Partagez | .
Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)
Messages : 131
Yens : 1029
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Nobio ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Sam 29 Sep - 12:17

Entre discrétion et disparition
Après avoir bien connu la capitale de ma Nation, j'avais commencé à explorer les alentours. L'idée de découvrir l'île vraiment dans ses moindres détails était devenu l'un de mes objectifs primordiaux tout en aidant si possible ma nation. A Shiriai on m'avait plusieurs fois parler d'un étrange village se trouvant sur l'ile où certains voyageurs disparaissaient… Cela me parut tout d'abord très absurde , aucune personne ne pouvait vraiment s'effacer comme ça … Mais les gens à Shiriai ne semblaient vraiment pas rigoler avec ça et me déconseillèrent fortement d'y aller sauf si j'avais une très bonne raison. Une bonne raison ? J'en avais une : découvrir Tenshi .

C'était donc dans cette optique de découverte que je quittai la capitale dans l'espoir d'en savoir enfin plus. La route pour atteindre le village était longue: quelques jours. Des jours de marche, mais ça m'allait. Je pris de temps en temps des pauses , découvris de nouvelles personnes sur le chemin. Je pouvais surtout observer les composantes de l'île sans jamais m'imaginer toute la diversité qu'elle pouvait me donner. Et cela m'arrivait beaucoup de rester une heure ou deux devant un très beau paysage. Un paysage qui me donnait foi en l'humanité et en la nature . Ce qui a mon sens représentait très bien Tenshi.


*Est-ce que je me serais senti mieux ailleurs ? dans une autre nation ?*pensais-je


Non , je ne croyais pas . Tenshi représentait ce qu'il y avait de meilleur pour moi . Les valeurs que cette nation prônaient me donnaient envie de croire en un monde meilleur.



J'arrivais enfin au village de Keiken, épuisé certes , mais j'étais arrivé. L'endroit semblait être tout ce qu'il y avait de plus normal pour un village. Les habitants avaient l'air heureux et étaient tous occupés à leurs occupations. Comment penser que certains voyageurs s'évaporaient ici même . J'eus un petit frisson en pensant que c'était peut-être mon tour . Il fallait que je pense à autre chose.


*Tout d'abord trouver un logis ensuite... *


Je n'eus pas vraiment le temps d'y réfléchir car à coté d'une maison classique je pus observer un bar. C'était exactement ce qu'il me fallait pour me renseigner et donc avoir plus d'informations. Je poussai la porte , et ce que j'observai me rendit dans l'état ou j'étais tout à l'heure :  légèrement froid. Le bar était rempli de gens mais un silence planait à mon entrée . Ils ne devaient pas recevoir de la visite tous les jours.
; color:black;">Quête/Relationnel
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 469
Yens : 1415
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Sam 29 Sep - 13:54

Entre Disparition et discrétion

Ft Nobio

L’île avait beau être grande, elle restait une île, et le trajet entre la capitale et l’un des villages principaux de la nation du Cristal n’était pas plus, du moins avec une monture habituée, qu’une promenade. En effet, Lexi avait récupéré son fidèle destrier aux écuries de la cité, dans le but d’explorer autant l’île que la capitale, qui lui donnait depuis quelques temps la sensation d’une bulle, bien trop étroite pour son envie de sensations. Elle avait donc fermé à clefs la porte de son humble appartement en périphérie de la ville, et s’en était allée sur les sentiers qui quittaient Shiriai.

Le pas de sa monture, tranquille et cadencée, claquait doucement sur la terre battue du chemin qu’elle avait choisi au hasard, et le temps était clément, alors la blonde avait décidé qu’elle serait encore moins pressée et n’avait pas demandé le trot une seule fois. Résultat, elle se retrouvait à dormir dehors, pourtant pas si loin que ça du prochain village qu’elle trouverait le lendemain. Cela ne lui fut pas dérangeant, Lexi était une vagabonde depuis longtemps et avait dormi à la belle étoile plus qu’elle ne pouvait le compter. Elle quitta donc le chemin qu’elle suivait pour s’en écarter, et trouver un endroit confortable dans un bosquet où dormir. Pour une fois, elle n’entrava pas Sivuaani, confiante qu’elle pouvait maintenant le laisser en liberté sans le surveiller : elle passait ses journées avec ce cheval depuis presque deux ans maintenant, et un lien solide s’était tissé entre eux, en silence. Finalement, elle installa rapidement un petit camp, et n’alluma pas de feu : inutile d’attirer les bêtes sauvages – qui n’étaient pas légion sur cette île trop isolée, elle mangerait ce qu’elle possédait dans son sac. Comme à son habitude, elle ne dormit que d’un œil, alternant entre vigilance et somnolence, avant de se réveiller pour de bon. Elle dormirait d’un sommeil lourd une autre fois, à nouveau, ce n’était rien d’inhabituel.

Elle croisa donc le lendemain, alors que le soleil était levé depuis quelques heures, une indication sommaire sur un panneau de bois abîmé, qui indiquait « Keiken » à l’Est. Curieuse, la voyageuse fit changer sa monture de direction d’un léger mouvement des rênes, et continua au pas jusqu’aux première fermes qui entouraient le village. Lexi descendit donc de Sivuaani, et s’approcha de la périphérie du village en le laissant marcher derrière elle. Elle vit de loin quelques fermiers, au champ certainement depuis longtemps, et aucun ne lui accorda son attention, cependant elle remarqua quelques regards un peu méfiant, venant des femmes qui lavaient leur linge dans un ruisseau, ou de celles qui balayaient le pas de leur porte. Enfin, les enfants qui jouaient dehors s’arrêtaient en plein amusement pour regarder l’élue avec la bouche grande ouverte, et murmuraient cà et là «  Regardez ! Une voyageuse ! Vous croyez qu’elle va disparaître comme conte grand-mère ? ».

Cette dernière phrase choqua un peu la concernée, qui pouvait discerner plus que ce dont se doutaient les natifs, mais elle continua son chemin jusqu’au cœur du village sans montrer de réaction. Le sol n’étant pas pavé, elle put garder Sivuaani- contrairement à l’intérieur de Shiriai – jusque devant le bar où elle l’attacha, davantage pour que personne ne l’emmène plutôt que l’entraver lui. Elle poussa la porte du bar, et se dirigea tranquillement vers le comptoir, pour demander s’ils servaient. En effet, souvent les commerces des petits villages étaient multi-fonctions : tantôt bar, tantôt restaurant, parfois auberge ou plus étonnant, le patron était aussi le maréchal. Elle appela donc un vieil homme qui tenait un verre dans sa main et le séchait grossièrement à l’aide d’un chiffon.
Pardon, est-ce que vous servez des repas ?
Oui mad’moiselle,  z’êtes pas du coin ?
Non, j’arrive de Shiriai, mais je ne suis pas vraiment de la capitale non plus. Puis-je vous commander un verre de jus de ce que vous avez, et m’installer pour manger ? Je prendrai le plat le plus simple que vous ayez tant qu’il a de la viande.

Il était à peine tôt pour déjeuner, mais la jeune femme n’avait plus grand-chose dans ses réserves et s’était restreinte tant dans la matinée que la veille au soir, aussi elle s’apprêtait à aller prendre une table lorsqu’elle entendit en cuisine :
Alors on a une inconnue en ville ? Tu crois qu’elle va disparaître comme on le raconte ?
C’était une voix de femme, adulte mais pas encore usée par le temps.
Tu crois que c’est le moment de plaisanter avec ça ? Ce n’est pas parce que j’ai accepté que mon fils t’épouse, que j’aime avoir à tolérer ta présence. Rends-toi plutôt utile veux-tu ? Sers à boire à l’inconnue, et pas de mauvais présage d’accord ?

A ces mots, une femme apparut derrière le bar que venait de délaisser celui qui semblait être le patron, et elle demanda sans plus de courtoisie à sa cliente :
Qu’est-ce j’vous sers ?
Un jus de fruits, peu importe ce que vous avez, répéta donc Lexi.

Pendant que la serveuse, et certainement bru du patron, attrapait un verre en terre cuite, la marchombre prit le temps de la détailler. Fine et élancée, elle avait un joli visage et ses cheveux étaient tressés avec application. Elle était vêtue simplement, comme beaucoup des habitants de cet endroit, avec des collants gris et une robe de coton, un tablier noué autour de sa taille. En réalité, elle semblait être de celles qui prennent soin d’elle, et n’ont pas l’habitude de travailler pour gagner leur pain, plutôt le genre de femme qui reste au foyer pendant que son époux s’en va gagner de quoi nourrir la petite famille. Pourquoi travaillait-elle donc ? Elle ne semblait pas à sa place dans ce bar, à ne pas savoir être aimable avec la clientèle. Lexi entama donc la discussion d’un air banal :
Vous travaillez ici depuis longtemps ?
Je ne devrais même pas travailler, je remplace ma belle-sœur qui a eu la commode idée de lâcher le poste sans prévenir. Et évidemment, tout le monde l’adulait tellement que personne n’est prêt à croire qu’elle a juste rejoint la ville, et épousé dans la foulée quelqu’un de plus riche que ce vieil homme et son fils. Quelle idée j’ai eue de quitter la capitale aussi ?! Vous y croyez-vous ?  J’avais tout, et je me suis entichée bêtement d’un beau brun venu par là. Ah si j’avais su…

Eh bien, la belle était une vraie pipelette, qui avait sauté sur l’occasion de sembler occupée pour ne pas avoir à servir le prochain qui demanderait quoi que ce soit. Et puis elle semblait aimer se plaindre avec ça. Quoi qu’il en était, elle aurait certainement continué sur sa lancée, si quelqu’un n’était pas à son tour entré dans la pièce.

Un léger silence suivit l’arrivée de cet étrange personnage. Si Lexi était certes une fille extérieure au village, elle était tout de même vêtue comme n’importe qui en Kosaten, équipée pour l’aventure, et se fondait aisément parmi les natifs de ce monde. En revanche, le jeune homme qui venait d’arriver avait – pour commencer – les cheveux verts, et une peau blanc porcelaine, il aurait eu l’un d’un saumon fumé après un jour ou deux au soleil. Ensuite, il était habillé différemment, Lexi ne reconnaissait pas là l’habit d’un noble de son monde, ni d’une guilde quelconque, et ce n’était pas non plus le style des habitants de Shiriai. Alors que les conversations reprenaient en chuchotant, et en réalité en bégayant un peu, histoire de ne pas laisser ce blanc gênant, la serveuse toussota et tourna le dos à Lexi, faisant mine de mettre un peu d’ordre derrière le comptoir, tandis que Lexi attrapait son verre de jus de mûre et traversait la salle jusqu’à une table un peu à l’écart. Elle s’installa, et commença doucement à boire ce qu’on lui avait servi, tout en fixant le jeune homme.
Contextuelles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 131
Yens : 1029
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Nobio ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Lun 1 Oct - 9:07

Entre discrétion et disparition
Le silence que je pensais avoir engendré était très gênant. J'espérais ne rien avoir interrompu d'important … Les gens commencèrent à chuchoter entre eux mais certains continuèrent à ne pas me lâcher du regard. Je m'avançai donc et j'entamai ma lente marche vers le bar afin de commander quelque chose. Non sans mal car j'étais à deux doigts de me casser la figure à cause d'affaire qui trainaient par terre , ce qui déclencha le rire à la place du silence.

*Au moins l'humiliation ne tue pas.* présumais-je.

Enfin arrivé à ma destination, une jeune femme me fit face:

"En quoi puis-je vous aider?" disait-elle
" Auriez vous quelque chose à boire, n'importe quoi s'il vous plait?

En voilà une bien bonne aussi, je venais de demander si un bar avait à boire .Décidément aujourd'hui ,c'était bien mon jour…La jeune femme me guida à une table vide et me servit une bière de ce qu'il y avait de plus classique. Avant que celle-ci s'en aille je lui réglai de suite ce que je devais payer et demandais plus d'informations:

"Merci à vous , connaitriez vous aussi un endroit pour loger la nuit, je ne suis pas d'ici."
  
A ces mots , la jeune femme m'indiqua gentiment la direction à prendre dans le village. Je la remerciai et je décidais donc de consommer. Il ne put vraiment m'échapper qu'une autre jeune femme me fixait fortement. Cela en devenait très perturbant . Elle semblait être du coin à en juger par ces habits. Je me demandais ce que je lui avait fait. Enfin après avoir terminé je pris la décision de vite quitter cette endroit afin d'éviter un nouvel affront . Je prenais donc lentement le chemin en direction de l'endroit tant espéré quand j'aperçus un cheval à l'entrée du bar que j'avais raté visiblement. C'était une très belle bête, je le caressais puis repris ma route toujours en pensant à cette jeune femme qui m'observait.
; color:black;">Relationel
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 469
Yens : 1415
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Jeu 18 Oct - 20:36

Camarades de beuverie

Ft Bashô et Eleanor

Sirotant lentement sa boisson, Lexi ne l'avait toujours pas finie alors que l'inconnu avait déjà commandé, consommé et quitté l'établissement. Désormais sa curiosité avait deux centres d'intérêt: le départ précipité de l'ancienne serveuse et l'arrivée de ce jeune homme au x allures enfantines. La petite blonde se leva, et retourna voir la désagréable remplaçante. Avec un peu de chance elle tirerait des informations sur les deux objets de son intérêt. Elle posa son verre vide sur le comptoir et lança:

Il avait l'air bizarre cet étranger. Que voulait il ?
Vous pouvez parler l'étrangère, vous avez beau être moins originale, tout le monde sait que vous n'êtes pas d'ici. Comme cet homme qui demande au bar si on sert à boire et où se trouve l'auberge.
Oh il y a donc une auberge. Y a t il une écurie ou une étable pour les.montures?
C'est petit mais vu le peu de visite, sûrement y aura t il une stalle de livre pour la vôtre.

La marchombre hocha la tête et se décida à suivre les pas de l'inconnu, qui l’intriguant beaucoup. Elle détacha sa monture et ss dirigea vers l'auberge du village. Elle y demanda un lieu clos pour sa monture , qu'elle déséquipa, puis une chambre où elle déposa ses affaires. Les repas étaient servis dans une salle commune modeste au rez de chaussée, aussi la voyageuse prévit elle d'y prendre son dîner, espérant pouvoir aborder l'inconnu.
Elle s'y rendit tôt et en profita pour discuter avec le cuisinier qui était encore en pause, avachi sur une chaise.
Bonsoir je vous dérange ?
Non p'tite dame, à moins que vous ne commandiez à manger, auquel cas ma pause est finie.
Oh. Non je me demandais simplement si vous connaissiez l'ancienne serveuse du bar du village.
Ah Neomi, un peu, tout le monde se connaît un peu dans le coin. Mais elle est partie de ce qu'on m'en a dit.
Qui la connaissait bien ici?
Sa famille pour sûr, qui tient le bar. Et puis sa meilleure amie, qui aide son père à tenir la boutique comme elle peut.
La boutique ?
Oui il est herboriste, et s'improvise médecin du village. C'est un peu le savant du coin. Je dois vous laisser, ajouta t il en se levant, le patron va râler si je suis en retard, et les quelques clients que nous accueillons ce soir arrivent.
D'accord merci.
Prenez donc une table.

Et en acquiesçant, Lexi s'installa et attendit que quelqu'un vienne prendre sa commande.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 131
Yens : 1029
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Nobio ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Dim 21 Oct - 12:38

Entre discrétion et disparition
Je venais de m'installer dans ma chambre. J'ai pu poser rapidement mon sac, et mes autres affaires. Le temps d'un instant je doutais sur le fait de potentiellement laisser mon épée ici. Mais bon quels possibles risques pouvais-je encourir dans une auberge .Triste question qui me value quelques minutes de plus dans ma chambre. Mon choix était donc fait , rapidement influencé par mon estomac certes mais au moins je pouvais quitter cette salle, sans mon épée mais l'esprit beaucoup plus concentré sur ce que je m'apprêtais à avaler. J'arpentais différents couloirs afin de rejoindre le saint Graal . Sur le chemin je croisai une personne qui semblait me dévisager étrangement, une personne chargée du nettoyage sans doute. Décidément ces histoires de regards commençaient vraiment à me courir sur le haricot.

* Qu'est ce que je leur avais fait ?*

Un dernier escalier me menait enfin au rez de chaussée où se tenait la salle où les repas étaient servis. Quelle fut ma surprise quand je revis la fameuse jeune femme de la taverne assise à une table encore seule. C'était à croire qu'elle me suivait! Je commençais d'abord à interroger un membre du personnel concernant la capacité pour la restauration.

"Bonjour monsieur,  est-ce qu'il y a encore de la place ou tout est réservé?"

"Je vous rassure plus grand monde ne vient ici cher client donc oui il y a de la place."me répondait-il.

Je trouvais cette réponse très étrange, ce village ne recevait donc pas beaucoup de visiteurs ?En même temps vu la réputation que celui-ci avait cela ne m'étonna guère. J'allais donc prendre place à une table jusqu'à ce que je pris conscience qu'il serait peut être plus intéressant de s'asseoir à la table de la jeune femme. Je m'approchais donc de celle -ci etposai ma main sur la chaise en face de la sienne:

" Vous permettez ?"

Je pris une petite pause le temps de m'asseoir puis je repris :

"J'ai pu voir que vous m'aviez précédemment observé et je vous retrouve ici, je vous avoue que je trouve cela fort étrange, sans vous agressez , loin de moi l'idée de penser cela mais je m'interrogeais sur ce regard dont vous faisiez preuve avec moi"

Je lui tendis la main et me présentai :

"Je me nomme Nobio enchanté et vous qui êtes vous ?"
 
; color:black;">Relationel
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 469
Yens : 1415
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Mar 23 Oct - 11:35

Entre Discrétion et Disparition

Ft Nobio

La première personne à s’approcher de la table de la blonde, ne fut pas un employé de l’auberge, à sa grande surprise, mais le jeune homme qu’elle avait suivi jusqu’ici. Il lui demanda poliment s’il pouvait se joindre à elle, et elle se contenta d'acquiescer tandis qu’il poursuivait. Il s’emmêla un peu les pinceaux, voulant insinuer qu’elle l’avait suivi, tout en souhaitant rester politiquement correct. Cela tira un rire à Lexi, qui admit ouvertement :
Pas besoin de prendre des gants, je vous ai bien suivi.

Il se présenta, aussi décida-t-elle d’en faire de même, et surtout de s’expliquer un peu.
Je suis Lexi, et je suis en voyage. Semi-permanent. C’est un peu pour cela que je vous ai suivi : vous avez l’air d’un étranger. J’en suis une aussi ici cela dit, ce village se connaît assez bien pour nous repérer au premier coup d’oeil. Mais vous … C’est différent. Vous vous détachez plus du décor. Comme si vous n’étiez ni du village, ni même de l’île… ou plus encore.

Les insinuations de la jeune femme étaient assez claires, et presque trop directes pour être adressées à quelqu’un qu’elle venait de rencontrer. Heureusement, un homme avec un petit tablier s’approcha de leur table avec un calepin à la main, évitant à Nobio d’avoir à répondre tout de suite.
Alors messieurs dames, qu’est-ce qu’il vous faudra ?

Le vagabonde demanda un plat simple, avec un peu de viande et un mélange de légumes typiques de l’île. Elle ajouta à la commande une grande carafe d’eau, avant de lever un oeil interrogateur vers l’homme assis en face d’elle. Peut-être voulait-il boire autre chose ? Quoi qu’il en fût, elle le laissa commander à son tour, avant de reprendre la conversation.
Je disais… Que je me demandais d’où vous veniez en réalité.

Elle appuya sa phrase d’un petit sourire joueur, de l’air de celle qui connaît la réponse à la question qu’elle pose, et à qui il est inutile de se cacher. Elle attendit que le jeune homme lui réponde, et commença à manger à petits coups de fourchettes peu pressés. Elle savourait son repas, après ces dizaines de jours à manger ce qu’elle chassait sans l’avoir cuisiné ne serait-ce qu’un peu, où à taper dans ses réserves. Cela était fort agréable, et c’était une pause … reposante, que cet arrêt dans ce village.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 131
Yens : 1029
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Nobio ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Mar 23 Oct - 12:36

Entre discrétion et disparition
La jeune femme semblait rire à mes mots . Bizarre comme réaction, je m'attendais à quelque chose du genre :"non je ne vouas ai pas suivi!" ou"cela ne vous regarde pas!". Au final celle-ci avoua qu'elle m'avait bien épié.

"Ah je le savais !"

Je paressais plutôt fière de cette déduction même si au final cela ne m'apportait pas grand chose, il fallait l'avouer.
Au final cette jeune blonde se nommait Lexi, à ses explications elle disait être voyageuse et être perturbé par mon physique qui ne paressait pas être d'ici. En même temps je n'avais pas fait beaucoup d'effort pour m'intégrer à l'environnement  de Kosaten. Elle semblait être plutôt intelligente. J'avais pas trop envie d'y répondre … elle pourrait être une ennemie de Tenshi ou je sais trop quoi encore. Après elle n'étais pas très agressive et si elle avait voulue me tuer elle aurait pu le faire bien longtemps avant . L'un des responsables en cuisine était venu passer commande ce qui me permit de gagner un peu de temps afin de réfléchir à ma réponse. Vu que je ne m'y connaissais pas trop en nourriture à Kosaten je lui demandais du poisson et quelques pommes de terres. Lexi, elle, semblait plus apprécier la viande. et retourna à notre discutions initiale:

"J'avoue que cela ne vous regarde guère mais si vous avez fait tout ce chemin pour le savoir alors je vais vous le dire : je viens d'un autre monde pas si diffèrent de celui-ci. Je vous épargne les détails sauf si cela vous intéresse à ce point .Et on m'a souvent dit que j'étais un élu due au cristal que je portais dans mon dos…"


Je commençais donc à ôter ma chemise afin de lui montrer le fameux cristal jusqu'à ce que je me souvienne que non seulement il s'agissait d'un lieu publique et que ce genre de chose ne se faisait pas et surtout que j'étais face à une jeune femme ,ce qui était encore moins acceptable. Je n'eus pas vraiment le temps de lui montrer que je m'étais déjà vite habillé.

"Veuillez m'excuser … et vous d'où venez vous ?"

La regardant avaler son repas , je voyais bien que je n'avais toujours pas touché au mien et que si je ne voulais pas qu'il refroidisse, il valait mieux pour moi attaquer ce qui avait l'air très bon , il fallait le souligner.
; color:black;">Relationel
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 469
Yens : 1415
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Mar 23 Oct - 14:55

Entre discrétion et disparition

Ft Nobio

De manière peu surprenante, le jeune homme hésita un peu avant de répondre, puis il choisit finalement de se confier. Nobio venait bel et bien d’un autre monde, c’était donc un élu, et comme il le disait lui-même, un élu de Tenshi. Il semblait même enclin à le prouver puisqu’il commença à ôter sa chemise, dans le but de dévoiler son sceau tenshin, sous l’expression intriguée et amusée de Lexi. Donc il se déshabillait ainsi en public ?Okey.
Mais Nobio se rendit rapidement compte de ce qu’il faisait, et rajusta ses habits avec empressement avant de s’excuser, tandis que la blonde étouffait un rire. Puis il la questionna à son tour, et elle prit une gorgée d’eau avant de se lancer.
Il semblerait que je sois une élue également, bien que j’ai du mal avec le terme. De Tenshi également, si cela peut vous rassurer. J’ai quitté mon monde, nommé Gwendalavir, ou plutôt j’y ai été arrachée, il y a deux ans environ. Et depuis… on va dire que je me balade.

Elle se tut, réfléchissant à sa longue balade depuis son arrivée ici, et repris son repas pour pouvoir rester silencieuse un moment. Elle était arrivée ici, ou plutôt dans la capitale, et avait vite décidé de rejoindre le continent. Elle y avait travaillé, ramé, et pris une ou deux déculottés, se rendant compte que ses capacités avait disparu. Il semblait cependant que les élus recouvrent leurs dons avec le temps, mais pourquoi attendre ? La marchombre avait repris l’entraînement et le voyage, progressant alors de manière exponentielle. Puis elle avait traversé le continent, bien qu’il lui restât encore beaucoup à voir. A ce sujet …
Et quels sont vos projets ici ? Qu’avez-vous prévu ?

Après tout, peut-être pouvait-elle l’embarquer dans l’enquête qu’elle avait en tête. Ce serait l’occasion qu’il se fasse un peu connaître par exemple. Et puis, ca la changerait un peu d’avoir de la compagnie, et elle se sentait un peu en pleine bonne action si elle prenait ce nouvel élu sous son aile. Pourquoi pas?
Peut-être accepteriez-vous d’enquêter avec moi ? demanda-t-elle, avant d’ajouter à voix basse. Ici il semble que quelqu’un soit parti sans donner de nouvelles, mais je me demande si ce n’est pas plus compliqué qu’une simple… suite du grand amour. Qu’en dites-vous ?

Elle finit le peu qu’il restait encore dans son assiette, sauça avec du pain, attendant la réaction de Nobio. Elle espérait qu’il serait partant, il y avait là une petite enquête intéressante, et un coup de main à donner à ce village tenshijin.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 131
Yens : 1029
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Nobio ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Mar 23 Oct - 17:36

Entre discrétion et disparition
Sympa la première impression , maintenant je pense que Lexi va associer Nobio et torse nu jusque la fin de ses jours… Quest ce qui m'a pris ? Je crois qu'elle a fait que se moquer de moi depuis le début de notre rencontre. Ma crédibilité est donc bien enfouie sous la terre  et je préférais pour l'instant qu'elle y reste, au moins la situation est assez bon enfante.
Lexi était donc bien aussi une élue , le contraire m'aurait étonné, Une élue de Tenshi en plus ?

"Ah je vois le genre , on est comme des frère et sœurs de nation ? C'est la première fois que je rencontre un autre élu de Tenshi. C'est cool ça !"

Elle me questionna un peu plus tard sur mes projets ici.

"Eh bien écoutez , je cherche à connaître un peu plus Kosaten , servir la justice et surtout aider ma nation, qui est devenu mon nouveau foyer."

Foyer, foyer , j'avais toujours pas de quoi me loger . Mais il est vrai que je m'étais peu investi dans la recherche d'un endroit personnel ou dormir. Lexi semblait vraiment s'intéresser à ma vie , serait-ce par politesse ?Dans tous les cas il fallait que je fasse de même :

"Eh vous qu'est ce que vous avez accompli ici ? Quels sont aussi vos projets? Si vous en avez bien sur..."

Elle avait enfin l'air très occupée par une disparition qui a eu lieu ici, enfin elle n'en était pas sure. Mais je pouvais lui faire confiance, après tout si elle est venue me chercher jusqu'à cette auberge , ce n'était pas pour la laisser planter là.  Même si je doutais qu'elle avait vraiment besoin de moi.

"J'en suis ,ça a l'air vraiment intéressant et puis j'ai toujours voulu jouer les détectives.  Laissez juste moi réunir mes affaires et je vous rejoins."

Après que j'avais enfin fini mon assiette et posé de quoi régler, je me ruais dans ma chambre prendre mes affaires et Monado. Je faisais ainsi le chemin inverse puis attendit Lexi devant l'entrée de l'auberge
Contextuel:
 
 
; color:black;">Relationel
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 469
Yens : 1415
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Mer 24 Oct - 13:33

discrétion et Disparition

Ft Nobio

Le nouvel élu sembla s’emballer rapidement lorsqu’il sut que Lexi avait un sceau de Teshi également. Cette dernière l’étant beaucoup moins, elle souhaita le calmer un peu, et toussota.
Hum. Oui non en fait. Oublie ton truc de frère et soeurs des nations. C’est mieux. Disons qu’on a pas de raison de se taper dessus à la limite. Au fait, c’est étonnant que tu appelles déjà Tenshi … ton foyer. N’es-tu donc pas en colère contre le fait qu’un Dieu t’ait arraché à ton ancien monde ? Ne regrettes-tu rien?

Nobio lui posa ensuite quelques questions, entre ce qu’elle avait déjà fait et ce qu’elle prévoyait de faire. Mais C’était une période où l’avenir semble incertain à la petite marchombre, et elle veillait à ne pas réveiller son orgueil et son ego en vantant ses faits, c’est pourquoi elle resta vague.
Oh des coups de main ici et là, pour chercher un minerai rare, chasser un fantôme ou récupérer un objet volé. J’ai aussi participé à la bataille pour libérer l’île, ça c’était une grosse histoire en revanche. Puis maintenant, disons que j’ai un peu … une période de battements. Je ne sais pas encore ce que je compte faire à long terme. Mais peu importe.

Puis à peine eut-elle parlé de l’enquête qu’elle comptait mené, que Nobio fut enthousiasmé et se leva avec précipitation. Elle voulut le rappeler, mais il avait déjà rejoint les escaliers qui menaient aux chambre. Il revint avec ses affaires, ainsi qu’un étrange objet rouge vif, tandis que Lexi cette fois-ci n’arrivait pas à contenir son fou rire.
Vous savez, il se fait tard, j’ai le ventre bien plein, je ne comptais pas m’y mettre avant demain à l’aube. On va avoir besoin de poser des questions, et cela ne se fait pas en pleine nuit. Que diriez-vous de remonter vos affaires dans votre chambre, d’y dormir, et d’être à l’heure au lever du soleil demain ? Rendez-vous à l’extérieur de l’auberge, et on fouine dans le village ensuite. Moi je vais profiter d’une rare nuit de sommeil lourd dans un vrai lit en tout cas.

A ces mots, elle se leva, et informa l’homme qui tenait le comptoir qu’elle réglerait en même temps que sa chambre. S’il tiqua un peu, il n’ajouta rien, et elle souhaita une bonne soirée au jeune homme aux étranges cheveux verts avant de monter dans sa propre chambre, se faire un brin de toilette, et d’aller se coucher.

Comme à son habitude, elle dormit peu, et se leva d’elle-même à l’aube. Elle demanda à Rawen de la vêtir du même style sobre mais efficace que tous les jours. Des bottes de cuir souples, un pantalon brun et un haut en coton noir, le tout surmonté d’un veste en cuir foncé. Elle se passa de l’eau sur le visage, et observa ses cheveux blonds, qui le plus souvent coupés au carré, lui arrivait maintenant aux épaules. Elle avait encore un peu de temps, aussi saisit-elle une lame dans ses affaires, et se plaça-t-elle face à un miroir poussiéreux. Avec la rapidité et l’aisance qu’offre l’habitude de s’en occuper elle-même, elle fit tomber les premières mèches. Elle se sentait mieux ainsi, les cheveux courts qui ne la gênaient pas, et traînaient moins autour de son visage. Elle passa la main sur sa nuque ainsi libérée, et y trouva sans surprise la cristal rose de sa nation, duquel se déployait toujours Rawen.

Elle soupira, avant de descendre à la salle où elle avait dîné la veille. Il était encore tôt, et personne n’était levé en dehors du cuisinier avec lequel elle avait discuté la veille. Rien n’était prêt, cependant elle arriva à se faire donner une tasse de lait de chèvre, ainsi que du pain et du beurre. C’était simple, mais cela lui suffisait amplement. Elle avala le tout en deux temps trois mouvements avant de sortir de l’établissement, et d’attendre Nobio à l’extérieur.

Contextuelles:
 


Dernière édition par Lexi Hil'Feyan le Mer 31 Oct - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 131
Yens : 1029
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Nobio ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Mer 24 Oct - 21:10

Entre discrétion et disparition
Lexi était beaucoup plus froide, peut être que "frère et sœur" était un peu trop. Mais en même temps j'avais tellement cette impression que Tenshi était ma nouvelle famille que , enfin, c'était de ma faute je m'étais trop emporté ,c'est tout.

"Ah je … okey je comprends"

Lexi semblait aussi surprise que je considère Tenshi comme ma nouvelle maison.

"Il est vrai que j'en veux un peu au dieu de m'avoir enlevé à mon monde , mais ce que je tenais de plus au monde avait disparu alors je n'y avait plus grand chose à faire de toute façon et puis, Tenshi m'a bien accueilli , d'ailleurs une personnalité de Tenshi a pu répondre à mes questions et je m'y suis sentie beaucoup plus en confiance"
Historique:
 

La vie de Lexi était vraiment passionnante , elle avait du en vivre des aventures ici...d'ailleurs cette "bataille pour récupérer l'île", j'aimerai bien en savoir plus, je lui demanderai plus tard…

"Waouh joli palmarès , enfin si on peut dire ça comme ça … vous devez donc être connue en Kosaten!"

J'étais donc bien parti chercher mes affaires mais lexi me refroidit à nouveau en reportant notre aventure à demain. Quel glaçon cette fille-là !En même temps elle avait pas vraiment tort , il valait mieux s'y mettre demain.

"Ah ok , bah bonne nuit j'imagine alors."

Me voilà donc arrivé dans ma chambre . Je jetais mes affaires par terre comme un malpropre et me ruais sur mon lit en repensant à cette journée que je venais de passer.Et cette Lexi, très surprenante comme personne … J'espérais qu'elle n'allait pas partir sans moi le lendemain. Je me persuadais donc de me lever un peu plus tôt que d'habitude afin d'arriver le premier et d'être sûr de ne pas la rater. Après un réveil des plus agréables , je rassemblais mes affaires et me ruais vers l'entrée de l'auberge en remerciant les  hôtes au passage ,Lexi était déjà là.

"Eh bien vous êtes bien matinale Lexi, j'espère que vous avez bien dormi! Une longue journée nous attends !"

Enfin longue le terme était surement mal choisi , avec elle la journée devait être probablement très amusante et donc loin d'être ennuyeuse.
; color:black;">Relationel
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 469
Yens : 1415
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Mer 31 Oct - 10:18

Entre Discrétion et Disparition

Ft Nobio

Nobio arriva précipitamment, avant de commenter l’avance de Lexi, et de souhaiter qu’elle eût bien dormi. Il voulait se montrer prévenant par rapport à la “longue journée”, et la vagabonde lui sourit avant de répondre d’un ton enjoué :
Avez-vous une idée de ce qu’est une longue journée ?

Elle ajusta son sac sur les épaules, vérifia que ses armes étaient à leur place respective, avant de se mettre en route. Le premier lieu où elle les emmena fut bien évidemment le bar de la veille. Ils y parvinrent en une douzaine de minutes, marchant au rythme cadencé imposé par la blonde. Elle poussa la porte de l’établissement vide et rangé, et elle se traita mentalement d’imbécile. Un bar n’ouvrait pas si tôt. Elle se tourna donc vers le jeune homme qui l’accompagnait, et s’expliqua :
L’ancienne serveuse de ce bar a disparu. Sa belle soeur pense qu’elle est partit avec un homme dont elle était tombée amoureuse, sa mère la cherche comme elle peut, et le reste de la famille n’as pas bien plus le choix que de continuer à travailler pour gagner leur pain.

Elle prit un instant pour réfléchir. Si les travailleurs du bar dormaient - ce qui était probable vu les heures de fermetures - il y avait certainement une personne de la famille qui était levée. En effet, le vieil homme avait dit que son fils - le frère de la disparu - travaillait aux champs. Et Tenshi n’était pas si différente de Kosaten, qui lui même ressemblait fort à Gwendalavir, le monde de la marchombre. Et dans ces univers, si il y avait bien certaines personnes levées aux aurores, c’était les paysans.
Nous pouvons sûrement trouver le frère de la disparue, déjà levé en train de travailler la terre. Il nous faut sortir du village même, et gagner sa périphérie, et chercher le concerné.

Sur ces mots, elle sortit de l’établissement, et se dirigea vers l’extérieur du village accompagné de l’autre élu de Tenshi. La recherche promettait d’être vague, les paysans pouvaient s’occuper de terre sur presque deux lieues à la ronde. C’est pourquoi elle proposa une stratégie bien connue à son compagnon d’enquête :
Il faudrait nous séparer. Nous n’avons pas beaucoup d’autres choix que d’aller à la rencontre de n’importe quel homme que nous verrons travailler au champ, dans un verger ou avec du bétail, et de lui demander s’il est le fils du tenancier du bar. Le village n’est pas grand, mais nous ignorons jusqu’où s'étendent les terres utilisées par ses habitants. Si jamais nous le trouvons, sifflons fort sur un rythme choisi, et on essaiera de se rejoindre. Dans tous les cas, rendez-vous vers midi au bar de tout à l’heure et d’hier, afin de faire le point. Je te conseil ne pas passer trop vite à côté de quelqu’un qui n’est pas notre homme. Un brin de discussion, même lorsqu’il paraît inutile, peut toujours servir.

Le duo se coupa donc en deux, et chacun prit une direction aléatoirement différente de celle choisi par le second.

Le premier homme abordé par Lexi, qui semblait correspondre au profil, n’était pas le fils du gérant du bar, mais pas non plus très bavard. Il n’aida pas la Tenshin à savoir où il pouvait actuellement se trouva, et grommela plus qu’il ne parla. Si cela agaça fortement la blonde, elle n’en laissa pas voir quoi que ce soit, et salua d’un mot tranchant le malotru.

Le second paraissait peut-être un peu trop âgé pour être la personne recherchée, mais Lexi engagea tout de même la conversation.
Bonjour. Pardon de vous déranger pendant votre travail, mais je cherche un homme. Le fils de la famille qui tient le bar.
Bonjour m’dame. C’est pas moi, mais si vous voulez une discussion à son sujet, je crains que ça ne me ralentisse. Si vous saviez ce que j’ai à faire avant la tombée de la nuit.

La marchombre jeta un oeil au soleil. Il s’en fallait au moins de deux ou trois heures avant qu’elle ne doive rejoindre Nobio dans le village. Peut-être pouvait-elle proposer un marché ?
Que diriez-vous si je vous offrais une heure de mon temps pour vous aider, puis vous m’offrez un peu du votre pour que j’apprenne ce dont j’ai besoin sur cet homme et sa soeur ?
Marché conclu répondit l’homme en claquant son poing sur celui de Lexi.

La jeune femme travailla une heure, en silence pour ne perdre davantage de temps, et s’appliqua aux tâches que lui donnait le paysan. Elle dû commencer par ramasser les pommes de terre, déjà arrachées à leur racines par la charrue qui était passée les jours précédents. C’était ce genre de tâche qui courbait le dos des agriculteurs, aussi Lexi se força pour garder le dos droit, et plier les jambes plutôt que son échine. C’était plus fatigant sur le moment de fonctionner ainsi, mais elle savait qu’elle épargnait à sa colonne quelques douleurs pour les prochains jours. Elle finit l’allée qu’elle devait faire, puis se dirigea vers les buissons que lui avait indiqués l’homme. Elle devait y cueillir des mûres sauvages, et sa finesse - tant dans la forme de ses mains que dans ses gestes - lui permit de faire du bon boulot, sans finir les bras tout écorchés.
Elle avait été efficace, et le paysan remplit ensuite sa part du contrat avec bonne volonté.
L’homme que vous cherchez, commença-t-il, se nomme Albar. Il travaill dans une portion au Sud-Est du village de Keiken, dont vous imaginez bien que nous sommes les habitants. Vous le trouverez facilement : il garde un troupeau de chèvre - c’est d’ailleurs pour cela qu’il y a toujours du lait de chèvre au bar, comme à l’auberge du village qui lui en achète. Il travaille parfois avec d’autres gars, et pour garder plusieurs flèches à son arc il a également un verger de pommiers. C’est assez compatible avec son bétail, car elles ne peuvent pas abîmer ses futures récoltes.
Merci beaucoup, je pense que je le trouverai plus facilement avec vos indications. Connaissiez-vous sa soeur ? Neomi je crois.
Oui bien sûr ! L’ancienne serveuse. Je suis passé à l’auberge il y a quelques jours, vendre mes légumes, et j’ai su qu’elle était partie, à la suite d’un homme dont elle semble s’être éprise. C’est dommage qu’elle rejoigne la ville, elle était bien mignonne, souvent agréable et souriante quand elle travaillait.
Elle ne se plaisait pas ici ? Pourquoi serait-elle partit en ville ?
Eh bien non, je crois qu’elle n’était pas trop mal ici, mais l’homme qu’elle a rencontrée il y a plusieurs semaines, n’était vraiment pas d’ici. J’imagine donc qu’il était de la ville. Il ne se mêlait pas beaucoup aux villageois du coin, il est resté à l’auberge tout son séjour, et ne parlait pas beaucoup.

La jeune femme fronça les sourcils pendant un instant de réflexion, avant de reprendre une expression avenante, et de remercier chaleureusement le paysan. Le coin Sud-Est n’était pas exactement là où elle était. Elle espérait que Nobio ait eu plus de chance qu’elle. Quoi qu’il en était, elle savait où se diriger.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 131
Yens : 1029
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Nobio ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Mer 31 Oct - 16:03

Entre discrétion et disparition
Nous étions donc enfin partis . Arrivés devant le bar. Lexi m'expliquait un peu plus en détails la disparition d'une serveuse qui serait partis pour son amour .
" Je ne vois rien d'anormal la dedans, il est tout a fait classique de laisser sa vie de coté pour celui ou celle que l'on aime  mais vu le sens de déduction que vous possédez je vais vous faire confiance."
Il fallait maintenant trouver le frère paysan de la disparu , je savais plus qui il fallait chercher à la fin. Lexi proposa une séparation afin de gagner du temps pour retrouver cet homme.

"Ca me va , on se rejoint ici à midi , très bien à tout à l'heure et bonne chasse."

Me voilà donc parti de mon coté à la recherche de ce mystérieux frère . Je venais de quitter le village , devais-je prendre à droite ou à gauche ? Tant pis je vais au milieu . Sur le chemin je croisais tout d'abord une personne assez âgée qui peina à marcher. J'allais de suite l'aider à se maintenir droit .Celui-ci souriait de nouveau. J'en profitais donc pour lui demander des informations concernant le frère de la disparue :

"Boh, vous chavez, che ne chuis pas d'ichi, merchi de votre aide"fit il avant de reprendre sa lente marche.

Dommage que cette personne n'ai pas pu m'aider… Mais bon si je devais abandonner au premier obstacle , ça se saurait. Après environ une demi heure de marche j'approchais d'une forêt et je vis une enfant courir devant moi.

"Attends petite ! Qu'est ce que tu fais seule? Reviens !"

Elle n'avait pas l'air de m'entendre , je courus après elle jusqu'à me rendre compte que cette petite était peut être perdue. J'arrivais enfin à le rattraper et à mettre ma main sur son épaule .
"Eh petite , ça va? comment t'appelles tu ? Que faisais-tu à courir comme une folle?
"Je cueillais des fleurs pour ma mamie et mon papi, je m'appelle Abigaëlle . " Elle prit une pause avant de reprendre:
"Désolé mon père et ma mère m'ont toujours dit de jamais parler aux inconnus , au revoir monsieur le buisson."
"Monsieur le buisson ? Nan je suis Nob.."
Je n'eus pas vraiment le temps de finir ma phrase puisque celle-ci reprit sa course vers une maison un peu plus loin. En plus d'être vexé , je me faisais surprendre par la vitesse de la fille. Il fallait que je la rattrape .Je la vis rentrer dans la maison je la suivis puis entrai dans la maison à mon tour . A l'intérieur j'entendis une voie me dire :
"Ne faites pas un pas de plus , monsieur! Je protègerais cette enfant coute que coute."
"Mami, c'est lui dont je t'avais parlé, il est bizarre le buisson."
" Je ne suis pas un…! Nan mais attendez y'a erreur je m'inquiétais aussi à propos de cette fille sans ses parents!"
La mami me faisait face avec sa petite fille dans ses bras.
"Ces parents , un travaille à la ferme et l'autre est serveuse vous ne risquiez pas de les voir ici !"
Pas de doute il s'agissait bien d'eux ,il fallait que j'en sache un peu plus.
"Attendez , je recherche le père de cette fille pourriez vous me dire ou pourrais je le trouver ?"
"Et pourquoi devrais-je vous le dire ?"

La elle marquait un point , elle était en droit de ne pas avoir confiance en moi mais il fallait que je trouve un stratagème pour connaitre son lieu de travail sans révéler notre enquête.

"Parce ce que … je suis Nobio son employé , madame et je me suis perdu c'est mon premier jour"
La femme âgée semblait beaucoup moins se méfier maintenant et s'installa sur son fauteuil
"Oh veuillez m'excusez , Monsieur , il y'a eu quiproquo et puis nous recevons si peu de visites "
"C'est plutôt à moi de m'excuser ,je n'aurai pas du m'introduire chez vous de la sorte"
"Vous prendriez bien quelque chose à boire avant de repartir jeune homme ?" 
J'acquiesçais à sa proposition tout en m'installant à mon tour sur une chaise , mais le temps passait et  n'étais toujours pas de retour au bar. Lexi pourrait s'inquiéter .Je reprenais vite mes esprits :
"Pourriez vous me conduire à lui ou me dire ou pourrais-je le trouver s'il vous plait ? Il ne faudrait pas que j'arrive en retard."
"Bien sur , c'est tout à fait normal ,voilà pour vous."
Elle me sortit une feuille et dessina un petit plan avec du charbon.
"Voilà la direction à  suivre depuis la sortie du village , vous ne le raterez pas avec ses chèvres et le boucan qu'elles font."
"Merci beaucoup pour vos indications , je vais y aller, Aurevoir. "
"Tu diras Bonjour à mon père de ma part , monsieur le buisson?"
"Promis!"dis-je avec le sourire
C'était donc sur ses paroles que je repris ma course vers le village de Keiken, un peu en retard certes  mais avec les informations dont nous avions besoin. A l'entrée du village je me mis à siffler en esperant ne pas voir la blonde en colère...
; color:black;">Relationel
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 469
Yens : 1415
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Jeu 1 Nov - 15:05

Discrétion et Disparition

Ft Noio

A cause d’un léger souci d’estimation, Lexi n’eût pas le temps de trouver l’homme dans la matinée, malgré les indications du paysan. Elle allait donc devoir retrouver Nobio comme convenu, en espérant que lui ait pu discuter avec l’homme qu’ils recherchaient. Elle arrivait aux abords du village, lorsqu’un sifflement distinct se fit entendre plus loin. Plutôt que de rentrer dans le village et de rejoindre le bar, elle suivit donc le son qu’elle avait repéré. En quelques minutes et en trottinant, elle eût retrouvé Nobio.
Alors ? As-tu trouvé notre homme ?

Une fois que Nobio lui ait répondu, et raconté ses aventures ou une partie de ces dernières, elle fit son propre compte rendu.
On m’a également dit qu’il avait des chèvres, mais aussi qu’il avait un verger, il cultive des pommes, enfin si ça se cultive. Parfois il travaille avec d’autres hommes, mais toujours au Sud-Est du village. Sinon, l’homme connaissait un peu la fille qui est partie, elle s’appelle Neomi. Elle était le genre de fille jolie et sympa qu’on aime bien, et lui aussi écoute les “on-dits” selon lesquels elle aurait suivi un homme par amour, jusqu’en ville. L’homme en question était un étranger arrivé au village, avec des airs de citadin. Il ne s’intégrait pas vraiment, il était juste proche de la serveuse.

La jeune femme, voulant un peu laisser le choix à Nobio, lui demanda son avis pour la suite :
Devrions-nous trouver ce berger de chèvre, ou plutôt aller question le gérant du bar et la bru ?

Une fois que Nobio eût manifesté sa préférence pour aller au bar - quel alcoolique - la jeune femme se mit en marche. Ils arrivèrent devant l’établissement, et elle marqua une pause, pour proposer son plan, assez basique il fallait le dire, à l’élu.
La nouvelle serveuse est la belle soeur de Naomi, la bru du patron. Une vraie pipelette. Va la faire parler, n’hésite pas à jouer de tes charmes - elle regrette un peu de  s’être mariée à un paysan, et tu es un élu - ou à compatir… Bref, apprends-en le plus possible. Je m’occupe de parler au patron.

Elle choisissait notamment cette option, car elle espérait pouvoir parler à ce dernier en privé. Et tester ses compétences, qui revenaient peu à peu. A vrai dire, cela avait marché une fois il y a quelques temps sur un félin sauvage, mais c’était les animaux les plus réceptifs. Comment cela se passerait-il sur un vieil homme bourru ? C’était là toute une question. Le duo entra dans le bar, et se sépara pendant que Lexi lâchait un clin d’oeil d’encouragement au jeune homme, qui se dirigeait vers le bar en bois. La marchombre quant à elle, approcha la porte qui donnait sur une salle réservée au personnel. Elle y toqua, et le patron vint lui ouvrir, un vieux livre de compte fermé sous le bras.
Qu’est-ce que je peux pour vous ?
J’aurais … Des questions à vous posez,si vous le voulez bien. Mais je n’aime pas vraiment parler du sujet en question en public. Cela vous dérangerait-il que j’entre ?

L’homme, méfiant envers cette étrangère qui avait pourtant semblé aimable la veille, hésita jusqu’à ce que Lexi dégaine ses lames. Il bondit en arrière, faillit crier, mais l’élue l’interrompit.
Non attendez ! Je me désarme, tenez prenez mes poignards, je fais juste quelques recherches. Je vous montre que je ne vous veux pas de mal. Vous savez comment on est à Tenshi n’est-ce pas ? Je suis curieuse à propos de votre famille.

L’homme ayant évité de peu la crise cardiaque, souffla fort, avant d’ouvrir en grand la porte et de la laisser entrer dans son modeste bureau. Il s’assit sur un fauteuil, passa la main sur son visage, avant de lancer :
Je vous écoute.

La marchombre prit une grande inspiration, souffla doucement, lentement, jusqu’à moduler un son entre le chant et le sifflement, une mélodie harmonieuse, qui se glissa jusqu’au coeur de l’homme. D’abord, il ne fut plus capable de bouger, seuls ses yeux trahissaient sa peur. Puis avec de nouvelles intonations dans son chant, elle le poussa à se détendre, et surtout à parler.
Ma fille ne me parlait que de lui, et lui se montrait fort galant avec elle. Son nom était Bunji. Cela se voyait qu’elle l’adorait, et il était prévenant et affectueux. Du jour au lendemain, on ne les a plus vu. Tout le monde disait qu’ils étaient juste partis ensemble, et j’étais le seul à contredire ces rumeurs. Mais la vérité c’est que je refusais de penser que ma petite fille, ma petite Neomi, m’avait abandonné pour un autre homme. Je suis son père, je suis parfois rude, peut-être pensait-elle que je la retiendrais ? Peut-être que je l’aurais retenue ? Je suis un mauvais père, et ma fille est parti. Elle est partie comme si je n’étais rien, pas une lettre, rien.

L’homme pleurait à mesure qu’il parlait, et Lexi sentit la culpabilité en lui, et le désespoir que sa fille soit partie sans un au-revoir. Elle modula son chant, incita l’homme à décrire le dénommé Bunji. Pendant ce temps, elle demanda d’une injonction mentale à Rawen, de retenir toutes les données à ce sujet, et récupéra en douce ses poignards, avant de les rengainer.
Il était grand, environ un mètre quatre-vingts cinq, et blond. Des yeux bleus, un nez long et fin. Des mains grandes, fortes, mais pas calleuses comme ceux qui travaillent la terre. Des dents impeccables. Un parfait type de la ville.

Lexi ne parlait pas à l’homme pour le manipuler, elle continuait, à voix basse, le chant marchombre. Et son chant apaisa peu à peu l’homme qui sanglotait, avant de lui intimer d’oublier ce qui venait de se passer. Le temps qu’il ne reprenne conscience de ce qu’il se passait, Lexi était sortie de la salle en toute discrétion, et s’était installée à une table dans un coin du bar, comme si elle avait toujours été là. Elle jeta un oeil à Nobio, qui parlait avec la serveuse, et attendit simplement qu’il finisse.

Note au correcteur:
 
Contextuelles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 131
Yens : 1029
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Nobio ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Mer 7 Nov - 9:31

Entre discrétion et disparition
Pas de blonde en colère à l'horizon! Seulement une blonde et franchement ça m'allait. Lexi s'interrogea sur mes découvertes

" Eh bien écoute je n'ai pas trouvé le fameux homme paysan , par contre j'ai pu trouver sa fille et sa grand mère. Après quelques préripéties , j'ai pu obtenir la position de cet homme sur une carte et me voilà devant toi maintenant et toi quoi de beau ?

Lexi n'avait pas pu trouver l'homme mais eut des informations plus précises concernant l'homme. Heureusement qu'elle ne l'avait pas trouvé , j'aurai fait tout ça pour rien sinon !Elle me proposa d'aller voir la serveuse tandis qu'elle se chargerai du responsable.

"Attendez Lexi , je ne suis pas un dragueur !"

Trop tard elle était déjà partie...Bon il fallait que j'aille pécho de la serveuse . J'entrais donc dans le bar, je passais à côté des différents clients qui visiblement avaient l'air de bien aimer ce qu'ils consommaient. Mais moi je n'étais pas là pour ça malheureusement . Je m'approchais donc du comptoir afin d'espérer voir la fameuse serveuse. Celle-ci apparut face à moi l'air déprimée.

"Qu'est ce que vous voulez ?"

"Bonjour gente dame ,je chercherai une certaine serveuse ici au village de Keiken, Pourriez-vous m'en dire plus ?"
"Je suis la seule serveuse du coin , Monsieur c'est donc de moi dont il doit surement s'agir."
"Ah je me disais bien que je ne pouvais pas rater cette fameuse femme!"
"Que voulez vous dire ?"
Elle semblait assez perdue , elle ne devait pas avoir vraiment l'habitude que des gens viennent dans cet endroit paumé pour la voir , il fallait que je sois encore plus malin si je voulais avoir mes informations…

"Je sous entendait que vos mérites ont été vendue bien au delà de ce village. Et que ma dure vie d'élu de Tenshi m'a amené jusqu'à vous."
"Vous êtes un élu ? et vous avez fait tout ce chemin pour me voir moi ?J'en suis extrêmement flatté"
"Et cela n'est rien comparé à votre beauté ,dans mon ancien monde , j'étais devin. Voulez vous que je vous fasse une prédiction ?
J'en faisais peut être un peu trop là , mais il fallait que je bluff un peu si je voulais avoir ce que je voulais étant donné que je n'avais pas récupéré mes pouvoirs

" Donnez moi votre main. Voilà comme ça … Maintenant fermez les yeux s'il vous plait . Je vous vois pour l'instant malheureuse … avec un homme fermier. Il ne s'occupe pas de vous , ne se préoccupe pas de vous, ouvrez votre cœur et laissez moi entrer dans votre futur. Je vois quelque chose ! Je vous vois vous avec une autre personne menant une vie bien meilleure. C'est quelque chose d'assez floue mais je vois du vert et surtout un cristal mauve"
Je sous entendais bien sur que j'étais son homme. Mais elle prenait du temps à le comprendre. J'étais peut être un peu trop énigmatique avec elle.

"C'est vrai que mon mari ne m'accorde plus beaucoup de temps , et notre pauvre fille… obligée de vivre avec ses grands parents . Sans compter le triste départ de ma belle sœur qui me force à travailler ici. Si seulement je pouvais faire comme elle…"
"Connaissez vous les raisons de son départ ?"
"Je ne la connaissais pas trop… L'appât du gain peut être à moins qu'elle aie été forcée où que sais-je. Peut être quelque chose de bien pire…"
"Si vous savez comme je vous comprends … Je suis désolée madame mais il va falloir que je vous laisse .Mon voyage doit reprendre"
"Vous reviendrez me voir ? je suis coincée ici et je ne peux plus m'en aller."
"Peut être un jour vous regagnerez votre liberté si vous la désirez tant que ça."

Je quittais donc  le bar sans en être vraiment plus avancé . Je m'assis sur les marches afin d'attendre Lexi et ses possibles précieuses informations. Sinon le prochain lieu que nous devions aller était le champs du frère de Naomi. Je regardais donc la carte pendant mon attente afin qu'elle paraisse plus courte.

; color:black;">Relationel
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 469
Yens : 1415
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Sam 10 Nov - 16:41

Discrétion et Disparition

Ft Nobio

Lexi observa Nobio, qui sortit sans voir qu’elle était dans la salle. Elle soupira, et s’approcha du comptoir, où elle demanda deux encas, avant de rejoindre son partenaire d’enquête. Elle s’assit sur les marches à côté de lui, et commença à lui expliquer ce qu’elle avait apprit :
Bon et bien j’en ai appris beaucoup sur l’homme avec qui serait partie la fameuse Neomi. Je te fais le portrait type, ajouta-t-elle avant de répéter mot pour mot les paroles du vieil homme. Et toi, des nouvelles ?

Une fois que celui-ci eût parlé, elle lui tendit l’un des deux morceaux de pain qu’elle avait acheté. Chacun était remplie de manière similaire : viande séchée, salade, et un peu de fromage.
Je me suis dit que c’était l’heure de manger, et c’est pour cela que j’avais suggéré qu’on se rende ici. Il y avait l’avantage de prendre de quoi se nourrir un peu. Si tu veux manger autre chose, je te laisse y retourner, mais c’est le type de nourriture que peut s’offrir ma bourse alors …

Une fois que Nobio eût choisi entre accepter ou refuser son offre, elle se leva, croqua dans son déjeuner, et mangea un peu, avant de proposer :
On mange sur la route jusqu’au troupeau de chèvre ? Souvent les paysans mangent sur leur lieu de travail, je doute qu’on trouve le frère de la disparue ailleurs que vers son verger et son élevage.

La petite marchombre partit donc ensuite en direction du Sud-Est du village, afin d’aller trouver le dénommé Albar. Elle marchait vite, et marquait parfois de léger ralentissement à l’égard de Nobio, qui semblait avoir un peu moins l’habitude d’autant se déplacer qu’elle. De plus ils étaient debout depuis l’aube, et le soleil avait passé le zénith depuis presque deux heures, alors elle imaginait qu’il puisse être un peu fatiguer. De son côté, c’était un rythme qu’elle avait l’habitude de tenir - ou de s’imposer lorsqu’elle fatiguait - assez souvent, c’est pourquoi la journée lui semblait avoir l’allure d’une balade. Peu à peu, ils approchèrent de l’endroit qu’il cherchait.
En effet, elle aperçut au loin, de vagues formes grisâtre qui étaient immobiles - à part une ou deux qui bondissaient en tous sens - dans l’herbe, à l’ombre sous des arbres. Lorsque la distance se réduisit, les arbres se révélèrent bel et bien être des pommiers, et les animaux, des chèvres. Assis contre un truc, leur propriétaire les surveillait.
Bonjour monsieur, le salua prudemment Lexi. Je cherche un dénommée Albar, et on m’a dit que je le trouverai avec ses chèvres, puis-je supposer que c’est vous ?
L’homme acquiesça, avant de se lever, intrigué.
Et qu’est-ce que vous me voulez ?
Je viens vous parler de votre soeur.
Un silence gênant s’installa, car si l’on suivait la conversation, la marchombre n’avait rien demandé et l’homme n’avait donc rien à répondre. Il se garda bien. Ses yeux semblèrent bien humides soudain, et sa mâchoire contractée. Lexi dut donc reprendre.
J’ai entendu dire qu’elle était partie, mais je voulais votre version des f…
Que voulez-vous que j’ajoute à ça ? Elle est partie ! Elle a suivie ce pédant, et elle est partie !
Mais si vous vouliez bien m’informer sur l’hom…
C’est ça que vous voulez ? Que je vous parle de l’homme pour qui elle nous a abandonné ? A quel point il a l’air parfait et sa vie parfaitement réussie ? Vous vous prenez pour qui ?
Mais je ...
La blonde se tut, un peu désemparée face au comportement de l’homme. Nobio étant à ses côtés, elle ne voulait pas utiliser le chant marchombre devant lui, cela devait rester un secret marchombre. Elle regarda donc le jeune homme aux cheveux verts, et le regarda d’un air “je crois que j’ai besoin d’aide”. Elle espérait que lui s’en sorte mieux pour calmer Albar, et surtout en apprendre plus sur sa soeur, ou sur l’homme avec qui elle était partie...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 131
Yens : 1029
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Nobio ¤ Inconnu ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Sam 17 Nov - 15:59

Entre discrétion et disparition
Après un petit encas bien mérité , nous voilà partis à la recherche de cet homme. La marche fut longue . Et Lexi semblait ne pas ressentir de fatigue tandis que moi je commençais à galérer. Nous approchions de ce qui paressait être notre homme et Lexi s'empressa d'aller lui parler. Personnellement j'aurai plus été pour une discutions entre élus de Tenshi afin de savoir ce qu'on allait lui dire et prévoir toutes les éventualités possibles. La voilà qui se heurtait à un mur , cet homme était tout sauf agréable et il fallait être prudent sur les mots que l'on employait avec lui. Le regard de Lexi me faisait rapidement comprendre qu'il fallait que j'intervienne où bien les informations que nous cherchions  seraient perdus à jamais. J'avais bien envie de lui dire :" On aurait du se concerter avant !".
Je m'avançais donc face à notre Albar la main sur la fusée de mon épée afin de n prendre aucun risque .

"Ecoutez , monsieur Albar je..."
"Je vous ai dit de ne pas vous mêler de ce qui vous regarde pas, maintenant partez !"

C'était vraiment pas gagné , mais j'avais plus d'un tour dans mon sac

"Et vous pensez qu'Abigaelle ne voudrait pas vivre avec vous et sa mère ?!Pensez vous que votre fille serait heureuse de vivre sans aucun de ses parents! Et quand ses grands parents ne seront plus là , que lui arrivera t-elle ?!"

Il commença à réagir, son regard froid avait changé . Le prendre par les sentiments étaient la meilleur chose à faire. Je continuais sur ma lancée:

"Pensez vous que votre femme ne regrette t'elle pas de remplacer votre sœur sans en avoir le choix , dites quelques chose à la fin !"


Je regardais Lexi afin de lui faire comprendre que je savais ce que je faisais . Albar se décida enfin à prendre la parole.
"Personne n'a le droit de parler de ma famille comme ça ! Comment savez vous tout ça ?"
"Les problèmes ne vont que s'enchainer si vous ne nous aidez pas, par où est partie votre sœur s'il vous plait , on va vous aider à régler tout ça. Si personne ne fait rien il va peut être lui arriver quelque chose à votre sœur , mais c'est surement ce que vous souhaitez Albar ?!"  
"Non ce n'est pas ce que je veux … je... s'il vous plait aidez moi!"

Et voilà comment changer un beau rapport de force , il se sentait obligé d'avoir notre aide, tout ça en faisant intervenir sa fille . Un sacré coup de poker, il n'avait même pas vu que je n'avais pas répondu à sa précédente question.

"Très bien alors pour commencer vous allez présenter les excuses à cette jeune femme à coté , car celle-ci tout comme moi cherchait juste à vous aider"
"Pardon...,madame "
J'étais peut être allé un peu fort sur le coup mais bon au moins il nous donnait ce que l'on voulait.
"Ensuite vous allez nous indiquer par où ils sont partis et surtout comment était l'homme. "
"L'homme était louche , ne se mêlait à personne ,il aimait pas que l'on pose de questions sur sa vie et encore moins que l'on le suive , sans doute avait-il quelque chose à cacher ., enfin je me fais peut être quelques films , vous savez un reflexe de protection de grand frère .Il s'appelait Bunji, enfin il faisait prince très riche , vous ne pourrez pas le louper . Il portait énormément de bijoux , surtout un gros collier avec une grosse pierre précieuse verte à l'intérieur , on pouvait très facilement le repérer .Ils sont partis en direction de la capitale.
"Merci de votre aide , nous allons tout faire pour savoir le fin mot de cette histoire."

Nous voilà de nouveau partis , direction la capitale ! La marche serait longue mais peut être apprendrons nous plus de choses sur le chemin.
"Tu vois Lexi , on les a eu nos informations !"lui disais-je avec le sourire.
; color:black;">Relationel
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 469
Yens : 1415
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Lexi Hil'Feyan ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   Dim 2 Déc - 10:01

Entre Discrétion et Disparition

Ft Nobio

D’un regard, Nobio avait compris qu’il fallait qu’il aide un peu la petite blonde. Et il la surprit quelque peu, lui qui semblait si calme, gentil, et presque un peu mou. Il s’énerva contre Albar, le secouant à grands coups de phrases bien placées, et sortant un atout de sa manche : sa fille. Effectivement, Nobio avait quelque peu parlé de cette histoire de petite fille gardée par la grand-mère, la seule qui était censée avoir le temps de faire des recherches pour retrouver Neomi. Rien d’étonnant à ce que sa disparition ait inquiété sans trop faire bouger les choses : les gens ici devaient travailler, gagner leur pain, garder et surveiller les enfants  ; bref garder leur vie en main. Le frère de la disparue consentit donc à “aider Lexi et Nobio à l’aider lui-même”, tordu mais vrai. Il leur donna ce qu’il savait sur l’homme dont sa soeur était tombée amoureuse, et bien que son discours ressemblait pas mal à celui de son père le tenancier, il ajouta quelques détails pas inintéressants. Au passage, le jeune homme à l’allure étrange obtint même de petites excuses pour la marchombre, qui sourit à la scène.
Merci Albar, dit-elle lorsqu’il eût fini. Nous allons vous laisser travailler, et nous allons chercher votre soeur. Peut-être n’est-elle partie que par amour et a vraiment tout quitté pour cela. Si c’est le cas nous vous écrirons. Si c’est autre chose … nous vous la ramènerons.

“... même si ce doit être pour lui offrir une sépulture près de sa famille” finit Lexi sans le prononcer, un mauvais pressentiment la traversant soudain. Elle s’éloigna, et lorsqu’elle et son compagnon de route furent hors de portée d’ouïe, elle s’arrêta face à lui.
Bien joué ton petit manège, tu m’as impressionnée. Je crois cependant que nous n’avons plus grand chose à faire dans ce village. Que dirais-tu de vraiment partir à la recherche de cette amoureuse de pacotille ?

Avec un sourire, Lexi annonçait la suite de leurs aventures communes. Nobio acquiesça et ils reprirent la route du village.
Une fois arrivés, ils se dirigèrent de concert vers l’auberge où tous deux avaient logé, afin de récupérer leurs affaires. Lexi, une fois les siennes rassemblées, demanda à ce qu’il l’attende juste à l’extérieur du village. Elle fit le détour pour récupérer son cheval, et constata que le natif à qui elle l’avait confié s’était correctement occupé de lui pendant son enquête. Elle le paya comme convenu, et rajouta un petit bonus même si elle n’était pas bien riche : elle valorisait le travail bien fait, encore plus quand il s’agissait de sa monture favorite. Lorsqu’elle retrouva Nobio, elle constata son mode de transport, pas le plus rapide pour quelqu’un comme lui -elle l’avait constaté- aussi lui proposa-t-elle une solution pratique :
Tu n’as pas l’air bien épais, et même si Sivuaani est un cheval de vitesse, fin, il pourra supporter nos deux poids si on ne le pousse pas trop. Je descendrai parfois courir s’il fatigue. Tu veux monter derrière moi ?

Nobio accepta, et c’est ainsi que la brave bête emmena nos deux protagonistes vers la capitale de Tenshi.
Note au correcteur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)   

Revenir en haut Aller en bas
Entre Discrétion et disparition ( feat Lexi)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The last Round of Shin Alkar[Der Richter, Rang A, Solo, Evacuation.]
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Bureau du médecin de l'aile civile de l'hôpital d'Artois
» [PM] Sucreries et discrétion • Ariel
» Tout en discrétion... [PV Sanzo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Tenshi l’île céleste :: Village de Keiken-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.