Partagez | .
Corvée administrative ! [Feat Byakuya]
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Dim 22 Juil - 21:54





Corvée administrative !



Feat.Byakuya


Après ma mission contre ses bandits marins de pirates, je dois en rendre compte devant les autorités. Une sorte de "félicitation" qui dure des heures, ne sers à rien et me fatigue plus que jamais. La longue route ayant déjà épuisé ma résistance mental et physique, je ne souhaitais rien d'autre que ma chaumière pour me reposer, prendre un bain et manger... Enfin me nourrir quoi ! Mais bon le travail est le travail donc autant en finir vite.


Arrivée en ville, je me diriges vers le palais royal afin de me présenter, de donner mon rapport et percevoir ma récompense. Les gardes m'arrêtent soudainement, voyant mon état peu... recommandable ! Ah oui.... C'est vrai.... Durant la bataille, je me suis laissée aller à de la tuerie vampirique et donc mon armure est souillé de sang. Pas très digne en effet de me présenter dans ces conditions.



-"Olla olla doucement ! Je reviens des calanques pour la missive contre les pirates. Ok je suis pas présentable mais sérieux laissez-moi passer que j'en finisses vite pour aller me nettoyer ! Vous êtes pas d'accord ? Ou bien laisseriez-vous une femme aussi belle que moi sale et dégoutante ?"


D'accord, j'ai un peu joué sur mon pouvoir de séduction vampirique mais bon j'ai pas envie de débattre pendant mille ans. Je rentres dans le palais et me présente au chancelier qui me diriges vers la salle d'attente. Pendant le trajet, des yeux se tournent en ma direction, des murmures s'élèvent à mon encontre. Pff s'ils savaient que j'entends tout ce qu'ils disent.... Enfin, c'est pas grave.... Le chancelier me présente une pièce avec des fauteuils afin d'attendre mon tour pour faire mon rapport, puisqu'une personne est déjà entrain de passer à "l'interrogatoire".

-"Bien ! J'ai pas trop le choix alors.... Quel merde !"

J'attends donc l'arrivée d'un ou d'une domestique pour rencontrer la personne qui enfin me donnera mes yens tant attendu. Au bout d'un bon quart d'heure, on m'appelle enfin, me levant pour suivre le domestique, je le suis sans broncher. Au coin d'un couloir, en tournant dans l'angle, je ne vois pas une personne, tant j'étais occupée dans mes pensées, et me cogne contre elle. C'est un homme assez grand, avec de l'allure j'avoue, Cheveux un peu long et noir, un visage assez noble ma foi, habillé de noir et portant une cape blanche et... rouge ? Oh non ! Le regardant avec désarroi et aussi par peur mais une peur gentille je lui dis.

-"Oh c'est pas vrai, je suis désolée, je vous avais pas vu en tournant à l'angle ! Oh putain non non ! Je suis vraiment vraiment désolé, je vous ai tâché vos habits avec le sang sur mon armure ! Merde... Écoutez, je vous en prie, acceptez que je nettoie votre cape blanche. Je voudrai la nettoyer en personne, c'est la moindre des choses pour me racheter. Restez un peu au palais s'il vous plaît et je vous emmène chez moi après avoir fais mon rapport de mission, je vous invite pour la soirée à dîner d'accord ? Je pourrai m'occuper de ça ! S'il vous plaît !"


Tant pis, j'ai pas envie de me mettre un noble sur le dos pour ça alors utilisant à nouveau mon pouvoir de séduction contre cet homme, je le regarde intensément dans les yeux et le dompte par ma beauté. Je ne vais pas jouer à coucher avec lui mais je veux vraiment réparer cette bourde avant que cela m'attire des problèmes plus grand encore.



Pouvoirs contextuelles:
 




FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Mar 24 Juil - 17:50




Pour la deuxième fois depuis qu'il était ici, Byakuya se fit soigner les nerfs de la jambe qui avait été sectionné par ses soins lors de mission. À chaque la cause en était que quelqu'un en avait pris le contrôle, et il préférait se blesser plutôt que de se laisser contrôler. Rentrant alors de la mission des pirates dans les calanques, il s'était arrêté à Fuki pour y être soigné, puis était reparti pour la capitale, afin d'une part d'y faire son rapport, et d'autres part pour pouvoir se reposer un peu. Il fut reçu tout de suite par le président, et fut concis dans son récit.

Le rendez-vous alla donc très vite, et il put sortir assez rapidement du bureau. Une bonne chose car il ne reconnaissait pas encore l'autorité de Minshu sur lui. S'il avait agi pour ces pirates, c'était de son propre gré, pour protéger les matelots qui n'avaient rien demandé à personne. C'est tout... Jaël et sa clique n'auront jamais d'influence sur lui... Alors qu'il marche dans les couloirs, le capitaine se heurte soudainement à une jolie jeune femme qui malencontreusement tâche ses habits avec ce qu'elle identifie comme du sang. Que sa veste soit tâchée, ce n'est pas unique, dans les combats ça arrive souvent, mais le fait que celui ou celle qui l'a tâché se propose d'emblée pour la nettoyer c'était plutôt nouveau.  

Surtout que cette nouvelle-venu, qui pouvait une native à en juger l'énergie qui coulait en elle, fit un drôle d'effet sur le shinigami. Car en temps normal, il l'aurait simplement ignoré ou poliment envoyée promener, mais cette fois, il sentit une envie étrange et plutôt inédite dans son cas d'être plus indulgent. Venait-ce de la jeune femme elle-même ou des paroles de sa défunte femme dans le royaume des morts ? Il ne su le dire, mais quoi qu'il en soit, il accepta.

Le dîner est en trop pour un si petit affront. Mais l'offre de nettoyage m'intéresse davantage. Je vous attends en bas, ne traînez pas.  

Sur ce il continua sa marche et sortit du bâtiment. Il s'assit sur un banc non-loin, et profita de la légère brise qui voyageait dans les rues de la capitale.

Pour le correcteur:
 
                             

                   

           

   

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Sam 28 Juil - 1:02





Corvée administrative !



Feat.Byakuya


Cet homme avait accepté que je nettoies son habit mais mon pouvoir n'avait pas été si efficace que ça puisque je ne pouvais pas le contrôler entièrement. Juste un changement léger dans son comportement, je n'appelle pas ça une "séduction forcée" très efficace. Enfin bon, j’entre dans le bureau du président afin de rendre compte de ma mission.


Quelques temps plus tard, je retrouves l'homme assis dans la cour intérieure. Je me rapproches de lui en souriant avant de parler.



-"J'ai fini mes affaires ici ! Désolé d'avoir été si longue. Nous y allons ? Au fait je m'appelle Eleanor, et... désolé encore pour ce malentendu."


En effet, nous partons en direction de la maison des petits vieux qui nous hébergent afin que je sois plus à l'aise pour travailler. Durant le trajet, je n'oses pas trop parler, gênée mais je ressens que la personne aussi, ne soit pas très communicative. Arrivée à destination, je l'invites à rentrer pour se mettre à l'aise.

-"Voilà, c'est ici qu'on m'héberge pour l'instant. Prenez vos aises et laissez-moi faire, j'en ai pas pour très longtemps."

Une fois l'habit en ma possession, je me diriges vers la salle de bain afin de le rendre impeccable cependant avant ça, je garde ce vêtement dont la chaleur corporelle émane encore sur mes mains. Ramener un homme ici va peut-être m'attirer des remarques du couple de natifs. Ils vont sans doute jubiler à l'idée que j'ai trouvé chaussure à mon pied. Pff n'importe quoi ! Quelle idée stupide.... Mais.... Pourquoi je penses à ça maintenant ? C'est pas comme si je voulais me caser... Enfin.... J'aimerai bien, peut-être....

Me secouant la tête pour effacer mes pensées, je m’attèle à la tache pour ne pas faire perdre du temps à mon invité.








FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Lun 30 Juil - 15:51




Après de longues minutes à apprécier le calme des alentours du palais, seulement perturber parfois par des voix de soldats se dirigeant dans le bâtiment, ou autre agitation humaine éparses, Byakuya entendit de nouveau la voix de celle qui avait tâchée son uniforme. Elle s'excusa une nouvelle fois. Comptait-elle le faire toutes les 2 minutes ? Le capitaine n'était pas sourd, il avait entendu ses excuses tout à l'heure pourtant.

Cessez de vous excuser, c'en devient agaçant.


Il n'indiqua ni s'il acceptait ses excuses, ni son nom, le deuxième pour la simple raison qu'elle ne l'avait pas demandé. Il se leva et suivit cette jeune dame jusque chez elle. Le voyage se fit sans un mot, ce qui ne dérangea pas vraiment notre shinigami. Il préférait ce moment silencieux qu'une interminable et fatiguante série de question sur lui, qu'il détesterait avoir à répondre. Une fois à destination, Eleanor lui proposa de s'asseoir pendant qu'elle s'occupait de sa cape blanche. Il la lui donna, non sans faire remarquez.

Tenez, et faites attention à ne pas l'abîmer, ceci est une distinction à laquelle je tiens.

La distinction de capitaine... ah qu'il était loin le temps de la 6e division... le voilà donc à présent en une sorte de kimono noir. Il s'assit devant la maison, à l'extérieur de nouveau, en attendant le travail d'Eleanor. Pendant que celle-ci lavait l'habit du minshujin, une vieille dame l'accueillit avec un sourire.

Spoiler:
 

Je vois qu'Eleanor sait sélectionner ses invités héhé


Restant calme face à ses sous-entendu, Byakuya répliqua simplement de façon polie.

Je vous en pris, veuillez cesser genre d'allusion déplacées.

Ok pardon, pardon... mais votre visage me dit quelque chose, je peux savoir votre nom ?


Je me nomme Byakuya...

Cela sembla la faire tiquer.

Ah oui j'ai déjà entendu ce nom, enchanté jeune homme !


Le dieu de la mort aurait pu argumenter que 230 de vie n'était pas vraiment ce qui était considéré comme "jeune" chez les humains, mais il s'abstint, ne voulant pas entrer dans les détails. Il continua de converser gentiment avec la vieille dame en attendant sa cape blanche.  
                             

                   

           

   

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Lun 30 Juil - 17:54





Corvée administrative !



Feat.Byakuya


Je suis concentrée sur mon travail, malgré la difficulté de celle-ci, j'arrive néanmoins à enlever le sang de l'habit. Il m'avait presque ordonné d'y faire attention... La blague, je sais prendre soin des affaires qu'on me laisse ! Durant toutes ces années, si je ne connaissais pas une astuce pour enlever les tâches sur du blanc, j'aurai été une mauvaise "White Silent Assassin". Enfin j'en prenais le plus grand soin quand même, non pas car c'était un noble mais parce-que j'aime bien m'atteler à des activités normales, humaines, banales. Un de mes côtés humain que je n'ai pas perdu au fil du temps. Sifflotant légèrement dans l'air afin d'ajouter un peu de gaieté au travail, j'imagine que les natifs sont entrain de le bombarder de questions. Argh..... Ils sont adorables mais parfois, ils en font trop ! A ce rythme là, ils vont croire que c'est mon amoureux ! Encore heureux que j'ai pas ramené tous les hommes et femmes avec qui j'ai couché, à la maison.... Bonjour la réputation !


Bref, j'en avais fini avec le lavage donc il faut maintenant le rendre présentable et disponible de suite alors direction le séchage. Encore entrain de bosser pour sécher délicatement la cape, le tissu devenant plus souple à longueur que j'arrive à le rendre sec. Ça prend vachement plus de temps que je ne l'aurai cru mais je ne m'arrêterai pas avant d'avoir fini. Plusieurs minutes passent avant que ce soit prêt et que j'utilise un fer chaud pour repasser la cape délicatement, la pliant en carré et l'aspergeant de quelques gouttes de parfum subtile mais pas agressif pour le nez.



-"Bon ! Autant ne pas reproduire la même erreur, je vais aller me changer aussi ! C'est déjà bien beau d'avoir lavé ça en restant en armure souillé de sang !"

Tenue d'Eleanor:
 


M'en allant rapidement à l'étage pour me déshabiller et enfiler une robe plus adéquate, plus légère, je redescend avant d'emmener la cape à mon hôte.

-"Voici la cape. Merci d'avoir patienté aussi longtemps. Puis-je vous demander votre nom quand même ?"

Il me prend la cape des mains avant de se la remettre autour de lui, gracieusement. Je restes les mains liés, sur le ventre, voulant en connaître d'avantage sur lui, savoir quelques réponses sans doute car depuis que je suis dans ce monde, je n'ai jamais vu de combattants comme lui. Un long katana, c'est pas courant que ce soit dans mon ancien monde que dans celui-ci. Alors j’ose lui demander.

-"Dîtes ! Je me disais.... Vous n'êtes pas comme les autres élus que j'ai rencontré. Manier un sabre comme le votre, c'est peu répandu ! Même dans mon ancien monde, c'était peu courant d'en voir et le peu de personnes ayant utilisé cette manière de combattre étaient vraiment très puissantes. Vous devez l'être alors non ? Entrainez-moi s'il vous plaît ! Je veux devenir forte...."







FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Mer 8 Aoû - 13:26




Ce devait être gratifiant pour des natifs d'avoir deux élus chez eux, même si ça n'allait être que pour quelques heures. Ce fut en tout cas l'impression que Byakuya eut alors que la vieille dame ne le lâchait pas. Il répondait pourtant de façon courte et efficace, sans développer plus que ça, mais ça ne l'empêchait de poser d'autres questions... cela donnait une sensation de longueur en attendant sa cape...

Mais enfin, ellerevint avec la jeune femme. L'habit était tout beau et bien traîté. Pas de déchirure visible, pour son plus grand bonheur.

Byakuya
répondit-il d'une part par politesse,et d'autres part en guise de remerciement.

Car oui, il n'avait pas pour habitude de dire "merci" pour des choses qu'il jugeaient normales, alors dire son nom lui suffisait comme retour. Il enfila de nouveau sa cape, et se rassit. Alors qu'il pensait repartir dans un interrogatoires ennuyeux avec une protagoniste en plus pour le bombarder de question, le capitaine fut surpris de la tournure rapide et imprévisible que la discussion prit. Elle lui demandait... de l'entraîner au sabre ? Ce n'était pas la première fois que cette demande lui était faite, même par une élue. La dernière en date, venait d'une jeune fille dans une auberge, portée disparue depuis. Ils n'étaient pas allé très loin dans l'entraînement... Le shinigami fixa l'élue d'un œil neutre et concentré.

Et pourquoi ferais-je ça ? Tu sais, des sabreurs, il y en a à chaque coin de rue. Bien plus médiocre que moi certes, mais qui devrait te suffire pour débuter sur Kosaten.

Entendez par là qu'il n'avait rien contre Eleanor, mais il n'avait pas envie de se coltiner un collègue H24. Hisana lui avait bien dit de se faire des alliés, pour survivre ici, et il faisait beaucoup d'effort malgré lui depuis. Mais il était encore difficile pour lui de vraiment se préoccuper des besoins d'autrui. Un caractère solitaire encore bien ancré en lui. Allait-ce changer à l'avenir ? Eleanor allait-elle amorcer plus clairement ce changement ?   
                             

                   

           

   

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Mer 8 Aoû - 14:45





Corvée administrative !



Feat.Byakuya


J'avais posé les bases. Une demande d'entraînement, que je pense pourrait m'être bénéfique, il ne faut plus que Byakuya accepte évidemment. Je sais que ce genre d'homme reste assez distant, mais il faut un peu les bousculer afin qu'il daigne sortir de leur zone de confort. Il me répondit en se questionnant sur ma demande. Pourquoi ferait-il une chose pareil ? Allez voir ailleurs ? Bah, il ne le sait peut-être pas, mais j'imagine que je pourrai les battre facilement. Non, quelque chose se dégage de lui et mon instinct me dit de continuer.


Prenant un air plus confiante, assurée, je dois marquer le coup par mes paroles afin qu'il m'accorde du temps. Je sais ce que je veux et je l'obtiendrai !



-"Pourquoi ? Primo, parce que nous sommes des élus d'une même nation, donc ne devrions-nous pas nous entraider ? Deuzio, vous le dîtes vous-mêmes que les autres sont d'une catégorie "médiocre" à vous, surtout que je suis convaincue que je les battrai sans problème, et moi, je ne vise que le haut du panier, toujours.... Et Tertio, laisseriez-vous votre noblesse d'esprit et vos talents sombré dans un orgueil personnel ? Sans venir en aide à ceux qui en ont sans doute besoin ? Si je vous le demande, c'est parce que je sais que je peux m'enrichir de méthodes et de techniques qui pourront m'éviter un trépas fortuit que je ne souhaite aucunement dans ce monde. Mais parfois, les actes sont plus communicatifs que les paroles ! Attendez une minute, je reviens !"


Je rentre à nouveau dans la maison afin d'y chercher mon estoc et reviens devant la porte d'entrée afin de porter ces fameux "actes aux paroles".

-"Un duel ! Pas de magies, pas de coup en traître, juste la technique ! Celui qui arrive à avoir une ouverture pour porter un coup direct gagne ! Qu'en pensez-vous Byakuya ? Si vous gagnez, je vous laisse repartir sans rien en retour, si je gagne, vous m'entraînez jusqu'à la tombée de la nuit ! On est en début d'après-midi, ce sera suffisant, j'apprends très vite !"

Ce sera serré, je le sais, mais moi aussi, j'ai de la ressource et il ne me battra pas facilement. Déjà, faudrait-il qu'il accepte le duel, ce qui est moins sûr d'ailleurs.

*Allez ! Accepte.....*







FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Ven 10 Aoû - 20:56



Eleanor partit alors dans un argumentaire plutôt bien ficelé, où elle exposait de façon courte et efficace, ce qui pourrait étaient les raisons d'une telle demande. Byakuya ne bougea pas d'un cil, même quand la jeune femme se présenta avec son arme pour terminer son discours, imposant d'elle-même les conditions de l'entraînement. Mais Byakuya n'aimait pas qu'on lui donne des ordres. Il ne voulait que décider par lui-même. Les seuls qui pouvaient encore avoir de l'autorité sur lui, c'était les anciens de son clan, et Yamamoto le commandant des 13 divisions. C'est tout. Alors ce n'était pas cette jeune élue qui ferait exception.

C'est alors avec un calme olympien qu'il remit cette jeune fille sur le droit chemin.

Crois-tu que c'est parce-que tu es une minshujin que cela te donne le droit de m'imposer quoi que ce soit ? Pour moi, la nation ne vaut rien, je n'y ai aucune attache... tu pourrais venir de n'importe quelle autre nation que ça ne changerait rien.      

Il avait tout de même un apriori très négatif pour Fuyu après ses différentes défaites contre des élus de là-bas, mais il n'en fit pas part à son interlocutrice.

De plus, je considère que chacun est responsable de ce qu'il est. Si j'ai une faible en face de moi, ce n'est en tout cas pas parce-que mes talents ne lui ont pas été transmis... ne te méprends pas... Rejeter la faute sur autrui est démonstration d'une immaturité avérée...  

Il laissa planer un silence, la fixant avec son sabre. Il prit le temps d'analyser sa façon de le tenir et sa position en général, se moquant éperdument de l'attente oppressante que devait ressentir Eleanor. Puis, après une longue minute à laisser le vent s'occuper de combler le calme ambiant, il finit par se lever.

Cet entraînement n'a aucun sens dans cette configuration. Nos forces sont totalement inégales, et ton sceau refuse que tu frappes quelqu'un du serpent.... ça n'a donc aucun intérêt...  

Il s'éloigna de l'entrée pour se diriger vers une plaine dégagée.

Cependant, si tu est prêtes à accepter n'importe laquelle de mes propres règles que je t'énoncerai là-bas, alors suis-moi.

Il ne lui laissa pas le loisir de répliquer, car déjà, il se téléporta grâce à son shunpo dans la plaine, qui se trouvait non-loin de la maison. Si la jeune élue avait suivi, alors son discours s'énoncerait, sabre dégaîné.

Mon sceau était encore présent, mais tellement faible qu'agresser une minshujin ne me pose plus aucun problème. Esquive mes coups, évite les blessures au maximum et entraîne-toi jusqu'à ce que la fatigue ne te paralyse. Et ne te méprends pas, je n'adapterai pas mes coups à ton niveau.


Son regard se fit un peu plus sombre et sérieux.

J'utiliserai uniquement mon sabre, mais avec l'intention évidente de te tuer... Es-tu prête ?

Dans le cas où Eleanor n'aurait pas suivi, ça allait être la fin de leur rencontre.




  
                             

                   

 

   

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Sam 11 Aoû - 16:05





Corvée administrative !



Feat.Byakuya


Il réfléchit à ma proposition, juste avant qu'il me réponde et m'éclaircisse sur sa manière de faire. Lui imposer ? Bah un peu quand même, mais je le force pas non plus. Pareil, il me balance que si on meurt en combat, ce n'est rien d'autre que sa propre faute, sa propre faiblesse. Grinçant des dents, je me rappelle que trop bien toutes ces années à survivre et à combattre. Si j'avais été faible, je ne serais pas là à discuter. Le sceau du dieu m'empêche aussi de frapper quelqu'un de mon camp alors ma proposition tombe à l'eau.


Mais il en décida autrement en me proposant "ses" propres règles avant de disparaître vers la plaine non loin de là. Je le pourchasse, en laissant tomber mon estoc sur le palier de la porte, et arrive dans la plaine verdoyante. Bref, pas d'attaque, que de la défense, de l'esquive. Me préparant, pendant que son regard se durcissait, je hoche légèrement la tête afin de lui dire "oui".




Alors ça commence, sa vitesse est horrible, je n'arrive pas à le suivre, juste quelques secondes où j'arrive à voir la trajectoire de la lame afin de m'en échapper de peu. Elle m'effleure le visage à chaque fois, des coupures viennes et se referment aussitôt de part ma régénération de vampire. Mais je ne peux tenir que quelques minutes tant l'intensité est trop grande. Tant pis, je dois utiliser mon potentiel aussi, même si celui-ci s'avère être offensif, il sera intéressant de se canaliser pour l'utiliser en parade et esquive.

Après une énième esquive où je recule de plusieurs pas, je gonfle mes veines afin de me donner ce côté intimidant et augmenter temporairement ma puissance générale. Tout mon corps se relâche et mon visage est marqué par ces traits sanguins, les crocs en avant et les griffes de mes mains sont sortis d'eux même. La puissance vampirique dans toute sa "laideur". Le surplus de sang circulant dans l'ensemble du corps et à une rapidité surhumaine me donnera, sans doute un avantage, mais.... Pour combien de temps ?

Byakuya ne s'arrête pas pour autant et toujours à une vitesse débordante, mais je le vois plus clairement, je vois sa lame, je vois ses déplacements, je l'esquive mieux, plus rapidement de part mes muscles en surtension. C'est dur de garder le rythme, ce pouvoir, cette concentration constante. Ça fait à peine dix minutes que je suis à bout, déjà..... Non, continue ! Surpasse toi ! Mais je vais lâcher, j'en peux plus.




Après un moment, je perds mon pouvoir tant je n'arrive plus à le maintenir, me laissant démuni et essoufflée contre mon adversaire. Je suis fatiguée et ses attaques sont de plus en plus dur à esquiver. La dernière, en fait, vient me couper nettement la joue en remontant vers l’œil avant que je ne la dévie de justesse pour qu'elle attaque mon nez. Hurlant de douleur, m'effondrant au sol, je crie afin que cette souffrance s'arrête. Je regarde Byakuya méchamment tout en sentant ma plaie se refermer tranquillement, mais douloureusement. Je grogne d'être une faible parmi les faibles. Je veux devenir plus forte, encore plus forte !

-"Encore....! Ce n'est pas encore fini !"







FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Dim 12 Aoû - 16:23



La jeune Eleanor n'en démordait pas. Elle suivit le shinigami et écouta ses explications. Ce qui surpris un peu l'entraîneur, bien qu'il n'en montre rien, c'est qu'elle arriva sans son sabre. Se croyait-elle suffisamment forte pour rivaliser avec lui sans arme ? Quelle prétention... le capitaine allait se faire une joie de lui prouver le contraire. Un simple "oui" de la tête de la vampire et Byakuya commença l'offensif. Bougeant sans shunpo mais très rapidement cependant, il frappa sans aucune hésitation, considérant sa cible non pas comme une élève, mais comme une proie.

Les blessures se succédèrent sur le corps de la belle, et le shinigami y remarqua avec intérêt une faculté de guérison au dessus de la moyenne. Elle ressemblait beaucoup à celle d'Ichigo, ce pseudo shingami qu'il avait affronté il y a fort longtemps. Alors elle aussi avait ce genre de capacité... cela ne changeait en rien le déroulement de l'entraînement, il ne s'en rendait qu'uniquement un peu plus intéressant. Ses frappes continuèrent, sans baisser en intensité, jusqu'à ce que Eleanor ne recule pour modifier son apparence. Byakuya sentit par ailleurs que son énergie avait augmenté. Il se concentra d'autant plus mais il constata que ses coups atteignaient beaucoup moins souvent sa proie qu'auparavant.

Au bout d'un moment, la belle hurle de douleur, peu après que ces capacités soient redescendue à son niveau habituelles. Byakuya était toujours dans son optique de "pas de pitié" mais lorsque celle-ci supplia que tout s'arrête, car elle était au bout de ses forces, Byakuya réfléchit un court instant et stoppa finalement son geste. Après tout, cela ne servait à rien de la tuer. Son honneur qu'il chérissait tant ne voyait aucune raison de s'en prendre à si faible. Il resta alors stoïque et debout face à la minshujin qui se remettait doucement de sa dernière blessure.

Tu abandonnes déjà ?

Après quelques secondes à souffrir, elle en redemanda  scandant à nouveau son envie de devenir puissante. Mais ce n'était pas l'optique du shinigami, qui pour la tester un peu après son abandon en plein combat, répliqua.

Non, c'est terminé. Tu as toi-même décidé de mettre fin à cet affrontement, alors je considère que c'est tout ce que tu peux donner pour aujourd'hui. Dans un véritable combat, ce temps mort n'aurait pas eu lieu. Tu n'es pas encore prête...




  
                             

                   

 

   



Dernière édition par Byakuya Kuchiki le Lun 13 Aoû - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Dim 12 Aoû - 21:22





Corvée administrative !



Feat.Byakuya


J'avais tout donné, toutes mes forces, toute mon endurance. En aurait-il été autrement si j'avais été armée ? À quoi bon, je n'aurai pas pu contre-attaquer mais je suis sûr que je me serai mieux débrouillé sans avoir eu recours à mon boost de puissance. Grattant la terre de rage d'avoir eu une sévère blessure, je m'entends alors que c'est fini, j'ai abandonné donc perdue le combat. Dans une vraie bataille, j'aurai été morte à place et je ne suis pas prête selon lui.

-"Oy Oy Oy ! Attendez ! Je croyais qu'en fixant vous-même les règles, je n'aurai pas eu besoin de mon arme puisque je ne peux vous attaquer. Ça change carrément la donne si on doit prendre en compte ce facteur. Je peux le faire ! Donnez-moi une autre chance s'il vous plaît !"


Malheureusement, Byakuya n'est pas du même avis et après m'avoir éclairci sur son point de vue, il se retourne et s'en va sans autre forme de procès. Non mais je rêve là ! Elle est où la noblesse dans tout ça ? Il se permet de fuir sans persévérer ? Il s'attendait à quoi, que je sois la combattante du siècle, une novice qui surpasse même les plus forts élus de ce monde ? Pff ridicule, mais attend, je n'en ai pas fini avec toi, tu vas m'entraîner oui !!

Le prenant en filature d'assez loin, pour pas qu'il me repère et en lévitant, je le suis afin de savoir où il va passer la nuit. Une fois, le bâtiment trouvait, je retourne chez moi afin de nettoyer mon armure, la rendre impeccable et me reposer avant de me lever tôt pour aller l'attendre de pied ferme. Je m'endors assez vite et trouve le sommeil bien réparateur. Quand je me lève à l'aurore, je me hâte de boire du sang via une bouteille, enfile mon armure de cuir blanc, mon estoc et coure à travers la ville pour me présenter devant la demeure de Byakuya.

Je m'agenouille et m'assois sur les pieds, comme le font les Japonais, en mettant mon estoc devant moi pour la présenter honorablement. J'attends comme ça pendant plusieurs heures avant qu'il daigne enfin sortir. Mettant les mains au sol et pliant la tête pour l'implorer, je lui dis.



-"S'il vous plaît ! Faîtes-moi confiance, je ne vous décevrez pas cette fois ! Entraînez-moi encore une fois !"


Pour le correcteur:
 







FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Lun 13 Aoû - 21:49



S'il devait reconnaître une qualité à Eleanor, Byakuya choisirait sa détermination. Elle était certes faibles, en grande partie à cause de son sceau, mais elle ne perdait pas une occasion d'insister pour continuer l'entraînement. Seulement, il fallait faire face aux humeurs du shinigami qui se montra obstiné dans sa fa4on de voir les choses, et surtout, au fond de lui, il voulait passer la fin de sa journée tranquille chez lui au lieu de se coltiner une élue. Rentrant de mission, il voulait du repos, plus pour le bien-être que ça lui procurait que par réelle fatigue.

Ne te cherche pas des excuses femme, dans un combat réel, tu ne peux pas décider du moment où l'affrontement s'arrête, ni contester les règles de la réalité. De ce fait, tant que tu ne pourras pas tenir jusqu'à ce que ton adversaire décide de fuir, qu'il meurt ou qu'un élément indépendant de ta propre volonté ne stoppe la bataille, alors je n'ai pas de temps à te consacrer

Sur ce, il disparut de la vue des habitants. Sur le chemin du retour, il croisa l'entraîneuse du camps de Minshu, qui le héla comme elle savait si bien le faire.

Hey le beau brun ! Alors t'es pas encore couché ?

Franchement, le capitaine n'avait pas de chance. Après avoir quitté une emmerdeuse, une autre se présente à lui. La regardant d'un air blasé, il répond.

Epargne-moi tes sarcasme ce soir, je ne suis pas d'humeur.

Oh ça va, pête un coup... bon faudrait que je te cause d'un truc, t'as 2 minutes.


Tu m'en vois navrée, mais je n'ai pas le temps ni l'envie de parler avec toi présentement. Si ton sujet n'est pas urgent, je te prierais de me laisser tranquille.

Ah j'te jure quel caractère celui-là ! Bon allé, pour une fois j'te laisse, mais je te le dis, je reviendrai à la charge ! Pigé beau brun ?


Brenna ne reçut comme réponse qu'un soupir lassé du capitaine avant que le duo ne se sépare. L'élu passa une nuit paisible chez lui, profitant d'enfin pouvoir se détendre. Après un sommeil réparateur, il se leva peu après le soleil, et décida de s'aérer la tête en marchant dans les rues de la capitale. Manque de chance, il découvrit près de l'entrée de sa demeure cette jeune minshujin rencontrée la veille. Toujours sûre d'elle, elle le supplia à genou de l'entraîner encore. N'avait-elle pas entendu le discours de l'épéiste la veille ? Il la toisa du regard avant de commencer.

Rentre chez toi, je ne...

Ben alors beau brun, c'est comme ça qu'on parle à une femme ?

Brenna était perchée sur le toit, son sourire moqueur sur les lèvres. Elle sauta sur le sol pendant que Byakuya s'agaçait de ces apparitions non désirées. L'entraîneuse s'approcha spontanément d'Eleanor pour lui tendre la main.

Salut la rouquine, moi c'est Brenna. Si tu recherches une entraîneuse, je suis celle qu'il te faut. Si si j'tassure, j'ai même entraîné l'autre coincé du cul là.
fit-elle avec un mouvement de tête pour montrer le capitaine.

Elle lui adressa d'ailleurs une expression assurée et provocatrice.

Dis, si j'entraîne ta copine là, tu m'écoutera après ? Tu me dois bien ça après deux entraînement et ce service, pas vrai ?


Byakuya soupira. Il ne s'en sortira pas... Fermant les yeux un court instant, il déclara.

Soit...

Il ne restait plus qu'à savoir si la plus concernée allait adhérer au projet.  



  
                             

                   

 

   

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Lun 13 Aoû - 22:47





Corvée administrative !



Feat.Byakuya


J'insiste lourdement sur le fait que je veux que ce soit Byakuya qui m'entraîne, c'est pourquoi, je l'avais suivi et demandé une énième fois, de me préparer à être meilleure. J'espérais voir un accord tant, ma requête est sincère, honnête, mais le début de sa phrase n'était pas ce que j'attendais en fait. Mais il fut coupé par une femme dans ses propos, la même avec qui il avait parlé peu hier, quand je l'avais "infiltré". Je n'avais pas entendu les dires de la femme, mais apparemment, elle semble bien connaître l'homme en question.


Sautant depuis le toit en fracassant le sol à son atterrissage, elle vient me saluer en tendant la main et s'exclame être une entraîneuse, celle-là même ayant aidé Byakuya autrefois. Elle propose à ce dernier de m'entraîner afin de parler affaires avec lui plus tard, en échange de ce service. Après l'accord de celui-ci, il ne reste que moi à prendre une décision. Faisant une moue d'hésitation et prenant sa main pour me relever, je lui annonce.



-"Mouhais.... Ok ! Mais.... Vous êtes sûr d'être forte ? Je veux dire.... Plus fort que cet homme ?"


Apparemment, ma remarque est dénuée de sens quand je vois sa réaction et pars avec elle vers l'endroit où se déroulera ce fameux entraînement. Et pas des moindres, quand je vois qu'il s'agit de la petite plaine verdoyante d'hier, celle où j'ai dû bataillé pour esquiver et "survivre" dans un sens. Après avoir expliqué les règles à suivre, je suis enfin prête à en découdre. Nouvel entraînement, nouveau mentor, nouvelles règles, nouvelle bataille, nouvelle inconnue dont je dois me méfier. Mieux vaut ne pas sous-estimer un adversaire dont on ne connaît rien. J'en ai déjà fait l'erreur trop de fois dans ma vie passé alors reste sur tes gardes. Apprends et réagis !

Durant un bref moment, nous nous croisons du regard, celui de Brenna est devenu plus sérieux, plus déterminé, plus inexpressif. Je sens planer son aura dans l'air ambiant, comme celui de Byakuya, c'est le même ! Elle veut me tuer durant cet affrontement, mais je ne me laisserai pas faire, plus jamais ! Réapprendre encore et encore, s'améliorer, maîtriser, expertiser, dominer ces capacités, ce sont des mots, un credo qui me suit depuis ma réincarnation vampirique. À chaque étape, son lot de difficultés et à chaque étape, son lot de réapprentissage oui.... C'est le mot qui convient. Fonçant l'une sur l'autre, notre entraînement de survie commence.







FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Ven 24 Aoû - 18:56



Brenna attendait la réponse de la jeune fille, son fidèle sabre sur le dos. Quand cette dernière émit quelques hésitations en demandant si l'entraîneuse était aussi forte que Byakuya, celle-ci se mit à rire, avant d'orner son visage de son sourire typique provocateur.

Quand il triche pas, je peux rivaliser, j'en mettrais ma main au feu. Tu sais, j'ai déjà parer certains de ses coups, pour une native ça envoie du pâté ! Allez suis-moi, j'vais te montrer tout ça.

Par tricher, Brenna entendait utiliser ses pouvoirs de shinigami. Car il était clair que face à senbonsakura, elle n'avait aucune chance. Heureusement, le capitaine ne l'avait encore jamais utilisé face à elle. Ainsi le trio se déplaça pour aller dans un champs assez grand, non loin de la capitale. Puis, une fois sur place, Byakuya observe les deux protagonistes, en retrait. Il n'aime pas le caractère de Brenna, mais la voir prendre en charge quelque chose qu'il n'aime pas faire le satisfait. Cela lui donnait aussi l'occasion de s'éclipser sans être vu une fois que l'entraînement devenait ennuyeux.

Alors ma louloute c'est très simple ! Déjà, tu vas me montrer ce que tu sais faire ! J'te rassure je sais me défendre, tu peux te donner à fond, sauf les tour de passe-passe d'élus, ça j'en ai rien à foutre... moi je veux le vrai combat à la loyal !

Un premier échange se fit alors. L'expression de Brenna restait assuré et souriant en coin. Mais à l'intérieur, elle analysait tranquillement au fil des coups reçus et donné les geste d'Eleanor, sa façon de bouger, son regard,... l'entraîneuse ne retient pas ses coups, mais veille à ce que l'entraînement ne devienne pas un drame. Elle n'est pas de la même trempe que Byakuya.

Le capitaine quant à lui observe toujours. Il entend les conseils donné ponctuellement à Eleanor, et constate que celle-ci les met immédiatement en application, ce qui donne une impression de grande progression. Pas de quoi étonner notre épéiste, mais cette façon de s'acharner et de persévérer pour voir des améliorations presque instantanée a le don d'un instant poser l'image de sa sœur adoptive Rukia dans son esprit. Y avait-il une ressemblance entre les deux ?




  
                             

                   

 

   

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Sam 1 Sep - 22:30





Corvée administrative !



Feat.Byakuya


Les coups fusent, parade contre parade, blocage contre blocage. Un combat sans artifices, mais compliqué, car Brenna se défend formidablement bien, même pour une native. Finalement, je fais bien de me méfier d'elle, car elle m'apprend des choses, que durant ma longue vie, n'ait pas appris ou soupçonnée même alors que c'est d'une simplicité enfantine. J'essaie d'appliquer les astuces, techniques, mouvements afin de mieux m'en sortir, et de suite, je ressens plus de facilité dans ce combat, j'arrive mieux à esquiver, contre-attaquer tandis que la formatrice a plus de mal à enchaîner, trouver des solutions pour m'atteindre. Soudain, employant ma forme de combat à main nues, quand je m'entraînais en tant que vampire, j'arrive à faire une parade sur l'arme de Brenna et viens lui coller un bon poing des familles dans le ventre, ancien réflexe de combat d'autrefois. Elle ne s'attendait pas à ça, c'est sûr et tandis que je reprends une position d'attaque, j'attends qu'elle reprenne son souffle.

-"Désolé ! Tu as réveillé d'anciens démons en terme de combat. Personne ne s'attend à une attaque rapide à mains nues. Histoire de garder l'avantage !"

Je veux continuer, je suis sûre qu'elle peut m'apprendre autre chose. Après un petit instant, on recommence la séance et la mentor est beaucoup plus vigilante, elle esquive et parade même mes coups de poings et de pieds. Après de longues minutes d'efforts, nous décidons de s'arrêter pour laisser place à un repos bien mérité. Nous rejoignions Byakuya, qui s'était écarté pour rester au calme, tandis que j'étire mes bras endoloris.



-"Alors ? Des progrès en vue d'après vous ?" Demandais-je à Byakuya.


Je sais qu'avec ma persévérance, cela a dû lui déplaire fortement, et de toute façon, il a toujours gardé un sang-froid limite au stoïcisme, ce qui n'arrange pas mon affaire vu que j'attends une réponse de sa part, et me demande presque aussitôt s'il voudra bien répondre. Bien sûr que son point de vue est aussi important que celui de Brenna, si je veux m'améliorer, même sur des détails, je dois tout savoir et remettre en pratique ce que je sais et ce que j'apprends aussi. La route est longue et sinueuse mais pas infranchissable.

Relevant une mèche de cheveux, je profite de respirer un grand coup pour reprendre mon calme et profiter du soleil qui caresse ma peau par endroits.







FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Dim 9 Sep - 17:06



Byakuya continuait d'observer le combat, stoïque et sans aucune émotion. Il gardait juste cette image de sa sœur adoptive, que par moment Eleanor lui évoquait. Est-ce que cette élue allait aussi atteindre des rangs plus prestigieux à l'avenir ? Qui pouvait le savoir... non pas que ça intéresse notre shinigami outre mesure, mais ce lien avec son monde d'origine fut apaisant... repenser à Rukia, Hisana mais aussi tous ses compagnons d'arme n'était pas désagréable après tout.

De son côté, l'entraîneuse à l'éloquence provocatrice venait de se prendre un bon poing dans le ventre qui la fit reculer. Eleanor s'excuse, et Brenna se redresse aussitôt.

Ne m'enterre pas trop vite petite, j'ai à peu près rien senti, juste l'élan de l'impacte. Regarde et admire !

Elle soulève son habit et découvre une petite plaque en tôle qui entourait son abdomen. Celle-ci était parsemé de coups, marquant ainsi l'objet.

C'est elle qui a tout reçu. Et ouais les natifs aussi ont leur truc, faut pas croire. Bon on s'y remets ?

Et ainsi, l'affrontement repris. Au fur et à mesure des conseils de Brenna, celui-ci devint plus intense, si bien que la native dut bien se concentrer pour ne pas prendre trop de coups. Au moins Eleanor était une bonne élève, ça faisait plaisir à voir. Quand les deux filles décidèrent de mettre un terme à l'entraînement, la vampire décida d'aller directement demander au capitaine ce qu'il pensait de cet échange avec Brenna. Cette dernière savait très bien que ce n'était pas la meilleure idée du siècle parce-que Byakuya n'était pas avare d'éloge.

Et en effet, Byakuya fixa un court instant Eleanor, avant de simplement lâcher.

Continue de t'endurcir et de porter avec fierté le nom de ta famille...

Pour lui, c'était la seule façon de mener les gens au sommet, en ne les félicitant pas pour leur exploit, et qu'il garde l'envie de se surpasser. Avec Rukia, il n'était pas moins tendre. Brenna mis fin à leur petite conversation en rappelant au capitaine que celui-ci avait promis de l'écouter en échange de l'entraînement d'Eleanor. Il la suivit donc un peu plus loin, laissant la jeune élue se reposer tranquillement. Une fois seuls, Brenna lui exposa son sujet.

Bon, t'es au courant qu'y a une ville qui se construit et qui est contre les quatre nations ?

J'ai entendu quelques rumeurs oui. En quoi cela me concerne ?

Ben y a quelques adhérants de Minshu, dont d'ailleurs un colonel assez haut placé qui d'après ce que j'ai compris compte se faire la malle. Jaël voudrait que les élus s'en occupent.

Dois-je comprendre que tu me demandes de le freiner dans sa tentatives ?

Pas moi, les autorités... ils ne t'ont rien dit ?

Non, et toute manière, il en est hors de question...

Comment ça ?

Mon rôle envers cette nation se limite à la protection des civils, pas à l'ordre politique... Minshu n'a aucun ordre à me donner qui ne touche pas de près ou de loin à la protection des civils.

Et tu crois pas que notre colonel fait partie de ceux qui protège les civils ?

Pour moi ce n'est qu'un civil comme un autre, à la solde de Minshu. S'il considère qu'il n'a plus sa place ici, ce n'est pas mon rôle de l'en empêcher.

Et s'il retourne les armes contre tes fameux civils ?


Alors je le tuerai...

Pas une once d'hésitation dans la voix de Byakuya. Il savait ce qu'il voulait et la promesse qu'il avait faite à Jeong à l'époque. Devant ce mur de pierre de refus, Brenna finit par soupirer.

Fidèle à toi-même beau brun... ça ne m'étonne qu'à moitié...

Elle revint vers l'endroit où se reposait Eleanor, bientôt suivie par le dieu de la mort. Elle s'adressa une dernière fois à la minshujin.

Alors, pas trop cassée ? Si tu veux qu'on remette ça, demande au beau-brun, il sait où je crêche. Allez à la revoyure !

Et elle s'éloigne du duo.

  
                             

                   

 

   

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Lun 10 Sep - 22:22





Corvée administrative !



Feat.Byakuya


Une fois la séance terminée et avoir posé ma question à Byakuya, j'attends une éventuelle réponse, pas celle que j'ai potentiellement envie d'entendre puisqu'il est très inexpressif dans le bon sens, plutôt calme, réfléchi, mais au moins qu'il me dise quelque chose de bienveillant.


C'est ainsi que, sans surprise, il me pousse à progresser d'avantage tout en continuant d'honorer le nom de ma famille. Je fais une grimace à l’évocation de ces derniers, eux qui m'ont rejeté quand je venais d'être toute fraîchement sortie de la mort, et de m'avoir chassé de la maison comme une pestiférée. Mais maintenant, il s'éloigne avec Brenna pour discuter de leur affaire en commun, me laissant seule pour reprendre mes esprits. Cela dure quelques minutes avant qu'ils ne reviennent et que la formatrice s'en aille de son côté, nous laissant seul, Byakuya et moi. Je pense avoir usé bien trop de temps à cet homme, même quand je ne le méritais pas.



-"Bien, je crois que je vais vous laisser aussi ! J'ai usé bien trop de votre temps et j'en suis désolé, mais je garde en tête tous vos enseignements et les appliquerai du mieux possible."


Je le salue dignement avant de retourner à la maison des natifs afin de me reposer. Malgré que nous faisons partie d'une même nation, faut croire que les personnalités restent différentes en tout point et pas avec tout le monde. Ce monde est pour ainsi dire, un mystère à découvrir...







FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   Ven 14 Sep - 22:13




Ainsi se terminait cette nouvelle rencontre. Tout d'abord, Byakuya suivit un instant Brenna des yeux. C'était fou comme cet exécrable caractère n'énervait pas autant le capitaine qu'il aurait pu l'être avant Kosaten. Etait-ce son expérience ici-bas qui l'avait changé, ou avait-il au fond de lui une estime cachée pour cette native épéiste qui mine de rien n'était pas la plus à plaindre en terme de technique et d'endurance. En plus, elle savait pallier à ses faiblesses, comme avec la tôle autour de sa taille. En tout cas, elle était parvenu à ce que Byakuya ne l'ignore pas lors de leur entrevue, et ça c'était déjà beaucoup pour une native.

Puis, se fut à Eleanor de prendre congé. Elle parla avec respect et ses excuses était formulé à la hauteur du rang de Byakuya.

Très bien... fut sa seule réponse avant que la minshujin ne s'éloigne aussi de lui. Il profita alors de cet havre de paix pour méditer sur ce qu'il venait de se passer. Cette élue avait du potentiel c'était certain, et quand le sceau allait enfin la laisser tranquille, alors elle allait pouvoir être une allié plutôt utile. Et avec cette nouvelle ville qui se créait, être davantage d'élu pour protéger les civils n'allait pas être de trop. Présentement, les élus du serpent aptes à veiller sur les natifs pouvaient se compter sur les doigts de la main.

Une relève devait s'organiser...

Il garda cette idée en tête en se dirigeant enfin vers sa maison, à la capitale.  
                             

                   

           

   

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Corvée administrative ! [Feat Byakuya]   

Revenir en haut Aller en bas
Corvée administrative ! [Feat Byakuya]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Mibu Byakuya l'assassin aux yeux d'argent
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» 04. Une corvée bien récompensée // Timothy A.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.