Partagez
Entre disparition et conclusion (feat Lexi)
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyDim 02 Déc 2018, 10:55

Entre disparition et conlusion
Pour le correcteur et les lecteurs:
 
Le trajet à cheval fut long mais pus court que si on avait à le faire à pied. Nous étions enfin à la porte de la capitale , j'avais une certaine impression que toutes mes aventures se résumaient à exploration autour de Shiriai puis retour à la capitale. C'était un peu l'ironie du sort que cette fois-ci je n'y rentrais pas seul. Je descendais donc du cheval tout en faisant attention à ne pas lui faire de mal car je n'étais pas très habitué.

"Tu en as de la chance Lexi , de pouvoir voyager avec une bête comme celle-ci . J'ai pris l'habitude de voyager seul mais avoir un compagnon, cela serait vraiment super."

Nous voilà de retour à la maison , enfin maison je n'avais pas vraiment de quoi me loger , même si j'avais quelques sous pour me payer des nuits à l'auberge.
On avançait donc dans la capitale à la recherche d'un quelconque indice qui nous mènerait à l'homme que nous recherchions. Mais rien … nous voilà assis proche d'une fontaine à écouter lentement l'eau couler.

"Je te propose que nous nous séparions à nouveau , la dernière fois cela nous avait permis d'avoir beaucoup d'information et puis Shiriai est une très grande comme ville. Revenons ici dans deux heures!"

Cela étant dit je repartis à la pêche aux informations, je demandais aux gens qui passaient s'ils n'avaient pas vu l'homme dont je donnais la description mais rien… toujours rien… Il y avait franchement de quoi laisser tomber mais repenser à cette triste famille me donna l'envie de continuer jusqu'à ce que je tombe sur une affiche mise sur un bâtiment . Dessus il y avait écrit : "Le plus grand mariage de tout Tenshi!" J'arrachais cette affiche afin de pouvoir le montrer à Lexi en temps voulu et je remarquais aussi que ce n'était pas la seule : il y en avait beaucoup .
Idée de mise en page de l'affiche:
 
Il n'y avait quelque chose que je n'avais pas vu sur le moment mais que je pus voir lorsque je relisais à nouveau l'affiche :" Tout Shiriai est invité". Alors ce couple de marié désirait vraiment inviter du monde , il devait être très riche , riche comme notre homme. Le mariage avait lieu dans deux jours… Je pensais que nous avions là une première piste.Les deux heures étaient écoulées et j'étais bien revenu à l'heure cette fois-ci afin de montrer à Lexi ma découverte.
; color:black;">Relationel


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage


Dernière édition par Nobio le Mer 09 Jan 2019, 09:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyMer 05 Déc 2018, 21:14

Entre Disparition et conclusion

Ft Nobio

Rappels:
 
Lexi avait demandé un effort conséquent à sa monture, bien qu’elle fût parfois descendue pour soulager son dos, afin de réaliser le trajet Keiken-Shiriai le plus rapidement possible. Elle le flatta à l’arrivée, descendit de la selle après Nobio, et répondit à ce dernier qui appréciait la monture :
J’ai travaillé pour me l’offrir, et puis une petite mission pour les rebelles de Reisha - lorsque l’île était corrompue - m’a permis de pouvoir me l’acheter. Depuis je ne m’en suis jamais séparée, et j’ai une certaine complicité désormais. C’est vraiment un brave cheval.
Une fois que la blonde eut ramené Sivuaani aux écuries de la cité, accompagné de quelques pièces pour payer les palefreniers, Nobio et elle déambulèrent un peu dans les rues de la capitale - dans laquelle ils étaient entrés sans souci de par leur statut - sans grand succès. Quel ne fut pas le soulagement de la marchombre solitaire lorsqu’il proposa qu’ils se séparent ! Lorsque cela patinait, elle n’était jamais aussi efficace que lorsqu’elle était seule. Il lui donna rendez-vous au même endroit que là où ils se trouvaient : devant une petite boutique d’épices et de pigments, dans une ruelle commerçante de la ville. Deux heures. C’était peu, aussi Lexi se contenta-t-elle d’acquiescer avant de se fondre dans la foule, et de rapidement disparaître aux yeux de l’élu. Elle se dirigea immédiatement vers les quartiers qu’elle connaissait comme “chauds”, autrement dit peu fréquentables. Le jour, ils étaient mal fréquentés, sales, un peu morts. La nuit, les ombres y prenaient vie, dans leurs formes les plus inquiétantes… Lexi connaissait peu à peu la cité, et surtout les recoins sombres. Après avoir vérifié que personne ne l’observait, elle se hissa grâce à quelques poubelles et un gouttière sur les toits de la ville. Là où elle avait rencontrée Raiten, élu du Cristal, qui avait renseigné Lexi sur son statut de nouvelle élue un peu perdue. Elle ne l’avait depuis, jamais revue.

Mais pour l’instant, trêve de nostalgie ! Elle devait attrapper des informations. Se dirigeant grâce à ses précédentes excursions vers un entrepôt qu’elle savait repère de quelques scélérats, elle s’en approcha, et concentra son attention afin de capter les sons émanant d’une fenêtre.
... Il se marie ? Tant mieux ! Peut-être que ça l’occupera un peu ! Je te jure si je tombe sur un de ses sbires en train de toucher à mon matos…
T’inquiète gars, ses sbires comme tu dis, c’est des gagne-petit, ils toucheront pas à ton matos de pointe, y en a pour trop gros.
Des gagne-petit mais gagne-souvent alors ! Tu te rends compte les couilles en or qu’il se fait ?
Mais non c’est le bruit qu’il fait courir enfin, il est déjà riche d’un héritage de toute façon. Il essaie juste de se faire une place dans le milieu.
T’as raison. Que des amateurs. Bon en parlant de mon matos, je remplace une machine, j’ai certaines pièces que je doit récupérer dans le quart Sud de la ville. Tu restes là ? Mon gars revient dans pas longtemps.
T’inquiète. Je me sers juste un peu, la taxe…
Rapia va, abuse pas quand même ou je devrais lancer mes gars à tes trousses.

Comprenant que l’homme allait sortir, Lexi se coulant le long d’un mur, s’approcha de la porte, et attendit. Lorsque l’homme referma cette dernière derrière lui, silencieuse et invisible, elle se glissa dans son dos… Posa sa lame contre sa gorge avec un doux :
Pas un bruit. Je veux des infos. Même pas sur toi.

L’homme cependant, n’était pas du genre à doucement se laisser agresser. C’est pourquoi il se décala, se retourna pour frapper l’insolente qui le menaçait… Devant lui, plus personne. Puis soudain ses genoux flanchèrent et il bascula en arrière. D’une rapidité inouïe, la marchombre s’était accroupie, avait pivoté sur un pied en tendant la seconde jambe, et fauché le malfrat. Un solide coup sur le tempe le sonna un peu, et il grogna de douleur après avoir durement atterrit sur le sol. A nouveau placé de manière à ce qu’il ne la voit pas, Lexi ordonna à nouveau après avoir reposé son poignard sur la peau de l’idiot :
J’ai dit pas un bruit.

Conscient désormais qu’elle était sérieuse, l’homme fut docile lorsqu’elle lui ordonna de se relever, et de s’éloigner avec elle du bâtiment, dans l’ombre de la ruelle où ils étaient. D’une voix feutrée, l’élue demanda:
De qui parlais-tu ?
De quoi vous parlez?
Ta conversation il y a deux minutes imbécile. Tu as oublié ?
Vous avez entendu ? Mais qui êtes-vous?
Shhh. Je pose les questions.
D’accord. Un homme s’est amusé à fédérer quelques voleurs de bas-étage qui pioche dans les poches des passants et réalisent d’autres petits larcins. Ils veulent s’intégrer dans le monde de l’illégal. Ils nous emmerdent, ceux qui sommes déjà “dans le coup”.
C’est qui ce gars ? Son nom ? Il se marie ?
Oui. Et euh c’est un noble. Bunji.
Détaille.
Une fille qu’on ne connaît pas. Elle est pas de notre monde. Vous allez me laisser tranquille ? demanda le faussaire lorsqu’il sentit le fil de la lame s’éloigner de sa peau.

L’homme se retourna, espérant que la fille n’en veuille pas à son business, curieux de savoir qui elle était… Il n’y avait déjà plus personne.
Lexi retrouva Nobio à l’heure convenue. Il était déjà là, et elle était un peu juste sur le timing, mais elle pensait qu’il ne lui en tiendrait pas rigueur. Elle commença donc par résumer ce qu’elle avait appris - ce qui était déjà succinct.
Un homme se nommant Bunji - peut-être y en a-t-il plusieurs dans la ville mais sait-on jamais - attire l’attention sur lui chez quelques … personnes pas très honnêtes disons. Il dirige un groupe de petits voleurs et ça semble déranger certains autres qui font leur pain dans l’illégal. Cependant, certains espèrent que son prochain mariage le déconcentre un peu. Donc vu la taille de Shiriai, belle capitale, il faut prier pour trouver le récent fiancé nommé Bunji, parmi tous les mariages qui doivent s’organiser en même temps. Aller voir. Et vérifier qu’il corresponde à la description. Et si c’est pas le cas, chou blanc. J’espère que tu as autre chose ? Mais de mon côté, deux heures, c’était léger.
Elle laissa alors son associé d’enquête lui expliquer ce qu’il avait vu.
Une fois les informations recoupées, la décision semblait évidente : se rendre au mariage. Bien qu’il était deux jours plus tard, Lexi n’avait pas d’autre idée, sûrement arpenterait-elle les rues en attendant, ou alors s’occuperait-elle de quelques autres soucis. Comme régler son loyer. Elle demanda cependant à Nobio si il n’avait pas autre chose en tête :
N’a-t-on pas une autre solution que d’attendre deux jours ? Les trouver avant cette date ? Sinon, j’imagine qu’il ne nous reste qu’à nous y rendre ...

Elle soupira à cette idée. Comment allait-elle s’incruster dans un mariage de noble ? Certes, c’était son propre statut sur Gwendalavir, elle avait porté robes talons et beaux bijoux, elle avait parlé avec un respect hypocrite et jouer cet air de façade. Elle avait même été assez insupportable à vrai dire. Cependant elle avait perdu cette habitude, ce confort de vie, et surtout, l’habillement.
Hum Hum entendit alors la jeune femme dans son esprit.
Depuis quand tu toussotes Rawen?
J’essaie d’assimiler quelques habitudes humaines, pour que notre communication soit plus naturelle. Etait-ce mal fait ?
Je n’en sais rien.
Certainement si tu n’as pas compris.
Compris quoi Rawen ?
Tu pensais vraiment avoir un problème d’habillement ?

L’élue de Tenshi songea alors aux diverses fonctionnalités de son armure. La première était de la protéger. La seconde, de l’habiller selon ses bons vouloirs. Avec une sacré dose de mauvaise foi, Lexi évita la question :
Depuis quand tu poses des questions rhétoriques Rawen ?
J’essaie d’assimiler quelques habitudes humaines, pour que notr…
Stop j’ai compris. Il te manque encore quelques détails. Cesse de m’occuper l’esprit maintenant.

Contrairement à ce que son “ton” - dans une discussion télépathique c’est spécial - laissait penser, elle était en fait impressionnée des progrès de son armure technomagique. Cette dernière “apprenait” bel et bien. C’était on ne peut plus intéressant...
Contextuelles:
 


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 


Dernière édition par Lexi Hil'Feyan le Mar 08 Jan 2019, 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyJeu 06 Déc 2018, 18:19

Entre disparition et conclusion
Les informations que Lexi m'avaient donné étaient très intéressantes et complétait à merveille l'idée que je me faisais de la suite avec mon affiche. Cela aurait été une bien trop grosse coïncidence à mon gout sinon. Comme la fait remonter Lexi , on avait maintenant deux jours à attendre et il n'y avait aucun moyen pour nous  de les repérer pour le moment.

"Ce que je te propose, c'est d'aller nous acheter de quoi être raccord avec le mariage … on ne sera jamais accepté dans nos tenues respectives ! Ensuite pourquoi pas prendre du temps pour nous ? Je veux dire cela fait longtemps que nous n'avions pas fait de pause toi et moi non ?Mais si on apprends quoi que ce soit de nouveau on essaye de rejoindre l'autre au plus vite afin de lui dire"

Il me venait d'autres questions en tête que  j'avais vraiment envie de lui demander .

"Dis moi j'ai plusieurs questions… :Tu m'as parlé plusieurs fois d'un conflit concernant Tenshi , serait-il possible de savoir de quoi cela parlait ? Tu as l'air d'en savoir beaucoup sur Kosaten tu es reconnues ici ? tu as ton chez toi ? Comment était ton monde avant"

Bon l'harceler de questions n'était pas une judicieuse idée , mais cette élue m'intriguait vraiment .

"Désolée de te poser autant de questions c'est juste qu'on est parti dans cette aventure sans vraiment se connaitre tu vois ?Tu n'es pas obligée de me répondre si ces questions sont trop personnelles..."

Comment pouvait-elle réagir à toutes ces questions ? Une fois que celle-ci me répondit , le centre de ma pensée se dirigea vers autre chose .

"Bon c'est pas tout ça , mais où et quand est-ce qu'on mange? Et cette fois-ci c'est moi qui paye  !"affirmais-je .
  
; color:black;">Relationel


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptySam 08 Déc 2018, 17:58

Entre disparition et conclusion

Ft Nobio

Nobio fit le lien entre les diverses informations, et suggéra à Lexi qu’ils aillent s’acheter de quoi paraître au mariage dans des tenues respectables. Cette dernière le corrigea donc avec un sourire :
Non TU ne seras pas accepté sans aller faire un tour dans les boutiques, mais ne t’inquiète pas pour moi, j’ai ce qu’il faut.

Très étrangement, Lexi eût la sensation que Rawen souriait. Rawen n’était qu’une armure technomagique, sans visage, mais elle avait une sorte de cerveau, et leur symbiose s’améliorait de jour en jour. Sans qu’elle pût l’expliquer, l’élue sentit la satisfaction de sa Greffe. Ou était-ce la sienne? Elle ne sût pas démêler cette étrangeté avant que son partenaire ne reprenne la parole. Il questionna Lexi sur ce qu’elle avait déjà évoqué, avant de l’inviter gentiment à manger.
He bien puisque tu proposes, asseyons nous pour manger là où tu nous emmènera, et je te raconterai tout ça ! Je me sens d’humeur bavarde avec toutes ces questions.

Elle suivit donc le jeune homme là où il déciderait d’aller, s’installa à ses côtés pendant qu’il choisissait leur futur repas. Une fois tout cela fait, elle commença à raconter.
Bon. Pour la petite histoire de Tenshi. Avant mon arrivée, les tensions entre les Nations de Kosaten - le continent - s’étaient plutôt accumulées. C’est important parce que ça m’a bien soulée cette histoire. Enfin, j’vais essayer de faire un peu dans l’ordre.
J’étais dans mon monde tu te doutes, avant d’atterrir dans une ruelle mal famée de la capitale où nous somme. Mal famée mal famée… peu fréquentable seulement en réalité, là où traînent le soir des ivrognes pervers au regard lubriques. Et évidemment, j’en avais quelques uns en face de moi - désolée de ne pas me rappeler tous les détails - et une belle impasse dans mon dos. Ni une ni deux, j’arrête leurs railleries lourdingues d’une phrase cinglante et assurée : ces gros tas ivres dans mon monde, j’en prends un pour taper sur l’autre.
C’était sans compter cette satanée faiblesse dont tu dois encore souffrir toi aussi si tu es arrivé il y a peu. J’ai voulue me défendre, et je me suis retrouvée l’herbe coupée sous le pied quand au moment de frapper, plus de force, au moment d’esquiver, plus d’agilité. Enfin bref, au moment de devoir s’en sortir avec aisance : la pire maladresse possible. Ca surprend je t’assure. J’ai donc fait fonctionner ma cervelle à toute allure - pas comme ces imbéciles souls - et je les ai rusé. Je me suis ensuite échappée par les toits de la ville, que j’affectionne plutôt.

Cella là que j’ai rencontré une femme, une autre élue Tenshijin : Raiten. Elle était gentille, un peu maladroite dans les relations humaines, mais elle m’a appris le gros de l’histoire : cette histoire de Dieu invoquant des élus comme leur champion dans une guéguerre céleste et centenaire, que dis-je peut-être bien millénaire, qu’en sais-je ?
Chérissant ma liberté, haïssant ma condition d’élue arrachée à son monde et bloquée par un satané sceau, je suis partie rapidement de l’île, et me suis installée aux territoires neutres, où j’ai cherché à reprendre ma vie en main.
C’était sans compter les tensions dont je parlais tout à l’heure. Pendant ce temps, les trois royaumes du plancher se sont livrés combat. Tenshi l’île volante était apparue il y a très peu, ou avait contacté les autres nations je ne suis pas sûre, toujours est-il qu’elle était alliée avec je ne sais plus laquelle des trois. Bref, pendant la guerre, l’île a été corrompue. On sait maintenant que c’est à cause d’un Fuyujin qui a oeuvré de concert avec le grand conseiller de l’époque. Tout n’est devenue que corruption. Les cristaux mauves des natifs comme des élus viraient au noir, ils complotaient, avec le conseiller, Reisha -grande conseillère actuelle - libérait certain de leur corruption, et organisait alors la rébellion.
Toujours en est-il, qu’il était alors impossible de remonter sur Tenshi. Mon cristal a viré au noir, mais avant que je ne fasse une bêtise, les rebelles ont purgé mon cristal. Je n’ai pas rejoint leurs rangs. Je ne voulais pas être tenshijin, je voulais être responsable de ma propre vie, n’être l’élue de personne. Je n’étais en plus pas capable de savoir qui avait raison : rebelles ou pouvoir en place ? Comment choisir ? J’ai laissé Tenshi se dépatouiller avec ces histoire et j’ai mené ma vie.

Jusqu’au jour où j’ai entendu l’appel des rebelles pour une bataille : ils allaient libérer l’île, tenter une offensive. Et toutes les nations y ont envoyé leurs élus. Toutes ont participé, mais ne t’y méprends pas Nobio : cette alliance de circonstance n’a jamais signifié la paix. L’île corrompue avait tiré deux fois de son puissant laser sur le sol Kosatennien. Les Nations ne tenaient pas à être à nouveau visées. Elles se sont liés de peur, sous le prétexte de défendre la liberté, mais pour leur propre conservation. La bataille a eu lieu. Nous avons forcé le Dieu de Tenshi à faire une apparition, et Reisha a aspiré l’énergie de tout élu, sur l’île ou sur Kosaten, pour attaquer le Dieu corrompue.
Je n’ai pas compris ces histoires de Dieux, mais on aurait dit deux divinités ensemble. Gensou, Déesse de Tenshi, était … prise dans un corps plus grand, plus immonde et tortueux, que Reisha a appelé sous le nom de Qirin. C’est davantage lui que nous avons affronté. Ah oui ! Nous. Car l’attaque de Reisha a échoué. C’est pourquoi elle a décidé que les élus devaient se battre. Pourtant elle venait de leur voler toute leur force. Alors qu’a-t-elle fait ? J’étais à moitié inconsciente, peut-être ai-je rêvé. Mais elle a ouvert une faille. Elle en a tiré une énergie, un pouvoir étrange, a ouvert une porte pour que qu’un flux plonge vers elle, et qu’elle a redirigé vers nous. L’instant d’avant je gisais par terre, blessée et vidée, l’instant suivant j’étais debout, à courir plus vite que je n’ai jamais couru, à frapper plus fort que je n’ai jamais frappé. Et à mon plus grand étonnement...

“Rawen était déployée” finit-elle en silence. Cet évènement particulier avait également marqué l’apparition de sa Greffe. La Greffe était quelque chose de marchombre, quelque chose qu’on lui avait refusé dans son monde, et qui ne se demandait qu’une seule et unique fois. Elle ignorait de quel droit s’était pourvu Gensou de la greffer, d’implanter dans son cristal d’élu qui était déjà un symbole d’anti-liberté, sa “Greffe”. D’ailleurs, bien que Lexi avait du mal à considérer Rawen comme une greffe marchombre, elle la voyait sans mal comme son armure vivante. Sa protectrice. Elle ignorait pourquoi elle était apparue durant l’affrontement contre le Qirin, mais Rawen lui avait soufflé quelques idées “statistiquement probables” auxquelles Lexi avait ajouté sa propre théorie.
Théorie que voici : la Greffe aurait dû apparaître une fois que la marchombre avait “le niveau” de défendre Tenshi, une fois qu’elle l’aurait méritée en progressant peut-être, ou alors une fois que Lexi aurait décidé de se mettre “au service” de sa nation. Mais lorsqu’elle Reisha avait puisé et redistribué le pouvoir sombre et mystérieux dont Lexi avait fait l’expérience, pour que cette dernière combatte le Qirin qui corrompait Gensou - de ce que la jeune femme avait compris - alors les conditions étaient réunies ! L’élue était POWERFULL as ever, et essayait de libérer la déesse elle-même. D’où l’apparition de Rawen.
Perdue dans ses pensées, elle remarqua que Nobio attendait alors la suite de la phrase que Lexi avait coupé sans raison apparente.
Euh quoi ? Reprit-elle. Je sais plus. J’en étais où ? Le combat contre Qirin ? Oui donc on l’a vaincu, hein, sinon je serais pas là, et puis on a du réparer les dégâts. Et puis voili voilou tout est redevenu… normal ?


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 


Dernière édition par Lexi Hil'Feyan le Mer 27 Fév 2019, 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyLun 10 Déc 2018, 16:18

Entre disparition et conclusion
Nous nous étions installés sur un banc et je donnais à Lexi son casse croute pour le déjeuner. Celle-ci décida enfin de m'en dire plus sur cette fameuse histoire.
L'histoire de Tenshi était donc pleine de péripéties et visiblement Lexi en avait vécu des choses. En passant par l'attaque de l'île , les  cristaux qui partaient en n'importe quoi , les alliances , un dieu corrompue. Cela faisait beaucoup à enregistrer pour une simple discutions . Mais puisque elle avait fait part de son histoire je décidais donc de lui raconter la mienne:

"Waouh sacré histoire tu permets que je te raconte la mienne ? Je venais de mon ancien monde qui ressemblait un peu à celui-ci. Avant j'étais devin et cet arme me permettait d'obtenir des pouvoirs que l'on ne saurait imaginer ." lui disais-je en montrant Monado.

"Je pensais être seul au monde quand je rencontrai une fille qui visiblement était comme moi … Enfin elle était différente hein ? mais on avait quelques points en commun. Les habitants de mon ancien monde avaient peur de nos pouvoirs et ont tué cette fille après avoir su qui elle était réellement . En voulant la sauver , j'ai malencontreusement… nan rien oublie."

Je ne savais pas si je pouvais lui parler de ce que je possédais. Même si elle était aussi une élue , accepterait t'elle que je lui est pas tout dit me concernant?  C'était peut être trop délicat, je trouverai bien le moment pour lui en parler plus tard à moins que celle-ci repère ma gaffe. Je repris mon histoire :

"A mon arrivée ici, j'ai tout perdu mais j'ai vécu des tas d'aventures et rencontré pleins de gens mais ce n'est sans doute rien par rapport à ce que tu as enduré nan ? Oh j'y pense je dois acheter de quoi m'habiller pour le mariage , je vais y aller sinon à tous les coup je vais oublier ! Que vas tu faire toi ?"

; color:black;">Relationel


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyVen 14 Déc 2018, 13:53

Entre disparition et conclusion

Ft Nobio

Nobio fut un peu impressionné par l’histoire raconté par Lexi, mais cette dernière haussa les épaules : elle n’avait fait que narrer les troubles qu’avait vécu l’île céleste de son point de vue, dans son contexte, mais avait pourtant passer sous silence la majorité de son histoire personnelle. Son enfance et adolescence dans son monde, puis sa nouvelle vie en tant qu’apprenti marchombre qui avait transformé ses habitudes, et mieux, l’avait transformée elle. Elle avait passé sous silence ses problèmes à Tokonatsu, liés à Bashô, et sa fuite de Seika qui en était la conséquence directe. Elle n’avait pas raconté son long voyage à travers le continent jusqu’au jour de la bataille de Tenshi. Elle avait tu ce sentiment étrange qu’elle ressentait envers le peuple de Tenshi, et cette drôle d’envie de vouloir le protéger, tandis qu’elle haïssait toujours son Dieu. Elle avait tu ses combats dans la nature, ses découvertes, mais aussi son projet d’aider la nouvelle ville, fondée autour de l’image d’un idole : Bashô. Mais il n’était pas temps de raconter tout cela. Alors, elle écouta l’élu parler de lui.

Il possédait - avant son arrivée ici - un pouvoir de divination, et Lexi nota cela dans un coin de sa tête : pour l’instant elle le laisser continuer par politesse, mais la curiosité lui brûlait déjà les lèvres au sujet d’un tel don. Puis, il évoqua son arme, et Lexi la détailla alors minutieusement. Elle était rouge, un manche fin pour une … lame ? épaisse. Mais ce n’était pas une lame ? Comment donc se servait-on d’une telle arme ? La jeune marchombre ne pouvait pas savoir qu’en réalité, c’était une lame d’énergie, de lumière, qui tranchait les ennemis lorsque Monado était activée. A nouveau, elle contint ses questions.

Il évoqua une rencontre, des souvenirs, qui se tintèrent d’une once de douleur lorsque la mort vint pointer le bout de son nez. Respectueuse, Lexi resta coite et le laissa poursuivre sans mot dire, bien qu’elle eût relevé l’hésitation de ce dernier à un moment donné. Puis il changea brusquement de sujet, rappelant que l’un comme l’autre devait être présentable pour pouvoir accéder au mariage, et lui demandant son projet pour les deux jours d’attente. Lexi lui répondit avec un sourire :
Je vais aller payer mon propriétaire, qui sera certainement rochon parce que j’ai -encore- deux semaines de retard, mais je lui promettrai de lui apporter une belle pièce de viande fraîche et des herbes, pour plus que le paiement suivant, et cela fera l’affaire !

Elle pensa à l’homme avec lequel elle avait durement négocié cet appartement, mais qui était désormais bien plus laxiste sur les régularités et moyens de paiement. Il était normal qu’il soit dur en affaire, il avait une famille à nourrir, mais en dehors de ça, c’était un homme bourru mais plein de gentillesse. Un jour, il faudrait que Lexi apprenne à le connaître réellement. Elle se leva, après avoir fini de déjeuner, et demanda confirmation à Nobio :
Alors on se retrouve dans deux jours, au mariage ? En attendant, j’essaierai d’obtenir plus d’informations

Après s’être salués, les deux compairs se séparèrent donc, et La jeune femme retourna à son appartement. Elle glissa la clef dans la serrure, et referma derrière elle. Elle était directement dans la salle servant de cuisine, de salon, et de salle à manger, un peu poussiéreuse à cause de ses absences répétées. Elle demanda à Rawen de la déchausser, et cette dernière, plutôt que de la laisser pieds-nus, déplia deux chaussons de cuir et de toile.
Mais dis donc, de plus en plus d’initiatives, ce n’est pas si mal… Et ces chaussons sont plutôt confort !

Elle se rendit ensuite dans sa chambre, où elle déposa son sac à dos, qu’elle n’avait pas quitté depuis qu’elle avait laissé Siuaani à l’écurie. Elle en sortit le nécessaire de voyage qu’elle trimbalait régulièrement, et du ranger tout ce toutim - chose qu’elle faisait rarement.

Elle emballa son arc en onyx noire dans un linge de coton beige, et le dissimula sous les lattes de son sommier. Cachette très ordinaire pour un objet de telle valeur, il lui faudrait un jour aménager cette endroit de multiples cachettes. Elle se dirigea ensuite vers la salle d’eau, et s’accroupit devant la douche, surélevée par rapport au sol d’une dizaine de centimètres. La ville avait presque l’eau courante : il fallait pomper, de l’eau froide, ou faire chauffer l’eau pompée dans la casserole de la plus grande contenance que l’on posséder pour se remplir - longuement -un bain. Baignoire que Lexi ne possédait pas cela dit. Enfin bref, elle déscella un carreau, pour avoir accès à la vulgaire tuyauterie, et y cacha ses deux meilleurs poignards, protégés par leur simple fourreau de cuir. Une fois cela fait, elle se contenta de poser le reste de ses lames et armes de jets au fond d’un tiroir quelconque, de faire la vaisselle des quelques ustensiles dont elle se servait en voyage, et de ranger le reste.

Elle s’asseya ensuite sur son matelas, contemplant l'appartement rustre et impersonnel dans un soupir. Parfois, elle revenait à cette vie normale, mais elle ne s’y sentait pas à son aise. Dans un nouveau soupir, elle fouilla l’intérieur de sa taie d’oreiller, et y trouva une liasse de billets. Elle n’était pas riche, et le peu d’argent étant disséminé dans son logement rendait encore davantage improbable un quelconque vol. Elle sortir de son appartement tandis que Rawen son armure la rechaussait, vérouilla la porte, et alla payer son propriétaire.


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 


Dernière édition par Lexi Hil'Feyan le Mer 27 Fév 2019, 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyJeu 20 Déc 2018, 16:53

Entre disparition et conclusion
Lexi avait visiblement beaucoup de choses à faire , et il me tentait de lui dire que je n'avais pas de logis pour la nuit . Mais je n'allais quand même pas m'incruster chez une femme de la sorte. Elle avait visiblement pas mal de choses à gérer et j'avais les miens. Toujours dans mes pensées je lui répondais:

"Ah oui ! A dans deux jours!"

Nous voilà de nouveau séparés … Mais bon à chaque fois que cela se produisait on avait de nouvelles informations très intéressantes. Je me demandais bien quel était le fin mot de cette histoire, pourquoi cette femme serait partie par amour dénigrant au passage sa famille. Je me baladais dans les rues de Tenshi à la recherche d'une boutique vendant des costumes pour le mariage. Je demandais aux gens dans la rue si ils connaissaient un tel magasin mais les gens se savaient pas trop. Ils me donnaient des directions aléatoires afin de ne pas perdre leur temps. Grâce à ma chance, je pus trouver un magasin au coin de la rue. Je rentrais à l'intérieur , une vendeuse me faisait face.

"Bonjour monsieur , en quoi puis-je vous aider?"
"Je recherche une tenue pour un futur mariage."
"Laissez moi vous occupez de vous , je vais vous trouver ce qu'il vous faut"

Elle commença a regarder parmi ce qu'elle avait en stock et me sortit un costume.
Apparence du costume:
 
Elle me demanda de l'essayer , tout en montrant ce qui semblait être une cabine d'essayage. Je rentrais à l'intérieur et je me changeais , lorsque cela était fait je sortis.

"C'est un peu petit pour vous monsieur , laissez moi vous trouvez autre chose"

Elle revenait avec le même costume mais en plus grand visiblement. J'essayai à nouveau le costume et je me sentis de suite mieux à l'intérieur. Après mettre avoir remis mes anciens habits je me tournais vers la jeune femme.

" Je vous le prends! "

Je payais et je saluais la gentille dame avant d'aller rejoindre mon auberge pour la nuit. Je réservais ma chambre, puis avec les clefs je montai les escaliers afin de rejoindre ma chambre . Je posais mes affaires et je m'allongeais sur mon lit . Je me demandais bien ce que pouvais faire Lexi … Demain je repartirai à la recherche d'infos mais d'abord je devais prendre un repas bien mérité !
; color:black;">Relationem


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyJeu 20 Déc 2018, 18:19

Entre disparition et conclusion

Ft Nobio

La jeune femme, après être allé réglé son loyer, était allée se balader en ville, allégée de son argent mais ayant gardé de quoi faire quelques courses. Elle devait refaire ses réserves de nourritures pouvant se conserver, soit pour le voyage, soit pour l’attendre chez elle. Elle se rendit donc en périphérie de la ville, là on venaient les paysans de la couronne autour de Shiriai vendre leurs produits. Elle trouva aisément une femme qui vendait le riz cultivé par son mari dans des rizières humides, près desquelles Lexi était parfois passée. La jeune femme se procura 3 kilos de riz emballé dans des linges se voulant un peu hermétiques, et enfermé dans des boîtes cartonnées. Cela lui faisait déjà une bonne réserve. Elle s’apprêtait à payer lorsque des couleurs plus loin sur l’étalage attirèrent son regard : des épices et légumes. La jeune femme ne cuisinait jamais, mais peut-être pouvait-elle un peu de goût dans ses repas toujours fades bien que nourrissant ? Elle prit donc une gousse d’ail, un peu de soja, et une épice dont elle n’avait encore jamais entendue parlé et dont elle ne retint pas le nom aux consonances étranges. Elle improviserait avec cela. Elle attrapa également des tomates, pour les prochains jours, et régla enfin la bonne femme. Il ne lui restait vraiment plus grande chose… Tant pis, elle profiterait d’avoir son jour de libre demain pour aller chasser.


Une fois rentrée chez elle, elle rangea le tout dans sa petite cuisine, lui donnant enfin un côté humainement habitée, et jeta un oeil circulaire à son petit chez elle. Avec un soupira, elle se décida à attraper le vieux balais que son propriétaire lui avait laissé dans un tout petit placard. Elle passa la fin d’après-midi à nettoyer et ranger les lieux, tentant de leur donner un air convenable. Une fois cela fait, elle se fit cuir un bol de riz, dosant à l’oeil l’ail acheté, et y ajoutant quelques tomates qu’elle avait fait cuire également. A la première bouchée, elle grimaça, à la seconde elle soupira, puis elle se résigna à manger ce plat loin d’être du Bocuse. Elle mangeait fade tout le temps, elle n’était pas à un truc bizarre. Après avoir mené un bout de vie relativement normale, Lexi reprit ses habitudes. Rawen la revêtit de sombres vêtements de cuir, elle glissa dans sa tenue piques et aiguilles, ainsi que ses deux lames favorites, et rabattit la capuche apparue dans son dos, sur son crâne, dissimulant ses courts cheveux blonds. Il devait être environ dix heures du soir, peut-être onze. Lexi s’enfonça dans la nuit, empruntant les ruelles les moins éclairées, les toits s’il fallait. Cette nuit, elle était une ombre.


Une fois arrivée dans l’une des zones mal fréquentées de la ville qu’elle apprenait à connaître depuis quelques temps déjà, Lexi se mit en chasse. Elle s’arrêtait dans les angles morts, tendait l’oreille dans une concentration absolue, reprenait son avancée, observait à la dérobée l’intérieur de certains bâtiments grâce à tantôt une lucarne, tantôt une brève ouverture du porte, ou au mieux une fenêtre. Cela lui prit du temps avant de trouver un lieu, une personne pouvant être en lien avec l’homme qu’elle suspectait d’être un voleur.
Bon on fait quoi ce soir ?
Bah comme d’hab non ?
Lexi s’apprêta à tourner les talons. La suite la retint.
Bah non mais normalement Bunji s’occupe de regrouper redistribuer les gains.
Bah on stocke.
J’aime pas ça. Il est censé récupérer revendre répartir, prévoir pour notre futur.
Tu peux pas t’en sortir seul hein ?
Je te rappelle qu’avant lui, on était rien. On sait pas ce que c’est s’organiser. C’est lui qui fédère. Pas toi. Il pouvait pas passer au moins une petite heure putain ?!
Gros, tu croyais qu’il allait dire ça comment à sa fiancée ? “Pardon ma chérie je m’éclipse dans la nuit “?
Boah, si ils sont un peu traditionnels techniquement ils ne partagent pas encore la même chambre. Elle peut rien savoir.
Baka. Ce serait stupide point.
Tu sais ce qui est stupide ? C’est de risquer la cohésion du groupe ? Je garde ma part et je me tire ! Je vous laisse rien bande de vautours, j’attendrai le retour de Bunji pour venir faire mes comptes.
Oui t’as raison. Garde le fruit de ton larcin chez toi, bien en évidence !


L’homme ne répondit pas, présage d’une sortie irritée, c’est pourquoi Lexi alors dissimulée derrière le mur près de la porte, posa son petit pied sur le gond de cette dernière, et d’une détente impressionnant accompagnée d’une petite traction, elle se hissa sur le bâtiment bas de toit. A peine se fut-elle réceptionné dans un quasi silence parfait que celui qu’elle estimait être un petit voleur quittait les lieux. Cette courte conversation volée ne l’avançait en réalité pas tant que ça. Bunji ne viendrait pas ici ce soir. Peut-être pourrait-elle trouver sa demeure, mais comment ? Rageant intérieurement, elle nota cependant la position du repère de la petite bande dans sa tête - et elle ne doutait pas que Rawen l’ait stockée dans ses données. Cela faisait au moins trois heures qu’elle fouillait les recoins de la ville de toute façon, il lui fallait rentrer dormir autant si elle voulait aller chasser à l’aube. Sinon elle devrait se priver de viande. Avec un soupir, elle reprit les chemins les plus discrets pour rentrer chez elle.

Lorsqu’elle ferma son appartement à clef après être rentrée, Rawen modula sa forme peu à peu pour adopter un confortable pyjama de lin. Lexi esquissa un sourir fatiguée, puis alla se laisser tomber sans délicatesse aucune sur son matelas. Dans un grognement, elle attrapa deux bouts aléatoires de sa couverture, et s’enroula dedans comme un sushi. Elle ferma les yeux, et pour la première fois depuis un bon moment, s’endormit pleinement.

Le lendemain matin, les rayons du Soleil vinrent réveiller la petite marchombre qui s’étira comme un félin. Avant qu’elle ne réalise … Les rayons du soleil ? Mais son appartement ne voyait pas l’horizon puisqu’elle était en ville : il restait à l’ombre jusqu’à environ neuf heures du matin ! En jetant un oeil par la fenêtre, Lexi comprit qu’elle avait dormi plus que prévu. Rien d’étonnant à cela : son voyage perpétuel et ses nombreuses nuits dans des lieux inconnus la poussaient à toujours ne dormir que d’un oeil. Fermée à clef dans un appartement modeste, elle avait sombré dans un sommeil lourd et réellement réparateur. Avec un soupir, elle haussa les épaules : tant pis, elle chasserait pendant la fin de matinée qui s’écoulait actuellement. Elle se fit un brin de toilettes avant de se laisser habiller par Rawen - c’était quelque chose d’étrange au départ, mais elle avait pris l’habitude désormais, de regarder se déployer sur son corps ses vêtements - avant de récupérer son arc dans sa cachette, ainsi que son carquois. En constatant le peu de flèches qui s’y trouvaient, elle ronchonna une nouvelle fois. Fabriquer des nouvelles flèches modestes ou en racheter des flèches de qualité, telle était la question. Elle sortit de chez elle, prit le chemin de la forêt situé à l’Est de la ville, en courant. Elle en profitait pour faire son footing matinal, qui se raréfiait par période. Une fois arrivé dans les bois, à peine essouflée, elle adopta une démarche silencieuse, foulant le sol avec agilité et précaution pour dissimuler sa présence. L’absence de vent lui permettait que son odeur reste relativement proche d’elle, comblant un peu l’écart entre l’odorat des animaux de ces lieux et le sien, pourtant relativement développé. Elle remarqua au sol, quelques traces fraîches d’un quadrupède un peu lourd, type daim, qu’elle suivit un moment. Puis elle vit un mouvement fugitif et brun du coin de l’oeil. Elle pivota, banda son arc, visa… Sans lâcher son arc, avant de retenir un soupir -elle ronchonnait un peu trop ces derniers temps - et de détendre sa corde lentement. L’animal qu’elle avait pisté était un jeune daim, environ 18 mois. On ne tirait pas un animal si jeune. Ce dernier venait à ce propos de l’apercevoir, et il fit deux bonds imprévisibles avant de filer à toute vitesse, dérangeant à dans son passage apeuré d’autres espèces. Comme un lièvre qui se précipita hors de la trajectoire, faisant un bruit très caractéristique. La marchombre fut très rapide : en un instant elle s’était tourné dans la direction du bruit, avait repéré le mouvement de l’animal et l’avait visé. Un regard lui suffit pour confirmer que la proie était satisfaisant : elle décocha sa flèche d’une précision redoutable, avant d’avancer vers l’animal. Ce dernier était mort sur le coup, ce qui la soulagea : elle soignait la précision de ses tirs pour éviter de faire souffrir ses cibles, et de devoir les finir au couteau. Elle retira le projectile de la chair du lièvre, nettoya la flèche qui n’était pas abîmée et la récupéra. Si un daim lui aurait permis d’aller le vendre chez le boucher qu’elle allait voir en général, un lièvre de cette taille lui suffisait pour les quelques jours qu’elle prévoyait de passer à Shiriai. Inutile de vouloir en ramener plus, la viande ne tiendrait pas assez de toute façon.

Lexi retourna en ville, dû se justifier de rentrer avec un arc, comme la plupart du temps. Le problème étant qu’elle ne rentrait pas toujours par la même porte, et rentrait peu également, les gardes ne l’avaient en général soit jamais vue, soit ne la reconnaissait pas. Elle leur montrait alors sa besace, arguait du fait qu’elle chassait, et acceptait volontier qu’ils passent un cristal technomagique devant son corps, qui changeait de couleur lors qu’ils “résonnait” avec son propre sceau. Cela évitait qu’elle doive le montrer, et avec expliquer le fait que oui, elle était une élue. Le processus permettait simplement de vérifier que la personne avait un cristal, ce qui était le cas de tous les Tenshijins.  

Une fois bien rentrée, elle s’installa devant la petite table en chêne de chez elle, et prépara le lapin sauvage. Elle enleva la peau, se débarrassa des organes inutiles et garda une partie de l’animal pour son repas très prochain, mais prépara également le reste pour ses repas suivants. Après avoir mangé, Lexi se retrouva un peu embêtée : elle ne savait pas quoi faire. Son domaine de prédilection était la nuit, l’ombre, et les choses mystérieuse. En pleine journée dans une capitale grouillante, et après avoir fait “ce qui devait l’être” assez usuellement, elle avait un peu de mal. Surtout que ces jours elle s’était donnée une mission - accompagné de Nobio : celle de comprendre pourquoi Neomi avait laissé ainsi sa famille, si elle n’était pas victime d’enlèvement ou de quelque chose dans ce goût là. Elle pourrait essayer de se rapprocher de cette dernière cela dit. Un peu de copinage. Mais comment s’y prendre ? Elle avait bien eu cette vie de noble dans laquelle Neomi s’apprêtait à plonger si elle se mariait avec Bunji, peut-être pouvait-elle jouer là dessus ? Mais comment s’y prendre ? Lexi devait trouver un moyen de ne pas aller au mariage en simple spectatrice. Cela ne leur apporterait rien.
[/spoiler]


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 


Dernière édition par Lexi Hil'Feyan le Mer 27 Fév 2019, 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyVen 28 Déc 2018, 14:43

Entre disparition et conclusion

Musique Ambiance

Après un bon repas , et un bon sommeil la veille , me voilà levé . J'avais l'envie de récupérer pas mal d'infos sur ce mystérieux couple. Le mariage était en effet demain. Je mangeais du pain et du jambon au petit déjeuner et je retournai dans ma chambre afin de regarder de nouveau mon costume. Je remarquai qu'il me manquait un bouton ,je décidais donc, d'aller  au magasin pour voir si il y avait  possibilité de changer ou d'avoir un bouton identique.  Après avoir rassemblé quelques affaires ,dont mon armure, et salué les gérants de l'auberge , je sortais dans la rue et je marchais à la recherche du magasin .Les natifs parlaient entre eux , de choses diverses et variés et j'essayais de capter les informations qui pouvaient être importantes , mais ils ne disaient pas grand chose d'intéressants …

* Lexi a surement du avancer mieux que moi …*

Il ne fallut pas grand chose pour que je trouve quelque chose d'intéressant les gens semblaient applaudir une personne. Je me ruais pour voir de qui il s'agissait . C'était bien notre homme c'était sûr. Je l'avais de suite vu avec à son collier. La pierre verte était bien présente.

*Sacré Bunji, tu aurais pu faire un peu plus discret hein*

Je le laissais s'avancer . C'était limite si les gens se prosternaient devant lui. Ce n'était quand même pas une divinité ! Il faisait le malin , embrassa les mains  des jeunes filles qui étaient toutes dingues de lui. Bizarrement celui-ci était armé. Une bien belle épée. C'était étrange , il ne risquait rien normalement avec toute la foule qui l'accompagnait. Il continua de marcher jusqu'à une place . Je décidais de continuer à le suivre. Il s'arrêta et dit :

"Je demande un volontaire , pour un petit combat… à l'épée"

Les femme criaient , tout le monde était dingue après avoir entendu cette annonce. L'un de ses serviteurs visiblement arriva et lui donna une légère armure.
J'entendais à côté de moi un groupe de personne qui chuchotait :

"Il souhaite impressionner sa belle en faisant un beau combat , elle doit surement le voir d'où elle est. Bunji, le noble, en avait fait parlé dans la rue par l'un de ses serviteurs la veille!" L'un d'eux reprit :"Personne ne voudra s'opposer à lui , il est connu pour être doué à l'épée"

Je regardais autour de moi pour voir si Neomi était là … Introuvable , je ne la voyais pas et j'avais encore plus de mal à m'y faire avec tous ces gens… Aucun d'entre eux n'osaient se prononcer , sans doute avaient-ils peur

"Moi je veux bien !"

La foule retint son souffle et regardait dans ma direction. Bunji me regarda avec un air étrange et dit :

"Que le chalenger s'approche! Quel est ton nom?"
"Je suis Nobio , Nobio Ashina"
"Bien , un tonnerre d'applaudissement pour Nobio !"
La foule autour de nous formait un cercle qui s'symboliserait l'arène.
Nouvelle musique d'ambiance
"Les règles sont simples , c'est un combat classique, pas à mort ! Le premier à terre a perdu , est-ce clair ?

J'acquiesçais de la tête , avant d'enfiler mon armure et prenant mon épée tout en regardant Bunji se faire enfiler son armure par son serviteur. Celui-ci souffla dans un cor pour lancer le combat.

Le combat commençait et nos épées s'entrechoquaient , il était fort . Comme les gens l'avaient dis , il était doué. J'étais obligé d'utiliser mes visions pour essayer de contrecarrer ses coups . Les gens autour applaudissaient. Le combat était épique . Je ne pouvais pas me laisser faire aussi facilement , j'essayais en même temps de repérer Neomi , toujours introuvable…. A force je commençais à fatiguer le combat durait depuis déjà 15 minutes , je le laissais gagner afin qu'il possède toute la gloire. Les gens continuaient d'applaudir tandis qu'il me donna sa main pour m'aider à me relever.

"Tu es bien braves , jeune Nobio .Une grande partie de ma famille ne peut pas être présent demain... Que dirais-tu d'être aux premières loges de mon mariage pour demain?"

J'acceptais tandis que celui-ci prit mon bras et le leva en l'air pour montrer son respect. Je lui serrais la main et je décidais donc de rentrer chez moi. Il se faisait tard mais au moins j'en apprenais plus sur ce fameux Bunji , j'avais du mal à croire qu'il aurait pu forcer Neomi à se marier avec lui.

Contextuelle:
 

; color:black;">Relationel


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyMer 02 Jan 2019, 17:25

Entre disparition et conclusion

Ft Nobio

Lexi réfléchissait. La veille d’un mariage, il était coutume que les deux amants fassent la fête séparément, une dernière fois avant leur vie commune. Les hommes allaient … faire des choses qu’en réalité ignorait Lexi. Elle savait juste que la future mariée passait sa dernière soirée avec sa mère, sa sœur et ou ses amies très proches. Cependant Neomi n’était pas d’ici, elle serait accompagnée certainement de sa belle-mère, peut-être une belle sœur… Lexi pouvait s’incruster, à la condition que la fiancée ne passe pas la soirée à l’intérieur. Où iraient des femmes fêtant la dernière soirée avant le mariage de Neomi ?

Peut-être iraient-elles aux thermes, mais ce n’est pas comme si la petite marchombre s’y rendait souvent, elle allait devoir se dépêcher de se renseigner sur l’existence de thermes à Shiriai, si elle souhaitait réussir à « rencontrer par le plus grand des hasards » la future mariée. L’Alavirienne soupira. Si ses anciens défauts faisaient parfois à nouveau surface, l’envie de retrouver son ancienne vie, jamais. Elle allait devoir reprendre des us qu’elle avait laissés derrière elle sans regret. Et déjà, ses vêtements d’aventures n’allaient pas convenir à une rencontre de ce type, c’est pourquoi elle contacta Rawen d’une injonction mentale. Après avoir fait une toilette sommaire, elle se retrouva petit à petit habillée comme l’étaient les femmes nobles de la capitale : une longue jupe lui recouvrant les genoux, surmontée d’un chemisier clair et d’un châle en lin. Elle était également chaussée de bottes élégantes enfilées par-dessus des bas beiges. Elle démêla ses cheveux correctement, cala les mèches rebelles qui cachaient parfois son visage derrière son visage, avant de se placer devant le miroir calé par terre dans sa chambre. Elle chercha son reflet entre la poussière et la fissure du verre, et esquissa une moue indifférente. Si elle était assez jolie ainsi vêtue, elle ne se plaisait pas. Elle semblait plus banale, plus fade que dans son accoutrement habituel. Une simple citadine lambda.

Après s’être renseignée auprès des natifs, Lexi avait appris qu’il existait bien des thermes en ville, à un seul endroit pour être précis, mais plutôt bien développé : les Tenshijins  formaient un peuple relativement avancé. Elle s’y dirigea donc, et jeta une pièce à l’accueil en rentrant. Il y avait de petits vestiaires, non mixtes, et dans celui des femmes, Lexi ne se retrouva pas seule comme elle l’espérait. Elle fit donc mine de se désaltérer, de s’étirer, de délacer ses bottes avec lenteur, bref elle attendit que la vieille dame qui se dénudait ait terminé avant de laisser Rawen se rétracter et de s’enrouler dans une petite serviette de coton. Puis elle se rendit aux bains. Elle découvrit que son vestiaire donnait sur un couloir se scindant en deux, une partie menait aux bains mixtes, l’autre aux bains réservée uniquement aux femmes. Avec un haussement d’épaules, elle choisit ce dernier. Une future mariée aurait certainement fait de même après tout.

Les bains donnaient tous un visuels les uns sur les autres, si bien que peu importe la température d’eau que vous choisissez, vous voyiez les autres personnes. En revanche, une salle plus loin indiquait au-dessus de sa porte qu’il s’agissait d’un sauna. Evidemment ce n’était pas le terme utilisé, mais avec Lexi qui ignore pourquoi elle sait lire des Kanjis, le narrateur peut se permettre cette facilité. Elle hésitait. Devait-elle attendre dans les bains ou dans le sauna ? Elle choisit d’aller vérifier dans ce dernier, et reviendrait ici s’il n’y avait pas de trace de la jeune disparue. Elle ne rentra donc pas dans l’eau, malgré son envie de se laisser aller dans un bassin d’eau bouillante et de s’y détendre, et se dirigea vers la petite salle. Elle y entra et jeta un œil. Il y avait deux jeunes femmes qui semblaient très complices, installées dans un coin, et chuchotant à toute vitesse. Il y avait également une jeune femme de l’âge de l’élue de Tenshi, accompagnée d’une femme d’une cinquantaine d’années aux airs forts nobles. Lexi alla s’installer près de ses deux femmes, non sans laisser une certaine distance d’intimité entre elle. Elle s’installa devant les pierres sombres et chaudes sur lesquelles étaient parfois versé un seau d’eau, et ferma les yeux, se prélassant dans les volutes d’eau qui embrumaient la salle. Elle tendit l’oreille.
Détendez-vous, dame Iko est une très bonne amie, elle vous aidera à gérer tout cela pendant que je serai avec mon fils.
Je ne voudrais pas la déranger…
Mais enfin vous n’allez pas vous habiller, vous coiffer et vous maquiller avec la seule aide de Rakka ?
Mais elle est très aimable votre bonne… Et n’est-ce pas un peu étrange de voir un tel écart de génération entre la mariée et la demoiselle d’honneur ?
Non non non !
Elle est aimable mais je veux que vous soyez parfaite ! Et je ne peux pas m’occuper à la fois de mon fils et de sa fiancée. Et puis sauf votre respect demoiselle, nous n’avons personne de votre âge qui puisse actuellement vous accompagner.
La description et la conversation correspondaient. Lexi se composa une mine de « fan-girl » accomplie, et s’approcha des deux femmes.
Bonjour, excusez-moi, commença-t-elle en s’inclinant bien bas. Vous êtes … la fiancée du mariage de demain ? J’ai vu des affiches dans toute la ville, quelle générosité d’inviter Shiriai à un événement si sublime !
Bonjour jeune femme, répondit celle qui devait être la mère de Bunji. C’est très flatteur une telle réaction. Dois-je comprendre que vous serez de la partie ?
Oh j’adorerais si vous me le permettez ! Ce mariage est mon idéal vous savez !

Celle que Lexi supposait être Neomi rougit et ne répondit pas. Remarquant la similitude d’âge entre ces deux dernières, trouva un prétexte pour s’éclipser et les laisser seules. La marchombre se comporta un peu plus normalement, et se présenta :
Bonjour, je suis Lexi.
Neomi. Enchantée.
J’ai vu l’affiche ! Vous aviez l’air tellement heureux, et honnêtement, ton futur mari est vraiment beau.
Merci. Oui, et il est très gentil.
Lexi scrutait les réactions de la native, mais étonnamment elle ne semblait pas mentir, ou encore surveiller ses paroles. Peut-être à peine songeuse. Lexi, bien que loin d’être une habituée de la ville, prétendit avoir habité Shiriai depuis suffisamment longtemps pour …
C’est étrange, je ne t’ai jamais vu avant de voir l’affiche.
Shiriai est une grande ville argua Neomi en haussant les épaules.
Mais tu n’en es pas originaire insista Lexi.
C’est vrai. Je vivais dans un village. Cela semblait parfois poser problème à l’entourage de Bunji. Est-ce ton cas ?

Neomi sembla presque passive-aggressive. Elle avait dû avoir souvent la réflexion en effet, qu’un mariage entre deux classes différentes pouvait être mal vu. Il n’avait pas dû être facile de s’imposer aux côtés de son fiancé, face à certainement sa famille et d’autres prétendantes. Lexi esquissa un sourire.
Ça se saurait si une différence de place dans la société m’importait.

« Je suis marchombre continua-t-elle dans sa tête. Ma guilde n’est pas sur l’échelle sociale. Nous sommes marchombres ». Neomi sembla se détendre. Elle soupira.
C’est compliqué. Je suis partie sans emmener quoi ou qui que ce soit avec moi. Je suis seule avec mon fiancé. En parlant de cela…
Tu ne connais personne des environs ?
Non. Mon témoin est ma belle-sœur, ma demoiselle d’honneur est une amie de ma belle-mère. C’est la bonne de cette dernière qui va aussi m’aider à m’habiller.
Attends tu te maries sans ta famille à tes côtés ?! Fit mine de s’étonner Lexi.
Non. Ce n’est pas quelque chose dont je veux parler. Déjà que c’est assez bizarre d’être accompagnée d’une inconnue de cinquante and pour sa demoiselle d’honneur. Dis-moi…
Oh par Gensou ! Lexi reprit son rôle de fan-girl. Si tu veux, si tu permets, si cela est possible, je serais honorée d’être ta demoiselle d’honneur ! C’est plus présentable, je peux me présenter comme ton amie si tu le souhaites, qui sait si ça ne sera pas vraie pas la suite n’est-ce pas ? Rit la marchombre.
Ça serait aimable de ta part.

Marché conclu pour les deux femmes. D’un commun accord, elles quittèrent le sauna afin d’aller se débarrasser de leur transpiration dans un bain tiède, puis d’aller raffermir leur peau dans les thermes froids. Elles y retrouvèrent par ailleurs la belle-mère de Neomi, à laquelle elles exposèrent leur proposition. Contente d’avoir joué l’entremetteuse « amicale » pour sa bru, la mère de Bunji accepta immédiatement. Elle donna rendez-vous à Lexi sur le lieu du mariage avec une heure et demie d'avance, et s’apprêtait à retourner dans les vestiaires, lorsque l’élue l’interrompit :
Attendez ! Excusez-moi, je devais venir accompagnée, est-ce toujours possible ? Enfin il me rejoindra seulement à l’heure indiquée sur l’affiche mais…
Mais bien sûr bien sûr ! la rassura la mère, avant de s’en aller accompagnée de Neomi.

Lexi, fière d’elle, resta encore un moment dans l’eau. Pour la première fois qu’elle profitait des thermes de la capitale, autant en profiter réellement. Le lendemain, elle retrouverait la famille de Bunji dans la matinée, puis Nobio lorsque le mariage commencerait réellement. Enfin, c’est ce qu’elle pensait, car elle ne savait pas que le jeune ferait également partie des « coulisses » de cet évènement.


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyJeu 03 Jan 2019, 10:12

Entre disparition et conclusion
Après ce combat, il commençait à faire tard.  J'avais une faim de loup , et je devais revenir à l'auberge . Sur le chemin du retour , je sentis quelque chose dans mon coup. Quelque chose qui me gêna particulièrement. Un morceau de feuille , de papier je dirais. Lorsque je m'empressai de l'enlever , je pus remarquer qu'il s'agissait d'une lettre. Je l'ouvris et j'y pouvais y lire.

Bonjour

C'est Bunji , rejoins-moi à minuit à l'entrée de la capitale ! J'aurai besoin de ton aide pour le mariage .Merci d'avance.


Bunji


C'était tout ?! Si c'était pour le mariage cela devait être important. Je me préparais tout d'abord à l'auberge avant. Je faisais une petite toilette. Je prenais un bon repas chaud garni de légumes en tout genre ainsi que de viande bien cuite. L'heure approcha et je devais me dépêcher si je devais pas être en retard. Je me mis donc à courir. Vers l'entrée de Shiriai j'aperçus enfin une silhouette. C'était bien celle de Bunji.
Je savais bien que ce type pouvait ne pas être le gentil de l'histoire. Il fallait donc que je me méfie un peu de lui.

" Bonsoir , Bunji , vous avez demandé à me voir?"

"Bonsoir , Nobio , vous savez ...au sujet du mariage … Il faut bien que vous soyez là environ une heure à l'avance!"

J'avais l'air un peu surpris … Cela me paressait un peu évident…  Mais il y avait autre chose , cela se voyait à son visage .

"Dites moi … seriez vous capable de garder un secret ?"
"Euh oui bien sûr… enfin j'imagine."

A cette dernière phrase , Bunji claqua des mains. Et me voilà à présent dans le noir. Quelqu'un était venu dans mon dos et m'avais mis un sac recouvrant tout mon corps. J'avais du mal à respirer. J'essayais de me défendre , en vain. Ils étaient plus que deux , c'était sûr. Je finis par m'endormir. Il y avait sans doute un gaz soporifique…
A mon réveil , j'étais dans une sorte de grotte avec toutes mes affaires. Une personne plutôt mal habillé venait de me réveiller. Je me demandais bien où j'étais. L'homme me prit avec lui et me demanda de le suivre. Il faisait humide. Je me demandais vraiment où je pouvais être. J'arrivais dans une salle. Bunji était là , sur une espèce de trône avec d'autres hommes autour

"Bien nous avons peu de temps… Nobio , j'irais droit au but ! Que diriez vous de faire partie de ma bande ? Je veux dire vous semblez plutôt doué à l'épée et ce serait un gâchis de ne pas en faire profiter du monde n'est-ce pas ? "

Je ne comprenais , pas bien , il avait une "bande" , bande de quoi ?et … pourquoi m'avait-il amené ici ? Il me manquait quelque chose … Le mariage était demain ? Neomi serait partie par amour pour ce type qui serait un meneur de gang ? Nan c'était pas possible . Il manquait quelque chose. Il me fallait quelque chose pour sortir de ce mauvais pas et tout raconter à Lexi.

"J'ai besoin de temps… Nan je ne veux pas , je travaille que pour moi !"
" Bien je respecte votre choix … après tout vous m'avez permis d'impressionner ma future  femme et je vous en remercie. A demain…"

Un homme m'assomma ,  mais juste avant de reprendre mon sommeil , j'entendis des morceaux de phrases : " Monsieur , vous êtes pas bien ? " , "Il m'a aidé , quelque part alors je le sauve … j'ai un minimum d'honneur, il pensera que ce qu'il a vu n'est qu'un mauvais rêve … C'est un natif après tout et personne ne le croira."

Je me réveillais , le lendemain matin , dans mon lit à l'auberge avec mes affaires , était-ce un rêve ?  Nan c'était bien trop réel , dans tous les cas il fallait que j'en parle à Lexi. Mais d'abord je devais  me rendre au mariage en avance !


 
; color:black;">Relationel


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyMar 08 Jan 2019, 20:57

Entre disparition et conclusion

Ft Nobio

Lexi se leva tôt ce matin-là, afin de se faire une toilette convenable, et de choisir avec Rawen, une tenue adaptée au mariage, mais à toute situation un peu plus risquée. L’alavirienne piocha dans ses souvenirs quelques tenues croisées à des mariages, auxquelles elle avait assisté lorsqu’elle vivait encore chez ses parents, et en remodelant le tout avec son imagination, transmis quelques idées à Rawen. Sa greffe se modifia alors lentement en conséquence. Petit à petit, elle prit l’aspect d’une jolie robe bleu marine, puis elle la modela. Lexi constata le temps que cela prenait, et l’Armure Vivante expliqua :
Plus les vêtements sont complexes, plus ils me prennent du temps et de l’énergie. De plus c’est la première fois que je ne prends pas une forme basique pantalon, haut veste et bottes, je m’étais faite à tes goûts. Là je dois adapter ton idée de robe à tes mesures et ta silhouette.

Lexi n’avait jamais vu ça sous cet angle : elle portait tous les jours des vêtements absolument sur-mesure. Quelle luxe, pour une fille qui paie son loyer en retard. Elle attendit patiemment, plantée devant son miroir, que Rawen cesse de se modifier. Puis elle observa le résultat. La robe était un bustier cintré jusqu’à la taille, puis le tissu s’écartait avec légèreté du corps et descendait jusqu’à mi-cuisses. C’était parfait pour ce à quoi songeait Lexi.
Il me faut aussi des bottes Rawen, enfin des bottines assorties et un peu classe.
Problème : avec une forme de robe, il faudrait que je m’étire en collants puis en bottes une fois sur tes pieds. Cela risque de me fragiliser énormément au niveau des jambes, et si je suis sectionnée, je ne sais pas combien de temps il me faudra pour me régéner.

Lexi grommela. Elle n’avait qu’une paire de chaussures : ses anciennes bottes de chasses. Elle enfila ces dernières, et adopta une dégaine très particulière, le temps de se rendre dans la rue à cent cinquante mètre de chez elle, d’y trouver un chausseur. En un quart d’heure, elle eût trouvé une paire lui plaisant, et la paya après avoir durement négocié le prix. Une fois rentrée, elle les essaya, et constata. Les chaussures étaient marine, et ouverte sur le dessus, avec un talon d’environ cinq à six centimètres. Heureusement pour elle, Lexi s’était levée avec beaucoup d’avance, et était de nature agile et adroite. Elle s’entraîna donc dans son appartement tandis qu’elle peaufinait sa tenue avec Rawen.
J’ai choisis cette forme de robe, pour que tu puisses y cacher discrètement deux trois trucs...

Rawen s’étendit sur ses cuisses en short de coton noir, et y plaça des lanières de cuirs, prêtes à recevoir les deux lames fétiches de la marchombre dans leur fourreau. Puis Lexi saisit deux aiguilles à lancer, et demanda une ceinture brune à Rawen, dans laquelle elle glissa les deux armes supplémentaire. Encore une aiguille entre les deux seins - peu confort mais rapidement accessible.
Rassure-moi Rawen, en cas de souci, tu es plus rapide pour reprendre ta forme initiale que pour choisir une forme complexe ?
Oui, mais plus je pars d’une forme complexe, ou plus j’ai besoin de m’étendre, plus long ce sera.
Merci de l’information.

Devant son miroir, Lexi démêla ses cheveux blonds et courts, et les coiffa comme elle pouvait. Après un coup d’oeil final, elle se trouva plutôt jolie, chose qui n’arrivait jamais - elle ne passait pas son temps à se préparer ni à se regarder il fallait dire. Elle était prête, et partant maintenant, elle serait en avance, sur l’heure d’avance pour les préparatifs.

Lorsque la marchombre arriva sur les lieux, des hommes s’occupaient d’installer les meubles, tables, chaises de la salle qui jouxtait le petit temple, une femme les commandant : Lexi reconnut la mère de Bunji. Elle s’approcha :
Bonjour madame, la salua-t-elle en s’inclinant.
Oh vous ! Comment est-ce votre nom déjà … Ma brue me l’a pourtant dit…
Lexi.
Oui c’est cela ! Lexi ! Rendez vous au temple, il y a diverses petites salles à l’arrière, dont l’une où devrait se trouver Neomi.
Avez-vous besoin d’aide pour autre chose ?
Ne vous tracassez pas, je m’occupe de tout, contentez-vous de tenir compagnie et d’aider la fiancée voulez-vous ?

La jeune femme acquiesça d’un hochement de tête. Cette belle-mère condescendante, pour Neomi qui venait d’un village et seule, cela n’allait pas être simple tous les jours ! Elle tourna vivement les talons et rejoignit le temple. Elle tendit l’oreille, et trouva une pièce à l’intérieur de laquelle elle entendit les voix de Neomi et d’une autre femme. Elle toqua, et une dame d’une cinquantaine d’année vint lui ouvrir, et l’accueillit d’un grand sourire, avant de refermer la porte en vitesse derrière Lexi qui entrait.
Bonjour mademoiselle ! Permettez-moi de me présenter je suis Rakka, la dame de maison. Ravie de faire votre connaissance, vous êtes joliment habillée pour une demoiselle d’honneur de dernière minute, mes félicitations. Vous souhaitez nous aider ?
Bonjour madame, bonjour Neomi, salua Lexi avec une bonne humeur miroir de celle de Rakka. Comment va notre future mariée ? s’enquit-elle avant de finir. Bien sûr dites moi ce que je peux faire !
Nerveuse je crois, merci, répondit Neomi.
Bien, bien bien, interrompit la bonne. Si vous voulez bien, démêler les cheveux de la belle pendant que je la maquille, sans trop la faire bouger, cela serait fort aimable !
Lexi s'exécuta, et reprit la discussion ene même temps.
Nerveuse Neomi ? Pourquoi cela ?
Parce que je m’apprête à me marier devant des inconnus…
Ne dites pas cela ! la coupa Rakka, vous êtes déjà de la famille vous savez, prétendit-elle par naïveté ou hypocrisie (Lexi penchait pour la première option).
Mince ! s’exclama alors Lexi, je suis navrée j’ai brisé le peigne à cause d’un noeud.
Aucun souci demoiselle, je suis parée à toute éventualité, mais j’ai laissé le second peigne avec d’autres affaires, dans la salle où aura lieu la fête après le mariage devant Gensou. Je reviens dans une minute.

Tandis que Rakka sortait avec empressement, la petite marchombre jeta un oeil satisfait au peigne en deux ou trois morceaux dans sa main. Puis elle verrouilla derrière la femme de ménage sous le visage étonné, puis inquiet de Neomi. Mais cette dernière n’eût pas le temps de poser des questions ou d’appeler à l’aide, Lexi déjà chantait. Et son chant vint cueillir l’esprit de Neomi avec facilité, à la plus grande satisfaction de Lexi qui sentait qu’elle s’améliorait. En modulant la mélodie, en ciselant sa voix avec précision, et avec ses pensées, elle poussa Neomi à faire ce qu’elle souhaitait : parler, honnêtement et sincèrement.
Je… Je répugne ce mariage, je répugne mon futur mari.
Pourquoi te maries-tu ?
Je dois avoir sa confiance. Je dois avoir l’occasion rêvée...
Dans quel but ?
Je veux le tuer… Notre première nuit, celle où on s’allongera ensemble dans le même lit, après qu’il aura consommé le mariage et sera assoupi, satisfait.
Un bruit à l’extérieur, un bruit de course, comme le ferait une petite femme qui se dépêche mais n’est pas bien sportive.
Oublie.
Lexi déverrouilla la porte le temps et s’en éloigna de quelques pas le temps que Neomi ne reprenne ses esprits, puis la bonne entra, un nouveau peigne en main.
Tadaaa ! se réjouit-elle, avant de se diriger vers la future mariée afin de reprendre son travail de maquilleuse.
Tu… tu disais ? demande cette dernière un peu perdue ? balbutia la jeune native.
Oh je parlais du propriétaire de mon appartement, je jacassais, mais je crois que tu as cessé de m’écouter, prétendit la blonde.
Je suis désolée, c’est que je dois penser à autre chose j’imagine.
Ne t’en fais pas, je sais que je parle beaucoup, et puis suis-je bête, évidemment que tu as autre chose en tête, tu te maries !

Neomi hocha la tête et laissa ses deux aides la préparer. Il était encore tôt avant de mettre la robe : il ne faudrait pas la froisser, ou l’abîmer, avant le moment fatidique, mais les trois femmes étaient en avance. Lexi sortit donc prendre l’air un instant, et sortit du temple religieux. Elle s’étira, et fit craquer ses os, puis elle aperçut de loin Nobio. Que faisait-il là ? Les invités ne seraient pas là avant une grosse demi-heure, le mariage débutant dans environ quarante-cinq minutes...
Contextuelles:
 


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 


Dernière édition par Lexi Hil'Feyan le Mer 27 Fév 2019, 10:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyMer 09 Jan 2019, 09:58

Entre disparition et conclusion
Il était assez tôt ce matin . J'en profitais pour prendre me faire une toilette digne de ce nom. C'était la première fois que je venais à un mariage après tout. J'enfilais lentement mon costume. Je boutonnais certains boutons jusqu'à celui que j'avais oublié de remplacer la veille. Et je me regardais dans une glace. Cela me parut bien. j'effectuais les derniers ajustements avant d'aller prendre un déjeuner . Le gérant de l'auberge était assez surpris de me voir aussi tôt le matin. Il me servit ce que je lui avais demandé  tout en me demandant :

"Hey , monsieur , vous allez bien ? Je vous ais vu à l'entrée de l'auberge endormi hier soir tard. Je vous ai ramené à votre chambre"

Je lui faisais un signe de la tête pour montrer que j'allais bien et que je le remerciai, mais avec ce qu'il me racontait , j'avais vraiment l'impression que tout ce que j'avais vécu la veille n'était qu'un mauvais rêve. Pourtant il y avat tout pour penser le contraire. J'avalais lentement le repas tandis que je voyais à l'heure que j'étais un peu en retard. J'accélérais un peu la cadence afin d'avoir le moins de retard possible. Je sortis tranquillement de l'auberge , et je prenais les différentes ruelles qui pourraient mener à l'endroit que je recherchais. Je ne devais pas courir , au risque de transpirer dans mon costume et d'être donc sale pour le moment venu. Je repassais par l'endroit où Bunji et moi même avions combattu. Bunji était à nouveau là en tenue de marié.

"Bunji ?! Vous êtes là ? Que faites vous ici?"

Il tourna son regard vers moi , comprit que je l'avais vu . Il regarda un peu les alentours avant de se diriger lentement vers moi.

"Nobio , vous êtes là ! Je pensais que vous ne viendriez pas."
"Mais je suis là alors c'est ce qui compte non ?"
"Oui bien sûr , c'est juste que j'ai très peur , vous savez Neomi… C'est la femme de ma vie. Mais j'ai tellement peur… Vous n'avez jamais vécu cela non ?"

Je lui faisais un "non " de la tête tout en regardant son costume qui était pour le moins très classe. La pierre verte étant toujours présente dans son collier. J'étais tellement intrigué à son propos que je lui posai une nouvelle question.

"Que signifie cette pierre pour vous ?Bunji."
"Celle là ? "dit il en la regardant." Elle appartenait à ma grand-mère avant de mourir , et elle me disait toujours que je devrais offrir celle-ci a l'élu de mon cœur. Je pense que c'est le bon moment…."
"Tout devrait bien se passer…"

Il versa une petite larme , avant de reprendre :

"Au fait au sujet d'hier soir …. Nan rien laissez tomber .Bon nous devrions y aller… Le mariage ne peut pas commencer sans nous n'est ce pas ?"

Je hochais de la tête . Nous nous rendions sur le lieu du mariage. Je laissa de côté le marié pour qu'il puisse s'occuper des préparatifs sans voir la mariée. En me retournant je vis Lexi en magnifique tenue un peu au loin que je m'empressai de rejoindre. Je me demandais bien ce qu'elle pouvait faire là.

 "Wow... tu es sublime Lexi , cette robe te va à ravir !je prenais le temps de regarder un peu les alentours avant de reprendre."Ah au fait bonjour toi aussi tu es arrivée un peu en avance ?. Tu as du nouveau ? Moi personnellement je peux te dire que de mon côté , j'ai eu pas mal de choses. Tout d'abord Bunji il est pas net ce type. Il manie très bien l'épée , on a fait un duel ensemble. J'ai dû le laisser gagner car celui-ci allait vraiment me blesser car il allait vraiment me battre  .Il est vraiment très fort. Mais grâce à cela j'ai une place plus que privilégiée au mariage .Il semble être aussi le chef d'un gang dont je ne connais pas encore les actions. Il a essayé de m'enrôler d'ailleurs . Mais aujourd'hui il semble regretter … Je pense qu'il a bon fond ."

Certaines personnes commençaient déjà à arriver. Et il fallait que l'on mette au point un plan digne de ce nom :

"Bon et toi que peux tu me dire de beau ? On pourrait mettre au point un plan en fonction de ce que tu sais pour la suite..."
; color:black;">relationel


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyJeu 10 Jan 2019, 13:38

Entre disparition et conclusion

Ft Nobio

Lexi entendu quelqu’un s’approcher, elle se tourna, et vit que Nobio s’approchait d’elle. elle l’observa. Soigneusement coiffé, il était sur son trente un, fin prêt pour le mariage. Avant même de saluer la jeune femme, il la complimenta gentiment, et celle-ci peu habituée rougit légèrement, avant de se concentrer sur la conversation. Nobio s’était rapproché de Bunji en même temps qu’elle de Neomi, c’était une très bonne chose, puis ils s’incrustaient dans la vie de ces deux-là, plus ils en sauraient. En tout cas l’élu venait avec des informations forts intéressantes au sujet d’un gang que mènerait Bunji, ce dernier ayant voulu enrôler Nobio. Enrôler Nobio ? Que pouvait-il bien lui vouloir ? Curieuse, Lexi ne se gêna pas pour demander.
Pourquoi souhaitait-il t’enrôler ? Aurais-tu fait preuve de talents particuliers ?
Elle le laissa finir, avant qu’il ne la questionne à son tour.
Bon, pour être honnête je pensais lorsqu’on était à Keiken que Neomi avait été kidnappée. Mais il semble qu’elle est là de son plein gré, la seule chose obscure, c’est la raison de son mariage en fait, expliqua la marchombre avait de baisser la voix le plus possible. Neomi veut tuer Bunji. Elle projette de le faire ce soir lors de leur première nuit ensemble. Et pour qu’il soit vulnérable, elle compte attendre qu’il ait consommé le mariage. On peut pas la laisser le tuer. Il faut à tout prix qu’on arrive à savoir qui joue quel rôle dans cette histoire. Peut-être qu’elle a une raison glauque comme l’argent, ou peut-être est-ce qu’elle a découvert qu’il était violent après les fiançailles et veut s’enfuir. Dans tous les cas, faut essayer d’en apprendre plus. Et après le mariage, lorsqu’il sera terminé, on devra empêcher Neomi de faire sa connerie.
Lexi s’interrompit en voyant des invités légèrement en avance débarquer.
Le mariage approche, je dois rejoindre la mariée, je suis sa demoiselle d’honneur, s’expliqua la marchombre. Je file. Bonne chance !
Sur ces mots, Lexi retourna auprès de la native en trottinant, se faufilant à l’arrière du bâtiment pour retrouver la pièce où elle se préparait. Rakka s’exclama :
Oh c’est vous ! Je vous attendais, j’aimerais que vous m’aidez à faire enfiler sa robe à cette dame, pour que nous ne froissions rien.
Pas de souci, répondit la blonde en s'exécutant.
Quelques instants et derniers préparatifs plus tard, Neomi était prête, et très nerveuse. Rakka comme Lexi tentait quelques phrases bateaux pour faire passer son anxiété, mais l’élue savait très bien pourquoi ce mariage était particulièrement stressant : il était tissé sur des mensonges et des envies de meurtres.

Puis Lexi abandonna la fiancée pour aller se mettre en place, et Rakka restait puisqu’elle l’accompagnait à l’autel, en l’absence du père de Neomi. Bunji était devant l’autel, Nobio non loin, attendant sa future épouse avec un visage impatient et transpirant le bonheur. Il semblait l’aimer,mais s’il savait le dégoût qu’il lui inspirait, il en serait certainement dévasté. Si elle le trahissait, ce serait pire certainement. Mais les histoires d’amours sont souvent troublés, les gens se font parfois manipulés, Lexi n’était pas vraiment là pour régler ces histoires de coeurs brisés. Elle était là pour connaître le fin mot de l’histoire, la comprendre et la résoudre.

La cérémonie se déroula sans événement singulier, les alliances - deux anneaux d’or - furent amenées et passées au doigt, les voeux prononcés, les fiancés, mariés. Puis le mariage se déplaça dans la salle juxtaposée au temple, qui pour l’occasion avait été décorée avec soin par la mère du marié. Les nappes étaient blanches, avec de la vaisselle argentée disposée avec délicatesse, au milieu de pétales de roses et de paillettes scintillantes. Les serviettes étaient pliées en froufrous élégants et étaient tenu par des petites plaques de bois où étaient inscrits les noms des invités, bien que Lexi trouva à sa place l’intitulé “Demoiselle d’honneur”. Il semblait que la belle-mère de Neomi avait véritablement oublié son prénom. Chacun s’installa à sa place attitré, et Lexi se retrouva à deux places du couple, pas si loin de Nobio que ça, mais séparés des mariés par une partie de la famille de Bunji. Le repas fut servis en grandes pompes, avec de l’entrée, de la viande de qualité dans le plat, et même du fromage à la suite. Cela avait dû coûter une fortune, mais elle ne doutait pas que Bunji entre sa condition de noble et ses affaires autrement lucratives, il avait pu payer tout ceci, aidé de ses proches. Puis le gâteau de mariage arriva, c’était une pièce impressionnante. Il était à trois étage, et recouvert de glaçage blanc, décoré de petites touches de sucres de canne qui amenait comme une couleur dorée. Des petites touches de chantilly faisait une couronne autour des deux premiers étages, et le dernier était surmonté de deux petites figurines de cire représentants un couple de mariés. Le gâteau fut découpé, et servi à chacun des invités. On laissa aux gens le temps de finir leurs assiettes lentement, que chacun digère un peu , puis la musique s’élança doucement, invitant alors le couple à l’honneur, d’ouvrir le bal.

Bunji se leva et saisit la main de sa belle avec une grande délicatesse, qu’il effleura de ses lèvres avant de l’inviter à danser. Sur des airs de violon notamment, le bel homme commença à faire danser Neomi, avec classe mais aussi la décence que demandait l’épaule. Il ne l’enlaçait pas trop près, et la tenait d’une main derrière la taille, mais la seconde tenait la main de sa partenaire et il la faisait valser avec élégance, entraînant parfois à pivoter sur elle-même. Lexi regarda le couple danser seul sur toute la première musique comme le voulait la tradition, puis d’autres vinrent le rejoindre et elle s’enfonça dans son siège. Elle aurait aimé se faire oublier, mais la mère de Bunji s’approcha avec un air satisfaisant sur le visage, et demanda d’un air hautain.
Et bien mademoiselle, on ne danse pas ?
Lexi hésitait encore, entre une remarque cinglante qui ne venait pas, et une gifle qui devait surtout ne pas venir.


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 


Dernière édition par Lexi Hil'Feyan le Mer 27 Fév 2019, 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyLun 14 Jan 2019, 15:31

Entre disparition et conclusion
Ce qui était plutôt drôle , c'était que la personne que nous avions soupçonné de pas "net" semblait être d'après les informations de Lexi : le gentil et celle que l'on pensait enlevée était la méchante. Mais quelque chose clochait , même en sachant tout cela , on n'était obligé d'avoir des doutes sur Bunji à cause de sa bande. Lexi était obligée de me quitter pour la cérémonie. Pendant celle-ci  j'étais assis très proche de l'hôtel , dernière les rares membres de la famille quand même mais j'avais une très bonne place. Après celle-ci nous nous déplacions tous dans une autre salle ou étai servi le repas. J'étais assez proche de Lexi . En face d'elle avec une place sur sa gauche. Le repas était vraiment délicieux . Je dégustais tout ce qu'il y avait à déguster et tout était vraiment bon . Et le bal commença … Beaucoup de d'hommes se levèrent et invitèrent des femmes assises à table qui n'attendaient visiblement que ça. Ce moment était propice aux rencontres en tout genre , mais personnellement cela ne m'intéressait pas. Je m'étais focalisé sur mon plus grand adversaire : la fin de ma part de gâteau. Après avoir fini je remarquais que la mère de Bunji approchait Lexi d'une manière étrange. Je ne pris pas le temps d'écouter , sans doute parlaient-elles du mariage en lui même .

Après avoir bien fini de manger comme il faut je prenais une petite pause afin de digérer tout ce que j'avais avalé. Je voyais Bunji et sa douce au milieu de tous les autres couples danseurs qui visiblement animait bien le moment. Après avoir fini leurs démonstration , Bunji embrassa Neomi sur sa main avant de se rapprocher de moi tout fier de cette danse réussie.

"Vous ne dansez pas , Nobio ? Il faut savoir profiter vous savez…"

Je regardais autour de moi , il est vrai que pas grand monde était resté assis . Cela donnait l'impression que j'étais un type dépressif. Regardant autour de moi , j'essayais de voir si jamais quelqu'un était libre . Je me tournais vers Lexi , toujours assise  et il y avait personne d'autres autour. Je me levais doucement et pris le chemin pour me mettre en face d'elle . Lui donnant ma main , je lui demandais poliment et en souriant :

"Mademoiselle , me feriez vous l'honneur de m'accorder une danse ?"

Bon la phrase était bien cliché comme il fallait en plus du vouvoiement pas forcément nécessaire . Mais Lexi accepta ce qui me faisait vraiment plaisir. Lui tenant la main je nous dirigeais vers ce qui paraissait être l'endroit ou les gens dansaient . Après l'avoir remercié d'avoir accepté . Je commençais à essayer de danser un slow avec elle ,la musique douce en fond s'y prêtant bien. Je n'avais pas l'habitude de danser avec une femme , et cela se ressentait dans mes pas plutôt hésitants . La danse que nous effectuions était très calme et les gens nous regardaient. J'avais encore moins l'habitude du regard et cela perturbait grandement certains de mes gestes , les rendant très imprécis ou pas très joli à voir. Une fois la musique finie , les gens arrêtèrent de danser . Je remerciais Lexi avant de m'excuser pour cette danse "catastrophique" . Je la ramenai à sa place . Après l'avoir laissé je pris vite le chemin de la sortie voyant que Bunji essayait de le suivre . Une fois dehors je courais de l'autre côté de la salle tout en prenant mon autre forme afin que celui-ci me reconnaisse pas et cachant mon épée dans ma tenue . Après avoir regardé de tous les côtés , il se tourna vers moi avant de me dire.

"Mademoiselle , vous n'auriez pas vu un monsieur , cheveux verts sortir ?"

Je lui répondis rapidement

"Non désolé … "

"Je le cherchais pour lui parler de sa  danse...Que diriez vous de venir fêter le mariage avec nous aussi?"

Je n'eus pas vraiment le temps de répondre que Bunji , me prit avec lui avant de m'installer à nouveau à la même place qu'auparavant. Je ne pouvais pas me retransformer . Cela rendrait le moment trop étrange… Je cherchais un moyen pour sortir afin de reprendre mon apparence normale car je ne pouvais pas rester comme ça à l'infini . Mais rien ne vint ...J'essayais d'appeler Lexi en chuchotant pour lui expliquer même si je révélais pas souvent ce genre de secret.

"Lexi ! Lexi ! C'est moi Nobio… il faut que tu trouves un moyen pour que l'on sortes tous les deux , je t'expliquerai la raison de ce physique mais je ne peux pas rester comme ça en public…Je ne peux pas rester comme ça indéfiniment!"

Nobio parle en vert
Son autre forme féminine ( qui est lui aussi) parle en bleu


Pour le correcteur :
 

Contextuelles :
 
; color:black;">Relationel


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyLun 14 Jan 2019, 20:26

Entre disparition et conclusion

Ft Nobio

Après un moment de flottement, Lexi fut sauvée par le gong : un homme d’une bonne cinquantaine d’année vint toucher l’épaule de la riche dame avec un sourire, et lui proposa une danse. Il semblait être son mari,c’est-à-dire le père de Bunji ou à la limite son beau-père. La blonde se retrouva donc seule, avec ennui. Au milieu de tant de nobles hypocrites, elle ne souhaitait même pas écouter les conversations. Elle saisit la cuillère avec laquelle elle avait mangé, et la fit tourner du bout des doigts sur la belle nappe de mariage. Puis elle entendit quelqu’un approcher dans sa direction, alors elle releva les yeux, et aperçut Nobio. Elle s’apprêtait à lancer la discussion, lorsque son acolyte lui tendit une main, avant de lui demander une danse.
Avec plaisir, accepta la marchombre en plaçant sa main dans celle de Nobio.


Elle le suivit sur la piste de danse, et ils entamèrent un slow sur la musique qui s’y prêtait bien. Son partenaire étant un peu maladroit, elle surveillait attentivement ses propres pieds, et retenait un petit rire lorsque qu’il s’emmêlait un peu. Puis la mélodie s’interrompit, et il la raccompagna là où il était venu la trouver, avant de s’excuser pour son manque d’adresse en matière de danse. L’élue répondit avec un sourire :
Aucun problème. Merci de m’avoir invitée en premier lieu.


Puis le jeune homme s’en alla.

Lexi observa les convives, et parmi eux elle trouva Neomi, seule. Son récent mari n’était pas auprès d’elle, et son regard montrait qu’elle était mal à l’aise, au milieu d’inconnus. La blonde se leva, et alla la rejoindre.
Alors, je dois t’appeler Madame désormais ? la taquina-t-elle.
Oh Lexi ! s’exclama-t-elle avant d’expliquer. Je ne t’avais pas vue arriver. Oui Bunji est sorti, il avait l’air de vouloir parler à son témoin.
Tu n’as pas l’air à ton aise ici, remarqua la blonde avant de faire mine d’admirer son courage. Quelle belle preuve d’amour que d’affronter ce monde inconnu !
Le jour où tu seras amoureuse à ce point là, tu comprendras Lexi...


Etonnement, Neomi semblait honnête et profondément concernée par ce qu’elle venait de dire. Mais alors où était le hic ? Lexi cherchait une idée afin de l’emmener à l’écart, mais éloigner une mariée de son propre mariage était fort complexe… Elle n’eut malheureusement pas le temps de se creuser la tête, car Bunji revenait. Il s’approcha des deux femmes avant de saisir la sienne par la taille avec douceur, saluant Lexi.
Bonjour mademoiselle, j’ai appris ce matin que Neomi vous avait pour demoiselle d’honneur. Mais elle ne m’as pas vraiment raconté par quel hasard vous étiez venue remplacer une amie de la famille.
Bonjour, j’espère vraiment ne pas avoir déranger la demoiselle précédente, mes excuses si cela vous a off…
Non vous n’y êtes pas, tout va bien, de toute façon elle n’avait pas vraiment l’âge d’être appelée demoiselle j’en conviens. Mais cette rencontre alors ?
J’ai vu Neomi aux thermes et j’ai reconnu son visage, vu sur des affiches en ville. J’ai engagé la conversation et je crois que c’est à peu près tout, expliqua la marchombre en gardant son ton avenant.
Oh très bien. Cela vous dérange si je vous l’emprunte ? Neomi, accepterais-tu de m’accorder une nouvelle danse ? reprit-il en prenant élégamment la main de la concernée.


Cette dernière acquiesça, et les deux tourtereaux - ou plutôt le tourtereau et le bourreau de son coeur - se rendirent sur la piste, tandis que Lexi regagnait une chaise au hasard. Au même moment, une jeune fille étrange que la marchombre était certaine de ne pas avoir vu parmi les convives vint s'asseoir non loin, avant de lui chuchoter quelques phrases étranges. Plus qu’étranges. Dans la tête de Lexi, cela donna à peu de choses près ceci : What the f*ck  ? , en Kosatennien. Elle garda une air stoïque, avant de se dire “Pourquoi ne pourrait-on pas sortir en fait ?” , puis de s’approcher de la fille non loin d’elle de lui adresser quelques mots :
Vous m’accompagnez? Je dois me refaire une petite beauté.


Suivie de l’inconnue, elle se dirigea vers la sortie, interceptée bien évidemment par la garce sur pattes mère de Bunji,qui avait du finir de danser.
Vous nous quittez déjà ? Quel dommage …
Non madame, j’ai besoin d’un léger moment pour me refaire une beauté, mais je reviens bien évidemment, répondit Lexi avec un ton affreusement mielleux, complètement irritée.
Lexi sortit accompagnée de l’étrange fille. Elle lui attrapa le poignet, fit le tour du bâtiment, et dissimulée par celui-ci elle força l’inconnue à lui faire.
C’est quoi ce bordel ? Demanda-t-elle sans embage.
La jeune femme attendait des explications claires et précises, sinon elle allait botter les fesses de l’impostrice si c’en était une.


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 


Dernière édition par Lexi Hil'Feyan le Mer 27 Fév 2019, 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyLun 14 Jan 2019, 22:13

Entre disparition et conclusion
J'étais installé en face de Lexi et j'essayais de lui faire comprendre que c'était moi , Nobio qui  voulait lui parler. Elle n'avait pas l'air de comprendre. En même temps j'avais pas osé lui en parler précédemment. Elle arriva a trouver un moyen de sortir mais la mère de Bunji nous interrompit . Après un nouveau stratagème de Lexi nous arrivions à passer. Mais qu'elle est intelligente cette Lexi ! Mais elle paressait plutôt agressive . Me prenait elle pour un imposteur ? C'était possible . Elle ne pouvait pas savoir. Après m'avoir amené de l'autre côté de la salle , elle me demanda des révélations et je comptais bien lui dire .

"Eh calme toi , c'est moi Nobio !" disais-je en mettant ma main sur la sienne.

Je reprenais ma forme normale  , tout en faisant une tête accueillante .Je ne voulais pas qu'elle ait peur. Je voulais la rassurer car ce genre d'évènement était quand même  assez inattendu. Telle était la raison de la position de ma main. Je commençais à lui dire tout d'abord ce  qu'elle voulait savoir

"C'est compliqué … Je ne sais pas par où commencer. Tu te souviens quand je te parlais d'une fille de mon ancien monde ? Elle a été tué et j'ai essayé de la sauver. Je ne t'ai cependant pas raconté la suite . Pour faire simple j'ai essayé de la ressusciter mais ça s'est mal passé. J'ai pris ses pouvoirs , son apparence , son arme et sa voix. Toi même tu ne m'as pas reconnu. Depuis je pouvais changer de corps à l'infini ."

Je prenais une légère pause , ce que j'avais à dire n'était pas simple à expliquer et j'espérais que Lexi comprendrait .

"Disons que à cause du cristal , je ne peux pas maintenir cette transformation indéfiniment. C'était un très gros problème. Ce qui m'a amené à me transformer avant , c'était le fait que Bunji m'ait suivi . Je ne savais pas la raison et j'avais peur étant donné ce qui s'était passé . J'ai préféré me cacher mais Bunji ne m'ayant pas reconnu m'a invité à venir à son mariage. Je ne pouvais pas rechanger de corps en plein milieu du mariage…"

Bunji sortit de nulle part et s'approcha vers nous . Il nous avait pas écouté mais nous cherchait à nouveau. Il devait avoir fini de danser avec sa belle.

"Ah , je savais que vous nous cachiez quelque chose tous les deux ! Votre danse ensemble était très belle à ce propos. Nobio vous étiez où ? Je vous avais cherché !"

Il nous regardait avec insistance , surtout ma main sur celle de Lexi. Je la retirai de suite et je commençais à rougir .

"Ce n'est pas du tout ce que vous croyez , on est juste amis !"

Il nous laissa le sourire aux lèvres et partit rejoindre la salle. De mon côté je regardais à nouveau Lexi dans les yeux , les joues toujours aussi rouges.

"Désolé , je ne voulais pas t'effrayer ou quoi , cette situation était assez compliqué et j'avais peu de temps pour trouver une solution. Merci de m'avoir aidé … On devrait continuer à surveiller les mariés tu ne crois pas ?"

Je rejoignais la salle , et je m'installais à table .La journée avait déjà bien avancé , et il fallait faire e plus en plus attention . Neomi pourrait très bien mettre du poison dans une boisson ou que sais-je encore …
Nobio parle en vert
Son autre forme féminine ( qui est lui aussi) parle en bleu

 

Contextuelles :
 

; color:black;">Relationel


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyVen 18 Jan 2019, 16:03

Entre disparition et conclusion

Ft Nobio

D’une jolie voix tout ce qu’il y avait de plus féminine, la personne en face de Lexi lui assure que c’était Nobio, avant de prendre la forme de ce dernier. La gifle partit toute seule, pas bien méchante certes, mais on ne peut plus rapide.
Pardon, grommela Lexi, réflexe.
Le jeune homme s’expliqua cependant, et son histoire était fort complexe, et bien qu’elle soit basée sur des faits quelque peu déprimants, la Tenshijin était curieuse et fascinée. Un corps de femme, pour une homme, qu’est-ce que cela faisait ? Comment vivait-on quand on pouvait changer de sexe ? N’était pas étrange ? Elle se retenait encore de lui poser une tonne de question on ne peut plus personnelles, lorsque Bunji et son costume impeccable débarquèrent. Il commenta notre danse, et Lexi répondit en même temps que Nobio :
Merci c’est aimable, avec un léger sourire.
Elle trouvait le compliment poli, bien que la danse avait été plutôt maladroite, mais elle fut encore plus amusée par la réaction de Nobio, qui évita immédiatement tout contact avec elle. Elle attendit ensuite que l’homme du mariage s’éclipse pour reprendre la conversation avec son coéquipier, qui parla le premier. Il demanda son avis à la jeune marchombre, qui s’apprêtait de toute façon à le lui donner :
Profitons de la fin de la fête, tout en gardant un oeil sur eux. Puis ce soir, je les suivrai jusqu’à chez eux pour repérer la maison. Lorsqu’ils commenceront à manger, je reviendrai te chercher pour que nous discutions d’un plan et y retournions tous les deux. Cela te convient-il ?
Pendant leur conversation, il s’était rapproché du bâtiment où avait lieu la fête, et Nobio y entrait à présent. Lexi le suivit à l’intérieur où il lui répondit brièvement bien que peu convaincu, puis Lexi déambula dans la salle, parlant parfois à des inconnus.

Elle passa le reste de la fête à discuter avec les invités, parfois elle croisait Neomi, parfois c’était son insupportable belle-mère. Il n’y eût rien de réellement particulier, puis peu à peu, les invités s’en allèrent, tandis que la famille de Bunji - et ses femmes de maisons -commençait à ranger, la mère de ce dernier interdisant la participation des mariés. Lexi retrouva donc à l’extérieur le jeune homme qui l’accompagnait,  et ils s’écartèrent du peu de monde qu’il restait pour échanger quelques mots.
Lorsqu’ils quitteront cet endroit, je les suis. Je fais mes repérages et je reviens te trouver. Où souhaites-tu qu’on se retrouve d’ailleurs ?
Une fois que l’endroit fut convenu, Lexi hocha la tête, puis vit que les mariés s’en allaient.
Éloignons nous, ils doivent penser que nous partons, je les ai déjà salué en plus.
Lexi prit le bras de Nobio et le fit pivoter, avant que tous deux ne prennent une direction au hasard. Ils marchèrent un peu, et la marchombre avait lâché l’élu et se tenait un peu en arrière de lui. Lorsqu’elle eût trouvé un type d’endroit qu’elle cherchait, elle murmura près de l’oreille de Nobio :
Je file.

Et s’il se retournait pour lui adresser un dernier mot, il verrait qu’il n’y avait déjà plus personne.

Lexi avait chuchoté deux mots, puis s’était fondue dans la foule de la capitale et y avait progressé comme un saumon remonte le courant avec aisance,se faufiler entre les obstacles. Elle avait atteint une ruelle moins fréquentée en quelques instants, et y avait déniché un recoin devant une porte à l’abri des regards. Pui elle avait appelé son Armure, qui l’avait revêtue de ses habituels vêtements de voyages, sobres, simples et sombres, et elle était retournée non loin du mariage, une capuche sur ses cheveux clairs. Comme elle s’y attendait, les mariés s’apprêtaient  à partir, mais ils saluaient tous ceux encore présents avant de s’en aller. Lexi passa devant le temple et la petite salle à côté comme si elle ne faisait que suivre son chemin, avant de s’arrêter devant une petite boutique de chapeaux. Elle ouvrit ses sens au monde, grappillant chaque miette d’informations qui lui parvenait. Puis le couple s’en alla enfin, dans un petit véhicule fonctionnant au dernier carburant : deux porteurs costauds et payés pour cela. Lexi préférait filer les gens la nuit, mais elle savait également se glisser dans le décor diurne avec aisance, et disparaître de l’attention des gens. Elle suivit ainsi le couple de mariés, changeant parfois de ruelle sans raison, avant de revenir sur le bons chemins, s’arrêtant discuter avec des commerçants. L’acuité parfaite de ses sens lui permettait de prendre de la distance sans perdre ses cibles, et son adresse de les rattrapper sans difficulté.

C’est ainsi qu’elle les vit rejoindre un quartier de la noblesse tenshin, puis une belle maison digne de la famille de Bunji. Ce dernier ouvrit la porte à sa femme avec galanterie, et le couple disparut de la vue de la marchombre. Mais pas de son ouïe. Dans les quartiers habitables de la cité, il y avait moins de monde en continu, aussi elle put s’approcher du la demeure, la longer jusqu’à un côté non visible depuis la rue, et entreprit l’escalade. Rawen adapta ses chaussures, et veilla à ce que ses mains soient libres, tandis que la jeune femme grimpait la bâtisse de pierre avec aisance et fluidité, calant le bout dans ses doigts dans n'importe quelle interstice, et nichant le bout de ses bottes sur des irrégularités infimes. Elle atteignit un balcon à ce qui devait être le second étage. Elle y glissa un oeil : personne. Elle s’y hissa à la force des bras, et observa l’intérieur de la pièce sur laquelle une porte vitrée pouvait s’ouvrir. Il s’agissait - le balcon était un indice - de la chambre (future) parentale, grande et somptueuse. Bien, au moins Lexi avait repéré la probable scène de crime. Elle redescendit du balcon, et se trouva à nouveau agrippée au mur extérieur de la maison. Telle une araignée, elle commença une progression horizontale vers une fenêtre plus loin, à laquelle elle jeta un rapide coup d’oeil : il s’agissait d’une seconde chambre, mais meublée d’un seul lit et d’une commode sans aucune décoration. Certainement la chambre d’un lointain futur enfant. Elle descendit le long du mur, s’approchant d’une fenêtre du premier étage. Un nouveau coup d’oeil : il s’agissait là d’une salle de bain. Lexi continua ainsi sa visite depuis l’extérieur, notant ainsi le bureau, la chambre de bonne - qu’elle ne vit pas, mais elle avait entendue la voix d’une inconnue, certainement une fille employée par Bunji juste depuis l’arrivée de Neomi. Elle fit également le tour de la maison à pied, mais ne put pas regarder à l’intérieur : les bruits de pas et les voix qui en provenaient dissuadaient Lexi de passer le bout de son visage devant une vitre, et elle se contentait des divers sons pour comprendre ce qu’il se passait au rez-de-chaussée. Lorsqu’elle eut fini ses repérages, la jeune femme vérifia que la rue était vide avant de s’y engager, et de se presser pour aller retrouver Nobio à l’endroit convenu.

Contextuelles:
 
Note:
 


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 


Dernière édition par Lexi Hil'Feyan le Mer 27 Fév 2019, 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyVen 18 Jan 2019, 22:41

Entre disparition et conclusion
Le plan de Lexi n'était pas mauvais , je le trouvais juste un  peu trop simple. Et si elle se faisait repérer ? Pourquoi est-ce que je n'aurais pas pu y aller moi ? Je ne voulais pas la contredire . Le plan méritait une plus grande réflexion et analyse  mais on s'était un peu trop précipité à mon goût . Après nous n'avions pas forcément le temps de faire un choix murement réfléchi . Je la laissais donc partir tandis que moi je retournais à mon auberge. Dans ma chambre , je changeais radicalement de tenue , mettant mon armure sous ma chemise blanche , prenant mon épée et quelques affaires qui pourraient être utiles. Puis je prenais lentement le chemin vers l'endroit où nous avions précédemment donné rendez vous et j'attendais patiemment sur place.

Après quelques temps Lexi , arriva . Elle m'expliqua la situation . Elle avait apparemment trouvé la maison où se situaient les amoureux. Elle m'y mena . Une fois à quelques pas de la maison je lui disais de s'arrêter afin que l'on puisse parler cette fois-ci vraiment de notre futur plan.

"Bon ,on sait que la madame compte tuer le monsieur lorsque celui-ci ira se coucher. Sans douta à cause de l'effet de l'alcool. Ce qui nous fait facilement plus d'une heure pour réaliser ce que l'on veut faire.

Je regardais les alentours . Il commençait déjà à faire sombre. La nuit allait pas tarder à tomber. Il ne fallait pas que des gens puissent nous écouter . Lorsque le silence était présent et que je voyais aucune silhouette , je repris :

"Bon déjà il nous fait un moyen d'entrer . Si possible très peu de temps avant que Neomi passe à l'acte. Puis on s'interpose dans la chambre , on la neutralise et on la livre."

Le problème était vraiment , l'entrée dans la maison. Comment pouvions nous renter . Par la force ? Non se ne serait pas correcte… Par infraction ? Je ne voyais pas de fenêtre ouverte … Et je ne savais pas réellement escalader . On n'allait pas toquer à la porte… Il fallait que l'on trouve une raison.

"Bon est ce que tu as une idée ? tu pourrais essayer de contacter Neomi vu que tu es son témoin. Lui dire que tu as retrouvé un truc à elle… Nan ça ne se fait pas de s'introduire lors de la première nuit"

J'avais une autre idée peut être me changer en femme ? où espérer avoir une vision. Cela pourrait nous permettre d'en savoir un peu plus. Quelque chose apparut dans mon esprit . J'en était sûr maintenant , elle allait le tuer ce soir , un couteau dans la main droite sur le lit.

"Bon une chose est sûre , elle va le tuer ce soir avec un couteau. Si tu as une idée quelconque pour rentrer je suis preneur."

Contextuelle:
 

Pour le correcteur:
 
; color:black;">Relationel


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyMer 20 Fév 2019, 13:21

En disparition et conclusion

Ft Nobio

Après avoir retrouvé Nobio et lui avoir transmis les renseignements qu’elle avait pu glaner, les deux élus de Tenshi retournèrent vers la maison des jeunes mariés. Une fois sur place, le jeune homme lui proposa quelque chose de simple, mais qui fit tiquer Lexi.
Attends, répondit-elle à voix basse. On ne va pas la prendre simplement la main dans le sac et la livrer. Il faut une sacrée raison pour quitter sa famille, sa marier avec un homme et le tuer. Je voudrais plutôt qu’on cherche à comprendre la situation, une fois le meurtre évité, mais pas qu’on prévienne aveuglément les autorités compétentes.

Puis il réfléchit à un moyen d’empêcher la mort de Bunji cette nuit, tandis que Lexi faisait de même. Elle s’apprêtait à proposer quelque chose d’à nouveau très simple mais certainement efficace, lorsque l’attitude de Nobio changea quelques instants. Lorsqu’il redevint plus ou moins normal - pour autant qu’on puisse l’être avec une telle couleur de cheveux - il expliqua à sa partenaire sa certitude que Neomi allait tenter d’assassiner son récent époux avec un couteau. Lexi soupira, ils allaient devoir intervenir c’était maintenant décidé. Elle exposa donc ses idées rudimentaires :
Bon, je sais crocheter une serrure. Je pourrai entrer par le balcon donnant sur leur chambre dont je t’ai parlé, me cacher à l’intérieur et attendre. Cependant je ne vois pas comment te faire rentrer… Une fois dedans il faudrait les maîtriser, mais aussi ne pas être dérangés par la femme de ménage. Ca devient compliqué...

Lexi était meilleure pour proposer des plans où elle s’en sortait seule, mais adapter son plan à Nobio, qu’elle connaissait encore mal, lui apparaissait compliqué.
Il faut qu’une fois l’intervention faite, on soit assez menaçants pour les obliger à ne pas faire de bruit. Sinon la femme de ménage viendra voir et tout sera plus compliqué. Donc dès qu’on se montre, il faut avoir une attitude autoritaire et ferme. Même sur Bunji qui d’après toi est bon au combat. Enfin en tout cas il faut que tu trouves une idée pour te faire rentrer sans forcer la porte…

Les deux élus continuèrent donc à réfléchir, afin de trouver des solutions.

Une fois le plan mis au point, il fallait l'exécuter, et au plus vite pour ce qui concernait la petite marchombre. Pendant que son équipier vérifiait que personne ne passait au mauvais moment, elle s’approcha de la bâtisse et en fit le tour, avant de l’escalader comme elle l’avait déjà fait jusqu’à atteindre le balcon qui donnait sur la chambre du couple. Elle y resta suspendu un instant, le temps d’écouter attentivement afin de vérifier que la pièce était libre, puis elle s’y hissa avec force et finesse avant de se retrouver devant la porte vitrée, fermée à clef. Elle sortit de sa poche deux petits instruments, et s’accroupit devant la serrure. En trois minutes, elle eût crocheté cette dernière, et entra en silence dans la chambre, refermant le verrou derrière elle. Comme prévu, elle alla se glisser sous le sommier, et y attendit. Pendant ce temps, Nobio menait à bien sa part de la mission.

Le couple vint se coucher, l’homme un peu ivre, portait sa femme bien aimée dans ses bras, avant de l‘allonger sur le lit et de l’embrasser, avec douceur. Neomi étouffa un petit rire timide, comme si elle appréciait ce moment, mais Lexi savait qu’elle exécrait l’homme en sa présence. L’ouïe fine de Lexi entendit les lèvres se poser plusieurs fois sur la peau de la jeune femme, des mains rêches la caresser doucement, mais heureusement pour la pudeur, Neomi calma les envies de son mari :
Bunji ne penses-tu pas que je mérite un homme sobre pour consommer notre mariage ?
Sûrement ma belle, sûrement, mais cela nous oblige à être patients…
Tant pis pour toi, tu n’avais qu’à pas insister sur le vin, le taquina-t-elle.
A vos ordres ma dame, lui répondit-il avec amour.

Ils s’allongèrent donc, lui sans délicatesse aucune, et la respiration de l’homme se cala très rapidement sur un rythme lent et régulier. Au bout de cinq minutes, Lexi sentit le matelas bouer au dessus de sa tête : Neomi se levait. Elle marcha sur la pointe des pieds jusqu’à un meuble bas, glissa sa main au dessus, et Lexi put entendre le bruit du métal glisser sur le parquet. Elle vit la jeune femme tirer un poignard de la cachette, et s’approcher à pas lent de sa victime.

La petite marchombre roula de sous le matelas, et se releva d’un bond félin face à Neomi.
Toi ! s’écria cette dernière, tirant lentement son mari des torpeurs qui l’avaient emmené dans les bras de Morphée.

La future meurtrière tendait désormais son bras fragile en direction de Lexi, dans une menace peu efficiente. Cette dernière bondit en avant, se glissa le long du bras avec agilité, et se saisit de l’arme en vrillant le poignet qui la tenait. Bientôt, elle fût derrière Neomi et posait la lame sur sa gorge, afin de lui intimer de se taire. Bunji était finalement éveillé, et voyant sa femme menacée ainsi, il se leva précipitamment.
Pas un bruit, lui intima Lexi en montrant son otage d’un coup d’oeil.

Il était temps de faire signe à Nobio de venir aider. Avant que Bunji ne puisse trop réfléchir et décider d’agir, elle poussa quatre notes en sifflant harmonieusement, pour toujours ne pas prendre le risque de réveiller la bonne.


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyDim 24 Fév 2019, 12:58

Entre disparition et conclusion
Feat Lexi

Nobio      
 Nia(autre forme)


Le plan était maintenant clair et précis. Je savais très bien ce que je devais faire. Lorsque Lexi me quitta , je me retrouvais seul devant la maison. Bon j'avais déjà une idée précise de comment j'allais rentrer . Je me positionnais lentement devant la porte . Je regardais  à travers une fenêtre pour voir si les propriétaires n'étaient pas là. Ils devaient surement se préparer pour leur fameuse soirée . Je décidai donc de toquer lentement à la porte . Et je me cachais dans un buisson à côté de la porte. La pauvre servante sortit et regarda avec un air pour le moins surpris l'extérieur.

"Y'a quelqu'un ?"

Je sortis violemment de ma cachette  et je plaçai un petit coup de coude bien choisi sur la pauvre servante . Le coup était assez rapide et elle n'eut pas réellement le temps de réagir. Elle manqua de tomber par terre , mais je la rattrapai au bon moment et en rentrant dans la maison et la posai sur un petit fauteuil.

* Désolé encore pour ce coup*pensais-je

La main sur le manche de mon arme plaçé dans mon dos , je m'avançais discrètement dans la maison en essayant de trouver quoi que ce soit qui pourrait m'aider. Je faisais aussi très attention au signal que Lexi pouvait me donner en cas de besoin. J'étais à présent prêt à réagir en cas d'alerte . A l'intérieur de la maison , je pouvais contempler la décoration très luxueuse et tout pleins d'objets de valeurs que n'importe quel voleur rêveraient de subtiliser.  Mais quelque chose d'intéressant capta mon attention . Dans une toute petite pièce , il y avait sur un meuble en bois une pile de livres en tout genre que je manquais pas d'essayer de comprendre. Il y en avait certains qui étaient beaucoup plus instructifs que d'autres , notamment ceux qui parlaient de légendes ou d'histoires de Tenshi.

Mais un tout petit livre , posé sur le côté , semblait à la fois être insignifiant comparé aux autres , mais paraissait regorger d'histoires en tout genre. C'était le journal intime de Neomi . Normalement par politesse je ne devais pas le lire , mais la tentation était bien trop grande . Je désirais en savoir plus sur cette femme , d'autant plus que Lexi trouvait bon de se renseigner sur la raison des futures actes de cette personne. J'entendis avant de commencer à lire la voix de  Bunji qui commençait à rejoindre sa chambre . Je me cachais donc dans la tout petite pièce en espérant ne pas être repéré . Une fois le possible danger écarté , je reprenais donc ma lecture. J'en apprenais déjà un peu plus sur la vie de Neomie en temps que servante à Keiken ainsi que ses précédentes relations amoureuses dont une qui me paraissait pour le moins étrange car elle coïncidait avec la présence de Bunji dans la vie de cette femme. Je n'eus pas le temps d'en lire plus . Lexi m'avait appelé avec le signe que l'on avait convenu.

Je décidais de vite la rejoindre à l'étage tout en dégainant mon arme et en l'activant . Je passais vite par la porte et je voyais à présent Lexi une lame à la main tenir en otage Neomi tandis que je vis impuissant Bunji

"Désolé du retard Lexi ! Mais j'ai trouvé quelque chose de bien intéressant!"disais-je en sortant le journal intime de ma poche

Bunji n'était à présent plus en mesure de riposter , si  il voulait que sa bien aimée n'ait rien. Bien sûr , nous n'allions rien lui faire , mais j'avais hâte de raconter sans doute une partie de la vérité présente dans ce petit bouquin. Je commençais donc à lire le moment surprenant du bouquin afin que Lexi puisse avoir les révélations. Si Bunji devait intervenir , je pourrais l'arrêter avec ma Lame.  

INFORMATIONS


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyMer 27 Fév 2019, 10:20

Entre disparition et conclusion

Ft Nobio

Lexi maintenait la jeune femme en otage une lame sous la gorge, tandis que Bunji était désormais parfaitement éveillé.
Lâchez là, gronda-t-il, sinon je …

L’arrivée soudaine de Nobio armé l'interrompit. Il tenait dans sa main une petit carnet, et semblait impatient d’en révéler la nature et le contenu. Contre les deux élus armés, plus personne ne bougea. Mais Neomi partit dans un accès de colère et de panique.
Non ! Rugit-elle. Vous ne pouvez pas faire ça. Des mois de préparation, de patience. VOUS NE POUVEZ PAS ME FAIRE CA.
De quoi tu parles Neomi ? Mon amour qui sont ces gens ? demanda Bunji sans comprendre.

Lexi retenait fermement la mariée, et déjà Nobio lisait.
Il me l’a prit. Enlevé. Mon amour, mon âme soeur. Nous aurions pu devenir ce dont nous rêvions. Vivre ensemble, à jamais. J’aurais pu tuer pour lui. Alors je tuerai pour lui. Si lui allait le coincer, alors je peux faire mieux. Je peux faire pire. Je lui briserai le coeur comme il a brisé le mien. Il m’a enlevé mon amour, et je deviendrai le sien, avant d’y planter un poignard. Ce voleur pourra prier Gensou tant qu’il peut. Je me vengerai. Puis plus loin il y a aussi. Ca y est je l’ai ferré. C’est tellement difficile de feindre ces sentiments qui seront à jamais pour un autre, jusque dans sa tombe. Mais pour l’instant j’y arrive. Je dépose sur mon visage un masque hypocrite, mielleux et niais. Il pense me séduire, mais c’est moi qui ai déjà attrapé son coeur. Bientôt, je ferai en sorte qu’on s’en aille d’ici. Je le suivrai chez lui. Et dans sa vulnérabilité, je vengerai mon amour perdu.

Dans les yeux de Bunji, on y lisait une incompréhension totale, puis il regarda sa femme, dans l’espoir d’y trouver des explications, mais surtout d’être rassuré. Mais démasquée, Neomi n’était plus que haine. Son visage montrait un profond dégoût, et une envie de vengeance meurtrière. Cette haine partit comme une flèche dans le coeur de l’homme qui l’aimait. Il semblait désorienté, et la colère de voir son amour prise en otage une lame sous la gorge s’était évaporée, sous la brûlure de l’incompréhension et du déni.
Neomi tu … Dis quelque chose… De quoi est-ce qu’ils parlent ?!  
Tu ne te souviens même pas de lui hein ? cracha l’interpellée en retour. Il s’appelait Yoshio et faisait son travail avec énormément d’investissement. Il allait t’arrêter et tu l’as éliminé pour continuer ton business tranquillement. Tu es un monstre.
De quoi tu… Tu m’as manipulé ? Mais … mais Neomi je t’aime comment tu as pu?!
ET TOI ? hurla la jeune femme, Lexi ayant éloigné la lame de sa gorge. Tu l’as tué alors qu’il était JUSTE. Et tu viens juger ce que MOI j’ai fait ? Tu n’as que ce que tu mérites !

Lexi observait les deux mariés échanger. L’une était pleine de haine, de colère et de rancoeur. Le second était blessé, meurtri, trahi. Il fallait régler ça. La jeune femme s’interposa entre Nobio et Bunji en un éclair, tout en tractant Neomi par le bras, qu’elle “jeta” à Nobio.
Occupe-toi d’elle s’il te plaît.
Puis elle fit quelques pas en direction du chef de voleurs.
Ne m’approchez pas vous !

Son avis ne comptait pas plus que ça aux yeux de Lexi. En un instant, elle fut derrière lui, sa lame sur la nuque.
Tu n’as pas le choix Bunji.

D’un regard, Lexi désigna la sortie à Nobio. Il était temps de les amener devant des autorités compétentes. Lexi avait vu les voleurs de Bunji en personne. Nobio avait le carnet de Neomi. Cela devrait suffire pour qu’ils fouillent la piste et enferment l’un comme l’autre, mais en connaissance de cause des faits.
Tu écriras à ta famille Neomi, ajouta Lexi. Ils sont plus qu’inquiets...

Sur ces mots, les deux élus guidèrent les jeunes mariés en dehors de leur maison.


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 303
Yens : 349
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 18

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue3/6Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (3/6)
Nemesis
Nemesis 静かな Tranquille 平和

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyJeu 28 Fév 2019, 08:13

Entre disparition et conclusion
Feat Lexi

Nobio      
 Nia(autre forme)
PNJ


Je commençais donc à lire . Ce que je venais de révéler était pour le moins très révélateur. Et cela entendait une dispute entre le couple. Pour ma part j'assistais en étant impuissant . Les couples n'étaient pas forcément tout roses et j'en avais la magnifique démonstration devant moi . Je rangeais lentement le journal dans ma poche tandis que je recevais la femme , lancée par Lexi. J'avais du mal à la réceptionner correctement d'autant plus qu'elle faisait son poids !

*Zut , elle est lourde !*pensais-je

Ce n'était pas le genre de choses que je pouvais dire à haute voix . Cela ne se faisait tout simplement pas. Mais je retenais la sensation et la phrase dans mon esprit. Lorsque Lexi , me désigna la sortie , je compris rapidement qu'il fallait amener le couple aux autorités. Je passais par le salon et je vis toujours la servante sur le fauteuil où je l'avais laissée auparavant  et j'expliquais à Lexi que j'avais pas eu d'autres choix .

Sur le chemin , la jeune femme n'arrêtait pas d'essayer de se débattre mais je la maintenais toujours en place. Il commençait à faire nuit , et il fallait donc que l'on trouve une ronde de nuit ou bien des soldats à l'entrée de la capitale afin d'être sûr de la présence de ces derniers.

"A gauche ou à droite…"

Je prenais la direction de ma droite instinctivement. Des souvenirs que j'avais de la cité , et de la luminosité plus grande , je cherchais à être repéré par des gardes qui surveilleraient gentiment le coin. Ce qui ne tarda pas à arriver . Un petit groupe d'environ cinq gardes au loin déambulaient dans les rues du quartier "à risque" de la capitale. Quartier que l'on m'avait précédemment déconseillé de visiter tant les infractions étaient commises. J'essayais de les appeler ,jusqu'à ce que l'un d'eux réagisse et prévienne son groupe que nous les cherchions.

Je leur expliquai lentement la raison de notre venue ainsi que toute l'histoire qui nous avait mené à eux. Enfin je sortais le journal de ma poche et le tendis à l'un des gardes qui avait encore les bras libres.

"Je vous remercie , les deux seront jugés par rapport à ce que vous m'avez dit."

"N'oubliez pas le camp de brigand … il devrait se situer sous terre ,non loin de la capitale."

Les gardes nous quittaient avec le couple . Et moi je devais à présent laisser Lexi.

"Bon bah … Au plaisir de te revoir , c'était une affaire rondement menée !"

Une fois que Lexi ,me dit ce qu'elle avait à dire sur le moment , je décidais donc de la saluer lentement et gentiment tout en prenant une direction aléatoire. Je voulais retourner à l'auberge où je logeais ses différentes nuits  avant de reprendre ma route sur l'île céleste.

INFORMATIONS


Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Signature2

Fiche présentation-FT-Chrono-Nemesis-Nia-Battle-Sadness-Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 804
Yens : 137
Date d'inscription : 14/09/2017
Age : 18

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Left_bar_bleue10/12Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty_bar_bleue  (10/12)
Lexi Hil'Feyan
Lexi Hil'Feyan ↬ Marchombre ↫

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) EmptyJeu 28 Fév 2019, 10:58

Entre disparition et conclusion

Ft Nobio

Sur le chemin vers les autorités Tenshijins, l’ambiance était glaciale. Bunji avait séché les quelques larmes qu’il avait laissées s’échapper, et semblait dans un état de dépression avancé : l’homme devait vraiment être tombé amoureux de sa femme. Cette dernière quant à elle ne parlait pas non plus, elle avançait tenue par Nobio, mâchoire crispé et regard tueur. Si elle avait pu se débarrasser des deux fouineurs, elle aurait égorgé son récent époux sur place. Il y avait tellement de tension entre les individus, que si un arc électrique s’était formé dans l’air cela n’aurait surpris personne.
Ils trouvèrent enfin un groupe de gardes à qui remettre les deux criminels. Nobio leur tendit le journal intime de Neomi, mais Lexi leur demanda également de noter les nombreuses autres informations qu’ils avaient. C’est ainsi que Lexi ayant récupéré le poignard que Neomi avait utilisé le leur tendit. Elle parla également de ce qu’ils avaient appris au village de Keiken, puis elle passa au groupe de voleurs de Bunji. Elle leur donna les lieux exacts où ils se retrouvaient, la description physique précise des hommes vus sur place, et tout ce qu’elle avait pu entendre. Les hommes hochèrent la tête en nous remerciant. Ils ne comprenaient sûrement pas pourquoi deux personnes leur livrait ainsi deux autres, et Lexi se garda bien de les informer sur son statut d’élu. Une fois les jeunes mariés emmenés, Lexi et Nobio se retrouvèrent seuls.
He bien, ce fut une très longue enquête, mais je suis contente que ma curiosité soit satisfaite. Je t’avoue cependant que je pensais davantage que Neomi aurait été kidnappée, quelque chose dans ce goût là.

La petite blonde soupira. Son instinct s’était trompé, ce n’était pas chose agréable que de l’admettre. Puis Nobio la salua, indiquant donc qu’il s’en allait de son côté. Lexi lui retourna les salutations, se demander dans quelles circonstances ils se reverraient. Nobio était parfois un peu naïf, mais son entrain et son énergie ne manquaient pas. Comment s’adapterait-il au monde de Kosaten ? Elle était curieuse.
Quoi qu’il en était, elle partit de son côté également, rentrant chez elle. Qu’allait-elle faire par la suite ? Elle improviserait. Rester à Tenshi, retourner à Bashô Tokaï, ou découvrir le monde toujours plus...


Fiche présentation//Fiche Technique//
Quelques informations de base sur Lexi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Entre disparition et conclusion (feat Lexi)   Entre disparition et conclusion (feat Lexi) Empty

Revenir en haut Aller en bas
Entre disparition et conclusion (feat Lexi)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» Relations entre Politique, CIA et le Sida
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» De retour au mistral BAGARRE GENERALE Entre vieux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Entre disparition et conclusion (feat Lexi) 190103103231202569 :: Tenshi l’île céleste :: Shiriai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.