Partagez | .
Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]
Messages : 2053
Yens : 1056
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 164
Nombre de topic terminé: 83
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Ellen † Satan impitoyable †

-



MessageSujet: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   Dim 2 Sep - 13:03



Feat. Le papaaaa ~
Dangereuses retrouvailles...



Note importante:
 

(Note : Samaël a été vieilli vers une apparence de jeune garçon entre 10 et 13 ans pour survivre au monde de Kosaten, par sa mère, Ellen. Viola se charge de gérer le palais en son absence, en tant que "Roi des démons")

Il était temps, maintenant. Je ne pouvais plus laisser cela durer plus longtemps. Samaël était bien assez grand pour pouvoir sortir dehors, et apprendre l'art de la chasse. Moi, Ellen, la reine des démons et sa mère, je me devais de l'instruire. C'est pourquoi j'avais demandé à ma chère et tendre Viola de s'occuper du château en mon absence, tandis que je partais avec mon fils vers les grands lacs. Si Viola adorait aller au village de Fuki, moi j'appréciais tout particulièrement de vagabonder dans ces lieux sombres et presque marécageux. Mon enfant était tout admiratif et ahuri le long du voyage. Après tout, n'était-ce pas la première fois qu'il pouvait admirer la beauté de la nature sauvage qui nous entourait ? Le petit garçon aux cheveux blancs avait une écharpe. C'était... C'était en quelque sorte un hommage à mon frère décédé. J'avais encore gardé précieusement le buste de tissu qu'il m'avait fait il y a longtemps... Natsume... Il me manquait énormément, mais il fallait tourner la page et ne pas reculer... Les larmes avaient déjà été versées. Ce n'était plus le temps de pleurer, désormais.

C'est si beau..., chuchota Samaël, les yeux tout ronds de fascination. Il serrait fermement ma main en souriant. Je suis vraiment content ! Merci maman, merciiii !~, il m'adressa un joli sourire en montrant toutes ses dents, niaisement.

Je lui rendis un visage joyeux. Il fallait se concentrer, désormais. Trouver une proie que je pourrais tuer devant ma progéniture, pour lui montrer comment il fallait faire. J'espérais qu'il réussisse à correctement m'imiter, mais connaissant ses airs pacifiques, cela allait être sûrement assez difficile. Mais il ne fallait pas se laisser désespérer ! J'avais confiance en moi. Mes yeux perçants analysant les environs avec minutie, j'entendis des bruits venant d'un buisson. Qu'était-ce ? Je me le demandais. Je lançai un regard à mon jeune garçon pour lui faire signe que cela allait commencer, et bondis sur l'animal qui se trouvait derrière. Un cerf. Plongeant mes crocs dans sa jugulaire, je me montrais aussi professionnelle qu'une lionne, et restai accrochée le temps qu'il fatigue et s'écroule sur le sol, du sang sortant des deux énormes trous dans sa gorge. Samaël était tout ébahi. Son ventre gargouilla même, signe qu'il avait visiblement très faim. Je lui fis un geste de la main pour qu'il s'approche.

Tu vois Samaël, il faut laisser ton instinct bestial prendre le dessus sur toi dans ce genre de situation. Ainsi ton corps aura des réflexes impressionnants qui te transformeront en un réel prédateur. La majorité des animaux se font tuer en plongeant ses canines dans leurs cous. Comme tu peux le voir, c'est comme ça que l'animal s'affaiblit le plus facilement.

Rapproché, il examina un peu avant d'acquiescer gaiement. Je me nettoyai le visage au lac avoisinant. Le vent se mit à souffler, et le ciel à gronder. Un orage ? Il fallait rentrer au plus vite ! Je me relevai, puis écarquillai soudainement les yeux. Cette énergie... Je tournai la tête vers l'horizon, le visage horrifié. Je mis immédiatement mon fils derrière moi en serrant les dents. Inquiet, il allait me demander ce qui n'allait pas, mais je lui fis signe de se taire. Il me tenait, en se cachant bien. Celui qui sortit de l'ombre... C'était quelqu'un que je connaissais que trop bien... Le colosse de Fuyu, le destructeur, le messager de l'enfer, l'impitoyable Zayro Jinn...

Vous... Que faites-vous donc sur les terres de Minshu ?!

Grognai-je sévèrement d'un ton austère. Non... Il ne volera pas mon fils. Je le protégerai. Quelque chose, néanmoins, avait changé chez cet élu que tout le monde craignait... Il était barbu, n'avait plus sa tenue fétiche... Mais le reste de son âme ne trompait pas (car visiblement le fait que les élus aillent au royaume des morts obligeait le fait que leur âme disparaissait, mais ne laissait qu'une miette de celle-ci pour rejoindre les damnés). J'espérais... Que tout allait bien se passer... La dernière fois que je l'avais vu... Il était dans ma forêt, et en avait rasé une grande partie... Que voulait-il, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   Lun 3 Sep - 17:17



Dangereuses retrouvailles

feat.Ellen et Samaël



En vérité, le colosse s'apprêta à aller à Tenshi, en s'étant rapproché des frontières de Fuyu et de Minshu par l'est. Mais il ressenti une aura étrange à des kilomètres de lui, comme une partie perdue de lui même. Ce n'était pas comme Kid jinn, c'était différent, tout en étant si ressemblant. Intrigué par ce mystère qui s'épaississait il commença donc à changer de direction et rejoindre Minshu de nouveau, plus en profondeur. Il avait oublié qu'une partie du territoire appartenait à la sorcière Ellen. Cette élue avait fait une faramineuse progression pour devenir la plus puissante de cette nation désormais. Après Néo, après Jason, voici donc qu'Ellen se situait sur le trône des serpents, derrière le nouveau président bien entendu.

Et c'est en se dirigeant vers les lacs, suivant l'aura qu'il avait ressenti et qui lui semblait de plus en plus familière, qu'une autre, paradoxalement moins forte mais tout aussi connue, se mêla à cette dernière. Je vous le donne en mille et sans surprise, c'était celle de la sorcière. De l'eau avait coulé sous les ponts, des mois aussi, combien de temps au final ? Zayro n'éprouvait ni haine, ni rancœur, mais par fierté sans doute, il aurait tué cette dernière s'il l'avait recroisé quelques temps auparavant...

Seulement, la vision avait changée tellement de chose, tellement de rôle. Lui même ne savait plus vraiment quel était son rôle dans ce monde tourmenté, malgré sa puissance, il se sentait de plus en plus vide. Les élus qui tentèrent de lui expliquer le chemin des émotions étaient toujours si loin de la verité de ce qu'il pouvait, non, voulait ressentir. Pourtant le frisson qui le parcourut et qui ne fut jamais ressenti, venait bien de cette curieuse aura ! Qu'était ce ?

Sortant finalement de l'ombre, il se retrouva presque nez à nez avec Ellen, tandis que derrière lui s'amassait un orage des plus nuageux et pluvieux. Il l'a fixa un instant, comme pour se demander s'il fallait ou non la détruire. Mais remarqua qu'elle cachait quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Les yeux du géant de Fuyu se dégagèrent donc d'elle, pour fixer le petit être timidement camouflé.



Cette energie, ces atomes. Qui est ce ?



Et puis, il n'allait pas non plus laisser la sorcière poser sa question dans le vent. Regagnant alors un regard des plus froid, il centra ses yeux sur ceux dorés de la "mère" de Samaël, dont lui était le père mais l'ignorait encore. Puis lui répondit ;



Je ne prévoyais pas de revenir à Minshu, mais cette energie je l'ai senti très vite, comme si elle était sortie d'une bulle.




Cela pouvait s'expliquer clairement, Samaël avait vécu caché avec sa matriarche dans un manoir rempli de magie et de défense magique, il était donc plus difficile de detecter l'energie partielle dégagée. Mais dés lor qu'il était sorti de cette barrière, alors c'était comme une odeur qui se dégagea sur tout le territoire. Avec les aptitudes de Jinn pour detecter les atomes et en particulier ceux lui étant familier, il n'eut donc aucun mal à le repérer. Ellen avait t'elle commis une erreur ?

Le messager des enfers commença à approcher le duo, il voulait, il devait en savoir plus sur cet être. La vérité qu'elle cachait depuis si longtemps, allait devoir enfin éclater. Mais n'était ce pas la, l'objet de la quête des émotions de Zayro qui se mettait en évidence ?



Oublions les rancunes du passé, je ne suis pas venu ici pour me battre. Bien des choses ont changés avec la vision, vous l'avez vu aussi n'est ce pas ? Alors je dois savoir, cette energie, ces atomes sont une partie des miens. Pourquoi ?




Demanda t'il d'abord froidement. Par moment, il regardait le petit être aux cheveux blancs qui se cachait, qui était t'il vraiment ? Devait t'il le savoir ou non ?





 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2053
Yens : 1056
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 164
Nombre de topic terminé: 83
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Ellen † Satan impitoyable †

-



MessageSujet: Re: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   Mer 5 Sep - 11:07



Feat. Le papaaaa ~
Dangereuses retrouvailles...



Mon front suait. Mon corps brûlait. Mes nerfs s'enflammaient. Mon stress grandissait et s'intensifiait à fière allure. Non, Zayro Jinn... Lui... Ici ? Le colosse de Fuyu, celui qui voulait égaler les dieux- non, les surpasser pour les détruire ! L'homme qui avait tenté de me tuer en incendiant mon manoir dans la forêt de la mort, aux zones inexplorées ! Le monstre qui m'avait poussée à détruire le village de Jiyuu ! C'était lui, c'était ce même mâle qui se tenait debout, tout droit devant mes yeux. Je tenais mon fils derrière moi, bien déterminée à le protéger jusqu'au bout. Je ne le laisserai pas faire de mal à ma progéniture... Qui était aussi la sienne. Une tempête s'annonçait, et la pluie s'abattait déjà sur nos têtes. Les grenouilles croassaient, et les lapins s'enfuyaient vers leurs doux foyers, bien tranquilles et ne pouvant guère craindre de se prendre quelques gouttes misérables sur les cheveux, contrairement à nous trois. L'éclair flagellait les nuages grisonnants, sans pitié, et dans un bourdonnement assourdissant. Mon petit Samaël soufflait fort et longuement à plusieurs reprises pour réchauffer le tissu de son écharpe, et avoir moins froid. Je pouvais sentir ses bras qui tenaient mes vêtements bouger comme si ils tremblaient, certainement d'effroi face à ce géant aux cheveux d'argent qui se dressait sous nous yeux.

Il semblerait donc qu'il soit venu uniquement parce qu'il avait senti l'énergie... De Samaël. Comme "sortie d'une bulle" avait-il dit. Était-ce grâce à la grande quantité d'énergie magique dans mon palais qu'il n'avait jamais réussi à percevoir ses "atomes" ? Je ne voyais que cela comme excuse. Je plissai des yeux. Mais je les écarquillai bien vite lorsqu'il proposa... D'oublier notre passé, et de parler de la vision que tous les élus et natifs avaient eu. C'était donc cela... Ce flashback brutal suite aux événements sur l'île de Tenshi... Avait totalement changé l'élu le plus puissant ds Kosaten, n'est-ce pas ? Du moins, c'était ce que je pensais. C'était un doute qui m'était directement venu à l'idée, vu la manière dont il en parlait. Était-ce ce phénomène de reboot qui l'avait désespéré ? Était-il, tout comme la plupart, pour l'avenir ? D'affronter un ennemi qui nous avait déjà vaincu dans une autre timeline ? C'était compréhensible. Moi-même avait été prise d'une violente colère en l'apprenant. Sachant qu'en plus, Reisha, cette tenshijin qui avait guidé les rebelles pendant la grande guerre où j'avais succombé, avait volé tous les pouvoirs de chaque élu, les conservant dans les trois sceaux sur son ventre. Les avait-elle toujours ? Ou n'était-ce qu'éphémère ? Une sorte de marque symbolisant l'absorption magique ? Je n'en savais rien, et tout ceci me rendait curieuse, mais surtout méfiante pour l'avenir.

Enfin. Il était temps de le dire, maintenant. Je ne pouvais pas lui mentir... Enfin ! Si, je le pouvais, mais je n'avais aucune idée de quoi lui dire. Également, je savais, quelque part, qu'il saurait tôt ou tard la vérité. Inspirant un grand coup, je repris mon calme en poussant un long soupir. Le fixant droit dans les yeux, assez intensément pour lui prouver ma sincérité, je lui dis, en me redressant, et rentrant mes crocs, d'un ton grave et posé : C'est notre fils, Samaël. Allait-il me croire ? Il devait être assez intelligent pour se dire que lui mentir à ce sujet n'était que suicide ridicule et inutile. Mon enfant avait sursauté derrière moi. Il semblait... Choqué. Il ne savait pas quoi dire, et sa bouche était légèrement ouverte. Sans trop attendre, je continuai pour lui parler de la vision, le visage stoïque, et le vent soufflant sur ma longue chevelure améthyste, volumineuse et ondulée :

Pour vous répondre, oui, j'ai bel et bien vu cette vision, et je me questionne au sujet de l'avenir qui nous attend à tous.

Déclarai-je d'une ton froid, presque autant que celui du colosse fuyujin qui se tenait là. Samaël demeurait silencieux. Je le pris par les épaules, et le mis devant moi, pour que son père le voit mieux. Je me demandais ce qui allait faire, maintenant. Allait-il tenter de nous attaquer ? Tout pouvait arriver avec lui, cet être si imprévisible... Je ne pensais même pas à user de mes pouvoirs pour nous protéger de la pluie, tant j'étais concentrée sur le Jinn.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   Dim 9 Sep - 16:27



Dangereuses retrouvailles

feat.Ellen et Samaël



Les premières gouttes de pluie perlèrent sur le corps et le kimono du colosse, qui aurait bientôt les habits trempés par la tempête qui s'annonçait. Minshu avait généralement un climat des plus acceptables, tempéré, agréable même. Mais il arrivait que certaines averses soient assez violentes. Le tonnerre qui grondait derrière annonçait donc la couleur, tandis que les nuages gris chapeautaient nos deux élus et la petite tête blanche qui accompagnait la sorcière.

Il voyait la peur, la crainte et la méfiance dans les yeux d'Ellen et ce n'était même pas une surprise. Pourtant, c'est en restant assez stoïque, comme ça son habitude, que le géant de Fuyu écouta cette élue parler, sur ce ton si froid, calme et solennelle. Annonçant quelque chose qui semblait important. " C'est notre fils, Samaël ". Elle n'avait rien dit d'autre et se contentait maintenant de le fixer comme pour savoir s'il allait devenir un allié ou une menace. Zayro laissa un éclair tonner derrière lui, comme si ce dernier avait parlé à sa place à ce moment là.

Un long silence s'en suivit. Un long silence dans lequel il écouta de nouveau Ellen, pour qu'elle réponde cette fois à son autre questionnement sur la vision, mais... Il pensait encore à ce qu'elle avait dit avant. Un fils ? Une progéniture qu'elle avait conçus sans son accord, qu'elle lui avait volé en quelque sorte. Il se souvenait à présent que cela provenait de la nuit ou il fut transformé en démon. Les ébats sexuels qu'ils avaient eut, avaient suffit à engendrer la vie. Elle l'avait ensuite vraisemblablement vieillit pour supporter ce monde, mais pas trop pour avoir sans doute un contrôle sur lui.

Jinn ne savait que trop bien, que manipuler un esprit faible était la base de toute réussite, avec ses conséquences. Elle obtenait désormais un fils d'élu, pourvu du double gênes et de pouvoirs exploitables peut être héréditaires ? Une arme entre ses mains. Lui même, sur son monde, avait parfois elevé les clones du Nest jusqu'à ce que l'un d'eux se retourne contre lui. Et voila qu'à présent, cette histoire recommençait. Sauf que les choses avaient changés et le chemin prit, évolué.

Devait t'il céder à la faiblesse d'être un père, pour avoir quelque chose à protéger et se donner un but ? Ou ben les annihiler et continuer sur la voie de la force inébranlable, qui pourtant, ne le fit jamais vraiment gagner ? Un choix, un duel cornélien s'annonçait en lui, de nouveau...



Mon.... Fils ?



Zayro serra alors comme instinctivement les poings et le sol commença à trembler, d'autres éclairs vinrent repeindre le ciel de leurs couleurs bleutés, comme si le bleu de la nation de Fuyu transparaissait au dessus de la nation verte. L'eau du grand lac agissait comme un miroir et donnait à la scène un style très particulier, mélange de beauté et de terreur.

Entre les lumières et les ombres, le visage dur et implacable du colosse de Long, fixait à la fois Ellen, puis descendit le regard vers le petit garçon qui cachait une partie de son visage dans son écharpe. Lui ? Son fils ? Il avait une partie de son pouvoir, peut être même de l'âme qu'il n'avait plus, une partie de ses armes et de son potentiel, mélangé à cette sorcière qui jouait son rôle de mère... Et bien plus encore.

Il prit une inspiration et expira l'air, comme si il était affecté d'une manière ou d'une autre, en tout cas, moins immobile que tout à l'heure. On pouvait y sentir les atomes pesant dans l'air, mais au bout de cet instant qui ne dura que quelques secondes, des secondes de frayeurs peut être pour la mère et son enfant, Jinn desserra les poings. L'orage continua de gronder, mais il était moins fort que l'espace de cet instant.

Ce qu'il ressentit pendant quelques secondes, cette sensation d'avoir quelque chose qui ne lui appartient pas, alors qu'il lui appartient, il ne l'avait pas ressenti auparavant et peut être même s'en serait t'il complètement foutu avant la vision.



Notre fils hein... Samaël, c'est un nom plutôt historique.




La reine des démons, le messager de l'enfer et le petit portant le nom angélique de Satan. Cela ne pouvait être qu'un curieux hasard ou .... Peut être pas. Toujours est t'il, qu'il se refusait donc à les tuer ici. Si tuer l'enfant aurait pu être une partie de plaisir, tuer la sorcière s'avérait plus compliqué, d'autant plus qu'il n'avait pas éveillé tous ses pouvoirs (volontairement ou non) depuis son exil sur l'ile perdue.



Je pense que, vous avez des choses à me dire. Peut être est t'il temps, d'accorder nos idéaux pour la suite. De plus, cet enfant est peut être la clé de ma nouvelle quête. La recherche des émotions humaines et leurs sens, ce qu'elles peuvent dévoiler en force. Vous avez peut être réussi à me faire accéder à mon nouveau but, plus facilement que je ne l'aurais pensé.




Il resta ensuite en fixant Samaël, qui continuait peut être de craindre l'inconnu qu'était Zayro pour lui. Bien que sa mère vienne d'annoncer qu'il était son géniteur et donc, une partie importante de son histoire. Mais avait t'il la prétention d'agir ou vouloir agir comme un père ?



Les règles de ce monde ont changées avec la vision. Samaël, tu es peut être la clé à tout cela. Tes atomes sont puissants, ton potentiel est grand. Sait t'il seulement qui je suis vraiment, et qui vous êtes vraiment... Ellen ?




 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2053
Yens : 1056
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 164
Nombre de topic terminé: 83
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Ellen † Satan impitoyable †

-



MessageSujet: Re: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   Dim 9 Sep - 19:23



Feat. Le papaaaa ~
Dangereuses retrouvailles...



M-mon... Mon père...?, répéta Samaël avant de difficilement déglutir d'une manière très audible, une goutte de transpiration se glissant le long de sa joue, depuis son front jusqu'à son menton, bien dissimulée parmi toutes les gouttes de pluie salée. Il était... Abasourdi.

Je toisais cet homme, cet homme dont le sang ruisselait également dans les veines de mon enfant adoré. Zayro Jinn... Nous fûmes tous les deux parents, silencieux pendant un long moment. J'analysais minutieusement la situation, ses réactions, le moindre mouvement qu'il faisait... Je me devais d'être prudente. Après tout, n'était-il donc pas celui sur le trône du plus fort des élus ? Celui qui se faisait appeler le messager des enfers ? Celui qui avait battu plus de dix élus sans effort ? Le colosse de Fuyu... Il pouvait facilement attaquer. Et je savais, quelque part, qu'il réussirait, bien que cela ne m'enchantait guère. Mon orgueil souffrait en y pensant. Moi qui me considérais comme l'être ultime, une créature divine surpuissante... Je ressentais de la peur envers cette personne, ou devrais-je dire cette machine à tuer, devant moi et mon fils. Avait-il réellement changé ? Les éclairs derrière lui qui illuminait le sol et le rendaient plus intimidant encore, grondaient incessablement. La tension se faisait bien ressentir. Elle était lourdement présente, et faisait battre mon cœur à la chamade. Il serra les poings, et la terre se mit à vibrer. Il était au courant maintenant. C'était sa progéniture. Et la mienne aussi.

Pendant ce laps de temps de court silence, je sentis quelque chose dans l'air qui commençait à m'angoisser. Quelque chose qui écrasait mes organes à l'intérieur, qui me donnerait presque envie de tout vomir. J'avais mal à la tête, j'en serrais les dents. J'étais nerveuse. Je le craignais vraiment. Et je me sentais honteuse que cela soit le cas. Je devais rassurer ma descendance, la protéger... Mais je me sentais si vulnérable. Si faible face à ce symbole de force qui semblait infiniment grande. De l'admiration. Je rêvais d'atteindre son niveau- non, de le surpasser. Pour égaler les dieux, je devais passer au dessus de sa puissance. Mais comment faire ? L'espoir et l'entraînement étaient mes seuls moyens de pouvoir réussir. D'atteindre ce but qui avait l'air utopique. Pendant cet instant, mes oreilles n'entendaient plus très bien. Comme si... Tout était étouffé. Que je me trouvais sous l'eau. Cette étrangeté était fascinante. Comme cet homme-là, aux cheveux d'argents, et aux effrayants yeux violet améthyste... Quelques secondes passèrent, et finalement la dangerosité en personne reprit la parole de sa voix grave et honorable. Un nom "historique". Un connaisseur ? J'étais agréablement surprise par cette remarque. Il savait donc d'où provenait ce nom. Une référence mythique, religieuse...

Je ne dis néanmoins rien pour l'instant, et mon jeune garçon à écharpe non plus. Ce dernier restait toujous aussi paralysée, dans un état second où il avait comme quitté ce monde, tant le traumatisme avait été brutal. Et c'était compréhensible. Le fier ancien maître de la toundra et bras droit de Sul Hei leva à nouveau la voix pour... Me faire une incroyable proposition. Accorder... Nos idéaux ? Lui faire découvrir les sentiments humains ? J'étais bouche-bée. Mais ce n'était pas fini, non, il poursuivit en disant que la vision avait tout changé, et me demanda si Samaël savait qui nous étions "réellement". Mon fils se retourna précipitamment vers moi, confus par la situation qui se présentait à nous. Mes yeux grand ouverts, j'étais immobile. Je n'avais pas le droit de rester trop longtemps sans mot. Mais... J'étais... J'étais... Je ne croyais pas ce qui se passait. Je me disais que c'était sûrement une illusion. Zayro Jinn... Lui... Demander à connaître les mêmes émotions que les humains ? Des souvenirs de Viola et moi me revenaient en masse. Je devais... Je devais faire la même chose qu'elle ? Cette douleur au crâne... Était insupportable...! Je serrai mon emprise sur les épaules de mon enfant. Non, c'était vrai. Tout était vrai. Je ne délirais point...

Vous... Zayro Jinn..., commençai-je, un peu hésitante, la tête baissée, C'est... C'est si impressionnant... Inattendu... Mais..., je regardai mon fils, à qui j'adressai un grand sourire chaleureux, avant de relever mes prunelles dorées vers J'accepte votre proposition. Parfois, pour vous avouer, je me demandais comment je pourrai parler avec vous sans que cela vienne à dégénérer... Enfin. Je dois avouer être stupéfaite. Découvrir les sentiments humains ? Quand est-ce que cela vous ait donc venu à l'esprit, si je puis demander ?, je marquai une petite pause pour fermer les yeux, et resonger à la demande qu'il avait ou me faire au sujet de nos... identités. Je ne vois pas réellement de quoi vous parlez, du moins, au sujet de moi-même. J'ai envie de vous dire que oui, il me connait bien. Après, en ce qui vous concerne... Sans vous mentir, je n'ai rien dit, parce que je ne voulais pas qu'il en soit gêné, perturbé... Être le fils d'un grand destructeur... Est compliqué, en quelque sorte.
Mon père... Un grand destructeur...

À nouveau, Samaël eut le regard vide. Cela devait être réellement... Difficile pour lui. Je lui caressai la tête, essayant désespérément de le réconforter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   Mar 11 Sep - 18:19



Dangereuses retrouvailles

feat.Ellen et Samaël



Elle était impressionné de se retrouver devant lui, le messager des enfers, le colosse de Fuyu, l'élu qui avait tant fait parler de lui. Le monde le craignait, le redoutait, le détestait, oui... Contrairement à Ellen qui s'évertuait à essayer d'être aimé de tous, lui s'en fichait. Il était l'ombre opaque sur le ciel azur, l’éclipse devant le soleil, mais sa présence et sa demande n'allait t'elle pas ternir les ambitions de la sorcière ? Avait t'elle réfléchit jusque là ? N'avait t'elle pas pensé qu'être ne présence d'un tel phénomène, cela pourrait nuire à la réputation qu'elle voulait à tout prix se creer. Celle de la gentille mécène sur qui le monde entier pouvait compter. L'héroïne qui faiblissait jamais, aux pouvoirs grandissants et dont un jour la force peut être, dépasserait celle de l'élu qui se trouvait en face d'elle aujourd'hui ?

En tout cas ce n'était pas encore le cas et elle se posait de vraie questions sur lui, son attitude et sa nouvelle quête des émotions humaines. Après tout, si elle même avait changée ou voulait changer, pouvait t'elle lui accorder le même bénéfice du doute ? Zayro l'observa, la toisa, l'orage continuait de plus belle, mais sa calmait par moment, comme balayé par un vent froid venu du lointain pays du nord. Elle demanda pourquoi il s'était épris de cette nouvelle mission, qu'avait t'il fait, vécu, qui avait t'il vu pour partir sur cette quête étrange, lui qui était d'ordinaire si insensible.



Les règles du jeu ont changées depuis la vision. J'ai... Essayé de quitter le processus sans succès. Ce n'était pas la réponse à mes questions. Alors j'ai décidé de suivre une autre voie, pour voir si elle, me mènerait au succès. Les héros que j'ai vaincu ou croisé, ont toujours eu une force insoupçonnée et illogique. Peut être sont t'ils la clé du mystère qu'entoure ce monde. Le secret pour vaincre les faux dieux, les faux leaders et les autres élus.



Zayro n'avait pas recroisé tant de personnes depuis qu'il était revenu de l'ile. Eleanor fut la première envers qui il quémanda l'aide pour acquérir les connaissances sur les émotions. Mais aujourd'hui, Ellen semblait la mieux placée, surtout depuis qu'il savait qu'elle était la mère de son enfant, la porteuse de l'arme et donc, une nouvelle clé à ce monde.

Mais maligne comme elle était, elle ne répondit pas vraiment sur son identité. Elle continuait de jouer la vierge effarouchée, la pure sous toutes les coutures, soignant les angles précieusement, talentueuse dans le domaine de la manipulation, ce n'était guère étonnant...



Alors il ignore, quel genre de démon sans scrupule vous pouvez être ? Vous ne devriez pas le cajoler et le protéger autant. Il est une arme, une arme bien capable de nous surpasser si nous arrivons à en faire ce que nous voulons. Sait t'il seulement, ce qu'il détient comme potentiel ?




Au moins, Zayro ne changeait pas dans le fond, il voyait Samael plutôt comme une arme, que comme un fils. Les émotions étaient encore lointaine pour lui et le chemin pour lui parvenir, très tortueux.



Oui Samael, je suis le plus puissant des élus de ce monde et j'ai écrasé tout ceux qui se sont mis sur mon chemin. Tu dois apprendre aussi ta force. Dans ce monde, il y'a ceux qui tuent ou se font tuer... Maintenant que je sais ce que tu portes en toi, ton echec est intolérable. J'ai décidé de vous laisser vivre tous les deux.




L'homme qui se dressait etait donc plus fort que sa mère, comment réagirait l'enfant des deux démons les plus forts de Kosaten ? D'autre part, Jinn tenait à prévenir d'une chose, lui qui n'y allait jamais de main morte et toujours avec une franchise tonitruante !



Je ne veux pas que sa vie tombe sous la coupe d'un dirigeant ou d'autres élus... Comme Heiwa. Ils feraient un usage mauvais de notre arme. Ellen, tu l'as suffisamment protégé, il est temps de voir ce qu'il vaut vraiment.




Zayro se mit alors dans une posture de combat, bien qu'il n'ait pas son armure, son aura restait impressionnante, surtout avec l'orage en arrière plan.



Je n'utiliserais aucun pouvoirs, rassure toi Samaël. Mais tu dois me prouver que tu n'es pas une proie. Ellen, si tu nous interrompt, je te tuerais.






Fit t'il en lui jetant un regard des plus froids. Samael était t'il prêt à livrer bataille ? Sa mère s'interposerait t'elle malgré la menace ?

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2053
Yens : 1056
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 164
Nombre de topic terminé: 83
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Ellen † Satan impitoyable †

-



MessageSujet: Re: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   Mer 12 Sep - 15:27



Feat. Le papaaaa ~
Dangereuses retrouvailles...



C'était donc ça... Zayro Jinn... Il voulait connaître ce qu'étaient les sentiments... Pour devenir plus fort ! Il souhaitait ressentir ces émotions humaines pour se sentir plus puissant par l'intensité de sa colère, ou même par sa détermination futures ! Lorsqu'il m'eut dévoilé tout cela, je ne fus néanmoins point surprise. Je m'en doutais, quelque part. Ce désir. Cet idéal. Il les gardaient toujours. Rester perpétuellement au sommet... L'élu imbattable de Kosaten. Personne ne le surpasserait. Du moins, c'était ce qu'il rêvait. Il s'était rappelé de ces héros qui ont osé le prendre pour adversaire. Et il avait vu ce pouvoir chez eux. Intriguant et si incompréhensible pour lui, pour l'instant... Et il m'avait choisie. Il m'avait choisie pour l'aider à atteindre ce but. À participer à ce dangereux projet. Et j'avais accepté. De toute manière, en avais-je réellement le choix ? Et puis, devenir humain... Allait sûrement lui faire perdre ce goût pour la destruction, n'est-ce pas ? Ou, au minimum, le faire réfléchir à ce sujet ? Il fallait... Il fallait que j'attaque cette faille. Profiter de cette occasion inattendue.

... Il ... Il venait de me traiter de démon devant mon fils ? Il... Deux attaques pour le prix d'une, uh ? Je n'étais, premièrement, dans le sens propre du terme, pas une démone, mais une race bien supérieure. Un dieu. Et deuxièmement, pour le côté métaphorique, j'avais changé. Je n'étais plus quelqu'un de mauvais. Mais je pouvais lui pardonner sur ce point. Après tout, il ne pouvait pas tout savoir de ce que je faisais depuis le temps que nous nous étions plus vus. Samaël essayait de se reprendre, avec beaucoup de difficulté. Il se faisait traiter comme une arme, une arme avec un grand potentiel, et non pas comme un descendant. Rien de bien choquant, encore une fois, de la part de cet homme aux cheveux grisonnants. Je grognai intérieurement, préférant demeurer dans le silence extérieurement, au risque d'avoir la tête loin des épaules. Et je tenais à la garder à sa place. Et point défigurée, merci d'avance. Enfin. Mon enfant clignait plusieurs fois des yeux en cherchant à comprendre ce qui se passait, sous les mots durs et froids de son géniteur. "J'ai écrasé tous ceux sur mon chemin"... Je gardais les dents serrées. Quel monstre...

Une arme... Détruire... Démon..., répéta-t-il d'une voix chuchotée, le regard vide, avant de secouer sa tête de droite à gauche, pour se ressaisir. Il serra les poings, voulut parler, les sourcils froncés, mais Zayro Jinn se mit en garde, et demanda à ce qu'il vienne à montrer ce qu'il valait à son terrible père... En m'interdisant d'agir, au risque d'être tuée. Je poussai, à contre-cœur, doucement mon protégé plus loin de moi. Je voulus, pour éviter de m'y opposer instinctivement à l'avenir, me bander les yeux. Mais je ne pouvais pas m'empêcher de regarder ce qu'ils faisaient, méfiante. Samaël était horrifié, mais il obéit, en se mettant à son tour en garde, comme je lui avais appris. Il se mit à songer... Quelques secondes et... Il sortit les griffes, les crocs... Et ses pupilles s'affinèrent bestialement. Il se concentrait. Il n'avait pas encore utiliser ses pouvoirs dans leurs pleine puissance. Et j'avais peur de voir ce que cela pouvait donner... Il grogna, puis courut vers le colosse de Fuyu, chargeant à toute vitesse en poussant un cri de guerre rempli d'espoir. Sans attendre, il tenta de le griffer à plusieurs reprises, mais je pouvais sentir son âme trembler de peur et de stress profonds. Ses mouvements n'étaient pas précis, et étaient trop lents. Il hésitait. Quand bien même Zayro avait commis plein d'atrocités... Quand bien même mon fils ne le connaissait pas... C'était son père... Et c'était pour ça qu'il avait du mal, à justement, vouloir lui infliger de la douleur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   Sam 15 Sep - 18:10



Dangereuses retrouvailles

feat.Ellen et Samaël





Elle s'éloigna enfin de lui, non sans y être obligée. On pouvait sentir qu'Ellen voulait agir, mais elle prit très au serieux l'avertissement de Jinn, sachant de quoi le type était capable. Poussant alors son fils à se mettre en garde et prêt au combat, Zayro fit de même. Il pu donc voir le simili de préparation que sa progéniture entreprit. Des griffes, des yeux de félins ou de prédateur, clairement il tenait de sa mère pour la gestuelle du combat, car cela ne venait pas de lui. Ce style assez hybride laissait clairement sous entendre des attaques physique. N'était t'il donc pas un mage comme la matriarche ? Etonnant, vraiment. Mais en même temps ses pouvoirs et sa force devait demeurer faiblarde à l'heure actuelle.

Samaël grogna avant de commencer son assaut, comme pour se donner un tantinet de courage. C'était une course frontale, qui camouflait la peur et l'hésitation, par un son râle de guerrier n'ayant connu aucune guerre. On ne pouvait pas tromper Zayro par un stratagème aussi ridicule. Jinn userait d'une seule main, en ayant vu la façon de se déplacer son fils, ce serait largement suffisant.

Les premiers coups ne tardèrent pas à pleuvoir, des griffes qui furent contrées plutôt facilement par le colosse, normal en même temps, les coups étaient loin d'êtres si précis, on voyait que le fiston n'avait pas vraiment l'habitude du combat. Ce monde le mangerait cru s'il n'était pas prêt à se défendre pour sa vie. Les jupons de sa maman étaient peut être doux, en comparaison des atrocités dont t'elle était capable. Mais Ellen avait visiblement pris soin de lui, au point de le cajoler trop. C'était très étonnant de la part de cette sorcière. Mais elle prouvait qu'elle en était capable.



C'est tout ce dont tu es capable ? Je n'ai rien senti.



La provocation frappait bien souvent l'égo, si tenté qu'on en avait un peu. Peut être que cela agirait comme un electrochoc pour réveiller le fils et le forcer à utiliser 100% de sa force. Mais Zayro savait que même avec ça, ce serait loin d'être suffisant. Il fallait donc le mettre en danger, au moins assez pour que son attaque ou sa défense ne change du tout au tout.



Tu manques de force, de précision, tu cris pour signaler ta présence... Cesse donc de faire le pitre et attaque moi vraiment.




C'était une arme et comme toute les armes, elle devait être réglé et maniée avec soin. Il n'y avait aucun doute qu'un jour, la puissance de Samael rivaliserait avec des Natifs déjà très puissants de ce monde, voir des élus. Pour le moment, l'arme était obsolète, enrayé, peu maniable... Ce n'était pas encore très grave vu son âge, mais la tolérance de Zayro avait une limite très très courte.

D'ailleurs le colosse passa également à l'attaque, prenant de vitesse Samael, il réduisit sa force au minimum pour éviter de le tuer, s'aurait été dommageable et inutile. Un coup de genoux dans le ventre pour lui faire cracher son petit déjeuner, fut suivit d'un coup de doigt dans l'épaule pour le transpercer. Peut être de quoi faire réagir non pas le fils, mais la mère qui guettait d'un coin de l'oeil, avec une inquiétude mordante et une rage montante, il pouvait le sentir.



Ellen, n'oubliez pas ce que j'ai dis... Je ne compte pas le tuer de toute manière. Juste le brusquer un peu. Vous savez comme moi, que s'il croise certains élus, certains natifs, il n'aurait aucune chance.




Instinct protecteur paternel ? Ou inquietude de voir l'arme aller entre de mauvaises - enfin, d'autres mauvaises - mains que les siennes et celle d'Ellen ? Qui sait... Zayro se replaça, il voulait juste voir un ultime assaut du fils, tout ce qu'il avait à l'heure actuelle. L'entrainement ne pourrait pas aller très loin à ce rythme de toute manière.



Alors Samael, c'est tout ce que tu peux faire ? Quelle déception... Rester dans les jupes de ta mère ne te protégera pas toujours, ni ne te rendra plus fort. Viens... Avec tout ce que tu as.




Répondit t'il froidement.

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2053
Yens : 1056
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 164
Nombre de topic terminé: 83
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Ellen † Satan impitoyable †

-



MessageSujet: Re: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   Ven 28 Sep - 12:31



Feat. Le papaaaa ~
Dangereuses retrouvailles...



....
........ ..... ......

Musique d'ambiance

Ma tête. Ma tête. Ma tête. Ça faisait mal. Mal. Mal. Mal. Un son lourd. Comme des boules de billard qui s'entre-choquaient dans mon esprit. Ça s'arrêtait, de temps en temps, une pause entre chaque cycle. Et ça recommençait régulièrement après une pause, un silence sifflant, sonnant comme un cri assourdissant, suraigu. Mon corps se mettait à trembler brutalement, sans prévenir, comme si une rage s'apprêtait à venir, et que je cherchais à me contenir. Je levai une main vers mes yeux qui devenaient humides. Du... Sang. Encore ce bruit. En plus fort, cette fois. Plus angoissant. Comme une bête qui marchait, une ombre pistant sa proie. La colère qui cherchait à atteindre la conscience. S'avançant lentement. Laissant le stress s'occuper du reste, et donnant une ambiance pesante. Une nervosité insupportable. Je devais me retenir. Je ne devais pas agir. Pourtant... L'odeur, la couleur et la vue du sang... De mon propre fils... Me... Mon corps était fragilisé par la douleur des échos intérieurs. Comme si... J'allais me briser n'importe quand.

Des bourdemments étranges. Comme une bête technologique, aux airs de raptor affamé. Quelque chose de nouveau, unique et froid. Quelque chose qui attirait l'attention, même timide. Les tambours se mélangeaient dans cette cacophonie mentale. Mes doigts bougeaient presque mécaniquement. Ma respiration était lente et longue. Très longue. Alors que Samaël était en train de geindre, se tenant le ventre en toussant du sang avant de vomir, il tourna faiblement les yeux vers moi et... Les écarquilla. Non, il n'avait encore jamais vu sa mère ainsi. Le prédateur qu'elle était. Le monstre qu'elle était. Inquiet, il grimaça, et s'écarta de moi, comme davantage plus effrayée par mon apparence que par la violence de Jinn.

Je reniflai l'air, regardant de droite à gauche sans bouger la tête, avant de river mes yeux vers ma progéniture qui s'éloigna encore plus. Mon visage assombri, mes yeux s'étaient arrondis, et uniquement du rouge était présent. Pas de pupille, pas de blanc, rien. Juste du rouge. La bouche avait disparu, semblerait-il. Par ma gestuelle, j'avais l'air d'une marionnette possédée, et seulement les battements de mon cœur arrivaient déjà à faire presque tomber mon corps. L'aura étouffante et ténébreuse qui s'émanait de mon être horrifiait mon enfant qui mystérieusement, prit un visage différent. Un air bien plus vide, soudainement. Des ombres, sous la forme de liquide visqueux, tournoyaient autour de ma descendance qui voyait des bulles éclater sous ses pieds.

Les t-ténèbres...

La moitié de son visage était comme corrompue, prenant un teint plus foncé, passant de bronzé à noir. Il se faisait dévorer, il ne contrôlait rien. Il ne tentait même pas. Et là était son erreur. Douleur. Il se mettait à hurler, et ses gémissements étaient noyés par les ténèbres qui envahirent tout son corps. Toute sa peau était devenue noire. Sa bouche aussi disparut, et ses yeux, devenus violets, lui donnaient un air de porter un masque. Il se mit à quatre pattes, et ses muscles se développèrent brusquement, à la même cadence que des coups ordonnés. Ses griffes, devenus bras démoniaques, malmenaient le sol boueux. Sentir le mal le rendait plus puissant, mais il n'était pas encore apte à manier sa propre magie qui le rendait fou. Et enfin, il courut à une vitesse folle vers son père, le sang occulté par les ténèbres qui le suçaient. Je fermai les yeux, et je redevins normale, avant d'être épouvantée par ce que je voyais. Ce que j,avais malencontreusement provoqué...

Hhhh... Tuer... Détruire...

Ses yeux devinrent ronds, et il se transforma en piques qui tentèrent de transpercer son géniteur fuyujin, avant de tout de suite reprendre en faisant un enchaînement de coups de griffes et morsures sauvage. Il poursuivit son attaque en sautant en arrière, sa mâchoire s'ouvrant grandement, jusqu'à-ce que le haut de sa tete aille se pencher en arrière, tandis que le bas touchait son cou. Une sphère bleue se développa, et se changea en un énorme rayon magique qui fonça à vitesse fulgurante vers Zayro Jinn. Cela fait, le petit ferma la "bouche", son corps bougeant comme si il respirait, déjà fatigué.

Samaël ?..., l'interpellai-je, inquiète, Est-ce que tu m'entends ?...
Hhhh.... Tuer... Tueeeer...

J'eus un mouvement de recul. Mon fils... Que lui arrivait-il...?

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   Lun 1 Oct - 10:30



Dangereuses retrouvailles

feat.Ellen et Samaël





Un oeil clairement pointé vers Ellen, suffit à comprendre qu'elle ne restait pas sans réagir. Avait t'elle enfreint la règle tacite fixée par Zayro ? C'était risqué pour elle et son fils, le comprenait elle seulement ? A moins que ce ne soit quelque chose de non contrôlé ? Et si... C'était lié aux émotions ? Un pouvoir étrange et ténébreux, dangereux, vint envelopper le corps de Samael, le fondre dans la masse noire, alors que la seconde précédente il était entrain de se geindre en souffrant.

Lui même semblait surpris, ce qui indiqua donc a Jinn que ce n'était pas prévu. Au moins l'allure monstrueuse de sa matriarche devait faire comprendre à Samael, la démone véritable qu'elle était. Puis les hurlements du fiston, dont la moitié du visage se voyait dévoré par la noirceur, incita le colosse à se méfier. Quelle genre de technique pouvait t'elle creer après tout ? Il prit en fin de compte une allure aussi grotesque que monstrueuse lui aussi. Des bras anormalement longs, des griffes, des yeux violacés presque luisants et cette posture animale, prédatrice.

Lorsque la sorcière revint à la "raison", si on puis dire, elle ne pu qu'être témoin de ce qu'elle venait d'engendrer. Le géant de Fuyu était debout et légèrement en garde tout de même. Mais il se tourna vers elle, qui semblait tout aussi perplexe et bouleversée...



Vous n'avez pas pu vous empêcher d'intervenir...





Mais pas encore le temps de parler, puisque Samael attaque férocement, plusieurs piques dont t'il ne vit pas clairement la provenance, tentèrent de le transpercer. Pivotant sur le coté, Zayro les esquiva sans grandes difficultés, avant de se retrouver presque nez a nez avec les griffes absurdes et aiguisées de son fils. La patte, puisqu'il fallait définir cela désormais et non plus comme une simple main, toucha le visage du géniteur, transperçant sa chair... Pas mal, pas mal.

Mais aussitôt, la régénération de Jinn prit le relais et sa peau se reforma instantanément sans que son faciès ne change de trop. La morsure qui s'en suivit fut esquivé en lui fermant la bouche violemment. Chose qui ne lui plu guère, en vu de sa réaction.

Ce dernier sauta en arrière pour réouvrir sa machoire, mais cette fois ci, à la manière d'un crocodile disloqué. La tête en arrière, comme si il était presque décapité, le glauque à l'état pur... Un penchant de sa mère sans l'ombre d'un doute à ce niveau. Mais ce n'était pas pour essayer de croquer Jinn, absolument pas non. Une lumière commença à se teinter dans le fond de sa glotte, puis la chaleur et l'energie qui en émana, indiqua clairement qu'il s'agissait d'une masse de pouvoir condensé qui serait traduit en boule de magie dangereuse !

Le colosse inhala, avant de joindre ses mains en avant pour bloquer l'attaque qu'il prit de plein fouet. Son kimono vola en lambeaux, réduit à l'état de poussière, simple tissu incapable de resister à la forte chaleur émise. Lui même recula sous la force du coup, comprenant que ces ténèbres étaient une force prêté par la mère, réveillant des pouvoirs enfouis...





Puis il bloqua suffisamment l'attaque pour l'annihiler complètement en l'évacuant vers le ciel. Ses paumes se refermèrent sur ses mains fumantes, tandis que de son coté, le fiston semblait fatigué, il avait tout donné, c'était une certitude, enfin... Aidé de sa mère qui peinait à le reconnaitre. Zayro était... Satisfait de cette prestation. Il y'avait bien quelque chose à tirer de Samael à l'avenir !



Une force... Interressante.




Mais à présent que ce simili combat était terminé, le petit arriverait t'il à se raisonner tout seul ? Jinn se tourna vers la sorcière, qui était en grande partie responsable de l'éveil de cette chose.



Ellen, vous avez réveillé ce pouvoir par vos tours de passes passes... Faites en sorte de le contrôler, ou évitez de faire quoique ce soit la prochaine fois. Si je dois l'arrêter, je ne vous promet pas qu'il s'en sorte indemne.




Ce qui était clairement un appel pour dire, calmez le, ou je m'en charge ! Restait à savoir si Ellen souhaitait que Zayro s'en charge vraiment ou bien, si elle était capable de venir à bout de sa création... Une mère incapable de s'occuper de son fils, le méritait t'elle vraiment ? Jinn croisa les bras, torse nu, réfléchissant à la suite des évenements. Toisant froidement Samael, qui semblait presque à bout de force. Mais l'animal blessé, était souvent plus dangereux.

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]   

Revenir en haut Aller en bas
Dangereuses retrouvailles... [Feat. Zayro]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Moment détente et retrouvailles Feat Brooke D.
» Retrouvailles [Feat Thomas]
» Tristes ou heureuses retrouvailles ? [Feat. Hyo Jin Lee]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.