Partagez
Les Rois de la Forêt [Scénario]
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
Les Rois de la Forêt [Scénario] Left_bar_bleue2/12Les Rois de la Forêt [Scénario] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Les Rois de la Forêt [Scénario]   Les Rois de la Forêt [Scénario] EmptyVen 07 Déc 2018, 23:11



Feat. Kirin ~
Les Rois de la Forêt...


C'était une belle journée, dehors. Les oiseaux chantaient, le soleil était haut dans le ciel bleu, et peu nuageux. Le vent tiède caressait ma peau et faisait voler mes cheveux améthystes. Mes prunelles dorées admiraient les environs émeraudes avec attention prononcée. J'étais assise autour d'une table, en face de mon palais, buvant du thé, tandis que mon épouse s'occupait tranquillement des enfants à l'intérieur, en compagnie des nombreuses servantes qu'il pouvait y avoir. Mes yeux clos, j'écoutais calmement les bruits agréables que pouvait nous offrir la paix. Mon corps était relaxé. Je profitais de mon temps avec ma boisson chaude, ne pensant à rien pendant un long moment. Ahh, quel bien cela pouvait nous procurer, après autant d'événements perturbateurs ! Maintenant je vivais heureuse avec ma femme, Viola, dans la Forêt Luxuriante que j'avais prise pour territoire depuis déjà quelques années, en compagnie de mes deux enfants, Samaël, et la nouvelle petite et adorable Alice, eue de ma blonde préférée. Je me sentais... Bien. Nous avions vu beaucoup de choses, elle et moi. Mais désormais, nous ne craignions plus rien. Nous étions enfin en droit de repos. Nous pouvions enfin vivre ensemble, toutes les deux, sans avoir peur de subir d'autres catastrophes. Et j'en étais ravie.

L'ère où j'étais un être démoniaque avide de pouvoirs avait succombé. C'était dorénavant l'heure d'Ellen, la repentie. Je rendais services par-ci, par-là, comme toujours. Jour et nuit, je cherchais des remèdes pour ma malédiction, et ainsi donc, calmer ma faim insatiable pour la chair humaine. Je ne perdais pas espoir. Cette lumière que les gens que j'appréciais, qui formaient ma famille, m'offraient. "J'en prendrai soin", furent les paroles que je me répétais souvent à l'esprit.
Les cloches sonnaient régulièrement, du haut de la grande cathédrale sataniste, près du palais noir. Calice était là bas, entourée de nonnes, comme toujours. D'un naturel autoritaire, elle sermonnait souvent, alors il n'était pas surprenant de l'entendre hurler de colère, même d'ici. Heureusement que Morgan était là pour l'adoucir quand il le fallait... Bien qu'elles n'aient point l'air de beaucoup s'entendre.
Je profitais d'ouïr le bruissement des feuilles, et les gazouillis d'Alice aux côtés de sa mère, dans le grand hall. Les portes du château étaient grandes ouvertes pour laisser passer l'air, et aérer les pièces. Viola était une bonne mère, tendre et serviable, bien qu'elle soit techniquement le père. En prenant du recul, c'était un fait toujours bien amusant à relever. Samaël avait même appris à l'appeler "Papa".

Ahhh...

Soupirai-je de plaisir, avant de remettre ma tasse sur la table. J'ouvris les yeux, et relevai le menton vers le haut, pour regarder le ciel opalescent. Rien de spécial aujourd'hui, semblerait-il ? Ce n'était point un problème, évidemment, bien que j'aurais aimé avoir de la visite, pour laisser le temps passer plus vite... Sans avoir la sensation insupportable de le gaspiller. Qu'allait-il se passer ? C'était bien sur quoi je me questionnais actuellement.



Dernière édition par Ellen le Lun 11 Fév 2019, 11:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 11
Yens : 0
Date d'inscription : 06/12/2018
PNJ secret...
PNJ secret... Non-validé

-



MessageSujet: Re: Les Rois de la Forêt [Scénario]   Les Rois de la Forêt [Scénario] EmptyMer 12 Déc 2018, 15:09

Kirin
- 一角獣 -

Les Rois de la forêt.


L'histoire que nous allons suivre allait être pour le moins intéressante. Très intéressante. Il s'agit d'une histoire regroupant divers événements de Kosaten. Une histoire de famille... de royauté... de succession...

Et de morts.

Au plus profond de la forêt, deux êtres sommeillent. La végétation dense composée d'arbres et de buissons entouraient leur nid, comme une protection dans un cercle parfait. Quelle beauté. Bon nombre de fleurs de couleurs différentes se trouvaient en cet endroit. Dans ce seul endroit, la lumière du jour passait à travers les feuilles des arbres, éclairant légèrement ce lieu en lui donnant un air paradisiaque. Contrairement au reste de la forêt, les couleurs étaient d'un ton plus verdoyants. L'air y était pur. Une forte concentration de mana entourait les lieux, d'une intensité telle que des ondes colorées de celle-ci flottait dans les airs. Le kirin influençait cette partie de la forêt, ce qui expliquait la brutale transition avec celle aux teintes plus sombres et bleutées. Protecteur de la nature, la créature possédait le statut de roi et de gardien pour celle-ci. De Roi ? Pas tout à fait. On dirait bien que les choses soient quelques peu différentes. Dans cette histoire, le second Roi en question n'est pas celui que l'on pense.

Une des bêtes, la plus grande, se leva. Elle colla son visage sur la plus petite qui dormait toujours, pour la caresser. Puis elle s'éloigna de quelques mètres, cherchant des produits de la nature pour s'alimenter. Elle trouva alors de quoi se désaltérer, avec la source d'eau se trouvant un peu plus loin. L'eau reflèta alors le visage du kirin sans cornes. L'animal divin commença alors à faire collecte de toutes sortes de fruits et produits végétaux, avant de les ramener dans son nid. Le second animal endormit se réveilla alors. Son étrange fourrure noire, marquait une différence avec le premier, malgré le fait qu'ils soient de la même espèce. Les reflets de cette fourrure éclataient à la lumière du soleil, telle une pierre précieuse, tandis que la créature se ressourçait de la nourriture qu'on lui avait offerte.

Le kirin sans cornes était la Reine, qui donnait de la nourriture à son fils, le futur roi de la forêt.

Quelles créatures fascinantes. leurs pouvoirs et leur rang les mettaient au delà de la quasi totalité des êtres présents sur Kosaten. Ils étaient aux plus hauts de la hiérachie. Des divinités intelligentes, fières et puissantes. Ils représentaient un socle, un pilier à l'échelle de Kosaten qui ne devait pas disparaître. Les humains le savaient, et c'est pour cela qu'il leur est interdit de ne serait-ce que blesser ces créatures. Ainsi, l'enfant kirin devait grandir. Grandir pour prendre la place de Roi, et devenir le nouveau pilier porteur des animaux de la forêt. Sa mère la nourrissait, et l'éduquait donc en ce but précis. Dans quelques années, le kirin serait assez grand pour devenir indépendant, et accomplir pleinement son rôle.

Cependant... la situation semblait compromise. Et la Reine le savait. Un élément se dressait face à elle, un élément incontournable qui allait forcément perturber l'équilibre du cycle de la vie.

Lorsque le petit eut fini de manger, sa mère l'incita à le suivre. Les deux êtres quittaient alors leur nid, avançant lentement dans cette partie plus sombre de la forêt. Au bout d'un certain temps, ils arrivèrent à destination. Dans cet endroit marquant une rupture avec la nature. Cet endroit forgé par une seule personne au grands pouvoirs, ayant réussi à instaurer sa suprémacie sur la quasi totalité des êtres de la forêt. Cette personne qui la pensait sûrement sous son contrôle total, et ayant connaissance de chacun des êtres s'y trouvant. Et pourtant... au moment où le Kirin se montra, son aura se dégagea dans l'air, laissant voir des vagues de mana provenant de la créature. Elle venait de relâcher la protection divine qui lui permettait de masquer sa présence. Une légère perturbation dans l'air se fit sentir, lorsque la forêt entière sentit que l'être divin était là, éveillé, et sorti de l'ombre.

Puis le silence.

Elle se montra alors totalement, et avança vers la sorcière. Son aura resplandissait de mille feux. Chacun de ses pas étaient fais de manière méticuleuse. Elle dégageait une prestance royale, probablement inégalée de tous les autres monstres que la sorcière avait rencontré jusqu'ici. La reine kirin voulait montrer à la sorcière à qui elle avait affaire. Et dans son avancée, le kirin montrait qu'il n'était pas un animal. Ni un monstre. Ni un homme.

Mais un être royal, un être divin.

La Reine restait relativement calme, sans aucune animosité dans son regard intense, qui était plongé dans celui de la sorcière. Et fait étonnant, elle ne semblait pas observer la sorcière de manière hautaine. Comme si elle reconnaissait qu'elle possédait une certaine valeur. Il serait difficile de dire qu'elle la mettait sur le même piédestal, mais au moins elle voyait son statut comme étant supérieur aux autres créatures de la forêt. Le plus jeune kirin à la fourrure noire quand à lui, avançait du même accabit, même s'il n'avait pas la même prestance que sa mère, dû à son âge.

La sorcière avançerait-elle vers le kirin ? Ou l'attendrait-elle tout simplement ? Dans les deux cas, la créature s'arrêta à distance raisonnable de la sorcière, restant dans le plus grand silence, et l'observant avec attention, comme si elle l'analysait. La tension régnait, de par la présence du kirin mais sûrement aussi de par celle de la sorcière. Et tous dans la forêt, comprirent à ce moment là qu'un évènement important était sur le point de se produire.

Important... oui...
Cette rencontre promettait d'être très... très intéressante.
Tellement de possibilités... comment cela allait-il se dérouler ?

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
Les Rois de la Forêt [Scénario] Left_bar_bleue2/12Les Rois de la Forêt [Scénario] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: Les Rois de la Forêt [Scénario]   Les Rois de la Forêt [Scénario] EmptyVen 21 Déc 2018, 18:01



Feat. Kirin ~
Les Rois de la Forêt...


Une présence. Une âme- non, deux âmes fortes approchaient. Je pouvais le sentir. Mes yeux s'écarquillèrent, et je me relevai rapidement, dans un mouvement brusque. Mon regard se tourna donc vers la source de toute sa puissance, et je fus éblouie par la prestance des êtres qui se dévoilaient à moi. Leur élégance et leur royauté se faisaient ouvertement connaître rien que par leur posture. Ces créatures majestueuses, au corps princier, se trouvant juste là, sous mes yeux d'or ébahis, on les nommait ici, Kirins. J'en avais entendu parler dans ma forêt, dans des chansons de bardes, j'avais lu leurs noms et histoires dans différents contes, et souvent j'avais pu admirer des peintures de ces êtres magnifiques et si fascinants. Les gardiens de la forêt. Tout mon corps frissonna à la découverte de leur présence ici. J'étais à la fois abasourdie, effrayée et... Impressionnée.

Leur aurais-je volé leur territoire ? C'était la rencontre de rois, et toute la faune et la flore admiraient ce spectacle qui se produisait là, aujourd'hui.

Tout mon corps tremblait. Un kirin à la fourrure noire se trouvait là, aux côtés de ce qui semblait être sa mère, plus grande et blanche, et démunie de corne, confirmant le fait que cela soit bel et bien une femelle. Elle s'était arrêtée, tout près de moi. Je n'osais pas m'avancer. J'étais sans voix, figée face à tant de beauté. Je ne pensais pas qu'ils existaient. Ils avaient toujours été un mythe intéressant à mes yeux, une création d'un groupe de personnes qui souhaitaient faire propager des légendes via différents arts. C'était uniquement un prétexte, selon moi. De simples concepts. Mais j'avais tort. Mes yeux brillaient d'admiration. Je ne savais pas quoi dire ni faire. Je n'entendais plus Viola et mes enfants, peut-être avaient-ils senti leur venue ? Mes sbires s'empressèrent de fermer les portes pour les protéger, au cas où.

Je déglutis.

Mes cheveux étaient légèrement poussés par le vent, et leurs poils aussi. J'inspirais et expirais par le nez, essayant de retrouver mon calme dans un silence angoissant.  
Ils étaient là, devant moi, les véritables rois de la forêt luxuriante. Et j'avais pris leur territoire. Qu'allaient-ils me faire désormais ? Me tuer ? Me chasser ma famille et moi ?
Je mis un genou sur le sol, espérant qu'elle ne jette point son courroux sur moi.

Ma reine..., murmurai-je, la tête baissée, quelque peu nerveuse.

Elle existait réellement... Et ce n'était pas un rêve ! Tout ce que l'on disait, c'était donc vrai... Ils étaient là, devant moi... Fiers et grandioses, les gardiens de la forêt... Les véritables protecteurs de cet endroit...

Ils existaient.



Dernière édition par Ellen le Lun 11 Fév 2019, 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 11
Yens : 0
Date d'inscription : 06/12/2018
PNJ secret...
PNJ secret... Non-validé

-



MessageSujet: Re: Les Rois de la Forêt [Scénario]   Les Rois de la Forêt [Scénario] EmptyDim 10 Fév 2019, 23:06

Kirin
- 一角獣 -

Les Rois de la forêt.


Voilà un spectacle pour le moins original. Très original. La reine des démons, s'agenouillant devant la reine de la forêt. Il était surprenant de la voir ainsi. Elle qui imposait sa prestance à tous les êtres environnants, se retrouvait désormais dans une position où la prestance divine de l'être se trouvant en face d'elle lui faisait comprendre sa place dans la hiérarchie. Mais garderait-elle cette attitude tout du long, ou tiendra-t'elle tête au Kirin à un moment donné ? Ça, seule la suite nous le dira. Le Kirin fixa la sorcière d'un air fixe, d'un calme imperturbable. Nul ne pouvait savoir quelles étaient ses pensées en ce moment. Quelques secondes s'écoulèrent, sous cette tension, où nulle parole fut.

Puis un pas.

Le Kirin fit un pas de plus vers la sorcière. Un pas lent, non aggressif. Au même instant où le sabot retoucha le sol, sa magie s'intensifia un court instant puis prit une nouvelle forme. La mana autour de son corps se dégageait maintenant de manière plus calme. Calme mais toujours intense, celle-ci donnait l'impression d'une aura de protecteur. À partir de ce moment, plus rien ne semblait exister autour. Seul le Kirin, son enfant et la sorcière. Et alors, quelque chose de surprenant se produisit. Quelque chose que peut-être, la sorcière ne s'y attendrait pas. La voix du Kirin femelle se fit entendre, sans qu'elle ne prononce de son. Était-ce de la télépathie ? Non, cela semblait être plus que cela. C'était comme une sorte de pressentiment, en plus poussé, que pouvait ressentir la sorcière. Comme si d'un simple regard, de la simple présence du Kirin, celle-ci pouvait comprendre le message que l'animal sacré souhaitait transmettre...



(Vous pouvez vous relever mon enfant. N'ayez nulle crainte... mes intentions ne sont pas mauvaises en votre égard. Reine des démons... c'est un plaisir pour moi de vous rencontrer.)

Le simple fait qu'elle emploie le vouvoiement en son égard témoignait d'une certaine importance qu'elle lui accordait. Et plus que cela, ces paroles... elles semblaient directement toucher l'âme de ceux qu'elle touchait. Était-ce de la magie ? Ou bien une sorte de pouvoir divin, dépassant même ce simple concept, et remettant en cause tout le principe de normalité en ce monde ? Peut-être était-ce tout simplement une magie dissimulée. Il était impossible de le déterminer à l'état actuel des choses, étant donné que personne ici présent, même la sorcière, n'arrivait à déterminer la nature de ce pouvoir. Et au même moment où ces paroles furent prononcées, un autre phénomène impossible à déterminer se produisit pour la Reine des démons. Ces paroles, en raisonnant dans son esprit, lui firent transmettre une image du Kirin.

L'image distincte d'une femme souriante se présenta à elle. Sa longue chevelure blonde et lisse atteignait même le sol. Son corps aux courbes très féminines semblait être recouvert d'un voile blanc, cachant sa nudité, et flottant dans l'air. Ses yeux verts émeraude brillaient de mille feux, et dégageaient une sensation de pureté. Elle donnait l'impression d'une vraie déesse... et son message lui, était semblable à une vraie voix maternelle, qui s'adressait à la sorcière comme si elle était son propre enfant. À côté d'elle le jeune Kirin était vu comme un enfant, tenant le bas du vêtement de sa mère, et qui observait la démone avec curiosité. Ses cheveux étaient tout aussi lisses mais plus courts, et noirs comme l'ébène. Ses yeux émeraudes comme sa mère dégageaient la même pureté...

(Je souhaiterais m'entretenir avec vous. S'il vous plaît, veuillez me suivre...)

Le Kirin se tourna légèrement sur le côté, en direction de la forêt. Elle l'observa quelques instants, avant de poser à nouveau son regard vers la sorcière, pour l'inciter à la suivre. Mais allait-elle accepter ? Cela semblait évident, il serait dommage que cette histoire arrive déjà à sa fin...

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
Les Rois de la Forêt [Scénario] Left_bar_bleue2/12Les Rois de la Forêt [Scénario] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: Les Rois de la Forêt [Scénario]   Les Rois de la Forêt [Scénario] EmptyLun 11 Fév 2019, 13:26



Feat. Kirin ~
Les Rois de la Forêt...


Un magnifique spectacle. Très original. Moi, la reine des démons, m'agenouillais devant la reine de la forêt... Surprenant, n'est-ce pas ? Moi, qui imposais ma prestance à tous les êtres environnants, me retrouvais désormais dans une position où la prestance divine de l'être en face de moi me faisait comprendre ma place dans la hiérarchie. Alors que j'attendais impatiemment - sans rien en montrer extérieurement - ce que l'animal sacré désirait de moi, des secondes s'écoulèrent dans un silence apaisant, ma longue chevelure améthyste se mouvant lentement sous la force délicate du vent ambiant.

Puis un pas.

Mes yeux se relevèrent de surprise, et, avec grande attention, j'admirais la beauté du véritable monarque de ces lieux. Toute ébahie, je restais muette, bouche-bée même, tandis que je pouvais sentir son aura s'accentuer, prenant une douce odeur maternelle qui me fit tressaillir. Encore, je restais inhabituée par ce sentiment, qui autrefois m'était tabou, voire exécrable lié à mon douloureux passé, mais ici, je me laissais faire, je me laissais bercer par les mains immatérielles de la Kirin. J'eus l'impression de retrouver l'enfance utopique que je souhaitais, alors que mes sens, tous perturbés, me poussaient à penser que j'étais comme une enfant face à la reine de cet endroit. Je n'avais pas honte d'avoir les yeux qui brillaient devant cette créature mythique, après tout n'avais-je donc pas rêvé de les voir en réalité ? De savoir qu'ils existaient véritablement ?  

Mes paupières s'ouvrirent grand. Venait-elle...?

Venait-elle de me parler ?

Tout mon corps se redressa d'un coup, alors que mon cœur se mit à battre à la chamade de surprise et d'excitation, non pas malsaine comme elle l'était habituellement, mais enfantine. Une sorte de hâte étrange s'empara de tout mon être, nouvelle, qui me rendait toute heureuse...
Elle me vouvoyait, comme si elle m'accordait assez d'importance pour me considérer comme quelqu'un d'un minimum respectable. Flattée, voire même impressionnée, je me mis debout sous demande de la reine, encore un peu intimidée- non, perturbée par la scène qui se produisait. Cette ambiance onirique me faisait tant plaisir que je me sentais comme au paradis. C'était... C'était un plaisir pour elle de me rencontrer... J'en étais si honorée...

Puis soudain, une apparition.

En toute élégance, en toute splendeur, la créature féerique se montra sous les esquisses d'une femme, grande, aux magnifiques cheveux d'or, tombant en cascade le long de son dos. Son vêtement, qui recouvrait tout son corps d'une soie blanche s'envolant en suivant la direction de l'air, prouvait une certaine fragilité, une certaine pureté... Ses yeux ressemblaient à ceux de ma bien-aimée, comme ceux de ma mère défunte... D'un envoûtant vert émeraude précieux. C'était comme si, durant ce temps où j'étais abasourdie et figée, j'étais restée ainsi une éternité. Son enfant, à ses côtés, prenait la physiologie d'un jeune garçon qui restait collé à sa mère, dont la beauté était tout simplement si grande que rien que la voir nous offrait un message de divinité. Ses prunelles étaient de la même couleur que celles de sa génitrice.

Lorsqu'elle me demanda de la suivre, j'avalai ma salive nerveusement, avant de sourire, et de faire une révérence royale.

Cela serait un grand honneur pour moi, ma reine..., déclarai-je d'une voix suave.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 11
Yens : 0
Date d'inscription : 06/12/2018
PNJ secret...
PNJ secret... Non-validé

-



MessageSujet: Re: Les Rois de la Forêt [Scénario]   Les Rois de la Forêt [Scénario] EmptySam 16 Fév 2019, 15:49

Kirin
- 一角獣 -

Les Rois de la forêt.




Le Kirin ne réagit pas face au comportement de la femme aux cheveux violets. Elle se contenta de tourner une nouvelle fois la tête en vers la forêt, et d'avancer. Les trois êtres marchaient donc ensemble, dans ce qui pourrait s'apparenter à une promenade. Elle fixa la direction sans tourner la tête, imperturbable. Cela dura quelques minutes. Des minutes durant lesquelles plus aucun regard ne fut échangé. Les lumières bleutées de la végétation éclairaient la sombre forêt, comme à leurs habitudes. Et une chose se produisit, lorsqu'en s'enfonçant, l'obscurité grandissait tout autour du groupe. La fourrure du Kirin se mit à briller d'une lumière bleutée fluorescente, devenant alors le centre d'attention. L'animal étincellait, telle une pierre précieuse. La sorcière pouvait se rappeller à ce moment là que cette luminescence était la propriété des êtres vivants des environs, végétaux comme animaux, qui étaient les principales sources de lumière de la forêt. Mais celle du Kirin était plus lumineuse encore. En voyant cela il n'y avait aucun doute, cette femelle Kirin était la protectrice de ces lieux.

(Vous vivez dans cette forêt depuis un moment, Ellen. Vous appréciez cet endroit, et y prenez soin. Je vous surveille depuis un moment, reine des démons. Je suis au courant de la plupart des choses s'étant produites ici.)

Il n'y avait aucun jugement, ni de ton d'accusation dans sa voix. Pourtant, elle venait de lui révéler qu'elle était au courant de ses nombreux agissements... et l'on sait que bon nombre n'étaient pas belles pour l'image de la sorcière. C'était intriguant. Que pensait donc le Kirin d'elle ? Cet être était tout aussi fabuleux que mystérieux. Mais peut-être que ce qu'allait-elle dire apporterait un élément de réponse...

(N'ayez crainte, je ne suis pas ici pour juger de vos actes. Nous, créatures divines ne se préocccupent que très rarement des moeurs des mortels. Les guerres, et autres événements les concernant restent entre eux.)

Pendant un instant, le pas du Kirin se fit plus irrégulier. Comme une fausse note, allant jusqu'à perturber cette aura divine que dégageait l'animal sacré. La sorcière pouvait le ressentir... quelques sentiments perceptibles, bien que très faibles pour le moment. Une légère crainte et une légère frustration. Elle disparu tout d'un coup, pour laisser place de nouveau à son aura flamboyante et imperceptible.

(Cependant, les choses diffèrent lorsque les mortels touchent les animaux sacrés.)

Son regard se porta alors vers son fils, insouciant. Distrait, il semblait observer la forêt aux alentours, d'un regard attentif. Comme s'il analysait la nature autour. Il semblait apprendre de son environnement, comme un enfant en plein apprentissage de ses leçons. La mère revint alors à son sujet de conversation, tout en continuant d'observer sa progéniture.

(Je suis originaire de cette forêt, Ellen. J'y ai grandis des années... pour un jour devoir m'en aller, afin de rejoindre l'un des miens vivant à la forêt de la mort. Je devins alors la Reine, et lui le Roi. Il était un grand Kirin noir, dont la couleur était propre à ceux vivants dans la forêt de la mort. Il existe trois rois dans ce territoire, et chacun d'eux possèdent une importance capitale dans l'équilibre de la nature. Notre enfant... c'est celui que vous voyez ici présent. Une fois né, il était destiné à devenir le prochain Roi de cette forêt, après son père.

Cependant...

Bien avant cela... il y a un peu plus de quatre ans, un humain est arrivé. Perturbant l'ordre naturel des choses, il défia le père de mon enfant. Il commis alors le crime le plus grave qu'il soit.)

(Le Déicide.)


À ses mots, une brise froide se fit sentir. Nul ne sait d'où elle parvint, en cet endroit de la forêt où le vent ne soufflait plus et le ciel caché par la végétation. Cette brise donnait l'impression que la Mort elle-même était intervenue. Après les dernières paroles du Kirin, l'ambiance changea totalement. Malgré l'aura du Kirin un malaise s'était instauré... la forêt semblait s'être tut, comme si la nature entière avait réagit aux paroles de l'animal sacré.

(L'équilibre a été rompu. Suite à cela, la forêt de la mort ne fut plus la même. Aujourd'hui, le terrtoire est toujours perturbé, malgré les deux autres rois toujours présents. Tout cela suite aux agissements d'un mortel envers les dieux... sans personne pour protéger une partie de la forêt, le cycle de la vie se retrouve perturbé.

Craignant pour la vie de l'enfant que je portais en mon ventre, je fus contrainte de fuir. J'ai alors repris ma place dans la forêt luxuriante. Et désormais... il s'agit aussi de la future place de mon fils.)


Elle se tourna alors vers la sorcière. Sans jugement et avec le regard toujours neutre, elle lui demanda...

(Dites moi... est-ce que la forêt luxuriante représente quelque chose à vos yeux ?)

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
Les Rois de la Forêt [Scénario] Left_bar_bleue2/12Les Rois de la Forêt [Scénario] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: Les Rois de la Forêt [Scénario]   Les Rois de la Forêt [Scénario] EmptySam 16 Fév 2019, 18:09



Feat. Kirin ~
Les Rois de la Forêt...

La forêt luxuriante était réputée pour la couleur bleue et particulière de sa faune et de sa flore. Une luminosité magique, mystique même, se dégageait de cet endroit que j'avais osé prendre pour territoire. C'était magnifique, unique, fascinant... Tout ce qui me plaisait. Mais avais-je le droit de garder cet endroit sous mon emprise ? Ces deux êtres divins qui marchaient devant moi étaient les vrais dirigeants de ce Royaume enchanté; et bien qu'ils ne semblaient guère me vouloir du mal, ou me chasser de ces horizons turquoises, je ne pouvais point me sentir totalement à l'aise, en sachant que je leur prenais ce qui leur appartenait. Heureusement, l'aura protectrice et rassurante de la mère arrivait à m'éloigner de ces maux, tandis que je continuais de la suivre, elle et son enfant.

Je connaissais bien ce territoire. Après tout, n'avais-je pas une sorte d'omniprésence ici ? Pourtant, c'était comme si je la redécouvrais désormais. Cette énergie majestueuse qui s'échappait dans les airs... Me faisait voir une toute autre beauté, plus royale et... Mélodieuse.
Plus nous nous enfoncions dans la forêt, plus les ténèbres prenaient de l'ampleur, jusqu'à-ce que finalement, un immense voile noir nous enveloppe froidement. La fourrure de l'animal sacré se mit à briller du même éclat que la nature qui l'appartenait, et moi, retenant une exclamation, je contemplais silencieusement la créature fantastique qui avançait dans l'obscurité. Souvent, son apparence humaine revenait comme un flash, et quand bien même j'étais perturbée, je ne prononçai aucun mot.

Ce fut finalement la grande et honorable Reine bestiale qui reprit la parole, me dévoilant d'une voix douce savoir que je vivais sur ces terres depuis un moment. Elle disait même savoir beaucoup de ce qui s'était passé ici... Savait-elle donc...?! Non... Et elle restait passive... Mon cœur avait failli sortir de ma poitrine, tant le choc fut violent. Il était notable que je n'avais point un joli passé, et que cruellement j'avais arraché des enfants de leurs familles, pour venir les dévorer au château... Et elle le savait.
...Cependant, elle ne le jugea guère. Ce n'était visiblement pas la raison de sa venue, ce qui me rassura. Non, elle ne voulait point se mêler des histoires des Hommes de Kosaten, tout comme les autres animaux sacrés. Du moins, cela pouvait arriver, mais "très rarement", d'après ses dires. Je le pris en compte en continuant le chemin.

Soudainement, quelque chose d'étrange se produisit. Comme si... Comme si la femelle Kirin était troublée. Son aura même changea un court instant, et les sentiments qu'elle procurait aux alentours et à moi-même furent comme noircis, mélangeant peur et... Colère ? Je frissonnai. Qu'est-ce que tout ceci pouvait bien signifier ? Rapidement, la Kirin rappela son énergie gardienne, m'écartant de la paranoïa, qui avait tout juste commencé à me dévorer.

Elle parla à nouveau. Et quelque chose d'inquiétant, malgré l'aura pacifiste, s'émanait de ses mots.
Après une petite pause, elle posa son regard sur son fils qui prenait conscience de son territoire, avant de poursuivre.

Un humain avait tué un animal sacré, et le père du futur Roi de cette forêt. Un Déicide.

Mes poings se serrèrent tout comme mes dents. Qui ? QUI AVAIT OSÉ ? Ma respiration devint plus rapide et nerveuse, reflétant parfaitement le courroux qui me submergeait petit à petit.
La Kirin avait du s'enfuir avec son enfant dans le ventre, laissant la Forêt de la Mort mourir lentement suite à ce blasphème, rejoignant ainsi cette forêt, qu'elle allait offrir à sa progéniture.

J'utilisais toutes mes forces pour cacher ma rage.

Elle se tourna vers moi, et me demanda si la forêt représentait quelque chose à mes yeux...



Mon faciès changea, devenant plus mélancolique. Un sourire timide s'esquissa sur mes lèvres rouge écarlate, tandis que je fixai la créature droit dans les yeux, pour prouver toute mon honnêteté.

Oui... C'est ici que je vis avec ma famille. Et par ma famille, je veux parler des démons, de mes enfants, de mon épouse mais aussi... De tout ceux qui vivent en cet endroit. Je les garde comme une mère, je veille sur eux. La végétation ici m'est précieuse, comme la faune. Je suis devenue une gardienne, et j'espère pouvoir protéger cette forêt éternellement... Ma Reine.

Éternellement, oui.
C'était ce que je voulais.

De loin, nous pouvions entendre le son des cloches de la grande Cathédrale Démoniaque, offrant à la scène, une ambiance religieuse, et presque prophétique.



Dernière édition par Ellen le Sam 27 Avr 2019, 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 11
Yens : 0
Date d'inscription : 06/12/2018
PNJ secret...
PNJ secret... Non-validé

-



MessageSujet: Re: Les Rois de la Forêt [Scénario]   Les Rois de la Forêt [Scénario] EmptyDim 14 Avr 2019, 21:37

Kirin
- 一角獣 -

Les Rois de la forêt.


Sans qu'elle ne le sache, la sorcière avait certainement donné la meilleure des réponses à la femelle Kirin. L'image mentale d'un grand sourire féminin lui parvint alors. Comme une mère qui serait fière de son enfant. L'aura pure du Kirin se transmit alors à nouveau dans les environs, mettant fin à l'ambiance froide et pesante qui avait été installée. Toute la tension avait disparu. D'une voix douce, la femelle Kirin donna alors à la sorcière d'une réponse plus concise, mais pleine de sincèrité :

(Merci... je vous crois.)

Cette sincérité dont la reine des démons venait de faire preuve, fit naître une sensation nouvelle à travers l'aura du Kirin. Difficile à décrire. Mais une chose était sûre... "jamais être sincère n'aura été aussi bénéfique, et une si belle action en ce moment". C'était la sensation que cette aura souhaitait transmettre. Était-ce pour encourager la sorcière à être plus honnête ? Peut-être pas. Peut-être était-ce juste un moyen pour le Kirin d'exprimer sa reconnaissance. Dans tous les cas, la relation entre les deux reines venaient d'évoluer drastiquement. La femelle Kirin regarda la sorcière droit dans les yeux, ses iris reflètant toute la pureté du monde... puis, se retournant une nouvelle fois vers la forêt, elle reprit la marche, lentement. Elle ne prononca pas un mot, encore une fois. La marche dura beaucoup moins de temps cependant. La kirin finit alors d'emmener la sorcière au lieu souhaité. Un endroit légèrement plus dégagé, avec une végétation moins dense. Par ailleurs... peut-être la sorcière reconnaissait dans quelle partie de la forêt les trois êtres avaient pénétré, et ce depuis quelques temps.

(Vous reconnaissez très certainement ce lieu. Vous avez fait un travail formidable lors de reconstruction de la forêt. Pour cela, je tenais à vous remercier.)

Elle pencha la tête. Un geste si simple, et pourtant si significatif. En effet... la femelle Kirin faisait mention de la partie la forêt qui avait été détruite auparavant par Zayro Jinn. Partie de la forêt que la sorcière avait réussit à reformer, à l'aide de ses pouvoirs magiques. Le Kirin avait très certainement vu ses agissements à ce moment là, d'où son geste. En relevant la tête, la reconnaissance se lisait sur son visage... cependant... le sérieux fut très vite reprit, et cette fois-ci, la discussion allait prendre une toute autre tournure.

(Si je suis venue en votre encontre, ce n'est pas juste pour discuter. Vous vous doutez bien que jamais un être divin ne serait venu vers une élue pour une telle chose. Je suis venue à vous... pour vous demander un service.)

Elle se tourna alors vers son fils, qui s'était éloigné des deux êtres. Il contemplait un moineau, perché sur un arbre, illuminé d'une des rares sources de lumières traversant la forêt. Une nouvelle fois, l'image humaine du petit garçon se fit transmettre chez la sorcière. Ses yeux ronds et grands ouverts semblait remplis de fascination et de curiosité face au petit volatile. Le regard de l'oiseau croisa alors celui du jeune prince, et un moment de silence s'installa entre les deux. L'oiseau s'avança alors lentement, toujours sur sa branche. Une sorte de communion naissa alors entre les deux, et l'oiseau s'installa sur le museau de l'animal, qui restait toujours immobile, observant les agissements du petit être au plus près. Le moineau ne se sentait nullement menacé. C'était comme si il semblait reconnaître le Kirin comme étant défendeur de la forêt. En observant cette scène, la femelle Kirin se montra à la fois rassurée, heureuse, et pleine de fierté.

(Un jour, ce sera à son tour de défendre la forêt. Mon rôle en tant que reine de la forêt est de l'éduquer, afin qu'il soit un bon roi. Lorsqu'il aura appris tout ce qu'il a à savoir... à l'âge adulte, il prendra ma place. Il enfantera alors à son tour d'un Kirin, qui deviendra aussi roi... et le cycle se répètera...)

Mais...

(Mais...)

Les choses n'allaient pas être aussi simples.

(Même si je ne doute pas de pouvoir lui apprendre ce qu'il a à savoir pour devenir roi... je ne crains de ne pas pouvoir l'assister à l'âge adulte.)

Un battement de coeur. Tension.

(Je me meurs.)



L'ambiance changea d'un seul coup. La nature n'émettait plus un bruit. La faune et la flore semblaient comme éteintes, et les lumières fluorescentes avaient perdues en intensité. Le moineau qui se trouvait sur le museau du kirin noir s'envola d'un coup, affecté par cette perturbation. L'aura du Kirin elle, restait toute puissante, mais quelque chose se fit ressentir. Une chose qui ne s'est montrée depuis le début de leur rencontre. C'était presque imperceptible... mais il y avait un léger trouble dans l'aura de l'animal sacré, comme si un mal la rongeait de l'intérieur. C'était faible. Mais c'était présent. La femelle Kirin elle-même l'avait remarqué, et était au courant des effets que cela engendrait. Son regard changea. Sa voix, ainsi que son expression avait diminué en puissance... comme si de la vie avait été aspiré de son être.

(Le jour où Zayro Jinn provoqua la destruction de cette partie de la forêt... j'étais présente. J'étais alors incapable de prévoir ce coup. Je fus alors blessée par cette attaque. Mais malgré que mes blessures soient guéries, une maladie ronge mon corps, maladie provoquée par l'agissement de l'élu de Fuyu. Et elle ne guérit pas... je crains de ne pas pouvoir survivre, le temps que ma descendance ne prenne ma relève.)

Elle fit un pas en direction de la sorcière. La voilà la vérité. Une histoire de famille... de royauté... de succession... et de morts. Et désormais... les choses avaient changé. La reine de la forêt en avait conscience, et c'est pour cela qu'elle était ici. C'est pour cela qu'elle communiquait avec la sorcière. Et qu'elle allait lui demander... une requête, d'une importance capitale.

(N'ayez pas de pitié pour moi mon enfant. Mon destin est scellé. Mais plutôt... ressentez en pour mon fils. Ressentez en pour la forêt. Ressentez en pour les animaux divins, et pour toute la nature, victimes des agissements des hommes et des élus amenant le chaos. Et puis... transformez la en dévotion. Ceci est ma requête. Reine des démons... moi, mon fils, ainsi que toute la forêt luxuriante a besoin de votre aide. Lorsque l'heure viendra... acceptez vous de protéger mon fils, jusqu'à ce qu'il soit apte à règner sur la forêt ?)

Telle était sa demande.

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
Les Rois de la Forêt [Scénario] Left_bar_bleue2/12Les Rois de la Forêt [Scénario] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: Les Rois de la Forêt [Scénario]   Les Rois de la Forêt [Scénario] EmptySam 27 Avr 2019, 12:45



Feat. Kirin ~
Les Rois de la Forêt...


"Merci"


Et un sourire. C'était comme si ce simple mot m'avait fait pousser des ailes... La Reine m'offrait sa confiance plus que précieuse, et mon cœur s'enveloppait d'un sentiment fort de fierté et d'allégresse. Un simple mot, qui pourtant, arrivait à me faire ressentir tant de choses si intenses. Et ce sourire... Ce sourire était indescriptible. D'une beauté éclatante, et d'une sincérité si émouvante qu'elle donnait l'impression d'une caresse maternelle sur la joue. Si désirée. Je ne souris plus, restant époustouflée par ce qui se produisait.

Et ce fut comme un souffle divin.

Mon corps frissonna. Et cette énergie qui flottait dans les airs... Grava une sorte de message dans mon esprit. Des paroles floues, mais reconnaissables. Comme un conseil chaleureux, et d'une douceur réconfortante. "Jamais être sincère n'aura été aussi bénéfique, et une si belle action en ce moment". C'était ce que l'aura me disait, tout en me donnant la même sensation qu'une petite poussée encourageante. Mes yeux s'écarquillèrent, et je restai sans voix, ma respiration devenant plus rapide et bruyante, étouffée par le vent. L'honnêteté... Devais-je réellement me montrer en toute pureté, sans aucune couverture, au monde si cruel qui m'entourait ? Pourtant... Des souvenirs se succédèrent comme si mon esprit me montrait lentement des photos importantes, et que je n'oublierai jamais.

Viola...

L'honnêteté... Était quelque chose dont j'avais une peur profonde. Cela me semblait si difficile, et me forçait cette image de donner mon corps, nu, et vulnérable à tous les coups. Me rappeler de mon frère... Et de sa mort... Me disait que personne ne méritait mon entière sincérité... Car le monde entier pouvait se retourner contre moi. Moi, comme n'importe qui faisant preuve de parfaite innocence.
La femelle kirin me fixant sans aucune once de noirceur, je comprenais que cela n'était qu'un conseil, que je pouvais me permettre de suivre ou non. Mais... Cette phrase restera éternellement marquée dans mon âme. Et je me souviendrai de ce moment... De ce remerciement et de ce sourire... Face à ma si rare sincérité.

Je plissai des yeux, et baissai la tête, mes cheveux se mouvant encore sous le rythme fougueux du vent, avant de continuer de suivre la créature sacrée.

Tant de questions affluaient et me déchiraient. Et je me remémorais... Tant de choses. Tant d'erreurs, que j'aurais pu faire. Mes jambes devenaient fragiles, et j'avançais avec un air perdu. Bien qu'elle était plutôt éloignée, c'était comme voir un enfant tiré par le bas. Un enfant vide, et pensif. Noyé par l'incompréhension, et étranglé par les tourments.
Finalement, nous arrivâmes dans un lieu que je ne connaissais que trop bien. C'était ici que Zayro Jinn avait arracher des arbres en masse, probablement pour éviter d'être observé. Cet endroit me faisait toujours l'effet d'une millier de griffures plaintives. La forêt était mon domaine, mon foyer. Voir cette végétation envolée avec une violence ignoble... Était une horrible torture.
La Reine me remercia d'avoir aidé à replanter les arbres, avant de m'avouer qu'elle voulait me demander un service. Attentive, j'attendais à ce qu'elle me le dise immédiatement, mais au lieu de cela, nos regards se dirigèrent vers le petit, que je voyais encore comme un jeune garçon, avec un oiseau sur le nez. Cette scène... Me faisait comprendre qu'il était bien digne d'être le futur monarque de ces lieux. Car la nature le reconnaissait comme tel. Car la nature lui faisait confiance.

Un sourire leger. Je tournai la tête vers la mère.

Cet enfant allait devenir roi, et enfantera d'un kirin qui lui-même prendra sa place... Et ainsi de suite, le cycle se répétera.

Mais... Elle n'allait pas pouvoir l'assister à l'âge adulte.

...

Elle était mourante.

Ce fut comme des coups de fouets. Avant que cela ne s'éteigne. Puis un vide. La forêt donnait l'impression de mourir avec elle. Prise d'anxiété, je m'approchai d'elle, le cœur battant vite et fort. Comment...? Que s'était-il passé ? Sa voix... Elle parla, faiblement.
Non... Non... Non !...

ZAYRO JINN...


Il... Il avait...
Des larmes tombèrent, l'une après l'autre, puis plusieurs en même temps, rapidement, pour devenir comme une cascade. Mon corps s'affaiblit. Mes membres devinrent mous. Et mes os douloureux.

N-non... Non...

Elle continua. Elle me demandait... De protéger son fils, lorsque le jour viendra... Où elle tombera, et disparaîtra en particules de lumières, pour rejoindre les ténèbres du Royaume des Morts.
Je mis mes mains sur mon visage. Je pleurais, encore.

O-oui... sniff J-je... Je.... Je le f-ferai... Croyez... C-croyez-moi... Je lui ferai p-payer...! Je... J-je vous le promets...

Car j'allais le faire pour la forêt.

Et...

Pour elle.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Les Rois de la Forêt [Scénario]   Les Rois de la Forêt [Scénario] Empty

Revenir en haut Aller en bas
Les Rois de la Forêt [Scénario]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EN 2004 LES ROIS MARGES VENAIENT DE LA DOMINICANIE !
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» cour des rois déchus
» La forêt morvandelle
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Les Rois de la Forêt [Scénario] 190103103231202569 :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.