Partagez | .
Libérez-nous, pauvres pêcheurs !
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Libérez-nous, pauvres pêcheurs !   Lun 3 Sep - 17:21





Libérez-nous,

pauvres pêcheurs !



Feat.Solo


Quand la justice faillit à la tâche, la criminalité accroît sa puissance et son extension à travers les territoires. En ce jour, des brigands ont eu l'idée de prendre les prêtres du temple et notamment leur chef en otages. Une demande de rançon a été demandée, mais le prix reste complètement ahurissant, pense-t-il vraiment que la nation peut payer une telle somme ? Le président Tékina a pris des mesures afin d'arrêter ces malfaisants et a envoyé une grosse troupe de l'armée au temple. Je me suis alors porté volontaire pour cette quête afin d'aider au mieux le royaume.


Aujourd'hui, on me demande de prendre les rennes de cette opération pour essayer de libérer les otages. Sur place, une quarantaine de soldats sont sur le pied de guerre, prêt à recevoir mes directives. J'envoie une dizaine d'hommes à chaque porte du temple dont quatre au total. Malgré le fait que les brigands se soient introduit dans le temple, par le ciel, via un sorcier, je pourrai toujours essayer de les avoir au sniper même si je ne sais pas si je serai aussi efficace en terme de puissance. Tout d'abord, il faut prendre contacte avec eux afin de négocier. J'avance à l'entrée nord du temple et Elvina me met en garde encore une fois.



*Tu ne crois pas qu'il serait judicieux de ne pas s'aventurer aussi loin des gardes ? Je n'ai pas envie de mourir avec toi bêtement et pour toujours, hein Eleanor ?*

*Pourquoi tant de doutes ? Tu devrais savoir que je suis bien plus intelligente que ça non ?*

*Mmmmhhhh ça dépend en fait.... Quand il s'agit de choses bien plus.... Concrète, tu fonces bien vite dans tes pensées !*

*La ferme Elv !*


Comme toujours, il m'est très difficile de me concentrer quand Elvina se met à me taquiner, mais je m'arrête en milieu de zone afin de parler d'une éventuelle négociation.

-"Je suis Eleanor Burns, élue de Minshu ! Relâchez les otages et je vous promets que votre sanction ne sera pas aussi lourde !"

Un type sort me faisant face, grand, musclé et un air dur. Il me fixe de haut en bas avant de cracher sur le sol.

-"Tu crois que nous allons sagement accepter ce deal ? C'est plutôt toi qui es dans une situation délicate, nous avons des otages et n'hésiterons pas à "accélérer" les choses pour avoir la rançon ! Alors bouge ton petit cul d'ici et ramène nous le fric !"

-"Tu sais très bien que la nation ne peut pas payer une telle somme ! On peut essayer de trouver un arrangement contre la libération des otages. Au lieu de dix mille yens par tête, je te propose mille."

-"Huit mille cinq cent !"

-"Deux mille cinq cent !"

-"Sept mille cinq cent !"

-"Ok, cinq mille ! Dernière offre !"

-"Sept mille ou rien !"

-"Je vais y réfléchir ! Je reviendrai !"

Je me sépare du brigand en réfléchissant à toutes les possibilités existantes. Pas moyen de payer ! Mais si je n'ai pas le choix, je devrai me soumettre à cette demande. Putain, si seulement je peux neutraliser le sorcier ! Mais oui ! Le sorcier, évidemment ! Je cours afin de rejoindre un point de vue stratégique.



Correcteur:
 





FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Libérez-nous, pauvres pêcheurs !   Ven 7 Sep - 17:39





Libérez-nous,

pauvres pêcheurs !



Feat.Solo


La solution est toute trouvée, enfin, c'est ce que je pense, mais il me faut faire vite puisque le temps m'est compté. Grimpant à un arbre entourant le domaine du temple, j'ai choisi celui le plus haut afin d'espionner au mieux l'intérieur, ou du moins, ce que je peux essayer de voir à travers les fenêtres, meurtrières et trous à travers le bois. Scrutant avec mon sniper, j'aperçois les otages ainsi que les brigands faisant des rondes pour maintenir la sécurité. Il m'est très difficile de reconnaître le sorcier qui est avec eux et malheureusement, je ne peux rien faire qui pourrait me sortir de cette situation.


Je perds subitement confiance en moi en sachant que je n'ai pas d'autre choix que de payer ces vauriens ! Mais une idée de dernière minutes germe dans mon esprit, réfléchissant à la hâte pour définir les avantages et risques potentiels. C'est risqué, mais je vais tenter le coup ! Plutôt ça que de ruiner la banque de Minshu et donc la prospérité d'un royaume. Je reviens à l'entrée de la zone, explique mon idée aux gardes de ce point cardinal, avant que ceux-ci se transmettent le mot, avant de m'avancer au milieu de la zone.



-"Je suis revenue ! J'ai une meilleure offre pour toi mon grand !"


Le grand brigand de tout à l'heure revient avec un air féroce sur le visage.

-"Une offre ? Je croyais que t'avais pigé la dernière fois ! T'es sourde ?"

-"Non, j'ai bien compris ta demande, mais je te propose un marché plus qu'équitable et beaucoup plus rentable pour toi et tes petits camarades."

-"Mmmhhh ça dépend ! Parle, je verrai après !"

-"Tu sais que je suis une élue, n'est-ce pas ? Au lieu de demander dix mille yens par tête de prêtres, je te propose le marché suivant : relâche tous les prêtres du temple et prenez-moi à leurs places ! Le président Tékina n'est pas fou, un élu à bien plus de valeur et tu peux demander une rançon bien plus élevée. Une élue comme moi vaut au moins cent cinquante mille yens au bas mot ! En plus, ce sera plus simple de me surveiller en tant qu'otage et bien plus agréable à regarder aussi !"

-"Gggrrrr, je vais voir avec le patron, reste là !"

Durant les quelques minutes qui suivent cet échange, je stresse intérieurement en me demandant s'ils vont céder ou bien rester camper sur leur idée. Le géant revient, toujours avec son air méchant.

-"C'est d'accord ! Tu viens, ils partent !"

-"Tiens ta parole d'abord ! Relâche les otages actuels !"

L'ordre est donné de faire partir les prêtres qui courent à toutes jambes vers la sortie derrière moi, certains me remerciant de mon sacrifice. Je compte petit à petit le nombre d'otages qui sont sortis puis soupire quand je comptabilise que tout le monde est bel est bien libre et sauf. Les brigands ne m'ont pas fait de coup fourré, ça m'arrange pour la suite.



-"Avance ! Tu es à nous désormais le temps que la rançon arrive !"


Je m'avance vers le temple en tant que nouvelle prisonnière.

Contextuelle:
 







FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 


Dernière édition par Eleanor Burns le Ven 7 Sep - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Libérez-nous, pauvres pêcheurs !   Ven 7 Sep - 18:41





Libérez-nous,

pauvres pêcheurs !



Feat.Solo


Post mis sous hide pour ne pas heurter la sensibilité des mineurs.








FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Libérez-nous, pauvres pêcheurs !   Dim 9 Sep - 11:13





Libérez-nous,

pauvres pêcheurs !



Feat.Solo


Post mis sous hide pour ne pas heurter la sensibilité des joueurs.








FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 257
Yens : 1097
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27

Progression
Niveau: 32
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Eleanor Burns ~ Vagabonde ~

-



MessageSujet: Re: Libérez-nous, pauvres pêcheurs !   Dim 9 Sep - 23:09





Libérez-nous,

pauvres pêcheurs !



Feat.Solo


En ce jour, le vent caresse les fleurs de cerisiers, certains tombent sous la puissance de la rafale et viennent embellir le paysage général du temple. Quelques nuages blancs se dessinent dans le ciel bleu, le soleil illuminant en grosse partie le grand bâtiment. Le son de quelques carillons vient troubler doucement le calme apparent du sanctuaire religieux. Dans l'encadre d'une des portes menant à un grand patio horizontal, dans la cour intérieure du temple, une femme... Elle porte un kimono en soie très chic, celui-ci est entrouvert, mais cachant tout de même la poitrine, mais les épaules sont dénudées du vêtement. Un service à thé est devant elle, avec sa tasse, qu'elle boit en parcimonie pour se désaltérer. Elle est assise de biais, les pieds et jambes sur le côté tandis que le reste du corps trouve un équilibre en restant droit. La longue chevelure rousse de la demoiselle traînant à même le sol puisque son chignon est enlevé. Cette femme... C'est moi... !


Plusieurs jours ont passé après la libération des prêtres et de la reconquête de la garde minshujins envers les brigands, mais je refusais de mettre un pied dehors, la peur de souffrir encore du monde extérieur. Ce monde m'effraie, bien plus que le mien qui était pourtant pas rose, hostile. Je pose ma main sur le ventre tout en le caressant doucement, me souvenant que trop bien des saletés qui m'ont été faites. La possibilité d'avoir pu porter une descendance non désirée m'avait rendu paranoïaque, hystérique, je ne voulais pas engendrer un être que je n'aurai pas pu aimer, que j'aurai sans doute tué avant de sombrer dans ma propre folie. En remontant les faits, après que la garde eut fini de nettoyer l'enceinte et reconstruit grossièrement les portes défoncées, un prêtre en attendant, s'était occupé de moi. Connaisseur de l'anatomie humaine, il avait injecté un produit dans mon sexe afin de détruire les cellules reproductrices masculines qui étaient en moi, et cela, avec beaucoup d'effort, puisque je me débattais par peur qu'on me refasse du mal. Quatre religieux obligeaient à me tenir chacun un membre pour ne pas bouger afin de traiter efficacement le problème. J'ai appris plus tard que c'était le jeune soldat sur qui j'avais pleuré sur l'épaule qui avait raconté l'histoire et avait demandé de l'aide auprès du temple. Il était même resté un à deux jours de plus pour me réconforter, mais j'avais perdu la force de parler, trop choquée sans doute pour reprendre du poil de la bête. Ses blagues et sa bonne humeur m'avait quand même fais tirer quelques sourires. En plus de ce traitement, on me faisait boire un médicament assez rebutant, mais dont les effets complétaient le traitement. C'est pourquoi aussi, je buvais pas mal de thé afin de m'approvisionner en eau, pour diluer correctement et drainer mon corps de toutes impuretés.



*Comment te sens-tu aujourd'hui ? Tu ne veux toujours pas me parler ?*

*...*

*C'est pas grave... J'attendrai... Je suis désolée... Vraiment... !*


Soudain, un des prêtres qui vient me voir quotidiennement arrive avec quelqu'un d'autre. Je l'entends par les bruits de pas, même si je ne retourne pas ma tête. Le moine s'assoit à côté de moi, sur la gauche, avant que l'autre personne ne fasse pareil de l'autre côté. En relevant le regard, j'aperçois ce jeune soldat, il est revenu, pourquoi ? J'entrouvre la bouche légèrement de surprise avant que le religieux ne parle.

-"Bonjour Eleanor, comment vous portez-vous aujourd'hui ? Je ne pense pas qu'il est judicieux de vous présenter puisque vous vous connaissez déjà."

-"Bonjour mademoiselle... J'espère que cela ne vous dérange point que je vienne vous rendre visite ?"

Faisant un signe négatif de la tête, le moine prend congé en me laissant seul avec l'autre invité.

-"Ils sont très protecteurs dis donc, intimidants même, je comprends pourquoi j'ai préféré l'armée que d'avoir une coupe au bol !"

Je souris fortement, à la limite du rire. C'est drôle, très drôle en effet. Je fixe du regard le jeune soldat, habillé en civil ce jour, avant de détourner la tête.



-"Au fait, je m'appelle Adam ! Je n'ai jamais eu l'occasion de me présenter. Sinon, vous savez... Si je suis venu, c'est pour vous remercier ! C'est bête sur le coup, car nous n'avons rien fait au final, mais... Vous ! Vous êtes une élue de Manshe, vous vous êtes sacrifiés pour sauver ces gens, je sais que vous avez aidé la nation plusieurs fois. Le bosquet, les pirates, notre ancien colonel et maintenant ceci ! Je ne sais pas si on commence à parler de vous dans la nation, mais pour moi, vous resterez mon héroïne !"

-"Non... C'est vous tous qui m'avez sauvé. Si... Si seulement vous n'étiez pas arrivés, dans quel état m'auriez-vous trouvé ? Serais-je toujours vivante à l'heure actuelle ?"


Enfin... Enfin, je pris la force de parler et d'avouer ce mal-être grandissant. Il ne m'en fallait pas beaucoup, mais le peu qu'il me manquait était déjà trop. J'ai les larmes aux yeux, contente de ce que me dit Adam, contente de ses mots à lui. Je me jette sur lui pour l'enlacer fortement en pleurant tandis qu'il me rattrape à la volée, laissant tomber mon kimono qui glisse sur mon corps me laissant à moitié nue.

-"C'est bon, c'est bon calmez-vous. Voilà, doucement... Chhuuutttt... Par contre... Si vous pouviez... Vous rhabillez ! C'est un peu déconcertant en fait."


J'essuie mes larmes en me retirant de lui avant de remettre l'habit. Je ne sais plus quoi faire en réalité, j'ai besoin de temps... Avant de prendre une décision... Avant de continuer ma route.

-"Je... Je vais rentrer à la capitale... Mais... J'ai peur de ne pas y arriver seule... Pourriez-vous m'accompagner Adam ?"

-"Ce serait un honneur... Mademoiselle ?"

-"Eleanor... Juste Eleanor ! Merci... Merci de m'avoir soutenu, j'essaierai... J'essaierai de devenir la plus forte, de tous vous protéger... Même si... Le chemin sera long et parsemé d'embûches."

-"Je ne doute pas de votre réussite Eleanor ! Je sais que vous êtes quelqu'un de bien !"


Après avoir annoncé mon départ aux moines, récupérer mes affaires et parti en compagnie d'Adam, nous nous dirigeons à Kansei pour la suite de mon périple.







FP / FT / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Libérez-nous, pauvres pêcheurs !   

Revenir en haut Aller en bas
Libérez-nous, pauvres pêcheurs !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MI2 ► priez pour nous pauvres pêcheurs
» Pour nous, pauvres opprimées
» LE TESTAMENT DES LIBÉRAUX (Important pour comprendre l'actualité du jour!)
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Temple de la terre-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.