Partagez | .
Le déserteur
Messages : 2431
Yens : 614
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 157
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Le déserteur   Jeu 30 Aoû - 16:34



   
Le déserteur


   
Alchimie



   




La vie à Bashô Tokaï se poursuivait, et le ninja n'avait sûrement pas le temps de s'ennuyer avec tout ce qu'il y avait à faire: entre former des alliances, réunir différents peuples à l'idéologique de la cité. Mais plus secret, la recherche d'artefact pour protéger le pays, ou tenter de prendre contact avec Aeternam et sa secte et bien d'autres missions que l'homme de l'ombre se donnait, il travaillait sans relâche pour parvenir à son but. Déterminé et implacable. Pourtant, des échos se firent entendre dans les jours qui suivirent qui attirèrent l'attention du shinobi et pour cause, puisqu'elles parlaient d'officier des différentes nations qui tentaient de rejoindre la ville Espoir, porteur d'information importante et intéressante. Bien sûr ceci ne plaisait pas aux trois despotes, qui envoyaient leurs troupes à la recherche, en vain, jusqu'à présent.

Mais une idée vint à l'esprit du Jigoku, car alors que son identité n'avait toujours pas été dévoilé et qu'il était toujours présenté comme un fidèle élu à Fuyu, quoique très discret, il gardait une bonne réputation auprès de la nation de la glace, ayant agit à plusieurs reprises pour elle. Que ce soit à l'époque de Shiryoku, ou différentes missions qui lui avaient été confiées. Il devait donc garder ce lien avec le pays du tyran pour obtenir plus d'information encore sur eux, et pouvoir affaiblir le moment venu ce royaume. Néanmoins, il ne pouvait pas laisser échapper une telle occasion d'avoir un officier plutôt important se joindre à la cité. Cruel dilemme se présentait à lui. C'est pour cela que les heures qui suivirent à peine l'information reçue, il s'aventura dans un bâtiment plutôt atypique. A l'intérieur un homme à la longue barbe blanche le salua et lui demanda ce qu'il désirait. Le shinobi ne prit pas de suite la parole observant le présentoir et ses différents produits. Herbes, fleurs, queue de rat ou autres objets tout aussi étranges et différents les uns que les autres. L'alchimie était un art dont le stratège ne connaissait rien, mais admettait l'utilité. C'était d'ailleurs pour cela, qu'il était venu ici. Un plan s'était formé pour encore une fois jouer sur les deux tableaux. Aider Bashô Tokaï et indirectement Fuyu. Après quelques secondes de silence que le vieil homme respectait, l'empereur de Fuyu s'adressa à lui, relevant son identité. La surprise se lu sur le visage de l'alchimiste, mais il fut ravi d'avoir un homme aussi imminent dans son échoppe. Après tout, il était celui qui lui avait donné un toit, un métier et une sécurité, alors qu'il vivait difficilement dans son village au plus proche des frontières des grandes nations.

-J'ai besoin de vos talents pour une mission capitale concernant notre belle cité. J'ai donc aussi besoin de votre silence, me suis-je fais bien comprendre?


Assuré de la parole de l'homme, le Jigoku poursuivit son discours:

-En cela, j'aurais besoin d'une de vos potions afin de transformé un homme en un autre et ceux pour plusieurs années voir définitivement. Pouvez-vous faire cela?


L'alchimiste en resta un moment bouche bée, avant de se reprendre aussitôt. Il reparti dans l'arrière de sa boutique, revenant avec un énorme livre. Il se dirigea vers sa porte d'entrée pour fermer le rideau devant la vitre et tourner le petit panneau indiquant " ouvert" par "fermé". Et revint aussitôt derrière son comptoir, ouvrant l'épais livre qui fit voler l'épaisse couche de poussière dessus. Plusieurs minutes à parler dans sa barbe et rechercher dans son livre, il poussa un petit cri de victoire.

-J'ai trouvé! Les produits pour une telle potion sont très rare et cher... Heureusement, j'ai actuellement tout dans mon échoppe, vous êtes chanceux. Et comme je ne vous remercierais jamais assez de m'avoir ouvert les portes de la cité, je ne vous demanderais rien. Ma boutique n'a jamais été aussi fleurissante et il fait bon vivre à Espoir. Tout ceci grâce à vous. Je m'y colle de suite, j'en ai pour une heure ou deux maximum.



Sans attendre la réponse de son client, il parti dans son "laboratoire" tel un fou hystérique et impatient...



   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2431
Yens : 614
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 157
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Le déserteur   Jeu 30 Aoû - 17:00



   
Le déserteur


   
En route pour Fuyu



   




Comme il lui avait si bien dit, à peine deux heures plus tard l'alchimiste revint, fier de lui, mais plus essoufflé que jamais. Qu'avait-il pu bien faire durant son activité pour sembler aussi affaibli? Peut être qu'à son retour, le ninja s'intéresserait un peu plus à cet art. En possession de sa potion, l'homme de l'ombre fit volte face pour sortir, avant d'être interpellé par l'alchimiste:

-Minute, minute, ne partez pas aussi vite. La potion n'est pas totalement terminée, il manque l’élément le plus important, mais pour cela vous aurez besoin de l'homme en question. En effet, si vous voulez que la potion fonctionne sur quelqu'un d'autre il faudra des mèches de cheveux et... Un doigt plus le sang de l'original...Je sais que c'est dégoûtant, mais une telle potion demande un prix...

Informé de ce détail capital, l'Uzumaki opina de la tête. Pour lui rien d'insurmontable. L'officier serait sûrement prêt à perdre un doigt et quelque cheveux pour sa vie et sa sécurité.Il n'y avait aucun doute sur cela.

En quelques minutes, Nagato se trouva à l'extérieur de la cité, et il ne lui manqua plus que quelques nouvelles minutes pour se retrouver assez éloigné pour invoquer Fear. Il n'y aurait pas une meilleur façon de voyager, rapide et discrète, alors qu'ils emprunteraient la voie des airs. Toutefois un élément le gênait: Quel homme prendrait la place de l'officier et donc les tortures que lui ferait subir Fuyu. Il aurait pu demander à l'un de ses hommes qui l'aurait fait sans aucune hésitation, même si cela signé sa fin. Mais en cette période, il avait besoin de tous ses effectifs et ne pouvait pas se permettre d'en perdre un. Mais tout autre homme pourrait parler et le dénoncer, situation inacceptable pour le stratège. Durant son parcours et même son voyage sur le dos de Fear, il réfléchit à un plan. Qui peu à peu se formait. Il aurait pu utiliser le pouvoir de son diadème qui lui permettait de voir l'avenir, mais le risque était trop important. Il préférait faire confiance à son esprit pour une telle quête. Surtout qu'un plan s'était alors formé dans sa tête...

Et c'est à ce moment qu'il arriva à un petit village, ou le visage de l'officier recherché était placardé de partout. D'après les rumeurs, il avait été repéré dans les alentours la veille. Ordonnant aux quelques marcheurs d'ombre présent dans la région de retrouver son homme.  Ceci fait, il se dirigea vers la place du village et des autorités locales:

-Je suis un élu de Fuyu, venu ici pour la quête de retrouver notre déserteur. Que pouvez-vous me dire de plus à ce sujet? Avez-vous des hommes à sa recherche?


Les regards se posèrent sur lui interrogateur, alors que Heiwa montra son sceau devenu pâle suite à  sa puissance. Des cris de surprises retentis, alors qu'ils comprirent aussitôt que l'être en face d'eux était un élu très puissant et donc s'était séparés de la pression divine. Certains même se prosternèrent devant lui. Et bientôt, ils lui témoignèrent toutes les informations qu'il avait besoin de savoir. Des faits qu'ils auraient pu savoir de lui même, mais son intervention avait un but, celui de se présenter à Fuyu comme élu aidant sa nation. Prouvant ainsi que même Fuyu possédait encore de puissants élus.

Ainsi, il resta ici la fin de l'après-midi, avant de repartir en début de soirée, ne craignant nullement les dangers de la nuit. Cette mission était facile et vu son pouvoir, elle n'était rien du tout...





   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2431
Yens : 614
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 157
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Le déserteur   Jeu 30 Aoû - 17:42



   
Le déserteur


   
Officier un jour, déserteur le lendemain



   




Une fois quitté le village, le Jigoku fut rejoint par un de ses marcheurs d'ombre qui lui annonça avoir retrouvé le déserteur. Ce derniers fuyant comme si les chiens de l'enfer étaient à sa poursuite. Quelque part ce n'était pas totalement faux, puisque plusieurs hommes et peut être même des mercenaires étaient à sa poursuite pour le livrer à Fuyu. Sa tête avait été mis à prix, et Heiwa ne doutait pas que la somme était importante, en connaissant Sul Hei et son gouvernement.

Finalement, le plus difficile n'était pas de le trouver, mais bien de le récupérer avant les autres, et ce sans se faire remarquer. Suivant pendant plusieurs heures ses hommes, il s'enfonça dans la toundra, apercevant par moment des groupes de mercenaires à la poursuite de l'officier. Dans certains cas, le ninja passait sans se faire voir et sans perdre de temps, mais dans d'autres cas plus dangereux pour ses projets, il les menait sur de fausses piste. Que se soit par l'empreinte de ses hommes, ou un bruit d'homme qui s'enfuit. Heureusement les mercenaires n'étaient pas des plus futés et aucun d'entre eux ne le connaissaient et ne pouvaient donc de faire de lien avec son statut d'élu de Fuyu. Toutefois, il devait faire attention à ce qu'aucun soldat de Fuyu ne se trouve parmi eux. Fort heureusement, il ne rencontra pas de grandes difficultés jusqu’à présent. Mais c'est au milieu de la nuit que les choses changèrent. Car alors que l'Uzumaki continuait sa recherche, des bruits de combats se firent entendre. Inquiet de savoir qu'il avait été doublé, il se précipita dans cette direction pour voir un tableau assez inquiétant.

L'officier qu'il cherchait depuis le début était devant lui, le bras ensanglanté, alors qu'il semblait totalement disloqué. En face de lui trois hommes, arme à la main, prêt à fondre sur lui à tout moment. Avec déjà deux corps au sol, vivant ou mort, l'officier vendait chèrement sa vie. Mais l'issue de la bataille était inéluctable et si Heiwa n'intervenait pas, il allait se faire capturer. Ironiquement ses trois hommes allaient lui servir dans le plan qu'il avait crée de base. Et sans perdre de temps il agit. Les prochaines minutes allaient se passer rapidement. Il le fallait alors que d'autres groupes de mercenaires pouvaient arriver à tout moment. Le ninja invoqua donc aussitôt son caméléon qui devint invisible. Il s'échappa dans la toundra,pour se placer, attendant le moment venu pour intervenir. Les trois mercenaires en profitèrent pour attaquer. Le déserteur se défendit vaillamment, tel un animal prit au piège. Il repoussa les premières attaques , alors qu'une épée vint lui causer une blessure à la jambe le faisant tomber à genou. Les trois mercenaires voyant la victoire leur appartenir baissèrent leur garde pour lui sauter dessus.Le plus éloigné fut arrêter dans son élan, alors qu'une pression se fit sur sa cheville. Interloqué, d'abord, il poussa un cri de terreur la seconde suivant, alors qu'il fut entraîner dans les buissons plus loin, pour que bientôt son cri s'étouffe dans le lointain. Les deux derniers se regardèrent apeurés, mais reprirent aussitôt leur sang froid, se mettant dos à dos pour faire face à cet ennemi inconnu. Le temps semblait se figer, mais en un seconde le caméléon frappa à nouveau, attirant à lui l'un des deux hommes, qui parti dans un cri horrifié dans le lointain.

Il n'en resta plus qu'un, en plus de l'officier qui ne comprenait pas ce qui se passait, et impuissant face à la situation. Blessé, il ne pouvait pas courir et assister intrigué et inquiet à la scène. Le dernier mercenaire fut prit aussitôt de panique et s'enfuit dans la nuit, avant de se retrouver face à face à une silhouette sombre et derrière elle, une forme immense et indistincte. Un dernier cri dans la nuit, puis la toundra boréenne reprit son calme légendaire. L'officier tenta de se relever difficilement, avant de voir la silhouette s'approchait  de lui, le déserteur pointa son arme sur lui, voyant la mort fondre sur lui. Pourtant arrivé à sa hauteur, l'inconnu s'exclama en lui envoyant  une petite babiole.

-Vous avez dû être aidé par des hommes et des femmes portant cet insigne. Je viens moi même de Bashô Tokaï et je suis venu vous sauver et vous ramener chez vous. Toutefois, je dois garder ma réputation intacte dans ce royaume pour agir pour le bien de tous. Je n'ai pas le temps de tout vous expliquer, mais faites moi confiance. J'ai juste besoin de quelques mèches de cheveux, et de votre... Doigt. Le dernier mercenaire que j'ai capturer va prendre votre place... Votre apparence et je le ramènerais aux autorités.


Le déserteur ne comprenait rien de ce qui se passait mais réagit bien à l'insigne secret de ceux de Bashô Tokaï. Observant incrédule la pièce au sol et son sauveur. Sans un mot, il reprit le dessus, se relavant peu à peu et opinant de la tête. Probablement trop fatigué et assoiffé de sa course pour parler. Mais sans hésitation, il prépara son épée pour trancher en deux son doigt, la douleur fut vive, mais en tant que soldat de Fuyu il était entraîner à résister à la douleur. Il enveloppa juste sa main dans un épais bandage. De son côté, Heiwa ramassa le doigt et quelques cheveux, avant de le mettre dans la potion.  A ce moment le caméléon revint auprès de son maître détenant dans sa langue son prisonnier. Celui-ci semblait sans vie ou plutôt sans âme. Tel un légume, la bave pendant sur le côté de sa bouche. Heiwa ne montra aucune émotion à son état, il pencha sa tête en arrière pour lui faire boire le liquide devenu rouge sang...

D'abord rien ne se produisit, puis peu à peu, les traits de l'homme se changèrent. La couleur de ses cheveux s'assombrirent, sous les yeux médusé de l'officier, qui se rapprocha de son "miroir".

-Incroyable. Mais comment allez-vous faire s'il parle?


Le ninja s'approcha du clone lui tenant le menton du bout de ses doigts. D'abord silencieux, il lui répondit. Ceci fait, il invoqua à nouveau Fear, déposa de Fuyujiin sur son dos, et lui intima de partir en direction de Espoir. Quand à lui il avait encore une étape à faire et il la mènerait à bien.



   

   


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2431
Yens : 614
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 157
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Le déserteur   Jeu 30 Aoû - 18:01



   
Le déserteur


   
Une mission accomplie



   





Assuré que Fear était parti en direction de Espoir, et que personne alentours ne les avait vu, il reprit son chemin et revint sur ses pas. C'est seulement au petit matin, qu'il arriva au village qui se levait à peine. Mais bientôt une véritable effervescence s'empara de tous les habitants qui affluèrent vers la place du village, alors qu'Heiwa s'y tenait avec les autorités de la ville et un homme complètement amorphe. Les soldats regardèrent l'officier et Heiwa tour à tour se demandant ce qui était arrivé au déserteur. Finalement, sous le regard insistant des hommes, l'élu de Fuyu s'exclama.

-L'homme avait des aides et lors de ma confrontation avec lui, il a eu des renforts pour s'échapper. Alors que je m'approchais de lui, il s'est coupé la langue pour pas parler sous la torture de Fuyu!

La vérité était tout autre, car même si Heiwa avait utilisé la porte des enfers pour dévorer l'âme du pauvre mercenaire, il avait voulu assurer ses arrières en coupant la langue de l'homme. Et dans cette nation, chacun connaissait la finalité d'une trahison et d'une désertion. Après des jours et des jours de tortures, il y avait uniquement la mort. On se moquait donc de l'état dans lequel était les traites quand on leur donnait. Heiwa avait juste précipité ce qui allait advenir.  Comprenant donc ce qui s'était passé, du moins l'histoire qu'on leur avait donné, en s’imaginant un combat contre l'élu dont il ne connaissait pas les pouvoirs, ils s'emparèrent de l'homme pour le mener vers une "calèche" pour l'amener dans une plus grande ville pour sa sentence.

-Je ne sais pas si vous allez pouvoir en retirer quelque chose, mon pouvoir peut avoir un effet incontrôlable sur mes victimes, et elles sont parfois victime de folie. Ne croyiez pas ce qu'il pourrait essayer de vous dire même par écrit, il est prêt à tout pour s'échapper.

Les hommes opinèrent de la tête et s'éloignèrent du stratège, alors que les villageois félicitèrent Heiwa. Ils étaient heureux et fier de compter sur un tel être de leur côté. Le ninja en profita donc pour rester encore dans les environs pour améliorer encore sa réputation à Fuyu. Bien sûr tout ceci n'était que comédie, alors que personne ne pouvait remonter à sa véritable identité.




   

   


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le déserteur   

Revenir en haut Aller en bas
Le déserteur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon ami le déserteur
» Le pire déserteur de l'histoire de Kumo [Oterashi Yanosa]
» Amras Elensar [Chevalier Déserteur]
» Aelios, déserteur shinigami (en cours)
» Ex-déserteur et déserteur. [PV Oterashi Yanosa + qui veut se joindre à nous]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Toundra boréenne-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.