintenir un tel rythme encore bien longtemps. La contre-attaque d'Heiwa était à craindre.

Combat:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2384
Yens : 167
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Sam 9 Juin - 23:12



   
Fantôme du Passé


   
Un combat plus dangereux que prévus...



   




Aucune réaction du monstre éthéré. Il ne se prononçait même pas sur la réputation- donc infondé- sur son compte. Tout le monde le recherchait pour connaître des vérités, avoir des réponses et plus encore et tout était faux et supercherie. Le survivant était-il donc mêlé à toutes ces foutaises? Le ninja devrait-il rechercher ce fameux survivant pour l'anéantir lui aussi? Était-ce aussi un possédé? Il répondrait à ses questions bientôt, car pour l'heure il devait faire face à cette ignoble créature, bien plus puissante qu'il ne le pensait.

D'ailleurs, alors qu'elle esquivait ses attaques, non sans mal et non sans avoir été blessée, confirmant son manque d’endurance, elle parvenait à contre-attaquer de ses puissants sorts. Le shinobi parvint à perdre moins de vitalité que l’enchaînement précédent. Toutefois ce ne fut pas le cas de Fear, qui parvenant à résister à l'énergie colossale de l'esprit en se protégeant de ses ailes, il succomba à la seconde attaque du même acabit. Poussant un ultime cri strident, alors que son corps massif vint à percuter un bâtiment et plusieurs autres alentours dans sa chute. Le cauchemar ailé releva légèrement la tête pour observer son maître avant de sombrer dans l'inconscient.

Nagato, regarda la scène de marbre, sans qu'aucune émotion ne trahisse son visage.La bataille sembla se calmer un instant, probablement que des natifs avaient périt sous les gravats, mais il n'était que des simples dommages collatéraux. La créature allait sûrement essayer ce même exploit sur le Jigoku, mais avant même qu'il ne bouge, la porte des enfer attaqua à nouveau de plus belle et de façon plus virulente. Obéissait t-elle à sa propre volonté ou à la colère muette de son invocateur. Ce derniers se tournant à nouveau vers l'ennemi pour l’accabler de son pouvoir du tendô. Un contrôle absolue de la gravité. Peut être que son adversaire pourrait ressentir la puissance fondre sur lui, mais ceci ferait l'affaire du stratège, qui se précipita dans sa direction, son rinnegan tourbillonnant dans ses orbites

-Bientôt, tu comprendras ce qu'est la peur....










   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 77
Yens : 0
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Lun 11 Juin - 11:33

Possédé
- 所持 -

Fantôme du passé


Le combat ne perdait pas en intensité, dans ces cas-là le vainqueur était généralement le plus endurant, et le perdant le premier qui lâchait prise. C'est également ce qui faisait qu'il croyait en sa victoire. En effet le ninja s'était montré très bavard dans leur combat, pourtant il ne disait plus rien à présent. Cela était certainement signe qu'il fatiguait. Eh oui, il ne fallait pas parler à tort et à travers...

Mais là ses questions avaient tout de même un intérêt, il fallait l'avouer. Comment le possédé pouvait-il connaître, ou du moins faire croire, qu'il connaissait toute chose? Cela était une histoire plus complexe qu'il y paraissait. En fait il ne pouvait pas tout savoir mais seulement avoir quelques visions du futur. Cela lui permit d'annoncer des événements importants pour certaines personnes qui allaient se passer. La légende se faisant toute seule, la rumeur ne mit pas longtemps à dire que le monstre "savait tout"! Le pire était que son pouvoir ne lui venait même pas de sa nature démoniaque mais bel et bien d'un simple objets ésotérique que possédait Yajima: un diadème qui offrait parfois des visions du futur à celui qui le portait. Ce pouvoir pouvait être très utile dans les mains de quelqu'un d'ambitieux...

Mais pour l'instant il devait se concentrer sur son combat. Si jamais l'Empereur de Fuyu devait sortir vainqueur de leur affrontement, alors il troquerait sa vie en échange de cet artefact. En attendant, il ne lui dirait rien. Dans l'idéal personne ne devait avoir la connaissance d'un tel objet à part lui. Toutefois il s'aperçut que ce serait peut-être lui qui perdrait à ce jeu d'endurance après avoir du créer de tout urgence deux boucliers pour se protéger in-extremis des mains de mort qui fondaient sur lui. C'est pourquoi il décida de s'économiser et d'envoyer ensuite une multitude de sphères ténébreuses. Ces attaques n'étaient pas des plus dangereuses mais présentaient l'avantage de requérir peu d'énergie. Il le ferait plier en le submergeant d'attaques de toutes parts.

Ensuite il finit son grand final par un ultime déchirement de la réalité vers le néant. Après ça, il n'avait absolument plus d'énergie... Mais cela n'avait aucune importance si son adversaire n'était plus de ce monde. Déjà le dragon qui lui faisait si peur était tombé, son maître devait certainement l'avoir suivi lui aussi.

Combat:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2384
Yens : 167
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Lun 11 Juin - 23:09



   
Fantôme du Passé


   
La fin d'un esprit



   




La fin était proche. Le Jigoku avait bataillé dure contre cette créature, il avait perdu plus de vitalité que prévus. Et tout ceci pour quoi? Pour rien! Une simple supercherie à laquelle il mettait fin. Car oui, il n'y avait plus d’échappatoire pour ce monstre. est-ce que c'est faux don lui avait révélé cette vérité? Quelle ironie de lancer une telle rumeur pour finalement mourir, sans que ces même dons et pu changer quoique se soit.

Mais oui la fin guettait la créature. Elle s'affaiblissait, ses coups devenant moins puissant, sa capacité à éviter les attaques moins agile. Se rendait-il compte de tout ceci? Probablement pas, alors qu'il tenta à nouveau une contre attaque. Mais le Jigoku avait percé la mélodie de ses techniques, il lui suffisait d'éviter à la dernière seconde les sphères ténébreuses à son encontre. Son regard sans émotion rivé sur l'hôte de l'esprit. Comme si la magie maléfique n'avait aucun intérêt pou le ninja, ses yeux ne déviaient pas d'un millimètre, même lorsque son corps se mettait en mouvement pour ne prendre aucun dégât, le rinnegan était focalisé sur cet adversaire. Plus d'un être vivant aurait eu la chair de poule sous le regard intense du Dieu de la paix. Alors qu'une pluie d'orbe noire fondait sur le shinobi, ce derniers se contenta d'absorber l'une des attaques grâce à Masamune, alors que les âmes maléfiques enfermées dans l'âme antique dévorait cette source d'énergie. Les cris inhumain des âmes pouvaient parvenir au possédé, telle une promesse qu'il allait bientôt les rejoindre.

-Tu faiblis... Est-ce là tout de la rumeur? Un simple esprit sans réelle pouvoir? Je suis déçu...Mais tu les entends les âmes qui hurlent dans Masamune... Connais-tu cette arme légendaire?

Masamune, jumelle de Muramasa, avait traversé les âges depuis des temps immémoriaux. Même Heiwa et Schneiden avait pu le voir dans le temple où elle reposait. Les combat qu'elle menèrent, les âmes qu'elles avaient aspirer pour devenir plus puissante encore. Assoiffée d'être vivant et de leur pouvoir. Oni, Possédé, humain , tant de vies vivaient dans la Faux légendaire. Corrompus pour certains bénéfique pour d'autres, mais répondant aux ténèbres ou aux lumières de son possesseur. Le possédé avait-il vécut assez longtemps pour connaître sa légende? Savait-il ce qui allait lui arriver, à présent?

-Oui, bientôt tu vas les rejoindre ton âme dévorait à tout jamais...Tu m'as fais perdre mon temps..Inutilement. Désespère et agonise...


Ses derniers mots prononcés, une multitude de bras sortirent de la bouche béante de la porte des enfers, alors qu'Heiwa n'avait pas bougé de sa place depuis que Fear était tombé dans l'inconscience. Les bras éthérés étaient à présent incalculable, et d'un claquement de doigts, ils se précipitèrent sur le possédé, avide d'aspirer son âme, eux aussi. Quel était ses espoirs à présent? Finir dans la bouche de la porte des enfers ou absorber par Masamune? Peu importe le choix, son âme ne pourrait plus jamais revenir sur la terre ferme...Une bien sinistre fin, même pour une créature des ténèbres....










   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 77
Yens : 0
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Mar 12 Juin - 10:53

Possédé
- 所持 -

Fantôme du passé


Malgré tous ses efforts pour en finir, son adversaire ne succomba pas. Ses orbes ténébreuses étaient nombreuses, mais pas assez pour que son endurance et son agilité ne puissent y palier. Il évitait toutes ses attaques au millimètre près laissant presque croire au possédé qu'il l'avait touché. Du coup il ne fut pas assez affaibli pour ne pas résister à son ultime attaque et il le retrouva presqu'intact une fois le voile de poussière retombé au sol. Depuis le début du combat il lui avait infligés de sérieux dommages, peut-être plus qu'il ne l'aurait pensé, mais l'Empereur de Fuyu était trop fort pour que cela sufise. Il lui avait porté une grande estime dès le début du combat et pourtant il l'avait sous-estimé. La chose la plus sage à faire aurait été d'essayer de parlementer dès le début.

Une fois que les mains sorties de la bouche du monstre lui ôtèrent toute trace de vie à un brin près, il s'écroula à terre, cette fois sûr de sa défaite. Le ninja approchait alors dans son grand manteau aux motifs funestes armé de sa faux dont d'étranges sensations émanaient. Selon son détenteur elle possédait des pouvoirs légendaires sépulcraux, et à la voir il n'avait aucun mal à le croire. Dans quelques instants s'il ne faisait rien il perdrait plus que sa vie: la liberté de son âme. Heureusement il lui restait son dernier atout.

-Non! Ne me tuez pas je vous en prie! supplia celui qui avait pris possession du corps de Yajima. Si vous me laissez en vie je peux vous dire d'où me viennent mes pouvoir d'omniscience! En fait je les dois à un de mes diadèmes! Si vous me laissez en vie je vous dirai où le trouver! Je vous en prie, laissez-moi en vie et vous n'aurez pas perdu votre temps!

Et voilà, il ne jouait plus pour gagner mais pour ne pas perdre désormais. Espérons qu'il ait réussi à capter l'intérêt de son interlocuteur sinon la suite s'annonçait mal. Existait-il un moyen de rédemption pour les démons?

Combat:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2384
Yens : 167
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Mar 12 Juin - 21:20



   
Fantôme du Passé


   
Un rebondissement inattendu...



   



Il n'émanait du possédé qu'une faible lueur de vie ou plutôt d'énergie. Le Jigoku s'avançait donc vers lui pour nourrir sa Masamune, tandis que les âmes maléfiques se délectaient déjà du festin à venir. Et pourtant le destin avait prévus autre chose, car à peine à un mètre de la pauvre créature agonisante, le ninja s'arrêta, l'observant de son regard. Le possédé profita de cet instant pour s'exclamer avec désespoir et crainte. Mais ses paroles ne tombèrent pas dans l'oreille d'un sourd et si, ce qu'il disait, était vrai, l'objet en question avait une valeur bien plus importante. Après tout chaque légende provient d'un fond de vérité.

IL pouvait croire le pauvre être à l'agonie, mais continuait à s'en méfier. C'est souvent lorsqu'une bête est acculée, qu'elle est prête à tout pour survivre. Silencieux et immobile pendant quelques secondes supplémentaires, il finit par s'avancer à nouveau proche de son adversaire, immobile et bien trop blessé pour ne serait-ce que bouger. Arrivé à sa hauteur, le shinobi s'accroupi à son niveau. Probablement que Yajima tremblait de peur, il n'osait même pas le regarder, mais la main de l'empereur s'approcha de son visage, allait-il le tuer de ses propre mains, finalement? Mais rien de tout ceci n'arriva, bien au contraire. D'une légère pression de son doigt sur le menton de l'ancien marchand, Nagato l'obligea à se tourner vers lui et à le regarder dans les yeux. Le rinnegan fit une pression énorme sur son interlocuteur, comme si jamais l'esprit ne pouvait s'échapper du joug du Dieu. Et c'est dans un chuchotement que l'Uzumaki s'exprima:

-Il faudra faire ses preuves, tu t'en doutes. Mais si ce que tu dis est vrai, je t'offrirais bien plus que ta simple vie!

Il le contempla longuement, s'assurant que son message avait bien été transmis à son cerveau, avant de se relever, l'invitant à en faire de même et lui montrer le chemin.




   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 77
Yens : 0
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Mar 26 Juin - 17:36

Possédé
- 所持 -

Fantôme du passé


Quelle serait la réaction de l'Uzumaki? Sans son diadème, impossible de le prévoir. S'il avait cru à son histoire, il le laisserait certainement en vie, on ne laisse pas un tel bijoux moisir dans la nature après tout. En revanche, s'il voyait dans ses mots une simple excuse pour sauver sa peau... C'en serait fini de lui. Il vit alors le ninja s'approcher de lui avec sa faux, le regard restant aussi impassible que durant tout le reste du combat. Ce dernier l'obligea par une force invisible à le regarder dans les yeux. Il était désormais forcé d'embrasser ce regard divin qu'il avait tout fait pour fuir jusqu'ici. Était-ce un mauvais présage?

Son énergie l'accablait, mais finalement elle fut bien compensé par le soulagement qu'il éprouva à l'écoute des paroles de celui qu'il pensait être en voix de le tuer. Finalement sa dernière heure était remise à plus tard dirait-on. Le shinobi l'invita à se lever et il ne se fit pas prier. Il avait été vaincu et sa vie ne tenait plus qu'à un fil, cet Empereur de Fuyu était son Empereur aussi longtemps qu'il le surveillerait à présent, il n'avait pas le choix.

-Si vous voulez bien me suivre, je vais vous mener à lui monseigneur... lui suggéra-t-il.

Certes cela faisait un brusque changement de comportement mais sa vie passait bien avant son honneur. Bref, il s'employa alors à rechercher sous les décombres le diadème dont il aurait pu reconnaître l'infime signature énergétique entre mille. Son cerveau en était presque devenu addict. Une fois repéré, il souleva plusieurs décombres pour ensuite voir qu'ils renfermaient en effet ce qu'il cherchait: le diadème était là, intact et les quelques pierres l'ornant brillant d'un vert maléfique. Il le dépoussiéra et le tendit vers Heiwa.

-Voilà ce dont je vous parlais, je vous en prie, testez-le donc, proposa-t-il. Il est un peu compliqué à maîtriser mais si vous me laissez en vie je saurai vous apprendre à l'utiliser...

Et voilà qu'il plaçait ses premiers pions sur le jeu de la survie. Il pensait avoir de bonnes chances de gagner. Quelques secondes plus tard, que l'élu de Fuyu ait le diadème sur la tête ou pas, un natif en pleur armée d'un gourdin lui foncera dessus en criant. Apparemment cela ne plaisait pas à tout le monde que l'on détruise sa maison avec sa femme et ses enfants dedans...

Objet:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2384
Yens : 167
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 153
Nombre de topic terminé: 57
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Mar 26 Juin - 22:38



   
Fantôme du Passé


   
Le diadème du Futur....



   




Une fois debout, les deux hommes se jaugèrent un instant, mais le Jigoku ne craignait plus cet adversaire dont la volonté et la détermination venaient d'être brisées par son instinct de survit. Il avait ainsi supplié pour sa vie prêt à donner en échange un objet d'une immense valeur, s'il disait vrai. Le possédé, l'invita à le suivre jusqu'au ruine et cherchant comme un dément, il retrouva le dit diadème, non sans un regard de folie.

Le shinobi regarda cela avec intérêt. Cet artefact était d'une rare puissance suivant dans quel main il était détenu. Mais comme toute puissance, il semblait y avoir un coup à payer, tel que Masamune est ses âmes maléfiques. Un prix en contre-partie d'un pouvoir unique, qui lui tendait les mains. D'ailleurs le possédé, lui tendit, tel un fervent serviteur. Sans aucune hésitation, Heiwa s'en empara pour le regarder sous toutes les coutures et après quelques minutes le posa sur la tête. Une sombre et silencieuse énergie s'empara de lui, même les âmes de Masamune semblaient reculer devant cet aura étrangère. Elles tournaient autour, telles des animaux curieux et méfiants. Jamais, il n'avait ressenti ou même assister à cette situation. Les âmes démoniaques ne se précipitant pas pour dévorer une nouvelle énergie tout aussi sinistre que la leur.

Puis sa vision se troubla étrangement, il entendit un homme hurlait tout en lui fonçant dessus, alors que Heiwa se tourna pour l'envoyer valdinguer de son pouvoir du tendö. Le corps fut propulsé telle une poupée de chiffon, pour s'écraser sur une des ruines, son cadavre ayant prit une position dès plus étrange et impossible. Mais cette action visible à tous les villageois les rendit plus haineux et en colère et sortait en hurlant prêt à en découdre sans se rendre compte du danger qu'ils courraient... Pourtant, le Jigoku n'avait pas de temps à perdre avec ça...C'est à cet instant précis, que tout le tableau se modifia, comme s'il avait remonté le temps, il voyait en face de lui le marchand qu'il avait combattu et se mit à entendre le cri du villageois derrière lui.

-Fabuleux...Mais dangereux!


Le villageois était si proche du Dieu de la Paix, qu'il ne lui manquait plus qu'à lever son arme vulgaire pour frapper avec. Alors qu'Heiwa regarda intensément son interlocuteur. Puis en une fraction de seconde, sans même bouger, il attrapa le pauvre homme par le cou, ce derniers se débattant sous la poigne du shinobi. Mais Nagato n'en avait rien à faire, il voulait juste éviter une manifestation des villageois, comme il avait pu voir dans cette vision. Son attention était toute tournée vers le possédé, et alors qu'il jeta au sol son "prisonnier" ce derniers horrifié parti en courant le plus loin possible.

-Tu as tenu ta promesse, je tiendrais la mienne! Tu resteras en vie...Mais je te propose bien plus encore!Travailles pour moi, utilises tes capacités et tu vivras, mais plus encore tu auras un but dans ta vie. Tu ne erreras pas comme ceux de ta race sans but avant d'être exorcisé par un être aussi puissant que moi! Acceptes et une nouvelle vie s'offre à toi!

Aussi droit que d'habitude, L'Uzumaki plongea son rinnegan dans celui de possédé pour voir un quelconque mensonge ou tentative de manipulation. Autant dire, qu'il était plus impressionnant ainsi silencieux et patient que lors du combat...










   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 77
Yens : 0
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   Jeu 28 Juin - 14:19

Possédé
- 所持 -

Fantôme du passé


Alors que le villageois fonçait sur lui, le possédé était persuadé que le Jigoku le renverrait d'un sort dont il avait le secret. Après tout ce n'était pas le genre de personne à s'encombrer avec des détails. Pourtant, sans raison apparente, ce dernier prit le villageois par le col et le projeta au sol sans lui occasionner de dommages sévères. Cela suffit néanmoins à le faire déguerpir. Était-ce par respect envers la vie qu'il avait agi ainsi? Cela ne lui ressemblait pas. Puis le possédé vit des villageois sortir la tête de leurs fenêtres et il comprit: les représailles auraient pu être handicapante pour lui si jamais il s'était simplement débarrassé de son assaillant sans autre forme de procès. Il venait de s'épargner un massacre inutile. Était-ce le diadème qui lui avait permis d'élaborer une telle prévision?

Ça devait être le cas puisque le Ninja sembla réellement enjoué par les capacités que semblait offrir ce bijou. Rien de plus normal, il leur permettait de dépasser les limites du possible si facilement... Et puis la sensation que le porter procurait était si, si... Si jouissive que cette seule qualité suffisait à rendre cet objet proprement formidable. Cette sensation ne lui était pas parvenu de suite mais avait fini par le toucher au plus profond de son être. Depuis, il la portait aussi souvent qu'il le pouvait. Heureusement pour ce dernier, il ne l'avait pas depuis très longtemps.

L'élu lui proposa ensuite d'une voix plus intense mais qui n'en trahissait pas mieux ses émotions de rejoindre sa cause et de l'aider en travaillant pour lui. S'il le faisait, il bénéficierait de sa protection ce qui lui permettrait de ne pas mourir de la main d'un chasseur de monstre. Honnêtement, mis à part lui, il avait été en mesure de tous les battre, et il doutait que son chemin vienne de nouveau à rencontrer quelqu'un d'aussi fort que lui. Pourtant il lui répondit tout de même ceci:


-Très bien, si tu me prends sous ta protection je suis prêt à travailler pour toi, s'exclama le démon. Après tout tu as vu de quoi j'étais capable, et puis je peux encore t'en apprendre beaucoup sur la manière d'utiliser cet artefact...

La raison qui l'avait motivé était justement lié à sa dernière proposition, il espérait sincèrement que saisir cette opportunité lui permette de continuer à pouvoir porter le diadème. C'était son vœu le plus cher, et pour pouvoir le satisfaire il serait prêt à suivre son nouveau maître où qu'il aille.

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Fantôme du passé   

Revenir en haut Aller en bas
Fantôme du passé
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand les fantômes du passé reviennent vous hanter.
» Les fantômes du passé [PV Eänlys Diansìn]
» Hortense ♣ Fantôme du passé [TERMINE]
» Les fantômes du passé [Terminé]
» Les fantômes du passé... [Pv Sonja - Peter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Village de Rin-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.