Partagez | .
De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]
Messages : 80
Yens : 771
Date d'inscription : 20/04/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Raiten Eliabrit ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]   Dim 1 Juil - 19:44

Raiten Eliabrit
      Feat. Byakuya Kuchiki



« De l'électricité dans l'air »

Les choses avaient bien changé à Kosaten, durant notre longue mais nécessaire absence. Nous avions disparu de la circulation au moment où Tenshi était devenu l’ennemi public numéro un et nous revenions après que cette histoire soit finalement résolue. Je dois bien admettre que j’étais quelque peu déçue de ne pas avoir pu participer à l’opération pour purifier Tenshi, mais ce n’était pas comme si Cristal et moi avions eu le choix. Cela faisait une semaine que nous avions quitté la maisonnette de Namae, prenant la direction de Kansei pour obtenir toutes les informations dont nous avions désormais besoin si je voulais être utile à ce monde. La route était longue, cependant.

Malgré tous les mois qui avait passé, mes forces étaient loin d’être revenues à la normale. C’était plutôt rageant, quand j’y pensai. J’avais tout de même été libéré d’une partie des effets de la malédiction de mes gemmes. Je restai extrêmement directe – ça, ça n’était pas prêt de changer – et je peinais parfois à comprendre ce que l’on me disait. Mais c’était bien loin de la dépendance envers mon tuteur que j’avais jusqu’alors. Désormais, j’étais capable de communiquer sans avoir à répéter tout ce que Cristal m’indiquait de dire. Je ressentais ainsi un nouveau vent de liberté, ce qui n’était pas pour me déplaire. Quant à la conscience cristalline, elle avait pris plus de distance, afin d’observer avec plus d’attention ce monde encore trop inconnu à nos yeux.

Le soir tombait après une longue journée à marcher. J’avais décidé de m’arrêter près d’un des nombreux lacs de la région, entre un petit bosquet et la berge. J’avais très rapidement lancé un feu de camp, ne me souciant pas d’être discrète. J’avais entendu que la région ne subissait que très peu d’attaque de bandit ces temps-ci, il n’y avait donc pas de raison de s’inquiéter. Une fois mon minuscule camp de fortune monté, je changeai mes habits pour plonger dans l’eau et essayer d’attraper mon repas du soir. Les vêtements que je porte ne sont rien de plus qu’une matérialisation d’Est, il m’est ainsi possible de les modifier à volonté pour m’adapter à mon environnement. J’avais opté à cette occasion pour une tenue de nage classique de mon monde, soit un maillot deux pièces d’une couleur bleu électrique.

Chasser des poissons sous l’eau était plus amusant que ce que j’aurais cru. Dès que j’en avais repéré un, il me suffisait de m’approcher suffisamment et de lui envoyer une décharge électrique pour qu’il meurt sans souffrance. Je le laissai ensuite remonter flotter à la surface et reprenais ma pêche. J’avais dû récupérer une dizaine de poissons quand Cristal se matérialisa devant moi sous l’eau et s’exprima :
- Quelqu’un arrive, tu ferais mieux de sortir maintenant.

Acquiesçant, je sortis rapidement du lac pour récupérer toutes mes prises quand je vis la personne qu’avait dû voir Cristal. C’était un jeune homme habillé d’une bien étrange manière. Les poisson plein les bras et la gemme sur mon front bien à découvert, je l’interpellai avec mon habituelle franchise :
- J’ai jamais vu des vêtements aussi excentriques. Vous êtes un noble, ça se voit directement. Qu’est-ce que vous voulez?

Note sur les gemmes d'Est et d'Aum:
 

-------------------------

Je suis lvl 6 lors de ce rp
Raiten parle en 7CB978
Cristal parle en 993366

@Eques sur Never-utopia.


Dernière édition par Raiten Eliabrit le Ven 17 Aoû - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]   Jeu 5 Juil - 22:36




Les choses s'étaient enchaînés pour Byakuya. De quête en chasse, en passant par cette guerre sur l'île de Tenshi, le shinigami avait beaucoup œuvré pour la nation du serpent ces derniers temps. Il y a 5 ans, il n'aurait sûrement pas pensé se démener autant pour quelque chose auquel il n'appartenait pas le moins du monde. Son chef, c'était le capitaine suprême Yamamoto, et c'est tout. Alors pourquoi oeuvrait-il tant pour Minshu ? C'était une bonne question, à laquelle le capitaine répondait plutôt rationnelle.

Cette promesse formulée devant Jeong lors de l'appel de guerre en était la principale raison. Malgré son caractère glacial, Byakuya était un homme de parole. Il ne promettait jamais grand chose, car il préférait agir de lui-même et qu'on ne lui impose rien en Kosaten. Jeong l'avait d'ailleurs bien compris et l'avait laissé tranquille. Son fils semblait aussi lui laisser une certaine liberté. Cependant, lorsque le chef des Kuchiki s'engageait, il ne rigolait pas. Il avait promis de protéger les civils de cette nation, il allait le faire.

Lié à cela, une raison à ce dévouement était aussi que ces civils l'intriguait. Ils ne ressemblaient pas trop à ceux du monde des humains chez lui, ou encore ceux du Rukengai. Il sentait dans l'âme de ceux d'ici une combativité qui perdurait malgré les attaques incessantes, en particulier le meurtrier tir de Tenshi sur le bosquet sacré. Oui, une combativité, et aussi une reconnaissance pour la majorité envers les élus, chose que l'ego de notre épéiste ne pouvait ignorer. Il n'était pas prétentieux, mais savait apprécier la noblesse de sa position.

Toutes ces méditations voyagèrent dans son esprit alors qu'il était assis au bord d'un des lacs de ces lieux paisible. À défaut de ces cerisiers à la soul society, il trouvait encore quelques endroits à Minshu qui pouvait accueillir sa méditation, et ses pauses philosophique avaient le don de le ressourcer et de l'aider à accepter sa séparation avec son monde d'origine avec plus de sérénité. Sa sœur adoptive lui restait encore en tête, mais il ressentait moins d'amertume en pensant qu'il n'avait pas pu constater si elle avait guéri ou non de son combat contre l'arrancar quand il était venu la sauver.

Après quelques bonnes heures passée à admirer les reflets de la lune danser sur l'eau, l'épéiste se releva l'esprit serein et détendu, pour rentrer. Il fit quelques pas, appréciant le calme de la nuit. Avant de se faire accoster par une jeune femme blonde, qui sans plus d'introduction, lui demanda ce qu'il lui voulait. Drôle de question quand finalement, il ne lui avait rien demandé... Il posa son regard neutre habituel sur elle, et la fixa quelques secondes en silence, avant d'enfin répondre.

Tu as vu juste jeune demoiselle, je suis un noble. Mais le fait que mes pas soient le seul bruissement que mon corps a émis signifiait que je n'attendais rien de toi. Est-ce toi qui me demande audience ?   
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 80
Yens : 771
Date d'inscription : 20/04/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Raiten Eliabrit ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]   Jeu 2 Aoû - 0:53

Raiten Eliabrit
      Feat. Byakuya Kuchiki



« De l'électricité dans l'air »

J’avais toujours eu un peu de mal avec les nobles, même quand je vivais à Agartha. Ayant grandi au milieu d’une caserne, je m’étais senti bien plus proche de la populace que de tout ces sangs bleus. Ca ne m’avait pas aidé quand la malédiction des dragons jumeaux avait commencé à m’affecter et que Cristal avait été plutôt maladroit en m’annonçant que Solis n’était pas digne de confiance. J’avais pris la décision de “purger” tout ce beau monde, dans l’espoir de protéger Agartha. Je me rends bien compte aujourd’hui à quel point j’avais été idiote d’agir comme cela et je suis bien contente qu’Aelius fût parvenu à m’arrêter. Je m’étais tout de même calmé après cette histoire, apprenant à un peu respecter les nobles. Ma franchise n’était jamais parvenue à leur plaire, cependant.

Je ne me souciais guère de ce genre de problème. Je devais être apprécié, mais ça ne me dérangeait pas plus que ça que l’on me regardait d’un mauvais œil, puisque, de toute manière, c’était Cristal qui se chargeait le plus souvent de la conversation dans ce nouveau monde. Enfin, depuis notre retour dans les affaires et que j’étais en partie libre de ma malédiction, il avait choisi de ne plus se mettre sur le devant de la scène. Il continuait de converser avec moi, mais je ne pouvais nier que la conscience cristalline était devenue mille fois moins bavarde qu’auparavant. Je pense qu’il souhaitait réfléchir à tout ce qu’il s’était passé en compagnie de Namae.

Quoi qu’il en fût, je me retrouvai seule face à ce nobliau, sans aucune directive très précise. Ce dernier confirma l’impression que j’avais soulevée, avant de calmement m’expliquer que notre rencontre n’était dû qu’au hasard. Je voulais bien le croire. Mais je trouvais tout de même étonnant de voir un seigneur se promener innocemment au milieu de la campagne profonde. Se rendait-il à un rendez-vous secret ? Avait-il une liaison que sa famille n’approuvait pas, le forçant à rejoindre sa dulcinée dans une cabane au milieu des bois pour se lier à elle dans une étreinte si magique que même les oiseaux se serait tu pour les laisser en paix ? Peut-être que non, finalement. Ce genre d’histoire n’existe que dans les romans.

Je me redressai. Ma tenue n’était pas vraiment appropriée pour une discussion civile, me trouvant alors dans un bikini bleu électrique. On fait mieux comme présentation. Je décidais alors de changer mes vêtements pour arborer quelque chose de plus confortable. Des crépitements se firent entendre et des éclairs parcoururent la surface de mon corps, le temps que l’apparence de mes habits soit modifiée. C’était pratique quand même d’utiliser les pouvoirs d’esprits pour s’habiller. Je repris la discussion :
- Je ne m’attendais pas non plus à tomber sur vous. Je suis même très curieuse de savoir les raisons qui ont pu pousser un nobliau à s’éloigner autant de sa demeure. Mais je digresse. Mon nom est Raiten Eliabrit “Fulthus Dietiri”, gardienne de la Foudre et du Tonnerre. Bien que, pour le moment, je ne suis guère en mesure de porter correctement mon titre. Et vous, à quelle appellation répondez-vous ?

Pour le moment, les alentours du lac était calme. Mais l'envol soudain d'un groupe d'oiseau d'un bosquet proche me laissa supposé que ce calme présageait une grosse tempête. Il fallait que je reste en alerte pour ne pas me faire de nouveau attrapé dans un bête piège, comme la dernière fois.

Note:
 

-------------------------

Raiten parle en 7CB978
Cristal parle en 993366

@Eques sur Never-utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]   Jeu 9 Aoû - 18:16




La jeune femme devant Byakuya ne répondit pas directement à sa question, mais fit crépiter l'air autour d'elle. Le capitaine se méfia un instant de cette action, pensant l'espace d'un instant à une agression. Il n'en montra rien extérieurement, si ce n'est un bref froncement de sourcil. Heureusement, ce fut juste un moyen pour la Tenshin de revêtir quelque chose de plus décent que le maillot qu'elle portait.

Cette technique était intéressante, et l'individu qui la possédait était aussi posée et respectueuse dans ses paroles. ça partait plutôt bien. À priori, pas de personne grossière et envahissante à supporter cette fois-ci. Il fut attentif à ses paroles, puis répondit tranquillement.

Je me nomme Byakuya Kuchiki, protecteur des civils de Minshu. Je viens en ces lieux pour y apprécier le havre de paix qu'il s'en dégage... Cela dit, la question peut vous être adressé aussi.  

Il se concentra ensuite sur la mention de titre qu'elle ne pouvait plus aussi bien porter qu'auparavant. Cela fit echo au rang de capitaine que le shinigami avait perdu en venant ici. Il dévia la conversation sur ce point.

Un titre perdu ? Vous a-t-on congédiée pour incompétence ? ou Est-ce parce-que tout comme le mien, votre corps est orné d'une de ces marques divines ? 

L'énergie de raiten et celui de son sceau était encore faible pour que le chef de clan puisse déterminer de lui-même ce qu'il en était réellement. Il décelait une énergie un peu plus haute que la moyenne, mais rien de significatif à son goût. Autant demander donc à l'intéressée. D'ailleurs en parlant d'énergie, Byakuya en sentait quelques unes les entourer. Elles étaient assez loin, mais ne bougeaient pas. Etait-ce une fausse alerte, ou allaient-ils être dérangés dans leur conversation par des perturbateurs ? Pour l'instant impossible de le dire...  
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 80
Yens : 771
Date d'inscription : 20/04/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Raiten Eliabrit ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]   Sam 18 Aoû - 18:55

Raiten Eliabrit
      Feat. Byakuya Kuchiki



« De l'électricité dans l'air »

Ce nobliau avait dû en voir des choses, pour aussi peu réagir à ma transformation. D’habitude, tous ceux qui n’étaient pas prévenu et qui ne me connaissaient pas sursautaient en me demandant ce que je faisais et je me faisais rouspéter par Aelius. J’avais peu à peu perdu l’habitude, mais en arrivant dans Kosaten, j’avais recommencé, comme c’était extrêmement pratique. Je faisais tout de même à le faire plus discrètement ou en privé, afin de ne pas choquer les locaux. Cette fois-ci, cependant, je n’avais pas pris cette peine, désirant vite me vêtir plus adéquatement. Son allure me rappelait beaucoup Sasmu, le Gardien de la Terre, qui, principalement à cause de sa malédiction, était toujours calme et réfléchi, bien que très froid. Il se présenta sous l’appellation de Byakuya Kuchiki, un nom qui restait dans les sonorités de ceux de ce monde. Il en profita pour me poser quelques questions sur la mention de mon titre perdu. C’était un sujet un peu sensible, puisqu’être une Gardienne d’Agartha était ma joie et ma fierté. Néanmoins, il avait été honnête avec moi et m’avait révélé de manière détourné qu’il était un élu. Pour lui répondre, je soulevais la mèche de cheveux qui recouvrait mon front et lui désignai le cristal qui y était encastré :
- Vous avez vu juste, je suis bien une élue. Cependant, même si cela fait un peu plus d’un an que je foule ces terres, je n’ai pas eu le temps de récupérer de mes forces. Je suis forcée d’admettre que c’est très pathétique de ma part, mais je compte bien récupérer mes capacités pour servir les gens de ce monde.

Je venais de réaliser un discours un peu trop grandiloquent à mon goût. C’était toujours le rôle d’Aelius ou de Cristal de faire le plus gros de la causette. Maintenant que l’emprise de la malédiction s’était calmée sur moi, je me retrouvais sur le devant de la scène à devoir réaliser des tâches que l’on ne m’avait jamais confié auparavant. Je pense que cet homme devait bien le sentir que je n’étais pas très à l’aise de dire autant de phrases bateau.

Du côté de mes sens, ça ne s’était pas tellement calmé. Au contraire, je pouvais sentir les deux golems de mes gemmes s’agiter pour me prévenir qu’un danger était en approche. Je tournai le regard vers le bois pour chercher la source de ce début de panique, avant de remarquer un petit éclat. J’en avais déjà vu un de similaire, restait à me souvenir quand. Puis cela me revint en mémoire : les flèches d’Aelius émettaient le même éclat en réfléchissant la lumière. Je me jetai le plus vite possible pour me mettre entre le noble et la forêt, alors qu’une flèche avait été décochée. Je levai mon bras gauche et criai le nom d’Est pour le faire réagir. Un bouclier jaillit en un éclair, mais fut tout de même transpercé à l’impact. Le trait vint se planter dans mon épaule droite. La protection générée par la bague d’Est se dissipa, mes capacités étant encore trop faible pour le maintenir durablement en place. La douleur me fit plier un genou à terre, alors qu’une vingtaine d’hommes sortaient des bois :
- Regardez ce qu’on a capturé les gars... Deux amants se rejoignant aux abords d’un lac, comme c’est mignon.

Je me relevai tant bien que mal et restai bien devant Byakuya. Ma respiration s’était accélérée, mais je parvins à me concentrer suffisamment pour faire apparaître l’épée d’Aum dans ma main droite. Je prononçai alors d’une voix basse :
- Surtout, restez derrière moi, je vais assurer votre protection...

C’était quasiment sûr et certain que je n’allais pas pouvoir tenir, même contre un seul adversaire. Mais c’était mon devoir de protéger les autres, quand bien même j’allais y perdre la vie. Cristal fit alors son apparition à côté de l’élu, se matérialisant sous son apparence d’homme moyen habituelle et lui chuchota dans le creux de l’oreille :
- Si vous êtes un élu, vous devriez l’aider...

-------------------------

Je suis lvl 6 lors de ce rp
Raiten parle en 7CB978
Cristal parle en 993366

@Eques sur Never-utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]   Sam 1 Sep - 20:11




Byakuya tiqua un instant sur le Crystal que montrait Raiten. Cet emblème, il le connaissait, même très bien... il venait de cette île qui avait causé tant de désastre il y a encore peu de temps. À cause de ce dieu idiot qui avait corrompu certains de ses sujets. Le capitaine avait lui-même fini en mauvais état, et n'avait dû son salut qu'à la puissance de Reisha qui avait pu s'emparer de l'énergie du royaume des morts pour permettre aux élus de déverser leur pouvoir sur le dieu corrompu. C'était une aventure de longue haleine qui avait un peu entaché l'image de Tenshi dans l'esprit du shinigami.

Cependant, il avait bien compris que si la corruption avait bien eu lieu, celle-ci s'était en allée et que désormais, il était presque improbable d'en retrouver parmi les élus de cette île. D'autant plus que depuis, Byakuya avait enregistré dans son esprit les caractéristiques de cette énergie malfaisante, et savait la reconnaître en chaque être. Et la femme devant lui n'en présentait pas les symptôme. Inutile donc pour lui de soulever ce point oralement à la vue du Crystal.

Il ne fit pas non plus de remarque quant au fait que Raiten voulait gagner en puissance. Son discours sonnait comme une évidence aux oreilles de Byakuya. Lui-même s'était battu pendant de longues années pour retrouver sa force d'antan. Elle manquait encore un peu, mais il avait le stade qui lui permettait d'enfin s'imposer devant certaines personnes. Non, ce qui préoccupait un peu plus notre noble, c'était ses énergies certes faible, mais qui se rapprochait de plus en plus du duo. Non, ils n'allaient pas être tranquille ce soir... Il laissa volontairement ces être s'approcher, leur laissant croire que leur effet de surprise marchait encore alors que les deux élus les avaient déjà repéré depuis longtemps.

Et enfin, quand ils se décidèrent à agir, Byakuya repéra du coin de l'œil la flèche décochée. Elle le visait clairement mais n'en eut pas la moindre peur. Cette attaque était insignifiante pour lui. Mais alors qu'il comptait simplement la parer, il fut surprise de voir Raiten s'interposer et tenter de gérer le projectile. Malheureusement, ses pouvoirs étaient encore trop faible pour résister, et la flèche s'enfonça dans son épaule. Pire encore, alors que le groupe d'attaquant se montrait au jour, elle voulut assurer la protection de l'épéiste.

Pathétique. Il n'avait besoin d'aucune protection. Se rendait-elle compte de l'absurdité de sa déclaration ? Le shinigami sortit son sabre, l'expression calme, et répondit  à la jeune femme.

Ne dis pas n'importe quoi. Vu ta puissance actuelle, tu ne me seras d'aucune utilité.  

C'est alors qu'un drôle d'individu apparut, sortant d'un des bijoux de la tenshijin. Il lui demanda d'aider la jeune femme. Le capitaine le toisa, un peu blasé.

Ne me donne pas d'ordre, je sais ce que j'ai à faire...  

Sur ces mots, il disparut pour se retrouver derrière celui qui avait parler. Avant que celui-ci ne réagisse à son arrivée, il avait planté son épée dans le flanc de celui-ci, glissant au creux de son oreille.

Ne te méprends pas. L'écart entre nos deux puissances est aussi grand que la distance entre le ciel et la terre. Jamais ton misérable être ne parviendra à ne serait-ce qu'à me blesser.

Il retira sans pitié son épée du corps de l'homme et le regarda s'effondrer et manifester sa douleur en gémissant, lâchant par ailleurs quelques jurons à l'encontre de l'épéiste.

Contextuelle et technique :
 
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 80
Yens : 771
Date d'inscription : 20/04/2017

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Raiten Eliabrit ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]   Jeu 27 Sep - 19:13

Raiten Eliabrit
      Feat. Byakuya Kuchiki



« De l'électricité dans l'air »

La douleur dans mon épaule était lancinante. La flèche s’était plantée en dessous de ma clavicule, enfoncée dans un peu plus de deux ou trois phalanges sous ma chair. Je sentais la chaleur de mon sang lentement s’écouler le long de ma poitrine et de mon flanc droit. Ma respiration, sous la panique et l’impact du tir que j’avais reçu, s’était faite plus rauque et avait presque doublé de fréquence. J’avais beau me concentrer, je ne parvenais plus à matérialiser le bouclier normalement généré par les pouvoirs d’Est . Quant à la lame d’Aum, je ne pouvais que constater son apparence vaciller et crépiter en petites étincelles, signe que le contrôle que j’exerçai usuellement sur les deux golems s’affaiblissait en même temps que moi.

J’entendis à peine la remarque de Byakuya, mais en voyant sa démonstration de force, je devais bien accepter que j’étais plus qu’inutile dans cette situation. Une réalité rageante pour la gardienne que j’étais sensée être, mais qui ne parvenais pas à protéger qui que ce fut. De son côté, le nobliau semblait n’avoir aucune difficulté à vaincre ses adversaires. Il se mouvait avec une grâce donnant l’impression d’une dance. Cristal m’interpella finalement, toujours directement dans mon esprit :
- Reprends-toi, Raiten, ce n’est pas un comportement digne d’un gardien. Si tu veux te morfondre sur ta faiblesse, tu le feras une fois ce problème réglé. Pour le moment, concentre-toi sur ceux qui voudrait s’en prendre à toi, comme l’homme qui s’approche à ta droite.

Sur cette mise en garde, j’attrapai la lame d’Aum à deux mains et pris une posture défensive tout en tournant sur moi-même pour regarder sur ma droite. Un des bandits, pensant sûrement que je faisais une cible facile, avait décidé de profiter que Byakuya fusse occupé par les autres pour m’attaquer. J’étais en assez mauvaise posture : blessée et incapable de me suivre de manière efficace des pouvoirs d’Aum et d’Est, je ne pouvais que me reposer sur les connaissances martiales que j’avais acquise durant mon enfance dans la caserne. Cristal me conseilla d’attendre son signal avant de me défendre, car il comptait faire diversion lors de l’assaut de mon adversaire. Je n’appréciai d’habitude pas ce genre de tactique lâche, mais je n’étais pas en position de me plaindre.

Armé d’une épée bâtarde, un sourire malin au visage et placé à une dizaine de pas de moi, il se décida finalement à me charger. Quand il fut presque à portée, Cristal apparut soudainement devant lui, le prenant par surprise et le faisant frapper dans le vide. Profitant de cette chance, je me jetai en avant pour infliger une estoc. Il parvint à réagir au dernier moment et esquiva partiellement ma lame, ne se faisant que légèrement touché à l’avant-bras. Avant qu’il ne regagna son équilibre, je tentai de lui porter une taille, mais, manquant de force comparée à ce bandit, celui-ci n’eut pas de difficulté à me parer. Il me repoussa de deux pas en arrière et se prépara à reprendre son assaut. J’avais d’abord pris une garde médiane, pointant le bout d’Aum vers la gorge du bandit, mais décidai de passer à une garde basse. Le sourire qui ne le quittait pas m’indiquait qu’il n’avait sûrement jamais vu ce genre de garde. Pensant que mon crâne était exposé, il essaya d’abattre bêtement et simplement son épée sur moi. Mais, sans nécessiter de force, je n’eus qu’à relever ma lame pour balayer la sienne sur le côté. Son arme hors du chemin, je redescendais la mienne pour frapper le flanc de sa nuque. Puis, je la retirais en effectuant un pas en arrière sans perdre ma garde.

J’étais encore plus essoufflée qu’avant et ne pensait pas pouvoir me battre contre un autre adversaire, mais j’étais satisfaite d’avoir réussi à me défendre pour une fois. Je me demandai si Byakuya en avait fini, ou s’il avait besoin d’aide.
-------------------------

Je suis lvl 6 lors de ce rp
Raiten parle en 7CB978
Cristal parle en 993366

@Eques sur Never-utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]   Lun 1 Oct - 21:17




Byakuya regarda un instant d'un air méprisant et assuré la pauvre vermine qui se tordait de douleur au sol. Puis, ses yeux se posèrent sur les alliés du blessé. Certains lui criait vengeance, d'autres hésitaient à attaquer, tandis que le reste observait la situation. Seul l'un d'entre eux décida de s'attaquer à la femme de Tenshi.

Qui est le commandant de cette bande ? demanda calmement le shinigami.

Comme il devait s'y attendre, il ne reçut que des réponses grossières et vulgaires, ne dévoilant en aucun cas le visage du chef. Quelques attaques furent envoyée à l'encontre, qui furent aisément paré par le dieu de la mort qui soupira.

Ecartez-vous, vos pathétiques gestes ne font que ralentir les choses. Je ne le répèterai pas une fois de plus... qui est votre chef ?


Toujours moins de réponse, toujours plus d'insultes. Byakuya fut au bout de sa patience. Ces roturiers vaux-rien et vagabond étaient encore plus inintéressant que ce qu'il avait évalué toute à l'heure. Alors qu'ils revenaient tous à l'assaut, le chef des kuchiki fit trembler le sol. De gros bloc de terre et de roche se détachèrent et furent lancés contre ses assaillants. La plupart furent inconscients mais le reste étaient tenaces.

L'épéiste regarda les 8 rescapés son visage sans expression plaqué sur lui. Il se téléporta vers l'un d'eux encore en train de se redresser et lui posa un pied dessus pour le forcer à rester à terre. Il orienta son épée sur le sol, à quelques centimètres du cou du brigands.

J'attends une réponse, parle...

Le...le chef fait partie des inconscients... l... là-bas... affirme-t-il en pointant du doigt un homme sous un des blocs de terre.

Quelques secondes, puis le dit-cou fut tranché, sans l'ombre d'une hésitation.

Comment as-tu osé avoir la prétention de me mentir...


contextuelle:
 

                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]   

Revenir en haut Aller en bas
De l'électricité dans l'air [PV : Byakuya]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tell me this is a joke - Adonis
» De l'électricité dans l'air!
» Il y a de l'électricité dans l'air (Feat Lightning ♥)
» Il est temps que la pluie cesse... ( PV Renji)
» L'électricité statique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.