Partagez | .
Le destin n'a jamais tué personne
Messages : 1554
Yens : 187
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 185
Nombre de topic terminé: 82
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Le destin n'a jamais tué personne   Mer 5 Déc - 16:26





運命は誰を殺したことはない

Solo





Le recrutement pour Basho Tokai prenait une ampleur considérable. Zoro, en tant que chef des armées, s'était autorisé un petit voyage afin de rallier des personnes à sa cause. Pourquoi ne pas essayer de convaincre ceux qui l'adulaient pour sa puissance, sa hargne et son charisme ? Et où trouvions-nous des hommes vénérant ces vertus propres aux guerriers virils et blindés d'honneur ? A Fuyu. Il connaissait sa réputation là-bas, il se savait aimé et respecté.
Il avait confié l'entraînement de l'armée à son second.

Accompagné d'un de ses élèves de Basho Tokai, pour soi-disant le fortifier, quand en réalité il désirait seulement arriver à bon port sans se perdre, il fit sa première halte au village de Rin. Et le succès de sa visite fut à la hauteur de ses espérances. Il fut tel qu'on le pria d'emblée de venir s'occuper d'une sombre affaire à propos du plus riche marchand du village, qui apparemment rampait au bord de la dépression. Sur le chemin, on lui expliqua à la va vite les faits, mais suffisamment pour que le sabreur comprenne. La fille était douée de voyance, et avait prédit sa propre mort. Le sabreur en poussa une esquisse, considérant les histoire de destin comme de sinistres conneries. Le destin était le prétexte des paresseux et des lâches, qui n'osaient pas se bouger le cul pour changer les choses. Ils se reposaient dessus pour paniquer et sombrer dans la décadence.

On verra si elle mourra..


Commenta-t-il blindé de souffrance, un long sourire étiré sur le visage. Il était temps de mettre un terme à ces grotesques superstitions qui pourrissaient l'esprit de ces peuples faibles. Zoro considérait cette mission davantage comme un défi à relever plutôt qu'une sincère intention d'aider. Il voulait démontrer combien la puissance déjouait n'importe quel destin à la con.
La somme proposée était phénoménale. En même temps, Zoro était l'élu le plus puissant de Fuyu, après Zayro porté disparu. Et le père aimant n'hésitait pas à dépenser toute sa fortune dans le sauvetage de son bijou étincelant.

Quand le garde venu le chercher l'amena jusqu'à la noble demeure, il pénétra à l'intérieur et se fit recommander de patienter. Un splendide escalier se présentait à lui, mis en valeur par un lustre riche en cristaux au-dessus de sa tête. Puis, on l'appela à entrer au salon où diverses objets de grande fortune ornaient les murs. Eh bien, encore un homme qui réussissait bien sa vie...
Le marchand désemparé l'accueillit, lui expliqua en détails la situation, et lui fit même part de ses inquiétudes et de son humeur angoissé dont Zoro se serait bien passé. Puis, on le conduisit à la chambre de Mademoiselle, dont la mère était décédée en couche, renforçant l'amour du père pour son unique fille. S'il la perdait, il n'avait plus rien. La porte gardée par deux soldats s'ouvrit pour laisser apparaître une spacieuse pièce rouge et dorée où trônait une jeune fille à sa fenêtre. D'un vif mouvement de robe, elle se retourna vers l'intrusion.


- Ma fille, voici Roronoa Zoro, l'élu qui veillera sur toi cette semaine.


- Enchantée Monsieur le samouraï. Votre puissance vous précède, je ne peux qu'être honorée par votre présence ici...


Enonça-t-elle d'une voix courtoise tout en s'inclinant :

Hein... ?! Ouai ouai, salut !


Peu habitué à se faire accueillir de la sorte, trouvant les coutumes de politesse surfaites et exagérées, le garçon se retrouvait dans un malaise palpable, ce qui expliquait sa réplique dédaigneuse digne du pire rustre de tous les temps.

.
[/size]
[size=15]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1554
Yens : 187
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 185
Nombre de topic terminé: 82
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Le destin n'a jamais tué personne   Ven 7 Déc - 0:52





運命は誰を殺したことはない

Solo





En principe, les individus soignaient leurs salutations envers les aisés. Surtout lorsqu'une fille de grande famille accordait son respect de manière aussi élogieuse. Elle s'attendait à un retour minimal mais Zoro n'en fit qu'à sa tête. Sa rudesse parvint à déstabiliser la demoiselle l'espace d'une seconde, marqué par un vif froncement de sourcil. Mais son devoir de bonne fille ne la laissait pas s'adonner à des écarts émotionnels. Alors elle troqua sa frustration contre un sourire imperturbable, en toute circonstance, malgré les attitudes nonchalantes de ce rustre.

L'enrobé sur pattes, aka le marchand qui ne mourrait pas de faim emmena le sabreur vers une porte qui s'ouvrit sur une chambre voisine. Les deux pièces étaient donc reliées, et ainsi le pirate pourrait garder un oeil constant sur la mourante.
Ils ne s'étaient pas encore mis d'accord sur le prix mais il espérait que faire la garderie lui rapporterait bonbon. On le mena s'installer dans ses appartement, lui indiqua l'heure du souper mais surtout, on le retint par le bras :

- Sauvez-la !

Ordonna la voix suppliante du marchand avant de s'en aller fermer la porte derrière lui. Zoro s'était contenté de lui offrir son regard le plus ferme en échange. Et cette fermeté sembla redonner espoir un court instant au chef de famille.
Désormais seul dans sa chambre au teint bleuté, la porte donnant a la pièce de la fille restait ouverte. Par ailleurs, cette dernière ne perdit pas de temps pour y glisser la tête afin d'interpeller le bretteur :

- Cette chambre est à votre goût monsieur le samouraï ?


Cette appellation lui rappelait sans cesse Vivi, une amie de son monde. Il obtempéra d'un signe de tête, tandis que la fille offrit son sourire le plus radieux en réponse. Pour quelqu'un se préparant à potentiellement crever, elle ne paraissait pas des plus troublée.

L'heure du souper sonna. Au menu, bouillon de poiscaille et d'algues méconnus. Du riz, et des friandises. Le verre du sabreur n'était jamais vide, pour son plus grand bonheur. On lui posa des questions sur ses aventures sur lequel il restait vague et évasif, étant peu locace. Et puis, tout le monde regagna rapidement ses appartements pour passer la nuit, dont la première pour le bodyguard.

.
[/size]
[size=15]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Le destin n'a jamais tué personne
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un ptit RP n'a jamais tué personne...non?
» Un mot, un geste et ton destin change à jamais [Tour II - Terminé]
» Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.
» Je n'oublie jamais personne ...
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Village de Rin-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.