Partagez | .
Oxygen [pv Spyro]
Messages : 26
Yens : 90
Date d'inscription : 20/11/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rachel Gardner ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Oxygen [pv Spyro]   Jeu 5 Juil - 18:46


  Oxygen ▬ Spyro  


Cette forêt mystérieuse m’envoûte dès les premiers instants où mon regard l'a repéré à l'extérieur de la ville. Ou peut-être était-ce parce que j’entendais les enfants de mon âge clamer haut et fort qu’elle était dangereuse. Ou bien parce qu’elle y abritait des animaux et des fleurs sauvages. Une large forêt qui n'attendait que des visiteurs imprudents pense-je. J’esquisse un sourire et j’étire mes bras au-dessus de ma tête. J’ai compris que je ne pouvais pas m’apitoyer sur la perte des êtres chers et que je devais continuer à vivre ma vie, même si elle était remplie de solitude. Que je dois tendre mes mains vers les autres et les paysages afin de découvrir de nouvelles choses et de nouvelles aventures. Tourner la page, un pas à la fois.

Un sentier de terre battue m’invite à travers sous une arche de branches noircies. À venir m’aventurer au creux de son antre. Je réajuste la sangle de ma sacoche à mon épaule : elle contenait le strict minimum pour cette exploration : quelques collations, une gourde, mon pistolet et quelques bandages, sans oublier mon kit de couture. Le vent se lève et le ciel est menaçant avec ses nuages foncés au-dessus de moi. Je fronce les sourcils, non, c’est la cime des arbres. Avec un pas déterminé, je m’enfonce dans l’antre végétal.

La pénombre m’enveloppe de son manteau. J’attends que mes yeux s’habituent à ce changement… Cette forêt sent bon… Une odeur de terre humide, de mousse, de roche… Quelque chose de réconfortant et d’effrayant. Les faibles rayons du soleil font briller les hautes herbes, les fleurs, les mousses sur les rochers, les brindilles mortes. Même les troncs des arbres ! Et que dire du lointain froissement des feuilles qui semblent être des murmures sinistres et invitants à mes oreilles. Ceci semble si irréel et pourtant, je continue à marcher sur ce sentier en tendant l’oreille. De lointains chants d’oiseaux ? Les branches qui craquent sous mes pas me font tressaillir quelque fois. C’est si paisible que je pourrai même dormir quelques minutes dans les herbes hautes.

C’était bien la première fois que je… m’aventure dans un tel endroit. Dans mon passé, je ne pouvais que m’imaginer vivre des événements grandioses qu’à travers mes jouets, mes poupées, mes livres… et le peu d’amour dont j’avais hérité de mon entourage. Mon regard se fait sombre alors que je déplace une mèche derrière mon oreille. Fixant le long sentier sinueux se perdre entre les troncs larges et monstrueux. Inutile de m’attarder sur ces souvenirs. J’inspire lentement et je chasse le reste de mes pensées. Il doit avoir des animaux dans cette forêt ? Je pose une main sur ma joue. Des animaux que je peux apprivoiser comme cet énorme chat vu dans le village, peut-être… Ça serait superbe d’avoir un confident et je pourrai ne plus m’ennuyer dans ma chambre qu’on m’a prêtée.

Mais, je n’aie pas plus le temps d’approfondir mes pensées à ce sujet. J’entends des bruits et des bruissements au loin. Et surtout ce qui ressemble être des cris de créatures. J’écarquille les yeux, Mince ! Sans seconde pensée, j’ouvre ma sacoche et je sors mon pistolet que je charge en quelques minutes. Mon cœur bat à tout rompre et je me dirige vers les sons… Je ne fais probablement pas le poids contre ce qui se dissimule dans cette ravine peu profonde recouvertes de buissons et de rochers. J’aperçois ce qui semble être une plateforme faite de pierre. J'y pose un pied et je descends. Mes jambes s'écorchent contre les branches des buissons dans ma descente… Mais, j’aurai essayé de me défendre si c’est le cas ou défendre ce qui se trouve en contrebas.

- Tenez bon !

C'était des paroles dignes d'un enfant, mais c'est tout ce qui m'est venu à l'esprit pour dissuader l'être agressé ou les agresseurs. La peur accélère mon pouls et je sens déjà l'adrénaline monter dans mon corps. Mes doigts sont si serrés contre la poignée de mon pistolet que mes phalanges deviennent blanches.



Dernière édition par Rachel Gardner le Mar 24 Juil - 1:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 95
Yens : 976
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 22

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Spyro ▲ Sympathique ▼

- En ligne



MessageSujet: Re: Oxygen [pv Spyro]   Ven 6 Juil - 22:46








Oxygen



S'il y a bien une chose a laquelle je ne m'attendais pas, c'est de me faire attaquer en plein milieu de la forêt d'émeraude, encore moins par une créature ayant deux grandes dents dépassant de sa gueule. Je ne me suis pourtant pas montré hostile envers lui, mais il faut dire qu'il a l'air jeune à en juger par sa fougue. J'ai peut-être empiété sur son territoire, oui, ça doit être ça, je ne vois pas pour quelle autre raison il m'agresserait. Cependant je ne lui veux aucun mal, je me contente donc d'éviter ses coups, en espérant qu'il finira par se calmer. Bien évidemment je reste sur mes gardes, j'ai même un peu peur quand j'y réfléchi, puisque j'ai été affaibli lors de mon arrivée, même si j'essaye de rendre les coups, ça n'est pas garanti que je parvienne à le repousser, du moins pas sans lui faire trop de mal.

Je me contente donc d'utiliser mon souffle terrestre pour me protéger avec de petits rochers, mais ils sont assez peu résistants avec mon niveau actuel, et puis l'animal a vite fait d'en faire le tour ou de bondir par-dessus. J'arrive malgré tout à maintenir une certaine distance, car la fuite serait trop risquée, il est plus rapide que moi, il aura donc vite fait de me rattraper à la course, ou bien m'attraper le temps que je m'envole. Quelque chose d'effrayant se produit alors, un son assourdissant raisonnant d'on ne sais où. Par réflexe défensif je regarde un peu partout afin de déterminer qui ou quoi en est la source, mais la bête profite que je baisse ma garde pour m'attaquer.

Un simple coup de griffe au visage pour commencer, qui parvient à m'entailler les écailles, de façon étonnamment profonde pour un simple coup de griffe, mais ce n'est pas tout, il profite de l'ouverture lui étant offerte pour essayer de venir me mordre le cou avec ses grandes dents. Mais les pics longeant cette partie lui donnent du fil à retordre, ce qui ne le retiens pas pour autant. Ses dents arrivent à percer mes écailles, pas de beaucoup encore une fois, mais ce coup-ci je perd le contrôle, ma malédiction prend le relais. Me voici donc sombre, les yeux blancs et une aura noire tout autour de moi, c'est bien ce que je redoutais, un simple affrontement avec une créature locale arrive à faire ressortir cette partie de moi que je voulais pourtant cacher aux yeux de ce monde. Certes j'arrive à repousser la créature, mais j'ai peur de ce qui va suivre. Je sens déjà que je suis en train de changer, de…de…devenir plus puissant, je ne ferais qu'une bouchée de cette chose qui ose penser vaincre un dragon violet comme moi.

Ah tiens, on dirait que j'effraye cette petite chose fragile qui me colle tout le temps, mais ce n'est pas tout, une humaine débarque de nulle part. Décidément qu'est-ce qu'ils peuvent être casse-pieds ceux-là, mais bon, je m'occuperais d'elle après, pour l'instant je dois en finir avec cette chose. Et si je commençais par le classique souffle de feu ? Non, non ce serait trop rapide, vaut mieux commencer par une bonne vieille charge, je baisse donc la tête, les pics de mon crâne en avant, et envoie voler ce truc contre l'arbre derrière elle.





—Ha ! C'est bien ce que je pensais, tu n'as rien dans le ventre en fin de compte.




Dis-je alors d'une voix déformée, mais il faut bien avouer que je suis plus effrayant avec cette voix, pas comme lorsque je suis…inférieur.







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Yens : 90
Date d'inscription : 20/11/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rachel Gardner ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Oxygen [pv Spyro]   Mar 10 Juil - 20:55


  Oxygen ▬ Spyro  


J'ai perdu pied contre une des roches recouvertes de mousse...  À peine, je cligne des yeux que je me retrouve à terre. Une détonation résonne à mes oreilles. Une balle en moins. Je sens mes poignets et mes genoux qui chauffent. Je me redresse d'un bond et je m'empare de mon arme boueuse que j'essuie rapidement avec le pan de mon t-shirt. Qu'importes si mes poignets et mes genoux sont écorchés à vif.

Je cours vers la source du bruit, écartant les branches des arbustes. Je reprends mon souffle et je constate que deux créatures se battent. Un félin aux dents acérées et un dragon noir. Visiblement le combat est déjà entamé avant mon arrivée. La créature à écailles a déjà quelques entailles. L'odeur du sang infiltre mes narines. J'observe le gros chat revoler contre un arbre après une charge de l'autre animal. Le dragon le nargue et j'esquisse un sourire en coin.

- Je vais le distraire.

À peine sur ses pattes que le félin se met à feuler. Je siffle pour attirer son attention. Son regard de prédateur darde le mien. Je le regarde froidement. Une nouvelle proie : un nouveau repas. Encore un jeu de chat et de souris comme dans cette maudite tour. Ce n'est pas la première fois que je tue ou que je dois être tué.  Je fais un pas vers l'arrière faisant craquer des brindilles. J'attends.

Je serre mes mains contre la poignée. Je le mets en joue. Pour me rassurer et me donner du courage. J'attends. Puis je vois la bête s'élancer dans ma direction, ces griffes soulevant de la terre et des végétaux. J'appuie sur la détente, visant l'un des yeux. Une détonation qui vrille à mes tympans. La bête rugit alors qu'une gerbe de sang coule sur son pelage. J'appuie à nouveau sur la gâchette. Cette fois-ci mes mains tremblent et la balle se loge dans l'oreille. La douleur la fait reculer, elle hésite. Je recule, la tenant en joue. Nous tournons en cercle. Mon cœur bat à tout rompre, la sueur me coule dans le dos.  J'aimerais m'enfuir, mais c'est inutile. Elle bondit pour se venger après quelques minutes. Par instinct, je lâches mon arme et je saute sur le côté pour pouvoir l'éviter, mais je ne suis pas assez rapide.

Je suis projeté et je roule au sol. Je ressens une douleur contre une de mes épaules et à mon flanc. Quelque chose de poisseux coule sur mon bras, sur mon flanc. Je presse contre mon épaule : ma main se tâche de sang, des lambeaux de ma veste et de mon t-shirt. Grr... Je l'entends grogner quelque part entre les arbres. Merde. Je me redresse en vacillant sur mes jambes. Encore du sang sur mes genoux. Argh, je suis vraiment amochée. Ça fais mal, mais je continue à marcher. Inutile d'aller chercher mon pistolet et de gaspiller toutes mes balles contre cet animal. De plus, si le tigre me saute encore dessus, je peux devenir de la pâte pour chats rapidement. Je me rapproche du dragon en restant à l’affût des grognements entre les arbres : je fouille dans ma sacoche et je sors une paire de ciseaux que je tiens comme un couteau de boucher.

- Tu vas le tuer ou simplement lui faire prendre la fuite ?

Je reste à l’affût. C'est lui contre nous. J'ai mal et je me sens pas de poids contre cette créature, mais j'ai déjà vécu pire. Un peu de sang, un peu de frayeur... Ce genre de choses qui réveillent une passion et une flamme combative en moi. Je serre le manche de ma paire de ciseaux. J'attends les prochaines minutes avec appréhension.



Dernière édition par Rachel Gardner le Mar 24 Juil - 1:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 95
Yens : 976
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 22

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Spyro ▲ Sympathique ▼

- En ligne



MessageSujet: Re: Oxygen [pv Spyro]   Mar 10 Juil - 23:38








Oxygen



Ben voyons, j'ai à peine le temps d'envoyer valdinguer ce gros vilain chat que voilà que l'humaine veut s'en charger. Ah quoi que, ma fois, ça peut être un bon divertissement. Je me contente donc de m'assoir pour admirer l'humaine en action, l'autre créature semble elle aussi vouloir me faire profiter de la vue.
Je la vois feuler et être attirée par un bête sifflement de l'humaine qui n'a pas l'air aussi sereine qu'elle voudrait bien le faire croire. Elle se cramponne à son petit engin bruyant et reste clouée sur place, elle compte attendre encore longtemps comme ça ? Je n'ai pas toute la journée moi. Au moins la créature aux grandes dents est moins décevante, elle s'élance à toute vitesse vers l'humaine, bien décidée à la faire souffrir semble-t-il.
Au moins la bipède ne se laisse pas bêtement faire, elle use de son outil qui décidément fait beaucoup de bruit pour pas grand-chose, mais bon, au moins ça a l'air de faire mal à en croire le sang giclant du félin. Ils tournent ensuite en rond comme des idiots.




—Pff, allez étripez-vous faites quelque chose ! Je ne suis pas venu pour voir deux créatures tourner en rond comme des imbéciles.




Ah, mes petits encouragements semblent faire effet, la créature aux grandes dents bondit sur l'humaine et lui lacère l'épaule malgré sa piètre tentative d'esquive. Je perds alors les deux combattants de vue, l'humaine semble se cacher comme une lâche, et l'autre se contente de tourner en rond dans les fourrés. Décidément l'action est sporadique dans ce combat.
Ah tiens, voilà que l'humaine réapparait…pour se planquer derrière moi et dégainer ce qui s'apparente à une lame. Bon sang quelle déception, une petite blessure et la voilà qui reviens la queue entre les jambes, et en plus de ça elle me demande si je veux tuer ou faire fuir la bête.




—Faut se décider à la fin, un coup tu veux t'en occuper un coup tu veux que je le fasse. Bon, puisque c'est comme ça je vais vous tuer tous…tous les…deu…non, non !




Je…je dois…résister…redevenir moi-mêm…non, je dois laisser les ténèbres m'envahir. Mais qu'est-ce que je raconte moi ? Je lutte ainsi pendant une bonne minute pour reprendre le contrôle de moi-même, mais c'est plus difficile qu'avant. Heureusement je parviens à redevenir normal, violet et jaune, et sans l'envie de tuer cette pauvre fille qui compte sur moi pour la protéger.




—Désolé, je n'étais pas moi-même tout à l'heure. Je ne veux pas vous…




Je n'ai même pas le temps de terminer ma phrase que le félin aux longues dents revient à la charge, salement amoché par cette fille. Mais il surgit plus vite et plus près que je ne pouvais m'y attendre, je n'ai donc pas d'autre choix que de le repousser avec un de mes souffles. Mais je préfère éviter de le brûler ou de lui envoyer un rocher ou un pic de glace, je lui envoie donc une simple décharge électrique pour le calmer. La créature se retrouve donc sonnée au sol, c'est l'occasion de fuir, mais vu l'état de l'épaule de la fille il vaut mieux qu'elle grimpe sur moi pour aller plus vite.




—Vite, grimpez sur mon dos.




Une fois fait, je m'éloigne en courant en demandant a Sparx de nous suivre, ce qu'il fait sans hésiter.







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Yens : 90
Date d'inscription : 20/11/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rachel Gardner ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Oxygen [pv Spyro]   Mer 11 Juil - 17:22


  Oxygen ▬ Spyro  



Je l'entends gronder qu'il va me faire du mal. QUOI ?! Je retiens mon souffre. Je me suis blessée en combattant une créature dangereuse, j'ai essayé de le protéger, mais peut-être que j'aurai pu le laisser mourir au final. Je ressens de la colère surgir d'entre mes entrailles. Envers ma gentillesse, envers lui. Envers cette situation. Qu'il ailles...

- Va te faire foutre !

Je fais fis de ma douleur et je trotines pour aller rattraper mon pistolet. J'émets un grognement de douleur. J'espère sincèrement pouvoir recoudre mes plaies en toute tranquillité. Mais en ce moment, j'ai une autre menace à prendre en considération. Ne fais pas le con, tu vas le regretter pense-je sombrement. Je range mon pistolet et ma paire de ciseaux dans ma sacoche. Je regarde le dragon avec une lueur qui lui dit de ne pas s'approcher. Je tremble : j'ai peur et j'ai envie de lui faire ravaler ces paroles. L'adrénaline remonte. Ça va aller pense-je. Je serre les dents pourtant et je regarde autour de moi pour trouver un chemin pour semer cette créature, incluant le tigre préhistorique, si ça doit se corser.

Du coin de l’œil, je remarque que le dragon semble lutter et le voilà sous une nouvelle apparence : un dragon aux écailles mauves et aux ailes orangées. Je devrais lui pardonner parce qu'il a repris cette forme-ci ? Je ne daigne même pas répondre. Non, ça ne vaut pas la peine. Pas maintenant. À peine, il commence à s'excuser que les buissons bruissent. Dans un bond, le félin revient le rejoindre pour le charger. Cette fois-ci, c'est moi qui me croise les bras. Enfin... Pas vraiment, j'ai retiré ma veste pour me faire un garrot autour de mon épaule blessée, tout en restant à l’affût concernant le combat. J'écarquille mes yeux en voyant le félin être légèrement sonné, puis je penche la tête. Ah bon ? Là, il désire m'aider ?


- Tu as intérêt à tenir ta parole...Je déteste les menteurs.


Dis-je en me dépêchant de le rejoindre et de monter sur son dos. Mais, je ne me sens pas trop en sécurité. Les mots qu'avait prononcés le dragon résonnent encore dans un creux de ma mémoire Alors que nous prenons la fuite, je regarde en arrière de nous. Le félin ne semble pas nous suivre. C'est bien. Je mords mes lèvres et j'émets un faible grognement. Un insecte parlant nous suit. Un compagnon du dragon ? Peut-être. Après de longues minutes,  je décide de descendre du dos de la bestiole. Je resserre mon bandage improvisé autour de mon épaule, car il s'est défait.

- Merci, mais je peux marcher même si j'ai mal.

Je remonte quelques mèches derrière mon oreille et je fis une grimace de douleur. J'ai les genoux en sang, quelques ecchymoses probablement, l'épaule qui m'élance... Mais, j'ai déjà connu pire. Par exemple, monter sur des échelles en corde et éviter des balles tirées dans ma direction... Tout ça au dessus d'un vide plongeant vers des pics. Si j'ai survécu à de telles épreuves, c'est que je peux m'en sortir dans la situation actuelle. J'esquisse un mince sourire et je fais quelques pas à ces côtés. J'ai des vertiges et je suis fatiguée mais qu'importes, ça partira une fois que je peux m'asseoir ou boire ? Je fronces les sourcils et je fouille dans ma sacoche. J'en extirpe une gourde. J'eus un soupir de soulagement en voyant qu'elle était intacte et je la débouche pour en boire quelques gorgées. Je tends cette dernière à l'animal. Je ne lui fais pas totalement confiance, mais je vais lui donner le bénéfice du doute.

- Bois. Ça te fera du bien.

Je continue de marcher en faisant de petites foulées. D'une voix nullement hostile, je renchéris :

- Il va falloir coudre nos plaies... J'ai quelques bandages et un kit de couture avec moi.

Je pris une courte pause pour observer le compagnon qui marchait à mes côtés. Je durcis mon intonation juste assez pour lui faire comprendre que je n'accepterais pas une autre fois de me faire menacer :

- Cependant, si tu fais un geste ou des paroles agressifs envers moi, je ne vais plus t'aider.


Je repère une souche et je viens m'y asseoir, je sors ma trousse de couture que je dépose à mes pieds. Je mouille un bout du fil rouge avec ma salive et je l'entoure autour de mon aiguille.  Je regarde le dragon et attend sa décision.



Dernière édition par Rachel Gardner le Mar 24 Juil - 1:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 95
Yens : 976
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 22

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Spyro ▲ Sympathique ▼

- En ligne



MessageSujet: Re: Oxygen [pv Spyro]   Mer 11 Juil - 20:37








Oxygen


L'humaine est bien évidement hésitante à l'idée de grimper sur mon dos, il faut dire que j'ai parlé un instant de la tuer. Cela risque d'être compliqué à lui expliquer, mais elle accepte tout de même que je l'aide à fuir. Une fois suffisamment loin, elle décide de continuer à pieds, j'espère juste qu'elle n'est pas trop en colère après moi, lorsque la malédiction a le dessus je peux parfois avoir des paroles blessantes que je n'oserais d'ordinaire jamais dire ni penser.

Elle me propose malgré tout de boire un peu dans sa gourde, mais n'ayant pas de mains c'est Sparx qui m'aide à boire une petite gorgée, il ne faudrait pas non plus la priver de sa réserve d'eau. Elle annonce ensuite qu'il va falloir coudre nos plaies, certainement une autre pratique des humains dont j'ignorais l'existence. D'ordinaire lorsqu'un dragon se blesse il attend simplement que sa plaie se referme d'elle-même.
Elle ne manque alors pas de me mettre en garde si jamais je me montre agressif envers elle encore une fois.




—Je suis sincèrement navré pour ce que j'ai pu faire ou dire tout à l'heure. Je n'étais pas vraiment dans mon état normal.




—En fait ce qu'il essaye de dire, c'est qu'il a une sorte de malédiction depuis qu'il est sorti de l'œuf qui le rend un peu zinzin si jamais il s'énerve ou qu'il a peur.




—C'est gentil Sparx mais ça n'excuse pas tout.




—Bien sûr que si, quand il se transforme en vilain dragon tout noir comme tout à l'heure, déjà ce n'est pas de son plein gré, et puis il dit ou fait des choses qu'il n'oserait jamais faire en temps normal. Alors que quand il est violet comme maintenant il ne ferait pas de mal à une mouche.




—C'est bien beau d'expliquer en détail, mais personne n'a jamais compris que ça me pourrissait la vie, alors ce n'est sans doute pas aujourd'hui que ça va changer. Elle aurait pu se faire tuer si je n'avais pas résisté. Si je n'avais pas eu peur rien de tout ça ne serait arrivé, je suis donc le seul responsable.




—Ouais, enfin tu m'aide pas vraiment là.




L'adrénaline diminuant avec le temps, je ressens à nouveau la douleur de mes blessures, un coup de griffe au visage et une morsure dans la nuque, me faisant souffrir a chaque fois que je bouge la tête ou que je parle ou cligne des yeux. Tout ce que je mérite après ça c'est que cette fille ne me soigne pas, j'ai quand même voulu la tuer l'espace d'un instant, et ce n'est pas quelque chose que l'on peut pardonner facilement.







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Yens : 90
Date d'inscription : 20/11/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rachel Gardner ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Oxygen [pv Spyro]   Mar 24 Juil - 0:01


  Oxygen ▬ Spyro  



Je reste un moment pensive. Je déroule le fil jusqu'à une longueur acceptable et que je coupe avec mes dents. Le dragon essaie de sympathiser et me dire qu'il n'était pas dans son ''état normal''. En vérité, lui et son compagnon libellule semblent se quereller au sujet de la ''responsabilité'' et de la ''culpabilité'' du dragon. Ce dernier désire ardemment que je lui pardonne pour les actions qu'il a commises, tandis que son ami essaie de me convaincre que ce n'est visiblement pas de la faute de cette créature. Je fronce les sourcils à l'évocation d'une malédiction. Je reste stoïque en apparence, mais je suis sceptique de ces révélations. Les dragons ne sont-ils pas censés être justement méchants, imprévisibles et à de rares exceptions, vouloir le bien des autres. Du moins, c'est ce que je sais à cause des rares livres que j'ai pu lire... Ça me semble bizarre, mais qu'est-ce que j'en sais ? Je ne viens pas du même monde.

Je comprends les deux notions qu'ils impriment dans mon esprit. Cependant, je ne suis pas la bonne personne pour juger ce qui doit être pardonné. Après tout, ne suis-je pas une enfant meurtrière ? Qu'est-ce que j'en sais du pardon ? Je l'ai cherché partout, dans les moindres fissures, dans le coeur, dans l'esprit des personnes que j'ai rencontrées. Je l'ai probablement, en tant qu'inconnue dans ce monde mystérieux. J'ai peut-être ma chance sur Kosaten de changer et d'être quelqu'un, mais... Ce n'est pas le moment d'y penser. Ces raisonnements me semblent complètement inutiles. À vrai dire, je ne sais même pas si je dois le prendre en pitié ou lui dire de se taire.

Je prends une longue respiration : je me penche vers le dragon. Vérifiant la profondeur de la blessure. Hum... La peau risque d'être dure à percer, mais je vais essayer. Avec le plus de pression possible, je m'efforce à faire rentrer l'aiguille.

«Tu sais ? »

Le bout rentre à mon grand soulagement. J'enfile le fil et je la noue dans le trou avant de percer l'autre extrémité de la plaie.

« Si tu as conscience de ceci, c'est déjà quelque chose de bien. »

Je zigzague lentement avec précision, refermant la plaie progressivement.

« Un homme, un religieux, m'a dit qu'on ne pouvait pas toujours fuir la partie sombre de nous-mêmes et qu'il faut l'accepter. »

Je ferme les yeux. Je me remémore sa voix et son regard aveugle à travers les flammes du bûcher. Je me sens trembler et j'ai envie de pleurer, mais je me contrôle. Ce n'est pas le moment de céder à mes émotions, même si je me sens nauséeuse et étourdie. Affaiblie par ma bataille et par les événements. J'essuie mes yeux du revers de ma manche et je reprends ma couture.

« Les crimes et les malédictions ne peuvent pas être toujours pardonnés facilement. On ne peut que vivre avec eux. »

J'ai un mince sourire. Je ravale ma salive et je continue de discuter, même s'il ne m'écoute pas. Je ne m’en soucie guère.

« Cependant, on rencontre des gens qui savent se montrer compatissants, ils comprennent ce qu'ils peuvent et désirent aider... ou ils se foutent de notre passé et veulent être à nos côtés. »

Comme Zack et comme le Révérend Gray. Comme moi, avec ce monologue stupide, enfantin et mes mains couvertes de ce sang. Qu'est-ce que je sais de lui véritablement ? Rien du tout. Pourtant, je fais que parler pour le réconforter. Les mots sortent avec conviction... Comme une prière que j'ai cent fois récitée par coeur. Je cherche à lui expliquer quelque chose qu'il sait probablement ou pas. Sa malédiction et son envie de me tuer auparavant me coulent désormais sur le dos comme sur celui d'un canard. Ce n'est pas la première fois que je rencontre des personnes ayant ces tendances. Après tout, je comprends ce qu'il peut ressentir, ne serait-ce qu'un infime morceau... Je tire le fil rouge vers moi et je le coupe avec mes dents. La première blessure était recousue. Je le regarde pensivement posant ma main contre une partie de sa tête et la caresse doucement.

« Et c'est mon cas présentement, car je sais ce que ça fais de devoir cacher qui on est... Et tu te présentes. Je ne sais même pas ton prénom. Je me nomme Rachel. »

Je sens mon bras qui s'engourdit à cause du garrot. Cependant, je n'ai pas d'autres choix que de terminer le travail de couture et lui faire la conversation. Après tout, nous sommes tous les trois seuls en ce moment et loin de toute civilisation.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 95
Yens : 976
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 22

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Spyro ▲ Sympathique ▼

- En ligne



MessageSujet: Re: Oxygen [pv Spyro]   Dim 29 Juil - 1:02








Oxygen



Après mes échanges avec Sparx, la jeune fille se penche vers moi avec quelque chose de fin et pointu vers moi, en approchant ses mains de la blessure que j'ai reçu au visage. Je ne sais pas trop ce qu'elle compte faire avec cet objet, mais vu son regard je ne pense pas que ce soit pour me faire du mal. Après avoir fait un bref mouvement de recul avec la tête, j'accepte finalement de me laisser faire.

Cela dit, je ne m'attendais pas à ce qu'elle me perce la peau avec son outil, j'en lâche même un gémissement à cause de la douleur. J'essaye tant bien que mal de l'étouffer, il faut dire que même avec un objet si pointu, ma peau est difficile à percer. Elle passe assez rapidement l'objet a travers l'autre bout de la plaie avant de resserrer, ce qui me fait comprendre qu'elle est en fait en train de refermer la plaie.

Je dois dire que c'est une méthode assez douloureuse et surprenante, nous autres dragons, enfin du moins ceux que je connais, nous laissons le temps faire son œuvre. Mais apparemment les humains ont besoin de refermer eux-mêmes leurs blessures, celle-ci me dit alors que c'est une bonne chose que je sois conscient du mal que je peux faire avec ma malédiction. Elle me raconte également qu'un homme lui a un jour dit qu'il ne fallait pas fuir sa part d'ombre, mais au contraire l'accepter, et vivre avec.

J'aimerais pouvoir le croire, mais lorsqu'on voit ce que ça a donné avec Malefor, je ne suis franchement pas enclin à accepter cette partie de moi, et encore moins à l'embrasser pleinement. Cela dit, elle m'explique également que l'on rencontre parfois des gens compatissants, ou qui ne prêterons pas d'importance a notre passé. L'humaine finit ensuite de refermer ma plaie, et dépose sa main sur ma tête pour m'apaiser. Elle m'avoue alors qu'elle aussi tente de cacher celle qu'elle est, elle se présente alors, en disant s'appeler Rachel.





Enchanté Rachel, moi c'est Spyro, et voici Sparx.




Salut, répond-il en agitant la main.




Tu sais, tu as raison sur certains points, comme le fait que l'on rencontre parfois des gens bienveillants. Lorsque j'étais plus jeune et…dans mon monde d'origine, j'ai fait la connaissance de quatre dragons, ils se sont occupés de me former, et de m'apprendre à utiliser mes pouvoirs. Mais pour ce qui est de cette malédiction, elle ne touche que les dragons violets comme moi, il n'en existe qu'un seul par génération. Mon prédécesseur, Malefor, a accepté cette malédiction, il s'est laissé corrompre, et a bien failli détruire notre monde à cause de ça. Je n'ai pas la moindre envie de suivre le même chemin que lui, mais il arrive parfois que je…perde le contrôle, comme tout à l'heure.




Oui enfin, tout à l'heure c'était pas grand-chose comparé aux crises qu'il peut avoir parfois.




Oui…on peut dire ça. J'ai appris avec le temps a résister, mais depuis que nous sommes arrivé ici… c'est comme si la malédiction était devenue plus forte, ou du moins qu'elle est devenue capable de prendre le dessus plus facilement.







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Oxygen [pv Spyro]   

Revenir en haut Aller en bas
Oxygen [pv Spyro]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MUSIC LIKE OXYGEN (#NIHA)
» (j191) oxygen ❖ liam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Forêt d'émeraude-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.