Partagez | .
Prêt pour une évaluation...?
Messages : 199
Yens : 169
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 56
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Prêt pour une évaluation...?   Ven 15 Juin - 23:57







Prêt pour une évaluation...?

Feat. Bya







Une nouvelle journée en ce foutu monde qui n'avait rien à m'apporter. Et pourtant, on m'avait demandé à moi, d'aller à la rencontre d'un noble pour aller rechercher une foutue fleur soit disant rare, dans les montagnes. Il aurait dû venir à Yama s'il voulait des fleurs rares. Mon pays était reconnu pour cela, à travers ses chemins escarpés et ses pentes impressionnantes. Je connaissais par cœur chaque recoin de notre montagne sacré. Enfin je m'égarais et surtout je m'impatientais, car au final, je devais pas aller chercher la dites fleur, je devrais recruter un groupe d'homme pour aller la chercher à notre place. Mais quelle perte de temps, ma parole!

Pourquoi ne pas nous envoyer juste nous pour cette mission. On pourrait mettre bien moins de temps, sans faire prendre de risques à aucun d'entre eux. Mais non, les puissants nobles n'en décidaient qu'à leur tête, comme toujours. Ceci n'avait aucun sens, mais que voulez-vous la politique en ce monde semblait totalement illogique et dépourvu de sens. Alors je ne pouvais imaginer quel était la gouvernance des nations. Peut être pour cela, qu'on en arrivait à un tel bordel. Peut être, était-ce à nous de renverser nos propres chef pour placer quelqu'un d'assez intelligent aux commandes. Comme j'étais énervée, ceci n'augurait rien de bon. Et par-dessus le marché on m'avait ramené un notre héros de Minshu pour mener à bien cette mission. Me prenait-il pour une incompétente? Surtout que ce derniers était déjà en retard. Tous des empotés je vous dis...

Les bras croisés, je tapotais mes doigts sur mon avant-bras, alors que je faisais de même avec mon pied sur le sol. Sans me rendre compte, mon petit manège créait un petit cratère autour de mes petits pieds. Mon regard quand à lui était assassin, une flamme dansaient dans ceux-ci. Donc oui, je n'avais pas besoin de vous faire un tableau, le pêché de la colère était en moi. Ça allait promettre.... Et comme une mauvaise nouvelle n'arrivait jamais seul, j'entendis parmi la foule d'homme avançait devant moi, des hurlements. Oh oui, il y en avait du bon monde sûrement mis au courant de l'argent à gagner avec une telle expédition. tout ceci pour expliquer, que je ne voyais pas qui était le responsable de ce raffut, avant qu'un homme, que dis-je un golgot ne sortent des rangs, son regard courroucé posait sur ma frêle silhouette. Je ne bougeais pas, pianotant sur mon avant-bras plus vite encore, et vu que j'étais connu pour ma vitesse légendaire, autant dire qu'on finissait par les voir à peine. Et le gros balourd fini, enfin, par expliquer pourquoi il hurlait comme cela:

- Comment est-ce possible qu'une femme faible soit notre recruteur. Une femme doit rester à la maison, et laisser le vrai boulot aux hommes! Comment peut-elle seulement comprendre ce qu'elle va juger...

L'homme se mit à rire. A croire que plus ils étaient balèze et irrespectueux plus, ils étaient débiles. Je vivais déjà dans un monde d'homme ou avec Sae-Hee on avait dû faire notre place, alors tout ceci ne m'était pas étranger. Il fallait simplement mettre les point sur les i, tout de suite et leur apprendre le respect.

-...Au moins, je peux juger de la beauté de cette femme. Peut être m'accordera t-elle son lit cette nuit!

Là s'en était trop, il allait trop loin et manquait cruellement de respect, que j'allais évidement lui inculquait.La flamme dans mes yeux s'alluma tel un brasier, alors que je sentais l'autre d'un nouveau venu approchait. Tant pis s'il devait être mon compagnon de mission, il comprendrait peut être que je n'étais pas ici pour rigoler. Un sourie carnassier de dessina sur mon visage en réponse au rire de l'homme, suivit de la foule. Ni une, ni deux, je lui attrapa sa grosse main, sous son regard à la fois étonné et amusé, et d'un mouvement habile le fit basculer sur mon dos pour le faire tomber derrière moi, dans une prise des plus habile. J'avais quelque peu sonné l'homme, mais ne lui laissant pas le temps de se reprendre, je le pris par le coup, sans trop forcé pour éviter de le tuer, et je le soulevais du sol, tout en poursuivant:

-Bien! Maintenant, que j'ai votre attention. Vous allez apprendre, que nous n'avons pas de temps à perdre et que ceci sera fait sérieusement. Je n'excuserais aucun écart de votre part. je n'aurais aucune pitié, si vous ne convenez pas, vous dégagez aussitôt. Compris!


Un silence régna, aussitôt, dans la foule. Ils s'étaient tous relevés droit comme des piquets, et se rangeaient parfaitement tels des militaires. Content de son effet, mais plus en colère que jamais, elle jeta au sol l'homme qu'elle maintenait et ce sans ménagement, la flamme s’atténuant dans ses yeux.

-Dégage d'ici, avant que je ne m'énerve vraiment!

Au moins, ils comprendraient, qu'il allait falloir se tenir à carreaux avec elle. Son côté militaire et guerrière, ressortait plus encore dû au pêché de la colère. A présent, elle s’installa sur une chaise qui lui avait été passé pour recruter tout ce beau monde. S'attendant à ce que son " coéquipier" soit à présent, déjà placé. Mais comment les deux réagiraient en voyant qui on leur avait attitré à cette mission?







©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1515
Yens : 195
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Sam 16 Juin - 20:26




De retour de camps, Byakuya se sentait renforcé. Il avait à nouveau put arracher à ce stupide dieu un peu de sa force. Il avait dû supporter Brenna encore une fois, mais ça valait le coup. Mais à peine rentré à la capitale, il dût se remettre en route, pour une mission de recrutement. L'objectif était de trouver des personnes compétentes et volontaires pour aller chercher une fleur rare dans des montagnes escarpées. Drôle d'idée d'y envoyer des natifs quand un élu aurait fait ça en une journée grand maximum. Etait-ce la rétribution des élus qui reboutait le noble à l'origine de la mission ? Pourtant comme son nom l'indiquait, il ne devait pas gratter le fond du coffre pour trouver de l'or...

Mais enfin, Byakuya n'était pas là pour juger ce genre de chose. Un individu de son rang lui demandait un service, il l'allait l'honorer comme à chaque fois. Ce n'était pas son rôle de donner son avis sur sa façon de faire.  Il arriva donc à Jiyuu, tranquillement, constatant silencieusement que le village s'était reconstruit. Bonne nouvelle après les énormes pertes qu'ils avaient dû subir. Mais Byakuya ne s'y attarda pas plus, et arriva dans une zone où une énergie lui était connue. Il s'agissait de cette femme qu'il avait rencontré après sa lourde défaites contre Mist. Alors elle s'était remis de l'affrontement avec le mec des calanques... mais cette fois-ci, loin de se vanter, elle engueulait un homme pour des raisons que le capitaine ignorait. Il resta passif à l'arrière de la foule, se contentant d'observer ce qui se passait. Sayo s'en tira avec brio, matant sans la moindre pitié celui qui lui cherchait des noises. Elle savait se faire respecter, c'était à porter à son crédit.

Lorsque tous se mirent en rang d'oignon, sachant à qui ils avaient à faire, le shinigami ne bougea pas. Bientôt, il fut démarqué de la foule. Il regarda les prétendants à la mission de recherche de la fleur, puis Sayo.

Voilà un début de mission bien organisé Sayo.  


Il s'approcha d'elle, puis s'assit aussi, sans oublier de la saluer. Les autres le regardèrent un instant surpris, puis comprirent intuitivement qu'il devait faire partie des juges. Il ne perdit pas de temps, et appela le premier de la file. Lorsque celui-ci se présenta, Byakuya demanda d'une voix calme.

Nom, âge, qualification particulière...  
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 169
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 56
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Sam 16 Juin - 23:05







Prêt pour une évaluation...?

Feat. Bya







Installée bien tranquillement sur cette Putain de chaise de merde, je contemplais finalement mon partenaire du jour. Et moi qui perdait rapidement les noms et les visages d'habitude, je me mis à reconnaître aussitôt monsieur balai dans le cul.Et mon magnifique visage s'étira d'un large sourire carnassier, telle une vraie prédateur. Comprendrait-il qu'un autre pêché avait prit contrôle de mon corps, comme je le lui avais déjà expliqué? Enfin au moins, il commença notre nouvelle rencontre de façon plus poli me félicitant ou me complimentant même. Je lui fis simplement un signe de la main, montrant que j'acceptais bien volontiers ses paroles, non sans lui souffler un petit mot:

- Pas trop tôt, cher collègue, j'ai failli attendre!

Je ne savais pas pourquoi, mais intérieurement, j'appréciais tant le taquiner et essayer de le faire sortir de son calme si surjoué. Et surtout essayé de lui envoyé ce balai qu'il portait continuellement dans les fesses. Enfin au point où il en était ce n'était pas un balai qu'il avait, mais ... Enfin bref, j'ai pas besoin de développer sur ce qu'il pouvait bien avoir à l'intérieur de son intimité. Bon au moins, j'avais un peu plus de respect pour lui qu'à notre première rencontre. Après tes débuts plus que houleux dû au pêché de l'orgueil, ils avaient fini par combattre côte à côte pour le bien des calanques paisibles. Et puis elle admettait qu'il était un guerrier plein de noblesse et de capacité, voir de respect quand il voulait. Un allié des plus atypique mais sur le long terme peut être fort appréciable lorsqu’ils arriveraient à se dompter mutuellement. Mais pour l'heure, ils avaient fort à faire que de réfléchir à cela, surtout qu'il ne perdit pas de temps pour commencer, pour le plus grand plaisir de la princesse que j'étais.

Les hommes s’enchaînèrent ainsi, donnant leur âge, leur nom et leur qualification. Tout ceci était d'un ennuie, Sayo-Hee, oui donc moi,  écoutait d'une oreille, alors que je remettais parfois en place les hommes un peu trop bruyant ou qui sortait des rangs, avant de laisser mon compagnon poursuivre d'un signe de la tête. Parfois même,je m'emportais un peu sur un des hommes qui d'après moi manquait de respect ou était trop faible ou inutile pour une telle aventure, leur faisant perdre ainsi notre temps. Le pêché était virulent... Mais après une heure passée, ainsi, je perdis patience et explosa, alors qu'un jeune garçon à peine dans l'âge adulte s'exprimait de manière timide et gêné sous nos regards.

- C'est une perte de temps, tout ceci, il faut les tester. Cuisinier, guérisseur soldats et que sais-je encore. Nous devons choisir une équipe forte, soudée et expérimentée. Nous devons donc voir ensemble quelle qualification nous désirons dans cette équipe....

Je parlais sûrement plus fort que je ne le devrais et surement plus agressivement que je ne le voulais. D'ailleurs certaines rare femme ou autres jeunes hommes partaient en courant les larmes aux yeux ou la boule aux ventres. Bon débarras, ainsi on faisait déjà un tri, s'ils n'étaient même pas capable d'assumer des remontrances. Mais balayant notre auditoire, mon sourire aussi explosif que mon comportement brilla, ajouté à mon aura de fascination, qui un instant rendit les hommes au premier rang fou d'amour pour moi et irréfléchi.

-Je dois un peu me dérouiller dans ce monde si lent et mou, alors j'irais avec l'équipe que nous aurons choisi quitter à les endurcir un peu durant ce périple. A présent concentrons-nous, il faut une équipe de quinze personne encirons...

Je me tournais cette fois-ci vers mon camarade, comme pour prendre son avis. Comme la situation m'agaçait et comme je devais prendre sur moi. A tel point que je m'en mordais les lèvres au sang.

-Ainsi, j'opte avec insistance sur un ou deux guérisseurs pour cette expédition, un cuisinier et un guide connaissant bien les montagnes et qui pourra prévenir des dangers à l'avant. Plus quelques soldats expérimentés. Qu'en penses-tu, mon cher ami?

Expéditive et ne perdant jamais mon temps. Oui, on pouvait très bien me qualifiait ainsi lorsque Colère était là. Et encore je me trouvais bien calme par rapport à d'habitude... Mais mon cerveau ou mon pêché peut être avait même trouvé un exutoire, un moyen facile d'étancher et de libérer cette colère contenue. Me tournant à nouveau vers la foule, le même sourire prédateur sur le visage j'annonçais mon idée:

-Pour cela, nous allons passer à une partie plus pratique que vos seuls discours qui se ressemblent tous. Nous allons vous tester directement. Ainsi, les cuisinier à vos fourneaux et à vos arcs pour chasser les proies environnantes et nous concocter des bons plats, pendant ce temps les guérisseurs vous soignerez les blessés à venir...Car oui il y en aura! Oui, je vous le garantis car je vais défier chacun de nos soldats avec vos armes alors que je n'utiliserais aucune arme. Quand aux autres vous pouvez suivre les directives de mon ami, si lui même à des idées!

Ils étaient deux, ceci était une évidence et peut être aurait-il d'autres idées ou d'autres postes à confier. elle n'avait pas forcément parler de mages, d'alchimiste ou que sais-je encore. Et ils étaient deux dans la décisions finales à prendre, donc les deux assisteraient à ce qui allait suivre.







©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1515
Yens : 195
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Dim 17 Juin - 21:11




Alors que le capitaine s'asseyait, Sayo lui glissa une petite remarque sur le fait qu'il était arrivé après elle. S'il était du genre à montrer ses sentiments, Byakuya aurait sourit, mais ce n'était pas son cas, il se contenta juste d'une réponse posé et qui pouvait être flatteuse sans en être le but.

Je ne fais jamais attendre les demoiselles, ma noble éducation me l'interdit.
 

Commença alors le début des sélection. À l'image de son acolyte, Byakuya n'aimait que moyennement ce genre de procédé, mais il permit de déjà faire un premier tri dans nos prétendants, car certaines jugeaient leur capacité indispensable alors que pour le duo d'élus, ce ne l'était pas le moins du monde. Cependant, Sayo eut beaucoup moins de patience que la jeune pêcheresse. Alors qu'il questionnait un énième candidat, elle décida de couper court aux interrogatoires et de proposer de passer directement à la pratique. Ce n'était pas pour déplaire au capitaine, qui renchérit à sa suite.

Je suis d'accord. Ceux qui parmi vous sont cuisiniers, vous avez jusqu'à ce soir au coucher du soleil pour réunir de quoi rassasier une vingtaine de personnes. Ensuite, chacun préparera un plat et ce sont les soldats qui jugeront ceux qui selon eux les rassasiera le mieux. Que les soigneurs et les combattants nous suivent. Ceux qui n'ont rien à faire ici, déguerpissez maintenant. Et les connaisseurs des montagnes venez aussi avec nous. Exécution.

Ainsi fut réparti les rôles. Le reste fut conduit aux abords de Jiyuu dans une grande plaine. Les soigneur et les guides s'assirent sur les bords du champs, en spectateur pour l'instant. Le capitaine s'adressa à la colérique.

Prends la moitié des combattants présents. Teste leur endurance et leur stratégie, je m'occupe de l'autre partie.

Il sortit son sabre en attendant la réponse de la belle. En cas d'acceptation, il allait s'éloigner avec une équipe et les faire combattre sans relâche contre lui, pour tester leur capacité.   
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 169
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 56
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Lun 18 Juin - 0:46







Prêt pour une évaluation...?

Feat. Bya








Quel exploit, monsieur coincé me donnait raison et approuvé, c'est qu'on en faisait des avancés. Mais étrangement, c'est comme si ceci m'énervait d'autant plus. Je commençais à m'habituer à son balai dans le cul, moi. On pouvait pas changer aussi facilement et nettement en une seconde, non mais je vous jure. Et oui, je semble pas savoir ce que je veux, mais j'aimerais vous y voir avec un sentiment aussi fort que la colère qui dicte vos pensées et vos actions. Quoi, tu as quoi toi au fond, tu veux que je te fracasse la tête?

Bref, revenons à nos moutons, car notre cher et tendre shinigami prenait les choses en mains, ce qui me faisait enragé intérieurement. J'avais les bonnes idées et il s’accaparait le privilège pour donner ses ordres. Je frappais légèrement du sol, sous la tension qu'exerçait sur moi le pêché. Enfin légèrement tout était relatif, puisqu'une nouvelle fois je créais un petit cratère sous ma force que je contrôlais difficilement sous le pêché. Mais bon, je devais entretenir des bonnes relations avec cet homme, si d'aventure on devait continuer à se revoir. Et alors que les médecins se préparaient sous le bord de l'arène éphémère avec les guides, notre célèbre monsieur armoire à glace me donna des ordres et des conseils. Non, mais il était sérieux celui-là. Calme...Calme. Ne regardez pas la veine qui apparaît sur mon front dû à l'énervement bande d'imbécile, surtout vous les lecteurs, non mais aucun respect.  Dans un souffle, je répondis, un peu sèchement à mon compagnon:

-Je sais ce que j'ai à faire!

Tournant les talons, j'avançais de quelques pas, avant de me rendre compte que le groupe d'homme et de femme ne suivaient pas quelque peu hébété par la tournure des événements. Mon visage se tourna dans leur direction, telle une furie, les yeux blanc de colère, la bouche grande ouverte alors que je leur gueulais dessus:

-Vous foutez quoi, à attendre comme des piquets? Grouillez-vous, avant que je vienne moi même vous chercher!

A ces mots je frappais dans un énorme rocher à côté de moi, qui parti en plusieurs morceaux. Créant une panique général dans la foule, qui se précipitèrent en me suivant tel des poules sans tête, mais rapidement en prenant un pas militaire. Bien on pourrait faire un peu quelque chose d'eux. Tout n'était pas perdu.Enfin de mon côté, mais pas trop loin de l'autre élu, je m'exclamais en hurlant, par-dessus la foule:

-Et toi soit pas trop doux ou gentil avec eux. je veux pas qu'on soit considéré comme des incapables


Je retournais aussitôt mon attention sur la cinquantaine d'hommes et femmes devant moi, sourire carnassier aux lèvres.

-Bien une petit battle royale s'impose, je n'ai pas de temps à perdre.  choisissez de vous affrontez ou de vous alliez contre moi, je jugerais bien assez vite de vos compétences. Amusons-nous un peu et essayait de résister un peu sinon je vais plus m'énerver!


Ma méthode était un peu violente et expéditive, mais il n'y avait rien de mieux et de plus rapide. Et à peine les festivités commencèrent, que le chaos régna. Certains essayant de s'opposer les uns aux autres sans une véritable motivation. A croire que je devais les accompagner là aussi et j'allais pas être tendre. Je fonçais donc vers ce que je considérais comme inutile ou faible à cette mission. Et le carnage commença. Les corps volaient en tout sens, certains projetaient du côté de Byakuya dans des cris de surprise  ou de douleur. Les spectateurs eux avait le visage défiguré par la peur, qui se transforma en surprise, puis parfois en hilarité général. Oui on pouvait dire que la scène pouvait être comique. Voir des corps voler en tout sens, telles des petites poupées, embarquant parfois sur leur chemin des hommes que devaient tester Monsieur balais dans le cul.Au moins ça en éliminait plus vite aussi de son côté.

Au moins certains guérisseurs accouraient aussitôt vers les blessés, même si beaucoup était plus atteint dans leur orgueil et leur fierté que gravement blessé.Et faut pas me demander d'être douce quand la Colère est là. C'est comme demander à notre lecteur de ne pas avoir un petit sourire en coin en imaginant la scène dans sa petite tête. Et si tu me parles de fautes d'orthographe, je viens te chercher de suite et te fou dans cet arène, on verra si tu t'amuseras autant.

Enfin, au moins, il me fallut qu'une quinzaine de minutes pour me débarrasser du plus grand nombre, laissant devant moi six hommes et quatre femmes. Bien plus attentif et sur leur gardes, essayant chacun de m'encercler pour me laisser aucune ouverture. Oh ça devenait intéressant, mais je hurlais énervé à tout ce qui voulait m'entendre:

- Et c'est tout? Tout ce que peut présenter Minshu? Dix personnes assez habile pour m'affronter. Honte sur vous, bande d'abrutit.

Détournant mon regard de tous les hommes et les femmes je m'adressais à l'autre élu, hurlant plus qu'il ne fallait:

-J'espère que tu as bientôt fini de ton côté, ici ça ne devrait plus tarder. Et je sens la bonne odeur de nos cuisiniers. Tu as dis ne pas faire attendre les demoiselles, voyons si tu tiens parole!

Elle reparti aussitôt à la charge... Ce n'était plus qu'une question de quelques minutes...







©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1515
Yens : 195
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Lun 18 Juin - 17:55




Il ne savait pas ce qu'avait mangé Sayo ce matin-là, mais il pouvait tout à fait constater qu'elle était sur les nerfs. Sa réponse sèche l'agaça un peu, mais il n'en fit rien paraître. Ainsi les deux groupes se séparèrent, emportant chacun la moitié de l'effectif candidat. Une fois au bon endroit, Byakuya voulut expliquer sagement comment il concevait la sélection, mais très vite, les candidats de la colériques volèrent dans tous les sens. Franchement c'était quoi cette façon de faire ? ça n'avait aucune tenue... Un peu de prestige que diable... Les combattants regardèrent le spectacle, un peu apeurés.

Vous... vous n'allez pas faire ça vous aussi ?  tenta l'un d'eux.

Le shinigami regardait d'un œil neutre et stoïque ce qui se passait. Il parla sur le même ton.

Evidemment que non. J'ai quelques principes de noblesse qui m'engage à moins de paysannerie dans mes gestes.  

Il reporta son regard le groupe, plaçant son sabre en position de défense.

C'est très simple, vous êtes vingt, vous allez m'attaquer en continu et je jugerai par moi-même dès le premier échange qui peut rester et qui doit partir. Les dix restants devront résister à la fatigue et à mes attaques jusqu'à ce que je le décide, c'est-à-dire très longtemps... Tenez-vous prêt.  

Chacun sortit son arme, et l'affrontement put commencer. Les minutes qui suivirent permirent au capitaine d'indiquer d'une voix autoritaire aux personnes les plus faibles d'arrêter tout de suite et de repartir d'où elles étaient venues. Certaines furent déçues, mais il n'en avait cure. Pendant ce premier tri, il ne fit que se défendre, jugeant la force des coups, et la stratégie des protagonistes. Au bout d'une dizaine de minutes le tri était fait, et Byakuya changea de rôle.

Très bien, ce seront donc vous dix qui auront l'honneur de passer à la deuxième phase. J'ai testé votre attaque, testons maintenant votre défense. Tenez jusqu'à ce que le soleil décline.

Et c'était reparti pour des heures de combat. Pour tester l'endurance, il fallait les attaquer sur la durée, et ne pas tout liquider en 15 minutes. Alors Sayo avait terminé, mais lui ne faisait que commencer. Et il n'allait pas ménager ses recrues. Il fallait qu'ils méritent leur repas du soir.
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 169
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 56
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Lun 18 Juin - 21:54







Prêt pour une évaluation...?

Feat. Bya







La pluie humaine cessait donc et j'en avais bientôt fini de les jauger et les tester. A chaque homme qui volait et qui en prenait dans son orgueil, la colère semblait s'apaisait, mais quand je recevais ne serait-ce qu'une caresse, je voyais aussitôt rouge et je faisais valdinguer le responsable. D'ailleurs, il fallait croire que j'impressionnais et faisais peur au groupe de Byakuya. Au moins, s'ils apprenaient une leçon, ce n'était pas plus mal.

Mais alors que je le prévenais que j'allais en finir monsieur cul-bouché semblait à peine commencé la phase deux de ses opérations. Comme il était doux avec cette bleusaille ceci en était presque mignon... Oui, si je n'étais pas aussi en colère. Surtout que je l'avais entendu me charrier quelques temps plus tôt sur ma façon de faire. Mais il allait pas l'emportait au paradis,oh ça non. Promesse de la princesse guerrière!  Surtout que la vengeance était un plat qui se mangeait froid, très froid.

Me sortant de mes pensées, une boule de feu vint roussir ma peau et mes cheveux. Les saligauds en avaient profiter pour m'attaquer. Peu faiplay et surtout prétentieux, alors qu'un sourire hautain et victorieux se dessinait sur son visage. Il voulait jouer à ce petit jeu, bien, j'allais jouer et il allait me servir. Je lui rendis son sourire, plus mauvais encore. Rasant le sol, en me déplaçant à une vitesse folle, je passais sous sa garde, pour l'envoyer dans les airs d'un coup de pied au menton. Son corps s'élevant dans les airs, je me mis à sauter, tournant sur moi même pour faire mon célèbre coup de pied retourné. Ma cible, mon cher collègue et ami. Du moins légèrement à côté, je voulais pas le blesser, même si je lui faisais confiance pour l'éviter.

Mon boulet de canon humain fut dès lors projeter dans la direction souhaité, alors que je poussais un cri de rage. Et alors qu'il frôlait probablement le shinigami, je m’exprimais, lui faisant ainsi clairement comprendre que j'avais bien entendu ce qu'il avait dit précédement.

-C'est pas à l'école de la noblesse qu'on apprend ça? Par contre, on s'en sert souvent dans l'éducation des princesse guerrière, roturier!

Il voulait jouer au jeu du chat et de la souris, pas de soucis, j'étais d'humeur et oh comment, alors que la colère me dominait totalement. Je me concentrais donc sur les neufs restant. Et au court de la bataille qui suivit, je fis impressionner et étonner par les capacités de quelques'un d'entre eux. Dont l'une, une femme forte agile - eh oui messieurs, nous sommes bien le sexe fort- dont la rapidité et le style de combat fluide ne trompait pas quand à son origine. Du moins, Sayo-hee en avait bien vu souvent dans son village natal. Elle devait être une voleuse ou une sorte d'assassin. Mais rien en elle n'évoquait la mort. Probablement n'utilisait-elle pas ses dons pour le meurtre. Mais, elle n'aurait aucun mal à trouver sa place dans le groupe et peut être même une amitié avec l'éclair de Yama que je suis.

Enfin, cette petite perle trouvée,je devais avouer que trois autres avaient leur place. L'un armé d'un arc, dont la précision était mortel, un autre guerrier qui par moment semblait gagné par une rage violente, mais contenue. Malheureusement, il ne pourrait pas porter sur son dos le reste du groupe et les défendre en prenant les coups. J'espérais que Byakuya le trouve. Et pour finir, une sorte de mage avec des pouvoirs fort utile dans une montagne, puisque ses dons étaient liés à la terre. Quand aux autres, je les avais mis hors combat assez rapidement. Ma partie finie, les gens nous regardaient hébétés et incrédules. Mais sans attendre, je m'avançais avec mon compatriote, encore au prise avec ses hommes. Moi qui pensait qu'il ne faisait pas attendre les demoiselles? Puis sans  prévenir, je me mis à hurler, poussé encore une fois par le pêché:

- Qu'est-ce que vous faites les soigneurs? Venez nous guérir mes quatre élus et moi! Allez me chercher un herboriste aussi. En montagne, il n'est pas dit que nos cuisiniers trouvent de la viande, un herboriste pourra nous dire quelles plantes sont comestibles... quand à toi, monsieur le noble te retient pas autant, bon sang!


Un large sourire étirait mon visage, montrant toutes mes dents blanches ou la Colère, avec un grand C, car c'était bien le pêché se faisait sentir, par dessus l'amusement que j'avais de le taquiner. Pour l'heure, je devais essayer de me calmer, pour énumérer ce que nous avions dans notre groupe.

~J'ai repéré quelques soigneurs intéressant. Il serait bien d'en prendre deux, à voir ce qu'en pense monsieur concombre dans les fesses. Un herboriste pour nous trouver des plantes comestibles voir médicinales. Un cuisinier pour le moral des troupes. Puis du côté de la protection, j'ai promis d'y aller, plus une femme au talent de voleur ou d'assassin, un guerrier bestial, un mage de terre et un archer. Peut être nous faudrait-il un troubadour, ou du moins un homme pouvant compter l'histoire de cette aventure et chantonner au feu de camps pour calmer le groupe. Ce qui monte donc le groupe neuf personnes, avec moi dix. Il ne manque plus que cinq à six personnes à choisir. Qu'est-ce qu'il va bien nous trouver notre escrimeur aux grands principes!~


Je ne sais pourquoi ou comment, mais le fait de réfléchir aussi intensément semblait calmer le pêché, à moins que l'approche de la nuit commençait à l'endormir. Bon, je n'allais pas m'en plaindre après tout.





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1515
Yens : 195
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Mer 20 Juin - 16:19




En plus d'être colérique, cette petite était susceptible. Pourtant, Byakuya était très loin du rabaissement dont il était capable. Certains à la soul society pouvaient en témoigner. Mais ça suffisait déjà à Sayo pour se venger en lui envoyant un homme qui n'avait rien demandé sur lui. Il le vit du coin de l'œil, et utilisa sa capacité de déplacement instantané pour d'une part éviter une attaque de ses candidats, et d'autres part le projectile. Alors qu'il repartait à l'assaut, il glissa pour la pècheresse.  

Il me semble déjà t'avoir dit de garder tes problèmes pour toi. Et ne traites pas les individus de roturier quand toi même te comportes en tant que tel.

Après cette hystérie de Sayo, le capitaine put se concentrer à nouveau sur la sélection de ses combattants. Après une longue période, il opta pour garder une archère particulièrement habile. Elle ne tirait pas beaucoup, mais chacun de ses coups étaient précis et avait manqué plusieurs fois de toucher le shinigami. Allait de joindre à elle un homme à la carrure prononcée, qui résistait incroyablement bien aux attaques du Kuchiki pour un natif et couvait une force en dessus de la moyenne, et une bretteuse qui avait à coup sûr de longues années d'expérience derrière elle. Armée de deux longues épées, ses gestes étaient agiles et précis. Les autres avaient soit abandonné, soit été recalé par Byakuya lui-même.

Cette sélection faite, le dieu de la mort fit cesser les affrontements et annonça le résultat. Il entendit la remarque de l'élue juste après, ce à quoi il répondit bien vite.

Je n'ai pas d'ordre à recevoir de toi, Sayo.

Avant de s'énerver sur les deux surnoms donnés par Sayo, il lâcha.

Choisis toi-même les soigneurs, vu que tu es parvenu à les observer plus que moi. De mon côté, les élus sont une sabreuse, une archère et un homme à la force et à la résistance suffisante pour ce genre de mission.


Sur ce, il indiqua aux soigneurs d'aussi s'occuper de son groupe, et s'éloigna un peu, pour se mettre tranquillement à l'ombre d'un arbre, et observer les derniers préparatifs avant le repas.  
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 169
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 56
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Jeu 21 Juin - 0:38







Prêt pour une évaluation...?

Feat. Bya







Plongée, dans mes pensées, je ne réagit pas de suite aux remarques du sabreur. Concentré à la quête qu'on nous avait confié et que je ne voulais pas rater. Attendez vous imaginez ce que ceci peut faire dans mon CV Kosaten. Quoi? Vous en avez pas? Ben allez me changer ça de suite bande d'ignares. Non, mais je vous jure! Enfin peu importe, pour dire que si j'échouais une mission que finalement, je pouvais accomplir moi même, il n'y aurait pas que le pêché à être en colère. Oui c'est ironique et alors, je te .... * les mots qui suivent ont été censurés pour l'occasion*...Enfin bref...Je ne me rendis pas tout de suite compte, que mon cher compagnon d'infortune avait terminé. C'était rare que même maudit par le pêché, je pouvais autant sombrer dans mes pensées. Et non, je ne suis pas blonde, je t'ai entendu toi au premier rang!

Émergeant à nouveau à la réalité, toutes les images et les paroles revinrent aussitôt à mon esprit, et mon sourire mauvais transfigura mon si beau et magnifique visage.Je me tournais vers l'homme qui se tenait à mes côtés, celui-ci sursautant, alors que je portais enfin attention à lui, alors même qu'il me soignait. Était-ce lui qui m'avait permit d'entrer dans cette transe si spécial, et réussir à réfléchir sans être dérangé par le pêché, l'espace de quelques minutes? Peut être que ses talents étaient plus complexe et intéressant u'il ne pouvait le penser lui même. Je le regardais intensément, alors même qu'il n'osait plus bouger et la Colère revint de plus belle:

-Dégages de là, je n'ai pas besoin de soin pour ma part, les natifs sont bien trop faible pour penser à me toucher.Hep t'éloignes pas trop de là, on aura besoin de toi dans l'équipe!

Avait-il réalisé qu'il avait été retenu à son tour, alors qu'il s'échappait en trottinant tel un animal apeuré? Probablement, mais il ne voulait pas demander son reste auprès de moi, belle et splendide princesse guerrière, sous l'effet de la Colère.Enfin un sourire fugace était apparut sur le visage du jeune homme. Et de un, à présent je regardais rapidement, autour de moi pour reconnaître le second soigneur, que je repérais rapidement, tant par son âge que son expérience. Donc vous avez apprit à me connaître, car je l’interpola en aboyant, comme il était devenu commun en cette journée. Décidément Byakuya me laissait tout le sale boulot. Fort heureusement, la nuit se mettait à tomber et avec l'odeur succulent des plats. Tout le monde festoya donc avec joie, même ceux ayant été recalé, remerciant silencieusement leur hôte pour ce repas gratuit. L’herboriste arriva en cours de route, pour expliquer au nouveau groupe formé, ses connaissances. J'observais notre groupe, avec une lueur de fierté dans les yeux. Nous avions réussi...

- Deux assiettes et plus vite que ça!

A la seconde même, on m'emporta deux assiettes. Cherchant rapidement du regard où se trouvait mon partenaire, je m'approchais de lui, une assiette à la main. Une grande envie de le taquiner, mais je me retins le plus possible.

-Il faut croire que nous avons trouver ce que nous cherchions!


Alors que le sommeil me gagnait sous l'effort de la journée et la pression du pêché, je lançais un franc sourire à l'homme qui plus je le connaissais, plus je me surprenais à l’apprécier. Encore plus lorsqu'on se chamailler, et plus encore quand je le taquinais et l'emporter, comme à chaque fois. Je lui tendis l'assiette tel de vrais compagnons d'arme, contenant les restes du pêché qui se dissipait peu à peu en moi, la nuit avança. Mais qu'allez nous réservé l'avenir?





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1515
Yens : 195
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Dim 24 Juin - 14:36




Alors que toutes les recrues pour l'expédition se régalaient du festin préparé par les quelques cuisiniers candidats, Byakuya restait éloigné de la foule. Il avait pas plus faim que ça, et préférait le calme des lieux plutôt que les cris et l'alcool renversé sur les habits, sans compter les imbécilités probablement hurlées par les plus fêtard d'entre eux, sous emprise d'alcool. Le capitaine profitait simplement du calme après la longue journée qu'il avait passé, et du vent qui faisait tranquillement voler ses cheveux. Il ferma même les yeux pour s'imprégner un peu plus de cette paisible atmosphère.

Il ne fut déranger que par la voix de Sayo, qui concluait verbalement cette mission. Ses paupière se rouvrirent, et il vit une assiette qui lui était tendu. Il la prit lentement, et commença à piquer dedans.

Oui... le cuisinier se désignera sans notre aide désormais...


Le silence reprit un instant ses droit, mais il y avait encore quelque chose qui titillait un peu notre shinigami à propos de sa partenaire. Ce n'était que la deuxième que leur chemin se croisaient, et pourtant, il sentait une étrange différence en elle. D'où venait-elle ? Qu'Est-ce qui changeait tant ?

Sayo, je me demande depuis tout à l'heure ce qui a changé en toi depuis notre dernière rencontre. Ton être n'est plus le même... je sens comme une modification intérieure que je n'explique pas... pourrais-tu m'éclairer ?   
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 169
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 56
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Mar 26 Juin - 17:48







Prêt pour une évaluation...?

Feat. Bya







Je ne savais pas s'il allait accepter ma venue et encore moins mon offrande. Et rien que l'idée qu'il puisse refuser, faisait enragé la colère qui était en moi. Fort heureusement, la nuit arrivait et avec elle la fatigue et le sommeil du pêché. Toutefois, j'étais toujours éveillée et donc le pêché lui aussi. J'attendais donc mon assiette penchée vers lui, attendant et surtout me concentrant pour ne pas exploser de cette attente. Bordel, il allait la prendre cette assiette oui ou merde!

Bon après un temps qui me sembla durer une éternité, ben oui je voudrais vous y voir bande de malin. Un pêché de la colère qui ne demande qu'à sortir et un homme hésitant, qui la prend lentement, alors que vous aviez le bras tendu. Comme on dit souvent, il y en a qui sont mort pour ça. Et on était plus proche que jamais de cette vérité. Bon j'exagère peut être mais allez vous.....Et en plus cet abrutit d'écrivain me censure. Non mais, je vous jure!!!! On est même plus lire dans ce pays. Rah et voilà que je me perds dans mon histoire. Pour y revenir...Donc...Il prit mon assiette me répondant d'un air abstrait quand à la finalité de cette mission. Même si les autres allaient peut être voter, mon mot j'aurais à dire, puis quoi encore.

Mais en tout cas, dans ce silence qui m'exaspéré et donc m'énervait et que je communiquais par un visage aussi tendu qu'un string en dentelle, il me posa une question qui me surpris et m'interpella. Moi qui avait pensé lui avoir dit, je m'étais même nommée par la princesse aux pêchés. Mais il fallait croire qu'il n'avait aucun souvenir. Décidément j'avais de quoi le charrier à l'avenir. Oui dans un futur, car premièrement je savais qu'on allait se recroiser et deuxièmement la fatigue me gagnait tel un mur de brique. D'ailleurs je partis d'un long bâillement que je cachais derrière ma main délicate, sans savoir que la nuit n'allait pas être encore pour moi...Enfin bref, je devais bien lui répondre, et alors que j'arrivais à la fin de mon bâillement, je m'exclamais.


-I..L MHe Sehblait...

Oui bon, il est toujours difficile de parler alors qu'on baille. Je voudrais vous y voir...



-Il me semblait te l'avoir dit.Ce qui m'énerve de me répéter. Heureusement la fatigue calme le pêché en moi...


Tadadada et oui j'avais balancé une énorme information sur moi. Enfin à savoir s'il allait me croire, mais je poursuivais de mon visage crispé:

-Et tu n'as pas fini de voir mon tempérament changer. Car même si sous cette épaisse couche de pêché, mon caractère reste sensiblement le même, je suis maudits par les 7 pêchés capitaux de mon monde. Petite j'ai été maudite par un démon, suite à une expérience qui a mal tournée. On m'a jamais dit la vérité et ce qui s'est passé réellement. Je sais juste que le démon qui m'avait possédé 'en est allé, mais en me laissant ce jolie cadeau... La dernière fois, Orgueil était en moi. Aujourd'hui c'est colère...Et demain? Demain, je ne sais pas qui aura mon corps. Je vis ainsi, sans pouvoir résister...

Voilà, il connaissait ma vérité, mon origine. Je ne savais comment il allait réagir. Et d'ailleurs j'aurais pu lui demander aussi pourquoi il était aussi coincé du cul. Mais par je ne sais quelle raison, je ne l'avais pas fait du moins pour l'instant. Mais qui sait, à notre prochaine rencontre?






©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1515
Yens : 195
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 110
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   Jeu 28 Juin - 19:11




Après un bâillement qui déboucha sur les explications plus distincte de Sayo, Byakuya écouta ces dernières de façon plutôt attentive. Elle lui reprocha d'avoir déjà oublié, alors que Byakuya était certain de ne pas avoir posé la question lors de leur première rencontre. Mais les révélations de la brune se révélèrent être intrigantes. Etre condamné à incarner l'un des sept pêchés les plus graves dans les religions humaines, ce devait être parfois handicapant, et surtout, le capitaine n'avait encore jamais entendu parler d'une malédiction en ce sens. Kosaten, au delà d'être un monde qu'il détestait, cachait tout de même d'intéressantes particularité.

Le shinigami laissa planer un silence comme à son habitude, devant sûrement énerver la belle, vu que clairement la colère l'animait aujourd'hui, mais il n'en avait cure. Il méditait juste quelques secondes sur ce qu'elle venait de lui expliquer.

Non je confirme, je n'avais pas encore ouï cette histoire. Je comprends mieux tes étranges sauts d'humeur... par chance ce concept de pêchés principaux m'est connu, je saurai à quoi m'attendre si à l'avenir nos chemins se rencontrent encore...

Ainsi se clos une nouvelle page des aventures de Sayo et Byakuya en Kosaten. Le cuisinier fut désigné par les recrues elles-mêmes, même si la pêcheresse ne put s'empêcher d'y mettre son grain de sel. L'épéiste quant à lui demeura en retrait, plus trop concerné par ce choix. Toute la troupe fut conduite vers le commanditaire de la mission, et la suite, Byakuya ne la sut pas. Avaient-ils réussi ou échouer à aller chercher ces fleurs rares ? La réponse n'intéressa pas notre dieu de la mort...   
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Prêt pour une évaluation...?   

Revenir en haut Aller en bas
Prêt pour une évaluation...?
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» La v2 de FoxyBB est sortie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Village de Jiyuu-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.