Partagez | .
Endurcie-toi et frappe tes ennemies !
Messages : 2007
Yens : 63
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 121
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Ven 10 Aoû - 18:50






Entraînement


Rumaki est actuellement lvl 118.  

Cela faisait déja un bon moment que je vivais à Bashô Tokai. Je savourais pleinement le confort d'avoir un domicile fixe, et surtout d'être entourée de ceux pour qui j'avais le plus d'affection dans tout Kosaten : Mei et Haïko. Qu'il était bon de se réveiller à leur côté, de bavarder calmement au petit déjeuner, puis de passer la journée avec eux, partageant des moments de convivialité que je chérissais. Entre temps j'avais participé à une réunion avec Bashô et les autres qui me rassurait. Le seikajin n'était pas quelqu'un de mauvais au fond, juste quelqu'un qui voulait plus d'égalité pour tous et qui a été rejeté par les nations... un peu comme moi même si de mon côté j'étais restée très timide.

Je savais que ce doux répit cachait sûrement des tensions à venir. S'opposer ainsi aux trois nations allaient provoquer d'autres difficultés dont il fallait être conscient en s'engageant dans cette voie, mais au fond de moi, je n'avais pas autant peur qu'avant. Nagato était à mes côtés et j'étais entourée cette fois-ci, je n'étais plus seule avec Djadine pour me défendre. Un sentiment de pseudo sécurité qui faisait beaucoup de bien. Mais pour ne pas perdre de temps, le ninja de l'akatsuki m'avait invité aux abords de la ville pour m'entraîner. L'annonce m'avait un peu surprise, car depuis la grotte, il ne s'était pas préoccupé de mon niveau de combat.

Mais bien sûr, j'avais accepté, par reconnaissance pour ce qu'il avait pour Haïko et Mei. J'appréhendais juste de devoir combattre... malgré mes malheurs je n'aimais toujours pas ça. Surtout, je ne voulais pas lui faire de mal à lui, il ne le méritait pas. Oh j'étais bien consciente que je n'allais pas pouvoir lui faire bien mal, mais le seul fait d'essayer de le blesser me gênait un peu... malgré tout, mes pas me menaient déjà au lieu de rendez-vous.

Le soleil était déjà levé, mais encore bas. Haïko dormait encore, et Mei était restée à la maison, me promettant de s'en occuper à son réveil. Je quittai donc l'enceinte de Bashô Tokai et me dirigeai vers l'endroit approximatif qui m'avait été indiqué. Une fois sur place, je m'assis sur une bûche en bois, et scrutai un peu les environs pour voir si Nagato n'y était pas déjà. J'en profitai aussi pour profiter des beaux paysages de l'endroit. Un petit moment de calme avant l'intense programme prévu.






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2503
Yens : 1703
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 169
Nombre de topic terminé: 66
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Lun 13 Aoû - 1:55



   
Endurcie-toi et frappe tes ennemies !  


   
Entrainement d'une pacifiste



   






La ville prospérait, et chaque jour de nouveau survivants ou exilés arrivaient, quelques peu perdu. A chaque instant, il fallait construire de nouveau bâtiment pour accueillir tout ce monde. Heiwa et Rumaki était parvenu à atteindre un de leurs objectifs. L'un des premiers parmi une longue liste que le ninja avait vu avec le maire en personne. Pourtant, il restait tant à faire et même le rendez-vous avec certains héros de Kosaten ne garantissait pas la survie de la ville. Aeternam ne leur était pas encore apparut, malgré les diverses missives qui lui avaient été envoyé et depuis la guerre, il n'avait pas même fait parler de lui, comme s'il avait à nouveau disparut. Quand aux artefacts de puissances, ses hommes étaient toujours sur la piste, mais les rares laboratoire qu'ils avaient trouvé ne représentaient rien d'intéressant pour leur effort de guerre. Pourtant, l'Uzumaki ne pouvait pas rester les bras croisés. Certes, certains de ses corps étaient parti pour pacifier la région, tandis que l'un d'entre eux restaient en continue dans l'ombre du maire. Mais l'original attendait, comme à son habitude dans l'ombre, le moment pour agir. Et même si sa réputation en tant que Nagato Uzumaki était souvent prononcé par les survivants et le peuple des territoires neutres, il se devait de rester discret pour l'instant.

Toutefois, une idée lui était venu. Surtout lorsqu'on pensait au nombreux élus qui débarquaient et prouvaient d'une nouvelle puissance surprenante. Lui était bien trop longtemps resté dans l'ombre et son enveloppe mortelle devait être rouillée, ce qui évidement, présentait un risque, si d'aventure, il devait se battre sérieusement. Ne jamais se reposer sur ses lauriers.Ainsi il avait d'une part proposé à son allié de pirate de s'entraîner pour devenir plus fort encore et atteindre de nouvelles limites, mais il désirait que ses propres alliés deviennent tout aussi fort. Notamment l'une d'entre elle dont les pouvoir de guérison pourrait s'avérer fort utile. Rumaki, la mère de Fuyu avait besoin de s'endurcir un peu et c'est tout simplement qu'il invita à s’entraîner à ses côtés, tout deux gagneraient forcément en expérience et en connaissance. Il lui avait donc donné rendez-vous à quelques lieux de la cité, plutôt excentré pour ne pas attirer l'attention. Bien sûr les alentours était surveillé par quelques marcheurs d'ombre pour éviter toute surprise ou tout espionnage de l'adversaire.

Les préparatifs finis, le ninja s'engagea à son tour au point de rendez-vous. L'apercevant au loin, alors que lui même était encore caché à l'orée d'une forêt, il la contempla. Elle en avait fait du chemin, et pourtant, elle n'avait guère évolué sur le stade de la bataille. Se voilant toujours la face en pensant qu'en ne faisant rien, elle pourrait s'en sortir. Peut être que le bourgeon qu'elle était allait éclore et il n'irait pas de main morte avec elle. Apparaissant dans son dos et faisant exploser son aura, il usa de ses pouvoirs du Tendô pour la propulser de son piédestal, puis dans les airs. Sans attendre de savoir, si son acte avait fonctionné ou si elle avait ressenti sa venue, il enchaîna aussitôt avec les chaînes du démon, pour l'emprisonner dans une étreinte.

-Première leçon: Toujours être préparé à une attaque surprise. Même si nous sommes à l'abri, un puissant élu comme cette fameuse Ellen pourrait nous surprendre, ou d'autres créatures et te ravir ton cher enfant. A l'heure actuelle, tu serais peut être déjà morte entre les lame d'un habile assassin. Prends cet entraînement au sérieux, guérisseuse. Je ne me retiendrais pas...


Les conditions faites, il se mit à son tour en garde prêt à la recevoir. Un peu brute comme manière de procéder, mais il n'était pas reconnu pour sa douceur, mais bien pour sa rudesse. Mais peut être apprendrait-elle bien plus qu'elle ne le pensait. Et même si finalement, il retiendrait ses coups, elle devait tout donner... La religieuse allait-elle montrer ses crocs?
















   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2007
Yens : 63
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 121
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Dim 19 Aoû - 14:01






Brutale entrée


Pendant que je patientais, je sentais un stress monter en moi. Je connaissais Nagato, il était du genre à toujours arriver quand on s'y attendais pas de manière soudaine et imprévisible, et à toujours bien orchestré les choses. S'il n'était pas là à m'attendre explicitement, c'était qu'il avait encore manigancé quelque chose, que ce soit pour me mettre à l'épreuve ou me prouver quoi que ce soit. De ce fait, même si aucun danger apparent n'était présent autour de moi, je ne pouvais m'empêcher de scruter les environs pour tenter d'anticiper sa venue, les muscles un peu crisper. Après tout, nous nous étions retrouvé aujourd'hui pour s'entraîner au combat, il ne fallait pas s'attendre à de la douceur et un simple discours...

Le suspens fut interrompu quand je le sentis enfin dans mon dos. Après un bref retournement de surprise, je poussai sur mes jambes et mes bras pour me pousser sur le côté. Je ne savais pas s'il avait attaqué, mais dans le doute, j'avais préféré éviter le pire. Et bien m'en pris car en effet, il utilisa à plusieurs reprise sa capacité de jouer avec la gravité. Encore un peu prise de court par son arrivée surprise, je ne pus qu'éviter les trois premières. La dernière me frappa alors que je tentai de rétablir mon équilibre après une énième esquive. Elle m'emporta un peu plus loin et je retombai au sol.

Le temps d'essuyer la petite tâche de sang qui dessinait sa trajectoire sur le bas de ma bouche, je vis arriver une nouvelle attaque. Alerte, je me remis sur pied et sortit un kunaï pour dévier les chaînes qui m'arrivaient dessus. Et enfin, l'assaut s'arrêta. Essoufflée, je repris un peu mes esprit, en même temps que Nagato commençait de parler. Je profitai aussi de la brève pause pour soigner les blessures qui me faisaient le plus mal. Heureusement je m'en étais bien sortie. Il allait falloir que je contre-attaque, et ça me posait problème. Lui allait être sans pitié... mais moi je ne pouvais pas...

Je ne pouvais pas frapper celui qui avait veillé sur mon fils, qui avait ressuscité ma meilleure amie, et sauver la vie mainte fois... comment prouver sa reconnaissance à quelqu'un en le blessant ? Je savais très bien qu'il n'allait pas le prendre comme une offense, que cette journée était consacrée à mon entraînement et que l'agresser était justement le but de la manœuvre mais mon côté pacifiste avait du mal, d'autant plus que ça faisait un moment qu'il ne s'était plus battu sérieusement, voir battu tout court.

Rumaki, n'hésite pas, attaque ! Arrête de te poser des questions morale. Si tu continues comme ça tu vas finir par totalement dépendre de lui ! et j'aurai du mal à appliquer ce que j'ai affirmé pendant la séance avec Bashô !

Cette petite piqûre de rappel me réveilla. J'entourai mes mains de mana et tentai à deux reprises d'atteindre le ninja. Une première étape, mais il ne va pas s'en dire que mes muscles refusaient d'aller trop loin... je retenais encore mes coups...

Le combat pacifiste vous est présenté par nonne SA:
 






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2503
Yens : 1703
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 169
Nombre de topic terminé: 66
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Dim 19 Aoû - 16:59



   
Endurcie-toi et frappe tes ennemies !  


   
Entrainement d'une pacifiste



   




Un combat était engagé, mais pourtant, même en lui apprenant une nouvelle leçon, la religieuse semblait retenue par quelque chose. Mais l'Uzumaki ne voyait pas ce qui pouvait ainsi la retenir et ne le comprenait d'ailleurs pas. Se retiendrait-elle en tout temps, même si sa vie et celle de ses proches étaient en danger? néanmoins, elle était parvenue à éviter la plupart de ses attaques avec brio, mais il avait oublié un point important. Elle n'avait sûrement jamais combattu de sa vie, et même si elle faisait preuve d'une certaine réactivité, elle ne parvint pas à éviter l'une de ses attaques qui causa plus de dégâts qu'il n'avait lui même prévus. Peut être devrait-il y aller moins fort que prévus finalement.

Elle réagit tout de même et tenta de l'attaquer. Bien sûr, il pouvait les éviter avec une simplicité déconcertante, mais il préféra se prendre cette offensive afin de jauger la mère de Fuyu et voir quel progrès, elle devrait faire pour l'avenir. Il était malheureusement, difficile de juger quoique se soit, alors qu'elle se retenait encore à son encontre...Pourquoi? Quelle en était la raison? Elle avait pourtant à cet instant le moyen de se défouler et exprimer cette colère qui devait la ronger de l'intérieur. Ceci était à y rien comprendre. Était-ce parce qu'elle avait peur de lui? Le craignait? Si ce n'était que ça, peut être devrait-il la pousser un peu. Se redressant légèrement, il toisa le ciel, attendant patiemment. Jusqu’à ce qu'une ombre les domine. Fear se posa avec douceur au côté de son maître, invitant ce dernier à lui flatter le cou, chose que le Jigoku fit.

-Je sens encore que tu te retiens.Je ne comprends pas pourquoi!? Est-ce parce que tu as peur de moi ou tu me crains? Mais te retiendras-tu autant si la vie de tes proches sont en danger, si Espoir venait à être attaquée. Et que tous ses habitants devaient périr. Si moi même, je devais à disparaître. Laisseras-tu tout le monde disparaître? Si je t'ai fais venir ici, c'est pour que tu t'entraînes. Car je ne serais pas toujours là et d'autres héros non plus. Il nous faudra te faire confiance aussi. Je ne t'entraîne pas pour tuer ou faire le mal,mais pour protéger et sauver. Retiens cela!

Il prit une pause, plongeant son regard déterminé dans celui de Rumaki. Son aura oppressante tout autour comme pour la pousser à donner le meilleur d'elle même pour une fois.

-Mais si tu as si peur de moi, peut être est-ce trop tôt pour m'affronter sérieusement. Ma monture ici présente est certes impressionnante et ferait peur à n'importe qui, mais elle reste moins forte que moi. Alors ne t'arrête pas à son apparence. Comme nous avons pu le voir, l'apparence n'est rien. Cette élue du nom de Frisk possède un pouvoir très dangereux, et pourtant son physique ne le laisse pas penser.Alors ne soit pas effrayer de Fear. Il combattra à mes côtés, mais je n'utiliserais pas mes pouvoirs, j'utiliserais seulement ceci...

A ses mots, il attrapa Masamune, qu'il portait dans le dos, tout en se mettant en garde. Se réveillerait-elle enfin? Prendrait-elle cette chance de se libérer de ses chaînes  crées par la peur? Les prochains échanges allaient y répondre. Et aussitôt, Fear s'envola dans les airs, alors que le Jigoku s'avança de sa démarche ample et majestueuse. Mais un cri vint perturber sa venue, un cri à faire froid dans le dos et paralyser quiconque pouvait l'entendre, s'il n'y était pas préparé. Ce n'était autre que Fear, qui passait à l'attaque. Mais pour une fois, il n'allait pas combattre pour dévorer mais juste pour s'entraîner lui aussi. L'Uzumaki avait prévus le coup en le nourrissant suffisamment, juste avant cette rencontre. Toutefois, il pouvait parfois se laisser emporter. Mais le Dieu de la Paix allait le surveiller, quitte à le réprimander au besoin. Pour l'instant, il se contenta de bondir sur la guérisseuse, pour l'enchaîner de son arme. Bien sûr le but n'était pas de la tuer, mais qu'elle se lâche un peu dans ce combat. Et qu'elle s'éveille à une nouvelle conscience...














   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2007
Yens : 63
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 121
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Sam 1 Sep - 21:09






Blocage


À ma grande surprise, Nagato se prit toutes mes attaques que je fis l'effort de lui envoyer. J'aurais pu être satisfaite d'avoir pu le toucher, mais deux choses m'en empêchait. D'une part le fait qu'il ne fasse aucun mouvement pour les éviter, me gravait au fond de mon cœur l'image qu'il devait avoir de moi : quelqu'un de faible dont il ne valait pas la peine d'éviter les attaques. D'ailleurs, mes coups ne semblait pas lui avoir fait bien mal malgré le nombre. D'autres part, je gardais un certain remord à le taper lui. Il ne méritait pas que je le frappe, après tout ce qu'il avait fait pour moi, Mei et mon petit ange. Cela créait un moi un blocage qu'il était dure de réprimer. Djadine avait beau me marteler de me lâcher, ce n'était pas suffisant, je n'y parvenais pas. D'ailleurs, quand l'intéressé me posa la question, je répondis.

Je... je ne peux pas vous blesser... vous... vous avez tellement fait pour moi, ce serait injuste de vous blesser... j'arrive pas à dépasser cette pensée... pourtant, vous, Djadine, vous me martelez que c'est la bonne solution que de se donner à fond, mais... je ne peux pas... pas contre vous... j'essaye de lutter contre mes apriori, je vous jure...  


Le coup de grâce fut apporté quand il changea les règles, s'imposa de ne plus utiliser de mana et d'en plus laisser son animal combattre à ma place. Oui... il me prenait pour une faible... ce que j'étais... bien sûr... Toute cette frustration à cette pensée, et au fait que je ne pouvais pas dépasser mon blocage fit remonter un sentiment en moi que je commençai à avoir du mal à contrôler. Cela permit à Nagato de me frapper à de nombreuse reprise. À chaque coup, je tentais de me reprendre, mais rien, juste une montée de frustration qui m'enveloppais petit à petit. L'engrenage se mit en marche.

Une fois les coups d'épée de Nagato terminer, et juste avant que Fear ne se mette à crier, j'étais un genou à terre, laissant le sang couler par endroit. Comment je pouvais faire pour ne plus hésiter ?? qu'Est-ce qu'il me manquait ?? Bon sang !

Utilise ta haine Rumaki...


Cette voix... c'était la même que celle entendue à Fuki ! Non, il ne fallait pas qu'elle revienne... Oui, mais inconsciemment, alors que je luttais pour la faire disparaître, mon corps se remit en mouvement pour bloquer le premier cri de Fear. Cette voix noirâtre était parvenue à prendre les rennes l'espace d'une demie-seconde, avant que je ne la stoppe. Mal m'en prit car cette lutte nous empêcha toutes les deux de venir à bout du deuxième cri qui nous paralysa par sa puissance. Totalement immobilisée, des larmes sortirent de mes yeux. Comment pouvais-je m'en sortir, comment maîtriser cette frustration abondante qui apparemment réveillait cette voix démoniaque ? J'avais deux problème : elle et le combat... j'étais perdue...

Une fois ma mobilité retrouvée, je n'étais pas encore sous contrôle de cette voix, mais je le sentais, mon cerveau s'était concentrée sur cette frustration à évacuer, et quoi de mieux pour le faire que de rendre les coups. Alors de lui-même, il créa une épée de vent qui frappa tour à tour les deux protagonistes devant moi. J'étais à deux doigts d'atteindre mon seuil de tolérance niveau frustration, et le pire était à venir...


Le combat pacifiste vous est présenté par nonne SA:
 






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2503
Yens : 1703
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 169
Nombre de topic terminé: 66
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Mar 4 Sep - 15:02



   
Endurcie-toi et frappe tes ennemies !  


   
Souvenirs dangereux...



   




Le combat commençait tout juste, et il semblait déjà clair de l'issue de la bataille. Du moins, si on pouvait appeler ceci comme un combat, puisqu'il semblait en sens unique. Elle lui avoua ses raisons et elle le remerciait même de tout ce qu'il avait fait pour elle. Naïve! Cette femme était d'une naïveté déconcertante, et même l'Uzumaki ne savait pas comment réagir à cela. Pour la première fois depuis son arrivé en Kosaten, il était quelque peu désorienté. Était-ce possible qu'un être puisse être ainsi prêt à subit autant de douleur pour éviter de la donner. Ceci remettait en question toute l'idéologie du ninja. Dans son monde y avait-il eu un être de la même trempe. Était-elle aussi faible que tous le pensait? Il y eu un instant fugace d'hésitation dans les geste de Nagato, alors qu'une multitude d'idée envahissait son esprit. Une image s'imposa à lui, un visage plutôt, d'un vieil homme aux cheveux gris: Jirayia! Ce nom s'imposa à lui. Un souvenir récupéré lors de l'échange avec cette femme qui l'avait toujours considéré comme faible.

Cet homme, ce vieil homme était son ancien mentor. Il rêvait d'un monde en paix, lui aussi. Il avait eu une vision d'une invocation ou plutôt d'une grenouille. Il allait ...Il allait élevé l'élu de la prophétie. Celui qui apporterait l'équilibre et la Paix dans le monde des ninja...Et cet élu... Cet élu n'était autre que lui. Heiwa Jigoku. Pourquoi tout d'un coup, il avait ses visions? Pourquoi son ancien mentor était revenu à ses bon souvenirs?

Pourtant, il était en plein combat, il devait chasser bien vite ses pensées. Et plus encore ses émotions. Car oui au souvenir de son mentor, une vague de joie et de bonheur s'était emparé de lui. Une émotion humaine qui le faisait défaillir. Il devait taire tout ceci, l'enfouir dans le tréfonds de son âme et les laisser en pâture aux âmes maléfiques de Masamune. Pendant ce temps,  il ne suivait pas le combat qui se déroulait devant lui. Pris au piège dans son propre esprit. Il n'aperçut donc pas le changement subtile de son adversaire du jour. Toutefois, il fut rapidement ramener à la vérité, alors qu'une énergie se fit sentir, venant dans sa direction. Tout se passait comme au ralenti, la lame aérienne qui se précipitait vers lui et une autre vers le cauchemar ailé. Mais les deux en profitèrent pour l'esquiver, sans réel soucis. Il ne pouvait plus s'attarder sur le passé, mais se concentrer sur le présent. Sur elle, celle qui pouvait par son enfant changer le destin de ce monde et de tous les mondes.

Il la regarde avec intensité, prêt à combattre à nouveau et à la rendre plus fort. Car même si elle deviendrait jamais aussi puissante que lui, elle se devait d'être plus résistante, il ne serait pas toujours là pour elle.

-Et si un jour, un mal me corrompt et me pousse à détruire ce que nous avons construit. Auras-tu cette même hésitation? Libères-toi de tout ceci, je te le demande et n'ai crainte de me blesser. Prouves moi que je peux te faire confiance, même lorsque je ne serais pas là... ATTAQUES-MOI!

Il avait ordonné ses derniers mots. Il voulait la voir se lâcher, libérer ce côté bestial que chacun avait en lui, sans même se douter qu'il n'avait jamais été aussi proche de la réalité avec elle. Mais pour cela, il allait la pousser dans ses retranchements s'il le fallait. Et il se mit à l'attaquer à nouveau, suivit de Fear qui en redemandait aussi. Comment allait réagir la guérisseuse? Et allait-elle libérer de nouveaux souvenirs dans l'esprit du Jigoku?












   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2007
Yens : 63
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 121
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Dim 9 Sep - 18:33






Eclatement


Il y avait de l'amélioration dans notre combat : Heiwa esquivait ! Bon, il n'en avait esquivé qu'une, mais c'était la seule que je lui avais envoyé. Malheureusement, le blocage en moi existait toujours, j'ai toujours partagé entre la reconnaissance que je lui portais, et l'envie de lui montrer que je n'étais pas faible. Pourquoi n'arrivais-je pas à dépasser cette estime que j'avais pour lui ? Lui n'hésitait pas une seconde, là où je retenais encore clairement mes coups... pourquoi je ne pouvais pas ?? Que me manquait-il ?? La seule raison pour laquelle une épée de vent avait naquis dans ma main, était que cette voix démoniaque posée en moi m'envahissait doucement, rassasiée par la frustration que j'accumulais.

Il ne fallut que quelques phrase à Nagato pour tous déclencher. Son dernier ordre me fit l'effet d'un choc électrique qui précipita la prise de contrôle de cette voix. Surprise par l'intensité des paroles, j'eus une seconde d'hésitation fatal. Je tentai alors de contrer cette menace, ce qui me valut d'être totalement inapte à esquiver les coups de Nagato, mais en vain. Alors que j'avais le regard totalement absent, et une respiration bruyante, allongée sur le sol, une aura noire se dégagea de moi. Mes yeux virèrent au rouge vif, alors que Fear fonçait à son tour sur moi.

C'est alors qu'un cri strident et puissant sortit de ma gorge, repoussant sans problème la première attaque de la bête. Mon corps se releva alors de manière presque nonchalante avant de se redresser et de ne quasiment rien sentir de la dernière attaque de la bête.  .

Enfin.... enfin !

Un sourire carnassier s'afficha, avant que la démone ne regarde Nagato.

Tu veux que je t'attaque ? Très bien....

Elle agita les mains dans l'air, puis créa petit à petit un vortex de vent mesurant environ 2 mètres de haut. Puis, sans aucune hésitation, elle l'envoya sur ses deux adversaires. Elle était l'incarnation de toute la souffrance de Rumaki, qui actuellement, se déchaînait sur les protagonistes présents.  



Le combat pacifiste vous est présenté par nonne SA:
 






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2503
Yens : 1703
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 169
Nombre de topic terminé: 66
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Lun 10 Sep - 13:54



 
Endurcie-toi et frappe tes ennemies !  


 
Souvenirs dangereux...



 





Le ninja n'était pas préparé à ce qui allait arriver. En même temps qui aurait pu l'être. La gentille et innocente petite Rumaki pouvait montrer les crocs et plus que quiconque ne pouvait l'imaginer. Un véritable démon sommeillait en elle. Le ninja avait levé la voix lui ordonnant et lui demandant de se libérer de ses entraves, mais il ne s'attendait pas à la suite sûrement pas. Car alors qu'ils finissaient leur enchaînement avec Fear, la guérisseuse changea du tout au tout.

En effet, alors que Fear repartait à l'attaque, son adversaire s'était redressé poussant à son tour un cri qui fit reculer le cauchemar ailé qui la regardait plus méfiant. Même le puissant dragon ne la regardait plus de la même façon et se mettait à cracher et crier tel un animal qui en affronte un autre. Puis la maman de Fuyu  se tourna vers l'empereur de Fuyu, qui pu apercevoir ce changement radical, ses yeux rouges et ce sourire qui ne lui était pas commun. La petite Rumaki n'était comme plus là. Et cette personnalité était prête à combattre à la plus grande surprise du Jigoku. Qui était-ce?

-Djadine? As-tu pris le contrôle de votre corps?


Après tout c'était l'une des seuls logiques qui venait à l'esprit de Heiwa, à moins qu'il y est plus d'une personnalité dans cette femme.Et alors même que son visage ou son corps ne montrait aucune émotion, le ton de sa voix le trahissait quelque peu quand à la surprise. Mais il n'avait pas le temps d'avoir sa réponse que cette nouvelle venue les attaqua, aussitôt et sans aucune hésitation. L’attaque fut si violente et rapide qu'il ne put éviter le premier coup qu'il se prit de plein fouet. Heureusement pour lui, il possédait une résistance hors norme et peut être que cette créature était limitée par la faiblesse de son hôte. Une chose était sûr, ce n'était ni Djadine, ni Rumaki en face. Mais qui était-elle et existait-il un danger? Les attaques aériennes continuèrent ainsi, mais cette fois-ci il avait pu voir le fonctionnement d'une telle attaque, il bloqua la première de son arme, tranchant l'air en deux pour réduire l'intensité de la technique et esquiva la dernière, alors que Fear en fit de même, mais n'ayant pas la même vitesse que les élus dû se mettre en position défensive, pour réduire ses blessures. L'acharnement s'arrêta momentanément. Fear voletait dans les airs à une distance respectable, alors que Heiwa se tenait devant l'inconnue. La situation lui échappait-elle des mains? Car il ne ressentait plus aucune limite ni hésitations dans le comportement de Dark Rumaki. Et cette puissance qui ne cessait de grossir, encore et encore. Peut être devrait-il l'arrêter avant que ceci aille trop loin. Mais il ne pouvait se permettre de la blesser trop gravement.

-Rumaki, reprend le contrôle. Je t'ai dis de me combattre et de te libérer de tes entraves. Non, pas de perdre le contrôle. Quand à toi, qui es-tu? Tu n'es ni Djadine, ni Rumaki!Parles!

Mais tout le monde le savait bien, une fois une bête libérée elle rentrait pas si facilement dans sa cage. Il devait la maintenir et espérer qu'aucun villageois ne passent par là sans quoi il serait en danger et Heiwa en difficulté. Cette fois-ci, le shinobi prit son interlocuteur plus au sérieux et restait sur ses gardes... Que venait-il de se passer? Au moins ses souvenir n'allaient plus le hanter pour un certain temps.

Spoiler:
 










   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2007
Yens : 63
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 121
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Sam 15 Sep - 14:02






Une marque du passé


L'incompréhension était palpable pour le ninja. Quoi de plus normal après tout. Sa protégée, si faible et réservée d'habitude, arborait à cet instant une posture fière et une expression qui trahissait clairement son envie de l'attaquer. Tout l'opposé de l'hôte principal du corps. Mais d'où venait ces troisième personnalité, bien plus cinglante que les deux autres ? ça, même moi je ne le savais pas. La première fois que je l'avais entendu, c'était juste après une conversation avec une élue qui soulevait les foules à Fuki. Elle m'avait traîtée de faible, ce qui m'avait grandement blessée. Et là, j'ai entendu sa voix pour la première fois. Elle n'avait pas encore pu prendre totalement le contrôle, mais c'était sa première manifestation.

Aujourd'hui, la situation s'empirait, et cette voix cruelle pouvait disposer librement de mon corps. Elle avait attaqué l'Uzumaki avec une violence que même Djadine n'avait pas encore usée. Elle eut d'ailleurs une petite expression de déception, quand elle vit que Nagato était encore debout.

Tsss font chier ces élus à être si résistant...

Quand son adversaire prit la parole pour lui demander qui elle était, son sourire reprit sa place sur son visage. Quant à moi, j'avais bien entendu son appel à me contrôler, mais je ne pouvais plus. Aujourd'hui, éclatait en plein jour toutes les frustrations de ma vie. En moi défilait toutes les fois où mon cœur avait été meurtri, même la fois où j'avais failli tuer Haïko de mes propres mains. Ce pauvre enfant avait dû son salut qu'à l'intervention in extremis de Djadine. Je revoyais aussi l'origine tragique de ce petit ange, le jour où ma virginité s'en était allé avec violence et cris. Tant d'autres souvenirs défilaient, entretenant cette peine et cette souffrance que la démone se faisait une joie d'utiliser pour se nourrir.

Moi ? Je m'appelle Aïko Fukushi, du clan du même nom. Enchanté.


Un petit rire mesquin sortit de sa gorge alors que ce nom évoqua tout autre chose dans ma tête... j'avais déjà combattu cette femme avant Kosaten... oui... c'était une des meilleures combattante du clan ennemi au mien... Pourquoi ce nom réapparaissait-il soudainement ici ?? Alors qu'une nouvelle épée de vent se formait dans la main d'Aïko, Djadine tentait tant bien que mal de reprendre les rennes et stopper cette folie le plus vite possible. Mais elle était confronté à mes sentiments qu'aujourd'hui j'avais de la peine à réprimer. Cela faisait 7 ans que je l'ai renflouait pour être forte, et là, le fait qu'une brêche se soit crée amenaient tous ces sentiments à ressortir, sans pouvoir refermer la faille...

 



Le combat pacifiste vous est présenté par nonne SA:
 






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2503
Yens : 1703
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 169
Nombre de topic terminé: 66
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Dim 23 Sep - 15:25



   
Endurcie-toi et frappe tes ennemies !  


   
Hanté par le poids du passé...



   




Le ninja ne désirait sûrement pas blesser sa petite protégée, mais la situation devenait compliquée, alors que même Rumaki ou Djadine ne parvenait pas à reprendre le contrôle. Fort heureusement, il n'y avait pour l'heure aucune autre personne que le ninja et cette femme. Cette dernière semblait déçue de ne pas avoir réussi à l'atteindre. Pensait-elle vraiment qu'en possédant le corps de la jeune Rumaki, elle deviendrait plus puissante que lui? Elle se trompait lourdement, et le Jigoku se savait apte à la mettre hors d'état de nuire rapidement. Seul son désir de ne pas blesser la guérisseuse l'entravait. L'ironie de ce monde commençait à l'agaçait, alors qu'il se trouvait à présent dans la même situation que vivait précédemment Rumaki, même si les circonstances étaient tout autre. Toutefois une idée, lui venait petit à petit en tête qui serait tout aussi bénéfique pour la mère de Fuyu que le shinobi.

Son adversaire se présenta alors, un nom qui ne lui disait rien évidement. Et donc cette personalité ne provenait pas d'un sortilège venant directement de Kosaten,mais semblait provenir du passé  de la religieuse. Que pouvait-elle encore cacher? Combien de personnalité avait élu domicile dans ce corps? Cette femme devenait finalement, de plus en plus énigmatique et intrigante. Loin de la femme faible et futile qu'on pouvait penser au premier abord. Mais peut être était-ce Kosaten, qui avait changé cette femme d'apparence si innocente en ce "monstre" qu'il avait face à lui.Mais à peine réfléchissait-il à tout ceci, que la dénommée Aïko reparti à l'assaut. Elle lui envoya donc une nouvelle lame d'air à son encontre. Mais l'Uzumaki ne bougea point, toutefois, son énergie augmenta une fraction de seconde. Écrasant à ce moment l'attaque de son pouvoir du Tendô.

-Djadine, laisses Rumaki libérer toute cette frustration. Si tu veux qu'elle devienne plus forte toi aussi, laisse la évacuer toute sa colère, tous ses sentiments retenues.Il faut qu'elle reprenne le contrôle par elle même. Si elle parvient à maîtriser cette personnalité, notre guérisseuse en sortira plus grandit que jamais.

Il commençait petit à petit à comprendre pourquoi et comment cette facette de Rumaki avait pu ressortir. Après tout elle n'était qu'une humaine, et tôt ou tard taire, ainsi ses émotions sa frustration et sa colère devait faire naître une boule d'émotion en elle prête à la noyer. Comme ce qui se passait actuellement. Peut être devait-elle se libérer de tout ceci. Mais l'empereur de Fuyu voyait plus loin, car si la dame de Fuyu parvenait à contrôler cette force, elle serait un atout des plus intéressant. Enfin, si dû moins cette gamine au sourire prédateur savait faire quelque chose de mieux. D'ailleurs, il s'adressa à lui.

-Quand à toi, peu importe qui tu es. J'espère vraiment que tu as plus de pouvoir que cela. Car pour l'instant, tu n'es qu'un insecte insignifiant. Je n'aurais aucun intérêt à t'écraser...

Immobile, il la provoquait exprès pour qu'elle donne enfin tout ce qu'elle avait, comptant sur le fait qu'il n'y avait personne dans les alentours qui pourrait gêner leur affrontement, du moins l'espérait-il... Immobile, son regard se fit plus insistant, comme l'invitant à l'attaquer. Mais il allait donc la pousser encore plus, c'est ainsi que de son regard, il utilisa sa répulsion céleste pour l'envoyait sur plusieurs mètres en arrière, alors même qu'il n'avait pas bouger.



Spoiler:
 
[/color]


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2007
Yens : 63
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 121
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Sam 29 Sep - 21:14






Recroquevillée


*** à l'intérieur ***

J'étais assise... les genoux tirés contre moi par mes bras, la tête posée dessus, et l'eau de mes larmes ruisselant jusqu'au sol. J'avais totalement laissé le contrôle à Aïko, et j'en étais arrivée à un temps où je ne m'occupais plus de ce qui se passait dehors. Je ressentais un immense besoin de liberté, d'évacuation de toutes ces ondes négatives que j'avais accumulé. Et paradoxalement, laisser la place au démon qui sommeillait en moi ne faisait que me soulager. Il était dangereux, cruel et menaçant envers Nagato mais pour l'instant, cela ne me gênait pas. Rien ne remplaçait l'envolée réconfortante de toute cette frustration, cette souffrance.

Je me sentis tirée par le bras, ce qui me fit lever la tête. Djadine, visiblement stressée par les événements, m'incitait à résister.

Rumaki, te laisse pas aller !! reprends-toi !!


Je lui fis non de la tête, et retirai d'un coup sec mon bras pour me replacer comme tout à l'heure. Ne comprenant pas un tel geste, Djadine insista. Elle avait bien entendu l'appel de Nagato, mais pour elle c'était insensé. Comment pouvait-on laisser ainsi les choses dégénérer ?

Mais tu ne peux pas te laisser ainsi faire !! bats-toi tu...

JE NE VEUX PAS !!


Il y eut un grand silence entre nous deux. Chacune fut surprise du ton que j'avais employée. C'était la première fois que je m'opposais si fermement à ma double. Etait-ce sous l'effet de Aïko ? Je n'en savais rien, mais je sentais que ce n'étais pas encore l'heure.

Q... qu'Est-ce que tu veux dire Rumaki ? osa soudainement ma protectrice.

Mon regard posé sur le sol, je répondis d'une petite voix.

Je... je sens que ça me fait du bien... qu'Aïko prenne le contrôle...

L'incompréhension se fit grande sur son visage.

Qu'Est-ce que tu me racontes ? ça n'a aucun sens !

Pourtant... depuis qu'elle est aux commandes, je sens mon cœur se vider... il s'allège... comme si la laisser faire de temps en temps me permettais d'aller mieux...  

Un nouveau silence se créa... Djadine ne savait plus trop quoi penser... tout ceci lui semblait tellement... irréaliste... et pourtant... elle avait envie d'y croire...

*** à l'extérieur ***


À nouveau, l'attaque d'Aïko n'eut aucun effet. Regardant d'un air blasé son adversaire lui faire la morale, elle retenait un sentiment d'agacement. Pourquoi se retrouvait-elle dans un corps si frêle ? Sa maîtresse aurait pu choisir mieux comme outil... Les provocations du ninja n'eurent qu'un effet nuancé sur la démone. Tout ce qu'elle voulait c'était la peau de ce trou de balle qui se la pétait... Peu importe les moyens... et alors qu'elle se fit repousser. Elle se releva et persista à afficher son sourire fier.

Dis, à propos d'insecte insignifiant, tu t'es vu avec tes yeux de cadavre ? Et pis, t'as pas tout vu. Ta petite protégée n'a juste pas voulu en faire usage... quelle gâchis n'Est-ce pas...

Alors qu'elle préparait son attaque en bougeant les mains, son sourire s'agrandit. L'air s'agita un peu autour des deux protagonistes.

Sois pas impatient tête de lard, ton tour est en train d'arriver.

Bientôt l'air se concentra autour du ninja jusqu'à former une boule autour de sa tête. C'est le moment que choisit Aïko pour attraper l'air contenu dans les poumons de sa cible et pour la sortir petit à petit. Une attaque à distance pour éviter d'être repoussée, voilà ce que tentait l'incarnation de la colère de Rumaki. Elle maintint ainsi la boule pour se délecter de la potentielle suffocation de sa proie.

Alors, heureux ?



Le combat pacifiste vous est présenté par nonne SA:
 






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2503
Yens : 1703
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 169
Nombre de topic terminé: 66
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Ven 19 Oct - 19:00



   
Endurcie-toi et frappe tes ennemies !  


   
Difficultés inattendues...



   







Inconscient du combat intérieur qui se passait dans le corps de sa protégée, il avait fort à faire face à l'entité qui lui faisait face. Elle ne semblait que guère puissante enfermée dans le corps de la guérisseuse qui n'avait dû s’entraîner suffisamment depuis son arrivé en ce monde. Il voyait en cette situation, le seul moyen de libérer la mère de Fuyu du fardeau qui pesait sur elle depuis tout ce temps. Et qui sait peut être même être influencé par cette Haiko, pour qu'elle cesse d'être aussi faible, niaise et naïve qu'elle était à chaque fois.

Aucun doute que l'avenir allait être difficile et dure et il devait compter sur elle ce moment venu. L'ennemi inconnu pouvait briser chaque être vivant de ce monde d'après la vision. Peut être même l'élu unique, l'enfant de Rumaki. Elle devait devenir plus puissante. Et il ne craignait pas le fait qu'elle le surpasse un jour, puisqu'il se doutait que ce moment ne viendrait jamais. Toutefois, il devait tout de même la rendre plus fort et rendre sa magie de soin plus utile et puissante que jamais. Il faisait donc face à cette démone, immobile.  Écoutant ses menaces. Mais cette fois-ci il fut piqué de curiosité, alors qu'elle lui indiquait qu'elle allait utiliser un pouvoir que la religieuse n'avait jamais osé utilisé. De quoi parlait-elle?  C'est à cet instant, que l'air ambiant changea, il s'intensifia avant de frapper invisible le shinobi qui prit par surprise face à une attaque qu'on ne pouvait éviter et encore moins se préparer.

Une bulle sembla se former autour de son visage, et l'air s'échappa de ses poumons et de ses narines. L'oxygène, précieux atome de vie. Peu à peu, le ninja sentait la vie lui échappait, il avait beau essayer de bouger, rien ne pouvait l'aider à échapper à cette emprise. Masamune qu'il tenait dans sa main, tomba bientôt au sol, tintant contre le sol, comme le dernier hymne de la vie d'un dieu. Annonciatrice de sa mort prochaine Heiwa apporta ses mains à la gorge, tel un damnés essayant de reprendre sa respiration. Depuis quand avait-elle cette capacité? Allait-il mourir face à une être pourtant si faible? Le corps de l'Uzumaki devint plus blanc encore à mesure que les secondes défilaient, l'air s'échappant de ses muscles, de tout son corps. Alors que des gémissements inaudibles et écœurant s'échappait de sa gorge.

Il pouvait voir, l'entité démoniaque, face à lui, se mettre à rire sous l'ignoble souffrance de son adversaire. Il était un dieu et elle un être abjecte qui usait de ses pouvoir d'une manière habile. Mais elle ne savait pas à qui elle avait à faire. Il était Heiwa Jigoku dans ce monde puissant élu de Fuyu, l'un des quatre empereur de la cité des glaces. Mais plus encore le Dieu de la Paix. La paix ce mot résonnait avec une telle force dans son esprit, dans tout son corps. Elle était sa raison de vivre et de fouler le sol de ce monde...Elle était son oxygène.

Il libéra toute sa puissance. Le ciel s'assombrit aussitôt, alors que des éclairs zébraient les nuages aussi noires que les plus intenses ténèbres. Au début ce fut léger, mais le sol se mit à trembler, les pierres le plus légères et petites décollèrent du sol, sous l'intense aura du shinobi. Écrasante et spectaculaire. Il n'avait aucun doute que Bashô la ressentirait et s'en inquiéterait probablement, comme tout être pouvant ressentir les auras, mais les marcheurs d'ombre interviendraient pour empêcher quiconque d'approcher ou ne serait-ce que voir qui était les êtres à l'origine de cette puissance. Peut être même pourraient-ils utiliser cela pour tenir en respect un quelconque espion ou armée de s'attaquer à Bashö Tokaï, alors qu'un être d'une telle puissance pouvait existait. Et dire qu'il n'était pas l'être le plus fort de la jeune cité. Son nouveau général était encore supérieur à lui.

Mais un nouveau phénomène se produit dont même le Jigoku n'avait pas pu prévoir. Masamune s'enveloppa d'une intense lumière noire et violette et comme prit d'une vie propre, elle se releva droite , comme tenue par un être invisible. Elle pulsa de plus en plus, elle aussi. Aussitôt un éclair frappa l'arme qui fut parcourut d'une violente décharge et souffla ce qui était autour d'eux. D'un œil, l'Uzumaki regarda cela, surpris et intrigué, alors même que la vie lui échappait peu à peu.Il ne lui en restait pas pour longtemps. Mais bientôt, des silhouettes éthérées apparurent comme par magie tout autour de lui. Certaines déformée par la haine et la colère, d'autres ressemblant à des onis ou des mi-humain mi-oni. Il y avait toutes sortes de créatures. La plupart était tourné vers lui. Et la vérité explosa dans l'esprit de Nagato. Les âmes de Masamune, s'il mourrait elle n'aurait plus de porteurs, plus de maître à pouvoir contrôler. A moins qu'elles n'attendaient que sa mort pour lui subtiliser son corps et causer chaos et destruction.  L'empereur de Fuyu arrivait à sa limite, il tomba à genou, essayant désespérément à retrouver son souffle dans cette prison invisible qui l'en empêchait.  Allait-il ainsi défaillir?

Les créatures ou plutôt les esprits se tournèrent cette fois-ci vers Haiko. Un voile blanc obstrua les yeux du Jigoku. Il usa des dernières parcelles d'oxygène qui lui restait pour s'exprimait:

-Rumaki Oshigato!.... Rappelles-toi de notre rêve..... Ne deviens pas un monstre!..... Libères toi de tes émotions négatives...... Reprends le contrôle, et récupères cette force qui est en toi, .....fais de cette Haiko ton esclave.....Protèges ton enfant, protège les gens de cette cité qui t'ont ouvert leur bras! Deviens cet être fort que tu as toujours voulu être et avoir la force d'exprimer ce que tu ressens!!!!!!!!!


Sur ses derniers mots, il s'effondra au sol, immobile...Mort? Pourtant, le sol continuait à trembler, était-ce la puissance de Masamune?  Cette dernière se mit à vibrer légèrement, puis de plus en plus. Et finit par foncer vers son ancien maître. La faux légendaire allait-elle finir le travail et embrocher l'empereur? Pourtant, tout se passa à une vitesse hallucinante, car alors qu'elle allait transpercer le corps du Jigoku, la faux éclata la bulle magique, permettant au Jigoku de reprendre une grande respiration, accumulant tous l'air vital dans ses poumons. Malgré l'urgence de la situation, le stratège avait réfléchi à un plan. Il devait la laisser croire qu'elle l'emportait pour agir dans la même seconde. Se débarrasser de la magie aérienne qui l'empêcher de respirer, alors qu'il ne pouvait pas atteindre son adversaire à la distance où elle était. Sans perdre de temps, il avait remis son genou à terre, alors que Masamue "volait" à ses côtés.

-Il est très intelligent de ta part de t'être éloignée suffisamment de moi pour que je ne puisse t'atteindre de mes propres techniques. Mais crois-tu que je n'ai jamais prévus une telle situation!


A ses mots, Masamune se mit aussitôt à l'horizontale ciblant le démon. Quand à Heiwa, il s'était totalement relevé, plus charismatique que jamais.

-Saches que mon arme est intimement liée avec les âmes démoniaques telle que la tienne Haiko. Le Yin et le Yang sont l'équilibre parfait de la Faux antique. Elle ne te détruira pas, mais t'affaiblira probablement. Et je t'arrête de suite, si tu te caches derrière Rumaki pour te protéger, il ne lui arrivera rien.

L'arme fusa telle un missile en direction du corps de la jeune femme, sa vitesse était incroyable, alors qu'il usait du pouvoir du Tendô pour la propulser. Haiko était inaccessible, mais en rien elle était inaccessible pour "une arme de jet" propulsé à une grande vitesse. Sur sa course, plusieurs âmes vinrent apparaître tout autour du manche, comme si elle désirait dévorer la démone.

- Rumaki, reprends le contrôle! HURLES TES ÉMOTIONS, cesse de te retenir!

Qu'allait-il se passer? Haiko avait t-elle d'autres cartes dans sa manche? Son action allait-il fonctionner, ou le combat devrait-il se poursuivre? Peu importe l'issu de son geste, cette fois-ci le Dieu de la Paix était préparé, il ne se ferait pas surprendre une deuxième fois, et ce même s'il peinait à reprendre son souffle et semblait épuisé.



Spoiler:
 
[/color]


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2007
Yens : 63
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 121
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Jeu 1 Nov - 22:27






Recroquevillée


*** à l'intérieur ***

Nos regards étaient plongé l'un dans l'autre. J'étais apaisée bien qu'un peu mélancolique. Ma petite voix était douce. Elle expliquait ce qu'il se passait, ou du moins ce que je pensais. Nous connaissions toutes les deux Aïko. Je l'avais combattu, et Djadine avait accès à mes souvenirs.

J'ai eu très peur ce jour, et sans l'aide de ma tante je serais probablement morte ce jour-là.

Et du coup, pour se venger, elle t'aurait laissé cette démone ? C'est plausible...


Peut-être qu'elle l'avait prémédité... nos deux clans se détestaient beaucoup. Peut-être qu'elle voulait autre chose en implantant ceci en moi...


Nos réflexions durent en rester là, car bientôt, j'entendis des râles qui me crispèrent. Retour immédiat à la réalité. Nous nous levâmes d'un seul bloc pour constater l'état dans lequel était Nagato. J'étais fascinée autant qu'étonnée. C'est la première fois que je le voyais autant en difficulté. Aïko n'avait aucune pitié. Je ne pouvais pas la laisser faire ça ! Serrant les poings je ressentis un sentiment nouveau m'envahir. Toute la peur et la peine qu'avait accumulé cette ancienne ennemie s'était donc extirpé de mon cœur pour lui permettre d'accueillir du nouveau : du courage et de la détermination.

C'était à moi de sauver le ninja à présent.

Une main se posa sur mon épaule. Je croisai donc le visage encourageant et fier de Djadine.

Ta cure de désintoxication est terminée. Il est temps de réduire cette saleté en poussière, pour reconstruire un avenir meilleur. T'es prête ?

Son expression se copia sur mon visage.

Je suis prête.


*** à l'extérieur ***


Le rire d'Aïko était perceptible. C'était tellement exaltant de voir sa cible agoniser, émettre des sons de douleur, tout en étant impuissant face à elle. Elle était dominatrice. Elle tenait en respect celui que Rumaki estimait tant. Elle allait le tuer... ah ça oui... pour le plaisir du meurtre, mais aussi pour pouvoir contempler le désarroi de son hôte après cet acte sans retour. Oh oui que cela sonnait si bien. La démone s'en réjouissait tellement que ses yeux semblait briller d'impatience, fixant sa proie qui gesticulait vainement pour se libérer.

Elle ne prêta même pas attention au ciel qui s'assombrissait. Pour elle, cela se mariait seulement avec la dramatique situation qu'elle avait installé, et dont elle savourait chaque instant. Sa gorge faisait résonner les sons du diable riant de la mort. Elle touchait son but du doigt. Elle était si près, si près de l'acte finale. La pauvre âme proche du décès s'exprima comme elle put, mais les rires d'Aïko la couvrit sans problème, d'autant plus quand le corps s'effondra au sol. La démone jubilait.

Tais-toi, damné !! Ton heure est venu !! et même ton arme n'a pas su réagir assez vite !! Tu es ma proie, et je t'ai tué !!!

Elle en était convaincue, ne sentant plus une once d'air à retirer. La descente sur terre n'en fut que plus douloureuse quand elle vit l'épée briser sa bulle d'air et surtout... Nagato se relever.

Ghhh... c'est impossible...
lâcha-t-elle les dents serrées.  

Le ninja ne perdit pas l'occasion provoquée par l'effet de surprise, pour narguer la démone qui prit la mouche.

Ta gueule le cadavre, tu n'es bon qu'à périr comme un chien battu...

L'épée qui la pointait dangereusement ne lui fit pas peur. Ce n'était qu'une arme. Même magique. Elle voulut l'esquiver quand ses mouvements furent bloqués par notre duo. L'attaque put donc atteindre le bourreau devenue cible. L'arme se planta dans le torse d'Aïko qui émit un son de surprise et de douleur. Elle sentit très vite son énergie composée de haine et de souffrance s'en aller en partie dans l'arme. Elle m'éjecta rapidement des commandes pour retirer Masamune et le jetai sur le côté.

Saloperie de Rumaki, fous-moi la paix...

Mais la bataille intérieure reprit de plus belle. Dotée d'un nouveau courage, je fis tout pour enlever cette dernière parcelle noire de ma vie et reprendre les rennes de mon destin.

C'est fini Aïko. Ton réservoir d'énergie est vide. Tu as consommé tout ce que j'avais...


de l'extérieur, on pouvait voir le corps se tenant la tête, semblant lutter contre quelque chose. Les râles de protestations de la démone se faisaient entendre.

Dégage ! J'ai pas fini ! Tu n'es rien comparé à moi, jamais tu ne m'égaleras !! Tu n'es qu'une faible !!
 

Ce mot me fit mal, ce qui donna du grain à moudre à la démone, mais je me repris vite.

Moi non, et j'en ai pas l'intention ! Moi et Djadine... c'est une autre histoire !!

Cette voix parvint aux oreilles du ninja désormais, signe que la domination se renversait. Quelques cris des deux côtés, déterminé témoignant de l'ardente envie de triompher précéda un dernier râle d'Aïko et un effondrement de notre corps. Celui-ci était en sueur et les yeux perdirent leur couleur rouge intense. Plus un bruit ne fut émis si ce n'est une respiration soutenue et régulière. Je me remis un instant de mes émotions avant de tourner la tête vers Nagato, complétement exténuée.

Je... je suis désolée...



Le combat pacifiste vous est présenté par nonne SA:
 






[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2503
Yens : 1703
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 169
Nombre de topic terminé: 66
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   Ven 2 Nov - 18:25



   
Endurcie-toi et frappe tes ennemies !  


   
Difficultés inattendues...



   







La scène allait se terminait ainsi? Même s'il avait eu plus de difficultés qu'il ne l'aurait pensé, le Jigoku s'en sortait encore vainqueur.Le démon qui possédait Rumaki se mettait à rager de son échec. Mais l'Uzumaki devait bien l'avouer, il espérait que la guérisseuse garde un peu de cette hargne dans les futurs combats à venir. Ce démon était assurément un danger, mais pouvait aussi devenir une force, la force de la mère de Fuyu, si elle parvenait à contrôler ce pouvoir.

Le reste de la bataille s'accéléra aussitôt, l'arme antique vint transpercer Haïko, alors qu'à priori Rumaki et Djadine se battait pour maintenir un instant le corps de la démone. Ainsi, cette dernière avait encore des capacités pour poursuivre le combat. Mais c'était sans compter l'intervention du duo qui se rebellait. La religieuse avait-elle reprit du poil de la bête, tout en gardant de cette force? L'empereur de Fuyu regarda la scène avec intérêt, observant ce combat intérieur qui était durement mené. Qu'allait-il se passer?

Après plusieurs minutes, le corps prit de convulsion de la jeune mère s'arrêta. Qui avait gagné? Son frêle petit corps était devant lui immobile. Attendant d'avoir sa réponse, le Jigoku attira à lui Masamune qu'il empoigna d'une main ferme. Son arme pulsait d'énergie, elle avait protégé, un court instant, contre ce mal qui avait prit le dessus. Il en était le possesseur et même s'il luttait contre elle à chaque seconde, elle s'était éveillé en sa présence. Elle avait choisi comme son possesseur et allait le protégé comme mû par une vie propre. Mais en y réfléchissant bien, il n'y avait rien de surprenant, alors que tant d'âmes vivaient en son sein. Elle en comptait d'ailleurs une autre. Du moins un fragment de cette créature. Une partie de la puissance de la démone avait été aspirée par l'arme. Pas suffisamment pour la dévorer entièrement mais assez pour que Rumaki reprenne le dessus sur elle.

Le ninja s'approcha du corps de sa protégée plantant le bout de son arme dans le sol. Puis un seul mot lui confirma la présence de la véritable Rumaki. Elle était désolée. Encore désolée. N'avait-elle pas compris la leçon de cette journée. Je frappais un instant mon arme sur le sol, créant un bruit sourd, comme pour la rappeler à l'ordre:

-Je t'ai déjà dis d'arrêter de t'excuser. Cet esprit, ou peu importe ce qu'elle est, est encore en toi. Du moins une partie d'elle et de sa puissance. Elle a réussi à te posséder car tu caches tes émotions et tes sentiments. Tu te frustres et deviens la victime de ton passé. Nous nous sommes rencontrés, pour te rendre plus forte, justement. Ne commets donc pas les même erreurs.Où elle pourrait reprendre ton contrôle...

Il lui faisait encore un sermon, mais espérait qu'au vu du combat qui venait d'avoir lieu elle allait ouvrir les yeux. En effet, faible comme elle était, elle ne se battait plus et taisait ses émotions qui petit à petit la dévoraient.Et si elle recommençait à s'excuser pour un oui ou un non, c'est qu'elle n'avait rien compris. Il l'avait dit lui même à Djadine de la laisser libérer toute cette colère. Ce n'était pas pour qu'elle en vienne à s'excuser, alors qu'il était tout aussi responsable de la sortie de la démone.

-... Néanmoins! Tu peux te servir de cette force, tu es surprenante quand tu lâches ton pouvoir et ceci te sera fort utile le cas échéant. Tu ne devras hésiter en aucun cas. Que ceci soit pour sauver autrui ou les êtres qui te sont proche ou même arrêter un ennemi! Et c'est justement en reniant sa présence qu'elle pourra reprendre le contrôle. Et je ne serais pas forcément là pour l'arrêter. Il va falloir que tu la contrôles, que tu possèdes ce pouvoir qui sommeil en toi.


En espérant que le message soit passé, il aida à se relever. Le combat était fini pour le moment. Elle semblait épuisée et avait probablement besoin de repos. Peut être pourrait-il s’entraîner plus tard et l'aiderait-il à contrôler ce pouvoir! Le shinobi se mit à siffler, et Fear descendit des airs se posant à côté de son maître, poussant un léger cri strident. Sans demander son avis, il déposa la jeune femme sur le dos du dragon. Personne ne pouvait monter dessus à part son cavalier, mais puisque son maître l'avait déposé, le cauchemar ailé ne bougea pas. Toutefois, on pouvait voir que ceci ne le plaisait pas. Heureusement, le chemin de retour serait court, et le dragon ne perdrait pas patience en chemin.









Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Endurcie-toi et frappe tes ennemies !   

Revenir en haut Aller en bas
Endurcie-toi et frappe tes ennemies !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vitesse de Frappe :)
» Ne frappe surtout pas le visage, c'est trop visible ! [Valentin]
» Dico des fautes de frappe débile~
» la foudre frappe une maison draeni
» Quand le malheur frappe une nouvelle fois [Loup]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Les villes et villages marchands :: Bashô Tokaï-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.