Partagez | .
Chapitre 2 : L'orange du marchand (Ft Sakura)
Messages : 23
Yens : 130
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Adam D. Cooper ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Chapitre 2 : L'orange du marchand (Ft Sakura)   Mer 10 Oct - 2:17


L'orange du marchand


Après quelques jours de voyage depuis son arrivée à Tokonatsu, Adam arrive à Chikai, la capitale de Seika. Puisqu'il doit à présent recommencer sa carrière de voleur international de zéro, seul qui plus est, il cherche à commencer petit, tester ses capacités avant d'oser voir plus grand et de faire connaître le nom des Cooper dans tout Kozaten.

C'est donc pour cela qu'il a commencé par voler un cheval à Tokonatsu, afin de se rendre dans une grande ville comme Chikai pour s'y établir et débuter sa carrière solo. Il reste cependant fidèle à l'une de ses plus vieilles habitudes, voyager en musique. En effet, les quelques années passées aux côtés de Bentley et Murray lui ont laissé plusieurs moments mémorables.

A chaque voyage dans leur van, Adam avait en effet pris l'habitude de passer des musiques qu'il adore grâce à son oreillette lui servant de lecteur mp3. Et puis, comment oublier les envolées lyriques du trio sur des titres tels que Johnny be goode, ou encore Superstition de Stevie Wonder. Le van de Murray était devenu un véritable jukebox ambulant avec le temps.

Adam a donc voyagé en écoutant pas mal de musiques grâce à son oreillette servant habituellement à communiquer avec Bentley et Murray. Le hasard faisant bien les choses, c'est Paradise City de Guns n Roses qui se lance peu après que le renard ait fait son entrée dans Chikai, et laissé son cheval volé à l'entrée de la ville. Il cache également sa tête sous sa capuche, afin de ne pas trop attirer l'attention avec ses traits différant avec la population locale, même si sa queue de renard reste visible.

Il est donc ici pour trouver un endroit où loger, mais avant de s'atteler à cette tâche, il lui faut trouver de quoi manger. Pour cela rien de tel que le bon vieux marché local, où il peut accomplir l'un des plus vieux vols que l'on puisse commettre, le vol à l'étalage. C'est donc en chantonnant l'air des musiques passant dans son oreillette qu'il dérobe discrètement un fruit par-ci, ou un bout de viande par-là, sans jamais se faire remarquer.

Du moins jusqu'à ce qu'il vol une orange, pour la curiosité de découvrir le goût que ça a, car il n'avait encore jamais mangé d'orange auparavant. Il la pèle donc afin d'en goûter un quartier, qu'il hésite à manger durant quelques secondes. Non pas par état d'âme, mais parce qu'il se demande s'il va aimer ou détester le goût. Qu'a cela ne tienne, il se décide à le manger.

—Hmm, c'est que c'est pas mauvais ces conneries.

Ravi de découvrir qu'il aime les oranges, il déguste donc le reste, avant de se dire qu'il serait temps de trouver une auberge ou une taverne pour pourquoi pas, séduire une femme pour ensuite être hébergé. Après tout, il a confiance en son charme, et est quasi certain de trouver ce qu'il cherche dans une ville comme Chikai.

C'est le moment que choisit Burnin in the third degree pour se lancer dans son oreillette, mais aussi une femme pour l'interpeler. Tant pis pour la musique, il presse un bouton pour la mettre en pause, et se retourner en gardant sa capuche, en se disant que pour une fois, c'est la proie qui vient au chasseur. Analogie évidente pour désigner sa future conquête et lui-même, mais ce qu'Adam semble oublier, c'est que l'échec existe pour tout le monde, même s'il a une grande confiance en lui.
©️MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3649
Yens : 88
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 145
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Chapitre 2 : L'orange du marchand (Ft Sakura)   Dim 14 Oct - 11:08

 






Vol à l'étalage


Feat. Adam D. Cooper




Aujourd'hui, il faisait beau et chaud, comme  l'habitué dans cette capitale gouvernée par le très respecté Karui. Elle avait déjà vécu pas mal de conflit depuis mon arrivée, mais l'atmosphère n'était pas tendue comme à Hibana, détruite à plusieurs reprise et entamant grandement le mental des survivants. Non, ici, il y avait beaucoup de vie, les ruelles accueillait pas mal de monde, et particulièrement en cette fin de semaine où le traditionnel marché prenait place dans les principales allées. Beaucoup de bruits et d'annonce de super prix ou de super qualité parcourait ce marché et depuis que j'étais là, j'avais pris l'habitude d'y aller un petit moment avec ma famille d'accueil. Je revenais d'un mois de mission sur lîle Dejima et aujourd'hui, j'avais congé, timing parfait pour se laisser emporter par ce marché médiéval.

Mais de l'autre côté de cette manifestation, le calme était un peu moins présent. Un certain mécontentement se faisait sentir, et pour cause plusieurs personnes se plaignaient d'avoir été volé, sans avoir vu le fautif. Celui devait se faufiler très habilement et profiter de la foule habituellement plus bondée les jours de marché. Trop occupés à faire la promotion de leur produit, les pauvres victimes de larcins ne purent s'occuper de ce voyou jusqu'à ce que celui-ci s'attaque au stand de trop. Il appartenait à une famille qui depuis très longtemps vendait fruits et légumes de toute origine. C'était la fille et le fils qui était aux manœuvres pour inciter les passants à venir acheter pendant que les parents était assis sur un banc collé à leur maison, en train d'observer tranquillement la foule, et aussi leur descendance en train de prendre la relève de leur échoppe.

Du coup, tout naturellement la mère aperçut un individu en capuche prendre une orange sur l'étalage et s'en aller sans laisser de yens sur le comptoir. Son regard se durcit un peu et elle se leva, affichant un regard un peu intrigué à son mari. Elle s'expliqua.

Reste là Roger, y a une alerte emmerdeur, je m'en charge.

Du coup, le père se avachit sur son banc, peu inquiet car sa femme savait très bien gérer ce genre de situation. La soixantenaire, encore très rapide et agile pour son âge n'eut aucun mal à rattraper le fautif et à attraper son épaule pour le faire se retourner. Adam put donc voir face à lui une vieille dame bien bâtie avec une robe et un tablier blanc comme habit, une corpulence bien enveloppée mais ne l'empêchant d'inspirer le respect, et surtout, un regard mauvais planté dans le sien.

Dis donc toi, tu pensais t'en tirer sans mal ? ça se passe pas comme ça chez les Tschumi. Alors soit tu paies ton orange, et on sera quitte, soit tu t'obstine et le reste de ta vie se fera entre quatre rangées de barreaux, t'as pigé ?

Elle lui enlève sans lui demander son avis sa capuche et remarque qu'il n'a pas trop l'air humain. Son regard se durcit.

Tient donc, un élu... alors comme ça on se croit tout permis ?





©️Codage by Littleelda from Never Utopia




MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 23
Yens : 130
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Adam D. Cooper ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Chapitre 2 : L'orange du marchand (Ft Sakura)   Dim 14 Oct - 16:38


L'orange du marchand


Et merde, il fallait que je me fasse pincer sur le dernier stand, par une vieille femme en plus. Cela dit, vu qu'elle est quand même un peu baraquée pour une femme de son âge. Franchement chapeau, être taillé comme ça a cet âge, j'aimerais bien connaître son secret. Mais ce n'est pas vraiment le sujet, même si elle est intimidante il faut que je me sorte de là. Je sais que ça n'est pas très original, mais je vais utiliser le coup de l'étranger qui ne parle pas la langue locale.

Pas sûr que ça marchera vu le regard assassin que cette femme m'envoie, mais on sait jamais, sur un malentendu ça peut passer. Et puis, il me reste toujours la fuite fumigène, vu que de toute façon il est hors de question de la frapper, la menacer ou l'assommer à coup de serpe électrique. Je sais que je suis un voleur, mais j'ai tout de même un code d'honneur, et ne pas faire de mal à une femme innocente en fait partie. Et puis, finir en prison à cause d'une femme plus âgée que moi, paye ton prestige de voleur.

D'ailleurs, on peut pas vraiment dire que mon apparence "exotique" m'aide à cacher le fait que je sois un élu. Les gens n'ont même pas besoin de voir mon symbole que je suis déjà grillé, il va falloir que je me créer une couverture, en mode Bruce Wayne le jour et Batman la nuit. Bon par contre il va falloir que je bosse un peu pour arriver au niveau du film, un masque d'animal et cacher totalement mon corps pour ne pas montrer que je suis un renard mais un autre animal, avec un pseudo évidement.

Enfin bref, je réglerais ça en temps et en heure, et sûrement pas dans le secteur vu que je suis déjà catégorisé comme voleur. Je ferais tout ça ailleurs, genre à la capitale du pays que représente ce symbole sur mon torse, mais pour l'instant, je dois rentrer dans mon rôle de l'étranger qui ne comprend rien. Donc regard perdu, expression de surprise et d'incompréhension, en bref un pauvre petit élu qui ne sait pas encore où il a atterri.

—Lo siento señora, pero no entiendo nada de lo que dices. Acabo de llegar, no sé dónde estoy. ¿Entiendes mi idioma?

Voilà, il n'y a plus qu'à espérer que ça passe, ou alors qu'elle comprenne que je ne suis qu'un étranger désespéré, perdu dans un monde qui n'est pas le sien. Ou alors elle peut très bien m'attraper par le col et me traîner jusqu'à la figure d'autorité la plus proche, ce qui m'obligerait à changer de tactique, ou bien de persévérer dans ce rôle.

©️MangaMultiverse



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3649
Yens : 88
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 145
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
0/12  (0/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Chapitre 2 : L'orange du marchand (Ft Sakura)   Hier à 22:04

 






What is says ?


Feat. Adam D. Cooper




Ce n'était pas le premier voleur que devait gérer la vieille dame. Après la guerre contre Fuyu, beaucoup avaient essayé et plus généralement, il y avait toujours des petits malins pour essayer, que ce soit des enfants ou des personnes plus âgée. Du coup, quand le cher petit animal humanoïde essaya de fourber, le regard pointé sur lui se durcit encore. Madame n'était pas dupe, ou plutôt elle n'était pas familière avec le concept de langue étrangère.

Il fallait bien comprendre qu'ici c'était un petit monde, où tout le monde se comprenait. Même les élus débarqués d'une myriade de monde pouvaient de façon totalement inexpliquée communiquer avec la population de Kosaten et aussi la comprendre. Jamais dans la vie de ces natifs, il n'y avait eu d'autres langages que le leur, si ce n'est quelques termes spécifiques, reliés à de la technologie inconnue ici, notamment tout le concept informatique et autres gadgets connectés.

Voleur, et incapable de parler correctement, je sais pas d'où tu tombes toi, mais t'aurais mieux fait de réclamer plus d'éducation... tu t'en tireras pas comme ça !


Sans aucun scrupule, elle chopa Adam par une oreille, la tint fermement et le tira en travers de la foule, ouvrant la marche.

On va trouver un garde qui va t'apprendre la vie...

C'est ainsi que pendant de longues minutes l'élu fut traîné dans les rues du marché jusqu'à ce que, manque de pot pour moi, la vieille ne croise ma route. J'étais en train d'observer un stand de bijoux artisanaux avec Ryô qui voulait un bracelet. Yashima était juste derrière, conseillant son fils de 15 ans comme elle pouvait. Nous passions un très bon moment jusqu'à ce que je ne me fasse interpeller.

Ah Sakura vous tombez bien, vous avez 5 minutes ?


Vu le ton agressif et énervé, j'avais juste pas envie de me retourner, mais bon, mes réflexes parlèrent pour moi, et me voilà face à la vieille dame. Je vis qu'elle n'était pas seule, accompagnée par un drôle d'individu à forme animal. Politesse oblige, je réponds.

Bonjour.

Ouais bonjour. Y a ce petite emmerdeur qui me doit une orange !

Hey t'as vu, on dirait une peluche... lâcha l'adolescent.



©️Codage by Littleelda from Never Utopia




MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 23
Yens : 130
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Adam D. Cooper ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Chapitre 2 : L'orange du marchand (Ft Sakura)   Hier à 23:32


L'orange du marchand


Bon, visiblement l'espagnol n'est pas très populaire dans le coin, cette femme me traite même de mal élevé, et va carrément jusqu'à me tirer par l'oreille pour me trainer jusqu'au garde le plus proche. Donc autant dire que je suis dans une belle merde, mais vu sa poigne elle n'est pas prête de me lâcher.

—Aïe, no esperes, deberíamos poder encontrar una manera de involucrarnos, ¿no crees?

Mais bon, malgré mes supplications et mes petits "Aïe aïe aïe", elle est vraiment déterminée à me trainer à l'autre bout du monde ma parole. Vu que je ne suis vraiment pas disposé à lui faire du mal pour m'enfuir, je vais donc devoir faire de mon mieux pour rester dans le personnage auprès du garde auquel on me présentera, en espérant qu'il se montrera compréhensif.
Elle finit par appeler quelqu'un, une certaine Sakura…attend, Sakura…genre comme dans Naruto ? Mais c'est quoi ce pays ? D'abord une femme qui semble tout droit sorti de The Witcher, et voilà maintenant que je rencontre une femme sortie de Naruto. Ah, en tout cas elle est aussi belle que l'originale, non non, il faut que je reste focus, et que je continu de jouer le pauvre homme qui ne comprend rien. Même si cette femme me traite d'emmerdeur.

—Hey t'as vu, on dirait une peluche…
—Dis donc tu sais ce qu'elle te dit la peluche ? …Et merde.

Putain décidément j'en loupe pas une, "t'es incapable de rester concentré dès qu'il y a une femme dans le secteur" qu'il me disait Bentley, et bah ça a pas loupé. Bon, va falloir que je rattrape ma connerie maintenant. Donc, vu que l'excuse de la langue ne marche plus, et bah il va falloir improviser.

—Bon ok, il se pourrait que j'ai dû emprunter une orange. Mais il faut dire que de là d'où je viens on est obligé de voler pour survivre, faut dire qu'on a jamais un rond en poche.

Ah oui tiens, pas mal le coup du pauvre mendiant innocent, Aladdin serait fier. Ya plus qu'à espérer que ça marche, sinon je vais être obligé soit de me servir de la fuite fumigène, soit de me saisir de ma serpe qui tiens dans mon dos. Mais évidemment, il fallait qu'elles remarquent le rubis pendant à mon cou.

—Alors, j'ai une explication tout à fait logique pour ça…je l'ai…hérité de mon père.

Je devrais me mordre la langue d'utiliser mon père comme alibi, mais c'est toujours mieux que de dire que c'est un joyau de la couronne d'Angleterre. D'ailleurs je pense à un truc, j'ai utilisé l'excuse d'Aladdin, mais est-ce qu'ils punissent les voleurs comme dans Aladdin ici ? J'espère pas, je tiens à mes mains moi. J'ai qu'à continuer sur ma lancée.

—D'ailleurs, est-ce qu'on peut me dire où on est ? Parce que bon, il y a encore cinq minutes j'étais en plein milieu d'Agrabah, et ici ça ressemble pas tellement à Agrabah. Oh et, vous auriez pas vu un petit singe et un perroquet rouge et bleu ?

Bon ok je pousse sans doute un peu loin, sans doute un peu dans le foutage de gueule, mais je pense vraiment pas qu'ils connaissent Aladdin dans ce monde là…enfin j'espère.

©️MangaMultiverse



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Chapitre 2 : L'orange du marchand (Ft Sakura)   

Revenir en haut Aller en bas
Chapitre 2 : L'orange du marchand (Ft Sakura)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'orange du marchand ! [Mission rang C / Pv Seki Raiken]
» Qui a volé l'orange du marchand ? [ Fini ]
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» [Achats] Marchand Ambulant
» /join marchand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.