Partagez | .
Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Lun 10 Déc 2018 - 20:55

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor
L’importante discussion concernant la question de la transformation future de Svenja en vampire avait permis à cette dernière d’apprendre bon nombre de choses qu’elle devait prendre en compte avant de donner sa réponse finale. Mais ni l’une ni l’autre ne voulaient sans doute passer leur soirée à parler de cela, il fallait rediriger la conversation vers quelque chose de tout aussi important, mais ô combien plus agréable.
Une petite promenade à cheval semblait tenter Eleanor, qui ne se doutait sans doute pas que la sorceleuse adorait plus que tout s’élancer au galop lorsqu’elle se promenait, pour sentir le vent lui fouetter agréablement le visage ; mais peut-être serait-ce différent ? Amusée par la petite réflexion de sa douce sur le nombre de ses tatouages, la louve fut ravie d’entendre que l’idée était plaisante et bienvenue, mais pour ce qui était du dessin, elle n’en avait encore aucune idée, l’emplacement par contre…
Elle ne pu échapper à la petite mise en garde d’Eleanor sur la question de tricher aux jeux d’argent, ce n’était certes pas la méthode la plus sûre, on risquait de se faire prendre à tout instant et alors là, bonjour les problèmes, mais Svenja était en quelque sorte passée maître dans l’art de tricher, et personne à ce jour n’était parvenu à la prendre sur le fait.
Volant un petit baiser à Eleanor, elle lui adressa même un petit clin d’oeil, accompagné d’un sourire ravissant.

- Ne t’inquiètes pas pour moi, je suis toujours prudente quand je triche au jeu, je sais quand m’arrêter ; mais c’est promis, je ferai encore plus attention. Pour la promenade, si demain il fait beau on pourrait la faire dans l’après-midi, qu’est-ce que tu en dis ? Il doit y avoir de jolis coins à visiter hors de la ville. Je dois t’avouer que je n’ai pas encore réfléchis au dessin, mais j’ai déjà quelques envies particulières le concernant… J’aimerai qu’on aie le même toutes les deux, mais qu’ils soient différents tout de même tu vois ? Enfin, je ne sais pas si je m’explique clairement… Et, je voudrai aussi qu’ils forment un tout, comme nous nous formons un couple, qu’ils se complètent… Mais pour l’emplacement par contre, j’ai déjà ma petite idée.

Délicatement, une des mains de la sorceleuse se mit à glisser sur le corps d’Eleanor, l’effleurant par moments du bout des doigts en toute légèreté et sensualité, et se dirigeait vers le bas-ventre de la rouquine, avant de s’arrêter du côté gauche, sur l’aine de cette dernière, caressant alors l’endroit avec douceur, un petit sourire aux lèvres.

- Ici, ce sera parfait… Et ce serait le même endroit pour moi… Et ça serait un peu notre secret…

Svenja continuait de caresser sa douce qui s’installait sur le dos dans le lit sans la quitter du regard, admirant le corps aux formes voluptueuse et sans la moindre imperfection de la vampire qui lui avait ravi le coeur. Suivant alors des yeux Eleanor qui se levait, la sorceleuse sourit en la voyant se saisir d’une bouteille et de deux verres avant de les remplir tout en annonçant qu’elle avait soif ; pourtant une autre collation lui avait été proposée un peu plus tôt, l’aurait-elle oublié ?
La louve prit alors délicatement le gobelet de la main de sa douce, à nouveau installée dans le lit, lui effleurant doucement les doigts des siens.

- Alors buvons ma belle, à nous.

Trinquant avec Eleanor, Svenja prit également une bonne gorgée d’alcool, captant le regard de la vampire qui la fixait droit dans les yeux ; soutenant l’échange, la sorceleuse senti le rouge lui monter doucement aux joues, était-ce là les effets de l’alcool ou quelque chose d’autre ?
Il ne s’en fallut que d’un cheveux avant que la sorceleuse ne prenne l’initiative et ne se jette sur sa rouquine ; voir cette dernière se mordiller la lèvre inférieure avec tant de sensualité avait eu raison de Svenja qui était dès lors plus qu’émoustillée. Elle répondit avec la même fougue au baiser d’Eleanor, et laissa également le gobelet d’alcool tomber sur les draps avant de passer ses bras autour des épaules de l’ange de ses nuits.
Les baisers se firent alors nombreux et presque frénétiques, la louve répondait avec plaisir à chacun d’entre eux, sentant les mains de sa belle prendre position, sa respiration devenir plus hâtive et saccadée ; ce n’est qu’après s’être quelque peu calmée que la jolie vampire murmura de douces paroles à la louve.

- Moi aussi je t’aime ma douce… Et si nous commencions par ton en-cas ? J’imagine que tu en meurs d’envie et… Moi aussi…

Penchant alors sa tête sur le côté afin de dévoiler son cou, Svenja guida lentement d’une main la tête d’Eleanor pour qu’elle vienne y glisser son visage ; la sorceleuse avait évidemment prit soin de diriger sa belle exactement là où elle l’avait mordue auparavant. Elle poussa un petit soupir en sentant les crocs de sa belle s’enfoncer dans sa peau et venir avec douceur aspirer son sang par toutes petites gorgées ; la louve se blottit de plus belle alors contre son aimée tout en fermant les yeux et en lui caressant ses longs cheveux de feu qu’elle adorait tant.
Son corps se mit à frémir alors qu’elle sentait arriver la fin de la collation d’Eleanor qui déjà enlevait ses canines de son cou ; ne tenant plus, elle embrassa la belle avec passion tout en passant au-dessus de cette dernière, se mettant en position dominante.

- A présent… Fêtons nos retrouvailles comme il se doit…

Ce que Svenja avait fait subir à Eleanor plus tôt n’était que la mise en bouche, un préambule à la suite des évènements. A cet instant, et durant une bonne partie de la nuit, les gémissements et les soupirs des deux amantes emplirent la chambre, ne s’arrêtant que quelques instant avant de reprendre de plus belle.
Ce n’est que lorsque Eleanor et Svenja crièrent de plaisir à l’unissons que tout redevint calme dans la pièce, chacune s’endormant dans les bras de l’autre, couvertes de sueur,  après un ultime baiser amoureux qui venait clore cette nuit mouvementée.

Impossible de dire l’heure qu’il était lorsque la sorceleuse se mit à ouvrir lentement les yeux, mais la lumière filtrant au travers des rideaux de la fenêtre lui laissait supposer que la matinée était déjà bien entamée ; mais il lui avait bien fallu ça pour récupérer !
Eleanor dormait encore, et Svenja en profita pour la regarder, si paisible, si belle, jusqu’à ce que quelque chose ne bouge légèrement, juste derrière la vampire. Se redressant alors lentement, la louve pu bien vite se rendre compte que, le gamin qui avait été le complice de sa douce la veille, était à présent en train de dormir comme un bienheureux aux côtés d’Eleanor ! Son sang ne fit alors qu’un tour ; ce sale gosse s’était non seulement introduit dans leur chambre en pleine nuit, mais en plus s’était installé auprès de SA vampire, qui était toujours nue par-dessus le marché ! Il allait bien vite comprendre son erreur.

Le gamin:
 

- DEGAGES DE LA TOI !!!!!

Ce qu’elle n’avait pas prévu, sous le coup de la colère, c’est que hurler de cette manière allait forcément réveiller le gamin en sursaut, mais aussi Eleanor. Et tandis que Svenja voulait passer par-dessus sa douce afin de coller une sévère correction au môme, la vampire eu un mouvement réflexe en étant tirée de son sommeil et envoya son coude directement à la rencontre de la mâchoire de la sorceleuse qui, pour le coup, se recula vivement en portant une main à son visage, plus prise par la surprise que par la douleur, alors que le gamin lui, s’écartait déjà un peu, effrayé par la réaction de la louve qui lui lançait un regard noir de colère.

- Hmmff !!!

Cher correcteur:
 


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Lun 10 Déc 2018 - 23:27





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor


Après le tour de chauffe, nous avions pris la peine de discuter sur plusieurs choses, notamment de sujets sérieux et concernant nos avenirs respectifs, mais la fougue de nos retrouvailles revenait nous chatouiller délicieusement. C'est ainsi que malgré cette petite pause méritée, j'avais envie de jouer l'acte deux de nos ébats. Mais avant, il fallait finir de parler consciencieusement pour nous libérer complètement.


C'est ainsi que j'écoute ma louve répondre à mes interrogations sur le tatouage, sa façon de tricher au jeu ainsi que la future promenade à cheval. Tout ceci reste très intéressant, particulièrement sur le tatouage, car ma sorceleuse veut quelque chose qui nous relirait en quelque sorte. Une sorte de dessin coupé en deux, dont chacune en garderait une partie, comme un secret et qui prendrait son sens qu'une fois lié. Une de ses mains baladeuses vient jouer sur mon ventre et descendre encore plus bas, juste avant mon jardin secret. Entre la cuisse et le début du bas-ventre, ce qu'on appelle l'aine en médecine, c'est ici que ma louve souhaite avoir la gravure. Écoutant timidement les paroles de Svenja, je lui réponds presque gênée.



-"Tu ne perds pas le nord toi dis donc... ! Mais si tu le souhaites tant, je te suis dans la démarche. Et puis... Ce sera plus amusant de prodiguer les soins à cette partie du corps !"


La suite, on la connaît n'est-ce pas ? Je me lève du lit pour boire un verre et la folie de notre amour, à ma louve et à moi, reprend le dessus. Cependant, et avant tout ce changement, Svenja m'invite à la mordre comme demandé plus tôt dans la soirée. Presque saisie par la tête, elle me guide vers deux petits trous bien connus, issus de notre première rencontre. Ayant l'approbation de ma chérie, je viens planter mes crocs doucement dans sa chair et y aspirer le divin nectar qui s'offre à moi. Toujours cette folie qui m'envahit en buvant son sang, toujours cette envie de continuer à la vider même si je dois faire attention à ne pas la rendre faible. Comme la dernière fois, une minute à peine avant de desserrer mon emprise et venir me lécher les babines avant que ma louve se jette sur moi pour passer aux choses sérieuses.

Toute la nuit, les draps et nos ombres sont les témoins d'ébats amoureux, passionnés et orgasmiques. Toute la nuit, nous avons "profité" de nos retrouvailles, et même au-delà de ce que nous avons pu imaginer dans nos rêves les plus fous. Après une énième embrassade, nous sommes tombées dans les bras de Morphée, visages collés l'une à l'autre. D'un sommeil profond, je laisse le soin à ma louve de me réveiller si jamais, j'abuse de mon repos. Il faut bien que je l'accompagne pour passer du temps avec elle tout de même. Mais soudain, un cri retenti, me faisant lever en sursaut, en levant les bras, pour obtenir plus d'élan à m'asseoir sur le lit, mais mon coude heurte la mâchoire de ma douce, la faisant reculer de plusieurs pas. De "légèrement vaseuse", je passe à "complètement réveillée" en mettant mes mains sur ma bouche.

-"Oh ma puce, je suis désolée vraiment... ! Je ne voulais pas te faire mal ! Je voulais..."

Scrutant le regard de ma sorceleuse, elle a un visage énervé et méchant. Je ne comprends pas une telle réaction, mais ses yeux ne se portent pas sur moi, alors, à qui jette-t-elle son dévolu ? Je me retourne légèrement et vois la raison de sa colère, un gosse ! Mais par n'importe lequel, l'orphelin que j'ai engagé hier et qui est là, devant moi, alors que... Que Svenja est... Aaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhh, on est toujours à poil ! Une colère sans précédent surgit quand j'engueule le môme, mes veines gonflant à vue d’œil, déformant mon visage en un être hideux, comme si j'activais mon boost vampirique en combat. D'un coup de pied, je le pousse violemment et il s'écrase sur la petite table, la cassant au passage et faisant tomber ce qu'il y avait dessus, notamment de la nourriture, tandis que je me recouvre du draps ainsi que ma louve.



-"AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH DÉGAGE ! VA-T-EN TOUT DE SUITE ! DISPARAIS ! DISPARAIS AVANT QUE JE NE TE TUE !! DEHORS ! DEHHHOOOOOORRRRRRSSS !!!"


Mais au lieu de s'enfuir pour sa survie et par peur, il me fixe dans les yeux et commence à pleurer. Reprenant une respiration plus calme et faisant dégonfler mes veines, je regarde vite fait Svenja pour savoir quoi faire, mais nous sommes autant déboussolée l'une que l'autre. L'enfant continue de pleurer à chaudes larmes et d'un soupir qui en dit long, d'incompréhension, d'exaspération et d'amour en quelque sorte, je quitte le lit pour le prendre dans les bras et lui caresser les cheveux.

-"Allez, c'est fini. Chuuuuuuut... Dis-moi pourquoi tu es dans notre chambre hein ? Comment t'appelles-tu ?"


Si on m'avait dit un jour que je me retrouverais dans une situation comme celle-là, ici, en compagnie de ma dulcinée et de bon matin, à cajoler un gosse comme une mère, je n'y aurais pas cru une seule seconde. Cependant, Kosaten est rempli de surprises, ce garçon en est-il une alors ?



Correcteur:
 





FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Mer 12 Déc 2018 - 22:28

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor
La réaction d’Eleanor ne se fit pas attendre après qu’elle ait par mégarde mit un coup à la sorceleuse, la vampire se confondit en excuses, jusqu’à ce qu’elle remarque que les yeux de Svenja semblaient rivés sur quelque chose en particulier.
La louve eu un léger mouvement de recul en entendant sa belle se mettre à hurler sur le gamin, et voir le visage de cette dernière se veiner fortement la surpris au plus haut point, avant de pouvoir regarder le môme voler hors du lit pour s’écraser sur la petite table toute proche, renversant au passage ce qui s’y trouvait encore ; les menaces qui suivaient étaient plutôt vindicatives, tandis qu’elle recouvrait d’un drap son corps nu et celui de Svenja qui, le choc de la découverte du jeune garçon passé, se disait qu’elles y allaient peut-être fort pour le coup.

Après un court instant de silence, le petit intrus commença à pleurer, pour ne pas dire qu’il fondait littéralement en larmes, ce qui rendit la sorceleuse plus que perplexe sur le fait de savoir ce qu’il aurait été bon de faire dans une telle situation ; il semblait en être de même pour Eleanor lorsque leurs regards virent à se capter ; ni l’une ni l’autre n’avait la moindre foutue idée de ce qu’il fallait faire.
Ce fut finalement la vampire qui décida de passer à l’action, en quittant le lit pour s’approcher du gamin et le serrer dans ses bras tout en essayant de le calmer. Sans doute était-il encore un peu sous l’appréhension d’un nouveau coup, le môme se crispa un court instant dans les bras de la rouquine, avant de se blottir contre elle tout en continuant de chialer, mais relativement moins, c’était un début, il semblait se calmer.

- Je..Je...Je suis désolé… J’ai..J’ai fais un cauchemar…

Nouvelle crise de larmes, mais bien plus courte que la précédente ; Svenja en profita pour quitter le lit à son tour et se rapprocher doucement, enroulée dans le drap, alors que le gamin se remettait à parler, la voix encore un peu entrecoupée par de gros sanglots, passant ses bras autour d’Eleanor.

- J’arrivai pas à… A me rendormir et… J’avais peur… Alors je… Vous avez été gentille avec moi, je voulais… Je voulais pas dormir tout seul...

Il se recula ensuite un peu, essuyant ses yeux du dos de ses mains, regardant ensuite tour à tour Eleanor et Svenja.

- Je m’appelles Reecon…

Svenja était à présent aux côtés d’Eleanor et de Reecon, vu que tel était son nom, et s’accroupit afin d’être à leur hauteur ; le gamin se resserra un peu contre la vampire suite à se rapprochement soudain de la sorceleuse, lui aurait-elle fait peur en le réveillant en sursaut ?
La réaction des deux femmes avait été bien dure envers le jeune garçon, mais tout de même, il aurait pu frapper à la porte !
Mais là, une grande question allait se poser, qu’est-ce qu’elles allaient bien pouvoir faire de lui ? Le mettre à la porte était hors de question, même pas la peine d’y songer un instant, le pauvre en avait déjà assez bavé comme ça dès le réveil ; il fallait donc le garder ici pour le moment, le temps qu’il se calme. La louve prit alors la parole, histoire de faire un pas en avant vers Reecon et lui montrer qu’elle ne lui voulait pas de mal, même si elle lui avait hurlé dessus.

- Eh bien… Enchantée Reecon ; elle c’est Eleanor, et moi je suis sa compagne, Svenja.

Le gamin semblait à présent plus détendu, il avait même cessé de pleurer. Ses yeux par contre étaient encore bien rouges et il reniflait de temps en temps, essuyant son nez avec la manche de son tricot blanc déchiré par endroits.
Profitant alors de ce petit moment d’accalmie, Svenja se pencha vers sa douce pour lui murmurer doucement à l’oreille.

- Il me semble assez calme pour qu’on le laisse seul quelques minutes, le temps qu’on s’habille en vitesse.

Bien que la situation semblait commencer à se désamorcer, il ne fallait pas oublier qu’en effet, elles étaient nues toutes les deux, bien que la louve se soit enroulée dans le drap du lit. Les cris et le bruit de la table cassée allaient peut-être rameuter le patron de l’établissement, et si tel était le cas, Svenja préférais l’accueillir en étant vêtue.


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Jeu 13 Déc 2018 - 23:29





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor


J'avais profité de ma nuit comme jamais et j'étais dans un sommeil heureux, aux côtés de ma louve. J'avais espéré un réveil doux et calme, profitant des rayons du soleil afin de nous enlacer tendrement dans un bain de lumière. Mais la situation a quelque peu... Dérapé ! C'est dans la surprise, les cris et l'énervement que nous étions toutes deux tirés de ce sommeil angélique. Le responsable ? Le jeune orphelin que j'avais engagé la veille pour tendre ma surprise à ma louve. Oui... Tout déparé et je ne savais pas quoi faire à l'instant "T", hormis le fait d'enlacer l'enfant afin de le calmer, et ce, malgré ma nudité.


Il se blottit contre moi alors que je rougis sans savoir pourquoi. Je n'ai jamais réconforté d'enfant de la sorte, et comme je n'en ai jamais eu, la tâche est bien ardue. Quand il arrive à se calmer, il nous explique avoir fait un cauchemar tandis qu'il recommence à fondre en larmes. Je regarde ma sorceleuse complètement ahurie de la scène et lui fait comprendre d'un regard que je ne sais pas quoi faire et surtout pas quoi dire. Heureusement, Svenja comprend et sort du lit, enroulé par le drap afin de me rejoindre. Le petit garçon enroule ses bras autour de mon cou alors que je sursaute légèrement, bordel, je suis encore à poil ! Je sens son étreinte contre mon corps, la chaleur de ce petit être se propager à travers le mien. Il n'aurait pas pu choisir de meilleurs moments pour nous mettre dans l'embarras. Il nous explique en suivant qu'il ne voulait pas dormir seul après un tel cauchemar, et que grâce à ma gentillesse, il était venu me rejoindre avant de nous donner son nom, Reecon.




Alors que je n'ose rien dire, je continue à rassurer Reecon du mieux possible, Svenja arrivant à notre hauteur. Cependant, ce geste pourtant anodin, recroqueville le garçon contre moi de peur. Je lui caresse la tête encore en le fixant dans ses yeux noisette. Svenja fait les présentations de nos prénoms ainsi que de notre relation. Des mots bien compliqués quand je vois sa réaction et qu'il essaie de chercher de la logique là où il n'y en a pas. Pour moi, je comprends vite qu'il n'a pas eu le loisir d'étudier quoique ce soit, sans doute un fils de paysan.

-"E... Elenor ?! S... Sanja ?! Com... pagne ?"

-"Heu... Je crois que c'est un pas trop le moment de parler de ça hein ma louve ? Tu comprendras quand tu seras plus grand Reecon et moi, c'est Eleanor. E-L-E-A-N-O-R et elle, c'est Svenja, S-V-E-N-J-A."

-"Sv... Senja ! Elanor !"

-"Presque ! Ce n'est pas grave petit, rassure-toi." Lui dis-je en rigolant.

La situation commence à se détendre et c'est à ce moment que ma louve me murmure d'aller nous habiller rapidement, le temps que Reecon soit calme. En effet, avec tout ce bruit, nous avons dû réveillé l'auberge au complet. Prenant nos affaires en vitesse, nous nous dirigeons vers la salle de bain et je dis à l'enfant.

-"Reste-là, on s'habille et on revient, on n'en a pas pour longtemps."

Une fois la porte fermée, je ne manque pas de coincer ma sorceleuse contre cette dernière en l'embrassant aussi passionnément que possible. Laissant glisser une main sur sa poitrine et l'autre sur sa hanche, je prolonge ce baiser aussi longtemps qu'il nous est permis. En me reculant légèrement, j'adresse un grand sourire à ma dulcinée.



-"Avec tout ça, je ne me suis pas encore excusée correctement pour le coup. Et je ne t'ai pas encore dit "bonjour" ! Je suis une mauvaise amante !" Dis-je en rigolant à moitié.


En même pas quelques minutes, nous ressortons habillées de nos armures, ayant aussi pris le soin de faire tremper la robe de Svenja dans l'eau pour enlever la tâche de sang. Et comme si le destin s'acharne sur nous, voilà que le patron arrive en trombe dans la chambre, sans avoir pris la peine de frapper. Voyant les dégâts occasionnés dans la chambre, il reste abasourdi, cherchant ses mots pour demander ce qu'il s'est passé. Par réflexe, je m'avance en levant la main pour ne pas que Reecon subisse un sermon et un coup de pied au cul de la part du tenancier.

-"C'est ma faute ! Quand je me suis levée du lit, j'ai glissé sur ma robe de soirée et je me suis vautrée sur la table, désolé. Je vous rembourserais l'intégralité des dommages."







FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Dim 16 Déc 2018 - 17:19

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor
La scène était vraiment surréaliste, mais au moins à présent il faisait à nouveau calme dans la chambre après tout ce remue-ménage, ce qui permit à Svenja de faire les présentations avec Reecon. Ce dernier semblait avoir un peu de mal avec les deux prénoms, originaires chacun d’un monde différent de Kosaten, ainsi qu’avec le fait que les deux femmes soient en couple, ce qui ne devait pas forcément être dans les mœurs de cet univers.
Après avoir demandé au jeune garçon de les attendre sagement dans la chambre, Eleanor et Svenja se rendirent dans la salle de bain afin de se vêtir, chacune emportant son armures avec elle. Une fois dans la pièce, la louve se retrouva coincée contre la porte par sa vampire qui déjà l’embrassait avec passion tandis que le drap tombait au sol, laissant l’opportunité à la vampire de promener ses mains sur les formes de la sorceleuse qui se mit à frémir.

Tout en prolongeant le baiser, elle fit passer ses bras autour des épaules de la rouquine, devant ensuite se séparer d’elle ; il n’était pas encore l’heure de batifoler, la situation ne le permettait pas vraiment. Svenja eu un petit rire en repensant au coup qu’elle avait reçu un peu plus tôt en passant une main sur sa mâchoire, venant par après voler un petit baiser à Eleanor.

- Bonjour à toi aussi ma belle. Ne t’en fais pas pour ça, le choc à été plus surprenant que douloureux, je ne sens déjà plus rien. Ne dis pas de bêtises, tu es la meilleure, et de loin !

C’est assez rapidement ensuite qu’elles retournèrent dans la chambre, vêtue chacune de son armure ; blanche pour Eleanor, et sombre pour la sorceleuse ; la robe rouge avait quant à elle été mise à tremper comme il avait été prévu de le faire pour en ôter la tache de sang. Il ne fallut pas attendre longtemps pour que l’aubergiste ne fasse irruption dans la chambre et ne constate les dégâts ; Reecon vint alors se faufiler derrière la vampire, cherchant à se cacher, alors que déjà la rouquine donnait une version tout à fait crédible de ce qu’il s’était produit afin de ne pas mettre le jeune garçon en cause, proposant même de payer pour la casse.
Perplexe durant un instant, le tavernier hocha finalement la tête en s’approchant un peu plus de la table pour mieux estimer les dégâts.

- Nous reparlerons de cela le jour de votre départ, le temps que je calcule le prix… J’espère tout de même que vous ne vous êtes pas fait mal.

Emportant alors avec lui une bonne partie de la vaisselle cassée, le patron quitta la chambre et laissa le petit trio.
Svenja observait du coin de l’oeil Reecon qui déjà se rassurait de ne pas avoir été impliqué dans cette affaire de mobilier détruit, mais une nouvelle question se posa alors, qu’allaient-elles faire de lui à présent ?
Il était impossible pour la sorceleuse de garder l’enfant avec elle ; de part ses futurs voyages et contrats elle risquerait de le mettre en danger, et de toutes façons, une vie de voyages perpétuels n’était pas faite pour un gamin de cet âge. Cela devait en être de même pour Eleanor, qui menait une vie similaire en de nombreux points ; mais d’un autre côté, pouvaient-elles se permettre de le laisser à son sort ? La décision n’allait pas être facile à prendre, et une longue discussion était à préconiser avant toute chose ; mais pas devant Reecon, elles devaient s’isoler pour en parler. N’avaient-elles pas prévu de se rendre en ville aujourd’hui ? Le prétexte était tout trouvé. Jetant un petit regard à Eleanor, elle proposa alors.

- Et si nous laissions Reecon se reposer dans la chambre pendant que nous allons en ville pour changer mon or ? Après ce qu’il vient de se passer un peu de calme ne lui fera pas de mal je pense.

La proposition fut acceptée par Eleanor qui, après avoir expliqué au gamin qu’elles devaient aller en ville pour régler quelques affaires, quitta la chambre en compagnie de la sorceleuse qui venait tout juste de fixer ses lames dans son dos, afin de trouver, dans un premier temps, une banque ou un bureau de change, ce qui allait permettre à la louve de pouvoir se délester de son argent, inutile depuis son arrivée à Kosaten. Marchant aux côtés de sa vampire, Svenja prit la main de cette dernière dans la sienne tout en lui adressant un petit sourire ; elles arrivèrent alors bien vite devant un établissement banquier dans lequel la louve pu changer ses devises en yens sonnants et trébuchants.
Après un rapide petit compte de ses finances, elle avait en poche de quoi tenir presque une semaine et demi en terme de logement et de nourriture, mais également assez pour se permettre quelques achats, une jolie somme bien rondelette en fin de comptes. Elle rangea le tout dans la besace accrochée à sa ceinture en quittant la banque.

- Me voilà renflouée financièrement ! Et maintenant, trouvons un tatoueur.

Dit-elle avec un petit sourire aux lèvres, reprenant la main d’Eleanor dans la sienne tout en entrecroisant leurs doigts avant de se mettre en route. Ignorant totalement où elle pourrait trouver un tatoueur dans la ville, Svenja posa la question à quelques natifs sur le chemin, jusqu’à ce que l’un d’entre eux ne leur indique où se rendre. Tout en s’y rendant, la sorceleuse prit la parole.

- Je ne sais toujours pas quel symbole j’aimerai, et toi tu y a réfléchis ?

Il y avait cependant une autre question à laquelle Svenja pensait, et il valait sans doute mieux en parler dès maintenant, afin d’avoir assez de temps pour y trouver une réponse.

- Dis… Reecon, qu’est-ce qu’on va faire de lui ? On ne peut pas l’emmener avec nous, mais on ne peut pas non plus l’abandonner… Elle esquissa ensuite un léger sourire amusé et taquin. En plus, il semble s’être attaché à toi on dirait.


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Lun 17 Déc 2018 - 17:09





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor


À peine avons-nous eu le temps de nous habiller que le propriétaire des lieux arrive en trombe. Pour ne pas inculper inutilement Reecon, qui se cache derrière moi de peur, je raconte une version bien différente, mais crédible, afin d'en prendre la responsabilité. Le tenancier, en calculant les dégâts, m'annonce qu'il fera le calcul et me fera payer à la fin du séjour avant de me demander si je me suis faite mal.

-"Ne vous inquiétez pas ! J'ai les os solides ! Et puis... Si jamais j'ai des courbatures, je pourrais toujours compter sur un bon massage..."

Après l'approbation du gérant et de son départ, Svenja me demande à laisser Reecon dans la chambre le temps qu'il se repose. Une bonne idée en perspective qui pourrait nous laisser du temps afin de prendre une décision concernant l'enfant. En m'agenouillant devant lui, je lui caresse le bras en le rassurant pleinement.



-"Tu nous attends ici Reecon ? Repose-toi et mange un peu, tu as de l'argent maintenant n'est-ce pas ? Demande à l'aubergiste pour manger ok ? On revient dans la soirée avec Svenja."

-"Heu... D'accord. Tu reviens vite hein Elanor ?"

-"Promis ! Je profite de la journée, mais je reviendrais vite."


Sortant ensemble de la chambre Svenja et moi, nous nous dirigeons en premier lieu vers une banque, main accompagnée par sa jumelle comme deux amoureux. Étant dans la capitale, il ne faut pas longtemps avant de trouver un établissement de ce type, et c'est avec le sourire que je vois ma louve revenir, plusieurs minutes plus tard, avec une besace bien remplie et la satisfaction de ma sorceleuse quand je l'entends parler. La seconde étape est donc le tatoueur hein ? Je ne sais pas si cela existe ici, sur Kosaten, mais allons demander pour en être sûr. Repartie dans la bonne humeur, toujours avec nos doigts entremêlés, ma louve demande par-ci par-là à des natifs où peut-on trouver un établissement de ce type. Je suis assez surprise des réponses données et sur le fait que le métier existe bel et bien. Sur le chemin du tatoueur, Svenja m'annonce qu'elle ne sait pas encore quoi faire comme symbole et me demande si j'ai une idée en tête. Continuant sur sa lancée, elle me pose une question sur Reecon, effectivement la question mérite d'être posée, que va-t-on faire de lui ? Avant de répondre, Svenja sourit en me taquinant sur le fait que le garçon s'est attaché à moi.

-"Ouais... Ce n'est pas comme si j'avais fait quelque chose d'extraordinaire avec lui. Mais un enfant de son âge... Orphelin ? J'aimerais bien savoir ce qu'il a vécu. Et... J'aimerais bien l'arracher à sa condition et l'emmener avec nous. Pas de suite, je pense, mais je pourrais peut-être l'emmener chez le vieux couple de natif à Kansei afin qu'il garde un œil sur lui, le temps d'avoir notre chez nous. T'en pense quoi ma louve ? Sinon pour le tatouage..."

En enlevant ma main de celle de ma chère et tendre, je fouille dans sa besace et trouve un morceau de papier et un bout de charbon servant pour écrire dessus. Lui tirant la langue malicieusement, je commence à dessiner le Yin et le Yang, symbole pouvant prêter à de nombreux exemples, mais dont la signification reste la même : deux parties, dont chacune a en elle, une petite partie de l'autre. Le symbole parfait de notre union, potentiellement celui qui nous définit le mieux. Montrant le dessin à ma sorceleuse, je lui explique mon choix.

-"Regarde ! Qu'est-ce que tu dirais de ça ? Dans mon monde, on appelle ça le Yin et le Yang, deux parties opposées dont, dans chacune d'elle, une partie de l'autre y est intégrée. Là, c'est la version de base, le symbole originel, mais j'avais pensé, durant la nuit, à quelque chose de plus sympathique et plus jolie. Attends, je te montre ça de suite !"

Dessinant mon idée en tête frénétiquement, je montre enfin le résultat à ma bien-aimée. Le même Yin et Yang, mais de façon bien plus romantique et personnelle. Une rose dans chaque côté et un style graphique bien prononcé avec des courbes et une personnalisation propre. Lui montrant avec le doigt, je lui explique comment on pourrait mettre les couleurs, qui aurait chaque partie du tatouage, et enfin, comment il pourrait se compléter en se réunissant l'un l'autre dans un lit ou ailleurs. Une possession de l'une vis-à-vis de l'autre ou une pensée qui ne quitte pas sa propriétaire lors de moments difficiles.





-"J'ai pensé à ce style... Je sais, ça fait très gamine avec la rose et tout, mais ne sommes-nous pas des belles roses épineuses ? Pour les couleurs, j'avais pensé uniquement à du rouge et du noir, sur un côté la rose sera noir avec le fond rouge et inversement de l'autre partie. En y réfléchissant bien, je dirais que la rose rouge avec fond noir te correspondrait le plus, toi, la sorceleuse à l'armure sombre, mais dont le souvenir rougeoyant de ta vampire refait surface quelque part, et moi, la vampire de sang avec la rose noir pour marquer l'attachement à ma tueuse de monstres favorites. Alors... T'en penses quoi de mon idée ? Ça correspond à ton envie d'avoir chacune notre propre marque."




J'attends la réaction de ma louve et en reprenant en suivant la direction de l'établissement, j'affiche un sourire bienheureux. Arrivée à destination quelques minutes plus tard, nous entrons à l'intérieur et dit à Svenja d'un sourire amusé.

-"J'espère que tu aimes les piqûres ? Car je te préviens, ça fait mal ! Surtout à l'endroit où on veut le faire... ! Mais bon, je le veux autant que toi !"







FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Jeu 20 Déc 2018 - 21:19

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor
Le gamin n’avait pas été difficile à convaincre, et c’est donc la conscience plus légère que le couple quitta l’auberge afin de se rendre en ville. La monnaie de Svenja à présent changée en Yen à la banque, elle questionna plusieurs passants sur la direction à prendre pour se rendre chez un tatoueur, et la réponse ne fut pas trop longue à obtenir ; il y avait effectivement à Chikai un commerce dans lequel on pouvait se faire marquer la peau à jamais.
Tout en chemin la discussion se porta sur le futur symbole qui allait orner leurs corps ; symbole dont la sorceleuse n’avait encore pour le moment aucune idée précise et qui le fit remarquer à sa belle, avant qu’elle n’en vienne à parler de Reecon, et de ce qu’elles allaient pouvoir faire de lui.
La réaction d’Eleanor à l’évocation de l’attachement particulier que lui portait le jeune garçon fit légèrement sourire la louve.

- Ecoute, ce gamin est un orphelin, j’en mettrai ma main à couper ; et ce que tu a fait pour lui c’est pas rien tu sais. Une telle somme d’argent, il lui faudrait des semaines passées à mendier pour n’en récolter que le quart ; et là il se retrouve pratiquement avec une vraie fortune à ses yeux, c’est normal qu’il t’aime bien.

Eleanor était la bienfaitrice de Reecon, et aux yeux du gamin elle devait à présent avoir une importance inégalable ; importance qui allait certainement se voire grandie en écoutant ce que proposait la vampire pour arracher le môme à sa triste vie. Svenja esquissa alors un sourire amusé à l’attention de sa belle.

- Un enfant ? Alors que nous ne sommes même pas mariées ? Elle tira ensuite légèrement la langue, taquine, avant de reprendre plus sérieusement. Je pense que ce serait le mieux pour lui, d’avoir comme une nouvelle famille…

Les quelques tristes souvenirs qui menaçaient de se rappeler à la louve furent bien vite chassés lorsque Eleanor fouilla dans la besace de la sorceleuse pour en extirper une feuille et de quoi écrire, avant d’expliquer l’idée qu’elle avait eu durant la nuit concernant le fameux tatouage en posant sur le papier ce qu’elle avait en tête. Le premier dessin était assez simple, mais plutôt joli, et ne disait absolument rien à Svenja qui venait de découvrir le yin et le yang, qui semblaient avoir justement la signification qu’elle recherchait.
Tout de suite après, la vampire se mit à dessiner un motif modifié de ce symbole, personnalisé même, alors que la louve regardait avec intérêt le dessin se compléter petit à petit sous ses yeux. Le résultat final était plus que convaincant, et c’est avec un sourire que Svenja écoutait les explications de sa douce quant aux couleurs à choisir mais également la signification de chacune ; avant de finalement lui demander son avis sur la question. Joueuse, elle fit mine de réfléchir un moment en inspectant du regard le dessin, une petite moue hésitante ornant son visage ; elle redressa finalement les yeux vers ceux d’Eleanor et, une fois le regard de cette dernière capté, un sourire vint illuminer le visage de la sorceleuse.

- Ce que j’en pense ? Qu’on ne pourra pas trouver meilleure idée ! Le dessin est magnifique, sa symbolique est tout ce que j’avais envie de voir représenté ; tu a tapé dans le mille ma belle. En plus, j’ai très très envie de te voir avec ce dessin sur la peau…

Dit-elle avant de venir voler un tendre baiser à sa rouquine, pour finalement reprendre la route qui leur avait été indiquée plus tôt. L’établissement fut bien vite atteint et c’est une fois à l’intérieur de ce dernier qu’Eleanor fit une petite remarque qui amusa la louve ; à qui elle adressa un petit clin d’oeil complice.

- Oh tu sais, j’ai connu bien pire que quelques piqûres, tu a pu t’en rendre compte non ?

Elle faisait bien évidemment référence aux nombreuses cicatrices qui parsemaient son corps, et que Eleanor semblait apprécier énormément qui plus est. Entraînant sa vampire vers le comptoir où se trouvait le tatoueur, Svenja déposa le croquis réalisé quelques instants plus tôt devant l’homme après l’avoir salué, et laissa sa douce expliquer quelles couleurs utiliser afin de réaliser le dessin, et surtout a qui était destinée chaque moitié du symbole. Le prix demandé était plutôt raisonnable, et arriva alors le moment de choisir, lorsque le commerçant demanda simplement.

- Qui veut passer la première ?

Svenja fit alors un pas en avant, un peu anxieuse tout de même pour son premier tatouage. Elle fut alors invitée à s’allonger sur une sorte de table assez confortable, mais également à se dévêtir quelque peu afin de permettre la création du tatouage ; défaisant son ceinturon et baissant légèrement son pantalon, elle dévoila son aine afin que l’homme puisse se mettre au travail ; après avoir proposé à Eleanor de les rejoindre et d’observer si elle le désirait.
La préparation de l’encre ne prit pas plus de quelques secondes, après quoi la sorceleuse se mit à sentir sur sa peau la sensation de nombreuses piqûres alors que l’homme se mettait à l’oeuvre.


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Jeu 27 Déc 2018 - 17:34





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor


La journée était plaisante, Reecon se reposait sagement dans notre chambre, Svenja avait enfin des yens qui lui servirait le long de sa nouvelle vie, et nous étions entrain de discuter de nos projets futurs. La maison, notre "futur" enfant, le tatouage. Beaucoup de choses en perspective et pas mal de bonnes choses à arriver en fin de compte. Ma louve m'expliquait que mon geste envers Reecon n'était pas sans importance, pour l'enfant, autant d'argent était plus que bienvenue alors que s'il était dans la rue, il n'aurait pas eu autant de chance. S'ensuit alors une tirade de ma bien-aimée sur le fait d'avoir déjà un enfant sans être mariée. Hein... ? J'avais bugué complètement en tirant une de ces têtes, mais ma louve poursuivit sur le fait qu'une nouvelle famille était le mieux... Pour Reecon... Et peut-être pour nous tous finalement. Mais concernant le mariage... Ça m'avait perturbé plus que je ne me l'avais imaginée. Était-ce prémonitoire ? Ou bien un coup d'épée dans l'eau ? Svenja, y avait-elle pensée ou bien dans son monde, c'est de circonstance d'être mariée avant d'avoir des enfants ? Je ne pouvais pas me défaire de l'idée intérieurement tellement j'avais l'envie de vivre ça, mais il ne fallait pas que je me fasse trop de film peut-être.


Concernant le tatouage, mon idée était la bonne apparemment, ma sorceleuse était ravie et c'est avec un plaisir immense que nous nous dirigions vers l'établissement afin de marquer notre appartenance à vie. Une marque qui se prolongera après la mort, une fois que j'aurais transformé ma chère et tendre en vampire, avec son autorisation bien sûr. Là aussi, ce n'est pas gagné, mais je l'espère en tout cas. Arrivée à destination et entrant dans la bâtisse, j'avais un air amusé par rapport aux éventuelles piqûres et douleurs qu'on allait avoir toutes les deux. Une fois le dessin expliqué et payé, le patron invitait l'une d'entre-nous à avancer, et c'était avec un grand sourire que ma louve se porter volontaire pour le premier round.



-"Quel courage ma puce ! Tu vas voir que ça n'a rien à voir avec de simples cicatrices, mais bon, je serais auprès de toi !"


En avançant avec ma belle, cette dernière s'installe sur la table "d'opération" et commence à se dévêtir légèrement par le pantalon. Je ne sais pas pour quelle raison, mais une gêne immense ainsi que des joues qui commencent à rougir se font sentir. Voir ma belle qui montre à un inconnu une partie de son corps, et potentiellement le début de son intimité, me rend jalouse, toute chose. Argh, c'est la pire torture qu'il puisse exister... Tel un maître en la matière, le tatoueur termine la préparation des encres et couleurs, et de son bâton traditionnel en bambou dont un des bouts est pointu, il dépose son matériel à côté de ma louve. Il désinfecte l'aine de ma douce avec de l'alcool et lui passe un onguent gras afin de mieux faire rentrer l'encre dans la peau. Et c'est parti pour quelques heures de travail, c'est pourquoi je m'assois à côté de Svenja et lui prend la main tout en discutant avec elle.

-"Je sais que la sensation est bizarre et que ça fait mal, mais le résultat sera magnifique chérie. Et je suis avec toi, en toutes circonstances..."

Plusieurs heures après, le dessin est terminé, il est encore plus beau que le croquis que j'ai fait, ça prouve le professionnalisme de l'artisan. Une fois les soins annoncés et prodigués pour la première fois, c'est à moi de me mettre sur la table. Toujours rougissante au niveau des joues, je baisse donc aussi le pantalon afin de dévoiler la partie charnue de mon corps. Très gênée, je dis à ma louve.

-"Je... Ne dis rien s'il te plaît... Je suis assez embarrassée que tu me vois dans une telle position..."

Pareille pour moi, plusieurs heures de travail se passent pendant que je serre les dents afin d'expulser la douleur ressentie. Même mon tatouage dans le dos et le bras n'ont pas été aussi durs à supporter... Heureusement, je tire ma volonté et ma force auprès de ma dulcinée qui est à côté de moi. Quand enfin, le travail se finit et les soins de première instance prodigués, le patron nous demande s'il peut garder le croquis sur papier. Lui confiant le schéma avec un grand sourire, nous ressortons toutes guillerettes d'avoir enfin notre appartenance à l'autre et c'est dans un baiser amoureux que j'exprime ma fierté auprès de ma louve.



-"Je suis si heureuse de l'avoir fait ! Maintenant, nous sommes liées à jamais ! Et tu verras... Ce soir, ce sera beaucoup plus amusant de soigner le tatouage avec de la pommade... Ça pourra vite dériver en quelque chose d'autre, même s'il faudra faire attention à ta blessure et à ne pas contaminer ce nouveau dessin..."


Bien, cela étant, qu'allons-nous faire maintenant ? Il reste tant à faire vu que le jour est encore présent. Mais c'est à ma sorceleuse de décider, je lui laisse le choix de quoi faire entre la bibliothèque de Chikai pour chercher des informations, profiter de nous un petit peu, et parler de sujets sérieux concernant nos avenirs, il y a tellement de possibilités. Mais je préfère confirmer ça auprès d'elle.

-"Bon... Que faisons-nous ma puce ? Je te laisse la décision pour la suite de la journée. Oh et au fait... Je t'aime !"







FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Dim 30 Déc 2018 - 23:31

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor
La réaction d’Eleanor quant à l’évocation du mot mariage fit sourire Svenja, qui bien évidemment n’avait pas prononcé ces mots au hasard, elle avait sciemment évoqué leur possible union afin de justement voir comment allait réagir sa belle ; l’étonnement qu’elle lut dans les yeux couleur jade de la vampire ne la surpris guère, le sujet avait été lancé comme ça, sans prévenir.
Bien que leur relation en soit encore à ses débuts, des débuts retentissants d’ailleurs, l’idée était bien vite venue se faire une petite place dans l’esprit de la sorceleuse ; et bien que le couple qu’elles formaient était à ses yeux parfait, elle préférait attendre avant de se décider plus sérieusement sur la question, car il ne fallait pas prendre ce genre de choses à la légère.

A présent chez le tatoueur, nos deux amantes proposèrent le croquis de la marque qui allait les relier l’une à l’autre, et Svenja fut la première à s’installer sur la table indiquée par le commerçant tout en adressant un petit sourire à sa belle qui l’accompagnait et l’encourageait pour la suite des évènements tout en se tenant près d’elle.

- Ca ne me fait pas peur, et puis si tu es là près de moi, je sais que tout va bien se passer.

La louve était à présent prête à se faire graver la peau à l’encre noire et rouge, dévoilant la partie de son corps qui allait être marquée d’ici quelques instants. Mais en se dénudant quelque peu, Svenja pu remarquer les joues d’Eleanor qui prenaient une teinte plus rouge, et que le regard jade de la belle était empreint de jalousie. Voir la sorceleuse ainsi dévoilée à un inconnu devait être une sensation fort désagréable pour la vampire, et il en serait certainement de même pour elle lorsque les rôles s’inverseraient.
Le matériel enfin prêt à être utilisé, le tatoueur appliqua un onguent sur l’aine de la louve avant de commencer la réalisation du tatouage ; la sensation ressentie fut alors, étrange, dérangeante ? Difficile pour Svenja de parvenir à mettre un mot dessus. En soit cela n’avait rien de trop douloureux, mais sans doute était-ce la répétition des piqûres qui rendait la chose assez désagréable ; la mâchoire légèrement crispée, elle se saisit doucement de la main d’Eleanor, adressant un sourire à sa vampire.

- C’est..Très bizarre oui… Je ne m’imaginais pas ça comme sensation… Mais ça va aller… J’ai hâte que ce soit finit.

Entrecroisant ses doigts avec ceux de sa belle, Svenja endura le reste de la séance de tatouage avant que, quelques heures plus tard, l’artiste n’annonce que c’en était terminé tout en appliquant un onguent cicatrisant sur le dessin. La louve se redressa légèrement afin d’admirer le symbole qui ornait à présent sa peau, le résultat était au-delà de ses espérances, cet homme avait vraiment fait un travail impeccable.
Arriva alors le moment où les places furent échangées, et Eleanor se retrouva à son tour allongée sur la table, le pantalon baissé juste assez pour permettre au tatoueur de lui marquer la peau. Svenja ressentit elle aussi une certaine forme de gène et de jalousie sans que cela ne soit logiquement justifiable, mais voir quelqu’un poser ses mains sur le corps de sa douce était quelque peu contrariant ; la gène semblait partagée par Eleanor qui demanda à sa louve de ne faire aucun commentaire sur ce qu’elle voyait. Hochant la tête, la sorceleuse se contenta de venir déposer un baiser sur le front de sa vampire et de lui tenir la main durant toute la séance, comme elle l’avait fait pour elle juste avant.

De nouveau quelques heures plus tard, c’était enfin terminé et le résultat était, comme pour le tatouage de la louve, parfait ! Le symbole imaginé par Eleanor avait été sublimé par le maître tatoueur, et le voir orner le corps de la vampire fit sourire et rougir un peu la sorceleuse avec qui elle était plus liée que jamais.
Sorties de l’établissement après avoir laissé le croquis au commerçant, Svenja referma ses bras autour des hanches d’Eleanor alors que cette dernière lui offrait un baiser des plus amoureux, baiser auquel elle répondit avec plaisir.

- Moi aussi je suis heureuse d’avoir passé ce cap avec toi, que ce tatouage soit le symbole de notre union… Hmm, ça veut dire que je vais pouvoir jouer à l’infirmière moi aussi ; je m’occuperai bien de toi, tu verras. Tu as raison, il faudra faire attention, je ne tiens pas à revivre l’expérience d’hier soir, enfin, juste en ce qui concerne la blessure, pour le reste je suis plus que partante.

Ponctuant sa phrase d’un petit clin d’oeil équivoque, la sorceleuse écoutait sa douce lui demander ce qu’elle voulait faire à présent, lui laissant le choix de la suite des évènements, tout en lui rappelant ses sentiments à son égard.

- Moi aussi je t’aime !

Un petit baiser volé plus tard, Svenja se mit à réfléchir rapidement à ce qu’elle allait bien pouvoir proposer à sa douce pour terminer la journée ; se rendre à la bibliothèque de la ville aurait pu convenir, mais l’heure avancée de la journée n’allait pas leur permettre de farfouiller dans les nombreux ouvrages comme elles le voulaient.
Par contre, il leur restait assez de temps pour autre chose.

- Je sais, suis-moi !

Sans plus d’explications, la louve entraîna alors sa belle dans les rues de la capitale tout en retournant vers l’auberge où elles avaient passé la nuit ; mais au lieu d’entrer dans l’établissement, Svenja se dirigea vers l’écurie attenante au bâtiment principal, cherchant Kelpie du regard en passant la grande porte.
Avisant la jument morelle du coin de l’oeil, elle s’en approcha en compagnie d’Eleanor alors que déjà l’animal tapait du sabot sur le sol en voyant une inconnue s’approcher.
La sorceleuse posa alors sa main libre sur le museau de la jument et le caressa pour la rassurer et la calmer, ce qui semblait fonctionner plutôt bien d’ailleurs.

- Là, tout doux ma belle, tout doux… Eleanor, je te présente Kelpie, elle va nous emmener faire un petit tour rien que toi et moi. Je te laisse faire un peu connaissance avec elle, le temps de la préparer.

Embrassant Eleanor au coin des lèvres, Svenja s’écarta un instant afin de prendre la selle de sa jument pour venir la lui installer sur le dos, resserrant la sangle ventrale juste ce qu’il fallait pour que le tout soit bien stable et ne gène pas la jument. Durant tout le temps que prit la préparation, la louve jetait de petits regard à sa rouquine, qui était en train de flatter la crinière noire de Kelpie, cette dernière semblant apprécier le geste et se frottant même aux doigts de la vampire en remuant légèrement la tête.

- On dirait qu’elle t’a adoptée, tu sais y faire avec les animaux un peu sauvages.


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Lun 31 Déc 2018 - 16:57





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor


Plusieurs heures sont passées concernant la réalisation du tatouage, et faute de n'avoir aucune idée pour la suite de la journée, je laisse le choix à ma louve de décider de l'activité. Après quelques mots d'amour et de complicité, elle m'emmène quelque part, direction l'auberge, mais plutôt dans l'écurie pour récupérer sa jument. Celle-ci est nerveuse, car elle ne me connaît pas, mais Svenja la caresse doucement pour la rassurer. Elle me la présente sous son nom, Kelpie, et me dit que nous allons faire un petit tour ensemble. Pourquoi pas... Je vais me laisser entraîner par l'idée d'une balade romantique, ou, en plus de ne pas utiliser mes capacités de vol, je vais pouvoir envisager des choses avec ma belle.


Juste un petit bisou et voilà que je me retrouve presque seule avec la jument tandis que sa maîtresse la prépare à voyager. Je lui pose ma main sur son museau et la caresse tendrement avant d'aller jusqu'à sa crinière noire et lui flatter son ego. Je dois quand même avouer que c'est une belle bête, Svenja doit vraiment en être fière, et en attendant qu'elle puisse voler comme vampire, Kelpie sera d'une aide précieuse.



-"Salut toi ! Oh, mais oui tu es une belle fille, mais oui ! Regarde-moi ça !"


Du coin de l’œil, ma louve m'observe attentivement afin de regarder si je sais m'y prendre avec les animaux, et le résultat est flagrant, la jument me demande des grattouilles, et des caresses à n'en plus finir, en tournant sa tête pour sentir mes doigts sur sa peau. Un petit numéro qui n'échappe pas à Svenja quand elle me dit d'un ton amusée que je sais y faire avec les animaux "sauvages". Je pouffe de rire avant de lui faire un sourire provocateur et charmeur et plongeant mes yeux dans celui de ma dulcinée.

-"Huhuhu ♡ ! Tu n'as même pas idée à quel point..."

Une fois que tout est bien réglé, je m'assoie derrière Svenja en me collant à elle, mes mains sur ses hanches pour garder un appui afin de ne pas tomber. Et nous voilà partie toutes les deux pour une promenade équestre. Quittant la ville, je me laisse guider par ma douce qui choisit, au gré de ses envies, les différentes routes que nous empruntons pour nous divertir. Quand enfin, nous sommes seules, avec personnes aux alentours pour nous épier, je plonge mes mains sur les cuisses de ma belle en les caressant sensuellement. Je me colle d'avantage à elle, tête sur le côté contre sa nuque et seins aplati contre son dos. Une sensation qui va la faire défaillir d'avantage.

-"C'est vraiment la meilleure idée que tu es eue ma louve..." Lui dis-je coquinement.

Même si elle doit rester concentrée sur le trajet, j'en profite royalement pour la rendre folle. Mes mains, déjà sur ses cuisses, remontent sensuellement le long de ses hanches pour caresser ensuite ses courbes et arriver au niveau de sa poitrine que je viens agripper amoureusement, en les malaxant par la suite. Combien de temps va-t-elle résister à la tentation ? Je me le demande... ! Et pour bien en rajouter une couche afin de m'amuser avec elle, je lui susurre à l'oreille.

-"Tout va bien devant ma puce ? Je te sens gênée non ? Ou je dois halluciner encore une fois huhuhu ♡... !"








FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Mer 2 Jan 2019 - 22:38

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor
Le courant semblait bien passer entre Eleanor et Kelpie, la jument ne serait donc pas contre d’emmener le couple faire une petite promenade hors des murs de la ville. Svenja terminait de seller l’animal alors que sa vampire lui disait qu’elle ne pouvait s’imaginer combien elle était douée avec les animaux sauvages ; esquissant un petit sourire à cette remarque, elle se hissa sur la selle et mit ses pieds dans les étriers, tendant ensuite une main vers sa douce pour l’aider à grimper et à s’installer derrière elle.
Les mains de la rouquine sur les hanches, la sorceleuse effleura les flancs de la jument de ses talons afin que cette dernière ne se mette en route, quittant l’écurie et traversant les rues de la ville au pas en direction de la porte d’enceinte de la capitale.

Un fois au-delà de la porte, la jument s’élança au petit trot afin de s’éloigner, empruntant un chemin sous la direction de Svenja, qui n’avait pas d’itinéraire précis en tête ; voulant simplement profiter de la promenade, elle laissait la plupart du temps le hasard décider du chemin à emprunter, jusqu’à ce qu’elles se retrouvent sur une petite route isolée, sans aucun voyageur à l’horizon que ce soit devant ou derrière elles.
C’est alors que la louve sentit les mains de son aimée se mettre à bouger, passant de ses hanches à ses cuisses, et la caressant doucement ; cela surpris et fit frissonner la sorceleuse qui, en plus de cela, se voyait maintenant avec Eleanor collée contre elle, la poitrine de la belle écrasée sur son dos. Les joues un peu rouges, elle parvint néanmoins à garder une certaine contenance pour répondre à sa douce ; elle n’avait pas manqué ce petit ton coquin dans la voix de sa belle vampire.

- Vraiment ? Je suis contente que ça te plaise !

Il était évident qu’Eleanor n’allait pas en rester là, et Svenja ne dut pas attendre longtemps pour que les mains de sa belle ne remontent sur sa poitrine et ne la malaxe au travers de son armure de cuir souple, arrachant alors un petit soupir à la sorceleuse qui entendait sa vampire lui susurrer de fausses inquiétudes quant à son état actuel à l’oreille.
Ainsi donc la jolie vampire voulait jouer, eh bien elles allaient être deux ! C’est d’une voix un peu chancelante qu’elle réussit à répondre à sa douce.

- Tout… Tout va bien ma belle, ne t’inquiètes pas… Par contre tu a bien raison de t’accrocher à moi.

Un petit sourire plus tard, Svenja éperonna la jument afin de la faire partir au galop sur le chemin, filant droit devant elle, le bruit de ses sabots martelant le sol couvert par celui du vent qui sifflait aux oreilles des deux femmes. Maniant la bride, la louve fit alors tourner l’animal à droite pour la faire pénétrer dans une forêt ; elles galopaient à présent entre les arbres, les esquivant à chaque fois au dernier moment.
La sorceleuse se pencha en avant, se collant presque à l’encolure de Kelpie, cette dernière prenant alors encore un peu plus de vitesse alors qu’elle se rapprochait d’une petite ravine larges de trois mètres à peine et au fond de laquelle courait un ruisseau.

- Tiens-toi bien !

La jument bondit alors dans les airs et passa au dessus de l’eau, se réceptionnant ensuite sans le moindre mal de l’autre côté, ralentissant alors l’allure de sa course jusqu’à s’arrêter complètement au milieu d’une petite clairière.
La sorceleuse se redressa ensuite doucement en flattant la nuque de Kelpie, avant de faire passer sa jambe gauche par-dessus la jument afin de se retrouver assise en amazone sur la selle, le visage tourné vers Eleanor. Sans dire un mot, la louve embrassa sa belle tout en venant faire passer ses mains dans le dos de sa belle et la serrant dans ses bras. Leurs poitrines étaient écrasées l’une contre l’autre, et Svenja se mit alors sensuellement à mordiller la lèvre inférieure d’Eleanor, plongeant son regard dans les yeux verts de son aimée.

- Il fait calme ici… Je ferais bien une petite pause, qu’en dis tu ?


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Dim 6 Jan 2019 - 20:01





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor


Post mis sous hide, pour ne pas heurter la sensibilité des mineurs.






FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Dim 6 Jan 2019 - 23:32

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Lun 7 Jan 2019 - 23:50





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor


Post mis sous hide pour ne pas heurter la sensibilité des mineurs.






FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Mar 8 Jan 2019 - 21:42

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Mer 9 Jan 2019 - 23:08





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor.


Post mis sous hide pour ne pas heurter la sensibilité des mineurs.






FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Sam 12 Jan 2019 - 2:06

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Mar 15 Jan 2019 - 21:45





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor.


Prise par les évènements, nous nous étions laissées aller au calme du lieu ainsi qu'à des échanges bien plus brûlants et passionnants. Assises sur l'herbe, profitant du coucher de soleil, nous profitions de notre relation, du temps qui passait et qui nous avait réuni depuis maintenant un jour et demi. Le visage de Svenja, éclairée par les couleurs chaudes de l'astre descendant, était rayonnant de bonheur, son sourire radieux en disait long sur ce qu'elle ressentait. Sa tête sur mon épaule, je souriais, aussi, de partager ces moments qui n'appartenaient qu'à nous. Cependant, c'est en repensant à Reecon, que je me mis à accélérer le pas afin de rentrer à Chikai.


Nous nous levons rapidement, essayant de nous rhabiller le plus vite possible malgré que la tâche soit ardue. Une fois, cela fait, nous revenons sur nos pas et grimpons sur Kelpie, aidée par ma douce. Nous filons telle une flèche à travers la forêt, la campagne seikajin, après que ma louve m'annonce vouloir augmenter la cadence de course de la jument, et vouloir aussi, se séparer dans la capitale afin que l'une d'entre nous, rejoigne notre chambre à l'auberge, tandis que l'autre ira acheter des vêtements pour la nuit afin qu'on soit plus.... présentable devant Reecon.



-"D'accord ! On fait comme ça ! Rejoins-nous aussi vite que tu peux après !"


Quelques minutes suffisent à retourner à la capitale, bien sûr, Svenja ordonne à sa jument d'aller encore plus vite quand cette dernière est en vue, et après avoir franchi les portes, nous nous séparons après un dernier regard amoureux. Je file donc à l'auberge, courant au pas de course afin de monter l'étage qui me sépare de la chambre, et devant la porte, je reprends mon souffle avant d'entrer à l'intérieur. À peine ais-je le temps d'ouvrir, que Reecon bondit sur moi, m'enlaçant la taille de ses bras en pleurant.

-"-"Elanoooorrrrrrrrrrrr ! J'ai cru... *Sniff* J'ai cru que tu m'avais abandonné ! Je ne t'ai pas vu en fin d'après-midi et j'ai attendu jusqu'à la tombée de la nuit, mais tu n'étais toujours pas là. *Sniff* Alors... J'ai pensé... J'ai pensé..."

-"Ccchhhhhuuuuuuuuttttt... Je suis là maintenant. Ne pleure plus Reecon, je serais toujours là pour toi." Lui dis-je le cœur serré.

-"Toujours là ?"

-"Oui, mais laisse-moi m'assoir sur le lit s'il te plaît, il faut que je te dise quelque chose."

Fermant la porte, le garçon s’essuie le nez de sa manche de chemise décolorée, après s'être enlevé de ma taille, et vient s'asseoir à côté de moi sur le lit en écoutant attentivement ce que j'ai à lui dire d'important. Je me sens stressé, la décision que j'ai... Enfin... Qu'on a pris Svenja et moi, concernant Reecon, n'est pas sans conséquences. Il va falloir s'occuper de lui, l'accepter comme notre propre fils et lui faire comprendre sa place entre deux élues, chose qui n'est pas facile. Il va falloir accélérer les projets de vie comme la maison et mon retour à Minshu en demandant un rendez-vous à Jaël Tékina. Tout ça... Ça me paraît tellement loin, mais aussi tellement proche, comme si je peux l'attraper dans la paume de ma main. Sentant la nervosité m'envahir, je me hâte de dire à Reecon la bonne nouvelle.

-"Bon... Comment dire... J'ai parlé à Svenja toute la journée et... Heu... Disons que ton "intrusion" ce matin nous a beaucoup surprise, mais on s'est dit que... Enfin... On voudrait t'adopter ! Même si... je ne sais pas si tu voudrais devenir notre fils... ?"

-"Je... Elanor... Je... Je... Dit-il en replongeant son regard embrumé de larmes dans le mien. Oui ! Je veux... Venir avec toi... Et Senja ! Je... Je peux t'appeler... Maman ?"

Maman ? Un mot auquel je ne m'attends pas, que je n'aurais pas pensé entendre dans ma vie, qui me fait ouvrir les yeux d'étonnement avant de sentir mon cœur se serrer d'avantage tandis que des larmes perlent le long de mes joues. Je suis à la fois heureuse et effrayée et en enlaçant fortement mon "fils", je lui dis.



-"Oui... Tu peux m'appeler "maman" Reecon. Je suis ta nouvelle mère désormais. J'essaierais... J'essaierais de faire de mon mieux pour t'élever, même si j'ai peur. J'ai très peur d'échouer... Mais je t'aimerais comme mon propre fils, je te le promets."

-"Maman... ? Maman ! Je t'aime maman !" Me dit-il en pleurant à chaudes larmes, tout comme moi, en m'enlaçant également.


À ce moment-là, Svenja revient de l'extérieur, avec les vêtements, et entre dans la chambre en assistant à ce spectacle peu commun. Relevant la tête, les yeux mouillés de larmes de joie, je souris amoureusement à ma louve en lui tendant une main pour qu'elle vienne nous rejoindre.

-"Ma puce... Viens... !"







FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Mer 16 Jan 2019 - 22:59

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor
La capitale était à présent en vue, et Svenja demandait un dernier effort à sa jument, qui se mit à accélérer bien que sa vitesse soit déjà importante. Elles étaient enfin arrivées en ville, après cette folle course contre la montre, et Kelpie ralentissait déjà sous les ordres de sa cavalière, inutile de risquer de blesser quelqu’un en le faisant passer sous les sabots de l’animal.
Aidant sa belle à descendre, la louve esquissa un sourire tout en soutenant le regard tendre que son aimée lui lançait juste avant de la quitter pour regagner l’auberge en tout hâte.

Poussant alors un petit soupir de soulagement, la sorceleuse mit pied à terre à son tour ; certes elles avaient atteint Chikai, mais il n’était pas encore temps de se reposer sur ses lauriers. Laissant donc le soin à Eleanor d’aller retrouver Reecon, Svenja de son côté se mit en quête de l’établissement d’un tailleur, ou d’un marchand quelconque ; il ne fallut pas longtemps à son regard pour se poser sur une petite échoppe encore ouverte, qui proposait justement des vêtements. Attachant la bride de Kelpie à une petite barrière en fer forgé, elle pénétra dans le magasin, ses yeux furetant déjà à gauche et à droite.

- Je peux vous aider ?

Cette question venait d’être posée par une petite dame âgée, la propriétaire des lieux sans doute, qui se tenait juste à côté de l’entrée et repliait une robe pour la reposer sur une étagère. Elle tombait plutôt bien à vrai dire.

- Oui, je cherche des chemises de nuit… Il m’en faudrait deux pour adulte et une pour un enfant d’une douzaine d’années.

Un petit hochement de tête de la marchande plus tard et la louve se retrouvait devant les articles demandés ; elle prit un petit instant afin de choisir au mieux, évitant les chemises de nuit trop légères pour elle et Eleanor.
Son choix se porta alors pour deux vêtements de modèle identique mais aux couleurs différentes, l’un noir et l’autre rouge, pour elle et sa douce ; celui de Reecon était de couleur bleue ciel, et était à priori à la taille du jeune garçon, peut-être un peu grande, mais d’un rien.
Les achats effectués, Svenja quitta la boutique sans plus attendre et remonta sur sa jument, pour finalement se diriger à l’auberge ; ou plutôt l’écurie de cette dernière dans un premier temps, Kelpie avait besoin d’un repos mérité après ce galop d’enfer.

- C’est bien ma grande, tu a été parfaite !

Libérant la jument de sa selle et la laissant ensuite dans son box, avec une double ration de fourrage pour la peine, la sorceleuse regagna alors rapidement l’auberge, grimpant l’escalier quatre à quatre avant de se retrouver devant la porte de la chambre qu’elle partageait à présent avec Eleanor et Reecon.
Elle entra dans la pièce sans plus attendre, le paquet contenant les vêtements sous son bras gauche, et s’arrêta un petit instant en voyant sa douce et le jeune garçon enlacés, les larmes aux yeux tout les deux. Mais cela ne ressemblait en rien à des larmes de tristesse, c’était même tout l’inverse, ils versaient des larmes de joie ; néanmoins, elle avait encore du mal à comprendre pourquoi. D’une parole douce et d’un simple geste, Eleanor invita Svenja à les rejoindre, et tout en déposant au passage le paquet sur un meuble, la sorceleuse s’avança afin de prendre place aux côtés de sa belle et de Reecon, glissant sa main dans celle d’Eleanor pour entrecroiser leurs doigts.

- Pourquoi est-ce que vous pleurez vous deux ? Il s’est passé quelque chose ?

C’est avec un petit sourire tendre que la vampire expliqua alors à la louve ce qu’elle avait manqué ; de l’instant où Eleanor était rentrée dans la chambre jusqu’à ce qu’elle-même n’arrive enfin à son tour pour les retrouver émus tout les deux.
Elle comprit alors la raison de ces larmes, et ne pu s’empêcher de sourire, attendrie, lorsque sa belle lui dit que Reecon l’avait appelée maman après avoir accepté avec la plus grande joie d’être adopté par les deux femmes. Elle posa alors son regard sur le jeune garçon, ce dernier la fixait, toujours avec cet air un peu effarouché, voire distant, envers la sorceleuse ; relevant ensuite les yeux vers la vampire, il hésita un instant en sondant le regard d’Eleanor, se mettant ensuite à parler d’une petite voix hésitante.

- Senja… Tournant la tête, il fixait à nouveau la louve. Est-ce que je peux… T’appeler maman aussi ? Tu veux bien ?

Ce fut alors comme un électrochoc pour Svenja. Avait-elle bien entendu ? Oui, pas d’erreur possible, Reecon venait bien de lui demander si il pouvait la considérer elle aussi comme sa mère. La surprise pouvait se lire sur le visage de la louve, qui chercha alors de l’aide en regardant Eleanor ; elle était complètement perdue, paniquée, qu’est-ce qu’elle devait faire ? Qu’est-ce qu’elle devait faire ?

- Je…

Reposant son attention sur le jeune garçon, le coeur de la louve se figea un petit instant. Il la regardait, les yeux encore brillants de larmes, attendant avec impatience et anxiété une réponse de sa part. La surprise fit alors place à la douceur sur le visage de Svenja, un fin sourire se dessinant sur ses lèvres tandis qu’elle passait une main dans les cheveux de Reecon.

- Oui… Oui je veux bien…

La sorceleuse sentait les larmes arriver, mais elle parvenait à les contenir sans trop de mal, du moins jusqu’à ce que leur fils ne se jette dans ses bras pour l’enlacer et se serrer contre elle. Svenja en resta interdite, et se mit à pleurer presque aussitôt, refermant alors ses bras autour de Reecon et rabaissant son visage pour l’embrasser sur le front, en sanglots.
Toutes ces émotions en si peu de temps, depuis son arrivée en Kosaten, la louve ne pouvait plus retenir ce qu’elle ressentait ; elle avait retrouvé en à peine quelques semaines ce qui lui avait été enlevé il y a maintenant bien des décennies, une famille à aimer et qui l’aimait en retour. Elle s’y était pourtant faite, à cette vie solitaire, sans devoir rien attendre de personne… Et puis était arrivé ce nouveau monde, ensuite son Eleanor, et maintenant, leur fils.
Elle parvint tout de même à calmer ses pleurs, aidée par sa vampire qui venait se joindre à eux en les enlaçant ensembles ; reprenant un peu sa contenance, Svenja déposa un nouveau baiser sur le front de Reecon avant de venir embrasser Eleanor tendrement.

- Je… Je vous aimes tout les deux… Mes trésors…


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Dim 27 Jan 2019 - 23:29





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor


Toutes les émotions réunies n'étaient pas assez fortes pour décrire ce que je ressentais. En plusieurs points, je m'étais retrouvée en Svenja, la solitude, la longévité, l'inconsidération, le rejet... La famille était une chose aussi lointaine et aussi fragile que l'on ne pouvait pas espérer un jour. C'était avant... Maintenant, le futur nous déployait les bras, nous donnant une route à suivre, semées d'embûches certes, mais loin d'être désagréable. Ma louve était revenue quelques minutes après mon arrivée auprès de Reecon, notre futur fils et en nous voyant dans une telle situation, elle devait se demander ce qui s'était passé. D'un geste tendre, je l'avais invité à nous rejoindre.


Le pas léger, Svenja dépose le petit paquet sur un meuble, avant de s'installer à côté de moi, derrière Reecon qui m'enlace encore. Venant entrecroiser mes doigts avec ceux de ma belle, je lui expose la situation dans laquelle nous nous sommes trouvés, Reecon et moi.



-"Je lui ai parlé de notre décision ! Le fait de l'adopter toutes les deux et tout ça. Il est vraiment heureux, et moi aussi... Je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer."


Ma sorceleuse comprend mieux nos ressentis et regarde notre nouveau fils dans les yeux. Une chose qui effraie encore Reecon quand on voit sa réaction, distante, envers mon aimée. Cherchant mon regard, je plonge mes yeux d'émeraudes aux siens en souriant et en déposant mon autre main sur son épaule. Un long échange de transmission se fait, pas besoin de parler, pas besoin de le dire, nos cœurs parlent pour nous, et après quelques instants, c'est l'enfant qui demande à Svenja s'il peut l'appeler "maman". Aux mots du garçon, un petit gémissement, plutôt un petit haut le cœur, d'émotion m'envahit et cela continue quand ma louve cherche des réponses dans mes yeux. Un grand sourire ému... C'est tout ce que je peux lui donner comme réponse, aime comme tu voudrais être aimée, répond avec ton cœur noble et laisse toi guider vers ton avenir, Svenja de Maribor. Un simple geste tendre et une parole douce suffisent à rassurer Reecon, qui dans la foulée se blottit contre ma louve en pleurant de plus belle. Svenja aussi, fond, même si elle a essayé de le dissimuler, et pour ma part, un petit rire semblable à de la surprise survient, mais dont les larmes reviennent aussi vite que les précédentes. En me joignant à eux pour les enlacer, je sens tout l'amour, toute l'émotion qui parcoure la chambre, un amour que m'envoie ma chérie en m'embrassant tendrement ainsi que le front de notre fils.

-"Moi aussi, je vous aime ! Je ne vous abandonnerais pas, je le jure ! "

Après un long moment, afin de se calmer, nous nous essuyons le visage. La nuit est déjà presque tombée et il nous faut penser à manger un peu et aller dormir, cependant, une question très banale me brûle les lèvres.

-"Tu as pris ton bain Reecon ?"

-"Non, je vous ai attendu toute la journée, je voulais vous revoir !"

-"Dans ce cas-là, en avant petit soldat ! On mangera juste après d'accord ?"

-"Mmmhhh d'accord..."

En nous dirigeant vers la salle de bain, je fais signe à ma louve de nous suivre. Reecon commence à enlever ses vêtements, mais je sens qu'il est gêné, il me regarde avec un air honteux, voir timide.



-"Maman... Elanor... Je... Je me sens mal..."

-"Pourquoi ? Aaaahhhh, j'ai compris ! T'inquiètes pas ! On en a vu d'autres n'est-ce pas ma louve ?" Lui dis-je en faisant un clin d’œil.


Une fois dans la bassine d'eau chaude, nous jouons pour la première fois avec Reecon, soit en lui lavant les cheveux, soit en nous éclaboussant d'eau. Les rires résonnent dans la pièce, laissant la bonne humeur faire place dans nos vies.







FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Lun 28 Jan 2019 - 20:00

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor
Une famille, enfin. Après toutes ces années d’errance, la sorceleuse pouvait enfin goûter au bonheur d’être entourée de personnes qu’elle aimait et qui l’aimaient en retour ; serrant toujours Reecon dans ses bras, elle semblait éprouver quelques difficultés à calmer ses pleurs tant l’émotion la submergeait de toutes parts.
Sentant les bras d’Eleanor se refermer sur elle et le jeune garçon, les larmes de Svenja s’étaient peu à peu calmées, et elle les avait embrassés tout les deux, sur le front pour l’un, et un tendre baiser amoureux pour l’autre, avant que la promesse de la vampire ne vienne faire verser de nouvelles larmes à la louve, qui plongea ses yeux ambrés larmoyants dans ceux, émeraudes, de sa compagne. Ce serment, cet amour qui leur était destiné à Reecon et à elle, Svenja ferait également tout ce qui était en son pouvoir pour le protéger, et ce au péril de sa vie s’il le fallait ! Personne, pas même les dieux de Kosaten, ne lui enlèveraient jamais ces deux personnes si chères à son coeur.

Il fallut un petit moment pour que les larmes ne cessent de couler tant l’émotion dans la pièce était palpable, chacun essuyant ses yeux et ses joues en gardant le sourire aux lèvres.
La soirée à présent bien avancée, la rouquine demanda à Reecon s’il avait déjà prit son bain, ce à quoi il répondit que non, ayant préféré attendre le retour des deux femmes ; et c’est sous les ordres de la générale Eleanor que leur fils prit la direction de la salle de bain, accompagné par ses deux nouvelles mamans car, bien sûr, la louve n’allait pas être en reste, invitée par sa douce à les suivre.
La gêne de Reecon était visible alors qu’il commençait à se dévêtir, et cela était tout à fait compréhensible ; fort heureusement il fut rassuré par la vampire, qui invita également Svenja à rassurer le jeune garçon. Effectivement, elle en avait déjà vu d’autres, mais dans des circonstances bien différentes.
Aidant Reecon à retirer sa chemise, la louve lui adressa un sourire tout en déposant un petit bisou sur le bout de son nez.

- Il ne faut pas être gêné tu sais, c’est normal pour des mamans de donner le bain à leur enfant.

- Je… Le malaise qui semblait étreindre le jeune garçon s’évapora aussi vite qu’il n’était arrivé, et il affichait dès lors un air radieux. D’accord alors !

Un petit éclat de rire plus tard et voilà Reecon dans la bassine d’eau chaude, entouré d’Eleanor et Svenja, chacune agenouillées de part et d’autre du large récipient. Le bain se passait pour le mieux, agrémenté d’éclaboussures d’eau envoyées ici et là, chacun se retrouvant à son tour un peu aspergé, dans la bonne humeur générale et les rires.
Ayant ôté ses gants auparavant, la louve frictionnait fermement, mais sans lui faire mal, les cheveux de Reecon qui semblaient ne plus avoir connu de savon depuis un petit moment ; la tignasse encore savonneuse, il regardait tour à tour ses mamans, un sourire ravi aux lèvres.

- Attention, on va rincer !

A l’aide d’un petit seau, qu’elle remplit dans la bassine, Svenja fit couler de l’eau sur les cheveux d'un Reecon riant afin de les lui rincer ; elle posa ensuite son regard sur les vêtements du jeune garçon, qui semblaient bientôt arriver au bout de leur vie. Il était hors de question que leur fils ne continue à s’habiller avec ça !

- Il faudra qu’on se rendre tout les trois à la boutique dans laquelle je suis allée chercher les chemises de nuit, je suis sûre qu’on pourra y trouver quelque chose de bien pour Reecon.

- C’est vrai ?! Je... Je vais avoir de nouveaux vêtements?

Les yeux de ce dernier s’illuminèrent alors et un large sourire se dessina sur son visage, scrutant tour à tour Eleanor puis Svenja, presque impatient d’être à demain pour choisir ses futurs vêtements. Profitant de la joie du jeune garçon, qui devait sans doute attirer l’attention d’Eleanor, la sorceleuse en profita pour envoyer un petit peu d’eau sur le visage de sa belle, lui tirant alors la langue de manière joueuse, et lui adressa un petit clin d’oeil.

- On pourrait peut-être même y trouver des vêtements plus simples que nos armures, qu’en dis-tu ? Rapprochant son visage de celui de la vampire, la louve lui murmura quelques mots au creux de l’oreille. Et pourquoi pas aussi quelque chose de plus… Coquin ?

Volant un baiser à sa douce, Svenja aida ensuite Reecon à sortir de la bassine, propre comme un sou neuf, et se saisit d’une grande serviette, la déposant sur la tête de leur fils afin de lui sécher doucement les cheveux. Si on lui avait dit un jour qu’elle se retrouverait dans une pareille situation, à vivre cet instant réservé uniquement aux familles, jamais elle n’y aurait cru ; elle avait d’ailleurs toujours un peu de mal à y croire, craignant de se réveiller d’une minute à l’autre et que tout cela ne soit qu’un doux et joli rêve. Mais le gargouillement qu’émit son ventre la rappela à l’ordre ; non, elle ne rêvait pas, et oui, elle était juste heureuse.

- Est-ce que tu veux que j’aille commander le repas pendant que tu t’occupes de lui ? Ou bien tu préfère y aller ?


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Ven 1 Fév 2019 - 17:05





Fragment d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor


Dans cette pièce où le bain est propice, nous nous amusons bien tous ensemble, comme une vraie famille. Reecon est au ange, bichonné par deux mamans complètement gagas et nous l'assumons fièrement. Découvrir le rôle de mère, de parents, c'est à la fois nouveau, excitant, mais aussi angoissant, le poids des responsabilités venant frapper à notre porte, Svenja et moi. Mais j'ai fait un choix, je l'assumerais quoiqu'il arrive, même si, je ferais des erreurs, peut-être beaucoup plus qu'une "vraie" mère qui a vu grandir dans son ventre ce petit être et lui donner la vie. Peut-être qu'un lien encore plus fort se créer entre l'enfant et la mère, mais même si je ne connais pas ce sentiment, je suis heureuse d'avoir Reecon et Svenja.


Pendant que ma louve rince notre petit bonhomme, elle nous fait part de sa réflexion afin d'acheter de nouveaux habits à Reecon, chose qu'il le ravit pleinement tant j'imagine qu'il n'a pas connu le luxe d'en avoir des récents. Trop occupé avec mon fils, je ne vois pas la petite éclaboussure d'eau que m'envoie ma chérie, celle-ci venant s'écraser sur mon visage, avec une Svenja moqueuse en tirant la langue, avant qu'elle me propose, nous aussi, d'acheter des vêtements du quotidien, plutôt que nos armures. Hochant la tête par l'affirmatif, je vois le visage de ma louve se rapprocher pour venir susurrer à mon oreille qu'on pourrait, à la même occasion, s'acheter des habits plus... Affriolant, plus frivole quoi ! Un bisou plus tard et voilà que je rougis légèrement. Parler d'érotisme et de choses bien plus sexuelles presque devant Reecon, ça me semble tellement gênant, mais dans un regard complice et un sourire qui en dit long, je lui réponds



-"C'est une bonne idée... Je ferais bien attention à planquer mes achats pour te laisser la surprise jusqu'au bout..."


Tandis que ma louve s'occupe d'essuyer Reecon, j'admire le bonheur qui illumine son visage avant que... Un bruit sourd se fait entendre. Pouffant de rire à moitié, je constate que notre après-midi "épuisante" à faire de l'exercice physique, a puisé dans nos forces. Un bon repas pour équilibrer tout ça et ce sera parfait avant d'aller au lit, d'ailleurs, c'est la question que me pose mon aimée, savoir qui sort de la chambre pour commander. Faisant un signe de la main, je lui dis.

-"Repose-toi ma puce, reste avec Reecon, ça te permettra de discuter un peu plus avec lui. Je ne serais pas longue, surtout que, moi-aussi, j'aimerais discuter de certaines choses avec vous deux. Rien de bien méchant rassurez-vous, mais c'est important. Bisou mes amours, soyez sage le temps que je revienne !"

Ni une ni deux, je ressors de la chambre et descends dans la salle commune afin de trouver l'aubergiste. Plusieurs personnes sont entrain de se restaurer, assises à différentes tables, d'autres jouent aux cartes. Arrivée au comptoir, je demande au patron de nous préparer plusieurs plats, charcuteries, ragoût bien chaud, fromages, pain et desserts à gogos. Déposant une bourse assez remplie de yens sur la table, j'annonce au patron.

-"Voilà pour la nourriture, je vous rembourse aussi la table cassée de ce matin. Ça suffira ?"

Il regarde à l'intérieur de la bourse et hoche la tête en souriant. Après m'avoir remercié, il se met au travail pour tout préparer, et de mon côté, j'attends à une table, en ayant commandé une bière au passage. Je profite du moment présent, regarde les gens, écoute le brouhaha ambiant sans m'y attarder, regarde le personnel s'attelait à la tâche, non vraiment... Je me sens heureuse. Plusieurs minutes plus tard, le repas est prêt, plusieurs personnes emmènent les victuailles dans notre chambre sous mes directives, et les aide à porter deux trois petites choses pour les aider.




Rentrant à nouveau dans la chambre, on dépose les plats sur les différentes tables à disposition et remercie le personnel, avant d'annoncer fièrement, et toute guillerette, à ma famille.

-"♪♫ Le repas est servi ! ♪♫"







FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 


Dernière édition par Eleanor Burns le Sam 2 Fév 2019 - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Sam 2 Fév 2019 - 14:29

Fragments d'un discours amoureux
FEAT :Eleanor
Reecon et Eleanor semblaient d’accord avec l’idée de la sorceleuse d’aller faire un petit tour dans la boutique de vêtements dès le lendemain, afin de trouver quelque chose de plus adéquat pour leur fils que ses habits crottés et usés. La petite précision, concernant d’autres tenues pour les deux femmes, fit sourire la rouquine qui précisa qu’elle prendrait bien soin de cacher ses achats à la louve pour lui faire la surprise ; bien évidemment, Svenja avait prit soin de murmurer de manière à ce que Reecon n’entende pas un traître mot de ce petit secret. Il était de toutes façons trop content à l’idée d’avoir de nouveaux habits pour être attentif à la petite conversation privée entre ses mamans. Affichant elle aussi un sourire, elle vint frotter le bout de son nez sur celui d’Eleanor.

- Encore une surprise ? Décidément tu me gâte beaucoup trop.

Reecon à présent hors de la bassine et Svenja le séchant, l’heure était venue de s’occuper du repas ; et suite à la question de la sorceleuse, Eleanor se proposa d’aller commander les victuailles, laissant ainsi l’opportunité au jeune garçon et à la louve de faire plus ample connaissance. Une discussion importante ? Sur quel sujet ? Cette annonce la laissa quelque peu perplexe, de quoi sa douce voulait-elle parler ? Reecon sourit alors à la vampire, les cheveux tout ébouriffés.

- A tout de suite maman !!

- On sera sages ma puce, promis.

Ils étaient à présent seuls tout les deux, Svenja continuant de frictionner délicatement Reecon à l’aide de la serviette jusqu’à ce qu’il soit sec. Souriant alors, elle se releva et lui prit la main, l’emmenant dans la chambre tout en prenant au passage le paquet contenant les vêtements pour la nuit.

- Maintenant, tu va essayer ta chemise de nuit d’accord ? J’espère que je l’ai bien prise à ta taille.

Il trépignait d’impatience, et observait presque avec émerveillement la louve ouvrir le paquet pour en sortir une jolie chemise de nuit bleue ciel, qu’elle tendit alors dans sa direction avec un sourire affectueux. Le regard de son fils passa alors du vêtement au visage de Svenja, à plusieurs reprises.

- C’est vraiment pour moi ?

- Oui, c’est pour toi trésor ; lève les bras, je vais t’aider à l’enfiler.

Heureux, Reecon leva les bras pour permettre à la sorceleuse de le vêtir de la chemise de nuit ; une fois cette dernière en place, la louve esquissa un léger sourire amusé en remarquant qu’elle avait choisis un vêtement un peu ample pour le jeune garçon, trop grand d’une taille ou deux sans plus. Cela ne sembla pas pourtant gêner Reecon qui, après s’être admiré pendant un petit instant, se jeta au coup de Svenja pour l’embrasser sur la joue tout en se serrant contre elle.

- Merci maman !

Souriante, elle laissa glisser ses doigts dans les cheveux du garçon, qui avait bien vite prit le plis de les appeler maman, Eleanor et elle. Leurs regards se croisèrent alors et c’est avec un petit air curieux que Reecon approcha sa main du visage de la louve, l’approchant de la cicatrice qui ornait l’oeil gauche de cette dernière.

- Ca te fait mal la blessure ?

- Non, enfin, plus maintenant, elle est assez ancienne.

Les petits doigts de son fils effleurèrent alors la blessure, il semblait presque tout aussi stupéfait qu’Eleanor à ce sujet ; et sans doute avait-il pu en apercevoir d’autre ce matin. Il était évident qu’il allait lui poser encore plusieurs questions en rapport à cela, après tout, à son âge on était du genre curieux non ?

- Tu t’es battue contre qui ?

- Contre quoi plutôt. Dans mon monde, je chassais les monstres qui faisaient du mal aux gens, et c’est un de ces monstres qui m’a fait ça.

- Ooooh

Reecon avait l’air d’être émerveillé d’entendre cela, comme tout enfant qui se respecte, les montres devaient sans doute lui faire peur, alors quoi de mieux pour être rassuré que d’avoir une maman qui tue les monstres ? Il allait embrayer sur une nouvelle question, mais c’est à cet instant qu’Eleanor revint dans la chambre, accompagnée par le personnel de la taverne qui apportait les plats et les disposait sur la table ; encore une fois, la vampire avait mit les petits plats dans les grands et c’était un vrai festin qui s’étalait sur la table. Eleanor annonce alors, sur un ton enjoué, que le repas est servit, il n’en faut pas plus à Reecon pour se diriger vers la table en trottinant, humant déjà le fumet des plats; il tourna ensuite le visage vers Eleanor, tout sourire.

- Hmm, ça à l’air trop bon ! Merci maman !

Il ne perdit pas de temps pour s’installer sur une des chaises, ravit, alors que Svenja s’approchait doucement d’Eleanor, déposant un baiser dans le creux du cou de cette dernière.

- On ne risque pas de mourir de faim avec tout ça, merci mon ange. De quoi voulais tu que l’on discute ?

Reecon,  revint alors soudainement sur la conversation qu’il avait eu quelques instants plus tôt avec la louve, lui demandant le plus simplement du monde des précisions sur le monstre qui lui avait laissé ce souvenir à vie sur le visage.

- C’est quel monstre qui t’a fait mal ?

- Oh heu, un katakan…

- C’est quoi un katakan ?

La question resta en suspend pendant un petit instant, avant que Svenja n’y réponde d’une voix un peu hésitante, passant une main sur sa nuque.

- C’est… C’est un vampire…


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 489
Yens : 2083
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 27
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 87
Nombre de topic terminé: 27
Exp:
4/6  (4/6)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Sam 2 Fév 2019 - 16:23





Fragments d'un discours

amoureux.



Feat.Svenja de Maribor


Les plats dorénavant sur la table, le personnel part, nous laissant seuls. Reecon en profite pour venir humer ce doux festin qui lui tend les bras, me remerciant gentiment avant de s'installer et commencer à manger. Ma louve me rejoint et m'offre un tendre baiser dans le cou, geste de tendresse que je renvoie en effleurant le bout du nez à celui de ma chérie en souriant. Elle en profite d'ailleurs, pour me demander le sujet de la discussion à venir, mais voulant répondre, voilà que notre fils me devance, en demandant à Svenja quel monstre lui a fait mal dans la passée. Elle m'en a déjà parlé hier, un katakan, mais qu'est-ce qu'un katakan ? Dans une gêne palpable, ma puce se masse la nuque en précisant la nature de la créature : un vampire.

-"Un vampire ? Beurkkk, ils me font peur comme monstres !" S'exclame alors Reecon en affichant un air peureux.


Sur le coup, je déchante vite, perds légèrement mon sourire et baisse les yeux. Je ne peux pas lui en vouloir, il n'a que douze ans, mais n'a-t-il jamais soupçonné ma nature vampirique chez moi ? Caressant de la main, la joue de ma louve, je retrouve le sourire et reprends confiance, mieux vaut lui dire maintenant plutôt qu'il ne l'apprenne plus tard dans de mauvaises circonstances. M'asseyant à côté de Reecon, je lui mets une main sur son épaule, chose qu'il ne comprend pas à l'instant.



-"Dis-moi, Reecon, est-ce que tu m'aimes ?" Lui dis-je sérieusement.

-"Bien sûr ! Pourquoi maman ? Enfin... Je pense encore à maman et papa, même si... Il s'arrête un instant, un air triste sur le visage avant de reprendre en souriant. Mais maintenant, j'ai une famille ! Maman Elanor, maman Senja, je vous aime beaucoup !"

-"Je dois te montrer quelque chose alors mon fils, quelque chose dont il faut que tu saches, n'ai pas peur, jamais je ne te ferais du mal."


En souriant fortement, je lui dévoile mes crocs pour qu'il comprenne ce que je suis. Évidemment, sur l'instant, il recule de peur avant de me fixer dans les yeux, en passant aussi sur ceux de Svenja. Personne ne bouge tandis que j'essaie de le rassurer tant bien que mal. J'espère n'avoir pas fait de bêtise.

-"Écoute Reecon, tu as compris maintenant que je suis aussi une vampire, un monstre... Ta maman Svenja, aussi, est un monstre aux yeux des gens, peut-être dans son ancien monde, mais c'est trop compliqué de te l'expliquer maintenant. Je vais te dire un secret, l'important n'est pas ce que l'on est, mais ce qu'on décide de devenir. Levant légèrement le bras, j'avance doucement ma main vers la poitrine de mon fils et la dépose gentiment sur son cœur. Il existe, peut-être, plusieurs types de monstres, plusieurs types de vampires, des gentils comme des méchants, mais jamais je ne ferais du mal aux personnes que j'aime, jamais !"

-"Maman... ? C'est... Ce sont de vraies dents de vampire ?" Me dit-il en essayant de les toucher fébrilement.

-"Oui poussin, ce sont de vraies canines. Et si tu n'es pas sage, je te mange tout cru !" Lui répondis-je en lui chatouillant le ventre et en rigolant.

-"Ah ah ah non, maman ! Arrête ! Tu n'es pas un méchant monstre alors maman ? Et maman Senja, elle aussi elle n'est pas méchante ?"

-"Non, ha ha ha ! Non, elle n'est pas méchante, enfin... Ça dépend de quel point de vue on se place. Dis-je en tirant malicieusement la langue à ma bien-aimée. On t'aime toutes les deux Reecon, on te protégera et on sera comme une vraie famille ! Oh, et, je n'ai pas fais attention, mais tu es très beau avec ce vêtement mon poussin."

Rassuré, notre petit bonhomme se remet à manger tandis que j'invite Svenja à en faire de même en s'asseyant entre Reecon et moi, durant tout le repas, je n'ose pas parler du sujet principal, de peur que de mauvais souvenirs remontent chez notre fils. Nous discutons longuement, rions de bon cœur et passons un moment agréable, après que les révélations ont été faites. Une fois le repas terminé, et que les grandes "goules" aient mangé jusqu'à se remplir le bide, je les invite à venir sur le lit, le temps de discuter à nouveau. Donnant un tendre baiser sur le front de Reecon, je lui demande.

-"Bon... Ce dont je voulais parler avec vous, enfin... Tous ensemble, c'est par rapport à toi Reecon. J'aimerais que tu nous parles de ta famille avant que je te trouve ici, dans la capitale. Tu habitais où ? Où sont tes vrais parents ? Pourquoi t'es-tu retrouvé à la rue ? Je sais que ce n'est pas facile, mais tu peux tout nous dire trésor, nous sommes une famille, d'accord ?"







FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 177
Yens : 2234
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 19
Nombre de topic terminé: 5
Exp:
0/6  (0/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   Dim 3 Fév 2019 - 18:23

Fragments d'un discours amoureux
FEAT : Eleanor
La sorceleuse semblait effectivement un peu gênée de donner la nature du monstre qui lui avait fait cette blessure. Elle n’avait jamais dis clairement à Eleanor qu’elle avait combattu des vampires par le passé, bien que cela était sous-entendu dans l’énoncé de sa profession de tueuse de monstres ; mais maintenant que c’était dis, comment la rouquine allait-elle réagir, sachant que la louve avait tué sans doute nombre de ses ‘congénères’ ?
Mais ce fut la réaction de Reecon qui surprit le plus Svenja, lorsqu’il annonça de but en blanc son dégoût pour les vampires, ces derniers lui faisant très peur. Elle tourna alors le visage vers sa douce et remarqua l’air attristé de cette dernière qui venait de perdre son sourire et baissait ses jolis yeux émeraudes. Pour le jeune garçon, il était normal de craindre les vampires, créatures de la nuit suçant le sang des gens pour s’en repaître ; cette peur allait être un soucis, lorsqu’il apprendrait la véritable nature d’Eleanor.

La louve posa alors une main dans le dos de sa douce, inquiète, puis fut soulagée de sentir la caresse sur sa joue ; heureuse de voir la rouquine ne pas se laisser abattre, elle l’accompagna près de Reecon, mais alors qu’Eleanor s’installait aux côtés de leur fils en prenant place sur une chaise. Svenja, elle, se tenait debout derrière sa sa douce, les mains posées sur ses épaules ; elle se doutait un peu de l’idée qu’avait la rouquine, le gamin allait avoir une sacrée surprise d’ici peu, il risquait même d’être encore plus effrayé ! Mais la sorceleuse était confiante, son aimée saurait trouver les mots justes.

Soutenant en silence Eleanor alors qu’elle entamait ses explications, Svenja était anxieuse quant à comment la nouvelle serait prise par Reecon ; elle fixait le jeune garçon qui, après une petite moue triste à l’évocation de ses vrais parents, exprima à nouveau toute l’affection qu’il portait aux deux femmes, juste avant que la vampire ne lui dévoile la vérité.

Comme elle s’y attendait, le jeune garçon eu un mouvement de recul apeuré en voyant les canines d’Eleanor, et son regard un peu perdu glissait des yeux de la vampire à ceux de la louve ; il fallait maintenant lui expliquer, le rassurer, qu’il comprenne qu’il n’avait rien à craindre. Ce que fit la vampire avec brio, parlant doucement et simplement à leur fils, qui semblait être de moins en moins effrayé à mesure qu’il écoutait sa maman lui parler.
Tout revint alors à la normale lorsqu’Eleanor menaça Reecon de le manger tout cru s’il n’était pas sage, le tout dans un franc éclat de rire partagés par tous. Sans doute afin d’être rassuré une dernière fois, le jeune garçon demanda tout simplement confirmation du fait qu’aucune des deux femmes n’était méchante, ce à quoi la rousse répondit par la négative, lançant tout de même une petite allusion à l’attention de la louve tout en lui tirant la langue.

- Et puis tu sais Reecon, un katakan, c’est une vraie bête sauvage, Eleanor n’est pas comme ça.

Bien que le petit regard adressé à sa rouquine laissait à croire qu’elle pensait l’inverse, mais d’une bien agréable manière.

- Oui, nous serons toujours là pour toi, et nous ferons en sorte que tu ne manque jamais de rien. Elle sourit à la remarque d’Eleanor sur la chemise de nuit de leur fils. J’ai plutôt bien choisis oui, mais je pense que c’est un peu grand, tu ne trouves pas?

Le sujet était à présent clos et entendu ; Reecon acceptait le fait qu’une de ses nouvelles mamans soit une vampire, ce qui rassura tout le monde sans aucun doute.
Ce repas partagé dans une ambiance familiale fut un moment très agréable, tout les trois discutaient de choses et d’autres, parfois même d’anecdotes assez rocambolesques qui les faisaient rire aux éclats. Néanmoins, Svenja attendait qu’Eleanor ne leur dise enfin quel était ce sujet important dont elle voulait leur parler ; bien que la vampire l’aie assurée que ce n’était rien de grave, le sujet devant être important pour elle vu la manière dont elle l’avait évoqué.

Les assiettes vidées et les estomacs à présent bien remplis, c’est sous l’invitation de la rouquine que tous vinrent prendre place sur le lit, Reecon entre ses deux mamans, alors que le moment était venu de savoir ce qui brûlait tant les lèvres d’Eleanor.
Elle voulait en savoir plus sur le jeune garçon, d’où venait-il, où étaient ses parents ; tant de choses qu’elles ignoraient encore à son sujet et qu’il serait sans doute douloureux pour lui de se remémorer.

Il hésitait, cela se voyait dans ses yeux, et leva le nez en direction du regard félin de Svenja, comme pour lui demander ce qu’il devait faire malgré les mots rassurant d’Eleanor. Passant délicatement ses doigts dans la tignasse brune de leur fils, la louve lui sourit doucement.

- Si tu ne veux pas en parler, nous ne t’en voudrons pas trésor, j’imagine que ce sont des souvenirs tristes et qu’y repense te fera sans doute du mal… Mais nous sommes là maintenant, tu es en sécurité.

Reecon baissa alors les yeux en hochant doucement la tête, prenant dans chacune de ses mains celles d’Eleanor et de Svenja, avant de se mettre à parler d’une petite voix.

- Avec papa et maman, on avait notre maison dans les territoires neutres… On avait plein d’animaux aussi, des vaches, des cochons, même des poules et des poussins! Papa les élevait et moi je l’aidais… Maman elle, elle faisait des tartes et les vendait aux gens du village, c’était les meilleures tartes du monde entier !

Le jeune garçon se remémorait cela en esquissant un petit sourire, ces souvenirs devaient être heureux. Il resserra soudain l’étreinte de ses petits doigts sur les mains des deux femmes, sa voix prise de petits sanglots. La suite de son histoire n’allait certainement pas être aussi joyeuse, si bien que Svenja senti son coeur se serrer.

- Puis… La… La sorcière est arrivée…


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]   

Revenir en haut Aller en bas
Fragments d'un discours amoureux. [Feat Svenja] [+ 18]
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le discours de Préval à L'ONU
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Un discours controversé
» Discours de la très honorable gouverneure Michaëlle Jean
» Discours du PM lors de la Mission Economique Canada-Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.